Prise en compte des ZONES HUMIDES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en compte des ZONES HUMIDES"

Transcription

1 DOSSIERS LOI SUR L'EAU au titre de l article L du code de l environnement régimes DECLARATION ou AUTORISATION DOSSIERS ICPE au titre de l'article L du code de l'environnement Prise en compte des ZONES HUMIDES Rubrique de la nomenclature LOI SUR L'EAU (R du code de l'environnement) concernée : 3310 : Assèchement, mise en eau, imperméabilisation, remblais de zones humides ou de marais, la zone asséchée ou mise en eau étant : 1 Supérieure ou égale à 1 ha : AUTORISATION 2 Supérieure à 0,1 ha (1 000 m²), mais inférieure à 1 ha : DECLARATION ATTENTION aux cas hors nomenclature LOI SUR L'EAU : Régime propre en sites Natura 2000 (voir ci dessous) Prise en compte des zones humides dans les dossiers ICPE (voir ci dessous)

2 PRINCIPE Tout nouveau IOTA (installation, ouvrage, travaux, activité) implanté dans une zone vierge est susceptible d'altérer, de modifier, d'impacter, d'assécher ou de détruire une zone humide. Exemple : création d'un lotissement, création d'une zone d'activités, réalisation d'un bassin pluvial, terrassement, drainage de parcelle agricole, assèchement d'un point d'eau ou d'un marais, réalisation d'un fossé de drainage, réalisation d'un remblais, artificialisation d'une surface... ZONE HUMIDE On entend par zone humide les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d'eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l'année (L du code de l'environnement). Exemples : tourbières, landes, prairies humides, forêts humides, mares, marais asséchés ou mouillés, annexes fluviales,... >> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète. Les milieux humides abritent d'innombrables espèces de plantes et d'animaux... 50% des espèces d oiseaux en dépendent sont indispensables à la reproduction des batraciens et la plupart des espèces de poissons 30% des espèces végétales remarquables et menacées en France y sont inféodées ;...et remplissent des rôles précieux : contribuent au maintien et à l'amélioration de la qualité de l'eau (pouvoir épurateur) régulent les régimes hydrologiques et les crues («éponge») participent à la régulation des microclimats stockent le carbone préservent la biodiversité. Pour en savoir plus : humides.eaufrance.fr

3 DOSSIER LOI SUR L'EAU Le code de l'environnement précise que la gestion équilibrée de la ressource en eau doit notamment permettre d'assurer la préservation des zones humides, préservation qui est considérée «d'intérêt général» (articles L et L du code de l'environnement). Il incombe au porteur de projet, maître d'ouvrage, de s'assurer des impacts de son projet, de son activité, de ses travaux ou de ses ouvrages sur les zones humides. Tout dossier loi sur l'eau doit systématiquement comporter dans le chapitre «état initial» un paragraphe sur le volet des zones humides. Par exemple l'identification d'espèces de flore typiques des milieux humides à l'occasion des prospections terrain permettra de suspecter rapidement la présence ou au contraire l'absence totale d'une zone humide sur l'aire d'étude ou de travaux. Ce paragraphe devra conclure sur la présence / absence et préciser la méthodologie retenue ; et être développé en conséquence si une zone humide est pressentie / suspectée. Dans ce dernier cas, si le IOTA est situé en zone humide ou impacte, altère, modifie ou assèche une ou plusieurs zone(s) humide(s), il convient alors de réaliser un inventaire des zones humides caractérisées selon les arrêtés des 24 juin 2008 et 1er octobre 2009 pour déterminer la quantité éventuelle de superficie de zone humide impactée ou détruite (R du code de l'environnement). Le dossier doit identifier la présence de zones humides, les localiser et préciser leurs caractéristiques, ou démontrer l absence de telles zones. Si des zones humides sont altérées, impactées ou détruites par le projet, des mesures d'évitement (ou compensatoires pour les impacts résiduels) doivent être proposées et leur mise en œuvre devra être un préalable à toute altération, impact ou destruction. NB : l'arrêté ministériel du 24 juin 2008 modifié par celui du 1er octobre 2009 précise les critères de définition et de délimitation des zones humides ; à la fois le critère relatif à l'hydromorphie des sols et le critère relatif à la végétation hydrophile. Ces critères sont alternatifs et interchangeables : il suffit que l'un deux soit rempli pour qu'on puisse qualifier au regard de la loi un terrain de zone humide. Même en l'absence de végétation hygrophile, la morphologie des sols peut suffire à définir une zone humide. Textes et guides de référence : Arrêté du 24 juin 2008 précisant les critères de définition et de délimitation des zones humides en application des articles L et R du code de l'environnement, modifié par arrêté du 1er octobre 2009 (NOR:DEVO A) (accessible via ce lien : Circulaire du 18 janvier 2010 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L et R du code de l'environnement (NOR:DEVO C) (téléchargeable via ce lien : Guide d'identification et de délimitation des sols des zones humides (2013) (téléchargeable via ce lien : durable.gouv.fr/guide d identification et de,33056.html). REGLE DU CUMUL Dans l'analyse pour la détermination du régime applicable au projet, déclaration ou autorisation, il convient de tenir compte de la règle du cumul. La règle du cumul, au sens de l'article R du code de l'environnement, s'applique en cas d'assèchement de zones humides dans le passé (même non soumis à déclaration). Par conséquent, si des zones humides ont été impactées par des projets passés portés par le même maître d'ouvrage, le seuil de déclaration pour cette rubrique peut être atteint par effet de cumul, même si le nouveau projet serait non soumis. De même un nouveau projet soumis à déclaration peut se

4 retrouver en réalité soumis à autorisation via la même règle. Tout dossier loi sur l'eau doit préciser si d'autres projets antérieurs portés par le même maître d'ouvrage incluaient déjà ou non des IOTA listés dans la nomenclature. AUTRES RUBRIQUES D'autres rubriques de la nomenclature relative à la loi sur l'eau sont susceptibles d'être concernées par la réalisation d'aménagement de zones humides (non exhaustivement : travaux en cours d'eau, remblais en lit majeur, création ou assèchement de plan d'eau,...). Il en est de même lors de la réalisation d'opérations de génie écologique en faveur de la restauration des zones humides. Le cas échéant, viser dans le dossier loi sur l'eau l'ensemble des rubriques de la nomenclature (article R du code de l'environnement) susceptibles de s'appliquer au projet et ce même si le projet n'est ni soumis à déclaration ni à autorisation pour la rubrique en question (inférieur aux seuils) en mentionnant non soumis. SEQUENCE «EVITER, REDUIRE, COMPENSER» Le dossier loi sur l'eau doit veiller à suivre la séquence "éviter, réduire, compenser", la compensation ne pourra être envisagée que sur les seuls impacts résiduels. Les mesures compensatoires doivent être assorties d'une obligation de résultat et de modalités de suivi de leur efficacité et de leurs effets. Par conséquent, la solution consistant à compenser ne sera envisagée qu'en dernier recours et devra être mise en œuvre avant le commencement des travaux avec obligation de résultats. Guides de référence : Doctrine relative à la séquence éviter, réduire et compenser les impacts sur le milieu naturel (2012) (téléchargeable via ce lien : durable.gouv.fr/spip.php? page=article&id_article=28438). Lignes directrices nationales sur la séquence éviter, réduire et compenser les impacts sur les milieux naturels (octobre 2013) (téléchargeable via ce lien : lignes directrices nationales.html).

5 COMPATIBILITE AVEC LE SDAGE ADOUR GARONNE La préservation des zones humides dans le cadre de projets d'aménagement est renforcée par les dispositions du schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Adour Garonne (SDAGE) Le dossier loi sur l'eau doit inventorier toutes les dispositions du SDAGE concernées par le projet, puis ensuite examiner les caractéristiques du projet au regard de ces dispositions. Enfin, à partir de ces éléments, le dossier doit conclure à la compatibilité (ou non) du projet avec le SDAGE. L'analyse de compatibilité ne doit pas être menée au regard du programme de mesures (PDM) mais au regard des dispositions du SDAGE concernées par le projet. Les principales dispositions relatives aux zones humides et applicables aux pétitionnaires sont détaillées ci après (B38, C30, C46).

6 CONTENU DES DOSSIERS LOI SUR L'EAU Le contenu des dossiers loi sur l'eau, en régime autorisation ou déclaration, est précisé respectivement articles R et R du code de l'environnement. CAS PARTICULIER NATURA L'assèchement, la mise en eau, l'imperméabilisation, le remblai de zones humides ou de marais à l'intérieur d'un site Natura 2000 du département de la Haute Garonne désigné au titre de la directive «Habitats faune flore» sont soumis à évaluation des incidences à partir de 100 m² (0,01 hectare). Il s'agit d'un régime d autorisation administrative propre à Natura Les demandes d'autorisation du régime propre à Natura 2000 sont instruites par Alexandre SUC (contact : , garonne.gouv.fr). Texte de référence : Arrêté préfectoral du 26 juin 2012 fixant la liste prévue au 2 du III de l'article L du code de l'environnement des documents de planification, programmes, projets, manifestations et interventions soumis à évaluation des incidences Natura 2000 dans le département de Haute Garonne. ESPECES PROTEGEES En sus des nombreux services rendus par les zones humides à la ressource en eau (soutien d'étiage, régulation des crues, auto épuration), ces milieux sont des habitats très intéressants vis à vis de la biodiversité qui s'y développe. En effet, de nombreuses espèces protégées de faune ou de flore sont inféodées à ces milieux humides. Une règlementation spécifique s'applique par rapport à ces espèces protégées, déterminées par arrêtés interministériels. Par rapport aux espèces protégées, l'article L du code de l'environnement indique en particulier que sont interdits : pour les animaux protégés : la destruction ou l'enlèvement des œufs ou des nids, la mutilation, la destruction, la capture ou l'enlèvement, la perturbation intentionnelle, la naturalisation d'animaux de ces espèces ou, qu'ils soient vivants ou morts, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur détention, leur mise en vente, leur vente ou leur achat. pour les végétaux protégés : la destruction, la coupe, la mutilation, l'arrachage, la cueillette ou l'enlèvement de végétaux de ces espèces, de leurs fructifications ou de toute autre forme prise par ces espèces au cours de leur cycle biologique, leur transport, leur colportage, leur utilisation, leur mise en vente, leur vente ou leur achat, la détention de spécimens prélevés dans le milieu naturel. Pour la plupart des espèces protégées, la destruction, l'altération ou la dégradation de leurs habitats sont également interdites. Toutefois, il est possible de déroger à ces interdictions par l'obtention, sous conditions, d'une dérogation pour autorisation de destruction d'espèces protégées. Il est de la responsabilité du porteur de projet de

7 déterminer s il doit ou non déposer un dossier pour obtention d'une dérogation pour destruction d'espèce protégée. L'article L du code de l'environnement précise les modalités de délivrance d'une dérogation aux interdictions mentionnées aux 1, 2 et 3 de l'article L.411 1, à condition qu'il n'existe pas d'autre solution alternative satisfaisante, que la dérogation ne nuise pas au maintien, dans un état de conservation favorable, des populations des espèces concernées dans leur aire de répartition naturelle, et que cette dérogation entre dans un des cinq motifs dérogatoires prévus (1 protection de la faune et de la flore sauvages et conservation des habitats naturels ; 2 prévention des dommages importants notamment aux cultures et à l'élevage ; 3 intérêt de la santé et de la sécurité publiques ou autres raisons impératives d'intérêt public majeur et pour des motifs qui comporteraient des conséquences bénéfiques primordiales pour l'environnement ; 4 fins scientifiques et d'éducation ; 5 prise ou détention de certains spécimens). En outre la mise en place d'une dérogation pour autorisation de destruction d'espèces protégées nécessite la prise de mesures d'évitement et/ou de réduction et/ou de compensation. Les demandes de dérogation sont instruites par la DREAL Midi Pyrénées (contact : Aurélie Birlinger, , durable.gouv.fr). Pour en savoir plus et guides de référence : pyrenees.developpementdurable.gouv.fr/projets et especes protegees a10456.html ET POUR LES ICPE Au titre de la cohérence de la mise en œuvre des politiques de l État, les responsables d installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) pouvant avoir un impact sur ces zones sont également soumis aux dispositions de l article L du code de l environnement. En effet, l article L du code de l environnement rend opposable aux ICPE l article L du même code ainsi que les textes réglementaires en précisant la portée (article R du code de l environnement). CONTACT DDT Haute Garonne Service Environnement, eau et forêts A l'attention de Jérôme Pouille Cité Administrative 2 Boulevard Armand Duportal BP Toulouse Cedex 9 garonne.gouv.fr

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole Données générales sur le drainage et ses impacts PREFET DE LA HAUTE-MARNE Direction départementale des territoires Service environnement et ressources naturelles Bureau préservation des milieux aquatiques

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires La police de l'eau - Pourquoi une police de l'eau? Les directives européennes, la loi sur l'eau de 2006 et le Grenelle de l'environnement ont

Plus en détail

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement Durable et de

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DANS LES COURS D EAU

FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DANS LES COURS D EAU direction départementale de l Équipement et de l Agriculture Ardèche Service Environnement Pôle Eau FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

Règlement. Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne. 1 ère révision. Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015

Règlement. Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne. 1 ère révision. Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015 Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne 1 ère révision Règlement Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015 Projet pour consultation Table des matières I. Préambule... 3 A. Portée

Plus en détail

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Contacts utiles: Syndicat Intercommunal des Cours d Eau Châtillonnais Contrat SEQUANA Pauline GERMANAUD 21 bd Gustave Morizot, 21400 Châtillon sur

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER ldb TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER No 1503629 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Fédération pour les Espaces Naturels et l'environnement des Pyrénées-Orientales M. Renaud Chastagnol AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010 Sous-titre - date De la reconstitution des sols à la re-végétalisation Rencontres professionnelles de RITTMO - 22 avril 2010 Etat des besoins des collectivités

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet)

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet) PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 en application des articles R.414-19 à R.414-26 du Code de l Environnement 1

Plus en détail

Dossier simplifié d intention de travaux en cours d eau ou sur les berges

Dossier simplifié d intention de travaux en cours d eau ou sur les berges PRÉFET DU VAR Dossier simplifié d intention de travaux en cours d eau ou sur les berges Le présent document permet de décrire les travaux envisagés et d interroger la DDTM du Var sur leur faisabilité et

Plus en détail

PREFET DES COTES-D ARMOR

PREFET DES COTES-D ARMOR PREFET DES COTES-D ARMOR direction départementale des territoires et de la mer service eau, environnement, forêt Arrêté portant prescriptions spécifiques à déclaration, en application de l'article L. 214-3

Plus en détail

Envoi en RAR Vaux-le-Pénil, le 2 5 NOV. 2014

Envoi en RAR Vaux-le-Pénil, le 2 5 NOV. 2014 liberté ' Égalité Fraterttité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE SEINE-ET-MARNE Direction départementale des territoires de Seine-et-Marne Service environnement et prévention des risques Affaire suivie par

Plus en détail

DECLARATION POUR TRAVAUX EN COURS D EAU RUBRIQUES PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA. Pôle eau

DECLARATION POUR TRAVAUX EN COURS D EAU RUBRIQUES PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA. Pôle eau PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR TRAVAUX EN COURS D EAU RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à déclaration au titre de la loi sur l eau

Plus en détail

> Chaque fois que vous verrez ce dessin : reportez-vous à la dernière page (verso de la fiche explicative)

> Chaque fois que vous verrez ce dessin : reportez-vous à la dernière page (verso de la fiche explicative) PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 DEMANDE D HOMOLOGATION DE CIRCUIT OU DE RENOUVELLEMENT Par qui? Ce formulaire est à remplir par le gestionnaire du circuit.

Plus en détail

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA

DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU. ( pour du débardage ) RUBRIQUES CARACTERISTIQUES GENERALES DE L OPERATION PREFET DU JURA PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR FRANCHISSEMENT TEMPORAIRE DE COURS D EAU ( pour du débardage ) RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR PREFET DES HAUTES-ALPES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE Eau Environnement et Forêt ************** ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR INSTALLATIONS, OUVRAGES, TRAVAUX,

Plus en détail

LA REVISION DU SAGE NAPPE DE BEAUCE

LA REVISION DU SAGE NAPPE DE BEAUCE LA REVISION DU SAGE NAPPE DE BEAUCE Le SAGE, Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux, constitue le niveau local du SDAGE, Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux. Outil de planification

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux des Deux Morin Enquête publique Pièce n 3 : Règlement

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux des Deux Morin Enquête publique Pièce n 3 : Règlement [Tapez un texte] Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux des Deux Morin Enquête publique Pièce n 3 : Règlement Validé par la Commission Locale de l Eau du SAGE des Deux Morin le 24 février 2015 TABLE

Plus en détail

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Cotita 03/03/2014 Présentation de Dominique STEVENS Directeur de la Nature - Communauté Urbaine de Bordeaux Réserve Naturelle de Bruges

Plus en détail

SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau.

SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau. SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau. 1. Entretien régulier de cours d'eau a) Entretien mécanique b) Effondrement de berges c) Gestion des atterrissements

Plus en détail

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Département de la GIRONDE Ville de Bègles Projet présenté par la SCI J3A pour une plate-forme logistique RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Par arrêté en date du 29 août 2013, Monsieur le Préfet de la Gironde

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DES HAUTES-ALPES FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 HOMOLOGATION DE CIRCUITS POUR EVENEMENTS SPORTIFS dans les HAUTES-ALPES Par qui? Ce formulaire est à remplir par le

Plus en détail

DREAL. Mise en oeuvre de la réglementation relative aux zones humides. Bretagne. Guide régional. juillet 2012

DREAL. Mise en oeuvre de la réglementation relative aux zones humides. Bretagne. Guide régional. juillet 2012 DREAL Bretagne juillet 2012 Guide régional Mise en oeuvre de la réglementation relative aux zones humides Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement BRETAGNE www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement :

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement : - Tourbières - Landes - Prairies humides - Forêts humides - Mares - Marais asséchés ou mouillés - Annexes fluviales > UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L.211-1 du code

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MARSEILLE N 1407953 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Association pour la protection des animaux sauvages et autres

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MARSEILLE N 1407953 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Association pour la protection des animaux sauvages et autres TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MARSEILLE N 1407953 Association pour la protection des animaux sauvages et autres M.Fédi Juge des référés Ordonnance du 20 novembre 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV Office fédérale pour l environnement OFEV Exigences Pour pouvoir obtenir le label «Parc suisse» et les aides financières, un projet de parc doit remplir certaines exigences. La haute qualité de la nature

Plus en détail

Fiche n 5. Préparation du document

Fiche n 5. Préparation du document Évaluer les impacts des documents de planification sur les milieux naturels Étape du projet Concertation Préparation du document Mise en œuvre, suivi et contrôle Mesures concernées : Évitement, réduction,

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Installation soumise à déclaration administrative dans le domaine de l eau. Communauté urbaine de Strasbourg ARRETE PREFECTORAL

PREFET DU BAS-RHIN. Installation soumise à déclaration administrative dans le domaine de l eau. Communauté urbaine de Strasbourg ARRETE PREFECTORAL PREFET DU BAS-RHIN Installation soumise à déclaration administrative dans le domaine de l eau Communauté urbaine de Strasbourg ARRETE PREFECTORAL portant prescriptions particulières à la déclaration n

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 1/13 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 (Art R414-23 I à III du code de l'environnement) Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 PREFET DE L'ISERE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 Qui remplit ce formulaire? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations dont il dispose

Plus en détail

DIRECTION DES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES

DIRECTION DES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES DIRECTION DES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES Questions et commentaires pour le projet d'aménagement d'un lien cyclable sur le territoire de la municipalité régionale de comté Robert-Cliche par la municipalité

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Asseoir la portée juridique d un Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux

Asseoir la portée juridique d un Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Asseoir la portée juridique d un Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux PRÉFET DE LA RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du Logement Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Réunion du 02 juillet 2008 Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Cadre réglementaire et partenarial Par Mme Véronique LEBOULLEUX Conseil général du Finistère

Plus en détail

EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 formulaire destiné aux pétitionnaires pour ETABLISSEMENT SPORTIF en Corse du Sud

EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 formulaire destiné aux pétitionnaires pour ETABLISSEMENT SPORTIF en Corse du Sud EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 formulaire destiné aux pétitionnaires pour ETABLISSEMENT SPORTIF en Corse du Sud Contacts : DDTM 2A-Mission Patrimoine Naturel et Biodiversité Terre Plein de la Gare

Plus en détail

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Territoires retenus pour le dispositif 214-I1(enjeu«Natura 2000»): - SiteNatura2000FR5300002«MaraisdeVilaine»(35et56);

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOZERE. Le préfet de la Lozère,

PRÉFET DE LA LOZERE. Le préfet de la Lozère, Direction départementale des territoires Service biodiversité eau forêt Unité eau PRÉFET DE LA LOZERE ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n 2015127-0009 du 7 mai 2015 portant prescriptions spécifiques à déclaration en

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

Les mesures compensatoires pour les zones humides Eléments de doctrine

Les mesures compensatoires pour les zones humides Eléments de doctrine 2010-05-31 Les mesures compensatoires pour les zones humides Eléments de doctrine Les acteurs de la compensation sont engagés, par respect du cadre réglementaire, à porter une réflexion sur la compensation

Plus en détail

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 www.certu.fr Journée technique Zones humides 16 octobre 2012 Prise en compte et intégration des zones humides en milieu urbanisé Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 Muriel Saulais, Certu, ESI/VUER

Plus en détail

Prise en compte des valeurs des parcs nationaux dans les études d impact des projets en zones tampons

Prise en compte des valeurs des parcs nationaux dans les études d impact des projets en zones tampons Prise en compte des valeurs des parcs nationaux dans les études d impact des projets en zones tampons Notice de lecture des cartes et premières recommandations techniques Version 1 - mai 2015 Document

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée NOTE Pôle Délégation de Bassin Rhône-Méditerranée Mai 2016 Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021 PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU ( Art. R214-1 du Code de l Environnement, rubr ique 3. 1.5.0 : Inst allations, ouvrages, travaux ou act ivités, dans le lit mineur d un cour

Plus en détail

Fiches outils, procédures et études réglementaires d aménagement

Fiches outils, procédures et études réglementaires d aménagement Fiches outils, procédures et études réglementaires d aménagement Rappel de fiches "de référence" nationales sur : 1. Les outils de LA maîtrise foncière - Zone d Aménagement Différé (ZAD) - Droit de Préemption

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires du Rhône

Direction Départementale des Territoires du Rhône PRÉFET DU RHÔNE Direction Départementale des Territoires du Rhône Lyon, le 10 mai 2012 Service Forêt Eau et Biodiversité Pôle Police de l eau ARRETE N 2012-B 9 AUTORISANT AU TITRE DES ARTICLES L214-1 ET

Plus en détail

DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008

DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008 DELIBERATION N 08-156 4 JUILLET 2008 ENVIRONNEMENT Classement de la Tour du Valat en réserve naturelle régionale VU le Code général des collectivités territoriales ; VU le code de l environnement, notamment

Plus en détail

Directive 78/319/CEE du Conseil, du 20 mars 1978, relative aux déchets toxiques et dangereux

Directive 78/319/CEE du Conseil, du 20 mars 1978, relative aux déchets toxiques et dangereux Directive 78/319/CEE du Conseil, du 20 mars 1978, relative aux déchets toxiques et dangereux Journal officiel n L 084 du 31/03/1978 p. 0043-0048 édition spéciale finnoise: chapitre 15 tome 2 p. 0085 édition

Plus en détail

Circulaire du 18/01/10 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du code de l'environnement

Circulaire du 18/01/10 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du code de l'environnement Circulaire du 18/01/10 relative à la délimitation des zones humides en application des articles L. 214-7-1 et R. 211-108 du code de l'environnement (BO du MEEDDM n 2010/2 du 10 février 2010) NOR : DEVO1000559C

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

Historique des versions du document. Affaire suivie par. Rédacteur. Relecteur. Référence(s) intranet

Historique des versions du document. Affaire suivie par. Rédacteur. Relecteur. Référence(s) intranet Historique des versions du document Version Date Commentaire 1,0 24/01/2014 version consolidée, co rédigée par la DGPR et la DGALN 2 04/03/14 version consolidée, co rédigée par la DGPR et la DGALN Affaire

Plus en détail

Guide régional pour l'application de la 2nde liste locale des activités soumises à évaluation des incidences Natura 2000

Guide régional pour l'application de la 2nde liste locale des activités soumises à évaluation des incidences Natura 2000 Guide régional pour l'application de la 2nde liste locale des activités soumises à évaluation des incidences Natura 2000 A - Modalités d'instruction des dossiers Dépôt du dossier La demande d'autorisation

Plus en détail

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E.

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E. Direction de la cohésion sociale et du développement durable ------- Bureau de l environnement et du développement durable ------- GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT PREFECTURE DU CALVADOS direction départementale de l'équipement Calvados service urbanisme PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

----------------- 0 ---------------

----------------- 0 --------------- Charte régionale d engagement entre l État et les représentants des activités agricoles et sylvicoles pour une gestion équilibrée et durable des cours d eau PREAMBULE La loi sur l eau du 3 janvier 1992

Plus en détail

PROJET DE SAGE ORNE AMONT

PROJET DE SAGE ORNE AMONT CONSULTATION DES ASSEMBLEES 1er janvier-1er mai 2014 PROJET DE SAGE ORNE AMONT Validé en CLE le 6 décembre 2013 Sommaire Caractéristiques du territoire Etat des masses d eau Calendrier d élaboration Condition

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Notice explicative pour les demandes d examen au cas par cas

Notice explicative pour les demandes d examen au cas par cas Ministère chargé de l environnement Notice explicative pour les demandes d examen au cas par cas Article R. 122-3 du code de l environnement N 51656#02 1- Informations générales 1.1 Dans quels cas remplir

Plus en détail

Inf.EUROBATS.StC9-AC19.9

Inf.EUROBATS.StC9-AC19.9 Inf.EUROBATS.StC9-AC19.9 Historique des versions du document Version Date Commentaire 1,0 24/01/2014 version consolidée, co rédigée par la DGPR et la DGALN 2 04/03/14 version consolidée, co rédigée par

Plus en détail

DELEGATION DE Monsieur Jean-Louis DAVID

DELEGATION DE Monsieur Jean-Louis DAVID DELEGATION DE Monsieur Jean-Louis DAVID D-2012/590 Loi sur l'eau. Enquête publique. Société Bouygues Immobilier. Aménagement des îlots B3 et B0 des Bassins à flots. Avis du Conseil Municipal. Monsieur

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif Les Obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 Un Outil fondamental Le ZONAGE d assainissement Eaux Usées

Plus en détail

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière Classement de la Réserve naturelle régionale Marais de Brière VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU le Code de l environnement, notamment ses articles L. 332-1 à L. 332-27, R.332-30 à

Plus en détail

Classement en zone de répartition des eaux (ZRE)

Classement en zone de répartition des eaux (ZRE) Classement en zone de répartition des eaux (ZRE) Janvier 2015 Quels critères quelles conséquences? Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement du Logement Rhône-Alpes www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Ce règlement est établi conformément à l'article R 123.21 du Code de l'urbanisme TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN Le présent

Plus en détail

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine Listes locales de planification, programmes, projets d activités, de travaux, d aménagements, d ouvrages ou d installations, manifestations et intervention dans le milieu naturel ou le paysage soumis à

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

D E M AN D E P O U R E FF E C TU E R DE S " TR AV AU X E N R I V I È RE " D O S S I ER D E D É C L AR ATI O N

D E M AN D E P O U R E FF E C TU E R DE S  TR AV AU X E N R I V I È RE  D O S S I ER D E D É C L AR ATI O N PRÉFECTURE DES HAUTES-PYRÉNÉES MISSION INTER SERVICES DE L'EAU Coordination des services de l'état dans le domaine de l'eau Articles L. 214-1 à L. 214-3 du code de l environnement Rubriques du décret 93-743

Plus en détail

ACTE DE CLASSEMENT RESERVE NATURELLE REGIONALE DE SAINT-MAURIN. Commune de La PALUD SUR VERDON. Département des ALPES DE HAUTE PROVENCE

ACTE DE CLASSEMENT RESERVE NATURELLE REGIONALE DE SAINT-MAURIN. Commune de La PALUD SUR VERDON. Département des ALPES DE HAUTE PROVENCE ACTE DE CLASSEMENT RESERVE NATURELLE REGIONALE DE SAINT-MAURIN Commune de La PALUD SUR VERDON Département des ALPES DE HAUTE PROVENCE ARTICLE 1 : Dénomination et délimitation Sont classées en réserve naturelle

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES

SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES SCHEMA D AMENAGEMENT et de GESTION des EAUX (SAGE) de la NAPPE de BEAUCE et ses MILIEUX AQUATIQUES ASSOCIES REGLEMENT INTERIEUR de la COMMISSION LOCALE de l EAU adopté en séance le 1 er décembre 2000,

Plus en détail

Interventions d'urgence en rivière

Interventions d'urgence en rivière Interventions d'urgence en rivière Eléments de doctrine Juin 2009 Direction départementale de l équipement et de l agriculture Essonne Saussay-Itteville Novembre 2007 Le service chargé de la police de

Plus en détail

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013

Commune de Bernin. Ala. Avril 2013 Ala EXPERTISE ZONES HUMIDES ET MILIEUX NATURELS Commune de Bernin Avril 2013 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.fr

Plus en détail

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage Réglementations applicables aux exploitations agricoles Gestion des effluents d élevage et de fromagerie en élevage caprin Aspects réglementaires Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Réglementation

Plus en détail

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux TITRE 3 ZONE BLEUE Il s agit d une zone qui est soumise à un risque d inondation faible ou moyen, et qui est déjà urbanisée. L urbanisation future y est autorisée, sous le respect de certaines conditions.

Plus en détail

PROCÉDURE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI)

PROCÉDURE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI) PROCÉDURE D AUTORISATION D UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DECHETS INERTES (ISDI) Le stockage de déchets inertes est régi par une procédure d autorisation spécifique prévue par différents textes législatifs

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege 1 Direction Départementale des Territoires/ Service Aménagement Urbanisme Habitat novembre CDCEA : Dispositif juridique, rôle

Plus en détail

Formation continue des Commissaires Enquêteurs

Formation continue des Commissaires Enquêteurs Formation continue des Commissaires Enquêteurs Le rôle de l Autorité Environnementale dans les projets d AFAF 6 novembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

LES ZONES HUMIDES POTENTIELLEMENT : Projet de guide ZH Agence de l Eau Loire-Bretagne - Ouest-Aménagement Colloque SAGE M.

LES ZONES HUMIDES POTENTIELLEMENT : Projet de guide ZH Agence de l Eau Loire-Bretagne - Ouest-Aménagement Colloque SAGE M. LES ZONES HUMIDES POTENTIELLEMENT : Espaces de forte valeur patrimoniale (faune et flore) : - refuges de biodiversité (nombreuses espèces végétales et animales) - milieux («habitats naturels») favorables

Plus en détail

DIRECTION DES ÉVALUATIONS

DIRECTION DES ÉVALUATIONS DIRECTION DES ÉVALUATIONS ENVIRONNEMENTALES Le suivi environnemental Guide à l intention de l initiateur de projet Juillet 2002 Mise à jour : janvier 2005 AVANT-PROPOS Ce guide se veut un outil d aide

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE Nh CARACTERISTIQUES GENERALES La zone Nh est une zone rurale comportant des constructions. Toute nouvelle

Plus en détail

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES PRÉFET DU TARN FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES Département du Tarn Janvier 2011 Cadre réservé à l administration n CASCADE : PRÉFET DU TARN Rubrique principale

Plus en détail

Cette notice devrait vous permettre de déterminer le type de dossier que vous aurez à déposer selon votre cas. Principaux textes de référence :

Cette notice devrait vous permettre de déterminer le type de dossier que vous aurez à déposer selon votre cas. Principaux textes de référence : NOTICE «Plan d eau» Vous êtes propriétaire d une pisciculture dont l arrêté d autorisation arrive à échéance et vous souhaitez demander le renouvellement de ce statut? Vous voulez créer un plan d eau?

Plus en détail

PRÉFET DE L ARIÈGE. Arrêté inter-préfectoral portant autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d eau pour l irrigation agricole

PRÉFET DE L ARIÈGE. Arrêté inter-préfectoral portant autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d eau pour l irrigation agricole PRÉFET DE L ARIÈGE Direction départementale des territoires Service environnement risques Arrêté inter-préfectoral portant autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d eau pour l irrigation agricole

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES DISPOSITIONS GENERALES Ce règlement est établi conformément à l'article R.123.9 du Code de l'urbanisme. ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION Le présent règlement du Plan Local d Urbanisme s'applique à la totalité

Plus en détail

CHAPITRE 5. Certificat d'autorisation

CHAPITRE 5. Certificat d'autorisation CHAPITRE 5 Certificat d'autorisation CHAPITRE 5 CERTIFICAT D'AUTORISATION SECTION 1 CERTIFICAT D'AUTORISATION POUR FINS DIVERSES CERTIFICAT D'AUTORISATION 32 Toute personne désirant réaliser un projet

Plus en détail

NOR : DEVL1240962C. (Texte non paru au journal officiel) La ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie à

NOR : DEVL1240962C. (Texte non paru au journal officiel) La ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie à RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de l aménagement du logement et de la nature Direction de l eau et de la biodiversité Sous Direction

Plus en détail

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 Sommaire Les ICPE : - Déclaration - Autorisation - les enjeux de l'icpe - la réforme de l étude d'impact - la réforme de l enquête publique Articulation ICPE et Permis

Plus en détail

PREFET DE LA REGION AUVERGNE PREFET DU PUY-DE-DOME. Clermont-Ferrand, le AVIS DE L'AUTORITE ENVIRONNEMENTALE. Unité d'impression de films plastiques

PREFET DE LA REGION AUVERGNE PREFET DU PUY-DE-DOME. Clermont-Ferrand, le AVIS DE L'AUTORITE ENVIRONNEMENTALE. Unité d'impression de films plastiques PREFET DE LA REGION AUVERGNE PREFET DU PUY-DE-DOME Clermont-Ferrand, le 2 1 OCT. Z013 AVIS DE L'AUTORITE ENVIRONNEMENTALE Unité d'impression de films plastiques SIGOPLAST SN ZI de COURTANNE SAINT PAL DE

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES RESSOURCES EN EAU, EAU POTABLE ET MILIEUX AQUATIQUES

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES RESSOURCES EN EAU, EAU POTABLE ET MILIEUX AQUATIQUES MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES RESSOURCES EN EAU, EAU POTABLE ET MILIEUX AQUATIQUES Ligne 21-2 Gestion quantitative de l eau dans les activités économiques hors agricoles Années 2010 à

Plus en détail