CANAL CERVICAL ETROIT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CANAL CERVICAL ETROIT"

Transcription

1 CANAL CERVICAL ETROIT IRM «classique» Clichés de profil : cyphose, lordose Clichés dynamiques : sténose dynamique IRM de diffusion

2 HYPERMOBILITE HYPERSIGNAL

3 VALEUR TOPOGRAPHIQUE

4 SCAN (2D) I.R.M. IRM de DIFFUSION

5 IRM de DIFFUSION

6 CHIRURGIE ANTERIEURE

7 HERNIE STENOSANTE

8 CORPORECTOMIE

9 CHIRURGIE POSTERIEURE

10 LAMINOPLASTIE

11 AGRAFES PLAQUES OPEN BOOK OPEN DOOR

12 LAMINOPLASTIE

13

14 CANAL LOMBAIRE ETROIT IRM incontournable en pré-opératoire Recalibrage simple si CLE «aligné» Vissage si instabilité pré-opératoire toujours plus nette sur cliché debout (EOS) que sur IRM ou scanner ou si compression foraminale Attention au CLE sur SPL à grande incidence pelvienne

15

16 JINKINS, ELSIG Stand-Up MRI

17 DYNAMIQUE SACCORADICULOGRAPHIE

18 DELMAS 30 EQUILIBRE SAGITTAL 40 Dynamique Statique 50

19 4 Types de ROUSSOULY Type 1 Type 2 Type 3 Type 4 STATIQUE I.P. = 52 DYNAMIQUE

20 Règles Régionales L.L. = I.P. +/- 9 L. L5S1 = 40% L.L. L. L4L5 = 25% L.L. L. L4S1 = 2/3 L.L.

21

22 SPL à GRANDE INCIDENCE PELVIENNE : patiente de 41 ans, IP =75 IP = 80º

23

24 + 2 mois

25 A 6 mois post-opératoires Cruralgie L4 bilatérale Lumbalgie sévère Déséquilibre antérieur clinique

26 IRM a 9 meses

27 EOS à 9 mois

28

29

30 TRAUMATOLOGIE Avec ou Sans troubles neurologiques Réduction :véritable urgence Clichés simples, Scanner IRM Lésion sans t. neurologique : curseur os-ligament Fixation par VOIE ANTERIEURE (CERVICAL) par VOIE POSTERIEURE (THORACOLOMB.) par VOIE DOUBLE rarement

31 TRAUMAS AVEC DEFICIT NEUROLOGIQUE

32 LUXATION BIARTICULAIRE : VOIE ANTERIEURE

33

34 LESION TYPE C THORACO-LOMBAIRE : VOIE POSTERIEURE

35 TRAUMAS CERVICAUX SANS DEFICIT NEUROLOGIQUE ENTORSE CERVICALE GRAVE CLICHE SIMPLE COLLIER MOUSSE 3 SEMAINES

36 CLICHES DYNAMIQUES à 3 SEMAINES

37 (LOUIS) CLICHE DYNAMIQUE EN FLEXION 2 1. > > 3 mm 3. > 50% > 15

38 L I G A M E O S N T

39 L I G A M E O S N T TRAITEMENT CHIRURGICAL

40 L I G A M E O S N T TRAITEMENT ORTHOPEDIQUE

41

42 TRAUMAS THORACO-LOMBAIRES SANS DEFICIT NEUROLOGIQUE RADIOS SIMPLES TOMODENSITOMETRE : arc postérieur, comminution du corps IRM : os, disques et ligaments

43 L I G A M E O S N T

44 L I G A M E O S N T

45 LSC >6

46 L I G A M E O S N T

47 INCIDENCE PELVIENNE ANGULATION REGIONALE THEORIQUE (A.R.Th.)

48 ANGULATION REGIONALE TRAUMATIQUE (A.R.T.) C.R. 30 A.R.Th. 9 T11 A.R.T. = C.R. (30 ) - A.R.Th. (9 ) = 25

49 IRM CONTUSION de l OS SPONGIEUX (BONE BRUISE) LESIONS DISCALES (= 0) LESIONS LIGAMENTAIRES POSTERIEURES +++

50 SYSTEME LIGAMENTAIRE POSTERIEUR?

51 T2 SAT FAT? BONE BRUISE

52 T2

53 SCOLIOSES SCOLIOSE IDIOPATHIQUE de l ADOLESCENT SCOLIOSE de l ADULTE

54 SCOLIOSES SCOLIOSE IDIOPATHIQUE de l ADOLESCENT - clichés en charge F+P du rachis complet (EOS) - clichés en bending

55 CLICHES F+P

56 BENDING TESTS REDUCTIBILITE coubure raide si < moins 30%=SCOLIOSE de de réduction RAIDE

57 Vertèbre limite inférieure

58 VISSAGE PEDICULAIRE «MULTIPLE»

59

60

61 SCOLIOSES SCOLIOSE de l ADULTE clichés en charge F+P du rachis complet (EOS) déséquilibre sagittal, mécanismes de compensation clichés en bending IRM : disques inférieurs, compression radiculaire

62 ANGLE de COBB ROTATIONS EQUILIBRE CORONAL EQUILIBRE SAGITTAL

63

64 Paramètres pelviens version pelvienne incidence pelvienne Flessum des genoux

65 EOS 3D

66 DISLOCATION OUVERTE DISLOCATION PARALLELE DISLOCATION FERMEE

67 SCANNER EOS 3D DISLOCATION L3L4

68 Conséquences sur les canaux rachidiens : dislocation fermée Sténose du récessus latéral et du foramen du côté convexe

69 IRM classique Coupes coronales +++

70 CONCAVITE LOMBO-SACREESACREE

71 CONCAVITE PRINCIPALE

72 SEQUENCE FIESTA

73

74 SACCORADICULOGRAHIE COMPRESSION LATERALE

75 CHIRURGIE de CORRECTION - STABILISATION

76 VIS + CAGES

77 CYPHOSES MALADIE de SCHEUERMANN DOS PLAT POST-OP (ostéotomies vertébrales) PELVISPONDYLITE RHUMATISMALE

78 CALCUL PRE OPERATOIRE VP:43 AFT:17 VP:43 AFT:0 VP:12 AFT:0

79 L3 L1 L2

80

81

82 IMAGERIE PRE-OPERATOIRE PER-OPERATOIRE POST-OPERATOIRE

83 AMPLIFICATEUR de BRILLANCE

84 NAVIGATION

85 O-ARM = SCAN PER OPERATOIRE pas de scanner pre op pas de fluoroscopie 2D per op

86 VISSAGE C1C2

87 Cyphose thoracique haute déjà opérée : résection vertébrale

88 tête

89 IMAGERIE PRE-OPERATOIRE PER-OPERATOIRE POST-OPERATOIRE

90 Contrôle de la position des implants Contrôle de la décompression (en cervical) Contrôle de la fusion (IRM > Scan)

91 IMAGERIE INDISPENSABLE IRM EOS Scanner Clichés dynamiques

92 Discussions, échanges réguliers Staff Rachis du Mercredi

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DEFINITION La scoliose vient du grec skolios : tortueux Déformation tridimensionnelle de toute ou une partie de la colonne vertébrale (cervicale, thoracique ou lombaire) consistant

Plus en détail

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Session 7 Neuro Rachis Hernies discales K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Cours étudiants session 7 Exploration d une lombosciatique résistante au traitement médical + repos Radio: rachis

Plus en détail

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique Faculté de Médecine PARIS V- René Descartes Centre Hospitalier SAINTE-ANNE Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique G. Abi Lahoud M.D.,

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Mars 2013 LES TECHNIQUES Radiographies (conventionnelle, EOS)

Plus en détail

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL P. Loriaut, H. Pascal Moussellard, J. Y. Lazennec, Y. Catonné Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Fractures du Rachis Dorso Lombaire

Fractures du Rachis Dorso Lombaire Fractures du Rachis Dorso Lombaire Ph.. Rosset, J Laulan DES Chirurgie TOURS 26 janvier 06 1 Notion Théorique Cicatrisation Ligamentaire = 6 semaines MAIS la cicatrisation d une rupture ligamentaire complète

Plus en détail

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI Institut Du Rachis Parisien SÉMANTIQUE canal lombaire étroit état / congénital canal rétréci / sténose canalaire évolution acquise / dégénératif NB : rétrécissement peu

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique I OBEID, N AUROUER, JM VITAL Traitement de la scoliose Surveillance Traitement orthopédique Chirurgie Chirurgie de la scoliose Pourquoi la chirurgie

Plus en détail

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre Rappels anatomiques Rachis dorsal Charnière cervico-dorsale C7-T1

Plus en détail

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES...

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES... SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS lumbagos, lombalgies sciatique, cruralgie SITUATIONS

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE Les traumatismes du rachis sont fréquents. Plus de 50% surviennent lors d accidents de la voie publique, les autres étiologies étant partagées entre les accidents de sport

Plus en détail

Imagerie médicale. Pathologie Rachis

Imagerie médicale. Pathologie Rachis Imagerie médicale Pathologie Rachis Rachis Rachis cervical 7 vertèbres Rachis thoracique 12 vertèbres Rachis lombaire 5 vertèbres Sacrum / Coccyx I- Rappels Vertèbre anatomiques type 1 Pédicule 2 Processus

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte

Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte Dr Isabelle Courtois Frédéric Delamarre Saint Etienne Analyse sagittale

Plus en détail

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER Les rachialgies de l enfant Joël LECHEVALLIER Plan Épidémiologie Anamnèse Examen Clinique Examens complémentaires Epidémiologie Anamnèse Prévalence des rachialgies chez les enfants et les adolescents (n=1171)

Plus en détail

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE

OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE OSSIFICATION DU LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR ET DU LIGT JAUNE: MYELOPATHIE CERVICALE SUBAIGUE Jurgita Bruzaite,, Monique Boukobza,, Guillaume Lot* Services de Neuroradiologie et de Neurochirurgie

Plus en détail

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées.

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées. Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144 Catherine Marty Service de neuro-orthopédie, hôpital Raymond-Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré,

Plus en détail

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Traumatismes du rachis Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Plan Epidémiologie - physiopathologie Rachis cervical supérieur Rachis cervical inférieur Rachis thoracolombaire

Plus en détail

Cyphose posturale et pathologique

Cyphose posturale et pathologique Cyphose posturale et pathologique Brice Ilharreborde CHU Robert Debré Université Paris VII Introduction Verticalisation = antéversion du bassin Mise en place progressive des courbures 3 mois: port de tête

Plus en détail

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE Aspects cliniques et radiologiques P. Guigui, Hôpital Beaujon Paris Introduction Affection fréquente 5% à 7% Homme 2% à 5% Femme Le plus souvent

Plus en détail

implant intersomatique ouvert radio-transparent La passion de l innovation

implant intersomatique ouvert radio-transparent La passion de l innovation implant intersomatique ouvert radio-transparent La passion de l innovation Système breveté Nouveau concept exclusif LDR Médical Greffe et fusion Le cahier des charges de l implant ROI est de répondre aux

Plus en détail

CHIRURGIE du RACHIS J.M. VITAL. Unité Rachis 1, Tripode, CHU Bordeaux

CHIRURGIE du RACHIS J.M. VITAL. Unité Rachis 1, Tripode, CHU Bordeaux CHIRURGIE du RACHIS J.M. VITAL Unité Rachis 1, Tripode, CHU Bordeaux Quels sont les grands principes chirurgicaux? Comment raisonne t on avec l imagerie avant d opérer? GRANDS PRINCIPES CHIRURGICAUX Décompression

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

IMAGERIE DES SCOLIOSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. A. Chousta R. Parot - Clinique du Val d Ouest - Ecully

IMAGERIE DES SCOLIOSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. A. Chousta R. Parot - Clinique du Val d Ouest - Ecully IMAGERIE DES SCOLIOSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT A. Chousta R. Parot - Clinique du Val d Ouest - Ecully SCOLIOSE Déformation de la colonne vertébrale dans les 4 dimensions! SCOLIOSES Dépistage Suivi

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. N 92. Rachialgie Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Statistiques ECN Question déjà tombée 3 fois. En quelques mots-clés Commune/symptomatique

Plus en détail

Fiabilité des reconstructions 3D EOS-suivi des scolioses idiopathiques de l'adolescent traitées par instrumentation postérieure

Fiabilité des reconstructions 3D EOS-suivi des scolioses idiopathiques de l'adolescent traitées par instrumentation postérieure Université Paris 7 Hôpital Robert Debré Fiabilité des reconstructions 3D EOS-suivi des scolioses idiopathiques de l'adolescent traitées par instrumentation postérieure B. Ilharreborde (1), F. Gabor (2),

Plus en détail

24/02/17. Imagerie du rachis IMAGERIE DU RACHIS. les techniques d imagerie. Rachis et sport. scanner. Les radiographies standards

24/02/17. Imagerie du rachis IMAGERIE DU RACHIS. les techniques d imagerie. Rachis et sport. scanner. Les radiographies standards Imagerie du rachis Demandes fréquentes d imagerie du rachis ++ + Comment choisir? IMAGERIE DU RACHIS Renseignements cliniques, disponibilité Normes Euratom Rachis et sport les techniques d imagerie Pathologie

Plus en détail

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE CENTRE de GRAVITE de le TETE : CONDUITS AUDITIFS EXTERNES (CAE) CENTRE de GRAVITE du TRONC : 9 ème VERTEBRE THORACIQUE (T9) CENTRE des TETES

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

1) A l'âge adulte les problèmes posés par la scoliose idiopathique sont essentiellement lombaires et lombo-sacrés

1) A l'âge adulte les problèmes posés par la scoliose idiopathique sont essentiellement lombaires et lombo-sacrés 1) A l'âge adulte les problèmes posés par la scoliose idiopathique sont essentiellement lombaires et lombo-sacrés quels que soient le type et le siège de la courbure initiale ils sont liés à l'arthrose

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical

Traumatismes du rachis cervical Traumatismes du rachis cervical Yan Lefèvre, Audrey Angelliaume, Jean Roger Pontailler Unité de Chirurgie Pédiatrique Orthopédique Hôpital des Enfant CHU de Bordeaux JUPSO Bordeaux - 22 novembre 2013 Anatomie

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

COMPRESSION MEDULLAIRE

COMPRESSION MEDULLAIRE COMPRESSION MEDULLAIRE I - Les causes EXTRADURALES : RACHIDIENNES et EPIDURALES - Les TUMEURS OSSEUSES : surtout les METASTASES (sein, prostate, poumon, rein, thydoïde, organes génitaux, tube digestif,

Plus en détail

Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL

Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL SERVICE ORTHOPEDIE DE SFAX Keskes hassib Le rachis traumatique: Sfax Période de 28 ans ( 1987 2015 ) > 1000 fractures TL 570 Chirurgie:

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE

SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE P. ANTONIETTI Clinique Jouvenet - PARIS Le spondylolisthésis arthrosique (SPLA) s oppose au spondylolisthésis par lyse isthmique comme nous l avons vu. En particulier,

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas)

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) D DAKOUANE, M EL MOULATTAF, H KAMRANI, I EL IDRISSI, N IDRISSI EL GUANNOUNI, M OUALI IDRISSI, H JALAL, O ESSADKI,

Plus en détail

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique J. ALLAIN Institut Du Rachis CHU Henri Mondor Créteil - UPEC Série de l Institut Du Rachis

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas A. Benzemrane, N.Diaf, K.Hachelaf, Y.Guidoum, A.Mekhaldi Service «COB» EHS de Douéra Objectif de l étude Evaluation de l efficacité

Plus en détail

Cahier d observation Version DRAFT du

Cahier d observation Version DRAFT du Cahier d observation Version DRAFT du 07102014 Arthroplastie cervicale «noyau fixe» versus «noyau mobile» : étude prospective contrôlée, impact clinique et radiologique à moyen terme. Etude DISC-C IDENTIFICATION

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an LOMBALGIE 1 1. LA LOMBALGIE BANALE OU COMMUNE * C est une douleur lombaire par Trouble de la mécanique lombaire avec un disque sain ou dégénéré (discopathie, discarthrose) ou par arthrose lombaire postérieure.

Plus en détail

Traumatisme rachidien

Traumatisme rachidien Ce que doit savoir l'équipe paramédicale. Les traumatismes vertèbro-médullaires Traumatisme rachidien Généralités Importants signes neurologiques et instabilité. Signes neurologiques score ASIA : score

Plus en détail

MYELOPATHIE CERVICARTHROSIQUE OU STENOSE DU CANAL RACHIDIEN CERVICAL ET CERVICARTHROSE

MYELOPATHIE CERVICARTHROSIQUE OU STENOSE DU CANAL RACHIDIEN CERVICAL ET CERVICARTHROSE Laurent Riffaud, Service de Neurochirurgie, CHU de Rennes Myélopathie cervicarthrosique MYELOPATHIE CERVICARTHROSIQUE OU STENOSE DU CANAL RACHIDIEN CERVICAL ET CERVICARTHROSE La myélopathie par cervicarthrose

Plus en détail

Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte

Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte I OBEID, A BOURGHLI, N GANGNET, N AUROUER, JM VITAL Unité de pathologie rachidienne Hôpital

Plus en détail

ATELIER 3. Imputabilité, état antérieur, consolidation, rechute. 2 cas pratiques. 10èmes JNMA 21 Octobre 2011 NANTES

ATELIER 3. Imputabilité, état antérieur, consolidation, rechute. 2 cas pratiques. 10èmes JNMA 21 Octobre 2011 NANTES ATELIER 3 Imputabilité, état antérieur, consolidation, rechute 2 cas pratiques 10èmes JNMA 21 Octobre 2011 NANTES Docteur Pascal ARRIVE, animateur Docteur Jean-Michel MAUREL, expert Un agent de 48 ans

Plus en détail

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011 T. Sacroug L. Brulhart D. Nguyen Lombalgie, syndrome radiculaire: quelle imagerie pour qui et à quel moment? Patient de 67 ans En vacances à Genève, retour à Moscou prévu 15 jours après notre 1 ère consultation.

Plus en détail

RESULTATS DE L ARTHRODESE LOMBAIRE POSTERO -LATERALE INSTRUMENTEE DANS LE TRT DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE SYMPTOMATIQUE

RESULTATS DE L ARTHRODESE LOMBAIRE POSTERO -LATERALE INSTRUMENTEE DANS LE TRT DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE SYMPTOMATIQUE RESULTATS DE L ARTHRODESE LOMBAIRE POSTERO -LATERALE INSTRUMENTEE DANS LE TRT DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE SYMPTOMATIQUE S. AZZOUZ HMUS STAOUELI SACOT 2010 INTRODUCTION Depuis sa description en 1782

Plus en détail

Rachis dégénératif. canal étroit

Rachis dégénératif. canal étroit Rachis dégénératif canal étroit (+/- syndrome radiculaire) Rachis lombaire dégénératif canal lombaire étroit Rappel anatomopathologique Rappel anatomique 3 courbures Lordose cervicale Cyphose dorsale Lordose

Plus en détail

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset La maladie discale lombalgie et radiculalgie Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset Invitation téléphonique du Dr Benoit COURSIMAULT Dr Benoit COURSIMAULT Chir. Orthopédique Haguenau

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE (1)

COLONNE VERTEBRALE (1) OLONN VRTBRAL (1) 17 04 2013 Rachis : 3 rôles essentiels 1. Statique 2. Hématopoièse 3. Neuroprotection Plan, objectifs : Rôles Techniques Incidences Structures vertébrales Articulations anal rachidien

Plus en détail

Traitement chirurgical des douleurs sciatiques

Traitement chirurgical des douleurs sciatiques Traitement chirurgical des douleurs sciatiques Hervé Tourneux Bertrand Dumas Chirurgie du rachis Lombo-radiculalgie aigues Hernie discale Lombo-radiculalgies chroniques Canal lombaire étroit Discopathie

Plus en détail

Fractures du rachis thoracolombaire

Fractures du rachis thoracolombaire Fractures du rachis thoracolombaire Prise en charge thérapeutique Dr Cyril DAUZAC, Dr Thibaut LENOIR, Pr Pierre GUIGUI DU de pathologie rachidienne 29 janvier 2010 10 000 fractures du rachis thoracique

Plus en détail

Scoliose idiopathique

Scoliose idiopathique Scoliose idiopathique désordre anatomique du rachis dans les 3 plans de l espace non complètement réductible sans cause connue et évoluant durant la croissance Scoliose idiopathique Déformation 3D déviation

Plus en détail

Coupe du monde de rugby!

Coupe du monde de rugby! Coupe du monde de rugby! Le rachis cervical bas (de C3 à C7) du rugbyman : macro- et microtraumatismes Lower cervical spine (C3 to C7) and rugby: macro- and microtraumatisms J.M.Vital*, J. Berge**, O.

Plus en détail

6 UTILISATION D ENDOSPINE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES

6 UTILISATION D ENDOSPINE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES 6 UTILISATION D ENDOSPINE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES HERNIES DISCALES LOMBAIRES Jean DESTANDAU Service de Neurochirurgie, Hopital Bagatelle, Talence, France Correspondance: Jean DESTANDAU, 145

Plus en détail

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval

Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Item 231: Compression médullaire non traumatique et syndrome de la queue de cheval Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Signes cliniques du syndrome de la queue de cheval... 1 1.

Plus en détail

SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT

SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT Jean-Luc JOUVE Hôpital La Timone Enfants - Marseille LIMITES DU SUJET Localisation lombo-sacrée Fréquence Possibilité de grand déplacementd

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

EXAMEN DE LA STATIQUE RACHIDIENNE

EXAMEN DE LA STATIQUE RACHIDIENNE EXAMEN DE LA STATIQUE RACHIDIENNE C. MARTY EQUILIBRE FRONTAL EPAULES BASSIN RACHIS SYMETRIE DES FLANCS quilibre frontal Distance : fil à Plomb pli fessier Equilibre Bassin Cofemer DES MPR Avril 2007 Scoliose

Plus en détail

Radiologie du Rachis. Introduction. 1 - BILAN STANDARD DE BASE : Radiographies debout de face et de profil

Radiologie du Rachis. Introduction. 1 - BILAN STANDARD DE BASE : Radiographies debout de face et de profil Institut de Réadaptation - Kinésithérapie page 1 Radiologie du Rachis Introduction L examen radiographique du rachis ne remplace pas, mais complète l examen clinique. Pour éviter une irradiation inutile,

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale :

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : A ; D A- la colonne vertébrale mobile est constituée par la superposition de 24 vertèbres ; B- la colonne vertébrale

Plus en détail

Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON

Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON Certitudes et questions La fusion lombaire entraîne ne des modifications biomécaniques rachidiennes.

Plus en détail

4.5. Radiologie ostéoarticulaire

4.5. Radiologie ostéoarticulaire 4.5. Radiologie ostéoarticulaire télécharger ces fiches au format.pdf - rachis cervical (Os1) - rachis thoracique (Os2) - rachis lombo-sacré (Os3) - bassin standard (Os4) - hanche standard face et profil

Plus en détail

Compressions médullaires par cervicarthrose Signes, diagnostic et traitement

Compressions médullaires par cervicarthrose Signes, diagnostic et traitement Compressions médullaires par cervicarthrose Signes, diagnostic et traitement Problématique Moelle dans un canal inextensible Au passage des voies longues de conduction, sensitives et motrices Peut conduire

Plus en détail

14-16 Mai 2015 Hôtel Intercontinental Marseille (France) Journées. (France) (France) (Allemagne) (Chine) PROGRAMME. www.euros-orthopaedics.

14-16 Mai 2015 Hôtel Intercontinental Marseille (France) Journées. (France) (France) (Allemagne) (Chine) PROGRAMME. www.euros-orthopaedics. Journées 2015 14-16 Mai 2015 Hôtel Intercontinental Marseille (France) Pr BERGOIN Invités d honneur (France) Pr DUBOUSSET (France) Dr KOLLER (Allemagne) Pr QIU (Chine) PROGRAMME www.euros-orthopaedics.com/events

Plus en détail

Complications Neurologiques Post-opératoires après chirurgie du rachis

Complications Neurologiques Post-opératoires après chirurgie du rachis COMPLICATIONS DE LA CHIRURGIE RACHIDIENNE Complications Neurologiques Post-opératoires après chirurgie du rachis Pr Evelyne EMERY CHU CAEN DIU RACHIS AVRIL 2013 Chirurgie Rachidienne Complications Savoir

Plus en détail

Comment examiner un trouble de la statique rachidienne?

Comment examiner un trouble de la statique rachidienne? Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144 Comment examiner un trouble de la statique rachidienne? Catherine Marty Service de neuro-orthopédie,

Plus en détail

EVALUATION DE L ARTHRODESE LOMBAIRE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE

EVALUATION DE L ARTHRODESE LOMBAIRE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE EVALUATION DE L ARTHRODESE LOMBAIRE DANS LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DU SPONDYLOLISTHESIS ISTHMIQUE ÉTUDE COMPARATIVE DE DEUX TECHNIQUES CHIRURGICALES S. AZZOUZ HMUS STAOUELI - ALGER SACOT 2011 INTRODUCTION

Plus en détail

Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil

Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil LA LOMBALGIE Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil 1. INTRODUCTION La pathologie dégénérative du rachis lombaire est fréquente : la majorité

Plus en détail

Complications mécaniques peropératoires I OBEID

Complications mécaniques peropératoires I OBEID Complications mécaniques peropératoires I OBEID Arthrodèse par greffe et plaque Type de montage Long Court Intermédiaire Type de montage Vis Vis et crochet Crochet Définitions Complications qui peut

Plus en détail

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

Gymnastique-Dos Méthode Mézières

Gymnastique-Dos Méthode Mézières Gymnastique-Dos Méthode Mézières Présentation simplifiée Stéphane CARTRON - Professeur de gymnastique - Intervenant à la Faculté des Sciences du Sport et au CREPS de Poitiers - Master en Sciences et Techniques

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

Place du scanner multi barrettes dans l exploration d une scoliose dégénérative du sujet âgé

Place du scanner multi barrettes dans l exploration d une scoliose dégénérative du sujet âgé Place du scanner multi barrettes dans l exploration d une scoliose dégénérative du sujet âgé S MOKHTARI, EM KOCHEIDA, F ROFFI, C LE BRETON, D MOMPOINT, D SAFA, C VALLÉE, R CARLIER Service Imagerie Médicale

Plus en détail

QUELLE CHIRURGIE POUR LES STÉNOSES FORAMINALES LOMBAIRES? ÉVALUATION D'UNE SÉRIE DE 65 CAS AVEC UN RECUL DE 5 ANS

QUELLE CHIRURGIE POUR LES STÉNOSES FORAMINALES LOMBAIRES? ÉVALUATION D'UNE SÉRIE DE 65 CAS AVEC UN RECUL DE 5 ANS QUELLE CHIRURGIE POUR LES STÉNOSES FORAMINALES LOMBAIRES? ÉVALUATION D'UNE SÉRIE DE 65 CAS AVEC UN RECUL DE 5 ANS S. Azzouz ; B. Belbachir ; S. chabane ; H. Nzie ; M. Mokhtari ; H. Chelbi ; A. Ouahmed.

Plus en détail

Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices Civils de LYON

Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices Civils de LYON DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport Rachis et bassin 14 Mars 2013, LYON Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ,, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille Mars 2007

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ,, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille Mars 2007 LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents J.R. ALLIEZ,, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille Mars 2007 Définition Lombo : Syndrome rachidien Sciatique : Syndrome radiculaire Chronique

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail