Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise"

Transcription

1 Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise 1

2 SOMMAIRE La rentabilité en entreprise, c est quoi? 3 principaux leviers pour améliorer sa rentabilité 3 principaux leviers pour maîtriser sa rentabilité Synthèse 2

3 Rappel de quelques notions comptables COMPTE RESULTAT SIMPLIFIE (SIG) CHIFFRES D AFFAIRES - Achats consommés MARGE BRUTE - Autres achats et charges externes VALEUR AJOUTEE - Impôts & taxes - Charges personnel EXEDENT BRUT EXPLOITATION - Dotations d exploitation RESULTAT D EXPLOITATION Produits &charges Linancières Produits & charges exceptionnels IS RESULTAT NET 3

4 Rappel de quelques notions comptables B I L A N S I M P L I F I E ACTIF PASSIF ACTIF IMMOBILISES CAPITAUX PROPRES Provisions risques & charges ACTIF CIRCULANT DETTES Stock Créances Disponibilités & divers Emprunts Dettes fournisseurs Dettes Liscales & sociales & divers 4

5 La rentabilité des PME françaises en % CA Taux de marge = 21% EBE/VA Marge brute Valeur ajoutée REX EBE Source banque de France. Base FIBEN juillet 2013, échantillon de PME non Linancières sur

6 La rentabilité en Entreprise, c est quoi? ProLitabilité = RN /CA PROFITABILITE Productivité = CA / effectif ou Nb produits/heure PRODUCTIVITE RENTABILITE Économique & Linancière Renta Eco : ROCE = REX / TOTAL BILAN Renta Fi : ROE = RN / CAPITAUX PROPRES 6

7 Comment augmenter la rentabilité économique en entreprise? En diminuant ses coûts En augmentant qualitativement son CA En optimisant son organisation de rentabilité 7

8 Les 3 leviers pour améliorer sa rentabilité Chiffre d affaires Réduction des coûts Optimisation de l organisation u Comment Liabiliser son CA et s assurer que toutes les livraisons, prestations soient bien facturées? ü En mettant en place des procédures et des contrôles clés : Formaliser le Llux d information entres les différents services (la vie d une commande, d un dossier client ) Réaliser des clôtures trimestrielles et idéalement mensuelles ü En utilisant des solutions informatiques adaptées à son métier: ERP ou progiciel qui permet de sécuriser le Llux d information Devis / commande / fabrication / livraison / facturation pour les entreprises industrielles Devis/ contrat / suivi des prestations / échéances / facturation pour les entreprises de services 8

9 Les 3 leviers Chiffre d affaires pour améliorer sa rentabilité Optimisation de l organisation Réduction des coûts u Comment optimiser son CA sans augmenter le volume d affaires? ü En analysant les prix de vente en fonction de l offre, du marché et des concurrents : En segmentant son offre commerciale par typologie de client En innovant, en rajoutant des services En facturant des frais supplémentaires, non inclus dans les prix de revient, justiliés et expliqués aux clients 9

10 Les 3 leviers pour améliorer sa rentabilité Chiffre d affaires Réduction des coûts Optimisation de l organisation u Optimiser les achats de matières premières / prestations de sous- traitance ü Mettre en place des appels d offre pour tous les achats récurrents dépassant un certain volume Grille d analyse: prix, qualité, délai ü Consulter systématiquement deux fournisseurs pour tout nouveau produit, service ü Mettre en place une cellule de veille sur les nouveaux procédés, les nouveaux fournisseurs u Contrôler les stocks de matières premières ü Gérer les entrées et sorties de stock si possible en temps réel pour Liabiliser le stock théorique ü Instaurer des inventaires tournants (à valider avec l expert comptable) ü Maitriser la démarque inconnue : écart entre le stock théorique et stock physique 10

11 Les 3 leviers pour améliorer sa rentabilité Chiffre d affaires Réduction des coûts Optimisation de l organisation u Réduire les frais Lixes ü Mise en concurrence des opérateurs téléphoniques, des contrats d énergie ü Réviser les contrats d entretien matériel, véhicule et les contrats de maintenance informatique tous les 2 ans ü Etudier les contrats de location (parc informatique, photocopieurs) versus achats ü Renégocier les contrats d assurance régulièrement en s assurant qu ils sont à jour. 11

12 Les 3 leviers pour améliorer sa rentabilité Chiffre d affaires Réduction des coûts Optimisation de l organisation u Gestion de la productivité et des ressources humaines ü Analyser les compétences et développer la polyvalence ü Analyser les composantes de la masse salariale : déterminer les fonctions externalisables ü Gérer les baisses et pics d activités ponctuels Soit par l intérim Soit par un aménagement du temps de travail ü Analyser le circuit de l information, les activités redondantes ou les pertes d information les ressaisies manuelles ou la non exploitation des données 12

13 Les 3 leviers pour améliorer sa rentabilité Chiffre d affaires Réduction des coûts Optimisation de l organisation u Maitriser sa production industrielle ou la réalisation de vos prestations ü Gérer le planning de commandes, les délais de fabrication, les délais de livraison ü Contrôler la productivité des machines pour les produits industriels ou le nombre de jours/hommes pour les sociétés de services ü Mesurer la qualité produit /service Analyse des réclamations clients, retour marchandises Analyse des délais des projets réalisé par rapport au délai prévu 13

14 Comment maîtriser la rentabilité de son entreprise? En calculant ses coûts de revient par produit / activité / service En pilotant avec des comptes d exploitation par produit / par activité / service En maitrisant son seuil de rentabilité global En maitrisant son résultat d exploitation 14

15 Les 3 leviers pour maitriser sa rentabilité Seuil de rentabilité Coût de revient Comptes d exploitation u Le compte de résultat prévisionnel ou business plan est INDISPENSABLE pour toute entreprise ü Normalement réalisé avec votre expert comptable pour les TPE et votre responsable administratif pour les PME/PMI Ø Déterminer le CA minimum à réaliser pour commencer à dégager des bénélices / le point mort u Le budget mensuel : outil de pilotage de l activité ü En fonction de l historique et des effets de saisonnalité ü En fonction des dates des nouveaux investissements, recrutements Ø Déterminer ainsi le seuil de rentabilité mensuel de l entreprise 15

16 Les 3 leviers pour maitriser sa rentabilité Seuil de rentabilité Coût de revient Comptes d exploitation u Que faut- il intégrer dans le coût de revient? L ensemble des charges de l entreprise: coût complet Les charges d exploitation de la structure: coût de production u Quelles sont les paramètres utilisés pour le calcul? Les taux de productivité retenus Les charges directes (ex l atelier de production ) Les clés de répartition pour les charges indirectes (ex les services administratifs) u Quel est le prix de vente du marché? u Quel objectif de marge, l entreprise veut, peut dégager? 16

17 Les 3 leviers pour maitriser sa rentabilité Seuil de rentabilité Coût de revient Comptes d exploitation u Le compte d exploitation établi par activité, gamme de produits ou par projet est un véritable outil de pilotage, d analyse et de prise de décision u Cela nécessite: ü Un minimum de comptabilité analytique (par destination de charges) ü Des arrêtés comptables mensuels (valorisation des encours et variation de stock) ü Un budget mensualisé u Cela permet ü De déterminer où l entreprise perd ou gagne de l argent ü De lancer des analyses ciblées et de prendre des actions correctives rapidement ü In Line, de maîtriser son résultat d exploitation global et sa rentabilité 17

18 SYNTHESE u Pour améliorer et maîtriser sa rentabilité, il faut: ü Un pilote : c est vous dirigeant(e) d entreprise ü Des co- pilotes: un contrôleur de gestion interne ou externalisé (à temps partagé) des experts consultant(e)s et professions réglementées ü Des outils de gestion : du simple tableur Excel et logiciel comptable aux progiciels métier et aux ERP (sous open source). u Dans tous les cas, ce qui reste primordial c est la $iabilité et l exhaustivité des informations. 18

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

LA THEORIE FINANCIERE

LA THEORIE FINANCIERE ANALYSE FINANCIERE DEFINITIONS Ensemble de méthodes et d instruments qui permettent de traiter les informations comptables et de gestion en vue de formuler une appréciation de la situation financière,

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance. Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min)

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance. Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Sage 100 Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage - Société par Actions Simplifiée au capital de 500

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Annexe financière pour l année 2013

Annexe financière pour l année 2013 1/5 Nom de votre association ----------------------------------------------------------------------------- Sigle -----------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr

Le Club de Gestion. Organiser sa comptabilité. www.club gestion.fr A la lecture du blog www.a6pro.eu de Geneviève Texier, j ai découvert cet article écrit par Jean Paul Debeuret, Organisateur de la Caravane des Entrepreneurs et créateur de la Tv des entrepreneurs. Il

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

1- ANALYSEZ UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT

1- ANALYSEZ UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT 1- ANALYSEZ UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT OBJECTIF : Permettre aux stagiaires d optimiser le suivi et la gestion de son entreprise PRE REQUIS: Avoir au minimum 1 an d'exercice Analyse du compte de

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Permettre à des non-initiés d acquérir les rudiments pour une pratique opérationnelle de la comptabilité générale, en examiner les finalités et leur apporter

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

PROGRAMME INTRODUCTION & DEFINITION

PROGRAMME INTRODUCTION & DEFINITION PRATIQUES & TECHNIQUES D ELABORATION DES ETATS DE SYNTHESE LIASSES COMPTABLE & FISCALE PROGRAMME Directeurs, Chefs de département et tout cadre responsable, cadres financiers, comptables, cadres juridiques,

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

Outil de projections financières coop céréales appros 30 juin

Outil de projections financières coop céréales appros 30 juin Outil de projections financières coop céréales appros 30 juin Pierre Chevallier, Projexium 48 Rue de Condé 69002 Lyon, pierre.chevallier@projexium.com 06 82 56 88 60 Objectifs Métier Création d une activité

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Etat civil ( à dupliquer en fonction du nombre d associés) (joindre un CV au présent dossier) Nom :... Nom de Jeune Fille : ------------------------------------- Prénom

Plus en détail

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne

Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne PERIGORD DEVELOPPEMENT Projet d'implantation d'activité économique sur le territoire de la Dordogne DOSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Page 1 Le dossier pourra, le cas échéant, être complété par les éléments

Plus en détail

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014 SAVOIR LIRE ET INTERPRÉTER SES DOCUMENTS COMPTABLES Animée par Thierry GARBAYE CONFERENCE du 14/11/2014 Les 3 + du CECOGEB CENTRE CONSULAIRE DE GESTION AGRÉÉ DE BORDEAUX Le + fiscal : sécurisation Le +

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT HOLDING

PLAN DE FINANCEMENT HOLDING Hors Taxes PLAN DE FINANCEMENT HOLDING BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 1 Frais

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 19 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. CAS DE SYNTHESE... 3 1.1. CALCUL DE RENTABILITE D IMMOBILISATIONS ACQUISES... 3 1.2.

Plus en détail

Comptabilité appliquée à l officine

Comptabilité appliquée à l officine Comptabilité appliquée à l officine I. Le compte de résultat spécifique Rappel ; qu est ce qu un compte de résultat? Il sert à analyser le résultat de l activité : PRODUIT 7. CHARGES 6. = résultat Il sert

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité et mathématiques financières

Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité et mathématiques financières الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي المادة: المحاسبة والرياضيات المالية Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité

Plus en détail

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION R/D Recherche Développement Production Distribution - A6 : Prod. - A7 : CA - A8 : Distribution - A9 : PR de Prod. - A10 : Exportation - A11

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

COMPRENDRE & INTERPRETER UN BILAN & UN COMPTE DE RESULTAT

COMPRENDRE & INTERPRETER UN BILAN & UN COMPTE DE RESULTAT GEST 01 COMPRENDRE & INTERPRETER UN BILAN & UN COMPTE DE RESULTAT Durée : 14 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Comprendre la logique du compte de bilan et du compte de résultat Identifier

Plus en détail

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale COURS 470 Série 11 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

ÉPREUVE 5. La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées.

ÉPREUVE 5. La Partie Gestion hôtelière et droit et la Partie Mathématiques seront traitées sur des copies séparées. ÉPREUVE 5 GESTION HÔTELIÈRE ET MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures 30 Coefficient : 7 La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées. Les deux copies

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE Dans les périodes de crise, la capacité des entreprises industrielles à maîtriser leurs modèles économiques et leur apport de valeur ajoutée est une des compétences clés. Les tensions sur les prix de revient

Plus en détail

PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS Éléments du programme faisant objet d évaluation en Examen National

PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS Éléments du programme faisant objet d évaluation en Examen National االمتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا اإلطار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 0202 - شعبة العلوم االقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET Annexe 1-2. Les ratios ont été regrpés en quatre catégories selon qu'ils ont trait aux conditions

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité Sommaire Présentation 5 Chapitre 1 L'approche financière de l entreprise 15 1 Définition et objectif 15 2 Les sources d information de l analyse financière 15 A L information comptable 15 1) Les comptes

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

Entreprise Individuelle DEMO Analyse (Euro) Page 2

Entreprise Individuelle DEMO Analyse (Euro) Page 2 Rapport d analyse TPE Logiciel Analyse Dossier d analyse Exercice 2005 clos le 31/12/2005 Entreprise individuelle Démo 40 rue de la Forêt 75019 PARIS Tel : 0825 825 670 Fax : 0825 825 816 Email : infos@test-sa.fr

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE SUIVI BUDGÉTAIRE FILIALE DIRECTION UNITÉ PROJET

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE SUIVI BUDGÉTAIRE FILIALE DIRECTION UNITÉ PROJET SCRABBLE WEB COMPTA COMPTABILITÉ DES ENGAGEMENTS COMPTABILITÉ FINANCIÈRE SYSTÈME COMPTABLE DE L ENTREPRISE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE INTÉGRÉ SUIVI BUDGÉTAIRE SUIVI DE LA TRÉSORERIE FILIALE USINE DIRECTION

Plus en détail

INTRODUCTION. Logique financière vs logique industrielle

INTRODUCTION. Logique financière vs logique industrielle INTRODUCTION Logique financière vs logique industrielle Multiplication des faillites de PME/ difficultés d accès au crédit bancaire. Difficultés de grands groupes pourtant performants au niveau industriel

Plus en détail

EXERCICE COMPLEMENTAIRE ETABLIR UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT

EXERCICE COMPLEMENTAIRE ETABLIR UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT EXERCICE COMPLEMENTAIRE ETABLIR UN BILAN ET UN COMPTE DE RESULTAT L entreprise HACHE & AIME est une entreprise spécialisée dans la fabrication de robes sur mesure qu elle vend à des particuliers. Elle

Plus en détail

un document pour séduire et convaincre

un document pour séduire et convaincre Le business plan un document pour séduire et convaincre Fiche d identité du projet Le marché Caractéristiques, répartition Acteurs, concurrence Se situer dans la démarche Clients, Choix stratégiques, positionnement,segmentation

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes

Rapport financier 2007. Budget prévisionnel 2008. Rapport du commissaire aux comptes Rapport financier 2007 Budget prévisionnel 2008 Rapport du commissaire aux comptes Parc Euromédecine 209 rue des Apothicaires 34196 Montpellier cedex 5 Tél 04 67 52 64 17 Fax 04 67 52 02 74 E-mail contact@ors-lr.org

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental. Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable

Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental. Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable Les objectifs de l atelier Comprendre l intérêt d un tableau de bord dans une entreprise Savoir construire

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h)

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Vous souhaitez analyser la situation financière de l entreprise Arnault et disposez pour cela de la liasse fiscale de l année N (Bilan

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L1 EG Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Session de mai 2013 Épreuve de : système

Plus en détail

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité?

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? Introduction Laurent Tarazona, Directeur Commercial Profession Comptable ADP Micromégas ADP Micromégas ADP 60 ans d expertise paie et RH Un métier

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

PRIX JULIE MAS 2014-2015

PRIX JULIE MAS 2014-2015 PRIX JULIE MAS 204-205 D O S S I E R D E.. La création et le développement d une jeune entreprise constituent sans doute le défi le plus passionnant proposé par la vie professionnelle. La diversité des

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

Le projet d entreprise = un projet de vie

Le projet d entreprise = un projet de vie Le projet d entreprise = un projet de vie Le porteur de projet - la démarche les étapes Les outils l étude la synthèse la vente du projet EDHEC BUSINESS SCHOOL - 372, Rue Verte - 59170 CROIX Entrepreneuriat

Plus en détail

IV. Rapport Financier

IV. Rapport Financier IV. Rapport Financier 1. Bilan au 31 décembre 2014 page 2 2. Compte de Résultat 2014 page 3 3. Commentaires annexes aux comptes 2014 page 5 4. Etat des Immobilisations page 13 5. Etat des Amortissements

Plus en détail

Lire et Comprendre Son Bilan

Lire et Comprendre Son Bilan Entrepreneurial Services Lire et Comprendre Son Bilan - Le bilan comme outil de gestion Jean-Jacques Schwab Agent fiduciaire diplômé Organisateur brevet fédéral Sous-directeur Ernst & Young SA Place Chauderon

Plus en détail

Gestionnaire polyvalent de PME

Gestionnaire polyvalent de PME Gestionnaire polyvalent de PME SESSION janvier 2016 1 - Objectifs : Cette formation spécialisée permet d'acquérir les outils et techniques nécessaires en comptabilité, en fiscalité, en gestion et en traitement

Plus en détail

Les notions de patrimoine

Les notions de patrimoine THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre N, M. Alméda crée une entreprise spécialisée dans la vente au détail

Plus en détail

GROUPE FREELANCE.COM COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012-1

GROUPE FREELANCE.COM COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012-1 GROUPE FREELANCE.COM COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012-1 GROUPE FREELANCE.COM Bilan consolidé au 30 juin 2012 (En euros) ACTIF Notes 30.06.2012 31.12.2011 ACTIF IMMOBILISÉ Ecarts d acquisition 4.1 706

Plus en détail

GERER SON ENTREPRISE Formation en présentiel (21 heures)

GERER SON ENTREPRISE Formation en présentiel (21 heures) Programme détaillé GERER SON ENTREPRISE Formation en présentiel (21 heures) Public : Toute personne assurant ou participant à la gestion d une entreprise (et tout particulièrement d une jeune entreprise

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

LA DECISION DE FINANCEMENT

LA DECISION DE FINANCEMENT o o o o o o o Séance 1 : Les critères de sélection des modes de financement. Séance : Exercices sur le coût d une source de financement. Séance 3 : Contrôle. Séance 4 : Le choix d une structure optimale

Plus en détail

Diagnostique financier

Diagnostique financier Diagnostique financier Biographie : Analyse financière, Grandguillot, Gualino, Memento LMD Analyse financière, De la Bouleri, Dunot, Gestion-Finance Partie 1 : Analyse financière Analyse financière = Analyse/redécoupage

Plus en détail

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE

PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE PARTIE I PRESENTATION DE LA TECHNIQUE ET DE L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE I LES PRINCIPES DE LA LOGIQUE COMPTA SECTION I LE PRINCIPE DE LA COMPTABILITE EN PARTIE DOUBLE I Le fonctionnement de l entreprise

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

CAP INVESTORS 13 janvier 2010

CAP INVESTORS 13 janvier 2010 CAP INVESTORS 13 janvier 2010 ICtelecom aujourd hui Positionnement et marché Solutions multiplay sur le marché des PME Editeur et intégrateur d offres de convergence Données clés Une maitrise de la technologie

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise?

Comment valoriser une entreprise? Comment valoriser une entreprise? Les patrons de PME françaises ont en général peu d idées de ce que vaut leur entreprise, ou alors des idées approximatives voir fausses. Ils ne se poseront la question

Plus en détail

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2

ANNEXE 4 : BILAN - ACTIF. Exercice N, clos le : Amortissements,provisions 2 Numéro SIRET ANNEXE 4 : BILAN ACTIF Frais d'établissement Immobilisations Corporelles Terrains Constructions Instal. techniques, matériel et outillage Autres immobilisations corporelles Immobilisations

Plus en détail

Sage 100. pour l industrie. Abordez votre gestion en toute sérénité

Sage 100. pour l industrie. Abordez votre gestion en toute sérénité Sage 100 pour l industrie Abordez votre gestion en toute sérénité Sage 100 pour l industrie Faites de votre gestion un levier de performance Gagner des parts de marché, optimiser sa production, sécuriser

Plus en détail

Etablir un budget prévisionnel. Projets-19 projets19@projets19.org 01 53 26 57 37

Etablir un budget prévisionnel. Projets-19 projets19@projets19.org 01 53 26 57 37 Etablir un budget prévisionnel Projets-19 projets19@projets19.org 01 53 26 57 37 Présentation Introduction Présentation dela formation Présentation des intervenants Présentation du programme de la formation

Plus en détail

les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) 1) CARACTERISTIQUES les SIG sont un tableau mettant en évidence des INDICATEURS de l'activité de l'entreprise : * document facultatif, sauf pour les entreprises

Plus en détail

Evolution Nombre illimité de sociétés, d exercices, journaux, écritures Plans comptables par activité prêts à l emploi

Evolution Nombre illimité de sociétés, d exercices, journaux, écritures Plans comptables par activité prêts à l emploi Ciel Compta E V O L U T I O N Complet et performant, pour tenir votre comptabilité générale, analytique et budgétaire, encaisser plus vite vos factures, faire le point sur vos comptes et gagner du temps

Plus en détail

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance Les outils de pilotage de la TPE Comment les concevoir, les aligner et les déployer sur les facteurs clés de succès? Définition Objectifs Limites Tableau de bord de la TPE Ce que l on va dire Systèmes

Plus en détail