Nouvelles Mesures SOCIALES en 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouvelles Mesures SOCIALES en 2013"

Transcription

1 Nouvelles Mesures SOCIALES en > Loi de financement Sécurité sociale 2013, Loi de finances 2013, 3ème Loi de finances rectificative 2012 Réunion CCI de Grenoble, Le 17 janvier 2017

2 ELARGISSEMENT DE L ASSIETTE DU FORFAIT SOCIAL Forfait social sur les indemnités de rupture conventionnelle, désormais applicable : à la fraction exonérée des cotisations de SS, dans la limite de 2 fois le plafond annuel SS ( en 2013) = à la fraction exclue de CSG (à hauteur du montant de l indemnité légale ou conventionnelle de licenciement) + à la fraction supérieure soumise à CSG mais exclue des cotisations de SS -> Taux : 20% -> À priori : applicable aux indemnités versées depuis le 1er janvier 2013

3 REGIME SOCIAL SUR LES INDEMNITES DE RUPTURE Régime social sur les indemnités de rupture : fin du régime transitoire (2011 & 2012) : Pas de modifications sur le régime «permanent»! (sauf forfait social sur indemnité rupture conventionnelle) Rappels : - exonérations sociales dans la limite globale de 2 fois le PASS (= en 2013) - cotisations dues dès le 1er si montant supérieur à 10 fois le PASS (= en 2013) - CSG / CRDS au-delà du montant de l indemnité de rupture, sans l abattement pour frais professionnels

4 EVOLUTION DU TAUX DES CHARGES SOCIALES Peu de modifications sur les taux : Rappel : hausse du taux de la cotisation plafonnée d assurance vieillesse (SS) depuis le 1er nov 2012 : 15,15 % ( 8,40 % employeur / 6,75 % salarié ) (prochaine hausse en 2014 : 0,05 point jusqu en 2016) GMP : maintien provisoire des taux : attente fixation nouveau salaire de référence au 1er avril 2013 => relèvement du taux qui rétroagira à début > négociation inter-prof en cours pour le redressement de finances AGIRC-ARRCO

5 EVOLUTION DU TAUX DES CHARGES SOCIALES Cotisations AT / MP : révision annuelle des taux collectifs des cotisations patronales + des taux des majorations forfaitaires Titres-restaurant : participation employeur reste à 5,29 Plafonnement du barème des indemnités forfaitaires kilométriques : - barème n évolue plus au-delà de 7 CV (plafonnement au montant en vigueur pour 7 CV) - attente précisions de l ACOSS (lors de la parution du barème fiscal 2013)

6 EVOLUTION DE LA «CSA» (APPRENTISSAGE) Contribution supplémentaire à l apprentissage (CSA) : = pour les 250 salariés et plus qui n atteignent pas le quota de 4% «d alternants» (+ VIE et CIFRE) Evolution du barème progressif si effectif alternants inférieur à 1% : taux CSA due en 2013 (sur rémunérations 2012) : 0,25 % (0,20 % pour CSA 2012) Maintien des taux 2012 si effectif alternants entre 1 % et 4% : 0,1 % si effectif alternants entre 1 % et 3 % 0,05 % si effectif alternants entre 3% et 4% -> Rappel : «bonus alternants» si dépassement du quota de 4% (versement aide de l Etat)

7 «RETRAITE CHAPEAU» = Retraite supplémentaire à prestations définies (art 39) : Doublement de la contribution patronale spécifique: - soit sur les rentes pour les retraites liquidées à partir du 1er janv 2013, - soit sur les primes pour les exercices ouverts à compter du 1er janv 2013 Contribution du bénéficiaire : censure du Conseil Constitutionnel sur la dernière tranche marginale d imposition sur les rentes (21% sur la part excédant 24 K / mois) => taux maximal : 14 %

8 STOCK-OPTIONS & ACTIONS GRATUITES Modification du régime (fiscal et) social sur les Stockoptions et actions gratuites : = sur options et actions gratuites attribuées depuis le 28/9/2012 Exonérations sociales : ne sont plus liées au respect du délai d indisponibilité, mais uniquement à l information de l Urssaf (bénéficiaires + nombre et valeurs des actions) Application taux CSG et CRDS sur les revenus d activité : 8% (- 7,5% par rapport à taxation antérieure sur revenus du patrimoine) Censure du Conseil Constitutionnel sur la hausse du taux de la contribution salariale : reste à 10% (au lieu de 17,5 %, 22,5% si non-respect période d indisponibilité)

9 NOUVELLE CONTRIBUTION POUR «L AUTONOMIE» Création d une «contribution additionnelle de solidarité pour autonomie» (CASA) sur les retraites, pré-retraites et pensions d invalidité (sauf celles déjà soumises à la CSA) -> taux : 0.3%, effective au 1er avril 2013 = pour financement de la future réforme sur prise en charge de la dépendance : début de la «concertation nationale» sur la protection sociale au printemps 2013 (à terme : 5ème branche SS? )

10 CREATEURS D ENTREPRISE & AUTO-ENTREPENEURS Suppression des exonérations de cotisations SS pour les «salariés» créateurs d entreprise : dispositif peu utilisé + «préférence» pour le régime de l auto-entreprise depuis 2008 Hausse des cotisations SS pour les autoentrepreneurs : LFSS acte le principe d un «niveau équivalent» aux travailleurs indépendants => augmentation du taux forfaitaire global du régime micro-social simplifié (Décret 28/12/2012)

11 TAXE SUR LES SALAIRES Taxe sur les salaires : Élargissement de son assiette : alignement sur assiette CSG applicable aux salaires et assimilés => désormais applicable à épargne salariale + participation employeur à prévoyance ou retraite supplémentaire Sauf aux prestations SS versées par entremise de l employeur (IJSS maladie, maternité / paternité, AT / MP) -> Non-application de la déduction forfaitaire 1,75% prévue pour CSG Modification du barème : création d un 3ème taux majoré : 20% sur fraction rémunération supérieure à 150 K

12 TAXE SUR LES SALAIRES Taxe sur les salaires (suite) : Décret du 26/12/2012 : Relèvement des seuils déterminant la périodicité des versements : - versement annuel si inférieur à trimestriels si comprise entre et mensuels si supérieure à Abandon de la régularisation en cours d année quand franchissement seuil de 10 K : périodicité maintenue dans tous les cas pour l année entière

13 VERSEMENT DE TRANSPORT Versement de transport : Validation a posteriori des délibérations «illégales» ayant institué le versement de transport = cas des délibérations prises par un syndicat mixte avant le 1er janvier 2008 (exemple : Grenoble ), au lieu d un EP de coopération intercommunale => fait obstacle à une demande de remboursement (action en répétition de l indu) limitée par la prescription triennale, sauf décision de justice passée en force de chose jugée au 31/12/2012

14 TRAVAILLEURS ETRANGERS Taxes pour l emploi de travailleurs étrangers * Dues par l employeur : - embauche ou détachement en France d un travailleur étranger hors UE, EEE ou Suisse, pour au moins 12 mois : taxe OFII portée à 55% du salaire (50% avant) dans la limite de 2,5 fois le SMIC - taxe non due pendant la période transitoire suite adhésion à l UE (pour travailleurs roumains et bulgares) - travailleur étranger en situation irrégulière : taux désormais adapté à l infraction commise, et due pour chaque travailleur

15 TRAVAILLEURS ETRANGERS Taxes pour les travailleurs étrangers * Dues par l intéressé : - baisse de la taxe pour un 1er titre de séjour (primodélivrance) - hausse de la taxe pour un renouvellement des titres de long séjour, ou pour la délivrance d un duplicata - Modification du montant du droit de visa de régularisation (pour un 1er titre de séjour ou un renouvellement)

16 CONTRÔLE URSSAF & PRELEVEMENTS SOCIAUX SUR REVENUS DU CAPITAL Contrôle URSSAF : majoration du montant du redressement si : - non-prise en compte des observations d un précédent contrôle (même sans redressement) -> majoration : 10% - travail dissimulé : majoration de 25% -> Attente décret sur modalités d application effective Prélèvements sociaux sur revenus du capital : taux global inchangé (15,5%), mais réduction du «prélèvement social» + remplacement de la contribution additionnelle RSA par un prélèvement de solidarité

17 CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE (CICE) CICE : aspect «social» : Base de calcul (annuel) : rémunérations versées aux salariés et soumises aux cotisations SS, qui n excédent pas 2,5 fois le SMIC : ,50 / an (3 575,55 / mois) pour la durée légale du travail Utilisation du CICE : attente (prochaine) Loi qui doit définir les «modalités d information des IRP et de contrôle par les partenaires sociaux» -> à priori : cumul possible avec Réduction Fillon

18 CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE (CICE) CICE : aspect «social» (suite) : -> En l état, pas de neutralisation du produit du CICE => quelle (comptabilisation) incidence? - si CICE en déduction de l IS : majoration du bénéfice pris en compte pour calcul de la RSP (= participation des salariés), avec surcroît de participation soumis au forfait social (20%) - si CICE comptabilisé comme subvention d exploitation : prise en compte pour calcul de la CVAE

19 MESURES A VENIR (sous réserve de leur confirmation) «Contrat de génération» (projet de loi devant le Parlement) => à terme : Aide annuelle de l Etat pour les entreprises de moins de 300 salariés : pendant 3 ans : pour l embauche d un jeune (moins de 26 ans) en CDI temps plein pour le maintien dans l emploi d un sénior (57 ans et plus) -> Rappel : «Contrat génération» va se substituer à (englober) la négociation sur les séniors

20 MESURES A VENIR (sous réserve de leur confirmation) Accord (ANI) du 11 janvier 2013 sur la Sécurisation de l Emploi : Taxation des CDD «courts» (sauf motif remplacement) : augmentation de la cotisation patronale d assurance chômage (4% actuellement) : - CDD inférieurs à 1 mois : 7 % - CDD entre 1 et 3 mois : 5,5 % - CDD d usage inférieurs à 3 mois : 4,5 % Aide à l embauche en CDI d un jeune (moins de 26 ans) : exonération temporaire de la cotisation patronale d assurance chômage : 3 mois (4 mois pour les moins de 50 salariés) -> Cumul possible avec aide du Contrat génération

21 MESURES A VENIR (sous réserve de leur confirmation) Accord (ANI) du 11 janvier 2013 sur la Sécurisation de l Emploi : Indemnité forfaitaire à la conciliation prud homale : barème progressif suivant l ancienneté du salarié Réduction des délais de prescription : - contestation prud homale : 5 -> 2 ans - action en paiement (ou en répétition du salaire) en cours d exécution du contrat : 5 -> 3 ans Couverture santé (minimale) : obligatoire dans toutes les branches d ici le 1er janvier 2016 => cotisation partagée entre employeur / salarié (50/50)

22 AT / MP : FAUTE INEXCUSABLE AT / MP en cas de faute inexcusable (reconnue par décision de justice définitive) : employeur tenu dans tous les cas de rembourser toutes les sommes dues à la caisse à ce titre = obstacle à la JP qui permettait à l employeur de s en exonérer en cas d inopposabilité de la décision de reconnaissance d AT / MP (pour un manque d informations de la caisse) Récupération de la majoration de rente (prenant effet à compter du 1er avril 2013) auprès de l employeur : désormais uniquement sous forme d un capital (et non plus d une cotisation complémentaire étalée sur maximum 20 ans) -> attente décret sur modalités exactes

23 LUTTE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE redressement au réel (et non plus sur base forfaitaire) si redressement URSSAF : majoration de 25% Sanction contre le Donneur d ordre : annulation des réductions ou exonérations sociales dont il a bénéficié, s il a manqué à son obligation de vérification de l art L c trav : vérifier lors de la conclusion du contrat puis tous les 6 mois, que son co-contractant est à jour de ses déclarations et du paiement de ses cotisations + qu il s est acquitté des ses obligations sur travail dissimulé = disparition de la condition de «complicité» avec le soustraitant => vigilance supplémentaire -> attente Décret p/ entrée en vigueur

24 «NOUVEAU» CONGE PATERNITE Extension du «congé paternité et d accueil de l enfant» : étendu au conjoint salarié, à la personne salariée liée par un PACS ou vivant maritalement avec la mère -> le congé peut bénéficier au père et à la personne vivant en couple avec la mère -> attente Décret pour entrée en vigueur + fixation (nouveau?) délai pour bénéfice du congé (4 mois suivant la naissance actuellement) Décès de la mère pendant le congé maternité : le père peut suspendre son contrat pendant 10 semaines à compter de la naissance ; à défaut, droit ouvert au conjoint, à la personne liée par un PACS ou vivant maritalement avec la mère

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs

1 Dispositif relatif aux auto-entrepreneurs Réf. > CC 8812 Groupe /Rubrique > Texte(s) > Questions sociales/406 Sécurité Sociale Loi n 2010-1594 du 20 décembre 2010 de financement de la Sécurité Sociale pour 2011 Objet > Loi de financement de la

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015 LE BILAN SOCIAL Savoir élaborer des tableaux de bord. Réaliser un bilan social. Responsables du service du personnel. Etre familier avec les tâches administratives du Service des Ressources Humaines. Spécialiste

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

Newsletter Sociale AVRIL 2014

Newsletter Sociale AVRIL 2014 Newsletter Sociale AVRIL 2014 Sommaire 1. Fixation du montant de la cotisation GMP pour l année 2014 2. Taxe sur les salaires : rectificatif de l Administration 3. Annexe : Tableau récapitulatif des charges

Plus en détail

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Avertissement : nous sommes dans l attente de plusieurs textes réglementaires

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

LA LETTRE DES ADHÉRENTS

LA LETTRE DES ADHÉRENTS LA LETTRE DES ADHÉRENTS 15 JANVIER 2015 N 1/2015 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE OBLIGATIONS Réforme du régime simplifié d imposition : les modalités de versement des acomptes semestriels sont précisées À compter

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

PREVOYANCE FRAIS DE SANTE

PREVOYANCE FRAIS DE SANTE PREVOYANCE FRAIS DE SANTE Les clauses de recommandation: applicable sans modulation du forfait social (Article 14 - LFSS) Par décision du 13 juin 2013, le Conseil Constitutionnel a remis en cause 30 ans

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013

AJAR 4 décembre 2012 Panorama fiscal 2012-2013 PLAN Loi de Finances rectificative du 14 mars 2012 (1 ère LFR) Loi de Finances rectificative du 16 août 2012 (2 ème LFR) Loi de Finances rectificative de décembre 2012 (3 ème LFR) Doctrine et jurisprudence

Plus en détail

Réunion experts-comptables. 12 février 2012

Réunion experts-comptables. 12 février 2012 Réunion experts-comptables 12 février 2012 12 février 2013 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Le forfait social Modification du champ d'application Entrée en vigueur : 01/01/2013 Indemnités

Plus en détail

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires 3 Conciliation prud homale Conciliation devant le bureau de conciliation Pour les contestations relatives au licenciement (et non sur la rupture

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2013 Les principales mesures

Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2013 Les principales mesures Direction de la Protection sociale Décembre 2012 Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2013 Les principales mesures La loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 a été publiée

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

L actualité sociale n 76

L actualité sociale n 76 L actualité sociale n 76 Services aux entrepreneurs Février 2013 Sommaire Ce qui change au 1 er janvier 2013 1 Régime social des indépendants : les modifications de la LFSS pour 2013 14 En bref 16 Le contrat

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Vous recevez votre déclaration des salaires à la fin de chaque trimestre.

Vous recevez votre déclaration des salaires à la fin de chaque trimestre. Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 1 er trimestre 2015 Vous recevez votre déclaration

Plus en détail

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans.

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans. Pour atteindre 43 ans en 2035 : augmentation des cotisations sociales création d un compte personnel de prévention de la pénibilité corrections de certaines injustices concernant notamment la situation

Plus en détail

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I)

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Il s agit d un régime de retraite collectif par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de tout ou partie

Plus en détail

Chiffres, taux et assiettes 2011

Chiffres, taux et assiettes 2011 Notice Chiffres, taux et assiettes 2011 Plafond de la Sécurité sociale (PSS) LES VALEURS À compter du 01/01/2011 Plafond mensuel de la Sécurité sociale Plafond trimestriel de la Sécurité sociale Plafond

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

AZUR PAIE. (Version 2014)

AZUR PAIE. (Version 2014) AZUR PAIE (Version 2014) AZUR Concept 3, Rue Antoine BECQUEREL ZA du Triasis 31140 LAUNAGUET Tél. : 05.61.24.65.00 Fax : 05.61.24.42.12 Site internet : www.azurconcept.fr E-mail : contact@azurconcept.fr

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

Vous pouvez remplacer votre déclaration au format papier par une déclaration dématérialisée.

Vous pouvez remplacer votre déclaration au format papier par une déclaration dématérialisée. Vous trouverez ci-dessous les informations nécessaires pour remplir votre formule de versement du trimestre en cours. Sommaire Partie Sécurité Sociale 1 - La contribution sociale généralisée (CSG) et la

Plus en détail

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les mesures de recettes prévues dans le cadre de la réforme. des retraites de 2010. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 février 2011-9h30 «Rappel des principales mesures de la réforme de 2010 Préparation du rapport sur les transferts de compensation démographique»

Plus en détail

11. Déduction du montant de l ISF des investissements dans les PME jusqu à 50.000 euros

11. Déduction du montant de l ISF des investissements dans les PME jusqu à 50.000 euros Lettre d'information - Mai - Juin 2007 MESURES FISCALES ANNONCÉES PAR LE NOUVEAU GOURVERNEMENT Sous réserve que ces mesures soient votées par le Parlement, certaines de ces mesures seraient applicables

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Janvier 2014 Mise à jour n 3 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES JANVIER 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/01/2014...

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

Les heures effectuées au-delà du dixième et dans la limite du tiers de la durée du contrat, restent majorées de 25 %.

Les heures effectuées au-delà du dixième et dans la limite du tiers de la durée du contrat, restent majorées de 25 %. Note d information Janvier 2014 1 er Degré 2 nd Degré I - SMIC Le taux horaire du SMIC est fixé à 9,53 au 1 er janvier 2014 (contre 9,43 ) soit un montant mensuel brut de 1 445,38 pour un temps plein.

Plus en détail

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations

Travailleurs non salariés. Cotisations Taux Assiette Prestations Clients professionnels et petites entreprises Mémento 2015 ARTISANS Travailleurs non salariés Cotisation IJSS 6,50 % 0,70 % Invalidité Décès 1,30 % Sur l intégralité du revenu professionnel imposable Dans

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Réintégration sociale des retraites et prévoyances

Réintégration sociale des retraites et prévoyances Pégase 3 Réintégration sociale des retraites et prévoyances Dernière révision le 18/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr 1 / 27 Sommaire 1 Principe... 4 1.1 La réintégration en résumé... 5 1.2 Le régime

Plus en détail

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 2ème trimestre 2015 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

NEWSLETTER DU SOCIAL

NEWSLETTER DU SOCIAL NEWSLETTER DU SOCIAL Les chiffres clés La Garantie Minimale de Points 2014 : Les cotisations minimales annuelles de retraite complémentaire AGIRC sont fixées à 796,08. Ces cotisations correspondent à un

Plus en détail

Les nouveautés du Plan de Paie Sage

Les nouveautés du Plan de Paie Sage Les nouveautés du Plan de Paie Sage Avril 2014 Mise à jour n 1 Version 21.00 SOMMAIRE NOUVELLES NORMES SOCIALES AVRIL 2014... 6 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/04/2014... 6

Plus en détail

ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014. A compter du : 1 er janvier 2014

ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014. A compter du : 1 er janvier 2014 ELUS LOCAUX Note d information n 14-10 du 17 janvier 2014 ELUS LOCAUX Retenue à la source Indemnités de fonction 2014 A compter du : 1 er janvier 2014 Références - Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Juin 2010

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Juin 2010 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Juin 2010 Version v19.00 NOUVELLES NORMES SOCIALES JUIN 2010... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/06/2010... 4 SUPPRESSION DU RACHAT DES

Plus en détail

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES Les Chèques-Vacances, institués par l ordonnance n 82-283 du 26 mars 1982, sont des titres, de 10 et 20 euros,

Plus en détail

Circulaire n 145. III Forfait social sur l indemnité de rupture conventionnelle

Circulaire n 145. III Forfait social sur l indemnité de rupture conventionnelle C A B I N E T D E X P E R T I S E C O M P T A B L E C O U T U R I E R J ANVIER 2013 Circulaire n 145 I Plafond Sécurité Sociale SMIC Cotisations sociales Le plafond de la Sécurité Sociale est fixé, pour

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Février 2011

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Février 2011 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Février 2011 MAJ n 2 Version v19.50 NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE FEVRIER 2011 NOUVELLES NORMES SOCIALES FEVRIER 2011... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! Le guide juridique www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! sommaire Contexte de l évolution de la «Loi Fillon»... 3 Comment bénéficier des avantages de la «Loi Fillon»?... La participation de

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

Pour Information à : A l'attention de : Les Chefs d Etablissements transmettront une photocopie de cette note aux différents intéressés

Pour Information à : A l'attention de : Les Chefs d Etablissements transmettront une photocopie de cette note aux différents intéressés Arradon, le 20 janvier 2012 N 088 / UDOGEC Pour Information à : A l'attention de : Mr le Directeur Diocésain Mmes et Mrs les Présidents d'ogec Mmes et Mrs Les Membres du C.A S/C de leur Chef d'etablissement

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s

Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s Ré f o r m e d e s r e t r a i t e s Mesures impactant directement ou indirectement les dispositifs de retraite supplémentaire - Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites - Loi n

Plus en détail

CHOIX DU STATUT FISCAL ET SOCIAL

CHOIX DU STATUT FISCAL ET SOCIAL CHOIX DU STATUT FISCAL ET SOCIAL DU DIRIGEANT 5 février 2014 1 Les structures potentielles L entreprise individuelle Deux statuts particuliers peuvent être adoptés La société L auto-entrepreneur L entreprise

Plus en détail

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 A/ Préambule La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 modifie le mode de calcul de la réduction

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie.

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie. I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - PRINCIPES DE RÉMUNÉRATION BULLETIN DE PAIE Généralités Différentes mentions Simplification du bulletin de paie Exemples de bulletin de paie Cas particuliers A10 A10 A11 A12 A13

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés Les employeurs peuvent conclure sous certaines conditions des contrats aidés pour lesquels l embauche et l accompagnement sont encadrés et appuyés financièrement

Plus en détail

P2C06 La re alisation de la paye

P2C06 La re alisation de la paye I. L organisation de la paye P2C06 La re alisation de la paye La paye s effectue chaque mois selon un calendrier strict à définir. Si la paye doit être versée le dernier jour du mois, toutes les opérations

Plus en détail

Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2

Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 Projet DSN Modalités de déclaration des régularisations de cotisations sociales recouvrées par les URSSAF en DSN phase 2 30 janvier 2015 1 Sommaire Introduction Rappel du contexte et des objectifs Principes

Plus en détail

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009 CGAHDF PRESENTATION DE - LA LOI DE FINANCES 2009 16 Février 2009 Yves Granier - Martine Villers 1 IMPOT SUR LE REVENU Limites et seuils : Modifications Relèvement de 2,9 % des tranches Limite d exonération

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

PAIE MTAE. Management Techniques Associés Engineering 194, rue d Alésia 75014 Paris Tél : 01.45.39.49.13 Fax : 01.45.43.69.48 www.mtae.

PAIE MTAE. Management Techniques Associés Engineering 194, rue d Alésia 75014 Paris Tél : 01.45.39.49.13 Fax : 01.45.43.69.48 www.mtae. PAIE MTAE L évolution continuelle de la législation sociale, demande une adaptation permanente et instantanée des méthodes de calcul de paie. MTAE met à disposition tous les profils correspondants à chaque

Plus en détail

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012)

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012) LES NOUVEAUTES 2013 La loi de finances pour 2013, la troisième loi de finances rectificative pour 2012 et la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 sont désormais publiées au Journal officiel.

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Mai 2015 Version 1.4 avec mise à jour le 20.05.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Mai 2015 Version 1.4 avec mise à jour le 20.05. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Mai 2015 Version 1.4 avec mise à jour le 20.05.2015 Modifications par rapport à la version précédente du 16 avril

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013 Elus locaux Note d information n 13-11 du 02 mai 2013 Modifiée le 01/07/2013 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013 Références Article 18 de la loi de financement de la sécurité

Plus en détail

Quelle masse salariale prendre en compte dans le calcul des budgets du comité d entreprise?

Quelle masse salariale prendre en compte dans le calcul des budgets du comité d entreprise? Claudine Vergnolle, Expert-comptable, Membre de la commission «secteur non marchand/comités d entreprise» à l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France Philippe Gervais, Expert-comptable,

Plus en détail

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.

Déclaration Sociale Nominative. Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04. Déclaration Sociale Nominative Guide Acoss : comment déclarer les cotisations Urssaf en DSN Avril 2015 Version 1.3 avec mise à jour le 16.04.2015 Modification par rapport à la version précédente du 10

Plus en détail

Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012)

Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012) Deuxième loi de finances rectificative pour 2012 N 2012-958 du 16/08/2012 (JO 17/08/2012) Déclarée Déclarée conforme conforme àla la Constitution Constitution (décision (décision n 2012-654 n 2012-654

Plus en détail

DOSSIER. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011

DOSSIER. Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 SOCIAL DOSSIER 1>2 Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 a été adoptée le 25 novembre 2010. Elle n est guère généreuse, puisqu elle

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Décembre 2010

LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Décembre 2010 LES NOUVEAUTES DU PLAN DE PAIE SAGE Décembre 2010 Version v19.50 DECEMBRE 2010... 4 TABLEAU RECAPITULATIF DES CHARGES SOCIALES ET FISCALES AU 01/12/2010... 4 ESTIMATION DES INDEMNITES JOURNALIERES DE SECURITE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Le plan d épargne entreprise (ou PEE)

Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Pégase 3 Le plan d épargne entreprise (ou PEE) Dernière révision le 18/05/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Versement des participants... 4 Versement de l intéressement sur le

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Newsletter. Gizeh version 15.1.1.0. Newsletter Gizeh v.15.1.1.0 Ver 1.0. Page 1/9

Newsletter. Gizeh version 15.1.1.0. Newsletter Gizeh v.15.1.1.0 Ver 1.0. Page 1/9 Newsletter Gizeh version 15.1.1.0 Page 1/9 SOMMAIRE 1- TRAITEMENT... 3 1.1 SAISIE VARIABLES MENSUELLES... 3 2- FIN D'ANNEE... 3 2.1 DADS-U... 3 2.1.1 Application Norme 4DS version V01X09... 3 2.1.2 Récupération

Plus en détail

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013 Réunions patrimoniales Janvier Loi de Finances pour 2013 et 3 ème Loi de finances Rectificative pour 2012 Le présent document vous est transmis à titre personnel, il a été réalisé sur la base de l environnement

Plus en détail

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale.

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale. QUESTION- DU 6 DECEMBRE 2013 2. Calcul du CICE Quelles sont les règles d arrondi? Le montant du CICE, du plafond d'éligibilité et de l'assiette est arrondi à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale

Plus en détail

Les évolutions du financement de la sécurité sociale

Les évolutions du financement de la sécurité sociale Les évolutions du financement de la sécurité sociale A la différence de l assurance chômage et des retraites complémentaires, l évolution du financement de la sécurité sociale est marquée par une forte

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2004/11

NOTE D INFORMATION 2004/11 NOTE D INFORMATION 2004/11 La paie des cadres : les grandes spécificités. La première difficulté consiste à définir ce qu est un cadre. Or, la définition change selon les problématiques juridiques à trancher

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 : Administration et comptabilité

Table des matières. Chapitre 1 : Administration et comptabilité Table des matières Chapitre 1 : Administration et comptabilité Modes de financement des entreprises............................. 2 Règles de crédit aux entreprises... 4 Garanties demandées par les banques...

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail