Consommation. «La solidarité,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consommation. «La solidarité,"

Transcription

1 Attention Consommation Printemps 2014 Volume 30 Hiver Volume 33 Comme organisme d aide budgétaire, nous comprenons l importance de boucler son budget et de rembourser ses dettes. Ce sont des principes que nous pouvons difficilement décrier. Évidemment, on comprend facilement qu un gouvernement suit des règles différentes que les ménages sur le plan financier. Certains prétendent même que l endettement public du Québec n est au fond pas si grave On ne s avancera pas sur ce sujet. AUSTÉRITÉ? Non, solidarité! AUSTÉRITÉ. LE MOT A ÉTÉ SUR TOUTES LES LÈVRES CET AUTOMNE, À TEL POINT QUE LE GOUVERNEMENT COUILLARD PRÉFÈRE MAINTENANT PARLER DE RIGUEUR. FAIRE PREUVE DE RIGUEUR PASSE MIEUX QUE L AUSTÉRITÉ MÊME SI LES EFFETS SERONT LES MÊMES. Pour les ménages, toutes les augmentations de frais auront aussi pour effet d augmenter leurs dépenses : hausse des frais de garde, des coûts d électricité, de l immatriculation, des taxes municipales et scolaires. Les familles, déjà égorgées par leur niveau d endettement, verront leur pouvoir d achat réduit encore un peu plus. Donc, moins d argent à dépenser et moins d argent dans l économie. Comme on le voit, c est un cercle vicieux. Donner davantage aux banques alimentaires, pas juste à Noël mais toute l année durant. Encourager des initiatives comme celle de lunetterie mobile (voir texte à l intérieur). Privilégier des solutions de rechange à notre consommation excessive. Enfin, devenir des consommateurs plus responsables. On peut aussi être attentif à ceux qui n ont pas été choyés par la vie : les gens à l aide sociale, les itinérants, ceux qui vivent des Par contre, on peut réprouver la stratégie mise de l avant par le gouvernement libéral, celle qui consiste à faire peur au monde et à envisager tous les scénarios catastrophiques. Était-il urgent d agir si rapidement et d y aller si fortement? Notre réponse est non. Toutes les mesures prises pourraient aussi avoir pour effet d accroître le problème. C est d ailleurs ce qui s est passé en Europe. Les mesures d austérité ont aggravé la situation, de sorte qu aujourd hui, les gouvernements européens envisagent d investir dans les projets d infrastructures pour créer des emplois et faire redémarrer l économie. C est aussi ce qui risque d arriver ici. Toutes les réorganisations gouvernementales (en santé notamment), les disparitions d organismes (les CRÉ, entre autres), visent principalement un seul but : couper des emplois. Donc, par conséquence, d augmenter le chômage et les prestataires d aide sociale. «La solidarité, Les plus démunis dans tout ça? Ils seront encore un peu plus démunis. Leur situation ne fera qu empirer. À eux, il faudra ajouter les travailleurs à petits salaires. Au cours de la dernière année, ils ont représenté 39% des gens qui ont consulté nos services. Ce sont eux qu on voit de plus en plus dans les banques alimentaires. Que peut-on faire? Protester bien sûr. Dire haut et fort que nous ne sommes pas d accord avec les choix gouvernementaux. On peut aussi s informer sur la campagne 10 milliards $ de solutions. Aussi, on peut travailler à améliorer le sort des plus vulnérables autour de nous. S investir dans des organismes comme l ACEF. c est ce qui devrait nous guider dans nos dires et gestes.» problématiques de santé mentale ou qu on jette à la rue avec leurs médicaments pour seul remède. La solidarité, c est ce qui devrait nous guider dans nos dires et gestes. Sur ce, bon début d année à tous. N hésitez pas à faire appel à nos services et à suivre nos formations. De notre côté, nous entendons continuer à travailler pour aider les gens de notre région et soulager, à notre façon, la pauvreté. Roger Lafrance, directeur Deux bureaux à votre disposition : GRANBY 162, rue St-Charles Sud Granby J2G 7A4 Tél. : Fax : Visitez notre page SAINT-HYACINTHE 1195, rue St-Antoine, local 306 Saint-Hyacinthe J2S 3K6 Tél.: Fax :

2 Clinique étudiantes Des SOLUTIONS de rechange PRATIQUES! LORSQU UN BUDGET EST SERRÉ, LES PREMIÈRES DÉPENSES QUI RISQUENT D ÊTRE RETARDÉES SONT SOUVENT LES DÉPENSES DE SANTÉ JUGÉES NON ESSENTIELLES. Nous parlons ici des soins non couverts par la Régie d assurance maladie du Québec mais tout aussi importants, comme un rendez-vous annuel chez le dentiste ou encore des lunettes adaptées à sa vision. Ces soins coûteux passent loin après le loyer, l épicerie et même le remboursement des dettes. Comme si des dents saines ou une bonne vision étaient un luxe! Heureusement, il existe des moyens pour avoir accès à ces soins de façon économique, tout en apportant son aide à un étudiant. Dans la région, plusieurs services sont offerts par certaines écoles, et ce, à moindre coût. En voici un aperçu. Le Cégep de Saint-Hyacinthe offre les services d une clinique d hygiène dentaire. Pour aussi peu que 40 $, un adulte a accès à un examen, incluant les radiographies, un nettoyage et une évaluation des réparations à effectuer. Les réparations peuvent être faites également par les étudiants, pour moins de 30 $ la dent. En échange de ces bons prix, la personne doit consacrer un peu plus de temps que dans une clinique privée afin que l étudiant, l enseignant et le dentiste puissent avoir tout le loisir de faire leurs vérifications. Vous pouvez rejoindre la clinique d hygiène dentaire au Au Cégep Édouard-Montpetit (Longueuil), plusieurs services sont disponibles : denturologie et hygiène dentaire, lentilles cornéennes et lunetteries, de même qu une clinique de santé (soins infirmiers). Vous pouvez les rejoindre par téléphone au D autres types de soins sont également disponibles au niveau professionnel, il suffit de s informer auprès des écoles qui offrent ces cours: coiffure, esthétique, massothérapie, kinésiologie, etc. Par exemple, l École professionnelle de Saint-Hyacinthe ( poste 6121) et l Académie de coiffure du CRIF ( ) peuvent vous faire une nouvelle tête pour moins de 15$. Difficile de trouver moins cher! Cela vaut la peine d utiliser ces services. Voilà des endroits où vous pouvez prendre soin de vous tout en prenant soin de votre budget! Tanya Brodeur Service de LUNETTERIE MOBILE COMBIEN ONT COÛTÉ VOS DERNIÈRES LUNETTES? À MOINS QUE CELA REMONTE À PLUSIEURS ANNÉES, ON PEUT FACILEMENT PARIER POUR PLUSIEURS CENTAINES DE DOLLARS. IMAGINEZ CE QUE CELA REPRÉSENTE POUR DES MÉNAGES QUI DISPOSENT D UN PETIT BUDGET OU D UN BUDGET SERRÉ. Depuis quelques semaines, un nouveau service de lunetterie mobile a fait son apparition tant à Granby qu à Saint- Hyacinthe. Qu est-ce que c est? Il s agit d un opticien, membre de l Ordre des Opticiens d Ordonnance du Québec, qui se déplace dans les organismes communautaires afin d offrir ses services et ses montures à prix modiques. En n ayant aucun personnel ni de local à payer, il peut donc offrir des prix imbattables. M. Bernard Champagne, opticien originaire de Saint-Hyacinthe, se déplace aux deux semaines au Centre de bénévolat de Saint- Hyacinthe et au Centre d action bénévole de Granby avec ses valises de montures. Aucun rendez-vous n est nécessaire. Il suffit simplement d avoir en main sa prescription. Le choix de la monture se fait la journée même et deux semaines plus tard, vous avez vos nouvelles lunettes, le tout pour 200 $ ou moins, ou 20$ pour les gens prestataires de l aide sociale. Les dates et plus d informations sont sur le site Internet : lunetterieaccesvision.ca. 2 Attention consommation

3 Austérité Des COUPURES tout azimut (Texte inspiré du Groupe Actions Solutions Pauvreté de la Haute-Yamaska) DEPUIS SON ÉLECTION, LE GOUVERNEMENT COUILLARD A MULTIPLIÉ LES ANNONCES ET LES «BALLONS D ESSAI» DANS SON VASTE PLAN D AUSTÉRITÉ POUR RAMENER L ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE: HAUSSE DES TARIFS DES SERVICES DE GARDE, RÉDUCTION DES COMMISSIONS SCOLAIRES, RÉFORME DU RÉSEAU DE LA SANTÉ, COUPURES DANS LE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, RÉDUCTION DES EFFECTIFS DE L ÉTAT. ON A L IMPRESSION QUE LE GOUVERNEMENT COUILLARD TIRE SUR TOUT CE QUI BOUGE! «Nous sommes inquiets de l ampleur des compressions demandées à l ensemble des sphères de notre organisation sociale. Malgré que le gouvernement se défende que ces coupures n auront pas d impact sur la population, notre regroupement tient à répéter que l ensemble des mesures annoncées sont majeures et que, réunies ensemble, elles auront inévitablement des impacts importants sur le rôle de l État, le revenu des ménages et l accès aux services, notamment pour les personnes issues des classes moyenne et défavorisée», précise Nicolas Luppens, coordonnateur du GASP. Un bon nombre des mesures d austérité s attaque aux structures proprement dites de l État québécois. Même si toutes ces mesures semblent loin des simples citoyens, leurs répercussions se feront sentir dans chaque milieu. «Toutes ces coupures et ces réorganisations signifient essentiellement des pertes d emploi. Au lieu de rétablir les finances publiques québécoises, ces mesures auront pour effet d aggraver la situation économique du Québec en créant une pression encore plus importante sur les programmes sociaux (assurance-emploi et aide sociale, entre autres) et de réduire les rentrées en revenus. Comme on l a vu dans plusieurs pays d Europe, ce remède de cheval pourrait rendre le patient encore plus malade», ajoute Roger Lafrance, président du GASP et coordonnateur de l ACEF. Au-delà de l aspect financier, ces mesures auront aussi des répercussions importantes sur les services de santé offerts en augmentant la demande pour des soins et des services. Les organismes communautaires qui luttent contre la pauvreté ne seront pas en reste. Eux aussi verront les demandes d aide augmenter, que ce soit les banques alimentaires, les centres de crise, les associations de consommateurs ou les centres d hébergement. Or, le réseau ne suffit pas actuellement à répondre aux demandes. Lors de la dernière campagne électorale, le parti Libéral n avait aucunement annoncé ce train de mesures. Moins d un an plus tard, nous devons dire à ce gouvernement que nous n avons pas voté pour cela. Le GASP a publié sur son site Internet (http://www.gasph-y.net) un inventaire de toutes les décisions annoncées au cours des derniers mois. Le résultat est impressionnant! Les décisions du gouvernement Couillard vont dans tous les secteurs et tous les citoyens seront touchés. Fallait-il atteindre l équilibre budgétaire si rapidement? Y avait-il urgence d agir si largement? Ces questions méritent d être posées. Ministère ou organismes Annonces Objectif financier Santé Réorganisation du réseau de la santé 220 millions $ Commissions scolaires Fusions et compressions 200 millions $ Universités Coupures 300 millions $ Services de garde Hausse de la tarification 193 millions $ Aide sociale Coupures et resserrement de certaines règles 211 millions $ Municipalités Coupures dans les transferts gouvernementaux 224 millions $ Fonction publique Gel des embauches et réduction des effectifs 500 millions $ Source : GASP Attention consommation 3

4 Impôts RÉSOLUTION pour la nouvelle année? FAIRE SES IMPÔTS! APRÈS LE TEMPS DES FÊTES, C EST SOUVENT LE MOMENT OU ON PENSE À QUOI VA RESSEMBLER LA NOUVELLE ANNÉE. QUE SOUHAITE-T-ON? QUE VEUT-ON AMÉLIORER DANS SON BUDGET? Une chose est sûre : dans quelques mois, il faudra produire sa déclaration de revenus. Qu on soit sans revenu, qu on vive de l aide sociale ou qu on soit employé ou patron, on ne peut passer à côté de cette obligation, de ce «devoir de citoyen». Bien sûr, le gouvernement ne va pas venir frapper à votre porte pour vous obliger à les faire (encore que ). Par contre, au niveau du gouvernement provincial, il peut vous envoyer une lettre vous demandant de les produire dans un certain délai. Si cela n est pas fait d ici le délai indiqué, il risque de le faire pour vous avec les informations qu il a. Il peut donc établir une «cotisation estimative»: il prend les revenus qu il a au dossier et il les majore de 15%. Résultat: il se peut que vous en deviez. Pour ce qui est du gouvernement fédéral, il peut également faire des rapports d impôt arbitrairement avec les éléments qu il a. Pas de rapport d impôts : des revenus en moins De plus, ne pas faire vos rapports d impôts peut vous priver de certains revenus auxquels vous avez droit. Pour le provincial, il s agit notamment des allocations familiales, du crédit d impôt pour la solidarité, de la prime au travail et de l Allocation-Logement. Pour le fédéral, vous pouvez également être privés des allocations familiales, de la TPS et de la pension de la vieillesse, entre autres. On peut aussi inclure toute aide et ressource qui nécessite comme pièce justificative vos rapports d impôts! Il faut savoir par exemple qu au provincial, le Crédit d impôt pour la solidarité, une fois les rapports d impôt en retard complétés, peut être demandé rétroactivement pour les 11 derniers mois seulement. Une raison de plus pour ne pas attendre. d admissibilité et la période à laquelle le service est disponible (voir tableau cijoint). Si faire ses rapports d impôts et cotiser suivant notre niveau de revenus est une responsabilité individuelle, fournir des services publics accessibles et de qualité et redistribuer les richesses de façon équitable est une responsabilité collective. Autrement dit: c est bien beau de collecter les impôts mais si le gouvernement pouvait en faire bonne utilisation et le répartir équitablement, ce serait une bonne résolution! Si vous ne payez pas avant le 30 avril de l année fiscale en question ce que vous devez au gouvernement, des pénalités et intérêts s appliqueront: ça part mal une nouvelle année! Imaginez si vous êtes en retard de plusieurs années, les frais s appliqueront à partir du 1er mai de l année de cotisation visée. Cela augmente donc très vite! Et plus on attend, plus ça s empire! De toute manière, à un moment ou à un autre, il faudra produire ses déclarations de revenus. Donc, idéalement, moins on attend, moins il y aura de conséquences. Pour les personnes à faibles revenus, certains organismes ont des bénévoles qui peuvent faire les rapports d impôt gratuitement ou à moindre coût. Contactez-les pour connaître les critères BÉNÉVOLES RECHERCHÉS L ACEF envisage de mettre sur pied un service de bénévoles pour réaliser des déclarations de revenus. Où faire ses impôts à moindre coût Granby Centre d action bénévole de Granby Fondation Pierre-Jules Crevier St-Hyacinthe Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe Centre d information communautaire Acton Vale Centre de bénévolat d Acton Vale Bedford Centre d action bénévole de Bedford Cowansville Centre d action bénévole de Cowansville Farnham Centre d action bénévole de Farnham Marieville Centre d action bénévole La Seigneurie de Monnoir Saint-Césaire Centre d action bénévole de Saint-Césaire Waterloo Centre d action bénévole de Waterloo Plusieurs organismes sur notre territoire offrent déjà ce service (voir tableau). Par contre, dans la plupart des cas, ce service est disponible durant la période des impôts au printemps. Tout au long de l année, l ACEF reçoit des gens qui ont omis de faire leurs rapports d impôts. C est pour combler de «trou de service» que nous désirons mettre sur pied ce service. Si cela vous intéresse, communiquez avec nous. Une formation et des outils vous seront offerts. Marjorie Disdier 4 Attention consommation

5 Logement Partage-Logis Haute-Yamaska, un SITE À CONSULTER! DANS LE BULLETIN ATTENTION CONSOMMATION DE SEPTEMBRE 2014, NOUS VOUS ANNONCIONS LA CRÉATION D UN SITE WEB POUR AIDER LES LOCATAIRES QUI SOUHAITENT PARTAGER UN LOGE- MENT. CE SITE SERA EN FONCTION EN JANVIER UN LANCEMENT OFFICIEL EST ÉGALEMENT PRÉVU POUR LE FAIRE CONNAÎTRE À LA POPULATION. Que vous soyez un locataire qui désire partager son logement, que vous cherchiez un logement pour emménager avec quelqu un ou encore que vous ayez un bail à céder, vous aurez la possibilité d inscrire votre annonce sur le site. Voici un aperçu des éléments qui s y retrouveront : d abord un résumé du service offert, à qui il s adresse, ses avantages, un petit test pour vérifier si ce mode de vie vous convient, comment déterminer vos critères pour trouver la personne qui vous convient, un aidemémoire pour la rencontre, en plus de conseils, des pièges à éviter et d un contrat type à utiliser. Nous croyons qu un service de ce genre pourra aider les locataires à mieux se loger tout en favorisant l entraide, la réduction des coûts de leur loyer et l amélioration de la qualité de vie des locataires de la Haute- Yamaska. L adresse du site est la suivante : Hélène Plourde La RECHERCHE-ACTION sur le LOGEMENT va bon train DANS LE CADRE DU PLAN DE LUTTE À LA PAUVRETÉ EN HAUTE-YAMAS- KA, L ACEF A OBTENU LE MANDAT DE RÉALISER UNE RECHERCHE-ACTION SUR LE LOGEMENT SUR LE TERRI- TOIRE DE CETTE MRC. La collecte de données pour la recherche est maintenant terminée. En bref, 225 questionnaires ont été complétés par des personnes locataires à faibles revenus. Notre objectif de rejoindre 200 personnes est donc atteint. Nous aurons ainsi un bon portrait des conditions de logement et des difficultés rencontrées par les personnes pour trouver un logement. Six entrevues de groupes ont été réalisées auprès de groupes ciblés: femmes, hommes, familles, immigrants, jeunes adultes et ainés. De plus, un entretien a été réalisé auprès de locataires de Waterloo en octobre et novembre dernier. En tout, 62 personnes ont participé à ces rencontres, permettant d échanger et d approfondir sur leur situation en logement et des difficultés rencontrées. Une vingtaine d entrevues avec des intervenants du milieu ont aussi été réalisées afin de connaître leur perception des problèmes des locataires qu ils côtoient. Ces rencontres ont également permis de clarifier le rôle de chacun en matière d aide au logement et d identifier des pistes d actions. Nous en sommes maintenant à terminer la compilation des données et à analyser les résultats. Ceux-ci seront présentés publiquement au mois de mai. En parallèle, nous travaillons sur une trousse Info Logement, un outil pour les intervenants du milieu qui verra le jour au printemps. Nancy Beauseigle UN GRAND MERCI! L ACEF tient à remercier les commanditaires suivants pour leur générosité dans le cadre de nos rencontres avec des locataires: UNIPRIX Isabelle Dupont de Granby Épicerie MAXI de Granby Zoo de Granby Le PALACE de Granby Métro Lussier de Waterloo Ces commerces ont offert des prix et certificats-cadeaux pour les locataires participants à la recherche. 17 prix ont pu ainsi être remis. Attention consommation 5

6 Les assurances Les ASSURANCES comment payer MOINS CHER? LES ASSURANCES SONT UN PEU UN Pour leur part, les membres des caisses MAL NÉCESSAIRE. ON AIMERAIT Desjardins qui n ont pas d assurance TOUS S EN PASSER MAIS QUAND IL habitation NOUS ARRIVE UN PÉPIN, ON PRIE d assistance POUR QUE NOTRE POLICE D ASSURANCE NOUS COUVRE PARFAITEMENT! ateliers aide accès au Fonds Desjardins qui fournit précieuse pour assumer certains besoins essentiels (vêtements, nourriture, loyer, etc.). Il faut en faire la demande auprès de votre caisse. Depuis plusieurs années, l ACEF offre trois une ont sur les assurances : l assurance habitation, l assurance auto et l assurance vie. Ils permettent de cerner les caractéristiques de chaque type d assurance et de rappeler certains conseils pour que vos primes coûtent moins cher. ASSURANCE VIE Au niveau de l assurance vie, faites l inventaire de toutes les assurances auxquelles vous souscrivez. Il peut arriver qu on en accumule plusieurs: au travail, sur les prêts, les cartes de crédit, etc. Ne soyez pas trop assurés. Méfiez-vous des assurances sur les cartes de crédit, elles Deuxième conseil : magasiner! Le marché ne sont souvent pas très utiles. de l assurance auto et de l assurance habitation est fortement concurrentiel. Votre contrat se termine? Demandez deux ou trois soumissions de compagnies différentes. Vous serez alors en mesure d identifier qui offre les meilleurs prix. Les compagnies proposent aussi Il y a plusieurs raisons pour prendre une assurance vie : couvrir les frais de ses funérailles, laisser un héritage à ses héritiers ou protéger ses proches (conjoint et enfants) après son décès. Évaluez bien vos besoins avant de magasiner une assurance vie. Premier constat : les assurances, c est des rabais si vous combinez vos deux important! Trop de gens sont victimes assurances. Certaines offrent aussi un Plus vous prendrez votre assurance vie d un incendie chaque hiver et ne sont pas rabais additionnel si vous prenez un jeune, moins il vous en coûtera chaque assurés. Ils perdent ainsi tous leurs biens. contrat sur deux ans. mois. Pour les personnes de 50 ans et Une assurance habitation n est pas très cher. Pour une vingtaine de $ par mois, un locataire peut avoir une assurance habitation qui couvrira ses biens et une assurance responsabilité si, par mégarde, il a été à l origine du sinistre. De plus, si vous devez quitter votre logis à la suite d un incendie, l assurance vous relocalisera à l hôtel durant quelques jours, le temps de trouver un nouveau logement. Pour ceux qui n ont pas d assurance, la Croix-Rouge peut les Pour réduire vos primes, revoyez vos franchises. La franchise est le montant que vous assumez lors d un sinistre. Plus votre franchise est élevée, moins chère plus, certaines compagnies offrent des assurances qui permettront de toucher un petit montant au décès pour assumer les funérailles. sera votre prime. Par exemple, si vous Vous désirez plus d informations? Pour les faites passer votre franchise est de 500 assurances auto et habitation, contactez à 1000 $, votre prime sera moins élevée. le Bureau d assurance du Canada (BAC) au Enfin, si vous disposez d un système de protection (système d alarme relié à une centrale, système antidémarreur ou burinage), votre prime sera aussi moins élevée ou ca. Pour l assurance vie : l Association canadienne des compagnies d assurances de personnes au reloger mais il s agit d une aide d urgence. Roger Lafrance, directeur 6 Attention consommation ou

7 Brochures Nos BROCHURES, une mine de RENSEIGNEMENTS L ACEF OFFRE TOUTE UNE PANOPLIE DE BROCHURES SUR DIFFÉRENTS SUJETS QUI SAURONT RÉPONDRE À PLUSIEURS DE VOS QUESTIONS. C EST EN ÉTANT BIEN INFORMÉ ET EN CONNAISSANT VOS DROITS QUE VOUS SEREZ MIEUX EN MESURE DE VOUS DÉFENDRE. Les brochures décrites dans cet article sont disponibles à nos bureaux à peu de fais ou gratuitement. Bonne lecture et n hésitez pas à communiquer avec nous pour les obtenir. LA MALTRAITANCE FINANCIÈRE CHEZ LES AÎNÉS FAUT Y VOIR! ACEF Montérégie-est GRATUIT La maltraitance financière chez les aînés demeure un phénomène très répandu même si elle demeure souvent cachée. Comment la définit-on? Comment la détecter? Que faire lorsqu on croit qu une personne aînée est victime d un abus financière de la part d un de ses proches? La brochure répond à ces multiples questions. À VOS SOUS! PRÊTS? PARTEZ ACEF Lanaudière Brochure pour devenir un jeune consommateur averti. On y traite de différents aspects de la consommation, des contrats, de l utilisation du crédit, du marché du travail et du choix d un appartement. BIEN MANGER À BON COMPTE ACEF Lanaudière 1 $ 1 $ À VOS AMOURS, À VOS AFFAIRES ACEF Lanaudière et ACEF Rive-Sud de Québec Deux brochures sur les différents aspects financiers et légaux de la vie en couple, dont l une pour les familles recomposées. Au menu : l organisation budgétaire au sein du couple, la gestion de l argent au jour le jour, les types d union, les responsabilités contractuelles et les assurances. FINANCES PERSONNELLES 2015 Fait par le magazine Protégez-Vous. Guide pour faire son budget personnel. Le meilleur guide sur le marché! À VOS PAPIERS! ACEF de l Est de Montréal LÉGER COÛT Des papiers, des papiers il y en a partout! Dans votre sac, dans vos tiroirs, dans votre boîte aux lettres, sur le comptoir de la cuisine, sur la table d entrée Lesquels doit-on garder? Pourquoi? Jusqu à quand? Comment les organiser? Où les mettre? Quoi noter? La brochure À vos papiers vous aidera à obtenir des réponses à l ensemble de ces questions. Brochure proposant des conseils simples sur l alimentation : comment gérer son budget alimentation, les trucs de marketing dans les marchés d alimentation, la lecture des étiquettes, les trucs pour économiser, les différents groupes d aliments et les solutions de rechange. GUIDE DU LOCATAIRE AÎNÉ EN RÉSIDENCE PRIVÉE ACEF Rive-Sud de Québec 5 $ 2 $ Ce guide, destiné aux personnes aînées ainsi qu à leurs proches, offre des informations claires et des outils simples facilitant la recherche et la vie quotidienne dans une résidence privée pour aînés. Au menu : évaluer sa capacité financière, bien connaître ses besoins, la recherche d une résidence, la location, les droits et obligations des locataires aînés, etc. 10 $ 6 $ JE PARS EN APPARTEMENT Centre d intervention budgétaire et sociale de la Mauricie Ce guide est conçu spécifiquement pour les jeunes qui désirent quitter la demeure familiale pour la première fois, que ce soit pour les études, le travail ou pour faire vie commune. Il permet de bien planifier le départ en appartement et transmet toute l information nécessaire sur la recherche d un logement, le bail, les factures de services courants, le budget, le déménagement, le crédit, etc. NOUS AVONS ÉGALEMENT DES NUMÉROS SPÉCIAUX DE LA COLLECTION PROTÉGEZ-VOUS DONT LE GUIDE PRATIQUE DU CONSOMMATEUR, LE GUIDE DU VOYAGEUR ET LE GUIDE DE L INVESTISSEUR. Hélène Plourde Attention consommation 7

8 Nos formations de l hiver Atelier Date Lieu Coût Réservation L accès à la propriété janvier, 19 h St-Hyacinthe 20 $ par participant/couple À deux, c est mieux! 11 février, 19 h St-Hyacinthe L accès à la propriété février, 19 h Granby 20 $ par participant/couple Je prends mon budget en mains 25 mars, 19 h Caisse Desjardins pour les membres Les règles du jeu de la consommation 7 avril, 19 h Granby Alimentation, bien-être et porte-monnaie 23 avril, 19 h Granby À deux, c est mieux! 7 mai, 19 h Granby À deux, c est mieux! 15 mai Salon des familles des Maskoutains Fondée en 1974, l ACEF Montérégie-est a pour mission d éduquer, informer, sensibiliser et guider les consommateurs en matière de budget, d endettement, de consommation responsable et de logement. L ACEF est financée par : Le Secrétariat à l action communautaire autonome et aux initiatives sociales s L ACEF dessert les 5 MRC suivantes : Acton, Brome-Missisquoi, Haute-Yamaska, Les Maskoutains et Rouville. L ACEF est membre de l Union des consommateurs. L ÉQUIPE Roger Lafrance, directeur Isabelle Chicoine, conseillère budgétaire Marjorie Disdier, conseillère budgétaire Tanya Brodeur, conseillère budgétaire Hélène Plourde, conseillère en logement Sylvie Brouillard, responsable des Projets CIPE Nancy Beauseigle, chargée de projet Je désire devenir membre de l ACEF Individu 5$ Organisme populaire 25$ Part sociale (nouveaux membres seulement) 2 $ Don (reçu d impôt disponible) Nom Adresse Ville Code postal DEVENEZ MEMBRE DE L ACEF MONTÉRÉGIEEST ET SOUTENEZ LA CAUSE DES DROITS DES CONSOMMATEURS. VOUS POURREZ RECEVOIR NOTRE BULLETIN ATTENTION CONSOMMATION AINSI QUE LE GUIDE FINANCES PERSONNELLES DE PROTÉGEZVOUS ET PRENDRE UNE PART ACTIVE DANS LES DÉCISIONS DE L ACEF. 8 Attention consommation Téléphone Courriel Retournez ce coupon et votre paiement à l ACEF Montérégieest au 162, rue St-Charles Sud, Granby J2G 7A4

Financé par: Membre de:

Financé par: Membre de: Rapport d activités 2012-2013 Financé par: Membre de: - «Le mars dernier, j ai eu la chance d avoir une rencontre à vos bureaux (..). Nous avons travaillé une grille de budget et sommes venus à la conclusion

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

Pas de retraite pour vos finances Guide d animation

Pas de retraite pour vos finances Guide d animation Pas de retraite pour vos finances Guide d animation Réalisé par Option consommateurs Automne 2013 Pas de retraite pour vos finances Guide d animation Cet outil d animation est un complément du guide Pas

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Consommation. Attention. Projet de loi 24 : ÇA URGE! Hiver 2014 Volume 29

Consommation. Attention. Projet de loi 24 : ÇA URGE! Hiver 2014 Volume 29 Attention Consommation Hiver 2014 Volume 29 Projet de loi 24 : ÇA URGE! L ÉLECTION DU PARTI QUÉBÉCOIS A MIS SUR LA GLACE LA RÉFORME DE LA LOI DE PROTECTION DU CONSOMMATEUR, QUI ÉTAIT POURTANT SUR LA BONNE

Plus en détail

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL)

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR L AIDE SOCIALE VRAI ou FAUX? 1. Le ministère de l Emploi

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc.

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc. Budget 2014-2015 Mémoire soumis à Blaine Higgs, ministre des Finances Front commun pour la justice sociale du Nouveau-Brunswick inc. Janvier 2014 1 1. Introduction Le Front commun pour la justice sociale

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

LE DROIT À ADÉQUAT. Comment lutter pour vos droits

LE DROIT À ADÉQUAT. Comment lutter pour vos droits LE DROIT À UN LOGEMENT ADÉQUAT Comment lutter pour vos droits le Centre pour les droits à l égalité au logement (CERA) et le Centre de défense des droits sociaux LE DROIT À UN LOGEMENT ADÉQUAT Cette brochure

Plus en détail

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! BESOIN D ARGENT? ATTENTION AUX REQUINS! GUIDE SUR LES INTERMÉDIAIRES FINANCIERS VOUS NE POUVEZ PLUS PAYER VOS DETTES? Vous êtes tenté d aller vers un service qui annonce des solutions miracles? Attention

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles?

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec.

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Starbucks Coffee Canada

Starbucks Coffee Canada Starbucks Coffee Canada Votre mélange spécial Débordant d avantages! Cliquer sur un point pour sauter à cette page. Avantages des partenaires............................................ 1 Donner en retour....................................................

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Le traitement des pensions alimentaires pour enfants dans les programmes sociaux: une discrimination envers les enfants les plus pauvres!

Le traitement des pensions alimentaires pour enfants dans les programmes sociaux: une discrimination envers les enfants les plus pauvres! Le traitement des pensions alimentaires pour enfants dans les programmes sociaux: une discrimination envers les enfants les plus pauvres! Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées

Plus en détail

Foire aux questions : Quelle sera la période d attente avant d obtenir une place?

Foire aux questions : Quelle sera la période d attente avant d obtenir une place? Renseignements de préadmission pour le sites Web de MDB octobre 2015 Maimonides Donald Berman dates de visites organizationelles Les visites prend place le premier jeudi de chaque mois à 14h. Les participants

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs. Les revenus de l État sont à la baisse

La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs. Les revenus de l État sont à la baisse La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs En moyenne, chaque personne au Québec reçoit (de tous les paliers gouvernementaux) l équivalent de près

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Notre société prend-t-elle soin de ses enfants?

Notre société prend-t-elle soin de ses enfants? Notre société prend-t-elle soin de ses enfants? Nos mesures fiscales et sociales aident-elles réellement leurs parents? Octobre 2000 Réalisé par la Fédération des associations de familles monoparentales

Plus en détail

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska

Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska Dans le cadre du projet Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale au Kamouraska, l Unité 5 veut permettre aux personnes vivant des conditions socioéconomiques difficiles d avoir accès à une information

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

VOS PRÉOCCUPATIONS? VOTRE ÉDUCATION LES NÔTRES? VOTRE SANTÉ ET VOTRE SÉCURITÉ

VOS PRÉOCCUPATIONS? VOTRE ÉDUCATION LES NÔTRES? VOTRE SANTÉ ET VOTRE SÉCURITÉ VOS PRÉOCCUPATIONS? VOTRE ÉDUCATION LES NÔTRES? VOTRE SANTÉ ET VOTRE SÉCURITÉ RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DU REMDUS CONTRAT NUMÉRO Q707 En vigueur depuis le 1 er septembre 2007 Document mis à jour le

Plus en détail

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS)

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS) (Réservé à l administration) No du dossier : Montant accordé : $ DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE pour l année scolaire 2015-2016 1. IDENTIFICATION DE L ÉLÈVE Document confidentiel Nom de l élève : Adresse :

Plus en détail

Comment on le demande

Comment on le demande LE CRÉDIT POUR LA SOLIDARITÉ C est pour tout le monde! Un outil du Collectif pour un Québec sans pauvreté Mai 2011 Le crédit pour la solidarité a été annoncé par le ministre des Finances en mars 2010.

Plus en détail

double fiscalité attention à la trappe

double fiscalité attention à la trappe 17 Par Kathy Noël double fiscalité attention à la trappe Le Québec est la seule province du Canada où les contribuables doivent produire deux déclarations d impôt. De nombreuses différences découlent de

Plus en détail

Pension alimentaire pour enfants

Pension alimentaire pour enfants Pension alimentaire pour enfants Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau Brunswick (SPEIJ NB) est un organisme de bienfaisance enregistré dont l objectif est de fournir aux

Plus en détail

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 Ce document ne contient que des informations générales sur les étudiants internationaux et l impôt. Pour

Plus en détail

Ressources financières et autres

Ressources financières et autres Ressources financières et autres à la disposition des personnes arthritiques Plusieurs d entre nous avons besoin, à un moment ou à un autre de notre vie, d un soutien ou d une aide financière. Il existe

Plus en détail

Assurance Protection-Voyage

Assurance Protection-Voyage En cas d urgence, appelez immédiatement Assistance aux Assurés Inc. 1 800 222-9978 (sans frais des États-Unis et du Canada) 001 800 514-1889 (sans frais du Mexique) 905 816-2562 (frais virés de partout

Plus en détail

Aide au rétablissement et à la reconstruction

Aide au rétablissement et à la reconstruction PROGRAMME D AIDE AUX SINISTRÉS À LA SUITE DES INONDATIONS D AVRIL 2011 AU QUÉBEC Aide au rétablissement et à la reconstruction Ce programme d aide s adresse aux propriétaires occupants dont la résidence

Plus en détail

Le travail continue! Message du président

Le travail continue! Message du président Bulletin / avril 2014 Section Télébec Message du président Le travail continue! L hiver est maintenant derrière nous et les beaux jours du printemps sont à notre porte. Enfin, diront certains. Mais, quelle

Plus en détail

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 1 MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 préparé par Ruth Rose professeure associée de sciences économiques Université du Québec à Montréal mars 2012 AVANT PROPOS Ce

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER :

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DEMANDE DE SERVICES JURIDIQUES PRO BONO (MATIÈRES FAMILIALES) CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DÉLAIS L examen de votre demande peut prendre au moins deux semaines. De plus, Pro Bono Québec

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Conditions de renouvellement en vigueur le 1 er janvier 2014

Conditions de renouvellement en vigueur le 1 er janvier 2014 Conditions de renouvellement en vigueur le 1 er janvier 2014 Contrat d assurance avec SSQ Groupe financier Session du conseil fédéral Du 18 au 22 novembre 2013 Hôtel Delta, Sherbrooke Soumis aux délégué-es

Plus en détail

PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES

PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES LE 15 AOÛT 2007 Société canadienne de la sclérose en plaques 175, rue Bloor

Plus en détail

De beaux sourires et une bonne vision Foire aux questions

De beaux sourires et une bonne vision Foire aux questions De beaux sourires et une bonne vision Foire aux questions Qu est-ce que le régime De beaux sourires et une bonne vision? De beaux sourires et une bonne vision est le nom donné au régime de soins dentaires

Plus en détail

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591 Sommaire www.guidesulysse.com 8Sommaire Introduction 12 1 La question financière 15 Coût des études universitaires 17 Budget minimum pour étudier à Montréal 18 Se faire un budget 18 La grille budgétaire

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS.

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. EN COUVERTURE De l aide financière à connaître CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. par Danny Raymond Photo: Getty Images/Purestock

Plus en détail

Trousse du solliciteur. Projet «Assurer l Avenir»

Trousse du solliciteur. Projet «Assurer l Avenir» Trousse du solliciteur Projet «Assurer l Avenir» Janvier 2015 Table des matières 1. Présentation... 2 2. Les quatre partenaires de cette campagne... 3 Le comité directeur de «Faire la différence»... 3

Plus en détail

LE CRÉDIT DANS UN NOUVEAU PAYS:

LE CRÉDIT DANS UN NOUVEAU PAYS: LE CRÉDIT DANS UN NOUVEAU PAYS: GUIDE DU CRÉDIT AU CANADA Une publication gratuite fournie par Consolidated Credit Counseling du Canada, Inc., un organisme de bienfaisance enregistré de conseils en crédit

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

DISPARITION DE LA PIÈCE D UN CENT

DISPARITION DE LA PIÈCE D UN CENT Page 1 VOLUME 1, numéro 4 Avril 2013 DISPARITION DE LA PIÈCE D UN CENT Pour des raisons de coût de production excessif, pour des considérations environnementales ainsi que les coûts élevés de la manutention,

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

Prenons ces mesures une à une pour mieux saisir la portée de ces changements.

Prenons ces mesures une à une pour mieux saisir la portée de ces changements. La réforme Harper de l assurance-emploi : une réforme brutale qui vise, en premier lieu, les travailleurs et les travailleuses de l industrie saisonnière Dans le cadre de la loi d exécution du budget du

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études

Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mémoire présenté dans le cadre du chantier sur l aide financière aux études Mai 2013 PRÉAMBULE... 3 1. DISTRIBUER LA BONIFICATION DE 25M$... 4 2. OPTIMISER L AFE... 5 3. AMÉLIORER LA SENSIBILISATION DES

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 Mars 2013 Par le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 préparé par Ruth Rose Professeure associée

Plus en détail

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale Programme de soutien aux organismes communautaires SERVICES SOCIAUX Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION

ATELIERS DE FORMATION ATELIERS DE FORMATION «Jeunes consommateurs» Vos droits et obligations L Union des consommateurs, en Les ACEF sont des organismes collaboration avec ses communautaires à but non lucratif membres, a élaboré

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement

SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE. Le déménagement SÉRIE SUR LA LOCATION IMMOBILIÈRE Le déménagement La présente brochure traite de la façon de donner un préavis, de la façon de déménager plus tôt que prévu tout en respectant la loi, et de ce que vous

Plus en détail

EXERCICE DE BUDGET. PARTIE III - INFORMATION CONCERNANT CERTAINS DES ÉLÉMENTS D'UN BUDGET (p.6)

EXERCICE DE BUDGET. PARTIE III - INFORMATION CONCERNANT CERTAINS DES ÉLÉMENTS D'UN BUDGET (p.6) EXERCICE DE BUDGET PARTIE I - SIMULATIONS DE REVENUS DISPONIBLES (p.2) PARTIE II - BUDGET MENSUEL À COMPLÉTER (p.6) PARTIE III - INFORMATION CONCERNANT CERTAINS DES ÉLÉMENTS D'UN BUDGET (p.6) PARTIE IV

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Établissement du budget

L éducation financière. Manuel du participant Établissement du budget L éducation financière Manuel du participant Établissement du budget Module 3 - Établissement du budget Feuille d activité 3-1 Le mot qui commence par un «B» budget 1 Écrivez toutes les idées proposées

Plus en détail

Les dépenses admissibles du travailleur autonome

Les dépenses admissibles du travailleur autonome Les dépenses admissibles du travailleur autonome Janvier 2015 Avis au lecteur Ce document explique des situations fiscales courantes dans un langage accessible et ne remplace pas les dispositions prévues

Plus en détail

La Coalition des associations de consommateurs du Québec

La Coalition des associations de consommateurs du Québec La Coalition des associations de consommateurs du Québec Lauréate du prix 2009 de l Office de la protection du consommateur pour sa campagne de sensibilisation au crédit et à l endettement «Dans la marge

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Les 28 avantages et 4 inconvénients de l incorporation Luc Audet, avocat, 2006 À jour au 31 mars 2006

Les 28 avantages et 4 inconvénients de l incorporation Luc Audet, avocat, 2006 À jour au 31 mars 2006 Les 28 avantages et 4 inconvénients de l incorporation Luc Audet, avocat, 2006 À jour au 31 mars 2006 A. Introduction Au Québec, il existe trois modes d exploitation d une entreprise à but lucratif : l

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau ORDRE DU JOUR Statistiques Difficultés Évaluation Rôles des intervenants Finances Mesures fiscales Exécution : planification

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

problèmes et solutions...

problèmes et solutions... Julien Arsenault Regard sur la sous-assurance Assurance habitation mythes, Pour plusieurs individus, l achat d une police d assurance habitation peut sembler superflu pour diverses raisons. Que ce soit

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Page1 Volume 4, numéro 1 Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Extraits de «Endettement étudiant : État des lieux, déterminants et impacts», Fédération étudiante universitaire

Plus en détail

RAPPORT FINAL. REMIS AU Secrétariat à l action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS)

RAPPORT FINAL. REMIS AU Secrétariat à l action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS) RAPPORT FINAL REMIS AU Secrétariat à l action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS) DANS LE CADRE DU Programme de soutien aux initiatives sociales et communautaires Volet action communautaire

Plus en détail

Services du Gouvernement en Ligne (GeL)

Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Centre d Accueil et de Référence sociale et économique pour Immigrants Présente Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Formations Cari St-Laurent Février 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. But du guide de formation...

Plus en détail

Admissibilité à la retraite

Admissibilité à la retraite LA RETRAITE PROGRESSIVE LA RETRAITE Le présent document vous est transmis à titre informatif. Il ne constitue pas un outil de travail détaillé. De plus, le syndicat n offre pas le calcul de vos prestations

Plus en détail

RETOUR SUR LA RÉFORME DES ALLOCATIONS D INSERTION

RETOUR SUR LA RÉFORME DES ALLOCATIONS D INSERTION Annexe 2 (doc. IW/13/CM.08) RETOUR SUR LA RÉFORME DES ALLOCATIONS D INSERTION (an c i e n n e m e n t «a l l o c a t i o n s d a t t e n t e») D ici exactement 475 jours, le 1 er janvier 2015, 30.000 personnes

Plus en détail

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario

Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Changements dans la façon dont sont payés certains crédits d impôt en Ontario Centre d action pour la sécurité du revenu L Ontario change la façon dont sont payés trois crédits d impôt remboursables. Cela

Plus en détail

Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels. Proposition de partenariat public-privé

Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels. Proposition de partenariat public-privé Régime d assurance-maladie, de soins dentaires et d assurance-vie pour les artistes professionnels Proposition de partenariat public-privé Résumé En règle générale, les artistes et les autres professionnels

Plus en détail

L aide juridique au Nouveau-Brunswick. Fournir de l aide de nature juridique aux personnes à faible revenu

L aide juridique au Nouveau-Brunswick. Fournir de l aide de nature juridique aux personnes à faible revenu Fournir de l aide de nature juridique aux personnes à faible revenu La présente publication a été produite dans le cadre d une collaboration entre le Service public d éducation et d information juridiques

Plus en détail