PHOTOS : PATRICK WALLET POUR LA PLANÈTE 10 AVRIL LE FIGARO MAGAZINE 43

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHOTOS : PATRICK WALLET POUR LA PLANÈTE 10 AVRIL 2009 - LE FIGARO MAGAZINE 43"

Transcription

1 PHOTOS : PATRICK WALLET Plantons DOSSIER SPÉCIAL POUR LA PLANÈTE 10 AVRIL LE FIGARO MAGAZINE 43

2 ILS PLANTENT POUR LA PLANÈTE AVEC CEUX QUI FONT RENAÎTRE LA VIE Au Sénégal, au Burkina Faso, en Ethiopie, à Madagascar, en Inde ou au Brésil, ils plantent pour sauver ou reconstituer des forêts. Avec une certitude : les arbres feront l oxygène de demain. Nous avons rencontré ces hommes et ces femmes qui veulent un monde plus vert. Le spectacle désolant d une mangrove détruite en Casamance, au Sénégal (en haut), puis au moment des plantations (ci-dessus), et quelques mois après. De jeunes pousses sont apparues, signe que la déforestation n est pas une fatalité. 60 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL AVRIL LE FIGARO MAGAZINE 61

3 JACQUES ROCHER «PLANTER DES ARBRES EST UNE MISSION SALUTAIRE» La Fondation Yves Rocher, partenaire de l opération du «Figaro Magazine», soutient plusieurs campagnes de reboisement. Elle s engage à planter 20 millions d arbres. Rencontre avec son président, Jacques Rocher. Le Figaro Magazine Pourquoi avoir choisi de «communiquer» avec les arbres? Jacques Rocher L arbre donne une notion du temps différente de celle de l homme, à l opposé de l éphémère. Son vocabulaire s inscrit dans la durée : on parle d arbre généalogique, de racines... C est un élément structurant de la vie et, surtout, un «habitant» de cette Terre que l on a tendance à oublier parce A nos abonnés Sur chaque exemplaire de ce numéro acheté chez les marchands de journaux, Le Figaro Magazine s est engagé à reverser 0,50 à la Fondation Yves Rocher pour planter un arbre au Sénégal ou dans les Landes. Si vous aussi, vous souhaitez participer à cette opération, vous pouvez envoyer vos dons par chèque bancaire à l ordre de la Fondation Pour Jacques Rocher (ici en Inde), la protection de l environnement s apprend dès l enfance. qu il a toujours été présent. Il y a une dimension symbolique à planter un arbre et dans une société parfois en perte de repères, qui a besoin de se «renaturer», de s enraciner, planter des arbres est une mission salutaire. Comment est né ce choix? C est une tradition familiale. La Fondation Yves Rocher a aidé des écoles à développer des «mini-arboreta». Nous en avons soutenu Yves Rocher, à l adresse suivante : Fondation Yves Rocher, 3, allée de Grenelle, Issy-les-Moulineaux Cedex. Pour tout complément d information : 50 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL 2009

4 «C EST UN FORMIDABLE OUTIL PÉDAGOGIQUE, UNE VALEUR À TRANSMETTRE» plus de 500, en France et à l étranger. C est un formidable outil pédagogique, une valeur à transmettre. Et même plus que cela. Une fois l arbre planté, nous invitions les enfants à formuler un vœu... Votre engagement a-t-il été motivé par le Sommet de la Terre à Rio, en 1992, auquel vous aviez assisté? Mon engagement est bien antérieur. Dès l âge de 12 ans, j ai vécu en Bretagne et mon terrain de jeux, c était la forêt. Cela laisse des traces. Mais le sommet de Rio a été un tournant parce qu il a eu un effet déclencheur. Il réunissait pour la première fois des gouvernants, des entreprises, des ONG... On sentait l émergence d un mouvement global de société où chacun avait un rôle à jouer, à son niveau, pour protéger l environnement. Les politiques ne peuvent pas tout faire. Cela m a donné une envie forte d agir. C est à cette période qu a été créée la Fondation Yves Rocher. La défense de l environnement était une évidence? La fondation est née en 1991, quelques mois avant le sommet de Rio. Elle a été créée par notre famille nous sommes une société familiale pour transmettre des valeurs qui ne soient pas qu économiques. Nous voulions protéger l environnement. Cela nous paraissait légitime puisque le succès de notre entreprise repose sur des produits issus de la nature. Et comme nous fabriquons des cosmétiques, il était aussi évident de créer un prix qui récompense les femmes qui agissent en faveur de la protection de la planète : le prix Terre de Femmes. Et comment votre fondation en est-elle venue à soutenir plusieurs campagnes de plantations d arbres? Nous avions déjà l obsession de planter des arbres. Lorsque j ai appris l existence du Programme des Nations unies pour l environnement (PNUE), j ai rencontré Wangari Maathai à Nairobi, afin d apporter notre pierre à l édifice. Nous avons soutenu des projets au Sénégal, à Madagascar, en Inde, au Burkina Faso, au Brésil, et nous étudions d autres actions à Haïti, en Ethiopie, en Australie, au Mexique... Nous avons planté 5 millions d arbres. Mon objectif est d en planter 20 millions pour les 20 ans de la fondation, en Plantez avec la Fondation Yves Rocher La Fondation Yves Rocher- Institut de France agit pour la protection de l environnement et plus particulièrement pour la préservation du monde végétal. Elle récompense chaque année des femmes qui œuvrent pour préserver la planète par son 5 millions d arbres ont été plantés avec le soutien de la Fondation Yves Rocher. prix Terre de Femmes. Depuis 2007, elle soutient la campagne du Programme des Nations unies pour l environnement (PNUE) «Plantons pour la planète» en finançant plusieurs projets de plantations. La fondation collecte des fonds via la marque Yves Rocher, qui propose des cartes de fidélité dont les points sont «convertis» en arbres, et des produits Inositol Végétal ou le shampooing I Love My Planet permettant à ses clients de faire automatiquement un don. Quel est le projet qui vous a le plus enthousiasmé? Tous. Derrière chaque plantation, il y a une communauté de personnes impliquées, une envie de construire, de transmettre, d aider... Chacun a son style, mais tous travaillent directement avec des populations locales et se battent pour améliorer leur vie tout en préservant l environnement. Anne-Elisabeth Réhault entretient une vraie relation avec les femmes des villages au Burkina Faso. Haïdar El Ali a une énergie incroyable, Leila et Sebastião Salgado montrent que la déforestation n est pas une fatalité... Nous, nous ne sommes que des contributeurs. Mais vous montrez que l on peut concilier écologie et économie... Il y a ce que l on prend dans notre environnement et ce que l on doit redonner. C est une balance qu il faut prendre en compte. Nous devons nous interroger sur notre impact sur l environnement et agir pour le réduire. Et ce, quelles que soient l entreprise et son activité. Il faut garder à l esprit que si la matière première disparaît, l entreprise disparaît aussi. Avez-vous un arbre préféré? J adore les hêtres, les cèdres du Liban pour leur majesté, les oliviers parce qu ils rayonnent et ont une capacité à traverser le temps, les arbres fruitiers parce qu ils procurent de la nourriture. En fait, j aime avant tout la diversité des arbres parce qu elle est un symbole de vie. PROPOS RECUEILLIS PAR M. B.-C. 52 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL 2009

5 TRUFFAUT réveille votre jardin! Aux beaux jours, TRUFFAUT rayonne d idées, d astuces et de conseils pour que vos jardins, balcons et terrasses s illuminent. Retrouvez nos collections végétales et accessoires pour harmoniser votre espace de vie extérieur. A votre disposition pour réussir vos projets Le TRUFFAUT magazine : 100 pages d astuces et conseils pour illuminer votre décor. GRATUITS! TRUFFAUT Extérieur vie : 76 pages pour la nouvelle collection de mobilier de jardin, barbecues et nos accessoires de décoration. Haïdar El Ali (ci-contre) et les villageois (ci-dessus) qu il a mobilisés pour planter des propagules de palétuviers, arbres utilisés massivement comme bois d œuvre. Plus de six millions de pousses de palétuviers ont été plantées dans la région de Casamance. Planter un arbre rendrait-il heureux? Un geste simple en apparence, mais qui œuvre pour l humanité et pour l éternité. Des hommes et des femmes d essence particulière sans doute, au Sénégal, au Burkina Faso, en Ethiopie, à Madagascar, en Inde ou au Brésil, consacrent leur vie à planter des arbres. Agissant aux quatre coins de la planète, ils ne se connaissent pas, mais suscitent le même enthousiasme, la même gaieté et la même générosité. Tous entraînent dans leur rêve d un monde plus vert des populations en quête d une meilleure vie et d un coin de terre où des arbres grandissent. Haïdar El Ali est de ceux-là. «Deux fois 25 ans, plus six», libanais de naissance, sénégalais de cœur, mais, avant tout, citoyen du monde. Il a l œil espiègle, l accent coloré et la stature d un homme armé de fortes convictions. Au Sénégal, c est un héros. Et pas seulement parce que ce plongeur professionnel est venu porter secours aux naufragés du Joola, le ferry qui, en 2002, s est retourné en Casamance. Cet amoureux de la nature est un héros parce qu il est allé convaincre pêcheur après pêcheur, fermier après fermier, villageois après villageois de l importance de préserver son environnement. «Au Sénégal, il n y a pas de vraie démo- cratie, explique-t-il. Or, c est le seul régime qui permette l écologie. Donc, il n y a pas d écologie et aucune politique en faveur d un développement durable.» Et les populations locales consument pour leur survie tout ce qu elles peuvent appréhender dans leur environnement proche, sans se soucier de la reconstitution de ces matières premières ni de leur épuisement. Le besoin quotidien l emporte sur la prévision du lendemain. Ainsi, à Tobor, les pêcheurs, pour conserver les poissons qu ils pêchent et qu ils vendent, coupent-ils les palétuviers pour chauffer l eau de mer et en extraire le sel. Ces arbres tropicaux longent les rivages marins et forment des forêts appelées mangroves. En moins de vingt ans, elles ont perdu 50 % de leur superficie au Sénégal. «Les sols privés de palétuviers se salinisent, constate Haïdar El Ali. Les petits crustacés qui nichent dans les mangroves et servent de nourriture aux poissons disparaissent. Le poisson, privé de son alimentation, se fait rare. Les villageois s appauvrissent. C est une spirale infernale.» A l aide de l ONG Oceanium, dont il est le fondateur, Haïdar El Ali a proposé aux villageois de planter des palétuviers. Il fournit les semences et mobilise les bénévoles plus de ont répondu à son appel pour reboiser les mangroves dans la région de Casamance. En 2007, il a planté pro- Irène Pfister-Hauri (ci-dessus) en Ethiopie. Le pays, jadis fertile, dépend de l aide internationale pour nourrir ses habitants. Avec sa Fondation Green Ethiopia, elle a planté près de arbres dans la région du Tigray, et plus de dans la région d Oromo. Ce reboisement permet de lutter contre l érosion des sols et de fournir des aliments. Truffaut.com une mine de conseils pour votre jardin, les animaux et la maison : plus de 90 guides d achat, 356 fiches conseils, 5000 fiches encyclopédiques TRUFFAUT.TV plus de 300 vidéos conseils pour tous les amateurs et passionnés de jardin. laissez-vous guider par nos experts. Cliquez sur houra.fr et découvrez la boutique jardin de TRUFFAUT. Plus de 2000 produits de qualités dont 600 plantes de saison livrés avec soin entre 24 et 48h! (Voir conditions et modalités sur houra.fr) Retrouvez la liste de nos 51 magasins sur Truffaut.com 7 jours/7, de 9h30 à 19h30, y compris les jours fériés. 62 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL 2009

6 «CET ARBRE VA GRANDIR, ACCOMPAGNER NOTRE RELATION ET SERA LE TÉMOIN DE CE QUE NOUS FERONS» pagules de palétuviers dans une dizaine de villages. L année suivante, 6,3 millions dans 156 villages. Et cette année, il vise les 30 millions dans 400 villages. La clé de la réussite : instaurer une relation durable avec les villageois. «Dans les réunions de sensibilisation, raconte-t-il, je leur dis : Nous allons planter cet arbre, il va grandir, accompagner notre relation et sera le témoin de ce que nous ferons.» Même force de conviction chez Anne-Elisabeth Réhault. Cette enseignante bretonne à la retraite s est prise de passion pour le Burkina Faso. Et plus précisément pour un coin de terre de la région du Sanguié, au centre de ce pays enclavé. A cause du manque d arbres, les orages violents, lors des saisons des pluies, lessivent les terres arables. Anne-Elisabeth et son association Le baobab ont végétalisé des cordons pierreux pour stopper l érosion hydrique, en utilisant une plante, le vétiver. Doté de racines importantes, il filtre l eau et retient la terre. Grâce aux haies de vétivers, les paysans cultivent fruits, légumes et céréales pour leur alimentation quotidienne. C était une étape. Aujourd hui, Anne-Elisabeth a entrepris de reboiser 100 hectares de terrain avec des arbres fruitiers, pour que les villageois bénéficient rapidement des récoltes. «Par manque d argent, les Burkinabés émigrent en Côte d Ivoire, regrette-t-elle. Avec des ressources renouvelées sur place, ils peuvent vivre chez eux.» La ferme de Leila et Sebastião Salgado en 1997 (en haut) au cœur de la Mata Atlantica, une forêt primaire dévastée dont il ne subsiste que 7 % de la surface initiale. La propriété aujourd hui (en bas) prouve qu avec de la volonté et un travail acharné une forêt tropicale peut renaître de ses coupes. Un million et demi d arbres ont été plantés. Il en reste autant à mettre en terre pour achever son reboisement. elle, c est l Ethiopie. Pour lutter contre le déboisement mené par les populations locales pour cultiver, construire, cuire la nourriture ou se chauffer, son association Fondation Green Ethiopia a financé la construction de barrages. Ils permettent d irriguer les champs et de produire des légumes pendant la période sèche. En échange de quoi, les paysannes ont accepté de reboiser les collines et les montagnes. «Le reboisement est à 90 % réalisé avec des arbres indigènes comme acacias, sesbanias, Cordia africana, Hagenia abyssinica..., précise-t-elle. Les autres sont des espèces non indigènes comme Grevillea robusta et eucalyptus. Les paysans nécessitent des espèces à croissance rapide pour leurs besoins immédiats et ainsi, ils préservent les précieux arbres indigènes.» Son succès : les fruits et légumes ne manquent plus et les villageoises, en vendant une partie des récoltes, gagnent les quel- Monte-escaliers Stannah : vos articulations vont vous dire merci! V ous ne montez plus vos escaliers 4à4?Vouscommencez à avoir des réticences à vous rendre à l étage quand vous en avez besoin? La nouvelle gamme de monte-escaliers Stannah a été conçue pour vous. Quelle que soit la forme de votre escalier, Stannah saura vous fournir l équipement adapté. Contactez donc Stannah. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour vos articulations : elles vous le rendront. Marteler qu en sauvant la forêt, ils se sauvent eux-mêmes Tout cela peut sembler simple. Et pourtant, que d énergie à déployer pour expliquer, négocier, organiser... Convaincre les populations de la nécessité des forêts, de les protéger des troupeaux laissés en liberté, de stopper les incendies de jachère à l origine de nombreux feux de brousse... Marteler qu en sauvant la forêt, ils se sauvent eux-mêmes ainsi que leurs enfants. Tout un travail de persuasion et d éducation... Elle a mis en place des «jardins pédagogiques» autogérés par les femmes qui les cultivent et en gardent les fruits. Un enthousiasme partagé par Irène Pfister- Hauri, lauréate du prix Terre de Femmes de la Fondation Yves Rocher. Son eldorado à 64 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL 2009 Anne-Elisabeth Réhault au Burkina Faso, au milieu de haies de vétivers qui servent de «clou» végétal. Ci-dessus, une des pépinières qu elle a créées. poste 6602 LONDRES - NEW YORK TOKYO - PARIS - MILAN Documentation sur demande à Stannah. 76, cours de Vincennes Paris. Nom :... Prénom :... Adresse :... Ville :... Code postal :... Tél :... Conformément à la loi informatique et libertés du 8 janvier 1978, vous disposez d un droit d accès, de rectification et d opposition aux données vous concernant. poste 6602

7 Préserver plutôt que détruire. A Madagascar, cette jeune femme gagne sa vie en cueillant des feuilles de saro, un arbre endémique de l île, pour fabriquer de l huile essentielle. Spécialiste des crocodiles et des plantes, Olivier Behra a montré qu en valorisant la forêt, on crée des revenus pour les populations locales. SANS COUVERTURE FORESTIÈRE, L EAU ÉRODE LA TERRE, QUI DEVIENT INCULTIVABLE ques birrs nécessaires pour envoyer leurs enfants à l école. Irène se dit comblée de voir ces femmes et ces hommes plus confiants en l avenir. Si chaque approche est différente, le sens est toujours le même : l arbre est l oxygène de demain. Et ces bâtisseurs de forêts apprennent aux populations à préserver cette source de vie... et de revenus. Olivier Behra, fondateur de l association L homme et l environnement, à Madagascar, prouve que l on peut exploiter durablement les richesses de la forêt sans la détruire. Les arbres ne servent pas seulement à fabriquer des meubles, ils produisent des huiles essentielles tout à fait négociables. «Des agriculteurs qui déboisaient pour planter des champs de riz ont abandonné cette activité pour fabriquer des huiles essentielles, affirme-t-il. Nous avons installé des alambics à l orée de la forêt, collecté les feuilles des arbres pour en extraire les huiles et développé des marchés. Aujourd hui, tous savent que si la forêt disparaît, leur moyen d existence disparaîtra aussi.» Et que dire de la mission quasi religieuse menée par Sadhguru en Inde. Par son charisme, ce gourou, créateur d Isha Foundation, sait soulever une armée de volontaires pour planter arbres en trois jours. Barbe blanche, propos mystiques, humour british et la ferme intention de parvenir au chiffre pharaonique de 114 millions d arbres plantés... Nul doute qu il puisse y parvenir. «Pour maintenir ses ressources naturelles, l Inde a besoin de 33 % de couverture forestière, explique-t-il. Pour atteindre cet objectif, la province du Tamil Nadu (Etat du sud de l Inde) doit planter 114 millions d arbres. Nous comptons 62 millions d habitants. Si chacun plante deux arbres, le but est atteint.» Dans cette région, la situation est catastrophique. Selon les prévisions d experts, en 2025, 60 % du Tamil Nadu, pourtant fertile, deviendront un désert. C est pourquoi elle a besoin d arbres pour maintenir les ressources en eau. En l absence de couverture forestière, l eau érode la terre, 66 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL 2009

8 qui devient sablonneuse et incultivable. «De plus, les arbres servent aussi d engrais et de pesticides, ils restaurent la qualité du sol et contribuent à augmenter les rendements des autres productions agricoles, poursuit-il. Ils servent aussi à la fabrication d outils agricoles, de plantes médicinales, de colorants alimentaires, de jouets... sans être coupés.» D autant que la forêt n est pas incompatible avec l agriculture. Sadhguru en propose un autre modèle qui combine plantations forestières, cultures agricoles et élevage de bétail, prenant le contre-pied d une agriculture intensive qui a dégradé les sols, appauvri et endetté les fermiers. En voie de réussir cette incroyable croisade, il déclare avec humour : «Je ne plante pas d arbres, je fais fleurir les hommes ; ensuite, ils plantent les arbres!» Preuve s il en est que la reforestation est affaire de volonté, et sa préservation, affaire d éducation. Cette forêt enchantée a réveillé les consciences Leila et Sebastião Salgado le confirment avec deux clichés. Le premier montre la propriété familiale que le couple a rachetée en 1997 : 700 hectares d une terre désolée, sur des collines pelées, dans l Etat du Minas Gerais, au Brésil. Un domaine où s épanouissait, il y a quelques décennies, une forêt primaire luxuriante : la Mata Atlantica (la forêt Atlantique). Massacrée pour le commerce du bois, il ne reste que quelques herbages que le bétail achève d anéantir. Le second cliché date de 2008 : on y découvre la renaissance d une forêt tropicale. Un pari fou. Il a fallu tout apprendre de cette nature en perdition. Comment et quand planter, quelles essences peuvent se côtoyer... «Nous avons d abord mis en terre des essences primaires qui, grâce à leurs feuilles, ont nourri la terre, explique Leila Salgado. Puis, nous avons ajouté d autres espèces au fur et à mesure que le sol se régénérait.» Chaque année, arbres sont plantés, soit 1,5 million depuis Le site, baptisé l Instituto Terra, est aujourd hui une réserve naturelle, où les sources d eau et les animaux réapparaissent. Cent personnes y travaillent. Il abrite un centre d éducation à l environnement, qui a accueilli plus de stagiaires. Cette forêt «enchantée» a suscité un choc auprès des habitants acceptant avec fatalité la dégradation des lieux. Comme un signe de résurrection. Et Leila de conclure : «Notre forêt est belle, mais il fallait créer un environnement protecteur pour qu elle puisse être éternelle.» MARTINE BETTI-CUSSO ; ; ; 68 LE FIGARO MAGAZINE - 10 AVRIL 2009 Isha Foundation a planté 2,5 millions d arbres dans le Tamil Nadu, en Inde, en mobilisant aussi bien les enfants que leurs parents. La fondation, qui gère 130 pépinières, travaille aussi à l éducation et à la formation des villageois. «JE NE PLANTE PAS D ARBRES. JE FAIS FLEURIR LES HOMMES ET LES FEMMES, ENSUITE ILS PLANTENT DES ARBRES!» «Planter un arbre est simple, mais faire prendre conscience qu il s agit d un besoin fondamental pour la survie de la terre, c est difficile», estime Sadhguru (à droite), le fondateur d Isha Foundation, en compagnie de Jacques Rocher (à gauche). La campagne «Plantons pour la planète» a une résonance dans le monde entier. Ici, au Rajasthan, à Gajshookhdesar (à gauche), arbustes ont été plantés en plein désert. 10 AVRIL LE FIGARO MAGAZINE 69

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation

MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation MADAGASCAR Soutien à la création d un centre rural de formation et d animation www.planete-urgence.org MADAGASCAR - SOUTIEN A LA CRÉATION D UN CENTRE RURAL DE FORMATION ET D ANIMATION 1 - Contexte et présentation

Plus en détail

TOGO: MORINGA LA PLANTE EN DEMANDE

TOGO: MORINGA LA PLANTE EN DEMANDE UN IN ACTION Date de Sortie: Juin 2015 Programme No. 1480 Durée: 3 24 Langues: Arabe, Chinois, Anglais, Français, Russe, Espagnole TOGO: MORINGA LA PLANTE EN DEMANDE VIDEO AUDIO ELIZABETH AVEC DES FEMMES

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

Le renouvellement de la forêt française est en danger!

Le renouvellement de la forêt française est en danger! 1990 De 130 millions Agissons, Plantons pour l avenir! pour l avenir 2015 à moins de 70 millions d chaque année L Arbre et la Forêt constituent notre exceptionnel patrimoine environnemental commun. Mais

Plus en détail

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc Atelier de Tunis 14-15 septembre 2010 Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc L Adaptation de l agriculture oasienne face aux impacts du changement climatique, à travers la restauration

Plus en détail

Le Quizz du Commerce équitable

Le Quizz du Commerce équitable Le Quizz du Commerce équitable Quels sont les trois piliers fondamentaux du développement durable? économique, social et environnemental commercial, social et énergétique démographique, environnemental

Plus en détail

Mais que signifient donc tous ces labels...?

Mais que signifient donc tous ces labels...? Mais que signifient donc tous ces labels...? En voici une brève description. Une partie de Année après année, nous essayons de faire davantage pour la génération de demain. Migros propose d ores et déjà

Plus en détail

L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale )

L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale ) L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale ) Le contexte Depuis les années 1980 suite aux programmes d ajustement

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

bonheur pousse en haut des arbres Leur Eunice et Bernard sont heureux des récoltes de leurs 15 avocatiers.

bonheur pousse en haut des arbres Leur Eunice et Bernard sont heureux des récoltes de leurs 15 avocatiers. Leur bonheur pousse en haut des arbres La culture d avocats bio apporte un complément de revenu à beaucoup de fermiers kenyans Eunice et Bernard Mbuthia aiment leurs 15 avocatiers car ce sont grâce à eux

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains

Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains Cultivons la ville! Exemples de limitation des effets de capture thermique Présentation de projets de lutte aux îlots de chaleur urbains - Partie I - Les Urbainculteurs et l agriculture urbaine Qui? -

Plus en détail

C A D E A U X D ENTREPRISE ÉCOLOGIQUES ET SOLIDAIRES

C A D E A U X D ENTREPRISE ÉCOLOGIQUES ET SOLIDAIRES C A D E A U X D ENTREPRISE ÉCOLOGIQUES ET SOLIDAIRES CADEAUX D ENTREPRISE " Comment ça marche? CARTE DE VŒUX ÉCOLOGIQUE CERTIFICAT DE PLANTATION KIT DE PLANTATION SOLIDAIRE FORÊT SOLIDAIRE ARBRES SOLIDAIRES

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Livret-jeux réservé aux 6/12 ans. à la découverte de notre patrimoine. Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain

Livret-jeux réservé aux 6/12 ans. à la découverte de notre patrimoine. Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain Livret-jeux réservé aux 6/12 ans à la découverte de notre patrimoine Agricolix, Joue avec le paysan gallo-romain S o m m a i r e Edito 3 Joue avec Agricolix aux Méli-mé-mots 4 Retrouve les mots cachés

Plus en détail

Economie de papier dans les écoles

Economie de papier dans les écoles Economie de papier dans les écoles Equipe de projet: Lucas Vezzoli, Yacine Boudarene, Marine Lab Métier: Etudiant Année d'apprentissage: 1 ère année Nom de l'école ou de l'entreprise: CEFF Commerce Nom

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Agriculture traditionnelle et développement durable

Agriculture traditionnelle et développement durable Agriculture traditionnelle et développement durable La problématique générale : quels sont les enjeux de l agriculture traditionnelle aujourd hui? Montrer que l agriculture traditionnelle dans le monde

Plus en détail

Rapport de Voyage d etude (Le projet de PROSA, Xieng Kouang province, le 22 a 25 Sep 2009) <<<<>>>>

Rapport de Voyage d etude (Le projet de PROSA, Xieng Kouang province, le 22 a 25 Sep 2009) <<<<>>>> Rapport de Voyage d etude (Le projet de PROSA, Xieng Kouang province, le 22 a 25 Sep 2009) Photo no. 1: La delegation de Voyage d etude a Xieng Khouang province Introduction: Dans le bassin versant

Plus en détail

Gestion durable des ressources naturelles de l ile de Pâques

Gestion durable des ressources naturelles de l ile de Pâques Gestion durable des ressources naturelles de l ile de Pâques Et si vous décidiez de soutenir notre projet à Rapa Nui*? L île de Pâques est connue pour ses gigantesques statues de pierre, les moai. D une

Plus en détail

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : photo Ile DE Pâques p 188, exemple d une civilisation effondrée en raison d une mauvaise gestion de ses ressources

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Le droit à se nourrir

Le droit à se nourrir Le droit à se nourrir La faim : plus absurde qu il n y paraît 2 Paradoxe n 1 Aujourd hui, 852 millions de personnes au monde - soit près d un être humain sur sept - souffrent régulièrement de la faim alors

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONTACT PRESSE. Rue de la libération - 59242 GENECH ac.martin@institutdegenech.fr 03.20.84.57.08

COMMUNIQUE DE PRESSE CONTACT PRESSE. Rue de la libération - 59242 GENECH ac.martin@institutdegenech.fr 03.20.84.57.08 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE L Institut de GENECH a pour vocation la responsabilité vis-à-vis de la nature et de l environnement. Le but? Faire de ses apprenants, des hommes et des femmes respectueux

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Creusement d un puits pour une utilisation maraîchère à Fandène, Sénégal» Village de Diayane Localisation: Village de Diayane dans la commune de Fandene, département de Thiès, à 77

Plus en détail

RAPPORT DE REBOISEMENT DE 5000 PLANTES A BASKOUDRE

RAPPORT DE REBOISEMENT DE 5000 PLANTES A BASKOUDRE RESEAU NATIONAL DES AGRO-SYLVO-PASTEURS DU FASO (RENAF) 05 BP : 6524 Ouagadougou 05 Tel. : 00226 50380022/76548031 Email : renafaction@gmail.com Unité-Progrès-Justice BURKINA FASO RAPPORT DE REBOISEMENT

Plus en détail

Laboratoires Expanscience. Julie de la Porte des Vaux Direction Communication, Mécénat et RSE Pacte Mondial 150128 Confidentiel niveau 1

Laboratoires Expanscience. Julie de la Porte des Vaux Direction Communication, Mécénat et RSE Pacte Mondial 150128 Confidentiel niveau 1 Laboratoires Expanscience Les Laboratoires Expanscience Pharmacie, Dermo-Cosmétique 1950 création d Expanscience 271,8M de chiffre d affaires (estimé) en 2014 Un double leadership Produits de soins pour

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023)

PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023) GREEN LABEL Epargne Verte PRESENTATION ET OBJECTIFS (2013 2023) PREAMBULE Selon la FAO, environ 13 millions d hectares de forêts disparaissent chaque année, soit 20 000 ha chaque jour ; l équivalent de

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable 1. Le corrigé Page 32 Carnet-découverte n 2 1. Le corrigé Page 33 2. Des pistes pédagogiques Objectif pédagogique : Découvrir le volet social et solidaire du développement durable

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU. Point d avancement Janvier 2012

PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU. Point d avancement Janvier 2012 PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU Point d avancement Septembre Janvier 2012 2010 ALTO HUAYABAMBA Le projet en quelques mots Située dans la région d Alto Huayabamba, en Amazonie péruvienne,

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

N abandonnons pas notre héritage commun.

N abandonnons pas notre héritage commun. N abandonnons pas notre héritage commun. Chaque semaine, 200 fermes disparaissent en France. Disparition des surfaces agricoles, spéculation foncière : nous pouvons agir. Grâce à vous, Terre de liens acquiert

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

Un nouveau modèle d agriculture

Un nouveau modèle d agriculture Un nouveau modèle d agriculture Produire plus avec moins Guide à l intention des décideurs sur l intensification durable de l agriculture paysanne L intensification durable des cultures peut se résumer

Plus en détail

Vous allez jusqu où, Mme Tekwula?

Vous allez jusqu où, Mme Tekwula? Learning by Ear Environnement 05 Bois de chauffage Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE

LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE Embracing The World ETW distribue 100 000 bourses pour des écoliers de milieu rural en Inde. INTERNATIONAL Embracing The World (ETW) est un réseau international d organisations

Plus en détail

Thème : les activités humaines et l exploitation des habitats : causes et conséquences

Thème : les activités humaines et l exploitation des habitats : causes et conséquences Dossier 9 PAS DE PITIÉ POUR NOS SEMBLABLES! Thème : les activités humaines et l exploitation des habitats : causes et conséquences Lien avec le film documentaire : Chap. 2 : Une biodiversité à préserver,

Plus en détail

VŒUX CARTES DE ÉCOLOGIQUES PLUS Q UNE SIMPLE CARTE DE VOEUX : CARTE ENVOYÉE ARBRE PLANTÉ NOUS AGISSONS POUR LA PLANÈTE!

VŒUX CARTES DE ÉCOLOGIQUES PLUS Q UNE SIMPLE CARTE DE VOEUX : CARTE ENVOYÉE ARBRE PLANTÉ NOUS AGISSONS POUR LA PLANÈTE! 1 1 CARTE ENVOYÉE = ARBRE PLANTÉ PLUS Q UNE SIMPLE CARTE DE VOEUX : Agir pour l environnement et le développement social Toutes les 3 secondes, une masse forestière équivalente à 1 terrain de foot disparaît.

Plus en détail

La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour)

La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour) DÉCLARATION DE POSITION La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour) 11ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, Hyderabad, Inde, 8-19 octobre

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Prénom :... NOM :... Afrique du Sud, Objet souvenir du mois : Le thé Rooibos

Prénom :... NOM :... Afrique du Sud, Objet souvenir du mois : Le thé Rooibos Prénom :................................ NOM :............................... Afrique du Sud, Objet souvenir du mois : Le thé Rooibos Présentation : Le rooibos est un arbuste sud-africain dont les feuilles

Plus en détail

Créateur de la Cosmétique Végétale YVES ROCHER 50 ANS D AMOUR. Marque déposée par Yves Rocher

Créateur de la Cosmétique Végétale YVES ROCHER 50 ANS D AMOUR. Marque déposée par Yves Rocher Créateur de la Cosmétique Végétale YVES ROCHER 50 ANS D AMOUR Marque déposée par Yves Rocher Je crois en mon amour de la nature, et puis ensuite, à un certain esprit d entreprise, et puis, pourquoi pas,

Plus en détail

Conférence Baromètre de la Faim 2015

Conférence Baromètre de la Faim 2015 Conférence Baromètre de la Faim 2015 Sud/Nord : Comment favoriser les échanges pour une lutte efficace contre la faim et le changement climatique au niveau global? Mardi 1 er décembre 2015, 11h15-12h45

Plus en détail

10 jardiniers ouvrent leur jardin au public, tous jardinent au naturel!

10 jardiniers ouvrent leur jardin au public, tous jardinent au naturel! dans l Indre L opération «Bienvenue dans mon jardin au naturel» les 15 et 16 juin 2013, sera coordonnée, pour sa première édition dans l Indre, par le CPIE Brenne-Pays d Azay. Pour cette première fois,

Plus en détail

La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde

La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde Mille Cancuns pour une justice climatique! La Via Campesina invite tous les mouvements sociaux à se mobiliser à travers le monde Les mouvements sociaux du monde entier se mobilisent en vue de la 16 ème

Plus en détail

VILLE DE HOUDAN. COMPTE-RENDU DE MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE FEVRIER 2014 Village de Baïla (Sénégal-Casamance)

VILLE DE HOUDAN. COMPTE-RENDU DE MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE FEVRIER 2014 Village de Baïla (Sénégal-Casamance) VILLE DE HOUDAN COMPTE-RENDU DE MISSION DÉVELOPPEMENT DURABLE FEVRIER 2014 Village de Baïla (Sénégal-Casamance) SOMMAIRE : 1. Objet de la mission 2. Déroulement de la mission 2.1 - Fabrication de foyers

Plus en détail

C est avec plaisir que nous partagerons nos expériences à l international avec vos élèves grâce à nos ateliers et à nos ressources éducatives.

C est avec plaisir que nous partagerons nos expériences à l international avec vos élèves grâce à nos ateliers et à nos ressources éducatives. Présentation de Josée et Stéphanie Embarquement immédiat! Pour l année 2011-2012, vos agentes de mobilisation, Josée Thibeault et Stéphanie Roy vous invitent à réserver votre place à bord du vol Solid

Plus en détail

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire.

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire. Dans un parc, un jardin, à votre porte, que ce soit à la ville ou à la campagne, la nature peut se révéler extraordinairement riche et variée Malheureusement, de nombreuses espèces autrefois communes sont

Plus en détail

Atelier National de plaidoyer sur la Régénération Naturelle Assistée (RNA) OUAGADOUGOU, 26/03/2013

Atelier National de plaidoyer sur la Régénération Naturelle Assistée (RNA) OUAGADOUGOU, 26/03/2013 IUCN NL/EA Atelier National de plaidoyer sur la Régénération Naturelle Assistée (RNA) OUAGADOUGOU, 26/03/2013 IUCN NL/EA Les bonnes pratiques d agroforesterie par la régénération naturelle assistée au

Plus en détail

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Ecole En Sauvy, Ville de Lancy Suisse Carte du monde à l échelle

Plus en détail

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S G R O U P E M E N T S D E P R O D U C T R I C E S D E S P R O D U I T S D U K A R I

Plus en détail

LE PROJET MARAJO En Amazonie Brésilienne.

LE PROJET MARAJO En Amazonie Brésilienne. LE PROJET MARAJO En Amazonie Brésilienne. Suite à deux voyages effectués dans le cadre de missions d évangélisation avec des jeunes des Maisons du Pain de Vie et d autres Communautés, Pascal Pingault est

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Chapitre 12. Le développement durable

Chapitre 12. Le développement durable Chapitre 12. Le développement durable 197 1. L eau 200 A. Les feuillées 200 B. l intendance 200 2. Les déchets 200 3. La biodiversité 201 4. L énergie 202 5. Le voisinage 202 6. Être un exemple 202 197

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Défi écologique : retour de plantes disparues sur leur île natale. Conservatoire botanique national de Brest. Dossier de presse 25/11/2011

Défi écologique : retour de plantes disparues sur leur île natale. Conservatoire botanique national de Brest. Dossier de presse 25/11/2011 Conservatoire botanique national de Brest B R E S T Dossier de presse 25/11/2011 CONTACT PRESSE CHARLOTTE DISSEZ Chargée de communication c.dissez@cbnbrest.com 02 98 41 88 95 Défi écologique : retour de

Plus en détail

Discours de Frédéric Roussel, Président fondateur du Forum Mondial Convergences :

Discours de Frédéric Roussel, Président fondateur du Forum Mondial Convergences : Discours de Frédéric Roussel, Président fondateur du Forum Mondial Convergences : Mesdames, Messieurs, La question posée dans cet atelier «lutte contre la déforestation et le changement climatique : les

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Etude de cas : Un front pionnier en Amérique latine. Béatrice Legris, Collège Denis Diderot, 95 Deuil la Barre

Etude de cas : Un front pionnier en Amérique latine. Béatrice Legris, Collège Denis Diderot, 95 Deuil la Barre Etude de cas : Un front pionnier en Amérique latine. Thème 2 de géographie: Les dynamiques de la population et le développement durable Béatrice Legris, Collège Denis Diderot, 95 Deuil la Barre 1 Référence

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

LE SPÉCIALISTE DES PARQUETS ET PANNEAUX EN BAMBOU

LE SPÉCIALISTE DES PARQUETS ET PANNEAUX EN BAMBOU LE SPÉCIALISTE DES PARQUETS ET PANNEAUX EN BAMBOU panneau Vertical naturel BamWood Caramel BamWood Corfou Horizontal Caramel panneau Vertical Caramel placage Vertical Caramel BamWood Caramel 3 LE MONDE

Plus en détail

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2 Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 juin 2013 Français Original: anglais A/HRC/WG.15/1/2 Conseil des droits de l homme Première session 15-19 juillet 2013 Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

CULTIVER DES JARDINS POUR CULTIVER NOS COMMUNAUTÉS

CULTIVER DES JARDINS POUR CULTIVER NOS COMMUNAUTÉS Plus que des jardins! FORUM ENVIRONNEMENT 2011 Ateliers de discussions, de concertation et de planification Réalisations de projets d aménagement urbain Atelier 3 : Mobilisation sociale et impact sur la

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LE POINT DE VUE DES ÉDITEURS Dans ce petit opuscule, Pierre Rabhi expose les motivations profondes qui les ont poussés, lui et ses proches collaborateurs, à lancer une campagne parallèle lors de l échéance

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Une planète. Six engagements.

Une planète. Six engagements. Une planète. Six engagements. Nous ne pouvons plus continuer ainsi L humanité est confrontée à son plus grand défi Chaque jour, notre planète se réveille avec 200 000 nouvelles bouches à nourrir. 1 Chaque

Plus en détail

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable»

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» «Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» Workshop Luxembourg, le 01 décembre 2006 A. TURLOT et B. DUQUESNE FAO Introduction Selon la FAO, les femmes rurales

Plus en détail

8 AVRIL 2050 N 1. Le PeTiT DoLoiS. Le journal de l éco-citoyen junior et déterminé. Magazine mensuel 10-14 ans Gratuit

8 AVRIL 2050 N 1. Le PeTiT DoLoiS. Le journal de l éco-citoyen junior et déterminé. Magazine mensuel 10-14 ans Gratuit 8 AVRIL 2050 N 1 Le PeTiT DoLoiS Le journal de l éco-citoyen junior et déterminé Magazine mensuel 10-14 ans Gratuit Rédacteurs en chef : les CM2 de l école Jeanne d Arc Enfin une bonne nouvelle : les abeilles

Plus en détail

SOLIDARITE AVEC MADAGASCAR HISTORIQUE

SOLIDARITE AVEC MADAGASCAR HISTORIQUE SOLIDARITE AVEC MADAGASCAR HISTORIQUE La solidarité, vécue grâce à l atelier du même nom, mis en place en 2000, a permis d aider au financement de diverses réalisations à Ambatolampy, Ecole Providence.

Plus en détail

Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique

Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique 1 ière Édition Agriculture, changement climatique et responsabilité des organisations Dakar, du 25 au 27 Avril 2013 au CICES Communication

Plus en détail

Projet Promotion d Elevage dans l Atacora (PPEA)

Projet Promotion d Elevage dans l Atacora (PPEA) Domaines d apprentissage : Autopromotion Expérience : Gestion de terroir Développement local 1. Situation de départ La promotion de l élevage démarrée avec le projet en juillet 1983 sur la base d un programme

Plus en détail

Ouverture route Kisangani-Banalia-Buta

Ouverture route Kisangani-Banalia-Buta Située dans le Nord Est, la Province Orientale est l une des 11 provinces de la RDC. Elle a une superficie de 503.239 km² (1 ère place, soit 22% du territoire national). L effectif de sa population avoisine

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ENQUETE

QUESTIONNAIRE D ENQUETE 1 QUESTIONNAIRE D ENQUETE Sujet : «Contribution à l étude des savoirs et des pratiques locaux ayant une incidence directe sur les ressources naturelles collectives : cas de la Commune RUTEGAMA et de la

Plus en détail

Sustainable Success Stories. Gulpener 15. Grandir à l Intérieur des Frontières. Ω Korenwolf Gulpener Bierbrouwerij John Halmans Muriel Thies

Sustainable Success Stories. Gulpener 15. Grandir à l Intérieur des Frontières. Ω Korenwolf Gulpener Bierbrouwerij John Halmans Muriel Thies 15. Gulpener Grandir à l Intérieur des Frontières Korenwolf Gulpener Bierbrouwerij Muriel Thies 1 2 Qui pense bière en termes de rentabilité, pense immédiatement production de masse. Pourtant, gérer une

Plus en détail

Productivité. Gestion des fermes caféières. Troisième

Productivité. Gestion des fermes caféières. Troisième Histoire du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable depuis 2003 Le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable (Nespresso AAA Sustainable Quality ) se distingue par son approche unique visant

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

à Monsieur Abel IORSS

à Monsieur Abel IORSS Remise de l'insigne de chevalier de l Ordre du Mérite agricole à Monsieur Abel IORSS - mardi 20 janvier 2015 à Afaahiti - Monsieur le Président de la Polynésie française, Mesdames et Messieurs les ministres,

Plus en détail

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL

COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL COMMENT BIEN DEBUTER VOTRE POTAGER BIO ET NATUREL Tout d abord, je souhaite vous remerciez d avoir télécharger ce guide qui je l espère pourra vous satisfaire dans la création de votre jardin potager.

Plus en détail

Eco-Ecole maternelle les Boutours

Eco-Ecole maternelle les Boutours Eco-Ecole maternelle les Boutours Présentation Cette école maternelle de 8 classes, en paille et bois et dotée d une toiture terrasse cultivée à ouvert ses portes à la rentrée 2014 à Rosny-Sous-Bois. Elle

Plus en détail

PROJET POVOS DA FLORESTA E TAT D E L AC R E, B R E S I L

PROJET POVOS DA FLORESTA E TAT D E L AC R E, B R E S I L PROJET POVOS DA FLORESTA E TAT D E L AC R E, B R E S I L R A P P O R T D AVA N C E M E N T, D E C 2 0 1 3 POVOS DA FLORESTA Septembre Décembre 2013 2010 PROJET POVOS DA FLORESTA Contexte et objectifs MAIN

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Regard des communautés sur les impacts du changement climatique «Nos maisons sont emportées par l avancée de la mer. Nous sommes obligés de partir

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Jeanne Courouble avec la participation de l AFNOR Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LE SOUTIEN DES PAYS CADRE MONDIAL POUR LES SERVICES CLIMATOLOGIQUES

COMMENT OBTENIR LE SOUTIEN DES PAYS CADRE MONDIAL POUR LES SERVICES CLIMATOLOGIQUES COMMENT OBTENIR LE SOUTIEN DES PAYS AU CADRE MONDIAL POUR LES SERVICES CLIMATOLOGIQUES GUIDE SUCCINT À L INTENTION DES SERVICES MÉTÉOROLOGIQUES ET HYDROLOGIQUES NATIONAUX UNITÉ D ACTION DES NATIONS UNIES

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie Illustration de deux cas d entreprises tirés de la recherche du Groupe régional d activités partenariales en économie sociale de l Estrie (GRAP-Estrie)

Plus en détail

La COP 21 & Haïti HAÏTI PREND RACINE INFOGRAPHIE

La COP 21 & Haïti HAÏTI PREND RACINE INFOGRAPHIE La COP 21 & Haïti LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE QU EST CE QUE LA COP 21? LES ENJEUX DE LA COP 21 LES OBJECTIFS DE L ACCORD LA CONTRIBUTION D HAÏTI LA COOPERATION DE LA FRANCE HAÏTI PREND RACINE INFOGRAPHIE

Plus en détail

Bali : 14 années de découvertes compilées dans un guide culture et voyage

Bali : 14 années de découvertes compilées dans un guide culture et voyage Bali : 14 années de découvertes compilées dans un guide culture et voyage Tombés sous le charme de Bali lors d un premier voyage en 2000, Roselyne et Pierre-Yves sillonnent depuis l île des dieux. Après

Plus en détail

Sélection des projets soutenus en 2012 par la Fondation d Entreprise Ecocert

Sélection des projets soutenus en 2012 par la Fondation d Entreprise Ecocert Sélection des projets soutenus en 2012 par la Fondation d Entreprise Ecocert Rappel des critères de sélection des projets : Au croisement des thématiques : Sol, Alimentation et Société 1. Développer l

Plus en détail

L Opération «JEUNES POUSSES»

L Opération «JEUNES POUSSES» Entre le Mérite Agricole, l Association pour le Respect de l Homme et de la nature et le GNIS, il a été décidé de monter une opération appelée "JEUNES POUSSES "destinée à créer chez l enfant dès le plus

Plus en détail

CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO. JAOUADI Imen. Responsable de l IMC Tunisie.

CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO. JAOUADI Imen. Responsable de l IMC Tunisie. CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO JAOUADI Imen Responsable de l IMC Tunisie Mars 2005 Tunis Introduction Définition et avantages de l agriculture biologique

Plus en détail

Quand la biodiversité envahit nos toits... quelle belle énergie!

Quand la biodiversité envahit nos toits... quelle belle énergie! Quand la biodiversité envahit nos toits... quelle belle énergie! Convoités ces dernières années pour la production d énergie solaire, les toits sont de plus en plus utilisés pour accueillir la biodiversité

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Les Activités Les Futures Forêts

Les Activités Les Futures Forêts Les Activités Les Futures Forêts MODULE A POURQUOI LES FORÊTS ET LES ARBRES SONT IMPORTANTS Ce module aidera vos jeunes à apprendre pourquoi les arbres et les forêts sont importants pour eux. Il contient

Plus en détail