5 e biennale d art contemporain dans et avec la nature du 13 mai au 11 juillet Dossier de presse. Parc paysager de TECOMAH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "5 e biennale d art contemporain dans et avec la nature 2008. du 13 mai au 11 juillet 2008. Dossier de presse. Parc paysager de TECOMAH"

Transcription

1 5 e biennale d art contemporain dans et avec la nature 2008 du 13 mai au 11 juillet 2008 Dossier de presse Parc paysager de TECOMAH Chemin de l orme rond Jouy en Josas Relations presse Alambret Communication 13 rue Sainte-Cécile Paris Olivier Gaulon

2 5 e biennale d art contemporain dans et avec la nature 2008 Iain Baxter& (Canada) Serge Bottagisio & Agnès Decoux (France) Jean-Luc Brisson (France) Gilles Bruni (France) Marie Denis (France) Michel François (Belgique) Nils-Udo (Allemagne) Christine O'Loughlin (Australie) Isabelle Tournoud (France) Dimitri Xenakis (France) Dix artistes plasticiens spécialistes du land art sont invités à concevoir et à réaliser, en étroite collaboration avec des élèves et étudiants de TECOMAH, l Ecole de l Environnement et du Cadre de Vie, techniciens en devenir, une œuvre inédite dans les 120 hectares paysagers du parc de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris à Jouy-en-Josas. Pour sa 5 e édition, Les Environnementales 2008 invitent le public à découvrir dix œuvres d art contemporain environnemental, insolites et éphémères, dans le parc exceptionnellement accessible pendant deux mois : du 13 mai au 11 juillet 2008 Située à 20 km de Paris, cette exposition à ciel ouvert reçoit le soutien du Ministère de la culture et de la communication, de la Région Ile-de-France, du Conseil général des Yvelines et de l Académie de Versailles. Commissaire de l exposition : Jean-Marc Barroso, professeur et initiateur des Environnementales. Catalogue de l exposition sous la direction de Christophe Domino, critique d art. Les Environnementales 2008 du 13 mai au 11 juillet 2008 Tous les jours (sauf le lundi) de 10 à 18 heures entrée libre Parc paysager de TECOMAH Chemin de l orme rond Jouy en Josas Tél Relations presse Alambret Communication 13 rue Sainte-Cécile Paris Olivier Gaulon

3 Plan du site Emplacement des œuvres sur le plan : Vue aérienne du site : Iain Baxter& Serge Bottagisio & Agnès Decoux Jean-Luc Brisson Gilles Bruni Marie Denis Michel François Nils-Udo Christine O'Loughlin Isabelle Tournoud Dimitri Xenakis Google Maps 2 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

4 Les Environnementales Biennale d art contemporain dans et avec la nature, Les Environnementales est une exposition de land art présentant à ciel ouvert les œuvres d artistes comtemporains qui, pour la plupart, ont acquis une renommée internationale. Les Environnementales conduisent le visiteur à découvrir les œuvres, disséminées dans l espace, d artistes qui s expriment pleinement dans un vaste domaine exceptionnellement accessible au public pendant la biennale. Ce parc paysager de 120 hectares appartient à la Chambre de commerce et d industrie de Paris, qui y a installé les campus de HEC, l Ecole des Hautes Etudes Commerciales, et de TECOMAH, l Ecole de l Environnement et du Cadre de Vie. Depuis 1998, TECOMAH, gérée par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, a opté pour l art contemporain comme l un des vecteurs d enseignement de savoirs, savoir-faire et savoir-être. Cette démarche pédagogique novatrice conduit les étudiants des différentes filières de l école (Horticulture, Aménagement paysager, Art floral, Gestion et maîtrise de l'eau, Travaux publics...) à s impliquer dans le montage de l exposition et l installation des œuvres sur site. C est là toute l originalité de cette manifestation. Bien plus qu une simple commande d œuvres, Les Environnementales proposent aux artistes de s engager dans un processus pédagogique et créatif pour la mise en œuvre de leurs créations, fruit d un partenariat avec les étudiants quant aux problématiques d ingénierie inhérentes à chaque projet. Après avoir choisi leur emplacement, les artistes rencontrent régulièrement les étudiants pour suivre les phases techniques d aménagement du site qui accueillera leur œuvre. Il s agit pour les étudiants de TECOMAH d élargir le champ de leurs compétences techniques en situation réelle, et d œuvrer avec des artistes contemporains dans un esprit de recherche, d expérimentation et d audace, dans des domaines multiples, parfois inattendus, et toujours transversaux. Les Environnementales illustrent ainsi la recherche constante d innovation de TECOMAH et son souci d encourager les jeunes à relever des défis, à travers cet événement qui représente une véritable expérience technique et culturelle. Chaque édition de la biennale permet de découvrir les œuvres d une dizaine d artistes. Fidèles à l esprit du land art apparu à la fin des années Soixante par des artistes anglo-saxons alors reconnus pour leur prise de position radicale et leur volonté d installer leurs œuvres éphémères dans des endroits publics les œuvres sont présentées à ciel ouvert par des artistes qui utilisent le milieu naturel comme support d expression, le détournent ou le révèlent. Les éditions précédentes de la biennale ont accueilli en 2006 : Amel Bennys, Miguel Egaña, Marion Galut, Christophe Gonnet, Shigeko Hirakawa, Francine Larivée, Jacques Leclercq-K, Benoit Tremsal. En 2004 : Jean-Luc Bichaud, Dominique Kippelen, Sylvie de Meurville, Frank Morzuch, Dennis Oppenheim, Jacques Vieille. En 2002 : Dominique Bailly, Jean-Paul Ganem, Paul-Armand Gette, Olivier Leroi, Dennis Oppenheim, Denis Pondruel. En 2000 : Michel Aubry, François Bouillon, Miguel Egaña, Denis Pondruel, Erik Samakh. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 3

5 Iain Baxter& Actif depuis le milieu des années Soixante au Canada, initiateur de ce qui deviendra la scène de Vancouver dont émergeront Ian Wallace et Jeff Wall, Iain Baxter associe des préoccupations conceptuelles, sociologiques, d activiste et d agitateur, à une pratique de l image et de l installation que la préoccupation du paysage traverse de part en part. Il a d ailleurs été souvent associé à des projets de land art au côté, par exemple, de Robert Morris, et travaille à des installations tant en intérieur qu en extérieur souvent liées aux questions de l environnement. Iain Baxter prolonge la mise en question de la figure de l artiste en décidant de la transformation de son nom en nom de marque, comme il l a fait depuis les années Soixante en travaillant sous couvert d une compagnie, N.E. Thing Co. Ainsi a-t-il pris très officiellement l identité de Iain Baxter& (Baxterand pour l oreille), s appropriant le signe typographique & ampersand, esperluette ou et commercial en un sigle personnel intégré à son patronyme. Pour Les Environnementales, Iain Baxter& inscrit la forme du & dans une pelouse comme si cette forme émergeait de la terre. Ce & monumental en herbe, formant un relief couché surélevé de plus de vingt mètres de long, d une hauteur de trente centimètres à un mètre, fait référence à l idéal social et artistique de la conjonction de coordination. L ensemble prend une forme de présence à la fois énorme et discrète, inscrite dans l environnement, une sorte de monument ou plutôt d anti-monument, dont la réalisation et l entretien tiennent de la gageure, sans doute parce qu il s agit d un geste simple. Iain Baxter& est né en 1936 à Middlesborough, Grande-Bretagne. Il vit à Windsor, Ontario, Canada. Expositions personnelles (sélection) : Les ateliers, Biennale de Rennes. Iain Baxter&, Television Works, Corkin Gallery, Toronto, Canada. Iain Baxter&, La Villa Arson, Nice, France. Iain Baxter&, Photographs, etc., Corkin Shopland Gallery, Toronto, Canada. Iain Baxter& / N.E. Thing Co., VOX, Montreal, Canada. Iain Baxter&, Corkin Shopland Gallery, Toronto, Canada. Iain Baxter / N.E. Thing Co., Catriona Jeffries Gallery, Vancouver, Canada. Vacuum Forms, 1965, Catriona Jeffries Gallery, Vancouver, Canada. Some Early Photography, Carmen Lamanna Gallery, Toronto, Canada. N.E. Thing Co. Ltd., Polaroid Works, La Haye, Pays-Bas. N.E. Thing Co. Ltd., Sonnabend Gallery, New York, USA. N.E. Thing Co. Ltd., Centennial Projects, Douglas Gallery, Vancouver, Canada. Yamada Contemporary Gallery, Kyoto, Japon. Iain Baxter&, Ampers&, Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de Bac Professionnel, filière Horticulture. Cette œuvre fait l objet d une commande publique et sera entretenue et installée sur le site jusqu en Les Environnementales 2008 Dossier de presse

6 Serge Bottagisio & Agnès Decoux Les sculpteurs plasticiens Agnès Decoux et Serge Bottagisio sont diplômés de l Ecole Nationale des Beaux-Arts de Bourges (atelier de Jean et Jacqueline Lerat). Leurs œuvres sont toujours inspirées de formes primaires comme les cônes, les sphères, les cylindres, les carrés ou les rectangles. Le béton, associé à de la terre cuite, est taillé à la hâche et travaillé de manière circulaire. Leurs sculptures gardent ainsi la mémoire du mouvement par le geste. Matière et sensation jouent un rôle essentiel dans leurs œuvres. Pour les Environnementales ils présentent deux sculptures de ton gris éléphant associé à la couleur terre : Cage, en forme de cône ajouré tel un moucharabieh, et Toupies. Dans ces toupies couchées, de forme primaire, s opposent le rugueux des corps et le lisse poli de l œil bombé tourné vers le ciel. Là pour changer la relation avec le lieu et créer les conditions d un débat intérieur, objet d émotions. Nécessitant une présentation dans un environnement neutre, leurs sculptures seront mises en situation dans un univers volontairement pauvre : un écrin de terre, ou d herbe sèche et rase, évoquant une savane, recréé au sol par les étudiants de Tecomah. Serge Bottagisio est né en 1950 au Havre. Agnès Decoux est née en 1951 à Sancerre. Ils vivent et travaillent à Demu dans le Gers. Expositions et installations (sélection) : Jardin avec Piet Oudolf, Sant Pere de Ribes, Espagne. Jardin pour la société BUPA, avec Cleve West, Londres. Jardin pour Saga, avec Cleve West, Chelsea, Grande-Bretagne. Sculptures Paysages, Ville de Mont-de-Marsan. Sacré béton, Prairie de sculptures, Jardin de la Noria, Saint-Quentin-la-Poterie, Gard. Les jardins de Dar al Kamila, Tunis. Céramiques contemporaines, Musée national de la Céramique, Sèvres. Jardins du sud, Jardin de l évêché, Uzès. Jardin de Karl Lagerfeld, installation de 50 pièces monumentales, Biarritz. Le geste et la couleur, Musée Picasso, Vallauris. Europaïsche Keramik, Musée de la Céramique, Frechen, Allemagne. Salon des artistes décorateurs, Beyrouth, Liban. Opening Project, Centre européen de sculptures, S Hertogenbosch, Pays-Bas. Serge Bottagisio & Agnès Decoux, Toupie, 2007, béton taillé et terre cuite, 220 x 280 x 280 cm. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en BTS, filière Aménagement Paysager. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 5

7 Jean-Luc Brisson Jean-Luc Brisson s'inspire dans ses réalisations des jardins ouvriers, car pour lui faire des jardins, c'est avant tout créer des lieux pour parler, manger, faire la sieste, s'embrasser, penser, jouer.... Pour Les Environnementales, il installe sur une île du lac un bassin-monde, plan d eau artificiel de huit mètres de diamètre, où flottent des fragments urbains parmi une dense végétation aquatique. Miniaturisés, ces souvenirs de la ville maquettes de pavillons de banlieue, jardins familiaux, parkings ou pylones électriques ne sont pas les images d une catastrophe ou d une destruction, mais les images flottantes d un monde dont les éléments pourraient se toucher, aller les uns vers les autres. Tout autour du bassin sont disposés des sièges hétéroclites, du banc d écolier à la chaise d arbitre. Muni de jumelles, le public est invité à s installer pour scruter les détails d un monde, non pas à la dérive, mais dont les éléments impuissants semblent suspendus dans le temps tandis que, soumis aux intempéries, ils sont mis en relation avec le paysage environnant. Pour souligner l immanence de la nature, reprenant ses droits lorsqu elle n est pas domptée, une multitude de lentilles d eau aux reflets mats car non submersibles variant du rouge au vert-de-gris selon la température, donne à cet improbable ensemble aquatique un cadre végétal, champ mouvant de tous les possibles. Jean-Luc Brisson, La mare dans l île, 2008, croquis préparatoire. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de Bac Professionnel, filière Horticulture. Jean-Luc Brisson est né en 1956 à Paris. Il vit et travaille à Mane, Alpes-de-Haute-Provence. Expositions et installations (sélection) : Dans ces eaux-là, Domaine départemental du château d Avignon, Les Saintes-Marie-de-la-Mer Le jardin est un nombril imité, Villa du Parc, Centre d art contemporain, Annemasse. Chez Monsieur Lache, Jardin de la Maison Folie La Ferme d en haut, Villeneuve d Ascq. La nature de l amour, Parc de l Hôtel de Ville, Choisy-le-Roi. Le verre d eau, Jardin du Géant Pierre Auvente, Parc de la Deûle, Nord. Création d un jardin à l nstitut français de Prague. Le jardin d Eva Pora, FRAC Alsace, Sélestat. Tout dépend, Centre du paysage de Lavoûte-Chilhac, Haute-Loire. Artelaguna, installation d une aile d insecte de 26 mètres sur la lagune, Biennale de Venise. Le Général Grenouille Verte, automate à évaporation motrice, Musée d art moderne de Villeneuve d Ascq. 6 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

8 Gilles Bruni Partant du fait que le parc, avec son histoire, est interrogé par de nouveaux usages, Gilles Bruni crée un dialogue ambigu entre une fontaine dérisoire, qu il crée, et la fontaine béante d une buse surgissant de terre. En observant cet élément intrusif, l artiste attire notre attention sur un élément inédit dans le paysage qui transforme radicalement la perception du site. L installation de Gilles Bruni crée un pont entre deux fontaines de part et d autre du plan d eau. En déversant ses eaux pluviales, la bouche de la buse devient une fontaine moderne, et l ensemble avec le grand hangar (qui servait autrefois à HEC pour ranger ses canoës) et le plan d eau une discrète métaphore de la machine de Marly, contemporaine de ce parc du XVII e siècle, projet aussi monstrueux qu inutile conçu pour alimenter en eau les fontaines de Versailles. En vis-à-vis de la bouche de la buse, une gouttière de récolte d eaux de pluie, installée dans le prolongement du toît du hangar, déverse un mince filet d eau se déversant dans un canoë en guise de bassin. Cette petite fontaine est là pour révéler l autre, comme une conversation : l une, ouvrant grand la gueule (terme des fontainiers du XVII e siècle) face à l autre, petite, murmurante. Cette image poétique suggère par une superposition décalée la connivence que nous pourrions établir entre le passé et l avenir, et ce, d autant plus subtilement que le dispositif fonctionnera uniquement les jours de pluie. Gilles Bruni est né en 1959 à Nantes. Il vit et travaille à Clisson en Loire-Atlantique. Installations in situ (sélection) : Le cratère, installation dans une carrière, Arts nature, Massif du Sancy, Auvergne. La fontaine, installation le long du Verdon, Alpes-de-Haute-Provence. Le camp de l Ermitage, résidence, Béthune, Pas-de-Calais. Nord-Sud, Bienal Internacional de Arte al Aire Libre, avec M. Babarit, Caracas, Venezuela. Le bâtiment à l abandon, avec M. Babarit, Centre d art La Laverie et FRAC des Pays-de-la-Loire, La Ferté Bernard, Sarthe. La carrière dans la forêt, avec M. Babarit, Centre des Arts Contemporains de Montréal, Mont Tremblant, Canada. Le bâteau, entre proue et poupe, avec M. Babarit, MacLaren Art Center, Barrie, Ontario, Canada. La serre et la cahutte, avec M. Babarit, Arte Sella, Borgo/Valsugana, Italie. 8 collines et 49 terrils : un paysage transitoire pour mémoire, presqu île de Pouch, Allemagne. Gilles Bruni, Conversation par jours de pluie : deux fontaines, 2008, croquis préparatoire et vue de l emplacement de l installation. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 1 e et 2 e année de BTS, filière Aménagement Paysager. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 7

9 Marie Denis Les installations de Marie Denis sont nourries de toutes les stimulations, les impressions vives, irrationnelles et concrètes de la vie, qui sont pour elle comme l huître fait sa perle : un accident qui produit un enchantement. L enfance n est jamais bien loin, et dans tout son travail, l artiste ouvre pour le spectateur une fenêtre sur le Pays des Merveilles. Pour Les Environnementales, Marie Denis réalise un pot immense contenant un beau spécimen de pin, empotant littéralement l arbre. L effet de gigantisme produit par le changement d échelle est renforcé par l incongruité de la situation et le matériau employé. En s approchant, on constate que ce simple pot tressé façon vannerie, est en fait tressé de tuyaux d arrosage. D ordinaire signalétique, la couleur orange fluo vibre dans le paysage, tout en faisant référence à celle employée par les services d aménagement du territoire. Si le dialogue tient une place importante dans sa création, c est au-delà de la relation avec les étudiants de Tecomah, pour la mise en œuvre de cette installation, que l artiste met en place un terrain d échanges, en s entourant ici des compétences d un serrurier d art pour élaborer la structure métallique porteuse et d un osiériste pour concevoir le tressage du pot. L introduction de ces savoir-faire dans la réalisation de l œuvre va ainsi de pair avec le curieux sentiment de décalage perçu par le spectateur, l artiste tissant des ponts et ouvrant des mondes dans notre imaginaire. Marie Denis est née en 1972 en Ardèche. Elle vit à Paris et travaille partout. Expositions et installations (sélection) : Inclinaison III, terrain de foot tracé en farine sur une prairie inclinée, CIAP, Ile de Vassivière. Dans ces eaux-là, Domaine départemental du château d Avignon, Les Saintes-Marie-de-la-Mer. La sirène du Mississipi, CCC, Tours. Vitamine C, Orangerie du Domaine départemental de Chamarande, Essonne. Pelouses autorisées, Parc de la Villette, Paris. La porte ouverte à toutes les fenêtres, Centre culturel français du Cambodge. Nuit Blanche, Paris. Toujours en forme!, Cité internationale des Arts, Paris. La Folie, Villa Médicis, Rome. BIG Torino, Biennale de Turin. Jeux de genres, Espace Electra, Paris. Histoires de voir, Fondation Cartier. Migrateurs, ARC, Musée d Art moderne, Paris. Marie Denis, Le bonzai II, 2008, tuyaux d'arrosage tressés sur structure métallique, 450 x 400 cm. Conception 3D Fabrice Escalier. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de Bac Professionnel, filière Aménagement Paysager. 8 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

10 Michel François Fasciné par les gestes de la vie courante et par les tensions qu'ils révèlent, Michel François se démarque, depuis les années Quatre-vingt, par une pratique singulière où règnent désordre et ambiguïté. Parallèlement à la photographie, éditée sous forme d'affiche puis de livre, l'artiste a créé une approche particulière de la sculpture et de l'installation, où ses travaux et ses images sont souvent rassemblés, accumulés et réactualisés. Le projet Déjà Vu de Michel François a été conçu par l'artiste pour un site assez ressemblant, mais c'est finalement pour le parc de Jouy-en-Josas qu il voit pour la première fois le jour. Cette œuvre fait l objet d une commande publique, elle sera installée sur le site pendant deux ans. Le principe de créer puis de maintenir dans le temps ce double artifice du dédoublement d'un fragment de paysage demandera un entretien constant de la part des étudiants de Tecomah pour conserver à l œuvre sa dimension graphique : c est là toute la singularité des conditions de production et de maintenance de cette œuvre dans le projet pédagogique de Tecomah. Ainsi, conformément au projet de l'artiste, les deux buttes aux formes régulières qui portent des arbres archétypes et le tracé de chemins qui serpentent vers le lointain doivent apparaître en bordure de l'étang, dans leur dédoublement, leur effet de redoublement, leur parallélisme improbable et demeurer tels, fixes comme des images. Ce jeu sur une nature cultivée, sur l'artifice de la nature, est une des figures récurrente chez l'artiste. Michel François est né en 1956 à Saint-Trond, Belgique. Il vit et travaille à Bruxelles. Expositions (sélection depuis 2001) : Michel François, Déjà Vu, , simulation numérique. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de Bac Professionnel, filière Aménagement Paysager Thomas Dane Gallery, Londres. Le Passage du Temps, Coll. Pinault, Tri Postal, Lille. Theater of Operations, Bortolami Dayan, New York. Intouchable, l architecture de verre & l idéal transparence, Villa Arson, Nice. Théâtre des opérations, FRAC Haute-Normandie, FRAC Aquitaine. Déjà vu, Domaine de Kerguéhennec, Bignan. Eblouissement, L ombre du temps, Jeu de Paume, Paris. Ralentir vite, Le Plateau, Paris. Déjà vu, CCA, Kitakyushu, Japon. Hallu, Lumen Travo, Amsterdam. Déjà vu, Westfälischer Kunstverein, Münster, Allemagne. Salon intermédiaire, Centre Pompidou, Paris bailleurs, Centre de la Photographie, Genève. Vivement 2002, Mamco, Genève. L herbier et les nuages, Mac s, Grand Hornu, Belgique. Azerty, Centre Pompidou, Paris. Psycho jardin, Fondation Miró, Barcelone. Biennale de Venise. Cette œuvre fait l objet d une commande publique et sera entretenue et installée sur le site jusqu en Les Environnementales 2008 Dossier de presse 9

11 Nils-Udo Figure incontournable du land art sur la scène artistique internationale depuis 1972, Nils-Udo s'inspire de l'énergie vitale de la nature pour réaliser ses installations dans et avec la nature. Eléments végétaux ou minéraux de simples modifications ou intrusions qui perturbent l ordre naturel sans jamais le bouleverser composent ses installations en pleine nature : frêles tiges de frêne et branches d épicéas fichées dans la neige (Hiver, Haute-Bavière, 1973), osier et boules de glace colorées au jus de baies d obier (Nid de neige, Bavière, 1993), fruits, baies et branchages posés à la surface de l eau ou sur des terres arides (Red Rock Nest, Red Rock Canyon, Californie, 1998), lits de baies rouges embrasant la gueule de volcans (Trois volcans, Fundación Cesar Manrique, Iles Canaries, 2002) Ses sculptures, par essence éphémères, ont donc une vie : elles naissent, se développent, vieillissent et meurent au rythme des éléments et des saisons. C'est ensuite par la photographie que Nils-Udo restitue une trace et une mémoire à ses installations. Peintre avant tout, Nils-Udo est surtout un grand coloriste. La toile qu'il présente aux Environnementales représente un érable au feuillage d'automne rouge. Comme parfois dans les va-et-vient entre son œuvre in situ et la peinture qu il a repris activement depuis 2004, cette pièce est inspirée d une installation réalisée voila une dizaine d'années dans un parc public en Allemagne (Sans titre, 1999, terre, eau, sorbes, osier brins d herbe, Aix-la-Chapelle). Dessiner avec des fleurs. Peindre avec des nuages. Ecrire avec de l'eau. Enregistrer le vent de mai, la course d'une feuille tombante. Travailler pour un orage. Anticiper un glacier. Orienter l'eau et la lumière Dénombrer une forêt et une prairie (Nils-Udo, note de travail). Nils-Udo est né en 1937 à Lauf, en Allemagne. Il vit et travaille en Haute-Bavière. Quelques dates : : voyage en Europe, au Maroc, Moyen Orient et URSS : vit à Paris : s installe en Haute-Bavière. Il y a deux dates qui ont marqué ma vie par rapport à la peinture : En 1972, j'ai abandonné la peinture pour me consacrer uniquement à mon travail dans et avec la nature. En 2004, quand j'y suis revenu. Nils-Udo, Miroir d automne, 2004, huile sur toile, 156 x 207 cm. 10 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

12 Christine O Loughlin Depuis une trentaine d années, Christine O Loughlin présente des installations en dialogue avec l environnement dans lequel elles s inscrivent tout en prenant constamment soin d explorer la question de l horizontalité. Qu elles soient ancrées au sol ou en flottement dans l espace, ses œuvres sont dans un état de suspension, voire d émergence, en référence à ce qui est prélevé, transposé, transporté. Selon Yves Michaud, ses perturbations dans l espace relèvent d une poétique du déplacement, de l analogie et du transport. Sur le plan d eau du parc de Tecomah, Christine O Loughlin inscrit dans le paysage les mots Ici/Là au ras de la surface de l eau entre la pointe de l'île et la rive sud. En néon rouge, d une longueur totale de 5 mètres pour 1,5 mètre de hauteur, les mots sont suspendus dans le vide, à l envers. C est leur reflet dans l eau que peut lire le spectateur ici, là, ici et là, ici ou là Séparés par un slash indiquant une nette opposition, ces deux mots choisis par l artiste font référence au moment précis où la conscience vacille entre ce qui est et ce qui pourrait-être, ce moment du ni ici, ni là. Coexistent alors de façon immédiate et directe le sens et son contraire. Entre affirmation et négation, autre chose apparait. Seul endroit depuis lequel on peut correctement lire le message, le pont qui traverse le plan d eau devient le point de vue d où l on peut voir quelque chose qui, par son reflet immatériel, n est ni à un endroit, ni à un autre. Christine O Loughlin est née en 1948 à Melbourne, Australie. Elle vit et travaille à Paris depuis Christine O Loughlin, Ici / là, 2008, simulation numérique. Expositions (sélection) : Festival international des jardins, Chaumont-sur-Loire. Jardin Dominique Bagouet, Montpellier. Des mystères clairs comme le jour, Musée départemental, Champlitte, Haute-Saöne. Wet and dry landscapes, Ambassade d Australie, Paris. Espaces, environnements, métamorphoses, Arsenal, Venise. Artsénat, l invitation au voyage, Jardin du Luxembourg, Paris. Déplacements, Le 10 neuf, CRAC, Montbéliard. Festival international d arts plastiques, Maharès, Tunisie. Carré des Arts, Parc Floral, Paris. Grandeur Nature, Parc de la Courneuve, Seine-Saint-Denis. Carnets de voyage, Galerie Praz-Delavallade, Paris Différentes natures, Parvis de La Défense, Paris. Credac, Ivry-sur-Seine. Jeune Sculpture, Paris. Oscar Galerie, Stockholm, Suède. Iteza Galerie, Kyoto, Japon. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de BTS, filière Gestion et Maîtrise de l Eau. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 11

13 Isabelle Tournoud Isabelle Tournoud puise son inspiration au cœur du monde végétal. Magicienne d une nature réinventée, elle utilise les charmes subtils et inquiétants de Dame Nature pour en relever les formes aussi surprenantes que variées et les transposer dans son univers onirique. Ses robes-sculptures créations vestimentaires réalisées à partir d éléments végétaux : corsets d eucalyptus, gants de tomates, mules de monnaie du Pape évoquent une nature délicate et mystérieuse, où la puissance va étrangement de pair avec la fragilité. Pour Les Environnementales, Isabelle Tournoud installe une grande serre abritant un champ de coquelicots. Par les parois vitrées, on distingue nettement cinq silhouettes d enfants s élevant parmi les pavots rouges en fleurs. Ces cinq mannequins-sculptures, composés de graines de pavot, figurent les vêtements de cinq gamins trop pleins de vie qui auraient joué dans cette serre, et où se serait déroulée une bagarre. Clin d œil aux mauvaises graines, cette installation fige l enveloppe de ces petits monstres dans le temps et l espace. Boucliers, capes et autres parures en graines de pavot sont plantés au milieu des fleurs épanouies et témoignent d un combat passé, présent ou à venir. L un des enfants semble suspendu dans sa chute au sol. Gare à celui qui tombe, il renaîtra en fleurs! Isabelle Tournoud, Le coin de mauvaises graines, 2008, croquis préparatoire. Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de Bac Professionnel, filière Horticulture. Isabelle Tournoud est née en 1969 à Angers. Elle vit et travaille à Paris. Expositions et installations (sélection) : Quoi de neuf, Vitrine des Galeries Lafayettee, Paris. Affaires d hommes, Ville de Gentilly. Un autre voyage, Fête des Parcs et Jardins, Serres du Parc André Citroën, Paris. Artificialia III, Maison d art Bernard Anthonioz, Nogent-sur-Marne. Biennale 3000, Sao Paulo, Brésil. Mutatis Mutandis, Musée d Histoire de la Médecine, Paris. Qu est-ce qu on mange?, Alliance française des designers, materio, Paris. Seconde peau, Galerie Fraîch Attitude, Paris. Entre art et mode, Ville de Paris. Château d Oiron, Deux-Sèvres. Situation, Immanence, Paris.Glaz art, Paris Salon de Montrouge, Montrouge. Jeune Création, Grande Halle de la Villette, Paris. Le Consortium : tout l art au Centre Pompidou, Paris. Champ de Mars, Rennes. 12 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

14 Dimitri Xenakis Les interventions de Dimitri Xenakis sont précédées d une observation de phénomènes ou de formes en apparence sans intérêt particulier. C est pourtant le décompte de ces facteurs qui engendre la conscience d un paysage. L œuvre est une réaction au site, un geste qui manifeste une humanité dans ce qui pourrait être perçu comme un hasard. Il faut alors se souvenir qu un des premiers outils dont l homme se dota pour appréhender le réel fut le tracé. L étang : un théorème impossible est une tentative de délimiter et de définir des aires sur un élément aussi lisse que fuyant : la rencontre paradoxale entre une géométrie primitive et l eau. Une deuxième installation, La forêt : un fil conducteur, est installée dans le sous-bois attenant au plan d eau : un réseau tendu explore et défriche l espace dans un apparent chaos de branches et de feuilles, de lignes de points, de taches lumineuses et de zones d ombre. Sans jamais se limiter à l emploi d aucun matériau, Dimitri Xenakis utilise la lumière pour faire vibrer dans l espace les formes géométriques de ses deux installations, usant du revêtement réfléchissant des triangles qu il pose sur l eau comme du miroitement des filins en fibre qu il tend sur terre. Les œuvres de Dimitri Xenakis dialoguent avec l espace jusqu à définir elles-mêmes des espaces. Tracer, construire, assembler, tendre, classer, ordonner, transformer, circuler, planter, accentuer ou estomper... Ponctuer et jalonner l espace pour mieux l appréhender. Dimitri Xenakis est issu d une famille grecque du Caire. Il est né en 1964 dans la région parisienne. Il vit et travaille à Paris. Expositions et installations (sélection) : Festival Arbres et Lumières, installation environnementale, Ile Rousseau, Genève. Nuit Blanche, installation lumineuse, Paris. Festival international des jardins, Chaumont-sur-Loire. Visions, Kappatos Gallery, Imperial Hotel, Athènes. Festival des jardins de rue, Lyon. In situ, Centre Régional d Art Contemporain du Château du Tremblay, Yonne. Imprévus au jardin, In situ, Monts d Orb, Hérault. Photographies, Galerie Burzym and Wolf, Cracovie. In situ, Hebden Bridge Sculpture Trail, Grande-Bretagne arbres pour l an 2000, Issoudun. Le vent des forêts, In situ, Meuse. Arte Sella International Art in Nature Bienale, In situ, Italie. Sculptures, Château de Gisors. Sculptures, Galerie Georges Bernanos, Paris. Dimitri Xenakis, L étang, un théorème impossible, Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de BTS, filière Gestion et maîtrise de l eau. Dimitri Xenakis, La forêt, un fil conducteur, Mise en œuvre avec le concours des étudiants de Tecomah en 2 e année de BTS, Aménagement Paysager. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 13

15 Le parc et son histoire D'une superficie totale de 120 hectares et propriété de la Chambre de Commerce et d'industrie de Paris, ce parc faisait autrefois partie du domaine du château de Jouy. A l origine, il avait été dessiné à la française, avec des miroirs d eau. Sous Louis XIV, ce sont de beaux jardins de style français qui ornaient le plateau, derrière les bâtiments où s'assemblaient des sources. C est au milieu du XVIII e siècle que le duc d Harcourt, promoteur du style anglais, commença à rompre les lignes rigides du jardin. L'aspect du parc se mit à changer pour prendre progressivement l'esthétique d'un jardin de style anglais. La pittoresque grotte est son œuvre. Pendant la révolution, le château ne subit aucune déprédation. En 1799, la châtelaine de Jouy vendit le domaine à Alexis d Ablon qui le céda deux ans plus tard à Armand Séguin. Le grand travail de transformation du parc fut accompli par Armand Séguin qui fit également reconstruire le château par l architecte Bienaimé, au début du XIX e. Séguin établit la rivière à l'anglaise les étangs actuels et planta des arbres magnifiques : sophoras du Japon, tulipiers et conifères qui formèrent avec les bois et les étangs un cadre admirable, très poétique. Au XIX e siècle, le fameux banquier parisien Adolphe-Jacques Mallet devint le nouveau propriétaire. A partir de 1841, il poursuivit l'enrichissement botanique du parc en introduisant notamment de nombreuses variétés de rhododendrons. Le château de Jouy et son parc sont demeurés entre les mains de la famille Mallet jusqu'en Aujourd'hui, le parc continue d'abriter des espèces remarquables : séquoias, cèdres, tulipiers... En 1963, la Chambre de Commerce et d'industrie de Paris y a implanté en même temps l'ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) et TECOMAH, devenue l'ecole de l'environnement et du Cadre de Vie. Un groupe de serres de production et de collection de 5000 m 2 est installé dans le parc à des fins pédagogiques pour les élèves de l école TECOMAH. 14 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

16 TECOMAH et Les Environnementales Si la première édition des Environnementales s'est déroulée au printemps 2000, c'est en 1998 et 1999 qu'ont vu le jour les deux premières œuvres dites de land art, ou art contemporain environnemental, dans le parc paysager de Jouy en Josas. TECOMAH a donc pris le temps de vérifier que l'art contemporain environnemental se révélait être un vecteur d'enseignement de savoir-faire, de savoirs, et de savoir-être. De fait, les land-artistes, qui œuvrent dans et avec la nature de façon audacieuse, recherchent des techniciens de l'environnement (Travaux publics, Art floral, Horticulture, Aménagement du paysage, Gestion et maîtrise de l'eau...) qui leur proposeront des solutions ingénieriques et une mise en œuvre sur un site paysager de 120 hectares à 20 km de Paris. TECOMAH, l'ecole de l'environnement et du Cadre de Vie de la CCI de Paris, qui n'hésite pas à innover dans ses outils pédagogiques, s'est tournée, dans le cadre du référentiel du Ministère de l'agriculture qui propose une sensibilisation à l'art, vers la réalisation d'œuvres d'art qui puissent interpeller les étudiants afin de leur apporter un plus : élargir leurs compétences techniques et conceptuelles, en même temps que leur sensibilité, facteur d'inventivité. Les savoirs : une étude de faisabilité implique l'étude en amont de tous les éléments qui autoriseront la réalisation technique. Cela implique la prise de mesures (calcul, géométrie...), l'étude des substrats, la rédaction de textes, la botanique (recherche de végétaux), les programmes de culture, la pratique de l'anglais (artistes anglo-saxons), etc. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 15

17 Les savoir-faire : teindre en rose 3000 m 2 de gazon, monter une serre en miroir, colorer 450 fleurs blanches selon le spectre des couleurs, cultiver des orties et des chardons, transformer des meubles en serres à légumes au fond d'une grotte du XVIII e siècle, créer une anamorphose végétale visible sur des écrans plasma, créer un jardin de plastique, obtenir des floraisons anticipées, créer un jardin désordonné, installer des flûtes solaires dans les arbres, enterrer une roseraie de fleurs inédites, placer des lits d'arbre dans les sous-bois, ou encore... monter un toboggan pour aider les dieux à descendre sur terre! Le savoir-être : rencontrer et travailler avec des artistes issus d'un milieu totalement inconnu, issus de cultures étrangères parfois, accueillir le public, répondre à des journalistes, s'adresser à des partenaires professionnels, aux services techniques de l'établissement, mais également venir le samedi afin d'aboutir dans la réalisation du chantier, travailler en équipe, etc. Les Environnementales ont toujours attiré des artistes plasticiens de notoriété internationale, qui ont su proposer des projets originaux et s engager dans le concept de TECOMAH. La manifestation obtient ainsi le soutien et le financement du Ministère de la culture et de la communication, du Conseil régional d'ilede-france, du Conseil général des Yvelines, de l Académie de Versailles, tout comme nombre d entreprises et de partenaires privés. 16 Les Environnementales 2008 Dossier de presse

18 TECOMAH, l Ecole de l Environnement et du Cadre de Vie Aux portes de Paris, au sein d'un parc paysager de 120 hectares, TECOMAH, l'ecole de l'environnement et du Cadre de Vie de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, propose des formations liées à l'environnement et aux thématiques du développement durable. Une trentaine de programmes de différents niveaux (du BEP à Bac +5) y sont dispensés, en temps plein et en alternance, dans des domaines d'expertise reconnus : formations aux techniques et gestion de l'aménagement et de l'environnement (gestion de l'eau, aménagement de l'espace paysager dont une spécialisation en aménagement de terrains de sports, horticulture et travaux publics), formations commerciales et managériales dans le domaine des agro-ressources (agroalimentaire, nutrition/santé, agrofourniture, agro-chimie) formations au cadre de vie (restauration et art floral). Chaque année l'établissement forme environ 950 jeunes. L'international TECOMAH est titulaire de la Charte universitaire Erasmus. Les cursus intègrent pleinement la dimension internationale. Séquences en entreprises à l'étranger, échanges européens, séjours linguistiques, passage d'examens intégrés aux études qui attestent des niveaux de langues étrangères. Des réussites (chiffres 2007) 87 % de réussite aux examens 90 % de taux d'insertion dans les 6 mois qui suivent l'obtention du diplôme La recherche La grande proximité de travail avec les entreprises et leurs représentants, le corps professoral et d'intervenants professionnels de haut niveau, les plateformes techniques, l'espace disponible sur le campus, ainsi que la richesse des ressources documentaires conduisent naturellement TECOMAH sur le chemin de la recherche appliquée. Des entreprises, des jeunes créateurs, des fédérations professionnelles demandent ainsi chaque année au département Développement, Recherche et Entrepreneuriat de TECOMAH de réaliser des études et/ou enquêtes, de tester de nouveaux produits, de nouveaux process, ou financent des chaires. Les étudiants sont bien entendu associés à tous ces travaux. Un pôle formation continue certifié ISO 9001 version 2000 Des stages courts et longs, programmes qualifiants ou diplômants, accompagnements à la VAE, TECOMAH est à l'écoute des entreprises pour proposer des formations sur mesure et fournir la réponse appropriée. Les Environnementales 2008 Dossier de presse 17

19 Informations pratiques 5 e biennale d art contemporain dans et avec la nature Parc paysager de TECOMAH Chemin de l orme rond Jouy en Josas du 13 mai au 11 juillet 2008 Entrée libre tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h Visites guidées gratuites, sur réservation Renseignements Tél Accès en voiture depuis Paris : par la Porte de Saint-Cloud, Pont de Sèvres, RN 10 par la Porte de Châtillon, RN 306 Accès en transports en commun : RER C, gare de Jouy Comité scientifique Jean-Marc Barroso, professeur et commissaire de l exposition Amel Bennys, artiste Christophe Domino, critique d art Jacques Vieille, artiste Comité de pilotage Bruno de Monte, directeur de TECOMAH Daniel Memeton, administrateur de l exposition Sandrine Jouanique, responsable de la communication Relations presse Alambret Communication 13 rue Sainte-Cécile Paris Olivier Gaulon

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

S e r g e B e n o i t

S e r g e B e n o i t S e r g e B e n o i t peintures - sculptures 1 Octobre 1980 J ai fait la connaissance de Serge Benoit, il y a six ans, lorsqu il s est installé à la «Cité Fleurie». Quand j ai eu l occasion de voir son

Plus en détail

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne

un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne un certain recouvrement Michaële Andrea Schatt Parc du palais de Compiègne La floraison tardive et luxuriante de dahlias à l automne dans le Petit Parc du Palais de Compiègne laisse la place de novembre

Plus en détail

PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E

PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E Du 2 au 28 avril 2011 MUSEUM DE GRENOBLE - JARDIN DES PLANTES DOSSIER DE PRESSE Crédit : Olivier Roydor 2 8 PARCS - 8 PHOTOGRAPHES 6 PARCS

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

LIVRET DE RESTITUTION

LIVRET DE RESTITUTION LIVRET DE RESTITUTION ESPACE TRUILLOT...... IMAGINONS UNE PROMENADE PLANTÉE Atelier de sensibilisation à la ville et à l architecture 2012 CAUE de Paris 2 L architecture et le paysage urbain composent

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Jérôme Devimes Never been to Tahiti

Jérôme Devimes Never been to Tahiti Jérôme Devimes Never been to Tahiti Exposition présentée du 09 mai au 07 juin 2015 Le Radar, Espace d art actuel Vernissage le samedi 9 mai 2015 à 14h30 au Radar Jérôme Devimes, Never been to Tahiti, Omaha

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ingénierie de projets culturels et interculturels Le master Ingénierie de Projets culturels et interculturels (IPCI), conçu en partenariat avec Sciences-Po Bordeaux,

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Les partenaires. L association. Bâtimétal

Les partenaires. L association. Bâtimétal Frédérique Nalbandian Parc du grand saint-jean Mirage septembre 2013 Dossier de presse VOYONS VOIR ART CONTEMPORAIN ET TERRITOIRE EDITO La ville d Aix-en-Provence, par l intermédiaire de la Direction de

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Hortus incertum Laurent Cerciat

Hortus incertum Laurent Cerciat Hortus incertum 18 rue des Allamandiers 33800 Bordeaux 05 56 31 97 86 / 06 76 61 73 72 laurentcerciat@gmail.com Hortus Incertum 1 Hortus incertum (vue d ensemble) Lieu d art À Suivre... Bordeaux mai 2008

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Le Centre Georges Pompidou, Paris.

Le Centre Georges Pompidou, Paris. Le Centre Georges Pompidou, Paris. 1- L OEUVRE : Titre de l œuvre Centre Georges Pompidou aussi surnommé Beaubourg d après le nom du quartier dans lequel il fut construit. Nom de l auteur ou de l artiste

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

PÉCHEUR. Anne-Marie PRÉNOM NOM

PÉCHEUR. Anne-Marie PRÉNOM NOM PRÉ Les mimosas, théâtre d ombres 2006 Installation, mise en lumière au Musée Denys-Puech, Rodez Installée par la Société Ponctuelle PRÉ UVRES La nuit des musées 2007 Installation, mise en lumière au Musée

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE Ouverture Mardi 14 septembre 2010 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr

Plus en détail

Sculpture contemporaine MIP Grasse Analyse plastique

Sculpture contemporaine MIP Grasse Analyse plastique Sculpture contemporaine MIP Grasse Analyse plastique Tomek Kawiak L'habit de parfumeur (1997) D'après une gravure de Nicolas Larmessin (XVIIe ) Sculpture (3D) Bronze Socle en pierre Formes Figuration humaine

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

http://www.batiactu.com/imprimer.php?url=http://www.batiactu.com/edito/europa-city---quatre-grandes-s...

http://www.batiactu.com/imprimer.php?url=http://www.batiactu.com/edito/europa-city---quatre-grandes-s... Page 1 of 2 CONCOURS Europa City : quatre grandes signatures internationales en lice (diaporama) gigantesque situé sur le triangle du Gonesse (nord de Paris), Europa City ne fait pas dans la demi-mesure.

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

LOCATION D ESPACES au CENTRE DE LA GRAVURE

LOCATION D ESPACES au CENTRE DE LA GRAVURE LOCATION D ESPACES au CENTRE DE LA GRAVURE DOSSIER ASSOCIATIONS CE DOSSIER VOUS PRESENTE : Le Centre de la Gravure L accueil des associations o Notre formule accueil et accès libre à l exposition o L option

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Restauration et réception Hôtellerie Hébergement de groupe Séminaires et Formation Activités pédagogiques et loisirs Séjours de vacances adaptées La boutique Présentation générale Bol Vert - Rue Clavon-Collignon

Plus en détail

projet Weed pots, rue de la Tour

projet Weed pots, rue de la Tour COMMUNIQUE DE PRESSE 17 SEPTEMBRE 2014 projet Weed pots, rue de la Tour rentrée florissante pour Lausanne Jardins Plus de trois mois après le lancement de l édition 2014, les jardins de Landing continuent

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

On vit la nature, on pense la culture

On vit la nature, on pense la culture On vit la nature, on pense la culture Nature et culture à Saint Bruno de Montarville : un branding à explorer Mémoire présenté dans le cadre la consultation citoyenne sur l élaboration de la vision stratégique

Plus en détail

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité Les égyptiens ont inventés de savantes méthodes pour élever un obélisque. Allongé, le bloc de pierre est soulevé à la verticale et maintenu dans ce nouvel état d équilibre. Le but des architectes égyptiens

Plus en détail

Dossier artistique Rebecca Bowring

Dossier artistique Rebecca Bowring Dossier artistique Rebecca Bowring Mon travail est non seulement un travail de photographie, mais également un travail qui traite de photographie. De la photographie comme technique et technologie et les

Plus en détail

Serge Ferrari à Paris

Serge Ferrari à Paris Il n en existait aucun, pas même à la Tour du Pin, berceau et siège social du groupe depuis sa création en 1973. C est à Paris, Cour Du Bel Air (12e), que le groupe rhônalpin Serge Ferrari vient d ouvrir

Plus en détail

Améliorons notre quotidien par l'art

Améliorons notre quotidien par l'art Améliorons notre quotidien par l'art Sommaire Présentation...2 Le mot du président...2 Événements à l'international...3 Événements au Japon...5 Nos partenaires principaux...6 Mentions légales...7 1 Présentation

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

France Provence, près de St. Rémy-de-Provence

France Provence, près de St. Rémy-de-Provence France Provence, près de St. Rémy-de-Provence Luxueuse maison de maître de style provençal situé proche de St. Rémy et les Bauxde-Provence, 3 min dehors d un des villages les plus charmant de la région.

Plus en détail

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013

Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 Maïlys BOUTAN PORTFOLIO 2013 SOMMAIRE 3 Semestre 4 Maquette de la maison Schröder Centre de loisirs à Sadirac 7 Semestre 5 Habiter à Pau Fontarrabie 12 Semestre 6 Grand-Parc, Bordeaux 15 Semestre 7 Logement,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014

DOSSIER DE PRESSE 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 Evolutions Contact presse : OPTIONS Stéphane Kerdraon Tél. : 01 34 92 20 00 stephane.kerdraon@options.net SOMMAIRE 1. L Edito..... Page 3 2. L Historique de l entreprise Page 4 3.

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck

L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck > Exposition L art contemporain du Sri Lanka à la fondation Mona Bismarck Entretien avec Chandra Rajakaruna de la fondation Mona Bismarck À l occasion des festivités organisées pour le 60 e anniversaire

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

LIVRET DE RESTITUTION

LIVRET DE RESTITUTION LIVRET DE RESTITUTION IMAGINONS LE PORCHE D ENTRÉE DE L ÎLOT O6a [ATELIER DE SENSIBILISATION À LA VILLE ET À L ARCHITECTURE 2013 CAUE DE PARIS] [CLASSE ] CM1 École Saussure Paris 17ème [ L architecture

Plus en détail

Musée Saint-Loup. Service d'action culturelle des musées de Troyes

Musée Saint-Loup. Service d'action culturelle des musées de Troyes Musée Saint-Loup La nature Service d'action culturelle des musées de Troyes morte Action culturelle et pédagogique des musées de Troyes Jean-Paul Hauty, professeur animateur 2008 Dis, c'est quoi une nature

Plus en détail

Bertrand Flachot DESSIN ET PHOTOGRAPHIE

Bertrand Flachot DESSIN ET PHOTOGRAPHIE Bertrand Flachot DESSIN ET PHOTOGRAPHIE «En photo-dessinant.» «Du paysage photographié, Bertrand Flachot fait un espace sensible dont s empare un dessin vorace. Une image autonome en nait.une poésie de

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Pour vos assemblées générales, congrès, séminaires, petitsdéjeuners... choisissez l originalité, la nouveauté, le confort et

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT A P R O P O S Art Contemporain & Antiquité à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 V i l l e f r a n c h e - s u r - Me r a toujours été une commune tournée vers la culture.

Plus en détail

Marc GEORGEAULT, Maternité

Marc GEORGEAULT, Maternité Marc GEORGEAULT, Maternité «Mettre en valeur le travail manuel est une idée qui me tient à cœur depuis toujours. Avec le Château des Pères, cette envie prend toute sa dimension.» Jean-Paul LEGENDRE / SOMMAIRE

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Lic. A5862. Voyage privé Madère Fly & Drive 8 jours / 7 nuits

Lic. A5862. Voyage privé Madère Fly & Drive 8 jours / 7 nuits Lic. A5862 Voyage privé Madère Fly & Drive 8 jours / 7 nuits Jour 1 arrivée Funchal (B) Arrivée à l aéroport de Funchal en fin de soirée. Prise en charge de votre voiture de location et direction vers

Plus en détail

Cas n 1 - La gouvernance et la stratégie de marque partagée de l Alsace

Cas n 1 - La gouvernance et la stratégie de marque partagée de l Alsace Table ronde «Marketing territorial : focus sur deux expériences remarquables» Organisé en partenariat avec la Chaire «Attractivité et Nouveau Marketing Territorial» de Sciences Po Aix Présenté par Joël

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique

35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique PHIL@POSTE Communiqué de Presse Février 2015 35ème Salon Philatélique de Printemps 4ème Biennale Philatélique DU JEUDI 19 MARS AU SAMEDI 21 MARS 2015 Espace Champerret Hall C 6 rue Jean Ostreicher, 75017

Plus en détail

FLAINE, art et architecture

FLAINE, art et architecture FLAINE, art et architecture La station de Flaine a été créée dans les années 60 par Eric et Sylvie Boissonnas, grands mécènes du 20ème siècle, amateurs d art moderne et de musique classique. L architecte

Plus en détail

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation.

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation. Connaître les techniques de présentation collective Grâce à une journée de formation interne, les ingénieurs de ont fait le point sur l animation de séquences de présentation. Moments opportuns pour utiliser

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

Vous avez de la personnalité... ...votre clôture aussi. La clôture à votre image INDUSTRIES BIEN PROTÉGER, MIEUX ENTOURER

Vous avez de la personnalité... ...votre clôture aussi. La clôture à votre image INDUSTRIES BIEN PROTÉGER, MIEUX ENTOURER Vous avez de la personnalité......votre clôture aussi La clôture à votre image INDUSTRIES BIEN PROTÉGER, MIEUX ENTOURER Trendy Style Aujourd hui, le design sort de la maison et s invite au jardin! Les

Plus en détail

Michel Vanden Eeckhoudt

Michel Vanden Eeckhoudt Michel Vanden Eeckhoudt Belgique, 2011 Doux-Amer Vernissage mercredi 4 décembre de 18h à 21h Exposition du 5 décembre 2013 au 25 janvier 2014 (Congés annuels du 22 décembre 2013 au 1er janvier 2014) 268,

Plus en détail

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN HANS SEGERS DOSSIER SUR «LES RENCONTRES 40» AVEC CAROLE MANARANCHE ET MARIE-PIERRE BUFFLIER LA VIGIE ART CONTEMPORAIN NÎMES NOVEMBRE 2012 photo M.P.Bufflier Vue d installation dans «les Rencontres 40»

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

SALON ART & FORMES du 7 au 15 mars 2015

SALON ART & FORMES du 7 au 15 mars 2015 SALON ART & FORMES du 7 au 15 mars 2015 Régis Colombo présente ses dernières œuvres inédites, dans le cadre de ses 20 années de photographie durant le salon Art & Formes, manifestation culturelle de mise

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Présentation du projet Descriptif et plans Fiche technique

Présentation du projet Descriptif et plans Fiche technique estuaire 2011 Présentation du projet Descriptif et plans Fiche technique BUDGET PREVISIONNEL EQUIPE / C.V. / AUTRES REALISATIONS Présentation du projet La citerne Il s agit d une vraie grande piscine dans

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 3-4 - 5-6 septembre 2015 A P R O P O S 5 ème Salon d Art Contemporain à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 Après le succès des précédentes éditions du salon d art contemporain,

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles

19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles 19 e édition du Salon Museum Expressions 22 et 23 janvier 2014 Paris Porte de Versailles Un salon Reconnu depuis plus de 18ans comme l unique salon professionnel dédié aux produits dérivés culturels, Face

Plus en détail

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS LES LABORATOIRES D AUBERVILLIERS UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS Location d espaces - contact Sorana Munteanu s.munteanu@leslaboratoires.org / 01 53 56 15 91 1 Un lieu-mémoire

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

mémoire de la 3 eme année

mémoire de la 3 eme année Lin LIN 3 eme année d'art atelier COSA MENTALE Ecole supérieure d'art et de design Marseille-Méditerranée (ESADMM) Sommaire 1 P r é f a c e 2 La ligne et la forme 13 La touche et la tache 17 Conclusion

Plus en détail

DES NOUVEAUX EXPOSANTS RÉVÉLÉS PAR LE SALON INTERNATIONAL DU PATRIMOINE CULTUREL 2012

DES NOUVEAUX EXPOSANTS RÉVÉLÉS PAR LE SALON INTERNATIONAL DU PATRIMOINE CULTUREL 2012 DES NOUVEAUX EXPOSANTS RÉVÉLÉS PAR LE 2012 Toujours en quête de nouveautés et reconnu pour la qualité de ses exposants, le Salon offre l opportunité de découvrir, pour son édition 2012, ces femmes et ces

Plus en détail

Promenade Art & Architecture

Promenade Art & Architecture EVENEMENTS CHÂTEAU LA COSTE Dans le Pays d Aix, au coeur d une nature miraculeusement préservée, bat le rythme d une Provence éternelle. Ancré dans ce paysage si cher à Cezanne se trouve le Château La

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

LA MAISON. Maison. La Celle Saint-Cloud (78) www.architecturedecollection.fr. 2 950 000 euros

LA MAISON. Maison. La Celle Saint-Cloud (78) www.architecturedecollection.fr. 2 950 000 euros 2 950 000 euros Maison La Celle Saint-Cloud (78) Année 2009 Surface 405 m 2 Chambre 5 Salle de bains 3 Garage oui Jardin 2 782 m 2 LA MAISON Terrasse 1967 Piscine oui non Cette maison d architecte a été

Plus en détail

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee)

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Cherche la pancarte qui dit Start Here (=Commencez ici) et continue de marcher jusqu à ce que ce que tu vois la pancarte Upsteps to Sunken Garden

Plus en détail

INFORMATION FICTION PUBLICITÉ (IFP) L épreuve du jour

INFORMATION FICTION PUBLICITÉ (IFP) L épreuve du jour INFORMATION FICTION PUBLICITÉ (IFP) L épreuve du jour du 20 octobre 2010 au 16 janvier 2011 mamco 10, rue des Vieux-Grenadiers, CH-1205 Genève t. + 41 22 320 61 22 f. + 41 22 781 56 81 www.mamco.ch Cette

Plus en détail

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT

Hôtel de Caumont. Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Hôtel de Caumont Centre d Art - Aix-en-Provence DOSSIER DE MÉCENAT Ouverture printemps 2015 Un nouveau centre d art au cœur du patrimoine aixois Aix-en-Provence, capitale culturelle de la Provence au rayonnement

Plus en détail

Séance 5 : La peinture au temps de Maupassant

Séance 5 : La peinture au temps de Maupassant CHAPITRE 1 : QUE DISENT LES NOUVELLES? Séance 5 : La peinture au temps de Maupassant Du réalisme à l impressionnisme Document 1. Léon-Matthieu Cochereau, Intérieur de l atelier de David au collège des

Plus en détail

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR)

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain présente vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Paysage galactique à l aérosol, 2014, Belgrade (RS). Photographie

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété

OMBTOD 1123. Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres. Description de la propriété Villa - OMBTOD 1123 - Italie» Ombrie» Todi 8 Personnes - 4 Chambres Description de la propriété Belle villa indépendante, située en haut d'une colline, qui domine les vallées et les collines et qui offre

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Centre International. sur le Verre et les Arts Plastiques. Dossier de partenariat. www.cirva.fr

Centre International. sur le Verre et les Arts Plastiques. Dossier de partenariat. www.cirva.fr Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques Dossier de partenariat www.cirva.fr Mécénat & partenariats : Cécile Capelle, chargée de communication - Tél. : 04 91 56 11 50 contact@cirva.fr

Plus en détail

RUE R DA DE ENC PRENS ONTREA S PRESSE

RUE R DA DE ENC PRENS ONTREA S PRESSE RUEDA RENCONTRES DE PRENSA PRESSE Contacts presse Biarritz Tourisme : Maylis Garrouteigt tél : 05 59 22 41 71 maylis.garrouteigt@biarritz.fr Isabelle Eyherabide tél : 05 59 22 37 15 isabelle.eyherabide@biarritz.fr

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE _ MADRID, ESPAGNE _

CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE _ MADRID, ESPAGNE _ CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE _ MADRID, ESPAGNE _ ENCIMA DEL CIELO DE MADRID 115 2009 - CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE - MADRID AU DESUS DU CIEL DE MADRID Projet Concours europan10 Lieu Madrid, espagne

Plus en détail

Prix de vente : 285 000 Euros

Prix de vente : 285 000 Euros Visite du bien : 167374 Localisation : Marckolsheim Ville proche : Sélestat Autoroute : 16 km Aéroport : 62 km Entre Sélestat et Freiburg Im Breisgau, une maison récente en parfait état! C'est à Marckolsheim,

Plus en détail