- Quelles situations socioprofessionnelles. - Comment les mettons-nous en œuvre? Les réponses possibles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Quelles situations socioprofessionnelles. - Comment les mettons-nous en œuvre? Les réponses possibles"

Transcription

1 FICHE 7 : ANALYSE DE L OFFRE D INSERTION INTERNE ET EXTERNE De quoi parle-t-on? Pour pouvoir définir les actions, les mener, les suivre et donc être en mesure de s engager envers les personnes accueillies et accompagnées, il appartient aux SIAE de connaître l offre d insertion proposée aux personnes. Autrement dit : - Quelles réponses proposons-nous dans le cadre des parcours d insertion? - En quoi ces moyens répondent -ils aux besoins et aux attentes du public que nous accueillons? - Quelles situations socioprofessionnelles rencontrons-nous le plus souvent? - Quelles réponses (internes et externes) proposons-nous? la mission ACCUEIL la mission INSERTION - Quelle est notre offre d insertion? - Comment les mettons-nous en œuvre? - Qu est ce que ces moyens apportent à la personne? - Quelle organisation de la fonction insertion? - Quel suivi des actions réalisées dans le cadre du parcours socioprofessionnel? Une fois les besoins, projets, envies et souhaits des personnes en insertion connus et mis à jour lors de l accueil, il convient de déterminer quels moyens (quelles actions ou réponses) vont leur être proposés pour permettre à chacune d entre elles d avancer dans leur parcours. 2/ Les composantes principales de l offre d insertion Trois grands types de réponses sont identifiés : Les réponses possibles La mise en situation de travail Mises à disposition, missions d intérim en tant qu outil L accompagnement de la personne dans sa démarche entretiens, évaluation en interne, en externe... Les moyens complémentaires à ceux de l AI ou de l ETTI Stages en entreprise, bilan de compétences, EMT, formation qualifiante, chantier d insertion, EI... Le rôle du travail dans le parcours professionnel : «les MESTS» 1 Les actions liées à l accompagnement des parcours «les actions associées internes» Le rôle du partenariat dans le parcours socioprofessionnel «les actions associées externes» 1 Mises en Situation de Travail Salarié La démarche de mise en œuvre Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

2 L offre d insertion Les moyens proposés aux personnes dans le cadre de leur parcours Les mises en situation de travail : - Mises à disposition (MAD) - Missions d Intérim Etape 1 Questions pour analyser l offre d insertion Quelles sont les situations de travail que je propose à la personne? Qu est ce que la personne développe au sein des postes de travail que je lui propose? En quoi permettent-elles à la personne d élaborer son projet? Comment les utiliser et les mobiliser dans le cadre du parcours pour permettre aux personnes d élaborer un projet? Analyse des postes de travail offerts aux personnes dans le cadre de leur parcours Fiche outil n 25 Fiche outil n 27 Les services «internes» Les services peuvent être listés à l aide de la FICHE PRATIQUE N 1. Etape 2 Les services proposés par les partenaires pour informer, conseiller, orienter les personnes en fonction de leurs besoins et attentes? Etape 3 Quels sont ces services? A quels besoins répondent-ils? Qu apportent ces services aux personnes dans le cadre de leur parcours? A quel(s) type(s) d engagement(s) réciproque(s) correspondent-ils? Quels sont ces partenaires? Quelles sont les réponses qu ils offrent aux personnes? A quels objectifs d insertion répondent-ils? A quels type(s) d engagement(s) réciproque(s) correspondent-ils? Analyse des services proposés aux DE cf. exemple n 9 «tableau de l offre d insertion» Fiche outil n 26 cf. exemple n 9 «tableau de l offre d insertion» cf. FICHE PRATIQUE N 8 Fiche outil n 26 Etape 1 : L analyse des MESTS Faire un répertoire des principales missions de travail que vous avez reçues ou prospectées. - Analyser les mises en situation de travail - Description des postes - Analyse des exigences du poste Quelles sont les possibilités d utilisation des missions de travail? Quels sont les objectifs d insertion et les engagements sous-jacents? Pour réaliser cette étape, vous pouvez vous appuyer sur les questionnements proposés dans la fiche outil qui suit pour répertorier les principales MAD ou missions d intérim que vous recevez ou prospectez. Pour ensuite analyser leur possibilité d utilisation pour l un ou plusieurs engagements pratiqués. Cf. Fiche outil n 25 : «le répertoire des MESTS» Etape 2 : Recenser les «services internes» proposés autour des MESTS Cf. Fiche outil n 26 : «repérer les actions associées mobilisées par la SIAE» Etape 3 : Formaliser les «services externes» proposés par les partenaires Cf. Fiche outil n 26 : «repérer les actions associées mobilisées par la SIAE» Etape 4 : Formaliser le processus de mobilisation des heures de travail et établir les priorités de la SIAE (lien entre offre d insertion type et engagements» Cf. Fiche outil n 27 : «analyser son processus de mise à disposition» Se référer à la FICHE PRATIQUE N 2 : «se fixer des priorités», et notamment sur les exemples de priorités Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

3 Les outils Fiche outil n 25 : «le répertoire des MESTS» Fiche outil n 26 : «repérer les actions associées mobilisées par la SIAE» Fiche outil n 27 : «analyser son processus de mise à disposition» Exemples Exemple n 9 : «tableau de l offre d insertion» Exemple n 10 : «Formalisation du processus de mise à disposition» Formations Des précisions sur les formations sont disponibles sur le site («les dossiers», rubrique «formations») ou sur le catalogue des organismes de formation (liste et coordonnées en annexe). Cf. également les préconisations de formation de la FICHE PRATIQUE N 5 L évaluation Initiat ion au programme CEDRE et démarche qualité COORACE Formation Pratiquer le tutorat dans une SIAE (niveau 1) CREAHI Poitou -Charentes (inscription à IRIS) Analyse des postes et compétences COORACE Formation Guide régional «postes et compétences» - analyse du travail et outils d évaluation (sur demande à IRIS) L entretien de co-analyse du travail, outil d accompagnement du parcours d insertion COORACE Formation Suivre des missions de travail en AI COORACE Formation Associer les clients au parcours d insertion COORACE Formation Du partenariat au travail en réseau CREAHI Poitou -Charentes Panorama du dispositif de formation professionnelle continue Centre Inffo Salariés : les dispositifs d accès à la formation Centre Inffo Demandeurs d emploi : les dispositifs d accès à la formation Centre Inffo Valider les acquis de l expérience : concepts, acteurs, enjeux - GIP Valider les acquis de l expérience (dispositions légales et réglementaires) GIP Du référentiel d activité au référentiel de formation : intégrer la VAE dans les parcours de professionnalisation - GIP Le téléphone : accueil, prise de commande et contacts commerciaux - IFACTT Marketing téléphonique et prise de rendez-vous - IFACTT ETTI : action commerciale et accompagnement social - IFACTT Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

4 Fiche outil n 25 : le répertoire des MESTS FICHE OUTIL La mise en œuvre des parcours au travers des engagements fait apparaître la nécessité de bien connaître «l offre d insertion» pour être en mesure de s engager avec la personne. La Mise En Situation de Travail Salarié MESTS (MAD, mission d intérim ) est un outil transversal à tous les engagements réciproques proposés au demandeur d emploi (coup de pouce - découverte - validation professionnelle...). Cependant, le travail ne va pas être utilisé de la même façon selon les objectifs de la personne. Le volume d'heures mobilisées, la durée, le délai de la mission, la nature des employeurs (attentes et exigences du client), le poste...sont choisis en fonction de la situation socioprofessionnelle du salarié et les objectifs d insertion négociés avec lui. La mise en place d un parcours d insertion implique en conséquence une bonne connaissance des clients, des postes de travail pour s assurer que les MESTS proposées soient bien en cohérence avec les objectifs de parcours de la personne. D où la nécessité de faire le lien entre le suivi-accompagnement (objectifs de parcours des personnes en insertion) et le service de placement (MESTS à proposer aux personnes). Quelles sont les caractéristiques des missions proposées par votre structure? (description des postes, analyse des exigences du poste, engagements correspondants aux possibilités d'exploitation pédagogique du poste) Supports pouvant être utilisés : - exploitation des fiches d'inscription et des comptes rendus d'entretien - prise de commande (offres), outils de prospection des clients - outils d évaluation des missions 1- Pour répertorier les principales MAD ou missions d intérim que vous recevez ou prospectez, vous pouvez vous appuyer sur les questionnements ci-dessous. Pour ensuite analyser leur possibilité d utilisation pour l un ou plusieurs engagements pratiqués. Poste de travail Manoeuvre - nettoyage de chantier Ménage - Travaux ménagers Travaux de jardinage Travaux de manutention - bricolage Travaux de peinture - tapisserie - revêtement Travaux de maçonnerie - carrelage Clientèle Secteur professionnel 1 client Bâtiment - second œuvre 22 clients réguliers (en extension) Service aux personnes Niveau d exigence Pas de qualification particulière, mais exactitude et rythme de travail dur Bonne organisation Autonomie "animation" des enfants horaire décalér Durée moyenne des missions - rythme - volume 10H par mois assez régulièrement 3H semaine régulièrement 264h mois Engagements concernés Coup de pouce Validation professionnelle Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

5 Quelques critères d analyse et questions à se poser : Poste de travail : manoeuvre, ménage, repassage, manutention, jardinier, peintre, secrétaire administrative... Caractéristiques des donneurs d ordre : - Nombre de clients (sont-ils nombreux ou plutôt rares?) Types de clients (particuliers, collectivités, entreprises) Nom des clients... Secteur professionnel : BTP, espaces verts, restauration... Niveau d exigence du poste (et du client!) : A partir des caractéristiques du poste, préciser quels sont les minimums requis en terme d aptitudes, de compétences (connaissances, savoir-faire, savoir-être, comportement) pour occuper le poste. - Les tâches proposées sont-elles simples ou complexes? - Faut-il utiliser du matériel, de l outillage spécifique ou non? - Le poste implique-t-il d être autonome? Est-il encadré, au contraire? - Nécessite-t-il de l expérience? Une qualification? - Les horaires sont-ils stricts ou peuvent-ils être aménagés? - Ce travail implique-t-il de la ponctualité? - Ce travail nécessite-t-il d être mobile? De disposer d un moyen de locomotion? Du permis?... Durée moyenne - rythme et volume des missions proposées : - Quelle est la durée moyenne des missions proposées par type de poste et par clients? (courte, moyenne, longue durée?) Représentent-elles un petit volume d heures ou un volume d heures conséquent? Sont -elles régulières (hebdomadaire, mensuelle...)? A caractère exceptionnel? A caractère saisonnier (sur quelles périodes)? Engagement concerné : Compte tenu des caractéristiques des postes de travail (missions) que vous êtes en mesure de proposer à vos salariés, quels types d engagements sont globalement concernés par ces postes? [Pour rappel : un poste de travail peut évidemment être utilisé pour tous les types d engagements existants] 2 - A partir de l analyse des postes de travail proposée, précisez quels sont les critères d attributions (quantitatifs et qualitatifs) prioritaires pour chacun des engagements concernés : Exemple : Engagement découverte Coup de pouce Offres de mission Aide ménagère MAD test de découverte ménage - repassage... Manutentionnaire Volume d heures moyen mobilisable par salarié 40/mois Nombre de salarié potentiel 10 personnes Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

6 Fiche outil n 26 : «repérer les actions associées mobilisées par la SIAE» FICHE OUTIL 1 Repérer collectivement l ensemble des actions autres que les MESTS que vous êtes amenées à proposer aux salariés en insertion dans le cadre de leur parcours 2 Formaliser chacune des actions à l aide des questionnements ci-dessous (vous pouvez vous répartir le travail de formalisation en fonction de l intervention de chacun sur les actions listées préalablement) Objectifs de l action (pour la SIAE et pour la personne) exemples d objectifs ci-dessous Comment se déroule d action? Selon quelle méthode? (actions individuelles? collectives?) Quand? Durée? Qui participe à cette étape? (Actions internes? externes? qui intervient?) Outils utilisés? Résultats / suites données à cette étape? Indicateurs de suivi des actions? (par ex, pour la mission insertion, nombre de personnes sur l action, volume horaire,.. ;nombre d engagements passés, ) Pistes de travail, ajustements, améliorations souhaitées? Exemples d objectifs d insertion Soutien à la recherche d emploi Répondre à l urgence financière Repérer un besoin de formation Faciliter l accès à l emploi Aider à la résolution d un problème de logement Accompagner le projet de formation du DE Acquérir une expérience de travail Soutien à la réalisation de démarches administratives Découvrir un ou des métiers nouveaux Elaborer un projet professionnel Soutien à la résolution de problème de santé Découvrir le monde du travail Repérer les compétences Faciliter la mobilité Evaluer le comportement au travail (savoir-être) Retrouver des repères liés au travail Découvrir des postes de travail Evaluer les savoir-faire Acquérir ou valider des compétences dans un métier ciblé Adapter la personne aux besoins du poste de travail Développer l autonomie Permettre une prise de confiance en soi Se redynamiser Confronter ses aspirations aux réalités du marché de l emploi Clarifier / préciser ses motivations Actualiser ses compétences Soutien à la recherche d emploi Découvrir l entreprise Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

7 Fiche outil n 27 : analyser son processus de mise à disposition FICHE OUTIL 1 S interroger individuellement ou collectivement sur le cheminement de l offre de travail au sein de votre structure «Pouvez -vous décrire ce qu il se passe à partir du moment où une offre de travail arrive dans votre structure (de la réception de la demande de l utilisateur à l évaluation de la mise à dispoition, en passant par la recherche de la personne en insertion?» 2 Formaliser ensuite chaque étape du processus de mise à disposition Vous pouvez vous inspirer des questionnements et tableau en fiche exemple n 10 Quelles sont les principales étapes? Quelles actions, quelles méthodes sont mises en œuvre? Quels outils utilisez-vous? Qui a en charge chaque action décrite? 3 Pouvez-vous maintenant préciser quels sont les critères d attribution des MESTS? En d autres termes, comment positionnez -vous les personnes en insertion sur les offres de travail, sur quels critères? Exemples de critères cités par les structures pour choisir une personne sur une mission de travail : - du côté de la personne en insertion : ses projets, ses souhaits, l urgence financière, ses contraintes (ou atouts) : mobilité (proximité lieu de travail-domicile) ; disponibilités, ses compétences, sa motivation - du côté de la mission de travail : les compétences requises pour le poste, les exigences de l utilisateur Des priorités de mise à disposition qui sont définies à partir de : 1) La connaissance approfondie du profil, de la situation, des objectifs des personnes accueillies (rôle de la mission accueil) Les moyens / méthodes : Des entretiens individuels permettant de repérer souhaits, envies, projets mais aussi expériences et compétences professionnelles Réunion de régulation hebdomadaire pour : - décider de l attribution des missions à partir des objectifs d insertion déterminés avec les DE (mission accueil) - déterminer les délais de mise à disposition des personnes nouvellement inscrites (se fixer une échéance) - décider des recherches de missions en adéquation avec le profil des personnes inscrites (quelles prospection commerciale mettre en œuvre en fonction des compétence du fichier?) Le repérage et l évaluation des aptitudes et des compétences des DE (rôle de la mission accueil) - entretiens individuels d accueil, de pré-embauche - par une ou plusieurs MAD test 2) La connaissance approfondie des postes de travail afin de cerner les exigences du DO, les compétences à mettre en œuvre au sein des postes de travail proposés Or, certains clients ne savent pas toujours formuler leur demande et traduire le travail à réaliser en terme d aptitudes et de compétences requises pour les postes de travail ; d autres ont tendance à surestimer les compétences pour le poste requis. Cela implique, en amont de toute MAD, la réalisation d un travail avec le client, visant à préciser l ensemble des tâches, des aptitudes et compétences requises par le poste Différents moyens : Exemples : fiche de prise de commande détaillée pour les missions et postes de travail les plus courants, rencontre des clients, accompagnement de la personne sur le lieu de travail pour évaluer le travail à réaliser Les avantages : - Permet de bien définir les besoins du DO - Evite parfois les litiges avec le client (tout est écrit et formalisé) - Permet, en mesurant la difficulté des missions, de préciser le profil des personnes qui pourraient être en capacité de travailler sur le poste concerné (évite d envoyer toujours les même personnes (valeurs sûres) - permet une plus grande prise de risque - favorise l évolution des tâches dans le cadre d un parcours). Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin

8 EXEMPLE Exemple n 9 : Tableau de l offre d insertion Exemples d Objectifs Favoriser la découverte de l entreprise, du monde du travail Résolution d un problème de logement A qui cela s adresse? (public concerné) Une personne n ayant aucune expérience professionnelle en entreprise : - jeune sans expérience - femmes ayant travaillé chez des particuliers... Actions, services proposés - Mises à disposition, plutôt courtes, en entreprise - Orientation vers ANPE : - Evaluation en Milieu de Travail (EMT) - ECCP - Consultation annonces de journaux - Orientation : Mairies / logement sociaux Agences à prix modérés Résolution de problèmes de santé Orientation : - Assistantes sociales - Mairies (CMU) - EPSR (handicap - Cotorep) Par quelle structure / antenne - ETTI - AI - MAD en Entreprise Par qui? (personne fonction) Problèmes familiaux Orientation ADMR (pour un soutien) - CP - D - SA - T - VP Découvrir un poste de travail, un métier Confronter ses aspirations aux réalités du marché de l emploi - MAD sur le poste souhaité pour permettre à la personne de découvrir le métier qu elle souhaite exercer (mission plutôt courte, d environ 1 semaine, encadrée - choix d un client qui connaît bien l AI et l ETTI) ; - Orientation de la personne vers un centre de formation en fonction du métier qu elle souhaite exercer - Entretien d évaluation pour repérer les compétences - MAD sur le métier / poste souhaité par la personne - Orientation ANPE quand l AI ou ETTI ne dispose pas du métier souhaité Engagements concernés (D) - Coup de pouce (CP) - D - Soutien actif (SA) - Templus (T) - Validation professionnelle (VP) - CP - D - SA - T - VP 151 Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin 2005

9 Clarifier et préciser ses motivations - Proposer des MAD diversifiées - Entretien d évaluation à partir du CV de la personne (outil : fiches métiers) - Orientation Bilan de compétences (PAIO/ANPE / AFPA) Prestation ANPE : EMT, ECCP, Stage d accès à l emploi Répondre à l urgence financière - MAD dans un bref délai - Acompte en fonction des heures effectuées - Orientation vers structures adaptées : Secours catholique - AS - PAIO - CCAS PAIO pour obtention d un FAJ (fonds d aide aux Jeunes) Banque alimentaire Favoriser la mobilité Atelier de location de mobylette Co-voiturage entre salariés Orientation : ANPE pour bons de mobilité (SNCF) - PAIO pour obtention FAJ - Ramassage scolaire pour les entreprises Soutien démarches administratives - Information / orientations vers partenaires : - Points publics - Points emploi Retrouver des repères liés au travail Permettre une reprise de confiance en soi Se redynamiser Faciliter l accès à l emploi / au marché de l emploi Acquérir ou valider des compétences dans un métier ciblé Adapter la personne au poste de travail Accompagner le projet de formation du DE Soutien à la recherche d emploi Repérer les compétences Vérifier les aptitudes (évaluation des savoir-faire / savoir-être) - MAD avec un autre salarié : travail en binôme - Travail en binôme sur une MAD (encadrement par un salarié plus expérimenté) - formation d adaptation Coup de pouce - CP - D - SA - T - VP - CP - D - SA - T - VP Soutien actif Soutien actif MPP SA - MPP - CP (aide au placement) - VP VP VP VP VP 152 Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin 2005

10 EXEM PLE Exe mple n 10 : T able au du proce ssus de MAD En reprenant la fiche outil n 28 «analyser son processus de MAD» (question 2), le processus de MAD de la structure peut être synthétisé de la manière suivante : Etapes Réception de la demande du client Prise de la commande Comment? (méthode, organisation, contenu) Avec quoi? (Outils) Qui? Questions ou pistes de travail - Demande de renseignements - Information sur les structures - Tâches, travail à effectuer, dates, lieu, horaires, conditions de travail (autonomie, équipe, encadrement, ) Fiches de prise de commande, fiche d analyse des missions de travail, fiches métiers, Carnet de commande, prise de RDV avec l utilisateur Il est important d avoir une prise de commande détaillée, sinon comment savoir qui positionner sur la mission? La chargée des MAD, la chargée clientèle Recherche et choix des candidats (cf. question 3 pour les critères d attribution des MESTS) Proposition de mission auprès de la (ou des) personne(s) pressentie(s) Recrutement et Contractualisation de la MAD Contact client Prise de RDV préalable MAD et suivi durant la MAD Evaluation de la mission Fin de mission - Réunion de régulation hebdomadaire (entre ASP et secrétaire ou personne chargée de la MESTS pour déterminer les priorités) - Fiche de synthèse des priorités, GTA fichier ou dossier DE commun Planning des salariés Tableau de synthèse des DE (besoins, profils, actions réalisées, ) Travail en équipe L importance de la réunion de régulation pour : - déterminer les priorités à partir du profil des personnes (et non seulement des missions) - anticiper et faire face aux urgences (on sait qui mettre en priorité sur tel type de mission!) - Contact téléphonique, passage de la personne Fiche de prise de commande fiche d analyse de la mission La chargée des MAD - Présentation de la mission - des horaires - conditions de travail signature du contrat de travail Contrat de travail, DPAE, Fiche de prise de commande - Conc ernant l engagement réciproque : Présentation, rédaction et signature de l engagement réciproque à partir des objectifs de la personne La chargée des MAD, l ASP pour l engagement réciproque - Confirmation du début de la MAD - Echanges avec le client sur le profil de la personne (tél, fax, CV, entretien éventuel) - Prise de RDV possible entre DE, DO et SIAE Fiche de prise de commande fiche d entretien DE Accompagnement physique de la personne sur le site si besoin Suivi du déroulement de la mission de travail (contact téléphonique..) Fin de mission : - Retour du contrat, salaire, point DE sur le déroulement de la mission fiche de salaire facturation à l utilisateur Evaluation : - De la mission par le client (satisfaction) - fiche d évaluation envoyée avec la facturation, appel chez le client - échanges tél avec le client (fiche de questionnement précise) - De la mission avec le salarié en insertion (retour) : échanges informels avec le salarié, entretien individuel ASP si besoin - Entre l équipe : concertation collective, régulation Guide CEDRE Fiche pratique 7 Juin 2005 Rôle de l évaluation dans l appréciation de la progression de la personne, dans la construction de la suite du parcours, dans la proposition de nouveaux objectifs, de nouveaux engagements. Cf. FICHE PRATIQUE N 5 Evaluation 153

Ainsi, le guide propose aux structures intéressées, un support de base pour :

Ainsi, le guide propose aux structures intéressées, un support de base pour : Les démarches qualité de l IAE en région Poitou-Charentes Le guide pratique de la démarche qualité CEDRE A l image de la construction de la démarche qualité CEDRE, les contenus qui suivent ont été construits

Plus en détail

Année 2005 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE

Année 2005 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE 1 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours SOMMAIRE LE CADRE

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD. Référentiel des compétences.

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD. Référentiel des compétences. Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Référentiel des compétences du recruteur 1 Connaissance de l environnement Veille sur l environnement

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

Guide pratique. Bien choisir son futur métier

Guide pratique. Bien choisir son futur métier Guide pratique Bien choisir son futur métier Bien choisir son futur métier INTRODUCTION Vous avez une expérience professionnelle, une qualification reconnue et vous souhaitez ou avez besoin, pour différentes

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques L insertion par l économique Un secteur fragilisé (Dossier réalisé par Sébastien Desitter, Expert-comptable, Commissaire aux comptes, In Extenso Rhône-Alpes) Né dans les

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et entreprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi

EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et entreprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et treprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi Fonds social europé Investit pour votre avir IAE insertion par l activité économique L Activité économique : Un dispositif

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN MARKETING

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN MARKETING MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

pour rechercher un emploi

pour rechercher un emploi Développer des compétences clés pour rechercher un emploi Ou#l pédagogique : Guider la mise en place d'une ac#on de forma#on linguis#que à visée d'inser#on professionnelle 2012 SOMMAIRE Introduction Un

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Salon des services à la personne

Salon des services à la personne Salon des services à la personne Le Salon des services à la personne 3 ème édition Conférence La professionnalisation, un enjeu de taille dans le secteur des Services à la personne Organisée par MERCI+

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

les 4 étapes de l'ingénierie de formation

les 4 étapes de l'ingénierie de formation Le responsable de doit coordonner et piloter 4 étapes principales dans la démarche d ingénierie de. les 4 étapes de l'ingénierie de Analyser Concevoir Evaluer Réaliser 1 ANALYSER Une première étape consiste

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition

CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Référencement de l offre de formation en Bretagne dans la cadre du projet «Mutations économiques et Transition Energétique dans le Bâtiment» ENGAGEMENTS DE CONSTRUCTYS BRETAGNE

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel Certificat de qualification professionnelle Manager opérationnel CQP manager opérationnel septembre 2010 1 1. Origine de la demande Sommaire 2. Opportunité pour la création d un CQP manager opérationnel

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Memento outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Accompagner la transition professionnelle Rappelons que la transition professionnelle est un passage entre deux états professionnels.

Plus en détail

La formation professionnelle évolue...

La formation professionnelle évolue... décembre 2014 spécial réforme La formation professionnelle évolue... Voici ce qui change pour vous CPF financement tutorat plan de formation Entretien professionnel Période de professionnalisation Ce qui

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Sommaire. Introduction IN 00- - Présentation du manuel qualité IN 00-01. La démarche qualité PDQ 01-

Sommaire. Introduction IN 00- - Présentation du manuel qualité IN 00-01. La démarche qualité PDQ 01- Sommaire Introduction IN 00- - Présentation du manuel qualité IN 00-01 La démarche qualité PDQ 01- - Présentation de la démarche qualité CEDRE PDQ 01-01 Présentation de la structure PR 02- - Identification

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé

Plus en détail

Suivi Post-Accompagnement DLA 37

Suivi Post-Accompagnement DLA 37 D Indre-et-Loire Suivi Post-Accompagnement DLA 37 STRUCTURE : XXXXX Diagnostic initial effectué le : 15/10/2004 Diagnostic de Suivi post Accompagnement effectué le : 10/04/2007 Etape 1 : Identification

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «Services et prestations des secteurs sanitaire et social» Septembre 2007 Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

de compétences Un atout pour apprendre et faciliter le recensement et la valorisation de mes expériences Mon portefeuille

de compétences Un atout pour apprendre et faciliter le recensement et la valorisation de mes expériences Mon portefeuille Mon portefeuille de compétences Un atout pour apprendre et faciliter le recensement et la valorisation de mes expériences Un atout pour réfléchir à la suite de mon parcours professionnel Service de Formation

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 RÉPONSE DE L ORGANISME LES ORGANISMES DE FORMATI ON S ENGAGENT A COMPLETER LE PRESENT DOCUMENT DE REPONSE DANS LE CADRE DE L APPEL A PROPOSITION SUR LE

Plus en détail

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel.

Tout ton profil pro. [e-portfolio] Crée ton e-portfolio! sur ton. > Compétences > Projets > Réseau social > Blog professionnel. Crée ton e-portfolio! Guide utilisateur Blog, professionnel Réseau social Photos, vidéos Compétences professionnelles Connaissances, expériences Promotion personnelle Centres d intérêt CV Lettre de motivation

Plus en détail

Organiser et réaliser la formation en interne

Organiser et réaliser la formation en interne Vous voulez favoriser le transfert de savoir-faire maison au sein de vos équipes. Certaines compétences sont spécifiques à votre entreprise et détenues par des salariés experts. Vous ne trouvez par sur

Plus en détail

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:04 Page: 20 Page: 20 Fiche-métier Au service du bon fonctionnement quotidien de bâtiments à usage collectif L'agent de maintenance des bâtiments entretient des locaux à usage collectif. Vérifications, manutention,

Plus en détail

Intermed. Manuel Qualité CEDRE. Association Intermédiaire VERSION 2. Référentiel CEDRE modifié le validé par Version n 2 17-06-2011 Frank GAUMARD

Intermed. Manuel Qualité CEDRE. Association Intermédiaire VERSION 2. Référentiel CEDRE modifié le validé par Version n 2 17-06-2011 Frank GAUMARD Intermed Association Intermédiaire Manuel Qualité CEDRE VERSION 2 Version n 2 17-06-2011 Frank GAUMARD 1 Sommaire I. Présentation de la structure A. Le cadre législatif p.4 B. La raison sociale p.4 C.

Plus en détail

Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction, de la Région LR du Fonds Social Européen et de l

Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction, de la Région LR du Fonds Social Européen et de l Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction, de la Région LR du Fonds Social Européen et de l Etat SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 3 2. ENGAGEMENTS PRINCIPAUX...

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

CONTEXTE DU GUIDE OU STABILISATION D UNE DEMARCHE

CONTEXTE DU GUIDE OU STABILISATION D UNE DEMARCHE CONTEXTE DU GUIDE OU STABILISATION D UNE DEMARCHE Un constat général : les Structures d Insertion par l Activité Economique de la région Poitou-Charentes souhaitent mettre en place des outils d évaluation

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 80, RUE DE REUILLY - 75012 PARIS TÉL. : 01 55 27 44 00 - FAX : 01 55 27 44 01 WWW.CNFPT.

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 80, RUE DE REUILLY - 75012 PARIS TÉL. : 01 55 27 44 00 - FAX : 01 55 27 44 01 WWW.CNFPT. Maître d apprentissage dans les collectivités territoriales Guide pédagogique Présentation du guide L apprentissage dans le secteur public reste bien souvent méconnu. Sans doute parce qu il souffre encore

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés Contacts : Hélène Bernard, architecte, Audiar. Céline Racapé, chargée de mission aux formes urbaines, Rennes Métropole. L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

Plus en détail

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS

Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS Synthèse du rapport d activité 2007 du CCAS I- Moyens financiers Budget 2007 : Recettes totales = 3.604.581 dont : Budget CCAS : 1.487.913 Budget annexe SSIAD : 438.284 Budget annexe MAD : 1.678.384 Dépenses

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC IFA INSTITUT DE FORMATION EN ALTERNANCE NOS BREVETS DE TECHNIC BTS Assistant de gestion PME-PMI Pilotez la gestion d une entreprise Objectifs : Cette formation conduit au métier

Plus en détail

Service Civique. Service civique. Esprit

Service Civique. Service civique. Esprit Service civique Esprit Contact : Nathalie Chaverot servicecivique@la-guilde.org Tel : 01 43 26 97 52 www.la-guilde.org www.service-civique.gouv.fr La loi du 10 mars 2010 a créé l engagement de Service

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

"Cnam Alternance" Un cadre pour le déploiement de notre offre en alternance

Cnam Alternance Un cadre pour le déploiement de notre offre en alternance "Cnam Alternance" Un cadre pour le déploiement de notre offre en alternance La formation en alternance Une organisation spécifique alternant o séquences de formation en centre o séquences de travail en

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la COMMUNAUTE URBAINE

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

Dossier de présentation. Créez votre activité. Proximité Nouvelle

Dossier de présentation. Créez votre activité. Proximité Nouvelle Dossier de présentation Créez votre activité Proximité Nouvelle Service à la personne Les services à la personne (dits SAP) au sens du plan Borloo regroupent les services effectués exclusivement au domicile

Plus en détail

Accompagnement en Chantier d insertion

Accompagnement en Chantier d insertion UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen Département de Seine-Maritime Accompagnement en Chantier d insertion 2012/2013 Direction de l insertion Mai 2011 Accompagnement en Chantier d insertion 1 Préambule

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 CONSEIL DEPARTEMENTAL DU JURA APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 PON FSE 2014-2020 Axe 3 «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Programme Départemental d Insertion 2015 Date de lancement

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions :

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions : L entretien annuel d évaluation : mode d emploi De quoi parlons-nous? Après avoir montré que l évaluation est un acte de management chargé d enjeux pour l ensemble des acteurs de l entreprise (cf. Fiche

Plus en détail

INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise

INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise INITIATIVE FORMATION Volet : Création et Reprise d Entreprise Foire aux questions (FAQ) Dispositif mis en œuvre à compter du 25 juin 2013 (délibération du 24 juin 2013) Le dispositif Initiative Formation

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise)

INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise) INITIATIVE FORMATION (Hors Création et Reprise d Entreprise) Foire aux questions (FAQ) Dispositif mis en œuvre à compter du 25 juin 2013 (délibération du 24 juin 2013) Le dispositif Initiative Formation

Plus en détail

Groupements d employeurs

Groupements d employeurs Groupements d employeurs Rapport d étude Sommaire Objectifs de l étude.. Page 3 Déroulement de l étude. Page 4 Les 3 groupements.. Page 5 Méthodologie.. Page 6 Caractéristiques des 3 groupements.. Page

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF SOMMAIRE PREAMBULE P. 4 DISPOSITIONS GENERALES : I. Généralités P. 05 I.1. Définition de la classification P. 05 I.2. Relation classification emploi P. 05 I.3.

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

Fondation JAE Une expertise reconnue

Fondation JAE Une expertise reconnue Fondation JAE Une expertise reconnue Créée à Lyon en 1991, la fondation JAE est devenue en 15 ans un éditeur et concepteur d outils reconnu par l ensemble des professionnels de l orientation, de la formation

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 6 I. CHAMP D ACTIVITÉ I.1. DÉFINITION Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) Le titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Site Web : www.adiaconseil.fr

Site Web : www.adiaconseil.fr NOS PRESTATIONS ECOLES FACILITER LE MOUVEMENT DES COMPETENCES 11 rue de la République 69001 LYON Tél : 04.72.98.04.20 Site Web : www.adiaconseil.fr DE L EXPERIENCE A L EXPERTISE Plus de 50 Grandes Ecoles,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Préparer un entretien d embauche

Préparer un entretien d embauche Préparer un entretien d embauche FICHE D ANIMATION À travers une étude de cas, cette séquence a pour objectif de faire connaître aux élèves les procédures lors d un recrutement. Une rencontre avec des

Plus en détail

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Carif Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Présentation de l'organisme 1. Nom de l'organisme 7. Ville La réponse est obligatoire. 2. Raison sociale (si différente du nom de

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE SOUS CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

FORMATION EN ALTERNANCE SOUS CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION CENTRE DE FORMATION CONTINUE SAINTE AGNÈS - JEANNE D ARC - VERNON 126, rue d Albuféra 27200 VERNON 02 32 51 14 86 DES ATOUTS POUR REUSSIR Une petite structure pour favoriser un travail de proximité et

Plus en détail