Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL"

Transcription

1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 Le Poisson Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges TEXTE INTEGRAL Dans la mythologie antique, Narcisse est un personnage célèbre pour sa beauté. Ovide a raconté son histoire dans Les Métamorphoses : parce qu il restait insensible à toutes les jeunes filles qui l aimaient, il fut condamné à s aimer. Il vit son image dans le reflet de l eau, en tomba éperdument amoureux, et mourut de ne pas pouvoir la saisir. Le narcisse est aujourd hui une fleur du printemps. Ce ne fut que vers huit heures du soir, quand la nuit allait lui sauter à la gorge, comme un chat sauvage, que le pêcheur sentit soudain le froid. Il était arrivé devant ce plan d eau à l aube, il n avait pas pris le moindre poisson. Cela lui parut inquiétant. Comme tous les pêcheurs, il n avait que peu de cervelle et peu de facultés de raisonner, mais il pensa quand même qu il prenait toujours au moins un poisson, même dans les étangs morts que l on prétendait peu poissonneux. De là à penser à la poisse 1, il n y avait qu un pas. Il le franchit et s obstina. Il ne voulait pas rentrer bredouille. Il accrocha un nouvel hameçon à sa ligne, la lança et se mit à penser. Il se demanda pourquoi il était venu là, qui lui avait indiqué cet endroit, comment il était arrivé jusquelà, pourquoi il s obstinait, et il ne trouva pas de réponse à ses questions relativement complexes. Il en était là quand soudain son bouchon plongea sous l eau. Il avait enfin accroché un poisson. Un gros poisson sans doute parce qu il n arrivait pas à l arracher à l eau. Cela dura longtemps, cette lutte. Mais le poisson résistait. Et le pêcheur résistait aussi. Comme s il avait été pris dans un bloc de glaise 2 ou de glace, relié par sa ligne à un autre bloc de glaise, l homme se paralysait dans son geste de tirer à lui quelque chose qui ne voulait pas venir à lui et puisque le poisson ne cédait pas, il ne cédait pas non plus. Un seul fait lui importait : il avait enfin pris quelque chose alors que, depuis ce matin, il n avait rien pris. Quelque chose d énorme puisque ça lui résistait alors qu il tirait de toutes ses forces. À minuit, il tirait toujours. Épuisé, glacé, essoufflé. À l aube du lendemain, alors qu il respirait à peine, il vit enfin le poisson qu il avait harponné. Il sortait en effet des eaux. C était une chose translucide, apparemment molle, qui ne semblait pas avoir de contours, mais qui pesait de tout son poids alors qu elle ne semblait pas avoir de réalité. Et l homme tirait toujours, alors qu il n avait plus de forces en lui. Et il ne voyait jamais qu une chose qui sortait peu de l eau, de plus en plus irréelle, de plus en plus lourde comme sans cesse gorgée de plus en plus d eau ou d algues invisibles. Jusqu au moment où, soudain, il bascula en avant, vers l eau. On ne retrouva le pêcheur que quelques jours plus tard, noyé, boursouflé entre deux gerbes d algues, toujours accroché à sa ligne. Ce qu il avait cru retirer des eaux, c était la mort. Pas un simple poisson. Jacques Sternberg, Contes glacés, Espace Nord, Éditions Labor, malchance. 2 terre grasse utilisée en poterie.

2 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 2 / 5 Première partie : Compréhension de texte, réécriture et dictée COMPRÉHENSION DU TEXTE Une histoire banale 1. a. Qui est le héros de l histoire? Comment est-il désigné? b. Que nous apprend le texte sur le physique de ce personnage? sur son caractère? 2. a. «À l aube du lendemain» (6 e paragraphe) : cet indicateur de temps exprime-t-il une ellipse, un sommaire ou une scène? b. Combien de temps s est écoulé entre le début de l histoire et le 8 e paragraphe ( «il bascula en avant vers l eau»)? S agit-il d une ellipse, d un sommaire ou d une scène? Un récit codé 3. Quel rapport faites-vous entre ce récit et le mythe de Narcisse? 4. a. Quelle est la classe grammaticale de «quelque chose», (fin du 4 e paragraphe)? b. 6 e et 7 e paragraphes («c était une chose» «algues invisibles») : Quel nom est utilisé à deux reprises pour désigner le poisson? c. Observez les expansions de ce nom : le lecteur peut-il facilement se représenter «le poisson»? 5. Quel effet l adverbe «apparemment» (6 e paragraphe) crée-t-il? 6. a. De quoi le poisson est-il l allégorie (représentation concrète d une idée abstraite)? Citez une phrase du texte à l appui de votre réponse. b. Relevez le champ lexical de cette allégorie dans le texte : quel est, selon vous, le rôle de ce champ lexical dans ce texte? 7. a. La fin de ce récit est-elle attendue? b. Comment nomme-t-on ce type de nouvelle? 8. Quelle sensation éprouvez-vous à la lecture de ce texte? Développez votre réponse. Question de synthèse 9. En quoi cette nouvelle s apparente-t-elle à une nouvelle à clé? Expliquez. RÉÉCRITURE Récrivez ce passage en remplaçant «il» par «ils». Faites toutes les modifications nécessaires. Il le franchit et s obstina. Il ne voulait pas rentrer bredouille. Il accrocha un nouvel hameçon à sa ligne, la lança et se mit à penser. Il se demanda pourquoi il était venu là, qui lui avait indiqué cet endroit, comment il était arrivé jusque-là, pourquoi il s obstinait, et il ne trouva pas de réponse à ses questions relativement complexes. DICTÉE Une source limpide, aux eaux brillantes et argentées, était entourée d une prairie qu alimentait cette eau toute proche. Le jeune Narcisse, fatigué par l ardeur de sa chasse et par la chaleur, se laissa tomber, séduit par l aspect du lieu et de la source. Quand il but, il fut séduit par l image de la beauté qu il vit dans l eau. Il prit pour un corps ce qui était seulement une ombre. Charmé par son propre reflet, le visage immobile, il ne bougeait pas plus qu une statue en marbre. Couché par terre, il admirait tout ce qui le rendait lui-même admirable. Sans le savoir, il s aimait lui-même. Affaibli par son amour, il dépérit, peu à peu tourmenté par ce feu caché. Ovide, Les Métamorphoses, III, trad. C. Bertagna

3 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 3 / 5 Seconde partie : Rédaction SUJET D IMAGINATION «Ce ne fut que vers huit heures du soir, quand la nuit allait lui sauter à la gorge, comme un chat sauvage, que le pêcheur sentit soudain le froid.» Racontez la suite de l histoire en la transformant en un récit policier. Consignes complémentaires : Selon le choix du professeur ces consignes peuvent être ou non détaillées aux élèves. On peut aussi leur demander d expliciter les attentes. Vous respecterez la chronologie du texte. Vous rédigerez votre récit à la troisième personne. Vous proposerez une explication plausible de la mort du pêcheur. Vous emploierez le vocabulaire du récit policier. SUJET DE RÉFLEXION Expliquez le sens implicite de cette nouvelle. Développez votre rédaction en une vingtaine de lignes. Consignes complémentaires : Selon le choix du professeur ces consignes peuvent être ou non détaillées aux élèves. On peut aussi leur demander d expliciter les attentes. Appuyez-vous sur les questions ci-dessus pour dégager le sens implicite de la nouvelle. Citez le texte à l appui de vos arguments. Pensez à utiliser des guillemets.

4 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 4 / 5 Corrigé Première partie : Compréhension de texte, réécriture et dictée COMPRÉHENSION DU TEXTE Une histoire banale 1. a. Le héros de cette histoire est un pêcheur. Il est désigné par les expressions : «le pêcheur», «l homme» et par le pronom personnel «il» b. On ne sait rien sur le physique du personnage ni d ailleurs sur son caractère. Il n a pas de personnalité propre, il a seulement les caractéristiques habituelles des pêcheurs : la patience et l obstination. 2. a. Cet indicateur de temps exprime une ellipse b. Il s est presque écoulé une journée entière entre le début de l histoire ce passage. Il s agit d un sommaire. Un récit codé 3. Le pêcheur, tout comme Narcisse, est penché au-dessus de l eau. Il s obstine dans sa quête tout comme Narcisse s obstine dans l amour de son propre reflet. Pour les deux personnages, cette quête les conduira à la mort. 4. a. «Quelque chose» est un pronom indéfini. b. Le poisson est désigné à deux reprises par le mot «chose». c. Il est très difficile de se représenter «ce poisson» car ce que le pêcheur sort de l eau n a pas de forme définie, n a pas de consistance et semble même irréel. En effet, «ce poisson» est «translucide», c est une chose «molle». Les propositions relatives qui déterminent le nom donnent une image contradictoire du poisson tout à la fois sans existence et pourtant tellement lourd : «qui pesait de tout son poids». 5. Cet adverbe de modalisation souligne la difficulté que rencontre le narrateur pour appréhender de façon sûre les différents événements. 6. a. Le poisson est une allégorie de la mort : «Ce qu il avait cru retirer des eaux, c était la mort». b. On peut relever dans le texte différents mots appartenant au champ lexical de la mort : «étangs morts», «glacé», «plus de forces en lui», «noyé», «boursouflé». 7. a. La fin de ce récit n est pas attendue. b. On appelle ce type de nouvelle, une nouvelle à chute. 8. À la lecture de ce texte, on peut éprouver plusieurs sensations. Tout d abord, le lecteur est sensible au sentiment d étrangeté qui se dégage du texte. On ne comprend pas bien où conduit cette histoire banale de pêche à la ligne. Puis, le malaise ressenti par le lecteur s accroît au fil de sa lecture, l angoisse monte. On vit cette attente en même temps que le pêcheur jusqu à la chute de la nouvelle. Le dernier sentiment ressenti par le lecteur est peut-être aussi celui d incompréhension : ai-je bien lu, compris le texte? Dois-je le relire pour ne rien perdre de son sens? Question de synthèse 9. La nouvelle raconte une histoire banale dont le sens semble se donner très facilement. En fait, dans une nouvelle à clé, une seconde lecture du texte doit être faite à un deuxième niveau. Cette seconde lecture n est possible que si l on possède la «clé», le code qui permet de décrypter le texte, en l occurrence cette clé est l allégorie de la mort.

5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 5 / 5 RÉÉCRITURE Récrivez ce passage en remplaçant «il» par «ils». Faites toutes les modifications nécessaires. Ils le franchirent et s obstinèrent. Ils ne voulaient pas rentrer bredouilles. Ils accrochèrent un nouvel hameçon à leurs lignes, les lancèrent et se mirent à penser. Ils se demandèrent pourquoi ils étaient venus là, qui leur avait indiqué cet endroit, comment ils étaient arrivés jusque-là, pourquoi ils s obstinaient, et ils ne trouvèrent pas de réponse à leurs questions relativement complexes. Seconde partie : Rédaction SUJET D IMAGINATION «Ce ne fut que vers huit heures du soir, quand la nuit allait lui sauter à la gorge, comme un chat sauvage, que le pêcheur sentit soudain le froid.» Racontez la suite de l histoire en la transformant en un récit policier. Le sujet demande à l élève de rédiger une suite du texte mais en adoptant les caractéristiques d un autre genre littéraire : celles du roman policier. Le premier indicateur de réussite à prendre en compte pourra être la capacité à rédiger une suite de texte (conserver le cadre spatio-temporel, respecter le personnage). On attend d autre part que l élève invente un élément perturbateur et une ou deux péripéties. Le sujet demande de respecter la situation finale : la mort du pêcheur. D autres indicateurs de réussite prendront en compte la capacité de l élève à rédiger un récit policier : explication plausible de la mort du pêcheur, utilisation du vocabulaire du récit policier. On évaluera également la capacité de l élève à utiliser les temps du récit, les connecteurs temporels, SUJET DE RÉFLEXION Expliquez le sens implicite de cette nouvelle. Développez votre rédaction en une vingtaine de lignes. Le sujet demande aux élèves, à partir des réponses du questionnaire, de réfléchir au sens implicite du texte c est-à-dire au second niveau de lecture de la nouvelle. On pourra prendre en compte différents indicateurs de réussite : - La capacité à décrypter l allégorie : la pêche est une métaphore de la vie. - La nouvelle donne une vision assez pessimiste de l existence : l homme lutte, sans connaître le sens de son combat. Celui-ci s achève par la mort (l existence humaine est fragile). - Le monde est inquiétant, la réalité nous échappe.

La Scarlatine. Fleurs d encre 3 e Chapitre 9. À la recherche du bonheur SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET : LA SCARLATINE 1 / 5

La Scarlatine. Fleurs d encre 3 e Chapitre 9. À la recherche du bonheur SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET : LA SCARLATINE 1 / 5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET : LA SCARLATINE 1 / 5 La Scarlatine Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges Berger, un jeune étudiant en médecine qui a négligé ses

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Construire le plan : fixer l ordre des événements, fixer l ordre de la narration Pour ne pas vous perdre dans votre histoire, demandez-vous

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... c) Est-il jeune ou vieux?...

1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... c) Est-il jeune ou vieux?... L envolée sauvage Auteurs :... Éditeurs :... Différents âges de la vie 1/ a) P. 3, A1 : quel plan est employé?... b) Comment le personnage est-il arrivé dans cet endroit? Que vient-il faire? c) Est-il

Plus en détail

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français 3 Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre (PER) pour le degré secondaire

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

) * !+ " " ) , " - ,0 0+ )* -./., - -./. ( ) , %. /+% ,0 0+

) * !+   ) ,  - ,0 0+ )* -./., - -./. ( ) , %. /+% ,0 0+ !"#$ % & ' ( )* '( )* '(!+ )* "!+ " '( " ) *,, " -, %. /+% '(,0 0+ )* -./.,, '(, " ) * -, %. /+%,0 0+ ' -./. ( ), '*'' ', ''', " '''(') - (*(, %. /+% ((,0 0+ ((( -./. ('((, ())*) ! " ## " #$" %! $ $ &

Plus en détail

Saisir les nuances des mots

Saisir les nuances des mots Leçon LA LECTURE 2 Mots marquant la progression des idées 1 EFFICACE Saisir les nuances des mots Leçon 2 Mots marquant la progression des idées Avertissement La présente leçon s intéresse à l interprétation

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 Séries : TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNELLE CONSEILS AUX CANDIDATS DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2009 NOTATION SUR 40 Durée : 3 heures Epreuve : FRANÇAIS Code : CONSEILS AUX CANDIDATS L épreuve se déroule en deux parties séparées par une pause. Rappel : PREMIERE

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy 1 Ecrire pour mieux lire : ce qu en comprennent les collègues, rapide tour de table En général : - Prendre une posture d écrivain

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Saisir les idées dans la phrase

Saisir les idées dans la phrase Leçon LA LECTURE 5 Enrichissement du sens par la subordination 1 EFFICACE Saisir les idées dans la phrase Leçon 5 Enrichissement du sens par la subordination Avertissement La présente leçon illustre comment

Plus en détail

L évaluation des compétences. D après V Carette, JM De Ketele IEN Tyrosse G. De Vecchi P Meirieu ien de Tyrosse

L évaluation des compétences. D après V Carette, JM De Ketele IEN Tyrosse G. De Vecchi P Meirieu ien de Tyrosse L évaluation des compétences D après V Carette, JM De Ketele IEN Tyrosse G. De Vecchi P Meirieu ien de Tyrosse Françoise Reale-Bruyat mars 2012 Définir la compétence Une mobilisation et un choix des ressources

Plus en détail

Jean-Jacques Menuet, médecin du sport, nutritionniste du sport, Amiens L HYDRATATION, LA DESHYDRATATION

Jean-Jacques Menuet, médecin du sport, nutritionniste du sport, Amiens L HYDRATATION, LA DESHYDRATATION Jean-Jacques Menuet, médecin du sport, nutritionniste du sport, Amiens L HYDRATATION, LA DESHYDRATATION Août 2007 article BOXE Pendant un effort physique les muscles se contractent, un dégagement de chaleur

Plus en détail

Tu dois. Tu viens de faire une inférence

Tu dois. Tu viens de faire une inférence La réponse n est pas écrite Ce que tu cherches est invisible Découvrir les idées qui se cachent derrière la phrase en utilisant les indices du texte Tu dois et Utiliser les connaissances que tu as dans

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

Ensemble pour des jeunes et des familles en santé!

Ensemble pour des jeunes et des familles en santé! Ensemble pour des jeunes et des familles en santé! Du plaisir au parc municipal, un jeu d enfant! Les parcs municipaux sont de merveilleux endroits pour s amuser en famille en profitant du beau temps;

Plus en détail

ROUGE COALTAR JO MEVEL ROMAN JACQUES FLAMENT EDITIONS ZONE FRANCHE

ROUGE COALTAR JO MEVEL ROMAN JACQUES FLAMENT EDITIONS ZONE FRANCHE ROUGE COALTAR JO MEVEL ROMAN JFE JACQUES FLAMENT EDITIONS ZONE FRANCHE ISBN : 978-2-36336-128-8 Dépôt légal : 2 e trimestre 2014 JACQUES FLAMENT ÉDITIONS 44, rue principale - 08380 LA-NEUVILLE-AUX-JOÛTES

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE :

NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES. 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : EPREUVE COMMUNE 2013 / 2014 NOTE FINALE : / 60 FRANÇAIS LIVRET DES TÂCHES 9 e théorique 9 e PROCI niveau avancé DATE : Mardi 3 juin 2014 DURÉE : 2 leçons NOM ET PRÉNOM : LYCÉE ET CLASSE : A. COMPRÉHENSION

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Prénom :.. Date :.. /.. /..

Prénom :.. Date :.. /.. /.. Production d Ecrit Imagine la suite de l histoire. Ton maître ou ta maîtresse t a lu le début de l histoire de Gaspard. A ton avis qu est-ce qui est apparu quand Gaspard a touché la bulle brillante, le

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Des souvenirs, des émotions... Les maisons dans lesquelles nous avons vécus en recellent. Bénabar l'exprime en chanson, et dans son vidéo clip.

Des souvenirs, des émotions... Les maisons dans lesquelles nous avons vécus en recellent. Bénabar l'exprime en chanson, et dans son vidéo clip. Des souvenirs, des émotions... Les maisons dans lesquelles nous avons vécus en recellent. Bénabar l'exprime en chanson, et dans son vidéo clip. Niveaux : A2 à B2 Public : adolescents / adultes Objectif

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES.

ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES. ORAL A COMPRENDRE I COMPRENDRE LA CHAINE PARLEE : DES DIFFICULTES, DES STRATEGIES. Dictée de calembours : Les dents la bouche (= laide en la bouche, l ai dans la bouche, l aidant la bouche, lait dans la

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Quand un homme est agressé en chemin

Quand un homme est agressé en chemin Point de Passage obligé 6 : Jésus, «notre salut» Quand un homme est agressé en chemin Intention théologique du module : Jésus, Dieu proche, invite les hommes à s «approcher» de leurs frères. Introduction

Plus en détail

Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter, modifier, améliorer

Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter, modifier, améliorer UNE VIE DE CHAT Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol France, 2010, 70 min, couleurs, animation Cycle 2 3 Dossier pédagogique Fiches élèves Avant et après la projection à utiliser telles quelles, à adapter,

Plus en détail

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines.

Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. ductionintro Fiche 1 Les élèves sont amenés à se questionner sur l interaction homme/machine à travers l histoire, les apports ainsi que les limites des machines. Suggestions: Comment les technologies

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Domaine d apprentissage : FRANÇAIS LANGUE SECONDE - IMMERSION

Domaine d apprentissage : FRANÇAIS LANGUE SECONDE - IMMERSION Maternelle Les images sont porteuses de sens et facilitent la compréhension d un texte. Chaque lettre a son propre aspect graphique et son propre son. L acquisition d une nouvelle langue se fait en écoutant

Plus en détail

Le Diplôme Approfondi de Français (DAF)

Le Diplôme Approfondi de Français (DAF) Le Diplôme Approfondi de (DAF) Le DAF consiste en un approfondissement des compétences linguistiques, un développement des capacités d expression écrite et orale, et une approche de la littérature et de

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

LA RÉDACTION AU BREVET

LA RÉDACTION AU BREVET LA RÉDACTION AU BREVET Il y a 2 sujets au choix. Quel que soit votre choix, il est impératif de : 1. bien lire le sujet 2. souligner les mots importants 3. dégager ce qui est important,l'intérêt du sujet

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne

Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne DE SYNTAXE L ADVERBE DE NÉGATION NE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée de l adverbe de négation ne En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin,

Plus en détail

Bilan de compétences Cm1

Bilan de compétences Cm1 Bilan de compétences Cm1 Période 5 Français 1. Observe cette image puis passe l entretien. 2. Prépare la lecture du texte suivant. Attendons la suite Bernard Friot Histoires Pressées J ai pris un livre

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO

TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO Wybierz jedną prawidłową odpowiedź a, b, c lub d (50 punktów) 1. Comment tu.., Luc ou Lucas? a) s appelle b) t appelles c) appelles d) m appelle 2. Tu... combien

Plus en détail

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant.

Éléments d écriture. être exprimées clairement; être précises; fournir suffisamment de détails pertinents pour que le texte soit intéressant. Éléments d écriture Idée Les idées servent de point de départ à l écriture et elles comportent à la fois le sujet choisi et l intention de l auteur. Elles doivent : être exprimées clairement; être précises;

Plus en détail

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS BB1FRS0109 BREVET BLANC N 1 Session janvier 2009 FRANÇAIS SÉRIE COLLÈGE Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (3 points) 1 h 15 - Dictée (7 points) 15 minutes LE TEXTE DOIT ÊTRE

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Französisch Serie 2 (60 Min.)

Französisch Serie 2 (60 Min.) Aufnahmeprüfung 2008 Französisch Serie 2 (60 Min.) Hilfsmittel: keine Name... Vorname... Adresse...... Maximal erreichbare Punktzahl 100 Punkte - Leseverständnis 30 Punkte - Grammatik / Wortschatz 70 Punkte

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique

Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique D UN SYNTAXE MOT OU D UN GROUPE SYNTAXIQUE 1 Problèmes fréquents Absence ou présence erronée d un mot ou d un groupe syntaxique Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples

Plus en détail

Fait du jour : Chaos au Japon à cause d une tempête de neige

Fait du jour : Chaos au Japon à cause d une tempête de neige Fait du jour : Chaos au Japon à cause d une tempête de neige Exercices 1 - De quoi parle-t-on dans ce journal? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Dans ce journal on parle des

Plus en détail

Projet d'écriture au cycle 3

Projet d'écriture au cycle 3 Projet d'écriture au cycle 3 7 séances de 50 minutes par classe réparties en 3 semaines consécutives + 2 séances pour la version numérique (tapuscrit et livre numérique) 3 intervenants par classe (groupes

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire FICHE ENSEIGNANTS 2 1/3, Cycle 2 Séance n 2 : Objectifs Familiariser les enfants avec les codes de la bande dessinée être capable de lire et de comprendre une bande dessinée Savoir ordonner les étapes

Plus en détail

Questionnaire des troubles du sommeil

Questionnaire des troubles du sommeil Questionnaire des troubles du sommeil NOM :... PRÉNOM :... Date de naissance :.../.../... Date de ce jour :.../.../... Consultez un proche si nécessaire pour répondre attentivement aux questions suivantes.

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen

La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen La maison aux 52 portes Auteur : Evelyne Brisou Pellen Editeur : Pocket junior INTERET DU LIVRE : Difficultés textuelles : enchâssement de récit, passage d une vie, d une époque à une autre. Histoire en

Plus en détail

1 Notion de phrase. La subordonnée relative est une expansion du GN ou du pronom. GN sub. rel. Le professeur parle des livres [qu il a lus].

1 Notion de phrase. La subordonnée relative est une expansion du GN ou du pronom. GN sub. rel. Le professeur parle des livres [qu il a lus]. RELATIVE MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée relative La subordonnée relative est une expansion du GN ou du pronom. GN sub. rel. Le professeur parle des livres [qu il a lus]. Pron sub.

Plus en détail

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse

Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse Autour des écrits narratifs à partir d'images séquentielles issues d'albums jeunesse ACTIVITE en 4 ou 5 séances + 1 séance décrochée Objectif : Écrire un texte narratif d'une dizaine de lignes pour les

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»?

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»? Guide 3 en 1 en difficulté Cycle 2 Cycle 3 Mode d emploi Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «en difficulté»? L ouvrage Votre ouvrage est découpé en 6 parties séparées par un intercalaire. 1 partie

Plus en détail

Renan Luce : La lettre

Renan Luce : La lettre Renan Luce : La lettre Paroles et musique : Renan Luce Barclay / Universal Thème L amour. Objectifs Objectifs communicatifs : Repérer des informations orales et visuelles. Raconter une histoire. Rédiger

Plus en détail

CANDIDATE S CORRIDOR SHEET

CANDIDATE S CORRIDOR SHEET FORM 3 (3 rd Year) FRENCH Paper 1 (20 points) CANDIDATE S CORRIDOR SHEET Interprétation orale d un document authentique Vous avez quelques minutes pour examiner cette photo. Jeu de rôle Vous avez 5 minutes

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock.

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Ils montèrent en haut de la Tour Eiffel signer des autographes. Comme

Plus en détail

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter

Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Fénautrigues/Fiche atelier N 4 Le livre Interpréter / Imaginer / Raconter Objectif de l'atelier : Produire, sélectionner et organiser des images afin de constituer un récit Fénautrigues / Fiche Livre 1

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Vous allez entendre trois documents sonores, correspondant à des situations différentes. Pour le premier et le deuxième

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées.

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées. Élève 1 Nombre total de points 2 (77%) Devoir 1: Entretien 5 points Devoir 2 : Jeu de rôle 5 points Devoir 3 : Commentaire 4 points Transcription du commentaire (Temps de production 1:32 min) Prestation

Plus en détail

Dossier Océan. Claudine Aubrun. Résumé. Fiche pédagogique

Dossier Océan. Claudine Aubrun. Résumé. Fiche pédagogique Fiche pédagogique Dossier Océan Claudine Aubrun Auteur : Claudine Aubrun Editeur : Le Rouergue Année d édition : 2014 Public concerné : dès 13 ans Mots-clés : policier, enquête, secret familial, mutisme,

Plus en détail

LA GESTION DU TEMPS J-M R. D-BTP

LA GESTION DU TEMPS J-M R. D-BTP LA GESTION DU TEMPS J-M R. D-BTP 2006 1 Décomposition du temps Gestion de son temps Priorité dans l organisation Application Méthode NERAC 2 Décomposition du temps Notre temps se décompose par notre rythme

Plus en détail

Introduire des documents visuels dans sa pratiqu de classe

Introduire des documents visuels dans sa pratiqu de classe NOUVEAUX ARRIVANTS & ENFANTS DU VOYAGE ADAPTER SA PÉDAGOGIE À LA PRÉSENCE D'ÉLÈVES ALLOPHONES EN CLASSE ORDINAIRE Introduire des documents visuels dans sa pratiqu de classe Marie-Claude Pignol est enseignante

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre des

Plus en détail

RALLYE LECTURE. CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011

RALLYE LECTURE. CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011 RALLYE LECTURE CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011 RALLYE LECTURE DE LA CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Objectifs : Grâce à un projet fédérateur au niveau de la circonscription

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

John Chatterton détective

John Chatterton détective John Chatterton détective (Exploitation possible) POMMAUX, Ivan. John Chatterton détective. Paris : L École des loisirs, 1998. 1 vol. (Non paginé [36] p.) : ill. en coul. COMPETENCES DE COMMUNICATION Production

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Pour te revoir. Zoé Sullivan. chapitre 20. image de couverture copyright Marin/Free digital photo.net

Pour te revoir. Zoé Sullivan. chapitre 20. image de couverture copyright Marin/Free digital photo.net Pour te revoir chapitre 20 Zoé Sullivan image de couverture copyright Marin/Free digital photo.net À lire très important Le simple fait de lire le présent livre vous donne le droit de l'offrir en cadeau

Plus en détail

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre?

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? 6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? Avoir une bonne méthode de travail nécessite plusieurs étapes qu il ne faut pas négliger : - D abord, pendant le

Plus en détail

EVALUATION CE2 MARIGOT 2012-2013. Le panda est un grand ours bicolore noir et blanc qui vit dans les montagnes de Chine.

EVALUATION CE2 MARIGOT 2012-2013. Le panda est un grand ours bicolore noir et blanc qui vit dans les montagnes de Chine. FRANCAIS Exercice 1 Lecture Nom : Prénom : Le panda Le panda est un grand ours bicolore noir et blanc qui vit dans les montagnes de Chine. ou grimpe rapidement à un arbre. Le jeune panda est très souple.

Plus en détail

Hier, Mathilde rencontrer son professeur. A pu A pue. Les animaux.malades pendant une courte période. Sont été Ont été Sont étés

Hier, Mathilde rencontrer son professeur. A pu A pue. Les animaux.malades pendant une courte période. Sont été Ont été Sont étés Hier, Mathilde rencontrer son professeur. A pu A pue Les animaux.malades pendant une courte période. Sont été Ont été Sont étés Le facteur.le paquet à la vieille dame. Est monté A monté Marie 7 ans la

Plus en détail

Coordination de subordonnées relatives : identification et correction

Coordination de subordonnées relatives : identification et correction IDENTIFICATION SYNTAXE ET CORRECTION 1 Coordination Coordination de subordonnées relatives : identification et correction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez,

Plus en détail

OXMO PUCCINO, Soleil du Nord (3 15)

OXMO PUCCINO, Soleil du Nord (3 15) (3 15) PAROLES Ici Paris, il est tard, le bitume 1 reflète les phares Au bas du thermostat on bronze à la carte postale Longtemps pendant mon jeune âge Je pensais que l usine faisait les nuages L eau potable

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail