Digestive. Patho Chir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Digestive. Patho Chir"

Transcription

1 Digestive Patho Chir

2

3 gastroscopie

4 colonoscopie

5 Abdomen à blanc normal Pas bon Bon

6 Abdomen couplé a un thorax air sous coupoles signe d une perforation

7 Abdomen à blanc couché

8 Abdomen à blanc sur le coté

9 Abdomen à blanc sur le coté

10 Abdomen à blanc couché

11 Abdomen à blanc debout avec niveau hydroaérique

12 Transit oesophage estomac avec virolle cancer oesphage Bouchée barytée ou OED Oesophage Estomac Duodenum

13 Transit estomac-grele normal

14 Lavement baryté normal

15 Lavement baryté pathologique avec virolle = cancer colique

16 Lavement baryté pathologique avec diverticules colique

17 Court 4 Pathologie fréquentes du colon Pathologie rare inflammatoire du colon Pathologie de l œsophage Pathologie de l estomac

18 Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Clinique trois symptômes majeurs: 1. les douleurs abdominales, 2. la constipation 3. la diarrhée Chronique depuis au moins 12 mois Douleurs diminuées par la défécation

19 Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Etiologie: Peu connue Trouble de la motricité digestive Trouble de la sensibilité digestive Trouble psychiatrique Diagnostic Exclusion Tous examens sont normaux Biopsie du colon montre une muqueuse normale

20 Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Diagnostic Exclusion Tous examens sont normaux Biopsie du colon montre une muqueuse normale

21 Colopathie fonctionnelle

22 Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Epidémiologie apparaissent à tout âge, mais surtout dans la troisième et la quatrième décennie. sont plus fréquents chez la femme que chez l homme

23 Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Traitement Régime alimentaire équilibré Bonne hydratation Rechercher intolérance lactose ou autre Exclure toxique tabac alcool café

24 Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Traitement en fonction des symptomes Buscopan

25 Diverticulose Diverticules du colon

26 Diverticules du colon Diverticulose Très Fréquent Surtout au niveau du sigmoides

27 Diverticulose Diverticules du colon Surtout au niveau du sigmoides

28 Diverticulose Diverticules du colon Surtout au niveau du sigmoides

29 Diverticules du colon Il s agit d une hernie de la muqueuse au travers de la musculeuse coliques

30 Diverticulose Etiologie Déficit en fibres alimentaires Diminution hydratation des selles Fibres celluloses non digérées qui attirent l eau dans TD Constipation Augmentation de la pression intra luminal lors du transit Diverticulose État asymptomatique sans inflammation Traitement Régime riche en fibre Benin

31 Etiologie Diverticulite Inflammation du diverticule Obstruction de la lumière de l orifice du diverticule Prolifération bactérienne et infection Parfois hémorragies

32 Clinique Diverticulite Inflammation du diverticule sigmoidien Diagnostic: Douleur fosse iliaque gauche Défence Masse fosse iliaque gauche Température Scanner Abdominal

33 Traitement En aiguë: Diverticulite Si pas de perforation et péritonite Refroisissement par antiothérapie IV Régime sans déchet Si abcès localisé drainage par ponction scanner coelioscopie lavage et drainage Si Péritonite Colectomie selon Hartmann

34 Traitement En aiguë: Si Péritonite Diverticulite Colectomie selon Hartmann puis 3 à 6 mois Quant plus d inflammation

35 Traitement En phase chronique: Diverticulite Si deux épisodes d inflammations Colectomie segmentaire

36 Complications Sténoses et occlusion Fistules Hémmorragie Pas de cancer Diverticulite

37 Complications Fistules colovésical Diverticulite Pneumaturie

38 Polypes Pédiculé et Sessile

39 Polypes Pédiculé et Sessile

40 Polypes du colon et du rectum Hypertrophie glandulaire Adénome =Dysplasie = Lésion précancéreuse

41 Polypes du colon et du rectum Clinique Asymptomatique Parfois hémorragie (rectorragies) Découverte de hasard lors d un examen

42 Polypes du colon et du rectum Traitement Exérèse endoscopique Si bénin OK Si Malin et marge saine OK Si marge envahie colectomie Coloscopie annuelle

43 Polypes du colon et du rectum Forme Génétique Polypose adénomateuse familial (PAF) Syndrome de Peutz-Jeghers Polypose Juvénile Très Rare Risque de cancer élevé

44 Polypes du colon et du rectum

45 Cancer Colorectale Epidemiologie Un des plus fréquent avec le poumon 1 personne sur 20 H>F >50 ans

46 Facteurs de risques Cancer Colorectale

47 Cancer Colorectale Facteurs de risques Maladie inflammatoire chronique (rcuh, mal. Crohn) Polypes coliques Polypose familial Antécédents eprsonnels familiaux Alimentation si riche en graisse et viande Si pauvre en fibre

48 Cancer Colorectale Anathomopathologie Adénocarcinome Ulcéro- infiltrant

49 Cancer Colorectale Cliniques

50 Cancer Colorectale Cliniques

51 Cancer Colorectale Cliniques Complications Occlusion Perforation Fistules Abcès Métastase

52 Cliniques Cancer rectaux Rectorragies Faux besoins Douleur à la défécation Dégradation état générale avec perte de poids

53 Cancer Colorectale Dépistage Recherche de sang dans les selles Hematest

54 Cancer Colorectale Diagnostic Toucher rectal systematique Coloscopie avec biopsie

55 Cancer Colorectale Diagnostic Toucher rectal systematique Coloscopie avec biopsie Lavement baryté

56 Cancer Colorectale Diagnostic Bilan extension

57 Diagnostic Bilan extension Cancer Colorectale Échographie du foie Rx thorax Scanner cérébrale

58 Cancer Colorectale

59 Cancer Colorectale

60 Traitement Si Curatif Si localisé Si M1 foie Cancer Colique Chirurgical Colectomie En fonction du site Chimio et radio thérapie

61 Cancer Colique Traitement Palliatif Si occlusion Résection segmentaire de 10 cm de chaque coté Ou Derivation colostomie en canon de fusil Chimio et radio thérapie

62 Cancer Colorectale Traitement dans l urgences Complications Occlusion Perforation Fistules Abcès Métastase

63 Traitement Si Curatif Si localisé Si M1 foie Cancer Rectum Chirurgical Résection partielle Si respecte critere Permet de garder sphincter Voie des selles classique Chimio et radio thérapie

64 Traitement Cancer Rectum Sinon Résection total Amptation abdomino périnéale Chimio et radio thérapie

65 Cancer colo rectale Complication technique de la chirurgie Lachage suture Péritonite Fistule

66 Maladies inflamatoires du tube digestif Maladie de Crohn RCUH Rectocolite ulcerohémorragique

67 Mal. Crohn 5/ habitants RCUH 3.5/ h RARE Jeune entre 15 et 30 ans à vie

68 La Maladie de Crohn Inflammation Maladie autoimmunitaire qui attaque sont propre tube digestif

69 La Maladie de Crohn Inflammation Ulcérations Sténoses Fistules

70 La Maladie de Crohn Ileon terminal et le colon Unique ou multiple Alternance de zones saines et malades

71 La Maladie de Crohn Etiologie: mulitfactorielles:? génétique : mutation du gene

72 La Maladie de Crohn Signe cliniques

73 La Maladie de Crohn Signes cliniques extra digestif

74 La Maladie de Crohn Diagnostic: Uniquement par biopsie

75 La Maladie de Crohn Examen: Biologie avec syndrome inflamatoire Transit Grele

76 La Maladie de Crohn Evolution Poussée et rémission Complications

77 La Maladie de Crohn Complication: la fistule

78 La Maladie de Crohn Le traitement: MEDICAL: - Corticoides - Salycilé - Immunosuppresseur Psychologique

79 La Maladie de Crohn Le traitement: Topique et systémique

80 La Maladie de Crohn Le traitement: Rarement chirurgical sauf si -Occlusion - Abces fistules - perforation péritonite

81 La Maladie de Crohn Occlusion: Résection et ou Enteroplastie Si possible en préfèrera un dilatation endoscopique

82 La Maladie de Crohn Fistules et ou abcès anales

83 RCUH Ne touche que le colon descendant et le rectum Inflammation Maladie autoimmunitaire qui attaque sont propre tube digestif

84 RCUH

85 RCUH

86 RCUH

87 RCUH Evolution Poussée et rémission Complications - Mégacolon toxique -Perforation -Hémorragie -Cancer

88 RCUH Traitement Médical: Topique et systémique - Corticoides - Salycilé - Immunosuppresseur Chirugical: ProctoColectomie total

89 RCUH Traitement : Chirurgical: ProctoColectomie total Avec réservoir ou J Pouch

90

91 Reflux Gastro Oesophagien

92 RGO

93 RGO complication oesophagite

94 RGO complication oesophagite

95 RGO complication oesophagite et cancer

96 RGO complication oesophagite et sténose

97 RGO complication ORL et pulmonaire

98 RGO traitements chirurgical

99 Cancer de l oesophage

100 Cancer de l oesophage Échographie- endoscopique

101 Cancer de l oesophage Ct Scanner

102 Pronostic cancer oesophagien MAUVAIS

103 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

104 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

105 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

106 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

107 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

108 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

109 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

110 1) cancer du bas oesophage Traitement curatif du cancer de l oesophage

111 Traitement curatif du cancer de 2) cancer du haut oesophage l oesophage

112 Traitement palliatif du cancer de l oesophage Traitement de la sténose Dilatation et mise endoprothese (stent)

113 Traitement de la sténose laser Traitement palliatif du cancer de l oesophage

114 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale Ulcere localisé Diffuse gastrite

115 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale

116 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale Facteur favorisant Helicobacter Pylori

117 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale diagnostic à la fibroscopie haute

118 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale complication Hémorragie

119 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale complication Perforation

120 Sténose Maladie ulcéreuse Gastroduodénale complication

121 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale traitement chirurgical

122 Maladie ulcéreuse Gastroduodénale traitement chirurgical

123 Tumeurs Gastriques

124 Tumeurs Gastriques

125 Différentes formes Tumeurs Gastriques

126 Tumeurs Gastriques traitement chirurgical

127 Tumeurs Gastriques traitement chirurgical

128 Proctologie Hémorroides Kyste pilonidal Hernies Occlusion Diarrhées constipation

129 Proctologie Hémorroïdes Abcès et fistules anales Fissure anale Kyste pilonidal

130 Hémorroïdes Définition: Dilatation veineuses aux dépens des plexus hémorroidaires Internes Ligne pectinée Externes

131 Hémorroïdes Facteurs favorisants: Hérédité Constipation et diarrhée Grossesse Hyperpression abdominale Hypertension portale Tumeur pelvienne

132 Cliniques: Les symptomes Hémorroïdes Les hémorragies sont les plus fréquentes Mais attention Une hémorragie rectale doit toujours faire suspecter un néo du rectum il ne faut pas se contenter d un diagnostic d hemorroides Elles peuvent être l arbre qui cache la foret

133 Hémorroïdes Cliniques: Les symptomes Les hémorragies sont les plus fréquentes Douleurs sur inflammation et congestion des HMR Formation d un prolapsus

134 Diagnostic: L examen clinique Inspection visuelle Toucher rectal Anuscopie Hémorroïdes

135 Diagnostic: L examen clinique Inspection visuelle Hémorroïdes

136 Diagnostic: L examen clinique Inspection visuelle Hémorroïdes

137 Diagnostic: L examen clinique Palpation Hémorroïdes

138 Diagnostic: L examen clinique Toucher rectale Hémorroïdes

139 Diagnostic: L examen clinique Hémorroïdes Anuscopie Très important permet d exclure un néo du rectum

140 Complication: Hémorroïdes La thrombose hémorroidaires Très douloureux Fréquent sur externe Rares sur les internes Le traitement est l incision sous anesthésie locale Et vidange du thrombus cela fait disparaître directement les douleurs

141 Traitement: Médical: Prévention: éviter constipation Hémorroïdes hyperpression abdominale (obésité) Hygiène locale Topique: Crème: antiseptique analagésique anti infammalatoire veinotrope

142 Traitement: Endoscopique Hémorroïdes Injection de produit sclerosant mais récidive +++ Ligature par élastique

143 Traitement: Chirurgicale Cure Morgan Milligan Hémorroïdes en plusieurs fois Très douloureux Risque de sténose anales

144 Traitement: Chirurgicale Cure Morgan Milligan LONGO Hémorroïdes

145 Traitement: Chirurgicale Cure Morgan Milligan LONGO HAL Hémorroïdes

146 Proctologie Hémorroïdes Abcès et fistules anales Fissure anale Kyste pilonidal

147 Abcès et fistule Proctologie

148 Proctologie Hémorroïdes Abcès et fistules anales Fissure anale Kyste pilonidal

149 Proctologie Fissure anale Définition: Ulcération superfielle du canal anal sur déchirure de la muqueuse Symptomes: Douleurs et rectorragie Etiologie: constipation Complication: Tenesme qui entretient la constipation qui entretient la fissure

150 Proctologie Fissure anale Traitement: Rompre le cercle vicieux: Médical: antalgique, laxatif, régime équilibré, décontractant Chirurgical résection suture de la déchirure avec sphincterotomie partielle

151 Proctologie Hémorroïdes Abcès et fistules anales Fissure anale Kyste pilonidal

152 Proctologie Kyste pilonidal Dans pli interfessier Homme jeune Pilosité abondante noire Il s agit d une inclusion du poil dans le derme Avec infection formation d un abcès puis d une fistule Traitement résection complete suture directe ou cicatrisation dirigé

153 Proctologie Kyste pilonidal Traitement résection complete cicatrisation dirigé - suture directe avec plastie Z Z

154 Urgences abdominale Appendicite Aigue

155 Appendicite aiguë

156 Appendicite aiguë Etiologie Obstruction de l orifice de l appendice Follicules lymphoides Matières fecales (stercolite) Corps étranger Epidémiologie La plus fréquentes des pathologies chir de l abdomen

157 Appendicite aiguë Evolution Obstruction Inflammation et multiplication des germes Abcès et gangrène Perforation Péritonite

158 Appendicite aiguë Clinique Douleur spontanée Épigastre Fosse iliaque droite FID Défence FID à la palpation profonde Irritation du psoas Trouble du transit Vomissement Température

159

160 Appendicite aiguë Diagnostic Clinique Biologie: signe d inflammation VS, CRP, Globules blanc augmenté Rx Echographie Scanner

161 Appendicite aiguë Diagnostic Parfois très difficiles Signes inconstants La plupart examen normaux Parfois tous les signes et pas d appendicite

162 Appendicite aiguë

163 Appendice rétrocaecal

164 Appendicite aiguë Traitement Chirurgicale Laparotomie point de Mac Burney Laparotomie médiane si péritonite Coelioscopique Appendicectomie Lavage et drainage si péritonite Si appendice normale Parfois si voyage éloigné

165 Appendicite aiguë Traitement Chirurgicale Complications Abcès site appendicectomie Abcès culs de sac de douglas

166 Péritonite Définition Inflammation du péritoine par du liquide irritant Liquide gastrique Liquide colique «selles» Sang Pus Généralisé Localisé si cloison la garde isolée

167

168 Péritonite Etiologie Perforation Ulcère gastroduodénale Cholécystite perforée Appendicite aiguë Perforation colique ( diverticule, cancer) Grele Maladie crohn, occlusion, nécrose Traumatisme pénétrant

169 Péritonite Clinique Douleur abdominal Violente Continue Localisée puis généralisée Brutale si perforation Progressive si abcès Vommisement Occlusion: arrêt des matières et des gaz Aeg Fievre et tachycardie Defence = ventre de bois

170 Péritonite Clinique Douleur abdominal Violente Continue Localisée puis généralisée Brutale si perforation Progressive si abcès Vommisement Occlusion: arrêt des matières et des gaz Aeg Fievre et tachycardie Defence = ventre de bois

171 Péritonite

Patho Chir. Court 3 Pathologie du colon

Patho Chir. Court 3 Pathologie du colon Patho Chir Court 3 Pathologie du colon Colopathie fonctionnelle Colon irritable ou colon spasmodique Clinique trois symptômes majeurs: 1. les douleurs abdominales, 2. la constipation 3. la diarrhée Chronique

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien

Reflux gastro-oesophagien Reflux gastro-oesophagien Définition: reflux de sécrétions acides de l estomac vers l œsophage Epidémiologie: > 10% de la population Etiologie: - incontinence de la barrière œsogastrique - facteurs favorisants:

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

Chapitre 19 : Item 224 Appendicite de l enfant et de l adulte

Chapitre 19 : Item 224 Appendicite de l enfant et de l adulte Chapitre 19 : Item 224 Appendicite de l enfant et de l adulte I. Physiopathologie II. Diagnostic III. Prise en charge d une appendicite aiguë OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une appendicite chez l

Plus en détail

Urgences en chirurgie digestive

Urgences en chirurgie digestive Urgences en chirurgie digestive Dr Jean Marc Hoang Service de chirurgie digestive et générale CHI le Raincy Montfermeil 01 41 70 81 10 Cours IFSI de Maison Blanche mai 2005 Urgences infectieuses appendicite

Plus en détail

Pathologies Abdominales non traumatiques

Pathologies Abdominales non traumatiques Douleurs: Pathologies Abdominales non traumatiques Motif de 5 à 10% des consultations aux urgences Source d angoisse et de manifestations émotionnelles importantes Nécessite une hiérarchisation dans la

Plus en détail

Sémiologie intestinale

Sémiologie intestinale Sémiologie intestinale Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie INTESTIN Explorations

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Motricité intestinale Sensibilité digestive Anatomie du périnée Physiologie de la défécation Sémiologie des troubles du transit

Plus en détail

Rectorragies chez l enfant. Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre

Rectorragies chez l enfant. Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre Rectorragies chez l enfant Prévost JANTCHOU MD, PhD Gastropédiatre Journée de formation médicale continue Service de gastro-entérologie 23_10_2015 Objectifs Reconnaître un saignement digestif bas Évoquer

Plus en détail

INVAGINATION Intestinale aiguë. Dr Aaron VUNDA

INVAGINATION Intestinale aiguë. Dr Aaron VUNDA INVAGINATION Intestinale aiguë Dr Aaron VUNDA 1 Invagination DEFINITION: L invagination intestinale survient lorsqu un segment intestinal et son mésentère pénètrent dans l intestin d aval et s y incarcèrent

Plus en détail

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Les hémorroïdes : A. Sont des formations vasculaires physiologiques B. Participent à la continence anale C. Les hémorroïdes internes sont constitués de 5 paquets

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANTL

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANTL LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANTL Dr R. Dubois - Lyon Pr F.Varlet St Etienne Introduction Sujet difficile, source possible d d ERREURS diagnostiques et thérapeutiques Motif pluriquotidien de consultation

Plus en détail

Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive

Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Dampremy 9 janvier 2010 Prescription d imagerie par le médecin généraliste à 22% de ses patients;

Plus en détail

Docteur T. RAHME, Gastro-Entérologue, Proctologue. VILLE LE RAINCY, SALON DE LA SANTE du 03 10 2015. Prévention des cancers digestifs

Docteur T. RAHME, Gastro-Entérologue, Proctologue. VILLE LE RAINCY, SALON DE LA SANTE du 03 10 2015. Prévention des cancers digestifs Docteur T. RAHME, Gastro-Entérologue, Proctologue 1, avenue de la résistance 93340 LE RAINCY Tél. 01 43 81 75 31 VILLE LE RAINCY, SALON DE LA SANTE du 03 10 2015 Prévention des cancers digestifs Le cancer

Plus en détail

Sémiologie digestive. Dr ABED

Sémiologie digestive. Dr ABED Sémiologie digestive Dr ABED Troubles du transit Transit normal La durée normal : variable, durée moyenne 24 heures Nombre : Les selles normales sont émises 1 à 2 fois par jours Aspect : homogène et moulée

Plus en détail

Item 224 : APPENDICITE AIGUE DE L ENFANT (et de l adulte*)

Item 224 : APPENDICITE AIGUE DE L ENFANT (et de l adulte*) Item 224 : APPENDICITE AIGUE DE L ENFANT (et de l adulte*) Objectifs pédagogiques : - Diagnostiquer une appendicite aigue chez l enfant et chez l adulte - Identifier les situations d urgence et planifier

Plus en détail

Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Rapports anatomiques du pancréas Voie de drainage lymphatique. Sémiologie de la douleur pancréatique. Syndrome cholestatique.

Plus en détail

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau LE CANCER DU RECTUM Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau RAPPELS SUR LE CANCER DU RECTUM: Incidence: 12000 nouveaux cas par an (1/3 des CCR). Adénocarcinomes dans 95% des cas.

Plus en détail

Section G : Système gastro-intestinal

Section G : Système gastro-intestinal G G01. Troubles de la déglutition : dysphagie haute (la lésion peut être haute ou basse) G02. Troubles de la déglutition : dysphagie basse (la lésion sera basse) G03. Pyrosis/douleur thoracique : hernie

Plus en détail

Hémorragie digestive

Hémorragie digestive Hémorragie digestive Tableau clinique perte de sang : hématémèse, melena, perte de sang rouge par voie basse choc hémorragique anémie chronique ferriprive : voir anémie Anamnèse antécédents de maladie

Plus en détail

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Patho Chir Cours 5 Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Lithiases biliaires Epidémiologie Facteurs favorisants Les Lithiases

Plus en détail

FISSURES, FISTULES ANALES, THROMBOSE HEMORROIDAIRE CANCER DU CANAL ANAL

FISSURES, FISTULES ANALES, THROMBOSE HEMORROIDAIRE CANCER DU CANAL ANAL FISSURES, FISTULES ANALES, THROMBOSE HEMORROIDAIRE CANCER DU CANAL ANAL Pr A GAINANT (octobre 2003) I -RAPPEL ANATOMIQUE DU CANAL ANAL II - FISSURE DE L'ANUS C'est une ulcération anale. A - Etiopathogénie

Plus en détail

ITEM 298 : Tumeurs du côlon et du rectum

ITEM 298 : Tumeurs du côlon et du rectum Questions ITEM 298 : Tumeurs du côlon et du rectum [2005 dossier 7 : syndrome occlusif cancer du côlon- métastases hépatiques - 2007 dossier 2 : anémie ferriprive - cancer du côlon] QCM 1 : Au niveau épidémiologique,

Plus en détail

Hémorragie Douleur abdominale aigue. Dr Fanny DUFOUR - CCA Service de chirurgie digestive Hôpital Jean Verdier Bondy fanny.dufour@jvr.aphp.

Hémorragie Douleur abdominale aigue. Dr Fanny DUFOUR - CCA Service de chirurgie digestive Hôpital Jean Verdier Bondy fanny.dufour@jvr.aphp. Hémorragie Douleur abdominale aigue Dr Fanny DUFOUR - CCA Service de chirurgie digestive Hôpital Jean Verdier Bondy fanny.dufour@jvr.aphp.fr 1 Choc hémorragique Signes fonctionnels Signes physiques Gravité

Plus en détail

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Sémiologie digestive pédiatrique jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Troubles du transit intestinal Analyse du transit Selles de consistance normale Moulées Molles (sein, hydrolysats de protéines) Marron si

Plus en détail

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Constipation H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Un peu de physiologie Fonction défécatoire Physiologie ano-rectale Appareil recto-anal au repos: Rectum vide Continence assurée par: -sphincter

Plus en détail

CANCER DE L OESOPHAGE

CANCER DE L OESOPHAGE - 1/6- Lundi 19/03/07 13h30>15h30 UF : affections digestives Les pathologies en digestif Dr Cabasset CANCER DE L OESOPHAGE I/ EPIDEMIOLOGIE : L incidence dans le monde varie de 1 à 160 pour 100 000. En

Plus en détail

Suivi du cancer colorectal

Suivi du cancer colorectal Suivi du cancer colorectal Dre. Caroline Racicot,MD,FRCSC Chirurgienne générale,chrdl Cancer du colon 4500 cas/année au québec 4 ieme cancer le plus fréquent 2ieme le plus mortel 61% survie à 5 ans Stade

Plus en détail

Hémorroïdes rappel et attitudes thérapeutiques les critères de choix entre traitement médical et chirurgie

Hémorroïdes rappel et attitudes thérapeutiques les critères de choix entre traitement médical et chirurgie Hémorroïdes rappel et attitudes thérapeutiques les critères de choix entre traitement médical et chirurgie FMC Val de Creuse - Argenton-sur-Creuse- Mercredi 13 février 2013- Dr Pierre MOREAU LES HÉMORROÏDES

Plus en détail

1 Généralités et rappels

1 Généralités et rappels 1 Généralités et rappels Généralités Hémorragies digestive = saignement d une lésion située sur le tractus digestif Œsophage Estomac Intestin Grêle Duodénum Jéjunum Iléon Colon Rectum Anus Définitions

Plus en détail

Douleurs abdominales de la personne âgée aux urgences. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique

Douleurs abdominales de la personne âgée aux urgences. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique + Douleurs abdominales de la personne âgée aux urgences Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique + 2 Questions 1. Résultats de l évaluation gériatrique? 93 ans 89 ans 92 ans 87 ans 2. Balance Bénéfices-

Plus en détail

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Physiologie de la sécrétion pancréatique Métabolisme de l'alcool Sémiologie des douleurs pancréatiques Résumé

Plus en détail

en chirurgie digestive : cas cliniques en cancérologie Marc Pocard Lariboisière Paris

en chirurgie digestive : cas cliniques en cancérologie Marc Pocard Lariboisière Paris Erreurs et perte de chance en chirurgie digestive : cas cliniques en cancérologie Séminaire national du D E S C Marc Pocard Lariboisière Paris Chirurgie cancérologique Erreurs : Essayer une nouvelle idée

Plus en détail

L ALIMENTATION AU COURS DES DIFFERENTES PATHOLOGIES ET CHIRURGIES DU TUBE DIGESTIF

L ALIMENTATION AU COURS DES DIFFERENTES PATHOLOGIES ET CHIRURGIES DU TUBE DIGESTIF L ALIMENTATION AU COURS DES DIFFERENTES PATHOLOGIES ET CHIRURGIES DU TUBE DIGESTIF Principes de la réalimentation Réintroduction progressive des aliments en tenant compte: des quantités de la qualité nutritionnelle

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

Diverticulose colique et sigmoïdite

Diverticulose colique et sigmoïdite ITEM 234 Diverticulose colique et sigmoïdite OBJECTIFS Diagnostiquer une diverticulose colique et une sigmoïdite. Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge. Argumenter l'attitude

Plus en détail

1ére Journée De L Interne En Médecine 28 Mai 2014 Faculté De Médecine De Sidi-Bel-Abbès CANCERS COLO-RECTAUX. Pr T.GUENDOUZI Chirurgie Générale

1ére Journée De L Interne En Médecine 28 Mai 2014 Faculté De Médecine De Sidi-Bel-Abbès CANCERS COLO-RECTAUX. Pr T.GUENDOUZI Chirurgie Générale 1ére Journée De L Interne En Médecine 28 Mai 2014 Faculté De Médecine De Sidi-Bel-Abbès CANCERS COLO-RECTAUX Pr T.GUENDOUZI Chirurgie Générale Les cancers colorectaux : problème de santé publique par leur

Plus en détail

Sémiologie oesophagienne

Sémiologie oesophagienne Sémiologie oesophagienne Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie OESOPHAGE Explorations

Plus en détail

Le Nourrisson Vomisseur. Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre

Le Nourrisson Vomisseur. Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre Le Nourrisson Vomisseur Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre Orientation diagnostique l Vomissements régurgitations l Âge, Intervalle libre

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES

LES DOULEURS ABDOMINALES Sémiologie digestive Année 2015 3émes années de médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA-Clinique de Médecine interne LES DOULEURS ABDOMINALES I/ INTRODUCTION : La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation.

Plus en détail

8.1. Hémorragies digestives

8.1. Hémorragies digestives Objectifs nationaux rédigés par les membres de la collégiale des universitaires en Hépato-Gastroentérologie - Version 2006 8. Urgences 8.1. Hémorragies digestives 8.1.1. Connaître les modes de révélation

Plus en détail

DIGESTIF Troubles du transit. Troubles du transit

DIGESTIF Troubles du transit. Troubles du transit 17/02/2014 HARIGNORDOQUY Margot L2 Digestif Pr. JC. Grimaud Relecteur 6 6 pages Troubles du transit Plan A. La constipation II. Interrogatoire III. Examen clinique et para clinique B. La diarrhée II. L'interrogatoire

Plus en détail

LE VIEILLISEMENT DE L'APPAREIL DIGESTIF

LE VIEILLISEMENT DE L'APPAREIL DIGESTIF 17.10.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISEMENT DE L'APPAREIL DIGESTIF I)La bouche et l'oropharynx A)Les dents B)Les glandes salivaires C)La langue D)Les troubles de la déglutition II)L'oesophage III)L'estomac

Plus en détail

Hémorragies digestives : le point de vue de l hépato-gastroentérologue

Hémorragies digestives : le point de vue de l hépato-gastroentérologue Hémorragies digestives : le point de vue de l hépato-gastroentérologue Dr. Sebastian Suciu Service d Hépato- Gastro-Entérologie, Nouvel Hôpital Civil, H.U.S. Définitions Hémorragies extériorisées 1. Hautes

Plus en détail

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII?

QCM. Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? QCM Quelles sont les affirmations exactes sur le SII? - Prédominance féminine - C est une pathologie psychiatrique - C est une pathologie psycho-somatique - Son étiologie n est jamais retrouvée - 10 à

Plus en détail

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Enoncé Une femme de 65 ans, obèse, vous consulte en urgence pour une douleur épigastrique irradiant dans l épaule droite apparue brutalement il y a 3 heures

Plus en détail

Les maladies du système digestif sont classées dans le chapitre 11 d ICD-10-CM.

Les maladies du système digestif sont classées dans le chapitre 11 d ICD-10-CM. Chapitre 20 : Maladies du système digestif (Traduction de la p243) Aperçu du chapitre Les maladies du système digestif sont classées dans le chapitre 11 d ICD-10-CM. Il est possible de classer plusieurs

Plus en détail

Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0

Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0 Cancer rectal Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0 Rectite radique Bilio pancréatique K V.B.P Ampulome diagnostic

Plus en détail

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Cancers les plus fréquents: par ordre décroissant Poumons Côlon et rectum Sein Prostate Pancréas

Plus en détail

Y a-t-il du bénin dans le tube?

Y a-t-il du bénin dans le tube? Les tumeurs bénignes de l abdomen Journée de printemps de la SIAD 28.03.14 Y a-t-il du bénin dans le tube? C. Ridereau-Zins CHU ANGERS Y a-t-il des tumeurs bénignes dans le tube digestif? OUI Lésions rares

Plus en détail

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif

Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Stéphane Cattan Maladies de l Appareil Digestif Introduction Les localisations digestives sont les plus fréquentes des tumeurs carcinoïdes Il s agit de tumeurs d évolution lente Elles sont souvent asymptomatiques

Plus en détail

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009

Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP. par le Dr Jean-Louis DUJARDIN. FMC La Châtre. Mardi 06 octobre 2009 Présentation du programme de dépistage du Cancer Colo-Rectal CREDEP par le Dr Jean-Louis DUJARDIN FMC La Châtre Mardi 06 octobre 2009 Programme de dépistage du Cancer Colo Rectal (CCR) CREDEP La Châtre

Plus en détail

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE

INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE INFORMATION SUR LA HERNIE HIATALE Objectifs de ce document : Vous expliquer l intervention Vous informer sur les risques de cette chirurgie Répondre aux principales questions que vous pouvez vous poser.

Plus en détail

Item 273 Pathologie hémorroïdaire

Item 273 Pathologie hémorroïdaire P I CDU_Chap27.fm Page 1 Jeudi, 30. avril 2009 5:03 17 Item 273 Pathologie hémorroïdaire 27 I. DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET FACTEURS DE RISQUE II. EXPRESSION SYMPTOMATIQUE III. EXAMEN CLINIQUE IV. EXPLORATIONS

Plus en détail

Conseil de pratique. Fissure anale

Conseil de pratique. Fissure anale Rédacteur : Thierry Higuero Date de production : février 2013 Conseil de pratique Fissure anale Relecteurs : conseil d Administration de la SNFCP, mars 2013 Références : - Nelson R. Non surgical therapy

Plus en détail

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch

Dépistage du cancer colorectal. Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Dépistage du cancer colorectal Paul Wiesel gastroentérologue FMH Lausanne www.drpaulwiesel.ch Des rectorragies hémorroïdaires? découverte de 5 minuscules polypes à 32 ans 16 ans plus tard quelques polypes

Plus en détail

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège

Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM. Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes du traitement des cancers Consultation oncologique multidisciplinaire G. JERUSALEM Oncologie médicale CHU Sart Tilman - Liège Principes généraux Importance du diagnostic d un cancer au stade

Plus en détail

OBJECTIFS DU STAGE DE CHIRURGIE

OBJECTIFS DU STAGE DE CHIRURGIE OBJECTIFS DU STAGE DE CHIRURGIE TABLE DES MATIÈRES APTITUDES... 2 COMPÉTENCES CLINIQUES... 2 DOULEUR AIGUË DE LA FOSSE ILIAQUE DROITE... 2 DOULEUR AIGÜE DE LA FOSSE ILIAQUE GAUCHE... 4 DOULEUR AIGÜE DE

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ L HOMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 ECN programme DFASM 1 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 Neurologie 90 Déficits moteur et ou sensitif des membres 96 Myasthénie 97 Migraine, névralgie du trijumeau et algies de la face 98 Céphalées aiguës

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. Section 5. - Chirurgie. A.R. 23.5.1985 + A.R. 09.11.2015 E.V. 01.02.2016 Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines spécialités

Plus en détail

Fissures anales. Définition et épidémiologie. Causes, facteurs favorisant. Signes et symptômes. Diagnostic.

Fissures anales. Définition et épidémiologie. Causes, facteurs favorisant. Signes et symptômes. Diagnostic. Fissures anales. Définition et épidémiologie. «Ulcération allongée et superficielle généralement très douloureuse siégeant dans les plis radiés de l anus.» 1 La fissure survient le plus souvent chez les

Plus en détail

Cas clinique Jeanne. Luc Vandromme (Reims) Bruno Bonaz (Grenoble)

Cas clinique Jeanne. Luc Vandromme (Reims) Bruno Bonaz (Grenoble) Luc Vandromme (Reims) Bruno Bonaz (Grenoble) Jeanne 23 ans, étudiante, fumeuse, appendicectomisée Tableau de TFI depuis 3 ans Mais : amaigrissement de 5 kgs en 3 mois état subfébril le soir 6 selles liquides

Plus en détail

A propos d un cancer du rectum

A propos d un cancer du rectum A propos d un cancer du rectum L Cany B Carles P.E Chémaly J El Kohen L Prié Ph Santoni QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. Monsieur R, 56 ans Syndrome rectal depuis trois

Plus en détail

COLOSCOPIE VIRTUELLE Expérience en pratique de ville. SFR Ile de France Octobre 2011 Dr. Kunstlinger Dr. Pariente

COLOSCOPIE VIRTUELLE Expérience en pratique de ville. SFR Ile de France Octobre 2011 Dr. Kunstlinger Dr. Pariente COLOSCOPIE VIRTUELLE Expérience en pratique de ville SFR Ile de France Octobre 2011 Dr. Kunstlinger Dr. Pariente Apprentissage Matériel et locaux adaptés Informations et ordonnances envoyées Indications

Plus en détail

8.6 Polyposes naso-sinusiennes

8.6 Polyposes naso-sinusiennes 8.6 Polyposes naso-sinusiennes Références bibliographiques : -Site de l Institut Français de Chirurgie du Nez et des Sinus. 8.6.1 DEFINITION La polypose nasosinusienne (PNS) est une sinusite chronique

Plus en détail

Le cancer du pancréas exocrine est la plus fréquente et la plus grave des tumeurs pancréatiques.

Le cancer du pancréas exocrine est la plus fréquente et la plus grave des tumeurs pancréatiques. Tumeurs du pancréas (155) Professeur B. CHAUFFERT (Département d Oncologie. Centre Georges François Leclerc. Dijon), Professeur F. MORNEX (Département de Radiothérapie. Centre Hospitalier Lyon Sud), Professeur

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer I) Introduction Traitement actuel du cancer : compétences multiples oncologie médicale radiothérapie réanimation biologie anatomopathologie des tumeurs

Plus en détail

La maladie hémorroïdaire (273a) Professeur Jean-Luc FAUCHERON Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

La maladie hémorroïdaire (273a) Professeur Jean-Luc FAUCHERON Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) La maladie hémorroïdaire (273a) Professeur Jean-Luc FAUCHERON Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Séméiologie chirurgicale DCEM1 Anatomie du canal anal Résumé : La maladie hémorroïdaire, très

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

8.1.3. Connaître les mesures à prendre en urgence pour assurer la sécurité vitale du malade

8.1.3. Connaître les mesures à prendre en urgence pour assurer la sécurité vitale du malade 8. Urgences Date de publication : janvier 2004 hémorragies digestives occlusions intestinales aiguës péritonites appendicites aiguës infection des voies biliaires ischémie intestinale aiguë accidents des

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 Table des matières CHAPITRE 1 EXPLORATIONS EN HÉPATOLOGIE 15 I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 II. TIPS (TRANSJUGULAR INTRAHEPATIC PORTOSYSTEMIC SHUNT 17 OU SHUNT INTRA-HÉPATIQUE PORTO-SYSTÉMIQUE)

Plus en détail

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien :

Module digestif. II. Prévention du reflux gastro-œsophagien : Module digestif Pathologie œsophagique I. Rappel anatomique : Etendu de 15 à 40 cm des arcades dentaires. D environ 25 cm de long. Constitué de 2 types de muscles. Recouvert par une muqueuse malpighienne

Plus en détail

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte

Hernie pariétale chez l enfant et l adulte Hernie pariétale chez l enfant et l adulte I. Anatomie - Définitions II. Diagnostic d une hernie de l aine III. Argumenter l attitude thérapeutique OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une hernie inguinale

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

Objectifs des stages obligatoires à l externat

Objectifs des stages obligatoires à l externat Faculté de médecine Vice-décanat aux études médicales de premier cycle Objectifs des stages obligatoires à l externat Utiliser la navigation par signets de votre lecteur Adobe pour repérer le stage désiré.

Plus en détail

HÉMATURIES. Interrogatoire

HÉMATURIES. Interrogatoire HÉMATURIES Nous ne décrirons que les hématuries macroscopiques, c'est-à-dire visibles, seules à pouvoir être retenues dans le cadre d un abord clinique en urologie. L hématurie est révélatrice d une lésion

Plus en détail

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON

SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON SEPTEMBRE 2015 Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi eau 95%,

Plus en détail

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche.

DRAINAGE. Les drainages sont très rarement nécessaires en cas de colectomie gauche. Colectomie gauche Avant l'intervention: Pour certains chirurgiens, la préparation a l'intervention débute 5 à 7 jours avant l'hospitalisation par un régime pauvre en résidu (restreint en fibres). La veille

Plus en détail

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM NIVEAUX DE RISQUE ET ANATOMIE

TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM NIVEAUX DE RISQUE ET ANATOMIE FICHE 61 TUMEURS DU COLON ET DU RECTUM NIVEAUX DE RISQUE ET ANATOMIE Risque moyen Sujet de plus de 50 ans CCR rare avant 50% (6%). Puis augmente H e m o c c u l t / 2 ans. Coloscopie si possible Risque

Plus en détail

Préparation intestinale en chirurgie colique chez le grand enfant

Préparation intestinale en chirurgie colique chez le grand enfant Préparation intestinale en chirurgie colique chez le grand enfant 1. Rappel : anatomie et physiologie du côlon Le côlon fait suite à l intestin grêle et se termine au niveau du rectum. Il forme un cadre,

Plus en détail

M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011

M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011 La proctologie en pratique quotidienne M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011 Matériel de proctologie Les oreilles, les yeux et les doigts Source de lumière froide Anuscopes, proctoscope,

Plus en détail

CAT devant un ictère cholestatique

CAT devant un ictère cholestatique CAT devant un ictère cholestatique Dr N.Annane, L.Abid Service de chirurgie viscérale. Pr. L.Abid Hôpital de Bologhine Introduction, définition L ictère est un symptôme clinique coloration jaune des téguments

Plus en détail

Objectifs. Diagnostiquer un syndrome occlusif. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge.

Objectifs. Diagnostiquer un syndrome occlusif. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. I--Q7 I-00-Q000 P r Denis Collet, D r Antonio Sa Cunha Service de chirurgie digestive et endocrinienne, CHU de Bordeaux, maison du Haut-Lévêque 60 Pessac Cedex denis.collet@chu-bordeaux.fr intestinale

Plus en détail

Cancer colorectal (148) J.F. BOSSET, P. ROUANET Décembre 2005 (mise à jour décembre 2005)

Cancer colorectal (148) J.F. BOSSET, P. ROUANET Décembre 2005 (mise à jour décembre 2005) Cancer colorectal (148) J.F. BOSSET, P. ROUANET Décembre 2005 (mise à jour décembre 2005) 1. Epidémiologie L incidence du cancer colorectal (CCR) varie dans un rapport de 1 à 25 dans le monde. Elle est

Plus en détail

Constipation de l enfant. Dr THOMASSIN Journée DES 28/01/2011

Constipation de l enfant. Dr THOMASSIN Journée DES 28/01/2011 Constipation de l enfant Dr THOMASSIN Journée DES 28/01/2011 Généralités Problème fréquent chez le NRS et l enfant (5 à 10%) ¼ des consultations en gastro-entérologie pédiatrique Fréquence normale des

Plus en détail

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants

Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants Imagerie des hématomes survenus sous anticoagulants S. Ennouchi, A. Henon, A. Belkacem, L. Monnier-Cholley, JM. Tubiana, L. Arrivé Service de Radiologie - Hôpital Saint-Antoine Introduction Les complications

Plus en détail

Douleurs abdominales

Douleurs abdominales Douleurs abdominales Cas clinique (1) Patiente de 60 ans atteinte d un syndrome myélodysplasique au 16ème jour d une chimiothérapie de consolidation (idarubicine étoposide Ara C) Admise pour douleurs abdominales,

Plus en détail

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France DÉPISTAGE Dépistage organisé du cancer colorectal Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France UN CANCER CURABLE À UN STADE PRÉCOCE LE DÉPISTAGE ORGANISÉ : UNE STRATÉGIE

Plus en détail

THROMBOSE VEINEUSE PORTO-MÉSENTERIQUE

THROMBOSE VEINEUSE PORTO-MÉSENTERIQUE THROMBOSE VEINEUSE PORTO-MÉSENTERIQUE De Jean-Baptiste DANSET DES (3ème semestre) Sous la direction du Docteur Aurélie PLESSIER Centre référence des maladies vasculaires du foie Service d Hépatologie Hôpital

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités?

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) L organe. Principe de l intervention. Y-a-t-il d autres possibilités? Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE TOTALE CHEZ LA FEMME (POUR TUMEUR DE LA VESSIE) Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie, est destinée aux

Plus en détail

Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser

Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser Adénome «Transformé» Adénome présentant un foyer localisé ou étendu d un adénocarcinome superficiel,

Plus en détail

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention

Fiche Info-Patient CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE. L organe. Principe de l intervention Fiche Info-Patient Dernière mise à jour : mai 2012 CYSTECTOMIE ET DÉRIVATION NON CONTINENTE DE TYPE BRICKER POUR VESSIE NEUROLOGIQUE Cette fiche d information, a été réalisée l Association Française d

Plus en détail

ONCO-GÉRIATRIE et CHIRURGIE DIGESTIVE

ONCO-GÉRIATRIE et CHIRURGIE DIGESTIVE GÉNÉRALITÉS (Re)placer la chirurgie digestive dans la réflexion onco-gériatrique Avant au siècle dernier: La chirugie digestive existait avant l onco-gériatrie Le chirurgien opérait des sujets âgés depuis

Plus en détail

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice

Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice Dr Gilbert ZEANANDIN Pôle Digestif Archet II CHU Nice ANATOMIE Organe musculaire creux Propulsion des aliments du pharynx vers estomac Maladie oesophagienne est fréquente Tube musculaire 2 sphincters :

Plus en détail

INFORMATION POUR LES PATIENTS 05/09 INFORMATIONS SUR LES TRAITEMENTS DU CANCER DU RECTUM

INFORMATION POUR LES PATIENTS 05/09 INFORMATIONS SUR LES TRAITEMENTS DU CANCER DU RECTUM INFORMATIONS SUR LES TRAITEMENTS DU CANCER DU RECTUM Madame, Monsieur, Vous allez recevoir une chimioradiothérapie préopératoire pour cancer du rectum. Votre traitement a été adapté en fonction de votre

Plus en détail

Le cancer colorectal et son dépistage

Le cancer colorectal et son dépistage Qu est-ce-que c est? Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digestif. La majorité des cancers colorectaux

Plus en détail

Agnès SENEJOUX Alain CLAUDY. Proctologie en images

Agnès SENEJOUX Alain CLAUDY. Proctologie en images Agnès SENEJOUX Alain CLAUDY Proctologie en images Agnès Senéjoux (Paris) Alain Claudy (Lyon) 17 et 18 mars 2007 FMC HGE Lyon FMC HGE Lyon 17 et 18 Mars 2007 FMC HGE Lyon 17 et 18 Mars 2007 «Anal intraepithelial

Plus en détail