Coque d ordinateur portable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coque d ordinateur portable"

Transcription

1 IUT Lyon 1 - Génie Mécanique et Productique Science des matériaux F315 Sélection des matériaux Examen sujet 1 NOM et prénom : Groupe : Durée de l épreuve : 55 min. Aucun document autorisé, calculatrices non programmables uniquement. Répondre sur la feuille exclusivement et toujours donner les expressions littérales. Coque d ordinateur portable Afin de réaliser des ordinateurs portables les plus légers et les plus fins possibles, le choix du matériau utilisé pour la fabrication de la coque est un élément essentiel. La coque d un ordinateur portable peut être assimilée à un assemblage de plaques. Dans un premier temps, nous allons sélectionner les meilleurs matériaux pour limiter la déformation élastique de la coque lorsqu elle subit un effort de flexion. La flèche élastique δ d une plaque de longueur L, largeur b et épaisseur e, soumise à une force F est donnée par : 12F L3 δ = CEbe 3, (1) où E est le module d Young du matériau constituant la plaque et C une constante qui dépend uniquement de la distribution de la force F sur la plaque. 1. Par une démarche rigoureuse de sélection de matériaux, établir l indice de performance pour la réalisation d une coque rigide (flèche élastique maximale imposée) la plus légère possible (4 pts). 2. Afin d assurer une certaine résistance de la coque aux chocs, les matériaux sélectionnés devront posséder une résilience supérieure à 10 kj/m 2 (la résilience G Ic est reliée à la ténacité K Ic et au module d Young E par la relation G Ic = KIc 2 /E). En détaillant la procédure utilisée, établir une liste classée des 6 meilleurs matériaux répondant au cahier des charges (3 pts).

2 3. Dans la liste déterminée à la question 2, calculer le rapport des masses d une coque réalisée avec le meilleur matériau, et d une coque réalisée avec les matériaux suivants (3 pts). 4. On souhaite à présent réaliser une coque la plus fine possible. Par une démarche rigoureuse de sélection de matériaux, établir l indice de performance correspondant (4 pts).

3 5. En détaillant la procédure utilisée, établir une liste classée des 6 meilleurs matériaux répondant au cahier des charges (toujours en tenant compte du critère sur la résilience) (3 pts). 6. On souhaite à présent réaliser une coque résistante la plus fine possible. L indice de performance correspondant est : I = σ f, (2) où σ f est la résistance en traction du matériau. Établir une liste classée des 6 matériaux suffisamment résilients et maximisant cet indice de performance (3 pts).

4 1. Module-Densité Module d'young E Diamant Alumines Verres Uniaxial Poterie Aciers Composites Stratifiés Roche,Pierre Ciment,Béton Sn Pb Parallèle poreuses Module d'young Limite inférieure de E pour les solides réels Bois Perpendiculaire Epicéa Dérivés du bois Polymères Droites directrices pour concevoir à poids minimum PVC plastifié Butyle dur Elastomères Liège Mousses de polymères Butyle mou Densité (c) Michael F Ashby (c) Editions Dunod, pour la traduction française

5 Diamant 2. Résistance-Densité Verres Composites Uniaxial Stratifiés Poterie Aciers Fontes Résistance Liège Parallèle Dérivés du bois Bois Perpendiculaire Butyle mou Mousses de polymères Mg Ciment Béton Polymères Elastomères Roche Pierre poreuses Pb Droites directrices pour concevoir à poids minimum Densité (c) Michael F Ashby (c) Editions Dunod, pour la traduction française

6 6. Ténacité-Module d'young Droite Composites Stratifiés Uniaxial Aciers Ténacité Mousses de polymères Polymères Fissure // Dérivés du bois poreuses Fiss. T Bois Plâtre Verre Silice Ciment Béton Roches usuelles Poterie Fontes Diamant Glace Seuil inférieur de Module d'young (c) Michael F Ashby (c) Editions Dunod, pour la traduction française

2 Choix de matériau pour un mât de planche à voile (8 points)

2 Choix de matériau pour un mât de planche à voile (8 points) IUT Lyon 1 - Génie Mécanique et Productique Science des matériaux M3104 Sélection des matériaux Examen 2014-2015 NOM et prénom : Groupe : Durée de l épreuve : 55 min. Aucun document autorisé, calculatrices

Plus en détail

Critères de sélection des matériaux

Critères de sélection des matériaux Critères de sélection des matériaux Quels outils pour faire le meilleur coix? Jean Colombani 04 7 44 85 70 jean.colombani@univ-lyon1.fr Laurent Joly 04 7 43 6 11 laurent.joly@univ-lyon1.fr Vittoria Piscedda

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.2 Le béton 2.2.1 Les constituants du béton 2.2.2 Les types de béton 2.2.3 La résistance à la compression 2.2.4 La résistance

Plus en détail

CHAPITRE XXIX : SELECTION DES MATERIAUX PAR L INGENIEUR (TD)

CHAPITRE XXIX : SELECTION DES MATERIAUX PAR L INGENIEUR (TD) CHAPITRE XXIX : SELECTION DES MATERIAUX PAR L INGENIEUR (TD) A.-F. GOURGUES-LORENZON Ce chapitre s inspire de la méthode dite «d Ashby» (voir Références), qui consiste à regarder le matériau d abord comme

Plus en détail

Propagation d une fracture dans un composite à renfort fibreux

Propagation d une fracture dans un composite à renfort fibreux Propagation d une fracture dans un composite à renfort fibreux On considère le cas d une fracture se propageant en traction dans un composite renforcé par des fibres. On discutera uniquement ici la situation

Plus en détail

Champs de contraintes pour le béton structural

Champs de contraintes pour le béton structural Aurelio Muttoni et Miguel Fernández Ruiz Champs de contraintes pour le béton structural Les champs de contraintes constituent un outil basé sur le théorème statique (ou borne inferieure) de la théorie

Plus en détail

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux

NOTE DE CALCUL. Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) Fondations profondes par pieux forés à la tarière creuse. Note de Calcul - Pieux Keller Fondations Spéciales Siège Social 2 rue Denis Papin 67120 Duttlenheim Tél. : 03 88 59 92 00 Fax : 03 88 59 95 90 www.keller-france.com Silo ECOCEM à FOS SUR MER (13) NOTE DE CALCUL Fondations profondes

Plus en détail

CORPS MORTS. Plus le corps mort est massif et lourd, mieux c est.

CORPS MORTS. Plus le corps mort est massif et lourd, mieux c est. CORPS MORTS PRINCIPES DE FABRICATION DES CORPS MORTS Il est essentiel que le DCP soit retenu par un corps mort massif et bien conçu. Les ancres du commerce sont en général trop coûteuses. Il est possible

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques Matériaux II travaux pratiques Détermination des contraintes résiduelles dans un assemblage soudé GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Définition Un état de contrainte existant dans

Plus en détail

Machine de caractérisation des matériaux

Machine de caractérisation des matériaux Machine de caractérisation des matériaux Aperçu des développements pédagogiques La liste des développements pédagogique qui suit aussi bien en enseignement transversal qu en enseignement de spécialité

Plus en détail

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits Devis de cours DEC - 570.C0 Design industriel NOM DU PROGRAMME Dernière modification : 5 février 2003 Nº du cours Titre du cours 203-570-SF Structure et analyse de produits Pondération Heures Préalables

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Myriam Bouichou - Elisabeth Marie-Victoire Les ciments naturels dans le patrimoine européen: histoire,

Plus en détail

Benchmark poutre en flexion 3 points

Benchmark poutre en flexion 3 points Benchmark poutre en flexion 3 points Le benchmark consiste en un essai de flexion 3 points d une poutre en béton armé sous chargement statique afin d étudier son comportement mécanique jusqu à la rupture.

Plus en détail

Code_Aster. Indicateurs de décharge et de perte de proportionnalité du chargement en élastoplasticité

Code_Aster. Indicateurs de décharge et de perte de proportionnalité du chargement en élastoplasticité Titre : Indicateurs de décharge et de perte de proportionn[...] Date : 21/07/2009 Page : 1/7 Indicateurs de décharge et de perte de proportionnalité du chargement en élastoplasticité Résumé On présente

Plus en détail

BANQUE D'ÉPREUVES DUT-BTS - SESSION 2011 - ÉPREUVE DE GÉNIE CIVIL ET PHYSIQUE DU BÂTIMENT

BANQUE D'ÉPREUVES DUT-BTS - SESSION 2011 - ÉPREUVE DE GÉNIE CIVIL ET PHYSIQUE DU BÂTIMENT BANQUE D'ÉPREUVES DUT-BTS - SESSION 2011 - ÉPREUVE DE GÉNIE CIVIL ET PHYSIQUE DU BÂTIMENT CODE ÉPREUVE : BE-CIVI L usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome, non imprimantes

Plus en détail

3. Conditions supplémentaires pour des installations sur chauffage de sol

3. Conditions supplémentaires pour des installations sur chauffage de sol Conditions préalables Indications importantes pour la pose d un sol ter Hürne Veuillez également prendre en compte les Informations supplémentaires pour le collage des produits, que vous trouverez dans

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage.

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage. FICHE PEDAGOGIQUE Objectif du TD : - Calculer des résultantes de forces réparties - Calculer le moment de forces réparties - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer

Plus en détail

des carrefours giratoires

des carrefours giratoires Chapitre6 Entretien des carrefours giratoires 6.1 Entretien des giratoires en béton 6.1.1 Entretien de surface 6.1.2 Interventions ponctuelles sur réseaux 6.2 Entretien des giratoires en béton bitumineux

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 Les granulats à béton - Généralités variables influençant la qualité du béton - Caractéristiques des granulats - Propriétés des granulats à béton - Essais

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP E Page 1 sur 6 Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Service marketing Concevoir le produit Bureau d étude Définir le produit Préparer la fabrication Bureau des méthodes Fabriquer

Plus en détail

Korrigenda Corrections (T) Norme SIA 265, 1 er tirage, 2003 Version française État 08.07.2009

Korrigenda Corrections (T) Norme SIA 265, 1 er tirage, 2003 Version française État 08.07.2009 Korrigena (T) Norme SIA 265, 1 er tirage, 2003 Version française État 08.07.2009 Page 17 2.2.6 24 3.4.2.2 29 4.2.6 30 4.2.8.1 Formel (29) 33 4.4.2.4 Formel (46) 34 4.5.2.1 Formel (48) Pour es actions assimilées

Plus en détail

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite»

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» Règlement du concours Page 1/5 Article 1 : Introduction La compétition est ouverte exclusivement aux Écoles et Universités. L objectif est de concevoir et fabriquer

Plus en détail

Séminaire Sciences de l ingénieur

Séminaire Sciences de l ingénieur Séminaire Sciences de l ingénieur Le référentiel Analyser Modéliser Observer un système Modéliser un système Agir sur le système Analyser le besoin Analyser le système Caractériser des écarts Rechercher

Plus en détail

Concours Blanc N 1 Enoncé

Concours Blanc N 1 Enoncé Concours Blanc N 1 Enoncé Physique 20 QCM Durée de l épreuve : 60 min 20 pts Physique 1 QCM 1 Une bille, de masse m = 140 g, est accrochée à un fil inextensible de longueur l = 30 cm, de masse négligeable.

Plus en détail

Maisons & matériaux. Éléments d architecture

Maisons & matériaux. Éléments d architecture Maisons & matériaux Éléments d architecture Pierre Bois Verre Métal Béton MAISONS & MATÉRIAUX Éléments d architecture Réalisation : Equipo Loft Publications Coordination éditoriale : Cristina Paredes Benítez

Plus en détail

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Page 1 / 6 PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Les systèmes PB sont des formulations d'époxy moussant développés pour des productions in situ de mousse

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

pvc Un vent nouveau dans le domaine des fenêtres-pvc

pvc Un vent nouveau dans le domaine des fenêtres-pvc pvc Un vent nouveau dans le domaine des fenêtres-pvc ECOLOGIE TAVAPET est composé de PET (polytéréphtalate d'éthylène) extrudé, fabriqué à partir de bouteilles de boisson recyclées. Par un procédé technologique

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

Voirie à faible trafic en béton. Conception et dimensionnement

Voirie à faible trafic en béton. Conception et dimensionnement DOCUMENTATION TECHNIQUE Routes n 82 Décembre 2002 Voirie à faible trafic en béton. Conception et dimensionnement La voirie en béton est constituée d un revêtement en béton de ciment, qui sert de couche

Plus en détail

Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton

Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton Détermination expérimentale des performances de différents enduits de protection incendie du béton C. Lanos, C. Baux, Y. Mélinge LGCGM EA 3913 Equipe MT-Rhéo Rennes, France. Christophe.lanos@univ-rennes1.fr

Plus en détail

Contrôle des adhésifs

Contrôle des adhésifs Contrôle des adhésifs Masse volumique On utilise un pycnomètre de type Hubbard uniquement pour la mesure de la masse volumique des adhésifs liquides comportant des solvants volatils. - Nettoyer puis sécher

Plus en détail

SYNTHÈSE TESTS MATIÈRES. Test 01 RÉSISTANCE Á L EAU 40 MAXIMUM SANS RETOUCHE RETOUCHE RÉSISTANCE Á LA CHALEUR DÉFINITION DU TRAIT INTÊRET ADHÉRENCE

SYNTHÈSE TESTS MATIÈRES. Test 01 RÉSISTANCE Á L EAU 40 MAXIMUM SANS RETOUCHE RETOUCHE RÉSISTANCE Á LA CHALEUR DÉFINITION DU TRAIT INTÊRET ADHÉRENCE 01 PAPIER PAPIER DESSIN Á L EAU PAPIER CALQUE PAPIER DE SOIE PAPIER CREPON CARTON BRUT PAPIER PHOTO PAPIER CARTON COUCHE BRILLANT PAPIER CARTON COUCHE SATINE CUIR LISSE BRUT CUIR ASPECT DAIM 02 Á L EAU

Plus en détail

DIRECTIVES DE MISE EN ŒUVRE Carreaux grand format en intérieur 01.07.2014 / 04.2014 / SIKA SCHWEIZ AG /

DIRECTIVES DE MISE EN ŒUVRE Carreaux grand format en intérieur 01.07.2014 / 04.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / DIRECTIVES DE MISE EN ŒUVRE 01.07.2014 / 04.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / TABLE DES MATIÈRES 1 DEFINITION DE GRAND FORMAT 3 2 RESTRICTIONS POUR LE DOMAINE EXTERIEUR 3 3 SUPPORTS 3 3.1 Planéité du support 3

Plus en détail

les avirons de la performance

les avirons de la performance les avirons de la performance Fournisseur officiel de l équipe de France d aviron Palette La forme de la palette est la partie de l aviron où l essentiel des gains d efficacité peut se faire. C est donc

Plus en détail

CHAPITRE XXVIII : ETUDE DE CAS : UNE NOUVELLE CANALISATION EN POLYMERE? (TD)

CHAPITRE XXVIII : ETUDE DE CAS : UNE NOUVELLE CANALISATION EN POLYMERE? (TD) CHAPITRE XXVIII : ETUDE DE CAS : UNE NOUVELLE CANALISATION EN POLYMERE? (TD) N. BILLON Le domaine de l adduction d eau potable se partage entre plusieurs matériaux dont le polyéthylène haute densité (PEhd),

Plus en détail

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Nous arrivons à ce qui a véritablement motivé la fondation de la thermodynamique : l étude des machines

Plus en détail

Façades en pierres apparentes

Façades en pierres apparentes FICHE TECHNIQUE Façades en pierres apparentes 2 4 CONNAÎTRE > Fonctions et dimensions des murs de pierres > Les pierres > Les mortiers > Typologie des murs REGARDER > Diagnostic des façades > Salissures

Plus en détail

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies 1 Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies I. Les forces travaillent. 1. Effets d une force. Les forces appliquées à un système peut : - Déformer

Plus en détail

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD Jacques Blouin, ing. M. Sc. Directeur Ouvrage d art GENIVAR Société

Plus en détail

Tubes pour puits de pétrole et de gaz: modes de dégradation et essais de corrosion. Florian THEBAULT. Dunkerque 18/11/2010

Tubes pour puits de pétrole et de gaz: modes de dégradation et essais de corrosion. Florian THEBAULT. Dunkerque 18/11/2010 Tubes pour puits de pétrole et de gaz: modes de dégradation et essais de corrosion Florian TEBAULT Colloque SF2M Colloque SF2M Dunkerque 18/11/2010 Plan Vallourec & VRA (Vallourec Research Aulnoye) Puits

Plus en détail

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur 3.1- Caractérisations temporelles 3.1.1- Introduction : réponse d une sonde de température Pt100 Un four est a une température θ F =100 C supérieure à la température

Plus en détail

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section.

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section. POUTRE SIMPLE LINTEAU COUVERTURE 3.1 Introduction - considérations générales. On définit la flèche f comme la déformation maximale d un élément de structure soumis à une flexion simple (Mf). La flèche

Plus en détail

F9460PC-F9469PC-F9473PC

F9460PC-F9469PC-F9473PC F9460PC-F9469PC-F9473PC Rubans transferts acryliques Fiche technique Mars, 2011 Dernière version : Octobre 2010 Description du produit Propriétés physiques Les rubans transferts 9460, 9469 et 9473 sont

Plus en détail

DOSSIER MASSE MODELABLE

DOSSIER MASSE MODELABLE Piracef AC/ 2010-2011 Aurigemma Delphine DOSSIER MASSE MODELABLE LE MASTIC 1. Définition 2. Son utilisation 3. Différentes sortes de mastic 4. A modeler 1. Définition Le mastic a différentes définitions.

Plus en détail

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h * Banque filière PT * BANQUE PT - EPREUVE I-B. Epreuve de Physique I-B Durée 4 h Etude d'une micropompe électrostatique Indications générales : On donnera tous les résultats avec leur unité. Les candidats

Plus en détail

Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur

Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur Résumé : Dimensionnement de structure de fourche de levage selon l Eurocode 3. 1. Introduction Soumission de Philippe REITER, ingénieur structures

Plus en détail

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010 ACIER Dr. Adamah MESSAN École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) Les aciers 1. Propriétés 2. Traitement des aciers 3. Produits et utilisations LES ACIERS 1. Propriétés 1.1 Propriétés physique *Massevolumique:

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

6. Epure d Arrêt de barre et Vérification des appuis

6. Epure d Arrêt de barre et Vérification des appuis 6.1 Treillis de Ritter Mörsch 6. Epure d Arrêt de barre et Vérification des appuis Afin de mieux comprendre le fonctionnement d'une poutre en béton armé, commençons par étudier la nature et l'intensité

Plus en détail

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine

8.4 Les produits en béton fabriqués en usine 8.4 Les produits en béton fabriqués en usine La fabrication en usine de produits en béton permet de rationaliser la production, d apporter la qualité d une fabrication industrielle et de réaliser une importante

Plus en détail

SCIENCES DES MATÉRIAUX 1/7

SCIENCES DES MATÉRIAUX 1/7 SCIENCES DES ATÉRIAUX / EENTO SCIENCES DES ATÉRIAUX SCIENCES DES ATÉRIAUX / Grandeur STRUCTURES CRISTALLOGRAPHIQUES ET PROPRIETES PHYSIQUES asse volumique r (g.cm - ) Température de fusion ( C) Coeficient

Plus en détail

LYX Foam Digital. Matière: Plaques de PVC expansé satiné spécial impression numérique protégé 1 face

LYX Foam Digital. Matière: Plaques de PVC expansé satiné spécial impression numérique protégé 1 face LYX Foam Digital ThyssenKrupp Cadillac Plastic Groupe de Marchandise C 41 FBGT Matière: Plaques de PVC expansé satiné spécial impression numérique protégé 1 face Avantages / Description Produit «Blanc

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Dossier Design. I. Evolution du Design. 1.Premières esquisses

Dossier Design. I. Evolution du Design. 1.Premières esquisses Dossier Design I. Evolution du Design 1.Premières esquisses Dès le mois de novembre, plusieurs dessins papier ou modèles sous Solid Concept avaient été réalisés à l occasion des avants projets. En voici

Plus en détail

Duripanel : plaque d appui pour plancher Directives d application

Duripanel : plaque d appui pour plancher Directives d application 1 Généralités Les présentes directives d'application sont spécifiquement destinées pour l'utilisation des plaques de construction ETERNIT coe plaque d'appui pour la pose de planchers intérieurs. Ces directives

Plus en détail

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques konstruktive leidenschaft 01.2016 Vimark 2 5 DESCRIPTION COMPOSITION MÉLANGE ET POSE EN ŒUVRE CARNIVAL est une chape ciment minérale autolissant

Plus en détail

aux portes, fenêtres et fermetures

aux portes, fenêtres et fermetures Projet financé par l UE Le marquage CE appliqué aux portes, fenêtres et fermetures Marc GOESSEL Adjoint au Chef de Division CSTB BAIES et VITRAGES Pour un accès libre au marché européen! Fenêtres et Portes

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL

Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL Applications Joints de dilatation entre dalles (intérieur et extérieur) Joints de liaison entre poutrelles métalliques et murs (construction en bâti) Avantages Haute

Plus en détail

FIBROLAB. Panneaux composites pour la création, la rénovation et la mise aux normes des laboratoires alimentaires

FIBROLAB. Panneaux composites pour la création, la rénovation et la mise aux normes des laboratoires alimentaires FIBROLAB Panneaux composites pour la création, la rénovation et la mise aux normes des laboratoires alimentaires Fournil de boulangerie Cuisine commerciale Poissonnerie Laboratoire pâtisserie Cuisine centrale

Plus en détail

Résistance des matériaux : méthode des éléments finis. Rappels de cours et exercices avec solutions

Résistance des matériaux : méthode des éléments finis. Rappels de cours et exercices avec solutions Résistance des matériaux : élasticité, méthodes énergétiques, méthode des éléments finis Rappels de cours et exercices avec solutions Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département

Plus en détail

HYDROPANEL Solution Haute performance. La plaque ciment multifonctions

HYDROPANEL Solution Haute performance. La plaque ciment multifonctions HYDROPANEL Solution Haute performance La plaque ciment multifonctions à l épreuve des bricoleurs RÉSISTE À LA CHARGE Forte résistance à l arrachement Des essais de résistance à forte charge ont démontré

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système 1. Calcul du chargement en fatigue de la vis de fixation du robot Afin de calculer la charge sur chaque fixation, on calcule le moment des différentes forces appliquées au système ( + socle), en négligeant

Plus en détail

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E CALCUL AUX ÉTATS LIMITES CANADA GUIDE DU CONCEPTEUR VERSALAM E Rapport d'évaluation CCMC 12472R VERSALAM Système de planchers et de toits de haute performance GCVL 2 Le SIMPLE FRAMING SYSTEM LE SYSTÈME

Plus en détail

Méthodes thermiques d analyse

Méthodes thermiques d analyse UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Département de B.M.F. Méthodes thermiques d analyse Pr Khalil EL GUERMAÏ Méthodes Thermiques d Analyse 1)- Introduction 2)- Analyse

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

Colle époxydique structurale

Colle époxydique structurale Notice Produit Edition 22 08 2011 Numéro 9.33 Version n 2012-011 Sikadur -33 Colle époxydique structurale Description Sikadur -33 est une colle structurale thixotrope à 2 composants, mélange de résine

Plus en détail

CHARTE DES TERRASSES - OULLINS

CHARTE DES TERRASSES - OULLINS CHARTE DE QUALITE POUR LES TERRASSES DE LA VILLE D OULLINS LA BOITE David Vial Architecte _ 29 RUE MASSÉNA 69006 LYON T. 04 37 48 41 34 F. 04 88 04 95 19 _ WWW.LABOITE-ARCHI.FR D.VIAL@LABOITE-ARCHI.FR

Plus en détail

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9

Travaux de Voirie. Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007. Page 1 sur 9 Travaux de Voirie Marché à bons de commandes C.C.T.P. Le 10 août 2007 Page 1 sur 9 1. DISPOSITIONS GENERALES Le présent cahier constitue le Cahier des Clauses Techniques Particulières des marchés à bon

Plus en détail

Caractéristiques des produits FERMACELL

Caractéristiques des produits FERMACELL Conseil de pro : des produits FERMACELL Plaque de plâtre armé de fibres Plaque Powerpanel H 2 O Plaque Powerpanel HD Granule d`égalisation Granule pour Nid d`abeille Mortier d`égalisation Plaque Powerpanel

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Partie V: Propriétés mécaniques des matériaux

Partie V: Propriétés mécaniques des matériaux Partie V: Propriétés mécaniques des matériaux Chapitre 14 Propriétés mécaniques Pour beaucoup de matériaux, les propriétés mécaniques déterminent leurs applications potentielles. Ce chapitre fournit une

Plus en détail

(OLT4) (Entreprises industrielles, approbation des plans et autorisation d exploiter) 1

(OLT4) (Entreprises industrielles, approbation des plans et autorisation d exploiter) 1 Ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT4) (Entreprises industrielles, approbation des plans et autorisation d exploiter) 1 822.114 du 18 août 1993 (Etat le 1 er juin 2009) Le Conseil fédéral

Plus en détail

COMPOSITE SOLUTIONS. PB 170, PB 250, PB 400, PB 600 Systèmes époxydes pour production de mousses alvéolaires. Fiche Technique.

COMPOSITE SOLUTIONS. PB 170, PB 250, PB 400, PB 600 Systèmes époxydes pour production de mousses alvéolaires. Fiche Technique. COMPOSITESOLUTIONS Fiche Technique PB 170, PB 250, PB 400, PB 600 Systèmes époxydes pour production de mousses alvéolaires La série des produits PB sont des formulations à deux composants, destinée à la

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE 1. Mezzanine. Manuel technique

MANUEL TECHNIQUE 1. Mezzanine. Manuel technique MANUEL TECHNIQUE 1 Mezzanine Manuel technique 2 Laqué (option) Classe de produit P6 Mélaminé (option) Rainure & languette Applications structurelles CARACTERISTIQUE STANDARD OPTIONS POSSIBLES - Panneaux

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

Couple en fonction de la vitesse

Couple en fonction de la vitesse Le comportement roue rail : comment déplacer la limite de traction: 10,00 9,00 8,00 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00 0 Couple en fonction de la vitesse atinage 125 BB BB BB CC TGV ETUDE DU COMOTEMENT

Plus en détail

La résistance aux chocs Acoustichoc et systèmes Impact

La résistance aux chocs Acoustichoc et systèmes Impact La résistance aux chocs Acoustichoc et systèmes Impact Une nouvelle dimension de panneaux 600x600 mm Une offre adaptée à chaque local Une absorption acoustique élevée Un choix de 7 coloris Résistance au

Plus en détail

la cloison temps Une cloison sur mesure, d une grande précision, adaptable au millimètre près à toutes les trames du bâtiment.

la cloison temps Une cloison sur mesure, d une grande précision, adaptable au millimètre près à toutes les trames du bâtiment. synops / / 2 la cloison temps Une cloison sur mesure, d une grande précision, adaptable au millimètre près à toutes les trames du bâtiment. synops / / 3 la cloison synops synops est une cloison métallique

Plus en détail

Corpus Vitrearum Directives pour la conservation et la restauration des vitraux Deuxième édition, Nuremberg 2004

Corpus Vitrearum Directives pour la conservation et la restauration des vitraux Deuxième édition, Nuremberg 2004 1 INTRODUCTION 1.1 Les présentes directives ont pour objectif de définir les principes déontologiques qui régissent la conservation et la restauration des vitraux, de toutes époques. Elles sont conçues

Plus en détail

Powerwall, le panneau parfait pour le système d isolation extérieure de façades.

Powerwall, le panneau parfait pour le système d isolation extérieure de façades. Nouveau système Powerwall, le panneau parfait pour le système d isolation extérieure de façades. Convient à une large gamme de finitions de façades. Studiebureau Omgeving-Mortsel Nouveau système Il est

Plus en détail

Indicateurs de décharge et de perte de proportionnalité du chargement en élastoplasticité

Indicateurs de décharge et de perte de proportionnalité du chargement en élastoplasticité Titre : Indicateurs de décharge et de perte de proportionn[...] Date : 10/10/2012 Page : 1/9 Indicateurs de décharge et de perte de proportionnalité du chargement en élastoplasticité Résumé On présente

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE ES CHEMINS E FE BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE C - 7 ALUMINIUM ET ALLIAGES 'ALUMINIUM EITION : 01/1985 Index 1. CLASSIFICATION...3 1.1. Objet...3 1.2. Composition, caractéristiques mécaniques

Plus en détail

Création (commentaires): 21 décembre 2010 21/12/10 : correction du modèle élasto-plastique (dia 11-2-4)

Création (commentaires): 21 décembre 2010 21/12/10 : correction du modèle élasto-plastique (dia 11-2-4) Création (commentaires): 21 décembre 2010 21/12/10 : correction du modèle élasto-plastique (dia 11-2-4) Suite à l analyse expérimentale qui a mis en évidence plusieurs comportements non linéaires de matériaux,

Plus en détail

! CONSEIL. Les abrasifs appliqués. Définition : Les grains abrasifs :

! CONSEIL. Les abrasifs appliqués. Définition : Les grains abrasifs : Les abrasifs appliqués Définition : Un abrasif désigne un corps dur et tranchant qui permet d enlever de la matière. Une action mécanique (manuelle ou avec une machine) est requise, contrairement aux agents

Plus en détail

00.00.00 Corniche en chlorure de polyvinyle (PVC) Deceuninck MURVINYL ou DEEPLAS

00.00.00 Corniche en chlorure de polyvinyle (PVC) Deceuninck MURVINYL ou DEEPLAS dossier... - dd.... 1 00.00.00 Corniche 00.00.00 Corniche en chlorure de polyvinyle (PVC) Deceuninck MURVINYL ou DEEPLAS 00.00.00A Corniche en profilés creux en PVC QF m Deceuninck MURVINYL n d'ordre 1

Plus en détail

Cours MP-1a : MOULAGE

Cours MP-1a : MOULAGE Cours MP-1a : MOULAGE Ce chapitre vise à l'acquisition des savoir-faire : M O U L A G E Mettre en place des simulations d obtention de pièces brutes par fonderie et injection plastique (S4222) Choisir

Plus en détail

Fig.1. Orientation dans une plaque renforcée par 30% de fibres de verre. Orifice d'injection

Fig.1. Orientation dans une plaque renforcée par 30% de fibres de verre. Orifice d'injection ème Congrès Français de Mécanique Besançon, 9 août au septembre Comportement en flexion de matériaux composites à fibres courtes A. Djebbar a, M. Salviab, S.Larbi a. b. a Laboratoire de Mécanique, Structure,

Plus en détail

SSNL122 - Poutre cantilever multifibre soumise à un effort. Ce test concerne la validation de poutre multifibre avec une modélisation en POU_D_TGM.

SSNL122 - Poutre cantilever multifibre soumise à un effort. Ce test concerne la validation de poutre multifibre avec une modélisation en POU_D_TGM. Titre : SSNL122 - Poutre cantilever Multi-Fibres soumise à[...] Date : 31/01/2014 Page : 1/7 SSNL122 - Poutre cantilever multifibre soumise à un effort Résumé : Ce test concerne la validation de poutre

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique

Plus en détail

Verre de protection incendie FIRESWISS FOAM et FIRESWISS COOL. Intégration harmonieuse et lumineuse pour un verre de protection incendie

Verre de protection incendie FIRESWISS FOAM et FIRESWISS COOL. Intégration harmonieuse et lumineuse pour un verre de protection incendie Verre de protection incendie FIRESWISS FOAM et FIRESWISS COOL Intégration harmonieuse et lumineuse pour un verre de protection incendie FIRESWISS FOAM Protection contre le feu, la fumée et la radiation

Plus en détail