Contraintes administratives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contraintes administratives"

Transcription

1 L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation, Wavre Journée d étude, Ciney, le 25 mars Contraintes administratives 2

2 Remarque importante : on est dans deux échelles de temps différentes: - l agroforesterie est dans le moyen-long terme - la réglementation se situe dans le court-moyen terme Un projet d agroforesterie ne peut pas se baser que sur les seules réalités réglementaires actuelles - la plantation est tributaire du cadre légal actuel - quel sera ce cadre lors de la ou les récolte(s)? Ce cadre dépendra de: - l évolution de la tendance à la conservation de la nature et à la prise en considération du paysage, - l orientation de développement des ressources renouvelables (énergie, biomatériaux, ) 3 Contraintes actuelles à la plantation Code rural Loi sur le bail à ferme Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme et de l énergie Conditions liées à la PAC 4

3 Code rural Arbres de haute tige plantation à 2 m au moins de la ligne séparative de deux héritages, sauf si usages constants et reconnus Autres arbres et haies vives plantation à 0,5 m au moins de la ligne séparative de deux héritages, à défauts d usages Mitoyenneté Toute haie qui sépare des héritages est réputée mitoyenne, sauf titre ou possession du contraire Les arbres dans la haie mitoyenne ou plantés sur la ligne séparative sont aussi mitoyens Plantation forestière Plantation en zone agricole ou en zone forestière le long d une zone agricole à 6 m au moins du voisin 5 Bail à ferme Aucune plantation d arbres par le bailleur (sauf remplacement de fruitiers haute ou basse tige, remplacement d arbres forestiers sur prairies et plantations nécessaires à la conservation du bien) Le preneur ne peut planter qu avec l accord écrit du bailleur (sauf plantations nécessaires à la conservation du bien, et, sauf en cas de congé valable, le remplacement arbres morts ou abattus et fruitiers basse tige (à certaines conditions)) Valables dans le bail les clauses maintenant les haies, buissons et arbres Permis au preneur d enlever les plantations entravant la liberté de culture avec accord écrit du bailleur 6

4 Code wallon de l Aménagement du Territoire, de l Urbanisme, du Patrimoine et de l Energie Il faut un permis pour boiser (la sylviculture en zone forestière n est pas soumise à permis) Seuls sont autorisés et soumis à permis pour boiser: a) boisement = Couvrir d arbres pour plus de 12 ans un bien ou partie d un bien non couverts d arbres auparavant b) cultures intensives d essences forestières visant à l exploitation d arbres pour 12 ans maximum Conditions: - pas modification du relief du sol, ni drainage - contigu à un bois, boqueteau, forêt, à une zone forestière OU superficie > 3 ha d un seul tenant - 50 ares min - pas dans un périmètre de point de vue remarquable - arbres adaptés aux conditions locales de sol et de climat - en cas de boisement, 10 % de feuillus minimum 7 Conditions liées à la PAC Conditions pour l éligibilité de la parcelle aux aides PAC: activation des Droits au Paiement Unique (DPU) a) Présence d arbres ou d arbustes Maximum 50 arbres ou arbustes/ha Arbres ou arbustes = ligneux > 20 cm de circonférence à 1m de hauteur calculé sur une superficie minimale de 10 ares Utilisation essentiellement agricole b) Haies éligibles si leur largeur n excède pas 10 m 8

5 a) Toute superficie boisée de moins de 10 ares ou de 10 ares ou plus, mais comptant moins de 50 arbres et/ou arbustes/ha fait partie de la surface éligible de la parcelle 9 b) Toute bande boisée de moins de 10 m de large fait partie de la surface éligible de la parcelle 10

6 Rangées d arbres en parcelle agricole Schémas possibles par rapport à l éligibilité (DPU) 1er schéma: Arbres isolés : L accompagnement éventuel portant le nombre de pieds d arbres et d arbustes à plus de 50 pieds/ha doit être coupé sous le mètre de hauteur avant d atteindre 20 cm de circonférence à 1 m. 11 Rangées d arbres en parcelle agricole Schémas possibles par rapport à l éligibilité (DPU) 2eme schéma: Bandes arborées : Les trous dans les haies ne peuvent excéder 10 m de long et doivent représenter moins de 20% de la longeur totale de haies sur la parcelle 12

7 Contraintes actuelles à l exploitation des arbres Code wallon de l aménagement du territoire, de l urbanisme et de l énergie Conditions liées à la PAC 13 Code wallon de l Aménagement du Territoire, de l Urbanisme, du Patrimoine et de l Energie Nul ne peut sans un permis d urbanisme: déboiser (la sylviculture en zone forestière n est pas soumise à permis) détruire ou modifier l aspect ou la composition en espèces des : - alignements d au moins 10 arbres indigènes distants de 10 m au plus - haies continues de 5 m au moins 14

8 Code wallon de l Aménagement du Territoire, de l Urbanisme, du Patrimoine et de l Energie Nul ne peut sans un permis d urbanisme: Abattre ou modifier l aspect des arbres remarquables ayant une valeur esthétique ou paysagère, à savoir : les arbres isolés (ou ensemble isolé) à haute tige ou arbustes d au moins 30 ans, dans les espaces ouverts, et les arbres corniers ou de limites 15 Conditions liées à la PAC Conditions liées aux parcelles agricoles faisant l objet d une déclaration pour bénéficier des aides PAC (Conditionnalité) Sans autorisation ou permis: Ne pas abattre ni recéper les arbres indigènes de 40 cm de circonférence et plus à 1,5 m de hauteur Ne pas arracher, détruire et recéper à moins d un mètre sans protection contre le bétail toute haie indigène de 10 mètres au moins 16

9 Exemple 1 Attention si souhait d abattage Un arbre indigène isolé de plus de 30 ans (et > 40 cm circ) dans une parcelle agricole Abattage: il faut un permis exigence de conditionnalité Exemple 1 Attention si souhait d abattage Un arbre indigène de circ. > 40 cm dans une parcelle agricole Abattage: il faut un permis (si > 30 ans) ou une autorisation exigence de conditionnalité

10 Exemple 1 Attention si souhait d abattage arbres indigènes de circ. > 40 cm au pied, mais < 40 cm à 1,5 m dans une parcelle agricole Moins de 30 ans Abattage: sans permis (< 30 ans) hors exigence de conditionnalité voir Commune Prendre une photo avant (avec repère) Exemple 2 Attention si souhait d abattage 2 arbres de plus de 30 ans En groupe isolé visuellement dans un espace ouvert Abattage: Il faut un permis exigence hors conditionnalité (car hors parcelle agricole: dans un espace public)

11 Exemple 2 Attention si souhait d abattage Alignement d au moins 10 arbres indigènes Arbres > 40 cm circ en parcelle agricole Abattage: Il faut un permis exigence de conditionnalité Exemple 3 Entretien normal Opération de taille vise à maintenir les caractéristiques de l arbre (têtard) Taille: sans permis hors conditionnalité

12 Exemple 4 Entretien Opération visant à contenir le développement d arbres de talus de voirie Coupes et taille: autorisation (sur espace public) hors conditionnalité Exemple 4 Entretien normal Opération visant à conférer le caractère têtard au saule Taille: sans permis hors conditionnalité

13 Exemple 5 Attention si souhait d abattage Alignement de peupliers de culture En parcelle agricole Abattage: Pas de permis (sauf règlement communal) exigence hors conditionnalité (car non indigène) Exemple 5 Attention si souhait d abattage Peuplier de culture isolé de plus de 30 ans dans un espace ouvert Abattage: il faut un permis (même si peuplier non indigène) exigence hors conditionnalité (car non indigène), sauf si classé remarquable

14 Exemple 5 Attention si souhait d arrachage Haie indigène continue Arrachage: il faut un permis exigence de conditionnalité Exemple 5 Réflexion si souhait d arrachage Petits tronçons de haies < 5 m Arrachage: sans permis hors conditionnalité

15 Aides disponibles ou Pourquoi, à côté des 11 méthodes existantes, comme nos voisins flamands ou français, la région wallonne ne propose-t-elle pas une méthode agro-environnementale AGROFORESTERIE? 29 MAE ou autre aide? Les paiements agroenvironnementaux sont des aides payées annuellement et cofinancées par l Union européenne en application de l article 39 du règlement 1698 de 2005 pour les agriculteurs qui s engagent de façon volontaire en faveur de l agroenvironnement, pour cinq ans, à aller au-delà des normes obligatoires A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais 30

16 1 Au niveau wallon, vu la lourdeur de la procédure et des impositions, notamment en matière de suivi budgétaire et de contrôles, toutes les MAE qui concernent moins de quelques centaines de bénéficiaires et quelques milliers d hectares ont été abandonnées 2 Dans le règlement européen 1698 de 2005, à côté de l article 39, l article 44 prévoit spécifiquement une aide pour la première installation de systèmes agroforestiers sur des terres agricoles! Que contient donc cet article non activé chez nous? 31 Article 44 Une aide peut être accordée aux agriculteurs qui mettent en place des systèmes agroforestiers associant des activités d agriculture extensive et des activités sylvicoles. L aide couvre les coûts d installation. Les systèmes agroforestiers sont des systèmes d utilisation des terres qui associent la sylviculture et l agriculture sur les mêmes superficies, à l exclusion des sapins de Noël et des espèces à croissance rapide (et de l arboriculture fruitière?) L aide est limitée à 70 % des coûts éligibles (80 % en région défavorisée ou Natura 2000) 32

17 Pourquoi cet article 44 n est-il pas activé en Wallonie? Parce que la «demande» était nulle ou faible et de toute manière insuffisante au début de la période de programmation budgétaire ( ) Parce qu introduire une nouvelle mesure dans le PwDR, c est aller chercher une partie d un budget déjà limité dans celui prévu pour les mesures préexistantes. 33 Alors, la porte est fermée et rien n est possible? Si! Il existe principalement deux aides accessibles aujourd hui au niveau wallon (+ actions locales: communes, parcs naturels, leader, ) : 1) La MAE 1a ou 1b (haies, alignements d arbres et arbres isolés) 2) L aide à la plantation de haies 34

18 1)La MAE (Arrêté du Gouvernement Wallon du 24 avril 2008) 50 par an et par tranche de 200 mètres, pendant 5 ans -Pourquoi? Pour la biodiversité et le paysage Pour compenser les pertes de revenus et coûts supplémentaires par rapport à une autre utilisation agricole des terres -Pourquoi faire? Maintenir et entretenir des bandes continues d arbres ou d arbustes feuillus indigènes ou alignements d arbres feuillus indigènes distants de maximum 10 mètres entre arbres, sans fertilisants ni pesticides -Pour qui? L exploitant agricole qui déclare la parcelle 35 Idem pour des arbres ou arbustes isolés (plus de 10 mètres d écart entre arbres ou arbustes (25 par 10 arbres et par an) En effet 20 arbres à plus de 10 m de distance = 200 mètres = 50 Où s adresser? 7 Directions extérieures du Département des aides 36

19 2) L aide à la plantation des haies (Arrêté du Gouvernement Wallon du 20 décembre 2007) À l inverse de la précédente, aide forestière et non agricole, gérée par la Direction de la Nature et les services extérieurs du DNF -Pourquoi? Pour la biodiversité et le paysage -Pourquoi faire? Pour planter ou entretenir soit de haies, soit des alignements d arbres -Pour qui? Tout propriétaire ou, avec accord du propriétaire, titulaire d un droit réel emportant l usage du bien Où s adresser? 8 Directions extérieures du Département Nature et Forêts 37 A) Les haies (en mono rang) Plantation 2,5 par mètre si plantation par le demandeur, 5 par mètre si plantation par entreprise Portés à 3 et 6 en Natura 2000 et parcs naturels et plafonné à 80 % du montant des factures Plantation entre 100 mètres (plusieurs fois 20 mètres) et 1 km par an Espèces feuillues indigènes, 3 espèces au moins et maximum 70cm entre plants Entretien 25 par 100 mètre, (50 si entreprise et max 80 % des factures) entre 100 et 1000 mètres par an, hors parcelles éligibles aux MAE 38

20 B) Les alignements d arbres Plantation 4 par arbre si plantation par le demandeur, 8 par arbre si plantation par entreprise (divisé par 2 pour boutures de saule) Portés à 4,8 et 7,2 en Natura 2000 et parcs naturels et plafonné à 80 % du montant des factures Plantation entre 50 et 200 arbres par an Baliveaux ou haute tige d espèces feuillues indigènes, entre 5 et 10 mètres entre plants Entretien 0, sauf taille d arbres têtards de plus de dix ans hors parcelles éligibles aux MAE (dans ce cas, 15 par arbre tous les 4 à 12 ans, entre 10 et 200 arbres) 39 Remarque importante : Le programme actuel des MAE correspond à la période de programmation européenne, soit 2007 à 2013 Au-delà, nul ne peut certifier ce qui existera comme régime d aide L arrêté «plantation» aura peut-être une durée de vie supérieure mais, dans tous les cas, Planter des arbres est un acte de foi dans l avenir! Merci de votre attention. 40

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais

MAE ou autre aide? A priori, l agroforesterie pourrait entrer dans ce cadre mais L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production

Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Parcelles agricoles le long des cours d eau: concilier protection de la nature et production Philippe Nihoul, Attaché, Direction Développement et Vulgarisation Strée, 19 janvier 2011 1 Dois-je clôturer

Plus en détail

Quels statuts et primes pour l arbre en champ?

Quels statuts et primes pour l arbre en champ? Quels statuts et primes pour l arbre en champ? 29 Octobre 2010 Christophe Manssens - Faune & Biotopes asbl Statuts de l arbre en champ 1) Evolution des objectifs de protection de l arbre 2) Statuts de

Plus en détail

Etude sur LA FAISABILITE JURIDIQUE relative au développement de pratiques AGROFORESTIERES en WALLONIE.

Etude sur LA FAISABILITE JURIDIQUE relative au développement de pratiques AGROFORESTIERES en WALLONIE. Etude sur LA FAISABILITE JURIDIQUE relative au développement de pratiques AGROFORESTIERES en WALLONIE. Rapport final juin 2014 Jean-Michel Maus de Rolley Notaire honoraire Etude réalisée dans le cadre

Plus en détail

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Description de la problématique

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Description de la problématique Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Avec le soutien de la Destruction d arbres et de haies. M. Pontegnie Description de la problématique On assiste depuis plusieurs décennies

Plus en détail

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Christian Mulders et Marc Reuter, Direction du Développement Rural Herresbach, le 7 septembre 2012 Législation = ensemble des lois concernant un domaine particulier

Plus en détail

FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION ARBRES DES HAIES ET DES

FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION ARBRES DES HAIES ET DES FICHE DE RÉACTION LOCALE 3 PROTECTION DES ARBRES ET DES HAIES 1 PROTECTION DES ARBRES ET DES HAIES VOUS CONSTATEZ : l abattage d un arbre ; la taille «exagérée» d une haie ; la destruction d une haie ou

Plus en détail

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles La mesure 222 comporte 1 seul dispositif Titre de la mesure Première installation de systèmes agroforestiers sur

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie 18.06.2015 De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie Visite de terrain à Tihange Laurent Somer l.somer@valbiom.be 081/627 187 www.valbiom.be Plan de la présentation Quels projets? Quelles

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 Une correction doit être apportée au document ci-dessous. Au point 1.3., il faut lire : 1.1. Nouveaux engagements Les nouveaux engagements

Plus en détail

Demande de permis d urbanisme dispensée de l intervention d un architecte Article 291 du CWATUPE 1

Demande de permis d urbanisme dispensée de l intervention d un architecte Article 291 du CWATUPE 1 COMPOSITIONS DE DOSSIER Demande de permis d urbanisme dispensée de l intervention d un architecte Article 291 du CWATUPE 1 I. Actes et travaux concernés Placer une ou plusieurs enseignes, ou un ou plusieurs

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o )

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7.1 Règles générales Tout espace libre d'un *emplacement construit ou vacant doit comprendre

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 RÈGLEMENT NO 275-15 MODIFIANT LE RÉGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 275, AFIN D AJOUTER DES NORMES

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres Page 179 CHAPITRE 14 DISPOSITIONS RELATIVES À LA PROPRETÉ, À L'AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET À L'ABATTAGE D'ARBRES

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES

DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES DISPOSITIONS LÉGALES : MURS, CLÔTURES ET HAIES Fréquemment, les citoyens nous demandent quelles sont les distances à respecter pour planter une haie ou une barrière. Vous trouverez ci-dessous quelques

Plus en détail

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC)

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Réunion d information Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Avril 2016 Objectifs du réseau Natura 2000 Préserver le patrimoine naturel : habitats naturels rares, et habitats d espèces sensibles

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009 Bilan de santé de la PAC Plan de l exposé 1. Pourquoi un bilan de santé? Le contexte 2. Contenu du bilan de santé 3. Accord politique du 20 novembre 2008 4. Etat

Plus en détail

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Territoires retenus pour le dispositif 214-I1(enjeu«Natura 2000»): - SiteNatura2000FR5300002«MaraisdeVilaine»(35et56);

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS 12.1 AMÉNAGEMENT PAYSAGER DES TERRAINS 12.1.1 Aménagement des cours Dans toutes les zones, toute partie d un terrain qui n est pas occupée par un

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

RISQUE INCENDIE. Du débroussaillement à l emploi du feu. pour qu il ne soit pas trop tard, Les bonnes pratiques. ensemble agissons!... www.gard.

RISQUE INCENDIE. Du débroussaillement à l emploi du feu. pour qu il ne soit pas trop tard, Les bonnes pratiques. ensemble agissons!... www.gard. RISQUE INCENDIE pour qu il ne soit pas trop tard, ensemble agissons!... Du débroussaillement à l emploi du feu Les bonnes pratiques www.gard.fr Ce document vous rappelle l essentiel des règles à respecter

Plus en détail

Perception et adoption de l agrosylviculture :

Perception et adoption de l agrosylviculture : Perception et adoption de l agrosylviculture : résultats des enquêtes menées en Gaspésie auprès des agriculteurs, des propriétaires de terres agricoles et de la population résidente Bertrand Anel, coordonnateur

Plus en détail

RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée

RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée CONSIDÉRANT QUE la MRC de Bécancour désire contrôler l abattage d arbres sur son territoire; CONSIDÉRANT QUE conformément à l article 79.1

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

LE B.A.BA DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE FORESTIER

LE B.A.BA DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE FORESTIER LE B.A.BA DU NOUVEAU PROPRIÉTAIRE FORESTIER Des informations pratiques pour répondre à toutes vos questions. Centre Régional de la Propriété Forestière Notions indispensables pour un nouveau propriétaire

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Résumé 2015 est l année d entrée en application de la réforme des aides directes de

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : REGION : FRANCE Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie

La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie Ce document vise à apporter des éléments de compréhension aux acteurs du Développement Agricole Rural, et notamment

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC TABLE DES MATIÈRES I. DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 3 1.1 Préambule...

Plus en détail

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique

C ntex e t x e D u e x x h ist s oire r s e Les e s a r a b r re r s e s et e la a PA P C S at a ut f isc s a c l a et e juri r dique REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires Les arbres et la PAC Statut fiscal et juridique Une perte de paysages arborés en Europe Des arbres considérés comme des «aliens» REGLEMENTATIONS Contexte Deux histoires

Plus en détail

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Septembre 2014 1 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation (Septembre 2014) et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des

Plus en détail

La valorisation des terres en friche

La valorisation des terres en friche La valorisation des terres en friche Les plans de développement de la zone agricole et la mise en valeur des terres en friche La valorisation des terres en friche constitue assurément un des moyens d atteindre

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Commune de Bretonnières Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre Résumé du module 5 Les élèves déterminent l essence de l arbre qu ils souhaitent planter au lieu choisi en fonction de divers critères. Ils suivent les

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander. Sophie Thoyer Pauline Lecole

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander. Sophie Thoyer Pauline Lecole Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander Sophie Thoyer Pauline Lecole 1 Situation La PAC Qui négocient actuelle PLAN La PAC d aujourd

Plus en détail

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE

COMMUNE DE GUEUX. Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE COMMUNE DE GUEUX 4 rue de l'eglise 51390 Gueux Tél. 03 26 03 60 26 Fax : 03 26 03 58 85 COMMUNE DE GUEUX Lotissement vert PERMIS D AMENAGER PA 2 NOTICE DESCRIPTIVE Avril 2012 4 rue Jean Baptiste Clément

Plus en détail

REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC

REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC CHAPITRE III - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES UC Nota : La zone UC comprend les secteurs : UCa, UCb et UCc. Les termes dans ce chapitre ayant un astérisque renvoient à une définition à l Article 5 du Titre

Plus en détail

email : philippe.pointereau@solagro.asso.fr

email : philippe.pointereau@solagro.asso.fr Les poiriers de haute tige dans les Alpes et les Pyrénées françaises Evolution, situation et initiatives Possibilités et idées de financement par l UE P. POINTEREAU 1 1 SOLAGRO, 75 voie du TOEC, 31076Toulouse,

Plus en détail

DEMANDE DE MODIFICATION PONCTUELLE DE LA PARTIE ECRITE DU PAG PARTIE ECRITE

DEMANDE DE MODIFICATION PONCTUELLE DE LA PARTIE ECRITE DU PAG PARTIE ECRITE DEMANDE DE MODIFICATION PONCTUELLE DE LA PARTIE ECRITE DU PAG PARTIE ECRITE Commune de Waldbillig Demandeur : Commune de Waldbillig 1, rue André Hentges L-7680 Waldbillig Tél: 83 72 87-1 Fax: 83 77 89

Plus en détail

Formation continue des Commissaires Enquêteurs

Formation continue des Commissaires Enquêteurs Formation continue des Commissaires Enquêteurs Le rôle de l Autorité Environnementale dans les projets d AFAF 6 novembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Présentation du zonage et des orientations d aménagement

Présentation du zonage et des orientations d aménagement Commune de YMARE Plan Local d Urbanisme Présentation du zonage et des orientations d aménagement Réunion publique du 13 février 2015 SOMMAIRE CALENDRIER Calendrier avril mai juin juillet août septembre

Plus en détail

CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE :

CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE : CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE : Monsieur, Madame, Vous souhaitez réaliser un projet de construction en zone agricole, à protéger en raison de son potentiel agronomique, biologique ou économique.

Plus en détail

GISER Législation. inondation boueuses

GISER Législation. inondation boueuses GISER Législation inondation boueuses En 2014, il n existe pas de législation spécifique aux inondations boueuses en Wallonie. Cependant, un ensemble de lois et règlements encadrent les éléments qui influencent

Plus en détail

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment?

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment? Picardie Infos éleveurs Les aides équines en Picardie Lesquelles, pour qui, comment? Les productions équines, sont considérées comme des productions agricoles depuis 2005. A ce titre, les éleveurs d équidés

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH JOURNÉE DE L ENVIRONNEMENT DU CANTON DE WENTWORTH 10 août 2013 par Eric Pelletier, ingénieur forestier MRC d Argenteuil Portrait du territoire 9 municipalités Population = 32 500 Superficie = 1300 km carrés

Plus en détail

PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES

PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES ARTICLE 1 (10.1.1) : ZONE DE CONSTRUCTIONS RESIDENTIELLES EN HABITAT COLLECTIF Zone réservée à des immeubles à appartements pouvant comprendre le cas échéant, à titre accessoire,

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France Gilles Bazin, Professeur AgroParisTech UFR Agriculture comparée et Développement agricole Académie d Agriculture de France 6 novembre

Plus en détail

Une installation photovoltaïque en tant que locataire

Une installation photovoltaïque en tant que locataire Une installation photovoltaïque en tant que locataire Analyse des différentes configurations pour l établissement d un plan d étapes nécessaires à l installation Suzanne Keignaert APERe - Gregory Neubourg

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation La carte forestière IFN Caractéristiques, méthodes et évolution Thierry Bélouard Inventaire forestier national Délégation interrégionale Sud-Ouest thierry.belouard@ifn.fr Bordeaux, 8 septembre 2011 Plan

Plus en détail

IMMEUBLES À APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS GAZ NATUREL PRIVÉ

IMMEUBLES À APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS GAZ NATUREL PRIVÉ TRADUCTION Conseil d Administration de décembre 2014 IMMEUBLES À APPARTEMENTS ET COMPLEXES IMMOBILIERS GAZ NATUREL PRIVÉ ARTICLE 1 GÉNÉRALITÉS Le présent règlement fixe les modalités relatives à la construction

Plus en détail

Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994

Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994 OCEco 1994 Compensation écologique Surfaces de compensationécologique (SCE) dans l'agriculture 1994 Manières de mesurer, exigences, contributions fédérales Buts: ce document vise à fournir des indications

Plus en détail

REGLEMENT DES JARDINS FAMILIAUX

REGLEMENT DES JARDINS FAMILIAUX REGLEMENT DES JARDINS FAMILIAUX «Le jardin c est la plus petite parcelle du monde et puis c est la totalité du monde» Michel Foucault La ville de Montigny-lès-Metz a aménagé des jardins familiaux principalement

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME

CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME Annexe 1 CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME LES SOUSSIGNES : d une part, Domicilié(e) Agissant(e) en tant que bailleur, ci-après désigné par «le bailleur», et, d autre part, Exploitant agricole Domicilié(e)

Plus en détail

Arbre & Electricité. Le partage des sommets!

Arbre & Electricité. Le partage des sommets! Arbre & Electricité Le partage des sommets! Juillet 2003 - La laiterie de Cornillé stoppe sa production suite à une coupure électrique provoquée par une chute massive d'arbres sur les lignes électriques

Plus en détail

2. Connaissez-vous la législation en matière de débroussaillement? 1 Non, pas du tout 2 Oui, un peu 1 Oui très bien 0

2. Connaissez-vous la législation en matière de débroussaillement? 1 Non, pas du tout 2 Oui, un peu 1 Oui très bien 0 Ce questionnaire a pour but de bien définir la position et les risques liés à l implantation de votre maison à proximité ou en massif forestier. Nous vous soumettons plusieurs propositions. Vous choisirez

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale 3 Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale er novembre au plus tard de l année qui précède l engagement, engagement qui porte sur cinq périodes annuelles comprises entre le 1 er janvier et

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information 1. Cadre et justification de la mesure 1.1 Base légale Article 15 du projet de Règlement du Parlement Européen

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Avant que le site ne fasse l objet d un Arrêté de désignation

Législ. Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain. Avant que le site ne fasse l objet d un Arrêté de désignation Avec le soutien de la Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Natura 2000 Règlementation Avant que le site ne fasse l objet d un Arrêté de désignation I.a. Activités interdites

Plus en détail

Des haies à maintenir pour leur rôles positifs

Des haies à maintenir pour leur rôles positifs Des haies à maintenir pour leur rôles positifs Besoin : Gérer qualitativement la ressource, de façon pérenne Une demande croissante en bois déchiqueté Besoin : Gérer quantitativement la ressource, de façon

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Les espaces boisés classés

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Les espaces boisés classés Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

CONSIDÉRANT QU'un avis de motion du présent règlement a été donné le 19 août 2013; LE 3 septembre 2013, LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT:

CONSIDÉRANT QU'un avis de motion du présent règlement a été donné le 19 août 2013; LE 3 septembre 2013, LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT: PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE GRANBY Codification administrative Règlement numéro 0449-2013 visant à accorder une subvention pour réduire la pollution diffuse d origine agricole CONSIDÉRANT QUE la Ville

Plus en détail

Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs

Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs Méthodes et outils pour l observation et l évaluation des milieux forestiers, prairiaux et aquatiques Suivi des observations des effets de pratiques agricoles de gestion des bordures de champs 1 Christophe

Plus en détail

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission Quelles sont les politiques locales concernant les Taillis à (Très) Courtes Rotations et leurs divers impacts à l échelle du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariègeoises? Réalisé par Delphine Jubault

Plus en détail

Directive concernant les plantations compensatoires

Directive concernant les plantations compensatoires concernant les Table des matières 1. But et champ d'application 2 2. Principes de la compensation de l'abattage 2 2.1 Remplacement compensatoire en cas de construction 2 2.2 Remplacement pour les autres

Plus en détail

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre 2014 1 Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 Y. CAREL - Pôle Economie Systèmes de production - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre

Plus en détail

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Date de la commission : Commune : SAINT-GERMAIN-DE-MODEON

Plus en détail

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice Loi n 022/2008 Portant Code Agricole en République Gabonaise. L Assemblée Nationale et le Sénat ont délibéré et adopté ; Le Président

Plus en détail

Permis d urbanisme ou pas?

Permis d urbanisme ou pas? Permis d urbanisme ou pas? Très souvent, en toute bonne foi, on commet de petites infractions en matière d urbanisme, qu il serait préférable d éviter car elles ne sont pas sans conséquences. Voici une

Plus en détail

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE CO-038 NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE TOUZET T. INVENTAIRE FORESTIER NATIONAL, NOGENT-SUR-VERNISSON, FRANCE RÉSUMÉ L'inventaire forestier national (IFN) est chargé de l inventaire permanent

Plus en détail

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES CARACTERE DE LA ZONE Zone urbaine peu dense où les équipements publics existants ou en cours de réalisation ont une capacité suffisante pour desservir les constructions à implanter. Ub ARTICLE Ub 1 OCCUPATIONS

Plus en détail

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques Version du 3 février 2015 1. Description du

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Loi d application du code civil suisse (LACC) du 10 février 2012

Loi d application du code civil suisse (LACC) du 10 février 2012 Commu ne de Cottens Loi d application du code civil suisse (LACC) du 10 février 2012 Extraits des articles traitant des éléments de droit privé suivants : - Restrictions dans les constructions : puits,

Plus en détail

Primes à la construction

Primes à la construction Primes à la construction INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété La prime à la construction est une aide financière, qui peut être obtenue auprès de la Région wallonne,

Plus en détail

Le régime n'entrera en vigueur qu'à compter de la réception de l'accusé de réception visé à l'article 9 1, deuxième alinéa, du règlement n 702/2014.

Le régime n'entrera en vigueur qu'à compter de la réception de l'accusé de réception visé à l'article 9 1, deuxième alinéa, du règlement n 702/2014. Régime d aides soumis à l enregistrement par la Commission en application du règlement (UE) No 702/2014 de la Commission du 25 juin 2014 déclarant certaines catégories d'aides, dans les secteurs agricole

Plus en détail

«DEBROUSSAILLEMENT ET ENTRETIEN FORESTIER» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) N 09 10 DEBROUS

«DEBROUSSAILLEMENT ET ENTRETIEN FORESTIER» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) N 09 10 DEBROUS «DEBROUSSAILLEMENT ET ENTRETIEN FORESTIER» (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Observatoire de la Côte d Azur Établissement Public à Caractère Administratif

Plus en détail

IX AIRES INDUSTRIELLES ET/OU D ARTISANAT, DE P.M.E. ET D EXTRACTION

IX AIRES INDUSTRIELLES ET/OU D ARTISANAT, DE P.M.E. ET D EXTRACTION IX AIRES INDUSTRIELLES ET/OU D ARTISANAT, DE P.M.E. ET D EXTRACTION Ce règlement porte sur les zones industrielles (Abattoir, gazomètre, carrière de Montorgueil, ), sur toutes les zones d extraction et

Plus en détail

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette...

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette... Les pièces à joindre à un dossier de permis de construire NOTICE EXPLICATIVE Vous trouverez ci-dessous la nature et le détail d établissement des 8 pièces du formulaire nécessaire à l établissement du

Plus en détail

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Service Espaces Publics et Cadre de Vie Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Les principes de la Gestion différenciée Cette démarche est basée Développement Durable. sur les enjeux du Environnementaux,

Plus en détail

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS 21.1 RÉSIDENCES AUTORISÉES 21.1.1 Dans toutes les zones agricoles 21.1.1.1 Règle générale Dans toutes les zones agricoles Aa, Ab, Ac et Ad, est prohibée toute

Plus en détail

1995 2015 : 20 années de Mesures Agro-Environnementales (MAE) en Wallonie

1995 2015 : 20 années de Mesures Agro-Environnementales (MAE) en Wallonie 1995 2015 : 20 années de Mesures Agro-Environnementales (MAE) en Wallonie L année 2015 marque le 20 ème anniversaire du programme agro-environnemental en Wallonie. A cette occasion, l asbl Natagriwal a

Plus en détail