2009/ TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2009/2044 - TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,"

Transcription

1 MF/MM SEANCE DU 14 DECEMBRE / TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 30 novembre 2009 par lequel M. le Maire expose ce qui suit : «Depuis la dernière évolution tarifaire du stationnement payant en 2005 et la révision du PDU la même année la mobilité à Lyon a considérablement évolué. Le mandat a été caractérisé par une densification du maillage en transports collectifs : ligne T3, prolongement de la ligne T1, de la ligne A, premières phases des lignes T4, C1 et C3, par une plus large place faite aux modes doux : Vélo V, zone 30 en Presqu île, et par un développement de l offre de stationnement dans les parcs en ouvrage (parcs St-Georges, Gros Caillou, Fosse aux Ours, Morand) et dans les parcs relais. Parallèlement à ces mutations, le stationnement payant sur voirie a évolué dans sa tarification (en 2002, en 2005) et dans sa couverture géographique. Ces différents projets ont permis de diminuer la part de la voiture dans les déplacements des lyonnais, et, de ce fait, ont amélioré la qualité de vie au sein de l agglomération. Le mandat met en place des projets ayant pour but de pérenniser ces bonnes pratiques. L offre en transports collectifs va encore être densifiée et couvrira le territoire de manière plus cohérente notamment grâce aux phases finales des lignes T4, C1/C2, au prolongement de la ligne B et de la ligne T1, et à la création de nouveaux parcs relais. L offre de stationnement dans les parcs en ouvrage se développe également : parcs Halle Tony Garnier, Tables Claudiennes, Archives Enfin, ce mandat est caractérisé par de grands projets urbains ayant un impact fort sur les déplacements : la Confluence, Rives de Saône, Garibaldi, évolution du quartier Part-Dieu, autopont Mermoz, Vaise Pont Schuman, Tunnel de la Croix Rousse, etc... En accompagnement de ces projets, la Ville de Lyon souhaite mener un programme ambitieux d évolution et d adaptation du stationnement payant de surface. La phase de concertation liée au projet d extension du stationnement payant 2010 s est déroulée de mai à juillet Dans ce contexte, les mairies d arrondissement ont été invitées à se prononcer sur plusieurs points relatifs aux modalités d organisation et d application du stationnement payant sur voirie à Lyon : tarifs, horaires d application, zones d application, tarification du stationnement résidentiel. D autres sujets ont également été abordés : le stationnement devant les hôtels et consulats, le cas de professionnels mobiles (qui feront l objet d une prochaine délibération), le montant des procès verbaux, l organisation du contrôle du stationnement.

2 2009/ La présente délibération propose les grands principes de cadrage tarifaire pour le stationnement de surface selon les principes et objectifs du PDU. Elle est organisée en 5 chapitres : - 1. Principes et objectifs généraux du projet pour le mandat ; - 2. Rappel synthétique de l évolution tarifaire du stationnement payant sur voirie ; - 3. Tarification du stationnement en vigueur en 2009 ; - 4. Les objectifs de la nouvelle tarification ; - 5. Synthèse des modifications tarifaires proposées. 1. Principes et objectifs généraux du projet pour le mandat Le PDU de l'agglomération lyonnaise a été révisé et approuvé le 2 juin 2005 par le Comité syndical du SYTRAL. Les mesures du PDU ont pour but de répondre aux attentes des citoyens, c'est-à-dire «vivre dans une agglomération» où : - la pollution de l'air et le bruit diminuent pour mieux protéger la santé et l'environnement ; - l'on peut se déplacer en sécurité ; - il existe une réelle solidarité d'agglomération ; - le choix du mode de déplacement existe vraiment, ce qui impose que marche à pied, vélo, et transports collectifs, aient les conditions nécessaires pour être attractifs ; - chacun peut profiter de la vie de proximité, dans un espace urbain qui n'est pas envahi par la voiture ; - tous les déplacements nécessaires à l'économie, à l'enseignement, aux loisirs, à la santé sont organisés harmonieusement. En lien avec ces mesures, les objectifs d une politique cohérente de stationnement sur voirie sont multiples : - réduire le trafic automobile en ville (générateur de CO2, NOx, bruit, encombrement) ; - faciliter le stationnement courte durée en favorisant la rotation des véhicules sur les places ; inciter à utiliser les parcs pour des durées plus longues ; - favoriser le stationnement des résidents par un tarif abordable longue durée, sans les dissuader de s abonner à un parc ; - dissuader le stationnement des pendulaires partout où des solutions efficaces de transport collectif sont disponibles. Le levier de la tarification combiné à une politique de contrôle adaptée est l un des outils qui a permis à la Ville de Lyon d améliorer les conditions de stationnement des différentes catégories d usagers (résidents, visiteurs ) au cours des cinq dernières années : accroissement du stationnement résidentiel, meilleur taux de paiement du stationnement horaire, meilleur taux de respect.

3 2009/ Rappel synthétique de l évolution tarifaire du stationnement payant sur voirie La tarification du stationnement sur voirie a déjà été modifiée plusieurs fois selon les évolutions de la politique d organisation du stationnement : Avant 1997 : - 3 zones de tarif horaire (courte durée, moyenne durée, et longue durée) ; - stationnement résidentiel mis en œuvre sur les zones courtes et moyenne durée, dans les 1 er, 2 e, 3 e, 6 e et 7 e arrondissements, selon forfait de 3, 35 (22F) / jour (adoption du 1 er PDU) : - 4 zones de tarif horaire : 1. courte durée zone centrale / 2. courte durée centres de quartier / 3. moyenne durée / 4. longue durée ; - stationnement résidentiel mis en œuvre sur les zones courtes et moyenne durée, dans les 1 er, 2 e, 3 e, 6 e et 7 e arrondissements, selon forfait de 2, 29 (15F) / jour : - passage à 3 zones de tarif horaire : courte durée hyper centre PRESTO / courte durée centres de quartier CHRONO / moyenne durée TEMPO ; - stationnement résidentiel : le forfait jour passe de 2, 29 (15F) à 2, création du forfait hebdomadaire à 8 et du forfait mensuel à (adoption du 2 e PDU, mise en place de la tarification actuelle) : - extension du stationnement payant de places ; - maintien des tarifs horaires ; - renforcement du contrôle du stationnement (Unité de Contrôle du Stationnement) ; - stationnement résidentiel : baisse du forfait mensuel de 24 à 14 (le forfait hebdomadaire passe à 6 ), réforme du système de délivrance des vignettes résidentielles : meilleur contrôle des conditions de délivrance, création d un logiciel, impression en direct par les Mairies d arrondissement, validité ramenée à 1 an. 3. Tarification du stationnement en vigueur en a. Tarifs horaires L offre totale de stationnement payant sur voirie est d'environ places. Les tarifs en vigueur actuellement sont issus de la réglementation adoptée en 2001 au moment du passage à l euro.

4 2009/ Il existe 4 zones tarifaires. Les principes généraux appliqués actuellement à ces zones tarifaires sont les suivants : - premier ¼ d'heure gratuit afin de faciliter le stationnement de courte durée ; - progressivité des tarifs sur les zones de courte durée afin de favoriser la rotation des véhicules ; - gratuité en août, excepté les zones Presto et Nocturne. 3.a.1. Tarif Presto (courte durée hyper centre : 1 h 30) Cette zone représente actuellement places. Les principes d'application sont les suivants : - premier ¼ d heure gratuit ; - 1 jusqu à 30 minutes ; - 10 centimes par tranche de 5 minutes jusqu à 35 minutes ; - 10 centimes par tranche de 3 minutes jusqu à 1 h 00 ; - 10 centimes la minute supplémentaire après 1 h 00 jusqu'à 1 h 30 ; - paiement minimum : 1, maximum : 5 ; - durée maximale : 1 h 30 ; - horaires : 9 h 00 à 19 h 00 ; - payant en août. 3.a.2. Tarif Chrono (courte durée Centre de Quartier : 1 h 30) Cette zone représente actuellement places. Les principes d'application sont les suivants : - premier ¼ d heure gratuit ; - 0,5 jusqu à 20 minutes ; - 10 centimes par tranche de 4 minutes jusqu à 1 h 00 ; - 10 centimes par tranche de 2 minutes après 1 h 00 jusqu à 1 h 30 ; - paiement minimum : 0,5, maximum : 3 ; - durée maximale : 1 h 30 ; - horaires : 9 h 00 à 12 h 00 et 14 h 00 à 18 h 00 ; - gratuit en août (sauf en cas d'alerte à la pollution de niveau 3). 3.a.3. Tarif Tempo (moyenne durée : 3 h 00) Cette zone représente actuellement places. Les principes d'application sont les suivants : - premier ¼ d heure gratuit ; - 0,5 jusqu à 30 minutes ; - 10 centimes par tranche de 4 minutes jusqu à 2 h 46 ; - 10 centimes la dernière tranche de 14 minutes (jusqu'à 3 h 00) ; - paiement minimum : 0,5, maximum : 4 ;

5 2009/ durée maximale : 3 h 00 ; - horaires : 9 h 00 à 12 h 00 et 14 h 00 à 18 h 00 ; - gratuit en août (sauf en cas d'alerte à la pollution de niveau 3). 3.a.4. Zone Nocturne Cette zone représente 100 places en La zone nocturne permet d offrir des capacités de stationnement pour absorber la demande ponctuelle des résidents et permet de gérer partiellement le stationnement noctambule lié au quai ainsi que de limiter les doubles ou même triples files. Les principes d'application sont les suivants : - Forfait nocturne à 3. 3.b. Tarif résident Le stationnement résidentiel est autorisé sur l ensemble du périmètre résident (qui suit les contours du périmètre du stationnement payant), à l exclusion des axes les plus commerçants (zones rotatives). L objectif est d offrir aux résidents des tarifs attractifs afin de les inciter à laisser leur véhicule pour utiliser d autres modes de transport. 3.b.1. Le principe de fonctionnement est le suivant : - acquisition d une vignette résident (depuis 1998 attribution possible d une 2 e vignette par foyer) auprès de la mairie d arrondissement sous condition de justificatifs. Elle est valable pour une année civile ; - affichage de la vignette résident apposée derrière le pare-brise, valable uniquement dans l arrondissement de résidence ; - achat d un ticket résident, apposé par les automobilistes derrière le pare-brise. 3.b.2. Modalités de délivrance des vignettes : Les vignettes sont délivrées par la mairie de l arrondissement de résidence, sur présentation de différents justificatifs : - carte(s) grise(s) du (ou des deux) véhicule(s) ; - taxe d'habitation (bail de location, si résident depuis moins d'un an) ; - justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture EDF-GDF, téléphone). S'il s'agit de véhicule(s) de location, contrat(s) au nom du résident, si la carte grise n'est pas à son nom : - dans le cas d'un véhicule de société : le résident doit présenter une attestation de l employeur qui certifie qu il est bien le conducteur et que le véhicule est aussi utilisé à titre personnel ;

6 2009/ dans le cas du véhicule d'un parent : le résident doit présenter une attestation d'assurance du propriétaire du véhicule mentionnant que le résident en est le conducteur. 3.b.3. Tarif des forfaits : - forfait mensuel : 14 ; - forfait hebdomadaire : 6 ; - forfait journée : 2. 3.c. Stationnement en cas d alerte à la pollution (niveau 3) Dans le cadre de la procédure d'alerte à la pollution de niveau 3 déclenchée par arrêté préfectoral, en application de la délibération n du 15 décembre 1997 (Actions dans le cadre des alertes à la pollution), les mesures suivantes sont mises en place : - doublement des tarifs du stationnement payant sur voirie ; - gratuité du stationnement sur voirie pour les résidents, les véhicules non-autorisés à circuler et les véhicules électriques. 3.d. Stationnement le mois d août Le stationnement demeure payant sur la zone Presto (courte durée, hyper centre). Le stationnement est gratuit sur les zones Chrono (courte durée, centre de quartier) et Tempo (moyenne durée) ; sauf en cas d alerte à la pollution de niveau 3 où le prix horaire est doublé quelle que soit la zone de stationnement. 3.e. Stationnement des personnes handicapées Afin de faciliter le stationnement des personnes à mobilité réduite, l'ensemble des emplacements de stationnement réservés GIC-GIG (plus de en 2009), ainsi que la totalité des places de stationnement payant de la ville sont autorisés à titre gratuit et sans limite de durée (sous condition de respect de la réglementation concernant le stationnement abusif) pour tous les véhicules affichant soit le macaron Grand Invalide Civil (GIC) ou Grand Invalide de Guerre (GIG), soit la carte européenne de stationnement pour personne handicapée. A titre d'information, en 2009, le stationnement abusif est réglementé par le code de la route (R417-12) : "est considéré comme stationnement abusif tout stationnement ininterrompu sur le même emplacement pendant une durée excédant sept jours" et à Lyon, la pratique locale est de considérer comme abusif tout stationnement d'un véhicule excédant une durée de 24 heures, après la mise en place d'un arrêté de circulation et/ou de stationnement par l'autorité compétente». 4. Les objectifs de la nouvelle tarification

7 2009/ Le territoire communal offre en places payantes. Environ places de plus viendront compléter cette offre en La Ville souhaite accompagner ce projet d extension par une meilleure cohérence tarifaire en lien avec les objectifs du PDU. Cette mise en cohérence passe par 2 mesures : - une tarification payante en continu de 9h à 19h (sans interruption à la mi-journée) sur l ensemble des zones payantes ; - une réévaluation du tarif du forfait mensuel résident de 14 à h 00 4.a. Le stationnement payant en journée continue de 9 h 00 à Le tarif payant en continu est actuellement appliqué sur la seule zone courte durée hyper centre PRESTO. L application du stationnement payant en journée continue vise 2 objectifs : - un accroissement de la rotation, notamment dans les secteurs à forte concentration de commerces et de services. En effet, outre l hyper centre (aujourd hui en zone presto), des secteurs de forte attractivité pour les visiteurs se sont développés dans d autres arrondissements : secteurs Vitton, Vaise, place de la Croix-Rousse, Presqu île Sud Ces quartiers souffrent aujourd hui d un manque de rotation du stationnement entre 12 h 00 et 14 h 00 et après 18 h 00, qui nuit à l accessibilité des commerces et services ; - limiter les déplacements pendulaires depuis la ville centre. En effet sur les zones chrono et tempo, la gratuité entre 12 h 00 et 14 h 00 et de 18 h 00 à 19 h 00 facilite les déplacements en voiture de certains usagers pendulaires grâce à la gratuité du stationnement à la pause déjeuner et au moment du retour vers le domicile. L application de la tarification payante en journée continue aux zones CHRONO et TEMPO vise ainsi à assurer une rotation des places tout au long de la journée et à éviter les mouvements pendulaires de retour vers le domicile à l heure du déjeuner. Cette mesure est par ailleurs possible du point de vue du contrôle grâce à la continuité des circuits. 4.b. La réévaluation du tarif du forfait mensuel résident Le PDU révisé de 2005 prévoit les prescriptions suivantes en ce qui concerne le stationnement des résidents (I Une agglomération ou tous les moyens de déplacements ont leur place / 6 Poursuivre la politique de stationnement / 6-2 Adapter les normes de stationnement pour les bureaux et le logement) : «En ce qui concerne les résidents, les mesures prises en leur faveur ne doivent pas favoriser leur multi-motorisation. Mais des normes de stationnement suffisantes devront être prévues dans les quartiers où il existe des difficultés de stationnement résidentiel, car pour diminuer les

8 2009/ déplacements automobiles, il faut offrir aux résidents des possibilités de stationnement adaptés, qui ne les obligent pas à utiliser leur véhicule en cours de journée». En 2009, les résidents peuvent bénéficier de vignettes délivrées en mairie d arrondissement (1 par véhicule, 2 vignettes maximum par foyer) leur ouvrant droit à un stationnement à tarif préférentiel sur voirie. Le tarif de l abonnement mensuel est aujourd hui de 14. Il est proposé de passer ce tarif à 16. Il s agit de la seule augmentation depuis la création de la grille tarifaire en 2005 ; par ailleurs cette hausse est modérée : ce tarif est engagé jusqu à la fin du mandat, il n est pas indexé sur l augmentation de l inflation sur 9 ans (de 2005 à 2014), soit une augmentation de 1,5 % par an sur la période 2005/2014. Pour rappel : Tarifs jusqu en 2004 Tarifs depuis 2005 : Mois Semaine 8 6 Jour Synthèse des modifications tarifaires proposées 5.a. Horaires d application du stationnement payant : De 9 h 00 à 19 h 00 du lundi au samedi, soit une suppression de la gratuité de 12 h 00 à 14 h 00 et de 18 h 00 à 19 h 00 sur les zones CHRONO et TEMPO. 5.b. Stationnement résidentiel : - conditions d attribution de la vignette (droit au stationnement à tarif préférentiel pour les résidents) : inchangées ; - nombre de vignettes pouvant être attribuées par foyer : 2 vignettes par foyer (inchangé) ; - tarif des forfaits jour / semaine / mois : Type de forfait Tarif Forfait jour 2 par véhicule (tarification inchangée) Forfait semaine 6 par véhicule (tarification inchangée) Forfait mensuel 16 par véhicule (tarification augmentée de 2 ) L application de la hausse se limite au tarif mensuel qui est le plus intéressant financièrement pour l usager et qui a subi proportionnellement la plus forte baisse (de 24 à 14 ) par rapport aux tarifs hebdomadaires et journaliers. Les autres dispositions de la réglementation relative au stationnement payant sur voirie restent inchangées».

9 2009/ Vu la loi n du 30 décembre 1982 d'orientation des transports intérieurs modifiée ; Vu la loi n du 30 décembre 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie ; Vu la loi n du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains ; Vu le Code Général des Collectivités Territoriales ; Vu le Plan des Déplacements Urbains de l'agglomération Lyonnaise adopté en 1997 et révisé en 2005 ; Vu la délibération du 22 novembre 2005 portant sur les tarifs du stationnement sur voie publique ; Vu l avis émis par les 9 Conseils d arrondissement ; Ouï l'avis de sa Commission Déplacements, Voirie, Sécurité et Ecologie urbaine ; DELIBERE 1. La nouvelle réglementation du stationnement payant sur voirie ainsi que le tarif du stationnement résidentiel mensuel fixé aux montants proposés dans l exposé des motifs sont approuvés. 2. Ces dispositions seront appliquées à partir du 1 er mars La recette en résultant sera inscrite au budget au programme GESTAT, opération STATVOIR, article 7337, fonction 112, sur la ligne de crédit (Et ont signé les membres présents) Pour extrait conforme, Pour le Maire, l Adjoint délégué, J.L. TOURAINE

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 14 SEPTEMBRE 2001 2001/475 - PROPOSITION D'UNE NOUVELLE RÉGLEMENTATION DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIRIE (DIRECTION DE LA POLICE MUNICIPALE ET DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Cette délibération abroge les délibérations 2014-0385 du Conseil municipal du 8 décembre 2014 et 2015-0058 du Conseil municipal du 16 février 2015.

Cette délibération abroge les délibérations 2014-0385 du Conseil municipal du 8 décembre 2014 et 2015-0058 du Conseil municipal du 16 février 2015. 622 N : 33 Date réception Préfecture : Conseil du 29/06/2015 Identifiant : 2015-0222 Titre : 70 - Produits des services, du domaine et ventes diverses : tarifs dans les parcs de stationnement Hôtel de

Plus en détail

Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage. Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg

Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage. Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg Quel impact sur le stationnement? 2 Le stationnement = gestion d un

Plus en détail

Le Conseil Municipal, Principe général

Le Conseil Municipal, Principe général MF/MB SEANCE DU 30 JUIN 2003 2003/2787 - AVENANT AU CONTRAT D'EXPLOITATION DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIE PUBLIQUE DU 25 NOVEMBRE 1974 CONCLU AVEC LA SOCIÉTÉ LYON PARC AUTO, RELATIF À LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

SECTEUR CENTRE-VILLE OBJECTIFS

SECTEUR CENTRE-VILLE OBJECTIFS SECTEUR CENTRE-VILLE Privilégier l offre à disposition de la clientèle des commerces et services du centre-ville (vitalité économique à préserver). Maintenir une offre adéquate pour les habitants du centre-ville.

Plus en détail

Stationnement et livraison dans Paris

Stationnement et livraison dans Paris les infos DAEJ - n 066 du 11 mai 2015 Stationnement et livraison dans Paris Paris compte près de 145 000 places de stationnement en surface. En 2014, la Ville a décidé de refondre complètement le régime

Plus en détail

RAPPORT MUNICIPAL N 252 AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT MUNICIPAL N 252 AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT MUNICIPAL N 252 AU CONSEIL COMMUNAL Réponse au postulat de Madame la Conseillère communale Béatrice ENGGIST intitulé «Des macarons indigestes à Nyon» Déléguée municipale : Mme Elisabeth Ruey-Ray

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 DÉCEMBRE 2003 2003/3336 - ACTUALISATION DES TARIFS D'ENTRÉE DANS LES PISCINES MUNICIPALES DE LA VILLE DE LYON À COMPTER DU 1ER JANVIER 2004 (DIRECTION DES SPORTS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

Le guide du stationnement à Libourne

Le guide du stationnement à Libourne Le guide du stationnement à Libourne Pourquoi un nouveau plan de stationnement à Libourne? A Libourne, l organisation du stationnement est un des leviers essentiels de la politique de déplacement urbain.

Plus en détail

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure LES TARIFS ZONES PAYANTES Du lundi au samedi inclus de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ZONE ROUGE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum

Plus en détail

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 02/06/2015 Affichée le : 03/07/2015

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 02/06/2015 Affichée le : 03/07/2015 En vertu de l'article L.2131-1 du CGCT, le Maire de Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le.. et/ou notifié le.. et qu'il est donc exécutoire. Pour le Maire, Par délégation

Plus en détail

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse Une Voirie Pour Tous «Une politique de stationnement adaptée pour rendre les centre-villes plus agréables et attractifs» La politique stationnement de la ville de Toulouse Sylvain VIDAL François JULIEN

Plus en détail

PLAN DE CIRCULATION : ELABORATION DES REGLEMENTS RELATIFS A LA ZONE PIETONNE ET AU STATIONNEMENT PAYANT

PLAN DE CIRCULATION : ELABORATION DES REGLEMENTS RELATIFS A LA ZONE PIETONNE ET AU STATIONNEMENT PAYANT PLAN DE CIRCULATION : ELABORATION DES REGLEMENTS RELATIFS A LA ZONE PIETONNE ET AU STATIONNEMENT PAYANT Le Maire, Vu la loi n 82-213 du 02 mars 1982 modifiée relative aux droits et libertés des communes,

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : INTS1426978A Intitulé du texte : Arrêté modifiant l arrêté du 28 novembre 2003 fixant les tarifs maxima des frais de fourrière pour véhicules dans les

Plus en détail

POLE ETUDES METZ, le 16 décembre 2010 FR/AO/NM RAPPORT

POLE ETUDES METZ, le 16 décembre 2010 FR/AO/NM RAPPORT POLE ETUDES METZ, le 16 décembre 2010 FR/AO/NM 11 RAPPORT OBJET : CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIRIE A METZ : AVENANT N 2 Par délibération en date du 28 janvier

Plus en détail

Il vous est ainsi proposé de :

Il vous est ainsi proposé de : MF/EG SEANCE DU 8 JUIN 2009 2009/1472 - MODIFICATION DES CONDITIONS D ENTREE ET DE VISITE DANS LES MUSEES DE LA VILLE DE LYON (DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en

Plus en détail

Cette nouvelle orientation sera la traduction de plusieurs principes :

Cette nouvelle orientation sera la traduction de plusieurs principes : Conseil Municipal N 3 du 10 avril 2015 Délibération n 87 1 REFONTE DES TARIFS DE LA COLLECTIVITE 15-221 FINANCES - Mesdames, Messieurs, Vous avez adopté, par délibération en date du 12 décembre 2014, un

Plus en détail

Pré-projet de PDU Document de synthèse. décembre 2014

Pré-projet de PDU Document de synthèse. décembre 2014 Pré-projet de PDU Document de synthèse décembre 2014 Sommaire 1. Cadre légal du PDU 2015/2025 2. PDU 2015/2025 : Territoire et déplacements 3. Objectifs et actions du PDU 2015/2025 2 Plan de de Déplacements

Plus en détail

les déplacements urbains les villes italiennes

les déplacements urbains les villes italiennes les déplacements urbains les villes italiennes ORT PACA Colloque Transports & Environnement 2 Décembre 2008 aller voir. 2 3 4 5 6 Ferrare: l adjoint mobilité avec l adjoint environnement 7 l usage du vélo

Plus en détail

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports.

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports. Qui sommes-nous? L a DDE et la DRE sont des services déconcentrés du ministère de l Équipement, des transports et du logement, l un au niveau départemental et l autre au niveau régional. Ils emploient

Plus en détail

D'AGGLOMERATION DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- 2004-67 SEANCE PUBLIQUE DU 27 MAI 2004

D'AGGLOMERATION DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- 2004-67 SEANCE PUBLIQUE DU 27 MAI 2004 TRANSPORTS URBAINS CONSEIL DE LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- 2004-67 SEANCE PUBLIQUE DU 27 MAI 2004 11/ ACTUALISATION DES TARIFS DES TRANSPORTS URBAINS A COMPTER DU 1 ER SEPTEMBRE

Plus en détail

Le Pays d Aubagne et de l Etoile

Le Pays d Aubagne et de l Etoile Le Pays d Aubagne et de l Etoile Depuis le 1 er janvier 2009 : 12 communes et 101 253 habitants Les Bus de l agglo, c est : - un réseau exploité dans le cadre d une DSP confiée en août 2007 aux Autobus

Plus en détail

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS

Direction de l Economie du Commerce et de l Artisanat StS Réunion du 29 avril 2010 Salle du Conseil - Mairie du 3 ème arrondissement 1 SOMMAIRE Présentation du Schéma Directeur d Urbanisme Commercial Principes du SDUC 2009-2015 Définition des différents types

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne

Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne Direction générale du développement urbain Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne Réunion publique 27 juin 2012 Le stationnement à Villeurbanne retour en arrière Rue des Charmettes 2 Le stationnement

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/MB SEANCE DU 13 DECEMBRE 2010 2010/3109 - REVISION DE TARIFS ET APPROBATION DE NOUVEAUX TARIFS - ARCHIVES MUNICIPALES (DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway. Stationnement

Observatoire des effets du tramway. Stationnement Observatoire des effets du tramway Stationnement Méthodologie Le stationnement constitue l un des leviers les plus importants pour le choix modal, il occupe donc une place privilégiée dans la politique

Plus en détail

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises?

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Assises de l'energie 2015 Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Une demande de mobilité croissante TOULOUSE METROPOLE 37 communes,

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL 20 JANVIER 2015 RELEVÉ DE DÉCISIONS

CONSEIL MUNICIPAL 20 JANVIER 2015 RELEVÉ DE DÉCISIONS CONSEIL MUNICIPAL 20 JANVIER 2015 RELEVÉ DE DÉCISIONS 1 CAP Atlantique Rapport annuel 2013 sur le prix et la qualité du service public des équipements aquatiques Vu le Code général des Collectivités Territoriales,

Plus en détail

STATIONNEMENT RESIDENT

STATIONNEMENT RESIDENT STATIONNEMENT RESIDENT * * * * * * * * * - 1 - Stationnement Résident Règlement But du stationnement résident : Offrir aux Rouennais un tarif stationnement de leur véhicule à proximité de leur domicile.

Plus en détail

STATIONNEMENT MODE D EMPLOI

STATIONNEMENT MODE D EMPLOI P STATIONNEMENT MODE D EMPLOI Pourquoi un nouveau plan de stationnement à Lille? Quotidiennement, des dizaines de milliers d automobilistes circulent dans Lille. Plus de 76 000 places de stationnement

Plus en détail

AVENANT N 1 CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC GESTION ET EXPLOITATION DU PARC DE STATIONNEMENT COMMUNAUTAIRE DE LA GARE D AGEN

AVENANT N 1 CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC GESTION ET EXPLOITATION DU PARC DE STATIONNEMENT COMMUNAUTAIRE DE LA GARE D AGEN AVENANT N 1 CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC GESTION ET EXPLOITATION DU PARC DE STATIONNEMENT COMMUNAUTAIRE DE LA GARE D AGEN ENTRE L Agglomération d Agen, représentée par son Président, Monsieur

Plus en détail

Un cœur de ville plus accessible

Un cœur de ville plus accessible Guide du stationnement Numéros utiles Renseignements pratiques relatifs au stationnement SAGS (société d assistance et de gestion du stationnement) Parking marché Beaux-Arts Tel : 03.81.21.32.60 Police

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

Le projet de Plan de Stationnement présenté

Le projet de Plan de Stationnement présenté mobilité NOUVEAU PLAN DE STATIONNEMENT P Le projet de Plan de Stationnement présenté en octobre 2004 n a pas fait que des heureux, la Ville en est consciente. Après avoir décortiqué et analysé les critiques

Plus en détail

4- L HORODATEUR : COMMENT ÇA MARCHE?

4- L HORODATEUR : COMMENT ÇA MARCHE? 1 2- à CHACUN SON STATIONNEMENT DANS UN CENTRE VILLE PLUS ACCESSIBLE 4- L HORODATEUR : COMMENT ÇA MARCHE? 5- INFOS PRATIQUES 6- PLAN DE STATIONNEMENT 8- NUMÉROS UTILES 06 12 65 39 65 dépliant A5 parking.indd

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002 1 STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE Le stationnement constitue l un des leviers les plus importants pour le choix modal, il occupe donc une place privilégiée dans la politique des déplacements. Seul le stationnement

Plus en détail

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Etabli le: 01.12.2004 Actualisé le: 04.08.2008 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre les immissions Laupenstrasse

Plus en détail

Gestion des places de stationnement à Bienne

Gestion des places de stationnement à Bienne Gestion des places de stationnement à Bienne Révision partielle de l Ordonnance sur le parcage (Information des médias du 23 octobre 2014) Mandat du 20.05.2011 (ACM n o 404) 3. Le Conseil municipal charge

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS ce Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l Action Foncière 2015 DU 141 Déclassement de l assiette de la Tour Triangle et signature d une promesse de bail et d un bail à construction relatif à la réalisation

Plus en détail

Les vélos en libre-service. Conférence de presse Vendredi 30 mars 2012 Hôtel de ville de Namur

Les vélos en libre-service. Conférence de presse Vendredi 30 mars 2012 Hôtel de ville de Namur Les vélos en libre-service Conférence de presse Vendredi 30 mars 2012 Hôtel de ville de Namur Le vélo ànamur La politique cyclable namuroise «La Ville mènera une politique volontariste en faveur du vélo

Plus en détail

Comité d Initiative et de Consultation de l Arrondissement. Les déplacements dans le 9 e arrondissement

Comité d Initiative et de Consultation de l Arrondissement. Les déplacements dans le 9 e arrondissement Comité d Initiative et de Consultation de l Arrondissement Les déplacements dans le 9 e arrondissement Du global au local Sommaire de la présentation Etudes de déplacements du 9 e arrondissement Infrastructures

Plus en détail

SAINT TRIVIER DE COURTES,

SAINT TRIVIER DE COURTES, Le maire de SAINT TRIVIER DE COURTES, Vu, le code général des collectivités territoriales et, notamment ses articles L 2121-29, L 2212-1 et 2 et L 2224-18 ; Vu, la délibération du conseil municipal en

Plus en détail

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement Glossaire - Lexique Vocabulaire du déplacement AOT : une Autorité Organisatrice de Transports est une collectivité publique à laquelle la loi d'orientation pour les transports intérieurs no 82-1153 du

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

Règles relatives au remboursement des frais encourus dans l'exercice de fonctions. Numéro de résolution: CC : 190/06/03 Modifiée : CC : 12/08/08

Règles relatives au remboursement des frais encourus dans l'exercice de fonctions. Numéro de résolution: CC : 190/06/03 Modifiée : CC : 12/08/08 Règles relatives au remboursement des frais encourus dans l'exercice de fonctions ϖϖϖϖϖ Service: Services des ressources financières Code d'identification: RF. SRF. 01 Numéro de résolution: CC : 190/06/03

Plus en détail

Le stationnement à Vichy

Le stationnement à Vichy Communiqué de presse VILLE DE VICHY Le stationnement à Vichy Vichy compte un peu plus de 10 000 places de stationnement gratuit et 1 377 places payantes de surface, réparties en deux zones : - Zone verte

Plus en détail

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 02/06/2015 Affichée le : 03/07/2015

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 02/06/2015 Affichée le : 03/07/2015 En vertu de l'article L.2131-1 du CGCT, le Maire de Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le.. et/ou notifié le.. et qu'il est donc exécutoire. Pour le Maire, Par délégation

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.1185. Liège, le 13 septembre 2004

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/04/AV.1185. Liège, le 13 septembre 2004 AVIS Réf. : CWEDD/04/AV.1185 Liège, le 13 septembre 2004 Objet : Etude d'incidences sur l'environnement relative à la demande de permis d environnement pour l exploitation du hall multifonctionnel «Mons

Plus en détail

Synthèse des questions/réponses relatives au stationnement

Synthèse des questions/réponses relatives au stationnement Synthèse des questions/réponses relatives au stationnement Stationnement voirie L utilisation de la carte de stationnement : La carte de stationnement ne donne pas le droit de bénéficier de manière privilégiée

Plus en détail

Séance publique du 18 avril 2005. Délibération n 2005-2580

Séance publique du 18 avril 2005. Délibération n 2005-2580 Séance publique du 18 avril 2005 Délibération n 2005-2580 commission principale : déplacements et urbanisme objet : Tarifs des abonnements domicile et des abonnements en places affectées des parcs non

Plus en détail

Dossier de presse. PondiBUS nouvelle formule. Le 21 août 2015. Un service

Dossier de presse. PondiBUS nouvelle formule. Le 21 août 2015. Un service Le 21 août 2015 + Dossier de presse PondiBUS nouvelle formule Un service Contact presse : Gaëlle Maire - 02 97 25 01 70 gaelle.maire@pontivy-communaute.fr SOMMAIRE 1- PondiBUS : 13 ans d évolution page

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2012 POINT URBANISME Centre commercial Jeanne Hachette/Marat/Voltaire Clôture de l'opération de restructuration urbaine et commerciale et résiliation de la convention

Plus en détail

Péages urbains, régulation du trafic, enseignements pour le projet ADS-TOP

Péages urbains, régulation du trafic, enseignements pour le projet ADS-TOP Péages urbains, régulation du trafic, enseignements pour le projet ADS-TOP Charles Raux Laboratoire d'economie des Transports (CNRS, Université de Lyon) charles.raux@let.ish-lyon.cnrs.fr Lyon, 17 décembre

Plus en détail

Péages urbains et enjeux du changement climatique

Péages urbains et enjeux du changement climatique Péages urbains et enjeux du changement climatique Charles Raux Laboratoire d'economie des Transports (CNRS, Université de Lyon) charles.raux@let.ish-lyon.cnrs.fr Chaire Economie du Climat, Paris, 11 janvier

Plus en détail

UN NOUVEAU STATIONNEMENT POUR SE FACILITER LA VILLE

UN NOUVEAU STATIONNEMENT POUR SE FACILITER LA VILLE DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 14 DECEMBRE 2012 UN NOUVEAU STATIONNEMENT POUR SE FACILITER LA VILLE Jean-Christophe Boyer, maire de Laval et Xavier Heulin Directeur général d'urbis Park, ont inauguré aujourd'hui

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Entre le DEPARTEMENT DE LA VIENNE, représenté par M. le Président du Conseil Général, D une part (dénommé ci-dessous Organisateur Principal)

Entre le DEPARTEMENT DE LA VIENNE, représenté par M. le Président du Conseil Général, D une part (dénommé ci-dessous Organisateur Principal) CONVENTION DE DELEGATION DE COMPETENCE POUR L ORGANISATION PAR L ASSOCIATION DE TRANSPORT SCOLAIRE DES ECOLES PRIMAIRES ET MATERNELLES DE BONNEUIL MATOURS Entre le DEPARTEMENT DE LA VIENNE, représenté

Plus en détail

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS

PLAN D EVALUATION ET D ACTION DES RISQUES ROUTIERS IMPLICATION - PARTICIPATION CONCERTATION IMPLICATION DU CHEF D ENTREPRISE Enquête de perception du risque auprès des salariés Intégration du risque trajet dans un engagement signé par la direction (affiché

Plus en détail

Grilles tarifaires. Stationnement payant de surface. Zone Orange (hypercentre)

Grilles tarifaires. Stationnement payant de surface. Zone Orange (hypercentre) Grilles tarifaires Stationnement payant de surface Zone Orange (hypercentre) maximum de stationnement autorisée : 2 heures Minimum de perception par carte 0,40 20 min 0,00 24 min 0,40 30 min 0,50 36 min

Plus en détail

2005/6003 - RÉVISION DES TARIFS DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE LYON (DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES) Le Conseil Municipal,

2005/6003 - RÉVISION DES TARIFS DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE LYON (DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES) Le Conseil Municipal, MF/MB SEANCE DU 12 DÉCEMBRE 2005 2005/6003 - RÉVISION DES TARIFS DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE LYON (DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 23 novembre 2005

Plus en détail

I - STATIONNEMENT SUR VOIRIE

I - STATIONNEMENT SUR VOIRIE CONDITIONS TARIFAIRES DU STATIONNMENT PAYANT SUR FREJUS I - STATIONNEMENT SUR VOIRIE PAIEMENT PAR HORODATEURS A - CENTRE VILLE (Annexe 1) A - CENTRE VILLE Emplacement Du 01/01/2014 au 31/12/14 Du 01/01/2015

Plus en détail

PROVINCE DE QUEBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITE DE SAINT-VALERIEN-DE-MILTON

PROVINCE DE QUEBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITE DE SAINT-VALERIEN-DE-MILTON PROVINCE DE QUEBEC MRC LES MASKOUTAINS MUNICIPALITE DE SAINT-VALERIEN-DE-MILTON RÈGLEMENT # 2012-68 établissant les taux de taxes et tarifications pour l exercice financier 2013. Considérant que le Conseil

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE SAINT-GENIS-LAVAL Service finances Service Marchés Publics 106, avenue Clémenceau BP 80 69565 SAINT-GENIS-LAVAL cedex Tél: 04.78.86.82.64 MISSION

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

RÉUNION DU 16 DÉCEMBRE 2010

RÉUNION DU 16 DÉCEMBRE 2010 RÉUNION DU 16 DÉCEMBRE 2010 L an deux mil dix, le seize décembre à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de SAVIGNÉ, s est réuni en session ordinaire dans le lieu ordinaire de ses séances, sous

Plus en détail

DELIBERATION N CR 14-14

DELIBERATION N CR 14-14 1 DELIBERATION N DU 13 FEVRIER 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DES NOUVEAUX VEHICULES URBAINS LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU Le Code Général de Collectivités Territoriales et

Plus en détail

La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles»

La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» Volet mobilité-déplacements Après-midi-Débats Grand-Quevilly - 3 novembre 2014 Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 07/11/2012 Affichée le : 11/12/2012

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 07/11/2012 Affichée le : 11/12/2012 En vertu de l'article L.2131-1 du CGCT, le Maire de Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le.. et/ou notifié le.. et qu'il est donc exécutoire. Pour le Maire, Par délégation

Plus en détail

Mobilité durable - le guide. Nouveau créneau pour le stationnement à Givors

Mobilité durable - le guide. Nouveau créneau pour le stationnement à Givors Mobilité durable - le guide Nouveau créneau pour le stationnement à Givors mode d'emploi Le disque de stationnement européen mode d'emploi le macaron résident ÀGivors Simplifiez vous la ville, stationnez

Plus en détail

Le compte rendu du précédent Conseil municipal du 28 avril 2015 a été lu et approuvé à l unanimité.

Le compte rendu du précédent Conseil municipal du 28 avril 2015 a été lu et approuvé à l unanimité. DEPARTEMENT de la MARNE ----------- ARRONDISSEMENT d EPERNAY ----- CANTON de SEZANNE-BRIE ET CHAMPAGNE -------- COMMUNE LES ESSARTS LE VICOMTE COMPTE-RENDU SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Mardi 16 juin 2015

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Conventions d entreprise Page :

Conventions d entreprise Page : 1 TITRE 5 : MUTATIONS CHAPITRE 1 : GÉNÉRALITÉS 1. Principes L application des dispositions du présent Titre ne peut en aucun cas faire obstacle à l application des dispositions de la Convention Collective

Plus en détail

Secrétaire de séance : Bruno MARMOUX est nommé Secrétaire de séance RECONDUCTION OUVERTURE DE CREDIT REGIE ELECTRIQUE

Secrétaire de séance : Bruno MARMOUX est nommé Secrétaire de séance RECONDUCTION OUVERTURE DE CREDIT REGIE ELECTRIQUE COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU Lundi 03 Octobre 2011 A la salle de réunion «La Ciamarella» à 20h30 A L Ouverture de la séance, Présents : Marc KONAREFF, Véronique ANSELMET,

Plus en détail

ll Directive relative à l attribution et à l utilisation des abonnements de parking pour les personnels de l aéroport

ll Directive relative à l attribution et à l utilisation des abonnements de parking pour les personnels de l aéroport ll Directive relative à l attribution et à l utilisation des abonnements de parking pour les personnels de l aéroport D181_64I Version du : 22.07.2014 Auteur : VMA/PSE Approuvé : RDE édictée par Genève

Plus en détail

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES TFB-13 2012 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES EXONERATION EN FAVEUR DES ENTREPRISES NOUVELLES POUR LES ETABLISSEMENTS QU ELLES ONT CREES OU REPRIS A UNE ENTREPRISE EN DIFFICULTE Code Général des

Plus en détail

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015 relatif à l'infrastructure publique liée à la mobilité électrique. Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015

Plus en détail

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL

Rencontres AIRAL. Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise. Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président du SYTRAL syndicat mixte des transports pour le Rhône et l agglomération lyonnaise Rencontres AIRAL Le développement de Transports Urbains dans l agglomération Lyonnaise Jeudi 30 novembre 2011 Bernard Rivalta, Président

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains

Plan de Déplacements Urbains 2434 plaquettea4 PDU 27/02/07 13:56 Page 1 Expositions permanentes Nice : Forum de l Urbanisme, Maison des projets, 1 place Pierre Gautier, (à proximité du Cours Saleya). Autres communes de l'agglomération

Plus en détail

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON 1419 Séance du lundi 16 décembre 2013 D-2013/758 Marché des Capucins. Actualisation des tarifs des droits de place du Marché et du parc stationnement des Capucins.

Plus en détail

Les dérogations préfectorales dans les communes ou zones touristiques

Les dérogations préfectorales dans les communes ou zones touristiques DGT/RT3 09/09/2009 Les dérogations préfectorales dans les communes ou zones touristiques L article 2 de la loi du 10 août 2009 réaffirmant le principe du repos dominical et visant à adapter les dérogations

Plus en détail

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE

IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE Projet de dénivellation et de couverture de la RN13 à Neuilly-sur-Seine IV. LA GESTION DU CHANTIER ET LA MAÎTRISE DES NUISANCES PENDANT LES TRAVAUX. La période des travaux nécessitera une réorganisation

Plus en détail

Direction de la Voirie et des Déplacements

Direction de la Voirie et des Déplacements Direction de la Voirie et des Déplacements 2015 DVD 15 G Subvention pour l acquisition ou la location d un véhicule propre à usage professionnel par les titulaires de licence de taxis parisiens. EXPOSE

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JANVIER 2014

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JANVIER 2014 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JANVIER 2014 Date de convocation : 15 janvier 2014 Date d affichage : 15 janvier 2014 Nombre de membres : en exercice : 15 présents : 9 votants : 12

Plus en détail

Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles

Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles La ville de Strasbourg souhaite favoriser le développement du transport de personnes au moyen de cycles

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux DOSSIER DE PRESSE Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux Lundi 19 mars 2007 L EMD en chiffres sur le territoire du Grand Lyon L EMD en chiffres

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL de LE VERGER Séance du 18 Juin 2015. Compte rendu

CONSEIL MUNICIPAL de LE VERGER Séance du 18 Juin 2015. Compte rendu CONSEIL MUNICIPAL de LE VERGER Séance du 18 Juin 2015 Compte rendu DATE DE CONVOCATION 12/06/2015 DATE D AFFICHAGE 23/06/2015 NOMBRE DE CONSEILLERS EN EXERCICE.. 15 PRESENTS. 11 VOTANTS. 12 L an deux mil

Plus en détail

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN RÈGLEMENT DE LA TAXE DU STATIONNEMENT PAYANT RÈGLEMENT-TAXE RELATIF À LA TAXE SUR LA CARTE OU VIGNETTE COMMUNALE DE STATIONNEMENT RÈGLEMENT-TAXE RELATIF AU STATIONNEMENT

Plus en détail

STATIONNER À LIMOGES DE LA PLACE POUR TOUS, UNE PLACE POUR CHACUN

STATIONNER À LIMOGES DE LA PLACE POUR TOUS, UNE PLACE POUR CHACUN STATIONNER À LIMOGES DE LA PLACE POUR TOUS, UNE PLACE POUR CHACUN Pourquoi un nouveau plan de stationnement à Limoges? La Ville de Limoges veille à valoriser son centre-ville, notamment en donnant plus

Plus en détail

PORTS DE PLAISANCE TARIFS 2016

PORTS DE PLAISANCE TARIFS 2016 PORTS DE PLAISANCE Ports de la Concession Plaisance Toulon Vieille Darse Toulon Darse Nord Saint Louis du Mourillon La Seyne sur Mer Saint-Mandrier REDEVANCE DE STATIONNEMENT ET D AMARRAGE TARIFS 2016

Plus en détail