2009/ TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2009/2044 - TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,"

Transcription

1 MF/MM SEANCE DU 14 DECEMBRE / TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 30 novembre 2009 par lequel M. le Maire expose ce qui suit : «Depuis la dernière évolution tarifaire du stationnement payant en 2005 et la révision du PDU la même année la mobilité à Lyon a considérablement évolué. Le mandat a été caractérisé par une densification du maillage en transports collectifs : ligne T3, prolongement de la ligne T1, de la ligne A, premières phases des lignes T4, C1 et C3, par une plus large place faite aux modes doux : Vélo V, zone 30 en Presqu île, et par un développement de l offre de stationnement dans les parcs en ouvrage (parcs St-Georges, Gros Caillou, Fosse aux Ours, Morand) et dans les parcs relais. Parallèlement à ces mutations, le stationnement payant sur voirie a évolué dans sa tarification (en 2002, en 2005) et dans sa couverture géographique. Ces différents projets ont permis de diminuer la part de la voiture dans les déplacements des lyonnais, et, de ce fait, ont amélioré la qualité de vie au sein de l agglomération. Le mandat met en place des projets ayant pour but de pérenniser ces bonnes pratiques. L offre en transports collectifs va encore être densifiée et couvrira le territoire de manière plus cohérente notamment grâce aux phases finales des lignes T4, C1/C2, au prolongement de la ligne B et de la ligne T1, et à la création de nouveaux parcs relais. L offre de stationnement dans les parcs en ouvrage se développe également : parcs Halle Tony Garnier, Tables Claudiennes, Archives Enfin, ce mandat est caractérisé par de grands projets urbains ayant un impact fort sur les déplacements : la Confluence, Rives de Saône, Garibaldi, évolution du quartier Part-Dieu, autopont Mermoz, Vaise Pont Schuman, Tunnel de la Croix Rousse, etc... En accompagnement de ces projets, la Ville de Lyon souhaite mener un programme ambitieux d évolution et d adaptation du stationnement payant de surface. La phase de concertation liée au projet d extension du stationnement payant 2010 s est déroulée de mai à juillet Dans ce contexte, les mairies d arrondissement ont été invitées à se prononcer sur plusieurs points relatifs aux modalités d organisation et d application du stationnement payant sur voirie à Lyon : tarifs, horaires d application, zones d application, tarification du stationnement résidentiel. D autres sujets ont également été abordés : le stationnement devant les hôtels et consulats, le cas de professionnels mobiles (qui feront l objet d une prochaine délibération), le montant des procès verbaux, l organisation du contrôle du stationnement.

2 2009/ La présente délibération propose les grands principes de cadrage tarifaire pour le stationnement de surface selon les principes et objectifs du PDU. Elle est organisée en 5 chapitres : - 1. Principes et objectifs généraux du projet pour le mandat ; - 2. Rappel synthétique de l évolution tarifaire du stationnement payant sur voirie ; - 3. Tarification du stationnement en vigueur en 2009 ; - 4. Les objectifs de la nouvelle tarification ; - 5. Synthèse des modifications tarifaires proposées. 1. Principes et objectifs généraux du projet pour le mandat Le PDU de l'agglomération lyonnaise a été révisé et approuvé le 2 juin 2005 par le Comité syndical du SYTRAL. Les mesures du PDU ont pour but de répondre aux attentes des citoyens, c'est-à-dire «vivre dans une agglomération» où : - la pollution de l'air et le bruit diminuent pour mieux protéger la santé et l'environnement ; - l'on peut se déplacer en sécurité ; - il existe une réelle solidarité d'agglomération ; - le choix du mode de déplacement existe vraiment, ce qui impose que marche à pied, vélo, et transports collectifs, aient les conditions nécessaires pour être attractifs ; - chacun peut profiter de la vie de proximité, dans un espace urbain qui n'est pas envahi par la voiture ; - tous les déplacements nécessaires à l'économie, à l'enseignement, aux loisirs, à la santé sont organisés harmonieusement. En lien avec ces mesures, les objectifs d une politique cohérente de stationnement sur voirie sont multiples : - réduire le trafic automobile en ville (générateur de CO2, NOx, bruit, encombrement) ; - faciliter le stationnement courte durée en favorisant la rotation des véhicules sur les places ; inciter à utiliser les parcs pour des durées plus longues ; - favoriser le stationnement des résidents par un tarif abordable longue durée, sans les dissuader de s abonner à un parc ; - dissuader le stationnement des pendulaires partout où des solutions efficaces de transport collectif sont disponibles. Le levier de la tarification combiné à une politique de contrôle adaptée est l un des outils qui a permis à la Ville de Lyon d améliorer les conditions de stationnement des différentes catégories d usagers (résidents, visiteurs ) au cours des cinq dernières années : accroissement du stationnement résidentiel, meilleur taux de paiement du stationnement horaire, meilleur taux de respect.

3 2009/ Rappel synthétique de l évolution tarifaire du stationnement payant sur voirie La tarification du stationnement sur voirie a déjà été modifiée plusieurs fois selon les évolutions de la politique d organisation du stationnement : Avant 1997 : - 3 zones de tarif horaire (courte durée, moyenne durée, et longue durée) ; - stationnement résidentiel mis en œuvre sur les zones courtes et moyenne durée, dans les 1 er, 2 e, 3 e, 6 e et 7 e arrondissements, selon forfait de 3, 35 (22F) / jour (adoption du 1 er PDU) : - 4 zones de tarif horaire : 1. courte durée zone centrale / 2. courte durée centres de quartier / 3. moyenne durée / 4. longue durée ; - stationnement résidentiel mis en œuvre sur les zones courtes et moyenne durée, dans les 1 er, 2 e, 3 e, 6 e et 7 e arrondissements, selon forfait de 2, 29 (15F) / jour : - passage à 3 zones de tarif horaire : courte durée hyper centre PRESTO / courte durée centres de quartier CHRONO / moyenne durée TEMPO ; - stationnement résidentiel : le forfait jour passe de 2, 29 (15F) à 2, création du forfait hebdomadaire à 8 et du forfait mensuel à (adoption du 2 e PDU, mise en place de la tarification actuelle) : - extension du stationnement payant de places ; - maintien des tarifs horaires ; - renforcement du contrôle du stationnement (Unité de Contrôle du Stationnement) ; - stationnement résidentiel : baisse du forfait mensuel de 24 à 14 (le forfait hebdomadaire passe à 6 ), réforme du système de délivrance des vignettes résidentielles : meilleur contrôle des conditions de délivrance, création d un logiciel, impression en direct par les Mairies d arrondissement, validité ramenée à 1 an. 3. Tarification du stationnement en vigueur en a. Tarifs horaires L offre totale de stationnement payant sur voirie est d'environ places. Les tarifs en vigueur actuellement sont issus de la réglementation adoptée en 2001 au moment du passage à l euro.

4 2009/ Il existe 4 zones tarifaires. Les principes généraux appliqués actuellement à ces zones tarifaires sont les suivants : - premier ¼ d'heure gratuit afin de faciliter le stationnement de courte durée ; - progressivité des tarifs sur les zones de courte durée afin de favoriser la rotation des véhicules ; - gratuité en août, excepté les zones Presto et Nocturne. 3.a.1. Tarif Presto (courte durée hyper centre : 1 h 30) Cette zone représente actuellement places. Les principes d'application sont les suivants : - premier ¼ d heure gratuit ; - 1 jusqu à 30 minutes ; - 10 centimes par tranche de 5 minutes jusqu à 35 minutes ; - 10 centimes par tranche de 3 minutes jusqu à 1 h 00 ; - 10 centimes la minute supplémentaire après 1 h 00 jusqu'à 1 h 30 ; - paiement minimum : 1, maximum : 5 ; - durée maximale : 1 h 30 ; - horaires : 9 h 00 à 19 h 00 ; - payant en août. 3.a.2. Tarif Chrono (courte durée Centre de Quartier : 1 h 30) Cette zone représente actuellement places. Les principes d'application sont les suivants : - premier ¼ d heure gratuit ; - 0,5 jusqu à 20 minutes ; - 10 centimes par tranche de 4 minutes jusqu à 1 h 00 ; - 10 centimes par tranche de 2 minutes après 1 h 00 jusqu à 1 h 30 ; - paiement minimum : 0,5, maximum : 3 ; - durée maximale : 1 h 30 ; - horaires : 9 h 00 à 12 h 00 et 14 h 00 à 18 h 00 ; - gratuit en août (sauf en cas d'alerte à la pollution de niveau 3). 3.a.3. Tarif Tempo (moyenne durée : 3 h 00) Cette zone représente actuellement places. Les principes d'application sont les suivants : - premier ¼ d heure gratuit ; - 0,5 jusqu à 30 minutes ; - 10 centimes par tranche de 4 minutes jusqu à 2 h 46 ; - 10 centimes la dernière tranche de 14 minutes (jusqu'à 3 h 00) ; - paiement minimum : 0,5, maximum : 4 ;

5 2009/ durée maximale : 3 h 00 ; - horaires : 9 h 00 à 12 h 00 et 14 h 00 à 18 h 00 ; - gratuit en août (sauf en cas d'alerte à la pollution de niveau 3). 3.a.4. Zone Nocturne Cette zone représente 100 places en La zone nocturne permet d offrir des capacités de stationnement pour absorber la demande ponctuelle des résidents et permet de gérer partiellement le stationnement noctambule lié au quai ainsi que de limiter les doubles ou même triples files. Les principes d'application sont les suivants : - Forfait nocturne à 3. 3.b. Tarif résident Le stationnement résidentiel est autorisé sur l ensemble du périmètre résident (qui suit les contours du périmètre du stationnement payant), à l exclusion des axes les plus commerçants (zones rotatives). L objectif est d offrir aux résidents des tarifs attractifs afin de les inciter à laisser leur véhicule pour utiliser d autres modes de transport. 3.b.1. Le principe de fonctionnement est le suivant : - acquisition d une vignette résident (depuis 1998 attribution possible d une 2 e vignette par foyer) auprès de la mairie d arrondissement sous condition de justificatifs. Elle est valable pour une année civile ; - affichage de la vignette résident apposée derrière le pare-brise, valable uniquement dans l arrondissement de résidence ; - achat d un ticket résident, apposé par les automobilistes derrière le pare-brise. 3.b.2. Modalités de délivrance des vignettes : Les vignettes sont délivrées par la mairie de l arrondissement de résidence, sur présentation de différents justificatifs : - carte(s) grise(s) du (ou des deux) véhicule(s) ; - taxe d'habitation (bail de location, si résident depuis moins d'un an) ; - justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture EDF-GDF, téléphone). S'il s'agit de véhicule(s) de location, contrat(s) au nom du résident, si la carte grise n'est pas à son nom : - dans le cas d'un véhicule de société : le résident doit présenter une attestation de l employeur qui certifie qu il est bien le conducteur et que le véhicule est aussi utilisé à titre personnel ;

6 2009/ dans le cas du véhicule d'un parent : le résident doit présenter une attestation d'assurance du propriétaire du véhicule mentionnant que le résident en est le conducteur. 3.b.3. Tarif des forfaits : - forfait mensuel : 14 ; - forfait hebdomadaire : 6 ; - forfait journée : 2. 3.c. Stationnement en cas d alerte à la pollution (niveau 3) Dans le cadre de la procédure d'alerte à la pollution de niveau 3 déclenchée par arrêté préfectoral, en application de la délibération n du 15 décembre 1997 (Actions dans le cadre des alertes à la pollution), les mesures suivantes sont mises en place : - doublement des tarifs du stationnement payant sur voirie ; - gratuité du stationnement sur voirie pour les résidents, les véhicules non-autorisés à circuler et les véhicules électriques. 3.d. Stationnement le mois d août Le stationnement demeure payant sur la zone Presto (courte durée, hyper centre). Le stationnement est gratuit sur les zones Chrono (courte durée, centre de quartier) et Tempo (moyenne durée) ; sauf en cas d alerte à la pollution de niveau 3 où le prix horaire est doublé quelle que soit la zone de stationnement. 3.e. Stationnement des personnes handicapées Afin de faciliter le stationnement des personnes à mobilité réduite, l'ensemble des emplacements de stationnement réservés GIC-GIG (plus de en 2009), ainsi que la totalité des places de stationnement payant de la ville sont autorisés à titre gratuit et sans limite de durée (sous condition de respect de la réglementation concernant le stationnement abusif) pour tous les véhicules affichant soit le macaron Grand Invalide Civil (GIC) ou Grand Invalide de Guerre (GIG), soit la carte européenne de stationnement pour personne handicapée. A titre d'information, en 2009, le stationnement abusif est réglementé par le code de la route (R417-12) : "est considéré comme stationnement abusif tout stationnement ininterrompu sur le même emplacement pendant une durée excédant sept jours" et à Lyon, la pratique locale est de considérer comme abusif tout stationnement d'un véhicule excédant une durée de 24 heures, après la mise en place d'un arrêté de circulation et/ou de stationnement par l'autorité compétente». 4. Les objectifs de la nouvelle tarification

7 2009/ Le territoire communal offre en places payantes. Environ places de plus viendront compléter cette offre en La Ville souhaite accompagner ce projet d extension par une meilleure cohérence tarifaire en lien avec les objectifs du PDU. Cette mise en cohérence passe par 2 mesures : - une tarification payante en continu de 9h à 19h (sans interruption à la mi-journée) sur l ensemble des zones payantes ; - une réévaluation du tarif du forfait mensuel résident de 14 à h 00 4.a. Le stationnement payant en journée continue de 9 h 00 à Le tarif payant en continu est actuellement appliqué sur la seule zone courte durée hyper centre PRESTO. L application du stationnement payant en journée continue vise 2 objectifs : - un accroissement de la rotation, notamment dans les secteurs à forte concentration de commerces et de services. En effet, outre l hyper centre (aujourd hui en zone presto), des secteurs de forte attractivité pour les visiteurs se sont développés dans d autres arrondissements : secteurs Vitton, Vaise, place de la Croix-Rousse, Presqu île Sud Ces quartiers souffrent aujourd hui d un manque de rotation du stationnement entre 12 h 00 et 14 h 00 et après 18 h 00, qui nuit à l accessibilité des commerces et services ; - limiter les déplacements pendulaires depuis la ville centre. En effet sur les zones chrono et tempo, la gratuité entre 12 h 00 et 14 h 00 et de 18 h 00 à 19 h 00 facilite les déplacements en voiture de certains usagers pendulaires grâce à la gratuité du stationnement à la pause déjeuner et au moment du retour vers le domicile. L application de la tarification payante en journée continue aux zones CHRONO et TEMPO vise ainsi à assurer une rotation des places tout au long de la journée et à éviter les mouvements pendulaires de retour vers le domicile à l heure du déjeuner. Cette mesure est par ailleurs possible du point de vue du contrôle grâce à la continuité des circuits. 4.b. La réévaluation du tarif du forfait mensuel résident Le PDU révisé de 2005 prévoit les prescriptions suivantes en ce qui concerne le stationnement des résidents (I Une agglomération ou tous les moyens de déplacements ont leur place / 6 Poursuivre la politique de stationnement / 6-2 Adapter les normes de stationnement pour les bureaux et le logement) : «En ce qui concerne les résidents, les mesures prises en leur faveur ne doivent pas favoriser leur multi-motorisation. Mais des normes de stationnement suffisantes devront être prévues dans les quartiers où il existe des difficultés de stationnement résidentiel, car pour diminuer les

8 2009/ déplacements automobiles, il faut offrir aux résidents des possibilités de stationnement adaptés, qui ne les obligent pas à utiliser leur véhicule en cours de journée». En 2009, les résidents peuvent bénéficier de vignettes délivrées en mairie d arrondissement (1 par véhicule, 2 vignettes maximum par foyer) leur ouvrant droit à un stationnement à tarif préférentiel sur voirie. Le tarif de l abonnement mensuel est aujourd hui de 14. Il est proposé de passer ce tarif à 16. Il s agit de la seule augmentation depuis la création de la grille tarifaire en 2005 ; par ailleurs cette hausse est modérée : ce tarif est engagé jusqu à la fin du mandat, il n est pas indexé sur l augmentation de l inflation sur 9 ans (de 2005 à 2014), soit une augmentation de 1,5 % par an sur la période 2005/2014. Pour rappel : Tarifs jusqu en 2004 Tarifs depuis 2005 : Mois Semaine 8 6 Jour Synthèse des modifications tarifaires proposées 5.a. Horaires d application du stationnement payant : De 9 h 00 à 19 h 00 du lundi au samedi, soit une suppression de la gratuité de 12 h 00 à 14 h 00 et de 18 h 00 à 19 h 00 sur les zones CHRONO et TEMPO. 5.b. Stationnement résidentiel : - conditions d attribution de la vignette (droit au stationnement à tarif préférentiel pour les résidents) : inchangées ; - nombre de vignettes pouvant être attribuées par foyer : 2 vignettes par foyer (inchangé) ; - tarif des forfaits jour / semaine / mois : Type de forfait Tarif Forfait jour 2 par véhicule (tarification inchangée) Forfait semaine 6 par véhicule (tarification inchangée) Forfait mensuel 16 par véhicule (tarification augmentée de 2 ) L application de la hausse se limite au tarif mensuel qui est le plus intéressant financièrement pour l usager et qui a subi proportionnellement la plus forte baisse (de 24 à 14 ) par rapport aux tarifs hebdomadaires et journaliers. Les autres dispositions de la réglementation relative au stationnement payant sur voirie restent inchangées».

9 2009/ Vu la loi n du 30 décembre 1982 d'orientation des transports intérieurs modifiée ; Vu la loi n du 30 décembre 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie ; Vu la loi n du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains ; Vu le Code Général des Collectivités Territoriales ; Vu le Plan des Déplacements Urbains de l'agglomération Lyonnaise adopté en 1997 et révisé en 2005 ; Vu la délibération du 22 novembre 2005 portant sur les tarifs du stationnement sur voie publique ; Vu l avis émis par les 9 Conseils d arrondissement ; Ouï l'avis de sa Commission Déplacements, Voirie, Sécurité et Ecologie urbaine ; DELIBERE 1. La nouvelle réglementation du stationnement payant sur voirie ainsi que le tarif du stationnement résidentiel mensuel fixé aux montants proposés dans l exposé des motifs sont approuvés. 2. Ces dispositions seront appliquées à partir du 1 er mars La recette en résultant sera inscrite au budget au programme GESTAT, opération STATVOIR, article 7337, fonction 112, sur la ligne de crédit (Et ont signé les membres présents) Pour extrait conforme, Pour le Maire, l Adjoint délégué, J.L. TOURAINE

Séance publique du 18 avril 2005. Délibération n 2005-2580

Séance publique du 18 avril 2005. Délibération n 2005-2580 Séance publique du 18 avril 2005 Délibération n 2005-2580 commission principale : déplacements et urbanisme objet : Tarifs des abonnements domicile et des abonnements en places affectées des parcs non

Plus en détail

Déplacements - stationnement

Déplacements - stationnement Déplacements - stationnement Formation - Conseils de quartier 17 juin 2005 DGDU - Direction des Déplacements Urbains Juin 2005 Les compétences en matière de déplacement urbains État : définit par la loi

Plus en détail

Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne

Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne Direction générale du développement urbain Le nouveau plan de stationnement de Villeurbanne Réunion publique 27 juin 2012 Le stationnement à Villeurbanne retour en arrière Rue des Charmettes 2 Le stationnement

Plus en détail

Le guide du stationnement à Libourne

Le guide du stationnement à Libourne Le guide du stationnement à Libourne Pourquoi un nouveau plan de stationnement à Libourne? A Libourne, l organisation du stationnement est un des leviers essentiels de la politique de déplacement urbain.

Plus en détail

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure LES TARIFS ZONES PAYANTES Du lundi au samedi inclus de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ZONE ROUGE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Comité d Initiative et de Consultation de l Arrondissement. Les déplacements dans le 9 e arrondissement

Comité d Initiative et de Consultation de l Arrondissement. Les déplacements dans le 9 e arrondissement Comité d Initiative et de Consultation de l Arrondissement Les déplacements dans le 9 e arrondissement Du global au local Sommaire de la présentation Etudes de déplacements du 9 e arrondissement Infrastructures

Plus en détail

Stationnement et livraison dans Paris

Stationnement et livraison dans Paris les infos DAEJ - n 54 du 17 avril 2015 Stationnement et livraison dans Paris Paris compte près de 145 000 places de stationnement en surface. En 2014, la Ville a décidé de refondre complètement le régime

Plus en détail

POLITIQUE DU STATIONNEMENT À LILLE MÉTROPOLE

POLITIQUE DU STATIONNEMENT À LILLE MÉTROPOLE POLE MOBILITÉ TRANSPORTS 09 AVRIL 2013 RSTT ANGERS NOUVEAUX PLANS DE DÉPLACEMENTS URBAINS - NOUVEAUX ENJEUX POLITIQUE DU STATIONNEMENT À LILLE MÉTROPOLE Pourquoi une politique de stationnement? «L automobile»

Plus en détail

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Conseil Consultatif Quartier CENTRE-VILLE - 3 juin 2015 m u n i c

Plus en détail

STATIONNEMENT RESIDENT

STATIONNEMENT RESIDENT STATIONNEMENT RESIDENT * * * * * * * * * - 1 - Stationnement Résident Règlement But du stationnement résident : Offrir aux Rouennais un tarif stationnement de leur véhicule à proximité de leur domicile.

Plus en détail

AVEC J AI UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE. Les voitures qui changent la ville

AVEC J AI UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE. Les voitures qui changent la ville AVEC J AI UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE Les voitures qui changent la ville AVOIR UNE VOITURE SANS AVOIR DE VOITURE Citiz : un réseau de voitures en libre-service ou «autopartage» > Les voitures Citiz

Plus en détail

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON BORDEAUX Le stationnement résidant Le statut de résidant offre un tarif préférentiel aux personnes qui habitent les secteurs de Bordeaux soumis au stationnement payant. Ces secteurs sont divisés en 18

Plus en détail

AVENANT N 1 CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC GESTION ET EXPLOITATION DU PARC DE STATIONNEMENT COMMUNAUTAIRE DE LA GARE D AGEN

AVENANT N 1 CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC GESTION ET EXPLOITATION DU PARC DE STATIONNEMENT COMMUNAUTAIRE DE LA GARE D AGEN AVENANT N 1 CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC GESTION ET EXPLOITATION DU PARC DE STATIONNEMENT COMMUNAUTAIRE DE LA GARE D AGEN ENTRE L Agglomération d Agen, représentée par son Président, Monsieur

Plus en détail

4 - Le stationnement. page 65

4 - Le stationnement. page 65 4 - Le stationnement 3 Dans la problématique des déplacements, le stationnement automobile est un des leviers pour le succès d'une politique d'intermodalité. Son rôle représente un déterminant majeur du

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

Abonnement Domicile Presqu'île POUR les résidents: VERS une. complémentarité des modes de déplacements à Lyon".

Abonnement Domicile Presqu'île POUR les résidents: VERS une. complémentarité des modes de déplacements à Lyon. Abonnement Domicile Presqu'île POUR les résidents: VERS une complémentarité des modes de déplacements à Lyon". La question du stationnement des véhicules des habitants en centre ville est une problématique

Plus en détail

fiche depresse Réseau de tramway Des rames multi-lignes pour une continuité de service aux usagers

fiche depresse Réseau de tramway Des rames multi-lignes pour une continuité de service aux usagers fiche depresse Cabinet du Président Service presse Montpellier Agglomération MARDI 26 AOÛT 2014 Réseau de tramway Édito «Jusqu à aujourd hui pour les jeunes, les étudiants et les plus défavorisés, les

Plus en détail

Guide du secteur «priorité piétons» Gare

Guide du secteur «priorité piétons» Gare Guide du secteur «priorité piétons» Gare 2014 À pied d œuvre Reconnu au-delà de Saint-Denis pour ses attraits historiques, culturels et ses services commerciaux et administratifs, notre cœur de ville est

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Dossier de Presse Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Sommaire La nouvelle Billettique LE MET page 3 La Carte Sans

Plus en détail

Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles

Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles Charte expérimentale encadrant les activités commerciales de transport de personnes au moyen de cycles La ville de Strasbourg souhaite favoriser le développement du transport de personnes au moyen de cycles

Plus en détail

Fiche d inscription A retourner avec le dossier de participation

Fiche d inscription A retourner avec le dossier de participation Fiche d inscription A retourner avec le dossier de participation Association : Association de Développement du Commerce de Lyon 7e Adresse : Palais de la Mutualité 1 place Antonin Jutard Code Postal :

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Le Plan de Déplacement d'administration (P.D.A.) à la DRE RA et la DDE 69

Le Plan de Déplacement d'administration (P.D.A.) à la DRE RA et la DDE 69 Le Plan de Déplacement d'administration (P.D.A.) à la DRE RA et la DDE 69 Bougez Malin! Direction Départementale de l Équipement du Rhône Arrondissement Urbain Mission Déplacements- Juin 2009 Les bases

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Les déplacements à : la pole position de la voiture contestée Sébastien SEGUIN (Insee), Laurent FOUIN, Yan LE GAL (Auran), Bruno TISSERAND (Semitan), Dominique GODINEAU et Amélie RANTY () Depuis 2, la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous DOSSIER DE PRESSE Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous Parking des Trois Provinces Une ville plus douce pour tous La création du CAB est une nouvelle étape pour faire de Brive une

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/09/2012

Séance du Conseil Municipal du 27/09/2012 Direction Générale des Ressources / Direction des Achats et de la Commande Publique Question n 219 REF : 2012038 Séance du Conseil Municipal du 27/09/2012 RAPPORTEUR : Jean-François MONINO OBJET : Délégation

Plus en détail

LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE

LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE LA DEMARCHE DE PDIE DU PAYS DE L AIGLE Semaine Européenne de la Mobilité 17 septembre 2012 2 TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS LES PRINCIPAUX CONSTATS Le nombre de nos déplacements stagne (entre 3 et 3,5 déplacements/jour)

Plus en détail

EDITO du Maire. Sommaire

EDITO du Maire. Sommaire pour un déplacement écologique, Colmar Vélo c est logique! EDITO du Maire Depuis de longues années, la Ville de Colmar encourage la pratique du vélo. Aujourd hui 65 km de pistes et bandes cyclables arpentent

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Pays de la Loire Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Sébastien Seguin, Insee Laurent Fouin, Yan Le Gal, Auran Bruno Tisserand, Semitan Dominique Godineau, Amélie

Plus en détail

BULLETIN D'INSCRIPTION

BULLETIN D'INSCRIPTION FORUM NATIONAL des AUDITEURS Lyon Université Lumière Lyon II Campus des Berges du Rhône vendredi 20 novembre 2015 BULLETIN D'INSCRIPTION A renvoyer impérativement par courrier avant le 10 novembre 2015

Plus en détail

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais Agen coeur battant vu par Vélocité en Agenais Rappel des objectifs du projet Assurer la prospérité du centre ville 1) Renforcer l attractivité et l accessibilité du centre ville a) Renforcer l offre commerciale

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 DECEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/18.460 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Agenda 21 - Plan de déplacement : convention avec la Communauté d'agglomération de Montpellier et la société Transports

Plus en détail

Avec la carte ville Stationnez moins cher

Avec la carte ville Stationnez moins cher Zone bleue Grands axes : Leclerc* s : Mimosas*, Eucalyptus* Eucalyptus COMMENT OBTENIR LE TICKET POUR LES FORFAITS GRATUITS? Introduire la carte-ville dans le sens indiqué sur l'horodateur 2 Un message

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Faire du stationnement un levier de la politique des déplacements : le cas de la Métropole Européenne de Lille

Faire du stationnement un levier de la politique des déplacements : le cas de la Métropole Européenne de Lille POLE DÉPLACEMENTS ET ACCESSIBILITÉ Faire du stationnement un levier de la politique des déplacements : le cas de la Métropole Européenne de Lille Atelier Cohérence urbanisme et transports AdCF-IFSTTAR,

Plus en détail

Bordeaux, le 4 mai 2009. Le Président. Monsieur le Directeur général,

Bordeaux, le 4 mai 2009. Le Président. Monsieur le Directeur général, Le Président Bordeaux, le 4 mai 2009 Références à rappeler : CM//RODII Grands garages et parkings de Bordeaux Monsieur le Directeur général, Par lettre du 1 er avril 2008, vous avez été informé que la

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Rencontre UQ Ile Verte

Rencontre UQ Ile Verte Rencontre UQ Ile Verte 28 mai 2015 1 Mise en place d un Groupe de Travail Déplacements Stationnement Union de Quartier Ile Verte 2 Suite à la réunion publique du 13 avril 2015 Mise en place d un groupe

Plus en détail

LE STATIONNEMENT UN ELEMENT IMPORTANT DE LA MOBILITE.

LE STATIONNEMENT UN ELEMENT IMPORTANT DE LA MOBILITE. LE STATIONNEMENT UN ELEMENT IMPORTANT DE LA MOBILITE. Sources : Code du Gestionnaire Illustré (Centre de Recherche Routière) 1 LE STATIONNEMENT - QUELS OUTILS? POUR QUELS PROBLEMES? - PROCEDURE DE PLACEMENT

Plus en détail

Organisation et tarifs à compter du 6 juillet 2013 des accueils du midi avec restauration dans les écoles publiques

Organisation et tarifs à compter du 6 juillet 2013 des accueils du midi avec restauration dans les écoles publiques CONSEIL MUNICIPAL 14 Séance du 21 mars 2013 Organisation et tarifs à compter du 6 juillet 2013 des accueils du midi avec restauration dans les écoles publiques Direction de l'action Educative et des Sports

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION

ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION 31/05/07 13:30 Page 1 ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION LYONNAISE JUIN 2007 PRINCIPAUX RÉSULTATS maq cahier Lyon:Mise en page 1 LE SCoT DE L AGGLOMÉRATION

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... DCM N 15-04-30-27 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2015/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 30 avril 2015 DCM N 15-04-30-27 Objet : Actualisation des dispositions relatives

Plus en détail

Mairie de Belloy-en-France

Mairie de Belloy-en-France Mairie de Belloy-en-France CAHIER DES CHARGES Délégation de service public simplifiée pour la gestion et l exploitation de la Micro-crèche de Belloy-en-France Le dossier de présentation du candidat et

Plus en détail

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Le Service complémentaire d aide à la mobilité (S.A.

Nom de l aide. Nature. Publics. A qui s adresser. Conditions. Démarches. Le Service complémentaire d aide à la mobilité (S.A. Le Service complémentaire d aide à la mobilité (S.A.M) Pole Emploi Les demandeurs d emploi qui souhaitent se rendre à un entretien d embauche éloigné de leur lieu d habitation et dont les horaires de transport

Plus en détail

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6 SOMMAIRE +... 1 SOMMAIRE... 2 OBJET... 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE REFERENCE... 3 PREAMBULE... 3 REGIME DES GRANDS DEPLACEMENTS... 5 REGIME DES PETITS DEPLACEMENTS... 5 Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS...

Plus en détail

COMMUNE D'ANTHY-SUR-LEMAN (Haute-Savoie) EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE D'ANTHY-SUR-LEMAN (Haute-Savoie) EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE D'ANTHY-SUR-LEMAN (Haute-Savoie) EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil quinze, le vingt-neuf AVRIL à 19 H 30, Le Conseil Municipal, légalement convoqué, s'est

Plus en détail

difficultés résiduelles, propositions d évolutions

difficultés résiduelles, propositions d évolutions CADRE LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET FISCAL DU MANAGEMENT DE LA MOBILITE EN FRANCE : difficultés résiduelles, propositions d évolutions Il est proposé de présenter ici le cadre législatif, réglementaire

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Mairie de Feytiat TARIFS PUBLICS 2012 (délibération du Conseil Municipal du 29 septembre 2011)

Mairie de Feytiat TARIFS PUBLICS 2012 (délibération du Conseil Municipal du 29 septembre 2011) Page 1 sur 8 Mairie de Feytiat (délibération du Conseil Municipal du 29 septembre ) RESTAURANT SCOLAIRE SERVICES Enfants de la commune et des communes de Panazol, Aureil, St-Just-Le-Martel Primaire 2,63

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

LE GUIDE DES TARIFS À COMPTER DU 1 ER AOÛT 2O14. un service de

LE GUIDE DES TARIFS À COMPTER DU 1 ER AOÛT 2O14. un service de LE GUIDE DES À COMPTER DU 1 ER AOÛT 2O14 un service de Fil Bleu vous propose toute une gamme de formules adaptée à vos besoins. Pour bien voyager sur le réseau bus + tram Fil Bleu, plusieurs possibilités

Plus en détail

PARCS RELAIS * ZEN. Guide anti-stress pour mieux vivre la ville. janvier 2006 PARTOUT, POUR TOUS, IL Y A TCL

PARCS RELAIS * ZEN. Guide anti-stress pour mieux vivre la ville. janvier 2006 PARTOUT, POUR TOUS, IL Y A TCL PARCS RELAIS janvier 2006 * * ZEN Guide anti-stress pour mieux vivre la ville PARTOUT, POUR TOUS, IL Y A TCL Parcs Relais TCL : Adoptez la «zen attitude» Les Parcs Relais TCL vous permettent de bénéficier

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux Certu M o b i l i t é s e t t r a n s p o r t s Le point sur 17 Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste La prise en compte des émissions de gaz à effet de serre dans les politiques

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

NANTES METROPOLE. Délégation de service public du réseau de transports publics urbains de voyageurs de l agglomération nantaise

NANTES METROPOLE. Délégation de service public du réseau de transports publics urbains de voyageurs de l agglomération nantaise NANTES METROPOLE Délégation de service public du réseau de transports publics urbains de voyageurs de l agglomération nantaise RAPPORT DE PRESENTATION SUR LE PRINCIPE DE LA DELEGATION DU RESEAU DE TRANSPORTS

Plus en détail

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions

LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL. Constats et Éléments de réflexions LES DEPLACEMENTS EN LIEN AVEC LE TRAVAIL Constats et Éléments de réflexions Direction Cadre de Vie, Octobre 2009 L ENQUETE DEPLACEMENTS 2006 : ELEMENTS DE CADRAGE SUR LA MOBILITE Les «Enquêtes Ménages

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ESPACE DE LOGISTIQUE URBAIN DES CORDELIERS 26 AVRIL 2012 SOMMAIRE CONTEXTE ET ENJEUX DE LA LOGISTIQUE URBAINE POUR LE GRAND LYON... PAGE 3 L ESPACE LOGISTIQUE URBAIN

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

Gestion des déplacements dans le cadre des Territoires d Attractivité et d Initiative

Gestion des déplacements dans le cadre des Territoires d Attractivité et d Initiative Direction Générale de La Poste Grand Public et du Développement Territorial Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités Grand Public Contact Jacques EYQUEM Tél : 01.55.44.27.46 Fax :

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES SUPPRESSION DE L EXONÉRATION EN FAVEUR DES CRÉATIONS OU EXTENSIONS D ÉTABLISSEMENTS SITUÉS DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

Plus en détail

Mode d emploi. Qu est ce que Moda Pass? Comment recharger sa carte? Comment valider avec Moda Pass? Décembre 2010

Mode d emploi. Qu est ce que Moda Pass? Comment recharger sa carte? Comment valider avec Moda Pass? Décembre 2010 Moda Pass Mode d emploi Décembre 2010 Qu est ce que Moda Pass? Comment recharger sa carte? Comment valider avec Moda Pass? flet_moda Pass_def.indd 1 23/11/10 11:39:1 Qu est-ce-que Moda Pass? Q M Système

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

LES TRANSPORTS A MONTPELLIER. Planification & cadre institutionnel

LES TRANSPORTS A MONTPELLIER. Planification & cadre institutionnel LES TRANSPORTS A MONTPELLIER Planification & cadre institutionnel Marc le Tourneur Consultant Groupe Transdev Directeur Général de TaM jusqu'au 21/03/2010 SOMMAIRE Présentation de Montpellier... p 3 Partie

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

ARRETE MUNICIPAL REGLEMENTATION DU STATIONNEMENT DANS LA COMMUNE D ETRELLES

ARRETE MUNICIPAL REGLEMENTATION DU STATIONNEMENT DANS LA COMMUNE D ETRELLES ARRETE MUNICIPAL REGLEMENTATION DU STATIONNEMENT DANS LA COMMUNE D ETRELLES Le Maire d Etrelles, Vu la loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés des communes, des départements et des

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ACQUISITION D UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE OU D UN VELO PLIANT A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ACQUISITION D UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE OU D UN VELO PLIANT A ASSISTANCE ELECTRIQUE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ACQUISITION D UN VELO A ASSISTANCE ELECTRIQUE OU D UN VELO PLIANT A ASSISTANCE ELECTRIQUE Cadre réservé à l administration N de demande :. Instructeur : Montant de la subvention

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

14 Juillet Parking clos de surface P1 : 150 places / P2 : 150 places Entrées P1 et P2 boulevard du 14 Juillet Accès P1 rue des Bas Trévois

14 Juillet Parking clos de surface P1 : 150 places / P2 : 150 places Entrées P1 et P2 boulevard du 14 Juillet Accès P1 rue des Bas Trévois 14 Juillet Parking clos de surface P1 : 150 places / P2 : 150 places Entrées P1 et P2 boulevard du 14 Juillet Accès P1 rue des Bas Trévois 30 min...0,70 1 heure...1,20 1 h 30...1,70 2 heures...2,20 2 h

Plus en détail

Objet : Procédure unifiée de remboursement des frais de déplacement et de séjour des administrateurs

Objet : Procédure unifiée de remboursement des frais de déplacement et de séjour des administrateurs CIRCULAIRE COMMUNE 2006-2 -DC Paris, le 16/03/2006 Objet : Procédure unifiée de remboursement des frais de déplacement et de séjour des administrateurs Madame, Monsieur le directeur, Les conseils d administration

Plus en détail

Le Conseil Municipal, A/- Expose ce qui suit :

Le Conseil Municipal, A/- Expose ce qui suit : MF/MB SEANCE DU 19 NOVEMBRE 2001 2001/698 - CONTRAT DE LOCATION (TARIFICATION) APPLICABLE AUX MANIFESTATIONS ORGANISÉES AU PALAIS DES SPORTS DE GERLAND À COMPTER DU 1ER JANVIER 2002 (DIRECTION DES SPORTS)

Plus en détail

Guide Tarifaire. Tickets et abonnements Bus, Tram. Solidaire. TARIFS AU 1 er septembre 2015. TOUs & POINTS

Guide Tarifaire. Tickets et abonnements Bus, Tram. Solidaire. TARIFS AU 1 er septembre 2015. TOUs & POINTS & Guide Tarifaire Tickets et abonnements Bus, Tram Solidaire TARIFS AU 1 er septembre 2015 TOUs LES TARIFS & POINTS DE VENTE Édition Septembre 2015 www.cts-strasbourg.eu ALLO CTS 03 88 77 70 70 Sommaire

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ EN ENTREPRISE - REFLET D UNE POLITIQUE RH DURABLE?

PLAN DE MOBILITÉ EN ENTREPRISE - REFLET D UNE POLITIQUE RH DURABLE? OFFICE DE LA MOBILITÉ PLAN DE MOBILITÉ EN ENTREPRISE - REFLET D UNE POLITIQUE RH DURABLE? Lunch HR Vaud 23 mars 2010 23.03.10 1 Table des matières Un plan de mobilité d entreprise, c est quoi? Illustration

Plus en détail

Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest

Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Introduction SOMMAIRE INTRODUCTION Page 1 ETUDE DES TRAJETS ACTUELS Page 2 LES IDÉES PRINCIPALES P O U R PA L I E R AU X PROBLÈMES Page 4

Plus en détail

Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation

Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation Temps de travail effectif Gestion de la durée de travail - Annualisation 1/18/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» Pôle "Valorisation de l'information juridique" 05 59 84 59 44 05 59

Plus en détail

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS?

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? Organisateur CENTRE D ÉTUDES SUR LES RÉSEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES (CERTU) Coordinateur Thierry GOUIN, Chargé

Plus en détail

Tempo : rentrée 2015

Tempo : rentrée 2015 Tempo : rentrée 2015 Des tarifs bas en comparaison avec d autres villes Un réseau qui s adapte aux évolutions de la demande : rationalisation de l offre Des nouvelles dessertes I. Un réseau urbain réajusté

Plus en détail

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 Contact presse Olivia Dufour responsable des relations presse dufour@sytral.fr 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 SOMMAIRE 15 16 17

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale. Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise

Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale. Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise Mobilidée Plan de déplacements d entreprise, solutions pour

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Production du séminaire d acteurs du 7 avril 2015

Production du séminaire d acteurs du 7 avril 2015 Production du séminaire d acteurs du 7 avril 2015 Thème n 3 «Loire, la mobilité et les franchissements» SOMMAIRE 1) Présentation du séminaire et des participants...3 2) la présentation du thème...4 a)

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail