Récit de voyage : À la conquête de Lyon Le 3 février dernier, douze étudiants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Récit de voyage : À la conquête de Lyon Le 3 février dernier, douze étudiants"

Transcription

1 Un 37 e programme! Page 2 Drame humanitaire : la logistique au premier plan Page 4 Bernard Duchesne remporte le Best Paper Award de l AFS Page 15 Pour contrer le blues du dentiste Page 8 Jacinthe Veillette : K.O. à l anorexie Page 16 Récit de voyage : À la conquête de Lyon Le 3 février dernier, douze étudiants et deux professeurs de l option Théâtre et médias, Pierre Legris et Michèle Dion, s envolaient pour la France afin de présenter une pièce dans le cadre d un festival international de théâtre étudiant à Lyon. L étudiante Annie Villemure nous raconte : Après six heures d avion et quatre mois de préparation, enfin la France C est après six heures d avion et quatre mois d attente que nous avons finalement mis les pieds à Paris. Nous avons pu visiter une foule d attraits touristiques : les Champs-Élysées, la Tour Eiffel, le Louvre, le Moulin Rouge et Montmartre En plus, nous avons assisté à trois pièces de théâtre. D abord, Les Naufragés du Fol Espoir, mise en scène par nulle autre qu Ariane Mnouchkine. Le lendemain, nous faisions partie du public du Théâtre de la Huchette, où nous avons pu admirer le jeu des acteurs dans deux pièces de Ionesco : La cantatrice chauve et La leçon. Pink Lady Puis, nous sommes partis en direction de Lyon où nous participions aux 21 es Rencontres Théâtrales de Lyon, communément appelées les Reuteuleus, où l on nous a réservé un accueil des plus chaleureux. C est avec enthousiasme que nous avons représenté le Québec avec la pièce Pink Lady, un collage de textes mis en scène par notre enseignante Michèle Dion. Nous avions déjà présenté la pièce en octobre au Théâtre du Cégep de Trois- Rivières, dans le cadre du Festival International de la Poésie. Nous avons dû adapter le scénario pour un nombre d élèves plus restreint et malgré le peu de temps que nous avons eu pour mettre le tout en scène, nous avons réussi à séduire le public français qui était très réceptif. Nous avons eu une semaine pour rencontrer des jeunes d un peu partout puisque des troupes du Togo, de la Serbie, de la Lettonie, de l Italie, de la Belgique et trois troupes françaises participaient au festival. Non seulement nous avons pu voir ce qu ils avaient préparé pour le festival, mais nous avons eu la chance de discuter avec eux tout au long La troupe de l option Théâtre et médias participe depuis dix ans aux Rencontres Théâtrales de Lyon. Pour cette dixième année, la troupe présentait Pink Lady, un collage de textes de théâtre et de poésie conçu et mis en scène par Michèle Dion et Diane-Andrée Bouchard. La troupe a profité du voyage pour visiter Paris. de la semaine. Ces rencontres ont donné lieu à des échanges culturels marquants et de belles amitiés se sont nouées durant la semaine. Le jeudi, notre troupe avait organisé une visite à l École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, où les étudiants ont présenté leur travail non seulement en interprétation, mais aussi dans le secteur technique : fabrication des décors et des costumes, les éclairages, etc. Nous sommes repartis avec le coeur gros, l accent français, et la tête pleine de souvenirs, puisque nous avons vécu ensemble des moments exceptionnels dont nous nous rappellerons toute notre vie. En plus des rencontres, cette expérience a renforcé entre nous les liens qui étaient déjà très forts, mais qui font désormais de nous une belle et grande famille. (Source : Annie Villemure, étudiante de l option Théâtre et médias)

2 AUx Études Un 37 e programme offert au Cégep de Trois-Rivières Dès l automne 2010, le Cégep offrira le DEC en Sciences informatiques et mathématiques. Ce programme préuniversitaire d une durée de deux ans offrira une formation scientifique en physique, en chimie, en mathématiques et en informatique. Ce nouveau programme propose ainsi à l étudiant une grille de cours en sciences, enrichie d un cours de mathématiques supplémentaire et de trois cours d informatique (principalement en programmation), sans oublier l apport bénéfique d un projet d intégration à la dernière session. Les finissants diplômés seront prêts à poursuivre des études universitaires dans les champs des sciences de l informatique, des mathématiques, du génie et de la plupart des programmes en sciences pures. Le Cégep de Trois-Rivières est le seul établissement collégial en Mauricie et au Centre-du- Québec à offrir Sciences informatiques et mathématiques. «Dans une société où tout évolue rapidement, le développement scientifique et technologique est étroitement lié à l informatique. Ce nouveau programme préuniversitaire ouvre plusieurs avenues à tout élève intéressé à contribuer à Cégeps en spectacle : nos gagnants! Liliane Pellerin et David Sévégny sont les grands gagnants de la finale locale de Cégeps en spectacle qui se tenait le 15 février au Théâtre du cégep. Ils ont séduit le jury avec deux chansons originales, écrites par Liliane et composées par les deux musiciens. Notons qu il s agit de la deuxième participation de Liliane Pellerin à Cégeps en spectacle : en 2008, elle s était rendue à la finale nationale dans un numéro original qui mariait la chanson et le théâtre. C est un numéro de théâtre qui a remporté la deuxième position. Tommy Joubert et Jolène Ruest ont interprété «L amour à très grande vitesse», un extrait d une pièce de Fr a n ç o i s A r c h a m b a u l t. Enfin, la troisième place a été décernée à Joannie Daviau et Myriam Maclure- Goulet dans un extrait de la comédie musicale «Mozart rock». L animation de la soirée a été à la hauteur des performances des artistes. Laury Huard et Kim Boutin, de «Dans une société où tout évolue rapidement, le développement scientifique et technologique est étroitement lié à l informatique. Ce nouveau programme préuniversitaire ouvre plusieurs avenues à tout élève intéressé à contribuer à l avancement des sciences». 2 l avancement des sciences», mentionne la directrice des études du Cégep de Trois-Rivières, madame Lucie Comeau. Puisque ce nouveau programme sera offert dès l automne 2010, les candidats intéressés doivent effectuer leur demande d admission en ligne, auprès du SRAM, en utilisant le code de programme 200.C0. Les préalables nécessaires à l entrée s avèrent les mêmes qu en Sciences de la nature : e Mathématiques : Technico-sciences de 5 secondaire ou Sciences naturelles de 5 e sec. ou Mathématiques 536 e Chimie de 5 sec. e Physique de 5 sec. Liliane Pellerin et David Sévégny, les gagnants de la finale locale de Cégeps en spectacle. l option Théâtre et médias, ont présenté les onze numéros de la soirée avec talent et originalité. Cette année, le jury était composé de messieurs Carl Blanchard, André Veilleux et André Beauchesne. Les gagnants, Liliane Pellerin et David Sévégny, représenteront le Cégep de Trois-Rivières lors de la finale régionale le 20 mars à Granby. Virginie Bertrand-Gaucher, technicienne en loisirs aux Services aux étudiants, les accompagnera. Félicitations à tous les participants!

3 AUx Études Le consul général des États-Unis rencontre nos étudiants David Fetter, consul général des États-Unis au Québec, a rencontré les étudiants des programmes Sciences, lettres et arts et Histoire et civilisation, le 12 février dernier, en compagnie des enseignants Pierre Letarte, Yves Bastarache et Gérald Gaudet sur une invitation spéciale de la députée de Trois-Rivières, Danielle St-Amand. Monsieur Fetter a profité de sa visite pour répondre aux questions des étudiants sur les fonctions de consul général des États-Unis au Québec. Il a également répondu à des questions traitant de la politique américaine, de l image projetée des États-Unis dans le monde, de l arrivée d Obama au pouvoir, du système de santé américain et bien sûr, de la sécurité intérieure. La commande était large pour M. Fetter. Il a d ailleurs précisé que pour être nommé aux fonctions de consul général, il vaut mieux avoir des connaissances élargies plutôt que spécifiques. Pour clore la rencontre, on lui a demandé s il avait déjà rencontré le président Barack Obama. En souriant, il a répondu : «Je n ai jamais rencontré de président de ma vie! Statistiquement, vous avez autant de chance que moi de le rencontrer.» L invité a su séduire l assis- Prix littéraire des collégiens : partager sa passion Un groupe composé d étudiantes et d étudiants du cégep vient de s embarquer pour un voyage littéraire passionnant : le Prix littéraire des collégiens. Leur capitaine est Rita Painchaud, enseignante au département de Littérature et communication, et c est dans le cadre du cours «Pratique de la communication» qu ils vivront l aventure : «Contrairement aux années passées, les activités auront lieu dans le cadre d un cours et non en activité parascolaire. Tous ces élèves aiment la lecture et ils ont choisi ce cours pour partager leur passion. Cela donne des échanges extrêmement stimulants» explique Rita Painchaud. Au cours des prochaines semaines, ces passionnés de lecture devront lire les cinq œuvres québécoises en lice, débattre de leur préférence entre eux, participer à des débats publics et rédiger des tance par sa prestance et la simplicité de ses propos. Après la rencontre, le directeur général du cégep, Christian Muckle, a remis à David Fetter un exemplaire du livre Cégep de Trois- Rivières - Histoires de savoirs et de passions dédicacé par l auteur Gérald Gaudet, enseignant en Littérature et communication. Par ordre alphabétique, les membres du jury du Prix littéraire des collégiens 2010 : Emil Archambault, Leftie Aube, Kassandre Bastarache, Sophie Anne Belisle, Sophie Bellemare-Langlois, Isabelle Bourcier Reid, Roxanne Brière, Bianca Carignan, Marie-Hélène Cloutier, Sébastien Cloutier, Marie- Hélène Côté, Lisa Deshaies, Michèle Doucet, Karine Dufresne, Laurie Gagnon, Annick Grégoire, Alexandre Grondin, Alexandra Hurtubise, Andrea L. Bellavance, Marc-Antoine Lamothe, Alexandra Lapointe, Marie-Pier Lemay, Jean-Philippe Letarte, Anne-Marie Lussier, Roxanne Martel Dionne, Catherine Morin, Dania Morin, Geneviève Pothier Bouchard, Philippe Tremblay- Perrin, Audrey Vallée, Carolane Viau. Ils sont encadrés dans leur tâche par l enseignante Rita Painchaud. critiques littéraires. Certaines de ces critiques seront publiées dans Le Nouvelliste. Les délibérations finales auront lieu au Salon du livre de Québec le 8 avril et le dévoilement du livre lauréat aura lieu le lendemain. D ici là, nos lecteurs auront lu plus d un millier de pages, confronté leurs opinions, partagé leur jugement et eu beaucoup de plaisir! 3

4 AUx Études Drame humanitaire : la logistique au premier plan Si l e s c a t a s t r o p h e s humanitaires telles que celle vécue par les Haïtiens depuis le séisme du 12 janvier émeuvent bien des gens, elles touchent de façon toute particulière les enseignantes et les élèves du département de Logistique du transport. Interpelées en tant que logisticiennes, Julie Robitaille et Caroline Milot voient dans cette tragédie un exemple concret de l importance de leur discipline : «Après les médecins, les logisticiens sont les experts les plus L enseignante Julie Robitaille en compagnie de quelques étudiants. recherchés dans ce genre de catastrophe» signale Julie Robitaille. Caroline renchérit : «Pour que les gens puissent aller porter assistance, il faut d abord qu ils puissent se rendre, et c est extrêmement complexe à planifier dans un contexte où les moyens de transport sont paralysés ou fonctionnent à moitié. Et c est sans compter toute la question de l approvisionnement» Des défis de taille, que les logisticiens doivent relever dans l urgence. Moins de 24 heures après le séisme, le Programme Alimentaire Mondial commençait déjà à fournir des denrées alimentaires aux sinistrés. Imaginez la planification nécessaire pour distribuer plus de 5,4 millions de rations alimentaires à près de personnes, à Port-au-Prince seulement! Tout un casse-tête! Et l expertise nécessaire à sa résolution est maîtrisée par les logisticiens. Caroline Milot et quelques élèves en logistique du transport qui ont vécu l expérience de l aide internationale lors d un voyage au Pérou l hiver dernier. Ils sont bien placés pour mesurer l importance du défi logistique que pose une catastrophe humanitaire comme celle que vivent les Haïtiens depuis le séisme du 12 janvier. Rappelons que la logistique consiste à gérer l ensemble des activités qui assurent que les bons produits soient disponibles au bon endroit, au bon moment, en bon état et au meilleur prix possible. Il n y a donc pas que les tragédies qui fournissent aux élèves en logistique une foule d exemples concrets : l organisation d évènements d envergure comme les Jeux olympiques leur montre aussi le genre de défi qu ils pourront relever en tant que logisticiens : planifier les déplacements, l hébergement, l alimentation, la sécurité de plusieurs centaines de personnes, sur plusieurs sites et dans plusieurs langues, voilà qui mérite une médaille! Un étudiant en métallurgie récolte les honneurs Simon Gosselin, étudiant de 3 e année en Technologie du génie métallurgique, s est mérité un prix important devant les étudiants de premier cycle de six universités québécoises. Simon a en effet reçu le «Prix de la Relève» du Regroupement stratégique sur la recherche en aluminium au Québec, le REGAL, dont le cégep fait partie. Il s est mérité les honneurs avec une affiche intitulée «Utilisation de la modélisation à la coulée basse pression de pièces minces». Simon a réalisé cette affiche à la suite des activités de recherche et développement auxquelles il a participé dans le cadre de son stage «Alternance travail-études» réalisé au CIFM du Cégep de Trois-Rivières. Cette récompense prestigieuse est d autant plus remarquable que Simon était en compétition avec des étudiants de premier cycle de six universités québécoises faisant partie du REGAL. Le Cégep de Trois- Rivières offre trois parcours en logistique : l AEC, le DEC et le DEC- Bac. Préparé en collaboration avec l UQTR, ce cheminement permet l obtention d un DEC en logistique du transport et un baccalauréat en administration des affaires en seulement quatre années d études. Simon Gosselin recevant le prix de la relève du REGAL des mains de Victor Songmene, responsable REGAL à l École de technologie supérieure de Montréal. 4

5 AUx Études Concours intercollégial Pédagogie-Environnement Deux équipes d étudiantes représentaient le Cégep de Trois- Rivières lors du Concours intercollégial Pédagogie- Environnement qui se t e n a i t a u Co l l è g e d e Rosemont les 19 et 20 février. Cinq étudiantes de 3 e année en Techniques de diététique, accompagnées de l enseignante Marie-Claude Bouffard, ont participé à cet évènement qui a pour objectif de stimuler l intérêt des étudiants pour les problématiques environnementales et de promouvoir le respect de notre patrimoine, la conservation des ressources naturelles et la responsabilisation de toutes et de tous à l égard de l environnement. Une vingtaine d équipes de différents cégeps à travers le Québec, tous programmes confondus, y présentaient des stands sur le thème de la pédagogie et de l environnement dans les quatre catégories suivantes : Recherche et expérimentation, Sensibilisation et éducation à l environnement, Engagement communautaire et entrepreneuriat et Programme de formation spécialisé en environnement. C est dans la catégorie Recherche et expérimentation que Myriam Bordeleau et Myriam Fleury ont présenté au public les fruits de leur travail de session intitulé «Cultiver l avenir». Dans la même catégorie, Julie Bédard, Vanessa Quirion et Nathalie Perreault ont pour leur part exposé «Évaluation d un menu pour CPE», un travail de session dans lequel elles ont évalué un menu estival de deux semaines pour une clientèle composée d enfants en bas âge dans un Centre de la petite enfance. Leur participation à ce concours s inscrivait dans le cadre du projet «Bon, propre et juste» qui introduit l approche écocitoyenne dans le programme de diététique et permet aux élèves de travailler avec les producteurs et les transformateurs locaux. L expérience a été très positive pour les participantes : «Le public qui assiste à ce concours est très intéressé et bien informé. Nos étudiantes ont eu à répondre à des questions pointues, à débattre des avantages et des désavantages de l alimentation locale. Depuis le début du projet, nous misons sur la nuance : nous prônons une démarche logique qui vise à conscientiser et invite à poser des gestes quand c est possible de le faire. Nos cinq étudiantes ont été très professionnelles dans leur présentation, leur argumentation était bien développée. Bref, elles ont porté plus loin notre message de sensibilisation et nous en sommes très fières!» témoigne Marie-Claude Bouffard. ART HIVERNAL Trois étudiantes du département d Arts plastiques ont participé aux concours de sculptures sur neige des carnavals de Québec et de Saint-Jean-Port-Joli. Sophie-Anne Belisle, qui en était à sa deuxième participation, a recruté ses collègues de classe Camille Bertrand et Raphaëlle Bertrand, ainsi qu une diplômée du programme, Émilie Adam, pour se lancer dans l aventure : «C est un gros projet d équipe qui demande beaucoup de préparation. Depuis novembre nous avons travaillé les croquis, les modèles réduits, le choix des outils Mais cela en vaut la peine puisque nous n avons pas souvent l occasion de travailler sur des projets monumentaux de 8 pieds de haut par 12 pieds de large!» Marie-Andrée Groarke, coordonnatrice du département d Arts plastiques, e s t b i e n f i è re d e l e u r audace : «Elles étaient de loin les plus jeunes participantes : elles se mesuraient à des professionnels qui s exercent depuis de nombreuses années. Elles sont allées chercher un bagage supplémentaire qui nourrira leur pratique artistique. De vraies artistes!» 5

6 AUx Études Épauler les jeunes dans leurs démarches entrepreneuriales Vous croyez que le mot «entrepreneuriat» ne s applique qu au monde des affaires? Parlez-en à Philippe Taillon, technicien en loisirs dont le rôle est de soutenir les étudiants dans leurs démarches entrepreneuriales. Pour Philippe, l entrepreneuriat est partout dans le collège. En effet, un entrepreneur est une personne qui est capable de transformer une idée ou une invention en une innovation réussie, une personne qui agit selon un besoin. Les étudiants en Techniques de génie mécanique l ont bien compris. Ils ont créé «Mécaniplus», un club entrepreneur étudiant dynamique qui s est donné pour mission d organiser des activités de réseautage et d orientation professionnelle profitables aux étudiants de ce département. Concours québécois en entrepreneuriat Philippe Taillon, technicien en loisirs volet entrepreneuriat, est là pour épauler les jeunes dans leurs démarches entrepreneuriales et les invite à s inscrire au Concours québécois en entrepreneuriat Les membres du Club entrepreneur étudiant Mécaniplus : Jonathan Harnois, Anthony Nadeau, Olivier Fugère, Yanick Trudel, Anthony Beaudoin, Martin Gélinas, Raphaël Lachapelle, Marc-Olivier Gagnon, Pier-Luc Laforge-Garant. Les étudiants organisant une semaine de sensibilisation, une conférence pour leur programme ou même un «lan-party» pour leur technique sont tous éligibles au Concours québécois en entrepreneuriat. Ce concours leur permet de s afficher, d afficher leur technique et leur cégep sur la scène locale, régionale ou même nationale. Vous cherchez à dynamiser votre programme ou votre classe? À faire rayonner votre technique ou vos activités? Vous avez un désir d initier vos étudiants au domaine entrepreneurial? Un club entrepreneur étudiant est la solution. Philippe Taillon est là pour soutenir les élèves intéressés par cette démarche. N hésitez pas à le contacter! Pour plus d informations : poste 2525 L écho du LAC : émission de radio étudiante Le programme Littérature, arts et communication (LAC) met à profit les studios d enregistrement du collège et crée L Écho du LAC, une émission de radio mensuelle. C est Néné Diallo, étudiante de 2 e année du LAC qui a monté le projet en compagnie de l enseignante du cours Techniques des médias, Jessica Jutras. L émission à caractère culturel est disponible sur le site Web départemental (http://lac.litterature.cegeptr.qc.ca/). Les chroniqueurs, des étudiants du LAC, sont invités à critiquer la sortie de nouveaux CD et DVD, les films à l affiche au cinéma, les publications récentes, les spectacles et les expositions. Les étudiants sont confrontés à la réalité du direct car l enregistrement se déroule en continu. Jessica Jutras, Andréa Bellavance, Néné Diallo et Éric Roberge. Pour la première émission, Néné Diallo fait découvrir le nouvel album de Nicolas Pellerin (Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs). Néné a demandé à Andréa Bellavance d agir à titre de première Néné Diallo en compagnie d Andréa Bellavance. chroniqueuse pour faire la critique du livre Maléficium de Martine Desjardins. Questionné sur l avenir de ce projet, le coordonnateur du département, Éric Roberge, veut donner une part plus importante au volet communication du programme tout en offrant aux élèves de première année une expérience radiophonique. Idéalement, il aimerait une fréquence d une émission aux trois semaines. 6

7 AUx Études LAISSER SON EMPREINTE Les Services de psychologie, de santé et de sexologie ont souligné la semaine de la santé affective et sexuelle en permettant à plusieurs personnes du cégep de laisser leur empreinte L activité, qui s est tenue aux cafétérias des Sciences et des Humanités les 9 et 11 février, voulait susciter la réflexion sur l importance des liens que nous tissons avec ceux qui nous entourent : «Que ce soit dans le cadre d une relation d amitié, de travail ou d amour, nous avons tous un impact sur les autres, nous laissons nos traces. Certaines de ces empreintes sont très significatives et perdurent dans le temps, peu importe la durée de la relation. En tant qu individu, quelle sorte d empreinte souhaitons-nous laisser? C est un peu le sens de la réflexion que nous voulions provoquer», explique l une des organisatrices, la psychologue Ginette Munger. Installées dans les deux cafétérias, Ginette et ses collègues, Isabelle Borduas (sexologue), Sylvie Lachance (infirmière) et Isabelle Marchand (interne au doctorat en psychologie), rencontraient les passantes et les passants et les invitaient à laisser leur empreinte digitale sur une feuille d arbre. Chaque personne installait ensuite sa feuille sur un arbre. Défeuillé en début d activité, l arbre s est ainsi retrouvé tout garni à la fin de la journée. En plus de pouvoir échanger avec les organisatrices, les passants pouvaient écouter le film d animation L Homme qui plantait des arbres. L activité a été l occasion de réfléchir sur l impact de nos actions et de notre manière d entrer en relation avec les autres. Les organisatrices de l activité : Sylvie Lachance, infirmière, Ginette Munger, psychologue, Isabelle Borduas, sexologue et Isabelle Marchand, interne au doctorat en psychologie. Les Figeacois au Québec Du 16 au 31 janvier, le département de Génie mécanique a accueilli huit étudiants et deux enseignants français. Cette visite a eu lieu dans le cadre d un échange pédagogique avec l IUT (Institut universitaire de technologie) de Figeac et fait suite au voyage que les étudiants de Techniques de génie mécanique ont effectué en octobre dernier, en compagnie des enseignants Yves Noël et Joël Beauchemin. L un des objectifs de cet échange est de permettre aux étudiants de parfaire leur formation avec les méthodes nord-américaines du milieu de l ingénierie mécanique afin de mieux les préparer aux enjeux de la mondialisation des marchés. Les participants ont assisté à quelques cours, mais ont fait aussi plusieurs visites industrielles d entreprises spécialisées en conception et en fabrication mécanique. Nos visiteurs étaient reçus et hébergés par leur correspondant respectif. Cet échange comportait aussi une portion «voyage éducatif» qui a permis aux participants de s adonner aux joies de l hiver québécois. (Source : Yves Noël, enseignant) 7

8 AUx Études Pour contrer le blues du dentiste : une clinique dentaire hors de l ordinaire «Ici, on est bien dorloté» Ce n est pas dans la salle d attente d un centre de thalassothérapie que j ai entendu cette phrase, mais bien dans celle d une clinique d hygiène dentaire! Étonnant vous trouvez? C est que vous ne connaissez pas la clinique dentaire du Cégep de Trois-Rivières. La clinique, qui existe depuis 1976, offre à ses clients un service professionnel des plus attentionnés. La raison est simple : chaque client est examiné par un élève stagiaire en Techniques d hygiène dentaire et par un enseignant du département, lui-même hygiéniste dentaire ou dentiste. Madame Françoise Martin, qui est cliente depuis plus de cinq ans, apprécie cette prévenance. Souriante et détendue, elle confie : «J aime venir ici parce qu on prend le temps de bien m expliquer les choses, de me donner des trucs aussi. En plus, je trouve que le détartrage est fait avec un plus grand soin que dans les cliniques privées que j ai fréquentées. Et ça me fait plaisir de penser que je contribue à la formation des futures hygiénistes dentaires!» À ses côtés, Annie Beaumier, qui terminera son DEC au printemps, renchérit : «Pour nous, c est précieux de pouvoir compter sur des clients comme madame Martin. Plus on voit de bouches, mieux on peut exercer notre œil à déceler ce qui est normal et anormal. Cela nous permet aussi d être en contact avec une variété de cas problèmes et de rencontrer différentes personnalités. C est le meilleur moyen de nous préparer au marché du travail.» Quelques places encore Le travail des stagiaires est supervisé par des enseignants hygiénistes et dentistes. Ici, la coordonnatrice de la clinique Lynda Gagnon, le Dr Michel Brière en compagnie des étudiantes Cynthia Guérin et Valérie Leclerc. Les places disponibles à la clinique varient selon le nombre de stagiaires : «Cette année, nous avons une grosse cohorte de trente-trois finissantes. Cela signifie que nous devons augmenter notre clientèle pour pouvoir combler tous les stages» explique Lynda Gagnon. Elle lance donc un appel à tous. La clinique est ouverte du lundi au jeudi. Il faut être disponible pour les rendez-vous de l avant-midi de 8 h 15 à 11 h et pour ceux de l après-midi de 13 h 15 à 16 h. Plus d informations à cegeptr.qc.ca section Services à la population. Pour obtenir un rendez-vous, téléphonez au La clinique d hygiène dentaire se trouve au local SE-1075 du pavillon des Sciences, rue De Courval. Madame Françoise Martin, une cliente fidèle, en compagnie de la finissante Annie Beaumier. Prendre le temps La coordonnatrice de la clinique dentaire, l enseignante Lynda Gagnon, confirme que les clients sont bien choyés. En plus de tous les traitements offerts dans une clinique privée, examen buccal sommaire, détartrage et polissage, ils reçoivent un enseignement personnalisé des mesures préventives, un extra qui rassure grandement les gens plus craintifs. Autre avantage : le coût d une consultation est de 25 $ c est-à-dire une économie de près de 75 % par rapport au même traitement en clinique privée. En contrepartie, il faut avoir le temps : «Nous rappelons aux clients que c est une clinique d enseignement et qu il faut laisser le temps aux stagiaires de bien faire les choses. C est un métier très exigeant sur le plan physique. On s assure que les élèves en apprentissage respectent bien toutes les règles de sécurité, tant pour leur santé que pour celle des patients. Enfin, l examen est encadré par un enseignant qui revoit avec le stagiaire toutes les étapes du travail. Tout cela demande du temps et les clients doivent prévoir deux à trois séances pour un traitement.» Malgré tout, la clinique compte sur une clientèle fidèle, heureuse d être traitée aux petits soins par une équipe dévouée. 8

9 AU courant M. Guy Haarscher ouvrira les activités du colloque Une cité pour l Homme qui se tiendra au Cégep de Trois-Rivières du 2 au 4 juin sous le thème La cité et les arts. Professeur à la Faculté de Philosophie et Lettres et à la Faculté de Droit de l Université libre de Bruxelles, M. Haarscher présentera une conférence intitulée La censure et les arts. Colloque Une cité pour l Homme : DEUX CONFÉRENCIERS RENOMMÉS Penseur de renommée internationale, Guy Haarscher est récipiendaire du Prix des Droits de l Homme de la Communauté française de Belgique, en 1989, pour son ouvrage Philosophie des droits de l homme, et du Prix Duculot de l Académie Royale de Belgique, pour son essai L ontologie de Marx, en M. Haarscher est un auteur prolifique qui a donné des conférences à travers le monde, de Kyoto à Budapest en passant par Genève, Tel-Aviv, Berlin, Paris, Prague, Venise, New-York et Madrid, en plus d être accueilli comme professeur invité dans des universités prestigieuses. À n en pas douter, si les idées de M. Haarscher voyagent autant, c est qu elles ouvrent des horizons et permettent de mieux comprendre les grands défis des démocraties modernes. Christine Bauer : la relation art/politique Par ailleurs, Christine Bauer, maitre de conférences à l Université d Évry et spécialiste de la communication, sera également au nombre des conférenciers. Elle creusera la question de l art et du politique à partir de l exemple d un cas concret, celui du «104» où la mairie de Paris a mis en place un centre contemporain de création artistique (toutes disciplines confondues) pour tenter de reconfigurer l un de ses quartiers parmi les plus défavorisés (le 19 e arrondissement). Ce cas fort intéressant permettra d approfondir les questions sur les fils qui existent entre la cité, le politique et la création artistique. Outre les conférences, Une cité pour l Homme présentera des ateliers et des forums et couronnera des collégiens qui se seront démarqués par leur travail d écriture et de présentation audiovisuelle sur le thème du colloque. Sous la responsabilité conjointe des Cégeps de Trois-Rivières, de Sainte-Foy et du Collège Laflèche de Trois-Rivières, le colloque réunira philosophes, artistes, enseignants, élèves et citoyens souhaitant réfléchir et échanger. S exprimer par l écriture ou la vidéo : Le colloque offre $ en prix par le biais d un concours qui s adresse aux collégiens et collégiennes désirant s exprimer sur l une des questions suivantes : L art n est-il que le reflet de son époque? L art contribue-t-il à humaniser notre monde? L art doit-il être censuré? Pour participer, deux modes d expression sont possibles : la rédaction (entre 1500 et 2000 mots) ou la production d une vidéo (entre 3 et 4 minutes) $ en prix C est une invitation à prendre la parole, à dire ce qui nous anime à vivre ensemble, à affirmer ce qui devrait être fait ou pensé. Notez qu un même étudiant ne peut s inscrire aux deux concours. Pour informations : , poste

10 AU courant CIFM : La simulation au profit de l industrie cinématographique L expertise du Centre intégré de fonderie et de métallurgie continue de faire la manchette. En effet, au cours des derniers mois, les recherches menées par l équipe du CIFM ont eu des échos dans le milieu métallurgique, tant sur le plan local que continental. Une équipe, menée par Franco Chiesa, directeur scientifique du CIFM et Jocelyn Baril, directeur général de l entreprise trifluvienne TMA, a accompli une percée majeure au profit de la compagnie québécoise Pixellexis. Cette dernière se spécialise dans le matériel numérique pour l industrie du cinéma et de la vidéo. L entreprise souhaitait que le design de la grille frontale de l un des appareils qu elle met en marché soit à l image de son logo. L équipe CIFM-TMA a réussi à produire la pièce dans des délais très serrés, et ce, à un coût quatre fois moins élevé que la méthode traditionnelle par usinage. Ce travail, qui demande une extrême précision, a été réalisé grâce à la simulation, aussi appelée modélisation numérique, qui permet d analyser la séquence de remplissage d un moule et de solidification du métal avant même de fabriquer la pièce. Basse pression sur l aluminium, un article paru dans DÉCOUVRIR, la revue scientifique francophone canadienne par excellence, porte sur le défi que soulevait la réalisation de cette pièce mince et complexe. Star of de show La pièce a aussi été déclarée «Star of the show» dans le magazine américain Engineered Cast Solutions, publié à l occasion du plus récent congrès de l American Foundry Society, qui se tenait à Las Vegas au printemps dernier. L article reprend en détail les étapes de cette percée technico-commerciale réalisée dans le cadre du partenariat CIFM-TMA. Pour le directeur scientifique du CIFM, Franco Chiesa, ces deux articles témoignent bien du rayonnement des recherches effectuées au CIFM. Le REGAL, fer de lance de la recherche sur l aluminium au Québec Ce genre de réussite démontre toute la pertinence de la présence du CIFM au sein du REGAL, un regroupement stratégique de recherche sur l aluminium dont font partie six universités et un seul cégep, celui de Trois-Rivières. Le CIFM apporte au REGAL une contribution unique dans le domaine des procédés de moulage de l aluminium. Soulignons d ailleurs que le Cégep de Trois- La grille frontale de l appareil que la compagnie québécoise PIXELLEXIS voulait reproduire à l effigie de son logo. Jocelyn Baril, directeur général de l entreprise trifluvienne TMA et diplômé du cégep en métallurgie, montrant les pièces réalisées en collaboration avec Franco Chiesa, le directeur scientifique du CIFM. Rivières sera l hôte, en avril prochain, de l assemblée annuelle des membres REGAL qui réunira une cinquantaine d universitaires. Ils seront reçus au pavillon des Humanités et dans les nouvelles installations du CIFM, au parc industriel des Hautes-Forges. À propos du CIFM Rappelons que le CIFM est un Centre collégial de transfert technologique (CCTT) attaché au Cégep de Trois-Rivières dont la mission est de faire le lien entre l enseignement professionnel et le milieu industriel. Environ dix personnes y travaillent. En appui à ce personnel, des professeurs du département de Génie métallurgique du Cégep de Trois-Rivières sont partiellement dégagés de leur tâche d enseignement pour piloter des projets spécifiques, ce qui permet aux étudiants de s impliquer dans des activités à la fine pointe du développement technologique. Cette interface entre l enseignement professionnel et le milieu industriel est d ailleurs la raison d être des CCTT. Le Cégep de Trois-Rivières dispose de trois centres collégiaux de transfert de technologie, un en pâtes et papiers (CSPP), un en télécommunications (C2T3) et un en métallurgie (CIFM). 10

11 AU courant Techni.ca, télécom et réseaux collabore à l implantation de sites cellulaires dans le Grand Nord echni.ca télécom & réseaux, une T division des Services aux entreprises du Cégep de Trois-Rivières, est à l origine des premiers appels cellulaires dans les villes de Churchill Falls au Labrador et de Kuujjuaq dans le Nord-du-Québec. En collaboration avec le fournisseur de services cellulaires Omniglobe, Techni.ca a procédé à la mise en service des sites, ainsi qu à la formation de certains résidants de ces communautés qui assisteront le fournisseur de services dans le futur. Ces centres éloignés ont pour la première fois accès aux services de voix et de messagerie texte sans fil. Les sites mis en service forment le dernier maillon d un réseau complexe. Les équipements installés fonctionnent tous en mode IP. Louis Houbart, spécialiste en télécommunication Une fois tout le système installé et fonctionnel, Louis Houbart, spécialiste en télécommunication sans fil chez Techni.ca, a effectué le premier appel cellulaire, en passant par un lien satellite, pour rejoindre Pascal Gagnon, directeur de Techni.ca à Montréal. Le site de Churchill Falls a été mis en service en novembre tandis que la communauté de Kuujjuaq a pu faire ses premiers appels juste avant Noël. L installation de ce site s est fait dans des conditions hivernales incluant blizzards et températures de -24 C sans compter le facteur vent! Un début d année prometteur pour la machine expérimentale du CIPP Lors du dernier Congrès annuel de l Association technique des pâtes et papiers du Canada (ATPPC), le CSPP a fait une présentation scientifique conjointement avec un de ses partenaires, la Chaire de recherche industrielle Ciba. Il s agit d un premier article scientifique faisant état de résultats d essais réalisés sur la nouvelle machine à papier pilote du CIPP. Ces essais réalisés en 2009 à une vitesse de fonctionnement de 500 m/min ont démontré la capacité de la machine à effectuer des expériences de pointe en vue d améliorer les papiers usuels ou à développer de nouveaux types de papiers innovateurs. Cette présentation a attiré l attention des éditeurs du magazine Pulp & Paper Canada qui ont fait paraître sur leur site un résumé de l article qu ils ont intitulé «Filler in newsprint: Pilot project paves the way». Ce résumé présente les conclusions de l étude du CIPP et souligne l importance des essais pilotes sur les machines à papier expérimentales. L article intégral de la présentation scientifique devrait être publié dans le Pulp & Paper Canada au cours des prochains mois. La réalisation de tels essais sur la machine à papier du CIPP est rendue possible grâce à toute l équipe de techniciens et de chercheurs du CSPP qui est dédiée à ce secteur. L équipe de la machine : Annie Trudeau, Isabelle Gagné, Daniel Thiboutot, Jean Paradis, Simon Fréchette-Gélinas et Michel Proulx. Déjà, les répercussions de cet article semblent se faire sentir puisque malgré la récession et les difficultés de l industrie papetière, d autres projets de développement impliquant l opération de la machine expérimentale du CIPP sont déjà en préparation. 11

12 AU courant En route vers la Lune! La communauté collégiale du Cégep de Trois-Rivières est en route vers la Lune! En effet, le 15 février dernier, les étudiants et les employés ont entrepris un défi qui devrait leur permettre de parcourir symboliquement les km qui séparent la Terre de la Lune. Le Cégep de Trois-Rivières fait de la santé une de ses priorités institutionnelles et se lance dans le Défi santé. De gauche à droite : Ginette Munger, psychologue, membre du comité organisateur, Caroline Tessier, étudiante, membre du comité organisateur, Benoît Lafond, enseignant de mathématiques, porte-parole du Défi et Yvon Courchesne, enseignant d éducation physique. Pendant les dix semaines du Défi santé, les participants inscrivent le temps consacré à leurs activités physiques, personnelles ou collectives, dans un logiciel. Le temps et l intensité des activités physiques sont alors convertis en une mesure appelée kilomètre-santé. À la fin du défi, nous pourrons obtenir la totalité des kilomètres-santé réalisés par les participants. Au moment d écrire ces lignes, 783 personnes étaient inscrites au Défi santé, dans 310 équipes, signe que le mouvement est bien enclenché. Il faut s en réjouir puisque, comme l a bien expliqué l enseignant en éducation physique Yvon Courchesne, le plus difficile est de commencer : «Tout le monde sait que l activité physique est favorable à la santé. La difficulté, c est de se mettre en marche : on a toujours de bonnes Le dynamique département de Mathématiques, digne porte-parole du Défi santé 2010! raisons pour remettre à plus tard. Le Défi santé est une bonne motivation pour passer à l action et intégrer l activité physique dans notre quotidien. Et une fois que le processus est engagé, les autres bonnes habitudes de vie vont de soi : bien manger, cesser de fumer, équilibrer sa vie Tout ça mène à un meilleur bien-être.» Des porte-paroles modèles Au Cégep de Trois-Rivières, ce n est un secret pour personne : les enseignantes et les enseignants du département de Mathématiques sont des gens qui bougent. Badminton, volleyball, natation, marche, hockey : la forme et l action font partie de leur quotidien. C est donc tout naturellement que le comité organisateur a demandé à ce département dynamique de porter la flamme du Défi santé 2010 : «Tous les enseignants de notre département sont actifs physiquement, et ce, dans différentes sphères d activité. Mais nous avons en plus une tradition départementale : nous pratiquons le badminton trois midis par semaine. Ces moments nous permettent à la fois de libérer le stress lié à notre profession et de souder les liens entre les collègues. C est donc avec fierté que nous avons accepté de porter le flambeau du Défi santé parce que nous croyons fermement aux bienfaits de l activité physique dans notre quotidien.» explique Benoît Lafond, enseignant au département de Mathématiques. Le Défi santé se poursuit jusqu au 25 avril et il est toujours temps de s inscrire en cliquant sur le logo du Défi, en page d accueil du site Web du cégep : cegeptr.qc.ca. 12

13 AU courant Diablos de décembre 2009 et janvier 2010 La Corporation Les Diablos est heureuse de vous présenter la Diablos et l Espoir Diablos des mois de décembre et janvier : Diablos du mois : Marie-Christine Gravel, volleyball féminin AAA Il faut voir Marie-Christine à l oeuvre : classée 2 e meilleure marqueuse de la ligue, toute action confondue, elle a compté plus de 70 points pour l équipe en décembre! Capitaine de son équipe, elle présente un leadership hors du commun, doublé d une attitude de fonceuse infatigable : elle exige toujours le meilleur d elle-même ainsi que de ses coéquipières. Elle demeure malgré tout très ouverte aux conseils et veut toujours en apprendre davantage. Son entraîneure, Audrey Girard, apprécie grandement les forces de cette athlète : «Curieuse de nature, Marie-Christine a eu un impact très positif pour le développement de notre équipe ainsi que le développement régional. Elle prend régulièrement des informations sur les L espoir Diablos Pierre-Olivier Côté et la Diablos du mois Marie-Christine Gravel entourent Daniel Tessier, coordonnateur à la Direction des services aux étudiants du Cégep de Trois-Rivières. autres structures québécoises et nous en fait part. Grâce à elle, l équipe des Diablos a pris beaucoup de maturité au cours de ces trois dernières années.» Marie-Christine, qui fait également partie de l équipe du Québec en volleyball de plage, terminera ses études collégiales au printemps. Nous lui souhaitons la meilleure des chances dans la poursuite de sa carrière. L espoir Diablos : Pierre-Olivier Côté de l Institut Secondaire Kerenna, basketball masculin juvénile BB Évoluant à la position de garde, Pierre- Olivier est la pierre angulaire de son équipe, tant à l offensive qu à la défensive. Seul joueur finissant de sa jeune équipe, il assure le leadership de main de maitre. Travailleur acharné, autant en séance d entraînement qu en match, il sait donner l exemple à ses coéquipiers. Pierre-Olivier désire poursuivre ses études collégiales en Sciences de la nature $ pour Haïti Du 14 au 29 janvier, la communauté collégiale du Cégep de Trois- Rivières s est mobilisée afin de ramasser des dons pour venir en aide à la population d Haïti. Les membres du personnel, les trois exécutifs syndicaux ainsi que les étudiants et les étudiantes ont participé à cette collecte. Pour sa part, le personnel de la cafétéria a versé la somme des pourboires recueillis aux caisses pendant une semaine. À ces généreuses contributions, la Direction du collège a ajouté un don de $. Au total, c est donc $ qui ont été remis à l organisme Médecins sans frontières. De gauche à droite : Éric Désilets, représentant du Syndicat des enseignants, Karine Robichaud, représentante du Syndicat des employés de soutien, Danny Mortier, représentant du Syndicat des travailleuses et travailleurs pour les Services alimentaires Compass, Catherine Bouchard, représentante du Syndicat des professionnels, Christian Muckle, directeur général et Caroline Lang, représentante de l Association générale des étudiants. Rapport annuel Le rapport annuel d u collège est en ligne dans la section Nos publications du site Internet. Quelques RAPPORT ANNUEL versions imprimées sont aussi disponibles au Service des communications. 3500, rue De Courval, C.P. 97, Trois-Rivières, (Québec) G9A 5E6 Téléphone : cegeptr.qc.ca Le rapport présente les grands dossiers et évènements qui ont marqué l année Il a été réalisé par le Service des communications à partir des rapports d activités des différents services et du bilan de la Direction générale. Il comprend également la liste des objets des réinvestissements provincial et fédéral attribués au collège pour soutenir le développement de l enseignement supérieur. 13

14 AUPRÈS DE VOUS Sarah Désaulniers : le plaisir de jouer avec les mots C est à Sarah Désaulniers qu on a confié cette année la mission de rédiger la dictée de la Francofête. L enseignante en littérature a relevé le défi avec plaisir un plaisir qu elle nous invite à partager en participant à la dictée, le jeudi 25 mars à l amphithéâtre du pavillon des Sciences (SA- 3035). Sarah devait construire son texte autour de dix mots imposés : «J ai abordé l exercice comme un casse-tête : j avais devant moi des morceaux disparates, qu il fallait assembler de façon cohérente par un lien invisible pour que les coutures ne paraissent pas.» Sarah, qui avait déjà expérimenté ce genre de rédaction dans un cours à l université, a aimé l exercice : «Le plus dur a été de trouver la clé pour organiser tout ça, de monter le squelette. Ensuite tout a coulé de source, c était très agréable.» Bourgeon d angoisse Restait à choisir un titre à la dictée, un grand défi pour Sarah qui a finalement trouvé les mots qu il fallait pour piquer notre intérêt : Bourgeon d angoisse. Comme le titre, le reste de la dictée est enrobé de mystère. N essayez pas d en savoir plus maintenant, il faudra participer à la dictée pour connaître la vraie nature de ce Quelques mots sur l auteur : Sarah Désaulniers a obtenu son diplôme du Cégep de Trois-Rivières en Étudiante en Langues, c est dans un cours de Ronald Léger qu elle a découvert sa passion pour la littérature et qu elle a décidé de poursuivre ses études dans ce domaine à l UQTR. Grande voyageuse, Sarah considère que son DEC en Langues lui a ouvert les portes du monde en lui permettant de partir à la rencontre d autres cultures. Celle qui a déjà visité plusieurs pays d Europe, se prépare à vivre cet été une autre belle aventure puisqu elle visitera l Angleterre et l Irlande. bourgeon d angoisse. Tenter d en savoir plus, c est se frapper à un mur En insistant un peu, on obtient ce dernier commentaire : «C est une dictée trompeuse : elle a l air plus simple qu elle ne l est réellement» Vous êtes avertis : il ne faudra pas se laisser berner par la simplicité apparente de ce texte mystérieux ni se laisser submerger par l angoisse! En effet, la dictée de la Francofête est avant tout un jeu pour célébrer ensemble la langue française. Comme le dit si bien Colette Ruest, qui organise la dictée depuis six ans : «Pas besoin d être un champion ou une championne pour célébrer le plaisir des mots!» C est donc un rendez-vous que vous lancent Colette et Sarah. Pas besoin d être expert ou experte pour relever l amical défi linguistique de la dictée concours : il y aura autant de prix de participation que d excellence et vous pourrez même corriger votre propre copie. Quelques feuilles lignées, votre crayon préféré, une gomme à effacer ou du ruban correcteur et votre bonne humeur, voilà tout ce dont vous avez besoin! Soyez là, le jeudi 25 mars à 11 h 30 à l amphithéâtre du pavillon des Sciences (SA-3035). La dictée sera lue par le directeur général, M. Christian Muckle. La dictée selon Marie-Andrée Groarke, enseignante Histoire de l art Pourquoi participer à une dictée? Comme le prescrit une écriture de type classique, ma réponse se subdivise en trois sections : 1 - Parce que je suis du genre à aimer les aventures policières du style «Bones, CSI ou Agatha Christie». J aime trouver l auteur du meurtre ou la cause de l énigme. Chercher me passionne. En français, j aime trouver l erreur dans un texte ou un mot. Cela comble mon goût de la recherche et m amuse. 2 - Parce que, pour éviter toute confusion, il faut toujours être clair, tant à l oral qu à l écrit. Dans notre société (et nos couples), je crois qu il y a beaucoup de malentendus juste parce que les gens n accordent pas la même signification aux mots qu ils utilisent. Pour être clair, un texte doit contenir des mots justes et des phrases simples. 3 - Parce qu un texte bien rédigé et sans fautes c est «beau». J aime le beau en tout et je ferai de mon mieux pour atteindre la perfection scripturale. Franco Chiesa, directeur scientifique, CIFM Un peu comme Foglia, je suis un obsédé des méthodes des vieux pays où l école était gratuite, laïque et obligatoire; à une époque où on marchait à la dictée et au coup de pied au derrière. Comme beaucoup de perversions, la manie de l orthographe juste m apporte beaucoup de jouissances, des plus banales aux plus raffinées. Lucie Hébert, agente de bureau, Services financiers J aime la langue française : sa complexité m enchante. Pour moi, notre langue française est très mathématique et logique. Toutes ses règles m enchantent parce qu elles me demandent d être éveillée, de me vérifier encore et encore, de me surpasser, il y en a tellement à retenir. Elle est aussi magique, tout ce qu on peut exprimer avec de simples mots, oui, c est magique 14

15 AUPRÈS DE VOUS Bernard Duchesne remporte le «Best Paper Award» de l AFS Le professeur-chercheur Bernard Duchesne est le premier Québécois à recevoir le Best Paper Award de l American Foundry Society, dans la division magnésium. Ce prix prestigieux, qui récompense le meilleur article scientifique de 2009 dans le domaine de la fonderie (division magnésium), lui sera remis en mars à Orlando. L article, intitulé Experience in Casting Magnesium AE44 in Sand and Permanent Molds, rend compte d une recherche effectuée au CIFM par une équipe composée de Bernard Duchesne, Jérémy Carignan, technicien en travaux pratiques, Franco Chiesa, directeur scientifique, Guy Morin, formateur-chercheur (absent sur la photo) et Jocelyn Baril, directeur de TMA et diplômé du cégep en Métallurgie. Les travaux portaient sur l AE44, un alliage de magnésium, d aluminium et de terres rares. L équipe de scientifiques cherchait comment améliorer, par des traitements thermiques, les propriétés mécaniques de cet alliage léger, convoité par l industrie automobile : «La recherche a démontré que cet alliage ne peut pas être traité thermiquement» explique Bernard Duchesne. «C était assez osé comme démarche, nous sortions des sentiers battus. Il n est pas fréquent que des articles scientifiques démontrent que la recherche n a pas donné les résultats escomptés Cependant, quand nous avons présenté les résultats au congrès de l AFS, à Las Vegas en 2009, nous avons senti, Franco et moi, un grand intérêt dans l assistance. Les questions étaient nombreuses. Mais je ne pensais vraiment pas que nous remporterions le Best Paper Award», ajoute-t-il. Reconnaissance du milieu La récompense est de taille puisqu elle est attribuée par l organisme de référence dans le monde de la fonderie : publication de livres et d articles, présentation de conférences scientifiques, formations spécialisées, l American Foundry Society chapeaute toutes les activités d importance dans ce domaine. Son 114 e congrès annuel aura lieu les 19, 20 et 21 mars prochains en Floride et c est à ce moment que Bernard Duchesne Bernard Duchesne : le maillage des passions recevra les honneurs, devant la communauté scientifique : «Par ce prix, notre travail est reconnu et c est extrêmement motivant. D autant que c est un travail d équipe : trois étudiants ont été impliqués dans cette recherche; nous avons eu une aide précieuse de nos collègues enseignants, particulièrement ceux du département de Génie mécanique; enfin, il faut souligner que nous avons toujours reçu le soutien de la direction du cégep. Bref, cet honneur rejaillit sur tout le collège.» Quand Bernard Duchesne parle de son département, il dit «Chez nous» Cela montre bien l attachement profond de cet homme pour la métallurgie comme pour l enseignement : «D aussi loin que je me souvienne, j ai voulu enseigner. Même après 27 ans de carrière, je conserve le même plaisir à le faire, je suis toujours heureux d entrer en classe, de retrouver les étudiants.» Son intérêt pour la métallurgie est tout aussi durable. D abord amoureux des mathématiques, il s est découvert ensuite une passion pour les matériaux. Le génie métallurgique lui offre l alliage parfait entre ces deux disciplines : «La métallurgie, c est bien plus que de couler ou de souder une pièce : on répond à des besoins : alléger un bloc moteur pour réduire la consommation d essence d un véhicule par exemple. Les besoins des gens passent par les matériaux. Alors, le métallurgiste cherche comment trouver les bons alliages, comment améliorer les propriétés mécaniques, la résistance à la corrosion, pour en arriver à des pièces fiables. Quand tu vas faire du ski au Mont Ste-Anne, tu veux avoir confiance dans le câble du remonte-pente, mais tu n as pas conscience qu il y a des métallurgistes derrière ça. On retrouve le métallurgiste dans tous les domaines : dans l aéronautique, dans le nucléaire, dans le transport en commun, dans le monde du sport... c est illimité. Le gros problème c est que le domaine est méconnu. Ma mère ne sait pas trop ce que je fais encore C est comme ça même ici dans la collectivité : nos activités restent mystérieuses pour la majorité. C est une des raisons qui expliquent que les élèves ne se bousculent pas à nos portes Pourtant, quand ils y goûtent, ils adorent ça, comme nous!» Bernard est aussi «amoureux fou» du vélo. Natif du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les montées ne l effraient pas et il roule annuellement environ 6500 km : «Le vélo c est comme la vie : dur. Si tu ne pédales pas, tu n avanceras pas; et tout te dit d arrêter : ce n est pas chaud aujourd hui, on dirait qu il va mouiller, j ai une petite douleur au genou Mais si tu veux aller quelque part, faut que tu partes. Comme pour le travail, le vélo me procure du plaisir. Mentalement, ça me libère, me permet de penser à mes projets, de réfléchir clairement C est une vraie gâterie surtout en revenant de St-Élie-de-Caxton, après l effort de l aller avec le vent contraire quand je reviens le vent dans le dos et que je peux apprécier le paysage» Alors quand vous verrez passer Bernard, le sourire aux lèvres sur son vélo, dites-vous qu il pense sans doute à son prochain sujet de recherche, le AZ91 Vous ne connaissez pas le AZ91? Patientez un peu. Grâce à Bernard et son équipe, vous devriez bientôt en entendre parler 15

16 AUPRÈS DE VOUS Jacinthe Veillette : K.O. à l anorexie. Jacinthe Veillette était une battante qui s ignorait; maintenant, c est une gagnante affirmée. Le combat contre l anorexie mené au cours des dernières années par cette jeune femme, étudiante au cégep, a permis de doter la province de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée. Au départ, un mal-être Réservée, première de classe à l école, Jacinthe avait de la difficulté à se lier d amitié : «La petite bollée timide, c était moi» raconte-t-elle. Les journées sont lourdes pour la jeune femme, qui se préoccupe de plus en plus de son apparence dans l espoir de se faire accepter des autres. En 2 e secondaire, elle change d école en pensant changer de vie. C est effectivement pour elle le début d une nouvelle vie mais pas vraiment celle qu elle croyait. Après le visionnement du film «Super Size me», Jacinthe commence un régime, qui la mène dans le cercle infernal de l anorexie. Déjà mince, la jeune femme perdra 35 livres en deux mois. Sa santé est en péril. Contre son gré, ses parents et son médecin l hospitalisent. La prise de conscience s effectue : «Tout à coup, j ai réalisé ce qui m arrivait. Si ça continuait, c était la mort. Je me suis dit : il faut que ça cesse.» Une longue bataille Le combat est difficile : il faut réapprendre à manger pour le plaisir, sans compter les calories; il faut faire cesser le combat intérieur et les réflexes de perfectionniste; il faut aussi changer son rapport aux autres, au monde et surtout à soi-même. Une longue bataille que Jacinthe remportera, principalement en brisant le silence et en s engageant. Elle lance une pétition, signée par plus de deux mille personnes, et offre des conférences. Celle qui craignait comme la peste les exposés oraux devient une référence et porte son message devant des groupes, de plus en plus nombreux. Son action fructifie si bien que, après deux ans, elle assiste, en compagnie de la ministre Christine St-Pierre, au lancement de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée. L engagement comme art de vivre Jacinthe a gagné son combat : l anorexie est K.O. maintenant, elle l a laissée loin derrière elle. En plus, elle a permis de sensibiliser la population. Maintenant, l étudiante en Sciences de la nature rêve d une carrière en santé qui lui permettrait d aider les autres. Passionnée d engagement, elle s est impliquée ou s implique encore dans de multiples causes : Amnistie internationale, aide aux devoirs, Défi têtes rasées au profit de Leucan, bénévolat auprès d enfants handicapés, voyage humanitaire, elle fait de l entraide un art de vivre. Pour toutes ces raisons, elle a été récompensée de la Bourse Excellence Jeunesse et d une bourse du millénaire. Une autre reconnaissance : elle a été choisie Tête d affiche Nouvelliste - Radio-Canada en janvier dernier. Mais surtout, elle sait maintenant que l engagement n est pas vain et qu il est possible de changer les choses : une leçon de vie qui n a pas de prix De la philosophie à la littérature Patricia Nourry en lice pour les Prix littéraires Radio-Canada Patricia Nourry, enseignante au département de Philosophie, figure parmi les 72 finalistes francophones des Prix littéraires Radio-Canada pour sa nouvelle Des sables nouveau-nés. Elle a été choisie parmi plus de inscriptions dans les catégories «Récit», «Poésie» et «Nouvelle». Patricia s est dite particulièrement surprise de cette annonce : «D abord incrédule, j ai été ensuite ravie d apprendre que mon texte avait été choisi. Une nouvelle littéraire, ça ne se construit pas comme un texte philosophique : il faut préserver l élan initial, l inspiration première et travailler le rythme, la musicalité et l esthétique de la phrase ensuite... C est une autre voix que je n ai pas souvent laissé entendre, d où ma surprise.» Les six lauréats élus grands gagnants et leurs noms seront annoncés le jeudi 18 mars en direct à l émission Christiane Charette, diffusée de 9 h à 11 h sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada. Les douze lauréats, soit six dans chaque langue officielle, recevront $ pour le premier prix et $ pour le second prix dans les trois catégories, soit «Récit», «Poésie» et «Nouvelle». Et la publication des œuvres dans le magazine enroute garantira aux lauréats une visibilité auprès d un million de lecteurs par mois. Ces prix littéraires ont permis aux Canadiens de découvrir depuis plus de trente ans de nombreux auteurs réputés comme François Barcelo, Arlette Cousture, Marie-Sissi Labrèche, Michael Ondaatje, Normand de Bellefeuille, Monique Proulx et Jacques Godbout. La Dépêche est produite par le Service des communications du Cégep de Trois-Rivières, 3500, rue De Courval, C.P. 97, Trois-Rivières (Québec), G9A 5E6 Pavillon des Humanités, Local HB-1134 Téléphone : , poste Rédactrice en chef : Geneviève Bouffard Rédacteurs : Geneviève Bouffard, Isabelle Bourque, Nicolas Simon, Nancy Arsenault Secrétariat : Marie-Claude Gauthier Infographie : Danielle Boudreau Acheminez vos textes : par courriel à ou par Internet en vous connectant à notre site cegeptr.qc.ca pour accéder au menu «Collaborer au site Web» dans l onglet «Proposer une nouvelle». Impression : Dépôt légal : Imprimerie Pigale ISSN : Bibliothèque nationale du Québec D Imprimé sur papier recyclé 100 % postconsommation fabriqué au Québec

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 En 2015, avec 1122 inscriptions, dont une délégation internationale de 54 professionnels, la Bourse RIDEAU confirme à nouveau son titre de rendez-vous

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

Quand vient le temps de choisir leur profession, 85 % des jeunes consultent leurs parents. GUIDE FUTÉ POUR PARENTS ENGAGÉS

Quand vient le temps de choisir leur profession, 85 % des jeunes consultent leurs parents. GUIDE FUTÉ POUR PARENTS ENGAGÉS Quand vient le temps de choisir leur profession, 85 % des jeunes consultent leurs parents. GUIDE FUTÉ POUR PARENTS ENGAGÉS COMMENT L AIDER À FAIRE SON CHOIX? Votre jeune doit faire un choix de programme

Plus en détail

D Projet d écriture FLA 10-2. Affiche publicitaire : Une soirée de magie. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

D Projet d écriture FLA 10-2. Affiche publicitaire : Une soirée de magie. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE D Projet d écriture Affiche publicitaire : Une soirée de magie FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : C La science au cœur du cirque Lecture D Une

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique Bref historique Une école orientante au Québec, c est celle qui mentionne explicitement sa mission d orientation dans son projet éducatif et qui se caractérise par son personnel engagé et sensibilisé par

Plus en détail

Si vous avez des questions concernant les options n hésitez pas à contacter les enseignants suivants :

Si vous avez des questions concernant les options n hésitez pas à contacter les enseignants suivants : 2015-2016 Si vous avez des questions concernant les options n hésitez pas à contacter les enseignants suivants : Matière Enseignant Art dramatique Arts plastiques Biotechnologies Chimie Édu Plus Entrepreneuriat

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales entrepreneuriales Activités Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales offertes aux : Centre de formation générale des adultes Centre de formation professionnelle

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS Lors des Jeux olympiques de à Los Angeles, Sylvie Bernier a remporté la première médaille d or du Canada en plongeon au tremplin de 3m. À ce jour, elle est toujours la seule championne olympique cette

Plus en détail

Guide d information à la mobilité étudiante. Programme d enrichissement de la formation par des séjours de mobilité étudiante

Guide d information à la mobilité étudiante. Programme d enrichissement de la formation par des séjours de mobilité étudiante Guide d information à la mobilité étudiante Programme d enrichissement de la formation par des séjours de mobilité étudiante 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES Ouverture sur le monde... 3 Présentation du document...

Plus en détail

Particularités de nos programmes d études

Particularités de nos programmes d études Collège d Alma Programmes d études faisant partie du dispositif de la Région Réunion Particularités de nos programmes d études Techniques de comptabilité et de gestion Préalables : Mathématiques de Seconde

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Productions PALM. Records Productions PalmArès

Productions PALM. Records Productions PalmArès Records PalmArès PALM Présentation Le band country le plus dynamique de sa génération!! Rodeo Drive country Band est une formation country comptant sept musiciens d expérience au talent indéniable. Dynamiques

Plus en détail

7944 Baccalauréat en génie électrique

7944 Baccalauréat en génie électrique 7944 Baccalauréat en génie électrique Environnement programme Présentation du programme Le programme de génie électrique vise à former des ingénieurs polyvalents ayant une solide formation générale axée

Plus en détail

2015, ET SURTOUT : BONNE RÉUSSITE!

2015, ET SURTOUT : BONNE RÉUSSITE! 0 0 1 NOTRE PROJET ÉDUCATIF Le projet éducatif du Cégep Gérald-Godin place l étudiant et sa réussite scolaire et personnelle au centre de ses activités de formation. Son axe principal vise à T AMENER À

Plus en détail

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2014 16 au 20 février 2014

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2014 16 au 20 février 2014 LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2014 16 au 20 février 2014 En 2014, avec un nombre d inscriptions avoisinant les 1200, dont une délégation internationale de 71 professionnels, la Bourse RIDEAU confirme

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Conférence de presse de la Fondation pour l élite Baieriveraine - Remise des bourses printemps 2015 Saguenay, le 17 juin 2015 - C est avec fierté

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Prospectus 2014-2015 2013201201422013201

Prospectus 2014-2015 2013201201422013201 Prospectus 01-015 0101010101 0101 77, rue Desjardins Marieville, Québec JM 1R1 (50) 0-91 (50) 0-9 http://theberge.e.csdhr.qc.ca eseuclidetheberge@csdhr.qc.ca Bienvenue à l école secondaire Mgr-Euclide-Théberge

Plus en détail

SPARTIATES FOOTBALL. TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7

SPARTIATES FOOTBALL. TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7 SPARTIATES FOOTBALL TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7 MOT DU PRÉSIDENT D HONNEUR C est avec grand plaisir que je m associe

Plus en détail

de l élève Janvier 2014

de l élève Janvier 2014 Le uide de l élève Janvier 2014 Les cours, les horaires, la gestion du temps, la cote R, les cours d été, les dates butoirs, etc. C est beaucoup d informations nouvelles! Être bien informé sur les études

Plus en détail

Notre Mission. La technologie au service de l éducation

Notre Mission. La technologie au service de l éducation Notre Mission La mission éducative du CNDA est de promouvoir une formation intégrale de qualité en apportant un intérêt particulier à l ouverture sur le monde, à la culture artistique, à la foi catholique

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE L ENGAGEMENT ÉTUDIANT Demande de mention sur le bulletin

RECONNAISSANCE DE L ENGAGEMENT ÉTUDIANT Demande de mention sur le bulletin RECONNAISSANCE DE L ENGAGEMENT ÉTUDIANT Demande de mention sur le bulletin Tu peux directement compléter le formulaire à l écran ou le faire imprimer et le compléter manuellement. Le candidat ou la candidate

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

Le volet international du Collège Ahuntsic

Le volet international du Collège Ahuntsic Le volet international du Collège Ahuntsic Une fenêtre sur le monde On dit que les voyages forment la jeunesse. Au Collège Ahuntsic, nous y croyons. Chacune de nos activités qui se déroulent à l étranger

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

À la découverte de notre quartier

À la découverte de notre quartier Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique À la découverte de notre quartier 1/14 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Les élèves réalisent en équipe des affiches, murales

Plus en détail

Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015

Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015 Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015 Jonathan Séguin Au départ, lorsque j ai appris que je venais de gagner une bourse pour aller au Congrès

Plus en détail

générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 SAJE accompagnateur d entrepreneurs

générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 SAJE accompagnateur d entrepreneurs générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 1 générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en chiffres pour l année 2014.15 10 624 personnes ont démarré 859entrepreneurs

Plus en détail

Séjour réussi pour Place aux jeunes

Séjour réussi pour Place aux jeunes ÇA JASE ENCORE! BULLETIN DU CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI DE BEAUCE-SUD NUMERO 26, VOLUME III, MARS 2009 DANS CETTE EDITION Séjour réussi pour Place aux jeunes Table jeunesse Beauce-Sartigan Jeunes stagiaires

Plus en détail

Sont présents : INVITÉES : M me Lise Breton agit à titre de secrétaire de la séance.

Sont présents : INVITÉES : M me Lise Breton agit à titre de secrétaire de la séance. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DE LA POLYVALENTE DE CHARLESBOURG TENUE LE 16 FÉVRIER 2010, À 19 H À LA BIBLIOTHÈQUE DE LA POLYVALENTE DE CHARLESBOURG, 900, RUE DE LA SORBONNE,

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

Relève entrepreneuriale

Relève entrepreneuriale 9 e édition Juin 2015 MISE EN CANDIDATURE Relève entrepreneuriale Sous la présidence d honneur de Louis Vachon, président et chef de la direction, Banque Nationale lesmedaillesdelareleve.com En collaboration

Plus en détail

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet.

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet. Infos de chez-nous! Juin 2013 Sommaire 1-Gala Reconnaissance -Années de fidélité 2-Des gens de chez-nous -Page centrale: Photos 3-Fête des bénévoles -Anniversaires du mois -Promotion 4-Recrutement -Formation

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 3 2. Politique linguistique : définition et contenu... 4 2.1. Définition d une politique linguistique... 4 2.2.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Trois-Rivières, le 21 janvier 2014 En manchettes ce matin : près d une centaine de gens d affaires, entrepreneurs et personnalités publiques de Trois-Rivières

Plus en détail

Informations sur le programme et description des cours

Informations sur le programme et description des cours SCIENCES HUMAINES - 300.A0 Profil A3 Développement humain et société Informations sur le programme et description des cours Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 SCIENCES

Plus en détail

Le 16. de Laval. volet. nombre, 76. québécois. inc.» alphabétique) Laval. e édition du

Le 16. de Laval. volet. nombre, 76. québécois. inc.» alphabétique) Laval. e édition du Le 16 e gala régional du CQE honore ses lauréats à Laval COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Laval, jeudi le 8 mai 2014 C est devant plus de 300 personnes du milieu scolaire et des affaires que le Centre

Plus en détail

L œil de Polybel CONSEIL DES ÉLÈVES -*-*-*-*-*-*-*-*-

L œil de Polybel CONSEIL DES ÉLÈVES -*-*-*-*-*-*-*-*- 4e édition Novembre L œil de Polybel MOT DE LA DIRECTION Chers parents, La rentrée scolaire est déjà loin derrière nous. Plusieurs projets ont déjà été réalisés et plusieurs sont à venir. Je vous invite

Plus en détail

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue de ma. 1 re année du 2 e cycle du secondaire. Guide d information.

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue de ma. 1 re année du 2 e cycle du secondaire. Guide d information. École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry En vue de ma 1 re année du e cycle du secondaire Guide d information Année scolaire 014-015 Message aux parents... SECTION A 1. Normes de passage au e cycle...

Plus en détail

Soirée d information pour les parents

Soirée d information pour les parents Soirée d information pour les parents Secondaire 3 Dominique Demers C.O. École secondaire Grande-Rivière Déroulement Aperçu du système scolaire du Québec Les séquences mathématiques démystifiées L impact

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014 COMMUNIQUÉ L OOAQ décerne près de 45 000 $ en prix et subventions de recherche en soutien aux orthophonistes et aux audiologistes pour des soins de qualité à la population. MONTRÉAL, le 16 juin 2015 Dans

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

Formation en coaching familial Qu est-ce que le coaching?

Formation en coaching familial Qu est-ce que le coaching? Formation en coaching familial Il existe actuellement un engouement important pour le coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé comme «Super

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Diffusion immédiate. L Ordre primaire du Collège Saint-Bernard Un leadership pédagogique gagnant pour les élèves!

COMMUNIQUÉ Diffusion immédiate. L Ordre primaire du Collège Saint-Bernard Un leadership pédagogique gagnant pour les élèves! COMMUNIQUÉ Diffusion immédiate L Ordre primaire du Collège Saint-Bernard Un leadership pédagogique gagnant pour les élèves! CSB, le mardi 8 octobre 2013 - En présence des membres de la presse locale et

Plus en détail

Mot des coprésidents

Mot des coprésidents Mot des coprésidents C est avec enthousiasme que nous avons accepté l invitation à présider la campagne majeure de financement de la Fondation du Collège Laflèche qui a pour thème la Passion en héritage.

Plus en détail

Université de Moncton à l horizon

Université de Moncton à l horizon Université de Moncton à l horizon Organisée par la conseillère en orientation, Mme Manon et l agent de liaison de l UdeM Université de Moncton Écoles Carrefour de l Acadie et Abbey-Landry : Le mardi 5

Plus en détail

Rencontre de parents au sujet de la nouvelle offre de service avec Hockey Mauricie

Rencontre de parents au sujet de la nouvelle offre de service avec Hockey Mauricie Rencontre de parents au sujet de la nouvelle offre de service avec Hockey Mauricie Date : Lieu : 11 février, 19 h Auditorium, Académie les Estacades 19 h 19 h 05 Accueil et mot de bienvenue par monsieur

Plus en détail

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT Description des cours offerts par La Cité collégiale du 7 au 11 mai 2012 Une séance d information aura lieu le jeudi 3 mai 2012, à 19 h. Tu dois te rendre à l

Plus en détail

Guide pédagogique CréaSon L école-logique!

Guide pédagogique CréaSon L école-logique! Guide pédagogique CréaSon L école-logique! Objectifs pédagogiques Activités pédagogiques suggérées CréaSon est issu d un projet musical et environnemental qui répond aux objectifs du Programme de formation

Plus en détail

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Pour l inscription et la rentrée de septembre 2012 Aux parents des élèves de 6 e année Bonjour! Aujourd hui, nous avons visité la

Plus en détail

NOUVELLES DE VOTRE COLLOQUE DE L AQPC - JULIE ST-PIERRE REÇOIT LA MENTION D HONNEUR POUR LE CÉGEP DE BAIE COMEAU BULLETIN 30, 6 JUIN 2014

NOUVELLES DE VOTRE COLLOQUE DE L AQPC - JULIE ST-PIERRE REÇOIT LA MENTION D HONNEUR POUR LE CÉGEP DE BAIE COMEAU BULLETIN 30, 6 JUIN 2014 NOUVELLES DE VOTRE CÉGEP BULLETIN 30, 6 JUIN 2014 COLLOQUE DE L AQPC - JULIE ST-PIERRE REÇOIT LA MENTION D HONNEUR POUR LE CÉGEP DE BAIE COMEAU Le 4 juin dernier, dans le cadre du 34e colloque annuel de

Plus en détail

Description de l activité déroulement résultats PRIX DE LA MEILLEURE ACTIVITÉ DE LA CAMPAGNE

Description de l activité déroulement résultats PRIX DE LA MEILLEURE ACTIVITÉ DE LA CAMPAGNE Description de l activité déroulement résultats PRIX DE LA MEILLEURE ACTIVITÉ DE LA CAMPAGNE Description de l activité Pour la 13 e année consécutive, nous produisons un calendrier intégrant le calendrier

Plus en détail

PASSERELLE. Un programme d entrainement favorisant un retour à l école

PASSERELLE. Un programme d entrainement favorisant un retour à l école PASSERELLE Un programme d entrainement favorisant un retour à l école INTRODUCTION...3 HISTORIQUE DU CENTRE SOLIDARITÉ JEUNESSE...4 LES GRANDS PRINCIPES DIRECTEURS...5 COMPOSANTES DU PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT...6

Plus en détail

Déclaration de mission de l IB

Déclaration de mission de l IB 525, rue Jolliet, Mont-Saint-Hilaire (Québec) J3H 3N2 Téléphone (450) 467-0261 Télécopieur (450) 446-4296 Courriel : esol@csp.qc.ca Site web : http://oziasleduc.csp.qc.ca ESPRIT DU PROGRAMME L éducation

Plus en détail

Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec. Formations offertes 14 en établissement

Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec. Formations offertes 14 en établissement Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec Formations offertes 14 en établissement Le Réseau conseil Interdisciplinaire du Québec Le Réseau conseil a été créé en 1994. Il se distingue des firmes habituelles

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À DES ACTIONS STRUCTURANTES (PSAS)

PROGRAMME DE SOUTIEN À DES ACTIONS STRUCTURANTES (PSAS) PROGRAMME DE SOUTIEN À DES ACTIONS STRUCTURANTES (PSAS) RAPPORT FINAL NOTE À LA PERSONNE RESPONSABLE DU PROJET Veuillez rédiger votre rapport directement sur le présent formulaire. Après avoir rempli votre

Plus en détail

Présentation d un projet scolaire intégrant le Triathlon

Présentation d un projet scolaire intégrant le Triathlon Présentation d un projet scolaire intégrant le Triathlon Une classe de CM1 de l école élémentaire Galilée à Montpellier participe depuis le début de l année à un «projet triathlon». A l initiative de leur

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI...

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI... TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI... 4 4-L INSCRIPTION AU DÉFI... 4 5-L ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR DU

Plus en détail

Projet de collaboration pour les premiers MOOC en français au niveau collégial

Projet de collaboration pour les premiers MOOC en français au niveau collégial Projet de collaboration pour les premiers MOOC en français au niveau collégial Rapport final présenté au Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) par La Cité Partenaire le Cégep

Plus en détail

Témoignage sur le site web : http://concoursnationaldelecture.org/president-dhonneur/

Témoignage sur le site web : http://concoursnationaldelecture.org/president-dhonneur/ Le Président d honneur Monsieur Jacques Demers en compagnie Jasmine Petrecca, une élève participante de l école Ste-Marguerite (Laval) Témoignage sur le site web : http://concoursnationaldelecture.org/president-dhonneur/

Plus en détail

Bilan Année scolaire 2013-2014

Bilan Année scolaire 2013-2014 Bilan Année scolaire 2013-2014 Clientèle Cette année, l école Sacré-Coeur a accueilli 281 élèves répartis dans 12 classes : 2 groupes de 3 e année, 2 groupe de 4 e année, 1 multi-âge 3 e et 4 e année,

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Programme 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Les partenaires du DAFA et le Conseil québécois du loisir sont heureux de vous accueillir à ce

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

1 re secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

1 re secondaire BIENVENUE A L ECOLE GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 SECONDAIRE DES PATRIOTES ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 BIENVENUE A L ECOLE SECONDAIRE DES PATRIOTES GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 1 re année du 1 er cycle du secondaire ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 1 re secondaire Informations École secondaire des Patriotes

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

DESCRIPTION DES PROJETS GAGNANTS

DESCRIPTION DES PROJETS GAGNANTS Communiqué de presse CNW : code 01 Envoi aux hebdos GQM 00350 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Prix de reconnaissance Essor 2010-2011 DÉVOILEMENT DES NOMS DES LAURÉATS NATIONAUX Québec, le 4 février 2012. C est

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Adoptée le 31 mars 2006 Table des matières Introduction 3 Contexte 3 Engagements d Arrimage (principes directeurs) 4 Objectifs 5 Clientèle visée et champs de formation 6

Plus en détail

NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA. OTTAWA 5 et 6 novembre 2009

NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA. OTTAWA 5 et 6 novembre 2009 NOTES POUR LA PRÉSENTATION DE CARMEN LAMBERT COLLOQUE SANTÉ CANADA OTTAWA 5 et 6 novembre 2009 Le projet McGill bâtit l avenir sur de solides fondations McGill Project builds the future on solid foundations

Plus en détail

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons Vol. 1 Novembre 2014 Chers élèves et parents des écoles Georges-Gauvin, des Parchemins et des Moussaillons Voici la première édition du bulletin d information des écoles : Georges-Gauvin, des Parchemins

Plus en détail

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013

DEVIS D ÉVALUATION. Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan. Automne 2013 DEVIS D ÉVALUATION Efficacité du système d assurance qualité du Collège Shawinigan Automne 2013 La mise en contexte de l évaluation Depuis sa création en 1993, la commission d évaluation de l enseignement

Plus en détail

CRÉATION DE BANDES DESSINÉES

CRÉATION DE BANDES DESSINÉES CRÉATION DE BANDES DESSINÉES Pop Art et BD! Découvrez le Pop Art à travers la création d une œuvre unique et originale tout en peinture! Apprenez ensuite des notions de base de la création d une bande

Plus en détail

Guide programme. Tremplin DEC 081.46 (Centre d études collégiales de Lac-Mégantic) Remplace Session d accueil et d intégration

Guide programme. Tremplin DEC 081.46 (Centre d études collégiales de Lac-Mégantic) Remplace Session d accueil et d intégration Guide programme Tremplin DEC 081.46 (Centre d études collégiales de Lac-Mégantic) Remplace Session d accueil et d intégration Table des matières LE CHEMINEMENT Présentation du cheminement... 3 Condition

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Tendances et meilleures pratiques. Présenté par

Tendances et meilleures pratiques. Présenté par Tendances et meilleures pratiques Présenté par Mot de la présidente Chers participants, Bienvenue à cette troisième édition du Colloque Gestion et Ressources Humaines! Depuis ses tout débuts, Colloquium

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

Formulaire d inscription Vitrine de la relève 2014

Formulaire d inscription Vitrine de la relève 2014 Le FRIMAT Le Festival de la relève indépendante musicale en Abitibi-Témiscamingue (FRIMAT) est un événement musical désormais incontournable en région! Encore cette année, le FRIMAT prendra la forme d

Plus en détail

Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012)

Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012) Information scolaire et professionnelle Les programmes de bourses d entrée des universités et de divers organismes (Automne 2012) École de technologie supérieure (E.T.S.) L École de technologie supérieure

Plus en détail

COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008

COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008 COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008 Pour diffusion immédiate Québec, le 29 septembre 2008 L Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 29 août 2013

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 29 août 2013 Bourses d excellence FRQNT VANIER CRSNG Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 29 août 2013 Déroulement de la rencontre Présentation générale des programmes de bourses Chantal Madame Noël Chantal

Plus en détail

Présentation des Récipiendaires 2013

Présentation des Récipiendaires 2013 Présentation des Récipiendaires 2013 11/21/2013 Présentation des récipiendaires En 2013, les 10 récipiendaires d un Phénicia sont par ordre alphabétique : 1 LE DRAGUE CABARET CLUB La vie nocturne de la

Plus en détail