ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES"

Transcription

1 Mise à jour 2014

2 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé établissements employant salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de % du nombre des établissements (+ 36) et de % des effectifs salariés correspondant à emplois sur un an. Dans le même temps, sur l ensemble de l Île-de-France, le nombre d établissements augmente de 1 % et les effectifs salariés diminuent de - 0,1 %. Attention : Les données de l ACCOS ne prennent pas en compte l ensemble des emplois du territoire détail page 12. Evolution des établissements et des emplois en Seine-et-Marne Evolution des établissements et des emplois (indice base 100 en 2008) Etablissements IDF Etablissements 77 Effectifs salariés IDF Effectifs salariés EFFECTIFS SALARIES ETABLISSEMENTS Source ACCOS - Traitement Seine et Marne Développement Champ : établissements employeurs du secteur privé ayant déclaré de la masse salariale au quatrième trimestre Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile. Tableau de bord Emploi - page 2 mise à jour juillet 2014

3 ETABLISSEMENTS ET EFFECTIFS En 2013, l effectif salarié moyen en Seine-et-Marne s élève à 11 salariés, soit un salarié de moins que pour l ensemble de l Ile-de-France. Le département des Hauts-de-Seine se distingue par un effectif moyen de 18 salariés, tandis que l effectif moyen de Paris plafonne à 9 salariés. En Seine-et-Marne, ce sont les établissements de moins de 200 salariés qui accueillent 75% des emplois salariés du secteur privé, contrairement au département des Hauts-de Seine qui compte un nombre conséquent de grands employeurs et à celui de Paris où l emploi salarié est plus dispersé dans de petites structures. au 31/12/2013 Etablissements Effectifs Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Val-d'Oise Ile-de-France Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Val-d'Oise Ile-de-France Effectif salarié moyen en 2013 Attention : Les données de l ACCOS ne prennent pas en compte l ensemble des emplois du territoire détail page Source ACCOS - Traitement Seine et Marne Développement Champ : établissements employeurs du secteur privé ayant déclaré de la masse salariale au quatrième trimestre Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile. Tableau de bord Emploi - page 3 mise à jour juillet 2014

4 EMPLOI SALARIE REGIONAL Selon l ACCOS, l emploi salarié privé régional a légèrement diminué de 0,06 % sur un an. Si l emploi dans le département de l Essonne affiche la plus forte progression avec + 0,78 %, il croît plus faiblement en Seine-Saint-Denis (+ 0,69 %), en Seine-et-Marne (+ 0,13%) et à Paris (+ 0,02 %). La baisse des effectifs affecte les autres départements et par conséquent l ensemble francilien. Sur les 5 dernières années, la Seine-et-Marne arrive en troisième position quant à la progression des emplois salariés (+ 2 %) derrière la Seine-Saint-Denis (+ 5 %) et de Val-de-Marne (+ 3 %), le Val d Oise, les Yvelines et Paris ayant constaté une baisse de leurs effectifs salariés Evolution de l'emploi salarié (indice base 100 en 2008) Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine Evolution des effectifs salariés Variation sur un an Paris % Seine-et-Marne % Yvelines % Essonne % Hauts-de-Seine % Seine-Saint-Denis % Val-de-Marne % Val-d'Oise % Ile-de-France % Attention : Les données de l ACCOS ne prennent pas en compte l ensemble des emplois du territoire détail page 12. Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Val-d'Oise Source ACCOS - Traitement Seine et Marne Développement Champ : établissements employeurs du secteur privé ayant déclaré de la masse salariale au quatrième trimestre Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile. Tableau de bord Emploi - page 4 mise à jour juillet 2014

5 EFFECTIFS SALARIES PAR ACTIVITES Répartition des effectifs salariés par secteurs d activités En 2013, les activités tertiaires, tous secteurs d activités confondus, commerce, tourisme, services aux entreprises ainsi qu aux particuliers, emploient 76 % des effectifs salariés seine-etmarnais. Ces activités occupent 84 % des salariés au niveau régional et 74 % pour l ensemble du territoire national. Les services emploient 61 % des effectifs tertiaires ( emplois), le commerce 27 % soit emplois, les hôtels cafés restaurants 8 % soit emplois et l intérim 4 % soit emplois. Tertiaire BTP France Ile-de-France Seine-et-Marne 74% 76% 84% Le secteur industriel emploie 14 % des effectifs salariés en Seineet-Marne contre 10 % en Île-de-France et 18 % sur le territoire national. Industrie 8% 6% 9% Les établissements seine-et-marnais qui exercent une activité dans la construction occupent 9 % des effectifs salariés. Ce secteur emploie 10 % des effectifs au niveau régional et 18 % au niveau national. 18% 10% 14% En 1999, l industrie seine-et-marnaise employait 23 % des salariés, la construction 9 % et le tertiaire 68 %. Attention : Les données de l ACCOS ne prennent pas en compte l ensemble des emplois du territoire détail page 12. Source ACCOS - Traitement Seine et Marne Développement Champ : établissements employeurs du secteur privé ayant déclaré de la masse salariale au quatrième trimestre Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile. Tableau de bord Emploi page 5 mise à jour juillet 2014

6 EMPLOI SALARIE, EVOLUTION RECENTE Selon l ACCOS, l emploi seine-et-marnais serait resté stable sur les 4 trimestres de l année 2013 (- 62 salariés, données corrigées des variations saisonnières). Ainsi, le secteur de l industrie compterait 145 salariés de plus (+ 0.3 %), la construction enregistrerait une hausse de 39 salariés (+ 0.1 %) tandis que le secteur du tertiaire verrait ses effectifs diminuer de salariés (- 0.1 %). Cette baisse des effectifs du tertiaire serait essentiellement due au secteur des services qui aurait perdu emplois, alors que le commerce (+ 232 emplois), les hôtels, café, restaurants (+ 248 emplois) et l intérim (+ 487 emplois) auraient augmenté leurs effectifs. Evolution trimestrielle des emplois en er trimestre 2ème trimestre 3ème trimestre 4ème trimestre Attention : Les données de l ACCOS ne prennent pas en compte l ensemble des emplois du territoire détail page 12. BTP Industrie - Agriculture Tertiaire Source ACCOS - Traitement Seine et Marne Développement Champ : établissements employeurs du secteur privé ayant déclaré de la masse salariale au quatrième trimestre Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile. Emplois en données corrigées des variations saisonnières. Tableau de bord Emploi - page 6 mise à jour juillet 2014

7 LES PLUS IMPORTANTS EMPLOYEURS Raison sociale Commune Activité Effectif EURO DISNEY ASSOCIES SCA MARNE LA VALLEE Activités des parcs d'attractions et parcs à thèmes salariés ou plus SOCIETE AIR FRANCE LE MESNIL AMELOT Transports aériens de passagers 5000 à 9999 salariés SNECMA REAU Construction aéronautique et spatiale 2000 a 4999 salaries SNCF MELUN Transport ferroviaire interurbain de voyageurs 2000 a 4999 salaries SECURITAS TRANSP AVIATION LE MESNIL AMELOT Activités de sécurité privée 1000 a 1999 salaries SECURITY SAS ICTS FRANCE LE MESNIL AMELOT Activités de sécurité privée 1000 a 1999 salaries SILEC CABLE MONTEREAU CEDEX Fabrication d'autres fils et câbles électroniques ou électriques 1000 a 1999 salaries NESTLE FRANCE NOISIEL Fabrication d'autres produits laitiers 1000 a 1999 salaries TSO CHELLES Construction de voies ferrées de surface et souterraines 500 a 999 salaries DOMALIANCE LA ROCHETTE Aide à domicile 500 a 999 salaries UNION DES GROUPEMENTS MARNE LA VALLEE CEDEX 2 Centrales d'achat non alimentaires 500 a 999 salaries D'ACHATS PUBLICS SWISSPORT FRANCE MAUREGARD Services auxiliaires des transports aériens 500 a 999 salaries CTRE SCIENTIFIQUE TECH DU BAT CHAMPS SUR MARNE Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles 500 a 999 salaries ACNA LE MESNIL AMELOT Autres activités de nettoyage n.c.a. 500 a 999 salaries ELIOR ROISSY LE MESNIL AMELOT Restauration traditionnelle 500 a 999 salaries CIE EXPLOITATION SCE AUXILIAIRE LE MESNIL AMELOT Restauration collective sous contrat 500 a 999 salaries AERIEN INSEAD FONTAINEBLEAU CEDEX Enseignement supérieur 500 a 999 salaries TECH DATA FRANCE BUSSY SAINT GEORGES Commerce de gros (commerce interentreprises) d'ordinateurs, 500 a 999 salaries d'équipements informatiques périphériques et de logiciels E.M.C. DISTRIBUTION CROISSY BEAUBOURG Centrales d'achat alimentaires 500 a 999 salaries LES COURRIERS D'ILE DE FRANCE LE MESNIL AMELOT Transports routiers réguliers de voyageurs 500 a 999 salaries J.L. INTERNATIONAL VERT SAINT DENIS Transports routiers réguliers de voyageurs 500 a 999 salaries SCC SERVICES LIEUSAINT Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques 500 a 999 salaries AZURIAL BRIE COMTE ROBERT Nettoyage courant des bâtiments 500 a 999 salaries Hors hyper et supermarchés, établissements bancaires, collectivités territoriales, services de l Etat liste non-exhaustive Source INSEE SIRENE au 31/03/ Traitement Seine et Marne Développement Tableau de bord Emploi - page 7 mise à jour juillet 2014

8 LES DEMANDEURS D EMPLOI En Seine-et-Marne, à la fin décembre 2013, inscrits à Pôle Emploi (soit une augmentation de + 9 % en un an, inscrits fin décembre 2012) recherchaient un emploi à durée indéterminée ou non, à temps partiel ou à temps plein et étaient immédiatement disponibles pour l occuper. Parmi ces personnes sans emploi et tenues de faire des actes positifs de recherche d emploi, ont moins de 25 ans soit 17 %, une part supérieure à celle de l ensemble des jeunes franciliens sans emploi (12 %). Le nombre de ces jeunes seine-et-marnais sans emploi a augmenté de 17 % en un an (12 % pour les jeunes franciliens). La part des inscrits âgés de 25 à 49 ans est inférieure de 4 points à la part régionale (62 % contre 66 %). Elle a augmenté de 9 % en un an (7 % au niveau régional). La part des inscrits de 50 ans et plus est inférieure de 1 point (21 % contre 22 %) à la part régionale. Elle a progressé de 12 % en un an demandeurs d emploi seine-et-marnais, soit 37 %, sont inscrits depuis plus d un an à Pôle Emploi, part inférieure à celle de la région (41 %). Leur nombre a augmenté de 16 % en un an en Seine-et-Marne et de 12 % en Ile-de-France Demandeurs d'emploi en milliers (catégories A,B et C) Décembre Décembre Source STMT - DARES - Pôle Emploi - Traitement Seine et Marne Développement Sont inscrits en catégorie A, B, C les demandeurs d'emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi ou ayant exercé une activité réduite courte ou longue au cours du mois. Tableau de bord Emploi - page 8 mise à jour juillet 2014

9 LES PROJETS DE RECRUTEMENTS Exemples de métier Nb de projets Sans difficulté Ouvriers non qualifiés du travail du bois et de l'ameublement 39 Cadres de la banque 20 Ingénieurs et cadres des télécommunications 17 Conducteurs sur rails et d'engins de traction (dont remontées 15 mécaniques) Agents de maîtrise en entretien 10 Apprentis et ouvriers non qualifiés de l'alimentation (hors 10 industries agro-alimentaires) Dentistes 9 Géomètres 7 Très difficile à recruter Représentants auprès des particuliers (dont agents immobiliers 80 non cadres) Chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons 32 (ouvriers qualifiés) Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal (dont 18 moulistes, usineurs) Ouvriers non qualifiés des industries chimiques et plastiques (dont 18 assembleurs, mouleurs, préparateurs) Chercheurs (sauf industrie et enseignement supérieur) 18 Recrutements saisonniers Viticulteurs, arboriculteurs salariés (dont cueilleurs, vendangeurs) 73 Agents et hôtesses d'accompagnement (dont guides touristiques) 26 Professeurs du secondaire (dont professeurs à domicile) 9 Autres ouvriers qualifiés des industries chimiques et plastiques 7 En Seine-et-Marne, selon Pôle Emploi, les prévisions d embauche exprimées par les employeurs pour l année 2014 s élèverait à , en baisse de 6 % par rapport à 2013 mais en hausse de + 10 % par rapport à 2010 ( pour 2013, pour 2012, pour 2011 et pour 2010). Parmi eux, projets seraient jugés difficiles (9 102 en 2013, en 2012, en 2011 et en 2010) et seraient des projets d emplois saisonniers (3 608 en 2013, en 2012, en 2011 et en 2010). Métiers totalisant le plus grand nombre de projets Agents d'entretien de locaux (dont agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) Professionnels de l'animation socioculturelle (dont animateurs et directeurs) Ouvriers non qualifiés de l'emballage, manutentionnaires (dont caristes, préparateurs de commandes, magasiniers) Source Pôle Emploi Service - Traitement Seine et Marne Développement Statistiques issues de l'enquête besoins en main-d œuvre. L'enquête Besoins en Main-d œuvre (BMO) est une initiative de Pôle emploi, réalisée avec les directions régionales et le concours du Crédoc. Elle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année à venir... Tableau de bord Emploi - page 9 mise à jour juillet 2014

10 OFFRES ET DEMANDES D EMPLOI En Seine-et-Marne, le nombre de demandes d emploi enregistrées fin décembre 2013 s élève à soit demandes de plus que fin décembre 2012 et une évolution de + 9 % (+ 8 % sur 2012, + 7% sur 2011 et + 5,3 % sur 2010). En Ilede-France, le nombre de demandes a augmenté de + 8 % en La plus faible augmentation concerne Paris (+ 5 %) et la plus importante, la Seine-Saint-Denis (+ 10 %) Demandeurs d'emplois décembre 2013 (catégories A,B et C) en milliers Les flux d entrée (8 900 demandeurs d emploi) sont proches des flux de sortie (8 800 demandeurs d emploi) en décembre 2013 pour la Seine-et-Marne comme pour l ensemble de l Ile-de- France. La tendance était inverse en 2012 où les flux d entrée (7 700) était inférieurs aux flux de sortie (8 300). Fin décembre 2013, les offres d emploi enregistrées en Seine-et- Marne, quelque soit leur type 1 s élèvent à (100 de moins que l an passé), dont offres durables soit 700 de plus qu en décembre On constate également une forte diminution des offres sur l ensemble de l Ile-de-France (6 300 offres de moins que fin décembre 2012) de 13 % pour les offres durables, et de 17 % de l ensemble des offres. 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Flux d'entrées Flux de sorties Offres d'emploi au 31 décembre 2013 Source STMT - DARES - Pôle Emploi - Traitement Seine et Marne Développement Tableau de bord Emploi - page 10 mise à jour juillet Emplois durables (plus de 6 mois), temporaires (1 à 6 mois) ou occasionnels (moins d 1 mois) Offres durables offres temporaires ou occasionnelles

11 LE TAUX DE CHOMAGE Sur un an courant, du quatrième trimestre 2012 au quatrième trimestre 2013, le taux de chômage en Seine-et-Marne (7,9 en 2013 soit 0,1 point par rapport à 2012) s est stabilisé et reste inférieur à celui de la Région (8,6 en 2013 soit 0,2 point par rapport à 2012) et de la France métropolitaine (9,7 en 2013 soit 0,5 point par rapport à l année précédente) Evolution du taux de chômage comparaison 77 France métropolitaine Taux de chômage au 4ème trimestre en Ile-de-France Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Val-d'Oise Seine-et-Marne France métropolitaine La Seine-et-Marne se situe dans la moyenne francilienne, qui affiche une légère baisse du taux de chômage sur la dernière année (- 0,2 point). Les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val d Oise conservent un taux de chômage plus élevé que la moyenne francilienne. Taux de chômage localisés trimestriels par département (en moyenne trimestrielle - données CVS). Source INSEE - Traitement Seine et Marne Développement Tableau de bord Emploi - page 11 mise à jour juillet 2014

12 AVERTISSEMENT L Acoss, Agence centrale des organismes de Sécurité sociale, établissement public national à caractère administratif, est la Caisse nationale des Urssaf. L Acoss est chargée d assurer la gestion commune de la trésorerie des différentes branches du régime général de la Sécurité sociale (gérées par la Caisse nationale de l assurance maladie, par la Caisse nationale d assurance vieillesse et par la Caisse nationale des allocations familiales). Elle intervient également pour le compte d'autres acteurs du système de protection sociale. L Acoss produit régulièrement des statistiques et études sur les mouvements conjoncturels liés à la masse salariale et à l'emploi (données labellisées par l Autorité de la statistique Publique). Ce document a été réalisé, en partie, à partir des données de l Acoss et des Urssaf sur l emploi salarié. Les données sont issues de la base de données Séquoia de l Acoss et des Urssaf, alimentée par les bordereaux récapitulatifs de cotisations (BRC). Les BRC sont remplis par les établissements employeurs du régime général exerçant leur activité en France (métropole et Dom) qui déclarent aux Urssaf leurs cotisations sociales, les différentes assiettes salariales (plafonnée, déplafonnée, CSG) donnant lieu à cotisations ou à allégements, ainsi que leurs effectifs salariés. Elles recensent les établissements employeurs du secteur privé et l effectif salarié associé au 31/12. Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile. Il est très proche de ceux de l Unedic (hors grandes entreprises nationales) et de l Insee (qui inclut l emploi à domicile). Pour le secteur de l agriculture, la branche du recouvrement n a qu une couverture marginale par rapport à la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Cette dernière est présente également dans le domaine des industries agroalimentaires (IAA), du commerce de gros et des services financiers, pour lesquels la couverture des Urssaf n est donc pas totale. Les données sont brutes, contrairement aux séries trimestrielles (plus agrégées) diffusées dans les publications conjoncturelles de l'acoss et des Urssaf qui sont, elles, désaisonnalisées. Pour plus de détails sur la source, on pourra se référer aux publications Acoss Stat sur la masse salariale et l'emploi. L'ensemble des publications statistiques de l'acoss et des Urssaf sont mises à disposition sur acoss.fr. Définition du taux de chômage Sources et méthodologie Tableau de bord Emploi - page 12 mise à jour juillet 2014

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2015 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACOSS a recensé 30 571 établissements du secteur privé qui employaient 346 167 salariés en Seine-et-Marne fin 2014, soit sur un an, une légère hausse

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve 7053 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ile-de-France. Unédic - GARP Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - GARP 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Nord - Pas-de-Calais

Nord - Pas-de-Calais Avant-propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2011 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2010, soit d une

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Ouest Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

L INDUSTRIE en Seine-et-Marne

L INDUSTRIE en Seine-et-Marne FOCUS études JUILLET 213 information économique L INDUSTRIE en Seine-et-Marne L industrie (hors BTP) regroupe 3 99 établissements et 47 268 emplois salariés en Seine-et-Marne. Souvent présenté sous l angle

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Pas-de-Calais. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE

LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS EN ÎLE-DE-FRANCE Monographie économique LA FILIÈRE ÉCO-ACTIVITÉS Le plan filières des éco-activités en Île-de-France, piloté par le pôle de compétitivité Advancity, est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre de commerce

Plus en détail

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS

Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Contributions Assurance chômage et cotisation AGS Présentation générale Observation préalable : Vous trouverez dans ce dossier en premier lieu toutes les informations générales et les modalités pratiques

Plus en détail

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Est Francilien. Unédic - Assédic

Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007. Est Francilien. Unédic - Assédic Enquête Besoins en main-d'œuvre 2007 Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2013... 3 Agents qualifiés de laboratoire (techniciens, ouvriers

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

SITUATIONS CONTRASTÉES POUR LES ENTREPRISES LORS DU PASSAGE AUX ALLÉGEMENTS DE LA LOI FILLON

SITUATIONS CONTRASTÉES POUR LES ENTREPRISES LORS DU PASSAGE AUX ALLÉGEMENTS DE LA LOI FILLON ACO S S STA T SITUATIONS CONTRASTÉES POUR LES ENTREPRISES LORS DU PASSAGE AUX ALLÉGEMENTS DE LA LOI FILLON N - JANVIER 5 Le 1er juillet 3, une réduction unique des cotisations patronales de Sécurité sociale

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2012-T1 2012-T2 2012-T3 2012-T4 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 Quelles perspectives d'emploi pour

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs mars 2013 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2012 Au 4 e 2012, l indicateur de tension

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale

Artisan Commerçant Industriel Profession libérale Mars Février 2011 2008 Artisan Commerçant Industriel Profession libérale / votre projet d entreprise / du projet à la création / votre protection sociale artisans commerçants professions libérales auto

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi Présentation du rapport du COE du 8 avril 2014 Commission «emploi, qualification et revenus du travail» CNIS 14 novembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de

Plus en détail

Deux Fleuves. 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés. Données 2015

Deux Fleuves. 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés. Données 2015 Données 2015 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés Répartition des établissements par secteurs d activités La communauté de communes des Deux Fleuves regroupe 14 communes

Plus en détail

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 COMMISSARIAT Général au développement durable n 621 Mars 2015 Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES transport Les prix du transport

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012 Dares Analyses juin 2013 N 037 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi, chômage, population active : bilan de l année Avec la contraction de l

Plus en détail

Repères & Analyses Études

Repères & Analyses Études Décembre 2013 - Hors série service études, veille et prospective Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais Sommaire Dynamisme économique Analyse Chiffres clés Démographie des établissements

Plus en détail

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement

BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de recrutement BMO 2012 - Synthèse bassin de Montpellier : 13847 projets de Principaux métiers par volume de s envisagés en 2012 Les 10 premiers métiers représentent : 4511 projets de s 32,6% des projets de du bassin

Plus en détail

Observatoire de la métallurgie. Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015

Observatoire de la métallurgie. Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015 Observatoire de la métallurgie Baromètre national intentions d embauche Deuxième vague UIMM Auvergne Juillet 2015 Méthodologie adoptée et questionnaires récoltés Champ de l'enquête Commanditée par l'observatoire

Plus en détail

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 4ème trimestre 2013

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 4ème trimestre 2013 Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis 4ème trimestre 2013 UT 93 de la Direccte d'île-de-france Service Statistiques - Synthèses / LA 30 avril 2014 Sommaire Données

Plus en détail

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 3ème trimestre 2013

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 3ème trimestre 2013 Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis 3ème trimestre 2013 UT 93 de la Direccte d'île-de-france Service Statistiques - Synthèses / LA 06 janvier 2014 Sommaire Données

Plus en détail

Les Services en Midi-Pyrénées

Les Services en Midi-Pyrénées Emploi et établissements des Services Départements : Nombre d'établissements RCS et effectif salarié au 2ème trimestre 2014 : Nombre d'établissements Effectif salarié (par rapport à 2013) (par rapport

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi 5 décembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de la présenta-on I. Les formes d emploi: un paysage en évolution et de plus en plus complexe II. Les causes de

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle S'étendant sur la majeure partie de la commune de La Sentinelle mais également à la marge sur les communes de Valenciennes et Trith-Saint- Léger, ce pôle regroupe plus

Plus en détail

Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter

Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter Observer, Anticiper, Adapter Observer Anticiper Adapter Informer Accompagner Orienter Créer Développer Innover Thème n 7 Les vingt principaux établissements Une dépendance relativement forte à l égard

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS Dares Analyses SEPTEMBRE 2011 N 066 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS En vingt-cinq ans,

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Octobre 200 N 069 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES MÉTIERS EN 2009 seuls quelques métiers résistent à la dégradation du marché

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Unédic - Assédic. Pays du Nord

Unédic - Assédic. Pays du Nord Unédic - Assédic 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

En 2030, 430 720 personnes résideraient dans le pays, soit 11,7% des bretons

En 2030, 430 720 personnes résideraient dans le pays, soit 11,7% des bretons de Brest En 2008, 12,3% des bretons résident dans le pays +0,4% de la population par an entre 1999 et 2008 contre +0,9% pour la région Evolution de la population de 1968 à 2008 (base 100 en 1968) Population

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Tableau de bord de l emploi du Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Demandeurs d emploi Effectif au 30 sept. 2003 total jeunes longue durée (sup 1 an) femmes Commune Tonnay-Charente 324 89 108

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Plus en détail

Baromètre Jobijoba de l emploi

Baromètre Jobijoba de l emploi Baromètre Jobijoba de l emploi en Ile-de-France Avril 205-24 Sommaire Introduction Jobijoba analyse le marché de l emploi en Ile-de-France La géographie des offres d emploi Répartition des offres en fonction

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2012 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7%

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7% Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et prévisions - Avril 2014 201 284 projets de recrutement en 2014 En fin d année 2013, 162 500 établissements ont

Plus en détail

TESA Notice additive générale

TESA Notice additive générale TESA Notice additive générale EMPLOYEUR Recto TAUX GLOBAUX DE PART SALARIALE UTILISÉS DANS LE TESA MONTANT DU SMIC OU DU SALAIRE CONVENTIONNEL Verso TAUX DÉTAILLÉS DES PARTS SALARIALE ET PATRONALE (EXEMPLE)

Plus en détail

POINT DE CONJONCTURE. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace DIRECCTE ALSACE

POINT DE CONJONCTURE. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace DIRECCTE ALSACE DIRECCTE ALSACE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l Emploi d Alsace POINT DE CONJONCTURE Septembre Sommaire : I. La conjoncture régionale L activité

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION G R E F TABLEAU DE BORD EMPLOI FORMATION PAYS DE RENNES Contrat de Projets ÉDITION 2013 PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Etat-Région G R E F A D émographie le plus peuplé de. A l inverse de la région, une

Plus en détail

Le versement transport (VT)

Le versement transport (VT) Le versement transport (VT) Textes de référence : Articles L2333-64 et L2531-2 du code général des collectivités territoriales Lettre circulaire Acoss n 2006-116 du 9 novembre 2006 Lettre circulaire Acoss

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2014 Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Tableau de bord NATIONAL N 50

Tableau de bord NATIONAL N 50 Tableau de bord ATIOAL 50 LES CHIFFRES DE L'EMPLOI ET DU CHÔMAGE DES PERSOES HADICAPÉES BILA À FI MARS 2015 ATIOAL - DOÉES : JAVIER À DÉCEMBRE 2014 Chiffres clés & synthèse Sommaire... Chiffres clés et

Plus en détail