Flanqué d une montagne de documents généalogiques,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Flanqué d une montagne de documents généalogiques,"

Transcription

1 PIERRE RACINE L univers des col PHOTOS : JAMES WAGNER Flanqué d une montagne de documents généalogiques, Jean-Pierre Pépin, propriétaire du Fonds de l Institut généalogique Drouin, pelote ses archives comme un amant attentif. Ce Fonds, sa maîtresse inavouée, constitue la plus grande collection privée d écrits sur le patrimoine historique, funéraire et familial du Québec. C est en 1997 que Jean-Pierre Pépin a mis la main sur cette collection pour $. Sa valeur actuelle : environ six millions de dollars. 6 AssurancE JUIN 2009

2 Lectionneurs Le Québec : un trop petit marché pour se spécialiser en assurance d objets précieux? le collectionneur, Chubb et les autres «Quand j ai vu en 1997 que les Américains étaient sur le point d acheter le Fonds Drouin, raconte-t-il, je n ai pas hésité. J ai hypothéqué ma maison, fait plusieurs emprunts.» Douze ans plus tard, et après s être mis la tête sur le billot, ce collectionneur dans l âme récolte des revenus bruts de $ à partir des gains générés entre autres par son site Web (http ://imagesdrouinpepin.com/). Quel est le secret de cette réussite? «Vous savez, admet-il, il y a plus de Québécois qui s intéressent à la généalogie. Et les sites de généalogie viennent en deuxième position des sites les plus populaires dans le monde, juste après les sites pornos» À la question «Votre collection est évidemment assurée?», «Non, pas du tout», répond cet anti-assureur converti, comme s il s agissait de la chose la plus évidente! «Au Québec, explique Jean- Pierre Pépin, on ne peut pas assurer des collections de grande valeur auprès des assureurs. Et si on réussit à le faire, c est tellement cher que je n en aurais pas les moyens! Écoutez : ça me coûterait environ $ par année pour chaque million de dollars assuré. Si je voulais assurer ma collection pour cinq AssurancE JUIN

3 L univers des collectionneurs millions de dollars, on me facturerait $ par année, soit mes revenus nets annuels! De toute manière, les grands assureurs québécois sont quasi absents du marché de l assurance d objets précieux de grande valeur.» Montants limités Les grandes compagnies d assurance habitation du Québec, comme Desjardins Assurances générales ou Banque Nationale Assurances, jouent sur le terrain de l assurance d objets précieux mais, comme elles visent le marché de la classe moyenne, cela se traduit donc par des restrictions quant au montant possible qu un consommateur pourra assurer. Banque Nationale Assurances plafonne à $ le montant assurable pour une œuvre d art. Au-delà de cette restriction, il faudra ajouter un avenant «à la carte» et répondre à certains critères, de sécurité notamment. Et là encore, il y aura une certaine limite imposée à la valeur assurable, soit environ $ dans le cas d un tableau par exemple. «C est sûr qu on ne va pas assurer un tableau de $, précise Hugo Corbeil, directeur, Souscription, Banque Nationale Assurances. Ce n est pas notre créneau.» Au Groupe Promutuel, le scénario est différent. «En théorie, il n y a pas de limite à la valeur assurable, explique Hélène Thériault, conseillère en analyse de risques. On applique le ratio entre la valeur de la propriété et la valeur des objets précieux qu elle contient. Si quelqu un possède une collection de tableaux de $ et est propriétaire d une maison évaluée à $, il y a sûrement quelque chose qui cloche» Ce qui laisse entendre que Promutuel pourrait, dans certaines conditions, assurer un tableau de $. Jacques Bélanger, professeur en assurance de dommages au Cégep de Ste-Foy, lui, doute de l intérêt pour ce marché. «Promutuel ne l assurera 8 Assurance

4 pas, tranche-t-il. Quant à Desjardins, ça me surprendrait» DonnéEs ConFiDEntiEllEs? Évidemment, l industrie est, dans l ensemble, plutôt tatillonne lorsqu il s agit de ce marché. «Ce n est pas étonnant, note Jacques Bélanger. Ce sont des concurrents et ils ne veulent pas dévoiler leurs stratégies.» Chez Desjardins Groupe d assurances générales, on refuse de donner les montants maximums assurables. «Je connais les montants, mais je ne peux pas les dévoiler», commente Stéphane Mailhot, directeur principal des communications. À SSQ Assurances générales, on décline l offre de commenter l industrie de l assurance d objets précieux. Un MonoPolE? Cela dit, on peut scinder le marché canadien de l assurance d objets précieux en deux : Au Cégep de Ste-Foy, on traite de l assurance d objets précieux dans le cours sur le règlement de sinistres mais, dans l ensemble, très peu. À l Institut d assurance de dommages du Québec, on traite également de certains aspects pointus de la mécanique relative à l assurance d objets précieux. «On explique comment ça fonctionne, reconnaît Lucien Bergeron, mais on ne dit pas quel assureur fait quoi, ni de quelle façon.» Chubb du Canada Compagnie d Assurance et les autres. Chubb, c est Goliath. Les autres jouent des rôles de figurants. «Chubb, c est un autre calibre, affirme Jacques Bélanger. Il s agit de sa spécialité. La compagnie vise un marché très haut de gamme.» Mais, au fait, comment Chubb tiret-elle son épingle du jeu? Et pourquoi l ensemble des autres assureurs de dom- AssurancE JUIN

5 Assurance d objets précieux : un secret bien gardé? «ASSURER MES TABLEAUX? C EST TROP CHER!», estime l artiste peintre hongrois Dovan, dont l atelier, à Sainte-Dorothée à Laval, renferme, de son propre aveu, «plusieurs millions de dollars» en tableaux de maître (http://www.dovan.ca/). Jean-Pierre Gagnon, artiste peintre de Sainte-Flavie et également propriétaire d une galerie d art, souligne que plusieurs propriétaires de tableaux se croient à tort assurés. «Ils ont une assurance auprès de leur fournisseur en assurance habitation, mais lors d un sinistre, ils s aperçoivent souvent qu ils ne sont pas couverts.» Mais, au fait, combien en coûte-t-il pour assurer une œuvre d art? Obtenir de l information à cet égard : mission impossible, ou presque. «Les gens ne veulent pas parler, signale le collectionneur Jean-Pierre Pépin, parce qu ils ne veulent pas qu on sache qu ils possèdent des tableaux ou des objets de valeur.» Jean-Pierre Gagnon, de son côté, finira par avouer que la prime d assurance de sa galerie, dont la valeur marchande en œuvres d art est de $, «coûte quelques milliers de dollars à la société Lloyd s Canada». Chez La Turquoise, cabinet en assurance de dommages spécialisé dans ce marché, on confirme plus ou moins ce prix : «Pour une assurance commerciale concernant une galerie d art avec une valeur de $ en tableaux, je dirais $ par année, maximum», souligne Caroline Laflamme, courtier. Après consultation auprès de plusieurs intervenants, on peut affirmer que l assurance commerciale d œuvres d art qui concerne les galeries et non les musées, ou les résidences privées coûte de 3 à 5 % de la valeur assurée, c està-dire le montant fixé par l évaluateur au cours du processus de soumission. Quant aux coûts des primes des tableaux assurés par des particuliers, ils se situent «de 1 à 1,5 %», se contente de dire Claude Brocard, évaluateur professionnel auprès de nombreux assureurs. Celui-ci ne partage d ailleurs pas l avis selon lequel beaucoup de propriétaires de tableaux ne s assurent pas : «Ce n est pas vrai, la plupart ont une assurance.» L univers des col mages québécois semble désintéressé par ce marché? «La plupart des assureurs ne se donnent pas comme mission de faire de l assurance hautement spécialisée parce qu il n y a que très peu de souscriptions d assurance de ce type, explique Lucien Bergeron, directeur général de l Institut d assurance de dommages du Québec. Chubb a tout simplement développé un créneau pour une clientèle fortunée. Et s il n était pas un joueur mondial et n avait pas le marché américain pour le soutenir, on peut présumer qu il ne ferait pas affaire au Québec.» «Pour faire un travail pertinent en assurance, poursuit Lucien Bergeron, il faut qu il y ait une masse de risques donnée. Si une compagnie d assurance a seulement quatre risques constitués d objets précieux de grande valeur dans son portefeuille et qu elle en perd un, elle va y laisser sa chemise. Ce n est qu à partir d une certaine masse de risques qu un assureur peut répartir ses sinistres et avoir des résultats prévisibles.» Autrement dit, le nombre de clients fortunés au Québec est beaucoup trop faible pour servir de tremplin à une industrie de l assurance d objets précieux viable. C est le créneau occupé par Au-delà de ces constatations, difficile d en savoir plus. Personne ne veut aborder les montants de leurs primes d assurance. Jo-Ann Kane, présidente de l Association des Collections d entreprises, dira : «Les primes d assurance des collections de tableaux des entreprises, c est de l information confidentielle.» 10 AssurancE JUIN 2009

6 Lectionneurs Chubb, qui vise davantage une clientèle détenant des toiles de Marc-Aurèle Fortin par exemple que celle qui cache les bijoux d une tante éloignée dans un tiroir poussiéreux. Cet assureur n a pas de restriction sur la valeur assurable des bijoux, ce qui n est pas le cas de la majorité de ses concurrents. Il n exige pas, non plus, de franchise en cas de réclamation. Et avantage concurrentiel il offre, dans certains de ses contrats, une protection pouvant aller jusqu à 150 % de la valeur assurée puisqu il tient compte de la valeur ajoutée potentielle d une collection de tableaux. Dans ce contexte, il ne faut pas s étonner qu il y ait très peu de formation donnée au Québec sur le sujet dans les cours d assurance de dommages offerts par les divers organismes. Au Cégep de «La plupart des assureurs ne se donnent pas comme mission de faire de l assurance hautement spécialisée parce qu il n y a que très peu de souscriptions d assurance de ce type.» Lucien Bergeron Directeur général Institut d assurance de dommages du Québec Ste-Foy, on traite de l assurance d objets précieux dans le cours sur le règlement de sinistres mais, dans l ensemble, très peu. «Nous ne sommes pas confrontés à des situations fréquentes de réclamations de ce genre dans l industrie», explique Jacques Bélanger. À l Institut d assurance de dommages du Québec, on traite également de certains aspects pointus de la mécanique relative à l assurance d objets précieux. «On explique comment ça fonctionne, reconnaît Lucien Bergeron, mais on ne dit pas quel assureur fait quoi, ni de quelle façon.» AssurancE JUIN

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

sur votre crédit Tout connaître et les assurances

sur votre crédit Tout connaître et les assurances sur votre crédit Tout connaître et les assurances Introduction Le principe d équité en assurance de dommages veut que la prime reflète le risque à assurer. Un des critères utilisés par les assureurs de

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent PIERRE RACINE À qui revient la responsabilité de rendre obligatoires les avertisseurs de fumée? Le débat est ouvert PHOTOS : ELENKA ALEXANDROV TODOROV il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs

Plus en détail

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété

Prêt REER RAP. Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Régime d accession à la propriété Prêt REER RAP Utilisez vos REER pour l achat de votre propriété Vous voulez acquérir une maison mais vous n avez pas la mise de fonds nécessaire, ou vous

Plus en détail

La société Distapro inc.

La société Distapro inc. 9 20 93 003 La société Distapro inc. Cas rédigé par Amir KARIM sous la direction du professeur Jacques BOURGEOIS et révisé par le professeur Jean-Pierre FRÉNOIS. En février 2002 M. Normand Anderson, président

Plus en détail

Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015

Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015 Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015 Présentation Origine et mission L assurance, un puissant moteur économique pour la région Québec-Lévis La face cachée des membres de Puissance Onze PUISSANCEONZE.CA

Plus en détail

Guide de l assurance vie entière à participation

Guide de l assurance vie entière à participation Avantage Plus Assurance vie entière à participation Guide de l assurance vie entière à participation Table des matières Ce guide est conçu pour vous fournir des renseignements utiles sur l assurance vie

Plus en détail

Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet?

Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet? BMO Assurance Programme de protection du patrimoine Vous arrive-t-il de rêver à l avenir de votre chalet? Grâce à une planification adéquate, vous pouvez préserver ce joyau familial. Le saviezvous? À votre

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES

L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES L ORGANISATION DES VALEURS MOBILIÈRES AU SEIN DES AGENCES BANCAIRES Conférence présentée dans le cadre du Séminaire sur les titres d emprunt Projet de renforcement de la COSOB (PRCOSOB) Agence canadienne

Plus en détail

Québec peut-elle de nouveau accueillir une équipe de la LNH?

Québec peut-elle de nouveau accueillir une équipe de la LNH? Québec peut-elle de nouveau accueillir une équipe de la LNH? ASDEQ Section Québec 5 à 7 d ouverture de la saison 2011-12 mercredi 7 septembre 2011 Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales

Plus en détail

L ASSURANCE AGRICOLE. Un produit unique pensé pour vous

L ASSURANCE AGRICOLE. Un produit unique pensé pour vous L ASSURANCE AGRICOLE Un produit unique pensé pour vous 2-3 Protéger le labeur de votre vie et assurer votre avenir. Nous avons à cœur la protection de votre patrimoine UN PROGRAMME EXCLUSIF À AFL ASSURANCES

Plus en détail

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs cinq pratiques déplorables Allocution d Elise Thériault Avocate, Service juridique, Option consommateurs Montréal, 26 novembre 2009 À l approche des Fêtes, nous souhaitons vous présenter les résultats

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Proposition Assurance contre les erreurs et omissions des représentants, cabinets en assurance et des experts en sinistres Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 5 5 QUESTIONS SUR L ASSURANCE EMPRUNTEUR AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 5 5 QUESTIONS SUR L ASSURANCE EMPRUNTEUR

Plus en détail

De l immobilier et du Hockey!

De l immobilier et du Hockey! De l immobilier et du Hockey! Cercle Finance du Québec Restaurant Michelangelo - Québec Mercredi 28 octobre 2015 Mario Lefebvre Président-directeur général Institut de développement urbain du Québec mlefebvre@iduquebec.com

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT)

Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Proposition Technologie de l information pour l Association québécoise des technologies (AQT) Ceci est une proposition pour une assurance contre les erreurs et omissions. Veuillez indiquer si vous demandez

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

CIRCULATION DE L ARGENT

CIRCULATION DE L ARGENT PARS DE LA VIE RURALE EN 1900 À TRAVERS LA VIE. VISITE LE DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE DU CANADA. RECHERCHE LA FICHE ET RÉPONDS AUX QUESTIONS. 1. Quel âge avait Alphonse Desjardins en 1900? 2. Que veut dire

Plus en détail

Guide d adhésion. Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective

Guide d adhésion. Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective Guide d adhésion Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective 2 sommaire Vue d ensemble du régime 3 Les 5 décisions importantes 3 Modifier ses choix 4 Choix de protection

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

DASgroupe. Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE

DASgroupe. Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE DASgroupe Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE «Le professionnalisme de DAS et son assurance de frais juridiques si

Plus en détail

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER InfoMaison No.77 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 11 34 Date : Le 20 octobre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Entreprise DÉCISION L OBJET DU

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

Webinaire ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles Les opérations de change : un risque ou une occasion d affaires?

Webinaire ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles Les opérations de change : un risque ou une occasion d affaires? Webinaire ICCA/RBC : Tendances conjoncturelles Les opérations de change : un risque ou une occasion d affaires? Vue d ensemble Le marché des changes : comment ça fonctionne Mythes Études de cas Gestion

Plus en détail

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile Mémoire relatif aux Consultations particulières et auditions publiques sur le document d information sur le transport rémunéré de personnes

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

Genres d assurances :

Genres d assurances : Genres d assurances : Assurance-vie Assurance invalidité Assurance médicaments - maladie Assurance frais de bureau Assurance responsabilité professionnelle Assurance-vie Garantie la couverture des besoins

Plus en détail

CHALLENGE FIDAL-PARIS XI. Concours juridique et fiscal 2011. Présentation du cas «SARL Log-Tel»

CHALLENGE FIDAL-PARIS XI. Concours juridique et fiscal 2011. Présentation du cas «SARL Log-Tel» CHALLENGE FIDAL-PARIS XI Concours juridique et fiscal 2011 Présentation du cas «SARL Log-Tel» 1 Lettre reçue de votre client, Monsieur MARTIN Voici la lettre que vous venez de recevoir de Monsieur MARTIN

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la Commission des affaires sociales de l Assemblée nationale

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la Commission des affaires sociales de l Assemblée nationale PROJET DE LOI N O 108 LOI MODIFIANT LA LOI SUR L ASSURANCE PARENTALE ET D AUTRES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la Commission des affaires sociales

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective Ma ligne de protection de revenu régime d assurance collective Mes assurances salaire 2 Bonjour, je suis Fiche Salaire, et je viens vous entretenir d un sujet capital en matière de sécurité financière,

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Une longue tradition de rendement solide

Une longue tradition de rendement solide Une longue tradition de rendement solide La Financière Sun Life offre depuis longtemps de l assurance-vie avec participation. Nous avons su que ce produit était important pour les clients depuis le premier

Plus en détail

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 Votre croissance cause t elle une pression sur votre fonds de roulement? Laboratoire BNK choisit Capital Conseil GCI Cargo choisit Capital Conseil Industrie de Palettes Standard

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine. Services de gestion de patrimoine RBC

Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine. Services de gestion de patrimoine RBC Des ressources spécialisées pour répondre à vos besoins en gestion de patrimoine Services de gestion de patrimoine RBC Une bonne partie des services spécialisés que vous ne vous attendriez habituellement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assurance et Internet : Comment agissent les internautes?

DOSSIER DE PRESSE. Assurance et Internet : Comment agissent les internautes? DOSSIER DE PRESSE Assurance et Internet : Comment agissent les internautes? 5 avril 2007 Contact presse : Hmael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 Empruntis.com en partenariat avec Market Audit a mené

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins sur le document intitulé : présenté au Ministère des Finances du Québec Février 2011 Introduction Le Mouvement des caisses Desjardins (MCD) remercie le Groupe

Plus en détail

Ma gestion FLOTTE. Foire aux questions Souscripteurs en automobile commerciale PARTIES IMPLIQUÉES INTACT ASSURANCE, FLEET COMPLETE ET TELUS

Ma gestion FLOTTE. Foire aux questions Souscripteurs en automobile commerciale PARTIES IMPLIQUÉES INTACT ASSURANCE, FLEET COMPLETE ET TELUS Ma gestion de FLOTTE Foire aux questions Souscripteurs en automobile commerciale PARTIES IMPLIQUÉES INTACT ASSURANCE, FLEET COMPLETE ET TELUS 1. Pouvez-vous m en dire plus sur Fleet Complete? Fleet Complete

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1

SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS DM, D3 ET D1 RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 14 juin 2010 Demandeur : Fédération canadienne de l entreprise indépendante SOLUTION INTÉGRÉE TARIFS

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers.

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers. Avis relatif à l application du Règlement sur l exercice des activités des représentants, R.R.Q., c. 9.2, r. 10 (Loi sur la distribution de produits et services financiers) Le présent avis s adresse à

Plus en détail

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent OPTIMAXMD Assurance vie permanente avec participation Faites fructifier votre argent VOUS AVEZ BESOIN D ASSURANCE Tout le monde a besoin d assurance, mais le monde de l assurance peut paraître très complexe

Plus en détail

Dossier Technologies. 16 Assurance

Dossier Technologies. 16 Assurance Pour y voir Qu il soit question de normes, d élaboration d outils de gestion de données ou de vente de produits d assurance en ligne, des interrogations, des inquiétudes, 16 Assurance Elenka Alexandrov

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain :

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Cela pourra avoir l effet inverse que celui escompté car

Plus en détail

L Imprimerie nationale

L Imprimerie nationale L Imprimerie nationale L Imprimerie nationale, qui était un service central du ministère des finances jusqu en 1993, est devenue à partir du 1er janvier 1994 une société anonyme appartenant à l Etat. La

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions et Assurance de la responsabilité civile générale

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions et Assurance de la responsabilité civile générale Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat

Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Foire aux questions sur la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat Questions 1) Je suis étudiant au doctorat et la bourse du CRDI aux chercheurs candidats au doctorat m intéresse. Pourriez-vous

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC

QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC QUIZ LA PETITE HISTOIRE DE L ÉCONOMIE SOCIALE AU QUÉBEC 43 Objectif : Public : Déroulement : Ce quiz a pour objectif de faire découvrir quelques événements qui ont joué un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

LA COMPLÉMENTARITÉ DES SERVICES ENTRE LA SOCIÉTÉ RADIO-CANADA ET LES TÉLÉDIFFUSEURS PRIVÉS : MYTHE OU RÉALITÉ

LA COMPLÉMENTARITÉ DES SERVICES ENTRE LA SOCIÉTÉ RADIO-CANADA ET LES TÉLÉDIFFUSEURS PRIVÉS : MYTHE OU RÉALITÉ LA COMPLÉMENTARITÉ DES SERVICES ENTRE LA SOCIÉTÉ RADIO-CANADA ET LES TÉLÉDIFFUSEURS PRIVÉS : MYTHE OU RÉALITÉ MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES DANS

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers présenté à l Autorité des marchés financiers dans le cadre de la consultation relative à la distribution de produits d assurance par les concessionnaires et autres marchands d automobiles Octobre 2006

Plus en détail

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) MISE À JOUR DE LA DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU DÉPUTÉ FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 37 et 38)

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie,

Le 31 janvier 2013. Cher actionnaire d Abbott/AbbVie, Le 31 janvier 2013 Objet : Information concernant le choix de report de l impôt sur le revenu à l intention des actionnaires résidant au Canada détenteurs d actions d AbbVie Inc. suivant la scission de

Plus en détail

Dépêche 2010-03 OBJET : PROJET DE MODIFICATION DES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET RÈGLEMENTS DE L ACI

Dépêche 2010-03 OBJET : PROJET DE MODIFICATION DES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET RÈGLEMENTS DE L ACI Dépêche 2010-03 Le présent document contient des renseignements qui intéresseront vos membres. Nous vous remercions à l avance de votre collaboration en leur transmettant ces renseignements. OBJET : PROJET

Plus en détail

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE AOÛT 2014 PM96 Est-ce que vous devez diminuer de 5,000 $, 10,000 $, 20,000 $ ou bien de 5%, de 10% ou plus, ou connaissez-vous une manière

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile

Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www. Moteurs de recherche. Médias Sociaux. Web. Mobilité. Assurance automobile Votre outil pour vous démarquer sur le terrain de l interactivité. www Web Mobilité Médias Sociaux Moteurs de recherche Assurance automobile Votre nouveau terrain de concurrence: l interactivité On parle

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

RÈGLEMENT TYPE SUR L IDENTIFICATION ET LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DES CLIENTS AUTRES QUESTIONS ET RÉPONSES

RÈGLEMENT TYPE SUR L IDENTIFICATION ET LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DES CLIENTS AUTRES QUESTIONS ET RÉPONSES RÈGLEMENT TYPE SUR L IDENTIFICATION ET LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DES CLIENTS AUTRES QUESTIONS ET RÉPONSES 1. J ai été engagé par une compagnie d assurance pour la représenter dans un recours par subrogation.

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille

Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Stratégies philanthropiques : donnez efficacement grâce à votre société de portefeuille Les Canadiens sont des gens généreux. Chaque année, ils sont des milliers à soutenir les causes qui leur tiennent

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail