PROGRAMME DE FORMATION CENTRE DE FORMATION CARE DPC 2015/2016

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME DE FORMATION CENTRE DE FORMATION CARE DPC 2015/2016"

Transcription

1 Evaluation favorable pour les paramédicaux

2 SOMMAIRE PRESENTATION DU CENTRE CARE FORMATION AS ASH HORS DPC FORMATIONS IDE FORMATION DENTISTES FORMATIONS KINESITHERAPEUTES FORMULAIRE INSCRIPTIONS PROFESSIONNELS DE SANTE

3 PRESENTATION DU CENTRE DE FORMATION Le centre de formation CARE structure son offre de formation autour d'un partenariat avec les établissements de santé et les professionnels libéraux. Il s'inscrit dans le processus de développement des compétences des acteurs de soins dans l objectif du développement de la qualité et de la sécurité des soins conformément aux axes définis par la Haute Autorité de Santé (HAS). La Commission Scientifique de l Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel Continu (OGDPC) a évalué favorablement notre centre de formation. En tant que professionnels de santé, les dirigeants du centre CARE et leurs formateurs conçoivent et adaptent les formations proposées aux besoins du terrain. Leur légitimité est portée par leur expérience professionnelle et leur formation universitaire en Sciences De l Education. Le centre CARE propose d'élargir les compétences des formés, d'enrichir leur savoirfaire et leur savoir être et de développer leurs projets professionnels en adéquation avec les obligations de Développement Professionnel Continu (DPC). Dès sa création le centre CARE a conçu ses programmes et son organisation dans le cadre d une démarche qualité. Les formateurs et experts intervenants sont choisis en fonction de leur légitimité professionnelle dans le domaine concerné et de leur compétence pédagogique. Les formations obéissent à un cahier des charges de formation qui formalise le contenu pédagogique et les moyens mis en œuvre. Ce cahier des charges reprend les consignes de l HAS concernant les formations. Les formateurs se présentent aux formés en indiquant leurs liens éventuels avec les instances, institutions ou industries susceptibles d influencer l objectivité de leurs propos. Le Docteur Delayance est responsable de la coordination des programmes proposés à l OGDPC. Le comité scientifique du centre CARE contrôle, régule et évalue les programmes proposés.

4 LE DEVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU Procédure d inscription pour les paramédicaux en exercice libéral à un programme de DPC Créer mon compte personnel sur Formulaire mode d exercice «libéral» ou Formulaire mode d exercice «salarié centre de santé» Se connecter à son compte personnel Rechercher le programme de DPC via le moteur de recherche par la référence S inscrire à un programme de DPC Toute inscription sera validée par le centre de formation qui émettra une acceptation Procédure d inscription pour les paramédicaux salariés S adresser au service des ressources humaines de votre institution Procédure d inscription à titre personnel Pour les demandes de formation contacter le centre de formation CARE

5 Accompagnement à la validation des acquis de l expérience : rédaction du livret 2 Réf DPC en cours d enregistrement Public concerné : ASH Réf CARE FORMATEUR : Brigitte SALVAT Durée de la formation 10 JOURS (5 sessions de 2 jours soit 70 heures) Prérequis : Minimum de 3 ans d expérience dans un domaine ayant un rapport direct avec le métier Première étape : Livret de recevabilité (livret 1) validé par l ARS Faire le lien entre l expérience et sa validation Autoévaluation des pratiques professionnelles. Aspects juridiques, réglementaires de la VAE Deuxième étape : Rapprochement des compétences inventoriées avec les compétences professionnelles liées au métier Rédiger le livret 2 Troisième étape : Préparation de l oral Accompagnement en vue de l examen oral de présentation : posture, gestion des émotions, valorisation des expériences. Prix de la formation : 740 euros Nombre minimum de formés = 5

6 Préparation au concours d entrée en Institut de Formation Aide-Soignant(IFAS) : épreuve orale Hors DPC Public concerné : ASH, CAE Réf CARE FORMATEUR : Pierre Montagu Durée de la formation 10 JOURS (5 sessions de 2 jours soit 70 heures) Prérequis : Répondre aux conditions d inscription au concours d aide-soignant avec dispense de l épreuve écrite: Arrêté du 28 septembre 2011 modifiant l'arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme professionnel d'aide-soignant La préparation au concours doit être un atout en permettant au candidat de découvrir les rouages des différentes épreuves. Elle l accompagne dans sa démarche en lui fournissant des outils mais nécessite de sa part un investissement du travail personnel Professionnels de santé et universitaires, nous offrons une formation performante et innovante en utilisant nos compétences, notre réseau professionnel et nos expériences Objectifs de la préparation : Aider les participants à acquérir des compétences nécessaires à l obtention du concours visé Aider les participants à acquérir des capacités de réflexion et de synthèse Aider les participants à renforcer ou acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine médico-social et paramédical Prix de la formation : 958 euros Nombre minimum de formés = 8

7 Plaies et cicatrisation Réf OGDPC Public concerné : Infirmier(e)s DE Réf CARE FORMATEUR : Dr Florent SALA Chirurgien vasculaire «La prise en charge des plaies et lésions en voie de cicatrisation est essentielle de par leur impact sur la mortalité et la qualité de vie des patients. L objectif de cette formation est de donner aux participants les savoirs et les compétences leur permettant d améliorer leur compétence dans ce domaine et d intégrer ces savoirs dans la prise en charge globale du patient.» Durée de la formation 2 JOURS 11 et 12 mars 2016 à Limoux Bases physiologiques des processus de cicatrisation et des principaux moyens permettant de l influencer. Cette formation débutera par une autoévaluation des pratiques professionnelles. Principes de cicatrisation dans le cadre d'un processus normal Les dispositifs médicaux Compression et Contention Moyens thérapeutiques et les règles d utilisations en fonction de la nature de la plaie et du contexte médical Processus de cicatrisation d une plaie, suivi des soins mis en place Prix de la formation : 400 euros par participant

8 Faire face à la violence Réf OGDPC en cours d enregistrement Réf CARE CARE Public concerné : Infirmier(e)s DE Hors DPC : tout personnel en institution FORMATEURS : Dr Serge DELAYANCE Mme Béatrice PREVOST DU Art Thérapie Mme Brigitte SALVAT IDE La violence en milieu de soins est une problématique récurrente. En 2012, L Observatoire National des Violences en milieu de Santé (ONVS) a traité plus de signalements via son site internet (06.sante.gov.fr /ONVS/). L objectif de cette formation est, à travers une analyse des pratiques et des mises en situation, de donner aux formés les éléments de connaissance permettant de limiter la fréquence et l impact de ces violences. Durée de la formation 2 JOURS : De la théorie à la pratique : «Vous avez dit communiquer?» L objectif de cette première étape est de donner les outils de communication permettant d améliorer la relation avec l usager. Approches des pathologies rencontrées dans les divers établissements de soins tous services confondus et spécificités de certains services adaptées aux connaissances et à l expérience des formés. Analyse des expériences professionnelles de violence au travail Les critères de choix de chaque mode de communication Ateliers de mises en situations Mises en situation, jeux de rôles, débriefe collectif Méthodes actives, l'apport de connaissances est directement lié à l'action Prix de la formation : 400 euros par participants

9 Manutention Réf OGDPC en cours d enregistrement Réf CARE Public concerné : Infirmier(e)s, AS et ASH FORMATEUR : Kinésithérapeute Durée de la formation 2 JOURS Les auxiliaires médicaux sont exposés à des contraintes physiques à l origine de Troubles Musculo Squelettiques (TMS). L impact de la mobilisation quotidienne et répétées des patients, ou la répétition de tâche nécessitant des efforts physiques peut être amélioré par des savoirs faire. Cette formation a pour but : - De sensibiliser les professionnels à leurs pratiques et les inciter à s impliquer pour améliorer les procédures et préserver leur santé - De présenter des techniques de manutention des patients afin de mieux gérer les contraintes physiques, améliorer la qualité et la sécurité du soin Première étape : Sensibiliser les professionnels à leurs pratiques et les inciter à s impliquer pour leur propre santé et repérer les situations à risque. Deuxième étape pratique : La posture au travail - Apprendre à s économiser - Applications en situation réelle Troisième étape : travaux pratiques avec mises en situation individuelles et en groupe Prix de la formation : 400 euros par participant

10 Addiction et dépendance en milieu de soin Réf OGDPC en cours d enregistrement Réf CARE Public concerné : auxiliaires médicaux FORMATEURS : ou en institution Durée de la formation : 1 jour Nicolas ROY Docteur Serge Delayance Formation généraliste au départ, elle s'adresse à un public plus ou moins au fait de la toxicomanie et de l'addiction, Dans ce cadre, elle pose les jalons fondamentaux permettant la compréhension des phénomènes précités. Dans la situation où le public retenu est déjà préformé et connaît une partie des éléments du programme proposé ; un survol plus rapide sera proposé des éléments connus afin de s'assurer un langage commun. Cela permettant de consacrer plus de temps à l'approfondissement des concepts plus novateurs et plus de place à un fonctionnement interactif. 1 ère partie : addiction, drogues et dépendance A) Présentation générale de l'addiction B) Les drogues : les variétés, leur dangerosité, C) Principaux effets recherchés, D) Mécanismes de la dépendance E) Addiction et adolescence F) Généralisation des mécanismes précités à d'autre objets ou contextes 2 ème partie : toxicomanie en milieu de soin A) Sécurité du patient et des professionnels B) Relation soignant/soigné C) Projet thérapeutique en addictologie 3 ème partie : échanges et questions diverses Prix de la formation : 300 euros par participant Nombre minimum de formés = 10

11 Secret professionnel et secret d équipe Respect de la dignité et de l intimité de la personne Réf OGDPC Public concerné : Réf CARE FORMATEUR : Docteur Serge Delayance DPC Infirmier(e)s DE Hors DPC : Aide-Soignant Auxiliaire de Puériculture ASH Durée de la formation 2 JOURS Cette formation débutera par une autoévaluation des pratiques professionnelles. Elle abordera dans un premier temps les aspects juridiques et réglementaires du secret médical et du secret d équipe, les notions de dignité et d intimité seront envisagées dans le cadre plus général de la bientraitance. Ces éléments s intégreront dans la démarche qualité mise en place et permettront de compléter la thématique gestion des risques. La dignité et l intimité de l individu dans les situations de prise en charge des personnes et de groupes de personnes : Etat des lieux - Autoévaluation des pratiques professionnelles - mise en évidences des situations à risque - Aspects juridiques et éthiques Analyse des pratiques professionnelles à partir d étude de cas issus de l expérience des formés: l importance des mots et le rôle de la communication non verbale. La dignité et l intimité dans les situations de prise en charge de personnes et de groupes de personnes : autoévaluation et évaluation des pratiques Prix de la formation : euros par participant

12 Accompagnement en fin de vie et limitation de soins Réf OGDPC en cours d enregistrement Public concerné : auxiliaires médicaux Réf CARE CARE FORMATEUR : Docteur Serge Delayance ou en institution Durée de la formation 2 JOURS La prise en charge des patients en fin de vie implique des savoirs faires et des savoirs être spécifiques. L objectif de cette formation est de permettre aux soignants de connaitre et de respecter le cadre légal de ces prises en charge tout en apportant, au sein d une équipe, les soins de qualités adaptés à cette situation. Par une analyse des pratiques professionnelles et des mises en situation les formés acquerront les compétences nécessaires qui leur permettront au-delà du soin de gérer les émotions inhérentes aux interférences particulières liées à ce type de patient et de pathologie. Le contenu de la loi Léonetti 2005 et le projet de la loi Léonetti Claeys 2015 seront analysés et permettront d intégrer les dernières données législatives et sociétales dans la démarche de soin. Premier jour Autoévaluation des pratiques professionnelles Rappel historique Définitions et contexte législatif : loi Léonetti 2005 et le projet de la loi Léonetti Claeys 2015 Expression de la volonté individuelle (directives anticipées), de la famille, de l équipe médicale dans les situations de fin de vie. Deuxième jour Analyse des pratiques professionnelles à partir d études de cas issus de l expérience des formés: l importance des mots et le rôle de la communication et gestion des émotions. Projet individuel d amélioration des pratiques professionnelles Prix de la formation : en cours d enregistrement

13 Réf OGDPC Public concerné : IDE Durée de la formation : 2 JOURS Dates et lieux Initiation à la pratique de l hypnose et utilisation dans les soins infirmiers formateur DATE lieu 21 ET 22 JANVIER Docteur T.MAULINE Anesthesiste 11 ET 12 FEVRIER Réanimateur 3 ET 4 MARS Docteur F.RIVALLAND Anesthesiste Réanimateur Réf CARE Toulouse 14 ET 15 JANVIER Cahors 25 et 26 FEVRIER Castres 25 ET 26 MARS Limoux L hypnose est un outil thérapeutique utilisant un état de concentration mentale particulier permet au patient d utiliser ses propres ressources vers une amélioration de son état de santé C est une technique ancienne réapparue il y a une vingtaine d année en institution et en anesthésie en particulier où elle est utilisée quotidiennement dans de nombreux hôpitaux et cliniques. Premier jour Définition : qu est-ce que l hypnose et qu est-ce qu elle n est pas? Rappel historique La communication hypnotique Sensorialité - Le langage du corps - Les techniques verbales Exercices Deuxième jour Hypnose formelle et comment conduire une transe hypnotique Atelier individuel et collectif Prix de la formation : 590 euros par participant

14 Ventilation Non Invasive en institution et à domicile Prise en charge infirmière Réf OGDPC en cours d enregistrement Réf CARE Public concerné : Infirmier(e)s DE FORMATEURS : Docteur Serge Delayance Docteur Maurice Estival Pneumologue Durée de la formation : 2 JOURS : La ventilation non invasive est une technique déjà ancienne qui a permis d améliorer considérablement le confort et le pronostique des maladies respiratoires chroniques. La prise en charge infirmière de ces patients est devenu une compétence particulière qui nécessite une formation spécifique. L objectif de cette formation est de donner les connaissances utiles pour améliorer la qualité et la sécurité des soins à domicile comme en institution. Premier jour Bases physiologiques Principe de la thérapeutique Principaux types de respirateur et leurs réglages en fonction de la pathologie Deuxième jour Rôle de l infirmier dans la prise en charge à domicile et en institution Gestion des principales urgences Cas particuliers : règles d hygiène face aux germes multi résistants Prix de la formation : en cours d enregistrement

15 Gestion des conflits en milieu de soin: comment utiliser et maitriser les techniques de communication Réf OGDPC en cours d enregistrement Public concerné : Infirmier(e)s DE Delayance Réf CARE FORMATEUR : Docteur Serge Durée de la formation 2 JOURS La communication est un élément clé de la relation avec le patient mais aussi un outil de cohérence et de cohésion des équipes de soins. L objectif de cette formation est de définir les règles juridiques et réglementaires de la communication entre les soignants et le malade, du secret d équipe et du secret professionnel. Dans un deuxième temps elle s intéressera aux outils de la communication et donnera les bases et outils théoriques nécessaires à une communication efficiente en fonction du contexte. A travers une analyse des pratiques (autoévaluation, régulation), elle cherchera à valoriser les éléments de conformité et à définir des objectifs et moyens d une communication adaptée aux situations. Elle donnera les bases permettant de définir une stratégie de communication au niveau individuel et en équipe et d en assurer sa traçabilité dans le dossier infirmier. Etat des lieux, bases juridiques du secret médical et du secret d équipe, le dossier infirmier La communication de la théorie à la pratique Ateliers de mise en situation Prix de la formation : 400 euros par participant

16 Les IDE face aux urgences Réf OGDPC Public concerné : Infirmier(e)s DE Réf CARE FORMATEUR : Docteur Serge Delayance Durée de la formation 2 JOURS Les infirmiers se trouvent confrontés à une grande hétérogénéité de situations de soins. Ils assurent la prise en charge de personnes à domicile ou en institution dans des conditions parfois délicates. La prise en charge des urgences est une problématique récurrente. Selon le (SFMU), pour être en conformité avec les textes, l infirmier doit en premier lieu être en mesure de reconnaitre les signes évocateurs d une situation d urgence. Cette formation a pour but de Identifier et caractériser les situations d urgence Alerter et décrire les circonstances et le bilan lésionnel Dispenser des soins dans le cadre du rôle propre infirmier et des actes conservatoires Tracer les actions et les actes dispensés Les techniques de réanimation adaptées au rôle propre des IDE Prix de la formation : 470 euros par participant

17 AVK, ANTIAGREGANTS ET NACO Nouveaux produits, nouvelles indications Réf OGDPC en cours d enregistrement Public concerné : Infirmier(e)s DE Réf CARE FORMATEUR : Docteur Serge Delayance Durée de la formation 1 JOUR Cette formation débutera par une autoévaluation des pratiques professionnelles sous la forme d études de cas et de QCM. Les différentes catégories d anticoagulants et d antiagrégants seront rappelées. Un rappel de la physiologie de l hémostase permettra d en comprendre les indications et les moyens de surveillance. Les différents consensus professionnels et les recommandations de l HAS concernant le rôle des IDE dans leur dispensation et leur surveillance seront rappelés. A partir d analyse des situations cliniques induites par les principaux effets indésirables de ces produits, les conduites à tenir dans leur gestion à domicile ou en institution seront discutées. Ces données permettront aux formés de co-construire et d intégrer dans le dossier infirmier les éléments du suivi thérapeutique et de concevoir un programme d éducation thérapeutique des patients. Ces éléments s intégreront dans la démarche qualité mise en place dans par les infirmiers et de l intégrer la thématique gestion des risques. Prix de la formation : 300 euros par participant

18 Echoguidage pour la pose des voies veineuses périphériques par les infirmiers Anesthésistes Réf OGDPC Public concerné : Infirmiers Anesthésistes Réf CAREDPC FORMATEUR : Docteur Régis FUSIER Programme Les difficultés d abord veineux sont de plus en plus fréquentes en médecine hospitalière (grand âge, dialysés, poly pathologies, obésité ). La pose des voies veineuses périphériques au bloc ou dans les services est une des expertises reconnues des Infirmiers Anesthésistes. L utilisation d un repérage échographique a démontré son efficacité en termes de taux de réussite et une diminution du nombre de tentative de ponction et donc une amélioration de la qualité du soin. L utilisation de l échographie par les infirmiers, dans ces circonstances, a été développée dans les pays anglo-saxons et a démontré sa pertinence. L objectif de cette formation est de donner les outils permettant une utilisation rationnelle de cette technique et de s approprier les connaissances nécessaires à son utilisation. Elle comportera la mise en place d un outil d évaluation et de suivi individuel de cette pratique qui fait partie du référentiel métier des Infirmiers Anesthésistes depuis 2012 Evaluation des pratiques par auto évaluation en e-learning Formation cognitive et axes d'amélioration avec session en simulation de santé Analyse des pratiques après la formation Prix de la formation 350 euros

19 Kinésithérapeutes malvoyants Réf OGDPC en cours d enregistrement Public concerné : kinésithérapeutes Réf CARE FORMATEUR : Docteur Serge Delayance Programme en cours d élaboration Prix de la formation

20 FORMULAIRE D INSCRIPTION POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE FONCTION : IDE IADE IBODE DENTISTE KINESITHERAPEUTE AIDE SOIGNANT ASH Nom et Prénom : N ADELI et Date du Diplôme : Mail et Téléphone : Mode d exercice : Salarié Libéral Si salarié nom et adresse de l institution Adresse d exercice si libéral INTITULE DE LA FORMATION REFERENCE NOMBRE DE FORME CONCERNES et FONCTION JE SOUHAITE CONNAITRE LES DATES DE FORMATION JE SOUHAITE ETRE ACCOMPAGNE POUR L INSCRIPTION LES MODALITES D INSCRIPTION :

21

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

Le Développement Professionnel Continu

Le Développement Professionnel Continu Le Développement Professionnel Continu des médecins, pharmaciens et odontologistes au CHRU de Montpellier De quoi s agit-il? Le Développement Professionnel Continu (DPC) réunit dans un concept commun la

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle?

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? Ma future formation 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? 3. Qu est-ce que la Validation des acquis de l expérience (VAE)? 4. Comment se passent les stages?

Plus en détail

Infirmieres libérales

Infirmieres libérales Détail des programmes- Feuillets complémentaires à la plaquette générale Infirmieres libérales Stages courts 2012 Durées et dates disponibles sur un calendrier en annexe Santé formation Formations gratuites

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR :

PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : PROFIL DE POSTE DU CONDUCTEUR AMBULANCIER SMUR : IDENTIFICATION DU POSTE : Titre de la fonction : Conducteur Ambulancier SMUR*. Etablissement : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest. Service

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Les stagiaires, au nombre de 12 maximum, disposent de tables de travail et de chaises.

Les stagiaires, au nombre de 12 maximum, disposent de tables de travail et de chaises. Créé en 2005, l Institut Mots pour Maux est une association d accompagnement et d aide à la personne. Son objectif est de favoriser et de développer l amélioration de la condition de l être humain et son

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION 1 1. TABLEAU DES FORMATIONS 2013...3 2. GESTUELLE PRÉVENTIVE ET MANUTENTION DES

Plus en détail

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON JOURNEE DU «RESEAU MATER» Jeudi 18 novembre 2010 C. Brunet M.P. Veuillet Sage-femme cadre I.D.E. hygiéniste PRESENTATION DU SERVICE MATERNITE CH MACON niveau 2B PERSONNELS

Plus en détail

Formation d Auxiliaire ambulancier

Formation d Auxiliaire ambulancier Formation d Dossier d inscription Site de Lyon L Ambulancier assure les transports sanitaires et la surveillance de patients stables à bord des Véhicules Sanitaires Légers. Il est le second membre de l

Plus en détail

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux

La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux La recherche clinique de demain ne se fera pas sans les paramédicaux Marc Beaumont, kinésithérapeute - 5ème journée inter régionale GIRCI - Tours, 3 juin 2015 Qu est ce que la recherche clinique? «une

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines de système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières Personne chargée du dossier : Patricia RUCARD Tél : 01 40

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Formation conduisant au

PROJET PEDAGOGIQUE Formation conduisant au INSTITUT DE FORMATION FILIERE AMBULANCIER PROJET PEDAGOGIQUE Formation conduisant au DIPLOME D ETAT D AMBULANCIER Juin à Novembre 2013 Directrice, Cadre supérieur de Santé : Agnès MISSAULT Infirmières

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail.

troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs tous les intervenants de l entreprise Prise en charge immédiate sur le lieu de travail. Introduction Les troubles comportementaux aigus et/ou cognitifs concernent tous les intervenants de l entreprise : dangerosité du salarié pour lui-même et pour autrui, risque de désorganisation de l activité

Plus en détail

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON Institut de Formation de Professions de Santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon Formation auxiliaire ambulancier 44 chemin du Sanatorium 25 030 BESANCON CEDEX Tél. : 03.81.41.51.37

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique.

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique. Diplôme d Etat d infirmier Référentiel d activités Annexe I Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE»

DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE» Programme de DPC «ACTION EN SECURITE TRANSFUSIONNELLE» Séance cognitive DPC Samedi 20 juin 2015 Journée Régionale d Hémovigilance ARS IDF Généralités Unprogramme de DPC est un ensemble d activités d évaluation

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Simulation en santé. Outil de gestion des risques. Avril 2014. Dr MC Moll 1

Simulation en santé. Outil de gestion des risques. Avril 2014. Dr MC Moll 1 C E N T R E H O S P I T A L I E R U N I V E R S I T A I R E D ' A N G E R S Simulation en santé Outil de gestion des risques 1 La Simulation : définition 2 Le terme «simulation en santé» correspond à l

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

{ Introduction. Proposition GIHP 05/12/2014

{ Introduction. Proposition GIHP 05/12/2014 Etude descriptive des accidents hémorragiques sous Nouveaux Anticoagulants Oraux au Service d Accueil des Urgences du CHU de Besançon entre janvier 2012 et janvier 2014 { Dr Claire KANY SAMU Besançon KEPKA

Plus en détail

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu

Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires. Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Pandémie grippale et réorganisation des soins primaires Le travail de la Maison Médicale de Garde d Ambérieu Introduction Réorganisation profonde nécessaire de l offre de soins Organisation hospitalière

Plus en détail

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins?

Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Le processus de professionnalisation du cadre de santé : Cadre de santé ou Cadre de soins? Laurent QUENEC HDU Descriptif : Le métier de cadre de santé est en constante évolution : le cadre est aujourd

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Calendrier des formations INTER en 2011

Calendrier des formations INTER en 2011 Calendrier des formations INTER en 2011 THEMES Liste des formations INTER MOTIVEZ ET DYNAMISEZ VOS EQUIPES 98 % de participants satisfaits et se sentant reconnus à la sortie de nos formations! L environnement

Plus en détail

Laissez-nous. prendre soin. de vous. Recrutement - Intérim - Services

Laissez-nous. prendre soin. de vous. Recrutement - Intérim - Services Laissez-nous prendre soin de vous Recrutement - Intérim - Services affirmer Nos différences Adecco Medical, filiale santé du leader mondial des solutions RH, a bâti une relation de confiance avec ses clients,

Plus en détail

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac Responsable : Pr. Daniel Cussac Objectifs de la formation Permettre l acquisition par les pharmaciens de compétences indispensables à l application et la délivrance des orthèses (petit appareillage orthopédique).

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

LA DOULEUR INDUITE C EST PAS SOIGNANT!

LA DOULEUR INDUITE C EST PAS SOIGNANT! LA DOULEUR INDUITE C EST PAS SOIGNANT! Douleur induite Douleur induite Douleur de courte durée, causée par le soignant ou une thérapeutique dans des circonstances de survenue prévisibles et susceptibles

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu FORMATIONS 2O15

Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu FORMATIONS 2O15 Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu FORMATIONS 2O15 Service de Formation Continue Développement Professionnel Continu Notre engagement Proposer des formations de qualité en

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN

LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN définition Démarche de soins = processus de soins Processus intellectuel, Mode de pensée logique et rigoureux, Résolution de problème

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67).

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Cher Client, Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Rattaché au pôle d anesthésie réanimations chirurgicales

Plus en détail

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier www. ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain rraine.fr Ambulancier Définition L ambulancier est un auxiliaire sanitaire pleinement intégré dans la chaîne des soins. En urgence ou sur rendez-vous

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Editorial de l offre de formation 2015

Editorial de l offre de formation 2015 Editorial de l offre de formation 2015 Le CHU de Rennes a fait le choix de construire une offre de formation inscrite dans l interdisciplinarité et l ouverture vers les professionnels, médicaux et non

Plus en détail

Le sevrage de la trachéotomie

Le sevrage de la trachéotomie Le sevrage de la trachéotomie Journée de formation «infirmière» et «kinésithérapeute» SKR. Maison de la réanimation Paris 01 / 06 / 2012 Dr G.Beduneau Réanimation Médicale CHU ROUEN gaetan.beduneau@chu-rouen.fr

Plus en détail

Aide kinésithérapeute : une réalité?

Aide kinésithérapeute : une réalité? Aide kinésithérapeute : une réalité? Fabien Launay Cadre supérieur du pôle rééducation CHU de Dijon Dijon (21) Préambule : La fonction d aide-kinésithérapeute n est pas nouvelle. Elle peut être occupée

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du conseil d administration de l ANCESU du 26 mars 2013

Compte rendu de la réunion du conseil d administration de l ANCESU du 26 mars 2013 Compte rendu de la réunion du conseil d administration de l ANCESU du 26 mars 2013 NB, afin de refléter le travail du CA, nous avons choisi d évoquer tous les thèmes débattus par le CA lors de cette réunion,

Plus en détail

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr Session Diagnostic organisme gestionnaire du développement professionnel continu www.cardiosleep.fr UN CONSTAT 1 patient sur 3 est atteint de Troubles Respiratoires du Sommeil (TRS) en cardiologie. Les

Plus en détail

Marseille 21 > 23. Novembre

Marseille 21 > 23. Novembre Marseille P a R C C H A N O T 21 > 23 Novembre 2013 PROGRAMME PROVISOIRE APPEL À COMMUNICATION INSCRIPTION Conférences plénières Le sommeil des animaux I. Tobler Syndrome d apnée : potentiel des biomarqueurs

Plus en détail

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE

COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE COMPTE RENDU D ACCREDITATION DE L'HOPITAL ET INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CROIX-ROUGE FRANÇAISE Chemin de la Bretèque 76230 BOIS-GUILLAUME Mois de juin 2001 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE FORMATION DES PERSONNELS

Plus en détail

Catalogue de formation 2014-2015

Catalogue de formation 2014-2015 organisme gestionnaire du développement professionnel continu ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC Catalogue de formation 2014- L EXCELLENCE POUR EXIGENCE www.entreprise-medicale.fr Sommaire

Plus en détail

Livret d accueil des stagiaires

Livret d accueil des stagiaires Livret d accueil des stagiaires SOMMAIRE : I/ Présentation du service II/Le métier de manipulateur III/ Modalités d encadrement IV/ Votre stage V/ Bilan global de votre stage I/ Présentation du service

Plus en détail

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite BILAN projet DIABSAT 2010-2011 Diabétologie par Satellite 1 OBJECTIFS Développer et évaluer 3 services de télémédecine assistés par satellite Volet 1 : Education à la nutrition et promotion de l activité

Plus en détail

MODE D EMPLOI. www.mondpc.fr

MODE D EMPLOI. www.mondpc.fr Mode d emploi www.mondpc.fr MODE D EMPLOI www.mondpc.fr Site dédié aux Professionnels de santé A NOTER : L inscription sur www.mondpc.fr concerne uniquement les professionnels de santé libéraux et salariés

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION

DOSSIER D'INSCRIPTION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE ECOLE D' INFIRMIERS ANESTHESISTES CONCOURS D ENTREE DOSSIER D'INSCRIPTION DATE LIMITE DE DEPOT LE DERNIER JOUR OUVRABLE DU MOIS DE MARS ANNEE N ECOLE INFIRMIERS

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

ARIA POITOU-CHARENTES

ARIA POITOU-CHARENTES ARIA POITOU-CHARENTES Conseil d Administration du 04 mars 2013 Compte-Rendu Compte-rendu : 3 pages Annexes (1 document) : 3 pages ARIA Poitou-Charentes Association du Réseau des Intervenants en Addictologie-Poitou-Charentes

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

La formation dans tous ses états. Programme et méthode de formation continue sur la

La formation dans tous ses états. Programme et méthode de formation continue sur la La formation dans tous ses états Programme et méthode de formation continue sur la «Préparation des médicaments anticancéreux» Répond à (Art R 950-4 al 1 du Code du Travail) Par qui, Comment et Pourquoi.

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

24/01/ 2014 EQUIPE «REFERENTE» POUR L UTILISATION DES CATHETERS VEINEUX PERIPHERIQUES ET CENTRAUX : QUELLE PLACE POUR L INFIRMIERE?

24/01/ 2014 EQUIPE «REFERENTE» POUR L UTILISATION DES CATHETERS VEINEUX PERIPHERIQUES ET CENTRAUX : QUELLE PLACE POUR L INFIRMIERE? 24/01/ 2014 EQUIPE «REFERENTE» POUR L UTILISATION DES CATHETERS VEINEUX PERIPHERIQUES ET CENTRAUX : QUELLE PLACE POUR L INFIRMIERE? I. Kriegel, C. Thinlot, M. Arsicault, A. Mauduit, M. Varenne, A.-B. Knoche,

Plus en détail

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Colloque Tic Santé,11 février 2010 Dr France Laffisse, Orange Healthcare Plan Télésurveillance

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations.

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations. PROCESSUS D ASSURANCE QUALITE MIS EN ŒUVRE APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE 1. Identification des circonstances déclenchantes de l acte de maltraitance. 2. Définition des objectifs correctifs. 3. Elaboration

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT

DISTRIBUTION DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR VOIE ORALE PAR L INFIRMIERE : RISQUE DE NON PRISE DU TRAITEMENT MEDICAMENTEUX PAR LE PATIENT INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 8 : LE CADRE GERE LES RISQUES CONCERNANT LES PRESTATIONS, LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES PERSONNELS,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 23 septembre 2014 relatif à la création d une annexe «Supplément au diplôme» pour les formations

Plus en détail

Compte rendu de l audit de la d implantologie d Obuda

Compte rendu de l audit de la d implantologie d Obuda Compte rendu de l audit de la d implantologie d Obuda Audit réalisé le 3 mars 2012 Dernier contrôle effectué sur place le 20 Avril 2012 La clinique d implantologie d Obuda répondant parfaitement à nos

Plus en détail

BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine

BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine Bilan 2012/2013. Synthèse des actions Préambule : Compte tenu de la taille de la MSPU du Véron, du nombre d acteurs impliqués, les échanges interprofessionnels

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

PROJET DE MEDECINE A. HISTOIRE ET PROJET DE L ETABLISSEMENT ET DU SERVICE

PROJET DE MEDECINE A. HISTOIRE ET PROJET DE L ETABLISSEMENT ET DU SERVICE 1 PROJET DE MEDECINE A. HISTOIRE ET PROJET DE L ETABLISSEMENT ET DU SERVICE Le Centre Hospitalier de SOMAIN a achevé sa restructuration en 1999 avec la fermeture de plusieurs services actifs (maternité,

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Le prélèvement d organes anticipé/prémédité. Ethique et Greffe Journée du 9 octobre 2012 Dr Laurent Martin-Lefèvre Réanimation La Roche-sur-Yon

Le prélèvement d organes anticipé/prémédité. Ethique et Greffe Journée du 9 octobre 2012 Dr Laurent Martin-Lefèvre Réanimation La Roche-sur-Yon Le prélèvement d organes anticipé/prémédité Ethique et Greffe Journée du 9 octobre 2012 Dr Laurent Martin-Lefèvre Réanimation La Roche-sur-Yon Déclaration des conflits d intérêt Médecin de la coordination

Plus en détail

Droits des personnes malades en fin de vie

Droits des personnes malades en fin de vie R S L S Droits des personnes malades en fin de vie Dr. R. Mislawski Médecin coordonnateur, Docteur en droit Sommaire Introduction 1 Domaine de la loi 2 Conditions de fond de mise en œuvre de la loi 3 Critères

Plus en détail

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier Annexe VI Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE

FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE Ecole de Coaching. Vous préparer à réaliser vos potentiels... Pour vous initier au coaching, développer vos connaissances,

Plus en détail

GUIDE 1 ère PARTIE. pour les professionnels des terrains de stage accueillant des étudiants en soins infirmiers. Programme 2009

GUIDE 1 ère PARTIE. pour les professionnels des terrains de stage accueillant des étudiants en soins infirmiers. Programme 2009 GUIDE 1 ère PARTIE pour les professionnels des terrains de stage accueillant des étudiants en soins infirmiers Programme 2009 Cadres de santé Cadres formateurs Directeur IFSI Directeur des soins CTR 10

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail