EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE"

Transcription

1 EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2

2 De l évaluation aux évaluations

3 3 Evaluer pourquoi? Pour répondre à une demande institutionnelle et sociétale : évaluer pour déterminer un niveau, classer, compléter un bulletin Pour estimer le degré de maîtrise des compétences Pour faire progresser l élève Pour adapter son enseignement Pour connaître la position d un élève dans son cheminement d apprentissage : Remédier Noter Évaluer par compétences

4 Evaluer par compétences//noter 4 Noter = évaluer de façon chiffrée On définit le barème : - nombre de points par exercice et par élément de réponse attendu On note : - chaque exercice séparément - la copie globalement Actuellement les deux systèmes coexistent : -Brevet des collèges et LPC - Baccalauréat et livret scolaire Evaluer des connaissances, des capacités et des attitudes dans le cadre de compétences : Connaissances : plusieurs niveaux de maîtrise/en cours d acquisition/( non acquis) S informer : plusieurs niveaux de maîtrise/en cours d acquisition/( non acquis) pas de barème ni de note en face. Ce qui compte c est le niveau de maîtrise de l item.

5 Evaluer comment? 5 - en relation directe avec l enseignement dispensé. - dans la perspective des examens terminaux. implique la mise en œuvre d un enseignement au service de l acquisition de compétences = connaissances + capacités + attitudes. une conception de l'acte d'évaluer comme prolongement de celui de former et non comme activité autonome.

6 Comment? L évaluation des compétences Au cours des apprentissages Avec le triptyque de l évaluation : diagnostique formative sommative L élève est informé des compétences visées et évalue son degré d atteinte des compétences, avec ou sans l aide du professeur ; développement de sa capacité à s auto évaluer. La remédiation est proposée au cœur des apprentissages L élève n apprend plus pour être évalué, mais est évalué pour mieux apprendre Dia extraite de : L interdisciplinarité pour construire des compétences en sciences expérimentales B.HAZARD, IGEN SVT et de Marie-Blanche MAUHOURAT, IGEN sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées

7 Types d évaluation 7 évaluation diagnostique : en amont de l'apprentissage : bilan des difficultés et des lacunes, des acquis et des potentialités. évaluation formative : au cours des séances : Support = activités d apprentissage permettant un suivi individuel des apprentissages. permet de situer la progression de l élève par rapport à l objectif donné, permet d informer l élève sur ce qu'il sait faire et sur ce qui lui reste à apprendre pour savoir faire évaluation formatrice. Permet de différencier les ressources pour aider chaque élève à progresser.

8 Types d évaluation L auto-évaluation : tout au long des apprentissages L élève s évalue lui-même sans l intervention d un tiers corollaire de l évaluation formative en confrontant l évaluation de l élève à celle de l enseignant. L autoévaluation rend l élève acteur de son évaluation évaluation formatrice. Son enjeu est multiple : Donner le droit à l erreur par une évaluation qui n est pas sanctionnée par une note. Ne pas oublier que la recherche scientifique c est avant tout passer par un grand nombre d échec, d erreurs et de rectification avant d accéder au résultat. Donner à l élève la possibilité de trouver par lui-même ses points forts et ses points faibles. La prise de conscience participe à l ancrage durable des connaissances, des capacités. Apprendre à s évaluer participe également à l apprendre à apprendre et à l acquisition de l autonomie.

9 Types d évaluation 9 évaluation sommative : à la fin d un apprentissage : Ne porte que sur les connaissances et compétences ayant donné lieu à apprentissage. Permet de tracer le bilan des acquisitions et des progrès Tient compte de la progression dans les apprentissages. Occasion d échanges au sein des équipes disciplinaires et devoirs communs. L évaluation sommative n est pas obligatoirement l évaluation-bilan. L évaluation de certaines capacités techniques ou méthodologiques ou compétences s effectuent au cours des séances.

10 Évaluer des compétences 10 Evaluer ces acquis, c est évaluer des productions ou prestations individuelles (gestuelle, intellectuelle, écrite ou orale) Cela implique de définir des critères et des indicateurs. A une capacité et aux "éléments du socle exigibles" (grille de référence), on fait correspondre un nombre limité et invariant de critères (qualités attendues). Les indicateurs sont les observables dans une situation pédagogique donnée.

11 Critères d évaluation 11 Un critère est une qualité attendue (de la production ou de la prestation) Les critères sont invariants pour une même capacité Ils doivent être peu nombreux, être déclinés de manière suffisamment générale (pour pouvoir s'appliquer dans tous les cas) et suffisamment précise (pour servir de guide et de contrat entre celui qui apprend et celui qui évalue) Conformité Exactitude (justesse) Complétude, Cohérence, Pertinence, Concision, Lisibilité, Originalité, Fidélité, Rigueur, Précision, Soin

12 Un exemple: formuler une hypothèse Capacité à évaluer en situation Formuler une hypothèse Critères = la production est Conforme Pertinente Cohérente Ce qui est attendu de la production de l élève (explicitation des critères) L élève exprime une idée de manière affirmative, en rapport avec la question posée et qui tient compte des faits dont il dispose 12

13 Les indicateurs de correction Un indicateur est : Un signe observable et /ou mesurable grâce auquel on peut constater que la qualité exprimée dans le critère est bien rencontrée Il peut varier en fonction de la spécificité de la tâche et du moment de l évaluation (niveau d'exigence, paliers, ) Pour qu'une qualité (critère) soit validée, il n'est pas nécessaire que tous les indicateurs soient au vert (niveaux de maîtrise). Exemple : Capacité : extraire des informations à partir de documents : Critère = Complétude Faire la liste la plus exhaustive possible à partir des documents Décider de la valeur de l indicateur qui le fait basculer du rouge au vert (O à X ou nonacquis à acquis) et qui dépend du niveau Transposer le résultat en note uniquement en sommatif. 13

14 L évaluation en TP 14 La séance de TP permet: la construction de savoirs par la pratique d une démarche explicative au moyen de mises en œuvre techniques et de productions écrites (et orales) On peut donc évaluer diverses formes d intelligence, y compris l intelligence de l œil et de la main (gestes techniques) On peut évaluer des compétences. On peut évaluer la pratique d une démarche scientifique.

15 L évaluation en TP Exemple Source : Evaluer des compétences en SVT : une approche par les items I-Com-Rea-Rai académie de Rennes

16 L évaluation en TP 16 Dans la trace écrite d un TP, on peut évaluer : La mobilisation de savoirs déjà acquis l expression de la construction du savoir à partir de la production (l architecture de «la démarche», la mise en relation du fait et de l idée) les productions permettant la construction des savoirs : les productions techniques et la communication des résultats.

17

18 Exemple de Communiquer : le tableau Communiquer les résultats de ces expériences sous la forme d un tableau. Capacité Niveau 1 Source : Evaluer des compétences en SVT : une approche par les items I-Com-Rea-Rai académie de Rennes

19 Exemple de Communiquer : le tableau Capacité «enrichie» Niveau 2 Compétence Niveau 3 L expérience permet de déterminer les conditions nécessaires à la vie d une plante Source : Evaluer des compétences en SVT : une approche par les items I-Com-Rea-Rai académie de Rennes

20 Evaluer globalement la démarche scientifique Quatre critères permettent d évaluer la qualité d une démarche menée par un élève : Intégralité, exactitude, Cohérence pertinence de la démarche sont engagées. Ces critères permettent d évaluer la réussite globale d une réponse. A partir de ces critères l évaluation d une compétence se fait de manière globale sans recherche directe d une performance et d une exhaustivité.

21 Evaluer globalement la démarche scientifique Source : Evaluer des compétences en SVT : une approche par les items I-Com-Rea-Rai académie de Rennes Certains élèves peuvent être non compétents mais performants, d autres peuvent être compétents mais peu performants.

22 Evaluer par tâche complexe 22 Proposer une tâche complexe : Mobilisant des capacités déjà travaillées Choisir les compétences qui seront évaluées : ne pas chercher à tout évaluer Préparer les «coupes de pouce» méthodologiques, de savoir-faire et de connaissances. Donner les aides au fur et à mesure aux élèves qui en ont besoin Noter les aides distribuées pour en tenir compte dans l évaluation : Un élève peut être en réussite sur certains items seulement.

23 Apprentissage//évaluation 23 Identifier et communiquer à la classe les capacités visées lors des activités proposées en classe et lors des évaluations. Rechercher l acquisition d autonomie : En proposant des aides en cours d apprentissage En donnant les critères et indicateurs de réussite permettant l autoévaluation. En mettant en place l évaluation par les pairs. Appliquer une logique de contrat de confiance : Critères de réussite = critères d évaluation

24 Fournir des indicateurs de réussite pour la réalisation d activité 24

25 Evaluation de l oral argumentatif en travail collaboratif Source : Stéphanie Boyat, professeur de physique-chimie au collège Lucie Aubrac (Grenoble), «Le TP collaboratif comme outil de travail et d évaluation de la maîtrise de la langue à l oral», in «L oral, une compétence à développer», Lire au collège, n 91, automne 2012

26 L évaluation des compétences Les écueils L atomisation des savoirs et des capacités et la performance des élèves; Des grilles de suivi trop parcellisées, trop «complexes» Une évaluation permanente Une limitation des apprentissages à ce qui peut être facilement évalué L exigence des tâches complexes pour les élèves les plus fragiles La pédagogie active, comme dogme, versus la diversification des situations d apprentissage Dia extraite de : L interdisciplinarité pour construire des compétences en sciences expérimentales B.HAZARD, IGEN SVT et de Marie-Blanche MAUHOURAT, IGEN sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées

27 Atelier 3 : Consigne : Réaliser le TP proposé et concevoir la ou les évaluations possibles

28 Atelier 4 : Consigne : Concevoir un TP «tâche complexe» à partir des documents fournis et intégrant une activité pratique y compris la ou les évaluations possibles. SVT : 2 choix possibles : Niveau 4 ème : communication hormonale entre ovaires et utérus logiciel de simulation Cycle Niveau 2 nde :régulation de la pression artérielle logiciel de simulation Regulpan

Former et évaluer par compétences

Former et évaluer par compétences Former et évaluer par compétences Marie-Blanche MAUHOURAT Frédéric THOLLON IGEN Groupe des sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées De l école à l Université, de bac-15 à bac + 8 Un

Plus en détail

Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : l évaluation

Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : l évaluation Former en collège en SVT pour une meilleure continuité vers le lycée : l évaluation Stage de Formation Continue AEFE PRF 2015-2016 Antananarivo- 28 et 29 janvier 2016 Laurence Comte EEMCP2 Evaluer pourquoi?

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note»

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Recommandations et propositions pour l enseignement du français Sommaire 1. Rappel des principes fondamentaux de

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative,

NOR : Le ministre de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Arrêté du Relatif au livret scolaire pour l examen du baccalauréat général séries ES, L et S (options «sciences

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT

UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT UN EXEMPLE D EVALUATION DISCIPLINAIRE : EN SVT La réforme du lycée fait évoluer les modes d évaluation en Sciences de la Vie et de la Terre ; les nouvelles épreuves du baccalauréat permettent de mobiliser

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Intégration au système LMD (Licence, Master, Doctorat) et obtention du grade licence à l issue de la formation.

Intégration au système LMD (Licence, Master, Doctorat) et obtention du grade licence à l issue de la formation. PRESENTATION Le centre hospitalier de Villeneuve Saint-Georges, est un établissement qui accueille un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) d une capacité de 195 étudiants infirmiers (EI), ainsi

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire

Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Adopté en Conseil d'école du 26 juin 2015 Rapport sur les pratiques professionnelles de l étudiant professeur stagiaire Pour les étudiants fonctionnaires stagiaires de l ÉSPÉ de l académie de Versailles,

Plus en détail

Enseignements primaire et secondaire

Enseignements primaire et secondaire Enseignements primaire et secondaire Formation des enseignants Dossier suivi par Max Gratadour Conseiller du Recteur Doyen des Inspecteurs de l Education nationale Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

Guide d aide à la validation des compétences du socle commun de connaissances et des compétences

Guide d aide à la validation des compétences du socle commun de connaissances et des compétences Guide d aide à la validation des compétences du socle commun de connaissances et des compétences Sommaire 1 Quel est le vocabulaire utilisé dans le socle et le livret personnel de compétences? 2 - Quelle

Plus en détail

Vers une intégration pédagogique des TICE

Vers une intégration pédagogique des TICE Formation F3MITIC Vers une intégration pédagogique des TICE Scénario lié aux modules 1 et 2A Marc EBNETER Gilbert LIPPUNER André VIEKE 28 septembre 2001 - Version: 1.00 Discipline ou domaine: pédagogie

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Sciences Physiques et Socle Commun des Connaissances et des Compétences

Sciences Physiques et Socle Commun des Connaissances et des Compétences Sciences Physiques et Socle Commun des Connaissances et des Compétences 20/04/2011 DDEC 29 Animation pédagogique La notion de compétence Travailler par compétences, pourquoi? Travailler par compétences,

Plus en détail

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant :

La finalité de la formation est étroitement liée aux éléments constitutifs du diplôme d Etat d aide-soignant : ATELIER 2 : QUEL ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES DE BAC PRO DANS LA PREPARATION AUX CONCOURS D ENTREE DANS LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES DE NIVEAU V? PRESENTATION DE LA FORMATION D AIDE-SOIGNANT Le métier

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Fiche n 14 - Outil d accompagnement : descripteurs des degrés d acquisition des compétences à l entrée dans le métier Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétence Composante

Plus en détail

Évaluation en maths La place des élèves

Évaluation en maths La place des élèves Évaluation en maths La place des élèves Groupe Maths-Collège du CEPEC (Centre d Etudes Pédagogiques pour l Expérimentation et le Conseil) a.bartolucci@cepec.org Évaluation en mathématiques : la place des

Plus en détail

EVALUER. Debriefing Evaluation? Combien? Quelle forme? Quelle durée? A quel moment? Avec note obligatoire? Compétence? définition

EVALUER. Debriefing Evaluation? Combien? Quelle forme? Quelle durée? A quel moment? Avec note obligatoire? Compétence? définition EVALUER Debriefing Evaluation? Combien? Quelle forme? Quelle durée? A quel moment? Avec note obligatoire? Compétence? définition L ÉVALUATION Partie 1 Au collège Socle commun Livret de compétences collège

Plus en détail

Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG

Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG La formation d un étudiant de BTS CG s appuie sur un référentiel de compétences. Ce dernier recense les compétences

Plus en détail

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat

Diplôme professionnel d aide-soignant. Guide d évaluation par candidat Diplôme professionnel d aide-soignant Guide d évaluation par candidat Prénom et nom du candidat (ou identification du candidat) : Date : Dossier n Page 1 / 23 Evaluation de l unité de compétence 1 du DPAS

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION L ANNEE DE 3EME PLAN I L ORIENTATION II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION Les personnes ressources au sein de l établissement en matière d orientation à solliciter : - le professeur

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «TITRE2» «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : IFSI ESQUIROL 5 Avenue Esquirol 69424

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Génie mécanique - Grilles d évaluation du projet Étapes 1 et 2

Génie mécanique - Grilles d évaluation du projet Étapes 1 et 2 Génie mécanique - Grilles d évaluation du projet Étapes 1 et 2 Les grilles d évaluation que je vous fais parvenir sont généralement utilisées pour l évaluation des projets. Utilisées depuis près d une

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Document 14 Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale

Document 14 Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale Les procédures d élaboration d un plan d évaluation Démarche générale Processus d élaboration Tâches pour la réalisation Étape 1 : analyser la cible de formation 1. Caractériser la cible de formation :

Plus en détail

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3 Devis de cours Sciences de la nature Nom du programme Nº du cours Session Titre du cours 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

RAPPORT 2013 EPREUVE DE MATHEMATIQUES

RAPPORT 2013 EPREUVE DE MATHEMATIQUES RAPPORT 2013 EPREUVE DE MATHEMATIQUES CONCOURS DE RECRUTEMENT DES PROFESSEURS D ECOLE ACADEMIE DE TOULOUSE Eric CONGÉ Inspecteur d Académie Inspecteur Pédagogique Régional de Mathématiques Coordonnateur

Plus en détail

Animation pédagogique départementale en arts appliqués et LVE lundi 28 mars 2011 Lycée Jeanne d'arc Rennes

Animation pédagogique départementale en arts appliqués et LVE lundi 28 mars 2011 Lycée Jeanne d'arc Rennes Animation pédagogique départementale en arts appliqués et LVE lundi 28 mars 2011 Lycée Jeanne d'arc Rennes Mme Chevrollier Brown / Mme Lemière Objectifs de l'animation : accompagner la mise en place des

Plus en détail

Techniques administratives Cégep Limoilou Techniques de comptabilité et de gestion. 410.B0 Techniques de comptabilité et de gestion

Techniques administratives Cégep Limoilou Techniques de comptabilité et de gestion. 410.B0 Techniques de comptabilité et de gestion Plan de cours Numéro du cours Pondération Unités 410-434-LI 2-2-3 2,33 H 11 Analyse et contrôle financiers Techniques administratives Titre du cours Département Programme 410.B0 Techniques de comptabilité

Plus en détail

Il est nécessaire d utiliser cette grille régulièrement durant la formation et ne pas la réserver aux évaluations certificatives.

Il est nécessaire d utiliser cette grille régulièrement durant la formation et ne pas la réserver aux évaluations certificatives. Préconisations pour la mise en œuvre de la nouvelle grille nationale d évaluation par compétences en mathématiques et en sciences physiques et chimiques dans la voie professionnelle en baccalauréat professionnel.

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

L accompagnement personnalisé en seconde

L accompagnement personnalisé en seconde L accompagnement personnalisé en seconde Principes pour construire une organisation 2 heures d accompagnement par élève 2 x 3 classes en barrette Disciplines équilibrées sur les 2 barrettes Un module d

Plus en détail

Construire une grille pour l observation en atelier : un défi à relever!

Construire une grille pour l observation en atelier : un défi à relever! Construire une grille pour l observation en atelier : un défi à relever! Carolle Tremblay Conseillère pédagogique, CS des Laurentides Chargée de cours, Université de Sherbrooke Le Déroulement de l atelier

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE

INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION GÉNÉRALE 1. MISE EN CONTEXTE 1.1 L apprentissage du/en français langue seconde immersion dans la province du Manitoba Le ministère de l Éducation et de la Formation professionnelle de la province

Plus en détail

TFS Série ANIMATION des formations d adultes

TFS Série ANIMATION des formations d adultes TFS Série ANIMATION des formations d adultes Emission n 1 : Animer une formation en groupe (appelée également : en présentiel collectif) Présentation et déroulement de la SÉANCE d APPRENTISSAGE filmée

Plus en détail

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel «Enseigner et apprendre avec un document audiovisuel afin de perfectionner les compétences communicatives.» I. Présentation générale Descriptif de formation 18 au 22 août 2014 CREFECO - Pour les enseignants

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE

TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE TITRE : CONSERVATION DE L INFORMATION GENETIQUE AU COURS DE LA DIVISION CELLULAIRE FICHE PROFESSEUR classe : 3 ème durée : 1 heure 30 la situation-problème Toutes les cellules de l organisme possèdent

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.

Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte. Compétences professionnelle des enseignants et formation continue Présentation Note : Le masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte. Ce document a pour but d aider l enseignant

Plus en détail

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire

Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire Partie I La fonction managériale : connaissance et compréhension du métier Mini-sommaire 1 La raison d être du manager face aux évolutions du contexte 2 La complexité de la fonction managériale 3 Les rôles,

Plus en détail

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer Quelques exemples Contribution de l espagnol aux cinq domaines du socle Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer a) Ecrire (Expression écrite) - maîtriser les différents genres d écriture

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail

Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré

Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré Accompagnement et formation du professeur stagiaire du 2 nd degré La formation sera étayée à partir de fiches de travail. Chaque fiche sera déclinée en plusieurs items ou démarches à entreprendre. Ce cahier

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr Colloque 2013 Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013 www.cti-commission.fr Participants Invités : - Brigitte BOUQUET, Rapporteure Générale CNCP - Jean-Louis ALLARD,

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE Activité sur les combles

SCENARIO PEDAGOGIQUE Activité sur les combles SCENARIO PEDAGOGIQUE Activité sur les combles Domaine(s) concerné(s) : Statistiques et probabilités Algèbre et analyse Géométrie Niveau de la classe: CAP 3Prépa Pro Seconde Première Terminale BTS Durée

Plus en détail

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation

Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique et expertise des apprentissages Séquences d apprentissage et évaluation Master MEEF 2 e Degré Langues Allemand (M2) 2014-2015 ECTS/ COEF UE Intitulé de l'ue 1 UE 3-1 Initiation recherche (20h par langue) 10 UE 3-2 Maîtrise des savoirs disciplinaires et didactiques, pratique

Plus en détail

Éléments de Programme Formation Continue

Éléments de Programme Formation Continue Projet 2010 / 2011 **** Education Physique et Sportive Éléments de Programme Formation Continue Inspection Pédagogique Régionale EPS - ROUEN - Page 1 sur 7 Circulaire rectorale Rouen, le 23 février 2010

Plus en détail

FORMATION INFIRMIERE

FORMATION INFIRMIERE FORMATION INFIRMIERE UN NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION Sources : documents de travail de la DHOS (de décembre 2008 à mars 2009) LE POURQUOI DE LA REINGENERIE DE LA FORMATION LMD ECTS Ministère de l enseignement

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages mathématiques en maternelle Résultats de l évaluation nationale CE1: des performances mathématiques à améliorer 8,04 % des élèves ont réussi moins de 10 items

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES SOMMAIRE La grande difficulté scolaire: définitions Les grandes causes

Plus en détail

Les compétences des élèves en sciences expérimentales en fin de collège

Les compétences des élèves en sciences expérimentales en fin de collège note d informationjanvier 11.06 En fin de collège, environ 85 % des élèves savent extraire des informations de documents habituellement utilisés en classe (tableaux, graphiques, croquis) et un peu plus

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS. Année scolaire 2013-2014. Épreuves 2014 au titre de la session 2015

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS. Année scolaire 2013-2014. Épreuves 2014 au titre de la session 2015 TRVUX PERSONNELS ENRÉS Nouveau guide d utilisation des grilles d évaluation nnée scolaire 2013-2014 Épreuves 2014 au titre de la session 2015 haque élève de première sera évalué par les enseignants qui

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME

ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME Lycée V Havel Bègles Vendredi 7 mars 2014 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN

Plus en détail

Recommandations pour la conception de l épreuve écrite de physique-chimie du baccalauréat S

Recommandations pour la conception de l épreuve écrite de physique-chimie du baccalauréat S Introduction Recommandations pour la conception de l épreuve écrite de physique-chimie du baccalauréat S Concevoir une épreuve écrite du baccalauréat, c est construire un outil d évaluation conforme aux

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE

Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE Brevet de technicien supérieur MÉTIERS DE LA COIFFURE Septembre 2014 1 ANNEXE VI 9 Épreuve E1 (Unité 1) : Culture générale et expression Coefficient 3 1. Objectif de l épreuve L objectif visé est de certifier

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

TRAVAILLER PAR COMPÉTENCES

TRAVAILLER PAR COMPÉTENCES TRAVAILLER PAR COMPÉTENCES ÉVALUATION DU PROJET mai 2012 mai 2013 SOMMAIRE 1. Protocole d évaluation 2. Résultats des enquêtes / constats - interprétations 3. Conclusions des trois champs d investigation

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA

UF2. Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA UF2 Etre capable de mobiliser les connaissances nécessaires a l animation des activités de la FFSCDA Introduction La connaissance des fondamentaux pédagogiques est indispensable dans une première qualification

Plus en détail

QUESTIONS RÉPONSES SUR LE DNB ET LE LPC

QUESTIONS RÉPONSES SUR LE DNB ET LE LPC QUESTIONS RÉPONSES SUR LE DNB ET LE LPC Ce document réunit des questions glanées au fil des séminaires, de rencontres, de questions lancées sur des forums et de divers échanges. Les réponses peuvent donc

Plus en détail

Plan d études. Titre du cours : Gestion de la maintenance industrielle II Numéro du cours : 241-655-93

Plan d études. Titre du cours : Gestion de la maintenance industrielle II Numéro du cours : 241-655-93 Plan d études Titre du cours : Gestion de la maintenance industrielle II Numéro du cours : 241-655-93 Professeur (s) : François Desjardins local 2-42-356 564-6350 poste 6008 desjarfr@collegesherbrooke.qc.ca

Plus en détail

Document d accompagnement des sujets "zéro"

Document d accompagnement des sujets zéro EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES I. Présentation d un sujet type Document d accompagnement des sujets "zéro" Ce texte présente la façon dont sont construits les quatre sujets "zéro" pour l évaluation

Plus en détail

REFERENTIEL de. FORMATION de L ARBITRE DEPARTEMENTAL

REFERENTIEL de. FORMATION de L ARBITRE DEPARTEMENTAL UNE PROPOSITION concernant un : REFERENTIEL de FORMATION de L ARBITRE DEPARTEMENTAL CONSTRUIRE UN REFERENTIEL? La construction d un référentiel de formation permet la mise en place d une approche de formation

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail