Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles"

Transcription

1 Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version /8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce cours décrit les grands modèles d applications qui utilisent une base de données relationnelle Richard Grin Types d application pour la persistance page 2 Base de données préexistante? 2 points importants pour processus de développement de l application : n La base de données qui sera utilisée existe-telle déjà ou non? n S la base préexiste, le développeur de l application peut-il modifier, au moins partiellement, la structure de la base? Richard Grin Types d application pour la persistance page 3 Outils de développement Des outils permettent de générer des classes Java à partir du schéma d une base ou inversement de générer le schéma d une base à partir des classes Java des objets persistants Si la base préexiste et ne peut être modifiée, le mapping objet-relationnel devra tenir compte à la fois de la conception objet et du schéma de la base Sinon, le schéma de la base pourra être généré automatiquement à partir des classes Java Richard Grin Types d application pour la persistance page 4 3 modèles Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n-tiers 3 modèles schématiques d architecture : n Modèle «procédural» n Modèle objet simple avec persistance intégrée aux objets n Modèle objet avec utilisation d un outil de mapping Variantes avec passerelles Chacun de ces modèles peut utiliser ou non des «passerelles» entre l objet et le relationnel, classes supplémentaires qui isolent le code qui gère la persistance (DAO par exemple) Richard Grin Types d application pour la persistance page 5 Richard Grin Types d application pour la persistance page 6 1

2 Autour des procédures Modèle «procédural» Pour les applications aux fonctionnalités les plus simples et pour un développement rapide Le plus souvent la base de données est préexistante L application est organisée autour de procédures qui accèdent directement à la base de données quand c est nécessaire Utilisation possible de procédures stockées pour encapsuler les scénarios des cas d utilisation Richard Grin Types d application pour la persistance page 7 Richard Grin Types d application pour la persistance page 8 Exemple : classe GestionEmployes Méthode void ajouter(int matricule, String nom, ) ajoute un nouvel employé, en ajoutant une nouvelle ligne dans la base Méthode double gettotaldept(int dept) renvoie le total des salaires pour un département, en lançant une requête SQL qui ramène le résultat On peut se passer d une classe Employe Pour des modèles métier simples Les traitements de l application doivent être pauvres en traitements métier et essentiellement liés à la persistance des données : n ajouts et suppressions d enregistrements n modifications simples de données effectuées directement par l utilisateur Richard Grin Types d application pour la persistance page 9 Richard Grin Types d application pour la persistance page 10 Ce modèle est limité On est dans ce cas très éloigné du modèle objet ; on ne profite donc pas de ses atouts : n héritage n polymorphisme n facilité de réutilisation des objets n relations entre objets n Quand l application se complexifie il est difficile de l enrichir avec de nouvelles fonctionnalités et de réutiliser/partager du code Richard Grin Types d application pour la persistance page 11 Modèle objet simple avec persistance intégrée aux objets Richard Grin Types d application pour la persistance page 12 2

3 Un modèle objet simple La correspondance entre les tables et les classes est le plus souvent bijective Chaque classe contient le code pour gérer la persistance de ses propres instances Pattern appelé «active record» par Martin Fowler Exemple : classe Employe La table EMPLOYE lui est associé Elle contient la méthode d instance ajouter() (on pourrait l appeler ajoutetoidanslabase) qui ajoute une ligne dans la table EMPLOYE ; cette ligne contient les valeurs des attributs de l instance La classe contient aussi des méthodes sauvegarder() (ou modifier()), supprimer() Richard Grin Types d application pour la persistance page 13 Richard Grin Types d application pour la persistance page 14 Méthodes pour la recherche Elles peuvent être mises : n dans une classe qui se charge des recherches (un finder) n en static dans la classe métier qui correspond au type renvoyé n dans le cas particulier où le critère de recherche correspond à une des classes métier, la méthode peut être mise dans cette classe métier (choix 3 du transparent suivant) Exemple Une méthode qui recherche tous les employés d un département Choix 1 : List<Employe> rechercher(dept dept) dans la classe RechercheEmploye Choix 2 : static List<Employe> rechercher(dept dept) de la classe Employe Choix 3 : List<Employe> getemployes() de la classe Departement Richard Grin Types d application pour la persistance page 15 Richard Grin Types d application pour la persistance page 16 Désavantages Les classes métier sont trop liées au support de persistance utilisé En conséquence tout refactoring entraînant une modification du modèle objet va obliger à revoir le code de la persistance Le code pour la persistance se révèle vite long, fastidieux et difficile à écrire et à mettre au point dès que le modèle objet se complexifie et qu on recherche des bonnes performances dans un environnement chargé Utilisation d un outil de mapping Richard Grin Types d application pour la persistance page 17 Richard Grin Types d application pour la persistance page 18 3

4 Un modèle objet complexe avec outil de mapping Pour les modèles objets complexes avec beaucoup d héritage et d associations entre classes le modèle précédent est difficile à implémenter et à maintenir Un outil de mapping ou un framework permet d automatiser la correspondance objetrelationnel Outils de mapping La correspondance objet-relationnel est décrite dans des fichiers des configuration ou par des annotations La persistance peut devenir presque transparente pour le développeur qui écrit le code Java Difficile d écrire soi-même de tels outils car ils sont très complexes Richard Grin Types d application pour la persistance page 19 Richard Grin Types d application pour la persistance page 20 JPA Spécification standard pour la persistance de objets Java (étudié à la fin de ce cours) Fait partie de la spécification EJB 3, framework pour les applications d entreprise TopLink Essentials est l implémentation de référence de JPA Hibernate Avec Toplink, l outil de mapping le plus utilisé dans le monde Java Utilise un gestionnaire de persistance, l introspection et l enrichissement de code à l exécution pour récupérer les valeurs des propriétés des objets et gérer leur persistance Les dernières versions sont conformes au standard JPA Richard Grin Types d application pour la persistance page 21 Richard Grin Types d application pour la persistance page 22 Autres possibilités JDO (Java Data Objects) est une autre API qui offre des possibilités semblables à JPA Utilise l enrichissement de code pendant la phase de compilation Framework (cadre de développement) Ensemble de classes et ressources préexistantes que le développeur doit compléter Utilisation d une librairie : l exécution est dirigée par le code écrit par le développeur, qui fait appel aux classes de la librairie Utilisation d un framework : l exécution est dirigée par le framework qui fait appel au code écrit par le développeur Richard Grin Types d application pour la persistance page 23 Richard Grin Types d application pour la persistance page 24 4

5 EJB Le framework standard pour les applications Java d entreprise, EJB (Entreprise Java Beans), est fourni par J2EE, la version «d entreprise» de Java Il nécessite l utilisation d un serveur d applications qui est un logiciel lourd À réserver pour les grosses applications d entreprises Richard Grin Types d application pour la persistance page 25 EJB Classes Java qui implémentent les fonctionnalités d une application Le développeur écrit le code lié aux fonctionnalités du métier, sans s occuper des services techniques (sécurité, distribution sur plusieurs machines, transactions, persistance, ) Le serveur d applications utilise ce code et y ajoute tous les services techniques indispensables au bon fonctionnement de l application Richard Grin Types d application pour la persistance page 26 EJB Entités version 2 Il existe plusieurs types d EJB Les EJB entités correspondent aux objets métier persistants Leur persistance peut être entièrement prise en charge par le container d EJB fourni par le serveur d application Problèmes EJB entités version 2 Les classes persistantes doivent hériter de certaines classes fournies par le framework Elles ne peuvent donc hériter d autres classes Le framework ne peut prendre en charge la persistance d objets des classes Java ordinaires (POJO : Plain Old Java Object) Il est aussi difficile, sinon impossible, d utiliser les classes persistantes en dehors du container, en particulier pour les tests Richard Grin Types d application pour la persistance page 27 Richard Grin Types d application pour la persistance page 28 EJB version 3 Les EJB entités n existe plus en tant que tels dans EJB 3 Une entité est une classe Java ordinaire POJO dont la persistance est prise en charge par JPA (étudié dans la suite du cours) Les entités n ont plus à hériter de classes spéciales et peuvent être testés en dehors du serveur d applications Avantages des serveurs d applications pour les EJB L avantage d utiliser les serveurs d applications qui supportent les EJB est que la prise en charge est complète (sécurité, transaction, distribution, accès concurrents, ) Il est plus facile de maintenir le code lorsque l application monte en charge (plus grand nombre de connexions, distribution des serveurs sur plusieurs machines, ) Richard Grin Types d application pour la persistance page 29 Richard Grin Types d application pour la persistance page 30 5

6 Passerelle Passerelles Classe qui contient tout le code pour gérer la persistance Chaque table a une classe «passerelle» qui lui correspond Le reste de l application fait appel aux passerelles pour gérer la persistance Richard Grin Types d application pour la persistance page 31 Richard Grin Types d application pour la persistance page 32 Utilisation Isolent la persistance du reste de l application Facilitent les changements de SGBD et permettent d alléger le code des classes métier Peuvent être utilisées avec les 3 modèles vus précédemment 2 types de passerelle Une instance de passerelle par table (le plus fréquent) Une instance de passerelle par ligne de table Le pattern DAO (Data Access Object), très utilisé et étudié plus loin dans ce cours, correspond au type «une passerelle par table» Richard Grin Types d application pour la persistance page 33 Richard Grin Types d application pour la persistance page 34 Exemple de passerelle La classe EmployeDAO gère la persistance des instances de la classe Employe et correspond à la table employe Elle contient la méthode ajouter(int matricule, String nom, ) La méthode prend en paramètre les informations sur l employé à ajouter car il existe une seule instance de la classe EmployeDAO pour tous les employés Exemple de passerelle Avec une instance de passerelle par ligne, on aurait une méthode ajouter() car la passerelle aurait toutes les informations sur l employé auquel elle est liée Richard Grin Types d application pour la persistance page 35 Richard Grin Types d application pour la persistance page 36 6

7 Bibliographie Patterns of Entreprise Application Architecture de Martin Fowler Addison Wesley Richard Grin Types d application pour la persistance page 37 7

Organisation générale d une application qui utilise une BD relationnelle. Types d applications pour la persistance. Base de données préexistante?

Organisation générale d une application qui utilise une BD relationnelle. Types d applications pour la persistance. Base de données préexistante? Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.6 5/8/05 Richard Grin Organisation générale d une application qui utilise une BD relationnelle Richard Grin Objet-relationnel

Plus en détail

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object)

Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO DAO. Principe de base. Utilité des DTOs. Le modèle de conception DTO (Data Transfer Object) Quelques patterns pour la persistance des objets avec DAO Ce cours présente des modèles de conception utilisés pour effectuer la persistance des objets Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.4 30/8/07

Plus en détail

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs.

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs. Cours Serveurs d application et Java avancé Introduction au cours Serveurs d application et Java avancé ITU Université de Nice Richard Grin Version O 1.0.1 12/4/14 20 h de cours et TPs Richard Grin, université

Plus en détail

Introduction. Correspondance Objet - Relationnel. Présupposé. Quelques problèmes du passage Relationnel Objet. 2 paradigmes

Introduction. Correspondance Objet - Relationnel. Présupposé. Quelques problèmes du passage Relationnel Objet. 2 paradigmes Introduction Correspondance Objet - Relationnel Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.0.1 15/9/07 Richard Grin Ce cours explique les problèmes de base qui se posent quand on veut faire correspondre

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Choix pour la persistance. Critères à prendre en compte. Critères techniques.

Types d applications pour la persistance. Choix pour la persistance. Critères à prendre en compte. Critères techniques. Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 1.1 30/8/08 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers ni

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Java Persistence Api. 1. Introduction. 2. Un premier exemple. 3. L application. benoit.charroux@efrei.fr

Java Persistence Api. 1. Introduction. 2. Un premier exemple. 3. L application. benoit.charroux@efrei.fr Java Persistence Api Cet article décrit une application qui illustre comment la sauvegarde d un graphe d objets peut être réalisé en Java Standard Edition via Java Persistence Api. 1. Introduction Java

Plus en détail

Java. Persistent API. Auteur : PEREZ Noël. Date : Octobre 2009. nperez@hinnoya.fr

Java. Persistent API. Auteur : PEREZ Noël. Date : Octobre 2009. nperez@hinnoya.fr Java Persistent API Auteur : PEREZ Noël nperez@hinnoya.fr Date : Octobre 2009 Plan Principes des Frameworks de persistence Historique JPA 1.0 JPA 2.0 Demo Questions? JUG Lyon / oct 2009 Java Persistent

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité

TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité TP6 EJB : Création d'un EJB3 Entité Objis : nous allons vous faire aimer JAVA - www.objis.com 1 Table des matières Formation EJB - TP 'Développement EJB3 entity avec Eclipse' Propriété du document...3

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 2 Applications Web Dynamiques Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Document: f1218test.fm 22/03/2012 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION APERÇU

Plus en détail

Programmation PHP Septembre 2010

Programmation PHP Septembre 2010 IFT1147 Programmation Serveur Web avec PHP Plan La POO en PHP Lecture du chapitre 20. Programmation par objets Introduction à la POO Objets et classes Propriétés Méthodes Private Héritage Polymorphisme

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand Centrale Réseaux

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand <jpountz@via.ecp.fr> Centrale Réseaux Formation Webase 5 Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web Adrien Grand Centrale Réseaux Sommaire 1 Obtenir des informations sur Webase 5 2 Composants de Webase 5 Un

Plus en détail

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique»

Java EE Approfondi - Cours 2. Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Java EE Approfondi - Cours 2 Cours de 2 e année ingénieur Spécialisation «Génie Informatique» Présentation Lier l'orienté objet et la base de données relationnelle peut être lourd et consommateur en temps.

Plus en détail

Mapping Objet/Relationnel

Mapping Objet/Relationnel Mapping Objet/Relationnel I. Mougenot (isabelle.mougenot@univ-montp2.fr) Faculté des Sciences Université Montpellier 2 2014 Mougenot (UM2) FMIN362 Cours2 2014 1 / 14 Les limites du relationnel 1 Première

Plus en détail

Formation développement Java, Spring et Hibernate

Formation développement Java, Spring et Hibernate L institut de formation continue des professionnels du Web Formation développement Java, Spring et Hibernate Référence formation : Durée : Prix conseillé : DJSH 10 jours (70 heures) 4 500 HT (hors promotion

Plus en détail

TP SPRING. https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/spring/tp/

TP SPRING. https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/spring/tp/ Institut Galilée Année 2015-2016 TP SPRING Programmation et Logiciels sûrs Master 2 PLS Résumé L objectif de ce TP est d être capable de réaliser une application Java de gestion de location de véhicules,voiture

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1

La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 La persistance des données dans les applications : DAO, JPA, Hibernate... COMPIL 2010 francois.jannin@inp-toulouse.fr 1 Plan 1. Généralités sur la persistance des données dans les applications 2. La connection

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur: Yann-Gaël Guéhéneuc

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur: Yann-Gaël Guéhéneuc Université de Montréal Département d'informatique et de recherche opérationnelle IFT39 Automne 007 Novembre 007 IFT39 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur:

Plus en détail

Short-Circuit Introduction a Spring. Cours Spring. Spring utilise certaines technologies comme :

Short-Circuit Introduction a Spring. Cours Spring. Spring utilise certaines technologies comme : Cours Spring 1 Présentation Générale Historique Framework créé en 2002 par Rod Johnson, afin de proposer une réelle alternative technique aux EJB s, alors gouffre de performance en terme d applications

Plus en détail

Objectifs. Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Expérimenter avec:

Objectifs. Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Expérimenter avec: Cedric Dumoulin Objectifs Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Application permettant de lister un catalogue d articles, et de créer des articles Expérimenter avec: EJB, JPA

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

JAVA. (Java-sans objet) (Dernière édition) Programme de formation. et (Java - Hibernate &Spring) France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada

JAVA. (Java-sans objet) (Dernière édition) Programme de formation. et (Java - Hibernate &Spring) France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada JAVA (Java-sans objet) et (Java - Hibernate &Spring) (Dernière édition) Programme de formation Microsoft Partner France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada WWW.SASGROUPE.COM Formez vos salariés pour optimiser

Plus en détail

Le mapping objet relationnel. Introduction au mapping objet relationnel avec Nhibernate Cyril GRAUFFEL IR3 2009/2010

Le mapping objet relationnel. Introduction au mapping objet relationnel avec Nhibernate Cyril GRAUFFEL IR3 2009/2010 Le mapping objet relationnel Introduction au mapping objet relationnel avec Nhibernate Cyril GRAUFFEL IR3 2009/2010 Plan de présentation 1. Le modèle relationnel et le modèle objet 2. Le Mapping Objet

Plus en détail

Conseil, Etudes et Edition de logiciels NORMES & CONVENTIONS DE DEVELOPPEMENT JAVA ET SQL

Conseil, Etudes et Edition de logiciels NORMES & CONVENTIONS DE DEVELOPPEMENT JAVA ET SQL Conseil, Etudes et Edition de logiciels NORMES & CONVENTIONS DE DEVELOPPEMENT JAVA ET SQL Table des matières Système d'exploitation... 3 Environnement de développement intégré... 3 Le workspace... 3 Le

Plus en détail

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux SGBD orientés objet Définitions Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet MDOO : Un modèle de données qui capture la sémantique des objets supportée en programmation objet. Concepts Généraux

Plus en détail

JDBC et objet-relationnel

JDBC et objet-relationnel Types de données de SQL3 JDBC et objet-relationnel Université de Nice - Sophia Antipolis Version 1.6.4 5/11/11 Richard Grin JDBC supporte les types suivants de SQL3 qui sont des ouvertures vers le relationnelobjet

Plus en détail

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org

Scub Foundation. Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Scub Foundation Socle technique Java Open Source http://www.scub-foundation.org Présentation de Scub Présentation de Scub Scub est une société de service en informatique qui a pour but de fournir du conseil

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Gestion des transactions

Gestion des transactions 8 Gestion des transactions Au sommaire de ce chapitre U Problèmes associés à la gestion des transactions U Choisir une implémentation de gestionnaire de transactions U Gérer les transactions par programmation

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

Architectures à composants

Architectures à composants Interaction requête/réponse Architectures à composants!communication par requête/réponse client requête réponse serveur Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr Université Pierre et Marie Curie Master Informatique

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source Jérôme Petit, Serge Petit & Serli Informatique, ITMatic Jérôme Petit, Serge Petit & SERLI & ITMatic Serli : SSII

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Introduction à Hibernate. Fonctionnalités de base. Outil ORM. Avantages. Avantages

Introduction à Hibernate. Fonctionnalités de base. Outil ORM. Avantages. Avantages Introduction à Hibernate Hibernate est un outil ORM (Object- Relational Mapping) open source pour Java Ce cours est un rapide survol de ses possibilités Université de Nice Sophia-Antipolis Version O 0.5

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

Les architectures N-tiers

Les architectures N-tiers Les architectures N-tiers 1 SOMMAIRE DU COURS XML ET LES ARCHITECTURES N-TIER Introduction aux architectures N-tier Serveurs d applications Déploiement d applications J2EE Tiers applicatif : servlets Tiers

Plus en détail

Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr) Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle Développeur Web Programmation Orientée Objets Gestion de comptes

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr Grégory Cuellar Julien Goullon gregory.cuellar@bull.net julien.goullon@9business.fr 1 er octobre 2007 1 Généralité 2 / 54 Pourquoi? Historique Les alternatives Les composants 2 Architecture n-tiers 3 JEE

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation)

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) 1 Java: Rappel sur les threads Cycle de vie d un thread (1) Né -> prêt appel de la méthode start du thread Prêt Exécution Distribution

Plus en détail

Spring par la pratique

Spring par la pratique Spring par la pratique 2 e édition Spring 2.5 et 3.0 Arnaud Cogoluègnes Thierry Templier Julien Dubois Jean-Philippe Retaillé avec la contribution de Séverine Templier Roblou et de Olivier Salvatori Groupe

Plus en détail

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données

Plan de cette partie. Implantation des SGBD relationnels. Définition et fonctionnalités. Index. Coûts pour retrouver des données Implantation des SGBD relationnels Université de Nice Sophia-Antipolis Version 3.4 25//06 Richard Grin Plan de cette partie Nous allons étudier (très rapidement!) quelques éléments de solutions utilisés

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Les applications d'entreprise exemple : La technologie JEE Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Introduction Une application d'entreprise a généralement les caractéristiques

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Table des matières. Statut de ce document

Table des matières. Statut de ce document L architecture du gestionnaire de profils Groupe 1B version 2.5 12 décembre 2003 Table des matières Statut de ce document Cliquez ici pour revenir au début Cliquez ici pour dérouler le diaporama Table

Plus en détail

Java RMI. Programmation des applications réparties. Olivier Flauzac URCA. Master EEAMI-Informatique première année

Java RMI. Programmation des applications réparties. Olivier Flauzac URCA. Master EEAMI-Informatique première année Java RMI Programmation des applications réparties Olivier Flauzac URCA Master EEAMI-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Java RMI MSTIC-INFO 1 1 / 30 1 RMI 2 Architecture 3 Développement

Plus en détail

Technologies distribuées

Technologies distribuées Technologies distribuées Java EE 5 Introduction! L entreprise et le Java EE Définition Les de type EJB Les de type services 1 2 Introduction! Compétences acquises " Compréhension " Interventions " Affranchir

Plus en détail

Bases de données et SGBDR

Bases de données et SGBDR Bases de données et SGBDR A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Bibliographie Bases de données relationnelles (Les systèmes et leurs langages). G. Gardarin Eyrolles Bases de données et systèmes relationnels. C.

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

Les évolutions des méthodes de développement de logiciels. Depuis Merise de l'eau est passée sous les ponts

Les évolutions des méthodes de développement de logiciels. Depuis Merise de l'eau est passée sous les ponts Les évolutions des méthodes de développement de logiciels Depuis Merise de l'eau est passée sous les ponts Programmation Orientée Objets Encapsulation des données et des traitements Polymorphisme Modularité

Plus en détail

Traitement et navigation

Traitement et navigation 12 Traitement et navigation Au chapitre précédent, nous avons vu comment créer des pages web avec différentes technologies (HTML, JSP, JSTL, etc.) en insistant sur le fait que JSF est la spécification

Plus en détail

Documentation technique

Documentation technique MEEVY Documentation technique Juillet 200 MEEVY a pour but de fournir aux artistes des outils pour promouvoir leur musique sur internet et proposer à l auditeur une plateforme de musique en ligne gratuite

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Design Patterns. Pourquoi utiliser des patterns? Pourquoi utiliser des patterns? Les patterns vue de loin. D où viennent les design patterns?

Design Patterns. Pourquoi utiliser des patterns? Pourquoi utiliser des patterns? Les patterns vue de loin. D où viennent les design patterns? Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Design Patterns D où viennent les design patterns? D où viennent

Plus en détail

Europa. Développement JEE 5. avec Eclipse. K a r i m D j a a f a r. A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o r i

Europa. Développement JEE 5. avec Eclipse. K a r i m D j a a f a r. A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o r i Développement JEE 5 avec Eclipse Europa K a r i m D j a a f a r A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o r i Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12061-5 Table des matières

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

Laboratoire 2 Conception du serveur d application et du client

Laboratoire 2 Conception du serveur d application et du client DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL ET DES TI LOG660 - BASE DE DONNÉES HAUTE PERFORMANCE Laboratoire 2 Conception du serveur d application et du client 1 Introduction Au cours de la session, les laboratoires

Plus en détail

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007 1 Une plate-forme interopérable 4 décembre 2007 Plan 2 Vers une nouvelle plate-forme: GeOxygene L expérience des plates-formes au COGIT. Architecture de GeOxygene Organisation générale de la plate-forme

Plus en détail

Dossier de Conception Système

Dossier de Conception Système Dossier de Conception Systeme FullMANGA Document Dossier de Conception Système Version 1.2 Commencé le 30 novembre 2006 Dernière modification 4 décembre 2006 Statut Finale Client Enseignants du M2P GI

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

X-DB Modernize. Contenu. Modernisation de bases de données, y compris la conversion DDS à DDL avec analyse d impact détaillée.

X-DB Modernize. Contenu. Modernisation de bases de données, y compris la conversion DDS à DDL avec analyse d impact détaillée. X-DB Modernize Modernisation de bases de données, y compris la conversion DDS à DDL avec analyse d impact détaillée Contenu Une description de X-DB Modernize, qui est au cœur du module de Modernisation

Plus en détail

Refactoring. des applications Java/J2EE. Jean-Philippe Retaillé. Olivier Salvatori Thierry Templier Michel Hue. avec la contribution de

Refactoring. des applications Java/J2EE. Jean-Philippe Retaillé. Olivier Salvatori Thierry Templier Michel Hue. avec la contribution de Refactoring des applications Java/J2EE Jean-Philippe Retaillé avec la contribution de Olivier Salvatori Thierry Templier Michel Hue Groupe Eyrolles, 2005 ISBN : 2-212-11577-6 Table des matières Remerciements..............................................

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB Edyta Bellouni MSHS-T, UMS838 Plan L extraction des données pour un site en ligne Architecture et techniques Les différents

Plus en détail

Cours: BD et Environnement Distribuées

Cours: BD et Environnement Distribuées UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE UFR Sciences et Techniques Cours: BD et Environnement Distribuées TP 4 - Mapping Objet Relationnel Préparé par: MATTA Elie et al. Copyright 2010-2011, eliematta.com. All rights

Plus en détail

Cours de Base de Données Cours n.2 Introduction à MySQL/PhPMyAdmin

Cours de Base de Données Cours n.2 Introduction à MySQL/PhPMyAdmin Cours de Base de Données Cours n.2 Introduction à MySQL/PhPMyAdmin Ce cours reprend beaucoup de transparents du cours de Philippe LAHIRE Elisabetta De Maria - edemaria@i3s.unice.fr UFR Sciences et Laboratoire

Plus en détail

Génération de codes. à partir d un modèle UML sous PowerAMC. La génération de code, ça n est pas immédiat : processus en 3 étapes

Génération de codes. à partir d un modèle UML sous PowerAMC. La génération de code, ça n est pas immédiat : processus en 3 étapes Génération de codes à partir d un modèle UML sous PowerAMC Véronique Deslandres, IUT, Département Informatique Université de Lyon MàJ: 8/10/2013 Introduction La génération de code, ça n est pas immédiat

Plus en détail

Table des matières. TP JEE (2) Logic metier et Entreprise Java Beans. IUT Bordeaux 1 - Département Informatique

Table des matières. TP JEE (2) Logic metier et Entreprise Java Beans. IUT Bordeaux 1 - Département Informatique IUT Bordeaux 1 - Département Informatique Semestre 4 JEE 20112012 TP JEE (2) Logic metier et Entreprise Java Beans Les EJB (Enterprise JavaBeans) 3.0 permettent de découpler la logique de présentation

Plus en détail

Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1)

Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1) Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1) Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti) Référence : Livrable 2.2 Date : 31 mai 2002

Plus en détail

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle La plate-forme DIMA Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle DIMA Bref aperçu Qu'est-ce? Acronyme de «Développement et Implémentation de Systèmes Multi-Agents» Initié par Zahia Guessoum et Jean-Pierre

Plus en détail

Devenez un véritable développeur web en 3 mois!

Devenez un véritable développeur web en 3 mois! Devenez un véritable développeur web en 3 mois! L objectif de la 3W Academy est de former des petits groupes d élèves au développement de sites web dynamiques ainsi qu à la création d applications web

Plus en détail

Démystifier la mise en œuvre de la programmation orientée objet sous LabVIEW

Démystifier la mise en œuvre de la programmation orientée objet sous LabVIEW Démystifier la mise en œuvre de la programmation orientée objet sous LabVIEW Mathilde VINCENT - Olivier JOURDAN Paris - le 7/2/2012 france.ni.com Qui sommes-nous? Une PME du Grésivaudan Créée en 1989!

Plus en détail

Cahier des charges. Jonathan HAEHNEL. Université de Strasbourg IUT Robert Schuman

Cahier des charges. Jonathan HAEHNEL. Université de Strasbourg IUT Robert Schuman Université de Strasbourg IUT Robert Schuman Maître de stage : Nicolas Lachiche Tuteur universitaire : Marie-Paule Muller Cahier des charges Jonathan HAEHNEL Strasbourg, le 6 mai 2011 Table des matières

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle

Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle Bases de données et sites WEB Cours 2 : SQL3 Modèle 1 Plan Insuffisances du modèle relationnel Concepts objet Modèle Objet-relationnel et SQL3 2 Insuffisances du modèle relationnel Opérations séparées

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr Plan du cours Architecture SPARC-ANSI 1 Architecture

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Travaux pratiques : EJB avec JBoss 5 + Java 6 + Eclipse

Travaux pratiques : EJB avec JBoss 5 + Java 6 + Eclipse Travaux pratiques : EJB avec JBoss 5 + Java 6 + Eclipse Introduction Le but de ce TP est de programmer une application à la norme EJB en utilisant le serveur d application JBoss. Matériel requis - JBoss

Plus en détail

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances EJB avancés Transactions Sécurité Ressources Performances Les transactions Concept fondamental dans les applications distribuées Indispensable pour une exécution sure des services Difficile à mettre en

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 11 Le langage HQL Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire National

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation

Chapitre VIII. Les bases de données. Orientées Objet. Motivation Chapitre VIII Motivation Le modèle relationnel connaît un très grand succès et s avère très adéquat pour les applications traditionnelles des bases de données (gestion) Les bases de données Orientées Objet

Plus en détail