La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire"

Transcription

1 Conférence SIG ESRIFRANCE La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Serge MANG-JOUBERT GAIAGO Eric VIDALENC - ADEME 1 Auteurs : Rodrigo MARIONI, Serge MANG-JOUBERT, GAIAGO Eric VIDALENC, ADEME Version : 0 Destination : diffusion non restreinte 11

2 Sommaire 1. Quels besoins SIG pour la prospection solaire? 2. La collecte des données 3. Panorama de la culture SIG dans le secteur 4. Retour d expérience sur la gestion des données 5. Illustration : le point de vue de l ADEME 2 22

3 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Connaître les données Savoir quelles données existent => compétences sur les données Fournisseurs des bases de données existantes, Spécifications des contenus Conditions d utilisation Exemples : Type de données Version gratuite Version commerciale Relief SRTM (MNT de la Nasa) MNT de la BD TOPO (IGN) Occupation du sol Réseaux électrique Corine Land Cover (macroscopique) OpenStreetMap (incomplet) Occ. Sol locale, + précise et + à jour, si existe BD TOPO Bâti OpenStreetMap (+/+ complet) BD TOPO (pas toujours à jour) Ensoleillement JRC (PVGIS) Prise de vue spécifique 3 33

4 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Voir les données Connaitre le territoire du projet => visualiseur cartographique 4 Irradiance France entière à 13 heure 44

5 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Faire parler les données en 2D Comprendre les enjeux du territoire du projet => fonctionnalités d analyse spatiale 2D sur de vastes territoires 5 Ile-de-France 55

6 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Faire parler les données en 3D Fonctionnalités d analyse spatiale 3D sur de petits territoires (quartiers, immeubles) Potentiel solaire en milieu urbain en fonction des ombres portées du bâti et de la végétation Potentiel solaire en milieu rural en fonction du relief (pente et inclinaison du terrain, ombres portée des reliefs, bâti et végétation environnante) + combinaison avec données 2D : usage des sols, occupation des sols, zonages réglementaires, réseau 6 66

7 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Faire parler les données en 3D Fonctionnalités d analyse spatiale 3D sur de plus vastes territoires Ex: analyse de données de relief haute définition (ex: données LIDAR sur Lisbonne) => Notion de cadastre solaire en 3D 7 77

8 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Gérer / stocker les données Travailler sur de vastes territoires => outils de gestion de gros volumes de données Exemple indicatif: cf. chapitre 4 de cette présentation Stocker les résultats d analyse => gestionnaires de bases de données (spatiales ou pas) Gérer des informations sur le potentiel solaire => administrer de grosses bases de données 8 88

9 Quels besoins SIG pour la prospection solaire? Diffuser les résultats => websig ou webservices Diffuser les données Formulaires d interrogation des données Stockage de données précalculées pour optimiser les requêtes Interface de téléchargement Web services (éventuellement) Payement en ligne (éventuellement) Si dans le cadre d INSPIRE : services compatibles INSPIRE 9 99

10 1. Quels besoins SIG pour la prospection solaire? 2. La collecte des données 3. Panorama de la culture SIG dans le secteur 4. Retour d expérience sur la gestion des données 5. Illustration : le point de vue de l ADEME 10 10

11 La collecte des données Les différents types de données Données référentielles vs données métier Ex: BD TOPO (IGN), données d ensoleillement Données grande échelle (détaillées) vs données petite échelle (globales) Ex: parcellaire, limites de département simplifiées pour de la cartographie au 1/ Données pour étudier le potentiel physique (théorique) vs données pour étudier le potentiel réel (opérationnel) Ex: emprise des bâtis, zonages réglementaires ou prix du foncier Données gratuites (ou libres) vs données payantes Ex: geofla, données de la SAFER (foncier) Données exploitables facilement vs données à «retravailler» en amont Ex: données des DREAL (en général), données brutes d irradiance 11 11

12 La collecte des données Quelles données pour quels usages? Données hydro et naturalistes (études d impact) Routes Données foncières Potentiel opérationnel (réel) Ex: optimisation emplacement avant étude approfondie Réseau MT, HT Données référentielles Données métier PLU, zonages règlementaires SCOT, SRCAE, PCET, SRCE Micro Parcellaire (commune, bâti, îlot) Limites administratives Occupation du sol fine Occ. sol peu détaillée Macro (SCOT-> pays) Végétation 3D Bâti 3D MNT Bâti 2D Ensoleillement Potentiel physique (théorique) Ex: estimation potentiel solaire théorique France entière 12 12

13 1. Quels besoins SIG pour la prospection solaire? 2. La collecte des données 3. Panorama de la culture SIG dans le secteur 4. Retour d expérience sur la gestion des données 5. Illustration : le point de vue de l ADEME 13 13

14 La culture SIG dans le secteur Un développement hétérogène de l usage des SIG Quelques acteurs français (bureaux d étude, maîtres d ouvrage) utilisent régulièrement les SIG SIG beaucoup plus utilisé en Allemagne Culture SIG plus développée ET culture ENR plus développée ET culture de la transversalité entre les disciplines Certains acteurs importants du domaine n utilisent toujours pas de SIG Pas de conscience de l utilité des SIG pour leur métier Pas la culture SI en général, plutôt culture «Excel», «projet» Culture «terrain», empirique Les particuliers se sont saisi de l information géographique Ex : BDPV (base de données photovoltaïque) 14 14

15 La culture SIG dans le secteur Exemple de «nouveaux» types d usages 15 15

16 La culture SIG dans le secteur Globalement une sous-utilisation du SIG Le SIG est à voir à la fois comme Un outil d optimisation des infrastructures, donc accélérateur du retour sur investissement Un outil de prospection systématique => réduction des coûts des études Un outil de capitalisation => de la donnée «projet» (jetable) à la gestion intégrée des données Croissance forte des acteurs avant le moratoire (2010), mais après? Beaucoup de dépôts de bilans SIG aide à résister mais encore peu utilisé Ces messages ne sont pas encore assez perçus par les décideurs Pas d effet «locomotive» Pas assez de retours d expérience pour témoigner auprès de ceux qui doutent encore 16 16

17 La culture SIG dans le secteur Perspectives d évolution Développement progressif du SIG pour la problématique, notamment par : Les maquettes 3D De plus en plus utilisées («Serious 3D») pour l aide à la conception d éco-quartiers, de bâtiments HQE Les applications autour des villes intelligentes (Smart Cities, Building Smart ) En amont : optimisation de la conception à base d outils informatiques fonctionnellement avancés Le géomarketing Analyse du potentiel économique en combinant cadastre solaire et données socio-économiques Pour optimiser la prospection commerciale chez les particuliers ou les PME Les plans climats ou SRCAE : diagnostic et cartographie du potentiel solaire à l échelle macroscopique 17 17

18 1. Quels besoins SIG pour la prospection solaire? 2. La collecte des données 3. Panorama de la culture SIG dans le secteur 4. Retour d expérience sur la gestion des données 5. Illustration : le point de vue de l ADEME 18 18

19 Retour d expérience sur la gestion des données La problématique Défi : rendre exploitable la base PVGIS du JRC (emprise française)

20 Retour d expérience sur la gestion des données Objectif : La problématique Permettre d interroger la base par des requêtes systématiques Avec une approche généralisée à la commune En la combinant avec des statistiques consolidées sur le bâti, commune par commune En entrée : des données d irradiance pour : Chaque nœud d une maille kilométrique => 1 million de points Chaque heure du jour => 24 valeurs Chaque mois de l année => 12 valeurs Chaque inclinaison => 3 valeurs (0, 35, 45 ) Chaque orientation => 8 valeurs (N, NE, E, SE, S, SO, O, NO) Les couches bâti et limites administrative de la BD TOPO En sortie : Pour chaque commune : toutes les combinaisons d irradiance + des surfaces de toiture par type de bâti 20 20

21 Retour d expérience sur la gestion des données Quelles difficultés spécifiques? En entrée : extrait «France» de la base PVGIS = 3500 fichiers de 30 Mo (+/- 100 Go) Analyser ces données (ex: moyennes d irradiance par communes à partir de la grille kilométrique) => on génère en sortie un fichier de 250 millions de lignes (7 Go) Succession de plusieurs traitements chronophages : Import fichier ASC -> conversion en raster -> conversion en points -> analyse spatiale -> export fichier CSV 21 21

22 Retour d expérience sur la gestion des données Comment procéder? (1) Réaliser en amont une description détaillée de l ensemble des traitements Contraintes méthodologiques Utiliser le langage/l outil le plus adapté (Python, ModelBuilder, ) en fonction : Des compétences en interne Des contraintes temporelles Des fonctionnalités disponibles Des aides extérieures (forum, service technique, ) Simplifier au maximum le nombre de traitements Réaliser des tests sur des échantillons en conditions réelles afin de : Faire une évaluation des temps de traitements Vérifier le bon déroulement du processus 22 22

23 Retour d expérience sur la gestion des données Comment procéder? (2) Contraintes techniques Puissance machine élevée pour raccourcir les temps de traitements Evident mais important : effacer au fur et à mesure les données temporaires Désactiver tous les processus automatiques potentiels du poste de travail : Sauvegarde Scan Antivirus Vérifier les droits en écriture sur l ensemble des fichiers/dossiers concernés Choix technique : Model Builder, puis directement scripts en python 23 23

24 1. Quels besoins SIG pour la prospection solaire? 2. La collecte des données 3. Panorama de la culture SIG dans le secteur 4. Retour d expérience sur la gestion des données 5. Illustration : le point de vue de l ADEME 24 24

25 Le point de vue de l ADEME la complémentarité des approches SIG pour mieux qualifier les potentiels techniques à partir de contraintes territoriales pour traduire des éléments d'appréciation locaux par exemple issu de schémas locaux... Les Energies renouvelables sont particulièrement concernées par ces approches car très diffuses par rapport aux énergies conventionnelles 25 25

26 Merci de votre attention 129 rue des Charmettes LYON Tél. : Fax : Contacts : Serge MANG-JOUBERT Eric VIDALENC

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Action 11 : Gestion de la base de données spatiales de l OSR Action 12 : Valorisation

Plus en détail

ABIES SIG & Cartographie

ABIES SIG & Cartographie ABIES SIG & Cartographie Novembre 2013 Des outils et des documents de communication incontournables ABIES 7, avenue du Général Sarrail 31290 Villefranche-de-Lauragais Tél. : 05 61 81 69 00 Fax : 05 61

Plus en détail

Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles

Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles 25 Février 2014 Thierry Boch tboch@esrifrance.fr Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles FranceRaster Programme FranceRaster v4 Le produit "France Raster", coédition Esri France

Plus en détail

Présentation de la base de

Présentation de la base de ALPES - MARITIMES CONSEIL GENERAL Présentation de la base de données OCSOL PACA Présentation de l OCSOL-PACA - CRIGE PACA 10 mai 2010 Plan de l exposé Contexte régional Pourquoi un fichier d occupation

Plus en détail

Cadastre solaire SITG Genève

Cadastre solaire SITG Genève Cadastre solaire SITG Genève A) Proposition de classes de couleur et notice d explication pour le grand public Le cadastre solaire en quelques mots Le cadastre solaire du Canton de Genève a été élaboré

Plus en détail

Comment s intègre le SIG dans un système d information?

Comment s intègre le SIG dans un système d information? Comment s intègre le SIG dans un système d information? Bertrand PARPOIL 1 1 Résumé Résumé : Comment interfacer le SIG avec le SI d entreprise? Historiquement, le développement des SIG s est fait de manière

Plus en détail

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Phase diagnostic Par : P. Mordelet, Université Toulouse 3 C. Aschan-Leygonie, Université Lyon 2 F. Boussama, Université Montpellier 1 C. Mathieu,

Plus en détail

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre Mise en œuvre d une d maquette 3D à la Ville du Havre Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre 1 Le Havre et son agglomération 2 L agglomération havraise 17 communes 202 km² 250.000 habitants un

Plus en détail

Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet et extranet au Conseil général du Gard

Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet et extranet au Conseil général du Gard Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet et extranet au Conseil général du Gard Conférences francophones ESRI Versailles, 2 octobre 2008 DSI - SID Ortho 20 cm et données cadastrales sur Intranet

Plus en détail

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE QUELS DEFIS POUR LES TERRITOIRES FRANCAIS ET EUROPEENS? L ECLAIRAGE SCIENTIFIQUE ET OPERATIONNEL DU PROGRAMME ESPON 2013 LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

Plus en détail

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2

Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 Coopération pour l information géographique en Alsace Base de données d Occupation du Sol v2 GUIDE UTILISATEUR de la BdOCS CIGAL v2 Version du 22 novembre 2013 LE PARTENARIAT CIGAL La Coopération pour

Plus en détail

-SIG INTERCOMMUNAL- CATALOGUE DE DONNEES

-SIG INTERCOMMUNAL- CATALOGUE DE DONNEES SIG INTERCOMMUNAL CATALOGUE DES DONNEES SP/SIG 01/2014 - Page 1 / 12 -SIG INTERCOMMUNAL- CATALOGUE DE DONNEES OBJECTIF DU DOCUMENT SIG INTERCOMMUNAL CATALOGUE DES DONNEES SP/SIG 01/2014 - Page 2 / 12 Ce

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Annexe 1. Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation

Annexe 1. Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation Annexe 1 Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation 1 Modules Objectifs Contenu indicatif du module Module 1 : veille stratégique et intelligence des Territoires Acquérir des techniques

Plus en détail

Le projet HYPERCARTE

Le projet HYPERCARTE Le projet HYPERCARTE http://www-lsr.imag.fr/hypercarte/ ACI Masse de données 2003-2005 Laboratoire LSR-IMAG 1 Laboratoire ID-IMAG Projet APACHE INRIA 2 Laboratoire Géographie-Cité 3 UMS RIATE 4 (1) H.

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

Le SIG au cœur des Systèmes d Information. ESRI- Conférence francophone Versailles Octobre 2009

Le SIG au cœur des Systèmes d Information. ESRI- Conférence francophone Versailles Octobre 2009 Le SIG au cœur des Systèmes d Information ESRI- Conférence francophone Versailles Octobre 2009 Plan Le contexte, l histoire De nouveaux objectifs Le projet d évolution Résultats, difficultés, perspectives

Plus en détail

DGALN. Juin 2012. Version 1.1. Fichiers fonciers 2009 et 2011 Principes de traitement, outils choisis et descriptif de livraison

DGALN. Juin 2012. Version 1.1. Fichiers fonciers 2009 et 2011 Principes de traitement, outils choisis et descriptif de livraison DGALN Juin 2012 Version 1.1 Fichiers fonciers 2009 et 2011 Principes de traitement, outils choisis et descriptif de livraison Sommaire Principes généraux du traitement...3 Pré-requis à la lecture du document...3

Plus en détail

Établissement Public Foncier d'ile-de-france

Établissement Public Foncier d'ile-de-france Établissement Public Foncier d'ile-de-france Entretien du 22 janvier 2013 avec Julien Place, administrateur SIG Mail : jplace@epfif.fr Tél: 01 40 78 91 36 Organisme d accueil Présentation L Établissement

Plus en détail

Modifier les données d OpenStreetMap dans ArcGis

Modifier les données d OpenStreetMap dans ArcGis Modifier les données d OpenStreetMap dans ArcGis En utilisant la boite à outils «ArcGIS Editor for OpenStreetMap» Tony EMERY - Chef de Projet SIG et Prospective Service SIG - Mairie d Orange (84) France

Plus en détail

Cartographie Applicative existante Page 1 sur 5

Cartographie Applicative existante Page 1 sur 5 Cartographie Applicative existante Page 1 sur 5 Nom de l application Inclure le numéro de version, la date de mise en service, date de dernière mise à jour et le fournisseur (interne, prestataire, éditeur)

Plus en détail

Présentation de l application. @ la carte

Présentation de l application. @ la carte Présentation de l application @ la carte 1 PRINCIPES DE L APPLICATION @ la carte La conception de l application @ la carte s est appuyée sur l expertise des professionnels de l assainissement non collectif.

Plus en détail

Le websig de Nîmes Métropole. Une application de l API javascript

Le websig de Nîmes Métropole. Une application de l API javascript Le websig de Nîmes Métropole Une application de l API javascript Plan 1. Présentation de Nîmes Métropole 2. Historique i du SIG 3. Objectifs du projet 4. Contexte initial 5. Plan d action 6. Les Mapservices

Plus en détail

Optimisation en production cartographique : l automatisation

Optimisation en production cartographique : l automatisation Optimisation en production cartographique : l automatisation Veille Technologique Décembre 2011 Référent : Thomas Milon Tuteur : Philippe Vismara Aurélie Poncet & Hanneke Van der Most 2 Contexte «Portrait

Plus en détail

Sextant V4.0. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale

Sextant V4.0. Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer. Sextant Présentation générale Sextant - Infrastructure de données spatiales sur le domaine marin Sextant V4.0 Le portail de diffusion de l information géographique de l Ifremer E. Quimbert, M. Bellouis, F. Lecuy, M. Treguer Centre

Plus en détail

Visualisation 3D de données SIG le cas des grands territoires

Visualisation 3D de données SIG le cas des grands territoires Visualisation 3D de données SIG le cas des grands territoires Session 3D Stéphane GOURGOUT : Vice Président Exécutif, Directeur Commercial Bionatics S.A. 325 avenue des Orchidées 34980 St Clément de Rivière

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

I Mise en place d un SIG pour la gestion des équipements sur les routes départementales de la Loire I

I Mise en place d un SIG pour la gestion des équipements sur les routes départementales de la Loire I I Mise en place d un SIG pour la gestion des équipements sur les routes départementales de la Loire I I Déroulement de la présentation I Les missions de la cellule programmation Le patrimoine routier Le

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

Organisation des fiches de métadonnées en 3 niveaux :

Organisation des fiches de métadonnées en 3 niveaux : Fiche synoptique n 1 QUELQUES NOTIONS FONDAMENTALES LA FICHE DE MEDADONNEES Objectif : décrire et identifier la donnée Contenu : Intitulé, description, version, résumé,.. Emprise des données,.. Contraintes

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

Les nouveautés ArcGIS Online

Les nouveautés ArcGIS Online SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique Les nouveautés ArcGIS Online Thomas DAVID Vincent BORT ArcGIS ArcGIS Desktop inclut Online Les utilisateurs Desktop disposent

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

La dématérialisation des documents d'urbanisme

La dématérialisation des documents d'urbanisme La dématérialisation des documents Boîte à outils Fiche thématique n 1 PAN ADS Contexte Le document est un outil de connaissance et de planification du territoire. Il définit les principes d'aménagement,

Plus en détail

LA TRES HAUTE RESOLUTION : UN OUTIL ADAPTÉ AUX PROBLEMATIQUES URBAINE

LA TRES HAUTE RESOLUTION : UN OUTIL ADAPTÉ AUX PROBLEMATIQUES URBAINE LA TRES HAUTE RESOLUTION : UN OUTIL ADAPTÉ AUX PROBLEMATIQUES URBAINE Dominique HEBRARD Pôle de Compétences et d'innovation Applications Satellitaires Direction Territoriale du Sud Ouest CVRH Toulouse

Plus en détail

Information géographique: mode d'emploi!

Information géographique: mode d'emploi! Information géographique: mode d'emploi! " Comment décrire et documenter ses données? " Journées d animation CIGAL ~ 19 avril 2012 Maison de la Région Alsace Strasbourg Amphithéâtre Rez-de-chaussée Qu

Plus en détail

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8

Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Prédiction de couverture de champ radioélectrique pour les réseaux radiomobiles : L apport du Système d Information Géographique ArcInfo 8 Christine TURCK 1 * et **, Christiane WEBER**, Dominique THOME*

Plus en détail

Maquette 3D Temps réel de la Baiedu Mont St Michel

Maquette 3D Temps réel de la Baiedu Mont St Michel Maquette 3D Temps réel de la Baiedu Mont St Michel Enjeux et bénéfices d une démarche au service du développement durable Auteurs : Hélène DURAND, Alisé géomatique & Jean Yves Brécin, DREAL Basse Normandie

Plus en détail

PLATEFORME PIGMA VERSION V2

PLATEFORME PIGMA VERSION V2 PLATEFORME PIGMA VERSION V2 La version V2 de la plateforme PIGMA permet de bénéficier de nouveaux services web accessibles sur www.pigma.com SERVICES PIGMA VERSION V1 VERSION V2 SITE EDITORIAL X X CATALOGUE

Plus en détail

référentiel routier est le socle du système d information routier. De sa qualité dépend la qualité de l exploitation du patrimoine routier.

référentiel routier est le socle du système d information routier. De sa qualité dépend la qualité de l exploitation du patrimoine routier. SYSTEME D INFORMATION ROUTIER L offre logicielle ROUTE d IMAGIS Méditerranée constitue la solution idéale pour la gestion du domaine routier, basée sur une cartographie en environnement web. Elle permet

Plus en détail

Organiser la commande topographique

Organiser la commande topographique Organiser la commande topographique Henri Pornon et Pierre Reboud Rencontres Décryptagéo, 8 avril 2014 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85

Plus en détail

WEBSIG DECI 85 Un outil mutualisé pour la défense contre l incendie

WEBSIG DECI 85 Un outil mutualisé pour la défense contre l incendie LES JOURNÉES DE LA GÉOMATIQUE DES PAYS DE LA LOIRE 17 et 18 décembre 2013 WEBSIG DECI 85 Un outil mutualisé pour la défense contre l incendie Céline MICAUD - Cyril MULLARD Vendée Eau SDIS 85 SOMMAIRE I.

Plus en détail

La qualité des données, pourquoi fait-elle encore débat? : Une approche pragmatique de la qualité des données en Charente-Maritime.

La qualité des données, pourquoi fait-elle encore débat? : Une approche pragmatique de la qualité des données en Charente-Maritime. La qualité des données, pourquoi fait-elle encore débat? : Une approche pragmatique de la qualité des données en Charente-Maritime mercredi 5 mai 1 1. Syndicat Informatique de Charente-Maritime Présentation

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Rencontre autour du manifeste Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Serge LE MEN Vice Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux

Plus en détail

Protéger. Faire découvrir Gérer

Protéger. Faire découvrir Gérer Protéger Faire découvrir Gérer Tutoriel N 1 Les bases pour bien débuter Étape N 1 Créer une base de donnée Étape N 1 Etape N 1 Créer une nouvelle base Voici l interface d accueil du logiciel SERENA. Cette

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Introduction. Implémentation d un SIG Multi-Usage pour la Gestion des Données Cadastrales et Urbaines et son Déploiement sur Internet

Introduction. Implémentation d un SIG Multi-Usage pour la Gestion des Données Cadastrales et Urbaines et son Déploiement sur Internet Plan Implémentation d un S.I.G. Multi-Usage pour la Gestion des Données Cadastrales et Urbaines et son Déploiement sur (Cas de la commune de Anfa) par El Mostapha ELFATIHI, Geomatic El Hassane SEMLALI,

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes

Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Formation SIG et informatique : mini-projet MapInfo Identification de sites propices à l implantation d éoliennes Jeanne CHABOCHE Master 2 professionnel «Management environnemental, développement durable

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

Comité d orientation ORECC / OREGES. 5 décembre 2014

Comité d orientation ORECC / OREGES. 5 décembre 2014 Comité d orientation ORECC / OREGES 5 décembre 2014 1 Ordre du jour 1) Présentation des observatoires et bilan des actions menées en 2014 2) Echanges sur le programme de travail 2015 3) Gouvernance unifiée

Plus en détail

P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG. Détermination des profils SIG

P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG. Détermination des profils SIG P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG Détermination des profils SIG Transcription des besoins selon les critères Experts Mastère ASIG 25 Avril 2008 Mastère ASIG

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations S.I.G Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans

Plus en détail

ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition

ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition MISE A JOUR CADASTRALE NOTRE COMPREHENSION DU MONDE CHANGE Le logiciel est conçu pour améliorer, accélérer et automatiser l interprétation des images

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du SI sur la plateforme libre Postgresql / Postgis... Mathieu BOSSAERT CEN LR 2007 Les missions d'un

Plus en détail

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique

Poitou-Charentes. Qu est-ce qu une carte dynamique? Quels outils autour de la carte dynamique? Consulter une carte dynamique A la source de l information géographique Consulter une carte dynamique Pour les conseils et astuces : Suivez le guide Qu est-ce qu une carte dynamique? C est un module cartographique qui permet de visualiser

Plus en détail

Retour d expérience CARMEN

Retour d expérience CARMEN Retour d expérience CARMEN le succès des web-services et ses conséquences Elodie Gondran, DREAL NPC Pierre Lagarde, BRGM CARMEN Diffusion et porter à connaissance de l information spatialisée environnementale

Plus en détail

Club Utilisateurs SIG

Club Utilisateurs SIG Club Utilisateurs SIG Nous aurions pu l appeler Conférence ou Colloque. Mais c est bien d un Club qu il s agit. Votre Club. Le Club Utilisateurs SIG de Business Geografic est un temps d échange privilégié

Plus en détail

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR

Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Utilisation du modèle relationnel pour la gestion des données utilisées par le CEN LR Mise en oeuvre du Système d'information sur la plate-forme logicielle libre Postgresql / Postgis... CEN LR 2007 Mathieu

Plus en détail

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval)

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval) Valor IG IFREMER Nantes 21.03.2006 Ensemble, comprendre l estuaire Appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux par une gestion intégrée des zones côtières GIZC Projet de système

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Les outils numériques de gestion de données de l OSR

Les outils numériques de gestion de données de l OSR L OSR est un programme de recherche visant à acquérir, analyser et mettre en valeur des connaissances sur les dynamiques hydro-sédimentaires du fleuve Rhône. Pour cela, depuis 2009, des efforts sont réalisés

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

PRODIGE. R Plateforme Régionale pour Organiser et Diffuser de I Information Géographique de l Etat. PRODIGE Rhône-Alpes s ouvre sur Internet

PRODIGE. R Plateforme Régionale pour Organiser et Diffuser de I Information Géographique de l Etat. PRODIGE Rhône-Alpes s ouvre sur Internet PRODIGE hône-alpes R Plateforme Régionale pour Organiser et Diffuser de I Information Géographique de l Etat Préfecture de la région Rhône-Alpes 106, rue Pierre Corneille 69003 Lyon entrée rue de Bonnel

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1 La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec ESRI 2005 session «Décisionnel» 26/10/2005 1 La Business Intelligence : Une Définition La Business intelligence permet l utilisation des données opérationnelles

Plus en détail

RGD74-74 - Adresse postale : BP 2444-74041 ANNECY Cedex - Tél. 04.50.23.94.94 Bureaux : 9 Quater, avenue d Albigny - ANNECY - Fax : 04.50.23.94.

RGD74-74 - Adresse postale : BP 2444-74041 ANNECY Cedex - Tél. 04.50.23.94.94 Bureaux : 9 Quater, avenue d Albigny - ANNECY - Fax : 04.50.23.94. Régie de Gestion des Données des Pays de Savoie Guide d utilisation RIS.net Gestion RGD74-74 - Adresse postale : BP 2444-74041 ANNECY Cedex - Tél. 04.50.23.94.94 Bureaux : 9 Quater, avenue d Albigny -

Plus en détail

COMITÉ DIRECTEUR SITG

COMITÉ DIRECTEUR SITG ign.fr COMITÉ DIRECTEUR SITG VISITE IGN CENTRE-EST François PERRUSSEL-MORIN Directeur interrégional ign.fr SOMMAIRE Le statut de l IGN Evolution du contexte de l information géographique Les missions de

Plus en détail

Inventaire des espèces et solution de mobilité. Arnaud Pelorce

Inventaire des espèces et solution de mobilité. Arnaud Pelorce Inventaire des espèces et solution de mobilité Arnaud Pelorce I : Contexte Contexte national La Stratégie nationale pour la biodiversité, adoptée par la France en 2004. Objectif de stopper l érosion de

Plus en détail

LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE. Formation QGIS, module 1-1

LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE. Formation QGIS, module 1-1 Qu est-ce qu un SIG? LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE Formation QGIS, module 1-1 Formation QGIS, module 1-1 Qu est-ce qu un SIG? 1 Qu est-ce qu un SIG? Un «SIG», en langage courant, c est par exemple

Plus en détail

Titre : La BI vue par l intégrateur Orange

Titre : La BI vue par l intégrateur Orange Titre : La BI vue par l intégrateur Orange Résumé : L entité Orange IT&L@bs, partenaire privilégié des entreprises et des collectivités dans la conception et l implémentation de SI Décisionnels innovants,

Plus en détail

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015 Durée 1,5 heures Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 3 e année ingénieur Support de TD ArcGIS 10.1 Grande école européenne d'ingénieurs et de

Plus en détail

Sage 100 CRM - Guide Comparatif Fonctionnel de Sage CRM. Mise à jour : 2015 version 8

Sage 100 CRM - Guide Comparatif Fonctionnel de Sage CRM. Mise à jour : 2015 version 8 Sage 100 CRM - Guide Comparatif Fonctionnel de Sage CRM Mise à jour : 2015 version 8 Sommaire Préambule 3 Introduction... 3 de base 4 Standard... 4 Gestion de la force de vente... 5 Service marketing et

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Contexte Exigences croissantes en matière de qualité et de sécurité d approvisionnement

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 Nicolas Lambert (IGN) Eric Dubois (Cap Digital) LE PROGRAMME

Plus en détail

La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG(

La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG( La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG( InfraSIG) Jean-Pierre KINNAERT Directeur Département de la géomatique Service

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

Géoservice RIS.3D Internet

Géoservice RIS.3D Internet Régie de Gestion des Données 73-74 Géoservice RIS.3D Internet GEOSERVICE RIS.3D Internet Dans le cadre du Réseau d Informations et de Services des Pays de Savoie (R.I.S. 73-74), le RIS.3D Internet, successeur

Plus en détail

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel?

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? - Qu entendre par «Smart grids»? - Des exemples concrets de démonstrateurs - Des solutions variées pour des enjeux différents - Comment

Plus en détail

STRUCTURATION, CROISEMENT ET EXPLOITATION DES DONNÉES "DEMANDE DE VALEURS FONCIÈRES" Master SIGAT Atelier DVF 26 mars 2013

STRUCTURATION, CROISEMENT ET EXPLOITATION DES DONNÉES DEMANDE DE VALEURS FONCIÈRES Master SIGAT Atelier DVF 26 mars 2013 STRUCTURATION, CROISEMENT ET EXPLOITATION DES DONNÉES "DEMANDE DE VALEURS FONCIÈRES" Master SIGAT Atelier DVF 26 mars 2013 DÉROULEMENT 1_ Contexte 2_ Objectifs de l atelier et organisation 3_ Intégration

Plus en détail

La gestion électronique de l information et des documents entreprise. Présentation

La gestion électronique de l information et des documents entreprise. Présentation FAVRE Consuting Ingénierie des Systèmes d Information La gestion électronique de l information et des documents entreprise Dossier réalisé en novembre 2014 Version 1 Références GF/100110 V2 FAVRE Consulting

Plus en détail

SIG 3D, fédérateur de la saisie des données 3D aux applications métiers. Anne-Lise Poplavsky STAR-APIC

SIG 3D, fédérateur de la saisie des données 3D aux applications métiers. Anne-Lise Poplavsky STAR-APIC SIG 3D, fédérateur de la saisie des données 3D aux applications métiers. Anne-Lise Poplavsky STAR-APIC Sommaire Evolution du besoin 3D Un entrepôt de données unique 2D/3D Un SIG 3D fédérateur Évolution

Plus en détail

Acquisition, traitement et exploitation des données Lidar dans un SIG.

Acquisition, traitement et exploitation des données Lidar dans un SIG. Acquisition, traitement et exploitation des données Lidar dans un SIG. Exemple d utilisation des données Pegasus dans la suite logiciel Arcgis Présentation de l entreprise Création de l entreprise en 1983,

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Sextant. http://www.ifremer.fr/sextant

Sextant. http://www.ifremer.fr/sextant Une infrastructure de données spatiales sur le domaine marin et littoral http://www.ifremer.fr/sextant M. Treguer, E. Quimbert, M. Bellouis, J. Meillon, C. Satra-Le Bris Centre de Bretagne BP 70, Plouzané

Plus en détail

L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode

L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode L observation foncière dans le Finistère : objectifs et méthode Présentation au CAUE 22 Saint-Brieuc 22 novembre 2011 SOMMAIRE Contexte Brestois Objectifs de l observation foncière dans le Finistère Méthode

Plus en détail

Problématique et enjeu

Problématique et enjeu Commission de validation des données pour l'information spatialisée version 3 Comment qualifier la précision et les notions d'échelles dans les métadonnées de nos séries de données? Table des matières

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Guadeloupe

Le Photovoltaïque en Guadeloupe Le Photovoltaïque en Guadeloupe Quelles opportunités? Recommandations pour une bonne mise en oeuvre? Coûts et démarches? CAUE Cynthia CAROUPANAPOULLÉ, Responsable Environnement Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire

Le Parc naturel régional des SIG. Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire SIG Restructuration d un SIG et diffusion des données dans le cadre de la directive Inspire Comment utiliser la directive Inspire à l échelle d un SIG historique pour en assurer la refonte? Claire Devaud

Plus en détail

Le CRAIG. Pays de Saint-Flour Haute Auvergne 28 avril 2015

Le CRAIG. Pays de Saint-Flour Haute Auvergne 28 avril 2015 Le CRAIG Pays de Saint-Flour Haute Auvergne 28 avril 2015 Un groupement d intérêt public Membres fondateurs : Etat Conseil régional d Auvergne Conseil généraux (4) Agglomérations (6) Institut National

Plus en détail