Fécondation In Vitro (FIV / ICSI)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fécondation In Vitro (FIV / ICSI)"

Transcription

1 Fécondation In Vitro (FIV / ICSI)

2 Définition La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée (PMA) qui consiste à féconder un ovocyte (ou gamète féminin) par un spermatozoïde (ou gamète masculin) dans des conditions de culture in vitro, en laboratoire, c'est à dire hors de l'appareil reproducteur féminin. Pour que cela soit possible, une stimulation de l'ovulation est requise, suivie d'une ponction folliculaire pour obtenir les ovocytes, disposer d'un échantillon de sperme, mettre les ovocytes et le sperme en contact, cultiver les embryons pour ensuite préparer le transfert embryonnaire et une eventuelle congélation des embryons surnuméraires. FIV lorsqu'il n'y a pas de stérilité: Diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) afin d'identifier et d'exclure les embryons affectés Préservation de la fertilité Couples sérodiscordants: couples au sein desquels l'un des deux partenaires est affecté par une maladie sexuellement transmissible pouvant être transmise de façon naturelle lors de la grossesse Conditions requises dans le couple Les cycles de FIV peuvent être effectués sur toutes les femmes présentant les conditions suivantes: Depuis l'annonce de la naissance du premier bébé conçu par FIV conventionnelle (par Steptoe et Edwards, en 1978), de nouvelles techniques ont été développées, comme la FIV avec micro-injection (FIV-ICSI, initiales du terme en anglais «Intra Cytoplasmic Sperm Injection»), une technique qui utilise des spermatozoïdes isolés du sperme ou obtenus par biopsie testiculaire; l'éclosion embryonnaire assistée (assisted embryo hatching) et le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI). Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? En cas de stérilité: Facteur tubaire: absence, obstruction ou lésion des trompes de Fallope Endométriose Facteur masculin: altération de la concentration, de la mobilité ou de la morphologie des spermatozoïdes Stérilité d'origine inconnue Echec des traitements moins agressifs: induction de l'ovulation, insémination artificielle Baisse de la réserve ovarienne Troubles immunologiques Utérus capable de mener une grossesse à terme Cycles menstruels Absence de maladies physiques ou psychologiques maternelles pouvant constituer un obstacle pour le traitement hormonal et/ou la grossesse Etapes du processus Un cycle menstruel normal se compose de deux phases: la phase folliculaire et la phase lutéale, séparées par l'ovulation. Au cours de la première phase, un follicule se développe généralement dans l'un des deux ovaires avec un ovule qui arrivera à maturité. Dans un cycle de FIV, l'objectif est d'augmenter le nombre de follicules, d'ovocytes et d'embryons afin d'obtenir de plus grandes probabilités de grossesse. Première étape: contrôle et stimulation hormonale Les premières grossesses en fécondation in vitro (FIV) furent obtenues à partir d'ovocytes issus de cycles naturels. (sans traitement hormonal). Le cycle naturel fut rapidement remplacé par les traitements de stimulation de l'ovulation via

3 l'administration d'hormones gonadotropes, présentant un effet folliculostimulant (FSH, LH, HMG). Lors de cette étape, la fonction hypophysaire est souvent freinée à l'aide d'autres médicaments, analogues à la GnRH, pour éviter ainsi les pics endogènes de LH susceptibles d'altérer les follicules en voie de maturation. La plupart de ces médicaments se présentent sous forme de solutions injectables par voie sous-cutanée, pour faciliter l'auto-administration. À cet égard, le personnel d'infirmerie doit bien instruire la patiente sur le mode d'administration. Le protocole de stimulation (types d'hormones et doses) doit être individualisé et varie principalement en fonction de l'âge, de la réserve ovarienne, de l'imc et de la réponse aux stimulations préalables. Deuxième étape: ponction folliculaire La ponction folliculaire est un procédé chirurgical simple, mené sous contrôle médical avec anesthésie locale ou générale de courte durée (sédation par voie intraveineuse) suite à laquelle la patiente reste en observation entre 2 et 4 heures environ. Les follicules sont localisés échographiquement, puis ponctionnés en aspirant leur contenu, après l'arrivée du liquide folliculaire au laboratoire, les ovocytes sont triés et distribués. Le suivi de le stimulation se fait à l'aide d'échographies vaginales permettant de contrôler la quantité et le diamètre des follicules et de prises de sang, permettant de connaître les niveaux de certaines hormones (l'œstradiol principalement). La durée de la stimulation est comprise entre 10 à 14 jours environ, en fonction du protocole utilisé et de la réponse de chaque patiente au traitement. Une fois le développement folliculaire optimal obtenu, l'hormone chorionique gonadotrope humaine (hcg) est administrée pour induire la maturation des ovocytes, puis la ponction folliculaire est programmée (entre 34 et 38 heures plus tard). Et seront distribués sur des plaques de culture soigneusement identifiées et stockés dans un incubateur entre 2 et 4 heures avant l'insémination ou l'icsi. Parallèlement à la ponction, le couple remet un échantillon de sperme qui sera traité afin de choisir les meilleurs spermatozoïdes grâce à un processus de lavage, de centrifugation et de concentration des plus mobiles.

4 Troisième étape: fécondation des ovules Il existe deux techniques permettant de mettre en contact les ovocytes et les spermatozoïdes: l'insémination conventionnelle (qui consiste à mettre près de spermatozoïdes de bonne mobilité en contact avec un ovocyte pour favoriser la sélection naturelle du spermatozoïde) et la micro-injection d'un spermatozoïde de bonne mobilité dans chaque ovocyte mature (ICSI). Le choix de la méthode de fécondation dépendra de la qualité du sperme. Indépendamment de la méthode utilisée, l'ovocyte inséminé est stocké dans un incubateur à température, humidité et niveau de CO2 et d'o2 contrôlés. Un jour après l'insémination, l'équipe vérifie si les ovocytes ont été fécondés. Après la fécondation, la division cellulaire commence pour donner lieu aux embryons qui seront évalués et traités au laboratoire afin de sélectionner ceux ayant le meilleur potentiel implantatoire. Séquence FIV conventionnelle Jour 0 Jour 1 Jour 1-2 Jour 2 Jour 3 Óvule + spermatozoïdes Ovocyte inséminé Embryon avec 2 cellules Séquence FIV-ICSI Embryon avec 4 cellules Embryon avec 6 cellules Jour 0 Jour 0 Jour 0 Jour 1 Jour 3 Ovocyte mature Spermatozoïde ICSI Ovocyte inséminé Embryos avec 8 cellules

5 Quatrième étape: transfert embryonnaire Finalement, le ou les embryons sont transférés dans l'utérus maternel par la voie vaginale. Le transfert embryonnaire a lieu le 2e/3e ou 5e/6e jour après la ponction folliculaire, en sélectionnant le ou les meilleurs embryons. Dans les cas de patientes jeunes dont les embryons sont de bonne qualité, le transfert d'un ou de deux embryons est recommandé lors des premiers essais. De cette façon, le risque de grossesse multiple est réduit, bien que la Loi 14/2006 du 26 mai permet le transfert de 3 embryons maximum. Les embryons sont déposés dans la cavité utérine sous contrôle échographique. Il s'agit d'une intervention sous contrôle médical sans anesthésie ni hospitalisation. Afin de favoriser l'implantation embryonnaire et un bon environnement endométrial, le traitement hormonal à base de progestérone prescrit après la ponction folliculaire devra être maintenu jusqu'à la date des résultats du cycle. Le repos absolu n'est pas nécessaire après l'intervention, bien qu'il soit néanmoins déconseillé de pratiquer des activités physiques fatigantes. 14 jours après le transfert embryonnaire, un test de grossesse peut être effectué pour déterminer si la patiente est enceinte. Cette grossesse sera confirmée par échographie 15 jours après la réalisation du test. Cinquième étape: cryopréservation Risques Les principales complications de ce procédé sont les suivantes: Grossesse multiple: Le taux de grossesse multiple est compris entre 20 et 25 % et dépend de l'âge de la femme, de la qualité d'embryons transférés et de leur nombre. Syndrome d'hyperstimulation ovarienne: Dans certains cas, la réponse ovarienne au traitement est excessive: développement d'un nombre de follicules trop élevé, augmentation de la taille des ovaires et augmentation excessive du niveau d'œstradiol dans le sang. Autres risques et complications pouvant survenir de façon exceptionnelle: Effets indésirables ou intolérance aux médicaments Complications suite à la ponction folliculaire (hémorragies), bien qu'elles soient exceptionnelles Annulation de la stimulation ovarienne due à une absence ou à un développement inadéquat des follicules ou à une réponse excessive aux traitements Absence d'ovules lors de la ponction Non réalisation du transfert Après le transfert embryonnaire, les embryons surnuméraires de bonne qualité sont congelés dans de l'azote liquide jusqu'à leur utilisation par le couple. Nonobstant, la Loi 14/2006 du 26 mai permet d'en faire d'autres usages: dons à des fins de procréation, de recherche ou fin de la conservation.

6 Résultats Le taux de réussite de la FIV s'est accru ces dernières années grâce au progrès de la science et à l'amélioration des conditions de laboratoire, qui ont permis d'augmenter significativement les probabilités de grossesse. Certains facteurs peuvent jouer un rôle important sur les probabilités de grossesse, en fonction de chaque cas particulier: la cause de la stérilité, le nombre d'embryons de bonne qualité et l'âge de la patiente, entre autres. Cependant, il faut souligner que les patientes qui commencent le traitement n'arrivent pas toujours à obtenir le développement folliculaire approprié pour permettre une ponction, et les patientes ayant subi une ponction ovarienne n'arrivent pas toujours à la phase de transfert d'embryons; dans certains cas, la tentative d'obtention des ovocytes échoue lors de la fécondation ou au cours du développement embryonnaire. En 2005, le registre de FIV/ICSI de la Société espagnole de fertilité présentait des taux de grossesse de 30,1 % par cycle, de 33,9 % par ponction et de 38,1 % par transfert embryonnaire. 80 % des grossesses sont obtenues au cours des trois premiers cycles FIV/ICSI avec un transfert embryonnaire. Gravida Fertilitat Avançada Av. Diagonal 660, pl 16 Hosp. de Barcelona Barcelone Tél Fax : Ensemble, nous pouvons trouver la meilleure solution

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition Définition Cette procédure consiste à féconder dans un laboratoire les ovocytes provenant d'une donneuse avec le sperme du partenaire de la receveuse, puis à transférer les embryons obtenus dans l'utérus

Plus en détail

Insémination artificielle

Insémination artificielle Insémination artificielle En quoi consiste l insémination artificielle? L insémination artificielle est une technique de reproduction assistée qui consiste à introduire des spermatozoïdes, préalablement

Plus en détail

!!! Objectif : Principe

!!! Objectif : Principe LA FIVETE (Fécondation In Vitro Et Transfert d Embryons) étymologie : la-ne : "in vitro" signifie dans le verre, par opposi-on à "in vivo" qui veut dire dans le monde vivant Objectif : recueillir ar)ficiellement

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA)

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) Devenir parents, l aventure d une vie Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) La vie contrarie parfois vos plus beaux projets La décision de fonder une famille est un projet primordial pour

Plus en détail

Lorsqu un couple ne peut concevoir après un an de

Lorsqu un couple ne peut concevoir après un an de La fertilisation in vitro Une méthode de plus en plus utilisée Camille Sylvestre, MD L infertilité touche environ 10 % des couples, et cette incidence a tendance à augmenter, car les femmes retardent l

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation Introduction La maitrise de la procréation et L assistance médicale à la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles

Plus en détail

CORPS HUMAIN ET SANTE (3)

CORPS HUMAIN ET SANTE (3) CORPS HUMAIN ET SANTE (3) Sexualité et procréation (suite) Bases biologiques du plaisir Des études en laboratoire ont montré que la satisfaction procurée par différents comportements incite certains animaux

Plus en détail

NOTRE PROGRAMME FIV/ICSI

NOTRE PROGRAMME FIV/ICSI NOTRE PROGRAMME FIV/ICSI Dans le Centre de Fertilité Manzanera nous avons conçu un programme de FIV/ICSI pour les couples résidant à l'étranger, qui nous permet d'obtenir des taux de réussite élevés et

Plus en détail

Restitution des connaissances. Bac S - Sujet de SVT - Session 2009 - Amérique du Nord. Bac S - Sujet de SVT - Session 2007 - Asie

Restitution des connaissances. Bac S - Sujet de SVT - Session 2009 - Amérique du Nord. Bac S - Sujet de SVT - Session 2007 - Asie Restitution des connaissances Bac S - Sujet de SVT - Session 2009 - Amérique du Nord Chez les femmes, à partir de la puberté, les activités ovariennes et utérines sont cycliques au cours du temps. Présentez

Plus en détail

DOSSIER GUIDE AMP CBM 25 CENTRE DE BIOLOGIE MEDICALE CBM25. Service d'assistance Médicale à la Procréation

DOSSIER GUIDE AMP CBM 25 CENTRE DE BIOLOGIE MEDICALE CBM25. Service d'assistance Médicale à la Procréation CENTRE DE BIOLOGIE MEDICALE CBM25 Service d'assistance Médicale à la Procréation CBM 25 Laboratoire de Planoise Polyclinique 1 rue Rodin 25000 BESANCON Tel : 03.81.41.80.15 Fax : 03.81.41.80.19 DOSSIER

Plus en détail

L AMP Assistance médicale à la procréation

L AMP Assistance médicale à la procréation L AMP Assistance médicale à la procréation Introduction 14% des couples Le délai nécessaire à concevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 30 juin 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 30 juin 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 30 juin 2004 GONAL-f 300 UI / 0,5 ml (22 mg / 0,5 ml), solution injectable en stylo prérempli Boîte de 1 stylo prérempli et de 5

Plus en détail

Le petit guide des techniques d'amp

Le petit guide des techniques d'amp Le petit guide des techniques d'amp Copyright 2012 EKE Le 10 mai 2013 Sommaire L IA ou IAD La FIV La FIV Don d'ovocytes L ICSI L'IMSI Le MSOME Le PICSI La MACS La Fragmentation de l'adn des spermatozoïdes

Plus en détail

CENTRE A.M.P. DU TERTRE ROUGE

CENTRE A.M.P. DU TERTRE ROUGE ,, Vous êtes certains que tous les éléments précédents sont à jour, c'est-à-dire que : - vos 100% TS sont toujours valables (regarder les dates). 3 mois avant l échéance, penser à en parler à votre gynécologue

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

La fertilité du couple

La fertilité du couple 23/04/2015 KHELFAOUI Kamélia L3 HORMONOLOGIE CR : BAUMIER Vincent Pr Grillo 8 pages La fertilité du couple Plan A. Définitions et épidémiologie B. Les facteurs de fertilité I. les facteurs féminins II.

Plus en détail

NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE

NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE 650 000 enfants naissent chaque année en France, tandis que le pays déplore 530 000 décès. Le différentiel entre émergence et effacement est étroit.

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère L La procréation

Lexique du cours de 1ère L La procréation Lexique du cours de 1ère L La procréation Ablation : suppression d'un organe. Amniocentèse : analyse du caryotype de cellules embryonnaires prélevées dans le liquide amniotique. Elle permettra de détecter

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience.

Les courbes traduisent les variations des taux plasmatiques des hormones observées au cours de l'expérience. PROCRÉATION SUJET 1 Chez la femelle de Mammifères, les gonadostimulines sont sécrétées de façon cyclique. On observe un taux très bas de gonadostimulines durant presque tout le cycle, excepté un pic de

Plus en détail

préimplantatoire et vous

préimplantatoire et vous Le diagnostic préimplantatoire et vous Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011 Agence relevant du ministère de la santé Sommaire Avant-propos 1 Les étapes du DPI 3 L obtention des embryons 9 Le diagnostic

Plus en détail

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES CH1 LA PROCREATION INTRODUCTION Les organes génitaux produisent des gamètes, ovules et spermatozoïdes qui se rencontrent lors de la fécondation, dans les trompes utérines. Chez la femme, le cycle menstruel

Plus en détail

LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire

LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire Pr. Jean-Marie ANTOINE Dr Olivia FIORI Dr Jacqueline MANDELBAUM Service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON Techniques de l assistance l médicale à la procréation G. SANDJON Introduction Le terme AMP regroupe un ensemble de techniques nouvelles mises au point dans les 20 ou 30 dernières années. Ceci a permis

Plus en détail

SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION

SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION SERVICE DE MÉDECINE DE LA PROCRÉATION Madame, Monsieur Vous allez prochainement bénéficier d'une tentative d'assistance Médicale à la Procréation. Pour cela, un dossier complet doit être remis au Secrétariat

Plus en détail

Fécondation "In Vitro"

Fécondation In Vitro Fécondation "In Vitro" Fécondation "In Vitro" Sommaire Qu'est ce que la Fécondation "in Vitro"?... 3 La Fécondation "in Vitro......... 3 La Stimulation Ovarienne...... 4 La Ponction Ovarienne........ 5

Plus en détail

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION AMP

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION AMP Noémie ROUSSE MODULE 9 17/02/2012 Arnaud TANTY Frapsauce C. ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION AMP Il existe différentes techniques d'amp en fonction de l'origine des gamètes. On peut soit avoir recours

Plus en détail

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1 Fertilité et Infertilité Thongdam,P5,IFMT 1 Définition: La fertilité ou fécondité: capacité de procréer que possède normalement toute personne en santé et sexuellement mature. Ou classification québécoise

Plus en détail

(figure 4b: Protocole de stimulation type antagoniste)

(figure 4b: Protocole de stimulation type antagoniste) B. LE CYCLE AVEC ANTAGONISTES (figure 4b: Protocole de stimulation type antagoniste) 1. Mise au repos des ovaires Le premier jour des règles, vous débuterez la prise d une pilule oestroprogestative ou

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 12/11/2011 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Document d information Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) WOMN-1091522-Broch AMP.indd 1 27/09/2013 10:37:04 Guide d initiation aux techniques de l Assistance

Plus en détail

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme

Thème 3: Féminin, masculin. Chapitre 1: devenir un homme ou une femme Thème 3: Féminin, masculin Chapitre 1: devenir un homme ou une femme L identité sexuelle ou identité de genre L identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme. Cette identité de genre

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Partie 4 - Chapitre 4 TaleS TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Objectifs et compétences : - saisir des informations ( I ) - analyser des résultats expérimentaux

Plus en détail

LES MEDICAMENTS INDUCTEURS DE L OVULATION : LES GONADOTROPHINES

LES MEDICAMENTS INDUCTEURS DE L OVULATION : LES GONADOTROPHINES LES MEDICAMENTS INDUCTEURS DE L OVULATION : LES GONADOTROPHINES RECOMMANDATIONS Actualisation 2007 Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, avril 2007 Agence Française de Sécurité

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons Assistance médicale à la procréation La conservation des embryons Sommaire La conservation des embryons, pourquoi, comment? 2 Le transfert des embryons congelés en pratique 5 Un choix éclairé et encadré

Plus en détail

Cette brochure a pu être réalisée grâce au soutien de la firme Ferring Pharmaceuticals. Capucienenlaan 93 C 9300 Aalst

Cette brochure a pu être réalisée grâce au soutien de la firme Ferring Pharmaceuticals. Capucienenlaan 93 C 9300 Aalst Cette brochure a pu être réalisée grâce au soutien de la firme Ferring Pharmaceuticals Capucienenlaan 93 C 9300 Aalst La Fécondation In Vitro au CHR de Namur Service de Procréation Médicalement Assistée

Plus en détail

23/05/2013. I- Définition de la PMA

23/05/2013. I- Définition de la PMA Plan Exposé présenté par Gynécologue Obstétricien, Introduction Définitions Historique Différentes techniques Techniques simples Techniques de PMA proprement dites Indications des techniques Rôle du technicien

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION. Introduction. 1. Anatomie de l'appareil génital féminin

PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION. Introduction. 1. Anatomie de l'appareil génital féminin PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION 1. Anatomie de l'appareil génital féminin 2. Formation des ovocytes et ovulation 3. Anatomie de l'appareil génital masculin 4. Formation des spermatozoïdes et éjaculation

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

Plateforme régionale de préservation de la fertilité

Plateforme régionale de préservation de la fertilité Plateforme régionale de préservation de la fertilité Christine Denoual-Ziad Annie Benhaim denoualziad-c@chu-caen.fr benhaim-a@chu-caen.fr En 2008, 7641 nouveaux cas annuels sont diagnostiqués chez l homme

Plus en détail

Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011. Le guide de. l assistance médicale. à la procréation. Agence relevant du ministère de la Santé

Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011. Le guide de. l assistance médicale. à la procréation. Agence relevant du ministère de la Santé Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011 Le guide de l assistance médicale à la procréation Agence relevant du ministère de la Santé Sommaire Avant propos...3 1 La procréation naturelle : du projet

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

CENTRE DE PROCREATION MEDICALE ASSISTEE DE PAU

CENTRE DE PROCREATION MEDICALE ASSISTEE DE PAU CENTRE DE PROCREATION MEDICALE ASSISTEE DE PAU INFORMATION AVANT A.M.P. Madame, Monsieur, Vous allez bénéficier d une assistance médicale à la procréation (AMP). La constitution de votre dossier obligatoire

Plus en détail

PMA et médecine générale Dr Jacques CAPRASSE Chef de Service de Gynécologie-Obstétrique - CHA Libramont

PMA et médecine générale Dr Jacques CAPRASSE Chef de Service de Gynécologie-Obstétrique - CHA Libramont PMA et médecine générale Dr Jacques CAPRASSE Chef de Service de Gynécologie-Obstétrique - CHA Libramont Face à un problème d infertilité 3 grandes questions : Existe-t-il réellement un problème d infertilité?

Plus en détail

2. Votre Première Consultation à la Clinique de Fertilité Manzanera

2. Votre Première Consultation à la Clinique de Fertilité Manzanera NOTRE PROGRAMME DE DON D OVOCYTES Dans le Centre de Fertilité Manzanera, nous avons développé un traitement de fertilité simple et pratique pour les couples résidant hors d Espagne, de façon à maximiser

Plus en détail

LA FÉCONDATION IN-VITRO

LA FÉCONDATION IN-VITRO DOSSIER GUIDE LA FÉCONDATION IN-VITRO IN Equipe AMP La Sagesse Clinique mutualiste La Sagesse 4 place Saint Guénolé CS 44345 35043 RENNES Cedex 1 COMPOSITION DE L'EQUIPE DE FECONDATION IN VITRO 4 I - LA

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

www.pma-fc.fr EURO-QUALITY SYSTEM

www.pma-fc.fr EURO-QUALITY SYSTEM DOSSIER GUIDE www.pma-fc.fr EURO-QUALITY SYSTEM ISO 9001 SOMMAIRE page Présentation du Centre de PMA de la Polyclinique de Franche-Comté...2 La procréation naturelle...3 Formalités à remplir lors de l'entretien

Plus en détail

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est?

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est? Don d ovocytes Qu est-ce que c est? Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d être enceintes et donner naissance à un

Plus en détail

le guide de l assistance médicale à la procréation

le guide de l assistance médicale à la procréation le guide de l assistance médicale à la procréation Sommaire Avant-propos Avant propos...3 1 - La procréation naturelle : du projet d enfant à la naissance...5 Les condtions physiologiques...6 Il faut parfois

Plus en détail

Les fonctions du système génital chez l homme

Les fonctions du système génital chez l homme 1 Les fonctions du système génital chez l homme Une fonction exocrine : production des spermatozoïdes (= spermatogenèse) Une fonction endocrine : sécrétion de testostérone Spermatogenèse La spermatogenèse

Plus en détail

Document d information. Les techniques de fécondation in vitro. WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48

Document d information. Les techniques de fécondation in vitro. WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48 Document d information Les techniques de fécondation in vitro WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48 Parmi les couples qui se forment actuellement en France, 15 % ont des difficultés

Plus en détail

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME NOM : 2014-15 Prénom : Classe : Cours de Sciences de la Vie et de la Terre Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME M. VIORA Page 1 sur 16 II. Séance 1 : Représentations initiales Schéma des appareils

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO

LA FECONDATION IN VITRO LA FECONDATION IN VITRO Livret d accueil Service de Médecine et Biologie de la Reproduction Pôle de Gynécologie-Obstétrique, Médecine fœtale, Reproduction et Génétique Site internet : http://www.chu-tours.fr/

Plus en détail

PROCRÉATION. 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère

PROCRÉATION. 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère PROCRÉATION 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère 1.1. Le sexe est génétiquement défini à la fécondation par la présence des chromosomes

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Adéquation du traitement de Don d Ovocytes

FOIRE AUX QUESTIONS. Adéquation du traitement de Don d Ovocytes FOIRE AUX QUESTIONS Adéquation du traitement de Don d Ovocytes 1. Le traitement de don d ovules est approprié pour moi? Le don d'ovules est le traitement recommandé pour les femmes ayant des problèmes

Plus en détail

LA PLACE DU LABORATOIRE DANS LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE.

LA PLACE DU LABORATOIRE DANS LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE. LA PLACE DU LABORATOIRE DANS LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE. Prof. P. Bischof Vénus de Willendorf 24 000 22 000 av JC L infertilité ou infécondité est définie comme l inaptitude à obtenir une grossesse

Plus en détail

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE.

DS Procréation. Correction OBLIGATOIRE. DS Procréation. Correction 04/09 Partie 2.1 : (3 points) Procréation OBLIGATOIRE. La différenciation sexuelle débute au cours de la vie embryonnaire et se termine à la puberté. Elle est sous contrôle génétique

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PUREGON (Follitropine bêta) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «monographie de produit» publiée à la suite de l approbation

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie

Devenir parents, l aventure d une vie Liens utiles Les associations de groupes d entraide peuvent se révéler une aide précieuse pour partager les expériences des uns et des autres. Pour trouver des adresses et informations, vous pouvez vous

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Diagnostic Génétique Pré-implantatoire

Diagnostic Génétique Pré-implantatoire Diagnostic Génétique Pré-implantatoire Diagnostic Génétique Pré-implantatoire Sommaire Le Diagnostic Génétique Pré-implantatoire...... 3 En quoi consiste le traitement... 4 Le Diagnostic Génétique Pré-implantatoire

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

Diagnostic prénatal des maladies génétiques

Diagnostic prénatal des maladies génétiques Diagnostic prénatal des maladies génétiques Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale C. Coutton, V. Satre, F. Amblard et F. Devillard Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Annexe 4 Formation approfondie en médecine de la reproduction et. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 4 Formation approfondie en médecine de la reproduction et. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 4 Formation approfondie en médecine de la reproduction et endocrinologie gynécologique 1. Généralités 1.1 Le programme de formation approfondie en médecine de la reproduction et endocrinologie

Plus en détail

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme.

2010 - Nouvelle Calédonie. Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans l'organisme. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME ROC 2010 - Nouvelle Calédonie Le complexe hypothalamo-hypophysaire est impliqué dans un grand nombre de régulations dans

Plus en détail

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV)

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV) La technique de la fécondation in vitro* est apparue il y a près de 30 ans. Seuls des cas très précis et limités peuvent bénéficier de ce traitement lourd, qui nécessite en particulier une courte hospitalisation

Plus en détail

ANNALES des sujets FEMININ MASCULIN - PARTIE 3 (6 points) Document 1 : Extrait de la notice d une pilule du lendemain : NORLEVO

ANNALES des sujets FEMININ MASCULIN - PARTIE 3 (6 points) Document 1 : Extrait de la notice d une pilule du lendemain : NORLEVO Sujet «zéro 2» (6 points) ANNALES des sujets FEMININ MASCULIN - PARTIE 3 (6 points) Document de référence : Message trouvé sur un forum de discussion. «J'ai dû prendre la pilule du lendemain il y a quelques

Plus en détail

THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE

THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE UNIVERSITÉ DE NANTES UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES ANNÉE 2014 N 026 THÈSE pour le DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE par Sophie LE COZ ----------------------------------------- Présentée

Plus en détail

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles S. Epelboin 1 2 C. Stora 1 E. Devouche 3 C. Patrat 1 2 P. Longuet 1 D. Luton 1 2 S. Matheron

Plus en détail

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation.

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation. Thème 3 A: Féminin, masculin Sexualité et procréation. I- La double fonction des glandes génitales A- l activité testiculaire. Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères et d un tissu

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de. la fécondation in vitro D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de la fécondation in vitro L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l a F I V Madame, Monsieur,

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

L absence d embryon en FIV ou en ICSI. Jean Luc Pouly et Jacques de Mouzon FIVNAT

L absence d embryon en FIV ou en ICSI. Jean Luc Pouly et Jacques de Mouzon FIVNAT L absence d embryon en FIV ou en ICSI Jean Luc Pouly et Jacques de Mouzon FIVNAT Materiel Fiches reçues entre 1999 et 2003 : 155 857 Fiches exploitables 141 807 Fréquence de l absence d embryons 8,01 %

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

Centre d Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de LILLE.

Centre d Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de LILLE. Centre d Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de LILLE. Equipe de Gynécologie Professeur Didier DEWAILLY (Chef de service) Docteur Christine DECANTER Docteur Catherine

Plus en détail

Approches politiques du diagnostic préimplantoire

Approches politiques du diagnostic préimplantoire Colloque Pro Infirmis - Vaud 30 août 2011 Josiane Aubert, conseillère nationale, membre commission science éducation culture Approches politiques du diagnostic préimplantoire Historique des décisions politiques

Plus en détail

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI Le site du Docteur Philippe WEBER Adresse du site : www.docvadis.fr/philippe-weber Validé par le Comité Scientifique Fertilité Plus de

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

GUIDE DES PROGRAMMES DE TRAITEMENT ET DES METHODES DU TRAITEMENT DE L INFERTILITÉ

GUIDE DES PROGRAMMES DE TRAITEMENT ET DES METHODES DU TRAITEMENT DE L INFERTILITÉ GUIDE DES PROGRAMMES DE TRAITEMENT ET DES METHODES DU TRAITEMENT DE L INFERTILITÉ 02 SOYEZ LES BIENVENUS DANS NOTRE CLINIQUE DE MEDECINE REPRODUCTIVE ET GYNECOLOGIE REPROFIT INTERNATIONAL Chers clients,

Plus en détail

Infertilité et procréation assisté

Infertilité et procréation assisté Infertilité et procréation assisté 02.12.2008 2 décembre 2008 Définitions La fertilité est une potentialité La fécondité est un fait (avoir un enfant) L infécondité (ou infertilité) est la difficulté pr

Plus en détail

Centre d Assistance Médicale à la Procréation

Centre d Assistance Médicale à la Procréation Centre d Assistance Médicale à la Procréation Hôpital Privé de Parly II Le Chesnay 21, Rue Moxouris 78150 Le Chesnay EQUIPE CLINIQUE Cliniciens agréés: Dr Marie José BOCQUET Dr Xavier GUETTIER Dr Guy KERBRAT

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION

LETTRE D'INFORMATION CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE LETTRE D'INFORMATION Insémination Artificielle avec sperme de Conjoint (IAC) ou avec sperme de Donneur (IAD) Madame, Monsieur, Vous avez entrepris des démarches pour bénéficier

Plus en détail

Brochure d information. unité de la médecine de la reproduction

Brochure d information. unité de la médecine de la reproduction Brochure d information unité de la médecine de la reproduction CARE Unité de la médecine de la reproduction 3 RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Madame, Monsieur, HFR Fribourg Hôpital cantonal Clinique de gynécologie

Plus en détail

TRAITEMENTS D INDUCTION DE L OVULATION ET DE STIMULATION POUR FIV. EPP Médecine vasculaire 04/07/11 Dr L.VILLARET Aide Médicale à la procréation- HCE

TRAITEMENTS D INDUCTION DE L OVULATION ET DE STIMULATION POUR FIV. EPP Médecine vasculaire 04/07/11 Dr L.VILLARET Aide Médicale à la procréation- HCE TRAITEMENTS D INDUCTION DE L OVULATION ET DE STIMULATION POUR FIV EPP Médecine vasculaire 04/07/11 Dr L.VILLARET Aide Médicale à la procréation- HCE Définition de l infertilité L infertilité: absence de

Plus en détail

Avis sur l'évolution des pratiques d'assistance médicale à la procréation. Rapport.

Avis sur l'évolution des pratiques d'assistance médicale à la procréation. Rapport. Avis sur l'évolution des pratiques d'assistance médicale à la procréation. Rapport. N 42-30 mars 1994 Sommaire Avis Introduction Evaluation des pratiques de fécondation in vitro L'hyperstimulation ovarienne

Plus en détail

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Chapitre 16 Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Elle est enceinte, ils le voulaient. Quels sont les processus biologiques qui permettent d aboutir à une grossesse? Comment assurer

Plus en détail

En février 2011 est né le premier «bébé-médicament» Umut-Talha, a permis de guérir sa grande sœur d une maladie génétique grave du sang.

En février 2011 est né le premier «bébé-médicament» Umut-Talha, a permis de guérir sa grande sœur d une maladie génétique grave du sang. R20 = ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) R20 = ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) I) DEFINITION/ OBJECTIFS : Définition : AMP : Ensemble des pratiques biologiques et cliniques permettant

Plus en détail

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Validé par le Dr Lavoué Épidémiologie - Prévalence des couples infertiles : 15 % - Prévalence des couples stériles : 4 % Dé nition

Plus en détail

Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) - 3 e édition -

Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) - 3 e édition - Document destiné aux patients Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) - 3 e édition - www.procreanet.com Sommaire INTRODUCTION 2 LA REPRODUCTION NATURELLE 4 Les

Plus en détail

INFOFIV. Le partenaire des professionnels de santé FORMATION INFOFIV. Nouvelle interface Spécifique cliniciens

INFOFIV. Le partenaire des professionnels de santé FORMATION INFOFIV. Nouvelle interface Spécifique cliniciens INFOFIV Le partenaire des professionnels de santé FORMATION INFOFIV Nouvelle interface Spécifique cliniciens Sommaire 2 1. Accueil P 3 2. Couples P 15 3. Programmation P 79 4. Tentatives P 95 5. Suivi

Plus en détail

IV. Rencontre des gamètes et début de grossesse :

IV. Rencontre des gamètes et début de grossesse : TS- SVT - Chapitre 5 PROCREATION (suite) IV. Rencontre des gamètes et début de grossesse : TP procréation - 4 1 ) La fécondation : La fécondation a lieu dans la partie terminale des trompes (oviducte)

Plus en détail

Pathologies Pathologies de la Reproduction.

Pathologies Pathologies de la Reproduction. Pathologies de la Reproduction. Le but de cet article n est pas de donner un cours obstétrical mais d apporter quelques notions relatives à la reproduction chez la chienne. Règle à retenir. Oubliez le

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux.

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. A partir de la puberté, les appareils génitaux deviennent fonctionnels. Ce fonctionnement est régulé et permet une activité continue

Plus en détail