Base Permanente des Equipements Année 2007 Composition des gammes d'équipements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Base Permanente des Equipements Année 2007 Composition des gammes d'équipements"

Transcription

1 Base Permanente des Equipements Année 2007 Composition des gammes d'équipements équipement regroupement_1 libellé équipement gamme domaine_libellé A203 Banque, Caisse d'epargne proximité Services aux particuliers A201 Bureau de poste, relais poste, agence postale proximité Services aux particuliers A301 Réparation automobile et de matériel agricole proximité Services aux particuliers A401 Maçon proximité Services aux particuliers A402 Plâtrier, peintre proximité Services aux particuliers A403 Menuisier, charpentier, serrurier proximité Services aux particuliers A404 Plombier, couvreur, chauffagiste proximité Services aux particuliers A405 Electricien proximité Services aux particuliers A406 Entreprise générale du bâtiment proximité Services aux particuliers A501 Coiffure proximité Services aux particuliers A504 Restaurant proximité Services aux particuliers A505 Agence immobilière proximité Services aux particuliers A507 Soins de beauté proximité Services aux particuliers B202 B201 Epicerie, supérette proximité Commerces B203 Boulangerie proximité Commerces B204 Boucherie, charcuterie proximité Commerces B312 Fleuriste proximité Commerces C101 C102 Ecole maternelle proximité Enseignement C104 C105 Ecole élémentaire proximité Enseignement D201 Médecin omnipraticien proximité Santé D221 Chirurgien dentiste proximité Santé D232 Infirmier proximité Santé D233 Masseur kinésithérapeute proximité Santé D301 Pharmacie proximité Santé E101 Taxi proximité Transports et déplacements A101 A104 Police, gendarmerie intermédiaire Services aux particuliers A205 Pompes funèbres intermédiaire Services aux particuliers A302 Contrôle technique automobile intermédiaire Services aux particuliers A304 Ecole de conduite intermédiaire Services aux particuliers A502 Vétérinaire intermédiaire Services aux particuliers A506 Blanchisserie, teinturerie intermédiaire Services aux particuliers B102 Supermarché intermédiaire Commerces B301 Librairie, papeterie, journaux intermédiaire Commerces B302 Magasin de vêtements intermédiaire Commerces B303 Magasin d'équipements du foyer intermédiaire Commerces B304 Magasin de chaussures intermédiaire Commerces B305 Magasin d'électroménager et de matériel audio-vidéo intermédiaire Commerces B306 Magasin de meubles intermédiaire Commerces B307 Magasin d'articles de sports et de loisirs intermédiaire Commerces B309 B103 Droguerie, quincaillerie, bricolage intermédiaire Commerces B310 Parfumerie intermédiaire Commerces B311 Horlogerie, bijouterie intermédiaire Commerces D234 Opticien-lunetier intermédiaire Commerces C201 Collège intermédiaire Enseignement D235 Orthophoniste intermédiaire Santé D237 Pédicure, podologue intermédiaire Santé D302 Laboratoire d'analyses et de biologie médicale intermédiaire Santé D303 Ambulance intermédiaire Santé D401 Personnes âgées : hébergement intermédiaire Santé D403 Personnes âgées : services d'aide intermédiaire Santé D501 Garde d'enfant d'âge préscolaire intermédiaire Santé A103 ANPE supérieure Services aux particuliers A303 Location d'automobiles et d'utilitaires légers supérieure Services aux particuliers A503 Agence de travail temporaire supérieure Services aux particuliers B101 Hypermarché supérieure Commerces B205 Produits surgelés supérieure Commerces B206 Poissonnerie supérieure Commerces B308 Magasin de revêtements murs et sols supérieure Commerces C301 C304 Lycée d'enseignement général et/ou technologique supérieure Enseignement C302 C305 Lycée d'enseignement professionnel supérieure Enseignement C601 Centre de formation d'apprentis hors agriculture supérieure Enseignement D101 Etablissement de santé de court séjour supérieure Santé D102 Etablissement de santé de moyen séjour supérieure Santé D103 Etablissement de santé de long séjour supérieure Santé D104 Etablissement psychiatrique supérieure Santé D106 Urgences supérieure Santé D107 Maternité supérieure Santé D108 Centre de santé supérieure Santé D109 Structures psychiatriques en ambulatoire supérieure Santé D111 Dialyse supérieure Santé D202 Spécialiste en cardiologie supérieure Santé D203 Spécialiste en dermatologie et vénéréologie supérieure Santé D204 D205 Spécialiste en gynécologie supérieure Santé D206 Spécialiste en gastro-entérologie, hépatologie supérieure Santé D207 Spécialiste en psychiatrie supérieure Santé D208 Spécialiste en ophtalmologie supérieure Santé D209 Spécialiste en oto-rhino-laryngologie supérieure Santé D210 Spécialiste en pédiatrie supérieure Santé D212 Spécialiste en radiodiagnostic et imagerie médicale supérieure Santé D231 Sage-femme supérieure Santé D236 Orthoptiste supérieure Santé D238 Audio prothésiste supérieure Santé D402 Personnes âgées : soins à domicile supérieure Santé D601 Enfants handicapés : hébergement supérieure Santé D602 Enfants handicapés : services à domicile ou ambulatoires supérieure Santé D603 Adultes handicapés : hébergement supérieure Santé D604 Adultes handicapés : services supérieure Santé D605 Travail protégé supérieure Santé D701 Aide sociale à l'enfance : hébergement supérieure Santé F301 Cinéma supérieure Sports, loisirs et culture

2 Base permanente des équipements Liste des variables par ordre alphabétique AN Année CANT Présence ou absence d'une cantine X Sans objet 0 Absence d'une cantine 1 Présence d'une cantine Non renseigné Cette information n'est demandée que pour les équipements d'enseignement C101, C102, C104, C105, C201, C203, C301, C302, C303, C304, C305. CL_ELEM Présence ou absence d'une classe élémentaire en maternelle X Sans objet 0 Absence d'une classe élémentaire 1 Présence d'une classe élémentaire Cette information n'est demandée que pour les équipements d'enseignement C101, C102. CL_PELEM Présence ou absence d'une classe pré-élémentaire en classe élémentaire X Sans objet 0 Absence d'une classe pré-élémentaire 1 Présence d'une classe pré-élémentaire Cette information n'est demandée que pour les équipements d'enseignement C104, C105. CL_PGE Présence ou absence d'une classe préparatoire aux grandes écoles en lycée X Sans objet 0 Absence d'une classe préparatoire 1 Présence d'une classe préparatoire Cette information n'est demandée que pour les équipements d'enseignement C301, C302. DCIRIS Département, Commune, Iris Voir la variable IRIS. 1

3 DEP Département d'implantation de l'équipement 01 Ain 02 Aisne 03 Allier 04 Alpes-de-Haute- Provence 05 Hautes-Alpes 06 Alpes-Maritimes 07 Ardèche 08 Ardennes 09 Ariège 10 Aube 11 Aude 12 Aveyron 13 Bouches-du-Rhône 14 Calvados 15 Cantal 16 Charente 17 Charente-Maritime 18 Cher 19 Corrèze 2A Corse-de-Sud 2B Haute-Corse 21 Côte-d'Or 22 Côtes-d'Armor 23 Creuse 24 Dordogne 25 Doubs 26 Drôme 27 Eure 28 Eure-et-Loir 29 Finistère 30 Gard 31 Haute-Garonne 32 Gers 33 Gironde 34 Hérault 35 Ille-et-Vilaine 36 Indre 37 Indre-et-Loire 38 Isère 39 Jura 40 Landes 41 Loir-et-Cher 42 Loire 43 Haute-Loire 44 Loire-Atlantique 45 Loiret 46 Lot 47 Lot-et-Garonne 48 Lozère 49 Maine-et-Loire 50 Manche 51 Marne 52 Haute-Marne 53 Mayenne 54 Meurthe-et-Moselle 55 Meuse 56 Morbihan 57 Moselle 58 Nièvre 59 Nord 60 Oise 61 Orne 62 Pas-de-Calais 63 Puy-de-Dôme 64 Pyrénées- Atlantiques 65 Hautes-Pyrénées 66 Pyrénées-Orientales 67 Bas-Rhin DEPCOM Département et commune d'implantation de l'équipement 68 Haut-Rhin 69 Rhône 70 Haute-Saône 71 Saône-et-Loire 72 Sarthe 73 Savoie 74 Haute-Savoie 75 Paris 76 Seine-Maritime 77 Seine-et-Marne 78 Yvelines 79 Deux-Sèvres 80 Somme 81 Tarn 82 Tarn-et-Garonne 83 Var 84 Vaucluse 85 Vendée 86 Vienne 87 Haute-Vienne 88 Vosges 89 Yonne 90 Territoire de Belfort 91 Essonne 92 Hauts-de-Seine 93 Seine-Saint-Denis 94 Val-de-Marne 95 Val-d'Oise 971 Guadeloupe 972 Martinique 973 Guyane 974 La Réunion La liste complète des communes est accessible dans la rubrique Définitions et Méthodes / Nomenclatures, zonages / Accéder au COG / Téléchargement / 2007 du site insee.fr. INT Présence ou absence d'un internat X Sans objet 0 Absence d'un internat 1 Présence d'un internat Non renseigné 2

4 Cette information n'est demandée que pour les équipements d'enseignement C201, C301, C302. IRIS Implantation de l'équipement à l'iris La définition de l'iris est accessible dans la rubrique Définitions et méthodes / Définitions / Ilots regroupés pour l'information statistique / IRIS du site insee.fr. (http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/ilots-regr-pour-inf-stat.htm) Dans le cas particulier du produit BPE, le code IRIS est ajouté aux codes département et commune pour constituer la variable DCiris sur 10 positions (successivement le code département sur 2, puis le code commune sur 3, un séparateur et le code IRIS sur 4 positions). Les deux premiers caractères du code IRIS reprennent le numéro du quartier dans la ville et les deux suivants un séquencement dans ce quartier. Dans les communes découpées en IRIS, il est possible qu'un équipement ne soit pas localisé à l'iris. Dans ce cas le code IRIS est mis à Enfin dans les communes non découpées en IRIS le code IRIS est à blanc Le découpage des IRIS peut être visualisé dans la rubrique Bases de données / Statistiques locales / Données urbaines du site insee.fr. (http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donneesdetaillees/duicq/accueil.asp) REG Région d'implantation de l'équipement 11 Ile-de-France 21 Champagne- Ardenne 22 Picardie 23 Haute-Normandie 24 Centre 25 Basse-Normandie 26 Bourgogne 31 Nord-Pas-de- Calais 41 Lorraine 42 Alsace 43 Franche-Comté 52 Pays de la Loire 53 Bretagne 54 Poitou-Charentes 72 Aquitaine 73 Midi-Pyrénées 74 Limousin 82 Rhône-Alpes 83 Auvergne 91 Languedoc- Roussillon 93 Provence-Alpes- Côte d'azur 94 Corse 01 Guadeloupe 02 Martinique 03 Guyane 04 La Réunion RPIC Présence ou pas d'un regroupement pédagogique intercommunal concentré X Sans objet 0 Pas de regroupement pédagogique 1 Regroupement pédagogique Il y a 2 types de regroupements pédagogiques intercommunaux (= RPI) : - le RPI concentré est la spécificité d'une école, maternelle ou élémentaire, possédant toutes les classes, qui accueille les élèves de plusieurs communes adhérant au RPI. - le RPI dispersé est la structure d'un groupe scolaire dont les classes sont "dispersées" dans les communes faisant partie du RPI dit dispersé. Cela concerne les équipements de code C102 et C105 pour lesquels la variable RPIC est sans objet ("X"). Chaque élément de ce groupe scolaire figure dans la BPE comme équipement distinct. Cette information sur la présence d'un Regroupement Pédagogique Intercommunal Concentré n'est demandée que pour les équipements de code C101, C104. 3

5 SECT Appartenance au secteur public ou privé d'enseignement PR Secteur privé PU Secteur public Cette information est demandée pour tous les équipements d'enseignement. TYPEQU Type d'équipement TYPEQU A101 A102 A103 A104 A201 A203 A205 A301 A302 A303 A304 A401 A402 A403 A404 A405 A406 A501 A502 A503 A504 A505 A506 A507 B101 B102 B103 B201 B202 B203 B204 B205 B206 B301 Equipement Police Trésorerie ANPE Gendarmerie Bureau de poste Banque, Caisse d'épargne Pompes funèbres Réparation automobile, matériel agricole Contrôle technique automobile Location automobiles, utilitaires légers Ecole de conduite Maçon Platrier, peintre Menuisier, charpentier, serrurier Plombier, couvreur, chauffagiste Electricien Entreprise générale bâtiment Coiffure Vétérinaire Agence travail temporaire Restaurant Agence immobilière Blanchisserie teinturerie Soins de beauté Hypermarché Supermarché Grande surface bricolage Supérette Epicerie Boulangerie Boucherie charcuterie Produits surgelés Poissonnerie Librairie papeterie 4

6 B302 B303 B304 B305 B306 B307 B308 B309 B310 B311 B312 C101 C102 C104 C105 C201 C203 C301 C302 C303 C304 C305 C401 C402 C403 C409 C501 C502 C503 C504 C509 C601 C602 C603 C604 C609 C701 C702 D101 D102 D103 D104 D105 Magasin vêtements Magasin équipements du foyer Magasin chaussures Magasin électroménager matériel audio/video Magasin meubles Magasin articles de sports loisirs Magasin revêtements murs et sols Droguerie quincaillerie bricolage Parfumerie Horlogerie Bijouterie Fleuriste Ecole maternelle RPI dispersé : maternelle Ecole élémentaire RPI dispersé : élémentaire Collège SET : Section Enseignement Technologique Lycée enseignement général ou technologique Lycée enseignement professionnel Lycée enseignement technologique / professionnel agricole SGT : Section enseignement Général et Technologique SEP : Section Enseignement Professionnel STS CPGE Formation santé Formation Commerce Autres formations post bac non universitaires UFR Institut universitaire Ecole d'ingénieurs Enseignement général supérieur privé Autre enseignement supérieur Centre formation apprentis GRETA CFPPA Formation métiers sport Autres formations continues Résidence universitaire Restaurant universitaire Etablissement santé court séjour Etablissement santé moyen séjour Etablissement santé long séjour Etablissement psychiatrique avec hébergement Centre lutte contre le cancer 5

7 D106 D107 D108 D109 D110 D111 D112 D201 D202 D203 D204 D205 D206 D207 D208 D209 D210 D211 D212 D213 D221 D231 D232 D233 D234 D235 D236 D237 D238 D239 D240 D241 D301 D302 D303 D304 D305 D306 D401 D402 D403 D404 D405 Urgence Maternité Centre de santé Structure psychiatrique en ambulatoire Centre médecine préventive Dialyse Hospitalisation à domicile Médecin omnipraticien Spécialiste Cardiologie Spécialiste Dermatologie Vénéréologie Spécialiste Gynécologie médicale Spécialiste Gynécologie obstétrique Spécialiste Gastro-entérologie Spécialiste Psychiatrie Spécialiste Ophtalmologie Spécialiste Oto-rhino-laryngologie Spécialiste Pédiatrie Spécialiste Pneumologie Spécialiste Radio diagnostic Imagerie médicale Spécialiste Stomatologie Chirurgien dentiste Sage-femme Infirmier Masseur kinésithérapeute Opticien-lunetier Orthophoniste Orthoptiste Pédicure-podologue Audio prothésiste Ergothérapeute Psychomotricien Manipulateur ERM Pharmacie Laboratoire d'analyses médicales Ambulance Transfusion sanguine Etablissement thermal Etablissement lutte contre l'alcoolisme Personnes agées : hébergement Personnes agées : soins à domicile Personnes âgées : service d'aide Foyer restaurant Service de repas à domicile 6

8 D501 D601 D602 D603 D604 D605 D701 D702 D703 D704 D705 D709 E101 F301 G101 G102 G103 Garde enfants d'âge préscolaire Enfants handicapés : hébergement Enfants handicapés : soins à domicile Adultes handicapés : hébergement Adultes handicapés : services Travail protégé Aide sociale à l'enfance : hébergement Aide sociale à l'enfance : action éducative CHRS Centre hébergement et réadaptation Centre provisoire d'hébergement Centre accueil demandeurs d'asile Autre établissement adultes et familles en difficulté Taxi Cinéma Agence voyage, Office de tourisme Hotel homologué Camping homologué A101 : Ces services de la sécurité publique (hors CRS, police de l'air et des frontières, services régionaux des renseignements généraux, services de contrôle de l'immigration, services généraux d'administration de la police) ne comprennent pas les services nationaux, et non plus les services de police municipale (peu nombreux). A102 : Tous services extérieurs des Trésoreries générales. Yc plusieurs à la même adresse. Comprend les anciennes trésoreries principales, recettes perceptions, perceptions, recettes des finances, paieries régionales et départementales. A103 : Tous services, yc ceux ne réceptionnant pas du public. A104 : Unité de gendarmerie recevant du public. Comprend les brigades territoriales autonomes, les brigades territoriales de proximité, les communautés de brigades. A201 : Ont été retenus les établissements de La Poste ouverts aux particuliers. Pour cela les éléments de dénomination de l'établissement au sein de La Poste ont été utilisés, mais la fiabilité peut être prise en défaut. Cela peut toucher, dans les grandes communes, des services de La Poste non ouverts au public, tels les centres de tri, les services financiers...les agences postales, les relais et autres points poste ne figurent pas, car ce ne sont pas des établissements appartenant à La Poste. 7

9 A203 : Etablissements de crédit agréés, yc banques mutualistes ou coopératives et caisses d'épargne et de prévoyance. Ne comprend pas les guichets financiers de La Poste. A205 : Comprend les activités de pompes funèbres quelle que soit la forme juridique (mise en bière, transport, services d'inhumation ou de crémation). A301 : Le code APE principal ne suffit pas pour distinguer l'activité, notamment en zone rurale. On complète la recherche sur le code APRM (activité artisanale), cette activité étant souvent exercée derrière une activité principale de commerce. On n'a retenu dans ce cas que les unités exerçant une activité de réparation complémentaire du commerce de véhicules automobiles, du commerce de détail de carburants et du commerce de gros de matériel agricole. A302 : Contrôle périodique des véhicules avec délivrance d'un certificat. A303 : Location sans chauffeur, yc d'utilitaires légers. A304 : Inclus les écoles de formation à la conduite sportive, au pilotage (autre que professionnel) de bateaux et d'avions. A401 : Il s'agit de l'activité principale déclarée. Il y a souvent multi-activité chez les artisans. A402 : Il s'agit de l'activité principale déclarée. Possibilité d'une seule des activités citées ou de multi-activité. A403 : Il s'agit de l'activité principale déclarée. Possibilité d'une seule des activités citées ou de multi-activité. A404 : Il s'agit de l'activité principale déclarée. Possibilité d'une seule des activités citées ou de multi-activité. A405 : Il s'agit de l'activité principale déclarée. Possibilité d'une seule des activités citées ou de multi-activité. 8

10 A406 : Il s'agit de l'activité principale déclarée. Possibilité d'une seule des activités citées ou de multi-activité. A501 : Comprend les salons et la coiffure à domicile. A502 : Services en clinique, en cabinet ou en visite pour animaux d'élevage ou de compagnie. A503 : Fourniture, sur une base temporaire, de personnel intérimaire. A504 : Seul ou en hôtel. A505 : Activités intermédiaires en achat, vente et location de biens immobiliers, fonciers et commerciaux. A506 : Comprend l'activité des blanchisseries de détail, yc les dépôts, le service des laveries automatiques en libre service, le nettoyage des vêtements (pressing). A507 : Soins esthétiques, de manucure et de pédicure. B101 : Surface de vente déclarée supérieure à 2500 m². B102 : Surface de vente déclarée entre 400 et 2500 m². B103 : Surface de vente déclarée supérieure à 400 m². B201 : Surface de vente déclarée entre 120 et 400 m². Même remarque que pour B102 pour le seuil de 400m². La limite de 120m² n'est utilisée que par la NAF : il est recommandé de regrouper B201 avec les épiceries B202. 9

11 B202 : Commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire en surface de vente déclarée inférieure à 120m². Les multiservices en zone rurale, à la fois épicerie, café, vente de tabac, vente de journaux, restaurant, et peut-être autre chose encore, n'apparaissent ici que si la déclaration effectuée à Sirene mentionnait épicerie en premier (un sera retrouvé en épicerie, un autre en café...) Il est recommandé de regrouper B202 avec les supérettes B201. B203 : Boulangerie avec ou sans pâtisserie. Yc terminaux de cuisson, vente sans fabrication de produits de boulangerie, vente de pizzas à emporter. B204 : Yc vente de volailles, de triperie, et plats préparés à base de viande. B205 : En magasin ou par livraison à domicile. B206 : Poissonnerie B301 : Yc journaux et périodiques. B302 : Yc accessoires du vêtements : gants, cravates, ceintures. B303 : Lustrerie, ustensiles ménagers, vaisselle, rideaux et voilages. B304 : Yc chaussures de sport. B305 : "Blanc" (réfrigérateurs, appareils de cuisson électriques ou mixtes, lave-vaisselle, lave-linge, petit électroménager...) et "brun" (téléviseurs, radios, magnétophones, magnétoscopes, lecteurs DVD, caméscopes, chaînes HIFI...) yc disques, bandes et cassettes vierges ou enregistrés, et instruments de musique. B306 : Yc commerce de sommiers et matelas. 10

12 B307 : Yc vêtements et chaussures à usage sportif exclusif. B308 : Tapis et moquettes, papiers peints et revêtements divers. B309 : En surface de vente déclarée inférieure à 400 m 2. B310 : Yc commerce de produits de beauté. B311 : Montres et autres articles d'horlogerie, articles de bijouterie et d'orfèvrerie. B312 : Yc commerce de plants, arbres et arbustes. C101 : Ecole assurant tous les niveaux de maternelle. Yc annexe d'iufm, maternelle d'application et spécialisée. Yc écoles en regroupement pédagogique intercommunal (RPI) concentré (soit toutes les classes regroupées), nc classes de RPI dispersés (cf. C102). C102 : Tous les niveaux de maternelle ne sont pas assurés dans l'établissement. C104 : Ecole assurant tous les niveaux d'école élémentaire. Yc annexe d'iufm, élémentaire d'application, spécialisée ou régionale. Yc écoles en regroupement pédagogique intercommunal (RPI) concentré (soit toutes les classes regroupées), nc classes de RPI dispersés (cf. C105). C105 : Tous les niveaux d'école élémentaire ne sont pas assurés dans l'établissement. C201 : Yc collège climatique ou spécialisé. C203 : Présence d'enseignement technologique au sein d'un collège. 11

13 C301 : Yc lycée polyvalent ou climatique et école secondaire spécialisée. Hors tutelle du ministère de l'agriculture. C302 : Yc école de métiers et école professionnelle spécialisée. Hors tutelle du ministère de l'agriculture. C303 : Sous tutelle du ministère de l'agriculture. C304 : Présence d'enseignement général et technologique au sein d'un lycée professionnel. C305 : Présence d'enseignement professionnel au sein d'un lycée d'enseignement général et/ou technologique. C401 : Seules formations au diplôme de technicien supérieur, et classes préparatoires aux grandes écoles. C402 : Ecoles de formation sanitaire et sociale (yc établissements sous tutelle du ministère de la santé) publiques ou privées : formation de personnels médicaux et para-médicaux, techniques (laborantins), sanitaires (aides-soignants, ambulanciers), sociaux (service social, éducateurs...). C403 : Ecoles de commerce, gestion, administration d'entreprises, comptabilité, vente. Comprend notamment les réseaux d'écoles des CCI. C409 : Ecoles de formation d'enseignants non IUFM, d'administration publique (yc de fonctionnaires), technico professionnelles des services, de formation artistique, d'architecture, de formation agricole ou halieutique, technico professionnelles industrielles, juridiques. C501 : Yc UFR de médecine, odontologie, pharmacie. Yc antennes délocalisées des UFR ou autres composantes. 12

14 C502 : IUP, IUT yc antennes délocalisées, IUFM yc antennes d'iufm. C503 : Ecoles d'ingénieurs publiques sous tutelle du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche ou d'un autre ministère, et écoles privées. C504 : Etablissements privés d'enseignement universitaire, centres ou facultés privés, instituts catholiques. C509 : Ecoles normales supérieures, instituts nationaux polytechniques, instituts d'administration des entreprises, instituts de préparation à l'administration générale, instituts d'études politiques, institut du travail, centres régionaux associés aux CNAM, Universite de technologie et centre univ formation et recherche. C601 : Centre de formation d'apprentis avec convention régionale ou nationale, yc antennes et sections d'apprentissage. C602 : Groupements d'établissements pour la formation continue. Les annexes de GRETA ne sont pas immatriculées. Ils sont toujours rattachés à un EPLE (Etablissement public local d'enseignement). C603 : Centres de formation professionnelle et de promotion agricole (toujours rattachés à un EPLE agricole). C604 : Etablissements de formation aux métiers du sport : écoles et instituts nationaux de la jeunesse et des sports (INSEP, INJEP, ENSA, ENEV, ENSFS, ENE), centres d'éducation populaire et de sport (CREPS). Ils sont sous la tutelle du ministère de la jeunesse et des sports. C609 : Etablissements de formation continue autres : regroupe les centres d'enseignement à distance (CNED et ses centres d'enseignement, centres privés soumis à déclaration), les établissements de formation continue hors Education nationale. D101 : Etablissement hospitalier (yc cliniques privées) exerçant des soins de courte durée en médecine et/ou chirurgie. Contient centres hospitaliers et hôpitaux locaux, hôpitaux des armées. Les syndicats inter-hospitalier avec discipline de soins et les autres établissements de la loi hospitalière 13

15 figurent dans ce groupe. Les établissements de soins du Service de santé des armées ne sont pas suivis (cat 115). Non compris les maternités autonomes classées en D107. On trouve à la même adresse établissements hospitaliers et syndicat inter-hospitalier ou unités de médecine et de chirurgie ou unités avec adresse "administrative" commune. D102 : Etablissement hospitalier (yc cliniques privées) exerçant des soins de suite et de réadaptation (ou moyen séjour) Contient les mêmes établissements que D101 s'ils disposent d'un tel service de soins, plus les maisons de régime (cat=119) et les établissements de lutte contre la tuberculose (cat=144), les établissements de convalescence et de repos et ceux de réadaptation fonctionnelle. Sont rajoutés les établissements d'enfants à caractère sanitaire, estimés de moyen séjour (Maisons d'enfants et pouponnières). Pour la catégorie 114 -Hôpital des armées, il n'y a pas moyen de savoir s'il y a du moyen séjour. Ils n'ont été retenus qu'en court séjour - D101. D103 : Etablissement hospitalier (yc cliniques privées) exerçant des soins de longue durée. D104 : Centre hospitalier spécialisé contre les maladies mentales (CHS) ou établissements hospitaliers (yc cliniques privées) exerçant des soins de psychiatrie adulte et/ou infanto juvénile. Structures avec hébergement : y compris les maisons de santé pour maladies mentales et les centres de postcure pour malades mentaux. D105 : Etablissement hospitalier non regroupé autre part. D106 : Services d'intervention (SAMU -SMUR) et d'accueil des urgences. D107 : Soins en gynécologie et obstétrique. Etablissements autonomes ou activité parmi d'autres au sein d'un établissement hospitalier. D108 : Dispensaires ou centres de soins dentaires, médicaux, infirmiers ou polyvalents. Les centres d'examen ne peuvent être assimilés à des centres de soins et ont été classés en D110. On trouve à la même adresse centre médical et centre dentaire ou centre infirmier. D109 : Centre médico psychologique, atelier ou appartement thérapeutique, accueil thérapeutique à temps partiel, centre de crise. Structures sans hébergement. Ce sont aussi des établissements relevant de la loi hospitalière. On trouve à la même adresse des unités soumises à des gestions différentes (tarification, tutelle...). 14

16 D110 : Dispensaires antituberculeux, antivénériens, antihansénien, centre de vaccination BCG, de consultation pour le cancer, d'examens de santé et polyvalents. D111 : Relève de la loi hospitalière. Centres de dialyse ambulatoire, qu'ils soient autonomes ou que ce soit une activité parmi d'autres au sein d'un établissement. D112 : Relève de la loi hospitalière. Hors dialyse. Il y a très peu d'établissements (99 FE) pratiquant uniquement l'hospitalisation à domicile. D201 : Médecin "généraliste", yc compris médecins non-spécialistes ayant une compétence particulière (acupuncteurs, homéopathes, allergologues, gynécologues...) D201 à D213 : Sont retenus les praticiens exerçant leur activité en dehors d'un établissement sanitaire, puisque ceux-ci sont appréhendés dans FINESS. Sont donc exclus par exemple les médecins fonctionnaires et les médecins salariés exerçant en établissement sanitaire ou leur partie d'activité y est exercée. Dans la source peuvent être mentionnées plusieurs adresses d'exercice. Sont seules retenues celles répondant aux critères en tête de colonne. Ainsi un salarié hospitalier exerçant aussi en cabinet libéral à une autre adresse que celle de l'hôpital (ou de la clinique) ne sera retenu qu'à l'adresse(s) du cabinet. D202 à D213 : Ne sont retenues que les spécialités proposées par la DREES, les plus importantes en effectifs de libéraux et où au moins la moitié des praticiens exercent sous forme libérale. Si le praticien exerce dans plusieurs spécialités, seule la principale a été retenue. D231 à D241 : Auxiliaires médicaux. N'ont pas été retenues les catégories Infirmiers psychiatriques et Psychologues, non présentées par la DREES dans ses publications. Certaines professions sont peu nombreuses et/ou n'exercent pas en libéral, par exemple les psychomotriciens, les ergothérapeutes, les manipulateurs ERM. D234 : Pour appréhender tous les lieux où le service est rendu, ont été retenus tous les professionnels exerçant à titre libéral ou comme salariés du privé, à l'exclusion des structures ne recevant pas habituellement du public (étab d'enseignement, administrations, entreprises...). Possibilité d'avoir un ou plusieurs libéraux et/ou un ou plusieurs salariés à la même adresse. 15

17 D238 : Pour appréhender tous les lieux où le service est rendu, ont été retenus tous les professionnels exerçant à titre libéral ou comme salariés du privé, à l'exclusion des structures ne recevant pas habituellement du public (étab. d'enseignement, administration, entreprises...). Possibilité d'avoir un ou plusieurs libéraux et/ou un ou plusieurs salariés à la même adresse. D301 : Yc commerce de produits vétérinaires, herboristerie. D302 : Laboratoires ouverts au public ; les services d'analyses biologiques des établissements hospitaliers n'y figurent pas. D303 : Activité pouvant être exercée avec celle de taxi en milieu rural. D304 : Etablissements autonomes. D305 : Relève de la loi hospitalière. D306 : Centre de postcure pour alcooliques et centres de soins spécialisés pour toxicomanes. D401 : Etablissement d'hébergement pour personnes âgées. Hospices, maisons de retraite, logements foyers et résidences d'hébergement temporaire. On trouve à la même adresse des structures de types différents : maison de retraite, logement-foyer, hospice, résidence. D402 : Services de soins à domicile et centres de jour pour personnes âgées. Localisé au siège du service. On trouve à la même adresse les services de soins à domicile et les centres de jour. D403 : Services d'aide ménagère à domicile, alarme médico-sociale et services d'aide aux personnes âgées. Localisé au siège du service. D404 : Foyer club restaurant. 16

18 D405 : Localisé au siège du service. INSEE - Base permanente des équipements - Dictionnaire des codes D501 : Crèches collectives ou parentales, haltes-garderie yc parentales, garderies et jardins d'enfants, établissement d'accueil collectif et/ou familial yc parental. D601 : Institut médico-éducatif, médico-pédagogique, médicoprofessionnel, jardin d'enfants spécialisé, institut de rééducation, établissement pour déficients moteurs et/ou cérébraux, visuels et/ou auditifs, centre d'accueil familial spécialisé et foyer d'hébergement. D602 : Service d'éducation spéciale et de soins à domicile, centre médico-psycho-pédagogique (CMPP), centre action médico-sociale précoce (CAMSP), bureau d'aide psychologique universitaire (BAPU). D603 : Centre de placement familial, foyer d'hébergement, maison d'accueil spécialisée (MAS), foyer occupationnel, foyer d'accueil médicalisé (FAM). D604 : Centre de pré-orientation, de rééducation professionnelle, service auxiliaire de vie, service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS). D605 : Centre d'aide par le travail (CAT) et atelier protégé. D701 : Etablissement d'accueil mère-enfant, pouponnière à caractère social, foyer de l'enfance, village et maison d'enfants à caractère social, centre de placement familial socio-éducatif. Tutelle des conseils généraux. D702 : Foyer d'action éducative (FAE), service éducatif auprès des tribunaux (SEAT), centre d'action éducative (CAE), service d'action éducative en milieu ouvert (AEMO). D703 : CHRS Centre d'hébergement et de réadaptation sociale. D704 : Centre provisoire d'hébergement. 17

19 D705 : Centre accueil demandeur d'asile. D709 : Aire de stationnement pour nomades, foyer d'hébergement de travailleurs migrants, foyer de jeunes travailleurs, hébergement des familles de malades, logement-foyer non-spécialisé. E101 : Activité souvent exercée avec celle d'ambulance en milieu rural. F301 : Projection en salle de cinéma, en plein air ou autres. Implantations physiques, qu'il y ait une seule salle de projection ou plusieurs au sein d'un complexe. Il n'y a ni le nombre de salles présentes, ni leur nombre de places offertes. G101 : Ces organismes se retrouvent avec le même code APE dans Sirene. G102 : Hôtels homologués, auxquels sont rajoutés les hôtels de chaîne à 0 étoile. Ne sont donc pas pris en compte les anciens "hôtels de préfecture". G103 : Campings homologués, classés de 0 à 4 étoiles. Donc yc campings des comités d'entreprise, à clientèle spécifique (ouvriers, colonies de vacances, forains...) si cette clientèle est de passage càd ne restant pas pendant toute la période d'ouverture du camping -et campings de VVF. ZEP Appartenance ou pas à une Zone d'education Prioritaire X Sans objet 0 Non appartenance à une ZEP 1 Appartenance à une ZEP Cette information n'est demandée que pour les équipements d'enseignement C101, C102, C104, C105, C201, C301, C

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010 Sources et concepts L étude est basée sur le croisement de deux zonage d étude : celui en zones d emploi, mis à jour en 2010, et celui en bassins de vie (2012). La région Midi-Pyrénées est couverte par

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Les déplacements dans la Haute-Marne

Les déplacements dans la Haute-Marne Les déplacements dans la Haute-Marne L AC C E S S I B I L I T É AU X É Q U I P E M E N T S E T S E R V I C E S Une partie importante des déplacements de ménages, outre ceux liés aux loisirs, au travail

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION Guide d accompagnement pour remplir son dossier En partenariat avec Qu est-ce que la CAPEB? La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande L aide au retour à domicile après hospitalisation

Plus en détail

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide FICHES THÉMATIQUES 1.1 ÉVOLUTION DE LA POPULATION ÂGÉE En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide des âges concernant les personnes âgées de 65 ans a fortement évolué : sa base s est élargie et

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi Art. 53 (4 ) de la loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances Note explicative Cette annexe présente les évaluations préalables

Plus en détail

Équipements et services au public

Équipements et services au public PRÉFÈTE DU CHER Direction départementale des Territoires Équipements et services au public 1/30 Méthodologie et éléments de définition (INSEE) Équipement «Un équipement est un lieu d achat de produits

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT (DUCS-PAPIER) ANNEXE E CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E Table des codes et libellés pour les Caisses de congés payés du BTP Liste des Caisses de congés

Plus en détail

Règlement d Intervention du CONSUEL

Règlement d Intervention du CONSUEL Règlement d Intervention du CONSUEL EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DU DÉCRET 72-1120 DU 14 DÉCEMBRE 1972 MODIFIÉ PAR LE DÉCRET 2001-222 DU 6 MARS 2001 ET DES ARRÊTÉS DU 17 OCTOBRE 1973 Titre 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

Bilan du permis à points

Bilan du permis à points Bilan du permis à points Année 2008 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Être le mieux placé sur le marché

Être le mieux placé sur le marché Répondre à la demande et développer son activité L ÉNERGIE DE PLUS EN PLUS CHÈRE... Pétrole, gaz, électricité, les prix ne cessent d augmenter : la période de l énergie bon marché est terminée. La part

Plus en détail

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003.

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003. CIRCULAIRE COMMUNE 2007-26 -DRE Paris, le 13/12/2007 Objet : Mise à jour du répertoire professionnel Madame, Monsieur le Directeur, Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 2 Guide entreprises Janvier 2015 Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Demande d aide au maintien à domicile

Demande d aide au maintien à domicile Demande d aide au maintien à domicile > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Vous êtes pensionné(e) civil(e) de l État ou ouvrier retraité(e)

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat journées 201 techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat 160 stagiaires formés par le CNIDEP depuis 2010 Amélioration des pratiques environnementales dans les

Plus en détail

La Base Permanente des Équipements

La Base Permanente des Équipements La Base Permanente des Équipements La base permanente d'équipements (BPE) est produite et gérée par l INSEE en collaboration avec différents ministères. En effet, cette base ne provient pas d une enquête

Plus en détail

Soins dentaires : des dérives inacceptables

Soins dentaires : des dérives inacceptables Paris, le 25 novembre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Soins dentaires : des dérives inacceptables Les soins dentaires représentent un reste à charge conséquent pour les usagers. Ils constituent la principale

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction In Extenso Tourisme Hôtellerie Restauration, membre du Groupe Deloitte, intègre début 2015 l agence de conseil en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui

Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui la semaine Ecole-Entreprise Les entrepreneurs de demain sont les élèves d aujourd hui Sommaire p. 4 - Pourquoi participer à la semaine Ecole-Entreprise? p. 7 - Des acteurs engagés, des enjeux partagés

Plus en détail

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics

Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Accord sur l organisation et le financement de l apprentissage dans les Branches du Bâtiment et des Travaux Publics Entre : d une part, les organisations professionnelles d employeurs représentatives au

Plus en détail

Établissement Français du Sang

Établissement Français du Sang Établissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Normandie Rapport d activité 2010 www.etablissement-francais-du-sang.fr EFS Normandie Dr Patrice

Plus en détail

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015

Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 Statistiques sur la base T@NDEM - Date d'édition 20/04/2015 total Total Mailing Emailing Phoning Mobile SMS TOTAL TANDEM 42038300 31662994 10824852 19596763 8685075 1987737 cod_civ Civilite Total Mailing

Plus en détail

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL Copyright Insee, Octobre 2009 1 Préambule Le but de ce document est de vous aider à prendre en main l'application ODIL (Outil d'aide au Diagnostic d'implantation Locale).

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Exploitant Promoteur Constructeur Investisseur Mandat de vente d un fonds de commerce hôtelier sous enseigne Mandat

Plus en détail

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE ARCHIVES NATIONALES. Etat général des fonds. Fonds postérieurs à la Révolution française. Sous-série Z/6. Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE (3 401 articles environ) Les deux ordonnances du

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE

LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE CGPC / S5 / FW 2005-0032-01 LE FINANCEMENT DES AIRES D ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE Rapport de mission relative aux modalités de mise en œuvre de l aide accordée par l Etat pour la réalisation des aires

Plus en détail

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES enseignements formation recherche 2014 les académies Hautsde-Seine 971 92 Finistère 29 Seine-Saint-Denis 93 PARIS 75 GUADELOUPE MARTINIQUE 973 GUYANE Côtes-d'Armor 22

Plus en détail

Repères et références statistiques

Repères et références statistiques Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche (RERS 2012) Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche ( RERS 2012) .

Plus en détail

DADS 2006 Liste des variables Fichier détail "postes" Echantillon au 1/12ème

DADS 2006 Liste des variables Fichier détail postes Echantillon au 1/12ème DADS 2006 Liste des s Fichier détail "postes" Echantillon au 1/12ème Index des s : AGE : Age du salarié en années...2 AT : Nombre d'années-travail...2 CPFD : Condition d'emploi : temps complet ou partiel,

Plus en détail

GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP. Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190

GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP. Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190 GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190 SOMMAIRE DES NOMENCLATURES : Code de la catégorie Finess modifié... 1 Agrément de clientèle... 1 Code

Plus en détail

Les vaccinations en milieu professionnel

Les vaccinations en milieu professionnel Les vaccinations en milieu professionnel Mise à jour Août 2008 Dans le cadre de la prévention du risque biologique, le code du travail précise, aux articles R.4421-1 et suivants, la démarche d'analyse

Plus en détail

Guide pratique. Fonction. Publique. Territoriale

Guide pratique. Fonction. Publique. Territoriale Guide pratique Fonction Publique Territoriale Guide pratique Avant-Propos UNE ADMINISTRATION RÉCENTE ET MULTIPLE Créée il y a plus de 20 ans, la fonction publique territoriale se caractérise par la grande

Plus en détail

REPERTOIRE PROFESSIONNEL DES TAUX CONTRACTUELS DE COTISATIONS ARRCO SUPERIEURS A 6%

REPERTOIRE PROFESSIONNEL DES TAUX CONTRACTUELS DE COTISATIONS ARRCO SUPERIEURS A 6% REPERTOIRE PROFESSIONNEL DES TAUX CONTRACTUELS DE COTISATIONS ARRCO SUPERIEURS A 6% Code NAF 01 AGRICULTURE, CHASSE, SERVICES ANNEXES 02 SYLVICULTURE, EXPLOITATION FORESTIERE SERVICES ANNEXES 05 PECHE,

Plus en détail

Annexe 6 : Données statistiques

Annexe 6 : Données statistiques RAPPORT IGAS N RM2009-102P / CGAAER N 1883 «ANNEXES» 89 Annexe 6 : Données statistiques Population et migrations dans l espace rural Tableau I : Structure par âge de la population rurale et de la population

Plus en détail

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413 ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE page 1 Sécurité Sociale I - HONORAIRES MEDICAUX Consultations et visites de généralistes et spécialistes Actes de chirurgie en cabinet Actes techniques médicaux (endoscopie,

Plus en détail

Repères et références statistiques

Repères et références statistiques Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche (RERS 2013) Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche ( RERS 2013) .

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Projet de Datamining Supervisé (SODAS) Analyse des régions françaises

Projet de Datamining Supervisé (SODAS) Analyse des régions françaises Master 2 ème Année Ingénierie Statistique et financière Projet de Datamining Supervisé (SODAS) Analyse des régions françaises Réalisé par : Nicolas CHAIGNEAUD Nora SLIMANI Année universitaire 2007-2008

Plus en détail

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413

ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE DE LA MUTUELLE FAMILIALE DES CHEMINOTS DE FRANCE N 784 394 413 ANNEXE N 1 AU REGLEMENT MUTUALISTE Désignation des I - HONORAIRES MEDICAUX HORS HOSPITALISATION (5) Consultations et visites de généralistes et spécialistes Actes de chirurgie en cabinet Actes techniques

Plus en détail

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours

Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Adaptation Nationale des Transmissions Aux Risques Et aux Secours Réseau national de radiocommunications numériques pour les sapeurs-pompiers Page 2 de 13 1 ANTARES POURQUOI? 1.1 UNE MODERNISATION RENDUE

Plus en détail

Européenne De Métré. Présentation

Européenne De Métré. Présentation Européenne De Métré Présentation SOMMAIRE 1 - HISTORIQUE...2 2 - NOS ACTIVITES...2 3 - VOTRE PROFIL...3 4 - NOTRE PROPOSITION...4 5 - PRESENTATION DU RESEAU...4 6 - PRINCIPALES CONDITIONS JURIDIQUES DU

Plus en détail

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014

Assurances de biens et de responsabilité. Etude Mars 2014 Assurances de biens et de responsabilité Etude Mars 2014 Tempêtes, grêle et neige : Résultats de l année 2012 Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur.

Plus en détail

BAROMÈTRE VOLTAIRE. Les Français et l orthographe. 1 re édition juin 2015

BAROMÈTRE VOLTAIRE. Les Français et l orthographe. 1 re édition juin 2015 BAROMÈTRE VOLTAIRE Les Français et l orthographe 1 re édition juin 2015 Introduction Qu est-ce que le Projet Voltaire? Depuis 2008, plus de deux millions de Français se sont entraînés avec le Projet Voltaire,

Plus en détail

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA

PARAMEDICAL. Métiers et formations. Centre d information et d orientation de NOUMEA PARAMEDICAL Métiers et formations Centre d information et d orientation de NOUMEA Santé et paramédical Soins médicaux médecin, chirurgien dentaire, pharmacien, sage-femme Soins paramédicaux infirmier,

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2011-2014 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS»

REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS» REGLEMENT JEU-CONCOURS «L EQUIPE DE TOUS LES FOOTBALLS» Article 1 : Sociétés Organisatrices Crédit Agricole S.A. au capital de 7.493.916.453, dont le siège social est situé au 91-93, boulevard Pasteur,

Plus en détail

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux

Code emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux emploi statutaire de la fonction publique hospitalière (NEH) Emplois non-médicaux Rubriques S40.G10.08.002.004 / S40.G10.10.002.004 / S40.G10.25.002.004 Table incluant les codes fournis par la Direction

Plus en détail

contacts Guide des Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture www.anefa.org En agriculture, à chaque saison son emploi.

contacts Guide des Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture www.anefa.org En agriculture, à chaque saison son emploi. Guide des contacts Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture ANEFA Association Nationale Emploi Formation en Association Agriculture Nationale Emploi Formation en Agriculture www.anefa.org www.anefa.org/saisonniers

Plus en détail

Établissement français du sang

Établissement français du sang Établissement français du sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Île-de-France Rapport d activité 2013 www.etablissement-francais-du-sang.fr Efs ÎLE-DE-FRANCE

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions de santé en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE. Etude pour le compte de l OPIIEC

MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE. Etude pour le compte de l OPIIEC MARCHE ET COMPETENCES DANS LE LOGICIEL EMBARQUE Etude pour le compte de l OPIIEC Juin 2008 1 LE LOGICIEL EMBARQUE : DEFINITION Un logiciel embarqué est un logiciel permettant de faire fonctionner une machine,

Plus en détail

De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail

De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail De l évaluation des risques au management de la santé et de la sécurité au travail ED 936 couverture CS4.indd 1 07/07/14 10:57 L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE

RAPPORT D ACTIVITÉ FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLÉMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE Sommaire AVANT-PROPOS 02 ÉDITO 04 1. Des effectifs en constante évolution mais

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national mars 2015 Observatoire de la FPT 1/29 Ce tableau de bord est conduit, sous la direction de Mohamed Amine, responsable de l Observatoire

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique

Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

LISTE DE POSTES DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC)

LISTE DE POSTES DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC) LISTE DE S DE CATEGORIE C (FILIERES TECHNIQUE ET SIC) FILIERES LOCALISATION GEOGRAPHIQUE LOCALISATION ADMINISTRATIVE INTITULE DU 1 Ain Gendarmerie Belley Cuisinier au cercle mixte de l'escadron de gendarmerie

Plus en détail

Établissement Français du Sang

Établissement Français du Sang Établissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES EFS Pays de la Loire Rapport d activité 2010 www.etablissement-francais-du-sang.fr EFS Pays de

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2007

RAPPORT D ACTIVITÉ 2007 RAPPORT D ACTIVITÉ 2007 La Lettre du Président L année 2007 a été marquée par la promulgation de la loi de réforme de protection de l enfance, le 5 mars 2007. Les bouleversements qu elle induit ont modifié

Plus en détail