Module élevage des monogastrique S Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module élevage des monogastrique S6 2016. Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques"

Transcription

1 Module élevage des monogastrique S Dr Sébastien Lefebvre Bases de nutrition et de diététique des carnivores domestiques

2 Plan Introduction I. Rappels de physiologie de la digestion a. Eléments de physiologie digestive b. Digestibilité, concept et exploration II. Besoins énergétiques a. Energie métabolisable b. Densité énergétique d un aliment c. Besoin énergétique III. Besoins nutritionnels du chien et du chat à l entretien a. Besoin en nutriment b. Sources alimentaires des différents nutriments

3 Introduction Besoins Aliments Santé

4 Introduction La nutrition Besoins Aliments Santé Nutrition : Science qui a pour objet l'étude des aliments, de leur valeur nutritionnelle et des réactions de l'organisme à l'ingestion de nourriture (Dictionnaire de l Académie Française)

5 Introduction La diététique Nutrition Diététique Diététique : Partie de l'hygiène et de la thérapeutique définissant les règles d'une saine alimentation ou proposant aux malades des régimes adaptés à leur état. (Dictionnaire de l Académie Française)

6 PARTIE I: RAPPELS DE PHYSIOLOGIE DE LA DIGESTION

7 La digestion Aliments Digestion Nutriments Digestion: Ensemble des phénomènes physiques, chimiques et enzymatiques qui, dans la lumière du tube digestif (digestion intraluminale) et à l intérieur des entérocytes (digestion entérocytaire), agissent sur les aliments ingérés pour les transformer en nutriments avant d être distribués à tous les tissus de l organisme. (Académie Française de Médecine)

8 La cavité buccale Préhension de l aliment Digestion Mécanique Lubrification du bolus Pas de digestion enzymatique

9 L estomac Action enzymatique Pepsine => protéolyse Lipase gastrique => digestion des triglycérides à chaine longue Action chimique Activation du pepsinogène ph (acide) compatible avec l activité enzymatique Action mécanique Homogénéisation du bolus Rétention des éléments trop gros Chien : volume extensible => repas importants

10 L intestin grêle Action enzymatique Protéolyse (trypsine, élastase, carboxy- et aminopeptidase) Lipolyse (lipase pancréatique et colipase) Hydrolyse des glucides (α-amylase, maltase, sucrase, lactase) Action chimique Neutralisation des enzymes gastriques ph (alcalin) compatible avec l activité enzymatique pancréatique Absorption Absorption importante des acides aminés et monosaccharides. Absorption des acides gras après émulsion par les ac. biliaires

11 Le gros intestin Digestion bactérienne Digestion lente et fermentaire des éléments non digérés 8% de la digestion Absorption Eau et électrolytes Thiamines, folates, amines, AGV

12 Digestibilité Capacité de subir la digestion Digestibilité d un aliment Capacité d être absorbé Digestibilité : Propriété que possède un aliment d être aisément transformé par le tube digestif et absorbé. (Académie Française de Médecine) Exprimée en pourcentage

13 Digestibilité - Méthodes de mesures Digestibilité apparente La plus simple, mesure globale Aliment Fécès Animal Digestibilité précaecale ou iléale Animaux fistulés : plus difficile Aliment Fécès Animal Contenu intestinal Schémas D. Grancher

14 Digestibilité des amidons chez le chien Amidon de maïs cru Amidon de maïs cuit Am. Pomme de terre cru Am. Pomme de terre cuit Amidons divers : - bouillis - extrudés, cuits IR Digestibilité apparente (%) Digestibilité iléale (%)

15 Bilan partie I Définitions et concepts Digestion Digestibilité Mécanismes Rôles des différentes sections du tube digestif dans la digestion des aliments et l absorption des nutriments

16 PARTIE II: BESOINS ÉNERGÉTIQUES DU CHIEN ET DU CHAT À L ENTRETIEN

17 Besoin en énergie Fermentations Energie brute Energie digestible Energie métabolisable Energie nette Pour l entretien Pour la production Féces Urine Chaleur Energie brute : énergie chimique totale d un aliment, obtenue par combustion dans une bombe calorimétrique. Energie nette : énergie utilisable par l animal

18 Besoin en énergie Fermentations Energie brute Energie digestible Energie métabolisable Energie nette Pour l entretien Pour la production Féces Urine Chaleur Facilité de détermination de la valeur

19 Nutriments apportant de l énergie Protéines Matières grasses Glucides (non cellulosiques)

20 Densité énergétique des aliments (Atwater) Cas des aliments ménagers chien Densité énergétique (kcal EM/100g d aliment brut) = 4 x %Protéine + 4 x %ENA + 9 x %Matières Grasses Cas des aliments ménagers chat Densité énergétique (kcal EM/100g d aliment brut) = 4 x %Protéine + 4 x %ENA + 8,5x %Matières Grasses (Atwater, 1902)

21 Densité énergétique des aliments (Atwater modifié) Cas des aliments industriels (FEDIAF) chien et chat Densité énergétique (kcal EM/100g d aliment brut) = %Protéinex3,5 + %ENAx3,5 + %Matières Grassex8,5

22 Densité énergétique des aliments (NRC, 2006) Chien Chat 1 Calcul de EB EB (kcal) = (5,7 x g proteine) + (9,4 x g matiere grasse) + [4,1 x (g ENA + g cellulose brute)] 2 Calcul de la digestibilité de l'énergie (%) digestibilité de l'énergie (%) = 91,2 (1,43 x % cellulose brute dans la matière sèche) digestibilité de l'énergie (%) = 87,9 (0,88 x % cellulose brute dans la matière sèche) 3 Calcul de l'énergie digestible ED (kcal) = ( EB x digestibilité de l'énergie (%)) / Conversion en énergie métabolisable EM (kcal) =ED-(1,04 x g protéine) EM (kcal) =ED-(0,77 x g protéine) Méthode pour aliments industriels, hors lait, alimentation entérale et aliments avec plus de 8% de cellulose brute en matière sèche

23 Extractifs non azotés ENA: glucides non cellulosiques En pratique: ENA = 100- %Protéines- %Humidité- %Cendres- %Lipides- %Fibres

24 Besoin en énergie métabolisable en fonction du poids Chien. Besoin Energétique à l Entretien (BEE) : en fonction du poids pour un chien «standard» 2500 Besoin energetique à l'entretien en fonction du poids Besoin energetique à l'entretien (kcal d'énergie métabolisable) BEE=132.(P) 0,75 BEE=157.(P) 0, Poids (kg) (NRC, 2006; Kronfeld, 1991; Blanchard et Paragon, 2008)

25 Besoin en énergie métabolisable en fonction du poids Chat 450 Besoin energetique à l'entretien en fonction du poids Besoin energetique à l'entretien (kcal d'énergie métabolisable) Poids (kg) (NRC, 2006; Case et al, 2010)

26 Facteurs modulant le besoin énergétique L activité La Race Le stade physiologique Les affections L environnement

27 Bilan partie II Définitions et concepts Energie brute, digestible, métabolisable et nette Calcul densité énergétique d un aliment (en énergie métabolisable) Evolution du besoin énergétique en fonction du poids Facteurs influençant le besoin énergétique.

28 PARTIE III: BESOINS NUTRITIONNELS DU CHIEN ET DU CHAT À L ENTRETIEN (HORS ÉNERGIE)

29 Grandes classe de nutriments Acides aminés Lipides Glucides Eau Minéraux Vitamines

30 Nutriment essentiel Nutriment essentiel : nutriment indispensable à la vie ou à certaines fonctions physiologiques, apporté par l alimentation.

31 Besoin quantitatif en protéines Besoin minimum en protéine par rapport au besoin énergétique à l entretien Chien = g/mcal EM de BEE Chat = g/mcal EM de BEE

32 Besoin qualitatif en protéine Chien Chat AA essentiels AA conditionnels Arginine Histidine Isoleucine Leucine Lysine Méthionine Phénylalanine Thréonine Tryptophane Valine Glutamate Taurine Arginine Histidine Isoleucine Leucine Lysine Méthionine Phénylalanine Thréonine Tryptophane Valine Taurine Glutamate

33 Rappel Cycle de l urée

34 Qualité en protéine d un aliment Valeur Biologique: pourcentage de protéine retenue par l organisme. Tient compte d acides aminés limitants Type d aliment Valeur biologique (%) Oeufs 94 Bœuf, porc, volaille 74 Maïs 59 Riz 64 Collagène 0

35 Facteurs influençant la digestibilité des protéines Scléroprotéine (collagène ) Facteurs antinutritifs (ovomucoïde, ovoinhibiteur ) Teneur en cellulose brute Processus de transformation

36 Besoin quantitatif en matière grasse Besoin minimum en matière grasse par rapport au besoin énergétique à l entretien Chien = 12,5 g/mcal EM de BEE Chat = 22,5 g/mcal EM de BEE Ne pas dépasser 70 g/mcal EM de BEE => risque de pancréatite, obésité, déséquilibre des apports en protéines (NRC, 2006)

37 Besoin qualitatif en matières grasses Omega 6 Omega 3 Acide linoléique 18:2n-6 Acide α-linolénique 18:3n-3 Δ 6 désaturase 18:3n-6 18:4n-3 Elongase 20:3n-6 20:4n-3 Δ 5 désaturase Acide arachidonique 20:4n-6 Acide eicosapentaénoïque 20:5n-3 (EPA)

38 Besoin qualitatif en matières grasses chez le chat Omega 6 Omega 3 Acide linoléique 18:2n-6 Acide α-linolénique 18:3n-3 Δ6 désaturase 18:3n-6 18:4n-3 Elongase 20:3n-6 20:4n-3 Δ 5 désaturase Acide arachidonique 20:4n-6 Acide eicosapentaénoïque 20:5n-3

39 Source d acides gras essentiels Acides gras Acide linoléique Acide arachidonique Acide α-linolénique Acide eicosapentaénoïque Principales sources Huiles végétales (Tournesol > soja, maïs>> olive) >> lard, graisse de volaille Beurre, graisse animale, huile de poissons Huile de soja >> huile de poissons, huile de maïs Huile de poissons

40 Glucides Chien Pas de besoin minimum Intérêt de fournir une quantité minimal de glucose (néoglucogenèse protéique) Attention : certains stades physiologiques prédisposés aux hypoglycémies (gestation et lactation) Chat Pas de besoin minimum Ne peut métaboliser de grandes quantités de glucide => possible toxicité

41 Besoin en fibres Aspects quantitatifs : Cellulose Weende en p.100 de la MS Chien : de 3 à 5 % Chat : de 1 à 3 % Aspects qualitatifs : Rôle mal connu des différentes fractions de fibres (gommes et pectines, hémicellulose, cellulose, lignine) Rôle mécanique : hygroscopie fermentescibilité colique Rôle métabolique : diminution de l absorption de nutriments pectines et Ca stimulation de la vidange biliaire

42 Besoin en eau Très dépendant de l environnement / l alimentation Chien ml.kg -1 par jour Chat 8-12 ml.kg -0,67. C -1 par jour (NRC, 2006)

43 Besoin en minéraux Attention aux interactions Minéral NRC 1985/1986 Lewis & al. Chien Chat Chien et chat Calcium 0,7 % 0,8 % 1,0 % Phosphore 0,5 % 0,6 % 0,7 % Magnésium 0,04 % 0,04 % 0,06 % Fer 32 ppm 80 ppm 66 ppm Cuivre 3 ppm 5 ppm 8 ppm Zinc 35 ppm 50 ppm 55 ppm Manganèse 5 ppm 5 ppm 5,5 ppm Iode 0,6 ppm 0,4 ppm 1,7 ppm Sélénium 0,1 ppm 0,1 ppm 0,1 ppm

44 Besoin en vitamines Vitamine NRC 1985/1986 Lewis & al. Chien Chat Chien Chat vit A 3710 UI 3333 UI 5500 UI UI vit D 404 UI 500 UI 550 UI 1100 UI vit E 22 mg 30 mg 55 mg 88 mg B1 (thiamine) 1,0 5 1,0 5,5 B2 (riboflavine) 2,5 4 2,4 5,5 B6 (pyridoxine) 1,1 4 1,1 4,4 PP (nicotinamide) Bc (ac.folique) 0,33 0,89 0,20 1,1 Choline

45 Bilan partie III Définitions et concepts Nutriments essentiels, définition et exemples Ordre de grandeur des besoins en chaque nutriment Sources alimentaires de chaque nutriments

Alimentation des Carnivores Physiologie, besoins, Produits et tendances

Alimentation des Carnivores Physiologie, besoins, Produits et tendances Alimentation des Carnivores Physiologie, besoins, Produits et tendances Denis GRANCHER DMV, Dr Nutr. M.Conf. École Nationale Vétérinaire, Lyon Membre de Strasbourg- Mercredi 9 décembre 2009 Introduction

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Pour mieux comprendre...

Pour mieux comprendre... Pour mieux comprendre... Vous trouverez dans ce document quelques définitions de termes scientifiques utilisés dans la rubrique pour vous permettre de mieux comprendre le contenu des articles et la base

Plus en détail

GAMME PRO CHAT. INTRODUCTION page 3. BABY & MUMMY page 17. ADULT BREED WITH FISH page 25. ADULT BREED WITH POULTRY page 29

GAMME PRO CHAT. INTRODUCTION page 3. BABY & MUMMY page 17. ADULT BREED WITH FISH page 25. ADULT BREED WITH POULTRY page 29 S O M M A I R E GAMME PRO CHAT S o m m a i r e INTRODUCTION page 3 BABY & MUMMY page 17 ADULT BREED WITH FISH page 25 ADULT BREED WITH POULTRY page 29 UN SAVOIR FAIRE UNIQUE page 33 I N T R O D U C T I

Plus en détail

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES Année universitaire 2008 Auteur : Dr. Nadia Charfi Sellami Coordinateur : Chef de section Professeur Mohamed ABID Spécialité : Thérapeutique Etablissement : Faculté de

Plus en détail

Modélisation mathématique de l'intestin grêle : un progrès nécessaire en nutrition animale et humaine

Modélisation mathématique de l'intestin grêle : un progrès nécessaire en nutrition animale et humaine Modélisation mathématique de l'intestin grêle : un progrès nécessaire en nutrition animale et humaine A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T Problématique et Objectifs

Plus en détail

Conseils nutritionnels en basketball

Conseils nutritionnels en basketball Conseils nutritionnels en basketball Écrit par Sébastien PELTIER, Docteur ès Sciences, Faculté des Sciences du Sport de Grenoble Pour vivre, l'homme a besoin d'énergie. Cette énergie est nécessaire non

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera

Composition nutritionnelle des feuilles de Moringa oleifera 1 http://www.moringanews.org Composition nutritionnelle des feuilles de Document räalisä par MÄlanie Broin, PROPAGE Financement : Centre Technique de CoopÄration Agricole et rurale (CTA) ACP-UE On trouve

Plus en détail

BESOINS NUTRITIONNELS DES CHEVAUX. Par: André Bourdages, agr. PAS Support technique en nutrition équine ADM Alliance Nutrition St-Hyacinthe, Québec

BESOINS NUTRITIONNELS DES CHEVAUX. Par: André Bourdages, agr. PAS Support technique en nutrition équine ADM Alliance Nutrition St-Hyacinthe, Québec BESOINS NUTRITIONNELS DES CHEVAUX Par: André Bourdages, agr. PAS Support technique en nutrition équine ADM Alliance Nutrition St-Hyacinthe, Québec NRC Cheval 2007 BESOINS NUTRITIFS BESOINS D ENTRETIEN

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 06 octobre 2014 Modifié le 13 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

L index glycémique. Index glycémique de quelques aliments ( 100=glucose) Pomme 36, orange 43, abricots secs 35. Pain aux céréales 45.

L index glycémique. Index glycémique de quelques aliments ( 100=glucose) Pomme 36, orange 43, abricots secs 35. Pain aux céréales 45. L index glycémique L index glycémique d un aliment dépend de divers facteurs ayant une influence sur son absorption: Sa composition en glucides simples et complexes Sa teneur en graisse ( I.G.) Sa teneur

Plus en détail

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION

DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION 1996L0008 FR 20.06.2007 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B DIRECTIVE 96/8/CE DE LA COMMISSION du 26 février 1996 relatives aux

Plus en détail

ssentials DESIGNED DOG for your www.delimill.ch

ssentials DESIGNED DOG for your www.delimill.ch e ssentials DESIGNED DOG www.delimill.ch for your Le siège social de la société est basé à Luzern en Suisse. Les actionnaires fondateurs de la société ont de nombreuses années d éxpérience dans le domaine

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé La digestion Cours de Mme Forcellino, le 8 Septembre 2009 L objectif ultime de la digestion est de fournir de l énergie grâce à l ATP (molécule d'adénosine Tri-Phosphate) ATP : molécule organique qui stocke

Plus en détail

Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 1 Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 10 Les processus digestifs Ingestion : introduction de nourriture dans

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

Information produit SOYCOMIL

Information produit SOYCOMIL SOYCOMIL Concentré protéique de soja Informations générales Il existe différents concentrés protéiques de soja sur le marché avec différents niveaux de protéine et de cellulose brute. Soycomil est un concentré

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

Spécifications nutritionnelles pour les parentaux

Spécifications nutritionnelles pour les parentaux Spécifications nutritionnelles pour les parentaux 2013 1 Introduction 2 Tableau 1: Spécifications nutritionnelles pour les femelles reproductrices 3 Tableau 2: Apports de nutriments pour les femelles reproductrices

Plus en détail

I) CLASSIFICATION DES PROTIDES. 1) Constitution des protides. A partir du document 1, nommer l élément de base qui constitue les protéines.

I) CLASSIFICATION DES PROTIDES. 1) Constitution des protides. A partir du document 1, nommer l élément de base qui constitue les protéines. L E S P R O T I D E S Introduction : Aliments source de protides? Les protides sont trouvés principalement dans deux groupes d aliments : les viandes, poissons et œufs les légumes secs (lentilles, haricots

Plus en détail

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION LA DIGESTION INTRODUCTION 1. PROCESSUS DIGESTIFS 1.1. Ingestion 1.2. Propulsion 1.3. Digestion mécanique 1.4. Digestion chimique 1.5. L assimilation 1.6. Défécation 2. ASPECT GENERAUX DU SYSTEME DIGESTIF

Plus en détail

L'ALIMENTATION (1/7) Clinique vétérinaire Dr Xavier AUDÉ urgences, consultations, soins et conseils pour les animaux de compagnie

L'ALIMENTATION (1/7) Clinique vétérinaire Dr Xavier AUDÉ urgences, consultations, soins et conseils pour les animaux de compagnie L'ALIMENTATION (1/7) Boite, sachet, croquette ou «fait-maison»? Qu'est ce qui est le mieux? Le plus équilibré? Le plus pratique? Le plus économique? Quelle est la différence entre l'alimentation dite physiologique

Plus en détail

Diversité des équations de prévision Besoins

Diversité des équations de prévision Besoins Rationnement adapté Niveau alimentaire Choix de l aliment Modalités de distribution Pr Dominique GRANDJEAN Le Niveau Alimentaire Besoin énergétique du chien à l entretien Diversité des équations de prévision

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

L APPAREIL DIGESTIF (suite)

L APPAREIL DIGESTIF (suite) BOYER Judith le 19.10.10 CHALOPIN Amélie Physio Karine MAHEO L APPAREIL DIGESTIF (suite) IV. L estomac (suite) 1. Motilité (suite) Les facteurs qui augmentent la force des contractions gastriques sont

Plus en détail

Laits de jabot artificiels pour Columbidae

Laits de jabot artificiels pour Columbidae Laits de jabot artificiels pour Columbidae Exemple d un protocole d élevage artificiel intégrant des protéines de lait et de soja au Parc zoologique de Mulhouse Dr. Vét. David Gomis q Laitde jabot = sécrétion

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION

ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION A20 Produits diététiques et étiquetage nutritionnel A21 Corps gras A21a Huile d olive : analyses physico-chimiques 21b Huile d olive : analyses sensorielles A26b Acides

Plus en détail

NUTRITION ET ALIMENTATION

NUTRITION ET ALIMENTATION NUTRITION ET ALIMENTATION I. Définitions 1. Nutrition La nutrition est l ensemble des processus d absorption et d utilisation des aliments, indispensable à l organisme pour assurer son entretien et ses

Plus en détail

Les glucides. d hydrogène qui ont certaines caractéristiques

Les glucides. d hydrogène qui ont certaines caractéristiques Les glucides levure ous le terme glucides, sont regroupées des molécules composées de carbone, d oxygène et d hydrogène qui ont certaines caractéristiques chimiques en commun. Les glucides appartiennent

Plus en détail

Partie II Les bases de la nutrition

Partie II Les bases de la nutrition Partie II Les bases de la nutrition La nutrition dans les pays en développement 91 Chapitre 8 Composition du corps humain, fonctions des aliments, métabolisme et énergie On dit souvent On est ce que l

Plus en détail

Aspects nutritionnels de la vache laitière et autonomie alimentaire

Aspects nutritionnels de la vache laitière et autonomie alimentaire Aspects nutritionnels de la vache laitière et autonomie alimentaire Yves Beckers Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech Unité de Zootechnie Yves.beckers@ulg.ac.be Henri-Chapelle 16 décembre 2009 Unité

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 55 SOMMAIRE Les fibres Mieux connaître les fibres Focus sur les rôles des fibres Les apports conseillés Les sources de fibres Le Complément Alimentaire à Base

Plus en détail

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal)

Goût : Chocolat. 383 kj (361 kcal) Conditionnement & poids net : Boîte de 750 g et sachets de 500 g. Goût : Chocolat Ingrédients : protéines de lait (caséine avec émulsifiant : lécithine de soja), poudre de cacao fortement dégraissé (9.7

Plus en détail

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités INDUSTRIE DES SEMENCES DE PLANTES OLÉOPROTÉAGINEUSES FILIÈRE FRANÇAISE DES HUILES ET PROTÉINES VÉGÉTALES Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités Les qualités nutritionnelles de l huile

Plus en détail

BOOK Produits Récompenses / santé Chien/Chat. Avril 2013

BOOK Produits Récompenses / santé Chien/Chat. Avril 2013 BOOK Produits Récompenses / santé Chien/Chat Avril 2013 Un représentant : Whiskas Catmilk Whiskas Catmilk 200 ml aliment complémentaire Lait et produits de la laiterie, sous produits d'origine végétale,

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail

A L I M E N T A T I O N

A L I M E N T A T I O N www.pep.chambagri.fr Dossier : Raisonner l alimentation des chèvres laitières, les principes de base L M E O Favoriser au maximum l ingestion des fourrages grossiers 1- La part des fourrages doit représenter

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Le chat et le chien ont des besoins. Les protides

Le chat et le chien ont des besoins. Les protides Les protides Le chat et le chien ont des besoins importants en protéines. Certains états physiologiques sont plus exigeants que d autres, car les phénomènes de construction ou de renouvellement y sont

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

La Gastronomie Francaise pour votre chien. Fabriqué en France

La Gastronomie Francaise pour votre chien. Fabriqué en France La Gastronomie Francaise pour votre chien Fabriqué en France Entreprise et philosophie Préparer un bon repas pour la famille et les amis, rechercher des bonnes recettes et ingrédients d excellence est

Plus en détail

Les vitamines. Définition. Classification et fonction

Les vitamines. Définition. Classification et fonction Les vitamines Définition Les vitamines sont des nutriments organiques essentiels qui, contrairement à d autres nutriments (glucides, lipides, protéines), n apportent ni énergie ni éléments de croissance.

Plus en détail

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Les recommandations pour l alimentation

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN 1/8 CROQUETTE CHIEN SPORTIF Croquette chien sportif pour bien répondre aux chiens à activité soutenue. Equilibre aux besoins du chien de chasse ou sportif. Améliore

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II

UNIVERSITE MONTPELLIER II UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP3 : Les Hydrolyses Enzymatiques Mercredi 20 mars 2002 Introduction : Les organismes hétérotrophes

Plus en détail

Biochimie et appareil digestif. Introduction. Aliments complexes. Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid

Biochimie et appareil digestif. Introduction. Aliments complexes. Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid Biochimie et appareil digestif Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid Introduction Aliments : structures et composés complexes Digestion et Absorption : activité intégrée et complexe des organes digestifs

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES

DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES 11 DIGESTION : PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES ET BIOCHIMIQUES Objectifs : définir la digestion décrire les phénomènes mécaniques de la diggestion. à partir d'expériences de digestion chimique, construire un schéma

Plus en détail

Bien nourrir son chien Le programme nutritionnel complet Meradog pour des chiens heureux et en bonne santé

Bien nourrir son chien Le programme nutritionnel complet Meradog pour des chiens heureux et en bonne santé Bien nourrir son chien Le programme nutritionnel complet Meradog pour des chiens heureux et en bonne santé Vive le chien Vive le chien Vive le chien Cette expression décrit de façon pertinente la philosophie

Plus en détail

ALIMENTATION DU CHEVAL ATHLETE

ALIMENTATION DU CHEVAL ATHLETE MERIAL ANGERS 2001 ALIMENTATION DU CHEVAL ATHLETE Philippe BENOIT Clinique Equine 78610 LES BREVIAIRES DU POULAIN AU CHEVAL ATHLETE Caractèristiques du cheval athlète. Sujets à des efforts variés. Court

Plus en détail

Intérêt nutritionnel du lait pour l enfant et l adolescent

Intérêt nutritionnel du lait pour l enfant et l adolescent Intérêt nutritionnel du lait pour l enfant et l adolescent 31 mars 2010 Gembloux 01/04/2010 M-J Mozin 1 Le lait est un aliment liquide, un aliment complexe. Est-il indispensable àla croissance? Peut-on

Plus en détail

NOUVEAUTES N-ID France Juin 2015. Votre fournisseur d alimentation haut de gamme pour chiens et chats depuis 1993.

NOUVEAUTES N-ID France Juin 2015. Votre fournisseur d alimentation haut de gamme pour chiens et chats depuis 1993. NOUVEAUTES N-ID France Juin 2015 Votre fournisseur d alimentation haut de gamme pour chiens et chats depuis 1993. Ҩ La ligne des aliments pour chiens Carnilove a été créée selon les goûts élémentaires

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

Ingestion Digestion Absorption Élimination

Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion(humaine) Dans la bouche la nourriture est dégradé physiquement par les dents et dégradé chimiquement par la salive La salive est un mélange d eau et

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Activité 2 : Expériences de digestion

Activité 2 : Expériences de digestion Activité 2 : Expériences de digestion Objectifs: - Analyser des expériences - Comprendre et mettre en évidence les différentes étapes de la digestion chimique Dans les années 1750, les gens pensaient que

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

ANC. Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles PETFOOD

ANC. Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles PETFOOD ANC PETFOOD Extrait Concentré de Luzerne Un concentré de nutriments essentiels riches en vitamines naturelles Une source de protéines équilibrée de haute qualité Un apport d acides gras oméga 3 Des pigments,

Plus en détail

DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS

DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS 1 CAC/GL 4-1989 DIRECTIVES GÉNÉRALES CODEX POUR L UTILISATION DES MATIÈRES PROTÉIQUES VÉGÉTALES (MPV) DANS LES ALIMENTS CAC/GL 4-1989 1. OBJET Fournir des orientations pour une utilisation appropriée et

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

Suppléments ou compléments alimentaires?

Suppléments ou compléments alimentaires? Suppléments ou compléments alimentaires? 1 Supplémenter c est ajouter «en plus» Complémenter c est ajouter «à la place de» Quel est l intérêt de complémenter ou de supplémenter? L équilibre alimentaire

Plus en détail

Valorisation de l Energie par les brebis. Jean-Marc ARRANZ 15 mars 2007

Valorisation de l Energie par les brebis. Jean-Marc ARRANZ 15 mars 2007 Valorisation de l Energie par les brebis Jean-Marc ARRANZ 15 mars 2007 Plan Rappel système INRA Le rumen et son fonctionnement Les sucres Les fibres Indices de fibrosité Régulation du transit et du PH

Plus en détail

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère.

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. 2. Les Aliments Lire p.71 2 définitions: Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. Nutriments (aliments simples): Substances nutritives contenues dans les

Plus en détail

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010 Lait maternel Composition biochimique Dr I.Loras-Duclaux 2010 Principaux constituants du lait maternel Fonction protection Fonction nutrition Facteurs protecteurs : IgA, lactoferrine, lysozyme Nutriments

Plus en détail

Une longueur d avance en matière de nutrition. Mini Medium Maxi

Une longueur d avance en matière de nutrition. Mini Medium Maxi Une longueur d avance en matière de nutrition Fitmin, le programme de nutrition complexe, respecte les différences physiologiques des chiens et il satisfait toutes les exigences quant à la nutrition par

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

FRIANDISES POUR POULES

FRIANDISES POUR POULES POUR POULES Assure l activité de vos poules! De nature, les poules passent entre 60 à 90 % de leur temps à chercher de la nourriture. Une poule élevée au sol y consacre à peu près la moitié de son temps.

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Digestion et absorption

Digestion et absorption Digestion et absorption Aude FERRAN a.ferran@envt.fr Introduction Ingestion de grosses molécules non absorbables Absorption de nutriments Glucose, fructose, galactose, Acides aminés, dipeptides, tripeptides

Plus en détail

Spécifications nutritionnelles pour les poulets de chair

Spécifications nutritionnelles pour les poulets de chair Spécifications nutritionnelles pour les poulets de chair 2 Introduction 3 Tableau 1: Spécifications nutritionnelles pour les poulets de chair non sexés - Objectif de poids vif

Plus en détail

PARTENAIRES SANTÉ DE V OTRE COMPAGNON

PARTENAIRES SANTÉ DE V OTRE COMPAGNON Formulations traditionnelles Formulations sans céréales PARTENAIRES SANTÉ DE V OTRE COMPAGNON Partenaires santé de votre compagnon Lorsque la qualité s impose... Petcurean Pet Nutrition est dédié à l art

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

CRÉÉ POUR METTRE PLUS DE VIE DANS VOTRE ANIMAL.

CRÉÉ POUR METTRE PLUS DE VIE DANS VOTRE ANIMAL. CRÉÉ POUR METTRE PLUS DE VIE DANS VOTRE ANIMAL. NOS CLIENTS NOUS ET MAINTES FOIS, Q ANIMAUX PRENNE Nous avons créé GO! riche en nutriments et l énergie métabolisable ; un véritable aliment de remise en

Plus en détail

Foire aux questions. www.nutreine.fr

Foire aux questions. www.nutreine.fr Foire aux questions PHILOBIO est un programme de complémentation alimentaire biologique à base de farine de lin, de sarrasin et de fenouil, de fibres solubles d agave et de polyphénols de raisin et de

Plus en détail

BOOK Produits Récompenses / santé Chien/Chat. Février 2014

BOOK Produits Récompenses / santé Chien/Chat. Février 2014 BOOK Produits Récompenses / santé Chien/Chat Février 2014 Caractéristiques Un représentant : Whiskas Catmilk Whiskas Catmilk - 3x200 ml Lait et produits de la laiterie, sous produits d'origine végétale,

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

Digestion et absorption

Digestion et absorption Digestion et absorption Mécanismes couplés Digestion et absorption Mouvements hydro-électrolytiques intestinaux et phénomènes de digestion absorption Principaux nutriments macromolécules Doivent être scindés

Plus en détail

Les qualités nutritives des tourteaux de colza

Les qualités nutritives des tourteaux de colza 1 Les qualités nutritives des tourteaux de colza Composition chimique du tourteau de colza Version du 26 octobre 2005 Remarque :!!! Données dans les tableaux pour tourteau non gras!!! Bien équilibré en

Plus en détail

NIDAL PELARGON 1 Lait pdre B/800g

NIDAL PELARGON 1 Lait pdre B/800g NIDAL PELARGON 1 Lait pdre B/800g Prix au 07/02/2016 à 08:26 17.5 TTC Disponibilité : Épuisé Indications Nidal Pelargon 1 et 2 : formules infantiles acidifiées par addition de ferments lactiques, caractérisées

Plus en détail

Nos métiers. EVIALIS et le Porc. Un des premiers Centres de Recherche d Europe. Un laboratoire d analyses pour des réponses ciblées

Nos métiers. EVIALIS et le Porc. Un des premiers Centres de Recherche d Europe. Un laboratoire d analyses pour des réponses ciblées Merilis Porcilis Nos métiers Un des premiers Centres de Recherche d Europe Le centre de recherche EVIALIS, avec ses réseaux d élevages témoins et ses partenaires extérieurs, étudie les besoins nutritionnels

Plus en détail

Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales

Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales Jean-Luc Darrigol Tous les moyens naturels pour vaincre La constipation Hygiène vitale o Aliments stimulant le transit o Plantes médicinales o Compléments alimentaires Le tube digestif : anatomie et physiologie

Plus en détail

CAC/GL 8-1991 Page 1 de 11

CAC/GL 8-1991 Page 1 de 11 CAC/GL 8-1991 Page 1 de 11 LIGNES DIRECTRICES POUR LA MISE AU POINT DES PRÉPARATIONS ALIMENTAIRES COMPLÉMENTAIRES DESTINÉES AUX NOURRISSONS DU DEUXIÈME ÂGE ET AUX ENFANTS EN BAS ÂGE 1. OBJET (CAC/GL 08-1991)

Plus en détail

Référentiel du besoin nutritionnel

Référentiel du besoin nutritionnel Du besoin aux recommandations nutritionnelles JF Huneau UFR Biologie et Nutrition Humaines huneau@agroparistech.fr Référentiel du besoin nutritionnel Porc charcutier 100 jours 100 kg 52% de viande maigre

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes

Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes Fonctions et sources alimentaires de certaines vitamines les plus courantes Information sur certaines vitamines les plus courantes Les vitamines ne fournissent ni calories ni énergie. Elles aident toutefois

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS N.Billaud Dec 2007 Alimentation de 0 à 2 ans Alimentation des premiers mois Apports exclusivement (6 mois), puis principalement lactés Importance de la qualité de

Plus en détail

- Vitamines, provitamines et substances chimiquement bien définies, d effets analogues:

- Vitamines, provitamines et substances chimiquement bien définies, d effets analogues: 1. Dénomination de l article: QUICK HAUTE ENERGIE Céréales (riz min. 10%), Viandes et sous-produits animaux (volaille min. 10%), Poisson et sousproduits du poisson, Sous-produits d origine végétale, Extraits

Plus en détail

817.022.32 Ordonnance du DFI sur l addition de substances essentielles ou physiologiquement utiles aux denrées alimentaires

817.022.32 Ordonnance du DFI sur l addition de substances essentielles ou physiologiquement utiles aux denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l addition de substances essentielles ou physiologiquement utiles aux denrées alimentaires du 23 novembre 2005 (Etat le 27 décembre 2005) Le Département fédéral de l intérieur (DFI),

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail