LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES"

Transcription

1 Mme Dumanois Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie /! \ I)Définition II)Législation III)Objectifs de soins IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur B)Membre inférieur V)Le matériel VI)Les complications VII)Questions LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

2 I)Définition = système de tissu durcissable servant à assurer la contention et l immobilisation d un membre afin de répondre à un traumatisme en cas dé lésion tendineuse (rupture partielle tendon d Achille ou après l intervention) ou de fracture (non déplacée ou après réduction) ou à corriger une déformation. Le temps de la consolidation des os est d environ 45 jours. Il sert à la mise au repos des ligaments ou des tendons et au maintien d une position correcte. II)Législation - Décret du 15 Mars Acte médical - Sur PM participation à la pose et à l ablation - Le non respect de la surveillance engage la responsabilité du médecin et de l IDE III)Objectifs de soins - Prévenir tout accident au niveau cutané ou vasculo nerveux, ainsi que toute complication de décubitus - Respecter le confort du patient et l adapter à son appareil plâtré - Éduquer le patient et sa famille en regard de la surveillance IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur - Plâtre antébrachial Il immobilise les os du bras (de l avant bras), du carpe, du poignet et des métacarpiens. Il ne prend pas le coude. - Plâtre brachio-palmaire ou brachio-antébrachial Idem que le plâtre antébrachial et prend le coude et monte jusqu au tiers supérieur de l humérus. Le coude va être à 90. Fractures de Pouteau Colle, du coude - Plâtre thoraco-brachial Il est peu utilisé, il prend l épaule (il fait comme un corset), le coude va être collé au corps. B)Membre inférieur - La botte pédieuse Elle immobilise le pied en angle droit, il commence au dessous du genou, prend le pied et laisse les orteils de libre. Entorses graves de la cheville / Fracture de malléole. - La genouillère plâtrée ou plâtre cruro jambier Il immobilise le genou en légère flexion Il débute à la racine de la cuisse jusqu au dessus des malléoles. Il ne prend pas le pied. Une semelle déborde sous la face plantaire du pied. Entorses du genou / Fractures de rotules

3 - Le plâtre cruro-pédieux Il immobilise le pied et le genou. Idem que la genouillère et il prend en plus le pied. Entorses du genou / Fracture de rotule / Fracture du tibia-péroné - Le plâtre pelvi pédieux Il immobilise le bassin en totalité, le genou fléchi à 30 et le pied est à angle droit. V)Le matériel - Jersey (sorte de chaussette) - Coton ou mousse synthétique (entoure le Jersey) - Bandes plâtrées (entoure Jersey + coton) - Eau - Cisaille à plâtre - Scie circulaire (pour ablation ou pour le fendre) Les plâtres blancs sont secs en 48 H surveillance : vérifier let emps de séchage Les plâtres en résines sont secs en 1 H VI)Les complications - Vasculaires : gène au retour veineux - Syndrome des Loges (= hyperpression musculaire, le muscle est enveloppé d une gaine : aponévrose, il y a donc un hématome). La conséquence est une ischémie musculaire avec risque de nécrose - Syndrome de Volkman (complication du syndrome des Loges s il n est pas traité rapidement rétraction et paralysie du membre) Au niveau de la main : muscles fléchisseurs / Au niveau de la jambe muscle ischio jambier antérieur - Compression cutanée Signes : rougeur, douleur, chaleur, phlyctène - Thrombo-emboliques Risque de phlébite et d embolie pulmonaire car immobilisation prolongée - Déplacement secondaire À court terme Œdème qui diminue : le plâtre est lâche, donc trop grand À long terme Fonte musculaire car immobilisation longue (pas de rééducation, pâ ), donc le plâtre n est plus ajusté - Articulaires A long terme : ankylose et raideur articulaire - Musculaires À long terme : fonte musculaire VII)Questions En regard des complications quels seraient vos rôles IDE chez un patient porteur de plâtre? o Lors des visites du patient vérifier l état cutané, la douleur? l odeur? sensibilité? démangeaisons? au moindre signe d alerte enlever le plâtre Définir les complications Rôle éducatif conseils o Comment se lever du lit sans se faire mal o Essayer de garder le plâtre au sec o Au moindre signe lui dire de téléphoner au médecin, à l IDE

4 Les installations, positions o Éviter de rester trop longtemps debout VIII)L installation - Plâtre du membre supérieur o Le bras est dans une écharpe noué au cou, légèrement surélevé o La nuit le bras sur l oreiller o Position demi-assise pour le plâtre thoraco brachial o Aide aux repas, habillage, nursing - Plâtre du membre inférieur o Prévoir un lit avec un matelas ferme o Surélever les pieds du lit o Prévoir un oreiller sous le plâtre afin de laisser les talons dans le vide o Prévoir un arceau o Pour le lever du patient, le faire pivoter du côté sain o Pour un plâtre cruro ou pelvi pédieux, protéger les bords du plâtre lors de la miction ou des selles IX)Le dépistage des signes de complications - Prise en compte des plaintes du patient - Connaître les signes de compression se traduisant par : o Douleur vive à la contraction avec sensation de brûlure (Syndrome des Loges) o Impossibilité de mobilisation des doigts (Syndrome de Volkman) o Pâleur et refroidissement des extrémités o Main en pronation fixée avec flexion des doigts en griffe ou pied en vanus équin X)Surveillance o Œdème (compression veineuse avec gêne du retour veineux) o Chaleur o Cyanose, perte de sensibilité aux extrémités du membre plâtré o Fourmillements plus ou moins permanents o Douleur pulsative o Disparition du pouls due à la compression o Vérifier le séchage du plâtre - Surveiller les bords du plâtre (ne doivent pas être serrés) - Surveiller les extrémités qui doivent être normalement chaudes, rosées, sensibles, mobiles volontairement, non oedématiées, non douloureuses, sans phlyctènes, ou lésions cutanées (lésion de striction ou de frottement) - Ces lésions cutanées peuvent aboutir à une escarre de la peau - Importance du rembourrage des zones d appui avant l application du plâtre - L odeur et l aspect doivent être surveillés XI)Les complications thrombo-emboliques - Le dépistage de la phlébite est essentiel et embolie pulmonaire - Les signes locaux à type de rougeur et chaleur et douleur de la masse musculaire ne sont pas visibles car le mollet est plâtré

5 - Crampes unilatérales du mollet - Œdème du pied - Fébricule et accélération du pouls - Surveillance des signes de l embolie pulmonaire - La dyspnée, douleur thoracique, augmentation du pouls et diminution de la TA, angoisse Prévention - Jambe surélevée - ACOA administré - Lever précoce avec béquille (apprendre à marcher avec) - Mobilisation des membres avec contractions musculaires sous plâtre ainsi que la mobilisation des doigts XII)L éducation du patient - Expliquer les signes d alerte avec des mots simples - S assurer qu ils ont été compris - Les faire répéter par le patient - Insister sur l importance des consultations - Être à l écoute des différentes questions et y répondre - Utiliser éventuellement un support écrit - Les bagues et les alliances doivent être enlevées - Dire au patient de bien respecter le temps de séchage du plâtre et les consignes médicales concernant l appui - Surélever le membre concerné (écharpe, sur un oreiller la nuit) - Mobiliser les articulations libres - Faire tous les jours une gymnastique sous plâtre - Dire de consulter le médecin en cas de douleur progressive ou brutale - Dire de ne pas introduire d objet sous le plâtre (même prurit) - Ne pas mouiller le plâtre (sauf résine) - Surveiller toute complication de décubitus - Faire attention à ne pas cogner le plâtre - PM pour les ACOA - Alimentation riche en protéine et calcium et faible en glucides et lipides - Prescription pour des soins de nursing INTERNET

SURVEILLANCE DES PLATRES

SURVEILLANCE DES PLATRES SURVEILLANCE DES PLATRES 1 DEFINITION Système de tissu durcissable servant à assurer la contention et l immobilisation d un membre afin de répondre à un traumatisme en cas de lésion tendineuse ou de fracture

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE POINTS IMPORTANTS Le respect des règles de confection des appareils plâtrés assure la prévention d un grand nombre de complications. La surveillance d un patient plâtré

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes 1. Principes de base 2. Attelle membre supérieur 3. Attelle membre inférieur 4. Précautions et surveillances

Plus en détail

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

Plus en détail

L équipe de soins. Vous accueille et vous informe. Éducation sur les immobilisations plâtrées

L équipe de soins. Vous accueille et vous informe. Éducation sur les immobilisations plâtrées L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service d Accueil des Urgences Professeur Dominique Lauque, Chef de Service Hôpital Rangueil - Bâtiment H1 1 er Sous-sol Éducation sur les immobilisations

Plus en détail

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences Les différentes Immobilisations Aux Urgences Stéphane Courteaud Infirmier Service des Urgences C.H.P. Claude Gallien 20 route de boussy 91480 Quincy sous Sénart Principes de bases Dans la plus part des

Plus en détail

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante!

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante! CONDUITE A TENIR SUR LE TERRAIN DANS LES SITUATIONS LES PLUS URGENTES. Toutes les équipes n'ont pas un kinésithérapeute ou un médecin dans leur staff. Les dirigeants d'équipe amateur, mais surtout les

Plus en détail

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS Objectifs Indiquer les principes généraux d une immobilisation Equipement nécessaire à une immobilisation Réaliser les techniques suivantes : - Réaliser une immobilisation

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge.

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. 1- Risque de thrombose veineuse 2- Risque d encombrement bronchique 3- Risque de constipation 4- Risque d escarre 5- Risque

Plus en détail

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale Orthopédie Rachis cervical : colliers cervicaux Une orthèse est une aide technique destinée à suppléer ou à corriger une fonction déficiente. Elle permet de compenser les limitations ou même accroître

Plus en détail

PREVENTION DES ESCARRES

PREVENTION DES ESCARRES PREVENTION DES ESCARRES OBJECTIFS SEPECIFIQUES - Définir l escarre en se référant au contenu du cours - Expliquer le processus d installation d une escarre - Énumérer toutes les causes de l escarre - Citer

Plus en détail

CIRCULATION VEINEUSE DES MEMBRES INFÉRIEURS

CIRCULATION VEINEUSE DES MEMBRES INFÉRIEURS CIRCULATION VEINEUSE DES MEMBRES INFÉRIEURS 18 millions d adultes présentent des problèmes de circulation veineuse des membres inférieurs. 3 femmes pour 2 hommes en sont atteints, parfois dès l âge de

Plus en détail

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville L articulation de la cheville met en relation le péroné en externe, le tibia en interne et l astragale (talus). On retrouve également des ligaments qui

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

E11 - Contention. 1. Modes d action

E11 - Contention. 1. Modes d action E11-1 E11 - Contention Le terme de contention est utilisé pour contention compression. Il désigne l utilisation pour la prévention ou le traitement des désordres veineux et lymphatiques de bandes, bas

Plus en détail

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS:

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: Les étirements: une étape dans votre entraînement. Ils s intègreront au retour de toutes vos sorties et pourront même être pratiqués lors de vos journées de repos sans échauffement

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets 236 l examen musculosquelettique I. Exercices pour l entorse de la cheville Initialement, l objectif du traitement est de limiter l enflure et la douleur. Lorsque la cheville n est plus douloureuse et

Plus en détail

deuxième Leçon Les jambes & les pieds Le partenaire est allongé sur le ventre série 3 Les jambes face postérieure

deuxième Leçon Les jambes & les pieds Le partenaire est allongé sur le ventre série 3 Les jambes face postérieure MEP_AROMES_04_Mise en page 1 27/04/11 11:42 Page132 arômes Massage Technique de Massage Thaï Les jambes & les pieds Le partenaire est allongé sur le ventre série 3 Les jambes deuxième Leçon face postérieure

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE - ATHLÉTISME

FICHE TECHNIQUE - ATHLÉTISME Encadrement médical nécessaire : Médecin et/ou Thérapeute du sport ou Physiothérapeute du sport Matériel suggéré : - Trousse médicale : Médisac - Thermomètre extérieur - Lampe de poche - Béquilles - Couverture

Plus en détail

Dossiers Be-pure Savoirs & santé

Dossiers Be-pure Savoirs & santé Exercices de renforcement musculaire Julien Ondedieu Membres inférieurs : I1 Chaise (contre-indication : problèmes de genoux) Appuyez votre dos au mur et faites-le glisser vers le bas jusqu à former un

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

Sport XS S M L 25-28 28-32 32-35 35-38 XS S M L XL XXL 20-23 23-25 25-28 28-31 31-33 33-36. Tailles en cm:

Sport XS S M L 25-28 28-32 32-35 35-38 XS S M L XL XXL 20-23 23-25 25-28 28-31 31-33 33-36. Tailles en cm: Sport Support d'épaule No d art.: 8010 Support d'épaule de forme anatomique fabriqué pour garantir une bonne stabilité et une compression ciblée sur l'épaule lésée. Ce support est composé de NeoTex afin

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une NOS CONSEILS D'UTILISATION DU TITAN TAPE Le Titan Tape de Phiten, sous forme de bandes adhésives, est préconisé pour les tensions musculaires et articulaires. Sa fibre est entièrement imprégnée d'aqua

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique

Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Les infections du pied Dr S CONTIOS Chirurgie Orthopédique Qu est que c est? pourquoi? Évolution possible et risque? Ulcération chronique de la face plantaire des pieds - Apparait aux points d appuis

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale Définition : Une attelle thoraco-brachiale est un accessoire orthopédique qui sert à limiter les mouvements de l épaule afin de diminuer la douleur et faciliter

Plus en détail

Guide d utilisation. Action Cellulite 2. Action Bien-être. Action Fermeté. Action Détente. Action Souplesse 4-5 6-8 9-10. www.wellbox.com.

Guide d utilisation. Action Cellulite 2. Action Bien-être. Action Fermeté. Action Détente. Action Souplesse 4-5 6-8 9-10. www.wellbox.com. Guide d utilisation Remodeler la silhouette Lisser la peau d orange Pages Action Cellulite Action Bien-être Alléger les jambes Relancer la circulation veineuse Action Fermeté 4-5 Combattre le relâchement

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008

Caroline GILBERT Infirmière. Le 19 Novembre 2008 Caroline GILBERT Infirmière Le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 C Gilbert - le 19 Novembre 2008 DEFINITION C Gilbert - le 19 Novembre 2008 Un malade grabataire est incapable de façon temporaire

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Prise en charge rééducative du pied post-opératoire: exemples pratiques

Prise en charge rééducative du pied post-opératoire: exemples pratiques DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et podologie Montpellier: 13, 14 et 15 juin 2007 Coordonnateurs : Pr C. Hérisson Titre : Prise en charge rééducative

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Sports Massage manual

Sports Massage manual Sports Massage manual OFFICIAL SUPPLIER OF PRO TEAMS: lit Sports Massage manual OFFICIAL SUPPLIER OF PRO TEAMS: lit FR L automassage sportif Les produits de la ligne Automassage pre-course ou entrainement

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Bien vivre avec votre prothèse de genou

Bien vivre avec votre prothèse de genou Bien vivre avec votre prothèse de genou Sommaire Le genou Ces dernières années, la prothèse de genou a beaucoup évolué, dans sa forme et les matériaux utilisés. Elle vous apporte mobilité, stabilité du

Plus en détail

07/03/2010. Mars 2010. Nicolas Mathieu Physiothérapeute du sport et enseignant

07/03/2010. Mars 2010. Nicolas Mathieu Physiothérapeute du sport et enseignant Prévention des lésions chez le cycliste Mars 2010 Nicolas Mathieu Physiothérapeute du sport et enseignant Historique 1 Historique 1 ère course chronométrée 31.05.1868 Paris 1200 mètres en 3 50 Paris Rouen

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

Intervention essentielle n 4 Prise en charge et amélioration des cicatrices PRINCIPAUX OBJECTIFS

Intervention essentielle n 4 Prise en charge et amélioration des cicatrices PRINCIPAUX OBJECTIFS Intervention essentielle n 4 Prise en charge et amélioration des cicatrices PRINCIPAUX OBJECTIFS Connaître les caractéristiques des tissus cicatriciels en phase de remodelage. Connaître la différence entre

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

DES MUSCLES ET ARTICULATIONS SOUPLES POUR BOUGER LIBREMENT

DES MUSCLES ET ARTICULATIONS SOUPLES POUR BOUGER LIBREMENT DES MUSCLES ET ARTICULATIONS SOUPLES POUR BOUGER LIBREMENT UN CONCENTRE DE FORCE NATURELLE Une agréable promenade à vélo entre amis. Une journée de jardinage. Un match de football distrayant avec les enfants

Plus en détail

FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES

FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES Anomalies de l'attitude et de la démarche Arthrite aiguë Arthrite goutteuse Arthrite rhumatoïde (Polyarthrite rhumatoïde)

Plus en détail

Claquage au mollet. Le claquage au mollet est un des plus fréquents claquages avec le claquage à la cuisse.

Claquage au mollet. Le claquage au mollet est un des plus fréquents claquages avec le claquage à la cuisse. Claquage au mollet 90 % des claquages ont lieu chez des sportifs au cours d'un effort musculaire. Le claquage au mollet est un des plus fréquents claquages avec le claquage à la cuisse. Les footballeurs

Plus en détail

LES PLATRES. P. Baudry

LES PLATRES. P. Baudry LES PLATRES P. Baudry Objectifs d apprentissage Définir le plâtre Citer les principes généraux de la pose d une immobilisation plâtrée Citer et définir les différents types d immobilisation plâtrée pour

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON

LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON MEMOIRE DE FIN DE FORMATION A LA METHODE MEZIERES LA METHODE MEZIERES ET LE BADMINTON AMIK PROMOTION 2009-2011 NITA ADRIAN 2 INTRODUCTION L ouvrage présente les avantages de l utilisation de la méthode

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

TITRE : Blessure et fonctionnement d une articulation

TITRE : Blessure et fonctionnement d une articulation Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : Blessure et fonctionnement d une articulation Classe : 2 nde durée : 1h20 minutes Capacités Connaissances

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS

LES DIFFÉRENTES INJECTIONS 17.03.09 Mme Dicchi Soins Infirmiers II I)Les incontournables pour toute injection A)La seringue : schéma B)Désinfection du point d injection C)Pansement à la fin de l injection D)La position du patient

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio-clinique Appareil locomoteur 2010-2011 Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

LES PANSEMENTS et LES BANDAGES

LES PANSEMENTS et LES BANDAGES LES PANSEMENTS et LES BANDAGES Philippe HEILÈS Clinique équine des Bréviaires (78) Toulouse T1 pro 2005 Définitions Bandage: assemblage de bandes en 3 couches 1ère couche = pansement à proprement parlé

Plus en détail

LA THYROÏDECTOMIE. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont

LA THYROÏDECTOMIE. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont 23 LA THYROÏDECTOMIE Informations générales Hôpital Maisonneuve-Rosemont 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone: (514) 252-3400 www.maisonneuve-rosemont.info Tous droits réservés HMR,

Plus en détail

LE TAPING LE TAPING 59. 1. Les principes généraux. 2. Les éléments techniques Les types de montage Les schémas de pose

LE TAPING LE TAPING 59. 1. Les principes généraux. 2. Les éléments techniques Les types de montage Les schémas de pose LE TAPING 1. Les principes généraux 2. Les éléments techniques Les types de montage Les schémas de pose 3. Le matériel Caractéristiques - Dimensions - Théorie des couleurs - Sens de pose des bandes - La

Plus en détail

Service d Hématologie. Journée Romande Association Suisse des Hémophiles. ou problèmes?

Service d Hématologie. Journée Romande Association Suisse des Hémophiles. ou problèmes? Service d Hématologie Professeur associée Anne Angelillo-Scherrer Journée Romande Association Suisse des Hémophiles 28.05.2011 Prothèse de cheville: avantages ou problèmes? Arthropathie hémophilique douloureuse

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Rouleau de mousse. Inclut 7 exercices :

Rouleau de mousse. Inclut 7 exercices : Rouleau de mousse Pointes de Massage et Pointes de Massage Deux-en-un Inclut 7 exercices : p.2 Massage d une cuisse p.2 Massage du bas de la jambe p.3 Massage des fessiers p.3 Massage des abducteurs p.3

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

richardlyons-fotolia.com PARTIE 2 Ergonomie et soins

richardlyons-fotolia.com PARTIE 2 Ergonomie et soins richardlyons-fotolia.com 2 Ergonomie et soins Prévention des risques liés à un alitement prolongé Généralités TD 14 OBJECTIFS Présenter les différents risques liés à un alitement prolongé. Énoncer les

Plus en détail

Douleurs radiculaires

Douleurs radiculaires Douleurs radiculaires Thierry Schaeverbeke On distingue, selon l étage létage : Cervical : Névralgies cervicobrachiales Lombaire : Cruralgie Sciatique La compression nerveuse peut être : Intrarachidienne

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

ACROSPORT. L acrosport permet à l élève d assumer différents rôles et / ou de choisir un rôle :

ACROSPORT. L acrosport permet à l élève d assumer différents rôles et / ou de choisir un rôle : ACROSPORT Définition : Activité collective de productions de formes en groupe dans la perspective de créer une composition basée sur les effets visuels afin d être vue, appréciée et de produire un étonnement.

Plus en détail

Epreuves sportives para-commando

Epreuves sportives para-commando Epreuves sportives para-commando Après avoir réussi les épreuves sportives de base pour une fonction à la Défense, chaque sollicitant pour une fonction para commando doit présenter des épreuves sportives

Plus en détail

La sequence de tir. Les placements

La sequence de tir. Les placements a sequence de tir es placements e tir à l arc, c est avant tout imprimer sa volonté à un objet (la flèche) pour atteindre son objectif (la cible). Nous avons choisi de présenter, dans deux fiches, les

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Traitement d une rupture des tendons de l épaule. sous arthroscopie

Traitement d une rupture des tendons de l épaule. sous arthroscopie Traitement d une rupture des tendons de l épaule sous arthroscopie Persomed Siège social 2 rue de la Concorde 68000 Colmar tél. : +33 (0)3 89 41 39 94 fax : +33 (0)3 89 29 05 94 www.persomed.com Chirurgie

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

Syllabus du cours de formation en myothérapie de la Technique Rollin

Syllabus du cours de formation en myothérapie de la Technique Rollin Syllabus du cours de formation en myothérapie de la Technique Rollin Manuels à imprimer par l élève Volume I : Mécanique corporelle générale Volume II : Mécanique corporelle spécifique Volume III : Modules

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

Déformations congénitales isolées du pied

Déformations congénitales isolées du pied Déformations congénitales isolées du pied J. Lechevallier, S. Abuamara, clinique chirurgicale infantile, CHU, Rouen «Masso-kinésithérapie et traitement orthopédique des déformations congénitales isolées

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio clinique Appareil locomoteur Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

COMBINAISON RACING SUR MESURE SPECIAL LICENCIES FFM A PARTIR DE 890 TTC

COMBINAISON RACING SUR MESURE SPECIAL LICENCIES FFM A PARTIR DE 890 TTC COMBINAISON RACING SUR MESURE SPECIAL LICENCIES FFM A PARTIR DE 890 TTC Caractéristiques Techniques de base : - Cuir pleine fleur 1.2 MM (très souple et résistant), - 2 couleurs au choix et 1 marquage,

Plus en détail

Le Masseur-kinésithérapeute et le suivi du sportif

Le Masseur-kinésithérapeute et le suivi du sportif Le Masseur-kinésithérapeute et le suivi du sportif Il participe à l évaluation physique Il participe au suivi de la pratique sportive Il participe à la réhabilitation thérapeutique GN PICHARD IFMK REIMS

Plus en détail

La spasticité - quelle prise en charge?

La spasticité - quelle prise en charge? AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé

Plus en détail

Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères

Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères Par : Kate Blanchette, B. Sc. inf., IA spécialiste de l exercice (ACSM) agréée Trevor Harris, kinésithérapeute agréé Conseils techniques RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail