INSUFFISANCE CARDIAQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSUFFISANCE CARDIAQUE"

Transcription

1 INSUFFISANCE CARDIAQUE

2 PHYSIOPATHOLOGIE Une anomalie du remplissage (insuffisance cardiaque diastolique à fonction systolique conservée) ou une faiblesse de l éjection ventriculaire (insuffisance cardiaque systolique) entraîne l augmentation des pressions ventriculaires puis des pressions des cavités en amont.

3 PHYSIOPATHOLOGIE EN AMONT en cas d insuffisance ventriculaire gauche, les pressions augmentent dans l OG, les VP et les capillaires pulmonaires. L élévation de la pression capillaire pulmonaire provoque l irruption d eau (de plasma) dans les alvéoles (dyspnée).

4 PHYSIOPATHOLOGIE Dans l IVD augmentation de la pression dans les veines caves, puis dans la circulation veineuse systémique. Les premiers secteurs touchés sont le foie (hépatalgies) et le tissu sous-cutané (oedemes).

5 PHYSIOPATHOLOGIE EN AVAL Lorsqu un ventricule pompe mal, le débit sanguin en aval est généralement abaissé=hypo perfusion de certains organes (oligurie).

6 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE Définitions : L insuffisance ventriculaire gauche (IVG) est l incapacité du VG à assurer un débit nécessaire aux besoins en O2 de l organisme d ou élévation de la pression capillaire pulmonaire. Trouble de la fonction systolique et / ou de la fonction diastolique (insuffisance cardiaque du sujet âgé).

7 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Etiologies : GAUCHE -modifications de la charge VG : surcharge de pressions (RAO, HTA), surcharges de volumes (IM, CIV), surcharges mixtes (IAO). -myocardiopathie acquises : cardiomyopathie ischémique, oenolique, myocardite infectieuse ou inflammatoire, cardiomyopathie de surcharge (amylose). -myocardiopathie primitives : CMO, CMD

8 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Symptômes Dyspnée. L examen clinique : GAUCHE -tachycardie, troisième bruit à l auscultation cardiaque (bruit de galop). -Râles crépitants à l auscultation des poumons.

9 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE Examens complémentaires La radio du thorax : cardiomégalie, signes d augmentation des pressions pulmonaires ECG ECHOGRAPHIE CARDIAQUE

10 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Traitement GAUCHE -régime sans sel, traitement médicamenteux. -traitement étiologique : équilibration d une hypertension artérielle, remplacement valvulaire aortique en cas de RAC serré. -en cas d insuffisance cardiaque très évoluée chez un sujet jeune et en l absence de cause curable, on propose une transplantation cardiaque.

11 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE Traitement: régime sans sel -éviter les aliments très salés (charcuteries, fruits de mer, conserves, fromages). -les régimes plus strict sont moins prescrits, car difficiles à suivre voire dangereux. Ils exposent au risque de déshydratation sous traitement diurétique, notamment l été chez les plus âgés.

12 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE Traitement médicamenteux -les diurétiques luttent contre la rétention hydro sodée -les digitaliques, pour leur effet inotrope positif et leur effet bradycardisant.

13 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE Traitement médicamenteux -IEC, vasodilatateur artériel puissants qui facilitent l éjection ventriculaire gauche et luttent contre la rétention hydro sodée

14 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE Traitement médicamenteux -les autres vasodilatateurs, dérivés nitrés qui font baisser la pression capillaire pulmonaire en dilatant les veines pulmonaires. -les bêta bloquants, après équilibration des autres traitements et après une période de stabilité suffisante.

15 OEDEME AIGU PULMONAIRE Définition : -inondation des alvéoles pulmonaires par du plasma. C est la forme aiguë de l insuffisance cardiaque gauche.

16 OEDEME AIGU PULMONAIRE Diagnostic Urgence thérapeutique -malade est assis -polypnée, toux (crachat mousseux). -cyanosé, en sueur. -râles crépitants pulmonaires -chez les sujets âgés souvent râles sibilants (pseudo asthme cardiaque).

17 OEDEME AIGU PULMONAIRE Diagnostic -radio de thorax, œdème alvéolaire diffus, bilatéral -gaz du sang, effondrement PO2, PCO2 basse (effet shunt) -l ECG est systématique (infarctus du myocarde, trouble du rythme).

18 OEDEME AIGU PULMONAIRE Etiologies -l infarctus du myocarde au stade aigu, les cardiopathies ischémiques. -une cardiopathie dilatée -l hypertension artérielle. -les cardiopathies hypertrophiques. - les cardiopathies valvulaires.

19 OEDEME AIGU PULMONAIRE Facteurs déclenchants -écart de régime sans sel ou interruption du traitement sont très fréquents. -ischémie myocardique -trouble du rythme cardiaque. -surinfection respiratoire -mauvaise tolérance d un médicament récemment prescrit (bêta bloquants).

20 OEDEME AIGU PULMONAIRE Traitement -position demi assise -O2 nasal à fort débit. -un diurétique puissant IVD. -trinitrine à la SE si la tension le permet.

21 OEDEME AIGU PULMONAIRE Traitement En cas d aggravation : -inotropes positifs (dobutamine, dopamine) en cas de chute tensionnelle. -à la ventilation assistée (après intubation trachéale) en cas d épuisement respiratoire.

22 CHOC CARDIOGENIQUE Définitions L état de choc (bas débit) est une insuffisance cardio circulatoire aigue entraînant une anoxie cellulaire par effondrement des débits périphériques responsable d une hypo perfusion sévère de la peau, du cerveau, du foie et du rein. URGENCE

23 CHOC CARDIOGENIQUE Physiopathologie - en amont : élévation des pressions de remplissage. - en aval : vasoconstriction initialement - en aval : vasoconstriction initialement dans les territoires cutanés, musculaire et splanchnique puis dans les territoires rénaux, cérébral et cardiaque. Dans un deuxième temps vaso dilatation.

24 CHOC CARDIOGENIQUE Diagnostic -patient agité ou stuporeux (comateux), polypnée. -marbrures -extrémités cyanosées. -le pouls est «filant», difficile à prendre, la pression artérielle effondrée (systolique inférieure à 80mmHg -oligo voir anurie.

25 CHOC CARDIOGENIQUE Etiologies du choc cardiogénique Choc sur muscle ventriculaire altéré : -l infarctus du myocarde. -la décompensation d une cardiopathie sévère.

26 CHOC CARDIOGENIQUE Etiologies du choc cardiogénique Choc sur muscle sain : -une embolie pulmonaire massive (obstruction de l arbre artériel pulmonaire de plus de 60%). -une valvulvopathie aigue : fuite mitrale ou aortique massive (dissection AO, endocardite infectieuse). -adiastolie aigue : tamponnade. -tumeurs intra cardiaque.

27 CHOC CARDIOGENIQUE Etiologies du choc cardiogénique Choc sur muscle sain ou altéré : -BAV complet. -trouble du rythme (essentiellement ventriculaire mais aussi supra ventriculaire si FC rapide et cardiopathie sévère).

28 CHOC CARDIOGENIQUE Traitement Le traitement ne se conçoit qu en unité de soins intensifs, sous surveillance continue de l ECG, de la PA et du pouls.

29 CHOC CARDIOGENIQUE Traitement -l oxygénation par sonde nasale est systématique. Ventilation asssistée en cas de gravité. - monitoring, surveillance de la tension, diurèse indispensable par sonde urinaire.

30 CHOC CARDIOGENIQUE Traitement -traitement étiologique : CEE + perfusion d antiarythmique en cas de trouble du rythme, perfusion d isuprel puis sonde d entraînement électro systolique en cas de BAV complet, anticoagulation voir thrombolyse+catécholamines en cas d EP massive, ponction péricardique en urgence en cas de tamponnade, revascularisation d un IDM massif.

31 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Définition DROITE Incapacité du VD à évacuer dans la circulation pulmonaire le sang provenant de la circulation de retour.

32 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE DROITE Physiopathologie -en amont du VD : élévation des pressions de remplissage responsable d une stase veineuse centrale, hépatique et périphérique (OMI). -en aval soit il existe une HTAP responsable de l IVD soit bas débit pulmonaire par hypo contractilité du VD ( au max désamorçage du VG).

33 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Diagnostic DROITE -hépatalgies liées à la distension de l enveloppe hépatique par l hypertension veineuse. -OMI. - turgescence jugulaire avec reflux hépato jugulaire, cyanose, oligurie.

34 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE DROITE Examens complémentaires -bilan biologique sanguin, à la recherche d une atteinte hépatique ou rénale. -ECG, à la recherche d une cause possible (infarctus du VD), d un trouble du rythme aggravant.

35 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE DROITE Examens complémentaires -radio du thorax pour évaluer la taille du cœur, notamment des cavités droites. -échocardiographie, diagnostic précis de la cause, calculer les pressions pulmonaires.

36 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Etiologies DROITE -le retentissement sur le cœur droit d une insuffisance cardiaque gauche évoluée : cardiopathies valvulaires, ischémique (le mécanisme est une élévation rétrograde des pressions : capillaire pulmonaire, artère pulmonaire, cœur droit).

37 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Etiologies DROITE -insuffisance respiratoire chronique. -cœur pulmonaire chronique post- embolique. - HTAP primitive ou secondaire (iatrogène, auto immune) -cardiopathies congénitales arrivées à l age adulte.

38 INSUFFISANCE VENTRICULAIRE Traitement DROITE -régime sans sel, diurétiques pour diminuer la rétention hydro sodée. -traitement étiologique.

39 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Le traitement de dernier recours chez les patients encore jeunes atteint d insuffisance cardiaque terminale. La limite d age : entre 50 et 65 ans.

40 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Bilan pré greffe -Ce bilan vise à rechercher une maladie grave, notamment cancéreuse qui contre indiquerait la greffe. -en l absence de contre indication, le patient est mis en liste de greffe, c'est-àdire que le principe de transplantation a été retenue et qu on attend un greffon disponible et compatible pour le malade.

41 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Principes techniques -les greffons cardiaques sont prélevés sur des patients en état de mort cérébrale, le plus souvent après un accident sur la voie publique. L accord de la famille du donneur est nécessaire avant le prélèvement d organe.

42 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Principes techniques -pour que la greffe cardiaque soit possible, il faut que le groupe sanguin du patient receveur soit identique à celui du donneur pour les antigènes A, B, O et Rhésus.

43 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Principes techniques -la greffe se déroule en trois étapes : prélèvement du greffon, acheminement le plus rapide possible du greffon vers le receveur et implantation du greffon chez le receveur. La technique chirurgicale consiste en une ablation du cœur malade sous circulation extracorporelle, suivie du remplacement par le greffon du donneur.

44 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Traitement immunosuppresseur -immédiatement après la greffe, traitement immunosuppresseur pour éviter un rejet du greffon par l organisme du receveur. En effet, la correspondance n est jamais parfaite (la compatibilité HLA n est pas exigée en greffe cardiaque). -corticoïdes (Cortancyl per os), la ciclosporine (Sandimmun) et l azathioprine (imurel).

45 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Complications à long terme -le rejet plus ou moins aigu, peut survenir à tout moment, notamment pendant la première année de la greffe ; les rejets sont dépistés par la pratique régulière de biopsies endomyocardiques, et traités par renforcement des traitements immunosuppresseurs.

46 TRANSPLANTATION CARDIAQUE Complications à long terme -la ciclosporine est toxique pour le rein ( une insuffisance rénale chronique). -le traitement immunosuppresseur -le traitement immunosuppresseur facilite l éclosion d infections virales, bactériennes et de tumeurs malignes. L incidence des cancers est augmentée chez les patients greffés.

47 PERICARDITES AIGUË Définition Inflammation du péricarde, cause infection virale dans la plus part des cas.

48 PERICARDITES AIGUË Physiopathologie -l inflammation du péricarde provoque une sécrétion accrue de liquide qui met le sac péricardique sous tension et provoque les douleurs thoraciques. - la douleur est augmentée par l inspiration profonde.

49 PERICARDITES AIGUË Etiologies -réaction inflammatoire post IDM. -tuberculose. -épanchement post radiothérapie. -maladie inflammatoire systémique. -péricardite aiguë bactérienne. -néoplasie.

50 PERICARDITES AIGUË Examen clinique -la fièvre, syndrome grippal 1 semaine à 10 jours avant, correspondant à l infection virale initiale. -la douleur est rétrosternale, brûlure ou constrictive. Augmentée par l inspiration profonde, calmée par l aspirine et la position «penchée en avant». -le frottement péricardique à l auscultation, inconstant, fugace, et varie avec la position du patient.

51 PERICARDITES AIGUË Examens complémentaires -radio de thorax rectitude de bord droit du cœur, traduisant la mise sous tension du péricarde. Signes infection pulmonaire ou bronchique, épanchement pleural associé. -échocardiographie cardiaque : épanchement péricardique (compression des cavités droites en cas d épanchement abondant traduisant une tamponnade).

52 PERICARDITES AIGUË Traitement -AINS pour traiter les péricardites virales : aspirine à 3g/24h durant environ 3 mois+ repos. ( prévenir l ulcère gastro-duodénal). -autres étiologies, le traitement est celui de la maladie initiale. -épanchement abondant drainage chirurgical.

53 PERICARDITES AIGUË Evolution Bénigne dans la majorité des cas. Complications : tamponnade, récidive Complications : tamponnade, récidive après arrêt des AINS, évolution vers une forme chronique.

54 TAMPONNADE Définition Collapsus provoqué par une compression aiguë des cavités cardiaques droites par un épanchement péricardique abondant ou rapidement constitué.

55 TAMPONNADE Physiopathologie Le cœur droit ne peut plus se remplir (adiastolie), ce qui entraîne un désamorçage du ventricule gauche et une chute du débit cardiaque..

56 TAMPONNADE Examen clinique Dyspnéique, signes de collapsus (pression artérielle basse et pincée, tachycardie). Insuffisance cardiaque droite

57 TAMPONNADE Examens complémentaires L échographie cardiaque montre l épanchement abondant avec écrasement des cavités droite, et chute du débit cardiaque en inspiration.

58 TAMPONNADE Traitement -drainage chirurgical en urgence. Prélèvement de liquide péricardique, biopsie du péricarde pour analyse bactériologique et histologique afin de rechercher l étiologie.

59 PERICARDITE CHRONIQUE. Définition Épaississement du péricarde plus ou moins calcifié, entraînant une gêne au remplissage ventriculaire et des signes d insuffisance cardiaque droite.. Physiopathologie: inflammation.. Clinique: signes droits.

60 PERICARDITE CHRONIQUE Causes -suites de chirurgie cardiaque. -la tuberculose -plus rarement les séquelles d une péricardite aiguë.

61 PERICARDITE CHRONIQUE Examens complémentaires -thorax de face, profil, recherche des calcifications péricardiques -l échocardiographie épaississement du péricarde et des signes de gêne aux remplissage ventriculaire (adiostalie) - cathétérisme droit. Traitement : péricardectomie.

62

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP I Définition L'insuffisance cardiaque droite (IVD) se traduit par une augmentation des pressions de remplissage télédiastolique du ventricule droit (VD). Le

Plus en détail

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle pulmonaire Pr. Abid Abdelfatteh XXIème Journée Nationale de Médecine Interne 30 Octobre 2010- Monastir Introduction L HTAP est caractérisée par anormale

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

CAS CLINIQUE. hôpital Mahosot Vientiane. Cas-clinic.Juillet.07.Sisong-Yin 1

CAS CLINIQUE. hôpital Mahosot Vientiane. Cas-clinic.Juillet.07.Sisong-Yin 1 CAS CLINIQUE hôpital Mahosot Vientiane Cas-clinic.Juillet.07.Sisong-Yin 1 CAS CLINIQUE INFORMATION GENERALE: Un garçon, 17 ans, étudiant, village de Chao Anou (préfecture de Vientiane) I. MOTIF D HOSPITALISATION:

Plus en détail

L'insuffisance cardiaque et les soins infirmiers

L'insuffisance cardiaque et les soins infirmiers L'insuffisance cardiaque et les soins infirmiers Karine Leroy IDE Emmanuelle Desmalles IDE Introduction L insuffisance cardiaque est une pathologie de plus en plus fréquente, c'est l'aboutissement de la

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Maladie des valves Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Quelques repères épidémiologie éditorial Pr Bernard Iung Quelques repères Les maladies des valves

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie David Messika-Zeitoun Service de Cardiologie Hôpital Bichat Rationnel Examen de routine Vieillissement

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Définition Insuffisance cardiaque Incapacité du cœur à assurer un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins de l organisme. Anomalie cardiaque Structure Fonction Syndrome clinique Épidémiologie

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

La Cardiomyopathie Dilatée

La Cardiomyopathie Dilatée 1 La Cardiomyopathie Dilatée Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients atteints de la

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Dossier n 4 : questions

Dossier n 4 : questions Dossier n 4 : questions Dossier n 4 Énoncé Un homme de 65 ans, plombier à la retraite, est adressé aux urgences d un hôpital général, pour hémoptysie. Ses antécédents sont marques par un tabagisme estimé

Plus en détail

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de D O S S I E R Cœur et accidents de la voie publique M. LERECOUVREUX, F. REVEL Hôpital d Instruction des Armées de Percy, CLAMART. Contre-indications cardiovasculaires temporaires ou définitives à la conduite

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences.

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Définition La Bradycardie est définie par une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / minute. La bradycardie est dite absolue si la fréquence cardiaque

Plus en détail

Tronc Artériel Commun

Tronc Artériel Commun Tronc Artériel Commun Cardiopathie congénitale conotroncale. 1.4% des cardiopathie congénitales. (1/10000) CIV Diagnostic anténatal Souvent associé à un 22q11. Anomalies associées Définition EMBRYOLOGIE

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE

SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE Muret Elise Ranson Charlotte Lambinet Denis Jung Emmanuelle Gangloff Sébastien DEFINITIONS LA SERINGUE AUTO-POUSSEUSE est un appareil électrique permettant d administrer

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

Dossier Médical de Base

Dossier Médical de Base Dossier Médical de Base (Tous Ages Tous Niveaux) Joueur : Nom :....Prénom :. Date de naissance : (Jour-Mois-Année). Club :... Poste : Caractéristiques : - Gardien de but - Défenseur - Milieu - Attaquant

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

Broncho-pneumopathies Chroniques Obstructives

Broncho-pneumopathies Chroniques Obstructives Broncho-pneumopathies Chroniques Obstructives Dr SELMANI La Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) constitue un problème de santé publique majeur par le nombre de personnes touchées, le handicap

Plus en détail

Les principes thérapeutiques du choc septique aux urgences

Les principes thérapeutiques du choc septique aux urgences 52 e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s d urgence 2010 Sfar. Tous droits réservés. Les principes thérapeutiques du choc septique aux urgences F. Fays, P. Hausfater

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE ET TRAITEMENT

PHYSIOPATHOLOGIE ET TRAITEMENT PHYSIOPATHOLOGIE ET TRAITEMENT DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EN 2013 Demba LAM, Georges CLOATRE, Jean-Marie Donnadieu Service de Cardiologie du CMCK Samedi 9 mars 2013 Insuffisance cardiaque: définition

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins.

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins. MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS : 1) Définition d une syncope et d une lipothymie. 2) Différencier une syncope ou une lipothymie d un vertige, d une hypoglycémie,

Plus en détail

Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque. Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013

Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque. Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013 Les troubles du rythmes et de la conduc2on au cours du cathétérisme cardiaque Marie-stella Vanderplancke, hight tech 2013 La conduc)on cardiaque L eléctrocardiogramme en rythme sinusal CHAPITRE 1 Le malaise

Plus en détail

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes.

DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Notice Du diagnostic au traitement des maladies cardio-vasculaires DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. L objectif du vidéogramme est de visualiser les manifestations de l activité cardiaque

Plus en détail

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES?

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? Pr Jean Pierre GOURBAT clinique de Chatillon Mise à jour février 2013 Santé et voyages aériens Certaines affections peuvent se décompenser lors d un vol

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

29/09/2010. depuis 3 à 4 jours. il y a 5 jours et 3 jours. FRCV : aucun

29/09/2010. depuis 3 à 4 jours. il y a 5 jours et 3 jours. FRCV : aucun PRESENTATION DE CAS Colloque du 21 juillet 2010 par Dr Lionel GASPARD Cas de M.B., 23 ans Etat fébrile et odynophagie Anamnèse (1) BSH depuis 1 semaine État fébrile à 39 C Odynophagie Toux sèche traité

Plus en détail

Cas clinique cancer du poumon

Cas clinique cancer du poumon 10 e Forum National de l Omnipraticien El Hamma, Alger 21 & 22 Mai 2014 Cas clinique cancer du poumon Dr F.Ait Daoud Pr.H.Mahfouf SOMUR.EPH ROUIBA Homme 59 ans, sans antécédents pathologiques particuliers,

Plus en détail

CARNET de FORMATION CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE

CARNET de FORMATION CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE CARNET de FORMATION EN CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE Recommandations de la Société Française de Perfusion NOM : Prénom : 1 Comité rédactionnel 3 Comité de Lecture et de validation 3 Préambule 4 Préambule

Plus en détail

PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE D'UN PATIENT PORTEUR D'UN DEFIBRILLATEUR. Guillaume Quarck 10/10/ 2015

PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE D'UN PATIENT PORTEUR D'UN DEFIBRILLATEUR. Guillaume Quarck 10/10/ 2015 PRISE EN CHARGE ANESTHESIQUE D'UN PATIENT PORTEUR D'UN DEFIBRILLATEUR Guillaume Quarck 10/10/ 2015 PLAN 1/LE DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE Historique Principe Classification Indications Dysfonctions 2/ LES

Plus en détail

Insuffisance Cardiaque de l Adulte.

Insuffisance Cardiaque de l Adulte. Insuffisance Cardiaque de l Adulte. Pr. Laurent FOURCADE, Service de Cardiologie, HIA Laveran, Marseille. IFSI Croix Rouge, Marseille, 25 mars 2013 Plan I - Insuffisance cardiaque chronique.définitions.généralités,

Plus en détail

Exploration des Effets Indésirables Receveur (EIR) immédiats

Exploration des Effets Indésirables Receveur (EIR) immédiats Exploration des Effets Indésirables Receveur (EIR) immédiats Groupe de travail : C Linget, L Campergue, B Lassale, JP Aullen, D Legrand - La procédure infirmière doit rester la plus homogène possible.

Plus en détail

Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations)

Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations) Item 281 : Rétrécissement aortique (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Vous voyez en consultation un patient de 71 ans en bon état général qui se plaint de dyspnée

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique J. Valty Diagnostic des coronaropathies. Pronostic après infarctus du myocarde. Indications particulières. Risques de l épreuve d effort? 1- Épreuve positive : segment

Plus en détail

Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier

Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier Définition Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier Compétence 4 UE 2.8 Véronique Nédélec-Gimbert octobre 2012 L'infarctus du myocarde (IDM étant une abréviation courante) est une nécrose (mort de cellules)

Plus en détail

SEMIOLOGIE EN PNEUMOLOGIE

SEMIOLOGIE EN PNEUMOLOGIE SEMIOLOGIE EN PNEUMOLOGIE C. HALLER - IFSI CHU DE NICE 08 07 OBJECTIFS DE LA SEQUENCE identifier et différencier la plupart des signes fonctionnels et des signes physiques liés s aux pathologies respiratoires

Plus en détail

CHIRURGIE DE L EMPHYSL

CHIRURGIE DE L EMPHYSL CHIRURGIE DE L EMPHYSL EMPHYSÈMEME Bulle géante g sur «poumon sain» bullectomie Emphysème me bulleux compressif résection-capitonnagescapitonnages Emphysème me non bulleux distendu réduction de volume

Plus en détail

Comment évaluer. la fonction contractile?

Comment évaluer. la fonction contractile? Comment évaluer la fonction contractile? Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Conflit d intérêt Pulsion Medical Systems CAP PiCCO Echocardiographie

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte

Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...4

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

La liste des questions pour l examen de Cardiologie pour les étudiants de la 4ieme année de la Faculté de Médicine

La liste des questions pour l examen de Cardiologie pour les étudiants de la 4ieme année de la Faculté de Médicine La liste des questions pour l examen de Cardiologie pour les étudiants de la 4ieme année de la Faculté de Médicine 1. Les explorations cardiovasculaires paracliniques invasives et non-invasives. 2. L évaluation

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation

Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation Dr Christophe Faisy, Dr Brice Lortat-Jacob (Paris) Dr Christophe Lenclud (Mantes-La-Jolie) Dr Vincent Hubert (Amiens) Plan 1. Introduction

Plus en détail

Toux chronique de l enfant

Toux chronique de l enfant Toux chronique de l enfant «Les 10 questions indispensables» F.Amsallem Définition «Toux > 4 à 6 semaines ou Episodes de toux > 2 mois / an» En pratique toute toux > 3 semaines doit être explorée Principales

Plus en détail

Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence

Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence Les arythmies Attitude thérapeutique en urgence 16/05/2008 Dr Bernard Jadoul 1 Comment est le patient? Recherche de signes cliniques de gravité: Bas débit cardiaque (pâleur, sudations, extrémités froides,

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX Imagerie normale et pathologique - Variations Dr Viviane Ladam-Marcus Service de Radiologie - HRD Système Veineux du membre supérieur Céphalique Basilique Thrombose 2 veines

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire Samuel Lévy * et Louis Guize **

Fibrillation Auriculaire Samuel Lévy * et Louis Guize ** Fibrillation auriculaire 1 Fibrillation Auriculaire Samuel Lévy * et Louis Guize ** * Service de Cardiologie, CHU Nord, 13015 Marseille Tél : 0491968682 Fax : 0491962162 E-mail : levy@aix.pacwan.net **

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101

CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 CARDIOLOGIE & GAZ ARTÉRIEL 101 D interpréter un gaz artériel/veineux; Connaître les éléments qui font varier un gaz artériel/veineux; Connaître les interventions de bases qui visent à corriger les déséquilibres

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL «JOUEUR» SAISON 2013 / 2014

COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL «JOUEUR» SAISON 2013 / 2014 اإلتحادية الجزائرية لكرة القدم FEDERATION ALGERIENNE DE FOOTBALL الرابطة الجهوية لكرة القدم باتنة LIGUE REGIONALE DE FOOTBALL BATNA الرابطة الوالئية لكرة القدم بسكرة LIGUE DE FOOTBALL WILAYA DE BISKRA

Plus en détail

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème?

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème? Cas clinique n 1 Michel que vous suivez de longue date a l impression depuis quelques jours, d entendre des battements irréguliers le soir en se couchant ; il va parfaitement bien par ailleurs et rapporte

Plus en détail

Pathologie cardio-vasculaire

Pathologie cardio-vasculaire BACHELIER EN SOINS INFIRMIERS 1 re Année Année académique 2013-2014 Pathologie générale et spéciale 1 Pathologie cardio-vasculaire Docteur Catfolis Institut Supérieur de Soins Infirmiers GALILEE rue Royale

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Le diagnostic de cardiomyopathie a-t-il a (encore) un sens? Lundi 14 avril 2008 J. Peyrou

Le diagnostic de cardiomyopathie a-t-il a (encore) un sens? Lundi 14 avril 2008 J. Peyrou Le diagnostic de cardiomyopathie a-t-il a (encore) un sens? Lundi 14 avril 2008 J. Peyrou CONTEXTE Homme, 50 ans. ATCD : aucun FDR : surcharge pondérale discrète (BMI à 26 kg/m 2 ). Profession : plaquiste

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV Directeur: Pr. J. Schwitter Protocole Titre : RMC de stress pharmacologique Définition Examen fonctionnel

Plus en détail

Prévenir l admission des patients atteints d insuffisance cardiaque L importance des cliniques d insuffisance cardiaque

Prévenir l admission des patients atteints d insuffisance cardiaque L importance des cliniques d insuffisance cardiaque Prévenir l admission des patients atteints d insuffisance cardiaque L importance des cliniques d insuffisance cardiaque Ronald Bourgeois, M.D. M.Sc., FRCPC Directeur médical, Clinique d insuffisance cardiaque

Plus en détail

État caractérisé par une dilatation anormale des espaces aériens au delà de la

État caractérisé par une dilatation anormale des espaces aériens au delà de la Emphysèmes Excès d air Emphysème et dyspnée. Définition: État caractérisé par une dilatation anormale des espaces aériens au delà de la bronchiole terminale, accompagnée d une destruction des cloisons

Plus en détail

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI)

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) AIDE A LA CONSULTATION Aide à VMNCI (Mise à jour au 12/02/2014 ) (annule et remplace «Présentation au 08/11/2012») Examen clinique

Plus en détail

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé Agence relevant du ministère de la santé La maladie rénale chronique Un risque pour bon nombre de vos patients Clés pour la dépister et ralentir sa progression

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION PRE - DIALYSE

LIVRET D INFORMATION PRE - DIALYSE LIVRET D INFORMATION PRE - DIALYSE L insuffisance rénale : L insuffisance rénale chronique est la conséquence d une incapacité définitive des reins à remplir leurs fonctions. Chaque rein est composé d

Plus en détail

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire 21/10/2013 LEONART Valérie L3 F. BARLESI 6 pages CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Plan A. Définition et Physiopathologie I.

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

Item : Souffle cardiaque chez l'enfant

Item : Souffle cardiaque chez l'enfant Item : Souffle cardiaque chez l'enfant Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Généralités...

Plus en détail

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable Pr PAGANELLI, Service de cardiologie CHU NORD 1 I) Angor Angor =

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002

LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 LE DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE IMPLANTABLE ( DAI) AREPAC 19 Octobre 2002 Marie-Christine Delattre, Elodie Flahaut, Florence L Hostis Consultation de Rythmologie et Cardio A PrKacet Hôpital Cardiologique,

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Points essentiels phase aiguë d IDM : deux priorités (1) éviter la mort subite

Plus en détail

Module Soins Intensifs

Module Soins Intensifs Module Soins Intensifs Prise en charge du bds en soins intensifs De la surveillance clinique à l examen clinique. Ferron Fred SURVEILLANCE DU BDS EN SOINS INTENSIF:... comprend et explique en détail les

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE Insuffisance cardiaque. Insuffisance cardiaque

SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE Insuffisance cardiaque. Insuffisance cardiaque Lundi 24 Mars 2014 LUCIANI Sandra L3 Système cardio-vasculaire Pr. Avierinos Relecteur 7 16 pages Insuffisance cardiaque Plan A. Généralités I. Définition II. Classifications B. Mécanismes d'insuffisance

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire

Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Notions de base Gestion du patient au bloc opératoire Vieillissement de la population Augmentation du nombre de patients porteurs de stimulateurs cardiaques et défibrillateurs implantables Augmentation

Plus en détail

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale.

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale. Dossier 1 Monsieur B., 72 ans, est hospitalisé en urgence pour confusion mentale. Ses antécédents sont marqués par un infarctus du myocarde antérieur étendu en avril 1998, un œdème aigu du poumon en mai

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

Prise en compte de la santé somatique des patients à l'e.p.s.m. Val de Lys-Artois

Prise en compte de la santé somatique des patients à l'e.p.s.m. Val de Lys-Artois EPSM Val-de Lys-Artois LA SANTE DU CORPS à L'EPSM VAL DE LYS - ARTOIS Prise en compte de la santé somatique des patients à l'e.p.s.m. Val de Lys-Artois EXAMEN SOMATIQUE EN PSYCHIATRIE 1 - Historique 2

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral. - Aspects médicaux -

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral. - Aspects médicaux - RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects médicaux - Synthèse des recommandations SEPTEMBRE 2002 Service

Plus en détail