Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau"

Transcription

1 Echographie transoesophagienne normale DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

2 Indications Contre-indications Préparation du patient Procédure d introduction de la sonde Déroulement de l examen Les différents plans de coupe

3 Indications AVC cryptogénique AC/FA Anomalies du SIA Bilan de valvulopathie, Évaluation de prothèse valvulaire Endocardite infectieuse Évaluation de l aorte thoracique Évaluation per-opératoire chirurgie cardiaque, fermeture de PFO, TAVI

4 Contre-indications Refus de l examen par le patient Dysphagie non explorée Patient non ou peu vigile Pathologie oesophagienne (sténose radique, VO, cancer, chirurgie, diverticule, fistule) Rachis cervical instable Détresse respiratoire Instabilité hémodynamique. Irradiation+/- chirurgie ORL lourde

5 Préparation de la sonde Gainage, Cale dents, Vérification de la bonne connection.

6 Préparation du patient A jeûn depuis au moins 4 heures Retrait des appareils dentaires Anesthésie locale à la xylocaïne (allergie?) Décubitus latéral gauche, tête surélevée Surveillance ECG, TA, SaO2 si dyspnée VV pour injection du contraste air/ serum φ Sédation non recommandée sinon Midazolam per-os ou I.V Sous AG si impossibilité de réaliser l examen

7 Orienter la sonde Béquer Modifier l angle

8 Introduction de la sonde Information préalable du déroulement de la procédure+++ Introduction de la sonde dans l arrière gorge (10 cm) par l opérateur Participation active du patient avec une déglutition Douleur = possible trajet aberrant = retrait Obstacle >> idem donc ne pas forcer le passage

9 Problèmes rencontrés après l introduction «Je n ai pas d image» intratrachéal, enroulement de la sonde dans l œsophage, trop haut ou trop bas situé Béquer avec la grosse molette pour un appui oesophagien «Je ne comprends pas ce que je vois» Repositionnement 35 cm à 0 Nausées intenses >> trop bas et proche du cardia, parfois trop haut et proche de la bouche oesophagienne Intolérance clinique: polypnée encombrement, inhalation, douleur, agitation>> retrait de la sonde

10 3 Niveaux de coupe Coupes oesophagiennes hautes (25-30cm des arcades dentaires) Coupes oesophagiennes moyennes (30 à 40 cm des arcades dentaires) Coupes transgastriques (> 40 cm des arcades dentaires)

11 oreillettes ventricules ventricules oreillettes

12 Rotation multiplan

13 Coupe oesophagienne haute 0

14 Coupe oesophagienne haute 0

15 Coupes oesophagiennes moyennes

16 Coupe oesophagienne moyenne: 0

17 Coupe oesophagienne moyenne: 0 Il s agit d une coupe passant par les 4 cavités cardiaques Visualisation du septum interatrial et interventriculaire et des 2 orifices atrioventriculaires

18 Coupe oesophagienne moyenne 0 et léger retrait de la sonde

19 Coupe oesophagienne moyenne 45

20 Coupe oesophagienne moyenne: 45

21 Coupe oesophagienne moyenne: 45

22 Coupe oesophagienne moyenne: 45 Intérêt: déroulement des cavités cardiaques droites les valves du cœur droit l analyse des feuillets valvulaires aortiques Origine TCCG l auricule gauche Le péricarde

23 Coupe oesophagienne moyenne: 45 TCCG

24 Coupe oesophagienne moyenne: Coupe intercommissurale Paroi inférieure à gauche Paroi antérieure à droite Feuillets mitraux Commissure postérieure à gauche Commissure antérieure à droite OG

25 Coupe oesophagienne moyenne: 60 P3 A2 P1

26 Coupe oesophagienne moyenne: Intérêt: Coupe de référence pour une visualisation parfaite de l auricule

27 Coupe oesophagienne moyenne:

28 Coupe oesophagienne moyenne: Intérêt: Paroi latérale à gauche Septum IV à droite Chambre de chasse VG Anneau aortique Feuillets valvulaires aortiques Aorte ascendante

29 Coupe transgastrique 0 Intérêt: Parenchyme hépatique et paroi inférieure en haut Paroi antérolatérale en bas Septum IV au centre Possibilité de TM Le ventricule droit Le péricarde

30 Coupe transgastrique 90 Intérêt: Déroulement longitudinal grand axe du VG Paroi inférieure en haut Paroi antérolatérale en bas Appareil sous valvulaire mitral Le péricarde

31 Analyse par structure Valve aortique et aorte ascendante Valve mitrale SIA Auricule Aorte thoracique descendante Veines pulmonaires Veines caves et OD, sondes de PM

32 Valve aortique et aorte ascendante Dimensions de l aorte ascendante Anatomie valvulaire Nb de feuillets, calcifications Sévérité et mécanisme(s) de la régurgitation aortique

33 La valve aortique: OE 0, 45 et 120 POST 0 AD

34 La valve aortique: OE 0, 45 et

35 La valve aortique: OE 45 et

36 1. ANNEAU AORTIQUE mesure en télésystole «de bord de fuite à bord d attaque» 2. SINUS DE VALSALVA 3. JONCTION SINOTUBULAIRE 4. AORTE ASCENDANTE de «bord d attaque à bord d attaque» en télédiastole

37 Valve aortique et aorte ascendante

38 Valve aortique et aorte ascendante Présence d une régurgitation?

39 Valve mitrale : OE 0 variation des segments étudiés avec la progression de la sonde vers le cardia

40 Valve mitrale OE 0 A1 P1

41 Valve mitrale OE 0 A2 P2

42 Valve mitrale OE 0 P2

43 Valve mitrale OE 60 = P3 A2 P1 Coupe «intercommissurale»

44 Analyse de la valve mitrale en regard de l auricule= A1 P2P3 P2 P3 A1

45 Valve mitrale 120 = A2 P2

46 Valve mitrale: aspect des feuillets et localisation de la régurgitation

47 Valve mitrale: aspect des feuillets et cordages et localisation de la régurgitation

48 Valve mitrale: aspect des feuillets et localisation de la régurgitation

49 2 incidences pour l auricule: 45 ou 80 45

50 2 incidences pour l auricule: 45 ou 80 80

51 Auricule parfois bilobé + muscles pectinés

52 Doppler pulsé dans l auricule

53 Le septum interatrial OE 0 à 100

54 PFO OE entre 50 et 90

55 PFO OE entre 50 et 90

56 PFO OE entre 50 et 90

57 Anévrisme du SIA Excursion au delà de 15 mm Base d implantation de 15 mm

58 Aorte thoracique descendante OE 0 A partir du repère OE 0 (4 cavités) Rotation de 180 de la sonde Vue circonférencielle de l aorte

59 Aorte thoracique descendante OE 90 Passage à 90 Vue longitudinale de l aorte

60 Aorte thoracique descendante et A sous clavière gauche Lors du retrait de la sonde 25/30 cm des arcades dentaires:

61 Les veines pulmonaires OE 0 SUP DROITE (rotation horaire) SUP GAUCHE (rotation antihoraire)

62 Les veines pulmonaires droites OE 0 Placer la veine pulmonaire supérieure droite au milieu de l écran Rotation horaire Béquer la sonde en la retirant légèrement

63 Veines pulmonaires droites de 0 vers 100 Placer la veine pulmonaire supérieure droite au milieu de l écran Balayer de 0 à 100 avec rotation horaire pour dégager simultanément les 2 Veines pulmonaires inf et sup droites

64 Les veines pulmonaires gauches OE 0 Rotation antihoraire: Veine pulmonaire supérieure gauche

65 Les veines pulmonaires gauches: OE 70 Rotation antihoraire Visualisation de l eperon surplombant l auricule V Pulm. Inf Gauche

66 Les veines pulmonaires gauches: OE 100 Rotation antihoraire Visualisation de l éperon V Pulm. Inf Gauche V pulm. Sup Gauche

67 Flux veineux pulmonaire S D A

68 Visualisation des sondes de PM Incidence bicave et OD: Coupe OE associée à une rotation horaire: trajet des sondes de la Veine cave sup vers l OD Coupe OE : visualisation des sondes de l OD vers le VD au travers de l orifice tricuspidien Coupe OE 0 4 cavités

69 Incidence des veines caves et de l OD Coupe OE placée initialement sur le VG Associée à une importante rotation horaire Déroulement dans son grand axe de la VCS Trajet des sondes de la Veine cave sup vers l OD SIA VCI OD VCS

70 Visualisation des sondes de PM Coupe : visualisation des sondes dans l OD et au travers de l orifice tricuspidien

71 Conclusion Examen incontournable en cardiologie Contraste entre la facilité d obtention d une imagerie de qualité et une nécessaire courbe d apprentissage dans la manipulation de la sonde et l interprétation des données.

Echocardiographie Transoesophagienne ETO (techniques)

Echocardiographie Transoesophagienne ETO (techniques) Echocardiographie Transoesophagienne ETO (techniques) Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique 2010 Echocardiographie transoesophagienne Technique

Plus en détail

Anatomie du cœur humain

Anatomie du cœur humain Université Pierre et Marie Curie Anatomie du cœur humain Niveau PCEM2 - EIA cardiologie 2002-2003 Christian Cabrol Raphael Vialle Henry Guérin-Surville Mise à jour : 16 avril 2002 2/24 Anatomie du cœur

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

Valvulopathies du Cœur droit

Valvulopathies du Cœur droit ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Valvulopathies du Cœur

Plus en détail

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Année scolaire 2007 2008 1 A. Rappel embryologique La formation du cœur commence 18 jours après la fécondation et se termine vers le 42éme

Plus en détail

Intérêt de l IRM en post opératoire de la chirurgie de la valve aortique et de l aorte thoracique

Intérêt de l IRM en post opératoire de la chirurgie de la valve aortique et de l aorte thoracique Intérêt de l IRM en post opératoire de la chirurgie de la valve aortique et de l aorte thoracique K. Yasunaga; F. Tempremant; Z. Negaiwi; S. Willoteaux; V. Gaxotte; C. Lions; JP Beregi CHRU LILLE - Hôpital

Plus en détail

La cardiologie interventionnelle

La cardiologie interventionnelle La cardiologie interventionnelle Sous-titre Jean-Sébastien Boileau ACVIM (Cardiologie) Février 2015 La cardiologie interventionnelle Définition Laboratoire de cathétérisation Quelles pathologies cardiaques

Plus en détail

Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte

Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte Atrésie pulmonaire Programme 1. Table ronde «cérébrale» Consentement

Plus en détail

Anatomie des artères coronaires: Coronarographie versus TDM coronaire.

Anatomie des artères coronaires: Coronarographie versus TDM coronaire. Anatomie des artères coronaires: Coronarographie versus TDM coronaire. PLAN Rappels anatomiques. Incidences de coronarographie. Confrontation des incidences de coronarographie avec les données du scanner

Plus en détail

TECHNIQUES D'IMPLANTATION Dr OTMANI. Le 29.01.2013

TECHNIQUES D'IMPLANTATION Dr OTMANI. Le 29.01.2013 TECHNIQUES D'IMPLANTATION Dr OTMANI Le 29.01.2013 1 Préparation de l implantation Choix du site GAUCHE chez les droitiers : +++ Moins de fracture et moins de risque érosion seul inconvénient : VCS gauche

Plus en détail

Anatomie du Cœur et des gros Vaisseaux en TDM et IRM. Thomas HEBERT et Martine Gilard CHRU de Brest

Anatomie du Cœur et des gros Vaisseaux en TDM et IRM. Thomas HEBERT et Martine Gilard CHRU de Brest Anatomie du Cœur et des gros Vaisseaux en TDM et IRM Thomas HEBERT et Martine Gilard CHRU de Brest Techniques d Imagerie: TDM Une acquisition VOLUMIQUE dans l axe longitudinal du patient puis reconstructions

Plus en détail

Souffle systolique. Patrick Pladys

Souffle systolique. Patrick Pladys Souffle systolique Patrick Pladys Épidémiologie 30-50% des enfants Souvent anxiogène pour parents Pathologique: 1/10 SS > H24: 8% pathologique SS à M6: 12% pathologique CAT Anamnèse ATCD personnels et

Plus en détail

Appareil Cardio-vasculaire

Appareil Cardio-vasculaire Appareil Cardio-vasculaire Jean-Guy PASSAGIA Professeur d Anatomie Annick PASSAGIA Cadre supérieur de santé Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Références

Plus en détail

Sup Perform ANATOMIE COEUR INTRODUCTION NÎMES

Sup Perform ANATOMIE COEUR INTRODUCTION NÎMES Sup Perform NÎMES ANATOMIE COEUR INTRODUCTION Le cœur, organe unique, est situé dans le médiastin antéro-inférieur, il est en rapport : en avant avec le sternum en arrière avec l œsophage latéralement

Plus en détail

Prise en charge d un patient avant une chirurgie cardiaque. Dr Aude BOIGNARD Mr Eric BENZIANE Service de Chirurgie Cardiaque CHU GRENOBLE

Prise en charge d un patient avant une chirurgie cardiaque. Dr Aude BOIGNARD Mr Eric BENZIANE Service de Chirurgie Cardiaque CHU GRENOBLE Prise en charge d un patient avant une chirurgie cardiaque Dr Aude BOIGNARD Mr Eric BENZIANE Service de Chirurgie Cardiaque CHU GRENOBLE Types de chirurgie Pontage aorto-coronaire Chirurgie de valvulopathie

Plus en détail

IMAGERIE CARDIAQUE. Dr Mickaël OHANA. Scanner NHC

IMAGERIE CARDIAQUE. Dr Mickaël OHANA. Scanner NHC IMAGERIE CARDIAQUE Scanner Dr Mickaël OHANA NHC PLAN Anatomie Physiologie Scanner cardiaque Technique Dosimétrie Indications Exemple de la FA Recherche et développements ANATOMIE PLANS DE COUPE ANATOMIE

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Société Française de Cardiologie

Société Française de Cardiologie Observatoire «Recherche de facteurs pronostiques de l hypertension pulmonaire post-capillaire dans l insuffisance cardiaque». PH-HF STUDY Guide pratique pour la saisie des données INTRODUCTION A l inclusion

Plus en détail

Circulation artérielle

Circulation artérielle Circulation artérielle Plan 1- Caractéristiques générales 1-1 Anatomiques 1-2 Histologiques 1-3 Innervation et vasomotricité La circulation artérielle Circulation à haute pression Propagation du sang du

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes)

SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes) SOUFFLE CARDIAQUE CHEZ L ENFANT D. SIDI (Paris) C. ALMANGE (Rennes) INTRODUCTION Les souffles cardiaques sont extrêmement fréquents chez l enfant (présents chez 80 % des nouveau-nés ou prématurés et chez

Plus en détail

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations UE 2.4 S1 processus traumatiques Les explorations Plan Introduction 1 ère partie : examens non invasifs 1.1. radiologie 1.2. scanner 1.3. IRM 1.4. échographie des parties molles 2 ème partie : examens

Plus en détail

Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1

Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1 Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1 SCORE DE GOLDMAN: Turgescence jugulaire (ou galop droit, correspond HTAP 18 mmhg) 11 IDM< 6 mois 10 Ryhtme non sinusal ou ESSV 7 >5 ESV /min 7 Age >70 ans

Plus en détail

Bases de la cardiologie

Bases de la cardiologie Bases de la cardiologie Date de création du document : 2008-2009 Table des matières 1 Anatomie du coeur... 1 1. 1 Introduction... 1 1. 2 Anatomie externe...1 1. 3 Anatomie interne... 1 1. 3. 1 Circulation

Plus en détail

Anatomie et physiologie cardiaque Rappels. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique

Anatomie et physiologie cardiaque Rappels. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique Anatomie et physiologie cardiaque Rappels Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique 2009 Anatomie du cœur Caractéristiques générales : pyramide triangulaire

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE

ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE DILASSER Caroline, interne DESAR ILM. 30 juillet 2014 AUJOURDHUI ON APPREND L ETO EN S AMUSANT Méc anismes instabilité hémodynamique

Plus en détail

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique La douleur thoracique Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique Vendredi 28 Octobre 2011 Cause fréquente de consultation et de recours aux services de soins

Plus en détail

CANCER DE L OESOPHAGE

CANCER DE L OESOPHAGE - 1/6- Lundi 19/03/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset CANCER DE L OESOPHAGE I/ EPIDEMIOLOGIE : L incidence dans le monde varie de 1 à 160 pour 100 000. En

Plus en détail

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié.

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. 1. Introduction } Le rétrécissement aortique calcifié (RAC) est la valvulopathie de l adulte la plus fréquente dans les pays occidentaux.

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Les myocardiopathies dilatées

Les myocardiopathies dilatées Chapitre Les myocardiopathies Une myocardiopathie ou cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) correspond à un groupe hétérogène de maladies touchant le myocarde, et responsable d un

Plus en détail

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes

Dissection du cœur de bœuf. Démarche et principes Dissection du cœur de bœuf Démarche et principes Introduction (1) : Matériel requis Un grand couteau de cuisine bien aiguisé (un scalpel peut également être utile) Un bac à dissection, à défaut, une planche

Plus en détail

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie David Messika-Zeitoun Service de Cardiologie Hôpital Bichat Rationnel Examen de routine Vieillissement

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

Techniques d imagerie et Recherche

Techniques d imagerie et Recherche Techniques d imagerie et Recherche Jean-Christophe Ferré, PH 1- Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale, CHU RENNES 2- Unité/ Projet Visages U746 INSERM/ INRIA, IRISA,

Plus en détail

Doppler spectral : profils normaux

Doppler spectral : profils normaux Doppler spectral : profils normaux Principes physiques et bases théoriques Mesure de la vitesse et du sens du flux àpartir du décalage de fréquence liéau déplacement d un élément mobile (globules rouges)

Plus en détail

Coupes apicales. A 4-5 cav. Position de la sonde Coupe apicale 4 ou 5 cavités. 5 cav 4 cav. Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe

Coupes apicales. A 4-5 cav. Position de la sonde Coupe apicale 4 ou 5 cavités. 5 cav 4 cav. Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupes apicales Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupe apicale 4 cavités Coupe apicale 4 cavités Coupe sous costale veine cave inf Coupe sous costale 4 cavités Position de la sonde

Plus en détail

GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI

GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI BELMONT Claire NICOLLET Julie PISON Laure Service de cardiologie Hôpital St Joseph, MARSEILLE PLAN Historique Le pacemaker

Plus en détail

ECMO et ECLS. Olivier PASSOUANT Journées Carolo-Reimoises 24 novembre 2013

ECMO et ECLS. Olivier PASSOUANT Journées Carolo-Reimoises 24 novembre 2013 ECMO et ECLS Olivier PASSOUANT Journées Carolo-Reimoises 24 novembre 2013 Historique 1953 : Fermeture de CIA sous machine de suppléance cardiopulmonaire J.H. Gibbon Fin années 50 : développement de machines

Plus en détail

Coupe apicales 2 et 3 cavités

Coupe apicales 2 et 3 cavités Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupe apicale 4 cavités Coupe apicale 4 cavités Coupe sous costale veine cave inf Coupe sous costale 4 cavités Coupe apicales 2 et 3 cavités Coupes

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE VÉTÉRINAIRE DE LYON. Année 2008 - Thèse n

ÉCOLE NATIONALE VÉTÉRINAIRE DE LYON. Année 2008 - Thèse n ÉCOLE NATIONALE VÉTÉRINAIRE DE LYON Année 2008 - Thèse n ÉCHOCARDIOGRAPHIE ET VARIABILITÉ DES VALEURS USUELLES OBTENUES CHEZ LE CHIEN : ÉTUDE BIBLIOGRAPHIQUE THÈSE Présentée à l École Nationale Vétérinaire

Plus en détail

L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%)

L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%) Bilan initial du patient insuffisant cardiaque L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%) L ETT doit fournir

Plus en détail

Activité mécanique du cœur

Activité mécanique du cœur Activité mécanique du cœur 1 L échocardiographie transthoracique de repos L'échocardiographie est une échographie du cœur. Il s'agit d'une technique d'imagerie médicale employant les ultrasons. Le sujet

Plus en détail

AOD et actes invasifs : que faire en pratique?

AOD et actes invasifs : que faire en pratique? Jour AOD et actes invasifs : que faire en pratique? Pr Emmanuel Andrès Service de Médecine Interne, Clinique Médicale B, CHRU de Strasbourg Laboratoire de Recherche en Pédagogie des Sciences de la Santé,

Plus en détail

Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée.

Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée. Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée. GARAPON C, IADE & DEPOIX JP, MAR. C.H.U - Bichat. Département d anesthésie-réanimation, 75018, Paris. France. Plan :1) Qu est ce que le rétrécissement

Plus en détail

Avis de la HAS du 26 octobre 2011

Avis de la HAS du 26 octobre 2011 Avis de la HAS du 26 octobre 2011 Avis suite à l évaluation de la mise en place des valves aortiques posées par voie transcutanée à l issue de la période d encadrement spécifique prévue à l article L.

Plus en détail

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE A propos de 4 cas cliniques RARE. FREQUENCE : 3% des valvulopathies traumatiques, valvulopathies aortiques (62%), mitrales (34%), et les atteintes pulmonaires (1%).

Plus en détail

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé :

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé : Indications des examens d imageried en pathologie thoracique Partie 1 M El Hajjam et P Lacombe La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit

Plus en détail

PRESENTATION CAS CLINIQUE : ETO ET 3D D UNE PATHOLOGIE VALVULAIRE

PRESENTATION CAS CLINIQUE : ETO ET 3D D UNE PATHOLOGIE VALVULAIRE PRESENTATION CAS CLINIQUE : ETO ET 3D D UNE PATHOLOGIE VALVULAIRE Cardiologie Hôpital cantonal Fribourg 1 SOMMAIRE Introduction Anatomie : rappel Pathologies valvulaires Symptômes des pathologies valvulaires

Plus en détail

Échographie cardiaque et remplissage vasculaire

Échographie cardiaque et remplissage vasculaire Échographie cardiaque et remplissage vasculaire II Laurent Muller - Jean-Yves Lefrant L absence d influence sur la mortalité du cathéter artériel pulmonaire (CAP) après 30 ans d utilisation (1) et la mauvaise

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

LABORATOIRE D ANATOMIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE REIMS ANATOMIE SECTIONNELLE DU MEDIASTIN

LABORATOIRE D ANATOMIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE REIMS ANATOMIE SECTIONNELLE DU MEDIASTIN LABORATOIRE D ANATOMIE FACULTÉ DE MÉDECINE DE REIMS ANATOMIE SECTIONNELLE DU MEDIASTIN Pr.C AVISSE Pr.JF DELATTRE Veine cave supérieure Tronc artériel brachio-céphalique A. carotide primitive gauche Nœuds

Plus en détail

Pr JF Obadia Lyon- Anatomie Cardiaque. Généralités Structure Cavités Vaisseaux Nerfs Rapports. Introduction. Embryologie

Pr JF Obadia Lyon- Anatomie Cardiaque. Généralités Structure Cavités Vaisseaux Nerfs Rapports. Introduction. Embryologie Introduction Embryologie Introduction Embryologie Introduction Embryologie Fonction propulsive pulsatile Pompe Propulsion Fluide-vecteur Sang Régulation Compliance et Résistance Rhéologie Réseau vasculaire

Plus en détail

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence?

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence? Questions Dossier 1 : cas clinique Un homme de 76 ans est amené par les pompiers aux urgences de l hôpital pour malaise sur la voie publique. Il était en train de se promener à vélo lorsqu il a soudain

Plus en détail

Anatomie cardiaque. Ateliers Pratiques de Scanner Cardiaque CHU Nancy - Brabois Dr Damien Mandry

Anatomie cardiaque. Ateliers Pratiques de Scanner Cardiaque CHU Nancy - Brabois Dr Damien Mandry 1 Anatomie cardiaque Ateliers Pratiques de Scanner Cardiaque CHU Nancy - Brabois Dr Damien Mandry Atrium droit Reçoit le sang veineux par les 2 veines caves, ainsi que par le sinus coronaire (veine cardiaque)

Plus en détail

Pose d une PICC Line: technique et intérêts

Pose d une PICC Line: technique et intérêts Journée Scientifique CCLIN-Est/ARLIN Pose d une PICC Line: technique et intérêts Romaric LOFFROY Département de Radiologie Diagnostique et Thérapeutique CHU Bocage Central Dijon Introduction PICC : - Peripheral

Plus en détail

Œsophage Thoracique, jonction oeso-gastrique-estomac

Œsophage Thoracique, jonction oeso-gastrique-estomac Œsophage Thoracique, jonction oeso-gastrique-estomac 05/01/2012 Marc 1 I. Généralités 1) Les repères anatomiques, le sternum et le diaphragme Œsophage C est un conduit musculo-membraneux Situé entre le

Plus en détail

HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires

HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires Olivier Axler Service de Cardiologie Centre Hospitalier Territorial Gaston Bourret Nouméa Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral

Maladie des valves. Changer leur évolution. Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Maladie des valves Rétrécissement aortique Insuffisance aortique Insuffisance mitrale Rétrécissement mitral Quelques repères épidémiologie éditorial Pr Bernard Iung Quelques repères Les maladies des valves

Plus en détail

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus...

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Sommaire Préface... V avant-propos... VII Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de cardiologie... XII Liste des abréviations autorisées... XIV

Plus en détail

Atelier Echocardiographie

Atelier Echocardiographie Atelier Echocardiographie Eric Kipnis / Christophe Decoene Réanimation Chirurgicale, Pôle d Anesthésie-Réanimation, CHRU Lille Faculté de Médecine - Université Lille 2 - Université Lille Nord de France

Plus en détail

L Infarctus du Myocarde

L Infarctus du Myocarde ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France L Infarctus du Myocarde

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

Cancer de l œsophage (152) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Cancer de l œsophage (152) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Cancer de l œsophage (152) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Histologie et anatomie pathologique de l'œsophage Sémiologie des dysphagies Radiologie et imagerie du médiastin Résumé : L'alcool

Plus en détail

La circulation fœtale. LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle

La circulation fœtale. LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle La circulation fœtale LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 INTRODUCTION Chez l adulte Différents organes Poumons Tube digestif Foie Rein Assurent différentes fonctions Oxygénation Nutrition

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

DOPPLER CARDIAQUE NORMAL

DOPPLER CARDIAQUE NORMAL DOPPLER CARDIAQUE NORMAL R. ROUDAUT Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque CHU de Bordeaux Doppler cardiaque normal Etude des vélocités des structures mobiles : Sang +++ Tissus : «DTI» : Doppler Tissue Imaging

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016 DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE CONNAISSANCES THEORIQUES Jour 1: 3 Novembre 2016 LES BASES (6 h 15) - introduction (15 min) - ETO periopératoire : les recommandations des sociétés

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques des traitements percutanés des rétrécissements aortiques les questions du chirurgien les réponses du radiologue C GHEZ 1, M JOLIBERT 1, G LOUIS 1, D GRISOLI 2, T CUISSET 3 A JACQUIER 1, JM BARTOLI 1, G

Plus en détail

Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale

Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale Damien Bonnet M3C Necker, Paris DU ECMO Circulation fœtale et adaptation post natale Propriétés particulières du

Plus en détail

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI HOPITAL MILITAIRE PRINCIPAL D' INSTRUCTION DE TUNIS SERVICE D'ANESTHESIE-REANIMATION Professeur M.FERJANI CEC Explorations hémodynamique et ultra sonographique en anesthésie réanimation Coordinateur Pr

Plus en détail

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation GIT octobre 2011 Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation Dr Thomas Loeb SAMU des Hauts de Seine 92 380 Garches Douleurs thoraciques Rappel Région richement innervée Douleurs thoraciques Rappel Région

Plus en détail

La réflexion autour de l ambulatoire à l ICL. Laure AIMONE-CAT le 01 12 2015

La réflexion autour de l ambulatoire à l ICL. Laure AIMONE-CAT le 01 12 2015 La réflexion autour de l ambulatoire à l ICL Laure AIMONE-CAT le 01 12 2015 Choix organisationnel de l ICL Présentation du service Ouverture du service en novembre 2013 avec 5 lits Depuis novembre 2014,

Plus en détail

Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique. L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique

Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique. L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique L ETT doit fournir une évaluation de : la taille des cavités cardiaques

Plus en détail

La Capnographie. Intérêt en médecine d urgence. Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet

La Capnographie. Intérêt en médecine d urgence. Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet La Capnographie Intérêt en médecine d urgence Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet Introduction Les recommandations des sociétés savantes ( pour la France SFMU,SFAR,SRLF) pour le monitorage du

Plus en détail

INTRODUCTION. Définition : muscle strié automatique creux qui assure la propulsion du sang dans le système circulatoire

INTRODUCTION. Définition : muscle strié automatique creux qui assure la propulsion du sang dans le système circulatoire ANATOMIE DU COEUR INTRODUCTION Définition : muscle strié automatique creux qui assure la propulsion du sang dans le système circulatoire ANATOMIE DESCRIPTIVE 4 cavités : 2 atriums et 2 ventricules Une

Plus en détail

Strain longitudinal global : Une valeur de fonction systolique

Strain longitudinal global : Une valeur de fonction systolique Nouvelles techniques d imagerie Nouveautés en échographie en réanimation : 2D Strain - speckle tracking : echo de suivi des marqueurs acoustiques 2D strain, Speckle tracking Imagerie 3D et 4D Vignon, Huang.

Plus en détail

MEDECINE 3* Intro à l anatomie M. QUICKE 2012

MEDECINE 3* Intro à l anatomie M. QUICKE 2012 MEDECINE 3* Intro à l anatomie M. QUICKE 2012 Corps humain = ensemble de systèmes -> Système respiratoire -> Système circulatoire -> Sphère ORL -> Système digestif -> Système de reproduction -> Système

Plus en détail

Cardiopathies fœtales

Cardiopathies fœtales Cardiopathies fœtales 1eres journées d échographie cardiaque fœtale Montréal 2016 MJ Raboisson COARCTATION DE L AORTE Définition - Rétrécissement d un segment de l aorte, habituellement au niveau de l

Plus en détail

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies!

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies! Dépistage de la sténose pulmonaire et autres cardiopathies A réaliser à partir de l âge de 12 mois Identification de l animal: Race: N de LOF: Poids: Kg Date de naissance: Sexe: M F Nom du propriétaire:

Plus en détail

Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie:

Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie: Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie: - L Épreuve d effort d - L Échographie d effortd - L Échographie sous dobutamine - La Scintigraphie myocardique d effortd Sandrine

Plus en détail

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX Imagerie normale et pathologique - Variations Dr Viviane Ladam-Marcus Service de Radiologie - HRD Système Veineux du membre supérieur Céphalique Basilique Thrombose 2 veines

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

Organogenèse : Des membres Du tube cardiaque primitif, TCP Du système urinaire

Organogenèse : Des membres Du tube cardiaque primitif, TCP Du système urinaire Organogenèse : Des membres Du tube cardiaque primitif, TCP Du système urinaire Human Embryo Carnegie Stage 15 Week 5 Ebauche cardiaque Ebauches des membres Image internet La mise en place des membres Embryons

Plus en détail

04 SYSTÈME CARDIAQUE ET VASCULAIRE

04 SYSTÈME CARDIAQUE ET VASCULAIRE e e 1895 Par thoracotomie, on entend : tout abord de la cavité thoracique (sternotomie, thoracotomies latérales, thoracotomie postérieure) 1896 Par résection-anastomose d'un vaisseau, on entend : résection

Plus en détail

Les maladies valvulaires

Les maladies valvulaires CENTRE CARDIO-THORACIQUE DE MONACO information du patient Les maladies valvulaires Maladies, diagnostic et traitements 1 Les maladies valvulaires ou valvulopathies Elles désignent l ensemble des maladies

Plus en détail

LE COEUR Généralités:

LE COEUR Généralités: LE COEUR Généralités: Le cœur est formé de 2 pompes en série, le cœur droit et le cœur gauche. Le cœur droit alimente la petite circulation ou circulation pulmonaire, le cœur gauche la grande circulation.

Plus en détail

Myocardiopathies Hypertrophiques

Myocardiopathies Hypertrophiques ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Myocardiopathies Hypertrophiques

Plus en détail

Sémiologie oesophagienne

Sémiologie oesophagienne Sémiologie oesophagienne Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie OESOPHAGE Explorations

Plus en détail

Les Grands Syndromes en Cardiologie

Les Grands Syndromes en Cardiologie Les Grands Syndromes en Cardiologie Définition Un syndrome est un ensemble de signes qui constituent une entité clinique signes fonctionnels signes d examen clinique examens complémentaires de base Résumé

Plus en détail

Rappel anatomie et physiologie cardiaque 1

Rappel anatomie et physiologie cardiaque 1 Rappel anatomie et physiologie cardiaque 1 Consigne au tuteur : En équipe de deux ou trois personnes, permettre aux candidats de répondre aux questions (40 minutes). Corriger les questions avec les candidats

Plus en détail

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice ANATOMIE Organe musculaire creux Propulsion des aliments du pharynx vers estomac Maladie oesophagienne est fréquente Tube musculaire 2 sphincters :

Plus en détail

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire...

Déséquilibres dynamiques de la posture dans la dysfonction temporomandibulaire... Dédicace... 5 Préambule... 7 Le déséquilibre de la mâchoire à l'origine de pathologies redoutables... 7 Terminologie... 8 Préface... 9 La santé... 10 L'ostéopathie et la maladie... 12 Le début de l'aventure...

Plus en détail

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.»

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.» ECC CARDIOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE : Savoir faire l anamnèse d un patient avec une affection cardio-vasculaire : o Caractériser une douleur rétrosternale o Rechercher les symptômes d une insuffisance

Plus en détail

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Coeur et B.P.C.O. Le cardiologue est souvent sollicité pour évaluer

Plus en détail

ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE

ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque Circonstances de réalisation Systématique plasties mitrales bilan préopératoire immédiat

Plus en détail