RÉPUBLIQUE TCHÈQUE PORTE D ENTRÉE DE LA ZONE PECO DOSSIER SPÉCIAL. Chambre de commerce franco-tchèque Services d appui aux entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉPUBLIQUE TCHÈQUE PORTE D ENTRÉE DE LA ZONE PECO DOSSIER SPÉCIAL. Chambre de commerce franco-tchèque Services d appui aux entreprises"

Transcription

1 RÉPUBLIQUE TCHÈQUE PORTE D ENTRÉE DE LA ZONE PECO DOSSIER SPÉCIAL Chambre de commerce franco-tchèque Services d appui aux entreprises IBC, Pobřežní 3, Prague 8 République tchèque Tél Fax

2 1. INTRODUCTION Parmi les pays émergents d Europe centrale, la Tchéquie offre aujourd hui l'économie la plus industrialisée et la plus développée. C'est l'un des pays les plus stables et prospères au sein des ex-pays communistes. La République tchèque a été le premier pays de la zone PECO à être admis au sein de l'ocde (1995). Elle est devenue membre de l'ue en Le pays jouit d une économie solide et porteuse basée sur l innovation et les compétences, d un système politique stable, d un secteur bancaire sain et immunisé contre la crise actuelle, et d un marché du travail moderne et flexible. En 2008, la République tchèque a, en termes de PIB par habitant, dépassé la Grèce. Selon les estimations, elle atteint désormais 80% de la moyenne du PIB de l UE-27. Les performances de l économie tchèque ont donc plus que doublé par rapport à celles du milieu des années Géographie & Population - position stratégique : Porte d entrée de la zone PECO - frontalier avec l Allemagne, l Autriche, la Pologne et la Slovaquie - superficie : km² - population : 10,5 millions - capitale : Praha (Prague) - distance Paris-Prague : 1094 km 2. ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE L évolution économique des pays tchèques fut, jusqu au coup d État communiste en février 1948, comparable à celle d autres pays européens. Des richesses naturelles considérables (notamment du charbon et du fer), une grande densité de population et le réseau le plus dense de chemins de fer en Europe centrale firent de la Bohème du 19 e siècle une région exceptionnellement développée, puisque 60 à 70 % de toute la production industrielle de l empire autrichien était concentrée dans les pays tchèques. Après la Première guerre mondiale et la création de l État indépendant en 1918, la Tchécoslovaquie se classait parmi les dix pays les plus industrialisés au monde. Entre les années 1934 et 1935, la Tchécoslovaquie était le premier exportateur de matériel d armement au monde. Toutefois la Seconde guerre mondiale eut un impact dévastateur qui s est accentué ensuite par le coup d État communiste en la nationalisation complète de l économie a été lancée. L accent fut mis sur l industrie mécanique lourde et l industrie d extraction. Le commerce extérieur fut complètement réorienté vers l Union soviétique et ses satellites. La chute du régime communiste en novembre 1989, entraîna d importants changements politiques et économiques. Un processus de transformation totale de l'industrie fut lancé. L'industrie mécanique lourde, qui avait soudain perdu ses débouchés, dût se réorienter vers une industrie légère, voire disparaître complètement.

3 I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I V IX I DONNÉES MACROÉCONOMIQUES Malgré une tertiarisation continue, l économie tchèque demeure très industrialisée. La production industrielle et le secteur du BTP représentent 38 % du PIB et 40 % des emplois du pays. Ce chiffre classe la République tchèque au premier rang européen vis-à-vis de l importance du secteur industriel. Le tertiaire génère 60 % du PIB et emploie 56 % de la population active tchèque. Le reste est représenté par la production agricole. Monnaie : couronne tchèque (CZK) Taux de change : 1 EUR = 27,479 CZK (2014) Population active : 5,08 millions (2013) Salaire moyen brut : CZK (904 EUR) (3 e trimestre 2013) Salaire minimum : CZK (310 EUR) Taux de chômage : 6,7 % (4 e trimestre 2013) Croissance du PIB : - 1,1 % (2013) - 1,2 % (2012) + 1,7 % (2011) + 2,2 % (estimation 2014) PIB / hab. en PPA : 79 % de la moyenne EU27 Taux de l inflation : 1,4 % (moyenne 2013) Export en % du PIB : 80 % Dette publique : 43,4 % du PIB en 2012 La République tchèque & la zone EURO : La couronne tchèque était, au cours de la dernière décennie, parmi les monnaies avec la plus forte appréciation au monde. La forte appréciation continue de la CZK était la raison principale pour rester en dehors de la zone EURO. Aucune date d adhésion n est fixée. PIB / habitant en PPA En RT : 79 % de la moyenne de l UE-27 À Prague : 172 % de la moyenne de l UE-27 Croissance du commerce extérieur Le bilan du commerce extérieur de la RT a affiché un solde positif de 13,5 milliards EUR en 2013, soit un résultat supérieur de 9, à celui enregistré en Notation Moody s : A1 stable Notation Standard & Poor s : AA- stable Notation Fitch Ratings : A+ stable Taux de change CZK/EUR, Taux de change CZK/USD,

4 4. COMMERCE EXTÉRIEUR La République tchèque est l'un des pays les plus ouverts dans l'union Européenne. Le ratio exportation / PIB s élève à 80 %. Selon les statistiques, autour de 35 % de la production totale tchèque est destinée à l exportation. Structure des exportations tchèques : 2 4% 6% 17% 6% Structure des importations tchèques : 24% 4% 4% 1 10% 8% 9% 8% 6% Véhicules routiers Machines et appareils électriques Machines et appareils informatiques Machines et appareils industriels Appareils et équipement de télécommunication Articles manufacturés en métal Fer et acier Machines génératrices, moteurs et leur équipement Caoutchouc manufacturé Machines et appareils spécialisés Articles minéraux non métalliques manufacturés Meubles et leurs parties Fils, tissus, articles textiles façonnés Papiers, cartons et ouvrages en pate de cellulose Minerais métallifères et déchets de métaux Instruments et appareils professionnels et scientifiques Produits médicinaux et pharmaceutiques Houilles, cokes et briquettes Matières plastiques sous forme primaire Energie électrique Autres Machines et appareils électriques Machines et appareils informatiques Véhicules routiers Appareils et équipement de télécommunication Pétrole, produits dérivés du pétrole Fer et acier Machines et appareils industriels Articles manufacturés en métal Gaz naturel et gaz manufacturé Produits médicinaux et pharmaceutiques Machines génératrices, moteurs et leur équipement Métaux non ferreux Matières plastiques sous forme primaire Machines et appareils spécialisés Fils, tissus, articles textiles façonnés Papiers, cartons et ouvrages en pate de cellulose Instruments et appareils professionnels et scientifiques Matières plastiques sous formes autres que primaires Vêtements et accessoires du vêtement Caoutchouc manufacturé Autres Principaux clients : Allemagne 32,1 % Slovaquie 8,9 % Pologne 5,8 % France 4,8 % G. Bretagne 4,6 % Autriche 4,5 % Russie 3,7 % Italie 3,5 % Hongrie 2,9 % Pays Bas 2,7 % Principaux fournisseurs : Allemagne 26,2 % Chine 11,5 % Pologne 7,4 % Slovaquie 5,7 % Russie 5,6 % Italie 3,7 % Pays Bas 3,2 % France 3,2 % Autriche 3,1 % Hongrie 2,5 % Principaux investisseurs : Pays Bas 27,4 % Allemagne 14,9 % Autriche 13,2 % Luxembourg 6,1 % France 5,2 % Suisse 4,8 % Chypre 3,6 % Etats-Unis 3,4 % Espagne 3,1 % Belgique 3,1 % Balance commerciale, , millions d EUR

5 5. LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET LA FRANCE La France est le 4 e pays client et le 8 e pays fournisseur de la République tchèque. En outre, les entreprises françaises sont actives sur le marché tchèque en tant qu investisseurs : la France est le 5 e plus important investisseur en Tchéquie. Les investisseurs français sont présents dans pratiquement tous les domaines d activité. La plus forte présence française est dans l agroalimentaire, l automobile et le bâtiment. Les investisseurs sont attirés par de nombreux avantages compétitifs tels que : - une bonne qualité de la formation supérieure, - un réseau dense de sous-traitants performants dans tous les secteurs, - des dépenses publiques et privées pour la R&D élevées, - un bon niveau de l infrastructure de transport. La balance commerciale est excédentaire en faveur de la République tchèque. Depuis 2004, année de l adhésion de la République tchèque à l UE, le volume des échanges commerciaux avec la France a augmenté de 22 %. On recense autour de 500 sociétés en République tchèque ayant un capital français avec plus de employés au total. 73 % des filiales font partie du secteur industriel, 17,4 % du secteur commercial et 9,4 % des services. La Chambre de commerce franco-tchèque introduit chaque année sur le marché tchèque une trentaine de nouvelles entreprises françaises, notamment des PME. Exportations tchèques vers la France : 4% 7% Exportations françaises vers la RT : 3 4% 19% 8% 4% 9% 17% 8% 1 28% 8% 8% Véhicules routiers Machines et appareils informatiques Machines et appareils électriques Machines et appareils industriels Appareils et équipement de télécommunication Articles manufacturés en métal Machines génératrices, moteurs et leur équipement Autre matériel de transport Caoutchouc manufacturé Meubles et leurs parties Fer et acier Machines et appareils spécialisés Autres Véhicules routiers Produits médicinaux et pharmaceutiques Fer et acier Machines et appareils électriques Machines et appareils industriels Articles manufacturés en métal Huiles essentielles et produits de parfumerie Machines génératrices, moteurs et leur équipement Caoutchouc manufacturé Matières plastiques sous forme primaire Matières et produits chimiques Fils, tissus, articles textiles façonnés Autres Principaux investisseurs français : Société Générale PSA Veolia Saint-Gobain Danone Sodexo Suez Schneider Electric Lafarge Vinci Bouygues Alstom Colas Bongrain Pechiney Altran Pernod Ricard Valeo Faurecia

6 6. SECTEURS CLÉS DE L ÉCONOMIE TCHÈQUE L industrie automobile Le secteur automobile, ayant plus de employés et englobant plus de la moitié des cinquante meilleurs fabricants de composants au monde, représente un moteur puissant de l économie tchèque. En effet, ce secteur représente 20 % de la production industrielle totale du pays et près de 20 % des exportations de la République tchèque. Les constructeurs automobiles présents en République tchèque - Skoda Auto, TPCA, Hyundai, Iveco, SOR, Avia, Tatra - ont produit automobiles en La plupart des plus importants sous-traitants automobiles sont présents en République tchèque : Bosch, Siemens, Valeo, Faurecia, Continental, Hella, Saint-Gobain, Magna, TRW, Aisan, Schott... Škoda Auto Selon les statistiques, Škoda Auto avec son réseau de sous-traitants et les services annexes, génère à lui seul environ 10 % du PIB tchèque. L industrie électronique et électrotechnique Le secteur électrotechnique tchèque est basé sur sa longue tradition et sur les compétences étendues de ses employés. En effet, dès le début du 20 e siècle la production de produits électroniques prend une part active dans l industrie tchèque (tchécoslovaque). TYCO Electronics, Celestica, Honeywell, ABB, Mitsubishi Electronic, Daikin, LG Philips, Pickering, ST Microelectronics, Hitachi, Foxconn, BenQ, Bang & Olufsen, etc. Actuellement, cette branche représente autour de 15 % de la production industrielle tchèque. 25 % de tous les investissements étrangers venant en République tchèque se dirigent vers le secteur électronique et électrotechnique. Ces dernières années, la République tchèque a accueilli de nombreux investisseurs dont les plus importants sont : Panasonic, Siemens, Bosch, La plupart de ces investisseurs sont intéressés non seulement pour créer des sites de production, mais notamment pour profiter des compétences locales sur le champ de la R&D.

7 Production de métaux Malgré les graves difficultés au début des années 1990, le secteur de la métallurgie et de la sidérurgie reste l une des branches les plus importantes de l industrie tchèque. ce secteur représente toujours 12 % de la production industrielle tchèque et presque 15 % de tous les emplois dans l industrie. Grâce à une restructuration réussie, à sa longue tradition, à son savoir-faire et aux nombreux investissements étrangers (ArcelorMittal, Evraz), Production de machines et machines-outils Le secteur de l industrie mécanique tchèque a une longue tradition historique qui remonte à la moitié du 19 e siècle. Ces vingt dernières années, le secteur a connu un grand nombre de changements, notamment en matière de structure de production et de niveau technologique. parmi les branches les plus importantes de l industrie de transformation. Le secteur, ayant une base de producteurs de plus de 1050 entreprises, fournit le matériel pour des usines entières, fabrique des machines (des turbines, aux appareils de transportation et de climatisation, en passant par les machines de secteur agroalimentaire, les machines agricoles et de construction, jusqu aux machines-outils) ainsi que les biens d industrie mécanique domestique/locale. Le secteur représente 9 % de l ensemble de la production industrielle tchèque. Le secteur de l industrie mécanique est représenté en République tchèque par la production d une grande gamme de machines, ce qui le classe Principaux investisseurs : SMC, Rieter, Tajmac, Cetos, Erwin, Junker, MAS, etc. L'agroalimentaire Cette industrie traditionnelle conserve avec 8 % un poids économique important dans l ensemble de l industrie tchèque et emploie autour de 9 % des salariés du secteur industriel. Les capitaux étrangers ont une part importante dans certains secteurs de production. Les groupes français sont très actifs dans cette branche d activité : Danone, Bongrain, Opavia-Lu, Bonduelle, Lactalis, Pernod Ricard et d autres. Les branches qui occupent une position prédominante sont les boissons avec 22 %, les viandes et produits à base de viande avec 19 % et les produits laitiers avec 15 % du marché. Le secteur agroalimentaire en RT commence à connaître une hausse du prix des produits finaux (produits laitiers, viandes, boulangerie), cette tendance est due à l augmentation du prix des matières premières suite à une forte pression sur le marché international.

8 Secteur des services Le secteur tertiaire emploie 56 % de la population active tchèque et génère 60 % du PIB. La République tchèque est devenue la 4 e destination la plus attractive pour les investisseurs dans les services parmi les 20 plus importants marchés en développement. Les plus importantes branches de ce secteur sont les services liés aux TIC, tourisme, finances, banques & assurances et logistique. Le secteur des services (notamment stratégiques) devient de plus en plus attrayant pour les investissements étrangers qui visaient auparavant surtout l industrie de transformation tchèque. Dans les années 1990, 98 % des investissements étrangers étaient destinés à la production. Ces dernières années, deux tiers des investissements entrants sont destinés au secteur des services. Présence française : Société Générale, BNP Paribas, AXA Assistance, Mazars, Accor Group, Sodexo, GEFCO, AGS, FM Logistic et autres. Services stratégiques La République tchèque est devenue l un des territoires européens les plus performants pour la délocalisation et l externalisation des services TIC. Cette réalité est confirmée par un afflux important de projets à haute valeur ajoutée de la part des principaux acteurs mondiaux en TIC, alimenté par une tradition d excellence dans le domaine technique. Le pays a la plus haute densité de centres de prestations stratégiques en Europe centrale et orientale. Selon les données de la société Infosys BPO, le secteur tchèque des services stratégiques emploie déjà environ personnes et sa valeur s élève à 2 milliards de dollars. Les leaders mondiaux tels que Microsoft, Skype, Accenture, Infosys Technlogies, Deutsche Börse, Sun Microsystems, DHL, ExxonMobil, Siemens, Honeywell, Johnson & Johnson, InBev, Ariba, IBM, Symbol Technologies, Lufthansa, DSGi, TietoEnator, HSBC ont opté pour la République tchèque pour y créer leurs centres R&D, de software et des TIC, centres de services partagés, centres d outsourcing de processus internes ou centres de consumer care. De plus, les entreprises tchèques ont réussi à s imposer sur le marché mondial : par exemple AVG Technologies, Avast! ou Kerio avec leurs solutions de sécurité informatique.

9 Commerce et distribution en République tchèque Les principales zones économiques du pays sont concentrées autour de la capitale Prague et dans les villes métropolitaines comme Ústí nad Labem et Plzen à l'ouest et Brno et Ostrava à l'est. La structure de la distribution en République tchèque ressemble de plus en plus à celle des pays occidentaux, c'est à dire : dominance des grands groupes qui désavantage le commerce traditionnel. La République tchèque est un pays qui enregistrait, au cours de ces dernières années, une expansion massive des chaînes de la grande distribution pour bâtir le réseau le plus dense d hypermarchés et de supermarchés en Europe. En outre, la République tchèque affiche la surface de vente la plus élevée en Europe orientale. En 2013, il y avait m 2 de surface de vente en hypermarchés dont le nombre s élève à 300 selon la recherche d Incoma GFK. En outre, on n attend plus la construction de nouveaux grands centres commerciaux. Leur expansion a atteint son sommet et maintenant on vise plutôt à la modernisation des centres déjà existants et on prévoit la construction de centres à surface plus compacte. Dans le même temps, le nombre de magasins indépendants ne cesse de diminuer. En dehors des hypermarchés on recense 680 supermarchés et 640 magasins discount. Selon les recherches, les consommateurs tchèques préfèrent les hypermarchés (43 % des clients) et les discounts (25 %) aux supermarchés (15 %). Actuellement, la grande distribution généraliste en République tchèque est en phase de concentration. La période a été marquées par le départ de quatre grands groupes internationaux. Tout d abord, à la fin de l année 2005, les sociétés Julius Meinl et Edeka ont quitté le marché tchèque. Les magasins Julius Meinl ont été vendus à la société Ahold qui les a rebaptisés Albert et les supermarchés Edeka ont été repris par la société Tesco. L an 2006 a été marqué par le départ de la seule chaîne française sur le marché local - Carrefour conformément à sa stratégie de concentration sur le marché asiatique. Les 11 hypermarchés de Carrefour ont été vendus à Tesco. Le dernier départ a été annoncé en automne 2006, par la société Delhaize qui a vendu ensuite ses 96 supermarchés Delvita au groupe Rewe (supermarchés Billa). Le leader de la grande distribution généraliste est la société Schwarz CR, qui gère les hypermarchés Kaufland et les discounts Lidl. Elle a ainsi confirmé sa première position parmi les plus importants groupes du commerce tchèque avec un chiffre d affaires de 68,8 milliards de CZK HT. Grâce aux acquisitions de Delvita et Plus, la societé REWE ČR a réussi à augmenter son chiffre d affaires jusqu à 50,4 milliards de CZK. Tesco Stores et Ahold Czech Republic ont occupé respectivement la troisième et la quatrième position et ont généré respectivement 44,00 et 40,5 milliards de CZK. Le rang suivant est occupé par la société Makro Cash & Carry qui appartient au groupe Métro avec un chiffre d affaires de 30,4 milliards de CZK. Parmi les autres chaînes figurent Globus ČR avec un chiffre d affaires de 24,2 milliards de CZK, suivi par GECO Tabak (CA 17,3 milliards de CZK), SPAR ČR (13,2 milliards de CZK). Ensuite la chaîne polonaise Zabka qui est N 1 sur le marché polonais des petits commerces (60 120m²) est entrée sur le marché tchèque en avril 2008 (la chaîne Zabka gère actuellement commerces en Pologne). En 2010, Zabka a acheté une quarantaine de magasins de Koruna. En décembre 2010, Tesco a annoncé le rachat des chaînes Zabka et Koruna, il s agit de 129 magasins au total. Actuellement les magasins Zabka sont gérés en tant que franchises, tandis que les magasins Koruna ont été transformés en Tesco Express. Les magasins de petite surface sont devenus le concept le plus dynamique depuis ces dernières années.

10 Grandes surfaces de bricolage Le marché de la distribution dans le secteur des GSB est couvert par 4 enseignes étrangères. La majorité appartient aux sociétés allemandes OBI, HORNBACH, BAUHAUS, BLOBUS et une société autrichienne BAUMAX. Par contre, aucune des chaînes françaises n est présente sur le marché tchèque. MOUNTFIELD, qui est une société tchèque, se range aussi parmi les chaînes pour les bricoleurs, mais ses magasins sont moins grands. Néanmoins leur nombre est assez élevé. En République tchèque, MOUNTFIELD en détient 54. Toutes ces chaînes figurent parmi les 50 plus grands détaillants en République tchèque, conjointement avec la chaîne Siko Koupelny, a.s, spécialiste des salles de bain. En 2013, sur les 5 plus grandes chaînes, c est OBI qui dispose du nombre le plus élevé d unités, à savoir 29. Ensuite, 24 unités appartiennent à Baumax. Le réseau de Hornbach compte 8 unités et 7 unités appartiennent à UniHobby. La chaîne Bauhaus avec 8 unités détient le réseau de distribution le moins dense. En effet, les Tchèques avec les Français et les Allemands, appartiennent aux nations qui comptent le plus de bricoleurs en Europe. Plus de 50 % des bricoleurs et jardiniers achètent régulièrement dans les GSB. Le marché tchèque des GSB n est pas encore saturé. En réalité, la part totale des grandes surfaces de bricolage ne dépasse pas 50 % du marché, dont le leader de ce secteur, OBI, détient lui-même 18 %. À côté des GSB, le secteur de la distribution des matériaux de construction est représenté par un grand nombre de sociétés indépendantes. Le leader est la société DEKTRADE, suivie par RAAB KARCHER. Les autres sociétés sont par exemple RABAT, STAVOSPOL, PRODOMA ou BIG MAT. Les sociétés étrangères importantes sont représentées par SAINT-GOBAIN (marques Raab Karcher, Platforma, A-Keramika Group, SFIC), WOODCOTE GROUP et SIG Group. Les parts de marché détenues par les sociétés indépendantes de construction sont présentées par le graphique suivant. Graphique : Magasins de bricolage Pourcentage d assortiment acheté par des répondants(%) Outils et matériel 76 Graines de plantes 73 Peintures, adhésifs et décoration 69 Soin des animaux familiers 63 Jardin 63 Matériaux de construction, 46 Éclairage et luminaires 44 Salles de bains et la plomberie 37 Bois, planchers, portes et fenêtres 31 Carrelage 22 Graphique : Parts de marché des sociétés indépendantes. DEKTRADE 7% 3 Raab Karcher PRO-DOMA 7% 7% 7% Stavospol Izomat Tradix Rabat Stavmat IN Karpem 14% Ferram Source: Incoma GfK

11 Consommation en République tchèque Le pouvoir d achat en Tchéquie est équivalent à 60 % du pouvoir d achat moyen en Europe. Graphique: Répartition des dépenses des ménages tchèques en 2013 (en %) La capitale, Prague, jouit traditionnellement du pouvoir d achat le plus élevé. Elle surpasse même la moyenne tchèque de 70 %. Les régions où se situe le meilleur pouvoir d achat sont à l ouest de la République tchèque. En ce qui concerne la structure de consommation en 2013, les Tchèques dépensent le plus pour le logement, l énergie et l électricité (22,4), suivi par les aliments et boissons (20,10%). Les frais de transport représentent 11,26% de toutes les dépenses de ménages, alors que les frais de récréation et la culture sont en moyenne à 9,87 %. L équipement pour les ménages et les réparations représentent 5,02 % des dépenses annuelles par ménage. Logement, eau et énergies 22,43 Aliments et boissons 20,10 Transport 11,26 Récréation, culture 9,87 Restauration, hôtellerie 5,97 Équipement, ménages 5,02 Vetément, chaussure 4,40 Poste, télécommunication 4,19 Boissons alcoolisées, tabac 2,87 Santé 2,25 Enseignement 0,62 Autres services et produits 11, Source : Institut tchèque de statistiques Le salaire moyen brut au troisième trimestre 2013 en République tchèque est de CZK (904 EUR). Par rapport à la même période en 2012 le salaire moyen brut a augmenté de 1,3 %, en chiffres réelles seulement de 0,1 %.

12 7. PRESTATIONS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-TCHÈQUE Créée en mars 1996, la Chambre de commerce franco-tchèque soutient le développement des échanges économiques franco-tchèques par une gamme de services d'appui aux entreprises (prospection, recherche de fournisseurs, accompagnement commercial, aide au recrutement ). Outre son rôle actif d'animation de la communauté franco-tchèque d'affaires à travers l'organisation de manifestations (Bal francotchèque, tournois de pétanque, déjeuners-débats, business mixers...), la Chambre assure la promotion des relations franco-tchèques et la diffusion d'informations par la publication de son journal trimestriel "Contact". Prospection de marché tchèque - Recherche d importateurs / distributeurs - Recherche de fournisseurs / sous-traitants - Assistance commerciale - Études de marché sur mesure Implantation sur le marché tchèque - Recherche de partenaire pour prise de participation - Commerciaux à temps partagé - Domiciliation - Assistance au recrutement - Hébergement des commerciaux / VIE - Portage salarial - Création de SARL locale - Gestion de filiale Communication et promotion - Foires et salons - Création de site internet et de supports commerciaux - Budget et réalisation de campagnes promotionnelles - Traductions et services d interprétariat Salon des constructions mécaniques MSV La CCFT organise depuis 11 ans le Pavillon France labellisé FRANCE au sein du plus important salon industriel de l Europe centrale et orientale. Salon multisectoriel d envergure internationale «Foire de Hanovre de l Europe centrale» a réuni en 2013 : exposants de 28 pays visiteurs m² de surface totale. PAVILLON FRANCE AU MSV 2013 : - 16 exposants français m² de surface. PROCHAINE ÉDITION DU SALON MSV du 29/9 au 3/ Incubateur PME - Ouverture officielle en juin postes de travail équipés - Bureaux indépendants ou en open space - Locaux modernes et fonctionnels - Adresse prestigieuse de l IBC au centre de Prague - Bail à court terme Coûts limités / aucun engagement à long terme Solution adaptée aux PME françaises sans statut légal local Commercial / VIE immédiatement opérationnel = démarrage immédiat des activités sur le marché local Encadrement et coaching par l équipe commerciale franco-tchèque en savoir plus

13 8. SOURCES D INFORMATION Czechinvest, ČSÚ, Institut tchèque de statistiques, Eurostat, epp.eurostat.ec.europa.eu INSEE, The Global Competitiveness Report, World Economic Forum, Ministère tchèque de finances, Ministère tchèque de l industrie, Komerční banka, ČNB, Banque centrale tchèque, Sdružení automobilového průmyslu, Association de l industrie automobile, Incoma GFK,

Ancrer les investisseurs étrangers dans le tissu économique local. L expérience de CzechInvest

Ancrer les investisseurs étrangers dans le tissu économique local. L expérience de CzechInvest Ancrer les investisseurs étrangers dans le tissu économique local L expérience de CzechInvest Eva Tomanová Chef de la section projets stratégiques 25. 3. 2009 SOMMAIRE 1. La République tchèque 2. CzechInvest

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

DOSSIER SPÉCIAL RÉPUBLIQUE TCHÈQUE DOSSIER SPÉCIAL RÉPUBLIQUE TCHÈQUE EDITORIAL La deuxième moitié de 2008 et le début de 2009 représentent pour la République tchèque et la France un moment d exception. En effet, après les six mois de la

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne Capitale : Varsovie Président : Bronislaw Komorowski Président du conseil : Donald Tusk Superficie : 312 685 km² Population : 38 441 588 habitants Croissance

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

SALON MSV SALON INTERNATIONAL DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE

SALON MSV SALON INTERNATIONAL DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE SALON MSV Surnommé «la Foire de Hanovre de l Europe Centrale» MSV est la plus importante rencontre industrielle dans les PECO Parc d exposition de Brno, République tchèque MSV 2012 : du 10 au 14 septembre

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Le déclin de l industrie en France

Le déclin de l industrie en France Le déclin de l industrie en France Le but de ce dossier pédagogique est de comprendre les causes de la désindustrialisation en France. Il faut distinguer quatre phénomènes : i) les gains de productivité,

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

LA ROUMANIE en bref. Mars - Avril 2014

LA ROUMANIE en bref. Mars - Avril 2014 LA ROUMANIE en bref Mars - Avril 2014 Une économie dynamique 7ème pays de l UE en termes de population 2ème dans l Europe Centrale et orientale PRINCIPAUX INDICATEURS Population : 19 millions habitants

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services

RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS 2015. Entreprises ayant répondu à l'enquête et emplois concernés. Services RESULTATS DE L'ENQUETE CONJONCTURELLE PRINTEMPS Remarques : L'enquête conjoncturelle de la CVCI a été réalisée entre le 23 février et le 7 avril. 3'177 questionnaires ont été envoyés; 1'036 questionnaires

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014 n 6 mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE Commerce extérieur LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

Indice des prix à la production et à l importation

Indice des prix à la production et à l importation 05 Prix 982-1100 Indice des prix à la production et à l importation Neuchâtel, 2011 Qu est-ce que l indice des prix à la production et à l importation? L indice des prix à la production (IPP) mesure l

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DANS L INDUSTRIE EN FRANCE

LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DANS L INDUSTRIE EN FRANCE Avril 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DANS L INDUSTRIE EN FRANCE Note de conjoncture Contrairement à l énergie destinée au bâtiment ou au transport,

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité L économie française dans l Europe du tout-compétitivité Michel Husson Fédération CGT des services d études Journée «Compétitivité», 11 décembre 2014 La compétitivité : définition et mesures Capacité (d

Plus en détail

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km²

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km² MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique Capitale : Mexico Chef de l état : Felipe Hinjosa Superficie : 1 964 380 km² Population : 109 600 000 habitants Croissance démographique : 1,01 % Langues

Plus en détail

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE

FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE FAITES AFFAIRE AVEC L ALLEMAGNE, PREMIÈRE ÉCONOMIE DE L UNION EUROPÉENNE - Occasions d affaires et secteurs d intérêt - Chambre canadienne allemande de l industrie et du commerce à Montréal Montréal 24

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

INFOS ECONOMIQUES - POLOGNE

INFOS ECONOMIQUES - POLOGNE INFOS ECONOMIQUES - POLOGNE Situation actuelle La Pologne est le premier marché en terme de population (38,53 millions d'habitants) mais aussi de pouvoir d achat en Europe Centrale, c est donc un débouché

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

DEUXIÈME PARTIE : L ESPACE EUROPÉEN CHAPITRE 2 : ÉTUDES MONOGRAPHIQUES ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L ALLEMAGNE

DEUXIÈME PARTIE : L ESPACE EUROPÉEN CHAPITRE 2 : ÉTUDES MONOGRAPHIQUES ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L ALLEMAGNE DEUXIÈME PARTIE : L ESPACE EUROPÉEN CHAPITRE 2 : ÉTUDES MONOGRAPHIQUES ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L ALLEMAGNE I- LES ATOUTS DU MODÈLE ALLEMAND L'Allemagne est la première puissance européenne et la 3éme du monde

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

L industrie suisse des biens de consommation à l heure de la mondialisation

L industrie suisse des biens de consommation à l heure de la mondialisation L industrie suisse des biens de consommation à l heure de la mondialisation L industrie suisse des biens de consommation subit, ces dernières années, une concurrence de plus en plus forte sur les marchés

Plus en détail

Comprendre la République tchèque 19

Comprendre la République tchèque 19 Remerciement................................................................ 7 Préface.......................................................................... 9 Comprendre la République tchèque 19 Repères

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le:

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le: Les relations commerciales de la Belgique avec le: LUXEMBOURG Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie

Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie BANQUE ET ASSURANCES Le Fonds en Euros de Cardif Assurance Vie données au 30/06/2011 La garantie d un groupe solide BNP Paribas Cardif BNP Paribas Cardif conçoit et commercialise une large gamme de produits

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente»

Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» Forum économique Canada CCG- Maghreb ------ «TUNISIE: Avantages Comparatifs d une Economie Emergente» ----- Présentation faite par S.E Mouldi SAKRI Ambassadeur de Tunisie au Canada ( Palais des Congrès

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

CHAPITRE 11 Allemagne : concertation et cogestion, les moteurs d une forme de réussite

CHAPITRE 11 Allemagne : concertation et cogestion, les moteurs d une forme de réussite CHAPITRE 11 : concertation et cogestion, les moteurs d une forme de réussite Page 433 TABLEAU 11-1 Quelques paramètres économiques (rétrospective) 1981 1991 1995 1998 Population (en millions d habitants)

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme Environ 5% de la population active vit de la métallurgie et de la fabrication de machines, ce qui classe ces branches parmi les principaux

Plus en détail

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002 Commission économique des Nations Unies pour l Europe Embargo: 2 octobre 24, 11 heures (heure de Genève) Communiqué de presse ECE/STAT/4/P2 Genève, le 2 octobre 24 Fin 23, plus de 26 robots industriels

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI Global Standards, Local Values, Outstanding Performance Présenté par: Jalal JIHAZI AGENDA Présentation des Emirats Arabes Unis (E.A.U). L économie des Emirats. Présentation des secteurs d activités. Opportunités

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?»

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» CONFERENCE-DEBAT «QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» MOT D INTRODUCTION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL

Plus en détail

FICHE PAYS TURQUIE. Superficie : 779 452 km2. Capitale : Ankara. Population : 74,7 millions d habitants (2011) Taux de chômage : 9,8% (2011)

FICHE PAYS TURQUIE. Superficie : 779 452 km2. Capitale : Ankara. Population : 74,7 millions d habitants (2011) Taux de chômage : 9,8% (2011) FICHE PAYS TURQUIE Superficie : 779 452 km2 Capitale : Ankara Population : 74,7 millions d habitants (2011) Taux de chômage : 9,8% (2011) Régime politique : république parlementaire Parti au pouvoir :

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Fabien Leurent, Elisabeth Windisch Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) Ecole des Ponts, ParisTech Journée

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13

SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13 SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13 1.1 L AERONAUTIQUE... 13 1.1.1 Le marché... 13 1.1.2 Présence de nombreux

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

La spécialisation internationale de la France. Guillaume Gaulier Banque de France, Université Paris 1 et CEPII

La spécialisation internationale de la France. Guillaume Gaulier Banque de France, Université Paris 1 et CEPII La spécialisation internationale de la France Guillaume Gaulier Banque de France, Université Paris 1 et CEPII Pourquoi se soucier de la spécialisation? Parce que nous ne vivons pas dans un monde de concurrence

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg

L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg L-Bank : bénéficiant d une garantie explicite L agence pour le développement économique du Land de Bade-Wurtemberg depuis le 1 er décembre 1998 www.l-bank.de Bloomberg : LBANK Téléphone : +49-721-150-3644

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2013 Pierre BUI QUANG Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2013, les non résidents détenaient

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail