Planéité et stabilité dimensionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Planéité et stabilité dimensionnelle"

Transcription

1 Planéité et stabilité dimensionnelle La planéité et une bonne stabilité dimensionnelle sont des caractéristiques du carton qui revêtent une importance capitale. La bonne planéité ou «forme» de la feuille et des découpes de carton est cruciale pour la machinabilité dans toutes les opérations pratiquées sur le carton, ainsi que pour le rendement des machines de conditionnement. Pour les couvertures de livres, dépliants et en général tous les produits graphiques, la planéité en tant que telle est importante pour la présentation du produit fini. Au cours des opérations de transformation et d emballage, le carton est souvent exposé à des conditions qui modifient son humidité. La feuille de carton subit donc des changements de forme et de dimensions qui varieront selon le type de carton, la composition de la matière première et le procédé de fabrication. De ce point de vue, le terme «forme» est mieux adapté que «planéité». En pratique, la forme d une feuille chez le fabricant n est pas absolument plane pour tenir compte des modifications qu elle pourrait subir à l impression et pendant les opérations de transformation. Propriétés mesurables La teneur en humidité est exprimée en pourcentage du poids total du carton. Le carton étant hygroscopique, tous les essais doivent se dérouler sous atmosphère contrôlée à 23 C et 50% HR. Il importe également de contrôler les conditions de température et l hygrométrie au cours des traitements ultérieurs. La teneur en humidité fait l objet de mesures et d un réglage permanents sur la machine à carton, à l aide d un équipement informatisé de balayage à haute résolution, dans le sens machine comme dans le sens travers. Des essais en laboratoire sont pratiqués régulièrement pour vérifier l étalonnage correct des instruments montés sur la machine. Propriétés déterminantes Comme la teneur en humidité influence de nombreuses caractéristiques du carton, il est primordial que le fabricant conditionne ce dernier en fonction des exigences ultérieures de l impression, de la transformation et de l emballage. La teneur en humidité est ajustée au cours de l opération de séchage sur la machine à carton. Un contrôle séparé du recto et du verso est indispensable pour assurer un séchage uniforme et une maîtrise du tuilage. On peut également assurer une répartition uniforme de l humidité dans la laize en pratiquant des mesures et des réglages en continu. Les fibres cellulosiques sont hygroscopiques. Elles gonflent en absorbant l humidité et se rétractent en la perdant. Dans la fibre elle-même, la variation relative de dimension est plus forte dans le sens transversal. Le procédé de la machine à carton donne toujours une orientation préférentielle des fibres de la feuille dans le sens machine (). En d autres termes, une majorité de fibres sont disposées parallèlement au sens de déplacement de la feuille dans la machine. Sachant que les possibilités de déformation sont relativement plus grandes dans le sens transversal et que, d autre part, les fibres sont orientées dans le sens machine, on comprendra que le changement de dimension et donc de forme, soit plus critique dans le sens travers (ST). Le principe des changements de dimension ou de forme est illustré ci-contre. Si du point de vue des dimensions, les deux faces de la feuille ont un comportement identique aux variations d humidité, ces dernières auront comme unique effet un changement de dimension : une dilatation ou une rétraction latérale. Ce comportement du carton est très proche de celui de la feuille symétrique idéale, c est-à-dire des produits couchés de la même manière sur les deux faces ou non couchés de constitution symétrique en matière de composition, constitution et traitement. Une feuille de carton dont les faces se dilatent différemment à l humidité prendra une forme cintrée pour une modification d humidité donnée. Les produits couchés sur une seule face, les produits non couchés ou couchés sur les deux faces par des produits de composition, construction ou traitement différents du carton de base appartiennent à cette catégorie, comme en pratique presque tous les cartons. Orientation principale des fibres ST GONFLEMENT DES FIBRES 116 Guide Pratique d'utilisation du carton IGGESUND PAPERBOARD

2 FEUILLE SYMÉTRIQUE - pas de modification de forme FEUILLE ASYMÉTRIQUE - changement de forme - Climat humide ST - Climat sec ST IGGESUND PAPERBOARD Guide Pratique d'utilisation du carton 117

3 Changements de dimension Le carton étant très hygroscopique, bon nombre de ses propriétés, et notamment sa teneur en humidité, sont fortement influencées par l humidité relative de l air ambiant. Un changement d humidité provoquera un changement de ses dimensions. Équilibre en humidité Le carton est fabriqué de façon à prendre une certaine forme à un certain degré d humidité. A ce degré d humidité, le carton sera en équilibre avec un niveau donné d humidité relative (HR) de l air ambiant, c est-àdire qu à cette humidité relative, le carton n absorbera ni ne perdra d humidité. La teneur d équilibre en humidité dépend du type de carton et de sa composition en fibres. Des mesures ont montré une corrélation négative entre la densité du carton et le niveau de l humidité d équilibre. L humidité relative (HR) mentionnée dans ce tableau est celle de l air ambiant. Pendant l impression, la découpe et d autres opérations, il est important de conserver le repérage et la planéité des découpes. On comprend dès lors l intérêt de maintenir l humidité relative de l environnement dans la plage d humidité spécifiée pour le carton. Hystérésis L hystérésis est un effet de retard à un changement d état, provoqué par la mémoire d un état antérieur. La série des teneurs d humidité d équilibre pour une humidité relative croissante est légèrement différente de la série des valeurs pour une humidité relative décroissante. Cette série de valeurs varie selon le type de carton. La figure montre une hystérésis typique de l humidité d un carton pour un cycle de conditions atmosphériques évoluant du point 1 au point 4. Elle confirme que la teneur en humidité du carton dépend des conditions atmosphériques antérieures. La teneur en humidité sera différente même dans une atmosphère normalisée à, disons, 50% d humidité relative, suivant que le carton soumis à cette ambiance vient d un endroit humide ou d un endroit sec. Pour éviter ce problème, on exige que tous les essais se fassent dans une atmosphère normalisée à 50% d humidité relative et +23 C et que l échantillon soit au préalable conditionné dans une atmosphère où règne une humidité relative d environ 35% et une température de +23 C. De cette façon, les échantillons sont toujours testés dans les mêmes conditions. Une courbe de ce type sera valable pour un carton fabriqué à partir d une matière première donnée. Des cartons de composition différente présenteront une autre courbe d hystérésis. % TENEUR EN HUMIDITÉ Élevée Moyenne Faible Faible Moyenne Élevée % HUMIDITÉ RELATIVE Type de carton Type de carton Type de carton Teneur en humidité, en % Haute densité (GZ ) Densité moyenne (GD, GT) Faible densité (GC) Teneur en humidité du carton à 15 % HR ~3.2 ~3.6 ~3.9 Teneur en humidité du carton à 50 % HR ~6.0 ~6.7 ~7.2 Teneur en humidité du carton à 90 % HR ~11.5 ~12.0 ~ Guide Pratique d'utilisation du carton IGGESUND PAPERBOARD

4 Coefficient de dilatation à l humidité Le coefficient de dilatation à l humidité (ß) est la variation relative de dimension en % divisée par la variation correspondante d humidité dans le carton. ß TH = ΔL LΔTH 100 (%) ΔL = Variation de longueur consécutive à une augmentation d humidité ΔTH = Variation de l humidité de l échantillon de carton ΔHR = Variation d humidité relative ß est spécifique à un type donné de carton et pratiquement constant. Le coefficient de dilatation à l humidité d un carton est trois fois plus grand dans le sens travers (ST) que dans le sens machine () de la feuille. Dans le sens de l épaisseur, il est dix fois plus grand que dans le sens travers. L hystérésis intervient à ce stade également car l humidité du carton n est pas la même si l état d équilibre est atteint à partir de l état sec ou de l état humide. Dans une humidité relative de 50%, l équilibre peut se situer en un point quelconque entre la partie supérieure et la partie inférieure de la courbe d hystérésis représentée à droite. Le carton est fabriqué pour s accommoder d une humidité relative de 50% à +20 C pendant l impression et la transformation. Il est donc fabriqué à une teneur en humidité légèrement supérieure, pour tenir compte d un séchage normal. On empêche le séchage excessif en le protégeant avec un emballage étanche. Il est très important que le carton soit manipulé et stocké dans des conditions correctes à toutes les étapes : impression, transformation, emballage et utilisation (voir les recommandations sous le titre «Informations techniques générales» du Catalogue Produits). ENVIRONNEMENT À FAIBLE HUMIDITÉ (HR) Échantillon de carton L TH ENVIRONNEMENT À HUMIDITÉ ÉLEVÉE (HR) Échantillon de carton TH+ΔTH % TENEUR EN HUMIDITÉ? L 50 ΔL % HUMIDITÉ RELATIVE Paramètres Variation d humidité de 7% à 6,5% Coefficient de dilatation Variation dimensionnelle (%) Grandeur de la feuille Variation dimensionnelle (mm) Calculs ΔTH = 7 6,5 = 0,5 % ß TH = % / % ß TH ΔTH = = 0.125% 500 mm % = 0.6 mm Sens Machine Sens Travers Valeurs typiques ß (GZ) IGGESUND PAPERBOARD Guide Pratique d'utilisation du carton 119

5 Le carton suivra en pratique la courbe supérieure au cours de l impression et la transformation. Ceci implique que du point de vue humidité et dilatation due à l humidité (forme), le résultat sera limité au passage du point 1 au point 2. Si on laisse le carton sécher jusqu à une humidité inférieure au point d équilibre de 50%, on ne pourra pas présumer de son humidité ni de sa forme à l équilibre. En conséquence, l humidité et la dilatation qu elle provoquera dépendront de la position du point d équilibre en humidité sur la verticale entre les points 2 et 3. La situation décrite ci-dessus est valable pour le carton à toutes les étapes du stockage à la transformation, de l emballage à l utilisation. La variation des dimensions de la feuille se détermine en multipliant le coefficient de dilatation dû à l humidité par le changement réel de la teneur en humidité du carton. Il est alors facile de calculer le changement absolu en mm comme dans l exemple. Puisque le coefficient de dilatation est propre au type de carton, chaque qualité de carton subira une variation dimensionnelle différente. Le choix du carton Quelle que soit l application, graphique ou emballage, le carton doit conserver une planéité rigoureuse. Des changements de forme sont préjudiciables à la machinabilité aux stades d impression, de transformation et de conditionnement. La forme du produit revêt également une importance décisive pour tous les produits graphiques, qu il s agisse de cartes postales, de couvertures de livres, etc. Le carton est sensible aux variations d humidité, qui modifient sa forme ou ses dimensions. Le carton est fabriqué pour avoir une forme plane dans une ambiance bien définie. Exposé à un autre environnement, sa forme se modifie. Il faut donc que le fabricant soit informé du type d environnement dans lequel il sera utilisé. Puisque le carton est composé de fibres cellulosiques, il est pratiquement impossible de l empêcher de modifier sa teneur en humidité jusqu au point d équilibre, par échange avec l air ambiant. Toute variation d humidité affectera le diamètre des fibres de cellulose et donc la forme du carton. Suivant le type de traitement, la modification de forme sera différente d une qualité de carton à l autre. Le carton intérieur bois et le carton homogène blanchi sont fabriqués à partir de fibres vierges. Leur comportement à des conditions atmosphériques différentes est donc prévisible. % TENEUR EN HUMIDITÉ 1 2? 3 50 % HUMIDITÉ RELATIVE TUILAGE POSITIF ST TUILAGE NÉGATIF ST TUILAGE POSITIF TUILAGE NÉGATIF Caractéristiques de la planéité et de la stabilité dimensionnelle La planéité et la stabilité dimensionnelle caractérisent l aptitude du carton à résister aux effets des changements d humidité dans l air ambiant. VRILLAGE 120 Guide Pratique d'utilisation du carton IGGESUND PAPERBOARD

6 Évaluation du tuilage et du vrillage La forme du carton est définie par le tuilage et le vrillage. La planéité doit être évaluée sur une feuille isolée et non sur une palette parce que la forme d une palette est influencée par la différence de température entre l extérieur et l intérieur. Un tuilage ST a son axe de déformation dans le sens machine et un tuilage a son axe dans le sens travers. Le tuilage est positif quand le recto du carton est convexe. Le tuilage est défini comme l inverse du rayon de courbure, 1/r (1/m = m-1). Pour une feuille plane, le rayon est infini et le tuilage est nul. r Tuilage = 1/r (Unités = m-1) Le tuilage mécanique est un autre type de tuilage, orienté dans le sens machine du carton et causé généralement par une longue période de stockage en bobine à mandrin de faible diamètre. Ce tuilage peut être orienté vers le haut ou le bas par rapport au recto selon que le recto a été enroulé vers l intérieur ou l extérieur de la bobine. Quand on mesure le tuilage et le vrillage, les cordes des neuf arcs sont mesurées (voir instrument de mesure du tuilage et du vrillage L&W). L illustration montre les deux cordes C1 et C9. Si ces cordes ont des angles différents par rapport au plan horizontal, l échantillon est vrillé. La variation de l angle des cordes dans le sens machine donne la mesure du vrillage. C 1 C 9 Rayon de courbure Δ Vrillage = 2 (Unités = m 1) Δd Δ = variation de l angle en radians Δd = déplacement dans le sens machine (m) Tuilage Le vrillage est positif si les cordes paraissent se déplacer dans le sens inverse des aiguilles d une montre quand on parcourt la feuille dans le sens machine ; il est négatif si les cordes paraissent se déplacer dans le sens des aiguilles d une montre. L angle de vrillage est l angle formé par le sens machine et la droite reliant les points de la feuille où le vrillage est nul. Cet angle peut prendre toutes les valeurs entre 0 et ±45. C1 C9 Vrillage Propriétés déterminantes L amplitude de la variation dimensionnelle et du tuilage qui en résulte est influencée avant tout par : le type de fibre et la constitution des jets le degré de raffinage des fibres et l encollage interne l orientation des fibres (anisotropie) le type et la composition de la couche l uniformité du profil d humidité. + BANDE DE CARTON Vrillage positif et négatif IGGESUND PAPERBOARD Guide Pratique d'utilisation du carton 121

7 Axe de vrillage Axe de vrillage TUILAGE ANGLE DE VRILLAGE VRILLAGE r Mesure de distance par laser Table support d échantillons ST Appareil de mesure du tuilage L&W Propriétés mesurables Tuilage et vrillage La méthode la plus simple pour mesurer le tuilage d un carton est de découper un carré, de le conditionner à 50% d HR et 23 C et de faire coïncider les côtés et ST avec une famille de courbes à rayons de courbure différents. La stabilité dimensionnelle se contrôle par la mesure de la forme d un échantillon conditionné à différentes humidités relatives (croissantes et décroissantes). L appareil mesure le tuilage, le vrillage et l angle de vrillage de différents échantillons de carton. Il permet aussi d évaluer l importance des variations de ces propriétés dans différents environnements, c est-àdire la stabilité dimensionnelle. On prélève cinq échantillons dans la laize de la machine à carton et on les conditionne à une HR de 35 %, 50 % ou 65 %. Le testeur de tuilage et vrillage analyse une section transversale de la feuille parallèle au (voir l illustration ci-dessus). Dans cette section, on suppose que la courbure de la feuille suit un cercle de rayon r. La courbure de cette section est l inverse de ce rayon r (exprimé en mètres). Sur chaque échantillon, on effectue neuf balayages qui donnent au total 81 points de mesure. Les échantillons ont 10 cm de côté. Un coefficient permet de définir le degré de concordance avec un cercle parfait. La valeur 1 correspond à la concordance maximale et 0 à l absence de concordance. 122 Guide Pratique d'utilisation du carton IGGESUND PAPERBOARD

8 Résistance et ténacité Résistance et ténacité Résistance et ténacité sont des termes complémentaires utilisés pour décrire une ou plusieurs propriétés physiques (mécaniques) du carton. Elles jouent un rôle important direct ou indirect dans un grand nombre d applications du carton et de conditions d utilisation. En matière de comportement, elles revêtent une importance particulière pour les critères suivants : promotion conception sophistiquée : gaufrage, boîtes aux formes complexes, forme créative ou fonctionnelle. protection protection physique et résistance à l empilage, aux manipulations et sollicitations extérieures. production transformation et traitement du carton : gaufrage, découpe, rainage et pliage. Propriété importante pour l emballage et le rendement de la transformation. Les propriétés physiques du carton peuvent se classer en deux groupes : les propriétés physiques clairement définies les propriétés physiques complexes (moins bien définies). Les propriétés clairement définies sont celles pour lesquelles existent des définitions et des méthodes de mesure reconnues, dérivées de la physique et appliquées au carton. Exemple : la résistance à la traction. Les propriétés complexes ou moins bien définies sont celles qui sont liées à la fonction par une ou plusieurs propriétés associées ou encore celles qu il faut mesurer par des méthodes simulant une situation d utilisation réelle. La résistance à la compression et la résistance au déchirement sont des exemples de cette dernière catégorie. F F Force maximale = F w Pente maximale CARTON F Allongement nul I = ALLONGEMENT Résistance à la traction IGGESUND PAPERBOARD Guide Pratique d'utilisation du carton 123

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres

Mise en oeuvre. Mise en oeuvre. Le carton, l humidité et la planéité. Les changements de dimensions des fibres Mise en oeuvre Si vous travaillez avec du carton multijet et que vous l utilisez correctement, vous verrez qu il s agit d un matériau très accommodant. Sa construction multijet est à la base des nombreuses

Plus en détail

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS 04/03/2014 Pour le compte de : Oakwood Import ZA La Croix Blanche 46200 Lachapelle-Auzac Contact : PFT

Plus en détail

PRESSING Enduction par extrusion et contrecollage

PRESSING Enduction par extrusion et contrecollage PRESSING Enduction par extrusion et contrecollage On plastifie le carton pour ajouter à ses propriétés mécaniques, l étanchéité et la possibilité de le sceller à la chaleur. Un nombre relativement restreint

Plus en détail

Agrément général de contrôle des constructions

Agrément général de contrôle des constructions Annexe 10 Document de synthèse relatif à la paille en tant que matériau isolant. INSTITUT ALLEMAND POUR LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement public (de droit allemand) 10829 Berlin, le 10 février

Plus en détail

Instructions de montage Color plaque Acrovyn 4000

Instructions de montage Color plaque Acrovyn 4000 STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux à équiper

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Optima et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard de

Plus en détail

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles

Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Essais comparatifs d Aluthermo Quattro et de laine de verre en pose dans une simulation de combles Contact technique Thibault Boulanger Contact facturation Julien Thiry ELIOSYS sa ELIOSYS sa Boulevard

Plus en détail

Sarl au capital de 15245 euros RCS Evry 309 072 262 00038 TVA : FR 0630907226200020 APE/NAF : 1721A. Glossaire

Sarl au capital de 15245 euros RCS Evry 309 072 262 00038 TVA : FR 0630907226200020 APE/NAF : 1721A. Glossaire Glossaire Aplat : Surface imprimée uniformément, c'est-à-dire sans trame. Bico : Papiers fabriqués en multijet, comportant une surface de bonne qualité, le reste étant composé de fibre recyclée. Bobine

Plus en détail

Panneaux multifonctions (MFP)

Panneaux multifonctions (MFP) anneaux multifonctions (MF) les polyvalents de la construction en bois Une société du Groupe fleiderer MF* (EN 312-5) un matériau aux propriétés spécifiques Le nouveau panneau multifonction (MF), de la

Plus en détail

Parquets Massifs en bois de cocotier Planet Coconut. 1) Test de dureté Brinell effectué par le Cirad

Parquets Massifs en bois de cocotier Planet Coconut. 1) Test de dureté Brinell effectué par le Cirad Parquets Massifs en bois de cocotier Planet Coconut 1) Test de dureté Brinell effectué par le Cirad 2) Conditionnements et dimensions de la gamme des parquets massifs en bois de cocotier 3) Instructions

Plus en détail

De la fibre au carton

De la fibre au carton De la fibre au carton De nos jours, la séparation des fibres et la fabrication du carton ont lieu dans des installations caractérisées par une forte intensité de capital, des volumes de production considérables

Plus en détail

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation intérieure Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux Plaques FOAMGLAS avec colle à froid PC 56 Coupe système Système 3.3.5 1 2 3 4 1 Dalle en béton 2

Plus en détail

D E S C R I P T I O N

D E S C R I P T I O N UBAtc 02/2206 Valable du 19.12.2002 au 18.12.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes & Energie, Qualité de la Construction,

Plus en détail

MESURES ET INCERTITUDES

MESURES ET INCERTITUDES MESURES ET INCERTITUDES OBJECTIFS DE CE CHAPITRE : Savoir exprimer une mesure avec le bon nombre de chiffres significatifs. Savoir arrondir le résultat d un calcul avec le bon nombre de chiffres significatifs.

Plus en détail

Propriétés physiques complexes

Propriétés physiques complexes Propriétés physiques complexes Les propriétés physiques complexes (moins bien définies) sont les suivantes : rigidité résistance à la compression de la boîte résistance au déchirement résistance au choc

Plus en détail

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique Analyse et Géométrie Différentielle Première Année I NOMBRES REELS ET COMPLEXES, SUITES ET FONCTIONS 1 Nombres réels et complexes 2 Suites de nombres

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 2 LES MATERIAUX EN PRESENCE Section 2.2 Le béton 2.2.1 Les constituants du béton 2.2.2 Les types de béton 2.2.3 La résistance à la compression 2.2.4 La résistance

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

NOVIWOOD. Données techniques. plaques en fibres de bois

NOVIWOOD. Données techniques. plaques en fibres de bois Données techniques NOVIWOOD plaques en fibres de bois SVK nv - Aerschotstraat 114 - B-9100 Sint-Niklaas T +32 (0)3 760 49 00 - F +32 (0)3 777 47 84 info@svk.be - www.svk.be PLAQUES EN FIBRES DE BOIS NOVIWOOD

Plus en détail

Façades Fiches d Application

Façades Fiches d Application Fiches d Application Ventilées - Système de Ventilées - Viroclin Ventilées - Virocnail Ventilées - Système Mixte Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur

Plus en détail

OIML R 65 RECOMMANDATION. Édition 2000 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION

OIML R 65 RECOMMANDATION. Édition 2000 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 65 Édition 2000 (F) Système de mesure de force des machines uniaxiales d essai des matériaux Force measuring system of uniaxial material testing machines OIML R 65

Plus en détail

07 Mesurage des appareils de correction auditive

07 Mesurage des appareils de correction auditive 07 Mesurage des appareils de correction auditive Sommaire 1. Introduction... 1 1.1. Evaluation subjective:... 1 1.2. Mesurage objectif:... 2 2. Pourquoi faire des mesurages objectifs?... 2 2.1. Fabricant...2

Plus en détail

Préparation, impression, transformation Auto-adhésif

Préparation, impression, transformation Auto-adhésif , impression, transformation Auto-adhésif COUCHÉ SUR CHROME VÉLIN / COUCHÉ > Lame de massicot bien affûtée, siliconer éventuellement > High tack, Tripletack : 200 à 250 feuilles à la fois SYNTHÉTIQUE /

Plus en détail

Composition des couches

Composition des couches Composition des couches Divers produits chimiques sont ajoutés aux préparations de couchage, mais les composants les plus importants d une couche sont le pigment et le liant. Cette section se limitera

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable)

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) Géomatériaux TD 1 Granulats 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) But de l'essai L'analyse granulométrique permet de déterminer la grosseur et les pourcentages pondéraux respectifs des

Plus en détail

BauBuche Flooring Instructions de pose et d entretien

BauBuche Flooring Instructions de pose et d entretien o7-14 - FR Page 1 / 7 ELEMENT DE PLANCHER LONG 2200 x 112 x 20 2200 x 112 x 14 2200 x 152 x 20 PARQUET MOSAIQUE 504 x 72 x 20 72 x 72 x 20 MOTIF TRADITIONNEL 504 x 72 x 20 144 x 72 x 20 DAMIER DE BOIS

Plus en détail

COMPENSATEURS DE DILATATION EURODILA DESCRIPTIF TECHNIQUE

COMPENSATEURS DE DILATATION EURODILA DESCRIPTIF TECHNIQUE 17 rue de Habsheim FR 68170 RIXHEIM Tél. +33 (0)3 89 62 58 58 Fax +33 (0)3 89 62 58 59 Web: http://www.eurodila.com Courriel: eurodila@eurodila.com Sàrl au capital de 8000 Siret: 37882057500041 APE 2550B

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain.

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain. S engager dans un processus de labellisation de produits est un outil de reconnaissance du caractère innovant d une filière, de renforcement de sa visibilité auprès du consommateur et de compétitivité

Plus en détail

Transfert d humidité, migration de la vapeur d eau

Transfert d humidité, migration de la vapeur d eau Transfert d humidité, migration de la vapeur d eau 1)L air avec le diagramme de Mollier. 2)Le point de rosée. 3)La valeur Sd. 4)Etude d une paroi verticale avec le diagramme de Glaser Juillet 2013 Le diagramme

Plus en détail

Exemple de construction d un toit

Exemple de construction d un toit Exemple de construction d un toit Solution A Solution B Montage de l intérieur vers l extérieur Montage de l intérieur vers l extérieur Plaque de plâtre cartonnée ou en fibre de plâtre 12,5mm Plaque de

Plus en détail

Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes)

Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes) Travaux Pratiques de Physique vers. septembre 014 Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes) 1) Introduction Le mot "erreur" se réfère à quelque chose de juste ou de vrai. On parle d erreur sur

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage.

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage. FICHE PEDAGOGIQUE Objectif du TD : - Calculer des résultantes de forces réparties - Calculer le moment de forces réparties - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer

Plus en détail

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques konstruktive leidenschaft 01.2016 Vimark 2 5 DESCRIPTION COMPOSITION MÉLANGE ET POSE EN ŒUVRE CARNIVAL est une chape ciment minérale autolissant

Plus en détail

Devoir Surveillé n 2

Devoir Surveillé n 2 Devoir Surveillé n 2 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE 1. Mezzanine. Manuel technique

MANUEL TECHNIQUE 1. Mezzanine. Manuel technique MANUEL TECHNIQUE 1 Mezzanine Manuel technique 2 Laqué (option) Classe de produit P6 Mélaminé (option) Rainure & languette Applications structurelles CARACTERISTIQUE STANDARD OPTIONS POSSIBLES - Panneaux

Plus en détail

Colle époxydique structurale

Colle époxydique structurale Notice Produit Edition 22 08 2011 Numéro 9.33 Version n 2012-011 Sikadur -33 Colle époxydique structurale Description Sikadur -33 est une colle structurale thixotrope à 2 composants, mélange de résine

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

Appareils perméables en pavés de béton 04.12

Appareils perméables en pavés de béton 04.12 Appareils perméables en pavés de béton 04.12 Avant-propos Les informations fournies ici ont été compilées en toute connaissance de cause. Néanmoins, des erreurs sur le contenu ne sauraient être exclues.

Plus en détail

Travail d une force Correction

Travail d une force Correction Travail d une force Exercice 1 : Deux jumeaux de même masse m=75,0 kg montent au 5ème étage d'un immeuble en partant du rez-de-chaussée. Le jumeau A emprunte l'ascenseur et le jumeau B l'escalier. La distance

Plus en détail

Ateliers-conférences sur le séchage du bois (17 e édition) Par Aziz Laghdir, Ph.D. Julie Lessard, ing. f. Mai 2011

Ateliers-conférences sur le séchage du bois (17 e édition) Par Aziz Laghdir, Ph.D. Julie Lessard, ing. f. Mai 2011 Ateliers-conférences sur le séchage du bois (17 e édition) CLIMATOLOGIE ET LE SÉCHAGE Par Aziz Laghdir, Ph.D. Julie Lessard, ing. f. Mai 2011 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1) Introduction 2) Propriétés de l

Plus en détail

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Roger Cadiergues MémoCad nd01.a LES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES SOMMAIRE nd01.1. Les éléments de base nd01.2. Les deux classements fondamentaux nd01.3. Les obligations concernant les matériels nd01.4. Alimentations

Plus en détail

ANEXE 1 Essais de DMA et modélisation par éléments finis

ANEXE 1 Essais de DMA et modélisation par éléments finis ANEXE 1 Essais de DMA et modélisation par éléments finis ANEXE 1...188 ESSAIS DE DMA ET MODELISATION PAR ELEMENTS FINIS...188 1.1 ANALYSE EXPERIMENTALE...189 1.2 MODELISATION DES ESSAIS DE DMA PAR ELEMENTS

Plus en détail

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment.

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. REVETEMENTS DE SOL SCELLES POUR BATIMENT Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. 1. FOURNITURE

Plus en détail

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE

Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE Chapitre 2. CINÉMATIQUE DU PÉDALAGE «Cinématique : Emprunt scientifique au grec kinêmatikos, dérivé de kinêma = mouvement. C est la partie de la mécanique qui étudie le mouvement indépendamment des forces

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

Parabond Zinc Mastic colle de montage élastique pour tous les métaux.

Parabond Zinc Mastic colle de montage élastique pour tous les métaux. Parabond Zinc Mastic colle de montage élastique pour tous les métaux. Produit Parabond Zinc est un mastic colle à base de MS Polymère à haute performance en permanence élastique et avec une adhérence initiale

Plus en détail

TP4/5 Opt. Identification rapide : CV ou DV? Me thode d auto-collimation

TP4/5 Opt. Identification rapide : CV ou DV? Me thode d auto-collimation TPC Focome trie des lentilles minces Objectifs : De terminer la nature (convergente CV ou divergente DV) d une lentille mince. De terminer par diffe rentes me thodes la distance focale image d une lentille

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID. Responsable : Pr. GHOMARI Fouad

UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID. Responsable : Pr. GHOMARI Fouad UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL Matériaux de Construction Responsable : Pr. GHOMARI Fouad Les méthodes de formulation du Béton Le béton est un mélange dont

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

Note du secrétariat: Ce texte est basé sur le document TRADE/WP.7/2003/6/Add.3. NORME CEE-ONU FFV-49 ANANAS

Note du secrétariat: Ce texte est basé sur le document TRADE/WP.7/2003/6/Add.3. NORME CEE-ONU FFV-49 ANANAS Note du secrétariat: Ce texte est basé sur le document TRADE/WP.7/2003/6/Add.3. Correction éditoriale 7 janvier 2004. I. DÉFINITION DU PRODUIT NORME CEE-ONU FFV-49 concernant la commercialisation et le

Plus en détail

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005 Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles destinés au contact des aliments Version révisée n 3 Remplace

Plus en détail

Dimension 1250 x 2500 mm

Dimension 1250 x 2500 mm LES PANNEAUX Contreplaqués Éléments majeurs du coffrage, nous avons regroupé dans cette partie les panneaux de coffrage en contreplaqué revêtus d un film, les panneaux 3 plis et leurs accessoires ainsi

Plus en détail

Innover en mécan mécan qu q e

Innover en mécan mécan qu q e Innover en mécanique 13/03/2014 Séminaire GT7 Commission Fatigue - SF2M Effet des contraintes résiduelles et des contraintes moyennes sur la tenue en fatigue d analyses Techniques des mesures des contraintes

Plus en détail

GROUPE DES PAPIERS - POLITIQUES ET LIGNES DIRECTRICES DE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS

GROUPE DES PAPIERS - POLITIQUES ET LIGNES DIRECTRICES DE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS GROUPE DES PAPIERS - POLITIQUES ET LIGNES DIRECTRICES DE TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS Le Groupe des papiers de Tembec travaille avec diligence pour fabriquer des produits de qualité par l'entremise d'une

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE FICHE TECHNIQUE PLANS DE TRAVAIL EGGER EUROSPAN Les plans de travail EGGER EUROSPAN se composent d un panneau support EUROSPAN à faible émission de formaldéhyde E1 et d un stratifié décoratif plaqué uniformément

Plus en détail

Qu est-ce qu une grille de renforcement? La grille comme renforcement des châpes d étanchéité

Qu est-ce qu une grille de renforcement? La grille comme renforcement des châpes d étanchéité Qu est-ce qu une grille de renforcement? Une grille de renforcement est fabriquée à partir de fils textiles continus. Kirson ne produit que des grilles à angles droits. Afin que les fils restent dans la

Plus en détail

OTTOTAPE Trio-FBA BA/T-FBA. Bande d'étanchéité multifonction pour les raccords d'appuis de fenêtres. Fiche technique. Propriétés :

OTTOTAPE Trio-FBA BA/T-FBA. Bande d'étanchéité multifonction pour les raccords d'appuis de fenêtres. Fiche technique. Propriétés : BA/T-FBA Bande d'étanchéité multifonction pour les raccords d'appuis de fenêtres OTTOTAPE Trio-FBA Fiche technique Propriétés : - Mousse de polyuréthane imbibée d'une imprégnation de résine acrylique modifiée

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Capteur d humidité (capacitif) et capteur de température pour application en climatisation

Capteur d humidité (capacitif) et capteur de température pour application en climatisation Fiche technique 90.7020 Page 1/5 Capteur d (capacitif) et capteur de température pr application en climatisation Pr la mesure de l relative de l air et de la température Pr la mesure de la température

Plus en détail

Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G)

Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G) Institut fédéral de métrologie METAS METAS-N001 Exigences pour la certification de mouvements et de montres mécaniques résistant aux champs magnétiques de 1,5 T (15 000 G) Numéro du document: METAS-N001/f

Plus en détail

Classement des Sciages. Choix d aspect /norme européenne EN 975-1 Classe de résistance /norme française NFB 52-001-1

Classement des Sciages. Choix d aspect /norme européenne EN 975-1 Classe de résistance /norme française NFB 52-001-1 Classement des Sciages de Chêne Choix d aspect /norme européenne EN 975-1 Classe de résistance /norme française NFB 52-001-1 Elaboré par l Association de Promotion du Chêne Français AVANT-PROPOS Les dernières

Plus en détail

GUIDE DU BONNE EMPLOI Stockage et manipulation des colis et panneaux

GUIDE DU BONNE EMPLOI Stockage et manipulation des colis et panneaux Page: 1 de 10 1. OBJET L objet de cet document c est d informer le client sur des réglés de correcte emploi des panneaux en matière de logistique et mise en ouvre a fin d obtenir un résultat final optimisé

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active Acoustic 904 / 233

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active Acoustic 904 / 233 FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active Acoustic 904 / 233 Nouveau revêtement en verre pour murs et plafonds Caractéristiques Le revêtement mural SYSTEXX Active Acoustic est tissé à partir de fils de verre. Revêtu

Plus en détail

Sols adaptés à l utilisation de chariots élévateurs pour allées étroites

Sols adaptés à l utilisation de chariots élévateurs pour allées étroites SYSTEMES DE CONVOYAGE ET SYSTEMES LOGISTIQUES 1 Systèmes de convoyage et Systèmes logistiques Directive Sols adaptés à l utilisation de chariots élévateurs pour allées étroites Septembre 2010 Sommaire

Plus en détail

Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves.

Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves. Description des expériences Remarques : Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves. Pour chaque expérience, l élève doit suivre un cadre spécifique d analyse.

Plus en détail

Corps remorqué dans l eau

Corps remorqué dans l eau ACCUEIL Corps remorqué dans l eau Frédéric Elie, août 2007 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures,

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques Matériaux II travaux pratiques Détermination des contraintes résiduelles dans un assemblage soudé GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Définition Un état de contrainte existant dans

Plus en détail

Verre profilé en forme de U

Verre profilé en forme de U Verre profilé en forme de U Description Pilkington Profilit est un verre profilé en forme de U. Il s agit de verre recuit armé de fils métalliques longitudinaux. Pilkington Profilit est un produit verrier

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE FICHE TECHNIQUE PLANS DE TRAVAIL EGGER EUROSPAN Les plans de travail EGGER EUROSPAN se composent d un panneau support EUROSPAN à faible émission de formaldéhyde E1 et d un stratifié décoratif plaqué uniformément

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082

Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082 Numéro du Projet LIFE : LIFE05ENV/F/000082 Amélioration des performances du séchage des Tuiles et Briques par récupération de la chaleur latente de condensation de l eau afin de réduire les émissions de

Plus en détail

Essais de succion sur des éprouvettes de diamètre CBR

Essais de succion sur des éprouvettes de diamètre CBR Essais de succion sur des éprouvettes de diamètre CBR Relation portance - succion Jacques PARAIRE Géologue Groupe des techniques routières Laboratoire régional de Saint-Brieuc INTRODUCTION RÉSUMÉ Cet article

Plus en détail

550 CaroFlex. Produit. Volumes. Propriétés

550 CaroFlex. Produit. Volumes. Propriétés Produit Colle flexible pour carreaux prête à l emploi D2T à prise rapide, résistante à l eau à haute adhérence pour le collage en intérieur de carreaux muraux et de sol. Pour l encollage de faïence, carreaux

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes

Fonctions. Fonctions linéaires, affines et constantes linéaires, affines et constantes 1. linéaires Comme il existe une infinité de fonctions différentes, on les classe par catégories. La première catégorie est constituée par les fonctions linéaires. Une

Plus en détail

Spécification géométrique des produits (GPS) I. Un peu d histoire 1

Spécification géométrique des produits (GPS) I. Un peu d histoire 1 2 Année PT S.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Fiche de TD Page 1 sur 1 Le GPS, «Geométric Product Spécification» est un concept qui a pour but de rendre la lecture des dessins de définition

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

Cahier des charges illbruck TP600 illmod 600 et TP601 Cordon illmod 600c. Système d étanchéité de classe 1 pour Joints de Menuiserie et de Facade

Cahier des charges illbruck TP600 illmod 600 et TP601 Cordon illmod 600c. Système d étanchéité de classe 1 pour Joints de Menuiserie et de Facade Cahier des charges illbruck TP600 illmod 600 et TP601 Cordon illmod 600c Système d étanchéité de classe 1 pour Joints de Menuiserie et de Facade Enquête Technique SOCOTEC France Référence de l avis : HAD3531/1

Plus en détail

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur 3.1- Caractérisations temporelles 3.1.1- Introduction : réponse d une sonde de température Pt100 Un four est a une température θ F =100 C supérieure à la température

Plus en détail

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction O21 Interféromètre de Michelson On raisonne sur l interféromètre de Michelson réglé de telle sorte que l on observe des anneaux avec une source étendue.

Plus en détail

Module amplificateur analogique

Module amplificateur analogique Module amplificateur analogique RF 30221/06.08 remplace: 12.05 1/8 type VT-MRPA1-... série 1X H7076 Table des matières titre page Caractéristiques spécifiques 1 Codification 2 Fonctionnement 2 Schéma fonctionnel

Plus en détail

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A.

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A. 6.3.1 Généralités Chapitre 6.3 Prescriptions relatives à la construction des emballages pour les matières infectieuses (Catégorie A) de la classe 6.2 et aux épreuves qu ils doivent subir NOTA. Les prescriptions

Plus en détail

Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné

Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné La recherche Recherche sur la modification de l accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un plan incliné Question de recherche : L accélération d un chariot se déplaçant vers le bas sur un

Plus en détail

Design et stabilité ARGOLITE COMPACT. ISO 9001/14001

Design et stabilité ARGOLITE COMPACT. ISO 9001/14001 En utilisant les produits Argolite, vous choisissez la qualité made in Switzerland. ISO 9001/14001 ARGOLITE COMPACT. Design et stabilité Sa stabilité propre et sa résistance aux intempéries recommandent

Plus en détail

Conseils de pose. Pavages Dallages Alpège Castel Kaola Crécy Natérial Divers

Conseils de pose. Pavages Dallages Alpège Castel Kaola Crécy Natérial Divers Conseils de pose Pavages Dallages Alpège Castel Kaola Crécy Natérial Divers TEXTES DE RÉFÉRENCES Norme XP P 98-335 : Mise en œuvre des pavés et dalles en béton, des pavés en terre cuite et des pavés et

Plus en détail

Niveaux de la qualité des enveloppes

Niveaux de la qualité des enveloppes Niveaux de la qualité des enveloppes Gestionnaire, Division des approvisionnements d imprimerie Constitution Square 360, rue Albert, 12 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0S5 CANADA Niveaux de la qualité des

Plus en détail

Contrôle des adhésifs

Contrôle des adhésifs Contrôle des adhésifs Masse volumique On utilise un pycnomètre de type Hubbard uniquement pour la mesure de la masse volumique des adhésifs liquides comportant des solvants volatils. - Nettoyer puis sécher

Plus en détail

LES PROTECTIONS PERIODIQUES

LES PROTECTIONS PERIODIQUES LES PROTECTIONS PERIODIQUES Les protections périodiques sont destinées à absorber les flux menstruels féminins intervenant pendant la période des règles. Elles se présentent sous la forme de serviettes

Plus en détail

7.3 Le bétonnage. par temps chaud. par temps froid

7.3 Le bétonnage. par temps chaud. par temps froid 7.3 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Le bétonnage par temps chaud Les conditions climatiques ont une grande influence sur la qualité finale du béton. Il convient de se préoccuper de cette sensibilité

Plus en détail

Concours Blanc N 1 Enoncé

Concours Blanc N 1 Enoncé Concours Blanc N 1 Enoncé Physique 20 QCM Durée de l épreuve : 60 min 20 pts Physique 1 QCM 1 Une bille, de masse m = 140 g, est accrochée à un fil inextensible de longueur l = 30 cm, de masse négligeable.

Plus en détail

Dans tous les cas ci-après, il résulte du passage du liquide au point singulier une perte de charge donnée par la formule : V

Dans tous les cas ci-après, il résulte du passage du liquide au point singulier une perte de charge donnée par la formule : V Hauteur et ligne piézométriques - Charge et ligne de charge Les notations ci-dessus étant conservées*, si, dans l écoulement d un liquide, on fait correspondre à chaque position d une particule liquide

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail