Ressources bibliographiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ressources bibliographiques"

Transcription

1 Lettre A Ressources bibliographiques (1) ABIODOC. Centre de Recherche en de Ressources en Agriculture Biologique Catégorie: Actualités énergie : La coop sèche au miscanthus (consulte en août 2007) (2) ADAS. Organisation britannique non gouvernementale de consulting et de recherche dans le domaine de l évaluation, la gestion et la conservation de la biodiversité, spécialement en lien avec les agrosystèmes. (consulté en Juin 2007) (3) ADAS. Reducing establishment cost and increasing establishment success in Miscanthus. Contract Number: B/CR/ URN Number: 07/580. ADAS Boxworth.Cambridge CB23 4NN.November (consulté le 05/05/2007) (4) Ademe. Le chauffage collectif et industriel. Les outils ADEME à votre disposition. (consulté en Avril 2007) (5) Ademe, Bilan Carbone d une entreprise industrielle ou tertiaire, guide méthodologique de la méthode (version 3.0) : objectifs, résultas exploitables, choix méthodologiques. Calcul des facteurs d émissions et sources bibliographiques utilisées (version 3.0) 61 pages. (6) ADEME et Arvalis-Institut du végétal. Etude AGRICE. Fiche technique (consulté le 10/03/2007) (7) Ademe-Arvalis Institut du végétal. Fiche techniques. T.T.C.R de saule. (consulté en Avril 2007) (8) Ademe-Arvalis. Fiche technique ITCF (9) Ademe-Arvalis. Fiche technique Arvalis Ademe. (consulté en Juin 2007) (10) Ademe. Le diagnostic de la performance énergétique. (Consulté en Juillet 2007) (11) AICVF. Calcul prévisionnel des consommations d énergie des bâtiments non résidentiesl (consulté en Avril 2007) (12) Aile. Association d Initiatives Locales pour L Energie et l Environnement.Le taillis à très courtes rotations de Saule. De sa définition à sa valorisation Pages : (13) Aile. Wilwater. Le Taillis de Saule à très courtes rotations : de la production d énergie renouvelable à la valorisation des effluents prétraités (14) Arene. Agence Régionale de l Environnement et des Nouvelles Energies de l Ile de- France. Les céréales déclassées, source d énergie pour le chauffage des bâtiments (consulté en Mai 2007) (15) Arvalis Institut du Végétal. Diagnostic des risques de pollutions ponctuelles par les produits phytosanitaires sur le site d une exploitation. (16) ASPO. Association for the Study of Peak Oil Gashttp://www.oleocene.org/index.php?page=newsletter. (Consulté le 20/08/2007) Lettre B (17) Paul BARBE. Cemagref. Expérimentation de récolte de TTCR en Champagne en 1993/1994. Séminaire «Valorisation non alimentaire des agroressources : nouveaux enjeux» le 5 décembre 2006 à Montpellier. (consulté en Mai 2007 (18) Benabadji Fadéla. Biocarburants: Questions. Réponses. Edition: ETAI. Boulogne- Billancourt pages. Collection: Auto Savoir. ISBN 10: (19) Bical, 2007 Téléphone +33 (0)

2 Addresse Ferme de Vauventriers CHAMPHOL FRANCE Fondée par des agriculteurs britanniques en 1998, Bical est le premier fournisseur européen de miscanthus. Pour s'implanter en France, Bical s'est associée à des agriculteurs locaux, à Bannalec, dans le Finistère, puis Voves, en Eure-et-Loir."Nous fonctionnons selon un système coopératif. Tous les exploitants associés possèdent une part du capital de Bical France» explique Emmanuel de Maupeou, directeur général (20) Bochu & al, Planète: Méthode pour l analyse énergétique de l exploitation agricole et l évaluation de gaze à effet de serre. Dans quels diagnostics pour quelles actions environnementales? Actes du colloque national Edition Solagro, 12 pages. (21) M Bullard.P Metcalfe. Adas. Estimating the energy requirements and CO2 emissions from production of the perennial grasses Miscanthus, Switchgrass and Reed canary. First published Crown copyright (consulté en Juillet 2007) (22) Bullard, M. J., Heath, M. C. and Nixon, P. M. I. (1995) Shoot growth, radiation interception and dry matter production and partitioning in Miscanthus sinensis 'Giganteus' grown at two densities in the UK during the establishment phase. Annals of Applied Biology, 126, pages (23) Bullard M J and Kilpatrick J K (1997). The productivity of Miscanthus sacchariflorus at seven sites in the UK. Aspects of Applied Biology, Biomass and Energy Crops, 49, (24) M Bullard P Metcalfe. Estimating the energy requirements and CO2 emissions from production of the perennial grasses Miscanthus, Switchgrass and Reed Canary grass. Adas Consulting ltd. Published in pages. Lettre C (25) Christian D G, Bullard M J, Wilkins C (1997a). The agronomy of some herbaceous crops grown for energy in Southern England. Aspects of Applied Biology 49, Biomass and Energy Crops, (26) Commission des Communautés Européennes. A Bruxelles, le 08/03/2006. COM(2006) 105 final. LIVRE VERT. Une stratégie européenne pour une énergie sûre, compétitive et durable. (consulté le 25/07/2007) (27) Cosnier Jean-Yves et Pierre Demeuré. Chambre d agriculture de Bretagne. Station des Comiers. Récolte de Miscanthus Démonstration Bannalec canthusrécolte.pdf?openelement (consulté le 05/05/2007) Lettre D (28) DANIN J., Se chauffer aux céréales. Réussir lait élevage, n 188. p. 40. (29) DEZECOT J, DPE, mode d emploi. DIMAG [en ligne], n 10. Disponible sur : www2.ademe.fr/servlet/getbin?name=0e84d6e124523d429a7200cf003d5b pdf (consulté en Juin 2007) (30) Doublet S, DIAgnostic Liant Environnement et CTE. Dans quels diagnostics et pour quelles actions environnementales? Actes du colloque national Edition Solagro, 12 pages.

3 Lettre E (31) Elbersen H. W., D.G. Christian, N. El Bassam, G. Sauerbeck, E. Alexopoulou, N. Sharma, I. Piscioneri. A management guide for planting and production of swithcgrass as biomass crop in Europ. 2nd World Conference on Biomass for Energy, Industry and Climate Protection, May 2004, Rome, Italy Lettre F Lettre G (32) Girouard Patrick.Bano Mehdi, Roger Samsom. Le panic érigé dans l Est de l Ontario: un guide pour les agriculteurs.ressource Efficient Agricultural Production (REPA) révisé d»un article publié en 1999 par les mêmes auteurs. (consulté len Mai 2007) Lettre H (33) HaddersG, OlssonR Harvest of grass for combustion in late summer and in spring. Biomass and Bioenergy. Vol 12. N 3. Pages (34) Helsel Z. R Energy and Alternatives for Fertiliser and Pesticide Use, in Energy in World Agriculture, Vol. 6 edited by R. C. Fluck, Elsevier Science Publishing. pp ISBN (35) Hespul. Commanditaire Chambre d agriculture de Rhône-Alpes. Valorisation de la biomasse céréalière à travers les bioénergies. Etude comparative sur l intérêt de la biomasse céréalière comme biocombustible ( phase 1 du projet). Mai (consulté en août 2007) (36) Hofbauer h. Characterization of biomass fuels and ashes in IEA, Biomass agreement, Task & biomass utilization, biomass combustion, technical committee meeting, Cambridge 30 November 1994 Lettre I (37) IFP. Les réserves de pétrole. Où en est-on? pdf. consulté le 20/08/2007 (38) IPCC. Évaluation du Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat. Changements climatiques 2001: Rapport de synthèse. Résumé à l intention des décideurs. (consulté le 21/08/2007) (39) IPCC. A report of Working Group I of the Intergovernmental Panel on Climate Change. Summary for Policymakers (consulté le 20/08/2007) Lettre J (40) Jeunes agriculteurs 77. Le miscanthus s'implante en Seine et Marne! Des debouches variés! (22/02/07) u_id=25 (consulté le 16/05/2007

4 Lettre K Lettre L (41) LE BRAS A., RIEU C., Choisir de se chauffer aux céréales. Perspectives agricoles, n 314. p (42) LégiFrance. Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement. Décret n du 19 mars 2007 relatif aux études de faisabilité des approvisionnements en énergie, aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants et à l'affichage du diagnostic de performance énergétique. (43) Lewandowski Iris & al.. Switchgrass (Panicum virgatum) as a biomass crop in southern Germany compared to Miscanthus x giganteus. BioBase (consulté le 04/04/2007) Lettre M (44) Madakadze I C; Stewart K; Peterson P R; Coulman Bruce E; Smith Donald L (1998). Switchgrass biomass and chemical composition for biofuel in eastern Canada. Agronomy Journal 91, Mdakadze I C; Smith D L; Coulman B E; Peterson P; Stewart (1998)The effect of nitrogen and cutting frequency on yield and quality of switchgrass (Panicum vigratum L.) in a short season area. Canadian Journal of Plant Science 78, 321 Madakadze I C; Coulman B E; Peterson P; Stewart K A; Samson R; Smith D L(1998). Leaf area development, light interception, and yield among switchgrass populations in a short-season area.: Crop Science (45) Massey-Fergusson. Le magazine international de Massey Fergusson. Octobre p9. (consulté le 05/04/2007) (46) McLaughlin SB & Walsh ME (1998). Evaluating environmental consequences of producing herbaceous crops for bioenergy. Biomass & Bioenergy 14, Lettre N (47) Nijskens. Valbiom. Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules. Document " Farr-Wal " (Avec le soutien de la Région Wallonne Direction générale de l Agriculture).Ref : 2005_PN_18. 03/05/2005 (48) Novhetic. Veille énergétique. Efficacité énergétique : le miscanthus, combustible biomasse prometteur. Mis en ligne le 18/08/ (consulté le 03/04/2007) Lettre O Lettre P Lettre Q Lettre R

5 Lettre S (49) Salix. Entreprise française créée par un agriculteur champardenais. Elle intervient dans 3 domaines : production et livraison de bois déchiqueté, culture de saule et travaux de récolte : 33 route d'attigny Thugny-TrugnyAssociation (50) Sonesson, U.,Hetz, E. (1994) Energy analysis of reed canary grass for solid fuel and ley for biogas. Swedish National Board for Industrial and Technical Development,Stockholm. Report No.: NUTEK-TB-94-1-T; SLU-LT-R-175, 26pages. (51) Site du ministère de l Economie, des Finances te de l Industrie. Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEMP-DIDEME. Consultable sur le site econo/me_eco.htm&droite=/energie/developp/econo/textes/credit-impot-2005.htm (consulté en Juillet 2007) Lettre T Lettre U Lettre V (52) Van der Werf, Petit J Evaluations de l impact environnemental de l agriculture au niveau de la ferme: comparaison et analyses de 12 méthodes basées sur des indicateurs. Courrier de l environnement de l INRA n 46 (53) Venturi, Gigler and Huisman (1999). Economical and technical comparison between herbaceous (Miscanthus x giganteus) and woody energy crops (Salix viminalis). Renewable Energy 16, (54) VTT. Read the latest bioenergy news from the Network and our partner organisations. Site finlandais d information biomasse notamment sur le thème du Phalaris (consulté en Juin 2007) Lettre W (55) Walsh M ed.(1997). Miscanthus Handbook. Contract FAIR 3-CT Brussels:European Commission. 178 pp. (56) Wilen C, Moilanen A & Kurkula E (1996). Biomass feedstock analyses. VTT Publication 282. Lettre X Lettre Y Lettre Z

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales Orientation stratégique n 5 : Innover pour amélior er la productivité des exploitations Objectif opérationnel 5.1 : acquérir des références technico-économiques sur des techniques alternatives Action 5.1.1

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

mobilisation de la biomasse

mobilisation de la biomasse 5 La mobilisation de la biomasse Stockage, logistique et structuration des acteurs Diagnostic de territoire Insertion dans les exploitations Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte

Plus en détail

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes 14 ème journée d étude des productions porcines et avicoles,

Plus en détail

Rapport intermédiaire INTERÊT ET POTENTIALITES DE LA PRODUCTION DE MISCANTHUS

Rapport intermédiaire INTERÊT ET POTENTIALITES DE LA PRODUCTION DE MISCANTHUS Rapport intermédiaire INTERÊT ET POTENTIALITES DE LA PRODUCTION DE MISCANTHUS Faisabilité du développement des cultures énergétiques en Île de France Ferme Expérimentale AgroParisTech Projet Grignon Energie

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules

Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules Convention de production et de vente de TtCR de saule Note récapitulative : culture de Taillis à très Courte Rotation (TtCR) de saules 1. Généralités Le taillis à très courte rotation (TtCR) est une culture

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

Commande Réf. : MAP 05.B1.05.01.

Commande Réf. : MAP 05.B1.05.01. Maîtrise de l énergie et autonomie énergétique des exploitations agricoles françaises : état des lieux et perspectives d actions pour les pouvoirs publics Commande Réf. : MAP 05.B1.05.01. Etude ayant bénéficié

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS PROGRAMME : MBA TITRE DU COURS : Management of Transportation Systems SIGLE : XXX PROFESSEUR RESPONSABLE DU PROJET DE COURS : Georges Zaccour SERVICE D'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Remerciements. EFMA European Fertilizer Manufacturers Association Av E. Van Nieuwenhuyse, 4 B-1160 Brussels-Belgium www.efma.org

Remerciements. EFMA European Fertilizer Manufacturers Association Av E. Van Nieuwenhuyse, 4 B-1160 Brussels-Belgium www.efma.org Remerciements Ce dossier technique est pour une grande part la traduction de la brochure EFMA publiée en anglais Producing bioenergy and making the best of european land sous la direction de Christian

Plus en détail

Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012

Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012 Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012 Ordre du jour Présentation des travaux de transfert actions 2011-2012 Validation des livrables - actions 2012 : fiches méthodes

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs La nouvelle génération de centrales thermiques I. Quelques principes pour faire des économies La température de l air L épaisseur du grain Le refroidissement

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

La réduction des pertes et gaspillages alimentaires : une nécessité face au changement climatique

La réduction des pertes et gaspillages alimentaires : une nécessité face au changement climatique Séminaire Alimentation et Changement climatique DIM Astréa et DIM R2DS 4 décembre 2014 La réduction des pertes et gaspillages alimentaires : une nécessité face au changement climatique Barbara REDLINGSHÖFER,

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU Conversions d'énergie thermique APERÇU Aux fins de constance et de comparaisons, toutes les mesures de rendement énergétique des rapports Portfolio Manager sont exprimées soit en milliers d unités thermiques

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION DU SYSTÈME DE PRÉVISION DES RÉCOLTES CÉRÉALIÈRES DU MAROC

NOTE DE PRÉSENTATION DU SYSTÈME DE PRÉVISION DES RÉCOLTES CÉRÉALIÈRES DU MAROC NOTE DE PRÉSENTATION DU SYSTÈME DE PRÉVISION DES RÉCOLTES CÉRÉALIÈRES DU MAROC Riad BALAGHI riad.balaghi@gmail.com Institut National de la Recherche Agronomique 17 mai 2012 1. ORIGINE DU SYSTEME DE PREVISION

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008. Production, à retenir...

Fiche Technique. Septembre 2008. Production, à retenir... Fiche Technique Filière ou production nouvelle en Languedoc-Roussillon Septembre 2008 Taillis à Courte et Très Courte Rotation Filière Bioénergies Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Dossier d information: Les biocarburants

Dossier d information: Les biocarburants Dossier d information: Les biocarburants en France Contexte : une forte diésélisation liée à une taxation plus élevée de l essence millions de tonnes 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 Immatriculations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Agriculture and Agri-Food Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Les initiatives environnementales Eau Nutriments,

Plus en détail

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution?

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? C est correct. La scie mécanique fonctionne au biocarburant. Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? Evelyne Thiffault David Paré Jacques Morissette Sébastien Dagnault Ressources naturelles

Plus en détail

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON P.1/11 Sommaire Préambule... 3 1. Politique sectorielle... 4 1.1 Objectif... 4 1.2 Portée...

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

Chaudières individuelles de petite puissance

Chaudières individuelles de petite puissance Chaudières individuelles de petite puissance VÉZINS : Chauffer une maison d habitation au bois déchiqueté avec une grande autonomie de fonctionnement Chauffage et production d eau chaude sanitaire d une

Plus en détail

INDUSTRIE DE LA DISTILLATION

INDUSTRIE DE LA DISTILLATION DEGRÉMONT INDUSTRY LIVRE BLANC INDUSTRIE DE LA DISTILLATION Le vrai coût du développement durable : est-il possible de réduire les rejets et de produire de l énergie verte tout en faisant du profit? Le

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

100 % renouvelable : les territoires à énergie positive montrent la voie

100 % renouvelable : les territoires à énergie positive montrent la voie Espace privé Recalculer cette page * CLER & Net - N 85 - Juin 2011 Le site web du CLER, c est aussi un agenda, des offres d emplois et de stages, un moteur de recherche de formations, des CV en ligne,

Plus en détail

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire Vos avantages en un simple regard 5 ans* DE GARANTIE PAR LE FABRICANT *Sur le fonctionnement de la céramique avancée Réduction considérable de

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Le Taillis de saule à Très Courte Rotation Guide des bonnes pratiques agricoles

Le Taillis de saule à Très Courte Rotation Guide des bonnes pratiques agricoles P r o g r a m m e L i f e E n v i r o n n e m e n t 2 0 0 4-2 0 0 7 Le Taillis de saule à Très Courte Rotation Guide des bonnes pratiques agricoles 02 l e s a g r i c o q u e s L e T a i l l i s d e s

Plus en détail

Évaluation du potentiel de la filière des granules combustibles fabriqués à partir des cultures pérennes TABLE DES MATIÈRES

Évaluation du potentiel de la filière des granules combustibles fabriqués à partir des cultures pérennes TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE...5 1 INTRODUCTION...6 1.1 MANDAT ET OBJECTIFS DE L'ÉTUDE...6 1.2 CONTEXTE DE L INTÉRÊT ENVERS LES BIOCOMBUSTIBLES SOLIDES PRODUITS À PARTIR DES PLANTES PÉRENNES...6 1.2.1 Énergie

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

Le bois énergie : Economie

Le bois énergie : Economie Le bois énergie Le bois énergie : Economie Pour les maîtres d ouvrages: Une décote d au moins 5% du coût de la chaleur Une facture plus stable Des projets bientôt rentabilisés : Vendresse, Sécheval, Atelier

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

CLIMAGRI : Guide méthodologique et guide des facteurs d émissions et références utilisées Facteurs Juin 2011

CLIMAGRI : Guide méthodologique et guide des facteurs d émissions et références utilisées Facteurs Juin 2011 CLIMAGRI : Guide méthodologique et guide des facteurs d émissions et références utilisées Facteurs Juin 2011 Guide réalisé par : Sylvain Doublet, SOLAGRO (sylvain.doublet@solagro.asso.fr) Contact ADEME

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DE DENIS TANGUAY

CURRICULUM VITAE DE DENIS TANGUAY Page 1 CURRICULUM VITAE DE DENIS TANGUAY DENIS TANGUAY Directeur général Association québécoise pour la maîtrise de l énergie (AQME) Adresse: 934, rue Ste-Catherine Est Bureau 220 Montréal (Qué.) H2L 2E9

Plus en détail

BREEAM. Building Research Establishment s Environmental Assessment Method

BREEAM. Building Research Establishment s Environmental Assessment Method BREEAM Building Research Establishment s Environmental Assessment Method Qu est ce que le BREEAM? Certification de performance environnementale Performance basée sur des crédits répartis entre différentes

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles 10ème COLLOQUE International de SIFFE «Évaluation environnementale et développement d une agriculture durable» Angers, 20-24 juin 2005 Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité

Plus en détail

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE Décision CD-5j18-CWaPE relative à "la définition des rendements annuels d exploitation des installations modernes de référence, définis en application de l article 2,

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

Date: 20 02 2007 Ref: 071/07/OL. Architecture et durabilité

Date: 20 02 2007 Ref: 071/07/OL. Architecture et durabilité Architecture et Société - TA 3 anglaise Architecture et durabilité Le secteur de la construction joue un rôle clé dans toute politique visant un développement durable pour le 21ème siècle. L environnement

Plus en détail

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Hana Dhiab, Pierre Labarthe, Catherine Laurent Carrefour Innoplant,

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Année de référence : 2011 Alpha Santé Document {auxilia} Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Contexte et objectif du rapport 3 2. Méthodologie

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

CRÉATEUR DE SOLUTIONS BOIS-ÉNERGIE BOIS. ENERGIE La solution économique. renouvelable. pour les industriels. www.nextenergies.com

CRÉATEUR DE SOLUTIONS BOIS-ÉNERGIE BOIS. ENERGIE La solution économique. renouvelable. pour les industriels. www.nextenergies.com CRÉATEUR DE SOLUTIONS BOIS-ÉNERGIE LE BOIS ENERGIE La solution économique et renouvelable pour les industriels 1 www.nextenergies.com Le bois-énergie réduit votre facture énergétique Le coût des énergies

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les particuliers, Pour les projets collectifs et tertiaires Etre un outil de communication pour l ensemble de la filière granulés Objectifs Apporter

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole Comparaison France et Allemagne Février 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

BILAN STAGES INGENIEUR MRIE 2008.

BILAN STAGES INGENIEUR MRIE 2008. BILAN STAGES INGENIEUR MRIE 2008. Ce bilan succinct tient compte des évaluations faites par les maîtres de stage sur les étudiants et leurs formations. Ce bilan a été dressé sur 19 élèves ingénieurs. Secteur

Plus en détail

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques Proposition d un cadre méthodologique innovant Présentation par Céline Cresson, ACTA et Catherine xperton, ITAB Préparée avec

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE Présentation de l avant-projet sommaire de méthanisation Communauté d Agglomération de Limoges Métropole

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008

Robert Guichet. Conférence DERBI Juin 2008 Robert Guichet Conférence DERBI Juin 2008 Plan de l exposé 1) Introduction le bâtiment et l énergie les enjeux 2) Le projet Monitoring THPE les partenaires la réglementation l indicateur de performance

Plus en détail

Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait!

Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Actualisation janvier 2009 Processus de production de biogaz BIOMASSE Matière organique fraîche (déjections,

Plus en détail

Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie

Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie Un projet novateur en biométhanisation et récupération d énergie La Laiterie Charlevoix, l exemple d une entreprise qui sait gérer son énergie Bruno Labbé, Co-Propriétaire et Gestionnaire de projet Robert

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Modélisation du pouvoir calorifique de la biomasse forestière à partir des données minéralomasse

Modélisation du pouvoir calorifique de la biomasse forestière à partir des données minéralomasse Élaboration de Modèles pour une Estimation Robuste et Générique du bois Énergie Nicolas BILOT Modélisation du pouvoir calorifique de la biomasse forestière à partir des données minéralomasse 19 septembre

Plus en détail

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE:

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: État de situation et opportunités Michel Lachance CQVB 7 décembre 2012 East Angus PLAN Contexte la biomasse : une source d énergie pour le Québec Systèmes de chauffage Chauffage

Plus en détail

La campagne 2004/05 a vu des livraisons globalement stables:

La campagne 2004/05 a vu des livraisons globalement stables: Conférence de presse UNIFA - 23 septembre 2005 Sommaire Le marché des engrais : campagne 2004-2005 La hausse des prix de l énergie pèse sur la nouvelle campagne Le contexte réglementaire : la nouvelle

Plus en détail

Agriculture et Energies Renouvelables

Agriculture et Energies Renouvelables Agriculture et Energies Renouvelables 1 Cours ADAPR 24 février 2011 Sylvain Boéchat, AGRIDEA Contenu: Politique énergétique: contexte et outils Production d Energies Renouvelables o L énergie solaire:

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Un Français émet environ 2,2 tonnes équivalent carbone par an tous gaz à effet de serre confondus (et en tenant compte des puits de carbone que

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail