Dossier de presse Filière bioéthanol

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse Filière bioéthanol"

Transcription

1 Dossier de presse Filière bioéthanol Pour plus d informations : France Betteraves Passions céréales Cécile Duval Tel : Olivia Ruch Tél : Beau Fixe Relations Publiques Paula Martins Tel : p.martinsbeaufixerp.com - Fax : Mars 2007 p 1/12

2 SOMMAIRE QU EST-CE QUE LE BIOETHANOL? Origine du bioéthanol Modes d utilisation du Bioéthanol Intégration de l ETBE dans l essence : les origines L incorporation directe dans l essence : la voie à privilégier L E85 ou le superbioéthanol : un nouveau marché pour la filière LA FILIERE BIOETHANOL SE DONNE LES MOYENS DE REPONDRE AUX OBJECTIFS EN MATIERE DE BIOCARBURANTS La filière bioéthanol Les capacités de production se sont développées pour répondre aux nouveaux objectifs La filière bioéthanol : génératrice d emploi La filière bioéthanol : un nouveau rôle joué par les agriculteurs La défiscalisation : un outil immédiat et important LE BIOETHANOL, UNE REPONSE AUX PREOCCUPATIONS ENVIRONNEMENATALES Le bioéthanol limite les émissions de gaz à effet de serre Le bioéthanol offre un bon rendement énergétique LE BIOETHANOL, UNE COMPOSANTE DU BOUQUET ENERGETIQUE DE L UNION EUROPEENNE ET DE LA FRANCE Le bioéthanol, un carburant du bouquet énergétique européen LA CHARTE AGRO-ENVIRONNEMENTALE : UNE FORMALISATION DES BONNES PRATIQUES CULTURALES Le bioéthanol, est issu de productions agricoles respectueuses de l environnement LA FILIERE BIOETHANOL DANS LE MONDE Une filière très développée aux Etats-Unis et au Brésil Une filière en développement en Europe CHIFFRES CLES LEXIQUE Mars 2007 p 2/12

3 QU EST-CE QUE LE BIOETHANOL? ORIGINE DU BIOETHANOL Le bioéthanol est issu de la betterave ou des céréales. Par un procédé de fermentation industrielle, le sucre contenu dans ces végétaux est transformé en alcool qui est ensuite concentré puis déshydraté pour obtenir du bioéthanol. Le bioéthanol est un biocarburant destiné aux moteurs à essence. MODES D UTILISATION DU BIOETHANOL Le bioéthanol est polyvalent dans son utilisation, il peut être utilisé actuellement sous trois formes : L incorporation indirecte dans l essence sous forme d ETBE L incorporation directe dans l essence L E85 ou superbioéthanol INTEGRATION DE L ETBE DANS L ESSENCE : LES ORIGINES L ETBE résulte d une synthèse entre le bioéthanol et l isobutène, une base pétrolière issue des raffineries. L ETBE contient 47% de bioéthanol (en volume). Ce biocarburant peut être utilisé en incorporation directe dans l essence à hauteur de 15%. En France, il est produit par unités : Nord ETBE, Ouest ETBE, Fos-sur-mer et Feyzin. L INCORPORATION DIRECTE DANS L ESSENCE : LA VOIE A PRIVILEGIER Ce mode d utilisation consiste à incorporer à l essence un pourcentage de bioéthanol pur. L incorporation directe permet de bénéficier des avantages environnementaux apportés par le bioéthanol de façon immédiate et à grande échelle : tout moteur récent peut en effet fonctionner avec une essence éthanolée jusqu à 10%, ce carburant pouvant être stocké et distribué de façon banalisée en utilisant les infrastructures existantes. Mars 2007 p 3/12

4 L E85 OU LE SUPERBIOETHANOL : UN NOUVEAU MARCHE POUR LA FILIERE Ce carburant contient jusqu à 85% de bioéthanol et à 15% de super carburant. Il est autorisé et distribué depuis le 1 er janvier Les véhicules Flex-Fuel, sont les seuls à pouvoir utiliser de l E85. Ces voitures possèdent un moteur muni d un capteur «intelligent» qui leur permet de rouler soit avec de l essence traditionnelle soit avec du E85. Ces voitures possèdent un moteur muni d un capteur «intelligent» qui, à chaque plein, mesure la composition du carburant. Elles peuvent ainsi rouler avec n importe quelle proportion de bioéthanol comprise entre 0% et 85%. Le développement de l E85 a connu une accélération au cours de l année 2006 avec la mise en place d un groupe de travail présidé par Alain Prost. Le rapport de ce groupe de travail, rendu public au mois de septembre, a préconisé un certain nombre d engagements, officialisés dans le cadre de la charte E85 signée le 13 novembre 2006 par l ensemble des acteurs de la filière : syndicats agricoles, producteurs d éthanol, distributeurs de carburants, constructeurs automobiles et représentant de l Etat. Les principaux engagements de cette Charte sont, d une part la nécessité de développer le parc automobile de véhicules flex-fuel, et d autre part de faciliter la distribution de ce biocarburant dans les stations service. Ainsi, les constructeurs français se sont-ils engagés à commercialiser chacun dès 2007 au moins un modèle flex-fluel qui sera proposé aux mêmes tarifs que les modèles essences équivalents. Quant à la distribution d E85, les compagnies pétrolières et distributeurs se sont engagés à mettre en service 500 à 600 pompes d ici fin Ce chiffre devrait tripler dès 2008 afin de couvrir l ensemble du territoire. Sur ces bases, l E85 devrait constituer une réelle alternative pour l automobiliste à compter de Mars 2007 p 4/12

5 LA FILIERE BIOETHANOL SE DONNE LES MOYENS DE REPONDRE AUX OBJECTIFS EN MATIERE DE BIOCARBURANTS LA FILIERE BIOETHANOL Afin de répondre à la nécessité d incorporation de 5,75% d éthanol dans l essence en 2008 les surfaces cultivables représenteront : hectares de céréales soit moins de 3% des surfaces céréalières actuelles hectares de betteraves, soit moins de 15% des surfaces betteravières actuelles LES CAPACITES DE PRODUCTION SE SONT DEVELOPPEES POUR REPONDRE AUX NOUVEAUX OBJECTIFS Le développement des biocarburants a été décidé par le Gouvernement français et mis en œuvre dès septembre Il est basé sur des agréments accordés aux différents producteurs d éthanol. Pour atteindre les objectifs d incorporation fixés par la France- 5,75% en 2008, 7% en 2010 et 15% en 2015-, trois vagues d agréments ont déjà eu lieu, représentant un volume total de 1,1 million de tonnes. Des groupes agro-industriels coopératifs ou privés ont investi plus d un milliard d euros dans la construction de 6 nouvelles unités industrielles afin de répondre aux prochains développements de la production de bioéthanol. Par ailleurs, une dizaine de distilleries-sucreries produisent déjà de l éthanol. Les principaux centres de production d éthanol En investissant ainsi, la filière compte, grâce au développement de nouvelles technologies, renforcer la rentabilité et la performance des processus de transformation des matières premières. Cette évolution permettra à cette industrie d être compétitive par rapport aux productions étrangères et de promouvoir ainsi l indépendance énergétique à l échelle européenne. Mars 2007 p 5/12

6 En outre, la défiscalisation d une partie de la production nationale du bioéthanol permet d accompagner le développement de la filière française. Il faut se projeter sur le long terme. L enjeu est le développement d une industrie leader pour conquérir le marché énergétique européen en créant de la richesse nationale. LA FILIERE BIOETHANOL : GENERATRICE D EMPLOIS En tant que première puissance agricole de l Union Européenne, la France dispose d atouts multiples pour développer une filière bioéthanol compétitive. Cette démarche s inscrit en totale cohérence avec la volonté européenne de renforcer l indépendance énergétique de l UE. Elle contribue également à la création d un nouveau gisement d emplois. La production française de bioéthanol est fortement créatrice d emplois dans la filière agricole et agro-industrielle. Il s agit principalement d emplois ruraux sur des territoires où le tissu industriel est en général faible. De plus, l approvisionnement agricole mutualisé des usines répartit les effets économiques positifs sur l ensemble des régions françaises. Une étude* démontre également que la production de bioéthanol est plus génératrice d'emplois que celle des carburants fossiles : tonnes d'éthanol représentent antre 3 et 6 emplois**, contre 0,01 emploi pour tonnes d'essence. *Etude PriceWaterHouseCoopers conduite en 2003 et 2004 (Evaluation des externalités en France des filières éthanol de blé, de maïs, éthanol et ETBE de betteraves, ester d huile végétale, PWC) ** Selon les types de production LA FILIERE BIOETHANOL, UN NOUVEAU ROLE JOUE PAR LES AGRICULTEURS Les débouchés non alimentaires de la betterave, du maïs et du blé, sont une réponse à une attente et à un besoin de la société. Le développement des biocarburants est une nécessité aussi bien pour l environnement que pour l indépendance énergétique européenne. En ce qui concerne le blé, le débouché bioéthanol reste minoritaire (2 millions de tonnes) face aux plus de 63 millions de tonnes de céréales produites annuellement destinées à l alimentation du bétail, la meunerie, l exportation, l amidonnerie Ces débouchés non alimentaires n entrent donc pas en concurrence avec les débouchés alimentaires. De la même façon, la betterave à sucre «alimentaire» est cultivée sous quota. Le règlement sucre européen en vigueur depuis 2006 prévoit une diminution de la production de sucre de la part des producteurs européens, ce qui aura pour conséquence de libérer des terres au profit de la production d éthanol. Enfin, les terres actuellement en jachères constituent un réservoir de surfaces potentiellement mobilisables pour la production de cultures à vocation énergétique. Mars 2007 p 6/12

7 LE BIOETHANOL, UNE REPONSE AUX PREOCCUPATIONS ENVIRONNEMENTALES LE BIOETHANOL LIMITE LES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Pour limiter le réchauffement climatique, il sera nécessaire de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) par 2 à l échelle mondiale et par 4 pour les pays développés à l horizon En signant le protocole de Kyoto en 1997 et en le ratifiant quelques années plus tard, les pays européens se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 8% par rapport au niveau de 1990 d ici En France, les transports sont responsables de 26% des émissions totales des gaz à effets de serre. Ils représentent de surcroît l activité dont la croissance attendue en termes de rejets de CO 2 dans l atmosphère est la plus forte. Enfin, ce secteur dépend à 98% de la ressource fossile, principalement du pétrole, dont la raréfaction annoncée va provoquer une hausse du prix dans les prochaines années et décennies. La Commission européenne 1 considère ainsi que : «les biocarburants constituent les seuls substituts directs aux énergies fossiles disponibles à échelle significative sans adaptation des moteurs et l un des seuls leviers - avec la réduction de la consommation - de réduction à grande échelle d émissions de GES à moyen terme dans le secteur des transports dont la croissance attendue est la plus importante d ici à 2020 [ ].» Energie restituée / Energie non renouvelable mobilisée Cas de référence (2002) 2.05 Scénario prospectif (2009) Bioéthanol Essence ETBE MTBE Ethanol (betterave) Ethanol (blé) Essence ETBE 1 Rapport cité page 7 Mars 2007 p 7/12

8 Une étude de l Ademe et de la Direm*, démontre que l utilisation d un litre d éthanol produit 4 fois moins de gaz carbonique qu un litre de carburant fossile. Ainsi, à parcours égal, bien qu un véhicule fonctionnant uniquement à l éthanol consomme environ 25% de carburant en plus, ses émissions nettes de CO 2 sont 2,5 fois inférieures à celles d un véhicule à essence. Cette réduction significative des émissions nettes de gaz à effet de serre s explique par le recyclage du CO2 grâce à la photosynthèse : la croissance des plantes utilisée dans la fabrication du bioéthanol (blé, maïs, betterave) est assurée par l énergie solaire et l absorption de gaz carbonique. *l ADEME et la DIREM ont mené une étude qui a permis de dresser le bilan des émissions de gaz à effet de serre des biocarburants, et de le comparer à celui des carburants fossiles. Pour le bioéthanol, tous les flux d énergie fossile et de gaz à effet de serre depuis la parcelle agricole (utilisation d engrais et de carburant pour les machines agricoles) jusqu au dépôt pétrolier régional, en passant par le transport de la matière première agricole et sa transformation industrielle (distilleries) ont été comptabilisés. En ce qui concerne l essence, cette comptabilisation s est faite depuis le champ d extraction jusqu au même dépôt régional en incluant le transport de pétrole brut et son raffinage. LE BIOETHANOL OFFRE UN BON RENDEMENT ENERGETIQUE En matière de développement durable, la question du rendement énergétique est primordiale. Ce rendement correspond à la quantité d énergie non renouvelable mobilisée pour produire un carburant par rapport à celle qu il fournit. Toujours selon l étude ADEME/DIREM/PriceWaterHouseCooper, le rendement énergétique de l éthanol (2,05) est largement supérieur à celui de l essence (0,87). Ainsi, l éthanol produit 2 fois plus d énergie que celle nécessitée pour sa production. L étude souligne d importantes perspectives d amélioration de ce rendement liées notamment à une meilleure efficacité des nouvelles unités de production du bioéthanol et à l optimisation du processus industriel. Source : ADEME/Passion Céréales/ France Betteraves/IFP Mars 2007 p 8/12

9 LE BIOETHANOL, UNE ALTERNATIVE POUR L INDEPENDANCE ENERGETIQUE DE L UNION EUROPEENNE ET DE LA FRANCE LE BIOETHANOL, UN CARBURANT DU BOUQUET ENERGETIQUE EUROPEEN Les biocarburants constituent la seule alternative crédible à court et moyen terme à la dépendance envers le pétrole et permettent de faire d importantes économies d énergie fossile du fait de leurs bons rendements énergétiques. Ainsi, grâce à ces résultats, la filière des biocarburants constitue une nouvelle source d approvisionnement énergétique et participe à réduire la dépendance de la France et de l Europe envers les ressources fossiles. Elle est essentielle au développement de la politique de «mix-énergétique», c'est-à-dire de diversité de sources énergétiques. Le livre vert européen sur la sécurité des approvisionnements propose d ailleurs de substituer, d ici à 2020, 20% des carburants traditionnels par des autres sources d énergie comme les biocarburants, le gaz naturel ou l hydrogène. L utilisation de la biomasse comme source d énergie dont la voie la plus avancée est la production de biocarburants, s inscrit dans cette politique de développement durable, c'est-à-dire un développement équilibré sur le plan économique social et environnemental. Bien entendu, l indépendance énergétique implique de ne pas substituer une source d approvisionnement extérieure par une autre. Il importe donc de développer une production domestique de biocarburants à l échelle européenne, et notamment française afin de ne pas dépendre de la production brésilienne ou américaine. De plus, l avantage de cette matière première par rapport au pétrole est son renouvellement à chaque récolte. Mars 2007 p 9/12

10 LA CHARTE AGRO-ENVIRONNEMENTALE : UNE FORMALISATION DES BONNES PRATIQUES CULTURALES LE BIOETHANOL EST ISSU DE PRODUCTIONS AGRICOLES RESPECTUEUSES DE L ENVIRONNEMENT La culture des matières premières entrant dans la fabrication des biocarburants s inscrit déjà dans le respect des bonnes pratiques agricoles et environnementales. L octroi des aides directes aux agriculteurs dans le cadre de la Politique Agricole Commune est soumis au respect de la réglementation en matière d environnement, de santé publique, de santé des végétaux, ainsi que des «bonnes conditions agricoles et environnementales». Il s agit du volet «conditionnalité des aides» introduit par la réforme de Au-delà, l amont de la filière bioéthanol a pris l engagement d inscrire la production des matières premières dans une démarche de progrès et de responsabilité par la signature, en 2007, d une Charte agro-environnementale Cette Charte formalise plusieurs engagements dont l objectif est d améliorer le bilan énergétique et le bilan gaz à effets de serre des cultures, et de veiller à la biodiversité et à la qualité des eaux. Cette démarche traduit la volonté de poursuivre la prise en compte du respect de l environnement dans les pratiques agricoles. Aujourd hui cette attention permanente portée à l environnement aboutit à des résultats concrets puisque les quantités d engrais épandues ont baissé de 10% en 10 ans. De même dans le cadre de la betterave, les doses d azote à l hectare ont diminué de 30 % depuis 1978 malgré une progression constante des rendements. Doses moyennes d'azote et Rendements nationaux N kg/ha Sucre t/ha années N en Kg/ha Sucre t/ha Linéaire (N en Kg/ha) Linéaire (Sucre t/ha) Depuis 1997, les doses de produits phytosanitaires ont diminué de plus de 25% par une meilleure précision des traitements. Sur le blé, la quantité de matière active est passée de g par ha en 1980 à moins de 300 g par ha en De même, la quantité de matière active fongicide a été abaissée de 1400 g à 120 g par ha de céréales à paille entre 1986 et Mars 2007 p 10/12

11 LA FILIERE BIOETHANOL DANS LE MONDE UNE FILIERE TRES DEVELOPPEE AUX ETATS-UNIS ET AU BRESIL En 2005, la production mondiale de bioéthanol dépassait les 450 millions d'hectolitres (MhL). Le Brésil et les Etats-Unis assuraient à eux seuls près des trois quarts de la production mondiale. Aux Etats-Unis (148 Mhl en 2005), la production de bioéthanol augmente de 20% tous les ans depuis Cette production devrait doubler d ici 2010 pour dépasser les 300 MhL. Au Brésil (149 Mhl en 2005), 75% des voitures neuves vendues étaient, en 2005, de type flex fuel contre 3% en Alcool (ou alcool éthylique) : Alcool non déshydraté produit pour des usages alimentaires ou industriels (solvants, chimie, ) Ethanol : alcool éthylique déshydraté à destination de la carburation. UNE FILIERE EN DEVELOPPEMENT EN EUROPE Au sein de l Union Européenne à 25, si la France est la première productrice d alcool, c est l Espagne qui est aujourd hui le premier producteur de bioéthanol destiné à la carburation. Mars 2007 p 11/12

12 CHIFFRES CLES La filière bioéthanol émet 2,5 fois moins de gaz à effet de serre que la filière essence Chaque litre d essence remplacé par un litre de bioéthanol permet de réduire de 75% les émissions de gaz à effet de serre. 1 hectare de betteraves ou de céréales éthanol supprime les émissions annuelles de CO2 de 10 voitures. En 2008, en produisant hectares de betteraves éthanol et hectares céréales, on éliminera donc les émissions de plus d 1 million de voitures. La France est le premier producteur mondial de sucre de betterave et 1 er producteur de sucre de l Union européenne. LEXIQUE Biomasse : En écologie, la biomasse est la masse totale (quantité de matière) de toutes les espèces vivantes présentes en un milieu naturel donné. Dans le domaine de l énergie, le terme de biomasse regroupe l'ensemble des énergies provenant de la dégradation de la matière organique. E85 : il s agit d un carburant qui contient, en volume, jusqu à 85% de bioéthanol et 15% d essence. ETBE : L Ethyl Tertio Butyl Ether est utilisé en mélange à l'essence comme biocarburant.dérivé du bioéthanol produit à partir de betteraves sucrières ou de blé, l ETBE est obtenu par réaction entre une molécule de bioéthanol et l'isobutène (49% de bioéthanol et 51% d'isobutène), issu du produit du raffinage du pétrole. Il se substitue très bien au plomb, et comme le Diester, il améliore la qualité de l'air. Véhicules Flex-Fuel : ces véhicules, encore appelés véhicules flexibles, possèdent un moteur permettant de rouler indifféremment avec toutes les concentrations de bioéthanol comprises entre 0 et 85%. Mars 2007 p 12/12

SYRPA Normandie 8 novembre 2010

SYRPA Normandie 8 novembre 2010 Ethanol : état des lieux en Europe et en France Nicolas RIALLAND Responsable bioéthanol et bioénergies CGB SYRPA Normandie 8 novembre 2010 Sommaire 1. L éthanol dans le monde 2. L éthanol dans l Union

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT

CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT CITES EN CHAMPAGNE ACTEUR MAJEUR DE L'ENVIRONNEMENT Cités en Champagne est engagée dans une démarche de protection de l'environnement et de planification de ses actions environnementales depuis juin 1998,

Plus en détail

Focus sur la filière bioéthanol FRANCE

Focus sur la filière bioéthanol FRANCE AGREX CONSULTING Benoit BECHET 29 rue Clovis 51100 Reims Tél. : 03 26 24 85 06 bbechet@agrexconsulting.fr Focus sur la filière bioéthanol FRANCE Données 2012 Contexte: rappel des objectifs de la directive

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE CHALONS EN CHAMPAGNE DECEMBRE 2007 RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES Après avoir rappelé quelques données actuelles concernant l émergence des

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

Nos arguments en faveur du bioéthanol

Nos arguments en faveur du bioéthanol Nos arguments en faveur du bioéthanol France Betteraves Passion Céréales SNPAA Le 13 novembre 2007 P 1 / 10 Fiche ENERGIE EN BREF Une part raisonnable de 10 % dans le bouquet énergétique Le bilan énergétique

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Direction des affaires économiques : agriculture et énergie

Direction des affaires économiques : agriculture et énergie Direction des affaires économiques : agriculture et énergie 1. LE CONTEXTE NATIONAL. Augmentation des agréments de production des biocarburants défiscalisés pour atteindre le taux de 5,75% dans les essences

Plus en détail

Perspective d évolution de la filière bioéthanol première génération

Perspective d évolution de la filière bioéthanol première génération FONDATION TUCK Perspective d évolution de la filière bioéthanol première génération PROJET ETHANORG - RAPPORT FINAL Loïc Sauvée avec la collaboration de Nalini Rakotonandraina 1 PROJET FONDATION TUCK -

Plus en détail

Biomasse et Biocarburants : la politique française

Biomasse et Biocarburants : la politique française Biomasse et Biocarburants : la politique française Bernard CHAUD Direction des Politiques économiques et internationales - B4B - Bureau de la Biomasse, des Biocarburants, des Bioénergies, et des Biomatériaux

Plus en détail

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION Evolution du prix du pétrole brut Le prix moyen du baril de Brent s est établi à 110 $ en moyenne au troisième 2013, niveau comparable aux prix

Plus en détail

Carburants alternatifs: situation et perspectives

Carburants alternatifs: situation et perspectives Carburants alternatifs: situation et perspectives Laboratoire Transport et Environnement Didier Pillot INRETS, 7 janvier 2010 Éléments introductifs " Toujours plus de CO2 dans l'atmosphère en 2008 " 385

Plus en détail

Des véhicules au bioéthanol à Namur

Des véhicules au bioéthanol à Namur il y a de la nouveauté dans l air. Des véhicules au bioéthanol à Namur La mise en service de trois autobus circulant au bioéthanol, produit en Belgique, s inscrit dans la perspective, pour le Groupe TEC,

Plus en détail

Conjoncture actu La transition énergétique en Ile-de-France, levier du développement économique et relais pour l emploi?

Conjoncture actu La transition énergétique en Ile-de-France, levier du développement économique et relais pour l emploi? Conjoncture actu La transition énergétique en Ile-de-France, levier du développement économique et relais pour l emploi? Novembre 2015 La convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Le bioéthanol carburant suisse

Le bioéthanol carburant suisse Le bioéthanol carburant suisse Contenu Bioéthanol: potentiel et perspectives Pierre Schaller alcosuisse 2/31 Club Environnement de Fribourg - 5 novembre 2003 Contenu Plan Qui est alcosuisse? Pourquoi etha+?

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

le Brésil et les biocarburants

le Brésil et les biocarburants le Brésil et les biocarburants Le Brésil est le 1 er exportateur au monde de biocarburants et le 2 e producteur. Si l'éthanol brésilien a un bon bilan écologique par rapport à un carburant fossile, il

Plus en détail

Comment est-il produit? Où est-il produit?

Comment est-il produit? Où est-il produit? Que contient le SP95-E10? Le Bioéthanol, qu est-ce que c est? Comment est-il produit? SP95-E10 Où est-il produit? Quels sont les bénéfices du bioéthanol? Quand le SP95-E10 sera-t-il disponible? Qui peut

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte. Propositions d amendements de l AFG

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte. Propositions d amendements de l AFG Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte Propositions d amendements de l AFG 1 Sommaire : Article concerné Enjeu N Am Page Article 1 Afficher l objectif de réduction,

Plus en détail

LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE

LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE LE SP95 E10: LA NOUVELLE ESSENCE EUROPEENNE 0 Mars 2009 EN BREF Les raffineurs et les distributeurs français lancent en avril 2009 la future essence européenne: elle répond aux objectifs d incorporation

Plus en détail

Les biocarburants au Brésil

Les biocarburants au Brésil DIRECTION GENERALE POUR LES POLITIQUES EXTERNES DE L'UNION DIRECTION B - DEPARTEMENT THEMATIQUE - NOTE Les biocarburants au Brésil Contenu: Cette note décrit l évolution de la filière du bioéthanol au

Plus en détail

CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE SUPERETHANOL E85 EN FRANCE

CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE SUPERETHANOL E85 EN FRANCE CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE SUPERETHANOL E85 EN FRANCE ASSOCIANT : La Fédération nationale des syndicats d exploitants agricoles (FNSEA), Les Jeunes agriculteurs (JA), L Association générale

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Introduction du Contexte Enérgitique Une forte demande de pétrole se traduit par une augmentation de sa

Plus en détail

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Le er label européen du chauffage au bois Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Présentation du label L e label Flamme Verte, créé en 2 avec l appui de l Agence De l Environnement

Plus en détail

Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports

Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports Fiche d activité : Les énergies appliquées aux transports PREAMBULE Liaison avec le programme de technologie 6 ème : 6 heures environ doivent être consacrées à la partie «Energies». Ce questionnaire associé

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

CANN ELEC. ou l électricité verte

CANN ELEC. ou l électricité verte CANN ELEC ou l électricité verte Denis Pouzet (CIRAD), Caroline Lejars (CIRAD), Roland Guichard (IRIS Ingénierie) Contacts : denis.pouzet@cirad.fr caroline.lejars@cirad.fr iris.ing@neuf.fr présentation

Plus en détail

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche Les biocarburants chez TOTAL Olivier Alexandre Directeur Recherche IFP, Panorama - 8 février 2007 2 IFP, Panorama Le contexte actuel Une demande européenne gravement déséquilibrée Doublement de la consommation

Plus en détail

Biocarburants. Les enjeux de leur utilisation dans les véhicules automobiles. Audition Publique André Douaud, CCFA OPECST, le 1 er Octobre 2008

Biocarburants. Les enjeux de leur utilisation dans les véhicules automobiles. Audition Publique André Douaud, CCFA OPECST, le 1 er Octobre 2008 Biocarburants Les enjeux de leur utilisation dans les véhicules automobiles Audition Publique André Douaud, CCFA OPECST, le 1 er Octobre 2008 Questions d énergie pour l Automobile Les constructeurs sont

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

SEPTEMBRE 2011 425 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET

SEPTEMBRE 2011 425 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET SEPTEMBRE 20 425 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET portant sur le dépôt d une initiative cantonale auprès de l Assemblée fédérale l invitant à demander au Conseil fédéral d'établir un calendrier de

Plus en détail

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture?

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? Jean-Christophe Debar Fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde Les mercredis du Pavillon

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

L ENERGIE Quebec. Édition 2002

L ENERGIE Quebec. Édition 2002 Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Paris, le 30 septembre 2009 COMMUNIQUÉ Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Au 1 er octobre 2009, la norme Euro V entre en vigueur pour tous les véhicules utilitaires lourds

Plus en détail

Esso S.A.F : Information trimestrielle au 31 mars 2010

Esso S.A.F : Information trimestrielle au 31 mars 2010 1- Environnement de l industrie du Raffinage-Distribution Un marché des produits pétroliers encore en repli La baisse de la demande en produits pétroliers sur le marché français observée depuis 2008, s

Plus en détail

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015

Dossier de Presse. ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques 30 JUIN 2015 Dossier de Presse 30 JUIN 2015 ECO2 : une nouvelle signature pour des modèles plus respectueux de l environnement et plus économiques Depuis plus de 20 ans, le Groupe Renault est engagé en faveur d une

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011

Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Quelles sont les réponses de l analyse économique au développement durable? Conf Inside, Rennes 1 Marie-Hélène HUBERT 02 Février 2011 Plan de la présentation La notion de développement durable L économie

Plus en détail

PLAN PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

PLAN PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES PLAN PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES 3 février 2009 SOMMAIRE AXE 1 Mieux évaluer le bilan énergétique des exploitations agricoles 4 AXE 2 Diffuser massivement les diagnostics énergie

Plus en détail

y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités

y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités NEGOCE PRODUCTIONS VEGETALES w 396 millions d euros de chiffre d affaires w 220 salariés w 75 centres appro/collecte w 1,02 million

Plus en détail

Les énergies renouvelables et le changement climatique:

Les énergies renouvelables et le changement climatique: Les énergies renouvelables et le changement climatique: Francis Meunier Professeur Cnam Auteur de Domestiquer l Effet de Serre, Dunod, 2005 (2008) Adieu Pétrole, Vive les Energies Renouvelables Dunod 2006

Plus en détail

Lille Métropole Communauté urbaine :

Lille Métropole Communauté urbaine : Lille Métropole Communauté urbaine : Etablissement Public créé par la loi de 1966, la Communauté Urbaine de Lille est née en 1968. Regroupe 85 communes et 1,1 millions d habitants. Une particularité :

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique Augmenter la part du bois alpin dans la construction afin de favoriser la filière bois alpine, relocaliser l économie forestière Union Régionale

Plus en détail

Efficacité énergétique et production d énergie renouvelable : des moyens d action pour faire face au nouveau contexte énergétique

Efficacité énergétique et production d énergie renouvelable : des moyens d action pour faire face au nouveau contexte énergétique Colloque sur la pomme de terre LA POMME DE TERRE : NOURRIR SON MONDE Le vendredi 14 novembre 2008, Hôtel Québec Inn, Québec Efficacité énergétique et production d énergie renouvelable : des moyens d action

Plus en détail

Biométhane injecté dans le réseau gaz naturel : Une première en Auvergne, à Saint-Pourçain-sur-Sioule Signature du contrat avec GrDF le 23 avril 2013

Biométhane injecté dans le réseau gaz naturel : Une première en Auvergne, à Saint-Pourçain-sur-Sioule Signature du contrat avec GrDF le 23 avril 2013 Biométhane injecté dans le réseau gaz naturel : Une première en Auvergne, à Saint-Pourçain-sur-Sioule Signature du contrat avec GrDF le 23 avril 2013 Valorisation des déchets, création d emplois locaux,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Transition énergétique et méthanisation

Transition énergétique et méthanisation Transition énergétique et méthanisation Le biogaz au cœur de nos fermes 26 avril 2013 Claire INGREMEAU, Chargée de mission au Club Biogaz ATEE c.ingremeau@atee.fr +33 1 46 56 41 43 www. biogaz.atee.fr

Plus en détail

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Juin2014 Les transferts d usages ou comment réduire notre consommation de produits pétroliers Le concept de «transfert d usage»

Plus en détail

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles texte : Dan Strikowski énergies disponibles Les énergies fossiles Mazout, gaz, électricité, charbon La source d énergie joue un rôle prépondérant dans le choix du système de chauffage. Les trois sources

Plus en détail

Atelier J03 : De la betterave à sucre à l éthanol L entreprise TEREOS, site d Origny Sainte Benoîte (Aisne)

Atelier J03 : De la betterave à sucre à l éthanol L entreprise TEREOS, site d Origny Sainte Benoîte (Aisne) Atelier J03 : De la betterave à sucre à l éthanol L entreprise TEREOS, site d Origny Sainte Benoîte (Aisne) Origny Sainte Benoîte est le siège social du groupe Tereos. Pierre Chenet, directeur de projets,

Plus en détail

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le 29 octobre 2015 De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le site KEM ONE de Balan a installé deux nouvelles chaudières de production de

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture?

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture? Martin Bortzmeyer est chef de bureau au Commissariat Général au développement durable. Le Commissariat est membre de droit du Conseil Economique pour le développement durable (CEDD). Comment répondre aux

Plus en détail

Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol

Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol La Collective du Bioéthanol le Bioéthanol : une communication sensible Les Biocarburants : après la panacée et la solution miracle de ces nouveaux

Plus en détail

La filière betteravière

La filière betteravière BCPST Ressources d accompagnement Axe 2. Espaces productifs et dynamiques socio-économiques La filière betteravière La filière betteravière repose sur trois principaux types de plantes, destinées à la

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1 SYNTHESE DE MISSION DECEMBRE 2012 Conseil général du Val de Marne Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie TKM Copyright 2012 1 Les éco-industries sont des entreprises qui produisent des biens

Plus en détail

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte Yann DEFFIN - DREAL Midi-Pyrénées RDV durables CCIR - 28 septembre 2015 1 Contexte : facture énergétique de la France : > 65 milliards

Plus en détail

Changements climatiques L agriculture peut réduire ses émissions de gaz à effet de serre : des actions concrètes, des résultats positifs!

Changements climatiques L agriculture peut réduire ses émissions de gaz à effet de serre : des actions concrètes, des résultats positifs! Jeanne Camirand, agronome, chargée de projet Jérémie Vallée, agronome, agent de projet Geneviève Arsenault-Labrecque, agente de projet Changements climatiques L agriculture peut réduire ses émissions de

Plus en détail

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage 1 L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage Information, éducation, relationnel 11% Déplacements liés au travail 7% Produits de base 2% Métallurgie/Sidérur

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle Institut national de la propriété Rencontres INPI de l Innovation 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs industrielle Institut national de la propriété L éco-innovation : tendances et enjeux économiques

Plus en détail

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG Secrétariat du Grand Conseil R 796 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Roger Deneys, Jean-Charles Rielle, Christian Frey, Thomas Wenger, Lydia Schneider Hausser, Cyril Mizrahi, Marc Falquet,

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée :

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée : Objectifs : Recueil des conceptions et des connaissances initiales des élèves sur l énergie. Identifier différentes sources d énergie. Définir une énergie Comprendre leur nécessité pour chauffer, éclairer,

Plus en détail

LES BIOCARBURANTS OU AGROCARBURANTS (ER 13)

LES BIOCARBURANTS OU AGROCARBURANTS (ER 13) 1 INTRODUCTION LES BIOCARBURANTS OU AGROCARBURANTS (ER 13) Les biocarburants ne sont pas certifiés bio, c est pourquoi il est préférable de les appeler agrocarburants Le secteur des transports de personnes

Plus en détail

Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque

Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque regroupent l ensemble des acteurs du solaire photovoltaïque en France, issus de trois types de structures : organisations

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL 1. L AQUITAINE Une région en croissance La région Aquitaine s inscrit depuis la fin des années quatre-vingt-dix dans le peloton de tête des régions françaises

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur

Diagnostic Energie GES du secteur Constr. Électrique&électronique Diagnostic Energie GES du secteur industriel Répartition sur par secteur la des Communauté effectifs de l'industrie Constr. navale d Agglomération du Bocage Bressuirais

Plus en détail

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12 APIB La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général L APIB interprofession régionale de la filière bois Association «Loi 1901» Adhérents

Plus en détail

Et les «réserves» en énergies renouvelables?

Et les «réserves» en énergies renouvelables? Et les «réserves» en énergies renouvelables? La principale énergie renouvelable utilisée aujourd hui dans le monde est la biomasse, et plus principalement le bois. Ce dernier représente 10% de la production

Plus en détail

Le marché européen du carbone

Le marché européen du carbone Le marché européen du carbone 1. Qu est-ce Que Le sceqe? 2. QueLLes sont Les défaillances du sceqe? 3. Les nantis du système d échange de Quotas d émission de co2 4. QueLs sont Les derniers développements

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail