Tinkuy SARL. Date de rendu : 08/12/2011. Bilan de stage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tinkuy SARL. Date de rendu : 08/12/2011. Bilan de stage"

Transcription

1 Promotion 2011 MSA 2 Management durable et RSE Tinkuy SARL M. Renaud LE CHATELIER M. Jean-Marc LORACH Date de rendu : 08/12/2011 Tinkuy SARL

2 Sommaire Remerciements...3 Copie du CV actualisé...4 Introduction...5 I/ Bilan de la recherche d entreprise Lesraisonsduchoixdel école Lechoixdelaspécialisation Larecherched entreprise LechoixdelasociétéTinkuy...9 II/Présentationdel entreprise OrigineduprojetTinkuy ActivitésdeTinkuy Organisationetprésentationchiffrée...14 III/Rapportd activitésprofessionnelles Phased adaptationaumétieretauxoutilsdetinkuy Premièrespropositionsetrefontedel offre Etude«Votreavissurlaconcertationterritoriale!» Animationdecommunautés(«communitymanagement») Créationetdéveloppementd unréseauautourdelathématiqueterritoriale Prospectioncommerciale Partenariatavecl AssociationInnovationcitoyenneetdéveloppementdurable(ICDD)...21 IV/Bilandescompétences Qualités,compétencesetmanquesauniveauprofessionnel Qualitésetmanquespersonnels Relationsavecautrui Organisationdutravail Bilandel alternance...28 Conclusion...30 Sitographie...31 Annexes

3 Remerciements Au niveau de l Iseam / Iseadd, je tiens à exprimer ma reconnaissance à : M. Jean-Marc Lorach pour m avoir permis d intégrer le MSA 2 «Management durable et RSE» lors de la rentrée décalée de janvier 2011 ; Mme Sandrine Pagnier-Cadieu pour ses conseils, ses orientations et sa sollicitude à l égard des étudiants, en particulier durant le temps de recherche d entreprise. Du côté de l entreprise Tinkuy, j adresse des remerciements particuliers à Renaud Le Chatelier pour avoir retenu et appuyé ma candidature, ainsi que pour son management, tant sur le plan purement professionnel qu humain. J espère lui avoir facilité la tâche sur ce point. Ma gratitude va plus largement à Frédéric Poussard et Damien Boyer (ainsi que les personnes qui «gravitent» autour de Tinkuy) pour l accueil qui m a été fait, pour la confiance qui m a été accordée et pour leur empathie à mon égard. Sans oublier l ambiance chaleureuse, qui a contribué à mon épanouissement dans mes missions. 3

4 Copie du CV actualisé Franck Bureau 3, rue Emmanuel Arago Noisy-le-Sec Tél : Mail : 24 ans, Permis B CHARGÉ DE MISSION RSE / DÉVELOPPEMENT DURABLE FORMATION 01/11 > 02/12 Master 2 «Management durable et Responsabilité Sociale des Entreprises» Institut supérieur d'études en alternance du management (ISEAM), Marne-la-Vallée (77) 01/08 > 09/09 Master 2 «Analyse des politiques économiques», mention Economie du développement durable Institut d'économie et de management de Nantes (IEMN) Mémoire : «Apports de l'analyse économique à l'activité de concertation» 09/06 > 06/07 Licence de Sciences économiques et Gestion, spécialité économie UFR Droit, Economie-gestion d'angers (49) EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE 04/11 > 02/12 Consultant junior web 2.0 et développement durable (en alternance) Tinkuy SARL, Start Up spécialisée en intelligence collective, Paris (75) Veille, évènementiel, prospection commercial, suivi de projets, community management Réalisations : 3 évènements, gestion de deux communautés web (+ de membres) 04/10 > 12/10 Ouvrier saisonnier Pépinières Claude Michel, Le Mesnil en Vallée (49) 11/08 > 12/09 Chef de projet TASSILI, Agence de conseil en communication territoriale et environnementale, Nantes (44) Actions d intelligence territoriale, de communication et de concertation locale Veille, rédactionnel, supports de communication, études spécifiques Thèmes suivis : éolien offshore, aménagement hydraulique, méthanisation, ligne THT 04/07 > 06/07 Agent territorial (stagiaire) Mairie de Saint-Herblain, service développement durable (44) Évaluation de l'agenda 21, communication interne et externe Réalisations : gestion de la rubrique DD de l intranet, plaquettes, stands, etc.) INFORMATIQUE Environnement PC et Messagerie et navigateurs Internet web 2.0 Sites communautaires en environnement pro. Pack Office (Word, Excel, Power Point) Illustrator et Photoshop CS4 (notions) LANGUES Anglais & Espagnol opérationnels PAR AILLEURS Actualité politique, sociale et économique Développement durable Cinéma (projectionniste bénévole pendant. 3 ans) Sport (football - compétition pendant 12 ans, tennis, course à pied, via ferrata) Travaux saisonniers divers pendant 5 ans (employé commercial, agent communal, ouvrier cimentier, cueilleur de pommes) 4

5 Introduction Dans le cadre d une formation en alternance plus que dans d autres cursus, la mission en entreprise (ou autre organisation) revêt une grande importance. En effet, elle a pour but d appliquer une partie des connaissances acquises en cours, mais également de se forger une expérience significative, sur une période assez longue. Cette mission doit par ailleurs (et dans la mesure du possible) permettre aux étudiants de mûrir leur projet professionnel, sur la base des compétences acquises, mais aussi de la «vie» au sein de la structure d accueil. Ce document devra donc rendre compte de la période de recherche d entreprise, des missions assurées mais aussi du ressenti vis-à-vis de cette expérience, au travers d un bilan de compétences complet (qualités personnelles et professionnelles notamment). Il devra également se pencher sur l expérience que constitue l alternance, à la fois sur la forme et sur le fond (interactions entre cours et vie en entreprise notamment). Dans mon cas, ce bilan de stage ne prendra pas en compte l ensemble de mon expérience au sein de la société Tinkuy. En effet, je n ai débuté ma collaboration avec celle-ci qu à partir du début du mois d avril, après avoir intégré le MSA 2 «Management durable et RSE» lors de la rentrée décalée de janvier. Aussi, ma convention de stage alterné ne prend pas fin en décembre mais en février. Cela me permettra d avoir une expérience similaire à celle des étudiants ayant suivi la formation sur 14,5 mois. Par conséquent, je travaillerai les deux premiers mois de l année 2012 à temps plein. Néanmoins, les huit mois (dont 1,5 à temps plein) sur lesquels je vais me baser me donneront suffisamment de «matière» pour rédiger un bilan de stage et pour prendre du recul vis-à-vis de cette expérience. 5

6 I/ Bilan de la recherche d entreprise 1.1- Les raisons du choix de l école Lors de l année universitaire , j ai suivi un Master 2 Economie du développement durable à l IAE-IEMN (Université de Nantes). Je partais du principe que mes chances d insertion professionnelle à la sortie de ce cursus dépendraient en grande partie de mon stage de fin d études, que j ai réalisé au sein de l agence Tassili, société spécialisée dans le conseil en concertation territoriale. A la fin de celui-ci (en décembre 2009), je pensais avoir une expérience assez significative pour m insérer sur le marché du travail sous quelques mois. Cependant, la période n était pas idéale pour cela. De plus, mon profil ne ressortait probablement pas assez, puisque je ne disposais ni d une formation prestigieuse et reconnue, ni d une expérience de plusieurs années comme demandé dans la plupart des fiches de poste, ni d une certaine maturité. En octobre 2010, j ai discuté avec une personne avec qui j étais en Licence et qui était dans une situation similaire à la mienne. Nous envisagions tous les deux d entamer le plus vite possible une formation complémentaire afin de nous relancer dans une perspective d insertion professionnelle. Cette personne songeait fortement à se tourner vers l alternance, qui permet de mettre un pied dans l entreprise tout en acquérant des connaissances de part la formation dispensée en parallèle. Je me suis rendu compte que ce mode serait particulièrement adapté à ma situation. Dès lors, une simple recherche Google m a permis de trouver l Iseam et d étudier son offre de formation. Le fait que l institut proposait une rentrée décalée en janvier était pour moi une excellente opportunité en matière de calendrier ; en effet, elle me permettait d entamer au plus vite une formation, sans avoir à attendre la prochaine rentrée «conventionnelle» (soit quasiment un an). Par conséquent, j ai préparé mon dossier de candidature durant le mois de novembre 2010, la date butoir de réception étant fixée par l école à début décembre Le choix de la spécialisation En consultant l offre de formation de l Iseam, je me suis très vite arrêté sur deux MSA 2 qui correspondait à la fois à mon profil et à mes aspirations : les spécialisations «Management du développement durable» et «Management durable et RSE». 6

7 J ai un temps envisagé de postuler pour les deux filières mais je me suis finalement décidé à faire un choix clair dès le départ. Je me suis rendu compte que le cycle «Management du développement durable» me paraissait trop général, avec un risque fort de redondance par rapport aux enseignements que j avais pu recevoir lors de mon Master (1 et 2) d Economie du développement durable. En outre, je m étais largement intéressé à la Responsabilité sociale des entreprises lors de ces deux années de formation. J avais développé une vraie curiosité pour ce concept, et également le sentiment que le secteur privé avait un rôle et un pouvoir prépondérant dans la mise en œuvre globale du développement durable. De plus, j avais acquis des compétences en matière de communication et de relations publiques, que je percevais comme des atouts pour postuler à des postes dans le domaine de la RSE. L évolution de la loi NRE (Nouvelles règlementations économiques), qui oblige un nombre conséquent d entreprises à rendre compte des enjeux sociaux et environnementaux liés à leurs activités, a conforté ma volonté d opter pour cette spécialité. Cela a notamment renforcé dans mon esprit le sentiment que les débouchés seraient plus importants que dans d autres filières, tant pour trouver une entreprise d alternance que pour les perspectives d emploi futures La recherche d entreprise Ayant su peu de temps avant d entamer la formation que j étais reçu, je n avais pas commencé à démarcher concrètement des entreprises ou des structures. Pour cela, je préférais attendre les conseils du DOP et particulièrement le séminaire TRE, pour formaliser efficacement mes lettres de motivation et mon Curriculum Vitae. Cependant, j avais mis en place une veille sur les offres de stage et d alternance, notamment afin de me faire une idée précise des compétences et des profils recherchés. Une fois le séminaire TRE passé et mon CV validé, j ai engagé la phase de recherche active. Malgré mon volontarisme, il apparaissait difficile d atteindre l objectif des trente candidatures par semaine : d une part, parce que nous avions cours de rattrapage le mercredi et d autre part parce que j étais hébergé relativement loin de Lognes. Dans un premier temps, j ai essentiellement répondu à des offres publiées sur les sites spécialisés ou sur les sites internet des structures qui recrutaient, que ce soit pour des stages à temps plein sur six mois ou pour des missions en alternance, qui étaient plus rares. En 7

8 parallèle, j ai également rédigé des candidatures spontanées, à destination de cabinets de conseil et d entreprises qui me plaisaient a priori. Le fait de me positionner sur des offres de stage à temps plein m a valu assez peu d appels pour prise d informations, notamment du fait du format de l alternance (durée, temps partiel, salaire), de mon profil (probablement) mais aussi du fait que les entreprises semblaient moins pressées que moi dans leur processus de recrutement. Dans un second temps, j ai donc fait un peu plus de «quantitatif», avec des lettres de motivation un peu moins travaillées, à destination de structures de conseil principalement. Je ne suis pas vraiment favorable à ce type de candidatures, mais il faut avouer que cela permettait de mettre son CV dans les mains de davantage de recruteurs. Cela s imposait également du fait que le délai pour trouver une structure d accueil était restreint pour les personnes rentrées en janvier. Dans le domaine de la RSE, les entreprises sont souvent de taille importante et ont également une portée internationale. Les offres requéraient donc la plupart du temps un niveau d anglais très bon. Cela s est avéré être un problème de mon point de vue, parfois rédhibitoire pour candidater lorsque je ne remplissais pas d autres compétences demandées. Par ailleurs, l un des principaux écueils que j ai rencontrés dans ces offres portait sur le profil de communicant régulièrement mentionné. Bien qu ayant travaillé dans le domaine du conseil en communication, je ne m estimais pas répondre à un profil pur de communicant. D un point de vue géographique, mon horizon de recherche était fixé à l ensemble de l Île-de- France, ainsi qu à certaines villes des Pays de la Loire (Angers, Nantes) du fait de la localisation de mes parents. N ayant pas un logement fixe jusqu à mon embauche, je m intéressais plus aux missions qu à la localisation des entreprises. En définitive, je n ai cherché activement une entreprise que durant deux mois et demi, mais ceux-ci ont été extrêmement intenses. Psychologiquement, cette phase de recherche a pour moi été assez usante ; en effet, il était très frustrant et peu encourageant de recevoir des réponses négatives par mail à proportion du nombre de candidatures envoyées. En outre, du fait de la rentrée décalée et des délais plus courts pour trouver une entreprise, j avais quasiment en permanence la date butoir de recherche à l esprit. N étant pas vraiment à l aise avec le téléphone, j avais pris le parti de rappeler les potentiels recruteurs principalement si j avais le sentiment d avoir un profil compatible avec celui décrit dans les offres et/ou si je me voyais assez bien travailler dans les entreprises concernées. 8

9 Au total, j ai obtenu huit contacts téléphoniques (appels provenant des structures), dont quatre ont débouché sur un entretien pour les postes suivants : Assistant en analyse financière (spécialisé en ISR) à Natixis ; Chargé de mission Territoires durables à la Délégation des Pays de la Loire du Comité 21 ; Chargé de mission développement durable à la Société d économie mixte (Sem) des Pays de la Loire ; Consultant web 2.0 / développement durable au sein de la société Tinkuy. Il ne s agissait que de réponses à des offres pour des stages en six mois temps plein Le choix de la société Tinkuy J ai candidaté auprès de la société Tinkuy suite à une annonce publiée sur le site L Etudiant.fr le 22 février 2011 (cf. Annexe n 3). Il se trouve que j avais découvert la société un peu avant par hasard, via la plateforme Tinkuy.fr ; je comptais lui faire parvenir une candidature spontanée, l offre de stage m a permis de mieux orienter ma lettre de motivation. Bien que n étant pas familier à 100% du web 2.0, je me suis bien retrouvé dans les compétences demandées, mais également dans le passage «[vous] cherchez un travail en lien avec vos valeurs personnelles». Après l envoi de ma candidature, M. Renaud Le Chatelier m a recontacté au début de la semaine suivante. Nous avons fixé un rendez-vous le 3 mars. Je lui ai en premier lieu présenté mon parcours, en termes d études et d expériences professionnelles ; j ai également expliqué le choix de la formation au sein de l ISEAM. M. Le Chatelier s est ensuite présenté à son tour, puis m a dressé l historique et les activités précises de Tinkuy. Ensuite, nous avons échangé autour des missions potentielles. Ma relative connaissance des collectivités et de leur fonctionnement a retenu l attention de M. Le Chatelier, Tinkuy souhaitant relancer le volet territorial de son offre. Globalement, cet entretien et les discussions qu il a amenées se sont déroulés de manière extrêmement positive, avec un très bon «feeling» réciproque. Seul écueil, mais non des moindres : la question financière. Tinkuy étant une structure de très petite taille avec une visibilité réduite, le coût d un stagiaire en alternance apparaissait rédhibitoire car il s agissait d un investissement non négligeable sur quasiment un an. 9

10 Malgré cela, j ai tâché de maintenir le contact avec M. Le Chatelier, ce qui je pense a donné la preuve de ma motivation à travailler pour Tinkuy. L étape suivante a consisté à rencontrer M. Le Chatelier et ses deux associés. Du fait de leurs emplois du temps assez chargés, nous avons convenu d un entretien au CNIT de la Défense, en marge du salon Produrable Ce deuxième entretien s est globalement bien déroulé, avec évidemment une bonne part de questions approchantes à celles du premier. Le but pour les trois associés était à mon avis d évaluer quatre points principaux : ma personnalité, ainsi que ma capacité à pratiquer le télé-travail, à m impliquer dans le projet Tinkuy et à remplir des objectifs. S en sont suivies deux semaines assez angoissantes (entrecoupées par deux sessions de partiels), avec notamment des discussions autour des modalités liées à l alternance. A la suite d efforts financiers de la part de Tinkuy et de moi-même, nous avons pu parvenir à un accord, à mon grand soulagement. 10

11 II/Présentationdel entreprise 2.1- Origine du projet Tinkuy Tinkuy a été créée officiellement en novembre Cette société est le fruit d un projet commun porté par cinq personnes, amies ou se connaissant bien entre elles et ayant des compétences relativement complémentaires. En effet, au sein des fondateurs on trouvait des professionnels spécialistes en web-marketing, en animation de communautés, en développement informatique et dans le domaine du développement durable. Le nom de la société n est pas anodin et revêt une réelle signification, le terme «tinkuy» voulant dire «rencontre» en langue quechua. Le tinkuy est un mode de résolution de conflits utilisé dans les Andes, le but étant d arriver par le dialogue à une solution permettant d assurer la pérennité des générations futures et l harmonie des communautés. Tinkuy a bénéficié en juin 2009 du soutien financier de quatre investisseurs internationaux séduits par le projet et par la conviction de ses porteurs ; ceux-ci forment un comité stratégique. Les associés restent néanmoins majoritaires dans le capital de la SARL, ce qui leur assure une indépendance au niveau de la gestion et des orientations. Durant ses deux premières années d existence, Tinkuy a par ailleurs reçu plusieurs soutiens et récompenses significatifs : programme Oséo Innovation, prix Scientipôle en 2010, sélection parmi dix sociétés innovantes en 2010 dans le cadre du Carrefour des possibles. Par ailleurs, la société est membre du Pôle de compétitivité durable d Advancity Activités de Tinkuy L agrégation des compétences complémentaires des associés a fondé le but et le métier de la société : favoriser l intelligence collective via des solutions web et sur des sujets se rapportant au développement durable ou à des sujets connexes. En résumé, «Tinkuy est une équipe d'experts indépendants qui développent des solutions web 2.0 et des méthodologies innovantes pour aider les entreprises à répondre à leurs nouveaux 11

12 enjeux : organiser une concertation durable avec des parties prenantes ; libérer la créativité des équipes, accélérer et stimuler l'innovation» 1. L orientation de la société et la sensibilité des membres de l équipe fait que les prestations fournies s adressent principalement à des structures et à des acteurs engagés dans les domaines du développement durable ou de l intelligence collective. Les réalisations majeures de l entreprise concernent les sujets suivants : éducation / sensibilisation aux questions environnementales, biodiversité, commerce équitable, développement durable, investissement responsable, création de lien social, implication des collaborateurs ou des clients, développement économique, bien-être. Tinkuy a développé et anime deux communautés d échanges autour du développement durable, qui sont des vitrines du savoir-faire de la société (sur le plan de la technologie et de l animation) et des laboratoires (pour tester des évolutions technologiques) : Tinkuy.fr 2 (lancée en septembre 2008) pour les particuliers : plus de membres et près de 8000 publications ; SustainAtWork.fr 3 (qui a deux ans) pour les professionnels : plus de 1300 membres et plus de 1200 publications. Ces deux plateformes sont (et resteront) entièrement gratuites et publiques ; elles sont soumises à des conditions générales d utilisation. En dehors de cela, Tinkuy commercialise plusieurs types de solutions collaboratives : MyTinkuy People pour l implication des collaborateurs ou des parties prenantes plus largement ; cette solution peut être interne, semi-ouverte ou totalement publique selon les cas. Elle permet notamment le partage et l échange de bonnes pratiques sur des thèmes définis. MyTinkuy Clients, qui a pour principal objectif pour une entreprise de faire évaluer des produits ou services actuels ou en projet, voire de faciliter le dialogue avec sa clientèle. Cette solution sert à cerner les attentes de celle-ci et/ou à cibler des consommateurs pouvant servir de relais ou de prescripteurs de la marque. MyTinkuy City, solution destinée aux collectivités ou aux territoires ; l objectif est d impliquer les citoyens ou encore de favoriser l échange avec ou entre les habitants d une 1 Site internet de la société Tinkuy : 2 Site internet Tinkuy.fr, la communauté responsable : 3 Site internet SustainAtWork.fr, la communauté des professionnels responsables : 12

13 zone ou entité géographique précise (ville, communauté de communes / d agglomération, bassin d emploi, département, région). MyTinkuy Trophy et MyTinkuy Quizz, qui permettent à des entreprises de mener des actions ponctuelles ou «tournantes» sur des thèmes précis grâce à des plateformes dédiées. Ces solutions incluent la recherche de partenaires pour les cadeaux / lots et un volet communication autour de la démarche. Il existe par ailleurs la solution MyTinkuy Light, qui est une plateforme «clé en main» avec un graphisme et des fonctionnalités invariables. Bien entendu, il existe une certaine trame dans l ensemble de ces solutions ; elle se caractérise par un «arbre technologique» commun, qui a été créé afin de faciliter la coopération et une certaine ergonomie, au-delà des questions de graphisme. Dans la plupart des plateformes créées et développées, l on retrouve certains éléments, parmi lesquels l organisation par thématiques et par types de contenus, la valorisation des compétences (via le principe de notation), la présence de mots-clés favorisant les recherches, etc. A cela s ajoutent des fonctionnalités destinées à favoriser l animation et les interactions entre membres : messagerie interne, géolocalisation, moteur de recherche, agenda, etc. En outre, on a généralement la possibilité de partager les contenus par mail et via les réseaux sociaux «classiques» ; cela permet à la fois une ouverture vers l extérieur, du trafic vers la plateforme et cela favorise le recrutement de nouveaux membres. Cependant, il faut bien noter que les sites qui sont ainsi créés restent des «coquilles vides» sans contenus et sans membres. Cela implique d y associer des objectifs, une ligne éditoriale, des actions de communication ou de promotion adaptées aux enjeux du commanditaire. L un des principaux objectifs est de former une véritable communauté constituée de membres plus ou moins actifs. C est pourquoi les phases de cadrage (en amont du lancement du site) et d accompagnement (en aval) apparaissent fondamentales. Il n apparaît pas vraiment approprié d utiliser les termes de «place sur un marché» ou de concurrence lorsque l on évoque le positionnement de Tinkuy. En effet, la concurrence apparaît assez diffuse et elle dépend fortement des thématiques abordées et des publics envisagés (entreprises, territoires, réseaux d acteurs, etc.). Ainsi, en fonction des propositions ou des marchés, l entreprise peut potentiellement se trouver confrontée à des sociétés de conseil, à des agences de communication, à des structures de développement web (spécialisées ou non dans la création de réseaux sociaux), etc. De même, ce positionnement atypique fait qu en fonction des cas, les situations de concurrence peuvent se transformer en logiques de partenariat ou d apport d affaires. Ainsi, dans le cadre de propositions, des structures peuvent 13

14 se montrer intéressées uniquement par les outils web de Tinkuy et préfèrent assumer ellesmêmes des actions de sensibilisation et de communication connexes. Il y a donc assez peu de concurrence «frontale». Cela constitue cependant à la fois un avantage et un inconvénient car les formes de concurrence peuvent s avérer multiples et diffuses Organisation et présentation chiffrée Sur les cinq fondateurs de Tinkuy, deux ont quitté assez rapidement la société pour des motifs personnels ou professionnels. Les associés restant sont respectivement Gérant, Directeur commercial et développement durable, et Directeur marketing. Comme dans toutes les petites structures, les fonctions sont dans les faits multiples. En outre, la société fait appel à des prestataires extérieurs ou des partenaires récurrents (travailleurs individuels notamment), sur le développement de sites ou des actions de communication par exemple. Au total, l effectif moyen de la société oscille entre 4,5 et 5 équivalents temps plein. Dans cette structure, je me suis initialement placé en soutien de Renaud Le Chatelier, qui occupe la fonction de Directeur commercial et développement durable. La société ne dispose pas de locaux propres et les membres de l équipe pratiquent le télétravail. Les trois associés habitent dans l ouest parisien, dans un rayon relativement limité, ce qui facilite les entrevues entre eux. Tinkuy possède un capital de Après un premier exercice de lancement de l entreprise et de son activité, le chiffre d affaires a été multiplié par 2,2 lors de l année 2010, comme l indique le tableau ci-dessous. Les prévisions pour l exercice 2011 laissent présager une progression similaire du chiffre d affaires. Exercice du 01/11/2008 au 31/12/2009 Exercice du 01/01/2010 au 31/12/2010 Chiffre global d affaires

15 III/Rapportd activitésprofessionnelles 3.1- Phase d adaptation au métier et aux outils de Tinkuy Ma première mission a été de me familiariser avec les sites «propriétaires» de Tinkuy, à savoir Tinkuy.fr et SustainAtWork.fr. Il s agissait tout d abord de m y inscrire, de compléter mon profil, de me pencher plus en détail sur les publications, de commencer à voter pour celles que je trouvais les plus pertinentes, etc. Deuxièmement, cela consistait à m habituer à l architecture de ces sites et à me «faire la main» sur leurs outils et fonctionnalités plus particulièrement. Le but était que je sois opérationnel sur l utilisation des sites au plus tôt. Pour que celle-ci devienne instinctive, l un des meilleur moyens reste de publier soi-même, même s il n est pas si facile de «se lancer». La forme des articles est à ne pas négliger ; elle conditionne largement l ouverture et la lecture des articles, et par conséquent les votes des membres des communautés. Par le terme «forme» on entend donc un titre accrocheur, une ou des illustrations, l utilisation des éléments de mise en forme (paragraphes, caractères, etc.), l ajout de liens externes voire de vidéos, etc. Tout cela est permis par un éditeur wysiwyg : «What you see is what you get». Sur les sites édités par Tinkuy, l on insiste également sur la présence de mots-clés. Même s ils peuvent paraître accessoires a priori, ils permettent le référencement des publications dans les moteurs de recherche internes aux plateformes et externes. Leur choix est donc très important pour la visibilité des articles. En parallèle, l une de mes premières missions a été de consulter les présentations génériques des offres de Tinkuy, ainsi que certaines propositions vis-à-vis des territoires. Ici, il était souhaité que je commence à m approprier les offres (en particulier celle correspondant à l approche territoriale) et que je puisse me faire une idée plus précise de leurs champs d applications potentiels Premières propositions et refonte de l offre La phase d adaptation devait être l occasion de procéder à une refonte de la présentation de l offre MyTinkuy City, destinée aux territoires. Cependant, les choses ont quelque peu été 15

16 précipitées. En effet, l une de mes missions régulières était de veiller sur les appels d offre publics, chose qui avait été délaissée par les associés Tinkuy du fait d un manque de temps. Or, durant mon premier mois de stage, j ai sélectionné deux marchés potentiellement intéressants pour la société, auxquels nous avons décidé de répondre malgré les délais serrés liés aux dates limites de réponse (fin avril et mi-mai). L un concernait une démarche de démocratie participative et l autre portait sur la création d un réseau social numérique. Sur ces deux propositions, nous avons adopté un fonctionnement similaire. Je me suis chargé de remplir au maximum les documents administratifs et j ai apporté des éléments de contexte et de réponses à Renaud Le Chatelier, qui s est chargé de formaliser les propositions en grande partie. Malheureusement, nous n avons pas été retenus dans les deux cas mais cela a été formateur pour tous. Du point de vue de la société, cela a permis de se confronter aux exigences d un appel d offres (en particulier sur le plan administratif) et de réaliser certaines économies d échelle en vue de futures propositions (une partie des éléments des dossiers de consultation étant transposables). De mon côté, ces deux réponses ont considérablement accéléré mon apprentissage de l offre à destination des territoires, et de la formulation qui lui est associée. Sur ce dernier point, j ai également pu apporter des avis, du fait de ma précédente expérience dans le domaine du conseil territorial. En effet, les collectivités ont des spécificités, en premier lieu sur le champ lexical utilisé. Leurs rapports avec les citoyens sont différents de ceux d une entreprise avec sa clientèle et de même, les objectifs attendus divergent en ce qui concerne les territoires. Par conséquent, le choix des termes est très important et dans ce sens, je pense avoir influé sur l orientation générale de l offre afin que celle-ci soit moins commerciale / marchande que précédemment. Durant les mois de mai et juin, j ai également vécu mes premiers rendez-vous commerciaux, avec une même collectivité (une Ville de la région parisienne). Nous avons dans un premier temps rencontré avec Renaud Le Chatelier l Adjointe au développement durable ; lors d un second entretien, la responsable opérationnelle sur cette thématique ainsi que la directrice de la communication se sont jointes à nous. De manière générale, je me positionne lors des entretiens assez naturellement en soutien de l associé, qui en assure la conduite. Ainsi, mon rôle est avant tout de prendre des notes des échanges afin d être le plus exhaustif possible au moment du compte-rendu. Par ailleurs, je 16

17 peux librement intervenir lorsque je le juge opportun pour apporter des compléments ou précisions en rapport avec les propositions de Tinkuy ou avec les enjeux du prospect Etude «Votre avis sur la concertation territoriale!» Toujours dans un objectif d affiner l offre MyTinkuy City en la rendant la plus adaptée possible aux attentes des territoires et des citoyens, nous avons décidé de lancer une étude sur le thème «Votre avis sur la concertation territoriale!». Le but premier était de recueillir l avis de citoyens sur la place des outils numériques dans les processus de concertation et de communication territoriales, et de mettre en avant des pratiques innovantes en la matière. Mais il s agissait également d attirer l attention sur nos offres, et le cas échéant d identifier des contacts commerciaux directs ou indirects (prescription ou apport d affaires). Sur ce plan, j ai tout d abord participé à la préparation et à la mise en forme des questions. Le choix des mots et l orientation de ce questionnaire étaient excessivement importants pour permettre d une part d obtenir des réponses, et d autre part que celles-ci soient exploitables. Après l intégration des questions à un formulaire, celles-ci ont été mises en ligne sur SustainAtWork.fr via une publication dédiée 4. Ensuite, j ai pris en charge la diffusion du lien vers cet article via différents réseaux, en particulier via des hubs Viadeo thématiques. Ceux-ci permettent d atteindre des professionnels potentiellement intéressés par les questions soulevées. Dans le cadre de cette étude, nous avons délibérément choisi de ne pas nous adresser directement à des professionnels travaillant au sein de collectivités locales. Par téléphone, nous avons donc soumis ce questionnaire en priorité à des associations ayant souvent un rôle intermédiaire ou consultatif sur les thématiques de concertation territoriale, de démocratie locale et/ou de développement durable. Au total, nous avons recueilli une quinzaine de contributions significatives, qui nous ont donné une base intéressante en vue de leur traitement. Je me suis occupé d en réaliser la synthèse via un support Power Point, qui a ensuite été validée par Renaud Le Chatelier. 4 Votre avis sur la concertation territoriale : votre_avis_sur_la_concertation_territoriale 17

18 Les résultats de l étude ont eux-mêmes été diffusés sur SustainAtWork.fr 5 dans le courant du mois de juillet Animation de communautés («community management») A partir de la mi-juin et suite à une formation dispensée par Damien Boyer (Associé et Directeur marketing de Tinkuy), j ai pris en charge l ensemble de l animation du site SustainAtWork.fr, la communauté des professionnels responsables. Cela implique principalement la veille (et le vote éventuel) sur les nouveaux articles, la gestion des commentaires, l envoi de messages internes et la modération des publications si besoin. Concrètement, le rôle du «Support utilisateurs» est de corriger les fautes éventuelles (orthographe, conjugaison, mise en forme, etc.) et de veiller à ce que les publications aient la meilleure présentation et visibilité possibles. Pour ce faire, la messagerie interne est très utile ; elle permet de donner aux membres des conseils et des méthodes afin d améliorer leurs articles, ou de leur signaler un problème (sur un lien ou une image par exemple). Les recommandations doivent être très pédagogiques et expliquées et sous un angle positif ; cela montre l intérêt pour l interlocuteur de les appliquer sans lui demander trop de temps. Principalement, les suggestions portent sur : l absence ou le défaut d «image d accueil» ; l explicitation du titre de l article ; le manque d informations, de détails ou de mots-clés ; l ajout de liens externes «cliquables» dans le corps de l article ou de documents joints ; l intégration d une vidéo (possible grâce à son code embed) ; etc. Ici, on souhaite également rendre le maximum d utilisateurs à même de rédiger des publications «de qualité» (sur la forme et sur le fond) afin que leurs articles soient davantage lus et que les activités ou événements décrits soient visibles. Bien entendu, il s agit aussi de rendre la plateforme SustainAtWork.fr accueillante pour fidéliser les membres actuels et en «recruter» d autres. 5 Synthèse des résultats de l'étude 'Votre avis sur la concertation territoriale' menée par Tinkuy : synthèse_des_résultats_de_l_étude votre_avis_sur_la_concertation_territoriale menée_par_tinkuy 18

19 L autre grande tâche en matière d animation de communautés est de commenter les publications quand le besoin s en fait ressentir ; le but est de relancer sur une question connexe ou d obtenir des précisions. Enfin, il existe des missions avec lesquelles je commence à me familiariser pour «élargir ma palette» : l analyse des statistiques, la rédaction de newsletters, ainsi que l animation et la gestion des pages / comptes Facebook et Twitter concernant SustainAtWork.fr. Sur cette dernière partie, l objectif est de générer du trafic vers le site, mais aussi de relayer du contenu intéressant concernant les thématiques abordées. L objectif initial lié à cette nouvelle mission était double. Premièrement, il s agissait de me faire monter en compétences dans un domaine intéressant et valorisable pour moi. De manière sous-jacente, le but était également de soulager Damien Boyer qui assurait une grande part de ces tâches, afin qu il puisse consacrer plus de temps à la prospection et à la recherche de partenariats. En effet, l animation de communautés se révèle être chronophage, avec une partie incompressible et une autre dépendant de l activité sur les plateformes ou de l actualité plus ou moins dense Création et développement d un réseau autour de la thématique territoriale Dans la suite logique de la prise en main de l animation sur SustainAtWork.fr, nous avons souhaité développer un «lieu» où l on pourrait centraliser de manière publique des informations sur les thématiques territoriales sur lesquelles Tinkuy est susceptible d intervenir. Nous avons ainsi créé une page Facebook intitulée «Territoires 2.0» 6. L objectif est d y publier deux liens par jour en moyenne, accompagnés d une courte description qui doit être la plus accrocheuse possible. Cela impose un travail de veille sur les actualités, les événements, les articles nouvellement publiés et concernant des thématiques telles que le développement durable, la démocratie locale, les démarches de participation ou de consultation citoyennes innovantes, le marketing territorial, etc. Afin de créer du référencement et de mettre en lumière notre offre, j ai moi même été chargé de rédiger un à deux contenus par semaine sur ces sujets durant l été. La plupart était publiée 6 Page Territoires 2.0 sur Facebook : https://www.facebook.com/pages/territoires-20/

20 sur SustainAtWork.fr ; il s agissait de créer des «contenus de référence» en amont d événements, sur des initiatives remarquables ou sur des acteurs importants sur les thématiques retenues. Par ailleurs, j ai mis en place un système d alertes sur des termes ou expressions en lien avec la ligne éditoriale fixée avec les associés de Tinkuy. Cependant, celle-ci reste assez souple et je dispose d une grande liberté sur la publication, le but étant de varier les contenus du point de vue des thèmes et de leur forme. Dans cette tâche d animation de la page, c est donc à moi de juger de la pertinence des articles que je lis par exemple. Je dois également veiller à être objectif, et à manipuler avec prudence les informations trop politisées que je pourrais être amené à publier. Un autre moyen de veille efficace est Twitter, à condition de bien identifier des sources intéressantes de contenus, sinon le flux d informations est trop difficile à traiter. Nous avons sur ce canal créé un fil Territoires 2.0 à partir de la fin août. Les liens diffusés sont en grande partie ceux de la page Facebook, auxquels s ajoutent des publications «retweetées» sur le vif. De manière générale, la gestion de cette page et de ce compte impose une présence assez régulière sur ces réseaux sociaux, ainsi qu une capacité à juger assez rapidement de la pertinence d un contenu, afin de leur garantir une certaine crédibilité Prospection commerciale A partir de la rentrée de septembre, nous sommes rentrés dans le vif du sujet concernant la prospection commerciale, en nous appuyant sur des jalons posés durant la période estivale. Celle-ci avait permis d identifier des collectivités actives en matière de démocratie locale et ouvertes à la participation citoyenne, avec dans la mesure du possible des contacts pertinents. Ce travail en amont paraît utile car il permet la plupart du temps d avoir une accroche vis-à-vis des interlocuteurs, qui peuvent s avérer réticents à l égard de propositions commerciales. Le discours doit donc être tourné sous l angle de solutions que Tinkuy peut apporter, par exemple pour compléter des événements de terrain organisés par les collectivités mais entre lesquels les participants ne sont pas amenés à débattre. 20

MyTinkuy Light. Votre propre réseau social livré en 1 h! Tinkuy - Sept. 2011 - Reproduc>on interdite

MyTinkuy Light. Votre propre réseau social livré en 1 h! Tinkuy - Sept. 2011 - Reproduc>on interdite MyTinkuy Light Votre propre réseau social livré en 1 h! Qui sommes-nous? Tinkuy, spécialiste du online knowledge management Des compétences et des outils de référence Quelques clients Des expertises complémentaires

Plus en détail

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs CAHIER DES CHARGES ANNEE 2014 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Pays Adour Landes Océanes Axe 1 : Le Tourisme Durable positionnement marketing du territoire Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider

Plus en détail

COMMUNICATION P R É A L A B L E À L A M I S E E N P L A C E D UNE ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE

COMMUNICATION P R É A L A B L E À L A M I S E E N P L A C E D UNE ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE Fonction de service émergente NUEL PROFESSIONNEL (dont la mutualisation entre CPIE ou structures locales pourrait être pertinente) COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE P R É A L A B L E À L A M I S

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller.

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller. QUI SOMMES NOUS? La CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées propose une offre variée de formations s adressant à la fois aux jeunes à la recherche d un métier et aux salariés / Chefs d entreprise en recherche de

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr

Cahier des charges - Refonte du site internet www.sciencespo- rennes.fr Cahier des charges Refonte du site internet www.sciencesporennes.fr Procédure d achat conformément à l article 28 alinéa I du Code des marchés publics 1. Présentation de la structure Reconnu pour son excellence

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Lettre motivation. En haut de la page

Lettre motivation. En haut de la page Lettre motivation Vous avez trouvé une offre de stage? Vous voulez envoyer une candidature spontanée? Ne perdez pas de vue que le stage doit représenter un intérêt commun pour les deux parties : l entreprise

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Déborah Pam Consultante en Communication Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Que vous soyez une entreprise, une marque ou une activité de service, il est devenu indispensable pour vous

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Margaux, assistante de ressources humaines diplômée d un Master Psychologie sociale du travail et des organisations Les métiers de la Psychologie Le domaine Schiences Humaines

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

PREMIERE RUBRIQUE : VOTRE ETAT CIVIL, PRECIS ET COMPLET

PREMIERE RUBRIQUE : VOTRE ETAT CIVIL, PRECIS ET COMPLET PREMIERE RUBRIQUE : VOTRE ETAT CIVIL, PRECIS ET COMPLET Cette première partie comporte les renseignements personnels de base dont l employeur a besoin pour vous joindre. 9 informations peuvent y figurer

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment lire ce guide?... 5. Chapitre 1 Le monde du travail en Suisse... 17

SOMMAIRE. Comment lire ce guide?... 5. Chapitre 1 Le monde du travail en Suisse... 17 SOMMAIRE Comment lire ce guide?... 5 Chapitre 1 Le monde du travail en Suisse... 17 1. Les principaux indicateurs économiques et la santé de l économie suisse... 17 Une économie saine et solide basée sur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires CAHIER DES CHARGES Acquisition d un logiciel de gestion et de recherches documentaires 09 Septembre 2014 Fédération Française de Handball 62 rue Gabriel Péri 94250 Gentilly [1] Table des matières I. Présentation

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Chargé de recherche donateurs

Chargé de recherche donateurs N 6 - CHARGÉ DE RECHERCHE DONATEURS CHARGÉ DE RECHERCHE, PROSPECT RESEARCHER, DOCUMENTALISTE, CHARGÉ DE VEILLE Le chargé de recherche identifie des cibles de donateurs potentiels et les qualifie en s appuyant

Plus en détail

Organiser et réaliser la formation en interne

Organiser et réaliser la formation en interne Vous voulez favoriser le transfert de savoir-faire maison au sein de vos équipes. Certaines compétences sont spécifiques à votre entreprise et détenues par des salariés experts. Vous ne trouvez par sur

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions :

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions : L entretien annuel d évaluation : mode d emploi De quoi parlons-nous? Après avoir montré que l évaluation est un acte de management chargé d enjeux pour l ensemble des acteurs de l entreprise (cf. Fiche

Plus en détail

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Livre Blanc MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Une méthode opérationnelle proposée par un groupe de professionnels (DSI et experts des RSE) pour analyser la valeur d

Plus en détail

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie CATALOGUE DES FORMATIONS Animateur Webmarketing Ecole supérieure du Numérique de Normandie Août 2014 Animateur Webmarketing. Cliquez sur le thème qui

Plus en détail

Comment réussir son Marketing Personnel

Comment réussir son Marketing Personnel Comment réussir son Marketing Personnel Méthode et outils pour faire autrement! Conférence Jean Pierre AYER Jeudi 13 juin 2013 Recherche d emploi : Annonces Candidatures spontanées Réseaux Promotion de

Plus en détail

COMPTABILITE FISCALITE

COMPTABILITE FISCALITE COMPTABILITE FISCALITE Déclaration 2035 et la Fiche de Renseignements Complémentaires (FRC) Objectifs : Etablir la déclaration 2035 à partir des données issues de votre comptabilité, après certains retraitements.

Plus en détail

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL Plan : Introduction I.- Le Dialogue Social européen et son cadre La négociation européenne : - pour l entreprise - pour les partenaires sociaux Les

Plus en détail

Date d ouverture de l appel à projets : 07/05/2015. Date de clôture de l appel à propositions 09 juillet 2015 à 13h00 (heure de Paris)

Date d ouverture de l appel à projets : 07/05/2015. Date de clôture de l appel à propositions 09 juillet 2015 à 13h00 (heure de Paris) Date d ouverture de l appel à projets : 07/05/2015 PLAN D ACTION 2015 CONSTRUCTION DE L ESPACE EUROPEEN DE LA RECHERCHE ET ATTRACTIVITE INTERNATIONALE MONTAGE DE RESEAUX SCIENTIFIQUES () Date de clôture

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Intitulé LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Public Salariés des entreprises adhérentes à AGEFOS-PME Pré-requis Niveau A2 (élémentaire) 1 Objectifs 1. Développer les compétences de compréhension et expression

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Mise en place d un intranet de travail collaboratif. Guide utilisateur

Mise en place d un intranet de travail collaboratif. Guide utilisateur Mise en place d un intranet de travail collaboratif Guide utilisateur 03/05/2010 Sommaire 1. Introduction... 4 2. Premier contact avec Le portail... 4 2.1 Se connecter au portail.... 4 2.1.1 Inscription

Plus en détail

THEMATIQUE J : COMMUNICATION DIGITALE 1

THEMATIQUE J : COMMUNICATION DIGITALE 1 ANNEXES 1. LA COMMANDE DE LA BRANCHE 2. LE DOSSIER DE CANDIDATURE OFFRE DE FORMATIONS 2015 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU GOLF ADHÉRENTES A UNIFORMATION THEMATIQUE J : COMMUNICATION DIGITALE

Plus en détail

communication digitale

communication digitale munication digitale Les fondamentaux de l'e-merce 12 Les réseaux sociaux au service du développement mercial 13 & 14 TECHNIQUES D OPTIMISATION DU RéFéRENCEMENT SUR LE WEB 15 & 16 Formations GOLF 2015 formation@ffgolf.org

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT

RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL IMPORT EXPORT Titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles de niveau II délivré par Université Catholique de l Ouest IPLV (J.O du

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Cursus by F2I. enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état

Cursus by F2I. enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état Cursus by F2I enseignement supérieur privé Titres certifiés par l état home page Leader sur le marché de la formation continue, L institut F2I crée en 1998 par Chantal Berdaa, est un centre de formation

Plus en détail

I. Les points essentiels abordés en introduction par P. VINARD (IGEN)

I. Les points essentiels abordés en introduction par P. VINARD (IGEN) Compte-rendu du Séminaire sur la mise en oeuvre du BTS Technico-commercial - le 14 mars 2012 à Paris - Programme : 9 heures : accueil 9 h 30 : présentation de la journée par Pierre VINARD, IGEN Economie

Plus en détail

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves BOSTONI Sacha NGUYEN Linh Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves Tuteur : Mr Muller Mai 2007 SOMMAIRE Introduction 1/ Les utilisateurs du site 2/ Les fonctionnalités 3/ La réalisation Conclusion

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le référencement!

Ce qu il faut savoir sur le référencement! Ce qu il faut savoir sur le référencement! Il n existe pas de solution miracle pour promouvoir efficacement sa marque sans avoir un minimum de connaissances en webmarketing et sur les moyens pour appliquer

Plus en détail

Guide du stagiaire CUFR Champollion. Année universitaire 2014 2015

Guide du stagiaire CUFR Champollion. Année universitaire 2014 2015 Guide du stagiaire CUFR Champollion Année universitaire 2014 2015 16/01/2015 P a g e 2 Sommaire PREAMBULE ET CONTACTS PRINCIPES GENERAUX...4 Les garanties introduites par la Charte Les engagements de l

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET WF MEDIA.INFO WF MEDIA.INFO, AGENCE DE COMMUNICATION SUR CMS OPEN SOURCE AU SOLUTION PROPRIETAIRE, C EST UNE VISION OPÉRATIONNELLE ET RÉALISTE DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES D AUJOURD HUI. QUE VOUS

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils. Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.fr 3, rue Jean Giono, 34130, Candillargues Téléphone : 00.336.1998.44.48

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Création de site internet

Création de site internet Création de site internet [Nom de votre société / collectivité] - Cahier des Charges - Sommaire : 1. Présentation... 2 1.1. Les coordonnées... 2 1.2. Description de l établissement... 2 1.3. Contexte...

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

Numérique. Mon Université. www.univ-paris-diderot.fr

Numérique. Mon Université. www.univ-paris-diderot.fr 9 Mon Université Numérique L université Paris Diderot met à votre disposition un Environnement Numérique de Travail appelé «Portail ENT». Il vous donne accès, via un point d'entrée unique et sécurisé,

Plus en détail

Notes de cours - MOOC Communication

Notes de cours - MOOC Communication 2013 Notes de cours - MOOC Communication Eric Sevrin Jememooc.wordpress.com 2013 Sommaire I. Les 3 étapes chronologiques pour construire un plan de communication (Méthode)... 4 1) Poser un cadre (périmètre),

Plus en détail

NANTES METROPOLE. Délégation de service public du réseau de transports publics urbains de voyageurs de l agglomération nantaise

NANTES METROPOLE. Délégation de service public du réseau de transports publics urbains de voyageurs de l agglomération nantaise NANTES METROPOLE Délégation de service public du réseau de transports publics urbains de voyageurs de l agglomération nantaise RAPPORT DE PRESENTATION SUR LE PRINCIPE DE LA DELEGATION DU RESEAU DE TRANSPORTS

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

MARCHE DE FORMATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE DE FORMATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle Etablissement public administratif de l Etat MARCHE DE FORMATION Objet : Animation et/ou conception de sessions de formation à destination des

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES par Camille LASTENNET Master 2 sciences politiques spécialité Management du Risque Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Plus en détail

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)?

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)? stratégie commerciale : démarcher sa clientèle Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00 CONFÉRENCE 12/10/2014 Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires 14h00 à 15h00 Valérie MILWARD, Hotelrestovisio Maguette MBOW, Horeka Mickael BALONDRADE, Cap Conseils FORMATION AU

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Banque - Conseiller clientèle particulier de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO

Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO Recommandation Plan d actions Communication interne et externe SODRACO Avant-propos Le cabinet d expertise-comptable SODRACO existe depuis 1974 et fêtera donc en 2014 ses 40 ans. Il a été fondé par Alain

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Règlement Enquête Eduniversal France Masters MS - MBA

Règlement Enquête Eduniversal France Masters MS - MBA Règlement Enquête Eduniversal France Masters MS - MBA CONTEXTE L enquête menée auprès des entreprises, des établissements d enseignement supérieur français et de leurs étudiants a pour objectif de permettre

Plus en détail

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux 1. Le E-Commerce et ses nouveaux usages Constat : Le Web 2.0 = Le renversement des pouvoirs Les consommateurs ne font plus confiance aux marques (Brand

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

Projet de Portail des thèses. SYNTHESE DE L ENQUETE DESTINEE AUX DOCTORANTS août 2010

Projet de Portail des thèses. SYNTHESE DE L ENQUETE DESTINEE AUX DOCTORANTS août 2010 Projet de Portail des thèses SYNTHESE DE L ENQUETE DESTINEE AUX DOCTORANTS août 2010 1. Introduction Ce document synthétise les principaux résultats d une enquête qui a été menée auprès de deux panels

Plus en détail

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats?

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Résultats de l enquête Emploi & Réseau ux sociaux Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Contexte et méthodologie Contexte Pourquoi cette enquête? Faire le point

Plus en détail

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX TAMENTO Agence de Webmarketing TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES INBOUND MARKETING REFERENCEMENT COMMUNICATION VISUELLE DEVELOPPEMENT WEB 2 Christophe MENANI Associé Responsable du développement Responsable

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail