Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat. Région Auvergne. Région Auvergne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat. Région Auvergne. Région Auvergne"

Transcription

1 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat L Artisanat en Auvergne, l Energie du Déveloement Région Auvergne Région Auvergne

2

3 Edito Edito Valoriser la formation des jeunes et des actifs : un enjeu our l avenir de l artisanat Un tiers des chefs d entrerises artisanales d Auvergne a déassé l âge de 50 ans ; ils seront donc lus de à être confrontés dans les 10 ans à venir à la transmission de leur entrerise. Parallèlement, la situation de l emloi résultant de la crise financière et économique s avère très réoccuante et les jeunes sont articulièrement touchés ar le chômage. Dans ce contexte, on reconnaît à la TPE et notamment au secteur de l artisanat beaucou de vertus en termes de création d emlois et de formation des jeunes ar l alternance. Les Chambres de Métiers et de l Artisanat ont un rôle fondamental à jouer en matière de maintien et de déveloement des activités en agissant sur la concetion d outils financiers et sur l amélioration de la formation des jeunes et des actifs basée sur nos Centres de Formation d Arentis. C est ourquoi, la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat et les Chambres déartementales se sont notamment engagées sur deux axes de travail rinciaux qui concernent : La concetion d un fonds régional de garantie, en relation avec les structures de caution mutuelle du secteur, qui a our objectif de favoriser l accès au crédit des rereneurs d entrerises et des artisans en hase de déveloement ; La création d une Université Régionale des Métiers qui ermettra de donner aux jeunes qui s engagent dans l artisanat et à leur famille l ambition d un cursus de formation valorisant et rogressif. On le voit bien : économie de l entrerise et formation des ressources humaines sont étroitement liées, articulièrement dans nos TPE et c est ar une action conjointe et concertée sur ces deux leviers avec nos artenaires ublics, l Etat et la Région, que le secteur de l artisanat intensifiera sa dynamique de déveloement. Christian VABRET Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne 3

4 L artisanat L artisanat nntrerendre dans l artisanat c est faire le choix de E se qualifier dans un métier et de s investir dans une entrerise à taille humaine. Avec la loi du 5 juillet 1996 qui ose l obligation de la qualification réalable à l installation, l artisanat français disose d un atout qui fera le succès de l artisanat et assurera son déveloement. Le titre de Maître Artisan Le titre de Maître Artisan («A» rouge) est délivré aux chefs d entrerise hautement qualifiés dans deux cas : Brevet de Maîtrise et 2 ans de ratique rofessionnelle dans le métier ; Activité exercée deuis au moins 10 ans et savoirfaire reconnu au titre de la romotion de l artisanat et de la formation. La qualité d Artisan La qualité d Artisan («A» bleu) est attribuée aux chefs d entrerise immatriculés deuis au moins 6 ans et/ou titulaires d un CAP, BEP ou dilôme équivalent dans le métier. L activité Sont artisanales les entrerises ayant une activité économique de roduction, transformation, réaration et de restation de services, exercée à titre rincial ou secondaire, sous une forme sédentaire, foraine ou ambulante. La taille de l entrerise L inscrition au Réertoire des Métiers est une obligation our les entrerises artisanales emloyant jusqu à 10 salariés. Cette limite est ortée à 15 our les ersonnes qui ont la qualité d Artisan ou le titre de Maître Artisan. Lorsque ce seuil est franchi, l entrerise demeure inscrite au Réertoire des Métiers, sans limite de tems, tant qu elle souhaite garder son rattachement à l artisanat. La qualification Jusqu à résent, la qualification d artisan n était as une condition our exercer l activité sauf dans ces métiers : coiffure, taxis, ambulance, armurerie, contrôle technique des véhicules et déménagement. Deuis la loi du 5 juillet 1996, la qualification réalable est obligatoire our les activités mettant en jeu la santé et la sécurité des consommateurs. Elle se justifie, activité ar activité, ar la détention de dilômes rofessionnels ou de titres homologués ou ar la validation de l acquis rofessionnel. La nouvelle liste des activités soumises à la qualification réalable est la suivante : l entretien et la réaration des véhicules et des machines, la construction, l entretien et la réaration des réseaux et équiements utilisant les fluides ainsi que les matériels et équiements destinés à l alimentation en gaz, au chauffage des immeubles et aux installations électriques, le ramonage, les soins esthétiques à la ersonne autres que médicaux et aramédicaux, la réalisation de rothèses dentaires, la réaration ou la fabrication de roduits frais de boulangerie, âtisserie, boucherie, charcuterie et oissonnerie ainsi que la réaration ou la fabrication de glaces alimentaires artisanales, l activité de maréchal-ferrant. 4

5 L artisanat Première entrerise d Auvergne, les chiffres le confirment... Sont artisanales les entrerises ayant une activité économique de roduction, de transformation, de réaration et de restation de services, exercée à titre rincial ou secondaire, sous une forme sédentaire, foraine ou ambulante. Acteur majeur de l économie nationale zz zz céramiste, chaudronnier, cordonnier, ébéniste, imrimeur, maroquinier, taissier... Les métiers du bâtiment Plombier, maçon, couvreur, carreleur, menuisier, électricien, latrier, laquiste... Les métiers de l alimentation Boucher, boulanger, traiteur, chocolatier, âtissier... En Auvergne (Source INSEE métiers différents entrerises d actifs dont salariés, ce qui corresond à une augmentation de en 5 ans embauches ar an, à la ville comme à la camagne. 47 % des arentis formés. 11,5% du roduit intérieur brut générés ar les entrerises artisanales. Les métiers de services Ambulancier, coiffeur, couturier, esthéticienne, fleuriste, hotograhe, taxi, teinturier entrerises artisanales, rès d une TPE sur deux, emloient salariés actifs, soit 13% de la oulation active arentis : un arenti sur deux. 3,7 milliards d euros, soit 13 % du CA total des entrerises de la région. Services 29% Bâtiment 38% Alimentation 14% Production 19% Les métiers de la roduction Bijoutier, carrossier, 5 Alimentation Production Bâtiment Services Entrerises artisanales ar activité (Source INSEE

6 Missions de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Dans chaque région, la rerésentation de l artisanat est assurée ar la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat (CRMA). L Assemblée Générale de chaque Chambre Régionale est comosée de rerésentants des Chambres de Métiers et de l Artisanat de chaque déartement. La CRMA coordonne dans la région l exercice des missions des Chambres de Métiers et de l Artisanat et assure la cohérence de leurs actions. Elle est l interlocuteur des institutions régionales our ce qui concerne le domaine de la formation rofessionnelle et du déveloement économique de l artisanat ainsi qu au service des Chambres Déartementales sur les actions liées à la qualité, l environnement, l exort, les métiers d art Rerésentant l artisanat aurès des services régionaux de l Etat, la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat assure cette même fonction aurès du Conseil Régional. La Chambre Régionale réalise des études économiques, conduit des rogrammes de déveloement et agit dans le domaine de la formation et de l arentissage. L artisanat est rerésenté au Conseil économique et social régional ar des artisans issus du réseau consulaire des métiers et des organisations rofessionnelles. Au fil des années, les attributions des Chambres de Métiers et de l Artisanat se sont élargies. Elles ont déveloé des moyens techniques et financiers our mettre en œuvre des actions qu il s agisse de remlir les attributions qui leur sont dévolues, ou de réondre aux otions définies ar leurs instances élues. Elles jouent un rôle déterminant dans la diffusion de l information juridique, fiscale, sociale et économique nécessaire à l entrerise artisanale. Les Chambres de Métiers et de l Artisanat assurent, dans une relation de roximité, des missions de service ublic essentielles à la structuration de l artisanat. Retrouvez les missions et interlocuteurs de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne sur 6

7 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Créée ar arrêté ministériel le 18 mars 1986, la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne (CRMAA) est une émanation des Chambres de l Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy de Dôme. Son assemblée générale est comosée de 20 rerésentants élus au sein de ces quatres Chambres Déartementales. Direction des services Dominique GOUTTEBEL Animation économique et arentissage Anne DENEFLE Comtabilité Jocelyne GARNIER Formation continue Karine ROCHE Les membres du Bureau Président : Christian VABRET 1 er Vice-Président : Michel CEAUX 2 e Vice-Président : Christian TOURRET Trésorier : Serge VIDAL Trésorier Adjoint : Hervé ROLLAND Secrétaire : Marc LEBROU Secrétaire Adjoint : Jean-Paul BASTIEN Secrétaire Adjoint : Jean-Pierre MIALON Secrétaire Corinne Fleury Chargé de rojet qualité Cindy LAROCHE Chargé de rojet environnement Antoine CHEVILLARD Secrétaire Stéhanie REDON Chargé de rojet métiers d art et communication Bernard SABOT Organisation et communication interne Catherine BARRE 7

8 Création - Transmission - Rerise Création - Transmission - Rerise Un atout majeur, our contribuer au déveloement économique de l auvergne La chambre régionale de métiers et de l artisanat d auvergne a fait de la création transmission rerise un axe fort de ses rogrammes de travail. Son action dans ce domaine rioritaire consiste, en s auyant sur des artenariats techniques et financiers, à coordonner les disositifs d aui menés ar les quatre Chambres Déartementales, destinés à informer, former et conseiller les créateurs-rereneurs ainsi que les futurs cédants d entrerise artisanale. Une résence et une action de tous les instants, avec un accueil de qualité, roche de l artisan, constitue la base des différentes interventions conduites dans les déartements auvergnats, emreints de ruralité mais où l artisanat a toute sa lace en tant qu acteur économique majeur et incontournable. Votre contact : Anne Denefle Les grandes étaes de la création d entrerise 1L information our réarer votre rojet La réunion de ré-accueil des futurs artisans Cette réunion collective ermet de réondre à vos rinciales questions et à vous entourer des bons conseils our réarer dans les meilleures conditions votre rojet de création d entrerise. 2L entretien individuel avec un conseiller our valider votre rojet Il ermet de vérifier l adéquation entre votre rojet et votre rofil : qualification, besoin en formation, financement du rojet, aides ossibles, réconisations... 3La formation our réussir votre rojet Le stage de réaration à l installation «Chef d entrerise : un nouveau métier», c est sous cette thématique qu est bâti le stage. Obligatoire avant l immatriculation, il a our objectif de travailler sur la faisabilité de votre rojet, de le structurer et de le construire. 4L attestation our faire aboutir votre rojet Ce arcours de formation se termine ar un nouvel entretien individuel avec un conseiller our arofondir le rojet. L attestation de fin de stage, ermettant l immatriculation aurès du centre de formalités des entrerises (CFE), est remise à cette occasion. 8

9 Les grandes étaes de la rerise d entrerise Evaluer l adéquation homme/rojet 1 2Trouver une entrerise Famille, relations rofessionnelles, revues, sites internet, conseils d entrerises, Chambres de Métiers et de l Artisanat, réseau Transartisanat... tous euvent vous être d une aide récieuse dans cette étae. 3Diagnostiquer l affaire Pour ce faire, collectez un maximum d informations, analysez les oints forts et les oints faibles et évaluez l affaire. 4Formaliser le rojet Sous ses asects à la fois financiers, juridiques, fiscaux et sociaux. 5Concrétiser la rerise Par la signature des actes. Démarrer l activité 6 Statut juridique, fiscalité, rotection sociale, formalités. Démarche qualité et technologies de l information et de la communication Un marché de lus en lus concurrentiel, des clients exigeants, des évolutions technologiques et réglementaires ermanentes Les entrerises artisanales doivent aujourd hui relever de nombreux défis. La CRMA les accomagne et les conseille en mettant en œuvre des démarches de diagnostics à titre individuel ou collectif: zzinformations et aui sur la règlementation en vigueur (hygiène, sécurité alimentaire, traçabilité et étiquetage ), zzprescrition de diagnostics alimentaires et interventions sécifiques en entrerises (normes locaux et équiements), zzdisositif de démarches de rogrès, zzpromotion des entrerises ayant une démarche innovante. Le déveloement de l utilisation des technologies de l information et de communication (TIC) aaraît de lus en lus comme un levier essentiel de la cométitivité des entrerises. 9 La CRMAA a choisi un rogramme qui a our objectif de contribuer à lever les rinciaux freins qui ralentissent l aroriation des usages des TIC ar les TPE. Votre contact : Cindy LAROCHE

10 Déveloement durable Déveloement durable Le contexte de l artisanat est articulier, c est un secteur hétérogène avec lus de cinq cent métiers différents, et comosé d entrerises de etite taille. Individuellement, un artisan génère un imact environnemental minime. Si l on considère ar contre l imact global de l ensemble du secteur sur l environnement de la région, il devient non négligeable. L artisan assure déjà une multitude de tâches dans l entrerise, comtabilité, gestion Il n a as toujours le tems de faire face seul aux questions environnementales. La CRMAA, en lus de sa mission d information et de sensibilisation, met en lace des actions collectives sectorielles comme les oérations de collecte et d élimination des déchets ou des huiles alimentaires usagées (Pressing rore, Mécavert,Imrim vert...). Parallèlement, les Chambres de Métiers travaillent sur la roblématique de l énergie. Les artisans euvent bénéficier gratuitement de «visites énergie» qui ont our objectif de réduire la consommation et la facture énergétique de leur entrerise. Votre contact : Antoine Chevillard Le chanvre, un isolant d avenir très efficace Deuis set ans maintenant, l entrerise Avenir Rénovation Brivadoise, basée à Vieille Brioude et dirigée ar Patrick et Yves Vallat, roose l utilisation du chanvre comme isolant rincial dans la rénovation du bâti. A l heure où tout le monde arle d écologie et d éco-construction, une entrerise de cette ville a décidé il y a déjà set ans de rendre le roblème à bras le cors. 10 Avenir Rénovation Brivadoise roose, en effet, l utilisation du chanvre dans ses travaux de rénovation. Un matériau 100 % naturel qui s avère d ailleurs être un excellent isolant. Pour mieux s en convaincre, il suffit de ousser les ortes du «couloir des couleurs» dans la zone artisanale Saint-Anne à Vieille Brioude. Jouxtant l entrerise, ce lieu d exosition et d échanges démontre toutes les qualités du chanvre dans la rénovation du bâti.

11 Métiers d Art Métiers d Art Votre contact : Bernard SABOT Une dynamique d actions et de rojet Vitrine du secteur artisanal, les métiers d art, témoins de la tradition, référence en matière de restauration du atrimoine et de la création contemoraine sont, malgré tout, des entrerises fragiles de ar leur activité, leur disersion sur le territoire, l absence de structure rofessionnelle fédératrice et la luralité des statuts juridiques. La CRMAA et les collectivités Formation Continue Formation Continue territoriales ont décidé de mettre en lace des outils simles adatés à leurs roblématiques afin d améliorer la commercialisation (disositif «foires et salons»), d accomagner les investissements (disositif PIEMA) et de déveloer la communication aurès du grand ublic. Renforcer et adater les cométences tout au long de la vie Les chefs d entrerise artisanale et leur conjoint collaborateur montrent un intérêt articulier à l acquisition de nouveaux savoir-faire. Le Conseil de la Formation de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne les soutient dans leur démarche de formation continue. Les entrerises artisanales articient au financement de la formation rofessionnelle en versant chaque année une contribution. Les fonds ainsi collectés et mutualisés sont reversés en artie au Conseil de la Formation qui eut financer les stages transversaux (gestion, informatique, communication ) suivis ar les artisans. Par ailleurs, en étroite collaboration avec les Chambres Déartementale, le Conseil de la Formation oriente les chefs d entrerise artisanale dans leur démarche de formation et dans l élaboration de leur dossier de demande de financement. Votre contact : Karine ROCHE

12 Formation initiale et mobilité Formation initiale et mobilité La mobilité : les arentis français à la découverte de l Euroe Les jeunes sont de lus en lus nombreux à considérer la mobilité euroéenne comme un élément indisensable à la valorisation de leurs cométences. Ils sont conscients qu une formation est désormais lus comlète et davantage considérée si elle est enrichie ar des arcours à l étranger qui ermettent de : zzfavoriser l insertion rofessionnelle, zzdéveloer des atitudes sociales dans un contexte interculturel (cométences relationnelles, tolérance, sens des resonsabilités ), zzpratiquer une ou lusieurs langues étrangères, zzfavoriser l éanouissement ersonnel. La CRMAA les soutient dans leur rojet de mobilité et accomagne les Centres de Formation d Arentis dans la mise en œuvre de stages au sein de l Union Euroéenne, et our l obtention de financements (bourses Léonardo Da Vinci notamment). Les CFA en Auvergne Dans l Allier Ecole des Métiers du Bâtiment Georges Bourachot (E.M.B.) 12 Route de Charmeil Bellerive sur Allier Tél. : Institut de Formation Interrofessionnelle de l Allier (I.F.I. 03) 11 Route de Paris Arvermes Tél. : CFA Agricole - Lycée agricole Tourret BP Moulins Cedex Tél. : Dans le Cantal CFA du BTP Georges Boché 10 Route d Allanche Massiac Tél. : Institut de Formation Professionnelle et Permanente (I.F.P.P.) 8 Rue Agricol Perdiguier BP Aurillac Cedex Tél. : CFA Agricole et Forestier du Cantal Lycée agricole Georges Pomidou BP Aurillac Cedex Tél. : En Haute-Loire Centre de Formation aux Techniques du Bâtiment (C.F.T.B. 43) La Croix de Maraud BP Bains Tél. : Institut de Formation Professionnelle (I.F.P. 43) Les Yssets Bains Tél. : CFA Agricole de la Haute-Loire Lycée agricole de Brioude Bonnefont Fontannes Tél. : CFA Agricole de l Institut des Sciences de la Vie et de la Terre (I.S.V.T.) Roche Arnaud BP Le Puy en Velay Cedex Tél. : Dans le Puy de Dôme Institut des Métiers Rue du Château des Vergnes Clermont-Ferrand Cedex 2 Tél. : CFA du BTP André Gendre 4 rue Louis Dabert Clermont-Ferrand Tél CFA Interrofessionnel 3 Rue Blaise Pascal Ambert Tél. : CFA du Transort et de la Logistique en Auvergne 2 Rue Jules Verne ZI du Brézet Clermont-Fd Tél. : CFA Agricole du Puy-de-Dôme Lycée agricole Louis Pasteur Lemdes Marmilhat Tél. : CFA IRISUP 91 Boulevard Jean-Batiste Dumas Clermont-Fd Tél. : CFA National des Métiers du Chien et de l Animalerie Avenue de la Gare Saint-Gervais d Auvergne Tél. : CFA Sécialisé (CFAS) 38 bis Avenue de la Réublique Clermont-Fd Tél. : CFA des Métiers du Sort et de l Animation 1 Rue Tourrette BP Clermont-Fd Cedex 2 Tél. :

13 Les Chambres de Métiers et de l Artisanat d Auvergne, artenaires de votre réussite Créées ar la loi en 1925, les Chambres d e M é t i e r s e t d e l Artisanat sont des établissements ublics de l Etat administrés ar des artisans élus ar un mandat de 5 ans. Elles accomagnent les artisans à chaque étae de leur vie rofessionnelle en leur roosant des services ersonnalisés et adatés à leurs besoins. Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Allier 22, rue Pae Carantier BP Moulins cedex Tél : Fax : courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat du Cantal 45, avenue de la Réublique BP Aurillac cedex Tél : Fax : courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire 13, avenue André Soulier BP Le Puy en Velay cedex Tél : Fax : courriel : Site : Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy de Dôme 17, boulevard Berthelot Chamalières cedex Tél : Fax : courriel : Site : 13

14 La late-forme commune de services our l entrerise artisanale Arenti L APCM et les Chambres d e M é t i e r s e t d e l Artisanat s attachent à instituer sur l ensemble du territoire une offre de services harmonisée et adatée aux besoins des différents ublics et artenaires qui constituent leur clientèle. Cette offre s adresse aux ressortissants des CMA, les artisans, ainsi qu à leurs futurs ressortissants, les orteurs de rojet. Sont également concernés les arentis, les collectivités locales et l e s a r t e n a i r e s a v e c lesquels travaillent les chambres. Ayant our objectif, la cométitivité, la erennité et le déveloement des entrerises, les CMA rocèdent à la rénovation de leur offre de services au rofit des artisans et à la mise en lace d une late-forme commune de services. La mise en lace de cette late-forme commune de services, garantissant aux différents ublics des chambres quelque soient leur activité et leur lieu d exercice, l accès à un ensemble de services, se traduit ar une adatation et une évolution des restations actuellement offertes ar les CMA ainsi que ar le déveloement de démarches artenariales. Les CMA assureront avec leurs caacités rores tout ou artie des restations attachées à la late-forme commune de services. Dans le cas où elles n assureraient as en direct certaines restations, elles devront obligatoirement orienter le client vers une structure suscetible de rendre le relais. La late-forme commune de services, engage l ensemble des chambres, CMA et CRMA. Porteur de rojet (créateur rereneur) Créateur rereneur (0 à 3 ans) Chef d entrerise et salarié Cédant Collectivité Territoriale et artenaire Prestation obligatoire Prestation otionnelle 14

15 Domaines d'intervention Information Sensibilisation Conseil Montage dossier Formation Information sur les rofessions et les métiers Elaboration du contrat d arentissage Enregistrement du contrat d arentissage Gestion de conflit arenti/entrerise (médiation) Ingénierie de formation Possibilité de mobilité Action d information générale Etude réalable à la création d entrerise Recherche d entrerise à rerendre Formation rélable à l installation (SPI) Imlantation de la future entrerise Marchés our la future entrerise Statuts de la future entrerise Déôt nom et marque (roriété intellectuelle) Régime social des artisans et conjoints Régime fiscal Chiffrage du rojet Plan d affaires Gestion des ressources humaines Environnement réglementaire de la future entrerise Financement, subventions, rêts Formalités obligatoires liées à la vie de l entrerise (CFE) Accomagnement à la formalité d entrerise Immatriculation de l entrerise au Réertoire des Métiers (droit erçu) Suivi accomagnement de la jeune entrerise Club jeunes créateurs d entrerises Titre Artisan et Maître Artisan Visite de l entrerise Diagnostic d entrerise Déôt nom et marque (roriété intellectuelle) Organisation et stratégie d entrerise Environnement juridique, comtable, social et fiscal Actions commerciales (foires et salons ) Informatique, NTIC et internet (asseort économie numérique) Signature électronique Prestatation d hébergement de sites internet Qualité, sécurité, hygiène Normalisation Innovation Environnement et déveloement durable Exort et international Soutien aux filières d activité Grouement d artisans Prévention des difficultés d entrerises Subventions, chiffrage et financement des rojets Délivrance de la carte rofessionnelle d artisan Délivrance d extraits d inscrition au réertoire de métiers Réglements et directives euroéennes Modalités d engagement d actions de cooération (tye COSAME) Diagnostic des besoins en ressources humaines et lan de formation Droit individuel de formation Positionnement en formation Construction de arcours individualisés de formation Organisation des examens our les titres de l APCM Délivrance des titres de l APCM Validation des acquis de l exérience Action de romotion de l arentissage et suivi des contrats Action d information générale Diagnostic et évaluation de l entrerise Recherche rereneur et diffusion d annonce Mise en relation cédant/rereneur Rerésentation des intérêts et l artisanat aurès de collectivités locales (articiation aux PLU, CDEC, SCOT ) Etudes de zones d activités et imlantation d entrerises Elaboration de schémas stratégiques territoriaux (charte de territoire ) Carte de l offre de services formation continue Conseil, conduite d oérations, organisation d évenements Etudes statistiques 15

16 CHAMBRE REGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT D AUVERGNE 1, avenue des Cottages -BP Clermont-Ferrand Cedex Internet : - Courriel : Décret n du 2 novembre Rédaction, concetion : CRMA Auvergne / Iconograhie - Photos : CRMA Auvergne / APCM / C2T Communication / Imression : Chaumeil

Xavier Renoux / Région Picardie. Développement culturel. Règlement d intervention

Xavier Renoux / Région Picardie. Développement culturel. Règlement d intervention Xavier Renoux / Région Picardie Déveloement culturel Règlement d intervention Adoté ar délibération du Conseil régional de Picardie du 29 mars 2013 Sommaire 2 Proos liminaires CONDITIONS GENERALES D INSTRUCTION

Plus en détail

«Nous vous aidons à actualiser vos compétences et à prévenir les litiges»

«Nous vous aidons à actualiser vos compétences et à prévenir les litiges» Formations Formations Formations Formations droit droit droit droit immobilier immobilier immobilier immobilier «Nous vous aidons à actualiser vos cométences et à révenir les litiges» Renseignements www.alveaformation-ifac.com

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

Vous êtes un prestataire touristique dans les Monts de Guéret? L Office de Tourisme du Grand Guéret peut vous accompagner!

Vous êtes un prestataire touristique dans les Monts de Guéret? L Office de Tourisme du Grand Guéret peut vous accompagner! Le guide 2015 e u q i t s i r u o t e r i du artena Vous êtes un restataire touristique dans les Monts de Guéret? L Office de Tourisme du Grand Guéret eut vous accomagner! Qui sommes nous? 2 Edito Nouveau

Plus en détail

PUBLICATIONS L OBSERVATOIRE D E L É C O N O M I E S O C I A L E E T S O L I D A I R E L Économie Sociale et Solidaire est multiforme,

PUBLICATIONS L OBSERVATOIRE D E L É C O N O M I E S O C I A L E E T S O L I D A I R E L Économie Sociale et Solidaire est multiforme, L Économie Sociale et Solidaire est multiforme, et rofondément ancrée dans son territoire. C est ourquoi le travail réalisé ar le laboratoire Carta, Unité mixte du CNRS et de l Université d Angers a retenu

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Découvrez les bâtiments* modulaires démontables

Découvrez les bâtiments* modulaires démontables Découvrez les bâtiments* modulaires démontables w Industrie w Distribution * le terme «bâtiment» est utilisé our la bonne comréhension de l activité de Locabri. Il s agit de structures modulaires démontables

Plus en détail

Bois. P.21 Bois-béton à Paris. Carrefour du Bois. Saturateurs. Usinage fenêtres. Bardages P.25 P.34 P.31 P.37. La revue de l activité Bois en France

Bois. P.21 Bois-béton à Paris. Carrefour du Bois. Saturateurs. Usinage fenêtres. Bardages P.25 P.34 P.31 P.37. La revue de l activité Bois en France CMP Bois n 19-12 avril - mai 2010 P.25 Carrefour du Bois P.34 cm La revue de l activité Bois en France Bois Saturateurs P.31 Usinage fenêtres P.37 Bardages Tout our l usinage du bois massif. Tout d un

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

Santé et hygiène bucco-dentaire des salariés de la RATP

Santé et hygiène bucco-dentaire des salariés de la RATP Santé et hygiène bucco-dentaire des salariés de la RATP Percetion des salariés et examen clinique du raticien Période 2006-2009 14 juin 2012 Dominique MANE-VALETTE, Docteur en Chirurgie dentaire dominique.mane-valette@rat.fr

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Accès optiques : la nouvelle montée en débit

Accès optiques : la nouvelle montée en débit Internet FTR&D Dossier du mois d'octobre 2005 Accès otiques : la nouvelle montée en débit Dans le domaine du haut débit, les accès en France sont our le moment très majoritairement basés sur les technologies

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Sous le feu des questions

Sous le feu des questions ARTICLE PRINCIPAL Assureurs Protection juridique Sous le feu des questions Comment les assureurs Protection juridique vont-ils désormais romouvoir leurs roduits? Seraient-ils artisans d une assurance Protection

Plus en détail

demande! Bureaux de la CSST Vous désirez faire une Critères d exclusion Indemnisation des victimes d actes criminels

demande! Bureaux de la CSST Vous désirez faire une Critères d exclusion Indemnisation des victimes d actes criminels Ne eut être indemnisée ar le régime la ersonne qui : a contribué ar sa faute lourde (rovocation, négligence grossière, articiation à des activités illégales, c.) à ses blessures ou à son décès; donnant

Plus en détail

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 15 décembre 2014

Procès - Verbal du Conseil Municipal Du lundi 15 décembre 2014 Procès - Verbal du Conseil Municial Du lundi 15 décembre 2014 Nombre de membres comosant le Conseil Municial : 15 Nombre de membres en exercice : 15 Nombre de Conseillers résents : 14 Nombre de Conseillers

Plus en détail

ort L ORT, premier groupe juif d enseignement supérieur Éducation et formation REVUE ANNUELLE D ORT FRANCE ORT FRANCE DOSSIERS DE L ANNÉE ORT MONDIAL

ort L ORT, premier groupe juif d enseignement supérieur Éducation et formation REVUE ANNUELLE D ORT FRANCE ORT FRANCE DOSSIERS DE L ANNÉE ORT MONDIAL ort NUMÉRO 5 / ANNÉE 2007-2008 Éducation et formation REVUE ANNUELLE D ORT FRANCE ORT FRANCE L Éditorial de Marcel Bénichou, Président d Ort France «L intégration asse ar l éducation», un entretien avec

Plus en détail

Retrouvez-nous sur esg.fr. Diplôme Bac+5 visé par l État / Grade Master Membre de la Conférence des Grandes Écoles

Retrouvez-nous sur esg.fr. Diplôme Bac+5 visé par l État / Grade Master Membre de la Conférence des Grandes Écoles Retrouvez-nous sur esg.fr Savoir être our agir avec sens Dilôme Bac+5 visé ar l État / Grade Master Membre de la Conférence des Grandes Écoles SOMMAIRE Avec 5 500 élèves, 27 500 dilômés et 5 camus au cœur

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 Introduction Les aides publiques

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

TRACTEURS PORTE-OUTILS Systèmes de travail polyvalents

TRACTEURS PORTE-OUTILS Systèmes de travail polyvalents Technologie Tre Emme Srl une société du Groue Merlo 3M RANGE - R TRACTEURS ORTE-OUTILS Systèmes de travail olyvalents Constructeur de confiance. orte-outils Série B quand le travail se fait dur. our ceux

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ARTISANALES DU PUY-DE-DOME

ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES ARTISANALES DU PUY-DE-DOME 0 - ORGANISATIONS INTERPROFESSIONNELLES - CONFEDERATION GENERALE DE L'ALIMENTATION DE DETAIL Président Jean-Luc HELBERT tél. 04.73.91.41.78 fax 04.73.91.09.84 cgad.63@wanadoo.fr 63 - CONFEDERATION DE L'ARTISANAT

Plus en détail

NFE107 Urbanisation et architecture des systèmes d information. Juin 2009. «La virtualisation» CNAM Lille. Auditeur BAULE.L 1

NFE107 Urbanisation et architecture des systèmes d information. Juin 2009. «La virtualisation» CNAM Lille. Auditeur BAULE.L 1 Juin 2009 NFE107 Urbanisation et architecture des systèmes d information CNAM Lille «La virtualisation» Auditeur BAULE.L 1 Plan INTRODUCTION I. PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION II. DIFFÉRENTES TECHNIQUES

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

REGIE DES EAUX DU CANAL BELLETRUD. Demande d'installation ou de Réhabilitation d'un dispositif d'assainissement Non Collectif

REGIE DES EAUX DU CANAL BELLETRUD. Demande d'installation ou de Réhabilitation d'un dispositif d'assainissement Non Collectif Demande d'installation ou de Réhabilitation d'un disositif d'assainissement Non Collectif Les renseignements demandés dans ce document ermettront au Service Public d'assainissement Non Collectif de donner

Plus en détail

Formation >>> Fleuriste. >>> Pour répondre à vos préoccupations du moment >>> Pour préparer l avenir de votre entreprise

Formation >>> Fleuriste. >>> Pour répondre à vos préoccupations du moment >>> Pour préparer l avenir de votre entreprise r, esthéticienne, cordonnier, fleuriste, teinturier pressing, pâtissier, chocolatier, boulanger, poissonnier, t r, charcutier, ambulancier, taxi, prothésiste dentaire, charpentier, menuisier, chaudronnier,

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

Un modèle de composition automatique et distribuée de services web par planification

Un modèle de composition automatique et distribuée de services web par planification Un modèle de comosition automatique et distribuée de services web ar lanification Damien Pellier * Humbert Fiorino ** * Centre de Recherche en Informatique de Paris 5 Université Paris Descartes 45, rue

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service

Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service Stage de Préparation à l Installation 2. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Isère, des compétences à votre service 2.1. Défendre les intérêts généraux de l artisanat 2.2. Direction Economie -

Plus en détail

DIVERSIFICATION DES ACTIVITES ET PRIVATISATION DES ENTREPRISES DE CHEMIN DE FER : ENSEIGNEMENTS DES EXEMPLES JAPONAIS

DIVERSIFICATION DES ACTIVITES ET PRIVATISATION DES ENTREPRISES DE CHEMIN DE FER : ENSEIGNEMENTS DES EXEMPLES JAPONAIS Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Laboratoire Paris-Jourdan Sciences Economiques DIVERSIFICATION DES ACTIVITES ET PRIVATISATION DES ENTREPRISES DE CHEMIN DE FER : ENSEIGNEMENTS DES EXEMPLES JAPONAIS

Plus en détail

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE BOULOGNE- SUR-GESSE Canton de AURIGNAC MONTREJEAU SAINT-MARTORY SAINT-GAUDENS SALIES-DU- SALAT BARBAZAN Canton d'aspet de SAINT-BEAT COMMINGES 2010 Etude portant sur l Artisanat en zones d activités LUCHON

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

dénombrement, loi binomiale

dénombrement, loi binomiale dénombrement, loi binomiale Table des matières I) Introduction au dénombrement 1 1. Problème ouvert....................................... 2 2. Jeux et dénombrements...................................

Plus en détail

UNIVERSITE D'ARTOIS LISTE DES DIPLOMES HABILITES POUR LE CONTRAT 2010-2013

UNIVERSITE D'ARTOIS LISTE DES DIPLOMES HABILITES POUR LE CONTRAT 2010-2013 UNIVERSITE D'ARTOIS LISTE DES S HABILITES OUR LE CONTRAT 2010-2013 CIALITE 19980985 OTION A 19980986 OTION B 20100287 20100285 20100283 ARTS, LETTRES, ARTS DU CTACLE ETRANGERES ALIQUEES LITTERATURES ET

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Communiqué de presse 26 novembre 2010

Communiqué de presse 26 novembre 2010 Communiqué de presse 26 novembre 2010 Résultat des élections du Président et des membres du Bureau de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Languedoc-Roussillon, pour la mandature 2010/2015

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ AUTO-ENTREPRENEUR PERSONNE PHYSIQUE M G U I D B E F K T ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE reçue le 1 bis 6 VOUS NE BÉNÉFICIEZ DE CE RÉGIME

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2013 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé

Plus en détail

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94. Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.30 Programme Régional Développement Durable Conception et mise

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé Date

Plus en détail

OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN

OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN Document présenté à l Assemblée Générale du lundi 10 décembre 2012 Formation Initiale par Apprentissage Parcours de Formation Préparer

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE TF1

PRÉSENTATION DU GROUPE TF1 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2008 SOMMAIRE 1 2 3 PRÉSENTATION DU GROUPE TF1 3 1.1 Attestation du resonsable du Document de référence 4 1.2 L équie dirigeante 5 1.3 Organigramme simlifi é 6 1.4 Faits marquants

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier présenté par Mme/M. :. Entreprise :.. Activité principale :.. Commune d implantation : Création Reprise Date de

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE EXPORT EN AUVERGNE. Un numéro dédié. AUVERGNE INTERNATIONAL, vous conseille, vous guide et vous soutient lors de :

LES SIGNATAIRES DE LA CHARTE EXPORT EN AUVERGNE. Un numéro dédié. AUVERGNE INTERNATIONAL, vous conseille, vous guide et vous soutient lors de : Les acteurs opérationnels de l international en Auvergne regroupent leurs expertises et dispositifs sous la bannière Auvergne International pour vous offrir un accompagnement harmonisé et cohérent sur

Plus en détail

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation :

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2012 Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

LA CERTIFICATION DES ARMATURES

LA CERTIFICATION DES ARMATURES LA CERTIFICATION DES ARMATURES NF - Aciers our béton armé NF - Armatures AFCAB - Disositifs de raboutage ou d ancrage des armatures du béton AFCAB - Pose des armatures du béton LE CYCLE DES ARMATURES :

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

CLARI FIEZ VOTRE IDÉE

CLARI FIEZ VOTRE IDÉE CLARIFIER - TESTER-VALIDER - SE FORMER - SE FINANCER - TROUVER UN LOCAL - SE DÉVELOPPER CLARI FIEZ VOTRE IDÉE Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 16 au 23 novembre 2012 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 16 au 23 novembre 2012 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 16 au 23 novembre 2012

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 2008/2009 IUP Management et Gestion des Entreprises Licence Management des relations commerciales Lieux de formation : Brioude et Clermont-Ferrand Cette licence a pour finalité, d une part, de former des

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer!

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Vous Créez Vous Reprenez Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Offre spécifique auto-entrepreneur Consultation GRATUITE «valider votre statut» nombreux avantages partenaires

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES COORDONNEES ET PLAN D ACCES Poste Ste Suzanne Police Centre Ville Petite Hollande Bethoncourt Maison de l Emploi du Pays de Montbéliard 10, avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny BP 36315 25206 Montbéliard

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

Apprentissage: métiers ou filières Canton du lieu d'exercice. Diplôme préparé Stand contact

Apprentissage: métiers ou filières Canton du lieu d'exercice. Diplôme préparé Stand contact ACHETEUR (h/f) LE TRAIT (76) BAC+5 accessible BAC+3 CCI AGENT ENT. ESPACES VERTS GISORS AGENT ENT. ESPACES VERTS (x2) DAMVILLE AGENT ENTRETIEN ESPACES VERTS SAINT ANDRE de l'eure AMBULANCIER CORMEILLES

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

BEST-OF. Le développement commercial La communication et le développement personnel. Vos formations À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT

BEST-OF. Le développement commercial La communication et le développement personnel. Vos formations À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT Vos formations À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT du Puy-de-Dôme Le développement commercial La communication et le développement personnel Le stage BEST-OF «VALORISER VOTRE LIEU DE VENTE Acquérir

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Allier Nos compétences à votre service

Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Allier Nos compétences à votre service Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Allier Nos compétences à votre service Guide des services2013cma03.indd 1 10/06/2013 12:01:47 Guide des services2013cma03.indd 2 10/06/2013 12:01:50 L Artisanat...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Catalogue 3 Chaine sur Mesure

Catalogue 3 Chaine sur Mesure Catalogue 3 Chaine sur Mesure SUBAKI Les Chaines 2009 CAALGUE 3 Classification chaine sur mesure sériés de chaîne ye de chaîne subaki Caractéristiques RUNNER BS Performance suérieure Général Chaînes à

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS

CALENDRIER DES FORMATIONS PROGRAMME DE QUALIFICATION DES ACTIFS 2015 CALENDRIER DES FORMATIONS PARCOURS DE QUALIFICATION DES ARTISANS ET DES CONJOINTS COLLABORATEURS ENTREPRENEURIALE & MANAGERIALE Licence Professionnelle - Management

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR

DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR Je soussigné(e) :. Né(e) le :. à :. Nationalité :.. Domicile :. Epoux /épouse de ou pacsé/pacsée de :. déclare avec mon conjoint collaborer effectivement

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Des familles de deux enfants

Des familles de deux enfants Des familles de deux enfants Claudine Schwartz, IREM de Grenoble Professeur, Université Joseh Fourier Les questions et sont osées dans le dernier numéro de «Pour la Science» (n 336, octobre 2005, article

Plus en détail

Qu est-ce que l EIRL?

Qu est-ce que l EIRL? DEPLIANTEIRL:Mise en page 1 05/01/2011 15:58 Page 1 Qu est-ce que l EIRL? Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales, ou artisans exerçant déjà une activité peuvent choisir le régime

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

anj u PRODUITen dossier de candidature

anj u PRODUITen dossier de candidature dossier de candidature Le dossier de candidature dûment rempli et signé, incluant les pièces demandées, doit être adressé à : GIP Produit en Anjou Département de Maine-et-Loire CS 94104 49941 Angers cedex

Plus en détail

prix par consommateur identiques différents prix par identiques classique 3 unité différents 2 1

prix par consommateur identiques différents prix par identiques classique 3 unité différents 2 1 3- LE MONOOLE DISCRIMINANT Le monoole eut vendre ertaines unités de roduit à des rix différents. On arle de disrimination ar les rix. Selon une terminologie due à igou (The Eonomis of Welfare, 1920), on

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier?

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? L ARTISANAT Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? CBRE, le numéro un mondial en conseil immobilier d entreprise vous propose une sélection de locaux d activités

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR REGLES DE PRISE EN CHARGE MISE A JOUR AU 18/03/2013 Page 1 / 14 SOMMAIRE I- BENEFICIAIRES DU FONDS RÉGIONAL DE FORMATION II- MODALITES DE PRISE

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Philippe NERISSON Le 5 février 2009

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Philippe NERISSON Le 5 février 2009 THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré ar l Institut National Polytechnique de Toulouse Disciline ou sécialité : Dynamique des Fluides Présentée et soutenue ar Philie

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail