Le SIG du Calvados et les géoservices : une diffusion large et gratuite de l information géographique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le SIG du Calvados et les géoservices : une diffusion large et gratuite de l information géographique"

Transcription

1 Le SIG du Calvados et les géoservices : une diffusion large et gratuite de l information géographique Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Emmanuel Vandamme publié le 2 octobre 2008 Description du projet : Le département du Calvados a développé un Système d Information Géographique (SIG) accessible gratuitement en ligne. Le grand public, les collectivités du département et les partenaires du Conseil Général bénéficient d une représentation cohérente et actualisée de l intégralité du territoire départemental Type d initiative : Constitution d un Système d Information Géographique Territoire de projet : Département Porteur(s) du projet : Conseil Général Date de lancement :2001 Avancement (à la date de recueil) : opérationnel Date de recueil de l information : août 2008 Cible : organismes publiques Thèmes, domaines d action : Administration et services publics Niveau de territoire de projet : Départemental Départements : Calvados (14) Régions : Basse-Normandie 1- Contexte et objectifs du projet 1.1 Contexte et origine du projet Le contexte bas-normand : La Région Basse-Normandie et l Etat ont créé en 2002 le pôle géomatique normand, réseau informel des acteurs de l information géographique et des utilisateurs de systèmes d information géographique (SIG) dans la région. Ce pôle vise à fédérer les compétences, favoriser le partage et la diffusion des données, permettre des acquisitions mutualisées de données géographiques, tout en valorisant l usage des SIG chez les partenaires. Il a en particulier permis de : Acquérir l orthophotoplan de la région, mis gracieusement à disposition des partenaires institutionnels ; Produire un référentiel tache urbaine (référentiel métier d occupation du sol permettant de mesurer de façon précise la tache urbaine) ; Mettre en ligne un catalogue de métadonnées, le Dictionnaire de Données ; Constituer un groupement de commande de 42 partenaires pour l acquisition de la BDTopo de l IGN d un montant de euros. Favoriser la cohérence régionale des orthophotographies en soutenant financièrement, par l intermédiaire de la Région, le renouvellement de celles des Conseils généraux de la Manche et de l Orne après que le Conseil Général du Calvados a actualisé le sien en L action du Conseil Général du Calvados : La politique du Conseil Général du Calvados en matière de SIG occupe une place particulière dans le paysage bas-normand. Le Conseil Général a acté politiquement la mise en place d un Système d Information Géographique (SIG) en Cette même année est acquis en groupement partenarial une version au format EDIGéO de la BD Carto de l IGN. En 1998, le Conseil

2 Général prend la maîtrise d ouvrage de la numérisation du cadastre départemental et en confie la maîtrise d œuvre au Syndicat d électrification du département (SDEC). Devant les nombreux problèmes d incohérence géométrique du cadastre numérisé, il est décidé de le remettre en géométrie, afin d obtenir une véritable continuité géographique sur l ensemble du territoire départemental. Pour mener à bien cette opération, le Conseil Général fait l acquisition en 2001 d un orthophotoplan départemental couleur, selon ses propres spécifications techniques, plus précises que celles proposées par l IGN dans le cadre de sa BD Ortho. Ce produit sera mis gratuitement à disposition de tous les acteurs publics (y compris l IGN) ou privés, chargés de mission de service public, intervenants sur le territoire du Calvados. L acquisition de ces référentiels géographiques plus précis a permis d initier la mise en place d une cartographie à grande échelle sur l ensemble du département, en créant des référentiels communs à l ensemble des utilisateurs. Depuis, d autres couches d information ont été ajoutées : limites administratives, réseau routier (national, départemental, communal, PDIPR), enrichissant le SIG départemental, dont les données sont mises gratuitement à disposition des aménageurs. 1.2 Objectifs et enjeux L objectif est de constituer une base de données géographiques répondant aux besoins d information et d aménagement des collectivités territoriales, qu elles soient rurales ou urbaines. Le Système d Information Géographique du Conseil Général s appuie sur trois composantes : un cadastre numérique établissant la continuité géographique (continuité qui fait défaut au cadastre labellisé de la Direction Générale des Impôts - DGI) ; un orthophotoplan qui a permis la remise en géométrie du cadastre et permet aujourd hui la superposition de nombreuses informations géographiques territoriales sur un même référentiel géographique ; un modèle numérique de terrain (MNT) de précision métrique donnant une représentation précise et régulière du relief départemental. L enjeu essentiel est celui de l efficacité des actions menées par les collectivités territoriales ou les services de l Etat pour leurs politiques d aménagement, reposant en tout ou en partie sur des données géographiques. Mais c est aussi la constitution d un référentiel cohérent et unique à l échelle du département, permettant la superposition et l échange des données entre les acteurs d un même territoire. 2- Description et organisation du projet 2.1 Les acteurs du projet Le Conseil Général est le maître d ouvrage des différents volets du projet, autour desquels il a intégré différents partenaires. Numérisation du cadastre : Réunissant 19 partenaires parmi lesquels le SDEC Energie, la DGI, EDF, France Telecom, la Société d aménagement foncier et d établissement rural (SAFER) et la Chambre d Agriculture, la numérisation repose sur une convention d utilisation des données du cadastre avec la Direction Générale des Impôts (DGI). Orthophotoplan : Le Conseil Général assume seul le financement de ce produit en 2001 (acquisition initiale) comme en 2006 (mise à jour). MNT : Celui-ci est diffusé à l ensemble des partenaires de la numérisation du cadastre. En retour certains partenaires mettent à disposition du Conseil Général leurs propres couches d information : Les partenaires principaux sont la Direction de l environnement (DIREN), la DDE, l agence de l eau et le GRESARC. Un cabinet d audit et de conseil caennais spécialisé dans les SIG a été choisi dès 1995, pour assister le Conseil Général dans sa démarche SIG. 2.2 Les services proposés Les services proposés par le Conseil Général sont les suivants : consultation gratuite de la cartographie départementale, accessible à tout public sur internet ; consultation gratuite du cadastre et des informations

3 liées, avec établissement d états paramétrés pour les communes et intercommunalités du département, à travers un extranet ; extraction de données géographiques, dans différents formats et systèmes de coordonnées pour les partenaires du Conseil Général ou leur ayants droit (bureaux d études, par exemple), à travers un accès sécurisé ; mise à disposition gratuite pour le grand public, sous licence Creative commons, de données géographiques génériques et publiques (téléchargement sur le site internet). Toutes ces données sont accessibles via les Géoservices du Calvados, services en ligne constitués d un site grand public et d un Extranet. Ils permettent une navigation conviviale sur l orthophotoplan, d effectuer des requêtes thématiques et de produire soi-même des cartes. Les informations sont aussi accessibles (par l intranet) aux services du Conseil Général en ayant l utilité dans leur mission de service public. 2.3 Les publics bénéficiaires Les collectivités locales et les délégataires de services publics. Le grand public et les professionnels, parmi lesquels les notaires, les agents immobiliers et les assureurs manifestent le plus d intérêt. 2.4 La dimension financière BD CARTO de l IGN : FF (cette base de données, acquise en 1996, n est pratiquement plus utilisée, car son imprécision territoriale ne permet pas une superposition exploitable avec l orthophotoplan). Numérisation du cadastre : euros. Orthophotoplan RVB (pixel de 40 cm) et MNT de précision métrique en 2002 : euros. Orthophotoplan RVB et IRC (pixel de 30 cm) et mise à jour du MNT en 2006 : euros. Remise en géométrie du cadastre : euros. 3- La mise en oeuvre du projet 3.1 Les étapes de mise en oeuvre 1998 : début de la numérisation des planches cadastrales de 633 communes, sous maîtrise d ouvrage Conseil Général : réalisation d un orthophotoplan avec une précision d un pixel à 40cm à 2004 : remise en géométrie du cadastre numérique, par superposition à l orthophotoplan à 2004 : ouverture des Géoservices avec mise en ligne de l orthophotoplan et du cadastre. Le cadastre numérisé est mis en ligne progressivement : mise à jour de l orthophotoplan couleur (RVB), avec une précision au pixel à 30 cm et réalisation d un orthophotoplan infrarouge (IRC), avec le même pixel : lancement des nouveaux Géoservices. 3.2 Les méthodes La démarche de projet adoptée par le Conseil Général s est organisée comme suit : Analyse de l existant et présentation de préconisations aux élus. Elaboration d un cahier des charges fonctionnel et d un cahier des charges opérationnel. Suivi de la construction du SIG en participant à l élaboration du dictionnaire de données, du manuel de procédure, de l organisation humaine. Elaboration de conventions d échanges de données. Evaluation du projet avec analyse des difficultés rencontrées dans le déploiement et proposition de solutions d ajustement. Communication sur le projet. 3.3 Les moyens techniques Le cœur du SIG actuel est une base de données Oracle spatial 10G2 pour Windows contenant 23Go de données. Le logiciel MapInfo et la suite logicielle Geomap permettent la production de données cartographiques. La mise en ligne des cartes repose sur le logiciel Mapguide 6.5 d Autodesk et une surcouche graphique développée en interne. La dernière version du logiciel (évolution vers Autodesk MapGuide

4 Enterprise en cours), va permettre l exploitation des cartes à travers différents navigateurs web (et non plus simplement Internet Explorer). Le rafraichissement des données, traitées manuellement jusqu en 2007, a été considérablement simplifié par l acquisition du logiciel FME Desktop permettant la conversion automatique des données fournies par la DGI et les partenaires, au format nécessaire à leur publication. 3.4 Les moyens humains Jusqu à la phase de déploiement, le projet a occupé en interne l équivalent de deux temps plein, professionnels des SIG. Il repose actuellement sur le travail d un équivalent temps plein, chargé d en suivre l évolution fonctionnelle et d en assurer l administration. Le déploiement du SIG s est accompagné de programmes de formation via le Centre national de la fonction publique (CNFPT) ou des sociétés de services. Une formation aux Géoservices vient d être conçue pour accompagner les utilisateurs des collectivités territoriales dans leurs utilisations quotidiennes. A la demande du Conseil Général, elle dispensée actuellement, par l intermédiaire du CNFPT. 3.5 La communication sur le projet Les aspects de communication ont dès le départ été intégrés dans la mission de l Assistant à Maîtrise d Ouvrage. Chacune des grandes évolutions a été accompagnée d une campagne de presse (lancement des Géoservices en 2002, nouvel orthophotoplan en 2007, nouveaux Geoservices en 2008, etc.) Le Conseil Général participe au Pôle Géomatique Normand, réseau informel de professionnels de la géomatique créé en 2002, où son expérience particulière alimente la stratégie de développement des référentiels cartographiques homogènes pour une cohérence régionale des systèmes d information géographiques. Son avis est aussi régulièrement sollicité par d autres collectivités intéressées par les SIG. Son expertise lui vaut également de participer régulièrement à des événements professionnels. En 2007, il intervenait à la conférence d Autodesk sur le thème des Infrastructures et du Territoire et coorganisait en juin 2008 les Journées géomatiques de l Ouest qui se sont déroulées à Caen. 4- Bilan et perspectives 4.1 Les éléments de bilan Les objectifs réalisés L objectif de remise en géométrie du cadastre a été atteint et le projet est maintenu de manière à assurer la mise à jour et la fiabilité des informations. Le nombre de conventions d échanges de données géographiques numériques est important et continue de s accroître La réponse aux attentes des usagers Le SIG du Conseil Général est devenu un outil indispensable, tant pour les organismes publics que pour ses services internes. L audit interne, actuellement en cours de réalisation, va permettre d identifier l évolution des besoins métiers et d adapter le SIG en conséquence Les points forts du projet Le SIG du Calvados permet à toutes les communes, intercommunalités et partenaires de bénéficier d un outil performant sans qu il leur soit nécessaire d acheter de licences logicielles onéreuses. Les Géoservices sont d une utilisation facile et proposent une information actualisée Les points faibles du projet Les Géoservices n étaient jusqu ici accessibles qu à partir d Internet Explorer sous environnement Windows. Cette limite va être levée prochainement, grâce à la nouvelle version du logiciel MapGuide Entreprise. Les conventions de partage des données sont parfois difficiles à établir. Le passage au privé de certains partenaires comme n est pas allé dans le sens d une intensification des partenariats Les perspectives d évolution Le Conseil Général a lancé au printemps dernier un appel d offre pour une mission d Assistance à Maîtrise

5 d Ouvrage (le SIG départemental Horizon 2010) comportant plusieurs volets : un audit des usages internes du SIG ; une évolution des partenariats ; une veille juridique portant sur l impact de l entrée en vigueur le 15 mai 2007 de la Directive européenne INSPIRE fixant le cadre général d une Infrastructure de données spatiales destinées à favoriser la production et l échange des données nécessaires à la politique environnementale de la Communauté Européenne et de toute autre activité pouvant avoir une incidence sur l environnement ; une veille technologique et une veille stratégique (aide à la décision). 4.2 Appréciation du porteur de projet Appréciation du porteur du projet Le SIG du Calvados est l aboutissement d une démarche en parfaite adéquation avec les missions du Département. Il met gratuitement à disposition de ceux qui en ont l usage, des données géographiques couvrant l ensemble du département. Les Géoservices permettent aux collectivités de disposer d un outil SIG performant et de mieux gérer leur espace territorial. Ceci est d autant plus appréciable pour les collectivités disposant de peu de ressources financières et humaines, comme certaines communes rurales. Les Géoservices présentent aussi une forte valeur ajoutée pour les citoyens qui peuvent les utiliser pour mieux connaître leur territoire ou orienter leurs choix personnels concernant leur lieu de résidence, leurs déplacements, leurs investissements immobiliers, etc Les conseils aux futurs porteurs de projet La situation a beaucoup changé depuis la création des Géoservices et les partenariats ne doivent plus être pensés dans les mêmes termes. Les dispositions de la directive INSPIRE doivent être soigneusement évaluer afin de construire un SIG pérenne. 5- Critères d évaluation 5.1 Innovation Le département du Calvados a été l un des premiers départements à disposer d un référentiel géographique continu et mis à jour sur l intégralité de son territoire. D autres lui ont emboîté le pas depuis, avec la même philosophie. 5.2 Impact Le SIG du département est devenu un outil incontournable pour les collectivités publiques du département et une référence au plan national. 5.3 Reproductibilité Il peut sembler difficile de reproduire à l identique la constitution d un SIG départemental. Les partenariats ont changé. De plus, les indécisions quant à la convergence du PCI vecteur (DGI) et de la BDParcellaire (IGN) brouillent les orientations que doivent prendre les collectivités pour obtenir un référentiel continu, validé et actualisé. Pourtant, la philosophie reste la même : les collectivités territoriales ont besoin d une information géographique fiable, homogène, à jour pour mener à bien leurs aménagements et, pour cela, elles préfèrent souvent acquérir leurs propres données géographiques, en propriété, par l intermédiaire d opérations de mutualisation, ce qui permet une réutilisation et une diffusion facilitée des données et une limitation des coûts. 5.4 Pérennité La pérennité du SIG dépend avant tout de la qualité des données qu il intègre et de leur accessibilité. Les aspects de maintenance et de suivi de l évolution des logiciels sont secondaires. Le SIG va devoir aussi s adapter au passage au RGF 93 et de la directive INSPIRE qui prévoit un accès facilité aux données

6 géographiques produites par les collectivités, en s appuyant sur des règles de mise en œuvre communes, favorisant l interopérabilité et la constitution de métadonnées. Cet accès devra être généralement gratuit. Contacts : MADELINE Marie-Christine mc.madeline cg14.fr Ingénieur d études SIG, Conseil Général du Calvados Adresse : 9 rue Saint Laurent Caen Téléphone : Site :

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011 Déclic formation UNE PLATE-FORME DE FORMATION EN LIGNE POUR LES PERSONNES ILLETTRÉES Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007,

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols Enquête modernisation Administration du Droit des Sols auprès des collectivités locales instructrices des autorisations d urbanisme Fiche de cas Evaluation de l avancée des projets : Agglomération de Communauté

Plus en détail

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane.

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane. Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 232-236 BD CARTHAGE GUYANE MOURGUIART CHARLINE 1, LINARES SEBASTIEN 2 1. LE CONTEXTE Le bassin de la Guyane est décomposé en 5 grandes

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012 Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France 23 octobre 2012 Sommaire Le contexte Présentation générale du SEDIF Historique du SIG du SEDIF Le SIG et le contrat de

Plus en détail

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté BaDGE Franche-Comté Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté Contexte : SIG et développement économique Depuis 2004, la Région a un rôle de coordination des

Plus en détail

L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée

L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée DEMARCHE PREALABLE Acquisition des données routières Choix de l environnement informatique PRESENTATION DU

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

La DDTM 59 au service des territoires

La DDTM 59 au service des territoires La au service des territoires Créée en janvier 2010, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, direction interministérielle, est chargée du portage de l ensemble des politiques publiques

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

IGN 2012 : de l Institut Géographique National. à l Institut National de l Information Géographique et Forestière

IGN 2012 : de l Institut Géographique National. à l Institut National de l Information Géographique et Forestière IGN 2012 : de l Institut Géographique National à l Institut National de l Information Géographique et Forestière 1 En application de la décision du Conseil de modernisation des politiques publiques du

Plus en détail

Démocratisation des outils cartographiques dans une organisation

Démocratisation des outils cartographiques dans une organisation Démocratisation des outils cartographiques dans une organisation retour d'expérience sur la mise en œuvre d'une solution SIG d'entreprise, tout profil utilisateur, basée sur ArcGIS Online Auteur : Alexandre

Plus en détail

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009 Le diagnostic agricole Scot/Penap de l Rappel du contexte Le territoire du Scot : -72 communes (Grand Lyon +17 communes 3 EPCI) -730 km2-1 250 000 habitants Le

Plus en détail

Une infrastructure décentralisée au service du partage. Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI

Une infrastructure décentralisée au service du partage. Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI Une infrastructure décentralisée au service du partage Marc Leobet Mission de l'information géographique CGDD/DRI La loi, les codes, les règlements Les enjeux Meilleure information environnementale Saut

Plus en détail

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault Création et administration d une base de données métier pour la gestion des opérations au SDIS de l Hérault Présentation du Service Départemental d Incendie et de Secours de l Hérault Situé au sud de la

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

Centre de Ressources Informatiques de Rezé l'informatique pour tous

Centre de Ressources Informatiques de Rezé l'informatique pour tous DIESS Lille-Métropole Développement des Initiatives d'economie Sociale et Solidaire 1 bis place Charles Roussel 59200 TOURCOING Contact : Ignace Motte 03.20.24.39.03 ignacemotte@diess.fr OTeN - IRIS Observatoire

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

GEOPORTAIL - Avril 2008 Patrick Leboeuf - Institut Géographique National - Coordinateur du projet Géoportail

GEOPORTAIL - Avril 2008 Patrick Leboeuf - Institut Géographique National - Coordinateur du projet Géoportail GEOPORTAIL - Avril 2008 Patrick Leboeuf - Institut Géographique National - Coordinateur du projet Géoportail Le Géoportail est le portail des territoires et des citoyens. Par une approche géographique,

Plus en détail

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES Contexte et principales évolutions - Bibliothèques et patrimoines Le rôle et les missions des bibliothèques

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEILS POUR LA REALISATION DE PRESTATIONS DE DIAGNOSTIC RH et FORMATION TPME EXERCICES 2016-2017 DOSSIER DE CONSULTATION Dossier de consultation : DC /14 / N 1/2016 Date de

Plus en détail

Régie de Gestion des Données Départementales de la Haute Savoie

Régie de Gestion des Données Départementales de la Haute Savoie Régie de Gestion des Données Départementales de la Haute Savoie Réseau d Informations et de géo-services de la Haute Savoie (RIS 74) Cahier des charges d un serveur d images pour les géo-services utilisant

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL GENERAL DU LOT AUX TRAVAUX SUR LA E-INCLUSION DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE

CONTRIBUTION DU CONSEIL GENERAL DU LOT AUX TRAVAUX SUR LA E-INCLUSION DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE CONTRIBUTION DU CONSEIL GENERAL DU LOT AUX TRAVAUX SUR LA E-INCLUSION DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE 1. Quels seraient les destinataires et quels seraient les objectifs absolument prioritaires (1 ou

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

OBJET CHAMP D APPLICATION

OBJET CHAMP D APPLICATION UNION EUROPEENNE APPEL A PROJETS «INVESTIR POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES BAS-NORMANDS» OBJET Au titre de la période de programmation des fonds structurels 2007-2013, la Région Basse- Normandie,

Plus en détail

Dossier de Presse. Lancement de la méthode NOVUS pour une transition vers l économie de fonctionnalité. 18 Octobre 2013.

Dossier de Presse. Lancement de la méthode NOVUS pour une transition vers l économie de fonctionnalité. 18 Octobre 2013. Dossier de Presse Lancement de la méthode NOVUS pour une transition vers l économie de fonctionnalité 18 Octobre 2013 Contacts : Maud Le Guével - 06 63 48 19 04 - maud.leguevel@inspire-institut.org Marjorie

Plus en détail

2013 Présentation du bureau

2013 Présentation du bureau www.lakaes.com 2013 Présentation du bureau LAKA Engineering Services Tél/Fax : 021 862 325 Mob : 0550 628 194 0551 786 218 contact@lakaes.com A propos LAKA engineering services est un jeune bureau d'études,

Plus en détail

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES

CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION ENTRE LE STIF ET L EPFY EN MATIERE D ECHANGE D INFORMATION ET D ACTIONS FONCIERES Accusé de réception en préfecture 075-287500078-20120711-2012-0220-DE Date de télétransmission : 13/07/2012 Date de réception préfecture : 13/07/2012 CONVENTION D ORIENTATIONS GENERALES RELATIVE A L ARTICULATION

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte

Charte de fonctionnement. du portail GEO-CENTRE. Préambule. Objectifs. Objet de la Charte Charte de fonctionnement du portail GEO-CENTRE Préambule La croissance du recours à l information géographique et les nouvelles exigences de la transposition de la directive européenne INSPIRE (Infrastructure

Plus en détail

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur SYSTÈME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES 1 1. INFORMATION GEOGRAPHIQUE et SYSTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (S.I.G.) 2 Le processus général de DEMATERIALISATION et NUMERISATION s applique

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14

Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14 Evolution des modèles économiques dans le privé, le cas de la production d orthophotographies ENSG 10/04/14 Sommaire I- Contexte II- Approches / modèles III- Effets et dérives IV- Ouverture I A Contexte

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

UNE ORGANISATION RÉGIONALE POUR MIEUX RÉPONDRE À VOS ATTENTES

UNE ORGANISATION RÉGIONALE POUR MIEUX RÉPONDRE À VOS ATTENTES UNE ORGANISATION RÉGIONALE POUR MIEUX RÉPONDRE À VOS ATTENTES Les Urssaf du Calvados, de la Manche et de l Orne se sont regroupées pour créer au 1 er janvier 2013, l Urssaf Basse-Normandie UNE IDENTITÉ

Plus en détail

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique Programme ATEnEE 2007-2008 du Pays du Mans Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique - 1 - Année 3 du contrat ATEnEE du Pays du Mans Le comité de pilotage du contrat ATEnEE,

Plus en détail

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie

Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Charte Bois Construction Rénovation Environnement Basse-Normandie Un programme pour l environnement, par le développement de la Filière Bois Construction & Rénovation en Région Basse-Normandie 2015 2020

Plus en détail

Le progiciel Open Source ENOSIS

Le progiciel Open Source ENOSIS Le progiciel Open Source ENOSIS NORMALISER ET SÉCURISER LES ÉCHANGES D INFORMATIONS DE SANTÉ Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Laubenheimer Michael publié le 18

Plus en détail

Pistes de réflexion pour rendre les SIG économiquement viables

Pistes de réflexion pour rendre les SIG économiquement viables Pistes de réflexion pour rendre les SIG économiquement viables Michel Triboulet et Richard Leroy Marne-la-Vallée 14 mai 2009 1 Agenda La problématique Impact de la Loi de Modernisation de l Economie Les

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

INSPIRE Le point de vue des régions. Nathalie BERNARD Région Bretagne

INSPIRE Le point de vue des régions. Nathalie BERNARD Région Bretagne INSPIRE Le point de vue des régions Nathalie BERNARD Région Bretagne Plan de la présentation État des lieux des dynamiques SIG régionales INSPIRE, perçue comme une chance! à condition de répondre aux incertitudes

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Bureau virtuel étudiant

Bureau virtuel étudiant Bureau virtuel étudiant Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par BREUIL Pierre-Adrien publié le 21 décembre 2006 Description du projet : La Région Rhône-Alpes met un

Plus en détail

Trame verte pour le PLU de Marseille

Trame verte pour le PLU de Marseille 8 Environnement Développement durable Trame verte pour le PLU de Marseille CAT-MED, un projet inscrit dans le programme européen MED Le rapport annuel Développement durable de MPM Le Contrat de Baie MPM

Plus en détail

Présentation de l opération

Présentation de l opération Semaine nationale des Hlm 2013 «Habiter mieux, bien vivre ensemble» Du 8 au 16 juin 2013 Présentation de l opération Décembre 2012 Ce document a pour objectif de présenter la «Semaine nationale des Hlm»,

Plus en détail

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME en Île-de-France le 2 mai 2016 l'ordre des architectes Ordre des architectes d Île-de-France ADEME Île-de-France - Contribution au groupe de travail du Plan Bâtiment Durable : «Nouvelles dynamiques de

Plus en détail

Réseau haut débit multiservices de la Vallée du Conflent (Pyrénées-Orientales)

Réseau haut débit multiservices de la Vallée du Conflent (Pyrénées-Orientales) Réseau haut débit multiservices de la Vallée du Conflent (Pyrénées-Orientales) Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par LAVOCAT Eric publié le 10 juillet 2003, mise à

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

L outil 3D «Grand Territoire» de l Agglomération de Montpellier- De la communication à la participation?

L outil 3D «Grand Territoire» de l Agglomération de Montpellier- De la communication à la participation? L outil 3D «Grand Territoire» de l Agglomération de Montpellier- De la communication à la participation? Marc APARICIO, Responsable Service SIG Observatoires Direction Urbanisme et de l Habitat Montpellier

Plus en détail

solutions Ensemble construisons nos territoires

solutions Ensemble construisons nos territoires Architecture Paysage Voirie Aménagement Urbanisme Assainissement collectif Cartographie numérique Marchés publics Actes administratifs PES V2 Comptabilité Paye Administration électronique Actes Juridique

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement

Edito. agorha. A qui s adresse ce plan d accompagnement? Les acteurs de l accompagnement du changement d agorha. Plan d accompagnement du changement / Edito N 3 / JUIN 2010 Ce 3 ième numéro de l année est entièrement consacré au plan d accompagnement du changement du projet agorha-migration relatif à la migration dans agorha des fonctionnalités existantes

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION DES BIBLIOTHÈQUES DÉPARTEMENTALES DE PRÊT. -------------- Céline CARRIER BREF HISTORIQUE

L OFFRE DE FORMATION DES BIBLIOTHÈQUES DÉPARTEMENTALES DE PRÊT. -------------- Céline CARRIER BREF HISTORIQUE L OFFRE DE FORMATION DES BIBLIOTHÈQUES DÉPARTEMENTALES DE PRÊT UN FACTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT DE LA LECTURE DANS LES TERRITOIRES -------------- Céline CARRIER Après un bref rappel de l histoire,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines 2012 Dossier suivi par : Nadine FERRE, Inès MARANON Adresses de retour de la proposition

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

Rapport de synthèse Rapport d activité 94-95 du SITG

Rapport de synthèse Rapport d activité 94-95 du SITG département des travaux publics et de l'énergie (DTPE) département de justice et police et des transports (DJPT) département de l'économie publique (DEP) association des communes genevoises (ACG) services

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012

COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 COMITE D AUDIT RAPPORT ANNUEL - 2012 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT AU COMITE D AUDIT Page 1 Sommaire I. TRAVAUX DU COMITE D AUDIT EN 2012... 3 II. PLAN ANNUEL D AUDIT 2012... 3 1. CONTEXTE... 3 2.

Plus en détail

Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet et extranet au Conseil général du Gard

Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet et extranet au Conseil général du Gard Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet et extranet au Conseil général du Gard Conférences francophones ESRI Versailles, 2 octobre 2008 DSI - SID Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet

Plus en détail

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC)

RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) Adopté le 21.01.2009, entrée en vigueur le 01.01.2009 - Etat au 01.06.2010 (en vigueur) RÈGLEMENT 172.62.1 relatif à l informatique cantonale (RIC) du 21 janvier 2009 LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

dossier de presse ******************************************************************************+ ( #

dossier de presse ******************************************************************************+ ( # v e n d r e d i 1 9 j a n v i e r 2 0 0 7 dossier de presse en présence de!"#$%&, vice-président du conseil général '( ) ******************************************************************************+

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Gestion différenciée et 0 phyto

Gestion différenciée et 0 phyto Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R3 Gestion différenciée et 0 phyto DESCRIPTION DE L ACTION La gestion différenciée des espaces verts consiste à ne pas gérer et entretenir de

Plus en détail

Présentation synthétique

Présentation synthétique Carte d identité Nom de l initiative : Base de données des initiatives économiques et solidaires (BDIS) Site Internet : http://www.la-bdis.org Initiateurs du projet (indiquer le nom des organisations concernées

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Contribution de la CPCA Centre à la préparation du Contrat de Plan Etat Région 2014-2020

Contribution de la CPCA Centre à la préparation du Contrat de Plan Etat Région 2014-2020 Contribution de la CPCA Centre à la préparation du Contrat de Plan Etat Région 2014-2020 Porteuses d une autre approche du développement, les associations ont depuis toujours inscrit leur action au plus

Plus en détail

Synthèse de la journée professionnelle du 9 avril 2015

Synthèse de la journée professionnelle du 9 avril 2015 Synthèse de la journée professionnelle du 9 avril 2015 «Enjeux et faisabilité du partage de l information géographique des Etablissements Recevant du Public» Organisée au Centre Euro-méditerranéen de Simulation

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine

CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine CAHIER DES CHARGES Outil vidéo de communication sur les démarches LEADER en Aquitaine 1 - Préambule Dans le cadre de la Politique Agricole Commune (PAC), l'europe soutient le développement rural avec le

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Publication des cartes. du «très haut débit»

Publication des cartes. du «très haut débit» Publication des cartes du «très haut débit» Bruno LE MAIRE ministre de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du territoire Eric BESSON Ministre chargé de l Industrie,

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Projet de portail de valorisation du patrimoine documentaire des bibliothèques de Basse-Normandie

Projet de portail de valorisation du patrimoine documentaire des bibliothèques de Basse-Normandie Projet de portail de valorisation du patrimoine documentaire des bibliothèques de Basse-Normandie Centre régional des Lettres de Basse-Normandie Introduction La genèse le CRLBN valorise le patrimoine des

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département

La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département Dossier de presse La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département Comprendre les enjeux du très haut débit et mieux appréhender la fibre optique comme infrastructure d avenir

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne --

Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne -- Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne -- Atelier Collectivités Territoriales Conférence Francophone ESRI - Versailles 11 octobre 2007 CG53/DFAGI/DSI Ronan JEGO 10/2007

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail