LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES"

Transcription

1 Mme Dumanois Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie /! \ I)Définition II)Législation III)Objectifs de soins IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur B)Membre inférieur V)Le matériel VI)Les complications VII)Questions LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

2 I)Définition = système de tissu durcissable servant à assurer la contention et l immobilisation d un membre afin de répondre à un traumatisme en cas dé lésion tendineuse (rupture partielle tendon d Achille ou après l intervention) ou de fracture (non déplacée ou après réduction) ou à corriger une déformation. Le temps de la consolidation des os est d environ 45 jours. Il sert à la mise au repos des ligaments ou des tendons et au maintien d une position correcte. II)Législation - Décret du 15 Mars Acte médical - Sur PM participation à la pose et à l ablation - Le non respect de la surveillance engage la responsabilité du médecin et de l IDE III)Objectifs de soins - Prévenir tout accident au niveau cutané ou vasculo nerveux, ainsi que toute complication de décubitus - Respecter le confort du patient et l adapter à son appareil plâtré - Éduquer le patient et sa famille en regard de la surveillance IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur - Plâtre antébrachial Il immobilise les os du bras (de l avant bras), du carpe, du poignet et des métacarpiens. Il ne prend pas le coude. - Plâtre brachio-palmaire ou brachio-antébrachial Idem que le plâtre antébrachial et prend le coude et monte jusqu au tiers supérieur de l humérus. Le coude va être à 90. Fractures de Pouteau Colle, du coude - Plâtre thoraco-brachial Il est peu utilisé, il prend l épaule (il fait comme un corset), le coude va être collé au corps. B)Membre inférieur - La botte pédieuse Elle immobilise le pied en angle droit, il commence au dessous du genou, prend le pied et laisse les orteils de libre. Entorses graves de la cheville / Fracture de malléole. - La genouillère plâtrée ou plâtre cruro jambier Il immobilise le genou en légère flexion Il débute à la racine de la cuisse jusqu au dessus des malléoles. Il ne prend pas le pied. Une semelle déborde sous la face plantaire du pied. Entorses du genou / Fractures de rotules

3 - Le plâtre cruro-pédieux Il immobilise le pied et le genou. Idem que la genouillère et il prend en plus le pied. Entorses du genou / Fracture de rotule / Fracture du tibia-péroné - Le plâtre pelvi pédieux Il immobilise le bassin en totalité, le genou fléchi à 30 et le pied est à angle droit. V)Le matériel - Jersey (sorte de chaussette) - Coton ou mousse synthétique (entoure le Jersey) - Bandes plâtrées (entoure Jersey + coton) - Eau - Cisaille à plâtre - Scie circulaire (pour ablation ou pour le fendre) Les plâtres blancs sont secs en 48 H surveillance : vérifier let emps de séchage Les plâtres en résines sont secs en 1 H VI)Les complications - Vasculaires : gène au retour veineux - Syndrome des Loges (= hyperpression musculaire, le muscle est enveloppé d une gaine : aponévrose, il y a donc un hématome). La conséquence est une ischémie musculaire avec risque de nécrose - Syndrome de Volkman (complication du syndrome des Loges s il n est pas traité rapidement rétraction et paralysie du membre) Au niveau de la main : muscles fléchisseurs / Au niveau de la jambe muscle ischio jambier antérieur - Compression cutanée Signes : rougeur, douleur, chaleur, phlyctène - Thrombo-emboliques Risque de phlébite et d embolie pulmonaire car immobilisation prolongée - Déplacement secondaire À court terme Œdème qui diminue : le plâtre est lâche, donc trop grand À long terme Fonte musculaire car immobilisation longue (pas de rééducation, pâ ), donc le plâtre n est plus ajusté - Articulaires A long terme : ankylose et raideur articulaire - Musculaires À long terme : fonte musculaire VII)Questions En regard des complications quels seraient vos rôles IDE chez un patient porteur de plâtre? o Lors des visites du patient vérifier l état cutané, la douleur? l odeur? sensibilité? démangeaisons? au moindre signe d alerte enlever le plâtre Définir les complications Rôle éducatif conseils o Comment se lever du lit sans se faire mal o Essayer de garder le plâtre au sec o Au moindre signe lui dire de téléphoner au médecin, à l IDE

4 Les installations, positions o Éviter de rester trop longtemps debout VIII)L installation - Plâtre du membre supérieur o Le bras est dans une écharpe noué au cou, légèrement surélevé o La nuit le bras sur l oreiller o Position demi-assise pour le plâtre thoraco brachial o Aide aux repas, habillage, nursing - Plâtre du membre inférieur o Prévoir un lit avec un matelas ferme o Surélever les pieds du lit o Prévoir un oreiller sous le plâtre afin de laisser les talons dans le vide o Prévoir un arceau o Pour le lever du patient, le faire pivoter du côté sain o Pour un plâtre cruro ou pelvi pédieux, protéger les bords du plâtre lors de la miction ou des selles IX)Le dépistage des signes de complications - Prise en compte des plaintes du patient - Connaître les signes de compression se traduisant par : o Douleur vive à la contraction avec sensation de brûlure (Syndrome des Loges) o Impossibilité de mobilisation des doigts (Syndrome de Volkman) o Pâleur et refroidissement des extrémités o Main en pronation fixée avec flexion des doigts en griffe ou pied en vanus équin X)Surveillance o Œdème (compression veineuse avec gêne du retour veineux) o Chaleur o Cyanose, perte de sensibilité aux extrémités du membre plâtré o Fourmillements plus ou moins permanents o Douleur pulsative o Disparition du pouls due à la compression o Vérifier le séchage du plâtre - Surveiller les bords du plâtre (ne doivent pas être serrés) - Surveiller les extrémités qui doivent être normalement chaudes, rosées, sensibles, mobiles volontairement, non oedématiées, non douloureuses, sans phlyctènes, ou lésions cutanées (lésion de striction ou de frottement) - Ces lésions cutanées peuvent aboutir à une escarre de la peau - Importance du rembourrage des zones d appui avant l application du plâtre - L odeur et l aspect doivent être surveillés XI)Les complications thrombo-emboliques - Le dépistage de la phlébite est essentiel et embolie pulmonaire - Les signes locaux à type de rougeur et chaleur et douleur de la masse musculaire ne sont pas visibles car le mollet est plâtré

5 - Crampes unilatérales du mollet - Œdème du pied - Fébricule et accélération du pouls - Surveillance des signes de l embolie pulmonaire - La dyspnée, douleur thoracique, augmentation du pouls et diminution de la TA, angoisse Prévention - Jambe surélevée - ACOA administré - Lever précoce avec béquille (apprendre à marcher avec) - Mobilisation des membres avec contractions musculaires sous plâtre ainsi que la mobilisation des doigts XII)L éducation du patient - Expliquer les signes d alerte avec des mots simples - S assurer qu ils ont été compris - Les faire répéter par le patient - Insister sur l importance des consultations - Être à l écoute des différentes questions et y répondre - Utiliser éventuellement un support écrit - Les bagues et les alliances doivent être enlevées - Dire au patient de bien respecter le temps de séchage du plâtre et les consignes médicales concernant l appui - Surélever le membre concerné (écharpe, sur un oreiller la nuit) - Mobiliser les articulations libres - Faire tous les jours une gymnastique sous plâtre - Dire de consulter le médecin en cas de douleur progressive ou brutale - Dire de ne pas introduire d objet sous le plâtre (même prurit) - Ne pas mouiller le plâtre (sauf résine) - Surveiller toute complication de décubitus - Faire attention à ne pas cogner le plâtre - PM pour les ACOA - Alimentation riche en protéine et calcium et faible en glucides et lipides - Prescription pour des soins de nursing INTERNET

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Informations pour votre plâtre et votre attelle

Informations pour votre plâtre et votre attelle Informations pour votre plâtre et votre attelle 1. Pourquoi un plâtre? 2. Pourquoi une attelle? 3. Quelles sont les différences entre le plâtre de Paris et le plâtre en fi bre de verre? 4. Conseils : a.

Plus en détail

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une

LE POIGNET. Le Titan Tape, ainsi collé n'empêchera pas la mobilité complète de votre coude. Certaines personnes pourront ressentir une NOS CONSEILS D'UTILISATION DU TITAN TAPE Le Titan Tape de Phiten, sous forme de bandes adhésives, est préconisé pour les tensions musculaires et articulaires. Sa fibre est entièrement imprégnée d'aqua

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets

I. Exercices pour l entorse de la cheville. Traitement initial de l entorse, conseils pour réduire le gonflement. Exercice 1 : Étirement des mollets 236 l examen musculosquelettique I. Exercices pour l entorse de la cheville Initialement, l objectif du traitement est de limiter l enflure et la douleur. Lorsque la cheville n est plus douloureuse et

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Les principales pathologies du cycliste

Les principales pathologies du cycliste Les principales pathologies du cycliste Très peu de personnes qui pratiquent le cyclisme ont de véritables pathologies liées à un problème physique Les douleurs ressenties par le cycliste sont souvent

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale

MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale MATÉRIEL ORTHOPÉDIQUE Attelle thoraco-brachiale Définition : Une attelle thoraco-brachiale est un accessoire orthopédique qui sert à limiter les mouvements de l épaule afin de diminuer la douleur et faciliter

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

IMMOBILISATION DU MEMBRE SUPERIEUR

IMMOBILISATION DU MEMBRE SUPERIEUR Notice B2-1 09/07 IMMOBILISATION DU MEMBRE SUPERIEUR GILET ORTHOPEDIQUE INDICATIONS Le Gilet Orthopédique est spécialement adapté aux lésions de l épaule et de la ceinture scapulaire: luxation, fracture

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne L adaptation de l environnement Ceci concerne les objets usuels adaptés pour limiter les efforts afin de ne pas se luxer : des ouvres bouteilles,

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Arches plantaires: pour absorber une partie du poids du corps lors de la mise en charge.

Arches plantaires: pour absorber une partie du poids du corps lors de la mise en charge. Préparation physique des partants 1) Les muscles et les tendons Le muscle est fonné de 2 parties. Le ventre musculaire et le tendon. Le tendon s'attache au niveau de l'os et sert de point d'encrage pour

Plus en détail

L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES

L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES L EXERCICE ET LES FEMMES ENCEINTES Voici quelques avantages à faire de l exercice pendant la grossesse: Assurer le maintien de l équilibre musculaire (posture, endurance, force) Améliore le niveau d énergie

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

M A D A M E Z. C R E T E N E T, D I R E C T R I C E D E S S O I N S H A D S O I N S E T S A N T É M A D A M E I

M A D A M E Z. C R E T E N E T, D I R E C T R I C E D E S S O I N S H A D S O I N S E T S A N T É M A D A M E I LE CHEMIN CLINIQUE 1 M A D A M E Z. C R E T E N E T, D I R E C T R I C E D E S S O I N S H A D S O I N S E T S A N T É M A D A M E I. I M B E R T, C A D R E D E S A N T É H A D S A N T É A D O M I C I

Plus en détail

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER?

1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? 1 POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont un rendement maximum à la température

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR Sommaire : Quel est le rôle du Ligament Croisé Antérieur? Quelles sont les conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur? Comment se fait on une entorse du ligament

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT

LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION. Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION Dr. Aziz TIBERGUENT LES VIBRATIONS, RISQUES PROFESSIONNELS ET PREVENTION I. INTRODUCTION II. LES VIBRATIONS TRANSMISES A L ENSEMBLE DU CORPS III. LES

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22 SOMMAIRE LE COU P.4 - Collier cervical souple, semi rigide ou rigide L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 - La clavicule, l immobilisation d épaule - Coudière, soutien du bras - Immobilisation

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Suzanne Leclerc MD, Ph.D., Diplômée Médecine du Sport (ACMS) et France Brunet Pht. Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle

Plus en détail

Mode d emploi pour l application du produit

Mode d emploi pour l application du produit CONÇU POUR LE MOUVEMENT Mode d emploi pour l application du produit Facile à utiliser S applique en quelques secondes Dure jusqu à 5 jours Tous les produits SpiderTech sont fabriqués au Canada avec la

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Retrouvez le catalogue sur : www.aod-orthopedie.fr

Retrouvez le catalogue sur : www.aod-orthopedie.fr Appareillage Orthopédique Dussac 24, avenue du Général Clavery - 75016 PARIS Tél. : 01 40 50 03 03 Fax : 01 40 50 74 03 r.dussac@aod-orthopedie.fr Retrouvez le catalogue sur : www.aod-orthopedie.fr Réf.

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

LES ETIREMENTS DANS LA PRATIQUE DU TIR A L'ARC

LES ETIREMENTS DANS LA PRATIQUE DU TIR A L'ARC SBV / ASTA Schweizer Bogenschützen-Verband / Association Suisse de Tir à l'arc / Associazione svizzera di Tiro con l'arco Trainerrat / Conseil des entraîneurs / Concilio degli allenatori LES ETIREMENTS

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Béquilles : Comment les utiliser

Béquilles : Comment les utiliser Béquilles : Comment les utiliser La page suivante donne un aperçu des points à surveiller lorsque vous vous procurez des béquilles pour votre enfant de même que les consignes sur la façon dont votre enfant

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

Mini-rouleau futé. Echauffement, renforcement, massages et étirements

Mini-rouleau futé. Echauffement, renforcement, massages et étirements Mini-rouleau futé Echauffement, renforcement, massages et étirements Suva Offres de prévention Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél. 041 419 58

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

LE CANAL CARPIEN «en quelques mots POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DIFFERENTS TRAITEMENTS L INTERVENTION LE POST-OPERATOIRE LE RESULTAT LES RISQUES

LE CANAL CARPIEN «en quelques mots POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DIFFERENTS TRAITEMENTS L INTERVENTION LE POST-OPERATOIRE LE RESULTAT LES RISQUES LE CANAL CARPIEN «en quelques mots POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DIFFERENTS TRAITEMENTS L INTERVENTION LE POST-OPERATOIRE LE RESULTAT LES RISQUES 1 LE CANAL CARPIEN Le nerf médian est comprimé dans le canal

Plus en détail

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE Dr Muracciole Paul ETIO-PATHOGENIE FACTEURS DE RISQUES INTRINSEQUES : INDIVIDU EXTRINSEQUES : ENTRAINEMENT STRUCTURES TOUCHEES OS ARTICULATION

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. *

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * 55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * *Swiss Medical Weekly 2001:131:659-662. Des bas de compression peuvent venir en aide COUREZ-VOUS UN RISQUE?

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

Ce qu il faut savoir

Ce qu il faut savoir Les mécanismes du mouvement C omme Séquence 15 Ce qu il faut savoir Des os, des muscles, des articulations tout être vivant du règne animal et en opposition au règne végétal, l homme présente deux caractéristiques

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Le guide de la Santé du. Pied. 1 personne sur 5 a besoin de consulter un professionnel du pied.

Le guide de la Santé du. Pied. 1 personne sur 5 a besoin de consulter un professionnel du pied. Le guide de la Santé du Pied 1 personne sur 5 a besoin de consulter un professionnel du pied. Petit cours d histoire Les origines... À l origine, l homme marchait pieds nus sur des sols irréguliers. Avec

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Travail sécuritaire NB Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Édition : juillet 2009 Table des matières Introduction et utilisation...page 7 Renonciation...Page 8 Remerciements...Page

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress 10 RÈGLES D OR 1. Bien s entourer L encadrement médical d un coureur, que ce soit un athlète de haut niveau ou un jogger occasionnel, doit être fait par un professionnel compétent, spécialisé et compréhensif.

Plus en détail

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation Appareillage provisoire de la main De la prescription à la réalisation Colette Gable, Ergothérapeute CDS IRR Nancy DUHAM 2010 Démarche à partir de la prescription 1 Quel module de base? Palmaire Dorsal

Plus en détail

> Exercices d'étirement au travail

> Exercices d'étirement au travail Page 1 sur 7 Accueil > Réponses SST > Ergonomie > Ergonomie au bureau - Le bureau moderne > Exercices d'étirement au travail Pourquoi est-il important de s'étirer? Que peut-on faire pour minimiser les

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

Le guide de l orthopédie

Le guide de l orthopédie Le guide de l orthopédie PETIT APPAREILLAGE www.bastideleconfortmedical.com Le groupe Bastide, créé en 1977 par Guy BASTIDE, pharmacien, est spécialisé dans la prestation de services (location) et la vente

Plus en détail