Les 500 véhicules les plus écologiques. Edition spéciale. La liste de l ATE. Conseils Tout sur la traction et les carburants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les 500 véhicules les plus écologiques. Edition spéciale. La liste de l ATE. Conseils Tout sur la traction et les carburants"

Transcription

1 1 / mars 2009 moiliste 09 Edition spéciale mgzine onseils Tout sur la traction et les carburants Rudolf Strahm Les chances de la crise automobile La liste de l TE Les 500 véhicules les plus écologiques

2 EXERIE 14: ÉONOMISEZ VE L SSURNE OLLETIVE ONLINE DE L PT ET RETROUVEZ GRTUITEMENT L FORME VE L ENTRÎNEUR MX. Economisez jusqu à 21,7 % sur les primes des assurances complémentaires de la caisse-maladie PT: les membres de l TE et les membres de leur famille profitent à la PT non seulement du rabais collectif (sur l assurance des frais d hospitalisation, l assurance des soins Plus et des soins omfort et l assurance Natura) mais aussi du coaching gratuit par l entraîneur Max sur entrainement-cpt.ch. Les avantages de l assurance-maladie online: archives online actuelles et sans papier la plus grande sécurité possible utilisation simple et facile polices disponibles en permanence avis par SMS ou par courriel. quand le changement? alculez votre potentiel d économie de primes sur ate.kpt.ch En collaboration avec:

3 10 Entretien Rudolf Strahm parle du sauvetage de l industrie automobile. Peter Krebs Michael Schneeberger Honda 20 u rancart le dernier cimetière d autos exprime aussi la fin de beaucoup de rêves. TOPTEN 5 Les 10 meilleures voitures de chaque catégorie TUEL 10 Entretien En regard de l aide apportée à l industrie automobile, l Etat devrait édicter des normes plus sévères pour protéger le climat, dit Rudolf Strahm 16 Sous les roues de l UE 19 Le grand triomphe des petites? 20 Des lendemains qui rouillent TEHNIQUE 26 La voiture électrique enfin branchée 29 Quelles alternatives? 30 Tout ce qui brille n est pas hybride 42 Les meilleures Quelles voitures portent le moins atteinte à l environnement? ENVIRONNEMENT & SÉURITÉ 32 Moins de bruit! 34 Prime écologique pour les voitures vertes 37 La production compte aussi 38 Freiner la violence routière omment réagir face à ces comportements dangereux? Entre sévérité et prévention. L LISTE 42 La classification selon les critères écologiques Le guide de l TE pour l achat écologique d une auto évalue plus de 500 voitures de tourisme en fonction de leurs émissions de O2, de gaz polluants et de bruit. 56 Les explications pour lire la liste SERVIES 58 Les adresses importantes Première page L automobile entre esthétique, utilité et environnement. ild: Peter Mosimann Impressum TE Magazine la mobilité nouvelle Le magazine de l TE ssociation transports et environnement. Paraît 6 fois par an. dresse de la rédaction: TE, case postale 8676, 3001 erne (tél ; Rédaction: Peter Krebs (pk). Rédaction Ecomobiliste: Kurt Egli, Moritz hristen. nnonces: Katharina Rutishauser (tél , fax ; Graphisme: Susanne Troxler. Impression, distribution: Ziegler Druck, Winterthour. Papier: haraktersilk, 100% recyclé. Tirage: (français 30000, allemand ). ahier: supplément vélo Prochaine édition: 6 avril Remise des annonces: 9 mars Renseignements: tél (tarife normale) TE MGZINE / EOMOILISTE

4 TUEL Instantanés Editorial Plus actuel que jamais Habiter à l étage et avoir, au rez, son atelier et sa boutique avec pignon sur rue: dans les vieilles villes, des maisons témoignent encore de ce mode d existence d autrefois. Pour nos arrières grands-parents, la mobilité telle que nous l entendons aujourd hui ne représentait pas une nécessité, et les longs voyages étaient excep - tionnels. De nos jours, les distances entre habitation, travail, loisirs et vacances sont gigantesques. Les nomades se talonnent sur des autoroutes saturées. ertes, nos voitures sont plus propres grâce au durcissement constant des normes; les émissions de O2 peuvent être réduites au moyen de technologies économes, d une motorisation hybride ou électrique et de carburants alternatifs. Mais le changement est lent et pourrait arriver trop tard. umulées à celles de l industrie et des ménages, les émissions dues à notre mobilité accélèrent le réchauffement du climat. Les glaciers fondent, les tempêtes se multiplient et les insulaires deviennent les premiers réfugiés climatiques, contraints d abandonner leurs habitations côtières. Que faire? Les transports publics constituent une alternative de premier choix, mais de nombreux trains sont bondés et l offre ne parvient pas à suivre la demande. Il faut une extension à grande échelle, dont l TE veut assurer le financement grâce à son initiative. ussi longtemps que les automobilistes prendront inconsidérément leur voiture pour des trajets de moins de trois kilomètres (un tiers des déplacements motorisés), il faudra encourager la marche à pied et le vélo. Lors de l achat et de l utilisation d un véhicule, nous devons avoir conscience de nos propres responsabilités. est à cela que sert l Ecomobiliste (EML): aux particuliers comme aux gestionnaires de flottes d entreprise, elle fournit de précieux conseils et informations pour respecter autant que possible l environnement. L EML est plus actuelle que jamais. adpic.de La climatisation consomme trop d énergie Les systèmes de climatisation des voitures, qui incluent également le chauffage et la ventilation, entraînent une augmentation de la consommation de carburant allant jusqu à 30%, et donc des émissions de O2. es systèmes sont éteints lors de la mesure de la consommation normalisée (NED) d un véhicule. Les utiliser avec modération permet d épargner l environnement et le porte-monnaie. D un point de vue technique, certaines choses peuvent encore être améliorées. eaucoup de produits réfrigérants peuvent être remplacés par des versions moins dangereuses pour le climat. Les améliorations dans le domaine de la résistance à l écoulement de l air sont également positives pour les émissions de O2. Elles peuvent réduire considérablement la consommation électrique des ventilations d air froid. Enfin, le poids des sys - tèmes de climatisation peut être réduit de plusieurs kilos. (EML) Des prescriptions de l UE en matière de O2 Les accords volontaires avec les constructeurs automobiles n ayant pas permis d atteindre les objectifs fixés en matière d émissions de O2 pour les voitures neuves, l UE a fixé en décembre dernier une valeur seuil de O2 obligatoire pour les véhicules neufs. À partir de 2012, 65% des voitures neuves devront rejeter au maximum 120 grammes de dioxyde de carbone par kilomètre en moyenne. e pourcentage augmentera progressivement. À partir de 2015, toutes les voitures neuves seront concernées. À plus long terme, l UE envisage une valeur adpic.de La climatisation utilise beaucoup d énergie et réchauffe le climat. seuil de 95 grammes de O2 par kilomètre pour Si la valeur limite est dépassée, des amendes sont prévues: un dépassement d un gramme de O2 coûte 5 euros (payable pour chaque voiture vendue dans l UE), deux grammes coûtent 15 euros, et trois grammes 25 euros. À partir de quatre grammes de dépassement, chaque gramme est passible de 95 euros d amende. Jusqu à présent, la Suisse n a pas adopté de telles prescriptions, bien qu elle ait aussi conclu des accords volontaires infructueux avec les importateurs. (EML) Kurt Egli L UE prescrit le rejet maximal de O2 pour les voitures neuves. 4 TE MGZINE / EOMOILISTE 2009

5 TOPTEN Les meilleurs Une autre hybride en tête 2009 a vu l arrivée d un nouveau modèle de voiture, qui a pris la première place dans l Ecomobiliste de l TE: la Honda Insight Hybrid. Des voitures japonaises hy brides (Toyota Prius et Honda ivic) ont déjà occupé par deux fois la première place de l Ecomobiliste de l TE, qui évalue les voitures en fonction de leur respect de l environnement. ujourd hui, c est un nouveau modèle qui prend la tête du classement dans toutes les catégories: la nouvelle Honda Insight Hybrid. Le vainqueur est donc à nouveau un véhicule hybride (combinant propulsion à essence et électrique). La Honda Insight sera présentée pour la première fois en Europe lors du Salon de l auto de Genève. Elle devrait ensuite être vendue en Suisse à un prix attractif. La Honda Insight affiche une consommation de 4,4 litres de carburant pour 100 kilomètres, et rejette 101 grammes de O2 par kilomètre. Il ne s agit pas pour autant d une voiturette : cette voiture de catégorie intermédiaire dispose de cinq places. Quand on considère que la moyenne des émissions de O2 des voitures neuves en Suisse est encore de 180 g/km, on voit qu il existe encore un vaste potentiel de réduction. La Honda Insight Hybrid est la plus petite voiture hybride existant actuellement. Elle a obtenu 71,9 points au classement de l Ecomobiliste. Les moteurs à gaz en tête Parallèlement, trois petites voitures à gaz se placent en première ligne. Elles sont indiquées dans le tableau par la mention «gaz naturel H». Leur bon classement est possible grâce aux fournisseurs de gaz naturel suisses. En effet, ils ajoutent un quart de biogaz au gaz naturel fossile, ce qui permet de réduire les émissions de O2 fos- sile nuisant à l environnement. La médaille de bronze revient à la nouvelle compacte de Toyota, la iq 1.0, qui peut accueillir quatre personnes tout en étant à peine plus longue qu une Smart. Les deux voitures hybrides qui occupaient la première place du classement en 2007 et 2008 passent aux sixième et septième places. ela signifie au moins que le marché des véhicules économes connaît enfin un peu de mouvement. Le prix élevé des carburants et la crise de l automobile ont aussi leurs bons côtés. Par ailleurs, Toyota a l intention de lancer l été prochain une nouvelle version encore plus économe de son hybride, la Prius. Fiabilité et objectivité Pour créer l Ecomobiliste, l TE évalue chaque année plusieurs centaines de modèles des marques les plus répandues. Elle utilise un système éprouvé et objectif pour attribuer une note globale à chaque modèle (voir le tableau p. 42 et ss, et les explications p. 56 et ss). Les dix modèles qui obtiennent les notes les plus élevées sur Les 10 meilleures, toutes classes confondues lassement Marque Modèle Honda l ensemble des catégories et des marques entrent dans notre «Top Ten»: ces véhicules sont ceux qui se distinguent vraiment du point de vue écologique. Kurt Egli 1 Honda Insight Hybrid / 88 as E Fiat Punto 1.4 Gaz naturel H / 70 m5 G Toyota IQ / 68 m5 E Fiat Panda Panda 1.2 Gaz naturel H / 52 m5 G itroën 3 1.4i GNV Gaz naturel H / 68 m5 G Toyota Prius 1.5 Hybrid / 117 as E Honda ivic 1.3i-DSI Hybrid / 115 as E Smart fortwo coupé 45 kw mhd / 61 a5 E Daihatsu uore / 69 m5 E itroën 1 1.0i / 68 m5 E Ford Ka 1.3i NG Gaz naturel H / 69 m5 G Peugeot i / 68 m5 E Toyota ygo / 68 m5 E 62.6 ette liste mentionne les véhicules de toutes les classes (grandeurs) qui atteignent le plus de points dans l évaluation de l TE. ylindrée en cm3 Puissance en kw et V Vitesses Type de carburant Notation globale 1 Honda Evaluation graphique EOHMPION 2009 TOUTES TEGORIES Insight Hybrid TE MGZINE / EOMOILISTE

6 TOPTEN Les meilleurs Les gagnantes par catégorie lassement Marque Modèle ylindrée en cm3 Puissance en kw et V Vitesses Type de carburant Notation globale Evaluation graphique lasse mini Toyota IQ Toyota EOHMPION 2009 LSSE MINI IQ Toyota IQ / 68 m5 E Fiat Panda Panda 1.2 G* / 52 m5 G Smart fortwo coupé 45 kw mhd / 61 a5 E Daihatsu uore / 69 m5 E itroen 1 1.0i / 68 m5 E Peugeot i / 68 m5 E Toyota ygo / 68 m5 E Smart fortwo coupé 52 kw mhd / 71 a5 E Daihatsu Trevis / 58 m5 E Toyota iq 1.4 FP / 90 m6 D 58.1 Petites voitures Fiat Punto 1.4 G* 1 Fiat EOHMPION 2009 PETITES VOITURES Punto 1.4 Gaz nat. 1 Fiat Punto 1.4 G* / 70 m5 G itroen 3 1.4i GNV G* / 68 m5 G Ford Ka 1.3i NG G* / 69 m5 G Ford Fiesta 1.6 TDi Econetic FP / 90 m5 D Daihatsu Sirion 1.0 eco top / 69 m5 E Subaru Justy / 69 m5 E Mazda / 75 m5 E Opel gila / 65 m5 E Suzuki Splash / 65 m5 E Seat Ibiza 1.4 EO TDI PD FP / 80 m5 D 56.5 lasse moyenne inférieur Honda Insight Hybrid 1 Honda EOHMPION 2009 LSSE MOYENNE INF. Insight Hybrid 1 Honda Insight Hybrid / 88 as E Honda ivic 1.3i-DSI Hybrid / 115 as E Peugeot G* / 94 m5 G Ford Focus 1.6i Kombi NG G* / 114 m5 G Opel ombo Tour 1.6 NG G* / 94 m5 G Peugeot 207 SW 1.4 G* / 94 m5 G Ford Focus 1.6i NG G* / 99 m5 G Peugeot G* / 118 m5 G Peugeot T G* / 147 m5 G Fiat Doblò ipower G* / 92 m5 G 52.7 lasse moyenne Toyota Prius 1.5 Hybrid 1 Toyota EOHMPION 2009 LSSE MOYENNE Prius 1.5 Hybrid 1 Toyota Prius 1.5 Hybrid / 117 as E Volvo V G* / 123 m5 G hevrolet Nubira Station 1800 DX NG G* / 103 m5 G MW 318d FP / 143 m6 D Ford Mondeo 2.0i Kombi NG G* / 143 m5 G VW Passat 2.0 TDI PD luemotion FP / 110 m5 D Volvo S40 1.6D DRIVe FP / 109 m5 D MW 316i / 122 m6 E MW 318i / 143 m6 E VW Jetta 1.4 TSI DSG / 122 a7 E 43.1 *G = Gaz naturel H (voir page 56) FP = avec filtre à particules Top Ten 45 points et plus points points points moins de 25 points 6 TE MGZINE / EOMOILISTE 2009

7 TOPTEN Les meilleurs lassement Marque Modèle ylindrée en cm3 Puissance en kw et V Vitesses Type de carburant Notation globale Evaluation graphique lasse moyenne supérieure Volvo V G* 1 Volvo EOHMPION 2009 LSSE MOYENNE SUP. V Gaz nat. 1 Volvo V G* / 143 m5 G MW 520d FP / 177 m6 D MW 520i / 170 m6 E Skoda Superb 1.9 TDI-PD Greenline FP / 105 m5 D MW 523i / 190 a6 E Skoda Superb 1.8 TSI / 160 a7 E Lexus GS 450h Hybrid / 345 as E Volvo S D FP / 136 m6 D Mercedes E 300 luetec DeNOx-Kat FP / 211 a7 D Mercedes E 200 DI FP / 136 m6 D 15.5 Monospaces (à 5 places) Mercedes 170 NGT G* 1 Mercedes EOHMPION 2009 MONOSPES (5 PLES) 170 NGT 1 Mercedes 170 NGT G* / 116 m5 G Ford Fusion 1.6 G* / 99 m5 G Ford Focus -Max 1.8i NG G* / 124 m5 G Ford Focus -Max 1.6 TDi FP / 109 m5 D Renault Modus 1.2 / TE / 101 m5 E Renault Modus 1.5 di FP / 103 m6 D Lancia Musa 1.3 MJ FP / 90 m5 D Opel Meriva 1.4 Twinport / 90 m5 E Lancia Musa 1.6 MJ FP / 120 m5 D Nissan Note / 88 m5 E 38.1 Monospaces (à 6 places ou plus) Opel Zafira 1.6 G* 1 Opel EOHMPION 2009 MONOSPES (>5 PLES) Zafira 1.6 NG & EOflex Turbo NG 1 Opel Zafira 1.6 NG G* / 94 m5 G Opel Zafira 1.6 EOflex Turbo NG G* / 150 m5 G VW Touran 2.0 Eco Fuel G* / 109 m5 G Fiat Multipla ipower G* / 92 m5 G Ford S-Max 2.0i G* / 143 m5 G Ford Galaxy 2.0i G* / 145 m5 G Peugeot G* / 138 m5 G Opel Zafira 1.6 Twinport / 116 m5 E Opel Zafira 1.7 DTI FP / 110 m6 D VW Touran 1.4 TSI / 140 m6 E 30.8 Véhicules 4x4 Suzuki Swift 1.3 GL 4x4 1 Suzuki EOHMPION 2009 VEHIULE 4X4 Swift 1.3 GL 4x4 1 Suzuki Swift 1.3 GL 4x / 92 m5 E Daihatsu Sirion 1.3 eco-4wd / 91 m5 E MW 320xd FP / 177 a6 D VW Golf 2.0 TDI PD 4x4 FP / 140 m6 D MW 320xd Touring FP / 177 a6 D Fiat Panda 1.2 4x / 60 m5 E Subaru Impreza 1.5 4x / 107 a4 E udi TDI quattro FP / 140 m6 D Subaru Impreza 1.5 4x / 107 m5 E Daihatsu Materia 1.5 eco-4wd / 103 m5 E 29.1 *G = Gaz naturel H (voir page 56) FP = avec filtre à particules Top Ten 45 points et plus points points points moins de 25 points Non recommandables: Mieux vaut éviter l achat d un lourd tout-terrain, vorace en carburant, et bien trop rarement nécessaire. es modèles n offrent guère plus de sécurité à leurs occupants et sont en revanche très dangereux pour les piétons. Même pour tirer des remorques ou des caravanes, un break à quatre roues motrices fait bien souvent l affaire. TE MGZINE / EOMOILISTE

8 INSIGHT L PREMIÈRE POUR TOUS La planète a besoin de nous. est pourquoi Honda lance l Insight, première hybride accessible à tous. Pratique, fonctionnelle, agréable à conduire grâce à l «EO ssist», elle n émet que 101 g of O 2 /km. Tout le monde veut bien faire

9 TOPTEN Service La banque de données sur internet Les dix meilleurs véhicules à l éthanol (E85) Depuis une année, une banque de données accessible via internet est proposée en complément de l Eco mobiliste. Elle donne un aperçu de toutes les voitures de tourisme vendues en Suisse émettant moins de 180 g/km, ainsi que plus de 100 utilitaires et minibus jusqu à 3,5 tonnes. Le système interactif présente une multitude de données de manière claire et «digeste». Il effectue rapidement les recherches les plus complexes à l aide de fonctions simples et pratiques. On peut ainsi très facilement: sélectionner un modèle de voiture pour obtenir un aperçu de ses caractéristiques principales; sélectionner simultanément plu sieurs modèles pour les comparer; exporter des données pour les utiliser indépendamment de la banque de données. Dans un premier temps, la banque de données englobe les véhicules de l Ecomobiliste Elle est ensuite complétée des utilitaires et minibus en mai Des mises à lassement omment obtenir l Ecomobiliste ommander l Ecomobiliste 09 Vous pouvez commander tous les exemplaires supplémentaires de l Ecomobiliste que vous désirez (dans la limite des stocks dispo - nibles) à l adresse: TE ssociation transports et environnement ase postale erne Tél (tarif normal) Fax ulletin complémentaire 2009 Le bulletin complémentaire 2009, portant sur les modèles sortis en été et en automne 2009, paraîtra à la mi-octobre 2009 et pourra être Marque Modèle 1 Ford Focus 1.8i FlexiFuel classe moyenne inférieure / 125 m5 E Ford Focus -Max 1.8i FlexiFuel monospaces / 125 m5 E Volvo S Flexifuel classe moyenne / 125 m5 E Volvo S Flexifuel classe moyenne supérieure / 200 m6 E Volvo Flexifuel classe moyenne inférieure / 125 m5 E Ford Mondeo 2.0i Flexifuel classe moyenne / 146 m5 E Ford Galaxy 2.0i Flexifuel monospaces / 146 m5 E Ford S-Max 2.0i FlexiFuel monospaces / 146 m5 E Saab t io Power classe moyenne supérieure / 150 m5 E Saab t io Power classe moyenne supérieure / 185 m5 E Les véhicules les moins polluants sont ceux qui roulent à l éthanol 85. Ils obtiennent la meilleure note absolue dans le système d évaluation de l TE. Mais comme ces carburants ne sont pas disponibles dans toute la Suisse et qu une solution de rechange n est pas assurée suite à la fermeture de l usine suisse d ttisholz, ils figurent dans une liste séparée et n apparaissent pas dans le «top ten», ni dans les Eco-champions par catégorie. jour de l Ecomobiliste 2009 sont prévues en été et en automne L Ecomobiliste «électronique» est un outil très précieux pour les professionnels (entreprises et administrations) et sert de référence pour la constitution d une flotte de véhicules plus respectueux de l environnement. Toutes les données de la version de base peuvent être consultées et téléchargées commandé ou téléchargé à l adresse rchives Les anciennes Ecomobilistes (depuis l édition 2000) peuvent être consultées sur internet à l adresse (chapitre Téléchargement). Il est également possible de commander d anciens exemplaires imprimés (dans la limite des stocks). Questions Pour toutes questions relatives à l Ecomobiliste, n hésitez pas à vous adresser à la coordination du projet: Tél (tarif normal) lasse ylindrée en cm3 Puissance en kw et V gratuitement à l ad resse on à savoir lors de l achat d une occasion L Ecomobiliste (EML) offre une aide pré cieuse aussi pour le choix d une occasion aussi respectueuse que possible de l environnement. Lorsqu on cherche un véhicule d occasion avec l EML, il faut se souvenir que le sys tème d évalua - tion est régulièrement adapté aux plus récents développements techniques. Il ne s applique ainsi qu aux modèles de l année en cours. Pour un modèle de 2003, il faut donc consulter l Ecomobiliste ien qu il ne soit pas possible d ef- Vitesses Type de carburant Les fabricants les plus écologiques Notation globale Evaluation graphique fectuer une comparaison directe avec un modèle actuel, on peut trouver dans le classement de 2003 le standard écologique auquel la voiture correspondait alors. utrement dit: un véhi cule à la tête du classement en 2003 peut aujourd hui encore être recommandable, mais il faut en revanche et en tous les cas s abstenir d en acheter une qui était déjà considérée comme une «poubelle» il y a cinq ans! Depuis l'édition 2000, l'ecomobiliste peut être consultée sur le site internet (et sa banque de données depuis la version 2005). Vous pouvez aussi obtenir d'anciens exemplaires en version imprimée (dans la limite des stocks). Rang nnée préced. Fabricant Points 1 1 Toyota Mercedes / Smart 67 3 MW / Mini Renault / Dacia Volkswagen 58 Tous les deux ans, l TE allemande (Verkehrsclub Deutschland VD) évalue aussi l engagement écologique des constructeurs au niveau de la production. Davantage d informations à l adresse Le tableau complet figure en page 37. TE MGZINE / EOMOILISTE

10 Rudolf Strahm La Suisse pourrait jouer un rôle de précurseur En regard de l aide apportée à l industrie automobile, l Etat devrait édicter des normes plus sévères en matière de protection du climat, dit l ancien M. Prix Rudolf Strahm. Même sans produire d autos, la Suisse pourrait jouer ici un rôle de précurseur. 10 TE MGZINE / EOMOILISTE 2009

11 TUEL Entretien Magazine TE: D abord les Etats injectent des milliards pour soutenir les banques et les instituts financiers partout dans le monde. Et maintenant l industrie automobile reçoit aussi une aide financière. Qu est-il en train de se passer? Rudolf Strahm: L industrie automobile ré - clame les béquilles de l Etat à la remorque du sauvetage des banques, et elle a politiquement des chances de les obtenir. Il fallait sauver les grandes banques internationales, car elles jouent un rôle économique central: si elles n accordent plus de crédit, plus rien ne tourne. Mais il s est produit là une rupture idéologique. Jusqu ici prévalait la doctrine du néolibéra - lisme. L Etat ne devait pas toucher à l économie. Maintenant que cette doctrine s est écroulée, tout le monde fait la manche. Même l industrie automobile, bien que son cas soit tout différent. Quand les ménages doivent économiser, ils commencent par les biens de consommation à longue durée de vie. Ils n économisent pas d abord sur le poulet et les chips. La voiture peut en général durer encore un certain temps. L effondrement mondial de la conjoncture est parti de la crise immobilière américaine. Les méricains vivent depuis des années suivant la devise: achète aujourd hui, tu paieras demain. Ils n ont pas acheté que leurs maisons à crédit, leurs autos aussi, justement. Mais qui a financé ces crédits? e sont surtout les Européens avec les caisses de pension et les sia - tiques avec les fonds souverains. ela ne s est pas fait directement, mais avec des étapes intermédiaires, une sorte d opération de camouflage avec des obligations proposées comme de bons titres. Michael Schneeberger En quoi est-ce différent? D abord, l industrie automobile n a pas, comme les marchés financiers, de fonction d approvisionnement centrale pour l économie. Ensuite, la crise tire son origine d un fourvoiement de la politique industrielle. ux Etats-Unis, la branche automobile est depuis longtemps dans l impasse. Les grosses américaines sont technologiquement dépassées. Mais sa faiblesse tient à un autre facteur encore: les siatiques produisent mieux et moins cher. Les méricains n ont pas de sys - tème de formation professionnelle. Ils ont de bons ingénieurs, ça oui, mais une main-d œuvre mal qualifiée. Il y a belle lurette que leur productivité n est plus à la hauteur de celle de leurs collègues japonais ou chinois. ela amoindrit leur compétitivité. Hors des Etats-Unis, les voitures américaines sont devenues des objets exotiques. omme les méricains ont un grand marché intérieur et que celui-ci est relativement protégé, ils ne s en sont longtemps pas rendu compte. Mais la crise touche aujourd hui presque tous les marchés et tous les pays. ux Etats-Unis, le retard technologique et le manque de productivité ont été masqués par la bonne conjoncture, qui a été financée à crédit. Mais maintenant la conjoncture s effondre. ela a commencé aux Etats-Unis, mais cela devient sensible dans le monde entier. Pourquoi les ventes d autos sont-elles particulièrement touchées? Les retraités suisses aident donc après coup à payer les grosses bagnoles et les maisons des méricains? Exact. La crise des caisses de pension ne nous rattrapera en plein que dans le courant de cette année. Mais les retraités ne seront pas les seuls lésés. Les employeurs et les salariés aussi: Les méricains vivent depuis des années suivant la devise: achète aujourd hui, tu paieras demain. ils sont les premiers à devoir casquer pour assainir et refinancer les caisses. J estime que les caisses de pension suisses ont perdu irrépara - blement 10 à 20 milliards de francs ces deux dernières années. Maintenant les Etats-Unis sauvent et sou - tiennent leurs grandes marques automobiles. ela paraît problématique sous l angle de la concurrence. est bien sûr une distorsion de la concurrence. Mais les méricains sont ici très pragmatiques. Lorsqu il s agit de leur propre industrie, ils sont aussitôt disposés à s écarter du dogme libéral. Mais ce qui est bien plus fondamental, c est qu on cimente ainsi des structures. L industrie automobile est technologiquement mûre. Dans les pays à salaires élevés, les technologies de ce type n ont plus aucune chance à long terme. Les autos sont imitables et ne peuvent plus être protégées par des brevets. Je suis sûr que d ici 20 ans, les hinois et les Indiens pourront mettre sur le marché chez nous des véhicules TE MGZINE / EOMOILISTE

12 TUEL Entretien tout aussi bons, mais moins chers. long terme, l industrie automobile quittera l Europe. Mais l industrie automobile passe pour une industrie-clé. Sous l angle de la plus-value et du volume, c est certainement une industrie-clé. Mais sous l angle technologique, elle ne l est plus depuis longtemps. L aide de l Etat revient en fait à subven - tionner l automobile: il en résulte aussi un désavantage concurrentiel pour le rail. Oui, et c est ça qui est scandaleux: une industrie qui a un poids important et un lobby très puissant est subventionnée, et on encourage ainsi cette forme de transport. Il en résulte une distorsion de la structure des coûts des transports dans la mauvaise direction. Le capitalisme moderne fonctionne selon la devise «to big to fail», trop grand pour échouer. était la même chose avec les banques. Nous pouvons nous estimer heureux de ne pas avoir d in - dustrie automobile en Suisse. ar elle est très dépendante de la conjoncture. par le passé, les prix de l énergie ne dépendent plus seulement de la pénurie, mais aussi de la spéculation. vec le prochain essor, la pénurie d énergie continuera et, par conséquent, les prix reprendront l ascenseur. L Etat peut influencer la consommation d énergie. S il s engage maintenant en faveur de l industrie automobile, ce serait une bonne occasion de réduire les émissions de O2 en édictant des normes plus sévères. près tout, il intervient aussi davantage du côté des banques. Il serait logique de soumettre davantage l industrie automobile à un régime régulateur, si elle obtient l aide de l Etat. Je vois une certaine chance pour que le nouveau président américain inverse la tendance et ne mise pas que sur la croissance quantitative mais fixe aussi certaines conditions cadre de politique énergétique. Et en Suisse? La flotte automobile de notre pays a les plus fortes émissions de O2 de toute l Europe. Les objectifs climatiques ne sont jamais atteints. Nous ne pouvons agir directement sur l industrie automobile, puisque nous n en avons pas. Mais nous sommes un marché test pour les nouveaux modèles. La Suisse pourrait aujourd hui encore jouer un rôle de précurseur, comme elle l a fait dans les années 80 avec le catalyseur. et acte de pionnier a produit alors des effets sur le développement des modèles, car d autres pays ont suivi, l llemagne par exemple. M. Schneeberger Homme politique, auteur, M. Prix Rudolf Strahm, né en 1943 dans l Emmental, est connu du grand public surtout comme ancien conseiller national socialiste ( ) et préposé à la surveillance des prix ( ). Mais c est aussi un des économistes suisses les mieux ver sés dans la matière. Strahm a travaillé d abord comme laborantin, puis comme chimiste, avant d étu dier les sciences économiques à l université de erne. Il a été entre autres secrétaire central du PS Suisse ( ) et directeur-fondateur du ureau de coordination pour l environnement (KSU) des organisations écologistes suisses ( ). Il s est également fait un nom comme auteur d ouvrages pratiques et d essais. Son dernier ouvrage, paru aux éditions hep à erne, a pour titre Warum wir so reich sind («Pourquoi nous sommes si riches»). Pour en savoir plus: Le capitalisme moderne fonctionne selon la devise «to big to fail», trop grand pour échouer. D autres biens de consommation sont aussi touchés par la crise. Va-t-on voir bientôt l Etat subventionner l achat de téléviseurs, comme la hine y pense déjà? Les téléviseurs sont presque entièrement fa briqués dans les pays émergents asiatiques. Il n y a plus de lobbying intérieur chez nous. Il est donc logique que ce ne soit pas nous qui subventionnons les téléviseurs, mais les hinois justement. Si nous le faisions, nous ne ferions que soutenir l emploi en hine ou chez les Tigres asiatiques. Face à la crise automobile, le changement climatique, qui est étroitement lié à la mobilité, risque de passer à l arrière-plan. Soudain l Etat encourage la vente de voitures plutôt que de réduire la consommation de O2. Il est difficile d estimer comment la consommation moyenne des véhicules va évoluer. Je crois que cela dépend très fortement du prix de l essence et du diesel. Le signal envoyé par les prix, et aussi le niveau des taxes, ont un effet certain sur l achat de voitures. Davantage que Qu est-ce donc que la Suisse pourrait faire aujourd hui? Depuis 1990, le onseil fédéral, en vertu de la loi sur l énergie, pourrait faire baisser la consommation globale, c est-à-dire la consommation moyenne des modèles de chaque marque. Il a bien fait baisser les normes de consommation pour certains appareils ménagers. Mais face à l industrie automobile, il manque de courage. Il n aurait pourtant même pas besoin de solliciter le Parlement, qui est très dépendant des lobbys. ela fait maintenant treize ans que Moritz Leuenberger est ministre des transports et il n a rien fait bouger sur ce plan. Il a préféré des accords volontaires, que les importateurs n ont jamais respecté. ujourd hui pourtant, en matière de politique environnementale, on mise davantage sur les incitations qui font jouer le marché. N empêche que des mesures de police du commerce, comme la baisse de la consommation globale, reviennent bien moins cher, et elles seraient plus efficientes que des incitations monétaires financées par l Etat, comme des subventions ou des allègements fiscaux. Un de ces instruments monétaires est le système de bonus: un bon à l achat d un véhicule vaguement efficient du point de vue énergétique. est ce que propose une commission du onseil des Etats. ela va dans la bonne direction, bien qu on ne puisse pas en estimer précisément les effets. Mais ce système n est certainement pas plus efficace qu une baisse de la consommation globale. D après mon expérience de politicien, tout le monde entonne le credo des instruments de l économie de marché, mais en pra- TE MGZINE / EOMOILISTE

Les 500 véhicules les plus écologiques. Edition spéciale Ecomobiliste 2009. La liste de l ATE. Rudolf Strahm Les chances de la crise automobile

Les 500 véhicules les plus écologiques. Edition spéciale Ecomobiliste 2009. La liste de l ATE. Rudolf Strahm Les chances de la crise automobile 1 / mars 2009 mgzinel MOILITÉ Edition spéciale Ecomobiliste 2009 NOUVELLE Rudolf Strahm Les chances de la crise automobile Elimination La fin des cimetières d autos La liste de l TE Les 500 véhicules les

Plus en détail

Une autre hybride en tête

Une autre hybride en tête Les meilleurs Une autre hybride en tête 2009 a vu l arrivée d un nouveau modèle de voiture, qui a pris la première place dans l Ecomobiliste de l ATE: la Honda Insight Hybrid. Des voitures japonaises hy

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 1423 versions de 215 modèles de 42 marques Le classement de la voiture citoyenne établi avec les modèles et les versions disponibles le 1 er décembre 2012

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

Echantillon représentatif

Echantillon représentatif Enquête Méthodologie: Etude préalable qualitative avec 2 discussions de groupes (automobilistes privés) et 6 interviews simples (responsables de flottes) Etude quantitative Partie1: interviews téléphoniques

Plus en détail

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses»

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Nous sommes aujourd hui, plus de 500 manifestants dans les rues

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

Analyse : La taxation des voitures de société

Analyse : La taxation des voitures de société Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse : La taxation des voitures de société Olivier Colin Novembre 2015 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique :

Plus en détail

Qu est-ce que la croissance économique? Quels sont ses moteurs?

Qu est-ce que la croissance économique? Quels sont ses moteurs? Qu est-ce que la croissance économique? Quels sont ses moteurs? En ces temps de crise économique et de crise des dettes souveraines (ou publiques), tous les hommes politiques de gauche comme de droite

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme Roulez électrique. Entrée en vigueur

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Analyse de la position allemande

Analyse de la position allemande Note du Réseau Action Climat - Mars 2013 Analyse de la position allemande Super crédits : le diable se cache dans les détails Contexte En juillet 2012, la Commission publie sa proposition de révision du

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

Les 500 véhicules les moins polluants. Edition spéciale. Le guide de l ATE. Technique. Hermann Knoflacher

Les 500 véhicules les moins polluants. Edition spéciale. Le guide de l ATE. Technique. Hermann Knoflacher 1 / mars 2010 moiliste 2010 Edition spéciale mgzine Technique Tout sur les moteurs, les carburants, les autos électriques Hermann Knoflacher La voiture change nos valeurs Le guide de l TE Les 500 véhicules

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant 26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne Initiative sur la consommation de carburant Initiative sur la consommation de carburant L initiative législative

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info

FINANCES PUBLIQUES CONGOLAISES www.droitcongolais.info Ce domaine concerne les règles les finances (l argent) de l Etat. Ce n est pas un domaine facile à comprendre mais il est indispensable de faire un effort pour en saisir l essentiel même de façon sommaire.

Plus en détail

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement 1 Dix ans après ou presque. La proposition de réforme qui suit a été faite initialement dans L erreur européenne (Grasset 1998, ch.4), puis reprise dans divers articles, sans aucun succès auprès des décideurs

Plus en détail

Transports durables, de la théorie à la réalité

Transports durables, de la théorie à la réalité Transports durables, de la théorie à la réalité Etat des lieux les modes de transports et le réchauffement climatique (1) Un trajet émet en moyenne (par Kilomètre.voyageur) : 420 g.co2 (eq. altitude) 110

Plus en détail

Le changement climatique : un défi incontournable

Le changement climatique : un défi incontournable CEP G 12/02/2009. Le changement climatique : un défi incontournable Dominique Defrise Constat Le capitalisme génère non seulement une crise financière majeure mais aussi une crise climatique. Les réponses

Plus en détail

Saviez-vous que... Vous trouverez les formulaires nécessaires auprès des concessionnaires participants.

Saviez-vous que... Vous trouverez les formulaires nécessaires auprès des concessionnaires participants. Rouler au gaz naturel et limiter les émissions de particules fines et de gaz à effet de serre... C est tout vu! Concilier mobilité et respect de l environnement, c est l objectif des autorités belges et

Plus en détail

Autos électriques ou hybrides

Autos électriques ou hybrides Autos électriques ou hybrides Pour vos prochaines autos, en vue de protéger l environnement en consommant moins de pétrole, devriez-vous penser à acheter une auto électrique ou hybride? Vous pensez peut-être

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24

Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24 Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24 Etude de marché Introduction AutoScout24 a réalisé une étude approfondie sur le marché des véhicules d occasions sur base des chiffres des immatriculations

Plus en détail

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique

Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique L UNION FAIT LA FORCE Réduction d impôts pour l achat d un véhicule électrique et/ou pour l installation d une borne de rechargement Revenus 2010 et 2011 (exercices d imposition 2011 et 2012) Mesures applicables

Plus en détail

Résolution du Parlement européen en matière d émissions de CO 2 des voitures neuves. Les priorités d Inter-Environnement Wallonie

Résolution du Parlement européen en matière d émissions de CO 2 des voitures neuves. Les priorités d Inter-Environnement Wallonie Résolution du Parlement européen en matière d émissions de CO 2 des voitures neuves Les priorités d Inter-Environnement Wallonie 22 octobre 2007 CMR PC 071022 Députés belges PE CO2 voitures 1/6 TRIODOS

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 07/10/2014 à 08:46:13 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE

DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE 36 Rapport d activité et de durabilité 2014 Notre efficacité énergétique Mobility achète des véhicules neufs à haute efficacité énergétique La prise en compte de l étiquetteenergie

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Top 10 des marques dans toute la Suisse 6.6% 6.2% 5.9% 5.9% 5.7% 5.6% 4.5% 4.0% 4.0% TOYOTA MERCEDES PEUGEOT 11.0% 10% 8% 6% 4% VOLVO FORD 14% 12.

Top 10 des marques dans toute la Suisse 6.6% 6.2% 5.9% 5.9% 5.7% 5.6% 4.5% 4.0% 4.0% TOYOTA MERCEDES PEUGEOT 11.0% 10% 8% 6% 4% VOLVO FORD 14% 12. Auto - bien assuré au meilleur prix! Quelles sont les marques et les modèles de voiture les plus populaires en Suisse? Au volant, le comportement des hommes diffère-t-il de celui des femmes? Suisses romands

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100%

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100% Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep Pourcentage Sexe Un homme 48% Une femme 52% Age

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 3 ème trimestre 2014 Les données caractéristiques selon le type de marché Au 3 ème

Plus en détail

Qu est-ce que l efficacité énergétique?

Qu est-ce que l efficacité énergétique? Qu est-ce que l efficacité énergétique? Vous avez sûrement beaucoup entendu cette expression dernièrement. En général, elle désigne le fait d utiliser moins d énergie qu avant pour fournir des services

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Nature et technologie sont notre moteur

Nature et technologie sont notre moteur Nature et technologie sont notre moteur Naturellement mieux Naturellement dynamiques, naturellement économiques, et bien sûr écologiques: les véhicules à gaz naturel/biogaz offrent toute la puissance,

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Sécurité sans faille. Produit combiné intéressant. Couverture spécifique aux besoins. Service juridique en ligne MyRight.ch

Sécurité sans faille. Produit combiné intéressant. Couverture spécifique aux besoins. Service juridique en ligne MyRight.ch Assurance de protection juridique pour les indépendants Sécurité sans faille Source d énervement, les litiges d ordre privé et professionnel prennent aussi du temps et coûtent cher. L offre destinée aux

Plus en détail

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE Niveau TERMINALE GF Matière ECONOMIE Thème 9. L Etat a-t-il des marges de manœuvre en termes de politiques économiques? Durée de la séquence 3 heures Notions -Le

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Fabien Leurent, Elisabeth Windisch Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) Ecole des Ponts, ParisTech Journée

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

auto partage location de voitures ( CommunAuto * ) ( Globe Location d auto Montréal )

auto partage location de voitures ( CommunAuto * ) ( Globe Location d auto Montréal ) auto partage ( CommunAuto * ) vs location de voitures ( Globe Location d auto Montréal ) Lequel est le moins cher? Lequel est le plus simple? Lequel est le plus propre? Lequel est le mieux? *Pour des fins

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT

LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT LA VOITURE ÉLECTRIQUE ET LE CIRCUIT ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC : UNE TECHNOLOGIE À CONSIDÉRER DÈS MAINTENANT Encore sous le choc de votre dernier plein d essence à 85$? Frustrés par notre hiver de pluie et de

Plus en détail

POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE. Patrick ARTUS (*)

POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE. Patrick ARTUS (*) POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE par Patrick ARTUS (*) Incertitudes sur la croissance future, cependant plus de crise aussi violente qu en 2009 On ne peut pas dire aujourd hui que

Plus en détail

LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME

LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME LE BILAN REDISTRIBUTIF DU SARKOZYSME Par le Pôle Economie de Terra Nova Le 6 mars 2012 Le quinquennat a opéré des redistributions budgétaires importantes de la puissance publique (Etat et sécurité sociale)

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles I. Questions à traiter 1. Pour quelles raisons le modèle de grande banque universelle est-il aujourd hui contesté? Le modèle de

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA CHARTE

PRÉSENTATION DE LA CHARTE PRÉSENTATION DE LA CHARTE "EV EVOLUTION TO ELECTRICAL VEHICLES" ( EV. TO E.V. ) INTRODUCTION Les transports routiers sont actuellement une source de pollution en raison de leurs rejets dans l air et des

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations Août 2011 Alliance canadienne du camionnage : Fédération regroupant

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE.

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE. FICHE FISCALITE 2014 MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Page 1 SOMMAIRE LES AVANTAGES EN NATURE :... 3 2 modes de calcul :... 3 Mode n 1 : le calcul selon les dépenses au réel :... 3 Mode n 2 : le calcul

Plus en détail

Année record pour les nouvelles immatriculations

Année record pour les nouvelles immatriculations Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2012, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1201-00 Parc des véhicules routiers en 2011 Année

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Répercussions de la TVA et de certaines réformes de la TVA. sur l économie

Répercussions de la TVA et de certaines réformes de la TVA. sur l économie Répercussions de la TVA et de certaines réformes de la TVA sur l économie par Frank Bodmer Economiste indépendant et chargé de cours, Université de Bâle Etude demandée par l Administration fédérale des

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

FLASH TRIMESTRIEL D'INFORMATIONS n 83 - avril 2012

FLASH TRIMESTRIEL D'INFORMATIONS n 83 - avril 2012 FLASH TRIMESTRIEL D'INFORMATIONS n 83 - avril 2012 Sécurité et Réparation Automobiles Chaque trimestre, SRA met à votre disposition des éléments statistiques pour évaluer au plus près les coûts de la réparation

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE

DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE 38 Rapport d activité et de durabilité 2013 Notre efficacité énergétique Mobility achète des véhicules neufs à haute efficacité énergétique La prise en compte de l étiquetteenergie

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Le Caddy Van et Maxi Van

Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy EcoFuel et Caddy BiFuel * Les informations relatives à la consommation de carburant et aux émissions de CO 2 figurent aux pages 38-39. Les entrepreneurs

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur,

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur, Avant-propos Chère lectrice, cher lecteur, En ces temps économiquement difficiles, il est important de savoir ce que je peux exiger comme salaire en tant qu entraîneur ou entraîneuse. En particulier, en

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail