Compte-Rendu. Réunion de formation aux risques d incendie du. Vendredi 15 novembre 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-Rendu. Réunion de formation aux risques d incendie du. Vendredi 15 novembre 2013"

Transcription

1 Compte-Rendu Réunion de formation aux risques d incendie du Vendredi 15 novembre 2013

2 I. ORDRE DU JOUR Présentation du contexte réglementaire Approche sur les obligations imposées en matière d hygiène et sécurité incendie Organisation d une évacuation en cas d incendie ou autre évènement Les exercices obligatoires d évacuation (modalités, contraintes techniques ) La problématique nouvelle liée aux personnes handicapées ou à mobilité réduite selon loi du 11 février 2005 et nouvelles dispositions en ERP Rappel succinct sur l utilisation des extincteurs Réponses aux questions des participants Simulation du rôle des équipiers dans un étage du bâtiment II. PARTICIPANTS a. Personnes convoquées En date du 11 octobre 2013, tous les responsables de structures du bâtiment MDE et leurs collaborateurs ont été conviés à la formation. Mesdames ALBIGNAC, CARRIER, CHARPIN, DELARBRE, FRANCOIS- BARTHELEMY, LABASSE, MARTIN, NEDJAM, RANC, RETAILLEAU. Messieurs BOUVIER, CHARRIER, FRANCOIS, GANDIE, GONDARD, HUET, JOLY, JOURDAIN, LAURENT, MASSARDIER, PALATRE, RICHARD, VIAOUET, WOILLE. b. Personnes présentes Voir feuille de présence ci-joint c. Personnes excusées Madame CHARPIN et son équipe Nous vous rappelons que cette formation annuelle est obligatoire conformément à l article Art. L du Code du Travai

3

4 III. FORMATION INCENDIE a. Présentation du contexte réglementaire LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS APPLICABLES : Arrêté du 25 juin 1980 pour les établissements recevant du public, Arrêté du 30 octobre 1973 pour les immeubles de grande hauteur, Arrêté du 31 janvier 1986 concernant les immeubles d habitation, Décret du 31 mars 1992 du Code du Travail pour les immeubles de bureaux < à 28m. b. Organisation d une évacuation en cas d incendie ou autre événement (voir annexe : formation incendie 15/11/2013 sur la page d accueil du nouvelatrium) c. Les exercices obligatoires d évacuation Pourquoi faire? Parce que l on peut se familiariser avec l usage des issues de secours, la reconnaissance complète des lieux et sorties, l acquisition de bons réflexes dans une ambiance sereine hors de tout risque, En cas d incendie, tout se modifie avec la présence de flammes, de fumées et de gaz chauds qui peuvent entraîner quasi systématiquement : Panique, perte du sens de l orientation, perte de connaissance, risques d intoxication et de brûlures. Il faut donc apprendre à évacuer pour être prêt et efficace le jour de la survenance réelle d un sinistre. Avec quels moyens? A chaque escalier, on doit constituer une équipe locale de sécurité, composée : - d un responsable ou chef d étage, - d équipiers de sécurité (un par escalier existant), - d un serre file au moins. Tous ces postes doivent être attribués d avance à des personnes (sédentaires) volontaires ou désignées et connues d avance ; la liste de ces personnes doit figurer sur le plan d évacuation de l immeuble.

5 Comment procéder? Au déclenchement de l alarme, tout le personnel de l équipe locale de sécurité se dirige vers un point connu d avance à l étage, si possible muni d un brassard de reconnaissance : - Le chef d étage répartit son personnel en fonction des disponibilités du jour, - Il place un équipier devant chaque escalier et désigne un serre file, - Quand les occupants quittent les bureaux, les équipiers les canalisent vers les escaliers en leur demandant de descendre tranquillement dans le calme jusqu au point de ralliement en empruntant les sorties du bâtiment, - Ils interdisent absolument l emploi des ascenseurs pour évacuer, - Les personnes à mobilité réduite sont prises en charge sur l étage et descendues par l escalier jusqu au point de ralliement. Quand le flux d évacuation diminue, le serre file commence sa mission : - Visite chaque bureau pour s assurer que tous les occupants sont sortis, referme le bureau et met un post-it sur la porte - Invite, avec fermeté si nécessaire, les récalcitrants à quitter les lieux, - Informe le chef d étage dans les cas de refus, - Referme toutes les portes après son passage, -Visite systématiquement les toilettes, les zones repos, et les zones de vestiaires collectifs, - Rejoint ses collègues en fin de mission, - L ensemble de l équipe, quand elle a acquis la certitude que l étage est entièrement évacué, en informe l accueil et rejoint le point de ralliement du bâtiment, - Le chef d étage rend compte de sa mission au responsable de l établissement ou de sécurité selon les cas.

6 MISSIONS DE L EQUIPE LOCALE DE SECURITE 1. ALERTER : Dans certains cas, il peut être nécessaire de provoquer l évacuation. Il faut appeler l accueil (par téléphone ou par les déclencheurs manuels dans les circulations horizontales). 2. EVACUER : En appliquant les consignes ci-avant. 3. SECOURIR : Attaquer un début d incendie avec les extincteurs, Aider ou secourir toute personne en difficulté, Assister les personnes handicapées pour évacuer. CONSIGNES Ne jamais courir, Ne jamais revenir sur ses pas, Descendre calmement les escaliers (ceux-ci sont éclairés, désenfumés et protégés), D une manière générale, ne jamais prendre un ascenseur pour quitter le niveau, Se baisser très près du sol pour voir, respirer et progresser dans les fumées, Prendre rapidement ses effets personnels, Le serre file n oublie pas de visiter les sanitaires, L équipier informe l agent d accueil de l état de son périmètre : vide ou indique le les bureaux occupés.

7 LES EXERCICES Leur durée moyenne est de 5 mn. En pratique, l évacuation est réalisée : - En cas d incendie sur un niveau, - En cas d alerte à la bombe, - Pour tout incident technique grave (climatisation). IL NE PEUT Y AVOIR QU UNE SEULE ALARME COMMUNE POUR L ENSEMBLE DU BATIMENT. EXERCICES D EVACUATION DU 04 FEVRIER 2013 (15h00) ET DU 07 OCTOBRE 2013 (14h30) déclenchement du signal d évacuation évacuation et reconnaissance de l itinéraire jusqu à la zone de regroupement retour dans l établissement à l initiative du responsable d EURIA. L ensemble du personnel a été évacué en 3 minutes 30 secondes sans le moindre incident. NOUS RAPPELONS QUE LE POINT DE RALLIEMENT UNIQUE EST SITUE A L ANGLE DU BLD EDMOND MICHELET ET DU 66 AVENUE MERMOZ (DERRIERE STATION VELO V).

8 a. La problématique liée aux personnes handicapées selon la loi du 11 février 2005 Nous vous rappelons que vous êtes responsable de vos collaborateurs ou visiteurs en situation de handicap. Vous devez les prendre en charge dès le déclenchement de l alerte et les emmener jusqu au point de ralliement. b. Rappel succinct sur l utilisation des extincteurs ATTAQUER LE SINISTRE AVEC LES EXTINCTEURS DISPONIBLES, EN PRENANT SOIN DE : o lire le mode d emploi préalablement, o dégoupiller l appareil, o l armer en le mettant sous pression par action sur la poignée, o diriger le jet sur la base des flammes ou des points d ignition à une distance de 1,5 à 2m, o agir calmement à petites doses (un extincteur portatif fonctionne 20s en jet continu), o utiliser éventuellement un second extincteur, arrêter son action et se retirer alors en fermant la porte derrière soi et attendre l arrivée des pompiers, si l attaque avec 2 appareils est restée infructueuse.

CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL

CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Cabinet Georges BERLET 1 MOYENS DE PREVENTION ET DE LUTTE R 4227 28 et 29 CONTRE L INCENDIE L

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

L organisation des exercices d évacuation d incendie

L organisation des exercices d évacuation d incendie L organisation des exercices d évacuation d incendie Afin de limiter les risques lors d un sinistre, il est nécessaire de mettre en place des consignes à suivre en cas d incendie au sein des différents

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

Maison des Entreprises

Maison des Entreprises CONSIGNES GENERALES DE SECURITE EN CAS D INCENDIE(*) Visa du responsable de l établissement le : PhB/BG/Mise à jour : 05/12/08 Téléphone pompiers : 0.18 ou 112 (portable) 1) En cas d incendie, conserver

Plus en détail

BILAN EXERCICE INCENDIE LPA

BILAN EXERCICE INCENDIE LPA BILAN EERCICE INCENDIE LPA Date de l exercice : 22 mai 2007 disponible sur le site! 1. Rappel de règles applicables en matière de sécurité incendie aux établissements recevant du public (ERP) : Note de

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE Sommaire du document : PROCEDURE D EVACUATION POUR LES EPLE DU 1 er DEGRE... 2 FICHE GUIDE DU DIRECTEUR D ÉCOLE... 3 LA FICHE

Plus en détail

RÔLE DU SERVICE DE GARDE CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES ET LES PROCÉDURES D ÉVACUATION

RÔLE DU SERVICE DE GARDE CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES ET LES PROCÉDURES D ÉVACUATION RÔLE DU SERVICE DE GARDE CONCERNANT LES MESURES PRÉVENTIVES ET LES PROCÉDURES D ÉVACUATION Conformément à l article 90 du Règlement sur les Services de garde éducatifs à l enfance, la responsable d un

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

DESCRIPTIF. 1- organisation. 2- contenu des rubriques

DESCRIPTIF. 1- organisation. 2- contenu des rubriques DESCRIPTIF Le registre de sécurité a pour fonction principale de constituer la mémoire de l école. Il permet d avoir immédiatement sa carte d identité et le suivi de la sécurité au cours de la vie de l

Plus en détail

III EN CAS D EVACUATION Signal d alarme : sonnerie continue d une durée de 5 minutes. NE PAS CRIER NE PAS COURIR - NE PAS UTILISER L ASCENSEUR

III EN CAS D EVACUATION Signal d alarme : sonnerie continue d une durée de 5 minutes. NE PAS CRIER NE PAS COURIR - NE PAS UTILISER L ASCENSEUR Collège F. MITTERRAND CARAMAN FICHE 1 CONSIGNES DE SECURITE - ETAGES Tous les personnels de l Etablissement sont concernés par les problèmes de «SECURITE» en particulier lors d une évacuation. Le signal

Plus en détail

CONSIGNE DE SECURITE

CONSIGNE DE SECURITE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CONSIGNE DE SECURITE Avertissement : ce document est un exemple établi pour un besoin particulier. Il ne s'agit en aucun

Plus en détail

PROCÉDURES D'ÉVACUATION EN CAS D'URGENCE

PROCÉDURES D'ÉVACUATION EN CAS D'URGENCE PROCÉDURES D'ÉVACUATION EN CAS D'URGENCE Nom de la responsable : Adresse du service de garde : Date effective : 1. Décrivez les procédures que vous avez prévues en cas d urgence : 2. Avez-vous établi des

Plus en détail

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013

Prévention incendie mon rôle dans une évacuation. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 Prévention incendie mon rôle dans une évacuation Martine Trahan Technicienne en prévention incendie Mise à jour: 31 octobre 2013 2 Quelques responsabilités de la DPS Fournir des services conseils, de gestion

Plus en détail

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation :

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation : La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. I - Prévention des Incendies. La Réglementation : Sous - Section 1 : Dispositions générales. Article R 232-12 : Les dispositions de la présente

Plus en détail

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy Initiation des Directeurs au risque incendie Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy OBJECTIFS GENERAUX 1) Connaître les catégories d ERP 2) Savoir comment un feu

Plus en détail

Evacuation des locaux et cas particulier des PERSONNES A MOBILITE REDUITE dans les Ecoles

Evacuation des locaux et cas particulier des PERSONNES A MOBILITE REDUITE dans les Ecoles RECTORAT D ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Délégation Académique Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) Jean-Paul COUDREAU et Damien MOREL Courriel : «dash-ct@ac-aix-marseille.fr» ou Tél. : 0442

Plus en détail

Formation ÉVACUATION

Formation ÉVACUATION Formation ÉVACUATION Définition : Lorsque le signal d alarme retentit, tous les occupants doivent immédiatement évacuer les locaux en respectant une procédure particulière rappelée sur le plan d évacuation

Plus en détail

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux.

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. N/Réf. : SM/MC/013-2010 MONS, le 02 mars 2010. Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, A toutes

Plus en détail

CIRCULAIRE DGER/SDPOFE/C2008-2005 Date: 28 février 2008

CIRCULAIRE DGER/SDPOFE/C2008-2005 Date: 28 février 2008 MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'enseignement et de la Recherche Sous-Direction des politiques et de formation et d éducatio Bureau de la vie scolaire, étudiante et de

Plus en détail

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1 Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation 1423 Michel Antoine 2012 1 Sommaire Buts et objectifs Organisation Déroulement Evaluation 1423 Michel Antoine 2012 2 Remarque générale

Plus en détail

Maintenance Obligatoire

Maintenance Obligatoire Maintenance Obligatoire Lots Textes Nbre d intervention annuelle Portes piétonnes automatiques Ascenseurs-monte plats- EPMR Décret 92-333 Arrêté du 18 novembre 2004 Arrêté du 11 mars 1977 9 à 12 fois par

Plus en détail

Cette procédure sera révisée, en tant que de besoin, à l initiative du Service Prévention et Sécurité de la délégation Centre-Est.

Cette procédure sera révisée, en tant que de besoin, à l initiative du Service Prévention et Sécurité de la délégation Centre-Est. P.2 Cette procédure intitulée "", A pour but : - de préciser les obligations réglementaires ; - d informer les agents des moyens de prévention existants dans l unité et leur utilisation ; - de proposer

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Octobre 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 QUE FAUT IL FAIRE EN CAS D URGENCE? 2 En cas d urgence

Plus en détail

Registre de sécurité incendie

Registre de sécurité incendie A 2 Registre de sécurité incendie Code du Travail art.r 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les évènements ayant un rapport direct

Plus en détail

INFORMATION La Sécurité Incendie à l Université Paul-Valery C. SUDRES Formation des Assistants de Prévention Novembre 2013

INFORMATION La Sécurité Incendie à l Université Paul-Valery C. SUDRES Formation des Assistants de Prévention Novembre 2013 - Service Intérieur et Logistique - INFORMATION La Sécurité Incendie à l Université Paul-Valery C. SUDRES Formation des Assistants de Prévention Novembre 2013 Haie Route de Mende 17 juin 2003 Origine :

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade - 31100 TOULOUSE

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENTS DE TYPE U et J MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour les établissements de TYPE U et J Il

Plus en détail

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs

COLLECTIVITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire. Présentation. Exercices d évacuation. Affiches. Acteurs COLLECTIVITE : SITE : REGISTRE OUVERT LE :././. SIGNATURE ET CACHET : sommaire Présentation Exercices d évacuation Affiches Acteurs Vérifications périodiques LE REGISTRE INCENDIE Quoi? Ce registre a pour

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

La création d un cabinet dentaire, et plus spécifiquement d un. Le Cabinet d Orthodontie. Normes et obligations de la création à l exploitation

La création d un cabinet dentaire, et plus spécifiquement d un. Le Cabinet d Orthodontie. Normes et obligations de la création à l exploitation Le cabinet d orthodontie Le Cabinet d Orthodontie Normes et obligations de la création à l exploitation 1 re partie de la création à la conception La création d un cabinet dentaire, et plus spécifiquement

Plus en détail

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Formation Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Laurent Vanassche Protection INCENDIE en maison de repos QUELLE REGLEMENTATION? La réglementation en Belgique Différents niveaux de

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible Prévention et Intérim Informations générales sur l'incendie Pour qu un incendie se déclenche, 3 éléments sont nécessaires : Une matière combustible : matières solides, liquides ou gazeuses Une source d

Plus en détail

Ecole : Adresse : Commune :

Ecole : Adresse : Commune : Ecole : Adresse : Commune : 1 Utilisation de ce registre ORGANISATION 8 parties : 1) Aide-mémoire 2) Fiche d identité de l école 3) Fiche annuelle de sécurité 4) Consignes en cas d incendie 5) Les extincteurs

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE - 2 A - REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Code du Travail art. R 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les événements ayant un rapport

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

CATALOGUE SAVOIE PLAN INCENDIE. 1 - Présentation. 2 - Normes et Réglementation. 3 - Nos produits et Services. 4 - Etude Gratuite

CATALOGUE SAVOIE PLAN INCENDIE. 1 - Présentation. 2 - Normes et Réglementation. 3 - Nos produits et Services. 4 - Etude Gratuite SAVOIE PLAN INCENDIE 141 allée de la Bévière 73200 MERCURY (Albertville) France Mobile : (+33) 06.70.32.63.60 Tel/Fax : (+33) 04.79.38.45.15 e-mail : savoie-plan-incendie@orange.fr internet : www.savoie-plan-incendie.com

Plus en détail

Partie Complémentaire du Règlement Intérieur de l Université

Partie Complémentaire du Règlement Intérieur de l Université Partie Complémentaire du Règlement Intérieur de l Université Spécificités de l IUT de Tarbes TITRE I : DISPOSITIONS COMMUNES... 1 Chapitre I : Dispositions générales... 1 Article 8 - Sécurité incendie

Plus en détail

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Faire Face au Feu Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Ce qu il faut savoir? Comment prévenir le risque? Comment procéder? Pour être prêt, Une priorité absolue : favoriser

Plus en détail

LES RISQUES MAJEURS. Document à conserver

LES RISQUES MAJEURS. Document à conserver LES RISQUES MAJEURS Document à conserver Abordons ensemble, les cinq risques majeurs auxquels nous sommes exposés à Saint-Amarin. LES RISQUES NATURELS Inondation...... pages 1-2 Crue torrentielle... pages

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts.

E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. E.R.P. : : Type PS parcs de stationnement couverts. EN CAS D INCENDIE IN CASE OF FIRE DANS VOTRE CHAMBRE IN YOUR ROOM Press the nearest alarm button and CALL the reception DECLENCHEZ l alarme PREVENEZ

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE PROTECTION CONTRE LES RISQUES D INCENDIE ET DE PANIQUE dans les Etablissements Recevant du Public Nota : Conformément à l article R 123.22 du CCH et GE2 1 du règlement

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

Formez-vous avec. les sapeurs-pompiers. Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie

Formez-vous avec. les sapeurs-pompiers. Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie Formez-vous avec les sapeurs-pompiers Secourisme, prévention des risques professionnels, sécurité incendie Nos formations : 1 2 3 4 5 Initiation au secourisme : initiez un large effectif au secourisme.

Plus en détail

Journée d études Nationales 2011

Journée d études Nationales 2011 Journée d études Nationales 2011 Appliquer la nouvelle règlementation ERP pour les équipements sportifs : quelle méthode pour le service des sports? Alexandre CHEVAILLER, Ville de Montbéliard (25) Capitaine

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL

NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE NOM DU BÂTIMENT ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL Table des matières Rappel - étapes à suivre Mise à jour et liste de distribution Mesures à prendre en cas d incendie À tous

Plus en détail

Politique des sorties, adoptée par le conseil d administration le 19 juin 2014 Document fortement inspiré de la politique de sorties du CPE Le

Politique des sorties, adoptée par le conseil d administration le 19 juin 2014 Document fortement inspiré de la politique de sorties du CPE Le Politique des sorties, adoptée par le conseil d administration le 19 juin 2014 Document fortement inspiré de la politique de sorties du CPE Le Pandore SOMMAIRE OBJET DE LA POLITIQUE... 3 TYPES DE SORTIES

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

2.. de déversement accidentel? 3.. de fuite de fluide frigorigène? 4. de détection d un risque d explosion? 5. de fuite de vapeur? 6.. de fuite d eau?

2.. de déversement accidentel? 3.. de fuite de fluide frigorigène? 4. de détection d un risque d explosion? 5. de fuite de vapeur? 6.. de fuite d eau? Que faire en cas. 1.. d incendie? 2.. de déversement accidentel? 3.. de fuite de fluide frigorigène? 4. de détection d un risque d explosion? 5. de fuite de vapeur? 6.. de fuite d eau? Listes utiles (SST,

Plus en détail

PLAN D ÉVACUATION. 12 septembre 2011

PLAN D ÉVACUATION. 12 septembre 2011 PLAN D ÉVACUATION 14, rue Soumande, Bureau 1-14 Québec (Québec) G1L 0A4 Téléphone : (418) 525-7060 Télécopieur : (418) 525-6995 Site internet : www.iqe.edu Adresse électronique : admin@iqe.edu 12 septembre

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

Catalogue de Formation 5 e édition

Catalogue de Formation 5 e édition La sécurité incendie Fort de son excellente connaissance des établissements de santé, Sauv Gard propose des formations incendie conçues spécialement pour les établissements de soins, les maisons de retraite,

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE Situer sur les plans de(s) bâtiment(s) : ANNEE SCOLAIRE 2005/2006 L emplacement des organes de coupure : GAZ.. ELECTRICITE. HT BT CAHIER ANNUEL DE SECURITE EAU... MAZOUT.. PLAN PARTICULIER de MISE EN SURETE

Plus en détail

La sécurité incendie dans les petits hôtels

La sécurité incendie dans les petits hôtels La sécurité incendie dans les petits hôtels Collection Entreprises Tourisme et CHR, Janvier 2014 Janvier 2014 Sommaire Introduction 3 Mise en sécurité des petits hôtels existants au 4 août 2006 4 Mesures

Plus en détail

CEPS La formation des EPI, spécificités pour les PMR Le vendredi 26 mars 2010 Patrick De Huisser Conseiller technique (ceps) S/Off (SRI de Nivelles)

CEPS La formation des EPI, spécificités pour les PMR Le vendredi 26 mars 2010 Patrick De Huisser Conseiller technique (ceps) S/Off (SRI de Nivelles) CEPS La formation des EPI, spécificités pour les PMR Le vendredi 26 mars 2010 Patrick De Huisser Conseiller technique (ceps) S/Off (SRI de Nivelles) Qui sont les PMR? - Personnes handicapées physiques

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

Professeur EVACUATION. Délégué de classe

Professeur EVACUATION. Délégué de classe Professeur EVACUATION Délégué de classe Destinataires : Enseignants, Non-Enseignants et membres du CHSCT Objet : Les exercices d évacuation La réglementation fixe que des exercices pratiques d évacuation

Plus en détail

Exemple de plan d'intervention en cas d'urgence (à adapter en fonction des conditions locales)

Exemple de plan d'intervention en cas d'urgence (à adapter en fonction des conditions locales) Exemple de plan d'intervention en cas d'urgence (à adapter en fonction des conditions locales) page Numéros d'urgence...1 Scénarios envisageables...2 Protection contre l'incendie: organisation Organigramme

Plus en détail

POSS YZERON AVENTURE (PARCOURS ACROBATIQUES EN HAUTEUR) Yzeron Aventure Ferme le Plat 69510 YZERON

POSS YZERON AVENTURE (PARCOURS ACROBATIQUES EN HAUTEUR) Yzeron Aventure Ferme le Plat 69510 YZERON POSS (PLAN d ORGANISATION de la SURVEILLANCE et des SECOURS) DE YZERON AVENTURE (PARCOURS ACROBATIQUES EN HAUTEUR) Yzeron Aventure Ferme le Plat 69510 YZERON : 04 78 81 03 02-06 28 37 77 43 www,yzeron-aventure.com

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses

Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Les détecteurs de fumée : Questions / Réponses Le SDIS 47, en partenariat avec la MACIF Sud Ouest Pyrénées, le Conseil Général, la Préfecture et l Union départementale des sapeurs-pompiers de Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte La sécurité civile Plan de formation La sécurité incendie Les codes d alerte 2 Sécurité incendie Le feu - Le triangle du feu - Les classes de feux Les extincteurs - Général - Modèles - Conseils/recommandations

Plus en détail

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment DOSSIER-TYPE pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment 1 Evacuation d un bâtiment Préambule Le but de cet aide-mémoire est de faciliter la tâche des établissements concernés, par

Plus en détail

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête 1 Sommaire page 3 Qui? Pourquoi? Quand? Comment? page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 14 Les principaux acteurs fiche 1: Feu explosion fiche 2: Mouvements de terrain

Plus en détail

Veuillez lire ce guide avec soin avant qu une urgence ne survienne.

Veuillez lire ce guide avec soin avant qu une urgence ne survienne. UNIVERSITÉ DE REGINA GUIDE DE SÉCURITÉ POUR LES ÉTUDIANTS Votre sécurité est cruciale Urgences, désastres, accidents et blessures peuvent survenir à tout moment et sans prévenir. Être prêt à faire face

Plus en détail

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec La gestion des risques en sécurité incendie Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec Par: Emanuelle Marinier, agente technique Présenté par: Derry Spence, chef

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I 12/11/2010 REGLEMENTATION INCENDIE Documents de référence ANNEXE 1 les principaux textes à la base de la règlementation contre l incendie Les principaux

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) :

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) : PLAN DE PREVENTION ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom de l'établissement scolaire : Adresse : Téléphone : Nom du chef d'établissement : Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées)

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie, épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Direction générale de la sécurité

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES

REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES ARTICLE 1 : DESIGNATION DES LOCAUX La commune de Béligneux met à la disposition de l organisateur de la manifestation (appelé ci-après l utilisateur ) tout ou partie de

Plus en détail

Bruit Afin que votre réception soit réussie sans perturber le voisinage, nous vous demandons de suivre les recommandations suivantes :

Bruit Afin que votre réception soit réussie sans perturber le voisinage, nous vous demandons de suivre les recommandations suivantes : Alarme Le boîtier principal de l alarme incendie se trouve dans l entrée du niveau 3. En cas de déclenchement, l alarme sonne pendant 5 minutes (300 secondes), et il n y a aucun moyen de l éteindre. Vous

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Ce document a pour objet de donner aux enseignants des propositions de travail autour du thème de la sécurité.

Ce document a pour objet de donner aux enseignants des propositions de travail autour du thème de la sécurité. Préambule : Ce document a pour objet de donner aux enseignants des propositions de travail autour du thème de la sécurité. Les dernières instructions font apparaître l importance à accorder dans le cadre

Plus en détail

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 Prévention incendie Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 2 Direction de la prévention et de la sécurité La DPS Mandat : Développer, mettre en

Plus en détail

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION

safety fl@sh ORGANISATION D UN EXERCICE D EVACUATION safety fl@sh L'arrêté royal du 27.3.1998 concernant la politique en matière de bien-être stipule à l'article 22 que l employeur doit établir un plan d urgence interne suite aux constatations faites dans

Plus en détail

Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Rhône Auvergne. Institut des Sciences Analytiques UMR 5280

Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Rhône Auvergne. Institut des Sciences Analytiques UMR 5280 CCTP gardiennage ISA Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Rhône Auvergne Institut des Sciences Analytiques UMR 5280 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES APPEL D OFFRES OUVERT

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1 Centre de gestion Ce document est un récapitulatif des principales mesures à prévoir lors d un déménagement de Services Techniques dans de nouveaux locaux. Vous y trouverez donc un rappel des principales

Plus en détail

REGISTRE DE SECURITE = HUIT RUBRIQUES

REGISTRE DE SECURITE = HUIT RUBRIQUES 1 REGISTRE DE SECURITE = HUIT RUBRIQUES Les rubriques indispensables : L'AIDE MEMOIRE LA FICHE IDENTITE LA FICHE ANNUELLE DE SECURITE LES CONSIGNES EN CAS D'INCENDIE Les rubriques recommandées : LES EXTINCTEURS

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail