SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving"

Transcription

1 T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving

2 LA FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE La mission de la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par les collisions routières. la FRBR est un institut de sécurité routière national, indépendant et philanthropique. Depuis sa mise sur pied en 1964, la FRBR s est fait reconnaître à l échelle internationale pour ses réalisations dans une gamme de domaines liés à la recherche des causes des collisions routières et à l établissement de programmes et de politiques qui visent à les traiter de façon efficace. Fondation de recherches sur les blessures de la route 171, rue Nepean, bureau 200 Ottawa, Ontario K2P 0B4 T : (613) F : (613) Couriel : Site Web : Décembre 2015 Fondation de recherches sur les blessures de la route Droit d auteur 2015 ISBN:

3 FINANCIAL SUPPORT PROVIDED BY:

4

5 LA CONDUITE EN ÉTAT D IVRESSE AU CANADA La présente fiche d information résume les conclusions sur la conduite en état d ivresse au Canada du Sondage sur la sécurité routière de 2015, un sondage d opinion publique national sur les questions de sécurité routière. Ce sondage est réalisé par la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRDR) en partenariat avec Bière Canada, State Farm et la Fondation Toyota Canada. Il prend le pouls de la nation sur les questions clés en matière de sécurité routière à l aide d une vaste enquête réalisée en ligne auprès d un échantillon aléatoire représentatif de conducteurs canadiens. Combien de Canadiens meurent dans des collisions routières mettant en cause un conducteur en état d ébriété? En 2012, année la plus récente pour laquelle on dispose de données, 563 Canadiens ont été tués dans des collisions routières mettant en cause un conducteur ivre. Ces données sont tirées des renseignements sur les collisions mortelles recueillies auprès de 12 secteurs de compétence du Canada, puisque les données de la Colombie-Britannique (C.-B.) n étaient pas disponibles au moment de la rédaction du Sondage sur la sécurité routière de Ainsi, les données sur les collisions mortelles de 1995 à 2012 présentées dans cette fiche d information excluent cette province. Les données pour 2012 révèlent une baisse soutenue du nombre de Canadiens décédés dans une collision mettant en cause un conducteur en état d ébriété, comparativement à Le nombre de personnes tuées en 2012 est inférieur à celui de 2008 (664) et légèrement supérieur à celui de 2011 (553). Il convient de noter que le nombre de personnes décédées dans des collisions mettant en cause un conducteur ayant consommé de l alcool entre 1995 et 2012 avait atteint son point le plus bas en Sur le plan des tendances, même si une baisse générale des décès liés à l alcool semblait se dessiner de 2006 à 2009, cette tendance a été renversée en 2010 par une légère hausse. Toutefois, on a observé une nouvelle baisse en 2011, puis une faible hausse en Étant donné qu on ne sait pas encore très bien si cette tendance se poursuivra au-delà de 2012, il faudra continuer de la suivre. 1

6 Figure 1: Nombre de Canadiens décédés dans des collisions routières mettant en cause un conducteur ivre (excluant la C.-B.) Quel pourcentage de Canadiens meurent dans des collisions routières mettant en cause un conducteur en état d ébriété? Un examen du pourcentage de personnes tuées dans une collision routière mettant en cause un conducteur en état d ébriété au Canada (excluant la C.-B.), par rapport à toutes les personnes tuées dans des collisions sur les principales voies publiques en 2012, montre que 29,9 % des collisions mortelles mettaient en cause un conducteur qui avait consommé de l alcool. Ce pourcentage, qui représente une baisse par rapport au sommet de 37,2 % en 1995, est demeuré relativement stable depuis, sous la barre des 35 %, malgré une certaine fluctuation. 2

7 Figure 2: Pourcentage de Canadiens décédés dans des collisions routières mettant en cause un conducteur ivre (excluant la C.-B.) Est-ce que le pourcentage de conducteurs ayant consommé de l alcool augmenté? En réponse à une question sur la conduite après consommation d alcool au cours des 30 derniers jours, 16,6 % des Canadiens ont admis l avoir fait en Il convient de signaler que ce pourcentage comprend la conduite après avoir consommé de faibles quantités d alcool et avec une alcoolémie inférieure à la limite autorisée ou aux limites administratives (là où il en existe). Avant 2006, ce pourcentage avait diminué, passant de 19,3 % en 1998 à 14,7 % en Il a ensuite bondi à 24,4 % en 2010, avant de fléchir jusqu à 17,3 % en 2012 et se stabiliser par la suite (16,6 % en 2015). Autrement dit, le pourcentage des répondants qui ont admis avoir conduit après avoir consommé de l alcool de 2006 à 2009 et de 2011 à 2014 est relativement constant, ce qui semble indiquer que le fort pourcentage de répondants qui ont admis avoir conduit après avoir consommé de l alcool en 2010 était une anomalie. 3

8 Figure 3: Pourcentage de conducteurs ayant conduit après avoir consommé de l alcool Quel pourcentage des Canadiens conduisent alors qu ils ont dépassé la limite permise? En 2015, 4,2 % des répondants à l enquête ont admis avoir conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise au cours des 12 derniers mois. Il faut noter qu à l exception de 2014, la différence entre 2007 et chaque année jusqu en 2015 est importante, de sorte que la constance observée de la tendance, tout comme les résultats des tests d hypothèse semblent indiquer une baisse continue du pourcentage depuis 2007, de conducteurs au Canada qui admettent avoir conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise au cours des 12 mois précédents. Les tests d hypothèse ont aussi confirmé une hausse, au cours des derniéres années, soit de 3,6 % en 2012 à 6,6 % en 2014, des répondants qui affirment avoir conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise. Bien que les raisons de cette hausse ne soient pas immédiatement apparentes, des données récentes montrent une diminution subséquente de 6,6 % en 2014 à 4,2 % en

9 Figure 4: Pourcentage de conducteurs ayant conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise Où les conducteurs boivent-ils généralement? Les répondants qui ont admis avoir conduit alors qu ils pensaient avoir dépassé la limite permise devaient indiquer où ils boivent le plus souvent. En 2015, près du tiers (32,3 %) d entre eux ont déclaré avoir consommé de l alcool avant de prendre le volant principalement au domicile d un ami ou d un parent, comparativement à 24,4 % en 2013 et à 31,1 % en Un peu moins du tiers (29,3 %) de ceux qui ont conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise déclarent avoir consommé de l alcool surtout dans un bar, tandis que le pourcentage était encore plus faible en 2013 (25,5 %) et en 2014 (20,7 %). Le quart des répondants (24,5 %) ont déclaré avoir principalement consommé de l alcool au restaurant (21,4 % en 2013 et 20,5 % en 2014). Étonnamment, seulement 6,4 % ont déclaré avoir surtout consommé de l alcool à la maison (11,5 % en 2013 et 7,9 % en 2014); 5,0 % ont dit avoir bu principalement au cours d une fête (10,0 % en 2013 et 19,1 % en 2014); et 2,5 % ont mentionné l avoir fait à d autres endroits (7,0 % en 2013 et 0,7 % en 2014). Ces résultats semblent indiquer que davantage de personnes conduisent après avoir consommé de l alcool au domicile d un ami ou d un parent, ou dans un bar ou un restaurant. Réciproquement, une plus petite proportion de personnes consomme de l alcool à la maison, à une fête ou à d autres endroits. Ainsi, les messages visant à dissuader les conducteurs de conduire après avoir bu devront être adaptés de manière à influencer le comportement des personnes qui consomment de l alcool chez des parents ou amis, ainsi que dans des bars et des restaurants. 5

10 Figure 5: Lieux où les conducteurs canadiens déclarent avoir principalement consommé de l alcool Avec qui les conducteurs boivent-ils surtout? On a demandé aux répondants qui ont déclaré avoir conduit alors qu ils croyaient avoir dépassé la limite permise avec qui ils ont consommé de l alcool la plupart du temps. En 2015, près de la moitié (44,0 %) de ce groupe a déclaré avoir bu avec son conjoint ou un membre de la famille. En outre, le tiers (32,5 %) a dit avoir consommé de l alcool principalement en compagnie de connaissances ou de collègues. Moins de 7% des conducteurs (6,9 %) ont déclaré avoir bu en grande partie seuls. Ces résultats portent à croire que des messages et mesures destinés au conjoint ou aux membres de la famille, ainsi qu aux amis proches pourraient contribuer à influencer le comportement d une grande partie des conducteurs qui consomment de l alcool. 6

11 Figure 6: Principales personnes avec lesquelles les conducteurs canadiens disent avoir consommé de l alcool Où se situe la question de la conduite en état d ivresse dans l ordre des priorités publiques? En 2015, plus des deux tiers (69,5 %) des répondants ont désigné la conduite en état d ivresse comme le plus important problème dans l ordre des priorités publiques; ce pourcentage est légèrement inférieur aux 69,8 % de répondants qui ont mis l état du système de santé au premier rang des priorités publiques. Un examen des données des dernières années révèle que la plupart des Canadiens continuent de considérer la conduite en état d ivresse comme une préoccupation prioritaire. Le pourcentage de ceux qui se disent préoccupés ou très préoccupés par ce problème a augmenté, passant de 69,3 % en 2011 à 71,6 % en 2012, et a baissé légèrement par la suite à 69,5 % en Au cours de six des 10 années depuis 2006, lorsqu on la compare à d autres problèmes sociaux comme la criminalité, l économie et le réchauffement de la planète, la conduite en état d ivresse demeure constamment au sommet des préoccupations sociales des conducteurs canadiens. Au cours de trois années (2011, 2012 et 2014), le prix de l essence a été mentionné comme le problème social le plus préoccupant, tandis que l état du système de santé tenait le premier rang des préoccupations en Au cours des quatre années pendant lesquelles la conduite en état d ivresse n était pas mentionnée comme la principale préoccupation sociale, elle arrivait toujours au second rang chez les répondants. 7

12 En résumé, même si le pourcentage de Canadiens qui considèrent la conduite en état d ivresse comme une préoccupation prioritaire a diminué légèrement ces dernières années, le sujet tient toujours un rang important parmi les priorités publiques. Est-ce que la conduite en état d ivresse est un problème de sécurité routière important pour les Canadiens? Une comparaison de la conduite en état d ivresse aux autres problèmes de sécurité routière (plutôt qu aux problèmes sociaux), en 2015, révèle qu elle est cotée comme un problème très grave ou extrêmement grave par 75,2 % des Canadiens, ce qui est légèrement plus que les 73,1 % en 2014 et légèrement moins que les 76,7 % et 81,5 % de 2013 et 2012, respectivement. Même si un pourcentage largement inférieur de répondants considère la conduite en état d ivresse comme un important problème de sécurité routière en 2015 (75,2 %) par rapport à 2006 (88,0 %), une majorité évidente de Canadiens continue d exprimer de grandes préoccupations au sujet de ce problème. Compte tenu de la relation entre le degré de préoccupation du public et son comportement, il n est peut-être pas surprenant de voir que le pourcentage des conducteurs qui déclarent avoir conduit alors qu ils avaient dépassé la limite permise n a pas diminué substantiellement entre 2008 (5,2 %) et 2015 (4,2 %). Figure 7: Pourcentage de Canadiens qui considèrent la conduite en état d ivresse comme un problème très grave ou extrêmement grave. À la question de savoir si le problème des jeunes conducteurs aux facultés affaiblies par l alcool était un problème très grave ou extrêmement grave, 71,6 % des répondants ont répondu affirmativement en Ce pourcentage est inférieur aux 82,2 % des répondants qui étaient du même avis en En 8

13 2015, les répondants ont également eu à indiquer à quel point ils étaient préoccupés par quatre autres problèmes de sécurité routière. Les jeunes et la conduite sous l influence des drogues (67,9 %), les conducteurs aux facultés affaiblies par les drogues (63,3 %), les conducteurs âgés aux facultés affaiblies par les médicaments d ordonnance (50,9 %) et les animaux sauvages traversant la route ou se tenant sur la chaussée (26,0 %) étaient considérés comme constituant des problèmes moins graves que la conduite en état d ivresse et les jeunes conducteurs aux facultés affaiblies par l alcool. Même si les problèmes de la conduite en état d ivresse en général et celui des jeunes conducteurs aux facultés affaiblies en particulier semblent considérés comme moins graves que par les années passées, une très grande proportion de répondants ont dit continuer de croire que ce problème est important. Quelques mots sur le Sondage. Ces résultats sont issus du Sondage sur la sécurité routière, sondage d opinion publique annuel élaboré et administré par la FRBR. Au total, Canadiens ont rempli le sondage en octobre et en novembre Les résultats peuvent être considérés comme exacts avec une marge d erreur de plus ou moins 2,8 %, 19 fois sur 20. La réponse à la plupart des questions faisait appel à une échelle de un à six, où six indiquait un accord, une préoccupation ou un soutien élevé, tandis qu un marquait un accord, une préoccupation ou un soutien faible. Comme en 2014, tous les répondants ont rempli le sondage en ligne. 9

Sondage sur la sécurité routière. Les drogues et la conduite

Sondage sur la sécurité routière. Les drogues et la conduite Sondage sur la sécurité routière 2002 Les drogues et la conduite La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. Les jeunes conducteurs

Sondage sur la sécurité routière. Les jeunes conducteurs Sondage sur la sécurité routière 2004 Les jeunes conducteurs La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2010 Les jeunes et l alcool au. The knowledge source for safe driving

Sondage sur la sécurité routière 2010 Les jeunes et l alcool au. The knowledge source for safe driving T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière 2010 Les jeunes et l alcool au volant The knowledge source for safe driving La Fondation de recherches sur

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. 2004 La somnolence au volant

Sondage sur la sécurité routière. 2004 La somnolence au volant Sondage sur la sécurité routière 2004 La somnolence au volant La Fondation de recherches sur La mission de la Fondation de recherches sur (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015 Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie Printemps 2015 1 Points saillants Les propriétaires canadiens ont pris ou sont disposés à prendre des mesures concrètes pour se désendetter plus

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante N o 53F0007XIF au catalogue ISBN: 0-662-88083-8 Document de recherche Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante par John Nicoletta Division des transports Édifice principale,

Plus en détail

Banque du Canada Analyse des données recueillies lors de la consultation sur les principes de conception des billets de banque

Banque du Canada Analyse des données recueillies lors de la consultation sur les principes de conception des billets de banque Banque du Canada Analyse des données recueillies lors de la consultation sur les principes de conception des billets de banque À propos de la consultation La Banque du Canada («la Banque») a invité les

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Sondage d opinion auprès des Canadiens FONDATION ÉMERGENCE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Mai 2007 Dossier : 12717-010 507, place

Plus en détail

Indice canadien de report de la retraite Sun Life

Indice canadien de report de la retraite Sun Life Indice canadien de report de la retraite Sun Life Rapport sur l Indice canadien de report de la retraite Sun Life 2014 La vie est plus radieuse sous le soleil Table des matières À propos de l Indice canadien

Plus en détail

Utilisation des REER dans les années 90

Utilisation des REER dans les années 90 Ernest B. Akyeampong Utilisation des REER dans les années 90 Les derniers changements importants apportés à la Loi de l impôt sur le revenu, cette dernière se rapportant aux épargnes-retraite, sont entrés

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth. Mai 2010

Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth. Mai 2010 Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth Mai 2010 Au service des PROPRIÉTAIRES DE MAISON Contexte et méthodologiem. Méthodologie Un total de 2 001 entrevues omnibus

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Survol des programmes canadiens de suspension administrative de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08 % en 2010

Survol des programmes canadiens de suspension administrative de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08 % en 2010 Survol des programmes canadiens de suspension administrative de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie entre 0,05% et 0,08 % en 200 Janvier 202 Introduction C est vers la fin des années 970 et

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière 2010 La distraction au volant. The knowledge source for safe driving

Sondage sur la sécurité routière 2010 La distraction au volant. The knowledge source for safe driving T r a f f i c i n j u r y r e s e a r c h F o u n d a t i o n Sondage sur la sécurité routière 2010 La distraction au volant The knowledge source for safe driving La Fondation de recherches sur les blessures

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Fatigué? Pourquoi se préoccuper de la fatigue au volant? Tous les usagers de la route 6 % d entre eux se sont déjà endormis au volant.

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Étude sur la Loi sur l assurance automobile

Étude sur la Loi sur l assurance automobile Étude sur la Loi sur l assurance automobile Préparé pour le Bureau d assurance du Canada Résultats Impact Recherche 28 août 2003 Dossier 13.3066H Table des matières Contexte 3 Objectifs 4 Méthodologie

Plus en détail

Sondage sur la sécurité routière. Distraction au volant FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE

Sondage sur la sécurité routière. Distraction au volant FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE Sondage sur la sécurité routière Distraction au volant FONDATION DE RECHERCHES SUR LES BLESSURES DE LA ROUTE La La mission de la (FRBR) consiste à réduire les décès et les blessures causés par les accidents

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

ÊTES-VOUS OUTILLÉ POUR AIDER VOTRE ADOLESCENT À PRENDRE DE BONNES DÉCISIONS?

ÊTES-VOUS OUTILLÉ POUR AIDER VOTRE ADOLESCENT À PRENDRE DE BONNES DÉCISIONS? ÊTES-VOUS OUTILLÉ POUR AIDER VOTRE ADOLESCENT À PRENDRE DE BONNES DÉCISIONS? STATISTIQUES, FAITS ET SUJETS DE DISCUSSION SUR LA CONSOMMATION D ALCOOL ET D AUTRES DROGUES TROUSSE D ACTION POUR LES PARENTS

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Programme de permis de conduire progressif pour les voitures de tourisme au Canada atlantique

Programme de permis de conduire progressif pour les voitures de tourisme au Canada atlantique ANALYSE DES POLITIQUES LIÉES À LA PRÉVENTION DES BLESSURES Programme de permis de conduire progressif pour les voitures de tourisme au Canada atlantique Introduction Les collisions de véhicules à moteur

Plus en détail

PARMI LES PROGRÈS INTÉRESSANTS qui ont été réalisés

PARMI LES PROGRÈS INTÉRESSANTS qui ont été réalisés Régimes de santé des travailleurs indépendants Ernest B. Akyeampong et Deborah Sussman PARMI LES PROGRÈS INTÉRESSANTS qui ont été réalisés sur le marché du travail dans les années 9 figure la croissance

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Résultats du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens dans le cadre de la Semaine nationale de la paie 2015

Résultats du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens dans le cadre de la Semaine nationale de la paie 2015 du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens d le cadre de la Semaine nationale de la paie Préparés par Framework Partners Inc., août Dates de cueillette : Du 29 juin

Plus en détail

Alcool et drogues chez les conducteurs

Alcool et drogues chez les conducteurs Alcool et drogues chez les conducteurs une enquête routière menée en 21 Douglas J. Beirness et Erin E. Beasley REMERCIEMENTS Ce projet a bénéficié de l appui financier des organismes suivants : Bureau

Plus en détail

Série des rapports du CCATM sur la sécurité routière LE PROBLÈME DES ACCIDENTS LIÉS À L ALCOOL AU CANADA : 2010

Série des rapports du CCATM sur la sécurité routière LE PROBLÈME DES ACCIDENTS LIÉS À L ALCOOL AU CANADA : 2010 Série des rapports du CCATM sur la sécurité routière LE PROBLÈME DES ACCIDENTS LIÉS À L ALCOOL AU CANADA : 2010 Préparé pour Conseil Canadien des administrateurs en transport motorisé Comité permanent

Plus en détail

La sécurité routière C est la responsabilité de tous

La sécurité routière C est la responsabilité de tous La sécurité routière C est la responsabilité de tous Excès de vitesse...2 Facultés affaiblies et fatigue...4 Ceintures de sécurité et sièges d auto...6 Distraction du conducteur...8 Excès de vitesse Connaissez

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien

Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

Rémunération des employés à temps plein des petits organismes de bienfaisance au Canada (2010)

Rémunération des employés à temps plein des petits organismes de bienfaisance au Canada (2010) Rémunération des employés à temps plein des petits organismes de bienfaisance au Canada (2010) Janvier 2013 Le Conseil RH fait progresser les enjeux relatifs à la main-d oeuvre communautaire. En tant que

Plus en détail

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 Étude de NCP Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 2 Étude de NCP Étude de NCP 3 Table des matières Aperçu 4 Faits saillants 5 1 2 3 Les Canadiens perçoivent la publicité de manière favorable

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

METTONS FIN À LA CONDUITE EN ÉTAT D IVRESSE

METTONS FIN À LA CONDUITE EN ÉTAT D IVRESSE Note: La date limite de réception des réponses aux questionnaires sur la conduite en état d ivresse est maintenant passée. Restez à l écoute pour le rapport sur l atelier sur la conduite en état d ivresse,

Plus en détail

Le réchauffement de la planète Rapport

Le réchauffement de la planète Rapport Le réchauffement de la planète Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal, Québec H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960 Courriel : www.legermarketing.com Table des matières

Plus en détail

Le personnel infirmier réglementé 2013

Le personnel infirmier réglementé 2013 Rapport Juillet 2014 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre mandat Exercer le leadership visant l

Plus en détail

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Préparé pour la Conférence économique 2005, Ottawa 10 mai 2005 Colleen Dempsey Recherche et statistiques stratégiques Citoyenneté et

Plus en détail

Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file

Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file LES CANADIENS ET LA COLÈRE PERSONNES Pour diffusion immédiate Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file PAGE 1 DE 9 Les deux tiers sont contrariés par

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise*

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* Denis Hamel, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. *

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * ? Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * À quel point vous inquiétez-vous que votre état de santé actuel ait une incidence sur votre capacité

Plus en détail

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Sur les 1210 personnes interrogées, 1043 personnes sont en âge de voter, soit

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

LES QUÉBÉCOIS ET L ALCOOL

LES QUÉBÉCOIS ET L ALCOOL LES QUÉBÉCOIS ET L ALCOOL 2012 978-2-923548-34-0 Dépôt légal 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION 1 SOMMAIRE 5 RÉSULTATS 9 1. Habitudes de consommation d'alcool 9 2. Perception de l'évolution de la consommation

Plus en détail

L intimidation au Québec. 19 novembre 2012

L intimidation au Québec. 19 novembre 2012 L intimidation au Québec 19 novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par Internet auprès de 652 personnes de plus de 18 ans, réparties dans toutes les régions du Québec. Les entrevues ont été réalisées

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2)

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2) Proposition d assurance-automobile de l Ontario Formulaire du conducteur (FPO 2) Le présent document représente votre proposition d assurance-automobile. Lisez-le attentivement et avisez votre courtier

Plus en détail

Analyse des faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Analyse des faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Analyse des faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec À l intention du Comité tripartite sur la valorisation Lévis (Québec)

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES ESTIMATION DU NOMBRE DE COLLISIONS ET DES COÛTS AFFÉRENTS, 1999 À 2010 Avril 2013

CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES ESTIMATION DU NOMBRE DE COLLISIONS ET DES COÛTS AFFÉRENTS, 1999 À 2010 Avril 2013 CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES ESTIMATION DU NOMBRE DE COLLISIONS ET DES COÛTS AFFÉRENTS, 1999 À 2010 Avril 2013 S. Pitel et R. Solomon Professeurs, Faculté de droit Université Western Ontario - 2 -

Plus en détail

Baisse de la part de marché de la bière

Baisse de la part de marché de la bière Contrôle et vente des boissons alcoolisées, pour l'exercice se terminant le 31 mars 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 4 mai 2015 Au cours de l'exercice se terminant le 31

Plus en détail

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés

Plus en détail

Enquête sectorielle d Imagine Canada

Enquête sectorielle d Imagine Canada Enquête sectorielle d Imagine Canada janvier 2011 Faits saillants de l Enquête sectorielle, Vol. 1, No. 3 Environ la moitié des organismes éprouvent de la difficulté à s acquitter de leur mission, et la

Plus en détail

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015 Portrait du marché hypothécaire québécois www.jlr.ca PORTRAIT DU MARCHÉ HYPOTHÉCAIRE QUÉBÉCOIS Le marché hypothécaire se transforme et l équipe de JLR a décidé de faire le point

Plus en détail

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177

La corruption à la Ville de Montréal II. Le Journal de Montréal Projet 11679-177 La corruption à la Ville de Montréal II Le Journal de Montréal Projet 11679-177 1 er novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par le biais d un sondage Internet auprès de 629 Montréalais, âgés

Plus en détail

Chats. Chiens SONDAGE LÉGER. On estime qu en 2013, les Québécois ont fait l acquisition d environ 730 000 chats et chiens

Chats. Chiens SONDAGE LÉGER. On estime qu en 2013, les Québécois ont fait l acquisition d environ 730 000 chats et chiens SONDAGE LÉGER On estime qu en 2013, les Québécois ont fait l acquisition d environ 730 000 chats et chiens Laval, le 25 février 2014. C est ce que révèle une toute nouvelle étude 1 réalisée dans le cadre

Plus en détail

COMMENTAIRE IL NE FAUT PAS SE FIER AU TAUX DE CHÔMAGE POUR ÉVALUER L ÉTAT DU MARCHÉ DE L EMPLOI. Services économiques TD

COMMENTAIRE IL NE FAUT PAS SE FIER AU TAUX DE CHÔMAGE POUR ÉVALUER L ÉTAT DU MARCHÉ DE L EMPLOI. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD IL NE FAUT PAS SE FIER AU TAUX DE CHÔMAGE POUR ÉVALUER L ÉTAT DU MARCHÉ DE L EMPLOI Points saillants Au cours de la dernière année, le taux de chômage au Canada est

Plus en détail

La musique est synonyme d affaires.

La musique est synonyme d affaires. 2 La musique est synonyme d affaires. Il ne fait aucun doute que la musique est importante dans le monde des affaires, en particulier pour créer une atmosphère qui y est propice. Vous voulez des preuves?

Plus en détail

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada Introduction...1 Objet et structure du rapport...1 Les fondations au Canada...2 Fondations

Plus en détail

ACTIVITÉS RÉMUNÉRATRICES CHEZ LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE CANADIENS. Résumé des conclusions de l Enquête sectorielle d Imagine Canada

ACTIVITÉS RÉMUNÉRATRICES CHEZ LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE CANADIENS. Résumé des conclusions de l Enquête sectorielle d Imagine Canada ACTIVITÉS RÉMUNÉRATRICES CHEZ LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE CANADIENS Résumé des conclusions de l Enquête sectorielle d Imagine Canada DAVID M. LASBY Activités rémunératrices chez les organismes de bienfaisance

Plus en détail

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Rapport sommaire définitif Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage Enquête auprès d employeurs de certains

Plus en détail

(La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous «Définitions».)

(La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous «Définitions».) Société canadienne de la sclérose en plaques Procédures applicables aux déplacements et aux frais de déplacement (La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous

Plus en détail

EFFETS DE LA BAISSE DU HUARD SUR LES PRIX À LA CONSOMMATION AU CANADA

EFFETS DE LA BAISSE DU HUARD SUR LES PRIX À LA CONSOMMATION AU CANADA COMMENTAIRE Services économiques TD 17 mars 215 EFFETS DE LA BAISSE DU HUARD SUR LES PRIX À LA CONSOMMATION AU CANADA Faits saillants Parmi les nombreux facteurs pris en compte dans les perspectives d

Plus en détail

L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008

L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN P E R S P E C T I V E STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008 Aucun élément du contenu du présent document ne peut être utilisé,

Plus en détail

Corps professoral en transformation?

Corps professoral en transformation? JANVIER 2010 VOL 12 NO 1 Répartition par âge Sous-représentation & sous-rémunération des femmes Professeur(e)s autochtones ou appartenant à une minorité visible Conclusion Corps professoral en transformation?

Plus en détail

Programme préélectoral

Programme préélectoral ASSOCIATION DES PHARMACIENS DU CANADA Programme préélectoral Les pharmaciens : Les intervenants en matière de santé les plus accessibles au Canada Le système de soins de santé du Canada subit à l heure

Plus en détail

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée)

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2013) 1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) 2)

Plus en détail

Participation aux cours prénataux

Participation aux cours prénataux Éducation prénatale en Ontario Participation aux cours prénataux L éducation prénatale vise à fournir aux participants les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour améliorer l issue de

Plus en détail

LA CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES AU CANADA, 1996

LA CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES AU CANADA, 1996 Statistique Canada N o 85-002-XPF Vol. 7 n o 2 au cat. LA CONDUITE AVEC FACULTÉS AFFAIBLIES AU CANADA, 996 par Sylvain Tremblay FAITS SAILLANTS n n n n n n n Après avoir atteint un sommet en 98, le nombre

Plus en détail

Rôle parental et pension alimentaire après une séparation ou un divorce

Rôle parental et pension alimentaire après une séparation ou un divorce N o 89-652-X au catalogue N o 001 ISBN 978-0-660-21081-0 Document analytique Mettre l accent sur les Canadiens : résultats de l nquête sociale générale Rôle parental et pension alimentaire après une séparation

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DANS LE MONDE 2013

RAPPORT DE SITUATION SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DANS LE MONDE 2013 RÉSUMÉ RAPPORT DE SITUATION SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DANS LE MONDE 2013 SOUTENIR UNE DÉCENNIE D ACTION Contexte Les traumatismes dus aux accidents de la circulation représentent la huitième cause de décès

Plus en détail

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ Rédigé par Edwin L. Weinstein, Ph.D., C.Psych. The Brondesbury Group Résumé Le présent sondage a pour objectif premier de cerner les facteurs

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE. Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario

CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE. Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario Conduite hors route du VTT ou du VHR Information concernant le véhicule : Un VTT ou un VHR

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD

COMMENTAIRE. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD 16 juillet 213 LES MÉNAGES CANADIENS SONT PLUS ENDETTÉS QUE LES MÉNAGES AMÉRICAINS, MAIS UNIQUEMENT PAR SUITE DU RÉCENT DÉSENDETTEMENT AUX ÉTATS-UNIS Faits saillants

Plus en détail

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires ENQUête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION principales constatations de l Enquête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires Les emprunteurs

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance

Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance Incitatifs fiscaux pour les dons de charité Présentation à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Plus en détail

EXAMEN 2012 DES LOIS DES PROVINCES ET DES TERRITOIRES Le 31 mars 2012

EXAMEN 2012 DES LOIS DES PROVINCES ET DES TERRITOIRES Le 31 mars 2012 EXAMEN 2012 DES LOIS DES PROVINCES ET DES TERRITOIRES Le 31 mars 2012 R. Solomon, Professeur J. Cardy, I. Noble, et R. Wulkan, JD 2013 Faculté du droit, Université Western Ontario SOMMAIRE 2 Le nombre

Plus en détail

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS

Plus en détail

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL

3.1 L OFFRE ET LA DEMANDE : UN MODÈLE DE MARCHÉ CONCURRENTIEL L offre et la demande 127 Dans ce chapitre, nous exposerons les éléments du modèle de l offre et de la demande, puis nous les assemblerons avant de montrer comment ce modèle peut être utilisé pour comprendre

Plus en détail

La consommation de boissons alcoolisées caféinées au Canada : prévalence, risques et recommandations en matière de politiques

La consommation de boissons alcoolisées caféinées au Canada : prévalence, risques et recommandations en matière de politiques La consommation de boissons alcoolisées caféinées au Canada : prévalence, risques et recommandations en matière de politiques Kristina Brache Gerald Thomas Tim Stockwell Kristina Brache Gerald Thomas Tim

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

L honnêteté des Canadiens Rapport

L honnêteté des Canadiens Rapport L honnêteté des Canadiens Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960 www.legermarketing.com Table des matières 1. Constats de l étude...3

Plus en détail