mon réseau cancer du sein DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mon réseau cancer du sein www.monreseau-cancerdusein.com DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014"

Transcription

1 Le réseau social des femmes touchées par un cancer du sein et leurs proches : communauté, information et ressources de proximité mon réseau cancer du sein DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 CONTACT PRESSE : Sihame Haba

2

3 SOMMAIRE TROIS QUESTIONS À LAURE GUÉROULT ACCOLAS, INITIATRICE DE MON RÉSEAU CANCER DU SEIN MON RÉSEAU CANCER DU SEIN: UN PROJET INSPIRÉ D EXPÉRIENCES VÉCUES LE PREMIER RÉSEAU SOCIAL EXCLUSIVEMENT DÉDIÉ AUX FEMMES TOUCHÉES PAR UN CANCER DU SEIN ET À LEURS PROCHES LE CONTEXTE A CHACUN SA COMMUNAUTÉ DE SOUTIENS Une communauté dédiée aux femmes touchées par un cancer du sein La première communauté des proches (les aidants) MON RÉSEAU CANCER DU SEIN, COMMENT ÇA MARCHE? ANNEXES Mon réseau Verbatims et points de vue Les partenaires

4 TROIS QUESTIONS À LAURE GUÉROULT ACCOLAS, INITIATRICE DE MON RÉSEAU CANCER DU SEIN En 2009, à 39 ans seulement, le cancer du sein fait son entrée dans sa vie. Mon réseau cancer du sein. Rencontre Laure, Mon réseau cancer du sein vient à peine de naître et plus de 600 utilisateurs inscrits à ce proches, il fallait y penser. Quelle a été votre inspiration? Laure : «Tout d abord mon expérience : diagnostiquée en plein mois d août et entre deux déménagements de ma famille, à un âge où on ne se sent pas concernée, je me suis retrouvée devant les portes closes pour vacances des structures d accompagnement Par ailleurs, il y a beaucoup de projets autour du cancer du sein, beaucoup d informations, mais j avais le sentiment C est à partir de là que nous avons travaillé à l élaboration de Mon réseau cancer du sein.» Laure : «Pour s y retrouver, il faut déjà comprendre facilement de quoi l on parle : du dépistage? son nom explicite, sa proposition claire (2 communautés d échange d expériences, un annuaire d adresses utiles et un accès à des informations validées), Mon réseau cancer du sein est au service des patientes touchées par le cancer du sein et de leurs proches. Nous sommes profondément attachés à ce que chacun puisse s exprimer et échanger librement, en tout sécurité et en toute exploitée.» leur entourage? Laure : «participant à créer du lien et rompre l isolement des patientes (sans oublier les proches), tout en les aidant à comprendre leur maladie et leurs traitements, à maintenir leur féminité puis à se reconstruire, nous espérons apporter une partie du soutien dont ces personnes ont besoin. J insiste, notre action s inscrit dans une démarche d accompagnement, de Mieux-être et d amélioration de la qualité de vie des personnes concernées par le cancer du sein durant les traitements et bien-sûr proximité concernés: les professionnels de santé, les associations de patients, les interlocuteurs projet.»

5 MON RÉSEAU CANCER DU SEIN : UN PROJET INSPIRÉ D EXPÉRIENCES VÉCUES Mon réseau cancer du sein Laure GUÉROULT ACCOLAS, un parcours, des interrogations et surtout des rencontres intensément riches avec des femmes, des hommes, des professionnels de santé et des acteurs de terrain partout en France. Tous investis dans la cause des personnes De cette expérience de vie très forte, Laure a voulu en tirer aux autres femmes mais aussi à leurs proches. Le vœu de Laure? Que Mon réseau cancer du sein soit un moyen de promouvoir une véritable démarche donner les moyens de la «dompter». Matthieu GROSFILS, Docteur en et professionnel de la communication médicale. Un immense merci au Docteur Alain LIVARTOWSKI Mon réseau cancer du sein est porté par l Association Patients en réseau présidée par Laure GUÉROULT ACCOLAS initiatrice du réseau social avec Matthieu GROSFILS. L Association Patients en réseau est une association loi de 1901 a pour vocation de développer des réseaux sociaux sécurisés avec le

6 LE PREMIER RÉSEAU SOCIAL EXCLUSIVEMENT DÉDIÉ AUX FEMMES TOUCHÉES PAR UN CANCER DU SEIN ET À LEURS PROCHES Le cancer commence et finit avec une Mon réseau cancer du sein est un réseau social de proximité. dédié aux femmes concernées par un cancer du sein proches durant les traitements et Après est particulièrement redouté par les malades et leur entourage. Dédié à l information de qualité, rigoureuse, sûre (validée par un comité d experts), aux échanges d expériences et de savoirs ainsi qu au partage d adresses utiles et de ressources de proximité, Mon réseau cancer du sein se donne pour vocation entourage quel que soit le lieu d habitation ou de soins et au plus près des préoccupations de la vie quotidienne. Les personnes habitant en périphérie des grandes villes réseau. Patientes et proches forment deux communautés Mon réseau cancer du sein a été entièrement conçu en respect avec les prescriptions légales (déclaration à la Mon réseau cancer du sein Plan Cancer *. Stratégie nationale de santé Mon réseau cancer du sein est actuellement en phase de lancement. enregistrées venant de toute la France et des DOMTOM Chine, Canada, Maroc, Tunisie,

7 LE CONTEXTE Mon réseau cancer du sein Mon réseau cancer du sein est également en phase avec certains points développés dans la comme importantes en complément des traitements médicaux. Un ratio en augmentation de 9 points par rapport à * Mon réseau cancer du sein est en lien avec le 3 ème Plan Cancer «Donnons les même chances à tous, partout en France» Préserver la continuité et la qualité de vie : assurer des prises en charge globales et personnalisées tous les malades proches aidants adaptée personnes atteintes de cancer

8 A CHACUN SA COMMUNAUTÉ DE SOUTIENS Une communauté dédiée aux femmes touchées par un cancer du sein «après-cancer» pour : Libérer la parole et les émotions en encourageant chacune à témoigner et à partager son histoire avec les autres femmes de la communauté Rompre l isolement Se soutenir et se réconforter Nouer des liens près de chez soi par exemple Trouver les ressources nécessaires (associations de patients, soins de supports Partager avec les membres de la communauté ses «bonnes adresses» dans le respect des règles de convivialité et de bienséance Obtenir une information Contribuer à la diffusion de l information sur le modèle de la communication 2.0

9 A CHACUN SA COMMUNAUTÉ DE SOUTIENS La premiere communauté des proches (les aidants) 6 octobre Journée nationale des aidants le soutien à la personne malade concernée est bien dont elle aurait besoin. instants retentit sur la vie sociale et professionnelle Mon réseau cancer du sein souhaite donner la parole de nommer les aidants, proches aidants, aidants familiaux naturels ou aidants informels. parents de la personne soutenue mais aussi les amis et voisins. Les aidants en général Rapport de la Caisse Nationale de solidarité pour l autonomie

10 A CHACUN SA COMMUNAUTÉ DE SOUTIENS La premiere communauté des proches (les aidants) un proche malade, en situation de En créant une communauté des proches, Mon réseau cancer du sein «expérimenté le cancer». des ressources de proximité sont également accessibles la maladie, le déroulé des traitements de la personne accompagnée, ou simplement connaître les adresses utiles. Mon réseau cancer du sein adaptées à la situation du cancer du sein en favorisant la Patient (ETP) atteint de cancer. Les aidants en général 54% professionnel des aidants évoluent dans le cercle amical ou le voisinage.

11 MON RÉSEAU CANCER DU SEIN, COMMENT ÇA MARCHE? Mon réseau cancer du sein a Mon réseau cancer du sein Un accès sécurisé et gratuit Un réseau social pour partager et se soutenir Des ressources de proximité regroupées dans un annuaire pour trouver et échanger des adresses utiles se font en toute liberté, dans la convivialité et le respect des règles de civilité.

12 ANNEXES Mon réseau cancer du sein : le comité éditorial et scientifique cancer du sein est soumise à la Ses membres

13 ANNEXES Le cancer, un mal qui touche tout le monde Pour tous, le cancer est une épreuve dévastatrice, une Octobre mois Octobre rose dédié au dépistage du cancer du sein 4 février 2015 Journée mondiale contre le cancer à tous les pans de son existence : isolement, fragilité affective et familiale, appauvrissement, discrimination... Et puis, il y a les autres victimes du cancer, ces «souffrants invisibles» : les proches. Mon réseau cancer du sein CE QU IL FAUT RETENIR : Âge médian au diagnostic estimé en 2012 = 63 ans.

14 ANNEXES Verbatims et points de vue Dr Claude BOIRON, «La création d un réseau social pour les patients et les proches permettra de faciliter l accès à des informations concernant la maladie et les traitements, de répondre à des questions restées sans réponse. Ce réseau permettra de faciliter l accès à des soins de support de proximité en relais soutien et permettront pour certains de rompre un sentiment d isolement mode de communication actuel, interactif et incontournable de nos jours. assurée par des professionnels de santé, garantissant ainsi la qualité. pendant et vivre encore mieux après.» Dr Marc ESPIE, «Ce projet innovant et ambitieux sera d une grande aide pour les patientes atteintes d un cancer du sein et leur famille. La teneur des informations et leur présentation sont remarquables. Nous savons tous que les patientes cherchent des renseignements sur Internet. Ceux-ci doivent donc être de qualité. Les patientes ont besoin d échanger entre elles, de se sentir épaulées et comprises. Les proches sont également souvent perturbés et ont besoin de mieux comprendre les répercussions des cancers du sein sur leur vie quotidienne. Mon réseau cancer du sein semble donc parfaitement correspondre à ces attentes.» Dr Jean-Loup MOUYSSET, «les patients et leurs proches qui permettra un échange d expérience et de savoirs avec l éclairage de professionnels, mais qui reste avant tout le point de vue des patients. Il est indispensable de personne et non la maladie. Cette initiative va aller bien au- delà de la mise à disposition de l information en aidant à rompre l isolement, la solitude et parfois la détresse. Un progrès immense qui va participer à l amélioration des soins aux personnes touchées par le cancer du sein.»

15 ANNEXES Verbatims et points de vue Mme Claire LESREL, : «Centre Thermal de La Roche Posay nous recevons depuis des années des patientes de toute Chacune de ces femmes est unique mais elles ont toutes quelque chose en commun : une souffrance, une angoisse, une passion, une idée, un rêve, un contact précieux à transmettre La cure permet parfois cette rencontre et ce partage. Mon Réseau la facilite et la généralise. C est essentiel d utiliser la technologie pour se rapprocher les uns des autres. C est pourquoi nous avons décidé de soutenir cette initiative, et d informer nos patientes curistes de la possibilité de maintenir ce lien, de l étendre et de le nourrir via Mon Réseau.» Vincent PUTHOD, «La création de ce nouveau réseau répondra à un véritable besoin exprimé par la plupart des patientes : rompre l isolement, mieux comprendre sa maladie et ses traitements. Il permettra de les approches thérapeutiques innovantes. Il développera et rendra accessible aux patientes une information utile, adaptée et faisant appel aux technologies de nouvelle génération. Ce réseau sera un véritable support pour aider les patientes à surmonter cette épreuve en favorisant des liens concrets, en facilitant l accès aux ressources de proximité, en trouvant le soutien d une communauté de femmes vivant une expérience similaire»

16 ANNEXES Verbatims et points de vue Et des témoignages des principales concernées, les femmes du réseau «La magie du réseau a encore opéré. Quelques heures sans pouvoir vous lire et au retour le plaisir de découvrir plus de «Bonjour à toutes, je tiens ici à Dans mon petit centre, il n y a pas beaucoup d infos pour les patientes et j espère qu elles trouveront réconfort que j ai «lors d un passage à Paris comme si on se connaissait depuis toujours parce qu unies dans la maladie. Je suis sûre maintenant que cette maladie et que les gens qui l entourent nous apportent un plus dans Cette lutte est positive dans notre vie c est» «C est super de librement de tous ce qu on a traversé sans que les gens vous regardent et vous» «pas une adepte des réseaux sociaux mais là, je reconnais qu il y a une intensité touchante dans les dont je me sens si proche. Une ambiance chaleureuse, bienveillante et beaucoup bonheur de découvrir chaque jour de nouvelles copines venant de toute la»

17 ANNEXES Les partenaires Notre partenaire scientifique Un grand merci à nos partenaires! le cancer, associe le premier centre de recherche français en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe pour la prise en charge des cancers du sein, des chercheurs, médecins et soignants autour de ses 3 missions : soins, recherche et enseignement. Fondation ses donateurs, accélérer les découvertes et ainsi améliorer Nos partenaires fondateurs 1 er Centre européen de Dermatologie Thermale, la Roche Posay est la référence en matière de cure dédiée aux soins de la peau. suites cutanées de traitements contre le cancer La Roche Posay propose une piste en charge globale,

18 ANNEXES Les partenaires Nos partenaires fondateurs Proceed with confidence Unis en 2003, offre des solutions novatrices pour la service de la recherche translationnelle et du diagnostic moléculaire avec le lancement du test de signature sein. répondre aux attentes de toutes les peaux sensibles cancéreux. Le positionnement de La Roche Posay sur répondre aux attentes des peaux sensibles et fragilisées, du respect pour mieux comprendre et aider les patients. acteurs est essentiel. Ensemble, nous pouvons changer la vie des malades.

19

20 mon réseau cancer du sein Le réseau social des femmes touchées par un cancer du sein et leurs proches : communauté, information et ressources de proximité CONTACT PRESSE : Sihame Haba

Le Centre Thermal de La Roche Posay soutient des initiatives de qualité.

Le Centre Thermal de La Roche Posay soutient des initiatives de qualité. Le Centre Thermal de La Roche Posay soutient des initiatives de qualité. «Travailler en cancérologie, c est d abord rencontrer des patients, découvrir leur parcours, leur combat, leurs besoins, leurs envies.

Plus en détail

Je donne pour qu on trouve

Je donne pour qu on trouve Je donne pour qu on trouve En donnant, vous avez le pouvoir de faire progresser la recherche et les soins aux patients. Aidez-nous à atteindre l objectif de la première campagne de financement sur le myélome

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité

ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité Avril 2015 ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité Contact presse : Fondation de France - Charlotte de Lattre T. 01 44 21 87 47 - charlotte.delattre@fdf.org www.fondationdefrance.org SOMMAIRE ISF 2015.

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche.

Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. Fondation de recherche médicale reconnue d utilité publique Ensemble contre la maladie. Unis pour la recherche. www.digestscience.com «Dans cette maladie, les symptômes et les traitements sont pénibles.

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

Une Jeune Entreprise créée dans le cadre d Injaz Al Maghrib Enseignant : Mme. Nadia Gherbaoui

Une Jeune Entreprise créée dans le cadre d Injaz Al Maghrib Enseignant : Mme. Nadia Gherbaoui Une Jeune Entreprise créée dans le cadre d Injaz Al Maghrib Enseignant : Mme. Nadia Gherbaoui 1 Sommaire : Introduction 3 1) Fiche d identité de l entreprise..... 4 2) Missions... 5 3) Valeurs...... 5

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue

un nouveau livre encore plus magique L aventure continue L aventure continue un nouveau livre encore plus magique L association «Magie à l hôpital - Du rêve pour les enfants» fête le 23 octobre 2008 la sortie de son nouvel ouvrage pour les enfants hospitalisés

Plus en détail

d alice La maison plus QU Un projet, Une nécessité pour Les malades résidant Loin du centre de traitement

d alice La maison plus QU Un projet, Une nécessité pour Les malades résidant Loin du centre de traitement La maison d alice LiBreViLLe-GaBon plus QU Un projet, Une nécessité pour Les malades résidant Loin du centre de traitement «UNE VISION DE LA FONDATION SYLVIA BONGO ONDIMBA POUR LA FAMILLE, UNE INSPIRATION

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Remise du rapport du Conseil national du numérique Mardi 13 octobre 2015 Monsieur le Président, Benoît

Plus en détail

AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes. Les miens et seulement les miens!!!

AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes. Les miens et seulement les miens!!! AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes idées Les miens et seulement les miens!!! 2 Cette histoire débute le dimanche 11 Novembre de

Plus en détail

Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir.

Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir. AMA Diem Aime le jour, avec et malgré la maladie! Brève de septembre 2013 Chers Amis, Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir. Ces derniers mois ont été très chargés en

Plus en détail

Je donne de l espoir. Aidez-nous. Grâce aux dons, la médecine de l avenir, c est presque maintenant. à construire le Centre. d excellence en thérapie

Je donne de l espoir. Aidez-nous. Grâce aux dons, la médecine de l avenir, c est presque maintenant. à construire le Centre. d excellence en thérapie ref s hôpitaux au Canada spitalisations et 16 614 née, 5 500 employés et es soins à un bassin de 8 000 personnes, dont parmi les plus vastes et de générale oncologie à la pédiatrie. viennent de partout

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

NOTRE HÔPITAL S ENGAGE. Au-delà du soin, vous comprendre. Au-delà du soin, vous comprendre

NOTRE HÔPITAL S ENGAGE. Au-delà du soin, vous comprendre. Au-delà du soin, vous comprendre NOTRE HÔPITAL Au-delà du soin, vous comprendre S ENGAGE 4, rue Kléber 3, rue Barbès 92300 Levallois-Perret Tél. : 01 47 59 59 59 www.ihfb.org Au-delà du soin, vous comprendre UNE NOUVELLE IMAGE DE NOUVELLES

Plus en détail

www.souffrance-scolaire.fr - Formation - Accompagnement - Coaching

www.souffrance-scolaire.fr - Formation - Accompagnement - Coaching www.souffrance-scolaire.fr - Formation - Accompagnement - Coaching La cour de l école, la classe, le préau, le gymnase : autant de territoires où les enfants passent beaucoup de temps, nouent des relations,

Plus en détail

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes)

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Recherche FONDAMENTALE Recherche TRANSLATIONNELLE Recherche CLINIQUE H.RibonCom Règlement 14455_Bourse_dermato_2014_reglement.indd

Plus en détail

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger DOCUMENT PROJET Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger Synthèse de l étude Réunion CPU du 18 juin 2009 Membre du réseau Ernst & Young Global Limited Les

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Université McGill et hôpitaux affiliés Hôpital Royal Victoria Hospital Hôpital général de Montreal General Hospital Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis The Sir Mortimer B. Davis - Jewish General

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 1er février 2015

DOSSIER DE PRESSE 1er février 2015 L'association en action 10 mois après sa création Association loi 1901 reconnue fiscalement d'intérêt général SOUTENIR la recherche médicale sur les Tumeurs Neuro-Endocrines COMMUNIQUER sur le Ruban Zébré

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXP A T L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

GOLF 19 e édition - 2011. 4 golfeurs, un départ pour l excellence

GOLF 19 e édition - 2011. 4 golfeurs, un départ pour l excellence GOLF 19 e édition - 2011 4 golfeurs, un départ pour l excellence Une 19 e édition sous le signe du changement Marius St-Pierre Gérant national des ventes Mylan Pharmaceuticals Nous assumons pour la première

Plus en détail

Face au cancer et à la maladie grave, partager, s entraider, s embellir. Mécénat. Soutenir une association d accompagnement de malades

Face au cancer et à la maladie grave, partager, s entraider, s embellir. Mécénat. Soutenir une association d accompagnement de malades Les Enchanteuses Face au cancer et à la maladie grave, partager, s entraider, s embellir Mécénat Soutenir une association d accompagnement de malades Michèle Dupuy, Présidente de l association Les Enchanteuses

Plus en détail

Mot de bienvenue. Introduction. Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer!

Mot de bienvenue. Introduction. Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer! Mot de bienvenue Introduction Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer! Sophie Dancygier Déléguée Générale Formation Crowdfunding

Plus en détail

Journées d'épanouissement conjugal et personnel. Les SENS de L'AMOUR. Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains. Avec

Journées d'épanouissement conjugal et personnel. Les SENS de L'AMOUR. Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains. Avec Journées d'épanouissement conjugal et personnel Les SENS de L'AMOUR Samedi 7 et dimanche 8 juin 2014 La Saline les bains Avec Pascal de Sutter & Julie Van Rompaey Sexologue Architecte du désir Samedi 7

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXPAT L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA DOSSIER DE PRESSE GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA Une alliance au service des patients CONTACTS PRESSE : Véronique Simon 01.45.03.56.58 / 06.68.86.32.30 / v.simon@ljcom.net GUSTAVE ROUSSY Christine Lascombe

Plus en détail

Ecoute. improcarré, Plaisir. c est mieux! Esprit d équipe. Lâcher-prise. Confiance. Confidentialité

Ecoute. improcarré, Plaisir. c est mieux! Esprit d équipe. Lâcher-prise. Confiance. Confidentialité c est mieux! Depuis 2 400 ans, l improvisation théâtrale nous offre un espace précieux pour développer notre créativité, apprendre sur nous-même, sur l autre et contribue, à sa juste place, à nous enseigner

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

Agir Mobiliser Echanger

Agir Mobiliser Echanger Agir Mobiliser Echanger Pour mieux vivre avec la maladie chronique Sommaire Les maladies chroniques : un défi sociétal Roche et sa Fondation Bilan des actions de la Fondation Roche n Agir n Mobiliser n

Plus en détail

Agence Web innovatrice

Agence Web innovatrice QUI SOMMES NOUS? 02 n o v a t i s La théorie c est quand on comprend tout et que rien ne marche La pratique c est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi! Chez Novatis, nous avons réussi les deux...

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Dossier de presse. Nos actions pour la jeunesse. 21 février 2014

Dossier de presse. Nos actions pour la jeunesse. 21 février 2014 + Dossier de presse Nos actions pour la jeunesse. 21 février 2014 + Le Centre des Jeunes 2 Dirigeants! Le CJD est un mouvement patronal, né en 1938, qui rassemble 4500 chefs d entreprise et cadres dirigeants

Plus en détail

Établir. Des Liens. Guide des services de soutien à l intention des patients du. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés

Établir. Des Liens. Guide des services de soutien à l intention des patients du. Réseau mélanome Canada. Soyez vigilants. Soyez bien informés Établir Des Liens Guide des services de soutien à l intention des patients du Réseau mélanome Canada Réseau mélanome Canada Soyez vigilants. Soyez bien informés Un diagnostic de mélanome peut être bouleversant.

Plus en détail

Peut-on aller partout?

Peut-on aller partout? Eric Fleutelot Sidaction XVe Assises & Xe Congrès de la Société Française de Lutte contre le Sida Nice - 29 & 30 octobre 2009 Pourquoi? Après la première décennie du sida (les années 80) : instauration

Plus en détail

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA.

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA. Votre Défi commence maintenant, alors commencez à collecter des fonds maintenant! Que vous soyez un pro ou un novice de la collecte de fonds, nous vous aiderons à maximiser votre potentiel de collecte

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Recommandation concernant «la bientraitance : définition et repères pour la mise en œuvre» L Anesm a pour mission

Plus en détail

25 ans de ta vie pour NOUS. Merci Président.

25 ans de ta vie pour NOUS. Merci Président. 1985 2010 25 ans de ta vie pour NOUS Merci Président. Avant-propos. Lorsqu en 1994, je quittais mon club de foot, club familial où il faisait bon vivre, l ES.Brainoise pour ne pas le nommer, je m étais

Plus en détail

Cancer du sein métastatique. «Ressources et Vous, parce qu au-delà de la maladie, il y a la vie»

Cancer du sein métastatique. «Ressources et Vous, parce qu au-delà de la maladie, il y a la vie» Novartis Pharma S.A.S. Direction de la Communication Oncologie 2 et 4, rue Lionel Terray BP 308 92 506 Rueil-Malmaison Tél + 33 1 55 47 67 34 Fax + 33 1 55 47 64 20 Site Internet : http://www.novartis.fr

Plus en détail

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur?

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? DOSSIER DE PRESSE Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? Contact presse : Corinne PRIGENT Directrice 06 73 11 17 85 cprigent@reseau-entreprendre.org Sommaire Sommaire...

Plus en détail

www.cancerdusein.org

www.cancerdusein.org www.cancerdusein.org CHANTAL THOMASS ET LA CAISSE D EPARGNE S ASSOCIENT POUR SOUTENIR LA LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN. À l occasion de la Journée des Droits de la Femme, Chantal Thomass et la Caisse

Plus en détail

Le réseau social qui vous rend service DOSSIER DE PRESSE

Le réseau social qui vous rend service DOSSIER DE PRESSE Le réseau social qui vous rend service DOSSIER DE PRESSE mars 2014 1Mile, le réseau social qui vous rend service Bien souvent, il suffirait d aller toquer chez son voisin pour découvrir qu il peut nous

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

Et si vous optimisiez votre temps de travail?

Et si vous optimisiez votre temps de travail? Et si vous optimisiez votre temps de travail? La feuille de route du GCS Télésanté Lorraine était précise en termes d outils et de services à offrir à ses adhérents dans un court délai. Grâce à l implication

Plus en détail

Inauguration. AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut. ESPACE Ressources Cancers EMERA

Inauguration. AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut. ESPACE Ressources Cancers EMERA Inauguration AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut ESPACE Ressources Cancers EMERA Inauguration de l Espace Ressources Cancers EMERA et de l AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut En présence de : Monsieur Dominique

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement C M J CM MJ CJ CMJ N Livret d accompagnement affiche_charte_youhou.pdf 4/03/10 15:21:38 de la charte d accueil du jeune enfant en situation de handicap Sommaire Introduction p. 3 Cadre réglementaire p.

Plus en détail

L alliance thérapeutique

L alliance thérapeutique L alliance thérapeutique UE 4.2 S3 Le 5 septembre 2012 FC Un peu d histoire (1) Terme employé par FREUD dès 1913: Alliance forte entre patient et thérapeute indispensable dans le cadre d une psychothérapie

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Marseille, 13 mars 2012 INTRODUCTION WALTER MAZZITTI Président du Comité Directeur du SEMIDE Messieurs les ministres,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous!

DOSSIER DE PRESSE. YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! DOSSIER DE PRESSE YOGA EN LIGNE : GET YOGi popularise le yoga et cherche à le rendre accessible à tous! 1 er juin : ouverture des pré-inscriptions www.getyogi.fr contact presse Anna, chargée des relations

Plus en détail

Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective

Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective Conférence sur le Financement de la Santé, Port-au-Prince 28-29 Avril, 2015 Le Financement des soins de santé en Haïti: Une Nouvelle Perspective Dr. Georges Dubuche, DG, MSPP MSPP Le problème Haïti a fortement

Plus en détail

DE SUPER POUVOIRS POUR MA TOURNÉE!

DE SUPER POUVOIRS POUR MA TOURNÉE! TÉLÉVITALE INFO - SPÉCIAL INFIRMIER(E)S - 2016 DE SUPER POUVOIRS POUR MA TOURNÉE! PARTAGE DE PRESCRIPTION LECTEUR ES-KA-PAD APPLI SMARTPHONE SCOR Logiciel de gestion de cabinet, facturation, télétransmission

Plus en détail

Comment mobiliser les pharmaciens d officine sur les addictions?

Comment mobiliser les pharmaciens d officine sur les addictions? Comment mobiliser les pharmaciens d officine sur les addictions? Quelques pistes de réflexions à partir de l expérience du Respadd David Michels, chargé de projets, Respadd Introduction L engagement de

Plus en détail

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE

PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE PRIORITÉ AUX MÉTIERS DE BOULAN- GERIE Service de conseil et d accompagnement à la personne 0 969 366 606 Le Square (Franck Benausse) + Boulangerie : Service de conseil et d accompagnement pour les apprentis,

Plus en détail

ASSURANCE CANCER FÉMININ DOSSIER DE PRESSE

ASSURANCE CANCER FÉMININ DOSSIER DE PRESSE ASSURANCE CANCER FÉMININ DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE PARTIE 1 CANCER FÉMININ : UN RISQUE À NE PAS NÉGLIGER PARTIE 2 DÉFENSE CANCER FÉMININ, UNE ASSURANCE DÉDIÉE AUX FEMMES PARTIE 3 PLUS QU UNE GARANTIE,

Plus en détail

Rapport d'activité 2010

Rapport d'activité 2010 Ton infirmière à la maison Association Neuchâteloise de Soins Pédiatriques à Domicile Rapport d'activité 2010 L'infirmière responsable M.-L. Bourquin 10 ans plus tard Une magnifique fête a marqué la décennie

Plus en détail

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE T R A N S P O R T LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DU TRANSPORT SANITAIRE S A N i T A I R E Votre interlocuteur : Nicolas SAINT-ETIENNE Conseiller Mutualiste Entreprises Tél : 03 84 45

Plus en détail

SALESIEN PROJET POUR L INTERNAT. Introduction

SALESIEN PROJET POUR L INTERNAT. Introduction PROJET POUR L INTERNAT SALESIEN Introduction L e projet éducatif proposé dans l internat du réseau salésien s enracine sur le texte de référence «Pour un projet éducatif et pastoral salésien». Il repose

Plus en détail

L Éducation thérapeutique du patient (etp)

L Éducation thérapeutique du patient (etp) L Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) Préface La maladie chronique a un impact important sur la vie quotidienne du patient et de son entourage (changement du mode de vie, prise quotidienne d un traitement,

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 AQR Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 Rapport du président 2014-2015 En 2014-2015, l Association Québécoise de Racquetball peut dire encore une fois, mission accomplie pour

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar.

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Page 1 sur 8 Etude réalisée en collaboration avec le service Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Effectuée en 2013-2014 OBJECTIF : mesurer l efficacité l effet thérapeutique de l Eau thermale de

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr

Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr Contact presse : agence Sport Market Julien Simonnet - 01 80 88 89 15-06 38 16 80 26 jsimonnet@sportmarket.fr 1 Le mot de La Mie Câline Basket GO Bonne chance à tous et vive le tournoi La Mie Câline Basket

Plus en détail

Rotary et réseaux sociaux. Districts 1520-1670

Rotary et réseaux sociaux. Districts 1520-1670 Rotary et réseaux sociaux Sommaire définition d un réseau social qui utilise? quels outils? nos objectifs de communication choix d outils en fonction de l objectif mesurer notre impact améliorer notre

Plus en détail

Discours d inauguration du Président de l association Le Fil d Argent / janvier 2012

Discours d inauguration du Président de l association Le Fil d Argent / janvier 2012 Discours d inauguration du Président de l association Le Fil d Argent / janvier 2012 Madame le Ministre, Monsieur le Préfet, Mesdames et messieurs les députés et sénateurs, Mesdames et Messieurs les élus

Plus en détail

Pour nous joindre et nous soutenir

Pour nous joindre et nous soutenir Bulletin n 27 Juillet 2015 Compte-rendu Bologne Nouvelle étude pour les + de 65 ans Avastin : une AMM pour la DMLA Dons et adhésions 2015 Bonjour, Nous courons toujours après le temps mais voici enfin

Plus en détail

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012 Pour réaliser ses ambitions, notre ville s est dotée d un positionnement porteur et d une identité puissante et évocatrice. Ce document présente les fondements de notre marque, qui servira de tremplin

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

S.O.S Anorexie boulimie

S.O.S Anorexie boulimie S.O.S Anorexie boulimie Les troubles de l alimentation affectent de nombreuses adolescentes, mais aussi des milliers de femmes adultes. Et il existe trop peu de ressources pour les aider. Par Nathalie

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

PRESSE. Adresse : Réseau de soins Delta 3 route de Loex - 1213 Onex

PRESSE. Adresse : Réseau de soins Delta 3 route de Loex - 1213 Onex Vendredi, 18 mai 2012 Comment fonctionne le système des réseaux de soins soumis au peuple le 17 juin? Réponse avec le réseau Delta composé de médecins indépendants, installés dans leur cabinet privé ou

Plus en détail

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Le programme OMAGE dans une logique de parcours Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Quelques chiffres Les 75+ : 57% ont une ALD 33% sont hospitalisés dans l année, dont 40% en

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

LE PRIX. Ce Prix a été crée en partenariat entre L Oréal Luxe et le CODES, association pionnière et experte de la socio-esthétique en France.

LE PRIX. Ce Prix a été crée en partenariat entre L Oréal Luxe et le CODES, association pionnière et experte de la socio-esthétique en France. LE PRIX Depuis 2009, le Prix «Première Chance en faveur de la socioesthétique» récompense, chaque année, 5 associations ou structures médico-sociales, en finançant un poste de socio-esthéticien(ne) pendant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2011

DOSSIER DE PRESSE 2011 Opération + de Vie 2011 DOSSIER DE PRESSE 2011 Opération + de Vie 2011 Contact presse : Marianne Pujo ; Tél : 01 40 27 30 51 Mail : marianne.pujo@fondationhopitaux.fr 1 Opération + de Vie 2011 Changez

Plus en détail

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Préambule La présente charte tend à rassembler l essentiel des principes, valeurs et visions qui sont chères à la Société suisse de la sclérose en

Plus en détail

Le Bien-être et les jeunes professionnels

Le Bien-être et les jeunes professionnels Le Bien-être et les jeunes professionnels Contexte La conférence sur le thème le bien être et les jeunes professionnels s inscrit dans le cadre du forum de l entreprise édition 2014 sous le thème générique

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Les annonces en cancérologie : Dimensions psychologiques et relationnelles

Les annonces en cancérologie : Dimensions psychologiques et relationnelles Les annonces en cancérologie : Dimensions psychologiques et relationnelles St Malo 5 février 2010 Audrey Lesieur Psychologue Le dispositif d annonce Plan Cancer 2005 ( Mesure 40) Apporter une information

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Rencontres de la Médiathèque Cité de la musique Le crowdfunding dans la musique. Les réseaux du crowdfunding

Rencontres de la Médiathèque Cité de la musique Le crowdfunding dans la musique. Les réseaux du crowdfunding Sommaire Intervenants Contexte juridique Les réseaux du crowdfunding Quelques plateformes de crowdfunding ouvertes aux projets musicaux À consulter en ligne À écouter en ligne À lire 1 Intervenants Charles

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

POINT PRESSE MENSUEL DON D ORGANES

POINT PRESSE MENSUEL DON D ORGANES POINT PRESSE MENSUEL DON D ORGANES [ Contact presse ARS : Sarah Izza 03 62 72 86 27 sarah.izza@ars.sante.fr ] 1 Communiqué Campagne régionale d information et de sensibilisation sur le don d organes à

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME

SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. SITES DE LUTTE CONTRE L ALCOOLISME I. ANPAA : ASSOCIATION NATIONALE DE PREVENTION EN ALCOOLOGIE ET ADDICTOLOGIE. Coordonnées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 octobre 2010 L ARC ET LA RECHERCHE SUR LES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN

DOSSIER DE PRESSE 4 octobre 2010 L ARC ET LA RECHERCHE SUR LES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN DOSSIER DE PRESSE 4 octobre 2010 L ARC ET LA RECHERCHE SUR LES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN SOMMAIRE Communiqué de presse...p.3 Mettre au point des traitements pour les cancers du sein insensibles aux

Plus en détail

Prévention de la radicalisation Ce qu il faut retenir

Prévention de la radicalisation Ce qu il faut retenir 2015 Prévention de la radicalisation Ce qu il faut retenir Définition de la radicalisation : «Par radicalisation, on désigne le processus par lequel un individu ou un groupe adopte une forme violente d

Plus en détail

Raymond Cloutier : Raymond Cloutier «Vous m en lirez tant» Émission du dimanche 30 mars 2008 Première Chaîne de la radio de Radio Canada,

Raymond Cloutier : Raymond Cloutier «Vous m en lirez tant» Émission du dimanche 30 mars 2008 Première Chaîne de la radio de Radio Canada, Raymond Cloutier : Un livre fascinant, émouvant, intrigant qui tente, pour la première fois, de refaire le pont entre les Premières Nations et les Blancs. Aimititau! Parlons-nous! On sent ici que ce projet

Plus en détail

Dossier Partenaires Prenez de la hauteur

Dossier Partenaires Prenez de la hauteur 28 ème édition 2014 Dossier Partenaires Prenez de la hauteur SOMMAIRE Le mot du président... 2 Lettre de M. Houalla, directeur de l ENAC... 4 Lettre de M. Fourure, directeur de l ISAE... 6 Partenaires

Plus en détail

Les réseaux de santé Alain Grand

Les réseaux de santé Alain Grand Les réseaux de santé Alain Grand Section 1 : les réseaux de santé Devant le constat d un cloisonnement excessif du système de santé, susceptible d induire des «pertes de chance» vis-à-vis de certaines

Plus en détail

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État Avis présenté dans le cadre des consultations de la Commission de révision permanente des programmes Par la Fédération de la santé du

Plus en détail

On dit souvent que nos enfants nous sont prêtés, qu'ils sont de passage dans notre vie. D'ailleurs, chaque parent réalise régulièrement à quel point

On dit souvent que nos enfants nous sont prêtés, qu'ils sont de passage dans notre vie. D'ailleurs, chaque parent réalise régulièrement à quel point On dit souvent que nos enfants nous sont prêtés, qu'ils sont de passage dans notre vie. D'ailleurs, chaque parent réalise régulièrement à quel point ça va vite! Ainsi, les enfants et nous-même ne sommes

Plus en détail