Virtualisation GPU pour la mise à disposition d'applications 3D à l AIP-Primeca Dauphiné-Savoie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Virtualisation GPU pour la mise à disposition d'applications 3D à l AIP-Primeca Dauphiné-Savoie"

Transcription

1 Virtualisation GPU pour la mise à disposition d'applications 3D à l AIP-Primeca Dauphiné-Savoie Thierry HENOCQUE AIP Primeca DS/Grenoble INP 46 Avenue Felix Viallet Grenoble Résumé La première solution de virtualisation GPU, commercialisée en Juin 2013, a ouvert la voie à la virtualisation des applications 3D! L AIP-Primeca Dauphiné-Savoie, qui est une structure inter-établissements de mutualisation de ressources dédiées à la mécanique et à la productique et qui distribue des licences auprès des établissements partenaires pour une trentaine de logiciels, a tout de suite investi dans une architecture de virtualisation compatible avec les nombreuses applications 3D utilisées dans ces domaines. Après une année de tests et d acquisition de compétences sur différentes architectures, une solution a été mise à disposition des enseignants dès la rentrée Motivée par des problématiques techniques de gestion de parc liées à la quantité et à la complexité des nombreux logiciels distribués, cette architecture novatrice, basée sur une solution Citrix, a immédiatement répondu à nos attentes sur la gestion et le déploiement des différentes versions de logiciels. L accès distant, indépendant du système d exploitation et du type de poste client et ne nécessitant pas d'installation, permet aux enseignants de préparer leurs cours sur la même configuration que celle utilisée lors des formations. Cet accès permet également aux étudiants d utiliser leur ordinateur personnel pour accéder aussi bien aux logiciels qu à leurs documents de travail. Ce retour d expérience apporte des informations techniques sur l'architecture choisie, son dimensionnement, sa mise en œuvre et les tests de performance qui ont été réalisés pour en assurer son bon fonctionnement. Mots-clefs Virtualisation d'application, accélération graphique, performances, expérience utilisateur, VDI, vgpu 1 Introduction L AIP-Primeca est un Groupement d Intérêt Scientifique créé en 1993 par la fusion des Ateliers Inter- Etablissements de Productique et des Pôles de Ressources Informatiques pour la MECAnique. Ce réseau est organisé en pôles régionaux dont la mission est de mutualiser et de mettre à disposition des compétences et des ressources dans les domaines de la conception intégrée en mécanique et de la productique au service de l enseignement, de la recherche et de l industrie. Initialement, les plateformes Primeca ont été créées pour mutualiser des stations de travail puissantes type SGI Octane pour mettre à disposition des établissements des logiciels très onéreux et gourmands en ressources vidéo tels que CATIA. JRES Montpellier 1/10

2 L AIP-Primeca Dauphiné-Savoie est reconnu pour ces ressources relatives au prototypage rapide, à la fabrication additive (impression 3D) et au prototypage virtuel. Il a la particularité de distribuer un grand nombre de logiciels métiers sous la forme de jetons de licences et de stations de travail puissantes. 1.1 Evolution du contexte Avec l évolution de la puissance des machines dans les composantes, la nécessité de mettre à disposition des ordinateurs a diminué au profit d une activité à distance de distribution de jetons de licences de logiciels, ajoutant une lourde tâche de support à l installation et de distribution des mises à jours, tant auprès des enseignants que des informaticiens des établissements partenaires. Les salles informatiques de l AIP sont maintenant principalement utilisées pour tous les logiciels pour lesquels le nombre de licences disponibles est faible et pour les activités de projets qui nécessitent d être très proche des ressources matérielles de prototypage. Le nombre grandissant de logiciels installés pose des difficultés de gestion et de stabilité des postes. Chaque logiciel arrive avec ses propres services destinés à en optimiser le démarrage, le fonctionnement et les mises à jour ; il nécessite également ses propres versions de C++, GCC, Python, etc. Lorsque le nombre de logiciels augmente, les performances de l ordinateur sont affectées. De plus lors de l usage d un logiciel, une part importante des ressources est consommée par l ensemble des autres logiciels installés sur la machine. Les logiciels étant parfois interdépendants, l ordre d installation et de mise à jour est crucial. La mise à jour d un seul des logiciels peut nécessiter une réinstallation complète de l ordinateur, sans garantie de compatibilité des versions des logiciels entre eux ou pouvant avoir un impact sur le fonctionnement d un autre logiciel. Pour résoudre ces problèmes de compatibilité, la solution consiste à faire tourner les logiciels sur des systèmes d exploitation dédiés. La solution qui consiste à virtualiser les bureaux ou les applications semblait être la seule solution viable, malheureusement elle n était pas disponible pour les applications 3D du fait de l absence de carte graphiques sur les serveurs. La première offre de virtualisation 3D est arrivée en juin Elle est basée sur un accord entre Citrix et nvidia en apportant la possibilité d adresser des segments de cartes vidéo Grid-GPU dans des machines virtuelles installées dans une architecture XenServer et accessible via XenDesktop ou XenApp. Les solutions basées sur VMware ou Hyper-V ont été disponibles un peu plus d un an après que nous ayons lancé le projet. 1.2 Objectifs Les principaux objectifs du déploiement d une solution de virtualisation étaient d économiser du temps homme sur les installations des logiciels, de fournir une installation fiable et d augmenter la durée de vie des ordinateurs par la diminution des besoins en performance. 2 Virtualisation de bureaux et d applications Il existe quelques confusions autour du vocable virtualisation qui a tendance à englober beaucoup de choses. Nous distinguons deux concepts très différents et totalement indépendants qui sont la virtualisation de système d exploitation et la mise à disposition de ressources qui peuvent être des bureaux ou des applications. La distinction est importante car les outils de mise à disposition de ressources n impliquent pas forcément qu elles soient virtualisées. La virtualisation des machines est parfois indispensable dans les systèmes qui déploient à la volée des machines identiques pour tous les utilisateurs, mais c est souvent pour des questions d optimisation de ressources que l on a recours à la virtualisation. JRES Montpellier 2/10

3 On trouve aussi le terme d applications virtualisées dans des systèmes qui mettent à disposition des applications portables. 2.1 Principes de la mise à disposition de bureaux et d applications Les principes de mise à disposition de bureaux et d applications sont utilisés depuis très longtemps. On en faisait déjà à l époque des architectures mainframe avec les «terminaux X» ou avec les machines disposant d un client X via les commandes «ssh X» et «ssh X application». La mise à disposition de bureaux consiste à fournir, via le réseau, dans une fenêtre un environnement graphique complet de la session sur la machine distante alors que la mise à disposition d applications se contente de fournir les fenêtres de l environnement graphique spécifique à l application qui tourne à distance dans une session minimale. Dans un environnement Windows, la mise à disposition de bureaux correspond au service «Bureau à distance». Il est disponible en mode mono-utilisateur sur les systèmes d exploitation clients et en mode multi-utilisateurs sur les systèmes d exploitation serveurs. La mise à disposition d applications, qui n est disponible que sur les systèmes d exploitation serveurs, correspond à la fonctionnalité «RemoteApp» du même service. 2.2 Virtualisation et optimisation des ressources L intérêt majeur de la virtualisation est d apporter une économie importante en mutualisant entre des machines virtuelles les composants d une machine physique (boitier, carte mère, alimentations électrique) cependant certaines ressources ne sont que partiellement ou pas du tout mutualisables. C est le cas, entre autre, du lecteur DVD qui ne peut être affecté qu à une seule machine virtuelle à la fois. Les ressources CPU sont très bien mutualisées par le biais des mécanismes natifs de file d attente d accès au processeur, ce qui fait qu il est courant d avoir beaucoup plus de processeurs déclarés sur l ensemble des machines virtuelles qu il n y a de processeurs physiques. L espace disque est bien mutualisé, notamment avec la possibilité d augmenter à chaud les capacités et la possibilité de partager entre plusieurs machines virtuelle une image partielle. Ces images (snapshot) offrent aussi une grande souplesse dans la gestion des configurations et des capacités de restauration d une configuration antérieure particulièrement rapide. La mémoire vive peut être partiellement mutualisée avec des mécanismes qui permettent de déclarer un minimum et un maximum de ressource pour une machine virtuelle. L usage de ce mécanisme n est pas préconisé car le risque en cas de débordement est très important et catastrophique pour la machine virtuelle qui est supposée disposer d une ressource qui est en réalité indisponible Impact du Système d exploitation dans la virtualisation de bureaux La virtualisation de bureaux est disponible sur les systèmes d exploitation clients et sur les systèmes d exploitation serveurs. Dans le cas d un système type client, il n y a qu un seul utilisateur par machine virtuelle. Il a donc accès individuellement à toutes les ressources de la machine. Dans le cas d un système d exploitation serveur, l ensemble des ressources, y compris la mémoire vive et la carte graphique du système, sont partagées entre tous les utilisateurs connectés. L ensemble des ressources dédiées au système d exploitation, telles que l antivirus ou la communication avec la carte GPU ne sont consommées qu une seule fois. L utilisation d un OS serveur est donc un bon moyen d optimiser et de mutualiser les ressources non prises en charge par la virtualisation. En contrepartie, le risque qu un utilisateur consomme toutes les ressources CPU ou RAM du serveur existe, ce qui a pour effet de perturber le fonctionnement de tous les autres utilisateurs. JRES Montpellier 3/10

4 2.2.2 Spécificités liées à la virtualisation des bureaux et des applications Avec la virtualisation de serveurs, nous avons l habitude de fonctionner avec des serveurs en cluster, le plus souvent par grappes de trois serveurs physiques, largement dimensionnés en CPU et en RAM et raccordés sur une baie réseau de disques pour stocker les machines virtuelles ; le mécanisme de haute disponibilité se charge alors de migrer les machines virtuelles d un serveur à un autre en cas de panne. La virtualisation de bureaux nécessite une architecture différente liée à ces besoins spécifiques en accès disque et en carte graphique Besoins en accès disques La virtualisation des bureaux nécessite des accès disques rapides et importants lors du démarrage et de l exécution des applications. On observe très bien l importance de ce paramètre depuis l arrivée des disques durs SSD. Cette contrainte fait que l on va devoir travailler sur des disques locaux rapides Particularité de la virtualisation GPU Le mécanisme de virtualisation GPU est en réalité un mécanisme de partage de ressources physiques par des machines virtuelles. Il s agit d un découpage quasi physique d une ressource (la carte vidéo) en plusieurs cartes plus petites (qualifiées de vgpu) qui sont rajoutées aux machines virtuelles. C est pratiquement comme lorsqu on affecte une clé USB à un serveur virtuel. La portion de carte vidéo une fois attribuée n est plus disponible et aucun remaniement «à chaud» n est possible. Il est donc exclus de pouvoir utiliser les mécanismes de haute disponibilité classiques sur une machine virtuelle utilisant une vgpu. Actuellement, seulement deux modèles de cartes GPU sont disponibles pour ce type d architecture. Ce sont les cartes nvidia GPU Grid K1, constituées de 4 cartes Kepler-GK107 avec 768 cœurs CUDA et 16G DDR3 et les cartes nvidia GPU Grid K2, constituées de 2 cartes Kepler-GK-104 avec 3072 cœurs CUDA et 8G GDDR5 de RAM. Les serveurs rack qui acceptent ce type de carte (PCIe 3.0) peuvent généralement recevoir 2 cartes GPU. Chaque carte GPU interne peut être divisée en vgpu sans la possibilité de mixer pour un GPU donné des vgpu de types différents. La figure n 1 indique les types de découpages vgpu disponibles pour un GPU GK-104 Figure 1 - Découpages en vgpu disponibles pour un GPU-GK104 (carte Grid-K2) Il est néanmoins possible de mixer les types de vgpu à l intérieur d une carte, par exemple une carte Grid K2 qui contient 2 cartes GPU-GK104 peut être divisée en 4 vgpu K240 et 2 vgpu K260. JRES Montpellier 4/10

5 3 Mise en œuvre 3.1 L architecture de départ Compte tenu du manque d expérience sur le déploiement d architecture de virtualisation d applications, l architecture de départ a été calibrée pour de la virtualisation de bureaux orientés conception avec 2 serveurs d une capacité de 8 utilisateurs simultanés avec chacun 2 CPU 16 cœurs, 64 Go de RAM et 2 cartes GPU Grid K2. L investissement de 30K a été réalisé en lieu et place du renouvellement de 20 postes type CAO/FAO à 1,5K. C est sur cette architecture que les premiers tests de configuration ont été menés avec une première version sans virtualisation avec le service RemoteApp sous Windows2008R2. Ce serveur a été utilisé lors de formations et cette configuration s est avérée très intéressante, en particulier pour les temps de calcul sur les logiciels de simulation. Elle a cependant montré quelques défauts, notamment des temps de réponses un peu lents sur certaines actions telles que les zooms avec la molette de la souris. L autre serveur a servi pendant cette première phase de tests de configuration de la solution Citrix XenServer + XenDesktop/XenApp (seule solution disponible à l époque pour la virtualisation GPU) pour la virtualisation de bureaux et d applications. 3.2 Virtualisation de bureaux vs virtualisation d applications Le choix entre ces deux méthodes dépend fortement du contexte. La virtualisation de bureaux offre l énorme avantage de cloisonner les ressources et est tout à fait appropriée pour l enseignement sur des logiciels peu consommateurs de ressources et en particulier ne nécessitant pas de ressources vidéo. Elle est aussi adaptée à la fourniture, pour des questions de mobilité, de machines virtuelles individualisées. Elle résout le problème du nombre de logiciels installés lorsque les enseignements n utilisent qu un seul logiciel spécifique à un moment donné. Elle l est moins lors d enseignement utilisant plusieurs logiciels simultanément car il faudrait éventuellement prévoir une installation par enseignement et non une installation par logiciel. La virtualisation d applications, non préconisée à cause des problèmes de monopolisation de ressources, nous a semblé néanmoins indispensable pour optimiser les ressources RAM et GPU et pour résoudre les problèmes liés au nombre de logiciels installés. 3.3 Architecture Citrix XenApp et XenDesktop L architecture Citrix peut se décomposer en trois parties La virtualisation L interface de virtualisation consiste en un système d exploitation XenServer installé sur les serveurs physiques et une console d administration de l architecture XenCenter. L interface assez classique permet de créer et d administrer l architecture et les machines virtuelles. Il est indispensable d avoir un espace de stockage partagé pour pouvoir créer un cluster Le frontal utilisateur La brique de base est le StoreFront qui distribue les ressources aux utilisateurs authentifiés soit par l intermédiaire d un portail WEB soit directement à partir d un client lourd (Receiver) JRES Montpellier 5/10

6 https Ressources ICA/HDX Netscaler Gateway https Authentification https Autorisations Internet Citrix StoreFront ICA/HDX Reciever Clients Figure 2 - Frontal utilisateur Le frontal est chargé de récolter les paramètres d authentification fournis par le client, de lui fournir des liens vers les ressources auxquelles il est autorisé et de lui fournir les liens vers les sessions (protocole ICA/HDX) auxquelles il demande l accès. Ensuite, la communication entre le client Citrix Receiver et l agent Citrix Receiver installé sur la ressource est direct. Pour accéder via internet, sans avoir à ouvrir l accès aux protocoles d accès aux ressources, il est possible d utiliser un portail supplémentaire (Netscaler Gateway) qui fait office de proxy. Nous n utilisons pas cette fonction car nous n autorisons l accès qu aux utilisateurs locaux ou connectés via le VPN de l établissement Le contrôleur de ressources Le contrôleur de ressource est l endroit où l on va gérer l ensemble de la configuration de l architecture de mise à disposition. Il est totalement lié au système d authentification Microsoft ActiveDirectory pour la gestion des utilisateurs, leur authentification, leurs autorisations, mais aussi pour la gestion des ressources qui doivent être intégrées au domaine. L administration, constituée d une MMC (Citrix- Studio) pour la configuration et d une interface WEB (Citrix-Director) pour la gestion de l activité, peut être déportée sur un poste d administrateur. Licences RDS Licences KMS Ressources Serveur Base MSSQL Frontal Utilisateur Ordinateurs Domaine ActiveDirectory Authentification Autorisations Admin Citrix-Studio Delivery Controler Citrix Director Citrix Studio Licences Citrix Figure 3 - Le contrôleur de ressources Une base de données MSSQL est utilisée pour stocker l ensemble des configurations ainsi que les profils des utilisateurs. Les ressources (Windows uniquement) ne sont pas obligatoirement des machines virtuelles Citrix. Elles peuvent être des machines physiques ou des machines virtualisées sur une architecture VMware ou Hyper-V. Seules les machines virtuelles peuvent être déployées par clonage, mais là encore, l architecture n est pas limitée par la solution de virtualisation. JRES Montpellier 6/10

7 3.4 Philosophie et bonnes pratiques de déploiement Dans l ordre, on commence par le cluster de virtualisation qui doit être intégré à ActiveDirectory pour que le contrôleur puisse gérer les machines virtuelles. Ensuite on installe le contrôleur et on termine par l installation du frontal. Des certificats valides sont nécessaires pour pouvoir travailler en HTTPS et certaines fonctionnalités (comme l accès direct par le client lourd) ne sont pas disponibles en HTTP. L installation des masters est faite en utilisant l espace de stockage partagé. On y installe dans l ordre le système, les outils de communication avec le système de virtualisation, l antivirus et la carte vidéo. Attention, la résolution en mode console passe en 2560x1600 lorsque l on installe les drivers vidéo, il est donc préférable d activer le bureau à distance avant de l installer pour pouvoir accéder à la machine en bureau à distance. On installe ensuite les logiciels et l agent Citrix et on fait un Snapshot de la machine. Lors du déploiement à partir de la console, on crée un catalogue de machine dans lequel on définit le nombre de machine à créer à partir du snapshot et d un profil qui spécifie le vlan et la localisation des disques. On peut à ce moment changer le nombre de processeurs et la quantité de RAM à affecter à chaque machine, ainsi que l OU dans laquelle on doit stocker les comptes d ordinateur. Les machines ainsi créées subissent, comme avec sysprep, des modifications destinées à leur déploiement et à leur gestion par l infrastructure. Attention, la configuration réseau est forcée en DHCP donc si l on désire affecter des adresses fixes, il ne faut pas que le master soit en DHCP, sinon on retrouve des traces du bail dans la configuration et les machines peuvent prendre l adresse IP qui lui avait été réservée. On définit ensuite un groupe de mise à disposition qui va servir à déterminer pour une liste de machines quelles applications sont disponibles. Le groupe ainsi créé n intègre pas obligatoirement toutes machines du catalogue et peut inclure plusieurs catalogues. Par contre, une machine n appartient qu à un seul groupe de mise à disposition. L interface de gestion des applications distribuées est identique à la console RemoteApp de Windows Server. On peut rajouter des applications manuellement à partir du chemin de l exécutable et préciser des paramètres personnalisés. On définit dans ce groupe de mise à disposition des droits d accès à partir d ActiveDirectory en autorisant des groupes d utilisateurs à y accéder. Il est possible d affiner ensuite ces droits application par application. Lorsqu un utilisateur se connecte sur le frontal, il y trouve toutes les applications qu il est autorisé à exécuter. 3.5 Gestion des licences Trois serveurs de licences sont indispensables au fonctionnement de l architecture (cf. figure 2). Le serveur de licences Citrix distribue des jetons de licences XenApp ou XenDesktop. La solution Citrix s appuie entièrement sur les services Microsoft TSE et RemoteApp. De ce fait, il est nécessaire d avoir un serveur de licences RDS pour pouvoir les utiliser. Etant donné que les machines sont générées à la volée (par clonage) il est nécessaire d utiliser des licences KMS, qui, pour les systèmes d exploitation serveur peuvent être de type DataCenter. JRES Montpellier 7/10

8 3.6 Partage de charge et tolérance aux pannes Du fait que nous utilisons des disques locaux et des vgpu, les mécanismes de haute disponibilité basés sur la migration des VM d un serveur physique à un autre ne sont pas disponibles. Le partage de charge se fait par répartition des sessions sur les machines d un même catalogue. Les machines virtuelles qui fournissent le service sont des clones avec des disques locaux de «masters» qui sont stockés et sauvegardés sur une baie externe. En cas de perte totale d un serveur, on ne perd que les clones et en cas de perte de la baie, le service continu de fonctionner sur les disques locaux le temps de restaurer les masters. 4 Tests de performance Il n y a pas eu de protocole de tests mis en place, ni de rapports détaillés des résultats. Le principe utilisé a été de mettre une machine surdimensionnée à disposition de diverses formations avec des enseignants volontaires pour en étudier le comportement. La surveillance a été menée en direct pour avoir le ressenti des utilisateurs parallèlement à l usage des outils de métrologie disponibles sur la console Citrix Studio et sur le système d exploitation. Des problèmes de saturation de la mémoire vidéo ont été observés avec 24 utilisateurs simultanés, problèmes se traduisant par des bugs d affichage (des déplacements de fenêtres intempestifs) et par des temps de latence (images saccadées) importants. Des problèmes de saturation mémoire et de saturation CPU ont également été observés avec parfois très peu d utilisateurs. Certains logiciels sont capables de réserver la totalité de la mémoire disponible pour accélérer les calculs d optimisation. En cas de saturation de la mémoire, l impact immédiat est un ralentissement pour l ensemble des sessions ouvertes et l interdiction d en ouvrir de nouvelles. En cas de saturation CPU par des calculs qui ne rendent pas la ressource, on peut observer un blocage complet de l ensemble des sessions ouvertes. Deux solutions pour résoudre ces problèmes sont possibles. La première, à mettre en place impérativement, consiste à positionner des stratégies RAM et CPU via le «Gestionnaire de ressources système Windows». La seconde consiste à déporter les calculs sur un serveur de batch dédié. La quasi-totalité des logiciels de simulation intègrent ce type de configuration. Dans ce cas, l architecture de virtualisation est là uniquement pour fournir l environnement graphique 3D. 5 Dimensionnement de l architecture Les résultats des tests ont montré qu un système Windows2008R2 avec deux ou trois logiciels installés consomme à vide moins de 1Go de RAM et jusqu à 4 à 5 Go avec beaucoup de logiciels installés. Pour la plupart des logiciels de conception en usage pédagogique de base, la consommation n excède pas 1Go de RAM par utilisateur. Il faut réserver 1 CPU pour la communication avec la carte vidéo. La CPU moyenne par utilisateur dépasse rarement 30%. Côté GPU, on peut monter sans risque jusqu à 16 utilisateurs simultanés sur une carte type K280Q puisque les problèmes sont apparus aux alentours de 24. Le tableau suivant fait le bilan théorique des ressources nécessaires en fonction des configurations de cartes vidéo. JRES Montpellier 8/10

9 GPU Machines max Users Max / machine RAM min / machine CPU min / machine User max RAM totale cpu totale K K K Ce bilan est un bilan par serveur physique et ne tient pas compte d une éventuelle réserve destinée à la tolérance aux pannes. Il est donc important de considérer ce bilan comme étant le bilan en mode dégradé. On remarque que notre configuration initiale, avec 32 cœurs et 64G de RAM est insuffisante vis-à-vis de la mémoire vive et qu il aurait été plus judicieux de partir sur une configuration avec 96 ou 128 Go. Vu qu il faut choisir et faire un compromis entre nombre de machines virtuelles (lié au nombre de logiciels) et performances ou nombre d utilisateurs, nous utilisons soit des configurations avec des cartes K260 qui nous permettent d avoir jusqu à 8 utilisateurs simultanés, soit des configurations avec des cartes K240 qui nous permettent d avoir 4 utilisateurs simultanés. Dans tous les cas, on crée le nombre de clones nécessaires pour fournir le service demandé au nombre d utilisateurs simultanés prévu en privilégiant pour les formations (avec beaucoup d utilisateurs) des configurations basées sur des cartes K260. Notre configuration actuelle est composée de trois serveurs avec chacun 128 Go de RAM, ce qui nous permet de configurer plus de mémoire vive par utilisateur et de pouvoir fonctionner en mode dégradé avec potentiellement près de 128 utilisateurs simultanés. 6 Mobilité et enseignement L architecture déployée a ouvert des usages nouveaux. Elle offre la possibilité aux enseignants de préparer leurs cours depuis chez eux, à partir de leur ordinateur personnel, sur la même installation que celle qui sera utilisée par les étudiants lors de la formation. Il n y a donc pas de surprise liée à des paramétrages de menus ou à l absence de modules ou de fonctionnalités que l on peut avoir lorsqu on passe d une installation à une autre. Les enseignants disposant d ordinateur sous Linux ou sous MacOs ne sont plus limités aux logiciels compatibles avec leur système d exploitation. Très rapidement, ceux-ci ont préféré utiliser leur propre ordinateur dans le cadre de cours dans les salles informatique pourtant équipées d un poste dédié à l enseignant. L architecture a servi plusieurs fois pour dépanner lors de formations qui avaient été programmées dans des salles dans lesquelles le logiciel prévu n était pas correctement installé. La période la plus intéressante reste le second semestre qui est essentiellement dédiée aux projets des étudiants. Période pendant laquelle les étudiants conçoivent et réalisent en groupes des prototypes. Période pendant laquelle ils utilisent fréquemment leurs ordinateurs personnels, ce qui leur permet de continuer de travailler chez eux sur les documents d études ainsi que sur leurs rapports. Ils ont donc très rapidement utilisé l architecture de virtualisation pour réaliser leurs travaux de conception. Grâce à cette architecture, ils ne sont plus limités aux salles informatiques spécialisées, et peuvent travailler en Wi-Fi autour de grandes tables, plus pratiques pour le travail en groupe. Lorsqu ils ont des questions à poser à un enseignant concernant leur modèle, ils se déplacent avec leur portable jusqu à l enseignant pour le lui montrer sans que celui-ci n ait besoin de se déplacer jusqu à l ordinateur fixe sur lequel l étudiant aurait travaillé sans virtualisation. JRES Montpellier 9/10

10 7 Conclusion et perspectives L architecture a répondu tout de suite aux attentes en terme de stabilité et de simplification des installations. Elle apporte une très grande réactivité sur les mises à jour des logiciels et permet lorsque nécessaire de mettre à disposition plusieurs versions du même logiciel. En dehors du temps passé pour la mise en place et l acquisition des connaissances nécessaires au fonctionnement de l architecture, le temps économisé, notamment sur la période estivale qui était consacrée aux mises à jour, est très important. Les salles informatiques qui n ont pas été remplacées à cause de l investissement associé à cette architecture fonctionnent avec une installation minimale du système d exploitation et d un antivirus. L adhésion des enseignants est totale et l architecture donne satisfaction lors des enseignements. Ce type de solution est totalement en accord avec la tendance actuelle à l usage de portables de plus en plus légers qui est probablement liée à ce retour vers des architectures centralisées. L architecture déployée a été utilisée par l AIP-Primeca de Nantes pour valider la faisabilité de la virtualisation du client CATIA-V6. Elle peut servir pour d autres établissements à en valider et en vérifier les performances. Son administration nécessite encore beaucoup d interventions pour adapter les ressources des machines aux besoins en fonction des réservations de ressources ; nous travaillons actuellement sur l automatisation de ces tâches. JRES Montpellier 10/10

Virtualisation GPU pour la mise à disposition d'applications 3D à l AIP Primeca Dauphiné-Savoie

Virtualisation GPU pour la mise à disposition d'applications 3D à l AIP Primeca Dauphiné-Savoie Virtualisation GPU pour la mise à disposition d'applications 3D à l AIP Primeca Dauphiné-Savoie Retour d'expérience sur la mise en place d'une architecture de virtualisation d'applications 3D 1 L AIP-Primeca

Plus en détail

INFRASTRUCTURES & RESEAUX

INFRASTRUCTURES & RESEAUX INFRASTRUCTURES & RESEAUX GERER LES SOLUTIONS CITRIX XENAPP ET XENDESKTOP 7.6 REF : CXD203 DUREE : 5 JOURS TARIF : 3 670 HT Public Administrateurs et ingénieurs. Pré-requis Avoir une bonne connaissance

Plus en détail

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs

10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs 10 conseils pour réussir votre projet de virtualisation de serveurs Réalisé pour Microsoft France par Introduction La mise en œuvre d un projet de virtualisation de serveurs présente de nombreux avantages

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Université de Strasbourg DIRECTION DES FINANCES Département des Achats et des Marchés Institut LE BEL Bureau 336 H - 3ème étage 4 rue Blaise PASCAL

Plus en détail

PPE 1 - Sytème. Migration des solutions serveur/utilisateur. BERGUI Yassine - FONTENEAU Corentin - ARRIVETS Thibault. Septembre 2015 PAGE 1 SUR 10

PPE 1 - Sytème. Migration des solutions serveur/utilisateur. BERGUI Yassine - FONTENEAU Corentin - ARRIVETS Thibault. Septembre 2015 PAGE 1 SUR 10 PPE 1 - Sytème Migration des solutions serveur/utilisateur BERGUI Yassine - FONTENEAU Corentin - ARRIVETS Thibault Septembre 2015 PAGE 1 SUR 10 Sommaire Première partie: migration des solutions utilisateurs

Plus en détail

08/02/2016 Hyper-V BTS SIO SISR. Keita Mohamed [NOM DE LA SOCIÉTÉ]

08/02/2016 Hyper-V BTS SIO SISR. Keita Mohamed [NOM DE LA SOCIÉTÉ] 08/02/2016 Hyper-V BTS SIO SISR Keita Mohamed [NOM DE LA SOCIÉTÉ] Hyper V Windows Server 2012 R 2 Windows Server 2012 R2 fournit à un administrateur une plateforme complète, au niveau administration de

Plus en détail

VIRTUALISATION. Technologie permettant de faire tourner plusieurs OS simultanément sur un ordinateur.

VIRTUALISATION. Technologie permettant de faire tourner plusieurs OS simultanément sur un ordinateur. VIRTUALISATION Définition : Technologie permettant de faire tourner plusieurs OS simultanément sur un ordinateur. 2 principaux types d Hyperviseurs : Bare-metal : OS dédié à la virtualisation VMWare ESXi

Plus en détail

Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - Microsoft

Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - Microsoft Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - Microsoft Implementing and Managing Microsoft Server Virtualization GLOBAL KNOWLEDGE Nathalie EUSTACHE : info@globalknowledge.fr Tour Albert 1er 65 avenue

Plus en détail

Citrix XenApp 7.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 7.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Introduction 19 1.3.2 Virtualisation

Plus en détail

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix)

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) Introduction Pour que plusieurs utilisateurs puissent travailler en même temps sur les mêmes données (clients, dossiers, ) il faut disposer d un réseau Plusieurs architectures

Plus en détail

Virtualisation des SI : Postes de travail - CITRIX

Virtualisation des SI : Postes de travail - CITRIX Virtualisation des SI : Postes de travail - CITRIX Engineering a Citrix ARROW ECS Azad Qadri : azad.qadri@arrowsecs.fr 38-40 rue Victor Hugo 92411 Courbevoie Cedex tel. : 0149974900 de 2094 à 9250 Formation

Plus en détail

Par CADICI Grégory & FRITZ Rémy

Par CADICI Grégory & FRITZ Rémy Par & FRITZ Rémy Technicien supérieur de maintenance informatique en contrat de professionnalisation à l IGBMC Virtualisation : projet de fin d étude gregory.cadici@igbmc.fr Amélioration des prestations

Plus en détail

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013 Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale WIN GSM en version hyper File en configuration Windows Terminal Serveur Version de novembre 2012, valable jusqu en avril

Plus en détail

Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - Microsoft

Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - Microsoft Virtualisation des SI : Hyperviseurs / Serveurs - Microsoft Implementing and Managing Microsoft Server Virtualization Institut Européen F2I Chantal BERDAA : cberdaa@ief2i.fr 10 Cours Louis Lumière 94300

Plus en détail

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP William Bories Olivia Mirial Stéphane Papp Préface de Vianney Airaud

Plus en détail

Responsabilités du client - en réseau

Responsabilités du client - en réseau OpenLAB Liste de vérification CDS Distributed de la Préparation EZChrom Ed. du site A.04.07 SR2 AIC, Merci d'avoir acheté un logiciel Agilent. Une préparation et une évaluation correctes du site est la

Plus en détail

INFRASTRUCTURES & RESEAUX

INFRASTRUCTURES & RESEAUX INFRASTRUCTURES & RESEAUX ADMINISTRER UN ENVIRONNEMENT CITRIX 6.5 POUR WINDOWS SERVER 2008 R2 REF : CXA206 DUREE : 5 JOURS TARIF : 3 430 HT Public Administrateurs XenApp Server, toute personne en charge

Plus en détail

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE...

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... 4 CE QUI CHANGE POUR L'UTILISATEUR... 5 LE ROLE DE L'ADMINISTRATEUR... 5 LE MATERIEL... 5 CONFIGURATION SYSTEME... 6 DEPANNAGE... 7 DROITS DE L UTILISATEUR POUR

Plus en détail

Windows 7 et 8. Virtualisation du poste de travail. Virtualisation Windows 8. avec Windows 8. avec Windows Server 2012.

Windows 7 et 8. Virtualisation du poste de travail. Virtualisation Windows 8. avec Windows 8. avec Windows Server 2012. Windows 8 et Windows Server 2012, une plate-forme de virtualisation des postes de travail Avec les technologies apportées par Windows Server 2012, les utilisateurs sous Windows (7 ou 8) peuvent retrouver

Plus en détail

PRÉSENTATION ANALYTIQUE DE LA BAIE EMC XTREMIO

PRÉSENTATION ANALYTIQUE DE LA BAIE EMC XTREMIO PRÉSENTATION ANALYTIQUE DE LA BAIE EMC XTREMIO INFORMATIONS SUR L ENTREPRISE XtremIO développe des systèmes de stockage de données d entreprise entièrement basés sur des supports à accès aléatoire, tels

Plus en détail

Activité professionnelle N

Activité professionnelle N BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2015 Benjamin FRULEUX Activité professionnelle N 20 22 Nature de l activité Objectifs ÉTUDE DU RENOUVELLEMENT DU MATÉRIEL INFORMATIQUE

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

Cahier des charges : Maintenance et mise à niveau des systèmes et réseaux du lycée Maximilien Sorre de Cachan et de l annexe Carnot

Cahier des charges : Maintenance et mise à niveau des systèmes et réseaux du lycée Maximilien Sorre de Cachan et de l annexe Carnot 1/13 Cahier des charges : Maintenance et mise à niveau des systèmes et réseaux du lycée Maximilien Sorre de Cachan et de l annexe Carnot 2/13 Marchés publics : Fournitures et services ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere 15/11/2013 Par Aymeric BLERREAU Dans le cadre de l obtention du BTS SIO SISR Services Informatiques aux Organisation option Solution d Infrastructure,

Plus en détail

Grid et Multi-Grid Manager

Grid et Multi-Grid Manager Principaux Avantages Infoblox Grid des services réseau «toujours opérationnels» grâce à une architecture évolutive, redondante, fiable et à tolérance de panne Garantit l'intégrité et la disponibilité des

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Unité d Enseignement : LI350-2015fev Initiation à l Administration de Systèmes. Systèmes "Windows" Cours 2 : semaine 8.

Unité d Enseignement : LI350-2015fev Initiation à l Administration de Systèmes. Systèmes Windows Cours 2 : semaine 8. Université Pierre et Marie Curie Sciences et Technologies UFR 919 d Ingénierie Département de Licence (3) mention : Informatique 1 Unité d Enseignement : LI350-2015fev Initiation à l Administration de

Plus en détail

Fondation Lenval Hôpital pour Enfant. 57 avenue de la Californie. 06000 Nice

Fondation Lenval Hôpital pour Enfant. 57 avenue de la Californie. 06000 Nice Fondation Lenval Hôpital pour Enfant 57 avenue de la Californie 06000 Nice Table des matières A propos du document :... 2 1. Statut Juridique et secteurs d activités de la Fondation Lenval :... 2 2. Le

Plus en détail

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1 MACHINE VIRTUELLE VSPHERE Projet Personnalisé Encadré 1 Aymeric Blerreau 15/11/2013 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Description... 2 3 Contexte... 3 3.1 Contexte... 3 3.2 Objectifs... 3 3.3 Solution envisageable...

Plus en détail

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION 1 1 S O M M A I R

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1. À propos de ce guide Ce guide vous aide à installer et à commencer à utiliser BitDefender Security for Exchange. Pour des instructions détaillées, veuillez vous référer au

Plus en détail

Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail

Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail Virtualisation des Serveurs et du Poste de Travail Les enjeux de la virtualisation Les acteurs du segment La virtualisation de serveurs Les concepts Les technologies d architectures L offre La virtualisation

Plus en détail

Station de travail Sous WINDOWS (XP ou VISTA ou SEVEN ou 8)

Station de travail Sous WINDOWS (XP ou VISTA ou SEVEN ou 8) Schéma d une installation en réseau local Configuration technique SERVEUR WINDOWS (2003 ou 2008 ou 2012) Base de données (Protégée) Fichiers programme SGBDR Firebird 2.5.1 (Partagés) Requêtes SQL Station

Plus en détail

Virtualisation des SI : Postes de travail - CITRIX

Virtualisation des SI : Postes de travail - CITRIX Virtualisation des SI : Postes de travail - CITRIX Citrix Administration IB Florence Moulin : florence.moulin@ib.cegos.fr 1 place de la Pyramide Tour Atlantique - La Défense 9 92911 Paris La Défense tel.

Plus en détail

Table des matières 1. Avant-propos. Chapitre 1 Virtualisation du poste de travail

Table des matières 1. Avant-propos. Chapitre 1 Virtualisation du poste de travail Table des matières 1 Avant-propos Chapitre 1 Virtualisation du poste de travail 1. Définition et vue d'ensemble...13 1.1 Introduction...13 1.2 Cycle de vie du poste de travail....14 1.3 Terminologie....15

Plus en détail

Moderniser vos postes de travail grâce à VMware

Moderniser vos postes de travail grâce à VMware Moderniser vos postes de travail grâce à VMware Récapitulatif : une pression de toute part exercée sur les services informatiques OS PÉRIPHÉRI- QUES ACCÈS APPL. PRIS DANS UN CERCLE VICIEUX Récapitulatif

Plus en détail

Migration NT4 vers Windows 2003 Server

Migration NT4 vers Windows 2003 Server Migration NT4 vers Windows 2003 Server Networking Intelligence Agency 07 janvier 2007-1 - 1. INTRODUCTION...- 3-2. DEFINITION...- 4-2.1. ANALYSE DE L EXISTANT... - 4-2.2. OBJECTIFS DE LA MIGRATION... -

Plus en détail

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Virtualisation de serveurs

Plus en détail

Virtualisation en pratique

Virtualisation en pratique Virtualisation en pratique Kenneth Hess et Amy Newman Traduit par Isabelle Hurbain-Palatin Pearson Education France a apporté le plus grand soin à la réalisation de ce livre afin de vous fournir une information

Plus en détail

Préconisations Techniques

Préconisations Techniques Pour les professionnels des Collectivités Territoriales Préconisations Techniques Progiciels Salvia Développement Collectivités Territoriales Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 B270, 45 avenue

Plus en détail

Gestion de l alimentation des environnements virtuels

Gestion de l alimentation des environnements virtuels Gestion de l alimentation des environnements virtuels Stratégies pour assurer la continuité de service et l'intégrité des données dans les datacenters virtualisés Par Hervé Tardy, Vice-président et directeur

Plus en détail

Projet Archi-Site GSB

Projet Archi-Site GSB 2012 Projet Archi-Site GSB MOLLE Bertrand, CABUY Déborah, ESTRADE Sébastien, PIPPO Alexis Section SIO - Jean Rostand Octobre 2012 Sommaire : I/ Cahier des charges II/ Modes opératoires 1 PfSense 2 FTP

Plus en détail

WHITE PAPER. Présentation d Acronis Backup & Recovery 10 Overview

WHITE PAPER. Présentation d Acronis Backup & Recovery 10 Overview Présentation d Acronis Backup & Recovery 10 Overview Copyright Acronis, Inc., 2000 2009 Table des matières Résumé... 3 La solution nouvelle génération de sauvegarde et de restauration signée Acronis. 4

Plus en détail

Accès «profilé» aux applications

Accès «profilé» aux applications Accès «profilé» aux applications Université de Rennes 1 : le serveur d applications Le contexte Les objectifs La solution mise en place Conclusion Le serveur d applications : le contexte L Université de

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Veeam ONE Quelles sont les nouveautés de la v9?

Veeam ONE Quelles sont les nouveautés de la v9? Veeam ONE Quelles sont les nouveautés de la v9? Veeam ONE est un puissant outil de supervision, de reporting et de capacity planning pour l infrastructure de sauvegarde Veeam ainsi que pour les environnements

Plus en détail

Poste de travail léger sécurisé

Poste de travail léger sécurisé Poste de travail léger sécurisé Laurent CABIROL Commissariat à l Énergie Atomique, Direction des Technologies de l Information, Bat 474 91191 Gif sur Yvette cédex laurent.cabirol@cea.fr Résumé Le Commissariat

Plus en détail

Microsoft System Center Configuration Manager 2007

Microsoft System Center Configuration Manager 2007 Microsoft System Center Configuration Manager 2007 Livre Blanc Microsoft France Publication: Octobre 2007 Résumé La supervision et l administration des matériels et des logiciels d un environnement distribué

Plus en détail

Évolution vers l hyperconvergence : créer le Software Defined Data Center qui vous convient

Évolution vers l hyperconvergence : créer le Software Defined Data Center qui vous convient Enterprise Strategy Group Getting to the bigger truth. Livre blanc Évolution vers l hyperconvergence : créer le Software Defined Data Center qui vous convient Par Colm Keegan, Analyste senior, ESG Février

Plus en détail

Activité professionnelle N 2

Activité professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2016 Nom, Prénom de l élève Le Quec Emmanuel Activité professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE Contexte PPE 1.2 Système de stockage

Plus en détail

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50. MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50. MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++ LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE++ version 6.50 MEMSOFT Page 1 sur 18 Livre Blanc Architectures Oxygène++ Date du document : 17 novembre 2005 Ce livre blanc est destiné à l'information des professionnels

Plus en détail

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN Table des matières 1 Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble....13 1.1 Terminologie et concepts...13 1.2 Bénéfices....15 1.3 Technologies et solutions de virtualisation...16

Plus en détail

VMware Infrastructure 3

VMware Infrastructure 3 L I V R E B L A N C VMware Infrastructure 3 Présentation générale des prix, de l offre et des licences Table des matières Introduction... 3 Résumé... 3 Présentation de VMware Infrastructure 3... 4 Éditions

Plus en détail

1. Installation standard sur un serveur dédié

1. Installation standard sur un serveur dédié Fiche de présentation service Page 1/6 Hestia Système Plus : Pré-requis techniques Le progiciel HESTIA se compose d une base de données, d un certain nombre de modules en client/serveur (exécutables) et

Plus en détail

Rapidité d accès - + Capacité + - Prix + - Divers / Silencieux

Rapidité d accès - + Capacité + - Prix + - Divers / Silencieux Corrigé des exposés sur les composants internes Sources : www.commentcamarche.net www.lesnumeriques.com www.hardwareversand.de www.configspc.com Ce corrigé répond à cette question : Il existe différents

Plus en détail

Préconisations Techniques

Préconisations Techniques Pour les professionnels de l Habitat Social Préconisations Techniques Progiciels Salvia Développement Habitat Social Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 B270, 45 avenue Victor Hugo 93534 Aubervilliers

Plus en détail

Services RDS de Windows Server 2012 R2 Remote Desktop Services : Installation et administration

Services RDS de Windows Server 2012 R2 Remote Desktop Services : Installation et administration À propos de ce manuel 1. Avant-propos 13 1.1 À propos du livre 13 1.2 À propos de l auteur 14 2. Conditions requises 14 2.1 Niveau/Connaissances 14 2.2 Objectifs 15 Services Bureau à distance 1. Présentation

Plus en détail

TP CLONEZILLA. Le Déploiement d image EXPRESEAUX.FR. 19 octobre 2015 Créé par : Mick@

TP CLONEZILLA. Le Déploiement d image EXPRESEAUX.FR. 19 octobre 2015 Créé par : Mick@ TP CLONEZILLA Le Déploiement d image EXPRESEAUX.FR 19 octobre 2015 Créé par : Mick@ TP CLONEZILLA Le Déploiement d image MISE EN SITUATION : L'opération d'installation d'un système d'exploitation et de

Plus en détail

Installation Client (licence mono-utilisateur) de IBM SPSS Modeler 14.2

Installation Client (licence mono-utilisateur) de IBM SPSS Modeler 14.2 Installation Client (licence mono-utilisateur) de IBM SPSS Modeler 14.2 Les instructions suivantes permettent d installer IBM SPSS Modeler Client version 14.2 en utilisant un licence mono-utilisateur.

Plus en détail

Windows Server 2012 R2 Administration

Windows Server 2012 R2 Administration Généralités 1. Le gestionnaire de serveur 11 1.1 Création d un groupe de serveurs 19 1.2 Installation d un rôle à distance 21 1.3 Suppression d un groupe de serveurs 22 2. Serveur en mode installation

Plus en détail

Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017

Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017 Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017 Baccalauréat en architecture (B.Sc.arch.) Maîtrise (professionnelle) en architecture (M.Arch.) Table des matières Page 1. Contexte

Plus en détail

EMC VSPEX END-USER COMPUTING

EMC VSPEX END-USER COMPUTING GUIDE DE CONCEPTION EMC VSPEX END-USER COMPUTING Citrix XenDesktop 7.1 et Microsoft Hyper-V Technologie EMC VNXe3200 et EMC Powered Backup EMC VSPEX Résumé Ce explique comment concevoir une solution EMC

Plus en détail

ITIC Intégrer un contrôleur de domaine secondaire 2014. Sommaire

ITIC Intégrer un contrôleur de domaine secondaire 2014. Sommaire Sommaire Introduction... 2 Vérifier les niveaux fonctionnels du domaine et de la forêt... 2 Préparation de l annuaire... 3 Installation du contrôleur supplémentaire... 4 Vérification post-installation...

Plus en détail

Patrick PUYET. Avant-Vente Partenaires Solution Microsoft France Patrick.puyet@microsoft.com

Patrick PUYET. Avant-Vente Partenaires Solution Microsoft France Patrick.puyet@microsoft.com Patrick PUYET Avant-Vente Partenaires Solution Microsoft France Patrick.puyet@microsoft.com Eléments à prendre en compte Travaillez partout Travaillez avec votre propre appareil Sécurité de bout en bout

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDTM Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

1. Installation standard sur un serveur dédié

1. Installation standard sur un serveur dédié Fiche de présentation service Page 1/6 Hestia Système Plus : Pré-requis techniques Le progiciel HESTIA se compose d une base de données, d un certain nombre de modules en client/serveur (exécutables) et

Plus en détail

WINDOWS SERVER 2008 R2 RÉSUMÉ!

WINDOWS SERVER 2008 R2 RÉSUMÉ! WINDOWS SERVER 2008 R2 RÉSUMÉ Vous trouverez sur cette procédure les différentes étapes pour dans un premier temps les caractéristiques des divers Windows Server, puis en second temps l installation du

Plus en détail

Gestion d identités PSL Architecture technique

Gestion d identités PSL Architecture technique Gestion d identités PSL Architecture technique Entr ouvert SCOP http ://www.entrouvert.com 10 mars 2015 Table des matières 1 Principes 1 1.1 Multi-annuaire, méta-annuaire.......................... 2 2

Plus en détail

TP3-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER

TP3-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER TP3-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER MELANIE SISR GR2 Introduction Le but de ce TP est d installer et de configurer un serveur de fichier hautement disponible

Plus en détail

Windows 2000 Server Guide de l administrateur

Windows 2000 Server Guide de l administrateur Windows 2000 Server Guide de l administrateur Paul SCHIELDS Ralph CRUMP Martin WEISS Groupe Eyrolles, 2002 ISBN : 2-212-11181-9 Table des matières Remerciements..............................................

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage La Virtualisation Windows chez CASINO Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage Sommaire Contexte Datacenters La virtualisation chez Casino Notre démarche Feuille de route Bilan

Plus en détail

ESET Smart Security Business Edition

ESET Smart Security Business Edition ESET Smart Security Business Edition nod32 antivirus NOD32 acheter telecharger telechargement nod 32 Altéa Conseils revendeur antivirus nod32 acheter ESET Smart Security Business Edition est une nouvelle

Plus en détail

État de la transformation IT

État de la transformation IT État de la transformation IT Analyse par EMC et VMware EMC et VMware aident les départements IT à se transformer en fournisseurs de services axés sur les besoins métiers. L État de la transformation IT

Plus en détail

INSTALLATION MULTISITES

INSTALLATION MULTISITES INSTALLATION MULTISITES INSTALLATION MULTISITES 1 Remarque importante 2 Installation de GT-SERV 2 Prérequis d installation de GlobalTax GT-SERV 2 Installer GT-SERV 3 Installation de GT-ADMIN 12 Prérequis

Plus en détail

Exaegis se dote d une plateforme Cloud pour offrir son service TRUXT de labélisation de prestataires. Laurent Briziou

Exaegis se dote d une plateforme Cloud pour offrir son service TRUXT de labélisation de prestataires. Laurent Briziou Exaegis se dote d une plateforme Cloud pour offrir son service TRUXT de labélisation de prestataires Laurent Briziou Le métier d exægis Les constats qui ont conduit la création d exægis exægis permet au

Plus en détail

Virtualisation? http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation. Colloque IPhT 2010 - Informatique

Virtualisation? http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation. Colloque IPhT 2010 - Informatique Virtualisation? «La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts.» http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation

Plus en détail

Installation et paramétrage d une solution de sauvegarde et de réplication. Marché 2015-08

Installation et paramétrage d une solution de sauvegarde et de réplication. Marché 2015-08 Installation et paramétrage d une solution de sauvegarde et de réplication Marché 2015-08 Date et heure limites de remise des offres : Mercredi 9 décembre 2015 à 12h00 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 3 1.1. Objectif

Plus en détail

Pégase 3 Les pré - requis techniques. Dernière révision le 18/12/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Les pré - requis techniques. Dernière révision le 18/12/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Les pré - requis techniques Dernière révision le 18/12/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Le système d exploitation...3 Installation en monoposte...3 Installation en

Plus en détail

Windows Server 2012 R2 Administration - Préparation à la certification MCSA - Examen 70-411

Windows Server 2012 R2 Administration - Préparation à la certification MCSA - Examen 70-411 Chapitre 1 Introduction A. Organisation des certifications 12 B. Comment est organisé ce livre 12 C. Compétences testées lors de l'examen 70-411 14 1. L'examen de certification 14 2. Préparation de l'examen

Plus en détail

INSTALLATION D UNE MACHINE VIRTUELLE WINDOWS 8. par. Aymeric BLERREAU. PPE entrant dans le cadre de l'obtention du. BTS SIO option SISR

INSTALLATION D UNE MACHINE VIRTUELLE WINDOWS 8. par. Aymeric BLERREAU. PPE entrant dans le cadre de l'obtention du. BTS SIO option SISR INSTALLATION D UNE MACHINE VIRTUELLE WINDOWS 8 par Aymeric BLERREAU PPE entrant dans le cadre de l'obtention du BTS SIO option SISR CFA Commerce et Service BLAGNAC 2014 Date 03/02/2014 Table des Matières

Plus en détail

Projets d évolution du réseau existant

Projets d évolution du réseau existant Projets d évolution du réseau existant Dans le cadre d un plan d amélioration générale de l infrastructure du réseau de la maison des ligues de lorraines et des services proposés sur cette infrastructure,

Plus en détail

cours 1 : introduction à la virtualisation Olivier FLAUZAC olivier.flauzac@univ-reims.fr

cours 1 : introduction à la virtualisation Olivier FLAUZAC olivier.flauzac@univ-reims.fr cours 1 : introduction à la virtualisation Olivier FLAUZAC olivier.flauzac@univ-reims.fr plan Généralités Que virtualiser? Différents types de virtualisation Les outils de la virtualisation 1 généralités

Plus en détail

Logiciel de gestion d imprimante

Logiciel de gestion d imprimante Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Utilisation du logiciel CentreWare», page 3-10 «Utilisation des fonctions de gestion de l imprimante», page 3-12 Utilisation du logiciel CentreWare

Plus en détail

Les systèmes d exploitations

Les systèmes d exploitations Les systèmes d exploitations 1 Généralités Un système d exploitation est l interface entre les logiciels et le matériel. OS : Operating System. Obligatoire pour le fonctionnement d un ordinateur. 2 Généralités

Plus en détail

Licences du système d'exploitation Windows pour poste de travail pour une utilisation avec des machines virtuelles

Licences du système d'exploitation Windows pour poste de travail pour une utilisation avec des machines virtuelles Récapitulatif licences en volume Licences du système d'exploitation Windows pour poste de travail pour une utilisation avec des machines virtuelles Table des matières Ce récapitulatif s'applique à tous

Plus en détail

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu.

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. NOTE DE SYNTHESE : Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. Page 1 sur 21 Sommaire Présentation de l entreprise :... 3 Son histoire:... 3 Infrastructure technique

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies François Clémence C.R.I Université Paul Verlaine Metz UFR Sciences Humaines et Arts clemence@univ-metz.fr Olivier Mathieu C.R.I Université

Plus en détail

Fin de support de windows server 2003 êtes-vous PRêts? Bénéficiez des toutes dernières technologies avec Lenovo Windows Server

Fin de support de windows server 2003 êtes-vous PRêts? Bénéficiez des toutes dernières technologies avec Lenovo Windows Server Fin de support de windows server 2003 êtes-vous PRêts? Bénéficiez des toutes dernières technologies avec Lenovo Windows Server modernisez votre équipement, vous y gagnerez! www.lenovo.com/fr raisons pour

Plus en détail

Virtualisation des SI : approche et réussite d un projet de virtualisation

Virtualisation des SI : approche et réussite d un projet de virtualisation Virtualisation des SI : approche et réussite d un projet de virtualisation Virtualisation des SI : approche et réussite d un projet de virtualisation GLOBAL KNOWLEDGE Nathalie EUSTACHE : info@globalknowledge.fr

Plus en détail

Cahier des évolutions. Version 2015 R1

Cahier des évolutions. Version 2015 R1 Cahier des évolutions Page 2 sur 18 Processus de validation Rédigé par Validé par Approuvé par MOLIERE Corinne LE FEVRE Bertrand MOLIERE Corinne 15/07/2014 2015-07-02 2015-07-02 Page 3 sur 18 Sommaire

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

INSTALLATION DE NORTON GHOST 15.0

INSTALLATION DE NORTON GHOST 15.0 INSTALLATION DE NORTON GHOST 15.0 21/04/2010 1/17 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 Conditions... 4 Préparation... 5 Validation des pilotes... 6 Installation de Norton Ghost... 8 En bref... 17 21/04/2010

Plus en détail

GAMME DELL POWERVAULT MD STOCKAGE MODULAIRE LA GAMME DE SOLUTIONS DE STOCKAGE DELL POWERVAULT MD

GAMME DELL POWERVAULT MD STOCKAGE MODULAIRE LA GAMME DE SOLUTIONS DE STOCKAGE DELL POWERVAULT MD STOCKAGE MODULAIRE LA GAMME DE SOLUTIONS DE STOCKAGE DELL POWERVAULT MD Simplification de l'informatique La gamme Dell MD peut contribuer à simplifier votre infrastructure informatique en optimisant votre

Plus en détail

Plateforme hyperconvergée

Plateforme hyperconvergée Plateforme hyperconvergée Cas d usage : VDI #PARTAGE D.TOULOUZE: Architecte technique M.HAI: Responsable entité Architecture technique 14/01/2016 CT ARCHITECTURES & INFRASTRUCTURES Sommaire Cas d usage

Plus en détail

Activité professionnelle N

Activité professionnelle N BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2015 Kissley POUNGA Activité professionnelle N 12 Nature de l activité Objectifs ÉTUDE DU RENOUVELLEMENT DU MATÉRIEL INFORMATIQUE Remise

Plus en détail