L amiante.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L amiante. http://www.ism.asso.fr http://www.infometiers.org"

Transcription

1 Les Notes Techniques L amiante L'amiante est un matériau qui a été largement utilisé depuis 1950 jusqu à la fin des années 1980 en raison de ses nombreuses propriétés. Lorsqu il se désagrège, ce matériau libère des fibres, qui lorsqu elles sont inhalées, peuvent provoquer des maladies respiratoires. De ce fait l utilisation des produits amiantés est interdite en France depuis 1997, sauf dans certains cas particuliers. Cependant on peut trouver encore aujourd hui de l amiante dans des produits ayant une longue durée de vie ou pour lesquels aucun substitut n a pu être trouvé pour assurer une fonction équivalente. Ainsi les entreprises et en particulier les entreprises artisanales peuvent êtres concernées soit dans le cadre de leurs activités (entreprises du bâtiment ou de la réparation mécanique) soit en temps que propriétaires de leurs locaux. L objet de cet note est de faire le point sur les obligations réglementaires destinées à protéger les personnes susceptibles d être exposées à des émissions de poussières d amiante et sur la gestion des produits amiantés en fin de vie. Ont collaboré à la rédaction de cette note : [Majda BENCHEKROUN (CNPA) [Hervé BOIVIN (CRM Centre) [Fabrice BOURY ESNAULT (CM Haute Garonne) [Olivier CONTANT (ISM) [Erwan DEBROISE (CNPA Bretagne ) [Pascal GABILLET (CRM Bretagne) [ Solène GUILLET (CM Doubs) [Nicolas KERCKHOF (CRM Pays de la Loire) [Eric RIBERO (CAPEB) [Anne VIRLEUX (CAPEB Champagne Ardennes) Institut Supérieur des Métiers 28 rue des Peupliers Paris Tél : Fax : Contact : Olivier Contant ;

2 1 QU EST CE QUE L AMIANTE? différentes catégories et utilisations Les risques pour la santé En quoi les artisans sont ils concernés? 3 2 LA RÉGLEMENTATION LIÉE À L AMIANTE Interdiction de l amiante Diagnostic amiante dans les immeubles bâtis règles de protection des travailleurs exposés à des poussières d amiante gestion des déchets contenant de l amiante 9 3 CE QU IL FAUT RETENIR : LES FICHES PRATIQUES Identification des produits contenant de l amiante Recherche d amiante dans les bâtiments Gestion des déchets amiantés Interventions sur des matériaux de construction susceptibles d émettre des fibres d amiante Interventions sur des pièces de véhicules automobiles susceptibles d émettre des fibres d amiante 20 4 ANNEXES liste des matériaux pouvant contenir de l'amiante Evaluation du risque lié à l exposition aux fibres d amiante liste d entreprises agrées pour les travaux de désamiantage liste d entreprises agrées pour contrôler l empoussièrement Liste d organisme de formation accrédités pour le retrait de matériaux amiantés 25 5 BIBLIOGRAPHIE Principales références réglementaires Guide technique 26 1

3 1 Qu est ce que l amiante? 1.1 différentes catégories et utilisations Le terme amiante sert à désigner une série de substances minérales naturelles fibreuses dont les plus courantes sont : 1. les serpentines dont la plus répandue est le chrysolite ou amiante blanc, 2. les amphiboles comme, en particulier :. la crocidolite ou amiante bleu l amosite ou amiante brun, le trémolite et l actinolite. fibres de chrysolite (grossies 1000 fois) Ces différentes variétés d amiante ont toutes été utilisées par le passé, soit seules soit en mélange, pour à peu près toutes les utilisations de ce matériau. En moyenne, une fibre d'amiante est de 400 à 2000 fois plus petite qu'un cheveu humain et n'est pas décelable à l'œil nu, dans le mouvement des poussières. La structure filamenteuse ainsi que la composition chimique des fibres confèrent à l amiante des propriétés physico-chimiques remarquables : Incombustibilité, résistance aux hautes températures et aux substances chimiques agressives, résistances à la traction et à l usure, performances acoustiques élevées Son faible coût et ses qualités ont conduit à son exploitation industrielle à partir des années L amiante connaît son apogée pendant la période des années 1950, 1960 et 1970 jusque dans les années Ses applications sont alors multiples. De nombreux produits contenant de l amiante ont été utilisés dans : l industrie du bâtiment, pour l isolation thermique et phonique et la protection incendie. l industrie automobile, pour sa résistance mécanique des garnitures de friction. l industrie textile, pour sa résistance au feu. l industrie des matières plastiques, pour sa résistance mécanique aux renforts de revêtements. l industrie alimentaire pour les filtres captant les micro-organismes 2

4 Produits en amiante ciment Calorifugeages 1.2 Les risques pour la santé L'amiante est une roche fibreuse, de la famille des silicates. En se désagrégeant, il libère des fibres microscopiques. Ces microfibrilles, sont très légères et restent en suspension dans l'air ambiant. Lorsqu'elles sont inhalées, elles peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires. L'amiante est à l'origine de l'asbestose, maladie pulmonaire analogue à la silicose des mineurs : il s'agit d'une fibrose des poumons, entraînant des difficultés à respirer et pouvant conduire à l'insuffisance respiratoire. L'amiante peut aussi entraîner des lésions bénignes de la plèvre, membrane qui recouvre les poumons : en s'épaississant, elle perturbe le fonctionnement respiratoire normal. L'amiante augmente également le risque d'apparition du cancer du poumon et de la plèvre. 1.3 En quoi les artisans sont ils concernés? Les artisans peuvent être concernés à plusieurs titres : En tant que propriétaire de leurs locaux, ils ont a réaliser une recherche des produits contenant de l amiante dans leurs bâtiments, vérifier l état de conservation de ces produits et au besoin faire des travaux. Dans le cadre de leurs activités, en particulier pour les professionnels du bâtiment et de la réparation mécanique, ils peuvent réaliser des interventions susceptibles de provoquer des émissions de fibres d amiante. Dans les deux cas, dans le but de protéger les personnes susceptibles d être exposées à des émissions de fibres d amiante, la réglementation introduit des exigences qui sont détaillées au paragraphe suivant. Les CFA, en tant qu établissements d enseignement sont aussi concernés par la recherche d amiante dans leurs bâtiments. 3

5 2 La réglementation liée à l amiante 2.1 Interdiction de l amiante En France, depuis le 1 er janvier 1997, la fabrication, la transformation, la vente, l'importation, la cession à titre gratuit ou payant de toutes variétés de fibres d'amiante, et de tout produit en contenant sont interdites. (Décret n du 24/12/96 relatif à l'interdiction de l'amiante.). Une des exceptions à noter concerne les véhicules d occasion immatriculés avant le 1er janvier 1997 et contenant de l amiante (embrayage, freins ) : l interdiction de vente en l état de ces véhicules sera interdite à partir du 1 er janvier 2003.Le décret du 27 décembre 2001(n publié au JO du 29/12/01) a repoussé cette interdiction de vente d un an (l interdiction devait prendre effet au 31 décembre 2001). 2.2 Diagnostic amiante dans les immeubles bâtis Le décret n du 07/02/96 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis précise que les propriétaires d'immeubles (sauf ceux à usage d'habitation ne comportant qu'un seul logement) doivent rechercher la présence de calorifugeages, de flocages et de faux plafonds contenant de l'amiante dans leurs bâtiments, vérifier leur état de conservation, procéder aux mesures appropriées et, selon la concentration en amiante détectée, engager des travaux. Des calendriers sont établis en fonction du type d'immeuble concerné. En ce qui concerne les artisans, quelque soit la date de construction des bâtiments, l échéance de recherche était fixée au 31 décembre Concrètement, les propriétaires doivent dans un premier temps rechercher la présence de composants (flocages, calorifugeages, faux plafonds ) contenant de l'amiante dans leur bâtiment. : la première chose à faire est d étudier les documents relatifs à la construction ou à la rénovation des locaux (structures métalliques ou en béton, les faux-plafonds, murs, cloisons,...) puis faire appel à des professionnels accrédités pour effectuer la recherche de la présence de flocages, calorifugeages ou faux plafonds(arrêté du 28 novembre 1997). 2. Là où la présence d'amiante est révélée, ou en cas de doute, des prélèvements représentatifs doivent être réalisés et des contrôles de la concentration en poussières d amiante dans l atmosphère par ce même type de professionnels. Ces échantillons doivent être analysés par un organisme accrédité. (arrêté du 28 novembre 1997). 3. Si la présence de matériaux contenant de l'amiante est avérée, doivent être réalisés : une analyse de l'état de conservation par un contrôleur technique indépendant du propriétaire ou des entreprises réalisant des travaux de retrait ou de confinement d amiante.( décret n du 7 février 1996) un contrôle de la concentration en poussières d amiante dans l atmosphère par un organisme habilité. (arrêté du 28 novembre 1997) Selon les résultats du diagnostic et/ou des mesures d'empoussièrement, des contrôles périodiques ou des travaux doivent être réalisés conformément à la réglementation (voir page 15.) 4

6 4. Quand les analyses effectuées révèlent la présence d'amiante et que les mesures d'empoussièrement obligent à un traitement, il faut faire appel à une entreprise qualifiée pour des activités de confinement ou de retrait de l amiante (cette entreprise doit respecter les règles techniques fixées par l arrêté du 14 mai 1996) 5. A l'issue des éventuels travaux, le propriétaire doit faire procéder à une mesure du niveau d empoussièrement après démantèlement du dispositif de confinement. 6. Enfin, les propriétaires d immeubles bâtis avant le 1 er janvier 1997 doivent constituer, conserver et actualiser un dossier technique regroupant notamment les informations relatives à la recherche et à l'identification de différents composants (parois intérieures, planchers, plafonds ) ainsi qu'à l'évaluation de leur état de conservation. Ce dossier doit être constituer avant le 31 décembre 2003 ou 2005 selon la nature des immeubles. Pour plus de détails sur les composants à identifier se reporter au décret (voir p.25). 7. En cas de travaux de démolition concernant les immeubles bâtis avant le 1 er janvier 1997, les composants et matériaux susceptibles de contenir de l amiante doivent être repérés(la liste des composants et la méthodologie de repérage est précisée dans un arrêté du 02/01/02 publié au JO du 02/02/02). Le propriétaire est tenu de communiquer les résultats de ce repérage à l entreprise qui réalise la déconstruction. Vous trouverez en annexe une liste d entreprises habilitées à réaliser la recherche des flocages ou calorifugeages, les mesures d empoussièrement et les éventuels travaux de retrait ou de confinement. Faites appel uniquement à des entreprises spécialisées et agrées : Dans le cas contraire, les résultats du diagnostic ne seront pas valables et vous risquez de compromettre la santé des occupants des locaux et des salariés d une entreprise ne possédant les qualifications et le matériel de protection adapté pour réaliser ce genre d interventions. 5

7 2.3 règles de protection des travailleurs exposés à des poussières d amiante Les catégories d activités concernées Le décret n du 07/02/96 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante réglemente trois types d activités particulières : Activité 1 : la fabrication et/ou la transformation de matériaux contenant de l'amiante. Activité 2 : le retrait et/ou le confinement d'amiante ou de matériaux en contenant dans des opérations portant sur des bâtiments, des structures, des appareils ou des installations. Entre dans cette catégorie les opérations de retrait ou de confinement de flocage ou de calorifugeage, mais également le retrait par exemple d un faux plafond. Activité 3 :les activités et interventions, autres que le retrait ou le confinement, n'ayant pas pour but de traiter l'amiante, mais susceptibles de provoquer l'émission de fibres d'amiante. Entrent dans cette catégorie les opérations durant lesquelles quelques plaques en amiante-ciment sont enlevées par exemple. Les entreprises artisanales sont concernées principalement par les activité 3 et dans certains cas par les activités 2. Il ne sera pas traité ici des obligations des entreprises effectuant des opérations de retrait et de confinement de flocage et calorifugeage, activités qui requièrent une certification Obligations communes à toutes les activités Les chefs d entreprises doivent se soumettre aux obligations suivantes (communes aux activités 1 à 3) : évaluation des risques Cette évaluation des risques doit déterminer la nature de l'exposition (nature des fibres en présence), la durée, les niveaux d'exposition collectifs et individuels, et les méthodes envisagées pour les réduire. établissement d'une notice pour chaque poste de travail La notice mentionne les caractéristiques de l'amiante si elle est connue; la définition du procédé, la durée d'exposition maximale, le niveau d'empoussièrement connu et attendu en fonction des données disponibles; les mesures de prévention et les équipement de protection individuelle (EPI) à adopter. formation et information des travailleurs Une formation à la prévention et à la sécurité doit être organisée par le chef d entreprise à l intention des travailleurs exposés. A titre d information, pour respecter cette obligation dans le cadre des activités 3, on pourra consulter une liste d organismes assurant de telles formations. fourniture et entretien des EPI appropriés Le chef d'entreprise est tenu de mettre à disposition des travailleurs les équipements de protection individuelle adaptés (vêtements et masques), et de veiller à ce qu'ils soient effectivement portés. Les travaux effectués avec une combinaison et un masque ne devront pas excéder 2H30 sans interruption. conditionnement et traitement des déchets Se reporter au paragraphe sur la gestion des déchets 6

8 Interdiction du travail des jeunes Les interventions (entretien ou maintenance) sur des flocages ou calorifugeages sont interdites aux mineurs. Information du propriétaire (décret du 13/09/01) L'entreprise qui réalise des travaux susceptibles de libérer des fibres d'amiante doit informer le propriétaire de toute présence d'amiante mise en évidence lors de l'évaluation du risque Obligations spécifiques aux activités de retrait et de confinement d amiante non friable : Les produits non friables sont les suivants :joints plats, amiante-ciment, vinyl-amiante, produits d'étanchéité, matières plastiques, colles, mastics, enduits et mortiers, mousses chargées de fibres. IL ne sera pas traité ici des obligations des entreprises effectuant des opérations de retrait et de confinement d amiante friable (cas des flocages et calorifugeages), activités qui requièrent une certification. Le chef d entreprise devra mettre en œuvre : Un plan de démolition, de retrait ou de confinement. Une zone à risque d'exposition. La préparation du chantier. Les règles techniques de confinement, de protection et de décontamination des travailleurs en fonction de l évaluation des risques. L'évaluation des risques permettra de définir : l'empoussièrement attendu, qui dépendra des techniques employées ; en fonction de cet empoussièrement, le confinement à mettre en œuvre. Le démontage des éléments contenant de l'amiante se fera en évitant au maximum l'émission de fibres. Un traitement «à l'humide» de la zone empoussiérée est à mettre en œuvre quand cela est possible (Arrêté du 14 mai 1996). Cependant, dans tous les cas, une aspiration avec filtration absolue devra être mise en place (Arrêté du 14 mai 1996). Les salariés de cette activité sont soumis à une surveillance médicale spéciale pendant et après la période d activité professionnelle Obligations spécifiques aux activités et interventions sur des matériaux ou appareils susceptibles d'émettre des fibres d'amiante. Cette situation est la plus fréquemment rencontrée par les entreprises artisanales du bâtiment. obligation de s'informer auprès du propriétaire des bâtiments du résultat de la recherche d amiante dans les immeubles bâtis. Ces résultats permettront de déterminer le niveau de risque et le niveau d exposition (premier, deuxième et troisième niveau) et par conséquent les mesures de protection à mettre en œuvre. 7

9 fourniture de vêtements et d'appareils de protection respiratoire adaptés Quand la présence d'amiante a été mise en évidence (présence connue ou probable), l'employeur doit mettre à disposition des travailleurs susceptibles d'être soumis à des expositions brèves mais intenses un vêtement de protection et un équipement individuel de protection respiratoire anti poussières adapté. On pourra consulter le guide de prévention de l INRS dont les références sont indiquées en annexe pour avoir des indications des mesures de prévention adaptées au niveau d exposition. L utilisation d EPI doit être mise en œuvre afin que la concentration moyenne en fibres d'amiante dans l'air inhalé ne doit pas dépasser 0,1 fibre/cm 3 sur une heure de travail. Exemple d exposition de premier niveau (manipulation de plaques en amiante-ciment) : Les mesures minimales à mettre en place seront toujours du type : - protection respiratoire par demi-masque filtrant jetable FFP3, - pulvérisation à chaque fois que cela est techniquement possible - sac à déchets à proximité immédiate, - éponge ou chiffon humide de nettoyage si nécessaire. Exemple d exposition de deuxième niveau (ex. : travaux à proximité de flocage, découpe de carton d amiante, perçage d un flocage ou calorifugeage) : Les mesures minimales à mettre en place seront toujours du type : - balisage de la zone, - appareil de protection respiratoire filtrant anti poussières P3 avec masque complet, - vêtement de protection jetable, - protection au sol par film plastique, - pulvérisation à chaque fois que cela est techniquement possible - nettoyage à l aspirateur à filtre absolu en fin de travail, complété le cas échéant par un nettoyage à l éponge humide. mise en place d'équipements de protection collective en cas d'opérations sur des flocages ou calorifugeages contenant de l'amiante (sauf impossibilité technique) Cette situation correspond à une exposition de troisième niveau. Les mesures à prendre vont consister à éviter la propagation des poussières émises en dehors de la zone de travail : - en imprégnant localement le flocage ou le matériau avec de l eau ou une solution mouillante avant l intervention (en tenant compte en particulier du risque électrique) ; - en isolant la zone de travail de manière étanche par un sac à manches si la surface de la partie traitée est suffisamment réduite, en confinant la zone si elle est plus étendue ou si l utilisation du sac à manches est impossible (flocage, parois,...), et à protéger les opérateurs au moyen de vêtements jetables et au minimum d un masque complet à ventilation assistée avec des filtres TMP3, voire d un masque à adduction d air comprimé. Chaque fois que cela sera possible, des outils manuels ou des outils à vitesse lente devront être utilisés, et les outillages rotatifs dont la vitesse de rotation est trop élevée seront à proscrire. Il est par ailleurs conseillé d'équiper les outils rotatifs de dispositifs de captage de poussières, reliés à une centrale d'aspiration dotée d'un filtre absolu. 8

10 établissement d'une fiche d'exposition pour tous les travailleurs concernés. Retrouvez cette note sur Il est établi pour chacun des travailleurs concernés une fiche d'exposition qui précise la nature et la durée des travaux effectués, les procédures de travail et les équipements de protection utilisés et le niveau d exposition si il est connu. Cette fiche est transmise au médecin du travail qui peut décider de modalités particulières de suivi médical Signalement de la zone d'intervention La zone de travail concernée doit être signalée et ne doit être ni occupée ni traversée par des personnes autres que celles chargées de l'intervention. Restitution des locaux Le chef d'entreprise doit s'assurer du nettoyage de la zone de travaux à la fin du chantier. 2.4 gestion des déchets contenant de l amiante Les déchets amiantés de toute nature doivent être traités de façon à ne pas provoquer d'émission de poussières pendant leur manutention, leur transport, leur entreposage et leur stockage Déchets produits lors de travaux relatifs au calorifugeage et au flocage (circulaire n du 19 juillet 1996) Transport D'une façon générale, l'envol des poussières lors des différentes phases d'élimination des déchets d'amiante devra être limité autant que possible : par un conditionnement des déchets : ils devront être placés dans une double enveloppe étanche qui sera elle-même placée dans un grand récipient pour vrac (GRV) ; lors du transport, le chargement devra être bâché afin de limiter l'envol de fibres. Ces déchets entrent dans le champ d application du règlement de transport de matières dangereuses par route (RTMDR). Étiquetage des déchets Quel que soit leur conditionnement, les déchets doivent être étiquetés «amiante». Elimination Les déchets concernés par cette circulaire sont des déchets dangereux. Ils peuvent être éliminés dans des installations de stockage de déchets industriels spéciaux ou stabilisés dans des installations de vitrification. 9

11 2.4.2 Les déchets d amiante-ciment (circulaire du 9 janvier 1997) Retrouvez cette note sur Les déchets concernés sont : amiante-ciment, plaques et tôles ondulés, vêtement de protection, poussières de nettoyage, etc. Bordereau de suivi Un bordereau de suivi des déchets d'amiante-ciment doit être établi pour chaque chargement de déchets d'amiante-ciment. Il doit accompagner les déchets jusqu'à destination finale. Conditionnement et transport Les déchets issus du nettoyage et les déchets de matériels et d'équipement seront conditionnés comme les déchets issus des travaux relatifs aux flocages et aux calorifugeages dans le bâtiment (Circ. n 96-60, 19 juill. 1996). Ils seront ainsi placés dans une double enveloppe étanche qui sera elle-même placée dans un grand récipient pour vrac (GRV). Les plaques, ardoises et produits plans devront, dans la mesure du possible, être palettisés. Les tuyaux et canalisations seront conditionnés en racks. Les autres éléments en vrac (autres que les débris et poussières) seront déposés dans des bennes qui recevront exclusivement des déchets d'amiante-ciment. Ces bennes seront bâchées. Ces déchets seront conditionnés de façon à ce qu'un contrôle visuel puisse être exercé lors de leur arrivée sur l'installation de stockage. L'utilisation de grand récipient pour vrac transparent s'adaptant à la forme de la benne ou tout moyen équivalent pourra être utilisé à cet effet. Étiquetage des déchets Quel que soit leur conditionnement, les déchets doivent être étiquetés «amiante». Elimination Les poussières et équipement de protection sont considérés comme des déchets dangereux. Ils sont éliminés de la même façon que les déchets de flocage et calorifugeage. L amiante-ciment peut être stockée en CET de classe II ou III si l installation respecte les prescriptions de la circulaire du 9 janvier Pour le stockage en classe III, le guide ministériel sur le stockage des déchets inertes reprend ces prescriptions (stockage de type F, déchets d amiante-ciment). La manutention et le stockage de ce type de déchet doit être effectué de façon à limiter au maximum l envol de fibres. ATTENTION : Une décision du Conseil Européen (2001/573/CE) prise le 23/07/01 classe les déchets de construction contenant de l'amiante en déchets dangereux (modification de la liste communautaire des déchets) à partir de janvier Les Etats membres ont donc à faire appliquer cette décision : Celle ci a des conséquences sur le stockage de ces déchets : Le CET de classe III ne seraient donc plus adapté. Le Conseil donne aux Etats membres jusqu'au 16 juillet 2002 pour trouver des solutions 1

12 2.4.3 Les autres cas de déchets (Circ. DPPR/SDPD n , 12 mars 1997) Les filières d'élimination des déchets contenant de l'amiante autres que ceux qui ont fait l'objet des deux circulaires précitées peuvent être déterminées par analogie aux prescriptions de ces deux circulaires : 1- les matériaux friables, c'est-à-dire les matériaux susceptibles d'émettre des fibres sous l'effet de chocs, de vibrations ou de mouvements d'air, sont assimilables aux flocages et aux calorifugeages. Ils devront alors être éliminés dans des installations de stockage des déchets industriels spéciaux ou dans une unité de vitrification ; 2- pour les déchets contenant de l'amiante liée, trois cas sont envisageables : si les déchets sont composés d'amiante associée uniquement avec des matériaux inertes, ceux-ci pourront être éliminés conformément à la circulaire du 9 janvier 1997 relative à l'élimination des déchets d'amiante-ciment, si l'amiante est associée avec des matériaux, qui, lorsqu'ils deviennent des déchets, sont classés déchets ménagers et assimilés, c'est par exemple le cas des dalles vinyl-amiante, ils pourront être éliminés dans des installations de stockage de déchets ménagers et assimilés, si l'amiante est associée avec des matériaux, qui, lorsqu'ils deviennent des déchets, sont classés déchets industriels spéciaux, ils devront être éliminés soit dans des installations de stockage de déchets industriels spéciaux soit dans une unité de vitrification. 1

13 3 Ce qu il faut retenir : les fiches pratiques 3.1 Identification des produits contenant de l amiante Public concerné Retrouvez cette note sur Les propriétaires d immeubles bâtis : dans le cadre de la première étape du diagnostic amiante (voir page 4), ces propriétaires peuvent utiliser les documents à leur disposition pour identifier les produits susceptibles de contenir de l amiante (dalles de sol, porte coupe feu..). Les professionnels du bâtiment : Au cours de travaux de démolition ou de rénovation dans des immeubles bâtis, ou dans le cas des constructions individuelles (où le diagnostic amiante n est pas obligatoire), l identification des catégories de produit susceptibles de contenir de l amiante permet d adopter des mesures de protection efficace contre les émissions de poussière. Les professionnels de la réparation mécanique : Obligations à respecter Pour les propriétaires : Pour l élaboration du diagnostic amiante obligatoire pour les immeubles bâtis, vous devez faire appel à des entreprises agrées : dans le cas contraire, les résultats du diagnostic ne seront pas valables et vous risquez de compromettre la santé des occupants des locaux et des salariés d une entreprise ne possédant pas les qualifications et le matériel adaptés pour réaliser ce genre d interventions. Pour les professionnels du bâtiment : Pour des interventions sur des produits contenant de l amiante ou susceptibles d en contenir, toutes les mesures de protection adéquates doivent être prises pour prévenir les risques d inhalation de poussières d amiante Les principaux produits contenant de l amiante Pour plus de précisions sur les produits contenant de l amiante, reportez vous au «guide de repérage des produits dégradés» dont les références sont indiquées page 26. Amiante en vrac : # Bourre d amiante pour le calorifugeage de fours, de chaudières, de tuyaux, de gaines électriques, de chauffe-eau, de portes et cloisons coupe-feu, de matériels frigorifiques, d équipements industriels. # Flocages d amiante sur des structures métalliques ou en sous-face de dalles en béton, pour la protection contre l incendie et contre le bruit dans les bâtiments. 1

14 Amiante en feuilles ou en plaques : # Papier et carton d amiante pour l isolation thermique (cheminées, fours, appareils de chauffage) # Plaques pour la réalisation de faux plafonds ou de parements ignifuges, de portes et clapets coupefeu. Produits en amiante-ciment # Plaques planes ou ondulées, tuiles et autres panneaux de toiture. # Appuis de fenêtres, plaques de façades. # Plaques et panneaux de cloisons intérieures et de faux plafonds. # Gaines de ventilation, descentes pluviales. # Tuyaux et canalisations d adduction et d évacuation d eau. Amiante incorporé dans les liants divers # Dalles de sol collées (amiante-vinyl), tuiles, feuilles d étanchéité de toiture au bitume. # Sous-face de divers revêtements de sols. # enduits de ragréage ou de lissage de sols et de cloisons intérieures. # mortiers-colles à carrelages, enduits d étanchéité chargés à l amiante. # enduits à base de plâtre et mortiers pour la protection contre l incendie. 1

15 # garniture de friction (ex ; embrayage ou freins de véhicules) Retrouvez cette note sur 1

16 3.2 Recherche d amiante dans les bâtiments Public concerné Les propriétaires d immeubles bâtis qui ont à faire réaliser un diagnostic amiante dans leurs locaux. Les professionnels du bâtiment qui souhaitent intervenir au cours des étapes du diagnostic amiante (recherche de flocages, contrôle de l'état de conservation, retrait ou confinement de ces flocages) Les étapes du diagnostic amiante E>5f/l Organigramme : Ministère de l équipement ; du transport et du logement 1

17 Etat de conservation des matériaux (N) Actions N = 1 Les matériaux ne sont pas dégradés Faire un contrôle périodique dans un délai de 3 ans maximum N = 2 Les matériaux commencent à ce dégrader Faire effectuer des mesures d empoussièrement (voir tableau suivant) N = 3 Les matériaux sont fortement dégradés Faire réaliser des travaux de retrait, confinement ou imprégnation Surveillance du niveau d empoussièrement (E) E inférieur ou égal à 5fibres par litre E supérieur à 5 fibres par litre Actions Faire réaliser un contrôle de l état de conservation dans un délai de 3ans maximum. Faire réaliser des travaux appropriés dans un délai de 3 ans maximum. Avant le début des travaux, des mesures compensatoires doivent être prises pour que le taux d empoussièrement reste en dessous de 5 fibres par litre Obligations à respecter Pour les propriétaires : 1. Pour l élaboration du diagnostic amiante obligatoire pour les immeubles bâtis, vous devez faire appel à des entreprises agrées (voir une liste en annexe) : dans le cas contraire, les résultats du diagnostic ne seront pas valables et vous risquez de compromettre la santé des occupants des locaux et des salariés d une entreprise ne possédant pas les qualifications et le matériel adaptés pour réaliser ce genre d interventions. Vous devez aussi communiquer les résultats du diagnostic à toute personne appelée à effectuer des travaux. 2. Chaque immeuble doit faire l objet d un dossier technique amiante qui permet de consigner toutes les mesures prises pour prévenir les risques liés à l amiante. Les composants concernés sont : les parois verticales intérieures et enduits, les planchers plafonds et faux plafonds, les conduits et canalisations, les ascenseurs et monte charges (pour plus de détails consulter l annexe du décret [voir p.25]) Pour les professionnels du bâtiment : Pour intervenir au cours des étapes du diagnostic amiante (recherche de flocages, contrôle de l'état de conservation, retrait ou confinement de ces flocages), les entreprises doivent posséder les agréments adéquats. La liste des organismes de formations agréées est disponible en annexe. 1

18 3.3 Gestion des déchets amiantés Public concerné Les propriétaires d immeubles bâtis : Lorsqu ils font réaliser des travaux de démolition ou de rénovation qui génère des déchets contenant de l amiante, ils doivent s assurer que l entreprise qui réalise les travaux assure une élimination de ces déchets de façon réglementaire. Les professionnels du bâtiment : Si des déchets contenant de l amiante sont générés sur le chantier, leur élimination doit être faite de façon réglementaire Obligations à respecter Quel que soit leur type et leur conditionnement, les déchet doivent être étiquetés «amiante» Type de déchets Conditionnement et transport Elimination Déchets d amiante friable (calorifugeage et flocage par exemple, y Limiter l envol de poussières Placer les déchets dans une double enveloppe étanche Déchets dangereux : a éliminer dans un CET de classe 1 ou une unité de vitrification compris les EPI et les déchets de nettoyage) Etablissement d un BSDI obligatoire Déchets d amiante ciment Pour les déchets sous forme de fragments, poussières de nettoyage, les EPI : voir la ligne précédente Autres types de déchets contenant de l amiante non friable Pour les déchets sous forme de plaques : Placer les déchets dans des bennes, sur des palettes ou des racks Etablissement d un BSDI obligatoire Stockage en CET de classe 2 ou en CET de classe 3 disposant d alvéoles spécifiques. EN COURS DE MODIFICATION Si le déchet est composé d amiante et de matériaux inertes : voir la ligne précédente. Si le déchet est composé d amiante et de matériaux assimilés à des DIB, il est considéré comme un DIB (exemple : dalle en amiante vinyl) Si le déchet est composé d amiante et de matériaux assimilés à des DIS, il est considéré comme un DIS Précautions particulières Lors de la manipulation des déchets d amiante, toutes les précautions doivent être prises pour protéger les personnes qui risque d inhaler des poussière d amiante : voir le paragraphe suivant. 1

19 3.4 Interventions sur des matériaux de construction susceptibles d émettre des fibres d amiante Public concerné Les professionnels du bâtiment : Lors de travaux de maintenance, de rénovation ou de démolition, les entreprises du bâtiment peuvent être amenées à intervenir sur des matériaux susceptibles d émettre des fibres d amiante Les principales interventions Pour plus de précisions concernant des interventions particulières, se reporter aux guides techniques de l INRS en particulier «Travaux de retrait ou de confinement d amiante et de matériaux en contenant : guide de prévention» (INRS REF / ED815). Voici quelques interventions courantes qui peuvent être à l origine d émission de fibres d amiante : 1. Travaux sur un flocage ou un calorifugeage (exclus le confinement et le retrait de flocages ou de calorifugeages d amiante) : travaux d entretien et de maintenance dans des locaux floqués à l amiante (électricité, chauffage, climatisation, plomberie, pose ou dépose de faux plafonds,...), lorsqu il y a perçage, grattage ou contact avec le flocage. interventions sur des équipements impliquant le perçage, le contact direct avec des calorifugeages en amiante. travaux dans une gaine technique exiguë floquée à l amiante ou derrière un faux plafond masquant un flocage (dépôt de poussières d amiante et risque de frottement sur le flocage). 2. Travaux sur des plaques de carton d amiante : par perçage, ponçage, découpe, frottement, transport et manutention de ces plaques en place dans des bâtiments, des cheminées, sur des fours opérations de dépose partielle, découpe, usinage de plaques de faux plafonds ignifuges en amiante ou contenant de l amiante, utilisation de carton d amiante comme protection thermique pour le brasage ou le soudage, 3. Travaux sur des enduits et revêtements Travaux d entretien et de rénovation dans des locaux comportant des enduits, des colles, des plâtres contenant de l amiante (préparation des supports, ponçage, perçage, démolition de cloisons,...), travaux de réfection de revêtements de sols en dalles en amiante vinyl, de dépose de revêtements de sols ou de murs collés à une sous couche d amiante. 4. Travaux sur des éléments en amiante ciment Travaux de réparation de toitures, de bardages, d éléments de construction en amiante-ciment, impliquant des opérations de découpe, tronçonnage, perçage, ponçage, travaux d usinage (perçage, sciage) de tuyaux, de gaines en amiante-ciment, 5. Travaux divers impliquant le stockage et la manipulation d amiante : Activités de récupération (découpage, démontage, piquage, manutention,...) de matériaux de construction contenant de l amiante. 1

20 stockage, manutention et transport d objets à base d amiante, opérations de nettoyage ou de dépoussiérage de locaux ou d installations pollués à l amiante. nettoyage de vêtements ou d équipements de travail pollués à l amiante Précautions particulières La réalisation de ces différents types de travaux expose le professionnel à un niveau de risque très varié : Ce niveau de risque doit être évalué pour pouvoir choisir des mesures de protection en rapport avec ce risque. Il est de la responsabilité du chef d entreprise d évaluer ce niveau de risque et de fournir aux personnes exposés les équipements de protection individuels adaptés. On distingue principalement 3 niveaux de risque : Niveau de risque Exemples de situation Mesures de protection minimales Premier niveau manutention de plaques d amiante ciment découpe ou perçage d amiante ciment avec des outils manuels déplacement de quelques éléments d un faux plafond contenant des cartons d amiante Deuxième niveau travaux à proximité d un flocage découpe de plaques de carton d amiante perçage dans des flocages ou calorifugeages (pendant une courte durée) Troisième Niveau découpe et usinage répétés dans un local fermé, sur des matériaux friables ou non, avec des outils rotatifs à vitesse élevée. Intervention directe sur des matériaux friables. protection respiratoire avec un demi masque filtrant jetable FFP3 pulvérisation à chaque fois que cela est possible sac à déchets à proximité immédiate nettoyage du chantier avec une éponge ou un chiffon humide si nécessaire balisage de la zone protection respiratoire avec un masque filtrant P3 vêtement de protection jetable pulvérisation à chaque fois que cela est possible nettoyage du chantier avec un aspirateur à filtre absolu Imprégnation locale du matériau avec une solution mouillante avant l intervention Isolement de la zone de travail de manière étanche Protection respiratoire avec un masque complet TMP3 1

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Amiante QU'EST CE QUE L'AMIANTE?

GUIDE DE L'ENTREPRISE : ENVIRONNEMENT / HYGIENE / SECURITE. Amiante QU'EST CE QUE L'AMIANTE? QU'EST CE QUE L'AMIANTE? 1. DEFINITION Le terme amiante sert à désigner une série de substances minérales naturelles fibreuses dont les plus courantes sont: le chrysolite ou amiante blanc, les amphiboles

Plus en détail

A chaque déchet des solutions

A chaque déchet des solutions Page 1 sur 7 A Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Domaines d'intervention / Déchets / A chaque déchet des solutions / Déchets amiantés A chaque déchet des solutions Données générales

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE SELON LES DISPOSITIONS DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Référence rapport : DTA.84 1093 IMMEUBLE : lycée professionnel P.M. France Adresse de l immeuble : place des aires 05400 VEYNES

Plus en détail

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free. VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS

Plus en détail

L Amiante. Journée des CLHS 13 décembre 2010. Service Hygiène Sécurité. Service Hygiène et Sécurité Bureau 51-12, place du panthéon 75005 Paris

L Amiante. Journée des CLHS 13 décembre 2010. Service Hygiène Sécurité. Service Hygiène et Sécurité Bureau 51-12, place du panthéon 75005 Paris Service Hygiène Sécurité Affaire suivie par : Guy BONNET Abed MAKOUR Téléphone 01.44.07.80.51 Télécopie 01.44.07.75.19 Courriel rachysec@univ-paris1.fr L Amiante Journée des CLHS 13 décembre 2010 Introduction

Plus en détail

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 L amiante 85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 I. Définition L amiante est un composé d origine

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

Le risque amiante dans les écoles

Le risque amiante dans les écoles Le risque amiante dans les écoles Robert Flamia, Inspecteur santé et sécurité au travail Karen Salibur, Conseillère de prévention académique isst@ac-creteil.fr Tél : 01 57 02 60 09 Février 2015 1 Cadre

Plus en détail

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre?

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinée de la prévention AMIANTE Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinées de la prévention 2015 Programme Les conséquences pour la santé Quelques

Plus en détail

Bricolage dans votre logement Attention à l amiante!

Bricolage dans votre logement Attention à l amiante! Bricolage dans votre logement Attention à l amiante! Février 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr L AMIANTE L'amiante,

Plus en détail

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur levenok.com Architectes D.P.L.G. RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti REFERENCES

Plus en détail

Amiante. On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention

Amiante. On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention Amiante On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention Le Québec est un important producteur et exportateur d amiante, un minerai reconnu pour ses

Plus en détail

Conférence sur l amiante

Conférence sur l amiante Conférence sur l amiante Mardi 14 août 2012 Saint-Denis Le métier de désamianteur Pascal Grondin VP ENVIRONNEMENT Quelques rappels 1) Propriétés physico-chimiques exceptionnelles Incombustible, très résistant

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors de leur activité professionnelle, le ministère

Plus en détail

INTERVENTION AMIANTE. Elimination des déchets amiantés. Formation Amiante sous section 4

INTERVENTION AMIANTE. Elimination des déchets amiantés. Formation Amiante sous section 4 INTERVENTION AMIANTE Elimination des déchets amiantés 1 Formation Amiante sous section 4 Traitement des Matériaux contenant de l amiante 2 Formation Amiante sous section 4 3 Amiante plus de 20 000 ans

Plus en détail

SOMMAIRE Désignation de l immeuble :... 1 Désignation du demandeur :... 1 Désignation de l'accompagnateur: 2 Désignation de l'expert:...

SOMMAIRE Désignation de l immeuble :... 1 Désignation du demandeur :... 1 Désignation de l'accompagnateur: 2 Désignation de l'expert:... A.E.D.I Alpes Expertises en Diagnostics Immobiliers 5 rue Frédéric Mistral - 04200 Sisteron Téléphone : 06 45 74 78 54 Site : www.aediweb.fr E-mail : aedi.0405@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES

Plus en détail

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction AMIANTE Le rôle cancérigène de l'amiante a été établi au cours des années 1960 chez les populations

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante 1 La prévention du risque amiante 1. Généralités 1.1 Qu est-ce que l amiante 1.2 Où trouve-t-on de l amiante 1.3 Histoire de l amiante 2.

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport

Dans le cadre de la mission décrit en tête de rapport B.C.I Bureau Contrôle Immobilier Grégory PFRIMMER Le Lyonnet 24460 Agonac Tel 05/53/09/56/17 email: bciexpertise@gmail.com Diagnostics -Termites -Constat Amiante -Constat Risque Exposition Plomb -Mesurage

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l enseignement supérieur et la recherche L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE. Collège Jean Rostand à DOULLENS

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE. Collège Jean Rostand à DOULLENS DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Collège Jean Rostand à DOULLENS Dossier technique amiante constitué le 05/08/04 par Norisko Construction. Nom et signature du concepteur : Ludovic VARGA Enregistrement des communications

Plus en détail

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment

Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment 17.qxd 04/01/00 11:55 Page 46 SERVICES R 376 modifiée RECOMMANDATION Travaux sur canalisations enterrées en amiante-ciment Recommandation R 376 modifiée, adoptée au comité technique national du bâtiment

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l éducation nationale L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors de leur activité

Plus en détail

DISTOTABLET Copyright ArpAsoft

DISTOTABLET Copyright ArpAsoft Dossier établi pour le compte de : Adresse: N de dossier : rakoto Agence Central Location 25, cours F.Roosevelt 44000 NANTES Date de visite : 22 juin 2004 Date de visite : 22 juin 2004 Heure d'arrivée

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi AVANT TRAVAUX

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi AVANT TRAVAUX RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi AVANT TRAVAUX Effectué en application des Articles L 1334-7 ; R 1334-14 à R 1334-29

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Renseignements relatifs à l immeuble bâti et à son affectation Immeuble bâti Ensemble bâti : AGROCAMPUS Bâtiment Linné Adresse : 65, rue de St Brieuc CS 84215 35043 RENNES CEDEX Date de construction :

Plus en détail

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013

LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE. Note synthétique octobre 2013 Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique LES ÉVOLUTIONS RÉGLEMENTAIRES EN MATIÈRE DE RISQUE AMIANTE Note synthétique octobre 2013 De

Plus en détail

L amiante AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT

L amiante AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT L amiante De quoi s agit-il? De quoi parle-t-on? Où le trouve-t-on? Quelles sont les causes d apparition des risques? Quels sont les effets néfastes de l amiante sur la santé? La réglementation Comment

Plus en détail

BATIMENT A LEP LOUIS MARTIN BRET 04100 MANOSQUE. Objet du présent document :

BATIMENT A LEP LOUIS MARTIN BRET 04100 MANOSQUE. Objet du présent document : BATIMENT A LEP LOUIS MARTIN BRET 04100 MANOSQUE DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Objet du présent document : Le présent document a pour objet de permettre au propriétaire d un immeuble de remplir ses obligations

Plus en détail

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés Les flocages amiantés Exemple photo : Flocage sur structure métallique. Le flocage est une projection de fibres d amiante pur mélangées à un liant. Il est très friable, de couleur blanche, beige, brune

Plus en détail

Amiante Protection des travailleurs

Amiante Protection des travailleurs P/DN/IJ 7/7/2006 Amiante Protection des travailleurs Le décret n 2006-761 du 30 juin 2006 modifie le Code du travail et introduit de nouvelles règles pour la protection des travailleurs contre les risques

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement

Identifier et manipuler correctement Identifier et manipuler correctement les produits contenant Le travail en sécurité Qu est-ce que l amiante? L amiante désigne un groupe de fibres minérales naturelles. On en trouve à la surface du globe

Plus en détail

amiante Guide à l attention des agents des établissements d enseignement supérieur et de recherche prévenir identifier surveiller évaluer

amiante Guide à l attention des agents des établissements d enseignement supérieur et de recherche prévenir identifier surveiller évaluer amiante identifier évaluer prévenir surveiller Guide à l attention des agents des établissements d enseignement supérieur et de recherche 2014 ce qu il faut savoir Revue et enrichie par rapport à l édition

Plus en détail

Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE

Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction AMIANTE Le rôle cancérigène de l'amiante a été établi au cours des années 1960 chez les populations

Plus en détail

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres . amiante protégez vous, n exposez pas les autres Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante Avril 2011 F.Dubernet Page 1 ATTE NTION! Respirer CONTI la poussière

Plus en détail

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE TRAVAUX DE DÉCONTAMINATION ET D ENLÈVEMENT DE MATIÈRES DANGEREUSES Amiante, Vermiculite, Pyrite, Moisissures Les travaux de décontamination

Plus en détail

Problématique de l amiante dans les bâtiments

Problématique de l amiante dans les bâtiments Chambre Immobilière Vaudoise Problématique de l amiante dans les bâtiments Séances d information du 11 janvier 2010 Jean-Louis Genre architecte EPIQR Rénovation Sàrl Définition de l amiante Substance minérale

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ INSTRUCTION DE SÉCURITÉ ayant force d obligation selon SAPOCO/42 TIS Rev. Publié par : TIS-GS Date de publication : décembre 2003 Original : français Amiante Dangers et précautions Table des matières 1

Plus en détail

DECRET Décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante

DECRET Décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante Accueil > Les textes législatifs et réglementaires > Détail d'un texte En savoir plus sur ce texte... JORF n 33 du 8 février 1996 page 2050 DECRET Décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection

Plus en détail

Dossier Technique Amiante

Dossier Technique Amiante Dossier Technique Amiante Depuis 1998 un DTA (Dostier Technique Amiante) est suivi sur le site. Il est revu tous les trois ans. Il consiste à faire un état des lieux des différentes structures composant

Plus en détail

l amiante dans le BÂtiment

l amiante dans le BÂtiment prévention des risques l amiante dans le BÂtiment FR 2013 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Avec la collaboration

Plus en détail

Diagnostic Engineering Construction 41, Avenue Anatole France 83700 Saint Raphaël 06 89 41 82 02-04 91 31 27 46 - guyt.dec@gmail.

Diagnostic Engineering Construction 41, Avenue Anatole France 83700 Saint Raphaël 06 89 41 82 02-04 91 31 27 46 - guyt.dec@gmail. Diagnostic Engineering Construction 41, Avenue Anatole France 83700 Saint Raphaël 06 89 41 82 02-04 91 31 27 46 - guyt.dec@gmail.com SAS au capital de 4 000 - RCS Fréjus SIRET 53316610400018 NAF 7120B

Plus en détail

INRS. Exposition à l amiante dans les travaux d entretien et de maintenance. Guide de prévention ED 809 INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE

INRS. Exposition à l amiante dans les travaux d entretien et de maintenance. Guide de prévention ED 809 INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE INRS INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE Exposition à l amiante dans les travaux d entretien et de maintenance Guide de prévention ED 809 Ce document est destiné à informer et à fournir des conseils

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division sécurité au travail Lucerne Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier et manipuler

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves

Plus en détail

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 En tant que propriétaire de votre bâtiment (qu il soit à usage commercial, professionnel ou d habitation collective), vous devez, par l intermédiaire

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Fiche récapitulative du DTA n 07-15-0846

Fiche récapitulative du DTA n 07-15-0846 Fiche récapitulative du dossier technique «amiante» Référence du présent DTA : Norme méthodologique employée : Date de création : Historique des dates de mise à jour : 07-15-0846 AFNOR NFX 46-020 de décembre

Plus en détail

Dominique Marié diagnostics immobilier

Dominique Marié diagnostics immobilier Dominique Marié diagnostics immobilier RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE ETABLI A L OCCASION DE LA VENTE D UN IMMEUBLE BATI N 2012-09-014RINGUET Art. R 1334-14

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan MÉMO SANTÉ Artisan travaillant seul MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer de la

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE TRESORERIE DE MONTPELLIER 1ERE DIVISION 29, BD. LOUIS BLANC MONTPELLIER DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Objet du présent document : Le présent document a pour objet de permettre au propriétaire d un immeuble

Plus en détail

Amiante : Information et mise à jour de la réglementation

Amiante : Information et mise à jour de la réglementation Amiante : Information et mise à jour de la réglementation Septembre 2006 J-Ph DEHON-VERTENEUIL, Conseiller en prévention-ingénieur Information A.G.I. 2006 : Amiante 1 1. INTRODUCTION Amiante (n.m.) et

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 39

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 39 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 39 HYGIENE ET SÉCURITÉ MAI 2006 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division protection de la santé au poste de travail Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants a exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs Services de santé au travail que doivent faire Les

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer

Plus en détail

Exposition à l amiante dans les travaux d entretien et de maintenance

Exposition à l amiante dans les travaux d entretien et de maintenance Exposition à l amiante dans les travaux d entretien et de maintenance Guide de prévention L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels,

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières CONSEIL GENERAL DE LA SOMME DIRECTION DES BATIMENTS DEPARTEMENTAUX 3 RUE BEAUREGARD BP 326-15 80026 AMIENS CEDEX 1 Travaux de désamiantage de la sous-toiture des bureaux de la Direction Informatique du

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAU ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION Code de la Santé Publique Chapitre IV section 2 articles R1334-14 à R1334-29 et annexe 13-9 Code de la Santé

Plus en détail

L AMIANTE. Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné?

L AMIANTE. Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné? L AMIANTE Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné? Qu est-ce que l amiante? 2 Direction / Agence 20/01/2015 Dimension des fibres Les fibres d'amiante sont très fines Elles pénètrent dans

Plus en détail

DOSSIER N : 12-CV-0062

DOSSIER N : 12-CV-0062 REPERAGE AMIANTE Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante avant démolition ETABLI LE MERCREDI 7 MARS 2012 PROPRIETAIRE Nom : Ville de Saint Sebastien Sur Loire Adresse

Plus en détail

Qu est-ce que l amiante?

Qu est-ce que l amiante? Qu est-ce que l amiante? Avantages: Matériau avec des propriétés idéales Utilisé pour de très nombreux usages Qu est-ce que l amiante? Propriétés de l amiante: Ne brûle pas Résiste à des températures atteignant

Plus en détail

Amiante. Mars 2011. Dominique DUBUS Ing. Conseiller en prévention niv. 1

Amiante. Mars 2011. Dominique DUBUS Ing. Conseiller en prévention niv. 1 Amiante Mars 2011 Dominique DUBUS Ing. Conseiller en prévention niv. 1 1 1. INTRODUCTION Amiante et asbeste sont des synonymes. L amiante est un minéral naturel. Le mot amiante désigne plusieurs variétés

Plus en détail

L AMIANTE (synonyme: ASBESTE)

L AMIANTE (synonyme: ASBESTE) L AMIANTE (synonyme: ASBESTE) Groupe de minéraux cristallins fibreux Silicates hydratés se présentant sous la forme de variétés fibreuses ayant la propriété de se diviser en fibres très fines. Qualités

Plus en détail

Amiante : risques, prévention et formation

Amiante : risques, prévention et formation Entreprises artisanales de plomberie-chauffage Amiante : risques, prévention et formation L amiante c est quoi? L amiante est un matériau : Naturel Minéral Fibreux Utilisé massivement pendant plus de 130

Plus en détail

Amiante. Outils de diagnostics pour les opérations de maintenance

Amiante. Outils de diagnostics pour les opérations de maintenance Amiante Outils de diagnostics pour les opérations de maintenance Les documents relevant du code de la santé publique Le but du Code de la Santé Publique est de protéger les populations contre une exposition

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

REPERAGE AMIANTE Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l'amiante avant réalisation de travaux ultérieurs ETABLI LE VENDREDI 4 JUIN 2010 PROPRIETAIRE Nom : ORNE HABITAT Adresse

Plus en détail

Direction générale de la Santé

Direction générale de la Santé Présentation du décret d n n 2011-629 du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Commission de l hygiène,

Plus en détail

2012 RÉGLEMENTATION AMIANTE :

2012 RÉGLEMENTATION AMIANTE : 2012 RÉGLEMENTATION AMIANTE : DEUX NOUVEAUX TEXTES PORTANT SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES ET LA FORMATION DU PERSONNEL La réglementation distingue deux types d activités : 1 travaux de retrait ou d'encapsulage

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale PLOMBIERS CHAUFFAGISTES MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : cancer

Plus en détail

AMIANTE Questions-réponses

AMIANTE Questions-réponses AMIANTE Questions-réponses Questions générales 1. Qu est-ce que l amiante? C est une fibre minérale naturelle au pouvoir isolant contre la chaleur, le bruit et le feu. Elle se présente sous la forme de

Plus en détail

Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires

Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires Van Hiep Nguyen, ing., M.Sc.A., M.A Vanhiep.nguyen@exp.com Les Services exp. Inc. Ordre de la présentation Historique de l amiante

Plus en détail

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009 Confédération Construction 10 septembre 2009 Evy TROGH Division Autorisations 1 1. et ses applications 2. 3. Détermination de la classe d un chantier 4. 5. 6. amiante 7. 8. 1. 1.1. Qu est-ce que l amiante?

Plus en détail

L amiante: une réglementation renforcée pour un danger toujours actuel. CNC ETGC 3 décembre 2014

L amiante: une réglementation renforcée pour un danger toujours actuel. CNC ETGC 3 décembre 2014 L amiante: une réglementation renforcée pour un danger toujours actuel CNC ETGC 3 décembre 2014 Le contexte Plus de 15 ans après l interdiction de son exploitation et de son utilisation, l amiante est

Plus en détail

Amiante Gestion. des déchets

Amiante Gestion. des déchets Amiante Gestion des déchets La gestion des déchets d amiante en région AQUITAINE Page 2 Page 2 Page 5 Page 6 INTRODUCTION La définition du déchet d amiante Déchets d amiante friable Déchets d amiante lié

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTE-CIMENT

MATÉRIAUX AMIANTE-CIMENT MÉMO SANTÉ Artisan travaillant seul COUVREURS MATÉRIAUX AMIANTE-CIMENT Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer de la

Plus en détail

4 n o s secti u so LE DTA te n Amia nioatmrfo

4 n o s secti u so LE DTA te n Amia nioatmrfo 1 Formation Amiante sous section 4 Propriétaires de résidences ou de locaux de travail, il est de votre responsabilité de signaler aux occupants, aux collaborateurs de votre service d entretien et à toute

Plus en détail

RAPPORT DE REPERAGE DE L AMIANTE

RAPPORT DE REPERAGE DE L AMIANTE N 27 29 RUE DU PTY RGENTN 1/15 RPPORT DE REPERGE DE L MINTE PRELBLE DES TRVUX PONCTUELS Norme NF X46-020 & Code de la santé Publique, article R1334-14 à 29 (abrogeant le décret 96-97 du 07 février 96)

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE N 2012-7-18D

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE N 2012-7-18D SARL DIEXCO Aquitaine 16 Ch s Vergers 33210 LANGON Tél 05 56 27 33 41 Mob 06 87 12 32 11 e-mail : diexco.aquitaine@orange.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h MÉMO SANTÉ e ris ep r t n le d e na ef rtisa h C a MATÉRIAUX S IER T S N PE ER AR UISI URS H C EN CE M EN AG AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies

Plus en détail

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56. L Amiante Autorisations environnementales & Gestion des déchets Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.48 1 Plan de la présentation Rappel : Amiante friable ou non friable?

Plus en détail

INTRODUCTION A L'AMIANTE

INTRODUCTION A L'AMIANTE INTRODUCTION A L'AMIANTE LEGISLATION ACTUELLE ET FUTURE 5 MAI 2009 Service de toxicologie de l'environnement bâti () Samuel Martignier, ingénieur en environnement 04.05.2009 - Page 1 Direction générale

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX Code de la Santé Publique Chapitre IV section 2 articles R1334-14 à R1334-29 et annexe 13-9

Plus en détail

«L amiante: un «magic minéral»omniprésent»

«L amiante: un «magic minéral»omniprésent» D.I.E.C.C.T.E. Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique «L amiante: un «magic minéral»omniprésent» Christian HUMBERT inspecteur du travail

Plus en détail

L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES

L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES L AMIANTE DANS VOTRE LOGEMENT: CONSEILS PRATIQUES 1. INTRODUCTION La présente fiche a pour but de répondre aux questions qu un particulier peut se poser concernant l amiante. Sans que nous nous en rendions

Plus en détail

Photo du bien expertisé : Numéros de mission : 474154 Expert ayant réalisé le repérage : Date de la visite : 02/07/2012

Photo du bien expertisé : Numéros de mission : 474154 Expert ayant réalisé le repérage : Date de la visite : 02/07/2012 1/20 DOSSIER TECHNIQUE «AMIANTE» En application du Code de la Santé Publique, article R 1334-25 à 29 Conforme à la norme NF X46 020 Programme de repérage du décret 2011-629 du 03 juin 2011 (application

Plus en détail

TEXTES RÉGLEMENTAIRES "AMIANTE"

TEXTES RÉGLEMENTAIRES AMIANTE TEXTES RÉGLEMENTAIRES "AMIANTE" Ordonnance n 45-1724 du 2 août 1945 relative aux réparations dues aux victimes de la silicose considérée comme maladie professionnelle - J.O. du 3 août 1945. Décret 1082

Plus en détail