L après ETEBAC et le SEPA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L après ETEBAC et le SEPA"

Transcription

1 L après ETEBAC et le SEPA CODINF 30 avenue Franklin Roosevelt Paris Tél : Fax : Mail : N TVA CEE : FR

2 2 Pour y voir plus clair, vous pouvez tout d abord vous référer au document «changements en cascade dans les moyens de paiement» La fin annoncée d'etebac L'univers de la communication bancaire est en pleine mutation. Au même moment, entreprises et banques doivent faire face à des évolutions règlementaires relatives au SEPA, normatives avec l'apparition de nouveaux standards liés à internet, et technologiques, avec la disparition programmée du réseau X25 (Transpac), utilisé par ETEBAC, en septembre Un dossier majeur à traiter par près de entreprises qui utilisent ce protocole en France. L'obsolescence d'etebac La mise en place progressive du SEPA impose de nouvelles règles et de nouvelles normes à l'échelle de l'europe. Il est désormais nécessaire de se tourner vers des technologies plus ouvertes et plus universelles. En effet, ETEBAC 3 ne supporte pas les fichiers de taille variable et nécessite une confirmation des opérations par fax. ETEBAC 5 utilise des matériels technologiquement obsolètes. Le réseau utilisé est un réseau de type filaire dédié, dont France Télécom-Orange a décidé l'arrêt progressif de la commercialisation et de la maintenance, d'ici à Incompatibilité avec le SEPA Ces dix dernières années ont vu l'émergence du XML (extensible Markup Language), langage préconisé dans les échanges internet et qui a la particularité de permettre la création de fichiers extensibles. Les données facultatives peuvent donc côtoyer les données obligatoires. En devenant un standard mondial, le XML simplifie les échanges : il devient possible d'adopter une procédure unique pour dialoguer avec toutes les banques, qu'elles soient locales ou étrangères. C'est sur le XML que s'appuient les nouvelles normes ISO retenues dans le cadre de la mise en place du SEPA. Or, ETEBAC 3 ne supporte que des formats fixes et par conséquent, ne supporte pas la syntaxe XML utilisée pour les virements et les prélèvements SEPA. Impossible donc pour ETEBAC de répondre à la première des conditions : permettre la transmission de fichier en format variable. L'émergence d'internet L'utilisation généralisée du XML est étroitement associée à une autre révolution technologique apparue ces 15 dernières années : internet, avec le protocole IP. Aujourd'hui, la plupart des communications, y compris interbancaires, utilisent ce réseau de réseaux. Avec ETEBAC, les fichiers contenant les ordres transitent via le réseau X25, protocole de communication normalisé par commutation de paquets en mode point à point, exploité par France Télécom. Il s'agit d'un réseau téléphonique de type filaire. Face aux possibilités offertes par l'ip, son maintien n'a plus lieu d'être.

3 3 Quelles solutions de remplacement? Le CFONB préconise des solutions : - Utilisant le réseau IP (internet), des normes internationales et des standards ouverts - SEPA-compatibles (fichiers en format variable) - Pouvant satisfaire des entreprises de toutes tailles 2 solutions ont été reconnues par le CFONB comme respectant ce cahier des charges : - EBICS - SWIFTNet EBICS (Electronic Banking Internet Communication Standard) : le protocole franco-allemand Protocole d'origine allemande à vocation européenne, EBICS s'appuie sur le protocole TCP/IP, utilise des standards tels XML ou HTTPS, et prévoit la signature électronique. Une version francisée est sur le point de voir le jour. Volumes importants et sécurité élevée En Allemagne, les relations banque-entreprise sont gérées par le ZKA (Zentraler Kreditausschuss). Le CFONB a signé un accord avec le ZKA portant sur l'utilisation commune de spécifications EBICS en version 2.4. Ce protocole permet de transmettre des fichiers fixes (type CFONB) ou variables (type ISO 20022). Il présente l'avantage de permettre le transport de volumes importants en garantissant un niveau de sécurité élevé. Signature personnelle jointe ou disjointe La version commune entre la France et l'allemagne, qui sera élargie aux autres pays, permet : - de transmettre des fichiers d'ordres à différentes banques - d'en récupérer de différentes banques Elle prévoit deux modes de fonctionnement : - soit la signature personnelle sera disjointe du transfert de fichier, à l'instar d'etebac 3 - soit la signature personnelle sera transportée avec/dans le fichier, à l'instar d'etebac 5

4 4 Fonctionnement EBICS utilise le réseau internet à la place des réseaux filaires. Les fichiers transportés sont des fichiers XML. Le logiciel utilisé sera acheté ou loué. Il sera souvent hébergé au lieu d'être installé. Cible EBICS est une solution qui s'adresse en priorité aux entreprises qui font des transferts de fichiers dans les deux sens entre : - la banque et l'entreprise - entreprises et banques françaises et/ou allemandes Cette solution vient remplacer naturellement ETEBAC 3 SWIFTNet : la vocation internationale SWIFT, société de droit belge est un acteur mondial des échanges bancaires depuis 30 ans. Elle a, depuis 2002, ouvert son réseau aux entreprises agréées par leurs banques dans le cadre de communautés privées. Un acteur historique de la communication bancaire SWIFT relie institutions financières dans 210 pays. De nombreux messages comme les virements unitaires ou paiements de masse, sont échangés chaque jour, quels que soient leur format ou leur pays d'origine. SWIFT est en charge de l'élaboration et de la diffusion des normes définissant les messages unitaires FIN et la structure des fichiers au format ISO XML SWIFT joue le rôle de tiers certificateur de confiance, garantissant ainsi : - la non répudiation des échanges - l'intégrité des données échangées - les détails de mise à disposition des informations transférées - la date et l'heure d'émission et de réception des échanges SWIFTNet : un réseau privé, une offre de services SWIFTNet (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) est un réseau de SWIFT basé sur un protocole de type IP (internet) et normalisé (norme internationale basée sur l'iso). Les protocoles sont issus d'internet mais rien ne transite sur le réseau internet. C'est aussi une offre de service domestique et internationale d'échange de messages financiers et de fichiers de toute nature. Très sécurisée et SEPA compatible, elle permet de se connecter à plusieurs banques avec un seul outil.

5 5 La connexion directe à SWIFTNet À l'instar d'une banque, l'entreprise possède sa propre plate-forme SWIFT. Il faut de très gros volumes pour que ce choix soit financièrement intéressant car la connexion directe est coûteuse et complexe, tant techniquement qu'administrativement. La connexion à SWIFTNet via un service bureau La plate-forme SWIFT est partagée et mutualisée au sein d'un service bureau, ce qui permet de partager les coûts. Les particularités demandées ne doivent pas être trop nombreuses. Cibles et disponibilité Déjà disponible, cette solution concerne pour le moment les grandes entreprises à rayonnement international qui l'utilisent principalement pour le cash-management, le change et les placements OPCVM. Pour les PME intéressées par le caractère international de SWIFTNet, mieux vaut passer par une solution de E-banking qui se chargera de la connexion au réseau SWIFTNet à des conditions tarifaires très avantageuses. E-banking : la démocratisation des solutions Pour la plupart des entreprises, la sortie d'etebac passera par une combinaison de solutions répondant à ses différents besoins. En proposant un point d'accès unique à toutes les banques via une plate-forme multi-protocoles, multi-pays, l'ebanking est une offre pertinente, financièrement accessible à toutes les entreprises et qui a le mérite d'être d'ores et déjà opérationnelle. Les autres solutions possibles En dehors des deux solutions promues par le CFONB, il existe d'autres protocoles qui répondent parfaitement aux exigences du SEPA : HTTPS, FTPS, PeSIT hors SIT, solutions qui sont déjà en œuvre dans les portails d E-banking. HTTPS : il s'agit simplement d'utiliser un navigateur et une application Web afin de créer des fichiers d'ordre dans un cadre sécurisé. FTPS : il s'agit d'un protocole de transfert de fichier FTP avec une couche de sécurisation (cryptage, intégrité, signature...). PeSIT Hors SIT sous IP : il s'agit d'un protocole d'origine interbancaire. Le réseau SIT ayant servi pendant de nombreuses années à la compensation interbancaire).

6 6 L'adaptation aux choix organisationnels de l'entreprise L'entreprise peut ensuite adopter une solution privative (portail web) de chaque banque avec laquelle elle a des échanges ou adopter une solution multibancaire unique proposée par certaines banques. En réalité, l'avenir se dessine autour de plusieurs solutions que les entreprises combineront en fonction de leurs besoins. Les facteurs à prendre en compte sont nombreux : - taille de l'entreprise - organisation - nombre de banques à joindre - localisation de ces banques - volonté d'automatisation avec ou sans rupture dans les process Le portail d'e-banking présente l'avantage considérable de s'adapter aux choix organisationnels de l'entreprise. Cibles et disponibilité Parce qu'elle est modulaire, cette solution s'adresse à tous les types d'entreprises, de la petite à la grande entreprise. Pour la plupart, elle constitue même le socle de leur communication bancaire. Sortir d'etebac : anticiper et organiser La disparition d'etebac sera, pour beaucoup d'entreprises, l'occasion d'aborder la question plus globale du SEPA. Pour assurer cette migration dans les meilleures conditions de coût et d'énergie, l'anticipation est la meilleure des réponses. Entamez au plus tôt un dialogue avec votre banque afin d'analyser et planifier au mieux les changements de votre entreprise. Anticiper et organiser Tous les services de votre entreprise sont impactés : service informatique, service trésorerie, mais aussi services commercial, comptabilité, facturation, contentieux, juridique... Cette migration peut être l'occasion de réfléchir à d'autres mises à jour possible : signature, gestion des délégués, pouvoirs, sécurité dans les processus... La création d'un groupe de travail SEPA peut contribuer à organiser le changement dans votre entreprise, dans de bonnes conditions. Le dialogue avec votre chargé d'affaires habituel et un expert flux pourra vous amener à modifier de façon structurante votre organisation. Les deux aspects d'une migration Toutes les entreprises sont concernées par le SEPA, à travers les nouveaux instruments de paiement européens. Cette évolution implique : La mise à jour des logiciels de comptabilité et de gestion de trésorerie afin de permettre l'inclusion de libellés complémentaires (normes SEPA).

7 7 L'ibanisation de vos fichiers. Vous devez recueillir les IBAN/BIC auprès de vos clients, fournisseurs et des administrations. La migration vers une solution de transfert des fichiers remplaçant ETEBAC, pour celles qui utilisent ce protocole pour leurs échanges avec leurs banques. Une analyse complète de vos outils informatiques Avec votre groupe de travail SEPA, listez les outils informatiques concernés (matériels, logiciels et réseaux). Planifiez la mise à niveau des logiciels afin qu'ils puissent intégrer le XML, l'iban/bic, les nouveaux moyens de paiement (SCT et SDD) et permettre les rapprochements comptable et bancaire, etc... Le XML alourdit fortement la taille des fichiers échangés. À grande échelle, cet aspect peut impacter vos machines et vos réseaux. Les aménagements que doivent réaliser les SSII peuvent prendre du temps. En retardant ce chantier, vous risquez d'être confronté à l'indisponibilité des informaticiens et autres techniciens. Remplacement d'etebac : les facteurs à prendre en compte Pour la plupart des entreprises, il y aura combinaison de solutions, ce qui rend encore plus pertinente la solution de l'ebanking, solution multi-protocoles. Avec votre chargé d'affaires bancaire, vous définirez vos besoins en fonction de : - la taille et l'organisation de l'entreprise - le nombre de banques à joindre et leur localisation géographique - les types de flux actuels et futurs - le niveau de convivialité souhaité - vos choix sécuritaires - le traitement en temps réel ou non - le degré d'automatisation - le type de logiciels disponibles ou à implémenter ultérieurement Calendrier des disponibilités EBICS - Version 2.3 : opérationnelle depuis Version 2.4 : opérationnelle depuis janvier 2010 SWIFTNet - Connexion directe : opérationnelle depuis Service Bureau EI Offre Complète : opérationnelle depuis Service Bureau Plug&Play : opérationnelle depuis 2007 E-Banking - Version monobanque : opérationnelle depuis janvier Version multibanque : opérationnelle depuis mai 2010

NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE

NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE EVOLUTION DE NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE LES SOLUTIONS TECHNIQUES ACTUELLES Etebac 3 sous réseau X25 ; Etebac 5 sous réseau X25 ; PeSit ; E-Banking. LE CONTEXTE

Plus en détail

Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace unique de paiement en euro. Newsletter n 01 / Septembre 2007. Définition. Problématique SEPA

Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace unique de paiement en euro. Newsletter n 01 / Septembre 2007. Définition. Problématique SEPA É D I T O R I A L N ous avons le plaisir de vous présenter le premier numéro de la lettre d information du département Finance de la société Marianne Experts. Animé par une équipe de trésoriers et d'auditeurs

Plus en détail

Evolutions technologiques et intégration européenne, la nécessaire mutation des échanges banque-entreprise

Evolutions technologiques et intégration européenne, la nécessaire mutation des échanges banque-entreprise Evolutions technologiques et intégration européenne, la nécessaire mutation des échanges banque-entreprise Hervé Postic - Directeur UTSIT Petit-déjeuner Axway "ETEBAC - Suite" 10 juin 2008 UTSIT en deux

Plus en détail

EBICS ou SWIFNET? : Préparez-vous au nouveau standard!

EBICS ou SWIFNET? : Préparez-vous au nouveau standard! EBICS ou SWIFNET? : Préparez-vous au nouveau standard! La communication bancaire d aujourd hui Le protocole : Langage utilisé pour l échange de fichier entre 2 machines : Etebac 3, Etebac 5, PeSIT, FTP

Plus en détail

Evolution des normes d échanges bancaires. Laurent Cantereau Marie Laure Demarquay

Evolution des normes d échanges bancaires. Laurent Cantereau Marie Laure Demarquay Forum Client Cegid Evolution des normes d échanges bancaires Laurent Cantereau Marie Laure Demarquay Sommaire A. Le contexte B. Les conséquences pour les entreprises C. L accompagnement de Cegid Le contexte

Plus en détail

Atelier n 5 : Les Échanges de Données Informatiques, une réelle opportunité pour le cabinet

Atelier n 5 : Les Échanges de Données Informatiques, une réelle opportunité pour le cabinet Atelier n 5 : Les Échanges de Données Informatiques, une réelle opportunité pour le cabinet 1 EDI : c est quoi? L EDI s inscrit dans un contexte de dématérialisation des échanges entre la banque et ses

Plus en détail

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy Agenda Présentation générale du S PA Rappel des caractéristiques du SCT,

Plus en détail

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 Conclusion Jean-Luc Thérond Directeur Marketing et Développement CEDICAM Filiale Flux et Paiements du Groupe Crédit Agricole 1 Sommaire SEPA : calendrier et instruments SWIFTNET

Plus en détail

Le SDD et la signature bancaire!

Le SDD et la signature bancaire! Le SDD et la signature bancaire! Quels changements pour la signature bancaire? Quels changements pour le prélevement bancaire? Comment s y préparer? 15 Mars 2011 Nasser Chahi, Consultant avant vente Sage

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 1 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4

Plus en détail

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014?

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? Mode d emploi www.btp-banque.fr Virements, prélèvements : les règles changent, êtes-vous prêts pour le 1 er février 2014? Qu est-ce que le SEPA? Le SEPA

Plus en détail

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA SEPA info Nous avons anticipé les impacts de ces évolutions de Place sur nos relations «banque à client». Nous vous tiendrons donc périodiquement

Plus en détail

Professionnels, Associations, Entreprises...

Professionnels, Associations, Entreprises... Professionnels, Associations, Entreprises... Une banque à votre écoute pour répondre à vos besoins de communication... avec la BRED, avec l ensemble de vos partenaires bancaires. www.bred.fr Résolument

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

Business-Logics Produits et services de communication interbancaire

Business-Logics Produits et services de communication interbancaire Business-Logics Produits et services de communication interbancaire Business-Logics Business Logics est un éditeur de logiciels, conseiller et prestataire de services indépendant spécialisé dans la communication

Plus en détail

Vous avez besoin d une vision en temps réel et sécurisée de vos flux financiers.

Vous avez besoin d une vision en temps réel et sécurisée de vos flux financiers. Composants de l offre Sage FRP 1000 Vous avez besoin d une vision en temps réel et sécurisée de vos flux financiers. Sage vous aide à y parvenir. Sage propose une offre experte, modulaire et évolutive

Plus en détail

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration «SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration Introduction L échéance du 1 er Février 2014, date limite pour basculer vos virements et prélèvements

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Guide de la migration EBICS

Guide de la migration EBICS Guide de la migration EBICS Objet de ce document ETEBAC, le protocole de communication que vous utilisez actuellement pour l échange de fichiers avec vos banques, va définitivement disparaitre fin septembre

Plus en détail

Projet de Conception N 1 Automatisation d'un processus de paiement. Livrable: Spécification du système de compensation

Projet de Conception N 1 Automatisation d'un processus de paiement. Livrable: Spécification du système de compensation Projet de Conception N 1 Automatisation d'un processus de paiement Livrable: Spécification du système de compensation Enseignants : Y.AMGHAR, L.BRUNIE Équipe projet : R.Jeatsa Kengni, X.Lucas, L.Martin,

Plus en détail

Objectif. 1 La durée de la période transitoire sera confirmée ultérieurement.

Objectif. 1 La durée de la période transitoire sera confirmée ultérieurement. Objectif Ce document a pour but de vous présenter les impacts du SEPA sur vos activités et de décrire une démarche afin de vous guider dans la mise en œuvre de ces nouveaux instruments de paiement SEPA

Plus en détail

Fonctionnalité : «Comment effectuer un virement et récupérer un extrait de compte avec le nouveau protocole EBICS?»

Fonctionnalité : «Comment effectuer un virement et récupérer un extrait de compte avec le nouveau protocole EBICS?» Produit concerné : Sage Moyens de Paiement EBICS Fonctionnalité : «Comment effectuer un virement et récupérer un extrait de compte avec le nouveau protocole EBICS?» Utilité : Cette fiche a pour objectif

Plus en détail

TASK Santé : Le protocole Pésit /TCP-IP

TASK Santé : Le protocole Pésit /TCP-IP TASK Santé : Le protocole Pésit /TCP-IP Une offre de 4@xes Groupe I.T.A. C.B.V Ingénierie 2 Rue E. & A. Peugeot 92563 RUEIL MALMAISON Ingénierie 1 Préambule Au cours de ces dernières années, l avancée

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Professionnels et les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de

Plus en détail

Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014

Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014 Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014 sommaire Page TENUE DE COMPTES ET SERVICES ASSOCIES 4 Tenue de comptes en euros ou en devises 4 Services Associés

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique EESTEL vous propose en cette année 2010 une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs

Plus en détail

SEPA Single Euro Payments Area

SEPA Single Euro Payments Area SEPA Single Euro Payments Area BUSINESS BANKING 2 Sommaire SEPA : vers un espace unique de paiements en Europe 1 SEPA en quelques mots 2 Historique 2 Les dates clés du projet SEPA 3 Les nouveaux instruments

Plus en détail

Sage 100 Moyens de paiement EBICS

Sage 100 Moyens de paiement EBICS Sage 100 Moyens de paiement EBICS Simple et efficace, en parfaite intégration avec les logiciels Sage 100,le logiciel Sage 100 Moyens de Paiement facilite les transactions avec les banques. Il prend en

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Gestion multi-bancaire et de trésorerie V 1.0 Conditions Générales de Vente Gestion multi-bancaire et de trésorerie V 1.0 OBJET DU DOCUMENT Ce document a pour objet de fixer

Plus en détail

Guide SEPA. «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA. «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Page

Plus en détail

Guide Utilisateur Transnet

Guide Utilisateur Transnet Guide Utilisateur Transnet > Sommaire 1 I Introduction 3 2 I Les premiers pas sous Transnet 4 2.1 Configuration informatique nécessaire pour accéder à Transnet 4 2.2 Initialisation de Transnet 4 3 I Téléchargement

Plus en détail

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage.

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. TD réseau - Réseau : interconnexion de réseau Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. Un réseau de grande importance ne peut pas seulement reposer sur du matériel

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

IMPORTANT À CONSERVER

IMPORTANT À CONSERVER IMPORTANT À CONSERVER FICHE CONSEIL : PRODUCTION ET EXPLOITATION DES FICHIERS EDI L utilisation des relevés de compte EDI : Si vous utilisez les relevés de compte EDI pour les intégrer dans un logiciel

Plus en détail

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire switching-selfregulation-fr.docx version 2 Patrick Wynant 22/10/2010 Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire A la demande de la Commission européenne, le European Banking Industry

Plus en détail

Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité

Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité Christine CLIPET responsable marketing de jedeclare.com Bonjour Christine CLIPET, pouvez-vous présenter rapidement JeDeclare.com ainsi que votre fonction?

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE. Parcours en première année en apprentissage. Travail personnel. 4 24 12 24 CC + ET réseaux

PROGRAMME DETAILLE. Parcours en première année en apprentissage. Travail personnel. 4 24 12 24 CC + ET réseaux PROGRAMME DETAILLE du Master IRS Parcours en première année en apprentissage Unités d Enseignement (UE) 1 er semestre ECTS Charge de travail de l'étudiant Travail personnel Modalités de contrôle des connaissances

Plus en détail

virements et PrÉLèvements SEPA GUIDE Pour réussir sa migration

virements et PrÉLèvements SEPA GUIDE Pour réussir sa migration virements et PrÉLèvements SEPA GUIDE Pour réussir sa migration quelles sont Les ÉtAPes PrÉALABLes? 4 1 2 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4 Adopter les nouveaux formats SEPA 6 comment PAsser Au virement sepa?

Plus en détail

Le Groupe Yves Rocher

Le Groupe Yves Rocher Le Groupe Yves Rocher Groupe familial Breton fondé en 1959 CA de 2 Millards 8 Marques 3 réseaux de distribution Vente à distance Vente par magasin Vente Directe 40 millions de clientes 15 000 collaborateurs

Plus en détail

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire switching - selfregulation - FR.d ocx v ersion 1.0 Patrick Wynant 30/10/2009 Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire A la demande de la Commission européenne, le European Banking

Plus en détail

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique i Mémo SEPA i Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique QUELQUES NOTIONS Le 1er février 2014, la norme SEPA devient obligatoire pour l'ensemble des virements et prélèvements en euros à l'intérieur de

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Guide clients Page 1-00/00/00 Systèmes de Paiement & Flux Ce guide clients vous est offert par votre Conseiller Crédit Agricole pour vous permettre de vous approprier

Plus en détail

Cloud Computing : forces et faiblesses

Cloud Computing : forces et faiblesses Chapitre 7 Cloud Computing : forces et faiblesses 1. Présentation Cloud Computing : forces et faiblesses Le monde informatique a connu une véritable révolution ces dernières années avec l'apparition d'un

Plus en détail

CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE. Système STANTOR-DOMODULOR

CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE. Système STANTOR-DOMODULOR CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE Système STANTOR-DOMODULOR Sommaire 1 Introduction...1 2 Le concept de services WEB en micro-domotique dans le logiciel STANTOR- DOMODULOR...3 2.1 Composition et services fournis...3

Plus en détail

EBICS - SWIFTNET Nommage des fichiers version 1.3

EBICS - SWIFTNET Nommage des fichiers version 1.3 EBICS - SWIFTNET Nommage des fichiers version 1.3 FileFormat/Request Type Nommage des fichiers La codification des types de fichier utilisables au sein des protocoles utilisés en France est inspirée des

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

ENRICHISSEZ VOS REFERENCES BANCAIRES!

ENRICHISSEZ VOS REFERENCES BANCAIRES! ENRICHISSEZ VOS REFERENCES BANCAIRES! CONTEXTE Mars 2000 Mise en place du projet SEPA, espace de paiement européen unifié, par les pays membres de l'epc (Conseil européen des paiements) lors du Conseil

Plus en détail

Infrastructure de recharge >22kW

Infrastructure de recharge >22kW Directives EVite Directives EVite Infrastructure de recharge >22kW Version 2 1. Le principe EVite... 2 2. Principe... 2 3. Procédure de réalisation d'une station de recharge EVite... 2 3.1. Inscription

Plus en détail

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES Pour la clientèle des Entreprises Conditions applicables au 1er Janvier 2015 Il fait de vous notre priorité. Il nous relie. Il contient,

Plus en détail

Catalogue & Programme des formations 2015

Catalogue & Programme des formations 2015 Janvier 2015 Catalogue & Programme des formations 2015 ~ 1 ~ TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 PROG 1: DECOUVERTE DES RESEAUX... 3 PROG 2: TECHNOLOGIE DES RESEAUX... 4 PROG 3: GESTION DE PROJETS...

Plus en détail

Sage Formation. Le parcours pédagogique. Sage 1000 Suite Financière

Sage Formation. Le parcours pédagogique. Sage 1000 Suite Financière Sage 1000 Suite Financière Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des

Plus en détail

Entreprises Internationales

Entreprises Internationales Entreprises Internationales GESTION DES FLUX D INFORMATION Les besoins des entreprises internationales et les réponses de NEOFI Solutions SOMMAIRE ENTREPRISES INTERNATIONALES - CONTEXTE Des entreprises

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 1 La dématérialisation des factures 2 2008 : La première étape

Plus en détail

CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT

CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT Après une phase de diagnostic et d'études, la Banque d'algérie et les banques de la place ont entrepris, à partir de 2003 et d'une

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

Cash & Treasury Management

Cash & Treasury Management Cash & Treasury Management La pierre angulaire d une gestion efficace du fonds de roulement Ce white paper réalisé par Belfius Banque et TriFinance s adresse aux CEO, aux CFO et aux trésoriers des moyennes

Plus en détail

Internet et Programmation!

Internet et Programmation! Licence STS Informatique - Semestre 1! BUT de l enseignement:!! Comprendre une grande partie des termes utilisés dans l écriture des pages actuellement véhiculées sur le NET!! Et tendre vers une écriture

Plus en détail

La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise.

La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise. VOIX SUR IP - VoIP Comprendre la voix sur IP et ses enjeux La voix sur IP n'est pas un gadget, et présente de réels bénéfices pour l'entreprise. Introduction La voix sur IP (Voice over IP) est une technologie

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps?

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? La dématérialisation des échanges bancaires SEPA Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? Juin 2013 Sommaire Prologue et son positionnement dans la dématérialisation

Plus en détail

INTERNET, C'EST QUOI?

INTERNET, C'EST QUOI? INTERNET, C'EST QUOI? Internet, c'est quoi? «Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

Guide d'initiation aux. certificats SSL. Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en ligne. Document technique

Guide d'initiation aux. certificats SSL. Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en ligne. Document technique Document technique : Guide d'initiation aux certificats ssl Document technique Guide d'initiation aux certificats SSL Faire le bon choix parmi les options qui s'offrent à vous en matière de sécurité en

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques livre blanc DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE MEILLEURES PRATIQUES ET APPLICATIONS DE SOUTIEN DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - MEILLEURES PRATIQUES 1 Les solutions infonuagiques sont de plus en plus présentes sur

Plus en détail

Dématérialisation et document numérique (source APROGED)

Dématérialisation et document numérique (source APROGED) Dématérialisation et document numérique (source APROGED) La dématérialisation se répand très rapidement dans tous les domaines d'activités. Depuis l'origine, le concept de dématérialisation repose sur

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

La solution de GTB complète avec BACnet. La compétence reconnue de SAUTER.

La solution de GTB complète avec BACnet. La compétence reconnue de SAUTER. La solution de GTB complète avec BACnet. La compétence reconnue de SAUTER. BACnet est un standard de communication ouvert conformément à la norme EN ISO 16484-5. Depuis octobre 2003, BACnet (Building Automation

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

LES GUIDES SAGE POUR LA GES T ION DE VOT R E ENTR EPRIS E. Le SEPA. en 10 points clés

LES GUIDES SAGE POUR LA GES T ION DE VOT R E ENTR EPRIS E. Le SEPA. en 10 points clés LES GUIDES SAGE POUR LA GES T ION DE VOT R E ENTR EPRIS E Le SEPA en 10 points clés Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace européen représentant près de 480 millions d habitants, 9000 banques

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS SEPA > GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS SEPA > GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS SEPA > GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 4 1 2 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4 Adopter les nouveaux formats SEPA 6 COMMENT PASSER AU VIREMENT

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

L EDI et. Les Préconisations d EDONI

L EDI et. Les Préconisations d EDONI EDI : Messages commerciaux L EDI et Les préconisations d EDONI Pour tout renseignement complémentaire : 01.47.17.64.51 edoni@edoni.org EDI : Echanges de Données Informatisés 1. Qu est ce que l EDI? 3 2.

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2 Serveur FTP 20 décembre 2012 Dans ce document vous trouverez une explication détaillé étapes par étapes de l installation du serveur FTP sous Windows Server 2008R2, cette présentation peut être utilisée

Plus en détail

Module SpireAPI : fonctions communes aux application Spirea / Module Open-Source

Module SpireAPI : fonctions communes aux application Spirea / Module Open-Source Module SpireAPI : fonctions communes aux application Spirea / Module Open-Source Le logiciel SpireAPI permet de gérer et centraliser des référentiels pour les utiliser dans d'autres applications egroupware

Plus en détail

25 septembre 2007. Migration des accès au Registre national en protocole X.25 vers le protocole TCP/IP, pour les utilisateurs du Registre national

25 septembre 2007. Migration des accès au Registre national en protocole X.25 vers le protocole TCP/IP, pour les utilisateurs du Registre national 25 septembre 2007 Migration des accès au Registre national en protocole X.25 vers le protocole TCP/IP, pour les utilisateurs du Registre national Plan Introduction Les catégories d utilisateurs Migration

Plus en détail

Présentation de l'iana Notes de présentation

Présentation de l'iana Notes de présentation Présentation de l'iana Notes de présentation Date 29 septembre 2008 Contact Kim Davies, Responsable des services de la zone racine kim.davies@icann.org Bien qu'internet soit connu pour être un réseau mondial

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA. Guide d'utilisation

Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA. Guide d'utilisation Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA Guide d'utilisation 8 novembre 2013 2/14 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Accès au service... 3 3 Aperçu du service...

Plus en détail

Compendium EBICS. Electronic Banking Internet Communication Standard. Version du document : 4.2.3. Date : 01.11.2013. michael.lembcke@ppi.

Compendium EBICS. Electronic Banking Internet Communication Standard. Version du document : 4.2.3. Date : 01.11.2013. michael.lembcke@ppi. Compendium EBICS Electronic Banking Internet Communication Standard Version du document : 4.2.3 Date : 01.11.2013 Informations supplémentaires : Michael Lembcke michael.lembcke@ppi.de Préface A l'occasion

Plus en détail

SEPA L Espace unique de paiement en euro

SEPA L Espace unique de paiement en euro SEPA L Espace unique de paiement en euro Introduction Le 28 janvier 2008 est la date officielle du lancement de l espace unique de paiement en euro («Single Euro Payment Area», SEPA). La migration vers

Plus en détail

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris Conditions Tarifaires Entreprises Commerzbank Paris Tarifs en vigueur au 01/02/2015 Sommaire 03 04 05 06 07 08 09 10 10 11 Gestion du compte courant Paiements domestiques Paiements internationaux La Banque

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT. avec CostView

ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT. avec CostView ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT avec CostView EARNED VALUE MANAGEMENT Earned Value Management est une application puissante pour la planification des coûts de projet et de programme, le contrôle

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT

COMMUNIQUE DE LANCEMENT COMMUNIQUE DE LANCEMENT Le descriptif des nouvelles fonctions par produits Ligne 30 & 100 (Cbase, SQL Server et Mac) - V15.50 (juin 2008) et V15.52 (mi juillet 2008) Sage Entreprise - Version 15.50 (juin

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Article I. DÉFINITIONS

Article I. DÉFINITIONS Conditions particulières de vente «Hébergement dédié» ONLINE SAS au 22/10/2012 ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : ONLINE, Société anonyme par actions simplifiée, au capital de 214 410,50

Plus en détail

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 03/09/2015. Fiche formation BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen - N : 16012 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

EFIDEM easy messaging systems. EFIDEM SAS 3 rue de Téhéran 75008 Paris T : 01 46 40 10 86 F : 01 70 55 50 20 Email : info@efidem.

EFIDEM easy messaging systems. EFIDEM SAS 3 rue de Téhéran 75008 Paris T : 01 46 40 10 86 F : 01 70 55 50 20 Email : info@efidem. EFIDEM easy messaging systems 3 rue de Téhéran 75008 Paris T : 01 46 40 10 86 F : 01 70 55 50 20 Email : info@efidem.com Copyright 2012 Reproduction Interdite sans l accord écrit d EFIDEM Date du document

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Moyens de paiement V i7.00

Moyens de paiement V i7.00 Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7. Moyens de paiement V i7.00 Découpage fonctionnel Compta 30 Poste Banque - Sage 3 MDP Poste Banque - Sage MDP Offre bancaire Ligne 100 Fonctions gamme Personnalisation

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

EFIDEM easy messaging systems

EFIDEM easy messaging systems EFIDEM easy messaging systems Votre contact EFIDEM : Charles de St. Martin T : 0811 04 4004 F : 0811 04 4005 P : 33 6 99 77 1576 Email : csm@efidem.com SOMMAIRE Table des matières 1. Efidem en quelques

Plus en détail

GUIDE DES TRANSFERTS DE TRESORERIE A L ETRANGER DOCUMENT AFTE. Commission Organisation de la gestion de trésorerie dans les groupes

GUIDE DES TRANSFERTS DE TRESORERIE A L ETRANGER DOCUMENT AFTE. Commission Organisation de la gestion de trésorerie dans les groupes GUIDE DES TRANSFERTS DE TRESORERIE A L ETRANGER DOCUMENT AFTE Commission Organisation de la gestion de trésorerie dans les groupes GUIDE DES TRANSFERTS DE TRESORERIE A L ETRANGER SEPTEMBRE 1994 Cette brochure

Plus en détail