FICHE D ENSEIGNANT. Třísková Michaela, UCO FICHE PÉDAGOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE D ENSEIGNANT. Třísková Michaela, UCO 348883 FICHE PÉDAGOGIQUE"

Transcription

1 FICHE D ENSEIGNANT Třísková Michaela, UCO FICHE PÉDAGOGIQUE Thème de l activité : Rue des Boutiques Obscures Objectifs pédagogiques : - Compréhension écrite - Expression orale et écrite - Enrichissement du vocabulaire - Lecture à haute voix - Développement de l habilité à inventer une histoire/raisonnement logique Niveau : B1/B2 Public : Jeunes/Adolescents Durée : 2 séances (2 x 45 minutes) 1. séances Consigne séances Consigne 6-7 Matériel nécessaire : Support : Disposition en classe : Note de présentation : La fiche d enseignant et d élève ; le tableau interactif s il est à disposition. MODIANO, Patrick. Rue des Boutiques Obscures. France : Gallimard, ISBN normale ; travail en pairs ou tous ensemble en cas d un débat Guy Roland, le personnage principal, tente de tracer ses propres pas qu il a perdus apparemment un jour pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il est, en effet, un détective qui, après la retraite de son patron, se met à dévoiler son identité. Faute des informations sur différentes identités qu il pense être ses relatives, la recherche se prolonge et propose au lecteur des moments de surprise et de déception. De surcroît, grâce à la description excellente de rues et d immeubles parisiens, le lecteur peut facilement s enfoncer dans le milieu de la ville et d autres lieux visités par Guy en faisant cette enquête. Démarche : - Cette fiche est déterminée à la fois à la compréhension écrite et à l incitation des élèves à la lecture du livre «Rue des Boutiques Obscures» écrit par Patrick Modiano. - Premièrement, l enseignant devrait donner des informations générales sur cet auteur et son ouvrage. - Deux séances suffiront pour l étude des extraits au-dessous. Cette fiche alors privilège l entraînement de la compréhension du texte inconnu même que de l écriture. - La fiche propose deux extraits du livre et les activités basées sur eux. - Toutes les consignes devraient être corrigées avec l enseignant pour que les élèves reçoivent chaque fois de bonnes réponses. 1

2 FICHE D ENSEIGNANT FICHE D ENSEIGNANT Consigne 1 : Le titre et l illustration de la couverture. - Donner aux élèves quelques minutes pour discuter et noter en pairs le titre et l illustration du livre et pour répondre aux questions ci-dessous. Menez le débat et laissez les élèves partager leur imagination. a) Regardez le titre et la couverture du livre. Qu estce qu ils évoquent en vous? Pouvez-vous en déjà prévoir l histoire? b) Quel sens «Boutiques obscures» pourraient-elles apporter vis-à-vis le titre et la couverture? Consigne 2 : La lecture individuelle. Le premier extrait du livre. p Donner aux élèves le temps à lire silencieusement le tout début du livre (premier extrait). Après, ils vont répondre aux questions de compréhension. Je ne suis pas rien. Rien qu une silhouette claire, ce soi-là, à la terrasse d un café. J attendais que la pluie s arrêta, une averse qui avait commencé de tomber au moment où Hutte me quittait. Quelques heures auparavant, nous nous étions retrouvés pour la dernière fois dans les locaux de l Agence. Hutte se tenait derrière le bureau massif, comme d habitude, mais gardait son manteau, de sorte qu on avait vraiment l impression d un départ. J étais assis en face de lui, sur le fauteuil en cuir réservé aux clients. La lampe d opaline répandait une lumière vive qui m éblouissait. - Eh bien voilà, Guy C est fini, a dit Hutte dans un soupir. Un dossier traînait sur le bureau. Peut-être celui du petit homme brun au regard effaré et au visage bouffi, qui nous avait chargés de suivre sa femme. L après-midi, elle allait rejoindre un autre petit homme brun au visage bouffi, dans un hôtel meublé de la rue Vital, voisine de l avenue Paul-Doumer. [ ] 2

3 FICHE D ENSEIGNANT Il jeta un regard rapide autour de lui. Les deux battants de la porte qui donnait accès à la petite pièce voisine étaient ouverts et l on distinguait le canapé au velours usé, la cheminée, et la glace ou se réfléchissaient les rangées d annuaires et de Bottins et le visage de Hutte. Souvent nos clients attendaient dans cette pièce. Un tapis persan protégeait le parquet. Au mur, près de la fenêtre, était accrochée une icone. - A quoi pensez-vous, Guy? - A rien. Alors, vous gardez le bail? - Oui, je reviendrai de temps en temps à Paris et l Agence sera mon pied-à-terre. - Je trouve ça moins triste de conserver l Agence telle, qu elle était. Cela faisait plus de huit ans que nous travaillions ensemble. 1) Qui est le personnage principal qui nous raconte l histoire? Hutte ou Guy? 2) Où ce personnage principal se trouve-t-il au moment de la narration? a) dans un bureau b) dans un café c) dans sa chambre 3) Quelle est l ambiance de l extrait? a) joyeuse et gaie b) obscure et triste b) pluvieuse et grise 4) Qui Guy et Hutte sont-ils? a) ceux qui travaillent dans une agence de voyage b) ceux qui travaillent dans un agence qui vous cherche du travail c) ceux qui travaillent dans une agence de détectives 5) Ce qui se passe dans cet extrait? a) Hutte et Guy, ils parlent d une de ses affaires qui vient d être finie. b) Hutte et Guy, ils attendent à ses clients. c) Hutte et Guy, ils sont dans un bureau juste avant du départ de Hutte. 6) (Selon le contexte) Qu est-ce qui «le pied-à-terre» signifie? Clé : 1) Guy, 2) b, 3) b, 4) c, 5) c, 6) un petit appartement situé près du centre-ville où on s installe de temps en temps pour une courte période de temps. 3

4 FICHE D ENSEIGNANT Consigne 3 : L ambiance du moment. - Dites aux élèves qu ils regardent le texte et en tiriez les expressions qui leur donnent l impression que l ambiance de ce moment est triste et obscure. Relevez toutes les expressions/phrases pour que vous justifiiez que l ambiance dans l extrait est triste et obscure. Clé : ce soir-là, (le soir l obscurité) une averse qui avait commencé de tomber (la pluie très forte temps pluvieux et gris) la lampe d opaline (la lampe on l allume s il fait noir) C est fini. a dit Hutte dans un soupir (un soupir il n en est pas très content évidement) Consigne 4 : Débat ouvert. - Laissez les élèves réfléchir sur la question ci-dessous et après, menez un débat frontal sur cela. Un «brainstorming» des idées serait convenable. Réfléchissez sur cette citation, puis répondez aux questions au-dessous d elle et partagez vos idées en menant le débat dans la classe. «Je ne suis pas rien. Rien qu une silhouette claire, ce soi-là, à la terrasse d un café.» - Qu est-ce que cette phrase évoque en vous? - Pourquoi dit-il qu il n est rien et qu il n est qu une silhouette? Clé : reste ouvert comme les lèves ne connaissaient pas encore toute l histoire. Consigne 5 : Comment cela va continuer? - Les élèves rédigeront un court texte sur la suite possible de cet extrait. Laissez quelques élèves lire à haute voix ce qu ils ont élaboré. Après, dites-leurs le résumé du livre. 4

5 FICHE D ENSEIGNANT Soyez imaginatifs et rédigez un court texte : Comment pensez-vous que cette histoire va continuer? Clé : ouverte. C est aux élèves. Consigne 6 : La lecture individuelle. Le deuxième extrait du livre, p Donner aux élèves le temps à lire silencieusement l extrait du livre. Après, ils vont répondre aux questions de compréhension. Lisez l extrait du livre ci-dessous et répondez aux questions. De l autre côté de la route, quelques magasins sous une sorte de préau. Un cinéma. Puis une auberge cachée par des feuillages, au coin d une avenue qui monte en pente douce. Je m y suis engagé sans hésitation, car j avais étudié le plan de Valbreuse. Au bout de cette avenue bordée d arbres, un mur d enceinte et une grille sur laquelle était fixé un écriteau de bois pourri où j ai pu lire en devinant la moitié des lettres : ADMINISTRATION DES DOMAINES. Derrière la grille, s étendait une pelouse à l abandon. Tout au fond, une longue bâtisse de brique et de pierre, dans le style Louis XIII. Au milieu de celle-ci, un pavillon, plus élevé d un étage faisait saillie, et la façade était complétée, à chaque extrémité, par deux pavillons latéraux coiffés de dômes. Les volets de toutes les fenêtres étaient fermés. Un sentiment de désolation m a envahi : je me trouvais peut-être devant le château où j avais vécu mon enfance. J ai poussé la grille et l ai ouverte sans difficulté. [ ] Les herbes m arrivaient à mi-jambe et j essayais de traverser la pelouse le plus vite possible, en direction du château. [ ] Quelqu un m appelait. Je me suis retourné. Là-bas, devant le bâtiment des écuries, un homme agitait le bras. Il marchait vers moi et je restais figé, à le regarder, au milieu de la pelouse qui ressemblait à une jungle. Un homme assez grand, massif, vêtu de velours vert. - Qu est-ce que vous voulez? Il s était arrêté à quelques pas de moi. Un brun, avec des moustaches. - Je voudrais des renseignements sur M. Howard de Luz. Je m avançais. Peut-être allait-il me reconnaître? Chaque fois, j ai ce même espoir, et chaque fois, je suis déçu. 5

6 FICHE D ENSEIGNANT 1) Donnez «une image» (écrite en trois phrases) de l apparence du château et ses alentours. Comment est le lieu où Guy arrive? 2) Commet Guy se sent-il au moment où il voit le château? Justifiez votre réponse en relevant les expressions particulières du texte. 3) Au moment où Guy est appelé par une personne qui apparaît soudainement dans le jardin, il est : a) ému b) heureux c) surpris 4) L homme qui s adresse à Guy, il est : a) petit et mignon b) grand et robuste c) mince et joli 5) Qu est-ce que Guy espère en s approchant de ce monsieur? a) être reconnu par lui b) faire la connaissance de lui c) le reconnaître 6) Est-ce que quelqu un l a déjà reconnu? OUI NON Clé : 1) aux élèves (le château et son alentours négligé, personne n y habite, tout cela nous fait penser que le lieu est abandonné depuis longtemps), 2) déçu, 3) c, 4) b, 5) a, 6) NON Consigne 7 : Ecriture - QUI, OU, QUAND, QUOI, COMMENT - A base de «Qui, Où, Quand, Quoi, Comment», les élèves écriront (en leurs propres mots) un court résumé du deuxième extrait. A l aide de «Qui, Où, Quand, Quoi, Comment», rédigez un court résume que vous venez de lire. 6

7 FICHE D ENSEIGNANT QUI OÙ QUAND QUOI COMMENT 7

8 FICHE D ÉLÈVE Třísková Michaela, UCO FICHE PÉDAGOGIQUE Thème de l activité : Rue des Boutiques Obscures Objectifs pédagogiques : - Compréhension écrite - Expression orale et écrite - Enrichissement du vocabulaire - Lecture à haute voix - Développement de l habilité à inventer une histoire/raisonnement logique Niveau : B2 Public : Jeunes/Adolescents Durée : 2 séances (2 x 45 minutes) 1. séances Consigne séances Consigne 6-7 Matériel nécessaire : Support : Disposition en classe : Note de présentation : La fiche d enseignant et d élève ; le tableau interactif s il est à disposition. MODIANO, Patrick. Rue des Boutiques Obscures. France : Gallimard, ISBN normale ; travail en pairs ou tous ensemble en cas d un débat Guy Roland, le personnage principal, tente de tracer ses propres pas qu il a perdus apparemment un jour pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il est, en effet, un détective qui, après la retraite de son patron, se met à dévoiler son identité. Faute des informations sur différentes identités qu il pense être ses relatives, la recherche se prolonge et propose au lecteur des moments de surprise et de déception. De surcroît, grâce à la description excellente de rues et d immeubles parisiens, le lecteur peut facilement s enfoncer dans le milieu de la ville et d autres lieux visités par Guy en faisant cette enquête. Démarche : - Cette fiche est déterminée à la fois à la compréhension écrite et à l incitation des élèves à la lecture du livre «Rue des Boutiques Obscures» écrit par Patrick Modiano. - Premièrement, l enseignant devrait donner des informations générales sur cet auteur et son ouvrage. - Deux séances suffiront pour l étude des extraits au-dessous. Cette fiche alors privilège l entraînement de la compréhension du texte inconnu même que de l écriture. - La fiche propose deux extraits du livre et les activités basées sur eux. - Toutes les consignes devraient être corrigées avec l enseignant pour que les élèves reçoivent chaque fois de bonnes réponses.

9 FICHE D ÉLÈVE FICHE D ÉLÈVE Consigne 1 : Le titre et l illustration de la couverture. a) Regardez le titre et la couverture du livre. Qu estce qu ils évoquent en vous? Pouvez-vous en déjà prévoir l histoire? b) Quel sens «Boutiques obscures» pourraient-elles apporter vis-à-vis le titre et la couverture? Consigne 2 : La lecture individuelle. Le premier extrait du livre. p Lisez attentivement l extrait du livre et répondez aux questions au-dessous du texte. Je ne suis pas rien. Rien qu une silhouette claire, ce soi-là, à la terrasse d un café. J attendais que la pluie s arrêta, une averse qui avait commencé de tomber au moment où Hutte me quittait. Quelques heures auparavant, nous nous étions retrouvés pour la dernière fois dans les locaux de l Agence. Hutte se tenait derrière le bureau massif, comme d habitude, mais gardait son manteau, de sorte qu on avait vraiment l impression d un départ. J étais assis en face de lui, sur le fauteuil en cuir réservé aux clients. La lampe d opaline répandait une lumière vive qui m éblouissait. - Eh bien voilà, Guy C est fini, a dit Hutte dans un soupir. Un dossier traînait sur le bureau. Peut-être celui du petit homme brun au regard effaré et au visage bouffi, qui nous avait chargés de suivre sa femme. L après-midi, elle allait rejoindre un autre petit homme brun au visage bouffi, dans un hôtel meublé de la rue Vital, voisine de l avenue Paul-Doumer. [ ] 9

10 FICHE D ÉLÈVE Il jeta un regard rapide autour de lui. Les deux battants de la porte qui donnait accès à la petite pièce voisine étaient ouverts et l on distinguait le canapé au velours usé, la cheminée, et la glace ou se réfléchissaient les rangées d annuaires et de Bottins et le visage de Hutte. Souvent nos clients attendaient dans cette pièce. Un tapis persan protégeait le parquet. Au mur, près de la fenêtre, était accrochée une icone. - A quoi pensez-vous, Guy? - A rien. Alors, vous gardez le bail? - Oui, je reviendrai de temps en temps à Paris et l Agence sera mon pied-à-terre. - Je trouve ça moins triste de conserver l Agence telle, qu elle était. Cela faisait plus de huit ans que nous travaillions ensemble. 1) Qui est le personnage principal qui nous raconte l histoire? Hutte ou Guy? 2) Où ce personnage principal se trouve-t-il au moment de la narration? a) dans un bureau b) dans un café c) dans sa chambre 3) Quelle est l ambiance de l extrait? a) joyeuse et gaie b) obscure et triste b) pluvieuse et grise 4) Qui Guy et Hutte sont-ils? a) ceux qui travaillent dans une agence de voyage b) ceux qui travaillent dans un agence qui vous cherche du travail c) ceux qui travaillent dans une agence de détectives 5) Ce qui se passe dans cet extrait? a) Hutte et Guy, ils parlent d une de ses affaires qui vient d être finie. b) Hutte et Guy, ils attendent à ses clients. c) Hutte et Guy, ils sont dans un bureau juste avant du départ de Hutte. 6) (Selon le contexte) Qu est-ce qui «le pied-à-terre» signifie? 10

11 FICHE D ÉLÈVE Consigne 3 : L ambiance du moment. Relevez toutes les expressions/phrases pour que vous justifiiez que l ambiance dans l extrait est triste et obscure. Consigne 4 : Débat ouvert. Réfléchissez sur cette citation, puis répondez aux questions au-dessous d elle et partagez vos idées en menant le débat dans la classe. «Je ne suis pas rien. Rien qu une silhouette claire, ce soi-là, à la terrasse d un café.» - Qu est-ce que cette phrase évoque en vous? - Pourquoi dit-il qu il n est rien et qu il n est qu une silhouette? Consigne 5 : Comment cela va continuer? Soyez imaginatifs et rédigez un court texte : Comment pensez-vous que cette histoire va continuer? 11

12 FICHE D ÉLÈVE Consigne 6 : La lecture individuelle. Le deuxième extrait du livre, p Lisez l extrait du livre et répondez aux questions au-dessous du texte. De l autre côté de la route, quelques magasins sous une sorte de préau. Un cinéma. Puis une auberge cachée par des feuillages, au coin d une avenue qui monte en pente douce. Je m y suis engagé sans hésitation, car j avais étudié le plan de Valbreuse. Au bout de cette avenue bordée d arbres, un mur d enceinte et une grille sur laquelle était fixé un écriteau de bois pourri où j ai pu lire en devinant la moitié des lettres : ADMINISTRATION DES DOMAINES. Derrière la grille, s étendait une pelouse à l abandon. Tout au fond, une longue bâtisse de brique et de pierre, dans le style Louis XIII. Au milieu de celle-ci, un pavillon, plus élevé d un étage faisait saillie, et la façade était complétée, à chaque extrémité, par deux pavillons latéraux coiffés de dômes. Les volets de toutes les fenêtres étaient fermés. Un sentiment de désolation m a envahi : je me trouvais peut-être devant le château où j avais vécu mon enfance. J ai poussé la grille et l ai ouverte sans difficulté. [ ] Les herbes m arrivaient à mi-jambe et j essayais de traverser la pelouse le plus vite possible, en direction du château. [ ] Quelqu un m appelait. Je me suis retourné. Là-bas, devant le bâtiment des écuries, un homme agitait le bras. Il marchait vers moi et je restais figé, à le regarder, au milieu de la pelouse qui ressemblait à une jungle. Un homme assez grand, massif, vêtu de velours vert. - Qu est-ce que vous voulez? Il s était arrêté à quelques pas de moi. Un brun, avec des moustaches. - Je voudrais des renseignements sur M. Howard de Luz. Je m avançais. Peut-être allait-il me reconnaître? Chaque fois, j ai ce même espoir, et chaque fois, je suis déçu. 12

13 FICHE D ÉLÈVE 1) Donnez «une image» (écrite en trois phrases) de l apparence du château et ses alentours. Comment est le lieu où Guy arrive? 2) Commet Guy se sent-il au moment où il voit le château? Justifiez votre réponse en relevant les expressions particulières du texte. 3) Au moment où Guy est appelé par une personne qui apparaît soudainement dans le jardin, il est : a) ému b) heureux c) surpris 4) L homme qui s adresse à Guy, il est : a) petit et mignon b) grand et robuste c) mince et joli 5) Qu est-ce que Guy espère en s approchant de ce monsieur? a) être reconnu par lui b) faire la connaissance de lui c) le reconnaître 6) Est-ce que quelqu un l a déjà reconnu? OUI NON Consigne 7 : Ecriture - QUI, OU, QUAND, QUOI, COMMENT A l aide de «Qui, Où, Quand, Quoi, Comment», rédigez un court résume que vous venez de lire. 13

14 FICHE D ÉLÈVE QUI OÙ QUAND QUOI COMMENT 14

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Régime du verbe selon son sens : rédaction

Régime du verbe selon son sens : rédaction SELON SYNTAXE SON SENS : RÉDACTION 1 Régime des mots Régime du verbe selon son sens : rédaction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les

Plus en détail

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier

Bob Mayer. Écrire un roman et se faire publier Bob Mayer Écrire un roman et se faire publier, 2008 pour le texte de la présente édition, 2014 pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55815-9 Sommaire INTRODUCTION... 1 Outil n 1. Vous-même...

Plus en détail

Questions p. 14. 1 p. 15. Questions p. 17

Questions p. 14. 1 p. 15. Questions p. 17 Questions p. 14 1. L animal à l origine de la première lettre de notre alphabet est le ta u- reau, parce qu il signifie la force, l énergie utile à la vie et au transport. 2. 1 p. 15 Questions p. 17 1.

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau

La grammaire du français. en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS. niveau La grammaire du français en 40 leçons et 201 activités CORRIGÉS niveau B1 L ADJECTIF 1 Écoutez et complétez Piste 3 1 La mairie de votre ville organise une séance publique le 16 mars dans les locaux (12

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?...

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?... 6 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 6 «C EST LA FÊTE!» Objectifs : Proposer d organiser une fête / décrire et justifier son projet Points de langue : L impératif / le conditionnel présent Thème culturel :

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

Versailles : arme du pouvoir (1)

Versailles : arme du pouvoir (1) Versailles : arme du pouvoir (1) 1 2 Versailles en 1668. La galerie des glaces. 3 4 Le pavillon de chasse de Louis XIII dessiné par J.C Le Guillou. Edition Deux Coqs d or. La chambre du roi 5 Le réseau

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. Orage sur le Tanganyika MONDES EN VF. Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Raconter des impressions de voyage

FICHE PÉDAGOGIQUE. Orage sur le Tanganyika MONDES EN VF. Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Raconter des impressions de voyage Orage sur le Tanganyika À partir du niveau B1 Tâche : Dans la peau d un médecin sans frontières Cette fiche pédagogique permet de mettre en place un atelier d écriture de 30 minutes avant ou après la lecture

Plus en détail

RENCONTRES : SUIVEZ LE GUIDE (BORDEAUX)

RENCONTRES : SUIVEZ LE GUIDE (BORDEAUX) RENCONTRES : SUIVEZ LE GUIDE (BORDEAUX) Objectifs : Comprendre un document vidéo / Décrire un bâtiment Thème : tourisme / architecture Durée de l activité : 40 mn Niveau : A2 (partie 1) et B1 et B2 (partie

Plus en détail

La concordance au passé

La concordance au passé La concordance au passé Ce document présente huit textes. Les premiers exercices exploitent l utilisation du passé composé et de l imparfait. Les autres nécessitent le recours aux trois principaux temps

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

SUIVANTE! FARCE SATYRIQUE

SUIVANTE! FARCE SATYRIQUE 1 SUIVANTE! FARCE SATYRIQUE 2 TRIBUNAL ESTHER la quarantaine, parle face public. Elle vient d être appelée comme témoin à la barre. ESTHER L annonce était banale : Supermarché, Recrute caissière. Bonnes

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégie : Activer ses antérieures (Que veut dire activer ses Faire des liens entre le texte et ses

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy

Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy Compte-rendu de l atelier autour de Verte de Marie Despléchin Anne Roy 1 Ecrire pour mieux lire : ce qu en comprennent les collègues, rapide tour de table En général : - Prendre une posture d écrivain

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

Le complément du nom

Le complément du nom Le livre de lecture oui non Son petit livre rouge oui non Ton livre d images oui non Ce livre ancien oui non La machine à laver oui non La vieille machine oui non La grosse machine bruyante oui non La

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route.

L écrivain. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. L écrivain Il se trouvait devant la porte. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. Faire demi-tour il ne le pouvait! Pourquoi?

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire : 15 points Total

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca

La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca La reine des fourmis a disparu. Fred Bernard / François Roca I- Découverte. Objectif : Créer un horizon d attente. 2 entrées sont proposées au choix : 1) Support : «Bizarre, mais vrai.» : découverte d

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Icebreakers (Jeux pour briser la glace)

Icebreakers (Jeux pour briser la glace) Icebreakers (Jeux pour briser la glace) Les jeux qui suivent sont tous courts ; il s agit d activités distrayantes à employer pour stimuler le groupe. Elles sont très utiles lorsque vous commencez à travailler

Plus en détail

L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR. Une grille de mots

L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR. Une grille de mots L INDIEN QUI NE SAVAIT PAS COURIR Une grille de mots En lisant l introduction du livre, complète les mots croisés. 1 Prénom de l enfant handicapé de cette histoire. 2 Autre nom donné aux Indiens appelés

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Les aventures de P tit Bonhomme.

Les aventures de P tit Bonhomme. Les aventures de P tit Bonhomme. Il était une fois un petit bonhomme qui s appelait P tit Bonhomme. Bon. P tit Bonhomme n était pas grand, mais il était très élégant. Il habitait tout en haut de la grande

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons

Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons Olivia Ruiz : Les crêpes aux champignons Paroles et musique : Olivia Ruiz / Mathias Malzieu Polydor / Universal Music Thème La disparition d un être cher. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des

Plus en détail

Alain Souchon: Parachute doré

Alain Souchon: Parachute doré Alain Souchon: Parachute doré Paroles et musique : Pierre Souchon, Alain Souchon Virgin, Emi music Thèmes L argent, la crise financière. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses. Justifier

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS UNIVERSITATEA CONSTANTIN BRÂNCUŞI DIN TG-JIU MO B I L I TĂŢ I ERASMUS 2009 / 2010 TEST DE CUNOAŞTERE A LIMBII FRANCEZE 10 aprilie 2009 Le programme d échange linguistique européen ERASMUS I. Cochez la

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS BB1FRS0109 BREVET BLANC N 1 Session janvier 2009 FRANÇAIS SÉRIE COLLÈGE Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (3 points) 1 h 15 - Dictée (7 points) 15 minutes LE TEXTE DOIT ÊTRE

Plus en détail

Test à envoyer par e-mail à l adresse suivante pedagogie@lyon-bleu.fr

Test à envoyer par e-mail à l adresse suivante pedagogie@lyon-bleu.fr Voici les conditions idéales pour faire le test : 60 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûr(e). Ne devinez pas. pas de dictionnaire, ni de livre de grammaire, ni d'aide extérieure

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

écriture Journal du Sylvie müller

écriture Journal du Sylvie müller 016 _ Les Actes de Lecture n 101 _ mars 2008 _ [écriture] Journal du journal Sylvie müller écriture Le circuit-court est un outil, sujet de nombreux articles dans les Actes de Lecture *. Sylvie Müller

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Première éducation à la route Je suis piéton

Première éducation à la route Je suis piéton séance 1 Première éducation à la route Je suis piéton Je découvre Observe attentivement ce dessin puis décris ce qui se passe dans cette rue. Est-ce que tu as repéré des situations dangereuses? Lesquelles?

Plus en détail

Bénabar : Politiquement correct

Bénabar : Politiquement correct Bénabar : Politiquement correct Paroles et musique : Bénabar Sony Music Thèmes Les valeurs d une société, le politiquement correct. Objectifs Objectifs communicatifs : Comprendre les sujets évoqués dans

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 8 points

Plus en détail

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Jean-Marie Gleize février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Elle ne sert qu une fois. Il pleut longtemps et longtemps. J ai commencé un

Plus en détail

Il y a quelqu un qui parle dans la chambre. Antoine entend nettement une voix d homme, enjouée. En même temps, il sent bien qu il est seul dans son

Il y a quelqu un qui parle dans la chambre. Antoine entend nettement une voix d homme, enjouée. En même temps, il sent bien qu il est seul dans son 1 Il y a quelqu un qui parle dans la chambre. Antoine entend nettement une voix d homme, enjouée. En même temps, il sent bien qu il est seul dans son lit et qu il dort. Ou plutôt qu il dormirait si cette

Plus en détail

Cours de Mathématiques Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce

Cours de Mathématiques Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce Les objectifs en mathématiques au lycée et à l école de commerce Objectifs L enseignement des mathématiques contribue à former un être humain méthodique, inventif et critique, doué de la faculté de raisonner

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

situations L environnement de l entreprise 1 Rendez-vous chez FPS

situations L environnement de l entreprise 1 Rendez-vous chez FPS L environnement de l entreprise unité situations 1 Rendez-vous chez FPS Hervé Jacquemard, consultant, doit assurer une formation informatique chez France Pétrole Services (FPS) au Havre. Il téléphone au

Plus en détail

Activités pour le début de l année scolaire

Activités pour le début de l année scolaire Activités pour le début de l année scolaire A. Dans une classe primaire. 1. Les photos : Le premier jour de la nouvelle classe, prenez une photo individuelle de chaque élève et plusieurs de la classe ensemble.

Plus en détail

Suggestions d activités de développement spirituel

Suggestions d activités de développement spirituel Suggestions d activités de développement spirituel Le leadership : Suggestion de jeux avant d entamer la discussion : Le chef d orchestre : Un enfant sort de la salle ou on le couvre les yeux pendant un

Plus en détail

Objectif (socio-) linguistique : enrichir le vocabulaire lié à l espace, le lexique lié à l apparence physique.

Objectif (socio-) linguistique : enrichir le vocabulaire lié à l espace, le lexique lié à l apparence physique. Atomic Betty Thème Jeunesse Concept Cette série de dessins animés présente les aventures de Betty, une super héroïne qui sauve la galaxie et ses habitants des pires dangers qui la menacent. Quand la sonnerie

Plus en détail

PAUSE LECTURE FACILE. Vacances à Montréal. Niveau 3 - A2 MARIE-LAURE LIONS-OLIVIÉRI. Hueber Verlag 2013, Vacances à Montréal, ISBN 978-3-19-083358-0

PAUSE LECTURE FACILE. Vacances à Montréal. Niveau 3 - A2 MARIE-LAURE LIONS-OLIVIÉRI. Hueber Verlag 2013, Vacances à Montréal, ISBN 978-3-19-083358-0 PAUSE LECTURE FACILE Vacances à Montréal Niveau 3 - A2 MARIE-LAURE LIONS-OLIVIÉRI 1 Direction de la production éditoriale : Béatrice Rego - Édition : Élisabeth Fersen - Marketing : Thierry Lucas - Conception

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014 éduscol Ressources pédagogiques Ressources pour l'école maternelle Vocabulaire Grande section février 2014 MEN/DGESCO http://eduscol.education.fr NOTION TRAVAILLEE : LE CHAMP LEXICAL - LA GRADATION ENTRE

Plus en détail

Régime introduit par une préposition : correction

Régime introduit par une préposition : correction UNE SYNTAXE PRÉPOSITION : CORRECTION 1 Régime des mots Régime introduit par une préposition : correction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter

Plus en détail

Introduction. l improvisation, de très nombreuses situations sont décrites.

Introduction. l improvisation, de très nombreuses situations sont décrites. Introduction Suite à l évolution des modes de vies et de la technique, il nous a paru indispensable de renouveler et d adapter cet ouvrage. En effet, de nos jours, presque tout le monde possède un téléphone

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

FAIRE UNE LISTE DE CADEAUX

FAIRE UNE LISTE DE CADEAUX Activités éducatives pour les 6 à 7 ans FAIRE UNE LISTE DE CADEAUX HABILETÉS FINANCIÈRES À EXPLORER COMPRENDRE LES ÉTAPES DE PLANIFICATION D UN ACHAT PRIORISER LES BESOINS ET LES DÉSIRS COMPARER LES PRIX

Plus en détail