OUVERTURE DE LA SESSION D AUTOMNE DU PARLEMENT BENSALAH ET OULD-KHELIFA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUVERTURE DE LA SESSION D AUTOMNE DU PARLEMENT BENSALAH ET OULD-KHELIFA"

Transcription

1 Horizons Q U O T I D I E N N A T I O N A JEUDI 3 SEPTEMBRE DHOU E QÎDA N PRIX 10 DA n HADJ 2015 ES PREMIERS CONTINGENTS COMMENCENT À REJOINDRE A MECQUE OUVERTURE DE A SESSION D AUTOMNE DU PAREMENT.PAGE 6 BENSAAH ET OUD-KHEIFA APPEENT À UNIFICATION DES POSITIONS ABDEMAEK SEA «NOUS DISPOSONS D IMPORTANTES POTENTIAITÉS POUR FAIRE FACE À A CRISE» l e projet de révision de la Constitution pratiquement prêt l Pas de création de parti par les personnes impliquées dans la tragédie nationale ww EN MARGE DE A SESSION BOUDJEMAÂ TEAI A PRIVATISATION D AIR AGÉRIE EST EXCUE ABDERRAHMANE BENKHEFA DES RENCONTRES DE WIAYA POUR A MISE EN ŒUVRE DE A FC 2015 MOUNIA MESEM A NOUVEE CARTE DU HANDICAPÉ PRÊTE EN 2016 Photo : Slimene S.A. ouverture, hier, de la session d automne du Parlement, avec ses deux Chambres, a été marquée par l appel au resserrement des rangs et à l unification des positions afin de préserver la stabilité et la sécurité du pays et barrer la route aux ennemis de l Algérie. Dans son allocution d ouverture de la session d automne du Conseil de la nation, lue en son nom par son vice-président aïb El Hadj, Abdelkader Bensalah a appelé la classe politique et la société civile à «resserrer les rangs et unifier les positions afin de préserver les acquis et barrer la route aux ennemis de l Algérie». Bensalah a appelé, aussi, à «bannir tout facteur de division des enfants de la même nation afin de barrer la route aux ennemis de l Algérie qui veulent attenter à sa stabilité et la plonger dans l inconnu». De son côté, le président de l Assemblée populaire nationale, Mohamed-arbi Ould-Khelifa, a estimé que «la session d automne de l année 2015 exige la conjugaison des efforts de tous les acteurs au service de l Etat et la création d un consensus entre les partenaires politiques et les organisations socioculturelles afin de sauvegarder la sécurité et la stabilité de l Algérie». Il a indiqué que cette session «exige de s armer de patience et de confiance afin de mettre en œuvre les objectifs inscrits au programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et de vaincre les défis auxquels font face l Etat et la société»..ire EN PAGE 4 ABDEMAEK BOUDIAF «ES SOINS SONT ET RESTERONT GRATUITS» TAYEB ZITOUNI «UN PROJET DE OI REATIF AUX MOUDJAHIDINE PROCHAINEMENT».PAGE 5 MUSTAPHA BERRAF, PRÉSIDENT DU COA «ORAN SERA PRÊTE POUR ES JM-2021».PAGE 23

2 2 Au fil du jour HORIZONS Jeudi 3 Septembre 2015 Top info P MÉDÉA DES HABITATIONS INONDÉES ET DES DÉGÂTS MATÉRIES rès d une quinzaine d habitations, situées dans la commune de Robeia, à 60 km à l est de Médéa, ont été inondées, mardi dernier, suite au débordement de l oued Kraimia, a-t-on appris, hier, auprès de la Protection civile. a crue de ce cours d eau a causé d importants dégâts matériels, notamment au niveau du quartier Ouled Safia, où plusieurs unités d élevage avicole ont été endommagées, a indiqué la même source. Outre les dégâts matériels, plus de 400 dindes ont péri, selon la Protection civile qui fait état également de la destruction de 27 quintaux de blé, 86 quintaux de fourrage et près de 500 bottes de paille. Des opérations de pompage d eau de l intérieur des habitations inondées ont été engagées par les éléments de la Protection civile jusqu à une heure tardive de la soirée de mardi, a ajouté la même source, précisant que la majorité des occupants de ces maisons ont pu regagner leurs demeures après la sécurisation du site touché. ww SIPA-2015 a 6 e édition du Salon international de la pêche et de l aquaculture aura lieu du 1 er au 4 octobre à Oran. ww HCA e SG du Haut-Commissariat à l amazighité, Si El Hachemi Assad, et Immacula Marrero Rocha, secrétaire exécutive de la Fondation euro-arabe des hautes études, procéderont, aujourd hui, à la Bibliothèque nationale d El Hamma, à la signature d une convention de partenariat entre les deux organismes. ww FFS e Front des forces socialistes organise son université d été du 1 er au 3 septembre à Souk El Thenine, dans la wilaya de Bejaïa. ww ANR e groupe parlementaire de l ANR effectuera les 4 et 5 septembre, une visite de travail dans la wilaya de Sétif. Ministère de l Agriculture e ministère de l Agriculture, du Développement rural et de la Pêche organisera, le 6 septembre, la réunion de préparation du Salon international de la pêche et de l aquaculture. Ministère de l Industrie e ministre de l Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, effectuera, aujourd hui, une visite de travail et d inspection dans la wilaya de Relizane. Télex... ww SAON INTERNATIONA DU SPORT ET DE ÉQUIPEMENT SPORTIF IB Communication organisera du 14 au 17 septembre au Centre des conventions d Oran, le 1 er Salon international du sport et de l équipement sportif. ww ONCI ONCI organise, en partenariat avec l ENTV, l ENRS et l ONDA, du 3 au 6 septembre, à Constantine, la semaine culturelle de la République tunisienne. Ministère de la Poste et des TIC a ministre de la Poste et des TIC, Houda-Imane Feraoun, effectuera, aujourd hui, une visite de travail dans la wilaya de Tiaret. Ministère de la Solidarité nationale a ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem, effectuera, aujourd hui et demain, une visite de travail dans les wilayas de Batna, Khenchela et Tébessa. e Chiffre Ministère des Travaux publics e ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, effectuera, aujourd hui, une visite de travail et d inspection dans la wilaya d Oran. DGSN Saisie de plus de 11 quintaux de kif traité dans le sud-ouest du pays durant le premier semestre 2015 lus de 11 quintaux de kif traité et quelque comprimés psychotropes P ont été saisis par les services de police dans la région du sud-ouest du pays (Bechar, Adrar, Tindouf), durant le premier semestre 2015, a indiqué, hier, un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). es mêmes services ont enregistré dans les wilayas citées «123 affaires liées au trafic et à la consommation de drogues et traité 122 affaires auxquelles 195 personnes sont impliquées. 11 quintaux et 69,832 kg de kif traité ainsi que comprimés psychotropes ont été saisis», précise la même source. es services de police ont effectué durant cette période plusieurs opérations qui se sont soldées par le démantèlement de gangs criminels qui activaient dans cette région. a même source a rappelé que 811 affaires ont été traitées dans ce cadre, dont 220 affaires liées au crime contre les biens, 400 crimes contre les personnes, 33 délits concernant les mœurs et 103 crimes et délits contre les biens publics. Par ailleurs, 55 crimes économiques impliquant 1006 personnes ont été traités et les prévenus ont été présentés aux juridictions compétentes, rappelle la même source. es mêmes services ont enregistré également durant la même période 186 accidents de la route ayant fait 11 morts et 221 blessés. Ministère de la Santé e ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, effectuera, les 5 et 6 septembre, une visite de travail et d inspection dans la wilaya de aghouat. Ministère de l Aménagement du territoire e ministre de l Aménagement du territoire, du Tourisme et de l Artisanat, Amar Ghoul, effectuera, aujourd hui, une visite de travail et d inspection dans la wilaya Tlemcen. Wilaya d Alger a wilaya d Alger tiendra, le 5 septembre, une réunion avec les walis délégués et les présidents d APC de la wilaya. Ministère de la Culture Dans le cadre de «Constantine, capitale de la culture arabe», Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, procédera, aujourd hui, à Constantine, à l ouverture de la semaine culturelle tunisienne. Horizons Quotidien d information édité par la SPA "HORIZONS" au capital social de ,00 DA PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRA : arbi TIMIZAR DIRECTEUR DE A RÉDACTION : iesse DJERAOUD HORIZONS SUR INTERNET : REDACTION ADMINISTRATION 20, rue de la iberté - Alger Tél. : / / Téléfax : / BUREAU DE TIZI OUZOU : Cité GENISIDER 600 ogts Bt 7 n 12 Nouvelle ville Tél. : PUBICITE : S'adresser à HORIZONS 20, rue de la iberté Alger Tél : ou à : l Agence Nationale d Edition et de Publicité ANEP AGER : avenue Pasteur Tél / Fax : IMPRESSION : Centre : S.I.A. Est : S.I.E. Ouest : S.I.O. Sud : S.I.A. Unité Ouargla Fax : Unité de Bechar Tèl : Fax : DIFFUSION - HORIZONS Tél : MPS : Oran : SODIPRESSE Est : Constantine : Sarl «T.D.S» Diffusion «Sud» - Tél : es manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l objet d une réclamation.

3 AGÉRIEACTUAITÉS 3 ÉVÈNEMENTS DE GHARDAÏA PAS MOINS de aides destinées à la réhabilitation des habitations ont été accordées par les pouvoirs publics pour soulager les familles affectées par les événements qui ont secoué la région de Ghardaïa, a indiqué, à l APS, hier, le directeur du logement de la wilaya. Plus de aides à la réhabilitation d habitations accordées Ces aides à la restauration et la réhabilitation des logements incendiés et vandalisés sont octroyées par tranche et concernent les habitations recensées par les services techniques dans les communes de Ghardaïa, Berriane, Guerrara et Bounoura, a précisé Messaoud Fekhar. Sur ces aides, 749 ont reçu la première tranche alors que 326 sont à la deuxième tranche au vu de l état d avancement des travaux de réhabilitation, a-t-il fait savoir. Au total, habitations affectées par les événements qu a connus la région de Ghardaïa sont éligibles à cette aide (957 à Ghardaïa, 401 à Berriane, 281 à Guerrara, 40 à Bounoura, 5 à Zelfana et 1 à Daya), selon M SIA De nouveaux établissements scolaires livrés e nouveaux établissements scolaires, des trois paliers de l en- ont été livrés et sont prêts pour la rentrée de Dseignement, dimanche prochain, a annoncé, hier à l APS, la direction des équipements publics (DEP). Il s agit, selon les mêmes services, de deux lycées réalisés à Khoubana et à Boussaâda, dotés de demi-pension de 500 repas/jour et offrant une capacité globale d accueil de plus de places pédagogiques. Trois collèges d enseignement moyen, réalisés dans le cadre des programmes sectoriels décentralisés dans les communes de Kkoubana, M sila et Belaïba, seront également fonctionnels pour la rentrée, a indiqué la même source, faisant aussi part de l ouverture de six groupes scolaires dans les communes de M sila, Aïn ahdjel, Boussaâda, Ouled Addi egbala, Aïn Khadra et Sidi-M hamed, en plus de cantines scolaires à M sila et Djebel Messaâd. S agissant de la santé scolaire, la rentrée sera marquée par la mise en exploitation de trois unités de dépistage et de suivi au chef-lieu de wilaya, ainsi qu à Boussaâda et à Sidi-Aïsssa. dérogations vont être Daccordées aux enfants nés entre le 1 er janvier et le 30 mars 2010 pour s inscrire en première année primaire. Cette dérogation exceptionnelle permettra à ces enfants de gagner une année. Il est désormais possible de faire la demande auprès de l établissement scolaire relevant de la circonscription de résidence et non auprès de l académie comme auparavant. Une fois la liste des demandes clôturée, elle sera remise à l inspecteur général pour approbation. Assurément, la priorité est accordée aux enfants nés en 2009 qui ont atteint l âge réglementaire de la scolarité, et ce, quel que soit le nombre d élèves par classe. Car il n est pas question de refuser un enfant en âge d être scolarisé. RENTRÉE SCOAIRE Dérogations pour les enfants nés entre le 1 er janvier et le 30 mars 2010 Pour les enfants nés en 2010, c est l inspecteur qui autorise leur inscription. Plusieurs conditions doivent être remplies. D abord, il faut que la classe ne soit pas surchargée, l effectif ne doit pas dépasser les 35 élèves. En outre, ces autorisations ne doivent pas entraîner l ouverture d une nouvelle classe dans l établissement scolaire concerné. Il faut savoir que ces autorisations un recensement effectué par les commissions d évaluation de daïra. Etat a mobilisé plus de un milliard de dinars à l opération, a fait savoir le directeur du logement. Des commissions de daïra d évaluation, composées de spécialistes dans le bâtiment et la construction, ont été mises en place pour le recensement de l ensemble des locaux fragilisés et l identification des besoins de la population affectée par ces évènements à l effet d une prise en charge, a rappelé le même responsable. Un recensement et une identification des bâtisses affectées ou endommagées, ainsi que le classement par une expertise des degrés de fragilité de chaque bâtisse ont été effectués avant de décider du type d intervention et de prise en charge à préconiser, a-t-il expliqué. De leur côté, des membres de la société civile et des comités de quartier estiment que si des efforts colossaux «incontestables» ont été consentis par les pouvoirs publics pour la prise en charge des personnes touchées par ces événements, tout reste à faire sur le plan environnemental. environnement des différents quartiers a été fortement altéré durant ces événements et les stigmates de ces malheureux événements sont toujours visibles, déplorent ces membres de la société civile. a région de Ghardaïa a été le théâtre d affrontements entre groupes de jeunes, émaillés d actes de vandalisme, de pillage et d incendie, qui avaient commencé en novembre de l année 2013 à Guerrara avant de se propager dans la vallée du M zab qui compte quatre communes (Daya Ben Dahoua, Ghardaïa, Bounoura et El-Atteuf) et à Berriane. e calme est finalement revenu dans la région à la faveur de la concrétisation sur le terrain de décisions prises par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en juillet dernier, qui avait chargé le commandant de la 4 e Région militaire de superviser l action des services de sécurité et des autorités locales pour le rétablissement et la préservation de l ordre public sur l ensemble du territoire de la wilaya de Ghardaïa. Aucun incident majeur n a été enregistré depuis la concrétisation sur le terrain de ces décisions. e déploiement d un imposant dispositif sécuritaire, les contrôles aux points jugés névralgiques dans le tissu urbain des différentes localités de Ghardaïa par les agents de police et de la Gendarmerie nationale, appuyés par une légère présence de militaires à l entrée des agglomérations, ont favorisé le retour rapide du calme dans la région. deviennent caduques dans les écoles où il y a des classes préparatoires (préscolaire). es parents peuvent donc déposer leur demande auprès des établissements scolaires choisis. Certains l ont fait aux mois de mai et juin derniers, d autres ont attendu début septembre. es directeurs sont tenus d accepter ces demandes lorsqu elles répondent aux conditions exigées, a fait savoir notre source. e demandeur doit fournir un dossier administratif comprenant une demande de dérogation, 2 photos d identité, 2 extraits de naissance et un certificat de résidence. a décision définitive sera connue avant la fin du mois de septembre, selon une source proche de l académie d Alger- Est. Ce qui permettrait à ces nouveaux élèves de rejoindre l école avant la fin de la première semaine du mois d octobre Il faut savoir aussi que certains enfants nés entre le 1 er janvier et le 30 mars 2010 peuvent être inscrits en préscolaire puis orientés en première année primaire lorsque leurs résultats sont jugés bons, a-t-on fait savoir. ndjamila C. Ph : Slimene S.A. SÉCURITÉ DES ÉÈVES À AGER a Gendarmerie nationale trace un programme e groupement régional de la Gendarmerie nationale de la wilaya d'alger a mis en place, à l'occasion de la rentrée sociale et scolaire , un programme de sécurité et de prévention comportant notamment le renforcement des patrouilles pédestres et mobiles près des établissements éducatifs, a indiqué hier, un communiqué de la cellule de communication relevant du groupement. «e groupement régional de la Gendarmerie nationale de la wilaya d'alger a mis en place, à l'occasion de la rentrée sociale et scolaire , un programme de sécurité et de prévention comportant notamment le renforcement des patrouilles pédestres et mobiles près des établissements éducatifs (écoles primaires, CEM, lycées, centres de formation professionnelle, universités et cités universitaires) situés dans la circonscription territoriale relevant des compétences des unités du groupement d'alger lors des premiers jours de la rentrée scolaire», précise le communiqué. «Dans le cadre de la rentrée scolaire, le groupement a mobilisé tous les moyens humains et matériels nécessaires, en coordination avec les autorités administratives et les établissements éducatifs», souligne-ton dans le communiqué. es mêmes services ont «fixé des points de contrôle sur les routes menant aux établissements éducatifs pour faciliter la circulation routière à proximité de ces institutions et préserver la sécurité des élèves et de leurs parents en particulier aux heures d entrée et de sortie des classes». Par ailleurs, la brigade des mineurs relevant du groupement a prévu des programmes de communication et de sensibilisation à la sécurisation de l environnement éducatif, à l attention des écoliers, collégiens et lycéens ainsi que leurs parents, en collaboration avec les associations de parents d élèves et des représentants de la société civile, en vue de lutter contre l'insécurité et la violence en milieu scolaire. «e groupement a mis le numéro vert 1055 (7j/7 et 24h/24) à la disposition des établissements éducatifs et de formation ainsi que des parents d'élèves en vue de répondre à leurs préoccupations», conclut le communiqué. TIZI OUZOU Un tapage nocturne tourne au drame Q uatre personnes d une même famille ont été déférées devant le parquet de Draâ-El-Mizan par les gendarmes de la brigade de Mechtras (Tizi Ouzou). es quatre cousins ont été placés sous mandat de dépôt. Ils sont poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l intention de la donner, dont a été victime le nommé A. K., âgé de 37 ans. es faits se sont produits suite à un tapage nocturne émanant d un local de débit de boissons alcoolisées, ouvert clandestinement dans la commune de Boghni. es membres de la famille habitant un domicile mitoyen à ce boui-boui ont demandé au propriétaire d exiger de sa clientèle de ne pas faire de bruit. es esprits se sont échauffés et la situation a dégénéré en un affrontement avec usage d armes blanches. a rixe s est terminée par un bain de sang avec la mort d un des antagonistes, touché à la tête, et des blessures occasionnées à deux autres. Alertés, les gendarmes de la brigade de Mechtras se sont déplacés sur les lieux, où ils ont interpellé les mis en cause, tout en effectuant une perquisition chez l un des d eux bouteilles de différentes marques de boissons alcoolisées ont été saisies. nrachid Hammoutène

4 4 AGÉRIE ACTUAITÉS OUVERTURE DE A SESSION D AUTOMNE DU PAREMENT OUD-KHEIFA, président de l APN «a force de l Algérie réside dans son unité nationale, son homogénéité sociétale» E PRÉSIDENT DE APN, arbi Ould-Khelifa, a estimé, hier, dans son allocution à l ouverture de la session d automne 2015, que la situation actuelle exige la «conjugaison des efforts de tous les acteurs au service de l Etat et la création d un consensus entre les partenaires politiques et les organisations socioculturelles afin de sauvegarder la sécurité et la stabilité de l Algérie». Ould-Khelifa a saisi l occasion de la rentrée sociale pour rappeler le message du président de la République à l occasion de la journée nationale du moudjahid, le 20 août dernier, appelant à «fournir plus d efforts et de sincérité et à se prémunir du sens du devoir en suivant l exemple des glorieux chouhada qui ont légué la responsabilité de l Algérie aux générations présentes et futures». e président de l APN s est insurgé contre «la vague de pessimisme et de désespoir véhiculée par certains leaders de partis et autres experts et médias qui ont dressé un tableau noir sur la situation économique et monétaire actuelle de l Algérie». En réalité, «ce ne sont que de simples points de vue et des analyses», soutient-il. Mais pour Ould-Khelifa, il existe «des réalités objectives qu il faut rappeler», notamment cette vision stratégique du développement de notre pays qui lui a valu «d élever son niveau d immunité monétaire et sa capacité à anticiper les crises financières et monétaires». Tout en consacrant de longs passages, dans son discours, à la rationalisation des dépenses et à la promotion de l investissement national, la priorité en cette période, ajoute Dr Ould-Khelifa, «exige la conjugaison des efforts des institutions de l Etat, à leur tête la justice et les organisations de la société civile afin de lutter avec la force de la loi, contre la corruption, la contrebande et le laxisme». A ce titre, le système législatif de notre pays sera renforcé par plusieurs textes de loi importants susceptibles d encadrer le processus des réformes globales et de «consacrer les principes de bonne gouvernance et davantage de clarification et de garantie des droits de citoyenneté et ses obligations», a-t-il précisé. Pour ce qui est de l ordre du jour de cette session, le président de l APN a déclaré que l Assemblée examinera, durant les jours à venir, plusieurs projets de loi ; certains ont été déposés auprès du Bureau, lequel les a renvoyés devant les commissions compétentes qui ont procédé à leur examen avec la participation des membres du gouvernement, des experts et des spécialistes. Ces projets seront par la suite débattus et soumis au vote au niveau des séances plénières, dans les plus brefs délais. Parmi ces projets de loi, celui portant approbation de l ordonnance portant loi de finances complémentaire pour 2015, le projet de loi modifiant et complétant l ordonnance n du 26 septembre 1995 portant code du commerce, le projet de loi d orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique, le projet de loi portant organisation de la profession de commissaire-priseur, le projet de loi modifiant et complétant l ordonnance n du 23 août 2005 relative à la lutte contre la contrebande, le projet de loi relatif à l organisation, la gestion et la privatisation des entreprises publiques économiques, le projet de loi relatif à la publicité, le code des douanes es députés accompliront leurs missions comme de coutume afin «d exprimer les préoccupations des citoyens, les transmettre aux membres du gouvernement et de défendre les positions qui méritent d être défendues», dira le président de l APN non sans évoquer la force de l Algérie qui «réside dans son unité nationale, son homogénéité sociétale et la préservation de notre Etat national pour lequel les Algériens ont payé un lourd tribut afin de recouvrer sa liberté et sa souveraineté.» n Kaddour Daghefli Commentaire FÉDÉRER ES ÉNERGIES Par Saïd C. actualité socioéconomique a largement déteint sur l ouverture de la session d automne du Parlement. e discours est centré principalement sur la conjoncture économique mise à mal par la baisse des prix du pétrole. Et sur les efforts qu il y a lieu de déployer pour parer aux conséquences du rétrécissement du volume des revenus pétroliers. e président de l APN, Ould-Khelifa, s est appliqué, comme le Premier ministre, quelques jours auparavant, à dédramatiser la situation en mettant en avant les atouts de l Algérie qui sont la résultante du paiement par anticipation de la dette extérieure et l accumulation des réserves de change. e président de l Assemblée s est lui aussi inscrit en faux contre les commentaires qui noircissent le tableau et la vague de pessimisme que cela a colporté. «a période qui a précédé cette rentrée sociale s est caractérisée par une vague de pessimisme véhiculée par certains leaders de partis et autres experts et médias qui ont dressé un tableau noir sur la situation économique et monétaire actuelle de l Algérie», a-t-il notamment regretté. Même si les difficultés sont réelles, il ne faut pas, préconise-t-il, céder à l affolement ni à la panique. e pays est, à ses yeux, suffisamment outillé pour se prémunir contre la crise grâce à une vision économique stratégique qui l a doté d «une capacité à anticiper les crises financières et monétaires et la chute des prix des hydrocarbures». investissement consenti dans les infrastructures de base, notamment dans les domaines des transports ferroviaire, maritime et aéroportuaire et celui de l électricité, des barrages et du dessalement de l eau de mer sont autant d éléments cités par Ould- Khelifa pour signifier que l Algérie n a pas perdu son temps. Ces rappels, qui fondent l optimisme, faits, il faut aborder la nouvelle étape dans un état d esprit qui se veut conquérant. a construction d une économie diversifiée revient, dans ce cadre, comme une quête nationale commune qui doit fédérer les énergies. encouragement de l investissement national et étranger est, du coup, perçu, comme un levier efficace de promotion de la croissance économique. Mais pas seulement. Ould-Khelifa a adjoint à cet enjeu, l exigence de lutter contre la corruption, la contrebande et le laxisme. es deux chambres du Parlement prendront part à la démarche dans la sphère qui est la leur, en adoptant le cadre législatif et juridique qui sied au mouvement de Photo : Slimene S.A BENSAAH, président du Conseil de la nation «a rentrée sociale a été précédée de mesures gouvernementales pertinentes» e président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a, dans une allocution, lue en son nom par le vice-président, Hadj aïb à l ouverture de la session d automne du Conseil de la nation, déclaré que «la rentrée sociale s annonce calme» parce qu elle a été «précédée de mesures pertinentes prises par le gouvernement» au profit des couches défavorisées des populations, des mesures qui incitent à l optimisme et «raffermissent la cohésion entre les diverses franges de la nation». Il a, en outre, appelé la classe politique et la société civile à resserrer les rangs et unifier les positions afin de préserver les acquis et de barrer la route aux ennemis de l Algérie. Pour le responsable du Conseil de la nation, «le gouvernement ne cesse de chercher des solutions aux problèmes qui sont soulevés», des mesures qualifiées de courageuses et tendant principalement à «alléger les charges que vit le citoyen». Il citera, à ce titre, l augmentation des salaires pour les catégories à faibles revenus, l adoption du système de solidarité au profit des retraités, la révision de l indemnité forfaitaire compensatrice tendant à protéger le pouvoir d achat du citoyen Pour cela, dira aïb, «nous restons confiants», au regard des ces mesures d anticipation et d autres dont celles qui seront adoptées dans le cadre de la prochaine tripartite et qui seront dans le cadre des débats de la prochaine loi de finances soumises à débat au sein du Conseil de la nation. Pour ce qui est de la session parlementaire proprement dite, celle-ci sera particulière d abord parce qu elle sera la dernière pour certains membres du Conseil de la nation, avec le renouvellement de la moitié, comme le prévoit la Constitution. Ce sera l occasion de tirer des enseignements par rapport à l expérience du bicaméralisme (le système à deux Chambres) qui a apporté «un plus à la pratique parlementaire dans notre pays même si, tout compte fait, celle-ci «reste à parfaire», ajoute-t-il. Enfin, ce renouvellement coïncidera aussi avec le projet de révision constitutionnelle qui devrait «intervenir dans des délais raisonnables», a noté le président du Conseil de la nation. e Conseil de la nation, pour rappel, a, au programme de cette session, plusieurs projets de loi à étudier dont la loi de finances pour 2016, la loi sur la publicité, le code des douanes, le code du commerce et le projet portant amendement du code pénal. Ce texte a été adopté par l APN mais reporté au niveau du Conseil de la nation parce qu il a nécessité pour la commission spécialisée «un élargissement des consultations avec les experts», selon le vice-président du Conseil de la nation. Ce dernier s est exprimé encore sur le projet de finances complémentaires pour 2015 qui sera aussi soumis à l adoption par le Conseil de la nation tout en insistant sur les mesures de rationalisation des dépenses que le gouvernement a introduites. Ces mesures et bien d autres encore seront, d ailleurs, confortées dans le projet de loi de finances pour Bensalah a appelé à ce titre, le citoyen à adopter une attitude responsable et ce par «une rationalisation de la consommation familiale tout en évitant le gaspillage». n K. D. réforme. ordre du jour est du reste principalement économique. es parlementaires approuveront d abord la loi de finances complémentaire pour 2015 qui a largement préfiguré le dispositif de soutien à l investissement, à la rationalisation des dépenses budgétaires et à la régularisation des activités économiques informelles. Vient ensuite le code du commerce à travers le projet de loi modifiant l ordonnance n du 26 septembre e projet de loi de finances pour 2016, celui modifiant l ordonnance n du 20 août 2001 relative à l organisation, la gestion et la privatisation des entreprises publiques économiques, le projet de loi sur la normalisation, ainsi que celui relatif à la promotion de l investissement et au développement de l entreprise plantent le décor d une session dominée par les questions économiques. Alors que les textes modifiant et complétant la loi n du 21 juillet 1979 portant code des douanes et celui relatif à la lutte contre la contrebande promettront de traduire en actes les mesures prises dans l assainissement des secteurs de l importation et de renforcer la lutte contre le trafic de marchandises. n S. C. Ph : Horizons

5 AGÉRIEACTUAITÉS 5 OUVERTURE DE A SESSION D AUTOMNE DU PAREMENT ABDEMAEK SEA ET A BAISSE DES PRIX DU PÉTROE «e pays possède tous les moyens pour y faire face» E PREMIER MINISTRE ABDEMAEK SEA est revenu, hier, sur la situation économique du pays. S exprimant en marge de la session d automne du Parlement, Sellal a reconnu l existence d un «choc». Mais pour lui, le pays a tous les moyens pour faire face à cette situation, insistant sur la nécessité de s orienter vers une économie basée sur l investissement dans les secteurs productifs. Pour Sellal, il n y a pas de recette magique pour faire face à la crise. «a seule et unique parade c est d encourager le développement national et aller vers une stratégie capable de créer la richesse. Nous avons pris des décisions extrêmement audacieuses et courageuses afin de faciliter les investissements nationaux en optant pour la consolidation du secteur économique national et en orientant sa démarche vers la création de richesse», a-t-il dit, non sans appeler les opérateurs économiques et les partis politiques à travailler main dans la main pour réussir ce plan. e Premier ministre a affirmé que l austérité est un pas dans le mauvais sens qui ne fera qu engendrer le désespoir. «Nous avons adopté une politique de rationalisation des dépenses publiques. Une dynamique qui va se poursuivre en 2016 à travers la diminution du volume de certains investissements publics pas prioritaires et la révision à la baisse des dépenses au titre du budget de fonctionnement», a précisé le Premier ministre. Pour ce qui est des projets à caractère social, le chef de l exécutif a rappelé que les programmes sociaux sont épargnés. RÉCONCIIATION NATIONAE : PUS QUESTION DE RETOUR EN ARRIÈRE Pour ce qui est de l intention de Madani Mezrag de créer un parti politique, Sellal est catégorique : «article 26 de la charte pour la paix et la réconciliation nationale et l article 5 de la loi organique relative aux partis politiques ne permettent pas aux personnes impliquées dans la tragédie nationale de créer un parti politique. On ne permettra à personne avec la force de la loi et des institutions de la République de revenir à la décennie noire», a-t-il déclaré. article 26 de la loi portant charte pour la paix et la réconciliation nationale stipule que «l exercice de l activité politique est interdit, sous quelque forme que ce soit, pour toute personne responsable de l instrumentalisation de la religion ayant conduit à la tragédie nationale. exercice de l activité politique est également interdit à quiconque ayant participé à des actions terroristes». Alors que la loi organique relative aux partis politiques prévoit dans son article 5 qu il «est interdit à toute personne responsable de l instrumentalisation de la religion ayant conduit à la tragédie nationale de fonder un parti politique, de prendre part à sa fondation ou de faire partie de ses organes dirigeants». e Premier ministre, qui veut que les choses «soient définitivement claires», a soutenu que la charte pour la paix et la réconciliation nationale a donné ses fruits depuis sa mise en œuvre il y a dix ans. Il a fait savoir qu après avoir retrouvé la paix et la sécurité, le pays s est tourné vers la réalisation du progrès économique en faisant un pas important dans le développement socioéconomique, alors que le peuple vit dans un climat de quiétude, de sérénité et de stabilité. Sellal a affirmé que l Etat algérien a mis en application toutes les dispositions contenues dans la charte qui comporte des droits mais aussi des devoirs. Pour Sellal «il est de l obligation à toutes les personnes de respecter les textes et les dispositions de la charte pour la paix et la réconciliation nationale qui sont claires et fermes». e Premier ministre soutient qu il n est plus question d un retour Photo : Fouad S. en arrière et l Algérie poursuivra son processus de réconciliation nationale et la lutte antiterroriste par la force de la loi jusqu à ce que ce dossier soit définitivement clos. E PROJET DE RÉVISION DE A CONSTITUTION PRATIQUEMENT PRÊT Sur le projet de la révision de la Constitution, le Premier ministre a indiqué qu il est «du ressort du président de la République de le soumettre à référendum ou au parlement». «Je peux affirmer que le texte est pratiquement prêt.» Il convient de rappeler que le projet de révision constitutionnelle compte parmi les axes des réformes politiques décidées par le président de la République. ors de la prestation de serment à l issue de son élection pour un 4 e mandat, le président Bouteflika s était engagé à «ouvrir le chantier des réformes politiques pour aboutir à une révision constitutionnelle consensuelle». En 2014, une série de consultations avec les partis politiques, les personnalités nationales et les organisations de la société civile a été engagée par la présidence de la République pour l amendement consensuel de la oi fondamentale. n Amokrane H. BOUDJEMAÂ TAAI, ministre des Transports «Air Algérie ne sera pas privatisée» a compagnie Air Algérie bénéficiera d une opération de modernisation mais ne sera pas privatisée, a affirmé, hier, à l APN, le ministre des Transports, Boudjemaâ Talai. Quant aux «défaillances» de la compagnie nationale, elles seront prises en charge, selon le ministre. «es défaillances ne sont pas propres à Air Algérie. Toutes les compagnies aériennes de par le monde en connaissent. Mais nous allons y mettre de l ordre», assure-t-il, en signalant qu Air Algérie ne sera pas la seule à bénéficier d une modernisation aux normes internationales, mais toutes les entreprises de transport maritime, ferroviaire et routier. Evoquant les projets d investissement dans le secteur, Boudjemaâ Talaï a indiqué que ce volet est pris en charge. Reste les prestations de services qui nécessitent une formation qualifiée du personnel. «En termes d investissement dans les transports, nous sommes classés pratiquement premiers au monde. Quant aux prestations de services, nos personnels sont mal formés. Nous sommes en train justement d ouvrir des écoles spécialisées pour remédier à la situation», indique-t-il, en soulignant la nécessité d élever le niveau des différents métiers, dont les cheminots et les hôtesses de l air. «Chacun doit effectuer le travail pour lequel il est payé. C est ainsi que nous pourrons élever la qualité des prestations», dit-il. n F. B. ABDEMAEK BOUDIAF, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière «es soins sont et resteront gratuits» e ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a assuré, hier, à l APN, que les soins en Algérie sont et resteront gratuits. «C est un acquis et il le restera. a nouvelle loi relative à la santé dans son article 12 préserve cet acquis», affirme-t-il. e ministre a fait savoir, par ailleurs, que des rencontres régionales sur la santé seront organisées dans huit wilayas avec les gestionnaires et les équipes médicales. Il a indiqué que les opérations de contrôle au niveau des institutions de la santé vont se poursuivre et les équipes seront renforcées. «Un concours sera lancé prochainement pour le recrutement de 200 agents de contrôle», souligne-t-il en annonçant de nouvelles réformes dans le secteur. Celles-ci consistent à améliorer les services des urgences, à généraliser les soins et l hospitalisation à domicile et à élaborer une cartographie de santé. Mais aussi à favoriser les jumelages entre les différentes institutions de santé et le renforcement de la formation. n F. B. TAYEB ZITOUNI, ministre des Moudjahidine «Un projet de loi relatif aux moudjahidine en cours d élaboration» e ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a indiqué, hier, au Conseil de la nation, qu un projet de loi relatif aux moudjahidine est en cours d élaboration au niveau de son département. «e projet demandera du temps avant d être soumis au gouvernement. Il ne s agit pas d appliquer une loi à court terme mais à long terme», précise-t-il. MOUNIA MESEM, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme «Bientôt une nouvelle carte pour les handicapés» a ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem, a fait part, hier, au Conseil de la nation, du lancement d une nouvelle carte pour les handicapés, prise en charge par une commission mixte composée de représentants de son département, de ceux de la Santé et de l Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale. Elle a annoncé par la même occasion la tenue, cette année, d une rencontre avec le mouvement associatif et la société civile pour élaborer une feuille de route et un plan de travail dans le secteur de la solidarité. «Il est important que les plans d action du mouvement associatif soient en harmonie avec ceux du ministère. Il faut savoir aussi que nous allons soutenir les associations qui activent et qui ont des plans d action et nous allons arrêter de financer celles qui n activent pas. Il s agit de l argent public et son utilisation doit être bénéfique pour la société civile», souligne-t-elle. ABDERRAHMANE BENKHEFA, ministre des Finances «es budgets publics de 2015 à 2019 se présentent en courbe ascendante» e ministre des Finances, Abderrahmane Benkhelfa, a indiqué, hier, au Conseil de la nation, que les investissements publics du programme quinquennal se présentent en courbe ascendante alors que l économie mondiale est en récession. «Nous avons adopté des actions économiques pour rationaliser les budgets publics mais cela ne signifie pas leur réduction», rappelle-t-il en annonçant, la tenue, du 10 au 17 septembre, de rencontres de wilaya sur l application, dans les plus brefs délais, des dispositions de la loi de finances complémentaire pour Il s agit des mesures relatives à la promotion de l investissement, la canalisation des fonds informels et les circuits bancaires. n F. B. AMAR GHOU, ministre de l Aménagement du territoire, du Tourisme et de l Artisanat «Des assises nationales sur l aménagement du territoire avant la fin 2015» e ministre de l Aménagement du territoire, du Tourisme et de l Artisanat, Amar Ghoul, a annoncé, hier, à l APN, la tenue des assises nationales sur l aménagement du territoire, sous le parrainage du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Evoquant le tourisme, le ministre a fait part de la nécessité de passer d une culture purement administrative des investissements à une culture économique. Pour ce qui est des perspectives dans ce secteur, Ghoul est revenu sur les efforts consentis pour développer le tourisme intérieur, le tourisme pour la communauté algérienne installée à l étranger et le tourisme extérieur. «Pour le tourisme extérieur, nous devons nous montrer compétitifs par rapport à nos voisins. Nous avons un atout, qui est le Sahara. Et c est par le Sahara que nous comptons attirer les touristes étrangers», dit-t-il en annonçant des projets touristiques d envergure dans le sud du pays à partir de la fin de l année en cours. n F. B.

6 6 AGÉRIE ACTUAITÉS HADJ 2015 es premiers contingents commencent à rejoindre a Mecque es premiers groupes de hadjis algériens devront arriver au plus tard dans la soirée d hier à a Mecque, en provenance de Médine, a indiqué le chef du centre de la Mission nationale Hadj et Omra de Médine, Saïb Mohand Ouidir. Saïb, qui présidait à Médine une réunion de coordination et d évaluation de l organisation du séjour des pèlerins algériens dans les lieux TRANSPORT AÉRIEN Renforcem ent des liaisons entre Jijel et Alger es dessertes aériennes entre Jijel et Alger seront renforcées, à partir d aujourd hui, par un vol supplémentaire, a-t-on appris, hier, auprès des services de la wilaya. Ce vol supplémentaire quotidien effectué au moyen d un appareil de transport régional de type ATR 72, s ajoutera aux dessertes opérationnelles depuis la réouverture de l aéroport dont la piste principale a fait l objet de travaux de réhabilitation, a-t-on ajouté de même source. Une forte demande est enregistrée sur les transports aériens entre Jijel et Alger, notamment en période estivale avec un important coefficient de remplissage, a-t-on indiqué de même source. aéroport Ferhat-Abbas, fermé durant 8 mois au trafic en raison de travaux de réhabilitation du tarmac, avait assuré, au cours de l année 2014, un total de 153 vols entre Alger et Jijel, soit passagers, contre 363 vols et passagers en 2013, selon un rapport de la direction de wilaya des transports. ors de sa récente visite de travail, le ministre des Transports, Boudjemaâ Talai avait été sollicité pour renforcer les liaisons entre les deux villes (Jijel et Alger), rappelle-t-on. Pour rappel, une desserte aérienne est assurée entre Jijel et Marseille à raison de deux vols par semaine, depuis octobre saints de l islam, a précisé que trois contingents de hadjis sont arrivés, hier à minuit à a Mecque, soulignant que l organisation de l acheminement de quelque hadjis arrivés à Médine à bord de 15 vols, vers ces lieux saints se déroule dans de bonnes conditions. e chef du centre affirme, qu au septième jour de la saison du hadj 2015, aucun incident majeur n a été relevé, après un tour de table qui a réuni les différents membres de la mission qui regroupe tous les secteurs concernés par cette opération. Aucun décès n a été signalé à cette occasion par le représentant de la santé, Bellatreche Mohamed Zineddine qui a cependant signalé deux cas d hospitalisation dont une femme souffrant d une fracture à la jambe et qui devra être rapatriée aujourd hui pour subir une intervention chirurgicale en Algérie. En termes de prestations, le chargé de la restauration a tenu à rassurer sur la qualité des quelque repas servis aux hadjis jusqu à hier, à l exception de quelques lacunes relevées que le prestataire saoudien s est engagé à régler promptement. Tour à tour, les membres de la mission ont néanmoins soulevé des problèmes organisationnels liés notamment à l adhésion tardive au système massar-électronique, exigé par les autorités saoudiennes, qui n a pas manqué de faire boule de neige sur les programmes d acheminement des hadjis vers les lieux saints, faute d obtention à temps de visa. e chargé de la programmation à Médine a néanmoins rassuré que le règlement de ces lacunes est en cours, via notamment la mise en place de «package de prestations». Un total de Algériens, comme l année précédente, accompliront le rite du hadj cette année, encadrés conjointement par l Office national du Hadj et de la Omra et 45 agences touristiques dont deux publiques à savoir l Office national du tourisme et le Touring club d Algérie. e Touring Voyages Algérie prendra en charge cette année quelque pèlerins. e premier groupe de hadjis a quitté Alger pour les lieux saints le 26 août et l opération se poursuivra jusqu à octobre. e retour du premier groupe de hadjis est prévu le 27 septembre prochain et celui du dernier groupe le 18 octobre. a mission nationale devant accompagner les hadjis algériens pour cette saison est forte de 820 membres, dont 200 agents de la Protection civile. Ph : Slimene SA. DÉVEOPPEMENT TOURISTIQUE Djelfa exhibe ses potentialités «A WIAYA DE DJEFA, vu la diversité de son relief et ses ressources naturelles peut constituer un pôle d excellence pour le tourisme vu la diversité de son relief», a souligné Amar ghoul. De notre envoyée spéciale : Rabea Ferguène ors de sa visite mardi dernier dans la wilaya de Djelfa, le ministre de l Aménagement du territoire, du Tourisme et de l Artisanat, Amar Ghoul, a annoncé que des assises nationale sur l aménagement du territoire se tiendront en octobre prochain dans l objectif de redynamiser l économie hors hydrocarbure. «Ces assises, a-t-il rappelé, permettront de régler définitivement la boussole de l économie nationale et celle du foncier, de l investissement ainsi que du découpage administratif». Ce sont, a-t-il rappelé, les orientations économiques qui dicteront la pertinence de l investissement. e développement des ressources hors hydrocarbures ne peut être possible que grâce à l agriculture, l industrie, le commerce, les services, le transport, le tourisme et son corollaire l artisanat. Dans ce sillage, lors de la dernière réunion gouvernement-walis, des décisions fermes ont été prises pour booster les potentialités que recèlent les wilayas. Ainsi, la première étape a été, mardi dernier, Djelfa et notamment la commune de Charef. Cette dernière peut constituer un pôle d excellence en matière de tourisme thermal. Pour mettre en valeur cette richesse, Amar Ghoul, accompagné du wali de Djelfa, Abdelkader Djelaoui, ainsi que des autorités locales, a donné le coup d envoi de plusieurs projets de développement. Pour le ministre, Djelfa, de par sa position géographique, peut créer des richesses, pas uniquement pour la commune, mais également pour les régions environnantes. D ailleurs, l Agence nationale d aménagement du territoire a donné à la délégation ministérielle, lors d un exposé succinct, toutes les orientations pour promouvoir une politique hors hydrocarbures. Il s agit entre autres, de développer le potentiel animalier et de labelliser la production ovine, tout en soutenant le tissu agroalimentaire, industriel ainsi que la sauvegarde des gravures rupestres. Il s agit également de faire de l artisanat un secteur important dans le processus de développement du tourisme, de l écotourisme, du tourisme de santé, culturel. Pour Ghoul, Djelfa est un carrefour entre le Nord, le Sud, l Est et l Ouest. Cette position lui permet de jouer pleinement son rôle attractif. «Elle peut constituer un pôle d excellence pour le tourisme vu la diversité de son relief», a-t-il souligné. Pour capitaliser ce «trésor unique», une décision a été prise, dans un premier temps, pour la création de zones d extension touristique (ZET) autour des sources thermales. a commune de Charef est, à juste titre, concernée. Sur une superficie de m2 et autour du noyau (eaux thermales), le wali de Djelfa a annoncé la réalisation de 48 studios, une station thermale, l aménagement des différentes entrées au complexe, des circuits équestres, des aires de TOURISTES S Y SONT RENDUS CET ÉTÉ Photo : Horizons repos, de espace cyclables, une auberge de jeunes, des parkings, des centres commerciaux... Pour le ministre, il s agit de faire en sorte que toutes les familles, quels que soient leurs revenus, puissent profiter de ce confort et de villégiature. D autres ZET sont à développer, en l occurrence celles d El-Mesrane et Senelba, avec la valorisation de forêts récréatives pour développer l écotourisme. Par ailleurs, la délégation ministérielle a inauguré l auberge de jeunes ainsi que le centre de repos des moudjahidine, dans la commune Charef. Ce joyau, équipé de matériel ultramoderne, sera opérationnel dans deux mois. e ministre a, en outre, procédé à la pose de la première pierre d un hôtel quatre étoiles, un projet privé, à Djelfa ville. Sur une superficie de m2, il compte 85 chambres, une salle des fêtes, des résidences touristiques, deux piscines, un centre de remise en forme et un parking souterrain. Après avoir inauguré le centre d orientation du tourisme et inauguré le siège de la direction du tourisme et de l artisanat, la délégation ministérielle a eu droit aux tirs de baroud et à la danse naïlie qui a ravi l assistance. n R. F. a Tunisie peut compter sur les Algériens lors que la Tunisie peinait à attirer les touristes cet été, Aà cause des derniers attentats sanglants dans la station balnéaire de Sousse ayant fait 38 victimes étrangères, les Algériens s y sont rendus en masse. Après une importante mobilisation sur les réseaux sociaux, Facebook en particulier, où un appel a été lancé juste après le drame et ce, au nom de la solidarité avec les voisins tunisiens. Selon l Office national du tourisme tunisien (ONTT), entrées d Algériens vers la Tunisie ont été enregistrées de janvier au 20 août 2015 (16% de plus par rapport à la même période de 2014). C est dire que la clientèle algérienne a été au rendez-vous estival. a Tunisie est pour les Algériens un pays très compétitif en termes de tarifs. es derniers événements ayant frappé la Tunisie ont fait que le coût de la prise en charge hôtelière a été revue à la baisse par rapport aux années précédentes. D où le flux, très particulier, enregistré particulièrement par voie terrestre. es formules proposées et les réductions ont fait de la Tunisie, en cette époque de l année, la première destination touristique des Algériens. Pour rappel, chaque année, des millions de touristes nationaux passent la frontière Est pour des vacances chez le voisin. a Tunisie reste ainsi la destination la plus demandée selon les différentes agences de voyage implantées à Alger. e gérant de l agence Voyage Plus sise à à la place Maurice-Audin a signalé que les Algériens n ont pas hésité à profiter des remises sur les tarifs à destination de la Tunisie. «Certaines prises en charge n ont coûté que DA les 5 jours», dira-t-il. «Ils sont venus réserver pour des formules de séjour proposées par notre agence, notamment sur les sites spécialisés et les réseaux sociaux», a-t-il souligné. Pour le responsable de Mili Voyage à Alger, la plupart des Algériens préfèrent la Tunisie en raison de la distance, la culture et les prix «abordables». «a demande a été très importante en cette saison estivale 2015», a-t-il précisé. C est dire que les derniers événements qui ont secoué la Tunisie n ont pas eu un impact sur les réservations. des Algériens. es Tunisiens peuvent donc compter sur la solidarité des touristes algériens. n Rym Harhoura

7 SOCIÉTÉ 7 ASSOCIATION HAÏ BOUHADA ABDEKADER, AHMEUR E AÏN UN ENGAGEMENT SANS FAIE AU SERVICE DE A CITÉ ASSOCIATION HAÏ BOUHADA ABDEKADER lance non seulement des initiatives dans le cadre des conditions de vie du quartier, mais elle est aussi une courroie de transmission entre les villageois et les autorités locales. Situé au sud ouest et à un km de la ville de son chef-lieu, Hai Bouhada Abdelkader est habité par une population avoisinant les âmes, soit presque 220 familles. A l instar d autres douars de la wilaya, Haï Bouhada Abdelkader a bénéficié depuis le début des années 2000 d une série de projets pour améliorer le cadre de vie des citoyens qui y vivent. Cela dit, ces acquis sont aussi le fruit de l engagement de la population du village dans cette dynamique soustendant la relance du développement local qui s appuie nécessairement sur la réalisation d équipements et d infrastructures de base, à même de fixer les familles sur place. Car, il faut savoir que cette localité a durement souffert durant la décennie noire. Pour être un élément déterminant dans l équation du développement local, ses habitants ont fondé dès 2003 une association qui porte le même nom que leur quartier. A travers cet espace représentatif, les fondateurs de l association voulaient non seulement lancer des initiatives dans le cadre d amélioration des conditions de vie dans leur quartier, mais aussi devenir la courroie de transmission entre les villageois et les autorités locales. Deux objectifs qui, pour les atteindre, nécessitent au demeurant certaines conditions. Entre autres la volonté d agir et la crédibilité. Deux qualités interdépendantes. «J ai été désigné à la tête de l association depuis C est mon deuxième mandat en tant que président. Notre structure est composée de 19 membres répartis en trois commissions, à savoir l aménagement et urbanisme, l environnement et enfin la jeunesse et sports», nous apprend Kamel ahiani, le président de l association Haï Bouhada Abdelkader. Selon lui, l association, à travers ses actions, a su comment s imposer comme un acteur incontournable et crédible. «Nous essayons toujours de mener des actions concrètes, loin de toute démagogie et des coups d éclat sans lendemain. C est pour ça que notre association est crédible aux yeux de nos concitoyens et de l administration. intérêt général et le bien-être des habitants de notre quartier ont été et seront toujours les principaux objectifs de l association», souligne-t-il. Haï Bouhada Abdelkader est en pleine transformation. Grâce au renouvellement des conduites d AEP et d assainissement, de l installation d éclairage public et l aménagement d un stade, les conditions de vie dans le quartier en question se sont nettement améliorées. «Je ne vous dirais pas que c est grâce à la mobilisation exclusive de l association que ces projets vitaux aient pu voir le jour, mais force est de reconnaître que notre engagement et notre travail inlassable en ce sens ont contribué à donner corps à ses projets dans notre quartier», estime Kamel ahiani. Selon lui, d autres projets seront prochainement réalisés. «Outre les travaux du bitumage de la piste reliant notre quartier à la RN42 qui vont débuter prochainement, on va bénéficier incessamment d une installation d accès à Internet. Chose qui n existe pas encore chez nous», annonce-t-il. Dans le volet environnement, les ordures ménagères du quartier sont depuis quelques années collectées grâce à l affectation d un tracteur par l APC. «En coordination avec l APC, nous avons intégré dans le circuit des engins collecteurs d ordures notre quartier. Nous n avons plus recours aux anciennes méthodes qui consistent à brûler les déchets in situ. Aussi, nous avons disposé des bacs à poubelles dans le périmètre du quartier, afin de faciliter la collecte. Ces deux petites opérations ont eu des conséquences très positives sur l environnement local», remarque-t-il. Dans le volet sport et depuis l aménagement du stade cinq tournois de football s y sont déroulés, dont certains ont réuni 26 équipes de quartiers de trois communes de la daïra d Ahmeur El Aïn. «Notre souhait est que les autorités inscrivent une opération de réalisation d une école primaire dans notre quartier, car actuellement 93 élèves du quartier poursuivent leurs études dans d autres primaires», souhaite-t-il. n Amirouche ebbal À INITIATIVE DE ASSOCIATION ASSIREM GOURAYA DE BEJAIA Fête des paysans de Tansaout association Assirem Gouraya de Bejaia a organisé dernièrement une fête des paysans de Tansaout, commune de Bouhamza, daïra de Seddouk, wilaya de Bejaia. A travers cette démarche, cette même association a voulu donner la parole aux paysans. Ainsi, un programme riche est tracé : l organisation des expositions sur les produits du terroir et l artisanat traditionnel, conférence-débat au profit des paysans sur le thème «Tansaout, zone à développer», activités sportives et de loisirs : randonnée, pêche, kayak, voile, VTT, concours de dessin pour enfants sur le thème «Agriculture de montagne et pêche», concours culinaire de la femme rurale de la région de Bouhamza, concours de pêche à la ligne, visite des vergers locaux, l empoissonnement du barrage de TichyHaf, l organisation d un bivouac. Ces activités ambitionnent de sauvegarder cet héritage pastoral et le savoir-faire de nos agriculteurs. Cette initiative vise aussi de développer l agritourisme et mettre en valeur les métiers liés au monde rural ainsi que le développement des loisirs et des sports de montagne, sensibiliser et impliquer les autorités aux problèmes liés à la paysannerie. Notons que le village Tansaout, dont la population est estimée à habitants, possède des potentialités considérables dans les domaines de l agriculture, de l élevage ovin, notamment. e miel est aussi à l honneur dans les activités des habitants. e village est connu également pour sa participation à la libération du pays du joug colonial. n R. N. Photo :Horizons. U MOUTON DE AÏD À CONSTANTINE 20 points de vente organisés pour contrecarrer les spéculateurs TINDOUF Un plan d urgence pour le nettoiement des quartiers n plan d urgence visant le nettoiement des quartiers de la wilaya de Tindouf a été lancé en début de cette semaine, avec la contribution de différents secteurs d activités dans la wilaya. Ce plan d urgence, supervisé par le secrétariat général de la wilaya, consiste en l organisation, à travers les différents quartiers et cités, ainsi que les cimetières, d une large campagne de nettoiement et de collecte des déchets ménagers, détritus, décombres et de vieilles carcasses de voitures abandonnées, ainsi que l élimination des points noirs altérant le tissu urbain dans cette wilaya, a précisé le chargé de la cellule de communication à la wilaya. Favorablement accueillie par les citoyens, cette campagne, qui a connu une forte participation de la femme, a ciblé jusqu ici les cités d En- Nasr et El-Hikma, et devra toucher l ensemble des cités et quartiers des communes d Oum-aâssel et de Tindouf. D importants moyens, notamment des engins et des camions, ont été mobilisés par les différents partenaires pour mener à bien cette opération. opération, qui porte aussi sur des actions de désensablement à travers les localités de Hassi Mounir et Ghar Djebilet, prévoit, en outre, le nettoiement des ceintures vertes ainsi que la réhabilitation et l aménagement des espaces verts, à la satisfaction des citoyens et des familles en quête de pareils espaces de détente et repos. a commission mise en place à cet effet devra, par ailleurs, établir un état des lieux concernant l éclairage public à travers les cités et quartiers, afin de procéder, en coordination avec les services de l entreprise de distribution de l électricité et du gaz, Sonelgaz, aux interventions éventuelles. Selon la même source, cette campagne, qui s étalera jusqu à la fin du mois de septembre en cours, est menée avec la participation du mouvement associatif, ainsi que des services de la protection civile, des travaux publics, de l habitat et de l urbanisme, des forêts, ainsi que de l office de promotion et de la gestion immobilières et de l inspection de l environnement. ne vingtaine de points de vente directe d ovins seront dispo- à travers les douze communes de la wilaya de Unibles Constantine en prévision de l Aïd El Adha, a indiqué, hier, le directeur des services agricoles (DSA), Yacine Ghediri. Ce responsable a précisé à l APS que l ouverture de ces points destinés à renforcer les marchés hebdomadaires permettra de «contrecarrer les spéculateurs et autres intermédiaires qui profitent souvent de telles occasions pour s enrichir au détriment aussi bien de l éleveur que du consommateur». e DSA a rappelé dans ce cadre les directives du ministère de tutelle quant à la nécessité de préserver le pouvoir d achat des citoyens en leur proposant, dans un cadre réglementé, un produit de qualité réunissant toutes les conditions d hygiène et de santé. Des vétérinaires en nombre suffisant relevant de la DSA ont été mobilisés pour contrôler de très près les animaux à immoler, a encore ajouté le même responsable, soulignant «l importance, pour le consommateur, d éviter d acquérir le mouton de l Aïd auprès des vendeurs clandestins proposant au bord de routes des bêtes non contrôlées». TIZI OUZOU Près de 7 millions d estivants sur les plages de Tigzirt et Azzefoun n flux de près de sept millions d estivants a Uété enregistré, entre juillet et août derniers, au niveau des huit plages relevant des communes côtières de Tighzirt et d Azzefoun, dans la wilaya de Tizi Ouzou, selon un bilan rendu public par les offices du tourisme. Ce nombre de vacanciers sur les plages est en hausse comparativement à la saison estivale 2014, où la fréquentation de ces lieux de villégiature a été estimée à six millions d estivants, est-il précisé de même source. Selon le directeur du tourisme et de l artisanat de la wilaya, Rachid Guedouchi, cette hausse du nombre d estivants, issus de l intérieur et du dehors de la wilaya, s explique par une amélioration sensible des conditions de séjour, d accueil et de sécurité au niveau de ces plages. Une enveloppe de près de 22 milliards de dinars, dont cinq mobilisés sur le budget des collectivités locales, a été affectée pour leur aménagement et équipement, bien avant l ouverture de la saison estivale 2015, a-t-il souligné. D autre part, les services de la Protection civile de la wilaya ont effectué, à la même période, 418 interventions, et ont déploré trois morts par noyade, dont une au niveau d une plage non surveillée, selon la même source, qui signale que la saison estivale 2015 s étendra jusqu au 30 septembre prochain.

8 t t t t RÉGIONS 9 1 Adrar - 2 Chlef - 3 aghouat - 4 Oum El-Bouaghi - 5 Batna - 6 Béjaïa - 7 Biskra - 8 Béchar - 9 Blida - 10 Bouira - 11 Tamanrasset - 12 Tébessa - 13 Tlemcen - 14 Tiaret - 15 Tizi-Ouzou - 16 Alger - 17 Djelfa - 18 Jijel - 19 Sétif - 20 Saïda - 21 Skikda - 22 Sidi Bel-Abbès - 23 Annaba - 24 Guelma - 25 Constantine - 26 Médéa - 27 Mostaganem - 28 M sila - 29 Mascara - 30 Ouargla - 31 Oran - 32 El-Bayadh - 33 Illizi - 34 B. B. Arréridj - 35 Boumerdès -36 El-Tarf 37 Tindouf - 38 Tissemsilt - 39 El-Oued - 40 Khenchela - 41 Souk-Ahras - 42 Tipasa - 43 Mila - 44 Aïn Defla - 45 Naâma - 46 Aïn-Témouchent- 47 Ghardaïa - 48 Relizane. IGNE DE TRANSPORT MARITIME AGER-AÏN BENIAN E PROGRAMME D EXPOITATION D AUTOMNE DE A IGNE DE TRANSPORT URBAIN MARITIME D AGER, reliant la Pêcherie au port d El Djamila (Aïn Benian), a débuté mardi dernier, avec la mobilisation d un seul bateau au lieu de deux, a-t-on constaté. UNE NOUVEE GRIE D EXPOITATION PROGRAMMÉE Depuis le 1er septembre, le bateau Ishiamar assure 7 navettes quotidiennes entre la Pêcherie et El Djamila de dimanche à jeudi, avec un programme spécial pour les samedis et le repos pour les vendredis, selon la grille affichée à l intention des usagers dans le quai de la Pêcherie. A l occasion de la saison estivale 2015, l Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV) qui exploite cette ligne depuis son inauguration en juin 2014, a mobilisé deux bateaux (Ishiamar et Ishiamar III) pour assurer 15 navettes quotidiennes. Ishiamar III, qui faisait 8 navettes chaque jour pendant les grandes vacances d été, ne figure pas dans le programme d exploitation automnal de la ligne de transport urbain maritime d Alger, a-t-on relevé. a mise hors service de ce bateau affrété par l ENTMV pour les besoins de la saison estivale, a ainsi réduit les capacités de transport à un seul navire comme elle a considérablement allongé la durée d attente à quai. Mardi dernier, des MICRO-ENTREPRISE dizaines de voyageurs, notamment des familles, qui se sont présentés au guichet du quai de la Pêcherie à 10h30, ont été priés de patienter jusqu à 13h30, soit trois longues heures d attente. Pris au dépourvu, plusieurs voyageurs ont exprimé leur mécontentement contre ce changement «inattendu» dans le programme d exploitation de la ligne maritime. année passée, le programme estival a été maintenu jusqu à la veille de la rentrée scolaire du 7 septembre. «Ce n est pas possible de changer tout le temps de programme, sans même nous avertir. Je suis venu prendre le bateau pour Aïn Benian et là j apprends que je dois attendre trois heures pour pouvoir partir», a déploré un habitué de la ligne maritime. «Nous avons beaucoup apprécié la mise en service de deux bateaux qui a permis de réduire la durée d attente à une demi-heure. Finalement, ce n est que pour la saison estivale. Où sont donc les 5 bateaux promis par le ministère des Transports depuis une année?», s est interrogé un autre usager. Annoncé à l inauguration de la ligne par l ancien ministre des Transports, Amar Prochaine escale à Oran de la caravane nationale Ph: Slimene S. A. GUEMA 1,5 million de quintaux de tomate industrielle livrés es unités de transformation de la tomate industrielle de la wilaya de Guelma ont reçu depuis le lancement de la campagne , 1,5 million de quintaux, soit une hausse de 50% par rapport à la même période de l année dernière, a-t-on appris hier, auprès de la direction des services agricoles (DSA). Ces quantités avoisinent sensiblement les chiffres enregistrés durant les cinq dernières campagnes, précise la même source, précisant que les livraisons aux industriels durant la campagne précédente ont totalisé Ghoul, le projet d acquisition par l ENTMV de «4 ou 5 bateaux» pour le besoin de renforcer les moyens de transport sur cette desserte, n a pas encore abouti. appel d offres lancé à ce sujet par l exploitant a été déclaré infructueux et les procédures sont en cours pour relancer l opération, selon l actuel ministre des Transports, Boudjemaâ Talai. Selon la nouvelle grille d exploitation, de dimanche à jeudi, Ishiamar effectuera son premier départ de la journée à El Djamila à 7h et à 8h15 à partir de la Pêcherie, tandis que le dernier est prévu à 16h45 à la pêcherie et à 17h30 à El Djamila. Pour le samedi, l exploitant a programmé un premier départ à 8h30 à la pêcherie et à 9h45 à Aïn Benian et un dernier à 17h15 au port d Alger et à 18h30 à El Djamila, d après la même source. Si le programme d exploitation estival de cette ligne maritime était destiné aux familles qui profitaient de leurs vacances pour découvrir la façade maritime d Alger à 50 DA la traversée par personne, la grille d automne est plutôt destinée à répondre à la demande des travailleurs en matière de transport. a caravane nationale de la micro-entreprise visant à encourager les jeunes promoteurs à lancer leurs projets et accompagner le déploiement du réseau d'algérie Télécom (AT), fera une escale à Oran, jeudi et vendredi, a-t-on appris auprès de la Direction Opérationnelle des Télécommunications d'oran. Initiée par Algérie Télécom (AT) et l'agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (Ansej) en partenariat avec l Association Nationale des Jeunes Bénéficiaires de Crédit et Jeunes Investisseurs, le coup d envoi de cette caravane a été donné le 5 août dernier à Skikda. a caravane qui sillonnera toutes les villes du pays en trois mois, se veut «un trait d union entre AT, l Ansej et les jeunes investisseurs désireux de créer leur entreprise dans le domaine des TIC et bénéficier des projets d Algérie Télécom», a-t-on expliqué. Avec un plan d'investissement de 45 milliards de DA en 2015, AT a besoin d'entreprises sous-traitantes pour la modernisation de son réseau et le déploiement de câbles en fibre optique à travers un très vaste territoire, a-t-on soutenu, ajoutant que pour les jeunes promoteurs, «AT assure une formation au personnel et une convention annuelle qui garantit des revenus stables à la micro-entreprise». Un accord signé en 2011 entre AT et l Ansej, pour aider à la création de microsentreprises spécialisées dans les métiers en relation avec le secteur des télécoms. Selon la même source, cette convention répond aux besoins d AT en entreprises soustraitantes afin de prendre en charge l ambitieux programme de modernisation et d extension de son réseau à travers le territoire national. Depuis la signature de la convention en 2011, pas moins de 300 micro-entreprises ont été créées et 504 personnes formées aux métiers des TIC, a-t-on noté. quintaux. es quantités transformées dans les unités des communes de Bouati Mahmoud, d El Fedjoudj, de Boumahra Ahmed et de Belkheir depuis le lancement de la campagne en juillet dernier, 1,440 million de quintaux, dépassent déjà le chiffre enregistré au terme de la campagne e rendement moyen pour cette campagne, qui touche hectares sur les hectares réservés cette année à cette culture, est évalué entre 650 et quintaux par hectare, ajoute la même source. Photo: Fouad S. BOUMERDÈS Près de q de céréales récoltés ne production de près de q de Ucéréales a été réalisée, à ce jour à Boumerdès, alors que la campagne moissonbattage tire à sa fin, a-t-on appris, hier, du directeur par intérim des services agricoles de la wilaya (DSA). Cette moisson, jugée «abondante» par ce responsable, est en hausse de 10% comparativement à la campagne 2014, théâtre d une production de q de céréales, a indiqué, à l APS, Rachid Messaoudi, signalant, également, une hausse du rendement à l hectare, estimée à 25 q cette année, contre 19 q/ha, l année dernière. «a moisson de cette année aurait pu être plus conséquente, si les incendies n avaient pas détruit une surface céréalière de près de 170 ha, outre les problèmes des précipitations pluviales», a relevé ce responsable. Cette production céréalière, réalisée sur une surface ciblée de ha, se repartit à raison de q de blé dur, q de blé tendre, q d orge, et q d avoine. A l origine de cette amélioration de la production céréalière à Boumerdès, M.Messaoudi a cité les conditions climatiques favorables, conjuguées à la disponibilité des engrais et leur bon usage, au même titre que les moissonneuses batteuses, en nombre suffisant (25 unités). encouragement des producteurs céréaliers par le crédit «R fig», et la garantie de l acquisition de la récolte par l Etat, à des prix incitatifs, ont été, aussi, cités parmi les autres facteurs ayant contribué à la bonification de la production céréalière. Un volume de près de q de cette récolte a été collecté, à ce jour, au niveau de la Coopérative de céréales et légumes secs (CCS) de Draâ Ben Khedda et de ses annexes de Baghlia et Thénia, a signalé la même source. OUM E BOUAGHI Une production de q de fruits attendue Une production de plus de quintaux de différents fruits, est attendue dans la wilaya d Oum El Bouaghi au titre de la campagne agricole en cours, a appris l APS, hier, du directeur des services agricoles (DSA), Brahim Gridi. a production de pommes, fruit le plus cultivé dans cette wilaya (188 hectares), a déjà atteint les quintaux, soit plus de quintaux de plus par rapport à la saison précédente, suivie de la production d abricots (3.165 quintaux) et de poires (1.330 quintaux), a précisé le même responsable. a wilaya d'oum El Bouaghi, dont la vocation est essentiellement céréalière, s'est tournée depuis quelques années vers l'arboriculture fruitière, qui a connu un «réel développement» d'une année à une autre, a-t-il affirmé, ajoutant que la production de grenades devrait atteindre les 194 quintaux. intérêt porté par les agriculteurs à la culture de raisin de table a également favorisé une hausse relative de la production de ce fruit qui sera de l ordre de 74,5 quintaux, même si le raisin n est cultivé que sur une superficie de 2,5 hectares, a-t-on souligné de même source. 9 ha de pin d Alep détruits cet été par le feu Au moins 8,60 ha de pin d Alep ont été ravagés par des incendies depuis le début du mois de juin dernier dans la wilaya d Oum El Bouaghi, a indiqué, hier, à l APS le conservateur des forêts, Athmane Reghioua. Ces feux, dont il a été établi qu ils sont dus au «facteur humain», se sont déclarés dans les forêts de Djebel Boutekhma, près de la commune de Meskiana, de Djebel Garn Hmar, non loin de la localité d El Djazia, d Oum Kechrid (Aïn Fakroun) et de Sigus, a-t-il précisé. es initiatives de sensibilisation et les actions de prévention, qui ont notamment porté sur le désherbage au bas des lignes électriques de haute tension et en bordure des routes traversant des massifs forestiers, ont toutefois permis une diminution des feux de forêt, selon la même source. a wilaya d Oum El-Bouaghi dispose d un patrimoine forestier estimé à ha. es principaux peuplements sont constitués de pin d Alep et de maquis, a-ton ajouté.

9 10 MONDE MAI : Deux soldats maliens périssent dans une attaque terroriste Deux soldats maliens ont été tués et un autre a été blessé, mardi dernier, dans l'attaque terroriste d'un poste militaire à Tombouctou, dans le nord du Mali, a annoncé le gouvernement malien, faisant également état d'un militaire porté disparu. e gouvernement «condamne cette grave violation du cessez-le-feu et invite toutes les parties signataires de l'accord de paix au respect de leurs engagements vis-à-vis de la communauté internationale». 'accord pour la paix dans le nord du Mali a été signé le 15 mai par le gouvernement malien et les groupes armés qui le soutiennent, puis le 20 juin par la rébellion, à la suite d'une médiation internationale conduite par l'algérie. NIGERIA : 'armée annonce la reprise d'une ville-clé aux insurgés de Boko Haram 'armée nigériane a annoncé, mardi dernier, avoir repris aux insurgés de Boko Haram la ville de Gamboru Ngala, frontalière du Cameroun. «'armée nigériane a repris le nœud économique et stratégique de Gamboru Ngala au groupe terroriste Boko Haram», a affirmé, dans un communiqué, le porte-parole de l'armée, le colonel Sani Kukasheka Usman. Début février, des troupes tchadiennes passées par le Cameroun avaient chassé Boko Haram de la ville-frontière. Mais peu après, les éléments du groupe terroriste étaient revenus et s'étaient de nouveau emparés de Gamboru Ngala qu'ils tenaient depuis. SOMAIE : Au moins 50 soldats de l'ua auraient été tués dans l'attaque de la base de Jalane Au moins 50 soldats ougandais de la Force de l'union africaine (Amisom) auraient été tués lors de l'attaque, mardi dernier, de leur base de Jalane (sud de la Somalie) menée par les islamistes shebab, indique la note rédigée à l'intention de diplomates. e document précise qu'au total une centaine de soldats «manquent à l'appel». 'Amisom, dont les hommes épaulent les forces progouvernementales somaliennes, a chassé les shebab de Mogadiscio en 2011 et, depuis, de l'ensemble des localités d'importance qu'ils contrôlaient dans le sud et le centre somalien INDE : Des millions de travailleurs en grève contre les réformes de Modi Des millions de travailleurs se sont mis en grève, hier, pour 24 heures, pour protester contre les réformes économiques du gouvernement de Narendra Modi, qu'ils jugent néfastes pour l'emploi. es syndicats demandaient au gouvernement, notamment, de renoncer à ses projets de vente de participations dans des sociétés publiques pour renflouer les caisses et de fermer les usines hors d'âge. Ils demandent, également, des augmentations de salaires. Quelque 150 millions de personnes dans le secteur bancaire, manufacturier, dans la construction et le secteur minier devaient se mettre en grève, selon les syndicats. e mouvement affecte aussi les transports. En bref...en bref...en bref...en bref...en bref...en bref...en bref... Des milliers de migrants, des réfugiés syriens surtout, ont été acheminés, hier, par les autorités grecques au Pirée, prêts à poursuivre leur odyssée vers le nord de l'union européenne. En Allemagne, plusieurs centaines de migrants sont arrivés le même jour, la plupart entassés dans des trains à destination de Munich (sud), après l'afflux record observé la veille. 'Italie a, pour sa part, annoncé avoir secouru 221 migrants massés dans deux bateaux gonflables au large des côtes libyennes. Plus au nord, la Belgique a enregistré un flux sans précédent d'arrivées et un campement s'est improvisé près du principal centre d'enregistrement des réfugiés à Bruxelles. En Suède, l'agence des migrations a indiqué, mardi dernier, que le nombre de demandes d'asile dans le pays avait approché, la semaine dernière, son record historique. Très critiquée par ses partenaires européens, la Hongrie est le pays qui souffre le plus des flux migratoires. A Budapest, les autorités ont fait évacuer la gare de Keleti après que quelque 500 migrants eurent tenté de monter, dans le chaos, à bord du dernier train qui devait partir pour Vienne. 'évacuation, encadrée par plusieurs centaines de policiers, s'est effectuée sans incident mais a provoqué une manifestation spontanée de 200 personnes devant la gare criant «Allemagne, Allemagne!», et «Nous voulons partir!». Il s agit, soutiennent plusieurs annalistes, du plus grand mouvement migratoire que le Vieux continent n a jamais connu depuis 70 CRISE MIGRATOIRE UNION EUROPÉENNE EN QUÊTE D UNE POITIQUE D ASIE COMMUNE A VAGUE MIGRATOIRE CONTINUE DE SE DÉVERSER SUR UNE EUROPE qui ne sait plus sur quel pied danser pour faire face à ce phénomène qui risque de bouleverser son équilibre. ans. Selon l'organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de personnes ont risqué leur vie depuis le début de l'année en traversant la Méditerranée, et personnes sont mortes en mer pour avoir tenté de rallier l'europe. Cet afflux de populations fuyant la guerre, les persécutions et la pauvreté au Moyen- Orient et en Afrique constitue «le plus grand défi pour l'europe pour les années à venir» a estimé, mardi dernier, le Premier ministre espagnol, Marian Rajoy à Berlin. Mais les 28 pays membres de l'union européenne restent divisés, avant une nouvelle réunion d'urgence prévue le 14 septembre. Plusieurs responsables occidentaux ont récemment critiqué les pays de l'est membres de l'ue pour leur manque d'empressement à accueillir des migrants, mais aussi les institutions européennes. «Nous devons maintenant travailler à réussir la mise en place d'une politique d'asile commune (...) et non pas nous accuser les uns les autres, nous devons changer les choses» a jugé, dans ce contexte, mardi dernier, la chancelière Angela Merkel. 'Allemagne, qui s'attend à devoir enregistrer demandes d'asile en 2015, un record européen, milite pour la mise en place de quotas d'accueil par pays, une idée rejetée par de nombreux Etats. «a priorité de l'europe reste d'empêcher les migrants de perdre la vie en tentant de rejoindre l'europe» a déclaré, de son côté, le président du Conseil européen, Donald Tusk, en visite à Zagreb, condamnant toute «réaction hostile, raciste ou xénophobe» sans se prononcer sur l'organisation concrète de l'accueil. n Amine Goutali SOUDAN DU SUD Washington brandit la menace de sanctions es Etats-Unis ont, une nouvel- fois brandi, mardi dernier, le la menace de sanctions à l'onu contre les belligérants accusés de violer le cessez-le-feu en vigueur, en théorie, depuis quelques jours. Dans un communiqué, le département d'etat a «condamné les derniers combats» dans deux provinces du Soudan du Sud, exhortant «toutes les parties à mettre fin immédiatement aux actes provocateurs et hostiles». Tout en renvoyant dos à dos les belligérants, la diplomatie américaine a menacé «quiconque agissant pour ruiner l'application de l'accord de paix» de subir les pires conséquences. «A cette fin, nous travaillerons avec nos partenaires au Conseil de sécurité pour prendre, si nécessaire, des sanctions telles qu'elles sont autorisées par la résolution 2206 du Conseil de sécurité de l'onu», a averti le département d'etat. Vendredi dernier, le Conseil avait adopté à l'unanimité de ses 15 membres une déclaration appelant à un «cessez-le-feu immédiat et permanent» au Soudan du Sud et avait brandi la menace de sanctions contre les belligérants qui violeraient l'accord de paix signé la semaine dernière à Juba. Mais, à peine conclu, le cessez-le-feu a vite été rompu. Face aux réticences de son rival, Salva Kiir, dénonçant les «dispositions néfastes» de l accord qu il a signé sous la contrainte des menaces émises par le Conseil de sécurité, le chef de la rébellion, Rieck Machar, a demandé, le lundi 31 août, à la médiation est africaine de l Igad (8 pays dont les deux Soudan) de faire respecter la trêve entrée en vigueur dimanche, à la suite, selon lui, de «graves violations» commises par l'armée du président Kiir. «a cessation des hostilités a commencé samedi minuit, mais le gouvernement l'a violée», avait déclaré dimanche dernier, Dickson Gatluak, un porte-parole de la rébellion. Des bombardements des postions rebelles sur le Nil Blanc ont été effectués par une flottille de 3 canonnières et 7 barges de transport de l armée gouvernementale sillonnant. «Depuis dimanche, les troupes doivent être stationnées sur leurs positions. e fait que le gouvernement lance un convoi sur le Nil (-Blanc) est une grave violation du cessez-le feu. C est une provocation pour nos troupes qui contrôlent ces zones et, puisque nous ne connaissons pas leurs intentions, il y a des combats», a expliqué Riek Machar. a thèse de la «légitime défense» est avancée par un porte-parole de l armée qui a réfuté par la même occasion toute velléité hostile. Dans ce flot d accusations qui «doivent être vérifiées», l Igad a réagi en assurant que toute violation du cessez-le-feu «ferait l objet d une enquête sur le terrain». A quand l espoir de paix pour ce jeune Etat qui a consommé 7 opportunités pour un cessez-le-feu durable et définitif? n R. I. Ibe Kachikwu, directeur général de la Compagnie pétrolière nationale nigériane : «Nous lançons un ensemble d actions coordonnées qui comprennent, notamment, l envoi de drones pour contrôler la circulation des pétroliers dans nos eaux territoriales.» TUNISIE es syndicats manifestent contre la corruption es dizaines de personnes Dont manifesté, mardi dernier, sous forte présence policière, devant le siège du l'union générale tunisienne du travail (UGTT), pour protester contre le projet de loi qui prévoit, au nom de la réconciliation nationale, l'amnistie de personnes poursuivies pour corruption en échange d'un remboursement et d'une pénalité financière. Présenté en conseil des ministres mi-juillet, le projet de loi dit de «réconciliation économique et financier» a été proposé par le président, Béji Caïd Essebsi, afin de «tourner la page du passé». e texte, qui doit être étudié par le Parlement à une date indéterminée, entend «stopper les poursuites et les procès et annuler les peines prononcées» contre les fonctionnaires accusés ou condamnés pour corruption mais n'ayant pas touché de pots-de-vin. Toute personne ayant «tiré un profit ou pris des pots-de-vin ou en ayant donné» devra, pour sa part, présenter un dossier à une commission qui sera instaurée en cas d'approbation du projet de loi. es poursuites seront définitivement annulées en échange du paiement «d'une somme d'argent égale à la valeur de l'argent public détourné ou du profit obtenu, à laquelle s'ajoute un taux de 5% pour chaque année depuis les faits», indique le texte.

10 MONDE 11 IBAN : es militants évacués de force du ministère de l Environnement es militants de la société civile qui avaient occupé, mardi dernier, le ministère de l'environnement pour protester contre son incapacité à régler la crise des ordures, ont été évacués de force par la police anti-émeutes, selon les organisateurs. Imad Bazzi, l'un des organisateurs de la campagne citoyenne de protestation contre la paralysie de l'etat et la corruption a affirmé que la police avait évacué «en les bousculant» quatorze militants qui se trouvaient encore à l'intérieur du ministère. «Ils nous ont obligés à sortir par la force, ils ont chassé les médias, coupé l'électricité, ils nous ont bousculés dans les escaliers étage par étage. Notre sit-in était pacifique mais ils ont eu recours à la violence», a-t-il ajouté. IRAK : 18 Turcs enlevés par des hommes armés à Baghdad Dix-huit Turcs employés d'une société travaillant sur le chantier d'un stade de football à Sadr City, dans le nord de Baghdad, ont été enlevés, hier, En bref par des assaillants armés et masqués à bord de pick-up, a indiqué un colonel de la police irakienne. e porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Tanju Bilgiç, a, pour sa part, précisé que le groupe de citoyens turcs se composait de 14 ouvriers, 3 ingénieurs et un comptable du groupe Nurol qui opère principalement dans la construction et les travaux publics, mais aussi dans l'énergie et le tourisme. SYRIE : Un ex-chef de la CIA veut utiliser Al-Qaïda contre Daech e général David Petraeus, commandant de la Force internationale d'assistance et de sécurité en Afghanistan ( ) et ancien directeur de la CIA, a estimé, mardi dernier, que les Etats-Unis devraient songer à enrôler dans la coalition contre le groupe Daech certains combattants du Front Al-Nosra, branche d'al- Qaïda en Syrie. «En aucune circonstance, nous devrions essayer d'utiliser ou de coopter le Front Al-Nosra» dans la coalition contre le groupe Etat islamique, a indiqué le général En bref Petraeus dans une déclaration à CNN. «Mais certains combattants» de ce groupe «l'ont rejointe plus par opportunisme que par idéologie», a-t-il poursuivi. Il pourrait être possible de récupérer ceux qui «voudraient renoncer au Front Al-Nosra et s'aligner avec l'opposition modérée contre Al-Nosra et (le régime du président syrien) Assad». e général Petraeus avait supervisé, en 2007, le déploiement de soldats américains en Irak. MÉDITERRANÉE : es garde-côtes grecs arraisonnent un navire avec des armes pour la ibye es garde-côtes grecs ont arraisonné, mardi dernier au large de la Crète, un navire faisant route de la Turquie vers la ibye avec un chargement d armes non déclaré à son bord, a déclaré, hier un responsable des garde-côtes. e navire, qui compte sept membres d équipage, avait appareillé du port turc d Iskenderun. a ibye est soumise à un embargo sur les armes par les Nations unies. Christine agarde, directrice générale du FMI : «Ce qui s est passé ces dernières semaines a démontré combien l Asie était au centre de l économie mondiale, et combien des perturbations se produisant sur un marché en Asie pouvaient, en fait, se répercuter sur le reste du monde.» PROCHE-ORIENT A NOUVEE MANŒUVRE DE NETANYAHU E PREMIER MINISTRE ISRAÉIEN, BENJAMIN NETANYAHU, qui a été, en 2014, à l origine de l échec du processus de paix parrainé par le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, aurait-il changé de position? YÉMEN ONU alarmée par la forte hausse des victimes civiles Benjamin Netanyahu s est déclaré prêt à engager immédiatement des pourparlers de paix directs avec le président palestinien, Mahmoud Abbas. «Je suis prêt à me rendre maintenant à Ramallah ou n'importe quel autre endroit pour le rencontrer pour des négociations directes», a affirmé le Premier ministre israélien devant les membres du mouvement Women Wage Peace (es femmes font la paix). «Je ne mets pas des conditions préalables», a-t-il ajouté, tout en réitérant l exigence de la reconnaissance, par les Palestiniens, de «l'existence de l'etat national du peuple juif» en échange d'une «solution à deux Etats pour deux peuples à condition que l Etat palestinien soit démilitarisé». Devant des femmes juives et arabes du mouvement qui avaient entamé, le 8 juillet, à tour de rôle, un jeûne collectif de 50 jours équivalent à la durée de la guerre contre les civils (2.200 morts palestiniens dont 550 enfants) pour réclamer une solution négociée au conflit avec les Palestiniens, à l'occasion du premier anniversaire de l agression contre Ghaza, Netanyahu a brandi la carte de l apaisement et du dialogue. «Si vous avez l'intention de rencontrer Abou Mazen (Abbas), dites-lui que je suis prêt à le rencontrer s'il le veut aussi», a-t-il ajouté. Dans la bande de Ghaza, la situation est chaotique. Elle pourrait devenir «invivable d'ici à 2020», s'est alarmé, mardi dernier, l'organe de l'onu chargé des questions de développement et de commerce es ministres des Finances et banquiers centraux du G20 essayeront, samedi prochain, lors d une réunion de deux jours, en Turquie, de calmer les marchés, sur fond de chaos chinois, de ratés dans les pays émergents et d'angoisses monétaires. En avril dernier, les grands argentiers des vingt premières puissances économiques et les grands banquiers centraux exprimaient un certain soulagement pour l'économie mondiale, estimant que les «risques (de mauvaise surprise) avaient diminué. e constat sera bien différent dans la capitale turque. a directrice générale du FMI, Christine agarde, a déjà averti que la croissance mondiale en 2015 serait «probablement plus faible» que prévue, soit 3,3% jusqu'ici. a capacité de la Chine à atterrir en douceur, après des années de croissance explosive, sera au cœur des discussions, après les accès de panique boursière dans le monde et une dévaluation brutale de sa devise. Mardi dernier, la publication de mauvais indices chinois a fait rechuter les Bourses mondiales et le prix du pétrole. «'économie chinoise a les moyens de faire face à court terme à son ralentissement» grâce à ses gigantesques réserves de devises, mais «la vraie question est celle de sa mutation vers un modèle de développement plus soutenable», moins dépendant des performances à l'exportation, selon une source gouvernementale, citée par l AFP, qui s'est (Cnuced). Dans leur rapport annuel sur leur assistance au peuple palestinien, les économistes de l'onu expliquent que «Ghaza pourrait devenir inhabitable d'ici à 2020 si les tendances économiques actuelles persistent». e tableau est sombre. «es conséquences sociales, sanitaires et sécuritaires de la forte densité démographique et du surpeuplement figurent au nombre des facteurs qui risquent de faire de Ghaza un lieu invivable d'ici à2020», ajoutent les experts, soulignant qu'en 2014, «la bande de Ghaza a subi le troisième conflit ayant donné lieu à une opération militaire à grande échelle en six ans» et ce, après plusieurs années «de blocus économique» imposé par l occupant depuis juin «es efforts de reconstruction sont extrêmement lents face à l'ampleur des dévastations et l'économie locale de Ghaza n'a pas la possibilité de se redresser», poursuivent-ils, relevant que la situation socioéconomique dans l'enclave palestinienne «est à son point le plus bas depuis 1967», quand Israël avait pris le contrôle de ce territoire lors de la guerre des Six jours. e gouvernement israélien en a retiré, en 2005, les colons qui y vivaient et l'armée. a Cnuced note que les perspectives pour 2015 sont «peu encourageantes en raison de l'instabilité des conditions politiques, de la réduction des flux d'aide, de la lenteur de la reconstruction à Ghaza et des effets persistants de la retenue par Israël des recettes douanières palestiniennes au cours des quatre premiers mois de 2015». a bande de Ghaza est un territoire de 362 km 2, long de 41 km, large de 6 à 12 km. Y vivent 1,8 million de Palestiniens, soit l'une des plus fortes densités de population au monde. n Samira B. ÉCONOMIE MONDIAE es grands argentiers face à l'«onde de choc» chinoise aussi interrogée sur la «fiabilité» des statistiques chinoises. es Etats-Unis attendent de la Chine qu'elle «communique» davantage avec les marchés financiers sur «ses actions et intentions» de politique économique, a affirmé un responsable du Trésor américain. Au-delà de la Chine, les Etats- Unis découvrent des indicateurs mitigés sur leur activité économique : la France a connu une panne de croissance au printemps, le Canada est entré en récession, comme le Brésil. Aucun pays membre du G20 ne pourra parader à Ankara, pas même la prospère Allemagne qui n'a aucune envie d'être à nouveau critiquée pour ses excédents extérieurs. e G20 devrait aussi s'employer à doucher les interprétations selon lesquelles le monde serait en «guerre des monnaies». Selon une source proche des travaux du G20, la glissade des devises de plusieurs pays émergents, vue comme une réaction à la hausse du dollar et non comme une politique volontariste destinée à rafler des marchés, n'est «clairement pas un sujet contentieux lourd». Autres discussions à prévoir : une meilleure coordination de la lutte contre le financement du terrorisme, sujet cher à la France et d'autant plus brûlant que la réunion a lieu en Turquie, pays limitrophe de la Syrie où sévit le groupe terroriste de Daech n R. I. e Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) s'est dit «alarmé» par la «forte hausse» du nombre de victimes civiles au Yémen, notamment dans le gouvernorat de Ta'izz. «Nous sommes alarmés par la forte hausse du nombre de victimes civiles à Ta'izz, au cours des dernières semaines», a déclaré une porte-parole du HCDH, lors d'un point de presse à Genève. «Nous sommes alarmés aussi par la situation humanitaire intenable, aggravée par le blocage des voies d'approvisionnement de la ville de Ta'izz par les comités populaires affiliés aux Houthis», a-t-elle ajouté. Au cours des deux dernières semaines, selon les informations recueillies par le HCDH, 95 civils auraient été tués et 129 blessés à Ta'izz, dont 53 dans une série de frappes aériennes lancées le 20 août dernier par la coalition menée par l'arabie saoudite. es 42 autres victimes civiles auraient été tuées par des francs-tireurs ou dans des bombardements perpétrés par des membres des comités populaires affiliés aux Houthis. a porte-parole s'est également déclarée préoccupée par le quasi-effondrement du système de soins de santé à Ta'izz, où les six hôpitaux publics ne sont plus opérationnels. «Entre l'escalade du conflit armé, le 26 mars et le 27 août, nous avons enregistré environ victimes civiles, dont morts et blessés», a indiqué la porte-parole, précisant que ces chiffres sont «sans doute en dessous de la réalité». n R. I.

11 culture es RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE BEJAÏA TRENTE-CINQ FIMS AU PROGRAMME ES 13 ES RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE BEJAÏA, qui se tiendront du 5 au 11 septembre au théâtre régional Malek-Bouguermouh, proposent la projection de trente-cinq films d une dizaine de pays, entre documentaires, courts et longs métrages, selon le programme dévoilé mardi dernier à Alger par les organisateurs. Portées sur le court métrage et le documentaire, les 13 es rencontres cinématographiques de Bejaia ne comptent que cinq longs métrages de fiction dont «Histoire de Judas» de Rabah Ameur Zaïmeche (projeté dans la soirée de dimanche 6 septembre), «Qui vive» de Marianne Tardieu (lundi 7 septembre à 17h), «Aujourd hui» d Alain Gomis (mardi 7 septembre), «Je suis mort» de Yacine Mohamed Benelhadj (jeudi 10 septembre), «Fièvres» de Hicham Ayouch (vendredi 11 septembre). a catégorie court métrage, la plus étoffée de ces rencontres avec 19 œuvres au programme, verra la projection de films dont «Roi rebelle» de Mohamed Megdoul, «Karama Karama» de Camille ugan, «a main bleue» de Mehdi Benallal, «homme qui n a pas d heure» de Vianney ambert, «Promeneuse», «es filles et le chien» de Guillaume Mainguet, «Jennah» de Meryem Benm barek, «En dehors de la ville» de Rim Mejdi, «Renée R» de isa Reboulleau, «Marion» de Raphaël Holt et Nathalie Holt, «Si la mer se meurt» de orris Coulon, «Cet homme qui est-il?» de Raouf Benia, «Contre pouvoirs» de Malek Bensmail, ABDENOUR HOCHICHE, PRÉSIDENT DE ASSOCIATION PROJECT HEURTS «Nous rencontrons des difficultés dans le domaine du sponsoring culturel» Entretien réalisé par Samira Sidhoum «Serial K» d Amin Sidi Boumediene, «Exterminator» de Abdelghani Raoui, «Augusta Amiel apieski» de Franck Renaud, «Fasa» de aza Razanajatovo, «muja» d Omar Belkacemi, «e père» de otfi Achour. Côté films documentaires, on retrouvera des films tels : « femmes» de Nassima Guessoum... es organisateurs ont également prévu des débats après chaque projection ainsi qu un «Caféciné» pour permettre aux cinéphiles de Béjaia de rencontrer les réalisateurs. Comme chaque année, les rencontres cinématographiques de Béjaia organisent un atelier d écriture de scénario de court métrage qui «s ouvrira cette année sur les jeunes cinéastes maghrébins», selon les organisateurs. Créé en 2003 par l association Project heurts, cet événement a pour objectif d offrir à la ville un rendez-vous cinématographique annuel ainsi qu un espace de débat autour du cinéma. En dehors des rencontres, l association organise également un ciné-club régulier impliquant un grand nombre de lycéens, ainsi que des ateliers d éducation à l image pour apprendre aux collégiens à réaliser des films avec des téléphones portables. n Samira Sidhoum Est-ce que cette édition s inscrit dans la même lignée que les précédentes éditions? Bien évidemment. Nous avons tracé un sillon qui a débuté en 2003, nous essayons de le prolonger, de lui ouvrir des horizons pour aller le plus loin possible et cette édition s inscrit dans la même lignée des précédentes éditions. Cette édition se distingue par une programmation riche, variée et éclectique, ponctuée par une nouvelle équipe de programmation puisque nous avons accueilli cette année eila Aoudj comme directrice artistique et Samir Arjoun et ilia Chouak, qui ne figurent plus dans la programmation. C est quoi la nouveauté de cette édition? Dans le vœu de répondre aux challenges tracés par notre association. On organise, pour la première fois, du 6 au 8 septembre, la première édition du «Bejaïa film laboratoire». Cette démarche propose à huit porteurs de projets algériens, producteurs, réalisateurs et bailleurs de fonds venus d Algérie et de l étranger, une série d événements tels que conférences, workshops etc. A cette rencontre, on notera la participation du président de la commission du FDATIC, une représentante du centre algérien de la cinématographie, un représentant du fonds sud-est. Cette année, on aura une table ronde intitulée «Intersection» qui se fera à travers deux volets : la photo et l image. Nous aurons des photographes qui exposeront pendant ces rencontres à savoir l exposition «Chawari3» qui a déjà était présentée au large public à la galerie d exposition «a Baignoire». Sur quels critères vous vous êtes basé pour sélectionner les films? Nous sommes restés fidèles à nos critères que nous avons fixés ces dernières années. Nous nous focalisons sur le cinéma qui nous questionne, le cinéma curieux, le cinéma qui met le spectateur dans une interaction, c est-à-dire, ces rencontres qui favorisent l échange entre l objet filmique et le spectateur. C est notre souci premier. Quels sont les réalisateurs présents? Il y aura Malek Bensmaïl qui accompagne la projection de son film «Contre pouvoirs», Rabah Ameur Zaïméche pour son film «Histoire de Judas», Nassima Guessoum pour son film « femmes», Claudia Molles pour son film «Amara», Omar Belkacemi pour son film «muja», Yacine Mohamed Benelhadj pour son film «Je suis mort», Marianne Tardieu pour son film «Qui vive». Quels sont les objectifs que vous comptez atteindre cette année? C est de se maintenir pour aller vers une prochaine édition, d être dans une ambiance qui donne envie de continuer à faire ce travail. Parlez-nous des difficultés que vous rencontrez au sujet du sponsoring... A vrai dire, nous rencontrons des difficultés dans le domaine du sponsoring culturel surtout que nous sommes une jeune association. Ceci dit, nous essayons d exister en dépit de cette situation. Nous espérons obtenir un soutien du ministère de la Culture. A cette occasion, je profite pour remercier l APC et l APW de Bejaïa qui sont les premiers partenaires de ces rencontres cinématographiques. Vos projets... Dès la fin de ces rencontres, nous nous attelerons à préparer la prochaine édition, organiser les activités annuelles de l association comme les ciné-clubs, la nuit du court métrage, la nuit du clip et autres. n S. S. PORTRAIT D UN DUO D ARTISTES IBANAIS UN ROCK «SINGUIER» out a commencé, comme c est souvent le cas, Tpar une passion. Celle de la musique en l occurrence, que Fouad et Toni Yammine exerçaient en tandem, à la guitare, en écrivant et composant des chansons et en les faisant «tourner» entre amis. idée de fonder un groupe viendra plus tard, lorsque les frères auront créé une boîte de production, Banadoura. Un nom singulier et insolite qui colle bien, il faut le dire, aux allures des membres du groupe au look un brin farfelu. On est rockeur ou on ne l est pas... C est en 2006, touché par les événements qui bouleversent le pays, que Meen signe sa première chanson Kamlo el-harb (Poursuivez la guerre) écrite, enregistrée et distribuée en un seul jour. «Continuez à vous battre, laissez les enfants mourir...», somme le chanteur. Des paroles ironiques, mais dures, visant à secouer les auditeurs et à pointer du doigt les horreurs de la guerre.ce rock nouveau, humoristique et singulier, les pose sur les premières marches de la notoriété. Premier concert en novembre Meen reçoit, le soir même, une sollicitation à un autre événement. Un peu pus tard, l artiste Zeina Daccache leur demande d écrire une chanson pour le marathon de Beyrouth et de l interpréter sur la ligne d arrivée. Naît alors Yalla nerkod.même si les membres du groupe reconnaissent que le rock libanais ne pourra jamais attendre les sommets des charts accaparés par la pop arabe, ils n en démordent pas. eurs fans seront toujours au rendez-vous, et ils sont nombreux, répètent-ils comme un mantra. «Nous faisons ce que nous e nouveau film égyptien, «Chad Agzaä», (prêt à tirer), du comédien Mohamad Ramadan, selon «Al Ahram Hebdo», est un polar à l américaine. Après Al-Almani, Abdou Mota et Qalb Al- Assad, le producteur Ahmad Al-Sobki et le comédien Mohamad Ramadan inventent un nouveau héros populaire : le policier Omar Al-Attar. Un flic hors normes qui justifie son combat contre les hors-la-loi par un constat sans appel : «Nous, on arrête les gangsters. Si on les laisse libres, ils vont saboter encore plus notre vie, Dieu nous châtiera. Toutefois, les tribunaux, eux, les libèrent!»; Sans trop spolier l histoire, il s agit ici d un détecteur de police, Omar Al-Attar campé par Mohamad Ramadan qui mène une vie tranquille avec sa femme Aya, la journaliste campée par Dounia Samir Ghanem, et leur fille voulons et aimons faire sans nous soucier du reste. Nous vivons pleinement la passion de la musique à Meen.» e rock de Meen est typiquement couleur locale, car les paroles des chansons sont en bon vieux libanais. Un libanais de conversation qui mélange les langues, qui laisse se faufiler un mot de français par-ci, un mot d anglais par-là. Un rock façon «hi, kifak, ça va?». Pas besoin de chanter en arabe littéraire ou en anglais pour franchir les frontières libanaises, clament-ils. Pas besoin, non plus, d «anoblissement» pour atteindre le public : un langage simple et spontané fait merveille. «Pas d attitude crâneuse, mais de l authentique. essentiel, c est de conserver l esprit du groupe», confirme Toni Yammine. C est avec sa sincérité que Meen aspire à gagner d autres pays, à les rendre curieux de la culture libanaise. A leur faire apprivoiser des titres comme Wa fé maa el-eelène (Une page de publicité), une succession de jingles publicitaires des années 80 qui fait bondir les dance floors beyrouthins par son côté délicieusement suranné, kitsch et nostalgique. Ou par la compilation Banadoura qui rassemble, elle, un pot-pourri de chansons sorties entre1985 et «Par des artistes libanais qui méritent d être mis en lumière». n In Orient le jour CINÉMA ÉGYPTIEN «CHAD AGZAÄ», UN POAR À AMÉRICAINE unique. En mission, des malfaiteurs agissent en représailles contre lui et assassinent son épouse devant ses yeux. a vie du policier chambarde, de quoi donner suite à une série de crimes involontaires, dans le but de venger sa femme. Dans cet univers sombre et tendu, poursuites spectaculaires, séquences d actions et de fusillades multiples se succèdent à un rythme d enfer. Tandis que le héros du film, bardé souvent de noir, au regard flou, à la démarche lourde et aux biceps bien gonflés, n épargne rien pour appliquer ses propres lois. Un film d action tantôt posé tantôt speedé, serré aux coutures jusqu à en devenir dans certains instants pesant. Il faut dire que le scénariste Mohamad Soliman Abdel-Malek signe une histoire simple et énergique, que l on croirait sortie tout droit des polars made in Plein de films égyptiens et occidentaux ont pris avant lui ce même thème de vengeance pour enlèvement ou assassinat de l épouse. D où plein de clichés empruntés à des films d action à l américaine, avec des acteurs crédibles quoique parfois caricaturaux. e scénario policier reste à mi-chemin entre l inspecteur Hercule et le combattant Ninja, mais avec un canevas qui reste assez prenant et captivant, rythmé par de l action et de l humour. En quelques minutes, on ne sait plus comment se situer par rapport au héros : ses actes de vengeances sont-ils BEKACEM BOUTEDJA TIRE SA REVÉRENCE e succès...mortel Par Mokrane Harhad ngratitude. attitude en antienne qui a longuement pesé jusqu à ensevelir l ex- de la chanson rai, Belkacem Bouteldja, décédé avant-hier dans sa ville, Icoqueluche Oran et inhumé dans son cimetière de Aïn Baïda. e chanteur, précurseur d un rythme «mi-oranais typique-mi-raï» dès les débuts des années soixante, était, en réalité, mort vers la fin des années soixante-dix quand presque le «milieu» du raï commença à le jalouser avant que l explosion du raï ne le pousse au repli, presque boudé par ceux-là mêmes qu il (Belkacem) avait extirpés de la...boue et de l anonymat. Ce fils d El Hamri, qui l a vu naître en 1947, enchanta, âgé à peine de 18 ans (1965) toute la région par la sortie du tube «Gatlek Zizia». a rue et les foyers d Oran et des alentours de l Oranie s étaient conditionnés à ce rythme avant de tomber, carrément, amoureux-jaloux de cette éternelle «Milouda fine kounti, goulili win derti lewlid». Ce tube pénétra Alger et l Est du pays sans s y faire inviter même si dans quelques foyers d Alger, des familles l écoutaient en surveillant le bouton «potentiomètre». Durant cette période, il se murmurait à travers les scènes et spectacles et autres lieux d éclosion de talents que seule «l extinction» de la voix de ce prince pouvait baliser les chemins pour les «arrivistes». Bien plus tard, l opinion artistique confirmera que Bouteldja avait été victime de complots, de délations et d égoïsme qui finiront par le «dérailler». Cheïkha Remiti ne le «supportait pas» dès la découverte du tube «Milouda», un équivalent de blockbuster au cinéma. D autres chanteurs l avaient dans leurs cibles, surtout que le génial «saxophoniste» Bellemou l accompagnait dans ses concerts et fêtes. Il était au raï pur, celui des quartiers populaires d Oran, ce que Elvis Presley était au rock ou Ezzahi au chaâbi. C est dire que Belkacem Bouteldja venait de déclencher une révolution dite «raï» avec Boutaïba Sghir et Bellemou, déterrant un genre coincé «enfoui» dans le melhoun et le bedoui. e saxo, le synthé et l accordéon donneront un meilleur ton que la gasba, le guellal et le bendir. e succès est éclatant. Retentissant. a suite s intitulera «Serbili baoui» (bière oranaise), «Andi Messrara», «Ziziya» «Sid El Hakem»,... e texte est social, populaire mais sans limites... «El visa djebtha el djemaâ, essebt eddit el babour» (le vendredi j ai eu le visa, le samedi j ai pris le bateau). A des confrères qui l avaient rencontré entre les années 80 et 90, Bouteldja parlait déjà d une vie ratée, brisée... En 2008, nous l avons croisé dans un village à Mostaganem en compagnie de sa fille Ismahane. «Je suis mort depuis 40 ans», dit-il entre deux quintes de toux. Bouteldja a «accouché» d un genre musical qui l a...assassiné. Dommage. Honte aux fossoyeurs! M. H. légitimes? Peut-on se transformer d un policier en un tueur? Pour réconforter les spectateurs, ce dernier se livre de bon gré à la justice, après avoir commis tant de crimes. n Source Al Ahram Hebdo ANCEMENT DU 3 e «A-TIBA9» AU BARDO SENSATIONS ET ÉMOTIONS e Musée national du Bardo, Alger, a abrité, mardi dernier, la 3 e édition de l événement «Al-Tiba9», devant un public nombreux conquis par cette exposition qui comprend des œuvres de peinture, photographies, urban art, net art, performance art et vidéo-art. Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) participera à l organisation de la prochaine édition du Festival international d Oran du film arabe (FIOFA), a annoncé, hier, à Oran, le directeur général de cette institution. «Des discussions ont eu lieu dernièrement avec le commissariat du FIOFA, lors desquelles nous avons montré la disponibilité de l AARC à participer à l organisation d un tel événement cinématographique. Nous allons participer à l organisation de la 9 e édition du FIOFA», a indiqué Nazih Berramdane, lors d une conférence de presse consacrée au bilan de la manifestation culturelle «Retour aux sources, El Bahia en fête» qui a pris fin lundi dernier. e DG de l AARC a précisé que chaque partie, commissariat du Festival et l AARC, a eu mission spécifique qui lui a été dévolue. Ainsi, le commissariat du FIOFA, présidé par Brahim Seddiki, aura pour mission de déterminer le thème du festival, ceux des rencontres annexes, de la mise en place du jury, des projections, des artistes, des débats, tout ce qui concerne le volet artistique du Festival. Quant à l AARC, elle s occupera de l organisation et des préparatifs du Festival et de la mise en place de la logistique propre à ce genre d événements. e 3e «Al-Tiba9», abrité par le Musée national du Bardo, qui durera jusqu au 30 septembre, est un événement artistique annuel qui joue avec l impossible où la complexité se met en adéquation avec la simplicité et l organique. Au total, treize artistes algériens et étrangers exposent leurs œuvres. Il s agit de Collectif Asswad (Curators), Mazia Djab, photographe (Algérie), Mo Mohamed Benhadj, performance art (Algérie), Abdou Cheref, peintre (Algérie), Albert Cauma Bau, peinture et dessin (Espagne), Amine Aitouche, urban art (Algérie), uca Rossini, photographie (Italie), Maura Manfredi, photographie (Italie), Neng Chih Chiang, net art (Etats-Unis d Amérique), Nadjib Benmokhtar, photographie (Algérie), Richter, Meyer, Marx, performance art (Allemagne), Safia Amara, photographie (Algérie), Valentina Ferrandes, vidéo art ( Italie). Pour l ensemble de ces artistes, l imagination est leur liberté car elle n est séparée ni du rationnel ni du spirituel. Elle permet de ne pas rester enfermé dans les existants, de nous projeter hors de nous-mêmes, de flirter avec les limites humaines éclairées de sa propre raison, d affronter les obstacles. Avec un réalisme quasi photographique et par la surabondance et la multiplicité des détails, les artistes témoignent de leurs expériences artistiques. Il faut dire que l originalité, la richesse première du travail de ces artistes résident dans l infinie variété d une palette de couleurs puisées de la lumière, de la recherche permanente, de l exploration de l âme et surtout ce sens inné de la création. es toiles donnent à voir des motifs multiformes et multicolores. Elles rappellent des formes architecturales et excitent l imagination de celui qui les regarde de par la profondeur qu elles dégagent. e clou de la programmation, ce sont, sans aucun doute, les deux installations land art exécutées avec dextérité par des artistes au talent avéré. n Samira Sidhoum SEON SON PREMIER RESPONSABE AARC participera à l organisation du 9 e Festival international d Oran du film arabe AARC devra gérer, notamment, le séjour des participants à Oran, et ce sur plusieurs aspects, tout particulièrement en ce qui concerne le transport, l hébergement, la restauration. «Vu notre expérience dans le cinéma, l AARC étant également producteur de films, ainsi que notre expérience dans l organisation d événements culturels, nous pouvons apporter l aide nécessaire à la bonne marche du FIOFA», a déclaré le même responsable. Sur un autre plan, le DG de l AARC a souligné la nécessité de créer un réseau de salles de cinéma en Algérie, réseau qui permettra de réconcilier les algériens avec le 7 e art. «En attendant la mise en place de ce réseau, qui doit nécessairement passer par la réhabilitation des salles de cinéma, nous pouvons toujours coopérer avec certaines villes qui possèdent déjà quelques salles, notamment Oran. AARC possède une centaine de films qui peuvent déjà être programmés», a-t-il dit. Nazih Berramdane a ajouté, par ailleurs, que son organisme participe actuellement à la production de trois films : «Juventus de Timgad», «Nelson Mandela» et «arbi Ben M hidi». n APS CÔTURE DE A MANIFESTATION «ORAN EN FÊTE» Des moments intenses au théâtre de verdure Photo : Archives e théâtre de verdur Hasni-Chekroune a vécu, dans la soirée de lundi à mardi, des moments intenses, à l occasion de l ultime programme proposé par l Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), au titre de sa manifestation «Retour aux sources : el Bahia en fête». Des centaines de jeunes Oranais sont venus écouter leur idole, le rappeur algérien établi en France, «acrim», ainsi que «Karim El Gang» et le groupe oranais «Tox». Cette ultime soirée a été exclusivement rap, ce genre musical qui fait bouger au sens propre et figuré les jeunes. «Tox», «El gang» et «acrim» ont fait vibrer le théâtre de verdure. UN RAP «NATIONAISTE» Avant même le début des concerts, les jeunes ne cessaient de réclamer leur rappeur favori d origine algéroise «acrim» qui a entamé son spectacle en fin de soirée et dès les premières notes, les premiers mots, la fusion a été totale. es jeunes en sueur se sont démenés comme des diables. Si le commun des mortels a parfois du mal à saisir toutes les paroles des rappeurs, tant le débit est rapide, il n en était rien pour le jeune public qui connaît le moindre mot de tout le répertoire de «acrim», lui-même étonné, mais ravi, par un tel enthousiasme. «acrim» avait succédé, un peut plus tôt dans la soirée au jeune rappeur, venu d Annaba, «Karim El Gang», qui a eu lui aussi sa part de succès. Il faut dire que c est un rappeur assez original. Sur son tee-shirt, on pouvait lire, en arabe, «mentalité de arbi Ben M hidi». e public a découvert un «rappeur nationaliste», qui se réclame du chahid arbi Ben M hidi, de son sacrifice pour l indépendance de l Algérie, un exemple pour «Karim El Gang» et pour tous les Algériens. e rappeur le dit dans ses chansons, tout en conseillant au jeune public d éviter d écouter le chant des sirènes et de demeurer fidèles aux principes de l Algérie indépendante et à ses valeurs, n hésitant pas à raconter l histoire du chahid et de proposer au public des passages d un discours du défunt président Houari Boumediene. Bien entendu, l équipe nationale de football a eu droit aux faveurs du rappeur et du public, qui ont revisité quelques chansons, ainsi que le fameux «hymne» «One, two, three, viva l Algérie». e groupe oranais «Tox», qui a ouvert le bal en début de soirée, a proposé au jeune public un répertoire intéressant. Proposant un rap «purement oranais», les jeunes artistes ont revisité les préoccupations des jeunes de leur génération, leurs attentes et leurs expressions de mal-vie, des thèmes si chers aux rappeurs de tous bords et de tous horizons. Pour sa part, le DG de l AARC, Nazih Berramdane, a estimé, hier, à Oran, que la manifestation culturelle «Retour aux sources, El Bahia en fête» a été une réussite. Il a ajouté, au cours d une conférence de presse, que la stratégie de son organisme est d être, à l avenir, partie prenante dans l organisation d autres genres d événements culturels, notamment le cinéma, le théâtre, voire des événements sportifs. «a culture peut accompagner n importe quel événement, qu il soit politique, sportif, cinématographique ou autre. Cela dépend de l organisation, de la logistique et de la gestion de l événement», a-t-il souligné, ajoutant que l évènement, lancé le 27 août dernier, a été réussite dans la mesure où il a répondu à un besoin du jeune public et a instauré le geste du paiement du produit culturel. «Nous avons enregistré la vente de plus de billets, dont près de pour la dernière soirée. Ceci ne permet pas de couvrir les dépenses de la manifestation, car chaque soirée revient entre 5 et 6 millions de dinars, mais c est une tradition qu il faut mettre en place. Il y va de la pérennité d une manifestation et du respect des artistes», a souligné le même responsable. Il a ajouté qu à l avenir, les sponsors seront associés à de tels événements, ainsi que les autorités locales et, surtout, le public. «On nous a reproché de proposer un spectacle payant, mais nous avons été surpris, surtout la dernière soirée, de voir les jeunes payer pour voir leurs idoles», a-t-il souligné. e DG de l AARC a indiqué avoir refusé un sponsoring, car la condition était inacceptable. «a condition était d organiser la manifestation dans un grand hôtel d Oran. Ce n était pas notre but. Nous voulions proposer un spectacle payant, mais raisonnable et à la portée des jeunes», a-t-il expliqué. Concernant les projets à venir, le DG de l AARC s est dit prêt à organiser des événements en rapport avec d autres genres musicaux, notamment le jazz, la musique arabe, la musique classique et autres. autre projet, en discussion avec les autorités locales, concerne l organisation d événements culturels, à travers différents pays du monde, pour faire connaître la ville d Oran et ses potentialités. n APS

12 14 CUTURE Pub n Horizons : Anep OUM E BOUAGHI e public regrette l absence du festival de la musique de jeunes E PUBIC DE A WIAYA D OUM E BOUAGHI REGRETTE ABSENCE, cette année, du festival national de la musique de jeunes organisé dans cette ville depuis 2007, a recueilli l APS, hier, auprès des habitués de la manifestation et de mélomanes. Un jeune «accro» de ce festival, Mourad Y., se console en pensant que l organisation «n a sans doute pas été satisfaisante durant les dernières années, en particulier en matière d encadrement et de sécurité puisque des rixes se sont quelquefois produites» pendant les spectacles. «N aurait-t-il pas mieux valu prendre des dispositions efficaces au lieu de priver les jeunes du seul festival qui leur est destiné?», s interroge Abdelaziz H. C est vrai, cependant, poursuit-il, que le thème du festival était la musique de jeunes, «sauf qu au programme figuraient des artistes dont le style et l âge ne correspondaient pas au genre musical annoncé par les organisateurs». Aouatef M., une artiste d Oum El Bouaghi, considère pour sa part qu il faudra, à l avenir, «mettre l accent sur l aspect organisationnel en prévoyant l encadrement adéquat, y compris par le moyen d ateliers et de sessions de formation qui profiteront, en marge du festival, aux jeunes talents de la région». Pour elle, «il ne faudrait pas concentrer les affiches sur le rai et le rap, et se montrer plus attentif à la chanson chaouie compte tenu de la nature du patrimoine local et de son cachet amazigh». De son côté, le directeur de la culture, Mohamed aghdiri, a expliqué l absence du festival par «divers motifs, entre autres la suspension de son ancien commissaire, intervenue au mois de mars dernier», pour «refus de restituer le siège du commissariat». e retard qui s en est suivi a compromis la préparation de l évènement qui n a pas pu avoir lieu faute de temps, explique-t-il. De plus, ajoute aghdiri, la date du 6 juin prévue pour l ouverture du festival a coïncidé avec les examens du baccalauréat, ainsi qu avec les activités inscrites dans le cadre de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe 2015», ce qui devait remettre en cause, selon lui, la programmation du festival national de la musique de jeunes. e directeur de la culture indique également que dans le cadre d un nouveau République Algérienne Démocratique et Populaire Wilaya de Tamanghasset Direction de l éducation de la wilaya de Tamanghasset NF : Avis d attribution provisoire de marche cahier de charges à recevoir «prochainement», ce festival, dont la durée sera «revue», sera confié à des «spécialistes». Il a également souligné que les dépenses liées à l organisation de la manifestation seront rationalisées, conformément aux directives du ministre de la Culture. AIN TEDEES es 2 es journées de la chanson bédouine et du melhoun ont débuté, hier, à Aïn Tedles, dans la wilaya de Mostaganem, avec la participation de 13 artistes et de 12 poètes venus de 11 wilayas de pays. e lancement de cette manifestation culturelle, placée sous le slogan «la chanson bédouine, mémoire de générations», a été marqué par un spectacle folklorique riche en couleurs et en sonorités, animé par des troupes de Mostaganem, Sidi Bel-Abbès, Tiaret, Mascara et Relizane, en présence d un grand nombre de personnes, rassemblées sur la place publique de cette localité. A cette occasion, les poètes arbi Abdelkader et Abdelkader Ben Abdelkader de Mostaganem et Chikhaoui Belkacem de Tissemsilt ont déclamé leurs meilleures œuvres alors que cheïkh Chiguer et n Horizons : Anep Mobilis ATM Mobilis EPE-SPA NIF : Quartier d'affaires d'alger îlot 05, lots 27, 28 et 29 Bab Ezzouar Alger Appel d offres national restreint N 03/08/ATM/DVAG/15 ATM Mobilis lance un appel d'offres national restreint pour : Prestations de sécurité, surveillance, protection et de gardiennage des biens, lieux et personnels répartis en deux (02) régions : -Région 01 Annaba : wilayas : Annaba, Skikda, El Tarf, Tébessa, Souk Ahras et Guelma. - Région 02 Ouargla : Wilayas : Ouargla, Tamanrasset, Biskra, Ghardaia, El Oued, aghouat et Illizi. Cet appel d'offres s'adresse uniquement aux entreprises spécialisées dans l'exercice des activités de gardiennage, de transport de fonds et de produits sensibles. es sociétés intéressées peuvent retirer le cahier des charges munies d'une demande établie sur papier entête ainsi qu'une copie, du registre du commerce, à l'adresse ci-après : ATM Mobilis Division des Affaires Générales Direction des Affaires Juridiques et Contentieux 5 e étage, Bureau 505 Quartier d'affaires d'alger, îlot 05, lots 27, 28 et 29 Bab Ezzouar Alger - Algérie pour retirer le cahier des charges nécessaire à la présentation de leurs offres contre paiement de la somme de cinquante mille dinars ( DA). e paiement se fera auprès de la BNA de Oued Smar-Alger au compte n 'offre technique doit contenir les dossiers suivants : a.dossier administratif : Comportera les documents suivants, paraphés, signés et datés par qui de droit. Un exemplaire du projet de contrat et annexes, joint dans la partie volume 2 : Cahier des prescriptions spécifiques, sans mention de prix, dûment complétés et paraphés au bas de chaque page ; a déclaration à souscrire dûment remplie (modèle joint au cahier des charges) ; a déclaration de probité dûment remplie (modèle joint au cahier des charges) e numéro d'identification fiscal (NIF) e casier judiciaire du gérant ou du directeur général, Fiche de présentation du soumissionnaire Formulaire de réponse e dossier d'informations générales (copie légalisation récente) comprenant : e registre du commerce (ou document équivalent) de l'entreprise CONSTANTINE 2015 Une réunion d urgence pour relancer les projets en retard ne «réunion d urgence», sera présidée, demain, par le Uwali de Constantine, Hocine Ouadah, pour «régler une fois pour toutes les problèmes entravant certains projets en cours dans le cadre de la manifestation Constantine, capitale 2015 de la culture arabe», a-t-on indiqué, hier, à la wilaya. Seront convoqués à cette réunion les responsables et élus locaux concernés par la réalisation des projets en souffrance, a-t-on souligné de même source, précisant que la rencontre sera élargie aux entreprises et aux bureaux d études en charge des chantiers en question. A l issue de cette réunion qui sera marquée par la présentation d un «état des lieux détaillé sur la situation des projets en réalisation», des décisions seront prises pour «relancer immédiatement» les chantiers et accélérer la cadence des travaux, a précisé la même source. es projets de réhabilitation de la Medersa, futur centre dédié aux figures historiques de Constantine, et les locaux de l ex-monoprix (devant être transformé en musée d art contemporain), figurent parmi les principaux chantiers se heurtant à des problèmes d ordre «organisationnel, notamment», a-t-on indiqué à la wilaya, précisant que le cas des projets d aménagement urbain non encore réceptionnés seront également examinés au cours de cette réunion d urgence. 2 es journées de la chanson bédouine et du melhoun Bendhiba Tahraoui de Mostaganem ont interprété des chansons faisant partie du patrimoine ancestral. e spectacle a été marqué également par des jeux équestres et de fantasia exécutés par une cinquantaine de cavaliers, au grand bonheur du public. es organisateurs ont programmé, durant les trois jours du festival, des soirées musicales et poétiques. e commissaire du festival, Kadri Touati, a précisé que l objectif de ce festival est de sauvegarder et perpétuer ce patrimoine, une des composantes de la mémoire collective de la région. Il a annoncé la publication d une revue qui traitera de l histoire de la chanson bédouine dans la région d Aïn Tedeles et une présentation de ses meilleurs représentants comme cheïkh Hamada et Djillali Aïn Tedles. es statuts de l'entreprise (constitutif et modificatif s'il y a lieu) es références bancaires e bilan et le tableau des comptes de résultats des trois dernières années es attestations fiscales, l'attestation de sécurité sociale et leur mise à jour a déclaration des employés actuels. b.dossier technique : e dossier technique comportera l'ensemble des documents nécessaires tels que spécifiés dans le cahier des prescriptions techniques. e dossier technique sera composé des sections suivantes : - Références antérieures : Fournir copies des contrats clos reflétant chacun un nombre 100 agents de sécurité, et ce, durant les trois (03) dernières années. - Références actuelles : Fournir copies des contrats en cours reflétant chacun un nombre 100 agents de sécurité. - Décrire l'organisation et tous les moyens pour assurer la prestation. - Fournir l'attestation de solvabilité bancaire dûment certifiée. C. Dossier financier : 1. 'originale de la lettre de soumission (modèle joint au cahier des charges) 2. es bordereaux des prix unitaires en hors taxes et en dinars algériens HT/DA, es offres accompagnées des pièces réglementaires à faire parvenir à l'adresse sus-indiquée sont mises sous enveloppe principale, anonyme portant la mention : Avis d'appel d'offres national restreint N 03/08/ATM/DVAG/15 «Soumission à ne pas ouvrir» Prestations de sécurité, surveillance, protection et gardiennage des biens, lieux et personnels. a date limite de dépôt des offres est fixé au mercredi 23 septembre 2015 avant 12h00. es soumissions qui parviendront après la date limite de dépôt des plis ne seront pas prises en considération. es soumissionnaires sont conviés à assister à l'ouverture des plis techniques et financiers qui aura lieu le jour même à 13h30 à l'adresse précitée. es candidats restent tenus par leurs offres pendant une période de cent vingt (120) jours à compter de la date d ouverture des plis.

13 DÉTENTE 17 S u d o k u M o t s c o d é s Règle du jeu e sudoku est une grille de 9 cases sur 9, divisée ellemême en 9 blocs de 3 cases sur 3. e but du jeu est de la remplir entièrement avec une série de chiffres allant de 1 à 9 de sorte que : - chaque ligne, chaque colonne et chaque bloc de 3X3 doit contenir toute la série des chiffres allant de 1 à 9. Règle du jeu Dans la grille ci-contre, les lettres ont été remplacées par des chiffres. Un même chiffre représentant toujours la même lettre. Reconstituez les mots au fur et à mesure que certaines lettres apparaissent dans la grille. Pour commencer le jeu, trouvez le mot dont les premières lettres sont déjà indiquées dans la grille. M o t s f l é c h é s G I rille M u e t t e II III IV V VI VII VIII IX X HORIZONTAEMENT I- Chemins de glace. II- Chauffeur de camions. Palladium. III- angue ancienne. Nickel. Parce que. IV- Etablissement scolaire. Romain. V- Cube. Personnel. Petite prairie. VI- Protection de l environnement. VII- Petites manœuvres secrètes malhonnêtes. VIII- Article espagnol. Insectes stridulants. IX- Région de l antique Grèce. Roué. X- Extrêmement. Guerre des étoiles. VERTICAEMENT 1- Bruit sourd et prolongé. 2- Réglement. Débarrasser un œuf de sa coquille. 3- Myriapode. la rumeur. Réfléchi. 4- Heureux élu. Chemises de pénitents 5- Etude de la civilisation chinoise. 6-Bourgeon. Effet comique. 7- Infinitif. Plante potagère. 8- Qui vit isolé du monde. 9- Voiture accidentée irréparable. Fin de participe. 10- Habit d Indienne. Ouïes de violon. S O U T I O N S D U J O U R S O U T I O N S D U J O U R Mots Flé ché s Sudoku Mots codés Grille muette

14 ES COURSES À ZEMMOURI CHEVA DU JOUR 9-Vidillye Diem COUP SURPACÉ 2-Thais Grandbois JOCKER DE CHARME 3-Une de la Potel CHAMP «F» SPÉCUATIF X E PRONOSTIC VÉRITÉ 2 - Thais Grandbois/ 5 - Alex Poifond/ 6 - Adrenaline Du Vey/ 7 - Paolardiere/ 8 - Uliana Des Gravets/ 9 - Vidillye Diem/ 12 - Olianara/ En H.S : X APTITUDE Tous les concurrents FORME TURF21 2-Thais Grandbois 5-Alex Poifond 6-Adrenaline Du Vey 9- Vidillye Diem 12-Olianara 13-Athos De Boisney THAIS GRANDBOIS, UNE BEE CHANCE 'hippodrome Emir Abdelkader de Zemmouri organise, aujourd hui, une épreuve à caractère de bonne qualité, qui mettra aux prises treize trotteurs français, qui en découdront sur la distance de 2300 m, répartie sur 2 poteaux de départ, distants de 25 m les uns des autres, ce qui devrait nous donner un déroulement de course des plus limpides, avec une arrivée certainement très disputée aux abords du poteau d arrivée, car cette épreuve se caractérise par un véritable équilibre des forces en présence car en théorie, ils seront nombreux les demi-sang qui pourront accéder au cinq places payantes, car ce sont des coursiers qui ont déjà fait leurs preuves sur des distances similaires à celle du jour et qui possèdent la qualité requise pour venir occuper une place de choix à l arrivée à l image de la pensionnaire de l efficace écurie A.Tekouk, Thais Grandbois, qui vient de redresser l échine à sa dernière sortie en terminant troisième d une épreuve de bonne qualité, et retrouve cette fois encore dans l épreuve qui nous intéresse des conditions de course très avantageuses, qui devraient lui permettre de viser la plus haute marche du podium, car elle aura l avantage de retrouver des coursiers qu elle vient de devancer et qu elle s élancera du premier poteau, l opposition pour elle viendra de la jument Adrenaline du Vey, qui semble avoir retrouvé toutes ses sensations, comme le montrent ses excellentes dernières sorties, où elle a terminé à plusieurs reprises dans l argent et plus particulièrement sa dernière sortie où elle a terminé troisième sur 2300 m le 31 août dernier, bien placée au second poteau, cela devrait lui permettre de terminer dans la bonne combinaison, de même qu il faudra tenir compte des chances de la vaillante coursière Paolardiere, qui ne doit pas être jugée sur sa dernière sortie car présentée dans la plénitude de ses moyens, elle peut venir faire très mal à l arrivée et dont son association avec son excellent driver du jour, SM.Meziani, devrait porter ses fruits, surtout qu elle s est déjà placée deuxième sur la distance du jour à son avant dernière sortie. a liste n est pas pour autant terminée, car à l exception de Vanita du upin et Quartz Duophi qui restent sur une longue série d échecs, les autres concurrents ne devraient pas se révéler ridicules, car eux aussi possèdent des arguments pour venir décrocher une place payante à l arrivée de ce prix Thor de la Motte, ouvert aux chevaux de 3 ans et plus trotteurs français, n ayant pas totalisé la somme de DA en gains et places depuis le 01/01/15 à ce jour. Recul de 25 m par tranche de DA, reçus en gains et places depuis la même date d effet de la condition. Une avance de 25 m est accordée aux chevaux de 4 ans et de 50 m aux poulains et pouliches de 3 ans. n Y. S. ZEMMOURI SOCIÉTÉ DES COURSES HIPPIQUES ET DU PARI MUTUE JEUDI 3 SEPTEMBRE 2015 QUINTÉ-QUADRIO B PROPRIÉTAIRES A.Boukhenoufa A.Tekouk B.Bazine e Petit Haras e Petit Haras M.Bendjekidel Mme.Aumassip O.Abbes/Sa.Fouzer O.Abbes/Sa.Fouzer Smida/Ouzouir Y.Meziani A.Azzouz M.Bechairia N H00 CHEVAUX Vanita Du upin Thais Grandbois Une De a Potel Tania De Caceni Alex Poifond Adrenaline Du Vey Paolardiere Uliana Des Gravets Vidillye Diem Quartz Duophi Topaze De Froulay Olianara Athos De Boisney PRIX : THOR DE A MOTTE TROT ATTEE JOCKERS F.Boukhenoufa S.Meziani R.Fekhardji N.Meziani S.Filiri AM.Bendjekidel SM.Meziani SA.Fouzer R.Filiri A.Chellal Y.Meziani N.Tarzout A.Sahraoui DA l MÈTRES DIST ENTRAÎNEURS NOTRE AVIS Proprietaire S.Meziani R.Fekhardji B.Sahraoui B.Sahraoui Proprietaire S.Meziani R.Fouzer R.Fouzer A.Chellal Proprietaire Proprietaire Proprietaire En méforme a bonne? a rentrée Aléatoire Sur sa lancée Tient la forme À Reprendre e choix du driver Bel engagement Barré Pourquoi pas ogiquement Du recul 1-Vanita du upin : Cette pensionnaire de l efficace écurie A.Boukhanoufa n est plus que l ombre d elle-même comme le montrent ses dernières sorties où elle a alterné les distancements et les arrêts, risque encore une fois d être à la peine à moins qu elle ne retrouve la verve de ses débuts. 2-Thais Grandbois : Elle vient de se racheter de ses deux derniers échecs en terminant troisième sur 2400 m, reconduite dans de bonnes conditions sous la houlette du chevronné driver, S.Meziani, elle devrait continuer sur sa lancée. 3-Une de la Potel : Reprenant du service après plus de 2 mois d absence, cette protégée de l efficace entraineur driver R. Fekhardji, mérite pour sa troisième place sur 2300 m réalisée au mois de juin dernier d être incluse dans une longue malgré son dernier distancement. 4-Tania de Caceni : Ce n est pas un foudre de guerre, créant l exploit épisodiquement, on l envisagera en cas de défaillance des favoris surtout qu elle retrouve N.Meziani qui l a placée sur 2200 m. 5-Alex Poifond : Il vient de réaliser une belle performance sur une distance similaire à celle du jour, bien placé encore une fois de par les conditions de la course, cette nouvelle recrue de l efficace entraineur B. Sahraoui peut continuer sa belle remontée. 6-Adrenaline du Vey : Elle vient de faire preuve de constance au cours de ses dernières sorties, ponctuées par de belles performances, ce qui le recommande parmi les chevaux les plus en vue pour venir former la bonne combinaison. 7-Paolardiere : Elle a foncièrement déçu à sa dernière sortie alors qu elle restait sur d assez bonnes tentatives, reconduite dans de bonnes conditions, elle mettra à profit son départ du second échelon pour se racheter. QUINTESCOPE MEIEURES PERFS 12-Olianara 5-Alex Poifond 6-Adrenaline Du Vey 7-Paolardiere 2-Thais Grandbois 9- Vidillye Diem CASSE 12-Olianara 7-Paolardiere 5-Alex Poifond 2-Thais Grandbois 6-Adrenaline Du Vey 3-Une De a Potel 11-Topaze De Froulay CONCUSION 12-Olianara 5-Alex Poifond 2-Thais Grandbois 7-Paolardiere 6-Adrenaline Du Vey 9- Vidillye Diem 11-Topaze De Froulay 8- Uliana des Gravets : Elle vient de terminer en tête des battus sur 2300 m, jument combative et accrocheuse à souhait, elle s élancera sans complexe aucun à la conquête d une place payante à l arrivée surtout qu elle a été choisie par SA.Fouzer, le driver maison. 9-Vidillye Diem : Bien placée au second poteau, cette pensionnaire de l efficace entraineur R.Fouzer qui reste sur de bons résultats, reste en mesure de répéter ses excellentes dernières sorties. 10-Quartz Duophi : Totalisant autant d échecs que d essais, il n y a pas lieu de trop s attarder sur ses chances car ce protégé de l écurie Smida/Ouzouir risque encore une fois d avoir fort à faire en pareille compagnie. 11-Topaze de Froulay : Alternant les bonnes et mauvaises sorties, elle guettera le moindre faux pas des favoris pour répéter son excellente deuxième place sur m du 08 août dernier. 12-Olianara : Cette excellente trotteuse a laissé entrevoir de belles choses au cours de ses dernières sorties, ce qui lui confère une chance non négligeable car elle aura à affronter des trotteurs à son entière convenance. 13-Athos de Boisney : Il vient de terminer cinquième sur m alors qu il restait sur un distancement, mal placé au second poteau, il lui faudra gérer son recul de 50 m. Nombre de chevaux désignés Simple 10 DA 20 DA 50 DA 100 DA 175 DA 280 DA 420 DA 600 DA 825 DA DA MEIEURES CHANCES Faites vos jeux Total 30 DA 120 DA 300 DA 600 DA DA DA DA DA DA DA Simple 10 DA 25 DA 75 DA 175 DA 350 DA 630 DA DA DA DA Total 120 DA 600 DA DA DA DA DA DA DA DA Simple 10 DA 30 DA 105 DA 280 DA 630 DA DA DA DA Total 600 DA DA DA DA DA DA

15 22 FOOTBAS Tous les R S P T AVEC A VENTE DE MARTIA O MONACO BRISE E RECORD DE RECETTEEN CÉDANT MARTIA À MANCHESTER UNITED POUR UN MONTANT RECORD, Monaco est devenu le club ayant engrangé le plus d argent issu de ses ventes en un mercato. Pour la seconde année de son projet «FC Porto», l AS Monaco s est jetée à corps perdu dans un marché des transferts qu elle a largement animé. Pour Vadim Vasilyev, l essentiel est assuré, puisque de son propre aveu l équipe du Rocher est désormais constituée, malgré les départs de nombreux joueurs comme ayvin Kurzawa, Aymen Abdennour et Anthony Martial en toute fin de mercato! ASM a pris le risque de vendre ses meilleurs joueurs cet été. Ce qui lui vaut un pactole record. Pour le club princier, il s agissait de recruter selon deux axes, la filière nationale puis la filière étrangère, reliés par un dénominateur commun : la jeunesse. Ainsi, de Farès Bahlouli à Stefan El Shaarawy en passant par Ivan Cavaleiro, Monaco a présenté pas moins de 9 joueurs d un seul coup lors d une originale conférence de presse. Mais tout a basculé ce lundi avec la vente incroyable de Martial à Manchester United. es Red Devils, complètement déchaînés depuis le début de l été, ont sorti près de 80 millions d euros (bonus compris) pour s attacher les services de l international tricolore, ce qui a fait grimper à 214 millions les recettes monégasques au terme de ce mercato estival. Si la balance commerciale du club princier est érigée en exemple, c est aussi et surtout parce que l ASM a parfaitement su valoriser ses jeunes pépites pour les vendre au prix fort. e transfert retentissant de Geoffrey Kondogbia à l Inter Milan a annoncé la couleur. e milieu international français, auteur d une saison plus qu encourageante avec quelques pics de forme aux meilleurs moments, a confirmé son potentiel sur le Rocher la saison passée, mais son prix (40 millions d euros!) était encore inimaginable il y a quelques mois. e refrain est identique pour Yannick Ferreira-Carrasco, l autre perle monégasque, vendu également au prix fort à l Atlético Madrid (20 millions d euros). e jeune dribbleur belge a réalisé une campagne inégale, mais son seul potentiel a suffi pour faire grimper sa cote sur le marché. Il avait été de l aventure de la montée en igue 1. arrière ayvin Kurzawa, autre artisan du très bon parcours réussi en igue des Champions, a été cédé au PSG contre une somme de 25M. Dans la capitale, le jeune international pourra regoûter une nouvelle fois à la plus belle des compétitions continentales. Pilier de la défense, Aymen Abdennour, a également quitté le Rocher pour s engager avec Valence contre 30M. En conférence de presse, Didier Deschamps a évoqué la situation d Anthony Martial. e sélectionneur des Bleus a livré son sentiment sur le transfert du jeune international, qui fait son entrée dans le Top 10 des transferts les plus chers de l histoire aux côtés de Cristiano Ronaldo, Gareth Bale etc : «Pour Anthony? Est-ce que c est le bon choix? Il va dans un très grand club. On continuera de le suivre, évidemment. Il change un peu de planète, de galaxie. A lui de continuer sa progression et d avoir du temps de jeu. «Avec ce transfert record... Martial devient même le second jeune jeune (moins de 21 ans) de l histoire, après Neymar, transféré 83 millions d euros au FC Barcelone (et avant Sterling, parti contre 69M à City). occasion de se comparer les deux jeunes pépites? Avec des recettes estimées à 214 millions d euros, Monaco réalise un mercato record et domine largement la concurrence. Porto et ses 106 millions peut aller se coucher. Même son de cloche pour les 124 millions récoltés par Tottenham l été de la vente de Gareth Bale au Real Madrid. Idem pour Manchester United, le futur club de Martial, qui avait explosé les compteurs en lâchant Cristiano Ronaldo aux Merengues contre un chèque de 94 millions d euros durant le mercato estival JO-2024 os Angeles prêt à se poser en concurrent de Paris e conseil municipal de os Angeles a voté mardi à l unanimité en faveur de la candidature de la métropole californienne à l organisation des jeux Olympiques 2024 d été. a candidature de Paris se retrouve face à un rival de poids. Tous les feux sont vert pour candidature de os Angeles en vue des Jeux Olympiques d été e conseil municipal de os Angeles a apporté son soutien à la candidature de la métropole pour déposer officiellement une candidature devant le CIO. e vote unanime des quinze conseillers municipaux permet au maire Eric Garcetti de signer des accords, dont la première étape est de négocier avec le Comité olympique américain, sans obligation financière de la ville. es membres du conseil ont exprimé leur enthousiasme envers les Jeux Olympiques et leur volonté de se montrer prudent avec l utilisation de l argent des contribuables. e Comité olympique américain (Usoc) doit maintenant endosser cette candidature, puis la déposer officiellement auprès du Comité international olympique (CIO). Usoc a désormais jusqu au 15 septembre pour soumettre une candidature au CIO, qui annoncera en 2017, à ima, la ville hôte des JO os Angeles, qui a déjà organisé les FC BARCEONE Bartomeu tacle le Real Madrid JO en 1932 et 1984, aura comme adversaire Paris, Rome, Hambourg et Budapest, qui ont déjà fait acte de candidature. Usoc avait initialement choisi Boston, plutôt que os Angeles, Washington et San Francisco, mais la ville du Massachussets a retiré sa candidature en juillet, faute d adhésion de sa population, inquiète des éventuelles répercussions financières. e projet os Angeles 2024 table sur un budget de 4,3 et vise des recettes de 4,8 milliards de dollars grâce à la billetterie, aux partenariats et aux droits TV. Il prévoit l utilisation de structures existantes comme le Coliseum, stade olympique construit pour les JO-1984, le Staples Center, le Dodger Stadium ou encore le Rose Bowl. a construction du village olympique pour les athlètes serait assurée par un opérateur privé qui débourserait 975 millions de dollars Si la métropole californienne devait être désignée par le CIO, elle deviendrait la deuxième ville après ondres à obtenir les JO une troisième fois. osep Maria Bartomeu, le président du Barça, a Jencore taclé le Real Madrid sur le cas Neymar. «À Madrid, ils ne comprennent toujours pas que Neymar a choisi le FCB et ils essaient de créer des problèmes pour lui et pour le club. Je ne sais pas comment tout cela va finir, mais je ne serai jamais fatigué de défendre le club et les intérêts du joueur. Nous n avons pas encore débuté les négociations pour le nouveau contrat de Neymar, mais il est très important pour nous et nous espérons qu il prendra sa retraite à Barcelone», a dit le cacique du Barça sur les ondes de la radio catalane RAC1. FIFA e Nigérian Odegbami candidat à la présidence ancien capitaine de la sélection du Nigeria, Segun Odegbami, s est lancé dans la campagne pour devenir président de la Fédération internationale de football (Fifa) en remplacement de Joseph Blatter, démissionnaire. «a Fifa traverse la pire crise de ses 111 ans d existence. Pour aller de l avant, la Fifa a besoin d une nouvelle génération de leadership afin de restaurer la dignité d un sport noble et celle d une institution internationale estimée», a expliqué Odegbami, 63 ans et membre de la sélection championne d Afrique des nations en «Dans des moments comme celui-ci, chaque membre de la famille du football doit participer au renouvellement des objectifs de la Fifa, en élisant une personne méritante et qualifiée, une personne dont le caractère permettra d accomplir les objectifs désirés et de restaurer la confiance et l intégrité de l organisation», a ajouté Segun Odegbami. Michel Platini, président de l UEFA, et le milliardaire sud-coréen Chung Mongjoon, un ancien vice-président de la Fifa, sont les deux principaux candidats à la succession de Joseph Blatter, en poste depuis 1998 et réélu en mai avant de présenter sa démission. e Congrès extraordinaire électif doit élire le président de la Fifa le 26 février MERCATO Encore un record pour la Premier league e Championnat anglais, connu pour sa démesure et ses fastes, a encore traversé de nouvelles limites cet été. Grâce aux droits TV et à la livre sterling, les clubs anglais se sont fait plaisir lors d un mercato estival qui s est achevé ce mardi à 19h au royaume de Sa Majesté, puisque la Premier league a battu son record de dépenses lors de ce mercato avec 897,7M soit 1,2 milliard d euros. On citera par exemple Manchester City, qui n a pas hésité à débourser 75 millions d euros pour acquérir le Belge Kevin de Bruyne, sans oublier Manchester United qui a jeté son dévolu sur le jeune Anthony Martial pour 50 millions d euros sans bonus. Avec des revenus en hausse constante, ce ne sera certainement pas le dernier record que la P va briser. A ARSENA Wenger à Paris pour Cavani? rsène Wenger, le coach d Arsenal, serait à Paris pour négocier le transfert d Edinson Cavani. Arsenal va-t-il réaliser un gros coup surprise, à la manière de Mesut Özil (recruté le dernier jour de mercato estival 2013 pour 50 millions d euros), avant la fin du marché des transferts? es Anglais y croient! Alors qu en Angleterre le mercato ferme ses portes ce mardi à 19h, les Gooners espèrent qu un grand attaquant posera ses valises à l Emirates Stadium. Il faut dire qu à Arsenal, le constat est alarmant en attaque. Arsenal a donc cruellement besoin d un grand attaquant. Et si Arsène Wenger surprenait tout le monde? e coach des Gunners aurait été aperçu dans un vol pour Paris lundi et puis, plus tard, dans un hôtel parisien. Selon la presse anglaise, l entraîneur français serait en train de négocier le transfert... d Edinson Cavani et d Adrien Rabiot. Info ou intox? Il ne faudra pas longtemps pour le savoir. Après l échec de la piste Karim Benzema, Arsenal souhaiterait en effet s attacher les services de l attaquant uruguayen. e transfert de l ex-joueur du Napoli semble néanmoins très improbable mais Arsène Wenger a plus d un tour dans sa poche. Affaire à suivre!

16 SP Tous les D opage. e président du COA a déclaré son opposition à la création d un centre antidopage en Algérie. Il estime que sa création n est pas rentable sur le plan économique. Selon lui, les analyses réalisées dans les laboratoires étrangers coûtent nettement moins cher. Il préconise plutôt la mise en place d une agence nationale antidopage ORTS BERRAF AU FORUM D E MOUDJAHID «ORAN SERA PRÊTE POUR ES JM» E PRÉSIDENT DU COMITÉ OYMPIQUE AGÉRIEN, MUSTAPHA BERRAF, a été l invité hier du forum du quotidien El Moudjahid au cours duquel il est revenu sur le dossier des jeux méditerranéens 2021 dont l organisation a été attribuée à l Algérie. Photo : arbi. e conférencier a mis l accent sur les grandes potentialités humaines et infrastructurelles d Oran qui abritera cet événement. «a ville d Oran sera prête pour accueillir cet évènement. Eu égard aux infrastructures déjà disponibles et celles en phase de réalisation, Oran a le potentiel requis pour assurer une organisation de qualité des Jeux méditerranéens Sur ce point, je suis entièrement tranquille et rassuré. es personnes chargées d inspecter les infrastructures dont dispose Oran ont été impressionnées. Elles ont été aussi très satisfaites par la compétence des organisateurs algériens», se félicite le président du COA, abordant, au passage, quelques détails ayant permis à l Algérie d avoir l insigne honneur d abriter les JM pour la deuxième fois après ceux organisés en 1975 à Alger. «Nous avons utilisé des moyens légaux pour convaincre les responsable du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM). e comité de candidature composé du ministre de la Jeunesse et des Sports, du wali d Oran, des P/APW et P/APC ainsi que de Benida, Sadok, Souakri, Zaâtar et moi-même, a convenablement rempli sa mission euros ont été mobilisés dans le cadre de la promotion du dossier Algérie. Cette enveloppe financière provient des 10 milliards de centimes émanant des bienfaiteurs (capitaux privés). e reste de l argent sera reversé au compte du comité d organisation des JM, qui sera mis en place prochainement», révèle le président du COA qui se penche, par ailleurs, sur la participation algérienne aux Jeux Africains abrités actuellement par le Congo. «Selon les prévisions des fédérations, l Algérie devrait récolter quelque 34 médailles d or. Si nous arrivons à réaliser 80% de ces prévisions, ce serait un bilan positif. Nos athlètes ont été mis, en tout cas, dans de bonnes conditions pour une participation de qualité», souligne-t-il. «NOS ATHÈTES NE SONT PAS PRÊTS POUR ES JO 2016» Par ailleurs, Mustapha Berraf s est projeté sur les jeux Olympiques prévus l année prochaine à Rio de Janeiro (Brésil). «es ÉCHOS DU FORUM qui travaille dans le sens de lutte contre ce phénomène. sraël. Mustapha Berraf a rappelé qu Israël ne pourra jamais prendre part à une compétition comme les Jeux méditerranéens. «Israël n est même pas un pays membre. C est un débat qui n a aucune raison d être», estime-t-il. I JO se préparent sur plusieurs années. Compte tenu des difficultés enregistrées par le comité olympique ces dernières années, la préparation de cette échéance accuse du retard. es athlètes seront insuffisamment préparés. Nous avons perdu beaucoup de temps. Actuellement, nous travaillons en parfaite coordination avec le ministère de la Jeunesse et des Sports et les fédérations pour tenter de rattraper le temps», reconnaît le président du COA refusant de qualifier les Jeux Africains de baromètre pour les jeux Olympiques. A l exception, note-t-il, de l athlétisme (1500 mètres) où l algérie a des chances de décrocher. n K. Yamine 23 APRÈS ÉCHEC DE ATHÈTE BERRAF CRITIQUE TOUFIK MAKHOUFI a déconvenue du champion olympique algérien, Toufik Makhloufi, en finale des mondiaux d(athlétisme semble avoir suscité le mécontentement du premier responsable du Comité olympique algérien. Mustapha Berraf a tenu, en effet, des propos critiques contre l athlète en question, qui s est contenté d une quatrième place du 1500 mètres. D après l invité du forum d El Moudjahid, le médaillé d or des jeux Olympiques 2012 n a pas su gérer sa course du point de vue tactique. «Je ne suis pas, bien évidemment, heureux de la défaite de Toufik Makhloufi. Je crois qu il a failli sur le plan tactique. es Kenyans ont parfaitement étudié sa tactique de course», affirme Mustapha Berraf. Et de poursuivre : «Je pense que Makhloufi doit se reremettre en cause s il veut retrouver ses marques. C est un athlète plein de potentiel en mesure de renouer avec les titres internationaux». Berraf a indiqué que l athlète en question se doit nécessairement de prendre part aux Jeux africains qui se déroulent actuellement au Congo. n K. Y. FOOTBA NAHD Bouzidi divise l entourage du Nasria e dernier revers concédé face au CR Belouizdad (0-3) au stade Tchaker (Blida), semble avoir laissé des séquelles dans l entourage des Sang et Or notamment au niveau de la direction du club mais aussi du staff technique. En effet, après un début de championnat prometteur, où il avait épinglé l USMA, le NAHD traverse dans une crise dès les premières contre-performances. es inconditionnels de l équipe son montés au créneau et un conflit a éclaté entre les dirigeants du club. Des responsables du club à l image de Bachir Ould Zmirli, le pourvoyeur de fonds et frère de l actuel président du NAHD, auraient suggéré la mise à l écart du responsable de la section football, Kamel Saoudi. Ce dernier est accusé d être le mal de l équipe en s ingérant dans le travail du staff technique. autre détail qui pourrait secouer sérieusement la stabilité de la barre technique est le possible retour de Youcef Bouzidi aux commandes du club. Selon notre source, c est Bachir Ould Zmirli qui serait derrière cette proposition. Il souhaite alors ne plus voir Saoudi faire partie de la direction du club tout en confiant les destinées techniques de l équipe à Bouzidi en remplacement de Iaïche. Si pour Saoudi, les supporters sont d accord pour sa mise à l écart, ils rejettent par contre l idée d un éventuel changement d entraîneur. Une situation confuse qui ne prête pas à l optimisme. En effet, à l occasion de la séance de reprise après la déconvenue face au CRB, pas moins de neuf joueurs étaient aux abonnés absents dont sept n ont pas justifié leur défection. Ainsi, pour remettre l équipe sur les rails et retrouver la sérénité, une victoire face à l USMH est impérative. n Khaled H. HANDBA-SUPER COUPE DEMAIN À 18H À A SAE HARCHA : CR BARAKI-JES SKIKDA Qui arrachera le doublé? Ph : Mahdi I. a salle Harcha-Hacène abritera demain une avant-première de la saison de handball avec la super coupe qui sera animée dès 18h par le CRB Baraki (tenant de la coupe d Algérie) et le champion d Algérie la JES Skikda. Une belle affiche entre deux équipes qui ont été parmi les révélations de la saison dernière. Sur le papier, les Skikdis qui ont reconquis leur couronne de champion d Algérie, partiront avec un léger avantage. Sous la coupe de Farouk Dehili, la JES Skikda a su comment se distinguer l année dernière avec une majorité d éléments formés à l école skikdie. Une politique qui a donné ses fruits. Par rapport aux matches de championnat durant lesquels la JES Skikda a pris le dessus une fois (25-20), la super coupe sera un duel avec de nouvelles donnes et d autres calculs. e CRB Baraki qui a offert une première coupe d Algérie historique à son public, est prêt à relever le défi et arracher le premier doublé de son histoire. Comptant sur plusieurs joueurs expérimentés tel le gardien Kerbouche, Baraki qui sera épaulé par ses fidèles inconditionnels, a entamé la préparation depuis un mois selon son entraîneur Karim Bechkour. «Nous allons aborder le match pour le gagner, même si notre objectif principal cette saison reste le championnat. Malheureusement, l équipe sera privée de Daoud Hichem avec qui le contact est rompu depuis une période. Son cas est entre les mains de la fédération», a-t-il fait savoir. Pour sa part, le président de la JES Skikda Yacine Aliout a estimé que «la super coupe est une occasion pour mettre dans le bain de la compétition ses joueurs», soulignant que «l objectif de son club a été atteint, à savoir remettre la JESS dans le gotha continental et régional». Quel que soit le degré de l adversité, souhaitons que ce prologue de la nouvelle saison se déroule dans le fair-play total. A rappeler que la super coupe sera précédée par un match gala opposant à 16h la sélection des années 90 à celle des années 80. n Adel K.

17 Horizons Horizons : R.C.97B JEUX AFRICAINS-2015 El-Hadi Ould-Ali en visite de travail au Congo e ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould-Ali, entame aujourd hui, une visite de travail de deux jours au Congo, qui accueillera à partir de demain, les Jeux africains 2015 (4 au 19 septembre), a indiqué le MJS. ors de cette visite, le premier responsable du MJS prendra part à la réunion de la commission technique de la jeunesse, culture et sport de l Union africaine et au Conseil des ministres de la Jeunesse et des Sports, précise la même source. El- Hadi Ould-Ali assistera également à la cérémonie d ouverture de la 11 e édition des Jeux africains qui aura lieu demain dans le nouveau stade de Kintélé (Brazzaville). COMMERCE Belaïb prend part à la réunion du CES de la igue arabe e ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, prend part, aujourd hui, à la 96 e session de la réunion ministérielle du Conseil économique et social (CES) de la igue arabe, prévue du 30 août au 3 septembre au Caire, a indiqué un communiqué du ministère. Cette réunion examinera plusieurs questions économiques et sociales qui seront soumises au prochain sommet arabe dont le suivi des décisions du dernier sommet et la mise en œuvre de «la déclaration de ima», issue du troisième sommet des pays arabes et des pays d Amérique du Sud, a précisé le communiqué. es participants examineront la question du développement de l action arabe commune à travers l adoption de la convention unifiée d investissement des capitaux arabes dans les pays arabes, qui a été modifiée, et le suivi du dossier économique relatif au 27 e sommet arabe ordinaire. a réunion évoquera la question de la création du centre de formation sino-arabe pour l utilisation de l énergie atomique à des fins pacifiques, la mendicité dans les pays arabes, la coopération arabe et internationale dans le domaine de l investissement et les domaines sociaux et le projet de l Union arabe de l éducation physique et du sport scolaire. a session qui se tiendra aujourd hui a été précédée par une réunion de coordination au niveau des experts qui s est tenue du 15 au 20 août à Alexandrie. COOPÉRATION e secrétaire général de l'oci en visite de travail en Algérie e secrétaire général de l'organisation de la coopération islamique (OCI), Iyad Amine Madani, a entamé, hier, une visite de travail de trois jours en Algérie, à l'invitation du ministre d'etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane amamra, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. «Une série d'activités et de rencontres importantes articulées autour de la coopération entre l'algérie et l'organisation et les perspectives de son renforcement figurent au programme de la visite de Madani en Algérie», précise la même source. es entretiens «couvriront également la situation prévalant dans les Etats membres de l'oci, ainsi que les défis auxquels fait face la oumma islamique dans une conjoncture internationale chargée de défis», ajoute-t-on. Elu à la tête de l'organisation en janvier 2014 pour un mandat de 5 ans, Madani «s'emploie à poursuivre le processus de réforme engagé au sein de cette organisation, depuis une dizaine d'années et auquel l'algérie contribue de manière active», relève-t-on de même source. e secrétaire général de l'oci a, en outre, «fait preuve d'un grand engagement dans les efforts visant le règlement des conflits et la promotion de la stabilité et du développement dans les Etats membres», souligne-t-on. Il a ainsi apporté «une contribution active dans le cadre de la médiation internationale, conduite par l'algérie, pour la paix et la réconciliation au Mali», indique encore la même source. RND es élus du parti appelés à participer à la sensibilisation sur les enjeux de la crise financière JIJE Découverte d'un abri contenant cinq bombes de confection artisanale Un détachement de l Armée nationale populaire (ANP) a découvert, mardi dernier, dans le cadre de la poursuite de l opération de recherche et de ratissage dans la localité d El- Aouana (Jijel), un abri contenant cinq bombes de confection artisanale, des outils de confection et d emplissage de cartouches, une quantité de poudre noire, des denrées alimentaires et d autres objets, a indiqué, hier, un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et en continuité de l opération de recherche et de ratissage dans la localité d El- Aouana, dans la wilaya de Jijel (5 e Région militaire), un détachement de l Armée nationale populaire a découvert le 1 er septembre 2015, un abri contenant cinq bombes de confection artisanale, des outils de confection et d emplissage de cartouches, une quantité de poudre noire, des denrées alimentaires et d autres objets», relève la même source. Par ailleurs, «un détachement relevant du secteur e Rassemblement national démocratique (RND) a exhorté, hier, à Alger, ses élus au Parlement «à participer à la sensibilisation de la population sur les enjeux de la crise financière» que connaît le pays en raison de la chute des prix du pétrole, indique le parti dans un communiqué. ors d une réunion du secrétariat national du RND avec les élus du parti à l APN et au Conseil de la nation, présidée par Ahmed Ouyahia, secrétaire général par intérim, la direction du parti a donné des orientations à ces élus pour «une mobilisation sur le terrain, pour participer à la sensibilisation de la population sur les enjeux d une crise financière réelle à laquelle le gouvernement fait face, dans l attachement à la justice sociale et à la solidarité nationale», souligne la même source. a rencontre, qui a enregistré «un riche débat», a permis également à la direction du parti de recommander à ses élus de «participer activement aux travaux législatifs et aux débats dans chacune des deux chambres du Parlement, en veillant à y faire entendre les préoccupations des citoyens sans pour autant se laisser entraîner dans les surenchères des élus de l opposition», précise le RND. e parti a appelé, en outre, ses élus à apporter leur «soutien, lors des votes, aux textes présentés par le gouvernement au sein duquel le Rassemblement est représenté, et qui met en œuvre le programme du président de la République, que le RND soutient», ajoute-t-on encore. FÊTE NATIONAE DU VIETNAM e président Bouteflika adresse un message au président Truong Tan Sang e président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a adressé un message de vœux au président de la République socialiste du Vietnam, Truong Tan Sang, à l'occasion de la célébration de la fête nationale de son pays, dans lequel il lui a fait part de sa détermination à œuvrer pour la consolidation des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays. «a célébration de la fête nationale de la République socialiste du Vietnam m'offre l'agréable occasion de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, mes vœux les meilleurs de santé et de bonheur et au peuple vietnamien ami davantage de progrès et de prospérité», a écrit le chef de l'etat dans son message. «Je saisis cette heureuse opportunité pour vous réitérer ma pleine disponibilité à joindre mes efforts aux vôtres pour la consolidation de ces relations d'amitié et de coopération et leur promotion au mieux des intérêts de nos deux peuples amis», a ajouté le président Bouteflika. opérationnel de Tamanrasset (6 e Région militaire) a intercepté 8 contrebandiers et a saisi 2 véhicules tout-terrain, une paire de jumelles, 5 détecteurs de métaux et 600 g de mélange d or». Au niveau de la 2 e Région militaire, «des éléments des gardes-frontières de Maghnia et Bab El Assa, au secteur opérationnel de Tlemcen, ont saisi quatre camions et litres de carburant destinés à la contrebande, alors qu'à Oran, 6 immigrants clandestins ont été interceptés par les éléments de la Gendarmerie nationale», ajoute la même source. 70 e ANNIVERSAIRE DE A VICTOIRE SUR E FASCISME EN CHINE Bensalah représente le président Bouteflika e président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a désigné Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation, pour le représenter aux cérémonies commémoratives du 70 e anniversaire de la victoire sur le fascisme, qui devaient être organisées, hier à Pékin, indique un communiqué de la présidence de la République. «Suite à l invitation qu il a reçue du Président de la République populaire de Chine, Son Excellence XI Jinping, Son Excellence Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a désigné Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation pour le représenter aux cérémonies commémoratives du 70 e anniversaire de la victoire sur le fascisme, qui seront organisées à Pékin, le 3 septembre 2015», ajoute le communiqué. PAREMENT Ould-Khelifa préside une réunion des bureaux des deux chambres e président de l Assemblée populaire nationale (APN) Mohamed-arbi Ould-Khelifa a présidé, hier, au siège de son institution, une réunion des bureaux des deux chambres du Parlement et un représentant du gouvernement pour arrêter l ordre du jour de la session d automne Selon un communiqué de l APN, cette réunion intervient conformément aux dispositions de l article 16 de la loi organique n o fixant l organisation et la mission de l APN et du Conseil de la nation ainsi que leurs relations avec le gouvernement. e représentant du gouvernement a présenté l ordre du jour de cette session qui prévoit une série de projets de loi à examiner éventuellement outre les six textes déja déposés au niveau du Parlement. AGÉRIE-UNICRI Signature d'un mémorandum d'entente n mémorandum d'entente entre l'algérie et l'institut inter-régional Udes Nations unies de recherche sur la criminalité et la justice (Unicri) a été signé, hier, à Alger. Ce mémorandum porte sur la création du bureau régional Afrique du Nord et Sahel des centres d'excellence de l'union européenne (UE) pour la réduction des risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN). e mémorandum a été signé par le directeur général des affaires politiques et de la sécurité internationale au ministère des Affaires étrangères, Rachid Beladhane, et par la directrice générale de cet institut, Cindy Smith, en visite de travail en Algérie, en présence des ambassadeurs des pays de l'afrique du Nord et du Sahel accrédités à Alger. Intervenant au terme de la cérémonie de signature, M me Smith a indiqué que la création du bureau régional Afrique du Nord et Sahel est un «jalon important» dans le développement des centres d'excellence, chargés de l'atténuation des risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires. «Nous avons pu atteindre cet objectif grâce aux efforts combinés et dévoués du gouvernement algérien, de l'ue et des Nations unies», a ajouté la directrice générale de l Unicri, se disant «reconnaissante» envers l'algérie pour son «soutien continu» et son initiative d'abriter le secrétariat régional pour l'afrique du Nord et le Sahel de ce centre. e réseau des centres d'excellence CBRN est présent dans 50 pays partenaires à travers le monde, regroupées autour de huit bureaux régionaux dont celui de l'afrique du Nord et du Sahel. 'objectif principal de l'initiative des centres d'excellence est de renforcer les capacités CBRN en facilitant la coopération régionale. a Météo du Jeudi 3 Septembre 2015 n Alger 29 n Annaba 32 n Constantine 33 n Oran 28 n Ouargla 42 n Tamanrasset 34 n Tindouf 38 n Illizi 44 n Fedjr Dohr Assar Maghreb Ichaâ ACHAT 1 $ 82,24 DA 1 104,36 DA 6 6 VENTE 1 $ 87,27 DA 1 110,77 DA 6 6 SERVICE PUB Tél: Fax: (021) (021)

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis 1 Présentation de l Ile de Djerba DjerbaestuneIlede514km2desuperficieetde140 kms de littoral, elle représente la porte au Sahara étant sa proximité du

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES Mercredi 30 décembre 2009 Le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, a

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

Projet de Modernisation des Systèmes ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006

Projet de Modernisation des Systèmes ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006 Projet de Modernisation des Systèmes Budgétaires en Algérie ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006 1 Contenu de la présentation Contexte Objectifs de la réformer Structure du projet MSB Principaux éléments de

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OBSERVATOIRE DE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE EN MEDITERRANEE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE L ALGÉRIE est définie dans sa Constitution comme une République démocratique et populaire. L

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Le tourisme, un impératif national d avenir...

Le tourisme, un impératif national d avenir... Le tourisme, un impératif national d avenir... 2 Le développement du tourisme est consacré par le Schéma Directeur de l Aménagement Touristique SDAT qui vise une «mise en tourisme» de l Algérie à l horizon

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE

PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE Mise à jour avril 2011 PROPOSITIONS DE LOI DEPOSEES PAR LE GROUPE SOCIALISTE XIII EME LEGISLATURE juillet 2007 Proposition de loi constitutionnelle n 86 relative aux compétences des établissements publics

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 10 54ème ANNEE Dimanche 3 Joumada El Oula 1436 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement

Pour ceux qui voient loin, l Alg tout près. Le climat de l Investissement Pour ceux qui voient loin, l Alg Algérie c est tout près Le climat de l Investissement l en Algérie Situation macroéconomique conomique Des conditions d attractivité Retour à la stabilité politique Stabilisation

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la Alger, le 11 Juin 2015 Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la croissance 1. Stabilité macroéconomique et financière Contrairement aux années 1990 marquées par l ajustement structurel (1991

Plus en détail

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION

INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION INFORMATION SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION A MADAGASCAR ET SES PROPOSITIONS SUR LES PRATIQUES OPTIMALES POUR LUTTER CONTRE LA CORUPTION (En application du paragraphe 2 sur la Résolution 1/8 relative

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur l Albanie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur l Albanie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, le 8 octobre 2009 Public Greco RC-II (2007) 12F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au

Plus en détail

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Véme Session du Conseil de la Présidence de l UMA Nouakchott, 11 novembre 1992 1 INTRODUCTION A notre époque, les questions

Plus en détail

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE 1 Cadre de référence LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE août 2014 1 Le comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013 conçoit la jeunesse comme une priorité transversale de l action gouvernementale.

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

Meilleure appréhension des marchés et du positionnement de la PME :

Meilleure appréhension des marchés et du positionnement de la PME : I Mise à niveau des Petites et Moyennes Entreprises : La mise à niveau est un défi et un enjeu qui s inscrivent dans la démarche globale d amélioration de la compétitivité de l économie nationale en général

Plus en détail

Les agences comptables des lycées et collèges publics

Les agences comptables des lycées et collèges publics Les agences comptables des lycées et collèges publics Dans le rapport public annuel de 2008, les juridictions financières avaient souligné les défaillances de la gestion comptable des 2600 lycées et des

Plus en détail

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 -

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - 40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - A. DEFINIR DES PRIORITES PARTAGEES «L EXPERIENCE DE LA PROXIMITE AU SERVICE D

Plus en détail

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX Agence internationale de l énergie atomique Résolutions adoptées par la Conférence générale de l AIEA (2004)* La 48 ème session de la Conférence générale de l AIEA

Plus en détail

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés

Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés Loi N 2004/016 du 22 juillet 2004 portant création, organisation et fonctionnement de la commission Nationale des Droits de l Homme et des Libertés L Assemblée nationale a délibéré et adopté, Le Président

Plus en détail

Le travailleur étranger

Le travailleur étranger Le travailleur étranger Par Mongi TARCHOUNA, Professeur et Doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques de Sousse. Liberté et égalité, telles sont les valeurs universelles à la réalisation

Plus en détail

Le Manifeste du ME-F

Le Manifeste du ME-F 1 Mouvement Européen-France Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents Juillet - aout 2013 Rapport de dépouillement 11/08/2013 2 Le Manifeste du ME-F Consultation des adhérents. Juillet aout 2013

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1

MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT. Atelier n 1 MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Atelier n 1 Les Petites et Moyennes Entreprises comme élément de développement de l économie locale et

Plus en détail

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP 1. But Le travail par secteur s effectue de nombreuses façons au SCFP, mais les structures des secteurs ne profitent pas d un forum national qui

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp

Dossier de presse. Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp Dossier de presse Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp Secrétaire d Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale à la

Plus en détail

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay Tourisme 1 2 3 4 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay 167 1 Meublés de tourisme classés et labellisés NATURE DE L OPÉRATION : Aide à la création, modernisation

Plus en détail

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats

LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER. Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h. Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats LILIANE MAURY PASQUIER et ROBERT CRAMER Conférence de presse jeudi 29 septembre à 15h Bilan de la députation genevoise au Conseil des Etats 1 L élection au Conseil des Etats Le système majoritaire favorise

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail

Expérience de NAFTAL dans le GPL carburant «Sirghaz» et perspectives de développement

Expérience de NAFTAL dans le GPL carburant «Sirghaz» et perspectives de développement SOCIETE NATIONALE DE COMMERCIALISATION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS NAFTAL spa au capital social de 5 650 000 000 DA, filiale de SONATRACH. Expérience de NAFTAL dans le GPL carburant «Sirghaz»

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE

Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE Rapport de FAT Jean Accart Septembre 2004 CNFPT ENACT DE MONTPELLIER 1 INTRODUCTION Créé en 1997, le Syndicat

Plus en détail

LE CONCEPT DE CAPITAL IMMATERIEL : OUTIL DE PILOTAGE DES POLITIQUES PUBLIQUES

LE CONCEPT DE CAPITAL IMMATERIEL : OUTIL DE PILOTAGE DES POLITIQUES PUBLIQUES LE CONCEPT DE CAPITAL IMMATERIEL : OUTIL DE PILOTAGE DES POLITIQUES PUBLIQUES CONFERENCE DE LA FONDATION D ATTIJARIWAFA BANK CASABLANCA, 23 OCTOBRE 2014 M. Mohammed Tawfik MOULINE Directeur Général, Institut

Plus en détail

PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE DANS LE NORD

PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE DANS LE NORD PLAN DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES ET LES VOLS A MAIN ARMEE DANS LE NORD Face à la recrudescence des cambriolages et des vols à main armée, notamment à l'encontre des commerçants, le 25 septembre 2013,

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Conseil supérieur du logement

Conseil supérieur du logement Conseil supérieur du logement Avis n 010 du 16 janvier 2008 du Conseil supérieur du logement sur le concept du crédit logement inversé. Préambule Le crédit logement inversé («reverse mortgage») est une

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

27-28 Janvier 2011, Casablanca - Royaume du Maroc

27-28 Janvier 2011, Casablanca - Royaume du Maroc Rapport de la Réunion préparatoire de la Conférence des Bailleurs de Fonds pour le Financement du Projet Régional de Développement durable du Tourisme dans un Réseau de Parcs et Aires Protégées Transfrontaliers

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 05 Chaâbane 1435H correspondant au 03 juin 2014 relative à la préinscription

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). 2015-04 Séance du 11 février 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Les conditions de sécurité à l étranger sont très variables d un pays à l autre et peuvent être très éloignées de celles rencontrées en France. Il est donc

Plus en détail

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2010/493 Conseil de sécurité Distr. générale 24 septembre 2010 Français Original : anglais Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire

Plus en détail

Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal

Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal Gaïa initiative du Partenariat Sommaire Communiqué de presse Fiche 1 : Présentation

Plus en détail

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance CONEPT/RDC Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance Rapport de l Enquête réalisée à Kinshasa Résumé des résultats et recommandations Avec l Appui de Juillet

Plus en détail

CIVI.POL Conseil. Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français

CIVI.POL Conseil. Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français CIVI.POL Conseil Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français Présentation CIVIPOL 2011 PRESENTATION DE CIVI.POL CONSEIL Opérateur du Ministère de l Intérieur, CIVI.POL Conseil

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n du 1436H correspondant au 2015 relative à la préinscription et à l orientation

Plus en détail

Agir collectivement pour développer les capacités d action

Agir collectivement pour développer les capacités d action Agir collectivement pour développer les capacités d action de toute la population au Québec Perspectives et plan de travail de l ICÉA 2014-2015 2015 Version 3 11 septembre 2014 Document de travail discuté,

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI DOSSIER DE PRÉSENTATION MERCREDI 10 AVRIL 2013 MONTREUIL Salle des fêtes Mairie de Montreuil LA DIASPORA MALIENNE POUR LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT DU MALI www.diplomatie.gouv.fr 1/7 PRÉSENTATION DE L ÉVÉNEMENT

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes du 11 décembre 2014 Feuille de route du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes À la suite de la Conférence nationale du handicap, le ministère des affaires sociales, de la

Plus en détail

Pour une Europe des droits de l Homme

Pour une Europe des droits de l Homme Le manifeste de l AEDH et de ses membres en vue de l élection 2014 du Parlement européen Bruxelles, le 11 Novembre 2013 1. Citoyenneté et démocratie et respect des droits de l Homme Une citoyenneté de

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LE CIVISME FISCAL, NOTRE INTERET A TOUS Présentation de la campagne de communication Papeete, le 24 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. LE CIVISME FISCAL, NOTRE INTERET A TOUS Présentation de la campagne de communication Papeete, le 24 avril 2014 Vice-présidence de la Polynésie française Direction des Impôts et des Contributions Publiques LE CIVISME FISCAL, NOTRE INTERET A TOUS Présentation de la campagne de communication Papeete, le 24 avril 2014

Plus en détail

CARREFOUR TECHNOLOGIES LE PRINTEMPS DES PME, LA TUNISIE DÉCLINE SES ATOUTS PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014

CARREFOUR TECHNOLOGIES LE PRINTEMPS DES PME, LA TUNISIE DÉCLINE SES ATOUTS PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014 Ministère de l Industrie, de l Energie et des mines Agence de Promotion de l Industrie et de l Innovation CARREFOUR D AFFAIRES ET DE TECHNOLOGIES PARC DES EXPOSITIONS DU KRAM TUNIS, 16-17-18 OCTOBRE 2014

Plus en détail

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015)

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015) Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 1. Présentation de Lannion-Trégor Communauté : Après le regroupement de Lannion-Trégor Agglomération et la commune de Perros- Guirec, avec la

Plus en détail

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE

ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE ALLIANCE ASSURANCES ENTAME LA SECONDE PHASE DE L APPEL PUBLIC A L EPARGNE AVEC INTRODUCTION DE L ACTION A LA COTE OFFICIELLE DE LA BOURSE D ALGER Alger- le 31 octobre 2010. Le jeudi 28 Octobre, Alliance

Plus en détail

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial Première partie 51 ème année Numéro spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 7 juin 2010 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi organique

Plus en détail

un réseau de transport scolaire sécurisé Roulez jeunesse! Charte des transports scolaires de la Manche

un réseau de transport scolaire sécurisé Roulez jeunesse! Charte des transports scolaires de la Manche un réseau de transport scolaire sécurisé Roulez jeunesse! Charte des transports scolaires de la Manche Sommaire 4 6 12 16 17 18 Qui peut bénéficier des transports scolaires? La carte de sectorisation

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO

LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO LES RELATIONS ENTRE LE TRESOR PUBLIC ET LA BCEAO La BCEAO dispose dans chaque Etat membre de l UEMOA, d une agence nationale et des agences auxiliaires. L agence nationale du Niger comprend trois représentations

Plus en détail

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Tunis, 10 octobre 2008 La crise financière internationale 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Le déclenchement de la crise financière est en grande partie attribué

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 18 Rajab 1434H correspondant au 28 mai 2013 relative à la préinscription

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Allocution d ouverture du Dr. Abdelkader AMARA, Ministre de l Energie des Mines, de l Eau et de l Environnement à l occasion de la 4 ème Conférence

Allocution d ouverture du Dr. Abdelkader AMARA, Ministre de l Energie des Mines, de l Eau et de l Environnement à l occasion de la 4 ème Conférence Allocution d ouverture du Dr. Abdelkader AMARA, Ministre de l Energie des Mines, de l Eau et de l Environnement à l occasion de la 4 ème Conférence Dii Rabat, le 30/10/2013 1 Monsieur l Ambassadeur de

Plus en détail

Vu le Décret N 2014-200 du 11 Avril 2014, portant nomination du Premier Ministre Chef de Gouvernement ; DECRETE :

Vu le Décret N 2014-200 du 11 Avril 2014, portant nomination du Premier Ministre Chef de Gouvernement ; DECRETE : GOUVERNEMENT -------- DECRET N 2014-1127 du 30 juillet 2014 portant présentation au Parlement du Projet de Loi n 011 /2014 du 10 juillet 2014 régissant la dette publique et la dette garantie par le Gouvernement

Plus en détail

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Droit de vote pour les non-luxembourgeois aux élections législatives Prise de position de l ASTI Préambule Le débat sur le droit de vote

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT -------

LES RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT ------- MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE CHARGE DU BUDGET --------- CABINET REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ------------ Union-Discipline- Travail LES RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT ------- Présenté par Monsieur

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République Lettre introductive au 53 ème Rapport annuel de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République au nom du Conseil d Administration de la Banque Centrale de Tunisie Par

Plus en détail