Les jeunes ont des talents P L AGENDA DE VOS LOISIRS P. 28. Des places à prendre (et des bonnes) P. 20

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les jeunes ont des talents P. 12 + L AGENDA DE VOS LOISIRS P. 28. Des places à prendre (et des bonnes) P. 20"

Transcription

1 N 16, mars et avril DUNKERQUE 2013 La culture à bon port P. 4 SPÉCIAL JEUNES DOSSIER Les jeunes ont des talents P. 12 APPRENTISSAGE Des places à prendre (et des bonnes) P. 20 CANCER Des outils de pointe pour nos hôpitaux P. 7 + L AGENDA DE VOS LOISIRS P. 28 Le magazine de votre Région

2 ÉDITORIAL TROIS MOTS PAR DANIEL PERCHERON PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL DU NORD-PAS DE CALAIS Notre ambition est de trouver un avenir, un emploi et une formation à plus de jeunes de notre Région.» Avenir François Hollande a engagé une ardente bataille contre le chômage. La Région y prend sa part et se mobilise pleinement aux côtés des associations et des entreprises. Cette année, le Nord-Pas de Calais bénéficiera de la création de emplois d avenir. Les élus régionaux ont décidé d aller plus loin. Grâce au pacte pour l avenir et l emploi des jeunes, notre ambition est de proposer un avenir, un emploi ou une formation à plus de jeunes de notre Région. Bouger, se former, travailler, avancer sont les aspirations de Pierrick, de Selim ou encore de Marie qui ont témoigné dans ce numéro de Mon Nord-Pas-de-Calais. Connectée L État, la Région, les Départements du Nord et du Pas-de-Calais sont pleinement mobilisés pour favoriser l accès à Internet pour tous. Le déploiement du très haut débit par la fibre optique est d une impérieuse nécessité. C est un axe prioritaire de notre action régionale. Cette ambition, au service des habitants, de nos services publics et de nos entreprises, se concrétise aujourd hui par l adoption de notre plan régional numérique. Le passage à la fibre optique ne constitue pas seulement un saut technologique. Il s agit bien d une transformation globale de la société, au cœur de tous les enjeux contemporains et à venir comme l e-éducation ou l e-santé Paix! Des deux côtés du Rhin, nous commémorons les 50 ans du traité de l Élysée, signé le 22 janvier 1963 par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer. France et Allemagne se sont forgé un destin hors du commun. Nos nations ont donné vie en Europe au miracle de la paix. Auront-elles la force de porter l Europe au niveau des enjeux des prochaines décennies? La question est posée. Ma génération ne se la posait pas tant l horizon européen était prometteur. Aujourd hui, les peuples ne mesurent pas leur chance d appartenir à l Europe qui nous offre le privilège de vivre en paix. Alors que les blessures de la guerre s effacent, face à un monde qui change, nous avons encore beaucoup à apprendre les uns des autres. LE NORD-PAS DE CALAIS SANS CLICHÉS L AUTEUR DE L IMAGE CHARLOTTE LACOCHE 26 ans, chirurgiendentiste, Rousies (Nord) L ENDROIT Sur le circuit de randonnée du chemin d'avesnes LA DATE Le mardi 22 janvier 2013 à 15 h 47 précises En promenade Comme elle ne travaillait pas et qu'il avait beaucoup neigé, Charlotte est allée se promener sur ce circuit en boucle de 7 km, pour faire des photos. Celle-ci a été prise au lieu-dit «la Couture». PROPOSEZ VOS PHOTOS (RÉCENTES) En savoir plus sur le web Vous aussi, envoyez-nous vos meilleures images. 2 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

3 AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO LES ACTUS Dunkerque, la culture à bon port P. 4 1,4 million de logements à isoler : c est le chantier du siècle! P. 6 Des gares plus accueillantes P. 6 Cancer : des équipements de pointe pour les hôpitaux de la région P. 7 Amis du vent, rendez-vous à Berck! P. 8 Soutenez les «Braqueuses» P. 8 L histoire des mines en vidéos P. 8 Chez Stratiforme pas de caps, pas de péninsules, mais des nez composites pour les TGV P. 9 OLIVIER DESPICHT JE ME FORME La Française de Mécanique carbure à la formation P. 10 Ils font bouger les lycées : l amitié franco-allemande, version pur beurre P. 11 LE DOSSIER Les jeunes ont des talents P. 12 À quelles aides ai-je droit? P. 16 L œil de Boucq P. 17 Pourquoi la Région soutient l apprentissage P. 20 CULTURE L Orchestre national de Lille a désormais la salle qu il mérite P. 24 L AGENDA COMPRENDRE Arras mise sur la culture P. 22 UGO PONTE / ONL ILS FONT LE TERRITOIRE DIDIER ALKENBRECHER À L ENTRAÎNEMENT DOMINIQUE BOKALO Si tu ne viens pas à l escrime Tu perds quelque chose! P. 25 UNE JOURNÉE À Tourcoing la créative P. 26 La recette : les croquettes au maroilles et leur salade de pissenlits P. 27 UN SUR UN MILLION LA BONNE NOUVELLE LE LOUVRE- LENS FAIT UN TABAC Depuis son inauguration, le 4 décembre dernier, le musée du Louvre-Lens ne désemplit pas! La fréquentation des premières semaines a dépassé toutes les espérances. La barre des entrées avait déjà été passée deux mois après l ouverture. Une bonne moitié des visiteurs sont originaires de la région, 15 % viennent de l étranger (dans l ordre Belgique, Pays-Bas, Grande-Bretagne et Allemagne) et environ 10 % de la région parisienne. Le musée semble donc bien parti pour satisfaire à sa double ambition : attirer un public local, pas toujours familier des musées, mais aussi des visiteurs éloignés, dans l espoir de redynamiser l économie du bassin minier. GROUPES POLITIQUES L expression des groupes politiques P. 18 Opéra, expos, sport Quatre pages pour préparer vos sorties P. 28 Adrien Petit, coureur pro, arrageois, et dur au mal P. 32 DOMINIQUE BOKALO N 16/Mars-avril. Mon Nord-Pas de Calais magazine bimestriel du Conseil régional du Nord-Pas de Calais, Direction de la Communication, 151, avenue du Président-Hoover, Lille Cedex. Tél.: Directeur de la publication François Delagrange. Directrice de la communication Valérie Desroches. Rédactrice en chef Hélène Fanchini. Rédaction Jean-Baptiste Allouard, Hélène Fanchini, Roxane Grioche, Pia Todoskoff. Iconographie Cathy Bourge, Marianne Maillot. Conseil éditorial et réalisation Agence Cinquième Colonne. Impression Léonce Deprez, certifié Imprim Vert. Tirage 1,7 million d exemplaires. Dépôt légal Mars ISSN Ne pas jeter sur la voie publique. Photos de couverture Emmanuel Watteau, Dominique Bokalo. En cas de problème de distribution, contacter Adrexo au Via ce QR code, retrouvez Mon Nord- Pas de Calais sur le site de la Région : N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 3

4 ACTUS DUNKERQUE 2013 CAPITALE RÉGIONALE DE LA CULTURE LUMIÈRES DU 6 AVRIL AU 28 DÉCEMBRE, DUNKERQUE SERA CAPITALE RÉGIONALE DE LA CULTURE. 600 RENDEZ-VOUS SONT PROPOSÉS POUR DÉCOUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS. La culture à bon port P as la peine de voyager pour voir du pays! Il suffit de s installer à Dunkerque début avril et d ouvrir grand ses yeux et ses oreilles. Pendant neuf mois, entre deux carnavals, la ville et l ensemble de la Communauté urbaine seront Capitale régionale de la culture. «Cette opération est une initiative régionale, rappelle le président du Conseil régional, Daniel Percheron. Nous l avons initiée suite à l engouement pour Lille capitale européenne de la culture en C est une déclinaison unique en France, voire en Europe. Le but est de créer durablement les conditions d un enrichissement personnel pour les citoyens, de créer du lien social et de donner un accès plus large à la richesse et à la diversité culturelles.» Après Valenciennes en 2007 et Béthune en 2011, c est donc Dunkerque qui devient Capitale régionale de la culture pour neuf mois. La Communauté urbaine et le Conseil régional ont débloqué chacun une enveloppe de 6 millions : 4 millions pour l organisation d événements ponctuels, 2 millions pour la rénovation ou la création de lieux culturels, soit un total de 12 millions, sans compter l apport des partenaires. 600 RENDEZ-VOUS ET TROIS SAISONS Côté festif, 600 rendez-vous seront proposés aux habitants et aux visiteurs du Dunkerquois dans vingt communes associées : des spectacles, des expositions, des fêtes de quartier, mais aussi un rassemblement des plus grands voiliers du monde ou un championnat de ricochets fluorescents! Il y en aura pour tous les goûts, pour tous les âges et surtout pour tout le monde. Car la Capitale se fait avec les habitants. La très grande majorité des projets présentés sont réellement participatifs, élaborés et construits en lien direct et étroit avec les forces vives du Dunkerquois et de la région, qu'elles soient institutionnelles, culturelles, associatives ou citoyennes. L'appel à propositions lancé par la Région et la Communauté urbaine a permis de retenir 72 projets émanant du monde culturel et associatif. Certains sont surprenants comme celui d Émilie Thomas Verhaghe, qui transportera symboliquement de l eau de la mer du Nord jusqu à la Méditerranée et réalisera différentes installations de seaux de ménage. De leur côté, les élèves de 39 écoles du territoire sont conviés à créer leurs propres instruments de musique et à participer tous ensemble à un concert: il rassemblera 915 enfants et 175 musiciens des écoles de musiques, harmonies, fanfares du Dunkerquois et audelà pour quatre représentations Créer durablement les conditions d un enrichissement personnel pour les citoyens, créer du lien social et donner un accès plus large à la richesse et à la diversité culturelles.» DANIEL PERCHERON PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL en juin. Certaines manifestations sont ponctuelles, d autres accompagneront les trois «saisons» de la Capitale. Le Groupe F déclinera ainsi au fil des mois sa vision du territoire par le biais d'une œuvre multiforme, au carrefour du land art, de la performance pyrotechnique et du théâtre à ciel ouvert. Mêlant intimement l'eau et le feu, musiques et récits, La Saga des photons, dont le premier épisode sera dévoilé pour l'ouverture de Capitale, prendra la forme d une saga épique dont les épisodes parcourront différentes villes et lieux emblématiques du territoire dunkerquois. TROIS GRANDS CHANTIERS DANS LA VILLE L année 2013 verra également l aboutissement de trois chantiers structurants pour la vie culturelle du Dunkerquois. Cathédrale de verre et de métal, parfait miroir de l'emblématique AP2, ancien atelier de préfabrication des chantiers navals construit en 1945, le nouveau Fonds régional d art contemporain, le Frac Nord-Pas de Calais, sera inauguré le 14 septembre 2013 et dévoilera au public les œuvres de son impressionnante collection, en ses nouveaux murs. La halle aux sucres, un bâtiment du XIV e siècle miraculeusement épargné par les bombardements, deviendra un pôle d excellence européen sur la ville durable à partir de Enfin, le Bateau feu, scène nationale, achève sa rénovation et rouvrira ses portes au printemps n Fête d ouverture le 6 avril Concerts et spectacles gratuits. À 10 heures Au Laac, Lieu d art et d action contemporaine, exposition Poétique d objets : œuvres d Andy Warhol,Jean Tinguely, Arman, César, etc. Jusqu au 15 septembre. À 18 h 30, concerts d ouverture sur le parking Marine 2 : We are Enfant Terrible (electro-rock) ; The Bewitched Hands (pop folk). À 21 heures, La Saga des photons, épisode 1, quai de la Darse 1 en Citadelle. Grand spectacle de feu et de lumière orchestré par le Groupe F, avec projections vidéo, musique, pyrotechnie et personnages de lumières À 22 heures suite des concerts : Ez3kiel Extended (dub-electro) ; Yuksek DJ set (electro). Flotte Du 30 mai au 2 juin, admirez les plus grands voiliers du monde. PHOTO DR Hip-hop Les 9 et 10 novembre, championnats du monde! PHOTO HOMARDPAYETTE 4 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

5 DR Rendez-vous Ne ratez pas la grande fête d ouverture le 6 avril. PHOTO MICHEL GUILBERT Investir dans la culture Dunkerque capitale de la culture, c est un ensemble de rendez-vous ponctuels, mais aussi des investissements à long terme. À Bourbourg la Halle aux Poissons «nouvelle génération», pensée comme un lieu de découvertes et d échanges ouvert au grand public, accueillera expositions temporaires, rencontres, lectures, conférences, résidences d artistes, ateliers de pratiques artistiques... À Dunkerque dans les locaux de l'association Fructôse sur le Môle1, des espaces modulaires chauffés seront installés pour accueillir des artistes en résidence. Le musée portuaire s agrandit d un nouvel espace d exposition, la salle Cargo, ouverte sur l extérieur. Les 4 Écluses, dédiées à la musique, se dotent de nouveaux espaces de répétition et de locaux administratifs rénovés. À Leffrinckoucke le Fort des dunes, construit en 1878, a été rénové. Il accueillira du public et des manifestations artistiques. À Bergues le tableaula Bataille de Lépante, peint en 1571 par Andries Van Aervelt ( ) sera restauré et réintégrera sa place au musée. ALLEZ-Y EN TRAIN! Lire notre programme en page 28. Lumières La Compagnie des quidams fera Le grand Voyage. PHOTO C ie DES QUIDAMS HERBERTS Corps L Ara a réuni 50 amateurs pour un spectacle musical. PHOTO DR POURQUOI ÇA ME TIENT À CŒUR CATHERINE GÉNISSON VICE-PRÉSIDENTE CHARGÉE DE LA CULTURE «LE BONHEUR DE VIVRE ENSEMBLE» Avec Dunkerque 2013 Capitale régionale de la culture, nous avons souhaité encourager les synergies entre les acteurs culturels, irriguer l ensemble du territoire et susciter de nouvelles rencontres. Quelle que soit son ampleur, chaque rencontre est unique. Dunkerque, ville portuaire, ville frontière, est ouverte au monde. Dunkerque, ville de la reconstruction, bâtit son avenir en valorisant son patrimoine. Avec le Laac, le Frac et l exposition sous le commissariat de Jean-Jacques Aillagon, elle devient capitale de l art contemporain. Elle proposera également de nombreux événements qui mobiliseront aussi bien les acteurs culturels locaux, régionaux ou européens que les citoyens. Capitale régionale, c est l exigence artistique au service de tous, avec la participation de tous.» Chantiers Le Bateau-feu, le Frac et la Halle aux sucres. PHOTOS BLOND & ROUX ARCHITECTES, CABINET D ARCHITECTES LACATON & VASSAL, P. L. FALOCI ARCHITECTE PépinTurak sera du grand Voyage. PHOTO HOMARDPAYETTE En savoir plus sur le web Le programme complet des manifestations à Dunkerque N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 5

6 ACTUS zapping L ENFER EST TOUJOURS PAVÉ Pour sa 111 e édition, le 7 avril, le Paris- Roubaix retrouve le Pont Gibus, secteur pavé de mètres situé entre Wallers et Hélesmes. Arrivée prévue de la reine des classiques en fin d après-midi dans le mythique vélodrome de Roubaix. DEMAIN J EUROPE «Demain j Europe» est un concours lancé par le Conseil régional à destination des lycéens. Il récompensera des projets de coopération transfrontalière destinés à améliorer notre quotidien, celui de nos voisins, et à nous transformer en citoyens européens. Date limite de dépôt des dossiers le 21 mars. Remise des prix lors de la fête de l'europe, en mai. LE TOURISME, C EST DU TRAVAIL! La Région organise le 26 mars prochain, la première Conférence régionale annuelle du tourisme. Cette rencontre réunira tous les professionnels d un secteur qui emploie personnes dans le Nord-Pas de Calais. ÉNERGIE LE PLAN D ISOLATION DE LOGEMENTS EST À MI- PARCOURS. ET DERRIÈRE LUI S ANNONCE LE CHANTIER DU SIÈCLE. 1,4 million de logements à emmitoufler L e 28 janvier dernier Cécile Duflot, ministre de l Égalité du territoire et du Logement, assistait à la deuxième conférence partenariale du Plan de réhabilitation énergétique et environnementale du parc de logements anciens du Nord-Pas de Calais. L occasion de faire un état des lieux des travaux réalisés et de mesurer l avancement de ce programme novateur. «Aujourd hui nous sommes à peu près à la moitié» a annoncé Emmanuel Cau, viceprésident du Conseil régional en charge de l aménagement du territoire. ÉNERGIVORES CAR MAL ISOLÉS En 2010, la Région s est engagée à rénover logements avant Pourquoi? 65 % des logements de notre région ont été construits avant 1975 (date de la première réglementation thermique), et sont mal isolés. Les travaux permettent de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et, du même coup, la facture énergétique. «Dans notre région, 1,4 million de logements sont à rénover sur une période de 30 à 40 ans», estime Emmanuel Cau. Prendre le train, c est bien. Encore faut-il arriver jusqu à la gare et pouvoir éventuellement y laisser son véhicule. Voilà pourquoi le Conseil régional finance cinq chantiers aux abords des gares d Arnèke, Bailleul, Pour mettre en place un plan d une telle ampleur, il faut trouver des financements. À raison de euros par maison, la facture s élève à près de 40 milliards d euros à l horizon 2050! «Personne ne détient cette somme», souligne Emmanuel Cau, mais en associant tous les acteurs concernés collectivités territoriales, État, Europe, réseaux bancaires, Caisse des dépôts, énergéticiens on peut capitaliser les expériences et mettre en place le système de tiers investissement. DEVANCER LES FUTURES ÉCONOMIES Celui-ci consiste à financer les travaux en remboursant un prêteur grâce aux économies réalisées sur la facture énergétique. Le mode de fonctionnement reste à déterminer. Le Nord-Pas de Calais est la région la plus avancée CONFORT Cinq gares en chantier Réchauffement Objectif des travaux : diminuer la consommation d énergie. PHOTO FRANÇOIS LO PRESTI d Europe. En France les régions Rhône-Alpes et Ile-de-France s inspirent de notre expérience. Après Cécile Duflot, la Commissaire européenne au plan climat, Connie Hedegaard, s est penchée sur les expérimentations les plus abouties. Ce programme régional pourrait s élargir à l ensemble des régions européennes. n Pia Todoskoff Mille abords Les travaux concernent les alentours des gares ici celle de Don-Sainghin. PHOTO JEAN-LUC CORNU La Bassée, Le Quesnoy et Pontà-Vendin, moyennant 2,26 millions d euros. Il s agit d aménager l abord des gares pour en faciliter l'accès aux voyageurs, qu ils viennent à pied, en voiture, en bus ou à vélo. Ainsi, par exemple, des pistes cyclables et un abri à vélos seront construits au Quesnoy. Une gare routière est en cours de réalisation à La Bassée. Et des espaces verts seront aménagés à Arnèke pour le confort des voyageurs. n 6 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

7 SANTÉ LE CONSEIL RÉGIONAL ET LE CHRU DE LILLE RENOUVELLENT LEUR COLLABORATION. Des équipements de pointe contre le cancer Scanner Le temps d attente avant un examen a été divisé par deux. Ici à l hôpital Salengro de Lille. PHOTO JEAN-LUC CORNU POURQUOI ÇA ME TIENT À CŒUR CÉCILE BOURDON VICE-PRÉSIDENTE CHARGÉE DE LA SANTÉ ET DU PLAN ANTI-CANCERS «UN SCANNER À MOINS DE 30 MINUTES» JEAN-LUC CORNU «Être les meilleurs» «Notre ambition est d être le meilleur CHRU au nord de l Europe», annonce Yvonnick Morice, directeur général. Pour cela, le CHRU espère être le premier en France à acquérir un IRM per-opératoire. «Lorsqu on ouvre la boîte crânienne pour opérer d une tumeur au cerveau, le cerveau s affaisse légèrement, explique Jean-Paul Lejeune, professeur de neurochirurgie et chef de service au CHRU. Grâce à cet équipement, nous pourrons refaire une IRM pendant l opération, ce qui nous permettra d avoir un geste beaucoup plus précis. C est une grande avancée pour les neurochirurgiens comme pour les patients.» E n 2008, en dehors des urgences, le délai moyen d accès à un IRM au CHRU de Lille était de 41 jours. En 2011, il était passé à 19 jours, notamment grâce aux subventions de la Région. Cela est vrai également dans les autres hôpitaux. La santé est une affaire d État, pas une compétence régionale. Mais dans le Nord-Pas de Calais, on meurt en moyenne plus jeune que dans les autres régions, et plus souvent du cancer. C est pourquoi le Conseil régional a décidé, depuis de nombreuses années, de s investir dans le domaine de la santé, notamment en accordant des aides financières au Centre hospitalier régional universitaire de Lille. DES MOYENS MATÉRIELS ET HUMAINS Mi-janvier, une nouvelle convention de partenariat a été signée. Elle porte sur la période et permettra à la Région de financer le CHRU en fonction de ses demandes, pour des projets structurants portés par les équipes médicales. La précédente convention ( ) a permis à la Région de soutenir 25 projets pour une subvention totale de 8,6 millions d euros. «Grâce à cette convention, nous avons pu accélérer nos investissements et moderniser nos plateaux techniques», note Yvonnick Morice, directeur général du CHRU de Lille. «Nous avons la chance d avoir une Région qui s implique dans la santé. Grâce à son soutien, nous espérons être les premiers en France à nous équiper d un IRM per-opératoire (voir encadré ci-dessus).» L aide de la Région permet également d inciter les jeunes médecins à s installer dans le Nord-Pas de Calais et de favoriser la coop é- ration entre les différents hôpitaux de la région. Dans le cadre de la précédente convention, le Conseil régional a financé, moyennant 1,6 million d euros, personnes travaillent pour le CHRU de Lille. des postes d assistants à temps partagé et de chefs de clinique dans les hôpitaux régionaux. 80% d entre eux sont restés. n Hélène Fanchini Notre région souffre d inégalités, avec un taux de cancers supérieur à la moyenne et, il y a quelques années encore, moins d équipements modernes et moins de médecins spécialistes qu ailleurs. C est pour lutter contre ces inégalités que le Conseil régional, sous l impulsion du président Daniel Percheron, s implique depuis 2004 dans les investissements de santé. Nous voulons que chaque habitant ait accès à un scanner et à un IRM à moins de 30 minutes de chez lui. La santé ne relève pas de notre compétence, mais nous voulons être une région bouclier dans la lutte contre les inégalités et dans le combat contre les cancers. La signature de cette nouvelle convention avec le CHRU de Lille marque une étape supplémentaire dans notre engagement en faveur des habitants de la Région. Mais elle doit aussi interpeller les autorités nationales, car c est à l État de garantir une égalité de soins sur le territoire.» N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 7

8 ACTUS Écrans Une démonstration de tablette tactile au siège de Région, en PHOTO JEAN-LUC CORNU UNE ACTION À LA LOUPE LE SOUTIEN À L'UTILISATION DE TECHNOLOGIES INNOVANTES ET ÉMERGENTES De quoi s agit-il? Le Conseil régional aide les associations et certaines structures à se doter de tablettes tactiles, imprimantes 3D ou tout autre équipement innovant permettant de faciliter l'accès de tous à Internet et à ses nouveaux services. À qui s adresse-t-il? Aux structures communales ou intercommunales accueillant du public, aux associations professionnelles, étudiantes, de développement ou à toute association en lien avec les usages et technologies numériques et sensibilisant des publics. Quel est son montant? Les investissements pourront être soutenus à hauteur de 60 % maximum et avec un plafond de : tablettes tactiles, bor - nes et tables tactiles (et logiciels), imprimantes 3D et logiciels, technologies sans contact (NFC et RFID), capteurs et détecteurs, outils de virtualisation numérique, matériel holographique et projection numérique 3D, technologies robotiques mobiles. Comment l obtenir? Vous avez jusqu'au 30 mars 2013 au soir pour faire une demande au Conseil régional RENDEZ-VOUS SUR LA PLAGE DE BERCK-SUR-MER, COMME TOUS LES ANS, LE FESTIVAL DU CERF-VOLANT VOUS FERA PRENDRE L AIR. Du 13 au 21 avril, suivez le vent de Berck! Quoi? Les 27 es rencontres internationales de cerfs-volants. Quand? Du 16 au 21 avril. Où? Sur la plage de Berck-sur-Mer. Comment? Les pieds dans le sable, la tête dans les nuages et le coupe-vent sur les épaules. Pourquoi? Pour percer les mystères du vent avec les meilleurs spécialistes du monde entier BASKET Venez encourager les Braqueuses! DOMINIQUE BOKALO PATRIMOINE L histoire des mines en vidéo(s) Curieux, passionnés ou petits-fils de mineurs À partir du 21 mars, vous pourrez vous plonger dans 250 extraits d archives télévisées concernant la mine et les mineurs du Nord-Pas de Calais. Le Conseil régional et l Institut national de l audiovisuel (INA), dans le cadre du projet Mineurs du monde, ont réalisé cette «fresque hypermédia». Mémoires de mines est un site Internet composé de vidéos. Présentées de manière chronologique, cartographique ou thématique, ces heures d archives télévisées permettent à tous de se réapproprier gratuitement l histoire de la région. n La phase finale des championnats d Europe de basket féminin aura lieu dans la toute nouvelle salle Pubéco Pévèle Arena d'orchies, du 26 au 30 juin prochains. Qui sont les «Braqueuses»? Les filles de l équipe de France, vice-championnes olympiques, et qui veulent gagner le titre européen devant leur public. Vous pouvez déjà réserver vos places sur le site Internet des championnats d Europe. n PAUL WALET 8 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

9 CES ENTREPRISES QUI INNOVENT zapping EGENCIA INVESTIT À TOURCOING Egencia, la 5 e agence de voyages d affaires au monde, a ouvert début janvier un service clients à Tourcoing, doté d'un centre de formation intégré. Egencia y prévoit la création d'ici à 2015 de 80 postes en CDI (dont 20 dès 2013) de conseillers en voyages ayant reçu une formation de niveau bac + 2 tourisme. Museau Une cabine en «thermodurcissable», au stade de la finition. PHOTO EMMANUEL WATTEAU NOM STRATIFORME PRODUCTION L entreprise est le leader européen de la conception et de l intégration de modules de train (cabines de conduite et de toilettes) en composite. DATE DE CRÉATION 1961 SIÈGE Bersée, près de Seclin. EFFECTIFS 250 personnes, dont 110 au siège historique de Bersée. Une autre usine est installée en Bourgogne. L entreprise a aussi des filiales en Pologne, en Allemagne et au Maroc, et mène une joint-venture en Inde. LES CHIFFRES CLÉS 30 millions d euros de chiffre d affaires en % du chiffre d affaires réalisé à l export. 90 % de l activité dans le ferroviaire. Des nez de trains made in Nord-Pas de Calais D ans l atelier de moulage de Stratiforme, on fabrique des cabines de conduite pour le métro de Chennai, en Inde, des escaliers pour les TGV à deux niveaux français et suisses, des modules du nouveau RER parisien, du RER de Bruxelles, du tram-train de Valenciennes ou encore du nouveau train régional russe qui sera mis en service pour les Jeux olympiques d hiver de Sochi. COMPARTIMENT RECHERCHE Ces gros «nez», réalisés à partir de moules, sont composés de couches successives de tissu, de fibre de verre, de mousse, de carbone, le tout imbibé de résine. Après une semaine de séchage, on démoule la pièce, on la peint, on colle les pare-brise, installe les systèmes d éclairage et livre une pièce entièrement finie aux différents clients : Bombardier, Alstom, Siemens ou les réseaux ferrés. Depuis les années soixante, l activité de Stratiforme a toujours évolué autour du matériau composite. D abord dans le ludique, avec la fabrication de pièces pour les parcs d attractions, puis dans le ferroviaire. «Il y a quatre ans, l entreprise a gravi un échelon avec le développement à l international, notamment en Allemagne, en Inde ou au Maroc», explique Guy Leblon, directeur associé. Une particularité : Stratiforme est la seule entreprise capable de créer des pièces de l ossature des trains en résine plutôt qu en acier. «Nous utilisons des procédés innovants pour créer des matériaux haute performance.» On n en saura pas plus, secret industriel oblige! Le service de recherche et développement étudie aussi le recyclage des matériaux composites, et s intéresse aux fibres végétales. n Pia Todoskoff ENVOLEZ- VOUS À PETITS PRIX! Fès, Genève, Ajaccio, Bastia, Biarritz, Rome, Venise, Marrakech, Agadir, Oudja ou encore Montpellier À partir d avril, plusieurs compagnies lowcost ouvrent de nouvelles lignes au départ de l aéroport de Lille-Lesquin. De quoi se faire de jolis week-ends à petits prix! PARTICIPEZ À VOTRE FUTUR! Jusqu au 18 avril, vous pouvez consulter et commenter le projet d actualisation du Schéma régional d'aménagement et de développement durable du territoire (SRADDT) via notre site Internet, ou aux sièges du Conseil régional et des deux Conseils généraux, ainsi que dans les 13 mairies chefs-lieux d'arrondissement. consultation/sraddt DR N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 9

10 JE ME FORME PARCOURS NOM PASCAL BONNEL ÂGE 34 ans MÉTIER Depuis 2000, conducteur d installation à la Française de Mécanique. EXPÉRIENCE Deux mois chez Firestone (aujourd hui Brigdestone) à Béthune. Puis huit mois dans une entreprise d électricité générale comme technicien réseau. POINTS FORTS Engagé, motivé et ambitieux. POINTS FAIBLES «Il n en a pas! Il faudrait le cloner!», sourit son responsable hiérarchique usinage, Hédouard Bernard. Décibels. Bouchons d oreilles obligatoires à l atelier d usinage. Selon le planning et les besoins, Pascal Bonnel peut travailler de jour ou de nuit, week-ends compris. PHOTO OLIVIER DESPICHT SOUPLESSE À DOUVRIN LA FRANÇAISE DE MÉCANIQUE FORME SES SALARIÉS POUR AFFRONTER LA CRISE. La Française de Mécanique carbure à la formation D epuis douze ans Pascal Bonnel arpente le bâtiment 7 de la Française de Mécanique, à Douvrin. Le soustraitant automobile fabrique des moteurs pour PSA et Renault. L atelier d usinage est découpé en quatre secteurs, correspondant aux pièces principales d un moteur : carter, culasses, vilebrequins et arbres à cames. «SI ON ME FAIT CONFIANCE» En tant que conducteur d installation, Pascal doit gérer les machines et vérifier le bon déroulement des process de fabrication. Les quatre secteurs n ont plus de secrets pour lui. «Le principal pour moi est d être autonome dans mon travail. Si on me fait confiance, ça va tout seul», affirme-t-il. Depuis le 5 octobre, Pascal suit une formation pour devenir exploitant en automatisme. Le but : apprendre à réaliser la maintenance de ses machines pour être encore plus autonome, plus réactif, et donc plus performant. En cas de problème sur une machine, Pascal pourra faire un diagnostic et intervenir luimême. C est sa direction qui lui a proposé cette formation. «J ai tout de suite accepté car ça met en valeur les gens. Ça signifie qu on me fait confiance.» Depuis septembre 2012, la Française de Mécanique s est engagée dans un vaste programme de formation qui concerne salariés heures de formation auront été dispensées de 2012 à Les salariés se préparent notamment à la fabrication de deux nouveaux moteurs, le EB trois cylindres, et le EC5 destiné aux véhicules low-cost. UN AN DE THÉORIE ET DE PRATIQUE Le cursus dure un an et comprend 1000 heures de formation théorique et pratique, à l intérieur et à l extérieur de l usine. Son avenir, Pascal le voit ici, à Douvrin. Mais en continuant à gravir les échelons. «Ça me plairait bien de devenir RU» (responsable d unité élémentaire de programme), ajoutet-il devant son responsable. Prendre la place de son formateur? Pourquoi pas! «Il ne faut pas avoir peur de vouloir évoluer ou de montrer qu on est volontaire.» n Pia Todoskoff COMMENT LA RÉGION AGIT 1La formation proposée aux salariés de la Française de Mécanique (Douvrin) est subventionnée à hauteur de par le Conseil régional, au titre de la continuité professionnelle, par l intermédiaire de l Opcaim, l Organisme paritaire collecteur agréé des industries de la métallurgie. 2 L objectif est de sécuriser le parcours professionnel des salariés et de les aider à évoluer, afin d éviter des licenciements ou des délocalisations, par exemple, en se préparant à la fabrication de deux nouveaux moteurs. 10 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

11 ILS FONT BOUGER LES LYCÉES À TABLE À BAVAY, DES LYCÉENS FRANÇAIS ET ALLEMANDS PARTAGENT LEURS SECRETS DE CUISINE (ET MÊME UN PEU PLUS). L amitié franco-allemande, pur sucre, pur beurre zapping METTEZ DU PIMEN DANS VOTRE VIE! Le Pimen, ou Plateforme d insertion par la mobilité européenne en Nord-Pas de Calais, est un outil mis en place par la Région et le rectorat pour faciliter la mobilité des jeunes des lycées professionnels et des CFA. Objectif : apprendre l anglais, le néerlandais ou l allemand Bonne tarte L Allemand Jan (polo noir) et le Français Pierre en sont à leur quatrième échange. PHOTO EMMANUEL WATTEAU C e 7 février, dans la cantine scolaire du collège Jean- Lemaire-de-Belges à Bavay, 80 élèves français et allemands, les mains dans la pâte, préparent des tartes au sucre. Jan, jeune Allemand de 16 ans, chambre son copain et correspondant français, Pierre, 17 ans, à propos du match de football de la veille. France-Allemagne en match amical, et à la fin les Allemands qui gagnent! S OUVRIR SUR LE MONDE Cela fait 27 ans que le lycée des Nerviens et le collège Jean-Lemaire-de-Belges de Bavay organisent des échanges avec le Gymnasium d Ennepetal, en Allemagne. Chaque année, 40 élèves français, de la 4 e à la terminale, partent vivre une semaine dans la famille de leur correspondant allemand et le reçoivent ensuite en France. Le but est bien sûr d approfondir les connaissances linguistiques, mais aussi de découvrir une nouvelle culture, de créer des liens et «d avoir une ouverture sur le monde», ajoute Frédéric Bernard, l homme à la double casquette, proviseur du lycée et principal du collège. Pour Pierre, élève de terminale, c est le quatrième échange, toujours avec Jan. «Nous sommes des amis maintenant», résume Jan. «Ses parents m ont invité à venir en vacances chez eux et l année prochaine, quand je serai à l université à Lille, Jan viendra passer une semaine, chez moi, dans mon appartement», confirme Pierre. BRETZEL GRATINÉ À LA VACHE QUI RIT Chaque année, les activités communes tournent autour d un thème. Cette année, la gastronomie est à l honneur. Les élèves ont senti, touché et goûté les produits du terroir régional grâce à une exposition du comité de promotion du Nord-Pas de Calais. Lors d un rallye culinaire à Valenciennes, ils ont découvert les douceurs locales : macarons, sottises de Valenciennes ou gaufres du Nord. Puis, en petits groupes, ils ont réfléchi à des recettes qui combineraient un produit typiquement allemand et un produit typiquement français, comme par exemple, un bretzel gratiné à la Vache qui rit! Enfin, ils ont tous mis la main à la pâte pour pétrir la fameuse tarte au sucre, que les parents d élèves ont pu déguster avec un café en fin d après-midi. Malgré cela, certains préjugés concernant la cuisine française ont la vie dure. «Les escargots, c est un peu bizarre, juge Anika, jeune allemande de 15 ans. «Mais on n en a pas mangé!», rétorque Mathilde, 13 ans, qui l a accueillie dans sa famille. «Non, non» n Pia Todoskoff LE «BPL», OBJET DE DESIGN Les élèves de l Institut supérieur de design (ISD) de Valenciennes ont travaillé, dans le cadre d une convention avec le Conseil régional, à la création d outils d animation et de développement du budget participatif des lycées (BPL) pour la rentrée L objectif est d inciter de nouveaux lycées à mettre en place le BPL grâce à une approche plus design, donc plus attractive. budget-participatif L EUROPE PUISSANCE TROIS Du 17 au 24 août prochains, à Düsseldorf, (Allemagne), le sommet des jeunes du Triangle de Weimar rassemblera 45 jeunes du Nord-Pas de Calais, de Silésie (Pologne) et du Nord-Westphalie (en Allemagne), autour d échanges culturels et sportifs. Si vous avez entre 17 et 23 ans et vivez dans la région, rendez-vous début avril pour télécharger un dossier de candidature N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 11

12 DOSSIER CROQUÉS ILS INVENTENT LEUR VIE ET LEUR MÉTIER, CHERCHENT, TROUVENT, SUIVENT DES ÉTUDES OU LEUR PROPRE VOIE SEPT RENCONTRES SUR LE VIF. LES JEUNES ONT DU TALENT n Un dossier réalisé par Jean-Baptiste Allouard et Hélène Fanchini Bouquet La formation «fleuristes» au Centre de formation des apprentis Le Corbusier, à Tourcoing, en PHOTO EMMANUEL WATTEAU Dessinateurs, étudiants, sportifs, militants, globe-trotters les jeunes ont des envies, du talent et des projets. Et même si dans notre région le taux de chômage des moins de 25 ans est supérieur de cinq points à la moyenne nationale, certains ne se laissent pas abattre et vont jusqu au bout de leurs rêves. Ce dossier, en sept portraits, leur est dédié. À leurs côtés au quotidien, le Conseil régional multiplie les initiatives pour les aider à avancer dans la vie. Qu il consiste à suivre une formation, voyager autour du monde, s entraîner pour les Jeux Olympiques, créer son entreprise ou s investir dans une association de quartier, quasiment chaque projet peut obtenir un coup de pouce, modeste ou conséquent. La politique de la Région en faveur de la jeunesse est transversale. Elle touche chaque domaine de la vie, et plus particulièrement celui de l emploi. En signant un Pacte pour l avenir et l emploi des jeunes avec toutes les branches professionnelles, en annonçant son soutien financier aux employeurs pour l embauche de 6000 emplois d avenir et en créant un réseau «d entreprises apprenantes» qui emploient des apprentis, le Conseil régional marque clairement son engagement aux côtés et Le Nord - Pas de Calais est la région la plus jeune de France, hors Île-de-France. C est une chance qu il ne faut pas gaspiller. en faveur de la jeunesse. Le Nord-Pas de Calais est la région la plus jeune de France (hors Île-de-France). C est une chance qu il ne faut pas gaspiller. Les jeunes ont du talent et dans ces pages, ils le prouvent. n 12 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

13 MARIE FAVENNEC 23 ANS, HABITE LILLE L ATOUT CŒUR DE PASTEUR Elle a grandi à Sète, étudié à Montpellier, mais son arrivée dans le Nord ne lui a posé aucun souci. Loin des clichés du film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch tis! «Je me suis très vite intégrée», explique la jeune femme qui a décroché en juillet dernier une bourse d études pour venir faire sa thèse. Le sujet? «Diabète et obésité». Marie Favennec a pris ses quartiers du côté de l Institut Pasteur, à Lille. Rien ne la prédisposait à embrasser une carrière de chercheur, «et sinon, professeur des écoles, c est quelque chose qui m aurait inspirée», avoue-t-elle. Le déclic, c est en terminale qu elle l a eu, grâce à un professeur de biologie qui lui a transmis le «virus», comme elle dit. Cette jolie brune ne manque en tout cas pas d humour, et c est peut-être cela aussi qui a séduit le jury quand il a fallu le convaincre du bien-fondé de ses recherches. «J avais surtout l opportunité de travailler sur des tissus humains, c est très avantageux quand vous étudiez les pathologies liées à l alimentation», explique-t-elle. Juste avant de sortir quelques gaufrettes fourrées à la cassonade de son sac à main. Chercheuse, certes Mais gourmande d abord, sans aucun scrupule et dans un grand éclat de rire! Le coup de pouce Marie Favennec bénéficie d une allocation du Conseil régional versée aux futurs chercheurs pendant qu ils préparent leur thèse. Cette allocation couvre la moitié de son salaire pendant toute la durée de sa thèse. Bonne mine Donald milite à coups de crayon. J.-B. ALLOUARD Tête Le diabète tue : Marie cherche. J.-B. ALLOUARD DONALD LOGEAIS 21 ANS, HABITE LIÉVIN LE DESSINATEUR TISSE SA TOILE En plein débat sur le mariage homo, lui a pris position! Connu sur la blogosphère grâce à ses planches engagées et humoristiques, ce dessinateur de 21 ans, natif de Perpignan, milite depuis quelques années maintenant contre les discriminations en tous genres. D ailleurs, au printemps 2012, le Liévinois d adoption a lancé son fameux projet 17 mai, date de la journée contre l homophobie. «On a, avec Pochep, dessinateur comme moi, contacté fin 2011 d autres collègues, pour qu ils apportent leur contribution sur le sujet.» L idée a séduit: une centaine ont répondu présent. Mais l actualité de Donald Logeais, c est aussi Solidays. «Au mois de juin, ce sera la quatrième manifestation que je couvre en dessins», détaille le jeune homme Silver pour les initiés sollicité par Solidarité Sida. En attendant de publier sa première bande dessinée, celui qui a passé une grande partie de sa jeunesse en Inde collabore avec une marque de t-shirts régionale Made in Lens pour laquelle il a déjà signé deux modèles. Bientôt, ce sont ses Chroniques du canapé, cosignées avec Nine, une amie scénariste, qui devraient voir le jour sur un nouveau blog : l histoire de trois colocataires qui se cherchent une place dans la vie. Le coup de pouce Donald n a reçu aucune aide d aucune sorte. Il est juste la preuve qu on peut être jeune et avoir du talent et des idées! POURQUOI ÇA ME TIENT À CŒUR PIERRE DE SAINTIGNON PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CHARGÉ DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DE LA FORMATION PERMANENTE «DES JEUNES GÉNÉREUX ET VOLONTAIRES» En matière d emploi, trop de jeunes rencontrent des difficultés dans notre région! Pourtant, les jeunes sont généreux, volontaires et ne demandent qu à travailler. Face à leurs difficultés, nous devons mettre nos moyens et nos compétences en synergie. C est pourquoi, dès 2010, nous avons organisé les États généraux pour l avenir et l emploi des jeunes en mobilisant tous nos partenaires : institutionnels, économiques, sociaux, acteurs de l emploi et de la formation. Avec le Pacte pour l avenir et l emploi des jeunes et la création de 14 plateformes territoriales destinées à mettre les jeunes en contact avec les entreprises, nous offrons une réponse collective. C est ce que nous faisons également en appuyant les contrats d avenir : pour jeunes embauchés en contrat d avenir, la Région financera entre 10 et 100 % du reste à charge de l employeur, selon les cas, et à condition que celui-ci s engage véritablement à aider le jeune à se former et à s intégrer..» DOMINIQUE BOKALO N 15, JANVIER-FÉVRIER 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 13

14 DOSSIER CLÉMENTINE MONNIER ET ANGÈLE DESMENEZ 28 ANS, LILLOISES LES FÉES DU VOYAGE On s est rendu compte que les offres de voyage culturel restaient des produits de luxe pas forcément adaptés», expliquentelles. En partant de ce constat, Clémentine Monnier et Angèle Desmenez ont créé il y a deux ans Bohemian Road, une agence de voyages «pour esprits curieux». Ces deux ex-étudiantes en histoire de l art proposent des séjours à petit prix à travers l Europe, et depuis tout récemment vers New York. Des séjours qu elles ont bien entendu testés! «On organise tout de A à Z, explique Angèle Desmenez. On repère, on prépare, puis on accompagne Mais, à côté, on organise aussi le voyage de rêve de nos clients sur commande, en fonction de leurs envies et surtout de leur budget.» Bohemian Road décline actuellement une dizaine de destinations, toutes validées par nos deux spécialistes du voyage low-cost, comme Barcelone, Dublin ou Budapest. «L idée a germé à la fac, raconte Clémentine Monnier, et forcément on a pris le temps de mûrir le projet.» Une formation d agent de voyage plus tard, avant d être suivies par le Comité local d aide aux projets (Clap, voir ci-après), et les deux jeunes femmes pouvaient lancer leur petite entreprise. «La demande la plus folle? Un pé- Duo Clémentine (à gauche) et Angèle tricotent des voyages sur mesure. PHOTO J.-B. ALLOUARD riple en Colombie qu on a dû monter dare-dare», raconte Angèle. Le coup de pouce Pour créer leur entreprise, Clémentine et Angèle ont bénéficié des conseils et d une aide financière d un Clap, Comité local d aide aux projets. Il existe 22 Claps dans le Nord-Pas de Calais. Ils sont portés par les Missions locales. JÉRÉMY BECCU 22 ANS, HABITE BRUAY-LA-BUISSIÈRE BOXEUR, CATÉGORIE BATTANTS On pourrait vouloir résumer sa carrière à ce seizième de finale volé face au Kazakh Zhakypov lors des derniers J.O. à Londres l été dernier! Mais le boxeur bruaysien balaie l idée. «Je suis plus malin», argumente-t-il, alors que depuis janvier l international tricolore est passé pro. La grosse claque a été digérée. «C est vrai qu on se prépare pendant quatre ans, et que tout s écroule en quelques secondes sans qu on sache pourquoi.» Floué, mais pas coulé Évoquer Jérémy Beccu, c est avant tout mettre en avant un des boxeurs les plus talentueux de sa génération. Le mi-mouche, qui combattra désormais en catégorie coqs, s est surtout fait remarquer à l adolescence en enchaînant six titres de champion de France consécutifs. «Dès ma première année de compétition, je gagne le critérium national cadet, et derrière, j enchaîne.» Derrière? Deux titres chez les juniors puis trois chez les seniors, toujours en mimouche, tandis qu il intègre les Bleus! «Lors de mes premiers championnats du monde juniors, je fais troisième.» Aujourd hui, avec son premier combat professionnel en ligne de mire, le poulain de Joël Legrand a remis les bouchées doubles à l entraînement. En espérant la fin des micmacs dans le noble art. Fine mouche Battu aux JO, Jérémy a su rebondir. PHOTO J.-B. ALLOUARD Le coup de pouce Pour sa participation aux Jeux olympiques de Londres en 2012, Jérémy Beccu a reçu un chèque d encouragement de du Conseil régional, dans le cadre d un dispositif d aide aux athlètes de haut niveau. 14 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

15 SELIM SAÏFI 20 ANS, LILLE ACTEUR DE SA VIE Àpeine 20 ans, déjà pressé! Le réalisateur de Pidza Express une série humoristique dont la saison 1 a été diffusée cet automne sur Wéo multiplie les rendez-vous. Il faut dire que depuis qu il est sorti du lycée, les producteurs le regardent avec un autre œil. «À l époque, aucun d entre eux n avait accordé de crédit à mon projet», regrette-t-il. Peu importe, une fois le bac en poche, avec le concours d un papa motivé, il crée une petite société de production, Miles Production. Miles, comme «Selim à l envers». Lorsqu il s inscrit dans la foulée en licence cinéma à Lille 3, tout s accélère, avec à la clé le coup de pouce du Crrav (voir ci-dessous). «Depuis tout petit, je suis fasciné par le monde du cinéma. Le déclic est venu en regardant le bonus d Astérix, mission Cléopâtre. Dans le générique, j ai repéré le nom de Philippe Guégan, responsable des cascades, et je l ai appelé. J avais 12 ans!» Il sera du coup invité sur le tournage d OSS 117. Depuis, le Lillois a tracé sa route. Pour Pidza Express, tourné à Maubeuge, il a convaincu via Facebook Julien Courbey vu notamment dans Le Ciel, les oiseaux et ta mère de donner la réplique à son pote Khalid Maadour, coauteur avec lui. «On prépare la saison 2», se réjouit le jeune homme. En attendant un premier long-métrage. PIERRICK HELBECQUE 17 ANS, HABITE SOMAIN LE DORLOTEUR DE PAVÉS À16 ans, il ne s était encore jamais intéressé au Paris-Roubaix. Mais depuis que l adolescent a empoigné l an dernier quelques-uns des fameux pavés qui ont construit la légende de cette course cycliste, son regard sur l épreuve a changé. Cet élève de première aménagement paysager au lycée horticole de Raismes n a pas embrassé une carrière de coureur, mais l expérience lui a fait découvrir l envers du décor. «La réfection des pavés était inscrite à mon programme de se- Le coup de pouce Pour réaliser Pidza Express, Selim Saïfi a reçu deux aides du Crrav, le Centre régional de ressources audiovisuelles : 7500 pour écrire son projet et pour le produire. Le Fonds cinéma et télévision du Crrav est financé aux deux tiers par le Conseil régional et un tiers par le Centre national du cinéma (CNC). Secteur pavé Pierrick, futur aménageur, prépare le terrain des coureurs. J.-B. ALLOUARD En série Selim Saïfi prépare sa saison 2. PHOTO J.-B. ALLOUARD conde, raconte le jeune homme, mais ça ne me disait trop rien Et puis c est devenu un plaisir. Cette année, j ai voulu à nouveau y participer.» Sous la houlette de Dominique Duyck, enseignant en travaux paysagers, une soixantaine d élèves se sont appliqués pensant deux semaines à restaurer les tronçons abîmés. Cette année, c est le kilomètre et demi suivant Pont Gibus sur la commune de Wallers qui sera récuré et pavé de neuf. «On va reboucher tous les trous qu on verra, poursuit le futur paysagiste. Moi, ma fierté, c est de voir que les coureurs, quand ils roulent sur les pavés qu on a replacés, ne tombent pas!» Depuis le début du partenariat avec les Amis du Paris-Roubaix, en novembre 2002, les élèves du lycée horticole ont nettoyé et replacé environ pavés. Le coup de pouce lycéens et apprentis sont scolarisés dans le Nord-Pas de Calais. 20% du budget de la Région est consacré aux lycées et 13% à l'apprentissage (entretien des bâtiments, mobilier, matériel, projets éducatifs, chéquiers-livres ou équipement...). POURQUOI ÇA ME TIENT À CŒUR HÉLÈNE PARRA VICE-PRÉSIDENTE CHARGÉE DE LA JEUNESSE «UN APPUI LOGISTIQUE AUX JEUNES» La jeunesse, c est ce que nous avons de plus précieux, mais avec la crise et le chômage, les jeunes ont du mal à avoir confiance en l avenir et nous devons les rassurer. C est normal de ne pas avoir d expérience quand on est jeune, c est normal de se tromper de chemin, de vouloir en changer et parfois d échouer. Notre rôle est d aider les jeunes à s orienter, à se former, à se cultiver, et de leur redonner de l espoir. Il s agit pour nous de les soutenir, de leur donner un coup de pouce, de leur mettre le pied à l étrier. La politique en faveur de la jeunesse est transversale, elle touche tous les domaines de la vie. Les jeunes sont des citoyens à part entière. Nous les considérons comme tels et leur apportons un appui pour réaliser leurs projets.» DOMINIQUE BOKALO N 15, JANVIER-FÉVRIER 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 15

16 DOSSIER CONSTANCE CALAIS 26 ANS, VIT À SAINT-OMER LA DIÉTÉTIQUE DU COCHON Mais qu est-ce qui a bien pu pousser cette cavalière émérite à se spécialiser dans la diététique du cochon? Avec un bac S en poche, la jeune femme, qui avoue volontiers que toutes les petites filles qui mettent un pied dans l équitation rêvent de devenir un jour vétérinaire, aurait pu opter pour une filière plus glamour. Mais Constance, sur les conseils de sa tante, a intégré à la sortie du lycée un BTS agricole, option production animale. «Sans trop savoir sur quoi ça allait déboucher», raconte celle qui se partage entre Hallennes-lez-Haubourdin et les environs de Saint-Omer. «Mais j adore les animaux et surtout, très rapidement, je me suis prise de passion pour le monde de la ferme.» Un premier stage dans le domaine porcin, avec comme tâche principale la gestion des naissances des porcelets, finira de la convaincre. Aujourd hui, cette ancienne étudiante de l Institut supérieur d agriculture (ISA) elle a été reçue en juin dernier est responsable qualité chez Agri Élevage Distribution (AED), à Clety, dans le Pas-de-Calais. Sa spécialisation éthique et bio en a fait une recrue de choix. «Mon métier, préciset-elle, est de réfléchir aux meilleures formules alimentaires possibles afin de donner de la valeur à l animal.» Le coup de pouce Constance Calais n est pas rémunérée directement par Agri Élevage Distribution. Son salaire est pris en charge à hauteur de 50 % par la Région dans le cadre des contrats JEDI, Jeunes en entreprises pour le développement par l innovation. Cette mesure s applique pendant un an, mais AED s engage en échange, à pérenniser par la suite l emploi de la jeune femme. Fermière Constance aime les animaux, tous les animaux! J.-B. ALLOUARD Équipe Au salon Créer 2011, construction d une tour en spaghettis et guimauves. PHOTO MAXIME DUFOUR En savoir plus sur le web Retrouvez toutes les aides de la Région à destination des jeunes sur le site Internet du Conseil régional. Le Crij (Centre régional d information jeunesse) vous informe et vous conseille sur les formations, le logement, la vie étudiante, les projets internationaux, les jobs d été QUESTIONS-RÉPONSES 1. Je voudrais organiser un concert avec mon groupe de rock. La Région peut-elle m aider? Si vous avez moins de 30 ans, un projet culturel, social ou économique, le Clap (Comité local d aide aux projets) peut vous apporter un soutien technique, logistique ou financier (Sophie Bader) 2. Je veux créer mon entreprise. La Région peut-elle m aider? Financements, conseils, partages d expérience De nombreux dispositifs régionaux aident à la création, comme CitésLab pour les jeunes des quartiers prioritaires, les plateformes d initiatives locales (PFIL), pour obtenir un financement, le site communautaire Demain je crée ou le contrat de création (contrats de création) Je rêve d aller à l étranger, pour étudier ou en mission humanitaire. La Région peut-elle m aider? Via la Bourse Blériot pour les étudiants, la mobilité européenne pour les apprentis, la bourse de mobilité internationale ou le dispositif Devenons citoyens de la planète, le Conseil régional aide les jeunes qui souhaitent partir à l étranger pour y étudier, travailler, effectuer un stage ou une mission humanitaire. 4. Je prends le TER tous les jours pour aller à l université, c est cher! La Région peut-elle m aider? Si vous avez moins de 26 ans, vous pouvez obtenir un Pass régional TER Etude pour les trajets en train entre votre domicile et votre lieu d'études, de stage ou d'apprentissage. Ce Pass est gratuit pour les étudiants boursiers et fait bénéficier les non-boursiers d une réduction de 50 % sur le tarif étudiants. Renseignements aux guichets de votre gare. 5. Je suis un jeune pêcheur et je dois acheter un navire pour débuter mon activité. La Région peut-elle m aider? Pour favoriser le renouvellement des entreprises de pêche artisanales, une prime individuelle peut être versée aux jeunes pêcheurs qui acquièrent pour la première fois la propriété totale ou partielle d un navire de pêche (dépôt des demandes) 6. J aimerais devenir agriculteur. La Région peut-elle m aider? Une aide forfaitaire de peut être accordée aux nouveaux exploitants, s installant pour la première fois MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

17 L ŒIL DE BOUCQ N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 17

18 GROUPES POLITIQUES LA RÉPARTITION DES FORCES POLITIQUES DU C ONSEIL RÉGIONAL Groupe Front de Gauche, communiste et unitaire Groupe Socialiste, citoyen et radical Groupe Europe écologie Les Verts Groupe Front national / Rassemblement pour le Nord-Pas de Calais Groupe L'opposition régionale Non inscrits Comment fonctionne l assemblée régionale En savoir plus sur le web Vous pouvez suivre les débats et les votes du Conseil régional en direct ou en différé sur 113 Conseillers régionaux ont été élus en mars 2010 : 69 pour le département du Nord et 44 pour le Pas-de-Calais. Leur mandat court jusqu en Ils sont répartis comme suit: Groupe socialiste, Citoyen et Radical, 38 élus; Groupe L opposition régionale, 22 élus; Groupe Europe écologie, 17 élus; Groupe Front National/Rassemblement pour le Nord-Pas de Calais, 16 élus; Groupe Front de gauche, communiste et unitaire, 11 élus ; Non-inscrits, 9 élus. Pour étudier les dossiers qui lui sont soumis, le Conseil régional a constitué 15 commissions thématiques. L ensemble des élus se réunit au moins une fois par trimestre en séance plénière pour voter les décisions les plus importantes (par exemple le budget). Une commission permanente, constituée de 44 membres dont le président et les 15 vice-présidents siège au moins six fois par an pour délibérer des affaires courantes. GROUPE FRONT DE GAUCHE, COMMUNISTE ET UNITAIRE Dunkerque, capitale régionale de la culture pour tous! Les arts et la culture ne sont ni des marchandises, ni réservés à certaines personnes ou territoires. Ils sont un pilier essentiel du «vivre ensemble», indispensable à l émancipation individuelle et collective. Soutenons la création et la diffusion artistiques sur tout le Nord-Pas de Calais, favorisons la visibilité de toutes les formes artistiques. La capitale régionale sera un événement privilégié durant lequel le monde culturel va bouillonner, associant les habitants du Dunkerquois de tous âges et de toutes conditions. Mais il faut aussi pérenniser l action des structures et compagnies de la Région, si utiles au maillage territorial: c est le sens de l augmentation d un million d euros du budget culture que nous avons obtenue pour Car la culture n est pas un luxe en temps de crise, elle participe au contraire au remède à la crise. n ANNICK MATTIGHELLO PRÉSIDENTE DU GROUPE FRONT DE GAUCHE, COMMUNISTE ET UNITAIRES GROUPE SOCIALISTE, CITOYEN ET RADICAL Préparons l horizon des nouvelles générations MICHEL-FRANÇOIS DELANNOY PRÉSIDENT DU GROUPE SOCIALISTE, CITOYEN ET RADICAL Il est difficile d être un jeune aujourd hui en France. Les jeunes sont moins bien lotis que leurs aînés. Le Nord-Pas de Calais compte 32 % de chômage chez les moins de 25 ans. Il est l un des plus élevés des régions de France avec le Languedoc-Roussillon. Le taux de pauvreté atteint désormais 20 % pour cette catégorie, contre 11 % des adultes. Ces données sont cruelles mais elles ne doivent pas conduire à la résignation et surtout pas à se laisser gagner par l idée absurde, cynique, inconcevable qu une génération puisse être sacrifiée. Notre Région et l État, soyons-en fiers, ont fait de ce sujet un enjeu majeur. Avec les programmes d échanges internationaux, les aides aux Maisons de l emploi et aux Missions locales, la Région a permis à des centaines de jeunes d acquérir une expérience à l étranger. À travers son Contrat de Plan régional de développement de la formation permanente, avec le Pacte pour l avenir et l emploi des jeunes en Nord-Pas de Calais, le Conseil régional travaille à rétablir les liens entre les entreprises, les organismes de formation et les jeunes de la région. Les nombreux exemples d actions concrètes montrent qu il existe des voies pour faire fi des statistiques et surmonter les déterminismes économiques et sociaux. Et c est bien le rôle des élus de prendre à bras-le-corps la question de l avenir des jeunes en bousculant, au besoin, habitudes et conformismes. François Hollande, en mettant la jeunesse au cœur de son action présidentielle, a pris ses responsabilités, là où la droite a fait de lourds dégâts. Grâce au recrutement de enseignants dans l Éducation nationale, grâce aux emplois d avenir, et aux contrats de génération, le gouvernement de gauche prépare durablement l horizon des nouvelles générations. n 18 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

19 JEAN-FRANÇOIS CARON PRÉSIDENT DU GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE L écologie en actions Il y a trois ans, en mars 2010, vous étiez (10,8 %) électrices et électeurs à porter vos suffrages sur la liste présentée par les écologistes. Ce score, le meilleur de notre histoire régionale, nous permettait de poursuivre le travail engagé en Nous avons choisi de participer à l exécutif régional et, avec cinq vice-présidences, d agir, de faire l action publique plutôt que de l observer. Pour quels résultats? Transformation écologique et sociale de la région, rénovation thermique des logements anciens, circuits courts, plan forêt, instance régionale de débat public, plan bio, aide à l installation des jeunes agriculteurs, schéma régional de l enseignement supérieur et de la recherche, chercheurs-citoyens, cap sur le monde, budget participatif des lycées, égalité femmes-hommes, emplois verts, colloque écomobilité, etc. Des petites aux grandes victoires, nous sommes fiers du travail accompli ces trois dernières années. Et si tout n est pas toujours vert, nous portons le fer avec constance et détermination pour une région plus écolo, plus solidaire, plus proche des habitants. Alors que nous entrons dans la dernière ligne droite de ce mandat, trois conventions territoriales seront l occasion d échanger sur nos actions : le 16 mars à Loosen-Gohelle, le 13 avril à Lille, le 1 er juin à Arras. Un bilan papier sera édité pour l occasion, il peut vous être envoyé sur demande n Pour plus d infos, consultez notre site internet GROUPE L OPPOSITION RÉGIONALE Culture, rigueur et coup de massue! PHILIPPE RAPENEAU PRÉSIDENT DU GROUPE L OPPOSITION REGIONALE Après Valenciennes 2004 et Béthune en 2011, Dunkerque sera en avril prochain notre Capitale régionale de la culture. Nous soutenons cette manifestation depuis son origine, au lendemain de Lille 2004; il était alors indispensable de décentraliser les grands événements culturels trop concentrés sur la Métropole. Pour l édition 2013, parce qu il est nécessaire de faire un effort de rigueur budgétaire, nous avons suggéré de réduire quelque peu l enveloppe régionale qui est de 6 millions d euros, sans remettre en cause la programmation de cette manifestation, véritable moteur de la dynamique culturelle du territoire. Notre Groupe revendique une meilleure répartition géographique des crédits que la Région consacre à la culture ; des crédits que nous voudrions voir affectés davantage aux structures qui apportent une offre culturelle là où malheureusement elle n existe pas ou peu. Le Louvre-Lens est un symbole de cette volonté d étendre l offre culturelle sur toute la région; nous nous réjouissons du succès de ce formidable musée implanté au cœur du bassin minier. Espérons que les élus du territoire sauront se mobiliser pour que le Louvre-Lens, au-delà d être un bel outil culturel, soit aussi un outil majeur d aménagement du territoire avec des dépenses de fonctionnement maîtrisées! Nos craintes bien réelles s appuient sur une autre préoccupation : la diminution des marges de manœuvre des collectivités qui nous contraint, plus que jamais, à une utilisation judicieuse de l argent public. Rappelons qu il y a peu, la Gauche dénonçait le gel des dotations de l État aux collectivités locales voulu par Nicolas Sarkozy, or cette même Gauche annonce aujourd hui une baisse de 4,5 milliards d euros de ces aides d ici Un coup de massue sans précédent porté à nos collectivités! n GROUPE FRONT NATIONAL / RASSEMBLEMENT POUR LE NORD-PAS DE CALAIS Avec nous dites oui au patriotisme économique et social MARINE LE PEN PRÉSIDENTE DU GROUPE FRONT NATIONAL / RASSEMBLEMENT POUR LE NORD-PAS DE CALAIS La Région doit agir pour le patriotisme économique et social Par motion débattue en séance plénière du 15 février, notre groupe a proposé de réserver l aide publique aux entreprises qui développent l emploi ou le relocalisent et geler les aides consenties à Renault dans l attente d engagements clairs de la direction sur la relocalisation de l emploi en France. L Etat, actionnaire de référence de Renault avec 15 % des actions, a son mot à dire. L argent public pour l emploi Français L argent public, c est-à-dire l argent des impôts sur les ménages et les entreprises, les taxes comme la TVA, doit être utilisé pour favoriser l économie et l emploi français. C est notre philosophie, partagée dans de nombreux pays au monde. Incroyable mais vrai! Cette proposition de bon sens a été rejetée par les élus UMP, PS et pseudo-écolos. Nous lançons donc une pétition pour l emploi régional : Scandaleux, d argent public pour accueillir les clandestins! Vous avez bien lu. Ce 14 février, le Conseil Régional a voté une délibération accordant euros pour un «fonds d accueil» des clandestins. Seul notre groupe s est résolument opposé à ce gaspillage honteux de l argent public! L immigration clandestine engraisse les réseaux maffieux de passeurs. Tant de nos compatriotes s enfoncent dans la précarité et la pauvreté : c est à eux que nous devons d abord accorder la solidarité nationale.n N 16, MARS-AVRIL 2013 MON NORD-PAS DE CALAIS 19

20 COMPRENDRE (LA POLITIQUE, ÇA N EST PAS UN GROS MOT) Bonne école Aux sélections régionales des Olympiades des métiers, en mars PHOTO DOMINIQUE BOKALO MÉTIERS ENTREPRISES ACCUEILLENT DES APPRENTIS DANS LE NORD-PAS DE CALAIS. POUR ÉVITER LES RUPTURES DE CONTRAT, LA RÉGION LEUR PROPOSE DE SIGNER UNE CHARTE. Pourquoi la Région soutient l apprentissage CHIFFRES CLÉS Les CFA forment jeunes. L objectif est de former apprentis en LE CONTEXTE La région Nord-Pas de Calais a une tradition industrielle, et cela influe sur sa culture de la formation. Seuls 5 % des jeunes y sont en apprentissage, contre 10 % en moyenne nationale. Les lycées professionnels accueillent élèves quand les Centres de formation des apprentis (CFA) n en comptent que Pour développer l apprentissage, la Région a donc entamé une vaste concertation avec l ensemble des branches professionnelles. Car l apprentissage ouvre bien des portes. Grâce à lui on peut aussi bien décrocher un CAP (Certificat d aptitude professionnelle) qu un diplôme d ingénieur. Il est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans, et leur permet de se former et d acquérir une première expérience professionnelle tout en étant rémunérés. Malheureusement, un contrat d apprentissage sur quatre débouche sur une rupture de contrat. Pour éviter ces ruptures, la Région a créé 16 postes d animateurs territoriaux de l apprentissage, chargés d aider les entreprises à mieux accueillir et intégrer les jeunes apprentis. LE DÉBAT L apprenti est-il un poids pour l entreprise ou une chance? Une chance, estiment les employeurs qui prennent la peine d accueillir et d encadrer correctement les jeunes en formation. «C est un investissement, concède Maryline Hubert, chargée de mission ressources humaines à EDF (5 000 apprentis dans toute la France). Mais l avantage pour l entreprise, c est que les jeunes apportent un œil neuf sur la façon dont nous travaillons. Les échanges sont très enrichissants, des deux côtés. C est une construction gagnant-gagnant.» «Au sein d une équipe, l apprenti apporte toujours sa jeu- Apprentissage, professionnalisation comment s y retrouver? Le contrat d apprentissage permet aux jeunes de 16 à 25 ans de préparer un diplôme tout en travaillant dans une entreprise. Les apprentis ont un statut de salarié, suivent des cours dans un Centre de formation des apprentis (CFA) et peuvent préparer tous types de diplômes, du CAP (Certificat d aptitude professionnelle) au diplôme d ingénieur. Le contrat de professionnalisation s adresse, mais pas exclusivement, aux jeunes de 16 à 25 ans. Il leur propose d acquérir une qualification professionnelle ou de compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire, en vue d accéder à un poste déterminé dans l entreprise avec laquelle ils ont signé le contrat. Les lycées professionnels proposent un enseignement en relation avec le monde professionnel et ses métiers. Les élèves préparent un certificat d aptitude professionnelle (CAP) en deux ans ou un baccalauréat professionnel en trois ans. Ils effectuent des stages en entreprise, mais ne sont pas rémunérés. 20 MON NORD-PAS DE CALAIS N 16, MARS-AVRIL 2013

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

Guide des aides à l apprentissage

Guide des aides à l apprentissage APPRENTISSAGE Guide des aides à l apprentissage 2015-2016 La Région Languedoc-Roussillon s est engagée à améliorer les conditions de vie des apprentis en participant aux frais liés à leur parcours de formation.

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

AIDES ET BOURSES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

AIDES ET BOURSES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2 rue Nicolas Leblanc - 59000 LILLE Tél. : 03.20.12.87.30 - Fax : 03.20.12.87.31 - www.crij-npdc.fr AIDES ET BOURSES DE

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

450 idées d activités économiques

450 idées d activités économiques RAPPORT D ACTIVITE Année scolaire 2012-2013 450 idées d activités économiques impulsées par 5300 jeunes >> Le parcours entrepreneurial proposé aux jeunes du Nord-Pas-de-Calais S e n s i b i l i s e r 19

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Orientation Relation école / entreprise les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Les actions en chiffres Au total, 27 000 personnes bénéficient chaque année des actions mises en place par les CCI en Haute-Normandie

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région

Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 8 novembre 2013 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région Aujourd hui, grâce au soutien

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012 Le Valenciennois accueille la journée «TRANSPORT & MOBILITE» dans le cadre de la Semaine de l Innovation La troisième édition de la Semaine de l Innovation se tiendra du 26 au 30 novembre 2012. Depuis

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Former, c est essentiel!

Former, c est essentiel! Former, c est essentiel! Accroître les compétences Gagner en compétitivité Entreprises lorraines relevant du FAFSEA ou d OPCA 3+, bénéficiez de l EDEC Filière Bois Ameublement! PREFET DE LA REGION LORRAINE

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2013 Catégorie ACTIVITE SODEXO BOOST & MOI! PROGRAMME NUTRITION ET BIEN-ÊTRE DE SODEXO. Lancé le 27 janvier dernier, autours d un rendez-vous matinal et convivial au siège

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr Cinéma & audiovisuel l'action et Les aides de la région www.iledefrance.fr Pour préserver la diversité de création, développer l économie et conforter l emploi du secteur cinématographique et audiovisuel

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100

ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 SOMMAIRE ENJEUX ET CONTEXTE 4 ORGANISATION 18 CONSTRUIRE DURABLEMENT 32 RENOVER POUR ASSURER L AVENIR 48 ENTRER DANS L ERE NUMERIQUE 84 MOBILISER LES TERRIROIRES 100 ACCOMPAGNER ET STRUCTURER LA FILIERE

Plus en détail

dossier de presse Enseignement supérieur - Recherche Bilan de l action du Conseil régional de Picardie Mars 2004 - janvier 2007 www.picardie.

dossier de presse Enseignement supérieur - Recherche Bilan de l action du Conseil régional de Picardie Mars 2004 - janvier 2007 www.picardie. Enseignement supérieur - Recherche Bilan de l action du Conseil régional de Picardie Mars 2004 - janvier 2007 Contact Presse Catherine Dupré Tel : 03 22 97 37 75 Port. : 06 71 77 75 37 Courriel : cdupre@cr-picardie.fr

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES Donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Discours de Marylise LEBRANCHU Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Jeudi 17 octobre 2013 Je suis heureuse de pouvoir commencer,

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception.

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception. Rapport de Stage Secteur Agro alimentaire de DEInternational Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception Aisha Moritz Du 01.06.2012 au 30.08.2012 1. Pourquoi la Chambre Tuniso Allemande

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Quand le privé rencontre l EIC

Quand le privé rencontre l EIC DOSSIER DE PRESSE Quand le privé rencontre l EIC 1 er «Entraînement interculturel à la candidature» en Lorraine en partenariat avec le Crédit Agricole de Lorraine Contacts presse CREDIT AGRICOLE : Parcidio

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

BOURSES DE MOBILITÉ «DESTINATION ALLEMAGNE»

BOURSES DE MOBILITÉ «DESTINATION ALLEMAGNE» BOURSES DE MOBILITÉ «DESTINATION ALLEMAGNE» Attribution des bourses - Critères de sélection Les connaissances linguistiques des candidats doivent être suffisantes pour réaliser les programmes de bourse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT Mardi 29 janvier 2008 Contacts presse : Ville de Paris : Lionel Bordeaux Clarisse Guyonnet ; tel : 01 42 76 49 61 Microsoft : Ghislain Garesse

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous?

(auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? (auto) évaluer son projet et pourquoi pas vous? Guide de sensibilisation à l usage de tous les acteurs de nos quartiers d été 1/8 «S auto-évaluer une démarche commune» Acteurs de Nos Quartiers d Eté...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CHIPILI

DOSSIER DE PRESSE CHIPILI DOSSIER DE PRESSE CHIPILI Vincent & Emilie www.chipili.com coulisse@chipili.com / 0679764357 L idée *** Le projet est simple nous souhaitons développer une plateforme web pour mettre en relation artistes

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR PROJET D AVIS N 11.05 Présenté par la Commission «Emploi, Insertion professionnelle et Carrières» du

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE!

EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Évry, Président de la Communauté d Agglomération Évry Centre Essonne Évry, le 20 avril 2015 EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE! Francis

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Cahier des charges APJ 2015 2016

Cahier des charges APJ 2015 2016 Cahier des charges APJ 2015 2016 Dossier de candidature pour le 1 er février 2016 Dossier de candidature complet avec pièces justificatives pour le 7 mars 2016 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr www.msa.fr

Plus en détail

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale 2011 Le Crédit Agricole Franche-Comté, acteur majeur de l emploi local Présente sur l ensemble du territoire franc-comtois avec près

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail