1103/98 ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1998 MOIS D'AOUT ère Séance : Jeudi 06 août 1998 à 9 h 16.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1103/98 ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1998 MOIS D'AOUT 1998. 1ère Séance : Jeudi 06 août 1998 à 9 h 16."

Transcription

1 TA 113/98 ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1998 MOIS D'AOUT ère Séance : Jeudi 6 août 1998 à 9 h 16. PRESIDENCE DE Monsieur Justin ARAPARI Président de l'assemblée de la Polynésie française SOMMAIRE ooo ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE - * Avis de l'assemblée de la Polynésie française sur u n projet d'ordonnance portant modification de la composition de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture AGRICULTURE - * Avis de l'assemblée de la Polynésie française sur u n projet d'ordonnance portant modification de I a composition de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture ENVIRONNEMENT - * Modification n 2/98 du budget du fonds pour 1 a protection de l'environnement (FPE), exercice 1998 ETABLISSEMENTS PUBLICS - * Modification n 1/98 du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire (FIDES-Territoire), exercice 1998 * Statut du personnel de la Délégation de la Polynésie française à Paris F.I.D.E.S - * Modification n 1/98 du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire (FIDES-Territoire), exercice /98 121/ / / / /98

2 114/98 FINANCES - * Modification n 2/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998, et modification n 1/98 du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire (FIDES-Territoire), exercice 1998 * Modification n 3/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998 * Modification n 2/98 du budget du fonds pour la protection de l'environnement (FPE), exercice 1998 * Modification n 3 du budget général du Territoire, exercice 1998 * Modification du code des impôts et l'arrêté N 88 CD du 26 avril 1984 modifié fixant les modalités d'application de l'article 5, section V, division II du code des impôts TRANSPORTS - 112/ / / / /98 * Modification de la délibération n 87-74/AT du 12 juin 1987 portant nouvelle organisation des transports routiers sur le Territoire de la Polynésie française 1213/98 ooooooo-

3 115/98 ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1998 MOIS D'AOUT ère séance : Jeudi 6 août 1998 à 9 h 16 PRESIDENCE DE Monsieur Justin ARAPARI Président de l'assemblée de la Polynésie française Sont présents : MM ARAPARI TANSEAU EBB FLOHR Justin Robert Tinomana Henri Président 1er Vice-Président 2ème Vice-Président 3ème Vice-Président Mme LAGARDE Haamoetini 3ème Secrétaire MM. LEQUERRE ROIHAU IENFA Jean-Jacques André John 1er Questeur 2ème Questeur 3ème Questeur Mme MM. Mme MM. BONNO EBB FREBAULT GRAFFE HART KIMITETE KOHUMOETINI LAO-MAO LEONTIEFF LEONTEEFF LUCAS MAI MARAEURA MOUTAME OOPA RIVETA ROPITEAU SALMON TEMARU TEPA TOKORAGI TUAHU VERNAUDON Angélina Benjamin Jean-Alain Jacquie Georges Lucien René Hon Sha Alexandre Boris Joseph Eric Teina Thomas Yvette Frédéric Paul James Oscar Taratiera Désiré, Tagaroa Ismaël Emile Conseiller territorial (arrivé en cours de séance) (arrivé en cours de séance) (arrivé en cours de séance) (arrivé en cours de séance) Sont absents : MM. BESSERT CHALMONT Eugène Hilda 1er Secrétaire 2ème Secrétaire Mme MM. BOPPDUPONT DROLLET Tamara Jacques Conseiller territorial

4 Mme MM. HONG-KIOU LEBOUCHER PAEAMARA TEFAARERE TETUANUI VIRIAMU Huguette Patrick Lucas Hirohiti Monil WilfiiU 116/98 Siègent au banc du eouvernement local Monsieur le Vice-Président Edouard FRITCH, (arrivé en cours de séance), Mesdames e t Messieurs les Ministres Lucie LUCAS, Louise PELTZER, Lucette TAERO (arrivée en cours de séance), Patrick BORDET (arrivé en cours de séance), Jean-Christophe BOUISSOU, Temauri FOSTER, Patrick PEAUCELLIER, Georges PUCHON, Nicolas SANQUER (arrivé en cours de séance), Reynald TEMARII, Llewellyn TEMATAHOTOA (arrivé en cours de séance), Gaston TONG-SANG. ooo La séance est ouverte à 9 h 16. ooo LE PRESIDENT : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement, chers collègues, ia orana. Je déclare la séance ouverte. Je demande au Secrétaire Général de faire lecture de la lettre n 264/PR du 28 juillet 1998 du Président du Gouvernement. M. Vetea BAMBRIDGE. Secrétaire Général : Monsieur le Président, vous avez reçu la lettre n 264/PR du 28 juillet 1998 du Président du Gouvernement dont je vous donne lecture. OBJET : Session Extraordinaire. Monsieur le Président, En application des dispositions de l'article 49 de la loi organique n du 12 avril 1996, portant statut d'autonomie de la Polynésie française, j'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir convoquer l'assemblée de la Polynésie française à partir du 6 août 1998, sur l'ordre du jour suivant : - projet de délibération portant modification du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social (FIDES-TERRITOIRE) ; - projet de délibération portant modification du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC) ; - projet de délibération portant modification du budget du fonds pour la protection de l'environnement ; - projet de délibération portant modification du code des impôts ; projet de délibération portant statut particulier du cadre d'emplois des infirmiers ;

5 117/98 projet de délibération portant statut du personnel employé à la Délégation de la Polynésie française à PARIS ; - avis sur le projet d'ordonnance portant modification de la composition de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture ; - avis sur le projet de décret fixant, pour l'année 1998, la quote-part des ressources fiscales destinées à alimenter le fonds intercommunal de péréquation ; - avis sur les projets de loi portant ratification de conventions internationales. Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération. Gaston CLOSSE LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de faire lecture de l'arrêté n 31/98/APF/SG du 3 juillet 1998 portant ouverture de la session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française. M. Vetea BAMBRIDGE : Monsieur le Président, vous avez pris l'arrêté n 31/98/APF/SG du 3 juillet ARRETE N 31/98/APF/SG du 3 juillet 1998 Portant ouverture de la Session Extraordinaire de VAssemblée de la Polynésie française LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE Vu la loi organique n du 12 avril 1996 portant statut d'autonomie de la Polynésie française, ensemble la loi n du 12 avril 1996 complétant le statut d'autonomie de la Polynésie française ; Vu la lettre n 264/Pr en date du 28 juillet 1998 de Monsieur le Président du Gouvernement de la Polynésie française ; A R R E T E Article 1er : La session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française est ouverte jeudi 6 août 1998 avec l'ordre du jour suivant : projet de délibération portant modification du budget de la Polynésie française pour l'exercice 1998 ; - projet de délibération portant modification du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social (FIDES-TERRITOIRE) ; - projet de délibération portant modification du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC) ; - projet de délibération portant modification du budget du fonds pour la protection de l'environnement ;

6 118/98 - projet de délibération portant modification du Code des Impôts ; - projet de délibération portant statut particulier du cadre d'emplois des infirmiers ; - projet de délibération portant statut du personnel employé à la Délégation de la Polynésie française à PARIS ; - avis sur le projet d'ordonnance portant modification de la composition de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture ; - avis sur un projet de décret fixant pour l'année 1998 la quote-part des ressources fiscales destinées à alimenter le fonds intercommunal de péréquation ; - avis sur les projets de toi portant ratification de conventions internationales. Article 2 : Le présent arrête sera publié au Journal officiel de la Polynésie française. ooo LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de faire lecture de la lettre n 27/PR du 31 juillet 1998 du Président du Gouvernement. M. Vetea BAMBRIDGE : Monsieur le Président, vous avez reçu la lettre n 27/PR du 31 juillet 1998 du Président du Gouvernement dont je vous donne lecture. OBJET : Session Extraordinaire Ordre du jour. Monsieur le Président, En complément à ma lettre n 264/PR du 28 juillet 1998, j'ai l'honneur de vous demander de bien vouloir compléter l'ordre du jour de la session extraordinaire par l'examen du projet de délibération portant modification de la délibération n 87-74/AT du 12 juin 1987 portant nouvelle organisation des transports routiers sur le Territoire de la Polynésie française. Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération. Gaston FLOSSE LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de donner lecture de l'arrêté n 32/98/APF/SG du 3 août 1998 portant complément à l'ordre du jour de la session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française. M. Vetea BAMBRIDGE : Monsieur le Président, vous avez pris l'arrêté n 32/98/APF/SG du 3 août ARRETE N 32/98/APF/SG du 3 août 1998 Portant complément à l'ordre du jour de la Session Extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française

7 119/98 LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE Vu la loi organique n du 12 avril 1996 portant statut d'autonomie de la Polynésie française, ensemble la loi n du 12 avril 1996 complétant le statut d'autonomie de la Polynésie française Vu la lettre n 264/Pr en date du 28 juillet 1998 de Monsieur le Président de la Polynésie française ; Vu l'arrêté n 31/98/APF/SG du 3 juillet J998 portant ouverture de la session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française ; Vu la lettre n 27/PR en date du 31 juillet 1998 de Monsieur le Président de la Polynésie française ; A R R E T E Article 1er : L'ordre du jour de la session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française est complété comme suit : - Projet de délibération portant modification de la délibération n 87-74/AT du 12 juin 1987 portant nouvelle organisation des transports routiers sur le Territoire de la Polynésie française ; Article 2 : Le présent arrêté sera publié au Journal Officiel de la Polynésie française. ooo LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de donner lecture de la lettre n 921/98/APF/SG du 3 juillet 1998 portant convocation des conseillers territoriaux. M. Vetea BAMBRIDGE : Monsieur le Président, vous avez convoqué cette séance par lettre n 921/98/APF/SG du 3 juillet lecture en est donnée - LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de faire l'appel des conseillers. - cf ci-dessus - ooo PROCURATIONS LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de donner lecture des procurations déposées. M. Vetea BAMBRIDGE : Monsieur le Président, nous avons reçu les procurations de : - Monsieur le conseiller BESSERT Eugène à Monsieur le conseiller LUCAS Joseph. Cette procuration, en date du 6 août 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n 498.

8 111/98 - Madame le conseiller BOPP DU PONT à Madame le conseiller OOPA Yvette. Cette procuration, en date du 3 juillet 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n Madame le conseiller CHALMONT Hilda à Monsieur le conseiller ROPITEAU Paul. Cette procuration, en date du 6 août 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n Monsieur le conseiller DROLLET Jacques à Monsieur le conseiller SALMON James. Cette procuration, en date du 6 août 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n Madame le conseiller HONG KIOU Huguette à Madame le conseiller LAGARDE Haamoetini. Cette procuration, en date du 6 août 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n Monsieur le conseiller PAEAPARA Lucas à Monsieur le conseiller ROIHAU André. Cette procuration, en date du 6 août 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n Monsieur le conseiller VIRIAMU Wilfrid à Monsieur le conseiller RIVETA Frédéric. Cette procuration, en date du 6 août 1998, a été enregistrée, le même jour, sous le n 496. ooo ORDRE DU JOUR LE PRESIDENT : Je demande au Secrétaire Général de donner lecture du projet d'ordre du jour. M. Vetea BAMBRIDGE : Monsieur le Président, voici l'ordre du jour proposé. / - APPROBATION DE L'ORDRE DU JOUR - II - APPROBATION DU PROCES-VERBAL. : - 3ème séance de la Commission Permanente du 23 juillet 1998 III - EXAMEN DES RAPPORTS. DES PROJETS OU PROPOSITIONS DE DELIBERATION : 1) Rapport n relatif à deux projets de délibération l'un portant modification n 2/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998, et l'autre portant modification n 1/98 du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social-territoire (FIDES-Terrttoire), exercice RAPPORTEURS : Haamoetini LAGARDE et Georges HART 2) Rapport n relatif à un projet de délibération portant modification n 3/98 dit budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice RAPPORTEURS : Huguette HONG KIOU et Frédéric RIVETA 3) Rapport n relatif à un projet de délibération portant modification n 2/98 du budget du fonds pour la protection de l'environnement (FPE), exercice RAPPORTEURS : Georges HART et Frédéric RIVETA

9 1111/98 4) Rapport n relatif à un projet de délibération portant modification n 3 du budget général du Territoire, exercice RAPPORTEURS : Frédéric RIVETA et Georges HART 5) Rapport n relatif à un projet de délibération modifiant le code des impôts et l'arrêté n 88 CD du 26 avril 1984 modifié fixant les modalités d'application de l'article 5, section V, division II du code des impôts. RAPPORTEURS : Robert TANSEAU et Paul ROPÏTEAU 6) Rapport n relatif à un projet de délibération relatif au statut du personnel de la Délégation de la Polynésie française à Paris. RAPPORTEURS : Joseph LUCAS et Mon Sha LAO MAO 7) Rapport n relatif à l'avis de l'assemblée de la Polynésie française sur un projet d'ordonnance protant modification de la composition de l'assemblée permanente des chambres d'agriculture. RAPPORTEURS : André R1HAU et Haamoetini LAGARDE 8) Rapport n relatif à un projet de délibération portant modification de la délibération n 87/7 4/AT du 12 juin 1987 portant nouvelle organisation des transports routiers sur le Territoire de la Polynésie française. RAPPORTEURS : André R1HAU et Hon Sha LAO MAO IV - EXAMEN DELA CORRESPONDANCE : - Relevé n 1/REU98/APF 1 V - DELEGATION DE POUVOIRS A LA COMMISSION PERMANENTE - VI - CLOTURE DE LA SESSION EXTRAORDINAIRE - VII - CLOTURE DE LA SEANCE - LE PRESIDENT : Je demande à l'assemblée d'approuver l'ordre du jour proposé. ADOPTE, à mains levées et à l'unanimité. ooo APPROBATION DU PROCES-VERBAL APPROBATION DU PROCES-VERBAL DE LA 3EME SEANCE DE LA COMMISSION PERMANENTE DE TENUELE23 JUILLET Préalablement visé par les interpellateurs et mis aux voix par le Président, le procès-verbal de la troisième séance de la Commission Permanente de 1998, tenue le 23 juillet est approuvé, à mains levées et à l'unanimité. ooo LE PRESIDENT : Nous passons maintenant au troisième point de notre ordre du jour, à savoir :

10 1112/98 EXAMEN DES RAPPORTS MODIFICATION N 2/98 DU BUDGET DU COMPTE D'AIDE AUX VICTIMES DES CALAMITES (CAVC). EXERQCE ET MODIFICATION N 1/98 DU BUDGET DU FONDS D'INVESTISSEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIOUE ET SOCIAL - TERRITOIRE (FIDES-TERRITOIRE). EXERCICE Rapport n du 4 août 1998, présenté au nom de la Commission des Finances, par Madame et Monsieur les conseillers Haamoetini LAGARDE e t Georges HART. RAPPORT relatif à deux projets de délibération l'un portant modification n 2/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998, et l'autre portant modification n l/98 du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire (FIDES-Territoire), exercice 1998 présenté au nom de la Commission des Finances, par les Conseillers Madame Haamoetini LAGARDE et Monsieur Georges HART Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les Conseillers, Par lettre n J78/CM du 27 juillet 1998, le Président du Gouvernement de la Polynésie française nous a transmis aux fins d'examen par l'assemblée de la Polynésie française deux projets de délibération, l'un portant modification n 2/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998, et l'autre portant modification n l/98 d u budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire (FIDES-Territoire), exercice Les deux projets de délibération soumis à notre approbation, formalisent au plan budgétaire le report sur la gestion de 1998, des crédits de paiement délégués de 1997 des comptes spéciaux " Compte d'aide aux victimes des calamités " (CAVC) et " Fonds d'investissement pour le développement économique et social-territoire (FIDES-Territoire). Ces crédits ont été remis à la disposition des services gestionnaires dès le début de l'année 1998 : il ne s'agit dans la présente que d'une régularisation. Les crédits de paiement reportés pour un montant de F FCP sont financés par des recettes réelles constituées en totalité par le résultat de la section d'investissement constaté au 31 décembre Ce report se compose d'une part, de dotations au profit du budget général pour la reconstruction d'infrastructures publiques endommagées dans la commune de Teva I Uta en octobre 1997 ; - voirie territoriale : 18 6 F FCP - réseaux territoriaux : F FCP

11 1113/98 et d'autre part, du reliquat de la dotation de FCP réservée au Fonds d'entraide aux Iles (FEI) pour les reconstructions d'habitations particulières endommagées par les intempéries antérieures à FIDES-Territoire Les subventions de l'etat restant à mobiliser pour un montant de F FCP serviront à financer les crédits de paiement répartis de la manière suivante : - bâtiments administratifs : - voirie territoriale : - équipement sanitaire et social : - services économiques autres que transports : - équipement rural : urbanisme et habitations : - autres équipements : - programmes pour autres tiers : F FCP F FCP F FCP F FCP F FCP F FCP F FCP F FCP Les rapporteurs demandent à leurs collègues de l'assemblée de la Polynésie française, au nom de la Commission des Finances, de bien vouloir adopter les deux projets de délibération joints au présent rapport. LES RAPPORTEURS, Haamoetini LAGARDE Georges H ART LE PRESIDENT : La discussion est ouverte sur le rapport. M. Boris LEONTIbFF : Est-ce que l'on peut avoir un détail plus explicite de l'utilisation de ces crédits car on ne peut imaginer que, s'agissant d'une régularisation, comme cela a été indiqué par le rapporteur, s'agissant également de travaux qui ont été engagés, on doit avoir une idée bien précise, désormais, de l'utilisation de ces crédits. Donc, est-ce que l'on peut avoir un bilan plus précis, à la fois au niveau de la voierie et des réseaux territoriaux et également des subventions de Fonds d'entraides aux Iles, que l'on ait un bilan physique qui soit, je dirai, même annexé aux délibérations, en ce qui concerne la première délibération.? Quant à la deuxième délibération, je pense également que quelques questions pourront être posées. Mais, déjà, sur le CAVC, est-ce que l'on peut avoir une réponse à ces questions? M. Patrick PEAUCELLIER : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les conseillers, je vous salue. Comme il a été dit dans le rapport, il s'agit là, du report des crédits de paiement qui avait été mis en place en 1997, report sur l'exercice Il s'agit d'opérations, bien évidemment, qui ont commencé en 1997, mais dont les paiements se continueront durant l'année Il s'agit essentiellement de travaux qui ont été engagés suite à la forte houle de juillet 1996 qui, vous le savez, avait endommagé de nombreuses côtes aux Iles-Du-Vent, mais aussi aux Tuamotu, e n particulier, également aux pluies torrentielles qui ont dévasté le réseau routier, notamment aux Marquises, mais aussi à Tahiti, en particulier à Teva-I-Uta. Il s'agit à la fois de travaux qui ont été faits sur la voierie territoriale suite à la forte houle, aux réseaux routiers des Marquises, et aux réseaux routiers de

12 1114/98 Teva-I-Uta et également des réparations relatives aux réseaux territoriaux mêmes raisons : forte houle aux Marquises et Teva-I-Uta. pour les S'agissant des programmes pour les établissements territoriaux, e n particulier le FEI, il s'agit des subventions aux fonds d'entraides aux îles reportés, mais les travaux sont terminés depuis le début de l'année, là, il s'agit d'une régularisation comptable concernant la dépression William, également une subvention fonds d'entraides aux îles concernant la forte houle de juillet 1996 et la subvention au FEI par anticipation des cyclones de la saison Vous vous souvenez qu'à la fin de l'année 1997, vous avez autorisé le FEI à anticiper sur la saison cyclonique qui se préparait. Donc, ces crédits avaient été mis en place mais, évidemment, n'avaient été dépensés qu'au début de l'année après le passage d'osea et de Martin. Donc, il y a eu un report comptable sur l'exercice Enfin, il y a au chapitre 925, des crédits qui ont dû être mis en place pour le remboursement de la dette Wasa qui date de 1991, mais nous remboursons à la Caisse Française de Développement et à un pool de banques locales, l'annuité des emprunts que nous avons contractés en Vous voyez qu'il s'agit là, de fin de crédits pour des opérations qui, pour la plupart, sont antérieurs à S'agissant du FIDES, il y a l'incorporation dans le budget du Territoire de subventions de l'etat au profit des opérations que l'assemblée avait bien voulu décider de financer sur crédits d'etat, puisque le FIDES est un fonds de subventions de l'etat. Nous trouvons, là, des reports de crédits concernant la création de l'observatoire des prix en vue de l'instauration de la TVA, le diagnostic énergétique des bâtiments Al et A2, vous savez que ces bâtiments construits, pour le plus jeune d'entre eux, il y a dix ans et pour le bâtiment Al, il y a environ 3 ans, ont dû être rénovés et des équipements de sécurité, revus. Donc, nous avions eu des subventions pour cela. Il y avait eu les études techniques de la rocade de Papeete, la synchronisation des feux tricolores sur l'avenue du Prince Hinoi, des travaux d'insfrastructures routières et fluviales. Il y a également les crédits concernant le centre d'orientation et d'action éducatives, des crédits concernant l'aménagement du front de mer de Papeete, les études paysagères de la place Tarahoi et du parc Bougainville, des études de cadastrage à l'entreprise, les contributions à la sauvegarde des tortues marines et également des crédits nécessaires pour les études d'utilisation pour la bourre de cocos broyés et également un audit technicoéconomique d'évaluation du niveau de mise en conformité des activités polluantes et un certain nombre de subventions pour l'acquisition de séchoirs à coprah, de centrales électriques mixtes solaires diesel et également l'installation d'irriguation goutte à goutte sur blocs maraîchers aux Tuamotu. Vous voyez, ce sont des dossiers que vous avez déjà eu à étudier, à décider, les travaux sont lancés, mais nous procédons, aujourd'hui, comptablement car dans les faits, cela a été fait dès le mois de janvier, nous procédons au transfert des crédits de l'exercice 1997 sur l'exercice Voilà ce que l'on peut dire pour ce premier dossier. M. Boris LEONTIEFF : Je crois que Monsieur le Ministre a mal compris la question. Il ne s'agissait pas de lire l'annexe que tout le monde a sous les yeux, mais de faire un bilan physique des opérations qui ont été engagées et liquidées, puisque vous avez vous-même dit qu'il s'agissait d'une régularisation, donc on peut penser que ces travaux sont effectivement terminés. C'est donc un bilan physique des travaux engagés ou liquidés.

13 1115/98 Ce que vous avez repris là, c'est la lecture de l'annexe que tout le monde a sous les yeux. M. Patrick PEAUCELLIER : Je pensais que vous ne l'aviez pas lu, Monsieur le conseiller, c'est pour cela que je l'ai relu. Demander le bilan physique, vous savez bien qu'il n'est pas de la possibilité du Ministre des finances de vous dire combien de blocs de cailloux ont été amenés à tel endroit pour renforcer telle rivière? Je ne peux pas quand même, non plus, vous donner le nombre de m3 de bitumes qui a été déposé pour boucher tel ou tel trou. J'ai envie de le faire mais, chaque fois, je vais au devant de vos questions e n essayant d'avoir de plus en plus de renseignements pour vous être agréable, mais l'objet n'est pas là. Si je demande à chaque maire qui est intéressé, par exemple, par l'avancement des travaux, de prendre contact, et je sais que vous le faites de prendre contact avec la direction de l'équipement ou avec la subdivision de l'équipement dans les îles, leur demandant précisément : où en êtes-vous? Le meilleur moyen est d'aller sur place pour regarder si les travaux avancent et n o n pas de jouer avec le pauvre Ministre des finances qui présente un bilan comptable, à une sorte de jeu des milles francs : est-ce que vous savez si tel trou a été bouché ou est-ce que vous savez si tel pont a été fait? Bien sûr, vous le savez ; souvent, vous posez même des questions auxquelles vous avez déjà les réponses. J'essaie de vous être agréable le plus possible, mais je ne peux pas entrer dans des détails qui soient trop précis et que je n'ai pas en ma possession. M. Boris LEONTlbFF : Monsieur le Ministre des finances, croyez bien que ce n'est pas vous qu'on cherche à agresser, ce n'était pas à vous, à la limite, que la question s'adressait même, c'était au Ministre concernait. Il y a quand même 16 Ministres et j'espère quand même qu'il y a au moins un Ministre qui soit capable d'y répondre. LE PRESIDENT : Plus d'observations?... Nous passons à l'examen du premier projet de délibération qui est ainsi conçu : PROJET DE DELIBERATION portant modification n 2/98 du budget du compte aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998 d'aide L'ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE, VU la loi organique n du 12 avril 1996 modifiée, portant statut d'autonomie de la Polynésie française, ensemble la loi n du 12 avril 1996 complétant le statut d'autonomie de la Polynésie française VU la délibération n 95-25/AT du 23 novembre 1995 modifiée portant adoption de la réglementation budgétaire, comptable et financière du territoire et de ses établissements publics ;

14 1116/98 VU la délibération n 92-94/AT du 1er juin 1992 modifiée portant création du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC) ; VU [a délibération n 97-22/APF du 4 décembre 1997 supprimant certains comptes spéciaux, créant le compte d'affectation spéciale dénommé "Fonds pour la protection de Venvironnement" et approuvant le budget des comptes spéciaux pour 1998 ; VU la délibération n 98-44/APF du 29 avril 1998 portant modification n l/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités, exercice 1998 ; VU l'arrêté n 146 /CM du 27 juillet 1998 soumettant un projet de délibération à l'assemblée de la Polynésie française ; VU l'arrêté n 31/98/APF/SG du 3 juillet 1998 portant ouverture de la Session Extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française ; VU la lettre de convocation n 921/98/APF/SG du 3 juillet 1998 portant des conseillers Territoriaux en séance ; convocation VU le rapport n du 4 août 1998 de la Commission des Finances ; dans sa séance du ARTICLE 1 : Les recettes extraordinaires du budget du compte d'aide aux victimes des calamités pour l'exercice 1998 sont modifiées comme suit : Chapitre Article EN+ EN FINANCEMENT COMPLEMENTAIRE SECTION D'INVESTISSEMENT Résultat d'investissement reporté TOTAL CHAPITRE ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations"). et 1 abstention s TOTAL GENERAL ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour ("4 procurations) et 1 abstentions (2 procurations"). ARTICLE 2 : Le report sur l'exercice 1998 des reliquats de crédits de paiement délégués restant à employer au 31 décembre 1997 selon le détail joint en annexe à la présente pour le montant de FCP, déjà prononcé par l'ordonnateur du budget du compte d'aide aux victimes des calamités, est confirmé. ooo ANNEXE COMPTE SPECIAL : "COMPTE D'AIDE AUX VICTIMES DES CALAMITES" SITUATION DES CREDITS DE PAIEMENT DISPONIBLES AU 31 DECEMBRE 1997 ET REPORTES SUR LA GESTION DE L'EXERCICE 1998

15 1117/98 CHAP N OP Montant des CP reportés sur VOIRIE TERRITORIALE Versement au budget général Réfection réseau routier - Teva i uta du 18 6 Total du chapitre 91 : RESEA UX TERRITORIA UX Versement au budget général Protection curage de rivières - Teva i uta et Versement au budget général - ouvrages d'art - Teva i uta Reconstruct" 2 Total du chapitre 92 : PROGRAMMES POUR LES ETABLISSEMENTS TERRITORIAUX Subvention au Fonds d'entraide aux Iles - Dépression " William Subvention au Fonds d'entraide aux Iles - " Forte houle juillet Total du chapitre 911 : TOTAL GENERAL ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions ARTICLE 3 : Le Président du Gouvernement de la Polynésie française est chargé de l'exécution de la présente délibération qui sera publiée au Journal Officiel de la Polynésie française. ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions LE PRESIDENT : Nous passons au vote sur l'ensemble de la première délibération n /APF en date du 6 août ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions ooo LE PRESIDENT : Nous passons à l'examen du deuxième projet qui est ainsi conçu : de délibération

16 1118/98 PROJET DE DELIBERATION portant modification n I/98 du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire (FIDES-Territoire), exercice 1998 LASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANÇAISE, VU la loi organique n du 12 avril 1996 modifiée, portant statut d'autonomie de la Polynésie française, ensemble la loi n du 12 avril 1996 complétant le statut d'autonomie de la Polynésie française VU la délibération n 95-25/AT du 23 novembre 1995 modifiée portant adoption de la réglementation budgétaire, comptable et financière du territoire et de ses établissements publics; VU la délibération n 93-53/AT du 1 juin 1993 portant création d'un compte hors budget dénommé " Fonds d'investissement pour le développement économique et social - Territoire ; VU la délibération n 97-22/APF du 4 décembre 1997 supprimant certains comptes spéciaux, créant le compte d'affectation spéciale dénommé " Fonds pour la protection de l'environnement " et approuvant le budget des comptes spéciaux pour 1998 ; VU l'arrêté n 146 /CM du 27 juillet 1998 soumettant un projet de délibération à l'assemblée de la Polynésie française VU l'arrêté n 31/98/APF/SG du 3 juillet 1998 portant ouverture de ta Session Extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française ; VU la lettre de convocation n 921/98/APF/SG du 3 juillet 1998 portant des conseillers Territoriaux en séance ; convocation VU le rapport n du 4 août 1998 de la Commission des Finances ; dans sa séance du ADOPTE ARTICLE 1 Lez /et-eaej CA.II UUI dinuîi CÙ du budget du fundô Winvaiincincrit puni le développement économique et social pour l'exercice 1998 sont modifiées comme suit : CHAP. Article EN+ EN BATIMENTS ADMINISTRATIFS Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations^ et 1 abstention s (2 procurations).

17 1119/98 91 CHAP. Article 1512 VOIRIE TERRITORIALE Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. 91 EN EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) et 1 abstentions (2 procurations). CHAP. 94 A rticle 1512 EQUIPEMENT SANITAIRE ET SOCIAL Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. 94 EN EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour ("4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions 96 CHAP. Article 1512 SERVICES ECONOMIQUES AUTRES TRANSPORTS Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. QUE 96 EN on on EN- ADOPTE, a mailla levées uai 28 YUJA UUUI (4 muiuiaiiuiis") et 1 (2 procurations). CHAP. 97 Article 1512 EQUIPEMENT RURAL Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. 97 EN EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations"). et 1 abstentions CHAP. 98 Article 1512 URBANISME ET HABITATIONS Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. 98 EN EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions CHAP. 99 A rticle 1512 A UTRES EQUIPEMENTS Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. 99 EN EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions

18 CHAP. 914 Article /98 PROGRAMME POUR A UTRES TIERS Participation de l'etat fmedom) TOTAL CHAP EN+ 3 3 EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations") (2 procurations). et 1 abstentions CHAP. 927 Article 1512 FINANCEMENT COMPLEMENTAIRE SECTION D'INVESTISSEMENT Participation de l'etat (MEDOM) TOTAL CHAP. 927 EN EN- ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions TOTAL GENERAL ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions LE PRESIDENT : Nous passons au vote sur l'ensemble de l'article 1er. ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) HO procurations). et 8 abstentions A R TIC LE 2 : Le report sur l'exercice 1998 des reliquats de crédits de paiement délégués restant à employer au 31 décembre 1997 selon le détail joint en annexe à la présente pour le montant de FCP, déjà prononcé par l'ordonnateur du budget du fonds d'investissement pour le développement économique et social, est confirmé. ooo ANNEXE COMPTE SPECIAL : "FONDS D'INVESTISSEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL - TERRITOIRE " SITUATION DES CREDITS DE PAIEMENT DISPONIBLES AU 31 DECEMBRE 1997 ET REPORTES SUR LA GESTION DE L'EXERCICE 1998 CHAP. 9 N OP BATIMENTS ADMINISTRATIFS Diagnostic énergétique des bâtiments Al et A2 Création d'un observatoire des prix en vue de l'instauration de la TVA Total du chapitre 9 Montant reportés 2 I 3 des ur CP VOIRIE TERRITORIALE Rocade de Papeete - étude technique Synchronisation des feux tricolores Travaux d'insfrastructures routières Total et fluviales chapitre

19 1121/98 CHAP N OP Montant reportés des sur CP EQUIPEMENT SANITAIRE ET SOCIAL Centre d'orientation et d'action Educative Total du chapitre SERVICES ECONOMIQUES AUTRES QUE TRANSPORTS Aménagement du front de mer de Papeete Etude paysagère Place Tarahoi et Parc Bougainville Etude de cadastrage à l'entreprise Contribution à la sauvegarde des tortues marines Total du chapitre EQUIPEMENT RURAL Utilisation de la bourre de coco broyée pour les cultures maraîchères aux Tuamotu Total du chapitre URBANISME ET HABITATIONS Réalisation de plans de prévention de risque 2 91 Total du chapitre AUTRES EQUIPEMENTS Réseau de surveillance de la qualité de l'air Audit technico-économ. d'évaluation du niveau de mise en conformité des activités polluantes Total du chapitre PROGRAMME POUR AUTRES TIERS Aide à l'acquisition de séchoirs à coprah Installation d'irrigation goutte à goutte sur un bloc maraîcher aux Tuamotu TOTAL GENERAL Total du chapitre ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations"). et 1 abstentions ARTICLE 3 : Le Président du Gouvernement de la Polynésie française est chargé de l'exécution de la présente délibération qui sera publiée au Journal Officiel de la Polynésie française. ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations). et 1 abstentions LE PRESIDENT : Nous passons au vote sur l'ensemble de la deuxième délibération n /APF en date du 6 août 1998.

20 1122/98 ADOPTE.à mains levées par 28 voix pour (4 procurations) (2 procurations"). et 1 abstentions LE PRESIDENT : Nous passons au vote sur l'ensemble : rapport et délibérations n /APF et n /APF en date du 6 août ADOPTE, à mains levées par 28 voix pour ("4 procurations") (2 procurations). et 1 abstentions ooo MODMCATION N 3/98 DU BUDGET DU COMPTE D'AIDE AUX VICTIMES DES CALAMITES (CAVC). EXERCICE Rapport n du 4 août 1998, présenté au nom de la Commission des finances, par Madame et Monsieur les conseillers Huguette HONG-KIOU et Frédéric RIVETA. RAPPORT relatif à un projet de délibération portant modification n 3/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice 1998 présenté au nom de la Commission des Finances, par les Conseillers Madame Huguette HONG KIOU et Monsieur Frédéric RIVETA Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les Conseillers, Par lettre n 18/CM du 29 juillet 1998, le Président du Gouvernement de la Polynésie française nous a transmis aux fins d'examen par l'assemblée de la Polynésie française un projet de délibération portant modification n 3/98 du budget du compte d'aide aux victimes des calamités (CAVC), exercice Les recensements effectués après le passage de la dépression ALAN en avril 1998, indiquent que celle-ci a causé des dommages plus importants (5,69 milliards) que l'ensemble des intempéries survenues précédemment (4,372 milliards). En y ajoutant l'acquisition de matériels lourds pour le Groupement d'intervention de la Polynésie TE TOA ARAI (G.I.P.), le programme de reconstruction est estimé à ce jour globalement à 5,699 milliards de FCFP, réparti comme suit (en millions de FCFP) : AP CP 1998 CP 1999 Biens privés : Insfrastructures publiques : Acquisition de matériels lourds pour le G.I.P. : 9 9 TOTAL : La tranche 1998 des travaux, qui s'élève à 3,34 milliards de FCFP, doit être financée en totalité par emprunts, l'autofinancement disponible pour l'exercice 1998 ayant été consacré, dans le cadre du collectif budgétaire 1/98, aux réparations des dégâts occasionnés par les phénomènes météorologiques précédents.

DECLARATION DE SURENDETTEMENT

DECLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS DE POLYNESIE Loi du Pays n 2012-8 du 30 janvier 2012 DECLARATION DE SURENDETTEMENT (PARAU FA A ITERA A I TE TĀRAHU RAHI) IEOM (agence de Polynésie française)

Plus en détail

433/93- ASSEMBLEE TERITORIALE HF LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION ADMINISTRATIVE DE 1993. 3ème séance : Jeudi 10 et vendredi 11 juin 1993.

433/93- ASSEMBLEE TERITORIALE HF LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION ADMINISTRATIVE DE 1993. 3ème séance : Jeudi 10 et vendredi 11 juin 1993. ASSEMBLEE TERRITORIALE 433/93- ASSEMBLEE TERITORIALE HF LA POLYNESIE FRANÇAISE SESSION ADMINISTRATIVE DE 1993 3ème séance : Jeudi 10 et vendredi 11 juin 1993 ooo SOMMAIRE * Allocution prononcée par Monsieur

Plus en détail

15-2 4/8 6. no te puîia, ptiraura-;. ho A 1 ananahi ra o te peae puha, n?, rçi^:-- tatou iau i ta J.içqux 1 par au,

15-2 4/8 6. no te puîia, ptiraura-;. ho A 1 ananahi ra o te peae puha, n?, rçi^:-- tatou iau i ta J.içqux 1 par au, " ' / * ' 1-2 4/8 6 no te puîia, ptiraura-;. ho A 1 ananahi ra o te peae puha, n?, rçi^:-- no

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE TECHNIQUE DEPARTEMENTALE DU CANTAL

STATUTS DE L'AGENCE TECHNIQUE DEPARTEMENTALE DU CANTAL INGENIERIE. TERRITOIRES STATUTS DE L'AGENCE TECHNIQUE DEPARTEMENTALE DU CANTAL votés lors de la session de l'assemblée Départementale du 30 mars 2012 modifiés par l'assemblée Générale Constitutive du 13

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE CHAPITRE I - CREATION ET DISSOLUTION DE L'AGENCE - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : CREATION DE L AGENCE En application de l'article 32 de la loi n 82-213

Plus en détail

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON

COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON COMMUNE DE VAL-ET-CHÂTILLON DÉPARTEMENT DE MEURTHE- ET- MOSELLE A R R O N D I S S E M E N T D E L U N É V I L L E C A N T O N D E C I R E Y - S U R - V E Z O U Z E COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL

Plus en détail

Ce rapport est communiqué au Préfet et pour information au Trésorier-payeur général.

Ce rapport est communiqué au Préfet et pour information au Trésorier-payeur général. Monsieur le Président, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint la version définitive des observations arrêtées le jeudi 5 février 2004 par la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la chambre

Plus en détail

«TE AHA O TE REO» Association pour la défense, la promotion, l enseignement et la diffusion de la culture et des langues polynésiennes

«TE AHA O TE REO» Association pour la défense, la promotion, l enseignement et la diffusion de la culture et des langues polynésiennes «TE AHA O TE REO» Association pour la défense, la promotion, l enseignement et la diffusion de la culture et des langues polynésiennes (Tā'atira'a nō te pārura'a, te ha'afaufa'ara'a, te ha'api'ira'a 'e

Plus en détail

Les comptes-rendus précédents ont tous été transmis et signés préalablement à la séance.

Les comptes-rendus précédents ont tous été transmis et signés préalablement à la séance. Département du Tarn Nombre de membres en exercice: 15 Présents : 14 Votants: 15 République Française Commune de Parisot Séance du lundi 01 décembre 2014 L'an deux mille quatorze et le premier décembre

Plus en détail

N 007-94 RAPPORT. présenté au nom de la Commission des Affaires administratives, du Statut et des Lois,

N 007-94 RAPPORT. présenté au nom de la Commission des Affaires administratives, du Statut et des Lois, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA Papeete, le 1er février 1994 POLYNESIE FRANÇAISE COMMISSION DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES, DU STATUT ET DES LOIS N 007-94 RAPPORT portant avis de l'assemblée territoriale sur

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. )

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ARTICLE 1 : FORMATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet

Plus en détail

RÈGLES DE PRATIQUE RELATIVES AUX AFFAIRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES

RÈGLES DE PRATIQUE RELATIVES AUX AFFAIRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES RÈGLES DE PRATIQUE RELATIVES AUX AFFAIRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET AUX ASSEMBLÉES GÉNÉRALES (Adoptées le 7 février 2013, par la résolution no B-13-11453) SECTION I LE CONSEIL D'ADMINISTRATION 1.

Plus en détail

Touring Club Suisse Section Biel/Bienne-Seeland. Statuts du 12 avril 2013

Touring Club Suisse Section Biel/Bienne-Seeland. Statuts du 12 avril 2013 Touring Club Suisse Section Biel/Bienne-Seeland Statuts du 12 avril 2013 2 CHAPITRE I : NOM, SIÈGE, BUT ET MOYENS Article 1 er Nom/siège Le Touring Club Suisse, Section Biel/Bienne-Seeland Ci-après désigné

Plus en détail

Compte rendu de la séance du mercredi 14 janvier 2015

Compte rendu de la séance du mercredi 14 janvier 2015 Compte rendu de la séance du mercredi 14 janvier 2015 Monsieur Michel DIAZ Monsieur Gerard LEMAIRE Monsieur Luc VIDAL Monsieur Alexandre DOUTRE Monsieur Thierry BELIARD Monsieur Edouard MIQUEL Monsieur

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011. COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 18 février 2011 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 16 Février 2011 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

STATUTS Révisés 23 mars 2012

STATUTS Révisés 23 mars 2012 Association Nationale des Equipes Contribuant à l Action Médico-Sociale Précoce STATUTS Révisés 23 mars 2012 TITRE I - DÉNOMINATION ET BUTS Article 1 - Dénomination Il a été créé le 2 août 1982, conformément

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX ARTICLE 1 er DEFINITION L'association dite Comité Départemental de Golf de est une association Loi 1901

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE. Pâquerette Thériault Manon Dupont. L ordre du jour proposé est le suivant :

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE. Pâquerette Thériault Manon Dupont. L ordre du jour proposé est le suivant : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE À une séance extraordinaire du Conseil local pour la municipalité de Saint- Épiphane tenue au bureau municipal, le jeudi 3 mai 2012, à 20:00 heures,

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008. Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire

MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008. Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire MUNICIPALITÉ D'ÉCUBLENS/VD PRÉAVIS No 21/2008 Plan partiel d'affectation du hameau de Renges Demande d'un crédit d'étude complémentaire AU CONSEIL COMMUNAL D'ÉCUBLENS/VD Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEIPIN EN DATE DU 24 Février 2015

PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEIPIN EN DATE DU 24 Février 2015 PROCÈS VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEIPIN EN DATE DU 24 Février 2015 L an deux mille quinze, le vingt-quatre février à 18 heures 30, le CONSEIL MUNICIPAL de cette Commune, appelé à siéger

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE EN DATE DU 10 JUILLET 2015

PROCES-VERBAL DE L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE EN DATE DU 10 JUILLET 2015 Soitec Société anonyme au capital de 23 130 332 euros Siège social : Parc Technologique des Fontaines Chemin des Franques 38190 BERNIN 384 711 909 RCS GRENOBLE PROCES-VERBAL DE L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Secrétariat du Grand Conseil PL 10573-A Date de dépôt : 26 janvier 2010 Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit d'investissement de

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011

SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 DGS/CR- 8 Les Mathes, le 11 août 2011 SÉANCE DU 10 AOÛT 2011 COMPTE-RENDU DES DÉBATS Pour tout renseignement complémentaire sur le contenu des délibérations, prière de bien vouloir s adresser en mairie

Plus en détail

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui Réf.: AF 826401 Monsieur le Président, Dans le cadre du contrôle des comptes et de la gestion du service départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien préalable avec le conseiller-rapporteur,

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du MERCREDI 18 Mars 2015

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du MERCREDI 18 Mars 2015 DEPARTEMENT de LA MAYENNE CANTON DE MAYENNE-OUEST COMMUNE de ST-GEORGES-BUTTAVENT COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du MERCREDI 18 Mars 2015 ETAIENT PRESENTS : Gérard BRODIN, Alain MANCEAU,

Plus en détail

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Blagnac le 5 juin 2014 AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Madame, Monsieur, Afin de préparer votre assemblée générale ordinaire prévue le 27 juin

Plus en détail

Mutuelle du Centre Culturel Islamique Luxembourg

Mutuelle du Centre Culturel Islamique Luxembourg Mutuelle du Centre Culturel Islamique Luxembourg (Extrait Mémorial B - Nº22 du 2 avril 2001) REMARQUE : Ce texte contient les modifications apportées en 2006 et 2007 Arrêté ministériel du 14 mars 2001

Plus en détail

S T A T U T S. de la. Fédération Suisse des Centres Fitness et de Santé FSCF

S T A T U T S. de la. Fédération Suisse des Centres Fitness et de Santé FSCF S T A T U T S de la Fédération Suisse des Centres Fitness et de Santé FSCF 1. DISPOSITIONS GENERALES Article 1, Raison sociale, but La FÉDÉRATION SUISSE DES CENTRES FITNESS ET DE SANTÉ FSCFS a pour but

Plus en détail

ASSOCIATION L'ESCALE - 1162 ST-PREX STATUTS

ASSOCIATION L'ESCALE - 1162 ST-PREX STATUTS ASSOCIATION L'ESCALE - 1162 ST-PREX STATUTS I. DENOMINATION - SIEGE - RESSOURCES Article 1 Sous la dénomination "Association l'escale", il est fondé une Association à but non lucratif de durée illimitée,

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 6 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 6 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 6 novembre 2008 L an deux mil huit, le six novembre à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de la commune de Champillon s est réuni dans le lieu ordinaire de

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, lt ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ---------- DELIBERATION N 89-105 AT DU 27 JUILLET 1989 --------------------------------------------------------------- autorisant le territoire à contracter

Plus en détail

Procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire. des actionnaires de la "SOCIETE ANONYME BELGE DE CONSTRUCTIONS AERONAUTIQUES"

Procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire. des actionnaires de la SOCIETE ANONYME BELGE DE CONSTRUCTIONS AERONAUTIQUES Procès-verbal de l'assemblée générale ordinaire des actionnaires de la "SOCIETE ANONYME BELGE DE CONSTRUCTIONS AERONAUTIQUES" (en abrégé "S.A.B.C.A.") Société Anonyme Le 31 mai 2012, au siège social, à

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D AUMOND

MUNICIPALITÉ D AUMOND CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D AUMOND Procès-verbal 4 mars 2015 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité d'aumond tenue au Centre culturel et communautaire situé au 664, route Principale

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Compte rendu de la séance du 26 mars 2012

CONSEIL MUNICIPAL. Compte rendu de la séance du 26 mars 2012 MAIRIE 1 impasse du Grand Pré - 74650 CHAVANOD Tél. : 04.50.69.10.61 - Fax : 04.50.69.28.30 E-mail : mairie.chavanod@wanadoo.fr CONSEIL MUNICIPAL Compte rendu de la séance du 26 mars 2012 L an deux mil

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D AUVERGNE, STATUANT EN SECTION

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D AUVERGNE, STATUANT EN SECTION CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AUVERGNE COMMUNE DE CERILLY N codique : 003 015 048 Département : Allier Trésorerie de Cérilly-Ainay-Le-Château Exercices 2004 et 2005 Audience publique du 9 juin 2010 Lecture

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2010

CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2010 CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2010 L an deux mille dix, le vingt décembre à dix neuf heures, le Conseil Municipal de cette Commune régulièrement convoqué, s est réuni au nombre prescrit par la Loi,

Plus en détail

Société française d'économie rurale

Société française d'économie rurale Article 1 : L'association dite «Société Française d'économie Rurale}} est régie par la loi du 1er juillet 1901 et par les présents statuts. Article 2 : Le siége social de la SFERest au 19 avenue du Maine,

Plus en détail

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014

Approbation à l unanimité du procès-verbal de la séance du 17 octobre 2014 CONSEIL MUNICIPAL DE MARNAY SUR SEINE PROCES-VERBAL REUNION DU 14 NOVEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le 14 novembre à 19 heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au nombre prescrit

Plus en détail

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements Paris le, Le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

LEQUERRE et Lucas PAEAMARA

LEQUERRE et Lucas PAEAMARA CA/il ASSEMBLEE TERRITORIALE DELA POLYNESIE FRANÇAISE Papeete, le 29 Août 1991 COMMISSION PERMANENTE N 84-91 RAPPORT portant avis de l'assemblée Territoriale sur un projet de loi relatif à l'adaptation

Plus en détail

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 L an deux mil quatorze le mardi 09 septembre à 20h30, le Centre Communal d Action Social de la commune d Esnandes, dûment convoqué,

Plus en détail

I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE

I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Titre I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Article 1 - Constitution et Dénomination. Entre les soussignés, membres fondateurs et les personnes qui adhèrent aux présents statuts, une Association

Plus en détail

A été nommée secrétaire : Laurence DEBORD-RENE

A été nommée secrétaire : Laurence DEBORD-RENE COMMUNE DE PLAISANCE COMPTE RENDU Nombre de membres en exercice : 11 SEANCE ORDINAIRE DU 27 Août 2015 L an deux mil quinze, le vingt-sept août, à dix-huit heures trente, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le seize du mois de Décembre, à dix-huit heures, le conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni en séance

Plus en détail

Séance du 20 Septembre 2013

Séance du 20 Septembre 2013 République Française Département Loiret SAR CHATEAU-RENARD/COURTENAY Séance du 20 Septembre 2013 L an 2013 et le 20 Septembre à 10 heures 30 minutes, le Comité Syndical du S.A.R., régulièrement convoqué,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 NOVEMBRE 2011 NB : Il est rappelé que les Conseils municipaux sont libres de la rédaction de leurs délibérations (Conseil d Etat 3 mars 1905 Sieur Lebon). En outre,

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

Convocation à l'assemblée Générale

Convocation à l'assemblée Générale RECOMMANDEE A.R. IMMEUBLE LE SQUARE DES ARTS II 59/61RUE DU CHATEAU DES RENTIERS 75013 PARIS Convocation à l'assemblée Générale Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de bien vouloir participer

Plus en détail

MAIRIE DE MONTFORT-LE-GESNOIS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 janvier 2015

MAIRIE DE MONTFORT-LE-GESNOIS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 20 janvier 2015 MAIRIE DE MONTFORT-LE-GESNOIS COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 20 janvier 2015 Date de convocation : 13/01/2015 L An DEUX MILLE QUINZE Date d affichage : 23/01/2015 le VINGT JANVIER à 20 heures

Plus en détail

AP/eb JD FOXLCNESTE. PAPEETE, le 30 janvier 1990 COMMISSION DES AFFAIRES FINANCIERES, DE L'ECONOMIE ET DU PLAN N 16-90

AP/eb JD FOXLCNESTE. PAPEETE, le 30 janvier 1990 COMMISSION DES AFFAIRES FINANCIERES, DE L'ECONOMIE ET DU PLAN N 16-90 AP/eb JD FOXLCNESTE COMMISSION DES AFFAIRES FINANCIERES, DE L'ECONOMIE ET DU PLAN PAPEETE, le janvier 99 N -9 Jk A approuvant les Compte Administratif et Compte de Gestion,exercice 988, du Territoire,

Plus en détail

ACTIVIUM GROUP Société Anonyme au capital de 386 006,50 euros Siège social : 13, quai du Commerce - 69009 LYON 445 248 149 RCS LYON

ACTIVIUM GROUP Société Anonyme au capital de 386 006,50 euros Siège social : 13, quai du Commerce - 69009 LYON 445 248 149 RCS LYON ACTIVIUM GROUP Société Anonyme au capital de 386 006,50 euros Siège social : 13, quai du Commerce - 69009 LYON 445 248 149 RCS LYON RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION (SOUS SA FORME ACTUELLE

Plus en détail

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination

S T A T U T S. de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère BUT, SIÈGE, DURÉE. Article premier - Dénomination S T A T U T S de l'association Suisse pour la Recherche Horlogère (successeur dès le 1 er juillet 1985 du Laboratoire Suisse de Recherches Horlogères, fondé le 14 novembre 1924) C H A P I T R E P R E M

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE Article 1....3 Dispositions générales...3 Titre I : Organisation de la C.M.C.A.S...3 Article 2....3 Composition

Plus en détail

M. Robert COMTE, doyen d âge des membres du Conseil de Communauté a présidé la suite de cette séance en vue de l élection du Président.

M. Robert COMTE, doyen d âge des membres du Conseil de Communauté a présidé la suite de cette séance en vue de l élection du Président. REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Bas-Rhin Arrondissement de STRASBOURG-CAMPAGNE Nombre de membres Séance du 11 avril 2008 Elus : 16 Date de la convocation Président de séance : A. SCHALL En fonction

Plus en détail

OUI : 13 NON : 2 (Mme HENNIN- M. MUSTEL) Abstention : 0

OUI : 13 NON : 2 (Mme HENNIN- M. MUSTEL) Abstention : 0 Le 11 avril deux mille quatorze à vingt heures trente, le Conseil Municipal s'est réuni au lieu habituel de ses réunions sous la présidence de Jean-Paul BEAREZ, Maire Présents : MM. J.P BEAREZ A. BERNARD

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF DE LA VILLE DE TOULOUSE POUR 2015 - BUDGET PRINCIPAL - BUDGETS ANNEXES DU THEATRE ET DE L'ORCHESTRE DU CAPITOLE ET DES POMPES FUNEBRES

BUDGET PRIMITIF DE LA VILLE DE TOULOUSE POUR 2015 - BUDGET PRINCIPAL - BUDGETS ANNEXES DU THEATRE ET DE L'ORCHESTRE DU CAPITOLE ET DES POMPES FUNEBRES Conseil Municipal N 3 du 10 avril 2015 Délibération n 86 1 BUDGET PRIMITIF DE LA VILLE DE TOULOUSE POUR 2015 - BUDGET PRINCIPAL - BUDGETS ANNEXES DU THEATRE ET DE L'ORCHESTRE DU CAPITOLE ET DES POMPES

Plus en détail

Raison sociale, but et siège de l'association

Raison sociale, but et siège de l'association I Raison sociale, but et siège de l'association Article premier Raison sociale et siège Le Montreux Tennis-Club, désigné ci-après par le MTC, est une association au sens des articles 60 et suivants du

Plus en détail

Compte rendu de la séance du 18 novembre 2014

Compte rendu de la séance du 18 novembre 2014 Compte rendu de la séance du 18 novembre 2014 Secrétaire(s) de la séance: Julien MALHERBE Ordre du jour: * Approbation du PV de la séance du 30 Septembre 2014; * Demande de subvention GALBAUX; * Demande

Plus en détail

concernant la gestion de l'office public d'habitations à loyers modérés La Chambre a pris acte des informations contenues dans votre réponse

concernant la gestion de l'office public d'habitations à loyers modérés La Chambre a pris acte des informations contenues dans votre réponse M. Jean-Claude LAURENT Président du conseil d'administration de l'ophlm de VALENCE 16, rue Georges Bizet BP 736 26007 - VALENCE Cedex Monsieur le Président, Par lettre en date du 24 octobre 1997, j'ai

Plus en détail

No 2487 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 21 juin 2000. PROJET DE LOI MODIFIE PAR LE SENAT EN NOUVELLE LECTURE

Plus en détail

Conseil Municipal du 4 novembre 2014

Conseil Municipal du 4 novembre 2014 Conseil Municipal du 4 novembre 2014 L an deux mil quatorze, le quatre novembre, Le Conseil Municipal de la Commune de Cajarc Dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, A la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

Sur le rapport du ministre du travail et de la sécurité sociale, Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2);

Sur le rapport du ministre du travail et de la sécurité sociale, Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2); Décret exécutif n 2006-223 du 25 Joumada El Oula 1427 correspondant au 21 juin 2006 portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l'organisme de prévention des risques professionnels

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE TEXTE ADOPTE n o 181 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2002-2003 24 juillet 2003 PROJET DE LOI ORGANIQUE relatif au référendum

Plus en détail

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES FICHE D IDENTIFICATION POUR UNE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire

Plus en détail

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION «GRENOBLOISE D ELECTRONIQUE ET D AUTOMATISMES GEA» Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 2 400 000 euros Siège social : Meylan (38240) Chemin Malacher 071 501 803 RCS GRENOBLE

Plus en détail

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée.

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée. La parution de ce procès-verbal est autorisée conditionnellement à la réserve suivante : Le procès-verbal sera approuvé lors de la séance du 03 octobre 2011 et signé par le greffier et le maire ou la personne

Plus en détail

L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

L'ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE -------- NOR : ENR9401445DL DELIBERATION N 94-153 AT DU DECEMBRE 1994 ------------------------------------------------------------ unifiant le régime de

Plus en détail

Dahir n 1-98-138 du 7 chaabane 1419 (26 novembre 1998) portant promulgation de la loi organique n 7-98 relative à la loi de finances

Dahir n 1-98-138 du 7 chaabane 1419 (26 novembre 1998) portant promulgation de la loi organique n 7-98 relative à la loi de finances 1 de 8 11/09/2010 23:29 Banque de données juridiques -> Textes généraux -> Lois organiques Titre: Dahir n 1-98-138 du 7 chaabane 1419 (26 novembre 1998) portant promulgation de la loi organique n 7-98

Plus en détail

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES C.E.P.R.E.M.A.P. Décembre 2004 CENTRE POUR LA RECHERCHE ECONOMIQUE ET SES APPLICATIONS C.E.P.R.E.M.A.P. Association déclarée régie par la Loi de 1901 Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

P A R L E M E N T W A L L O N

P A R L E M E N T W A L L O N C.R.A.C. N 179 (2014-2015) 2e session de la 10e législature P A R L E M E N T W A L L O N SESSION 2014-2015 C O M P T E R E N D U AVANCÉ Séance publique de commission* Commission du budget et de la fonction

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

N 409 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1991-1992. Annexe au procès-verbal de la séance du 15 juin 1992. PROJET DE LOI

N 409 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1991-1992. Annexe au procès-verbal de la séance du 15 juin 1992. PROJET DE LOI N 409 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1991-1992 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 juin 1992. PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATIONS PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, EN DEUXIÈME LECTURE portant adaptation

Plus en détail

AVIS. VU le code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 1612-14 et L. 1612-20, R. 1612-27 à R. 1612-29 et R.

AVIS. VU le code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 1612-14 et L. 1612-20, R. 1612-27 à R. 1612-29 et R. Première section SYNDICAT DE LA BELLE ETOILE Syndicat d études, de réalisation et de gestion d une station d épuration (Sarthe) Article R. 1612-31 (L. 1612-14) du code général des collectivités territoriales

Plus en détail

1. faire l'objet d'une inscription à l'ordre du jour de la plus proche réunion de l'assemblée délibérante ;

1. faire l'objet d'une inscription à l'ordre du jour de la plus proche réunion de l'assemblée délibérante ; Monsieur le Maire, Par courrier en date du 5 mars 2004, je vous ai adressé le rapport d'observations définitives arrêté par la chambre dont il a été accusé réception le 6 mars 2004. En application de l'article

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES DIXIÈME SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2001-2002) LE 9 AVRIL 2002

COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES DIXIÈME SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2001-2002) LE 9 AVRIL 2002 COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES DIXIÈME SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2001-2002) LE 9 AVRIL 2002 1.00 RECUEILLEMENT 2.00 PRÉSENCES À LA SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA COMMISSION

Plus en détail

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI DECRET N 98-228/P-RM Fixant l organisation et les modalités de fonctionnement de la chambre de commerce et d industrie du Mali. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 94-009 du

Plus en détail

AVIS. VU le code des juridictions financières, notamment ses articles L. 232-1 et R. 232-1 ;

AVIS. VU le code des juridictions financières, notamment ses articles L. 232-1 et R. 232-1 ; SYNDICAT DE PROMOTION DE L INTERCOMMUNALITE SPORTIVE (Maine-et-Loire) Article L. 1612-5 du code général des collectivités territoriales Déséquilibre réel du budget 2012 Rapport n 2012-0072 Séance du 9

Plus en détail

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 1 VILLE DE SAINTE FOY-LÈS-LYON ---------- Secrétariat Général ---------- BI/NC COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 Le conseil municipal, sous la présidence du Maire,

Plus en détail

STATUTS. I. Nom, siège et but de l Association. Article 1 - Nom et siège

STATUTS. I. Nom, siège et but de l Association. Article 1 - Nom et siège STATUTS I. Nom, siège et but de l Association Article 1 - Nom et siège COPTIS «Association suisse des professionnels en titrisation Immobilière», (ci-après «l'association») est une association au sens

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2008

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2008 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DU BAS-RHIN C O M M U N E DE D A C H S T E I N 21, rue Principale - 67 120 DACHSTEIN Tél. 03 88 47 90 60 Fax 03 88 47 90 61 E-mail : mairie@dachstein.fr SEANCE DU CONSEIL

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015

LA COMPTABILITÉ DU COMITÉ D ENTREPRISE : DE NOUVELLES OBLIGATIONS DE TRANSPARENCE À PARTIR DU 1 er JANVIER 2015 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 24 LA

Plus en détail

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----- NOR : SAA0402629DL DELIBERATION N 2005-13 APF DU 13 JANVIER 2005 portant modification de la délibération n 2001-200 APF du 4 décembre 2001 portant code de procédure

Plus en détail

Monsieur le Directeur,

Monsieur le Directeur, Monsieur le Directeur, Par envoi en date du 13 mai 2004, la Chambre a porté à votre connaissance son rapport d'observations définitives concernant la gestion de la régie municipale des sports et loisirs

Plus en détail

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE TITRE I : GENERALITES...2 Article 2 : BUT...2 Article 3 : SIEGE...2 Article 4 : COMPOSITION...2 Article 5 : RESSOURCES...3 Article 6.

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

COMPOSITION DU BUREAU

COMPOSITION DU BUREAU LA SOCIÉTÉ AMICALE LA SOCIÉTÉ AMICALE DES INGÉNIEURS DES PONTS ET CHAUSSÉES (SAIPC) a pour objet essentiel la mise en pratique de la solidarité des membres de l UnIPEF (association du corps des ingénieurs

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014

RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 RAPPORT FINANCIER DE L EXERCICE 2014 1. LES CREDITS VOTES EN 2014 L équilibre général du budget primitif 2014 s est établi à 3 822,6 M, dont 2 790,9 M au titre de la section de fonctionnement et 1 031,7

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN Procès-verbal de la 1 ère séance d ajournement de la 1562 e session du conseil municipal de Saint-Roch-de-l Achigan, tenue

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 NOMBRE DE CONSEILLERS En exercice : 15 Présents : 11 Votants : 15 Le 25 septembre 2014, à 20h00, le Conseil Municipal de la commune de ST JOSEPH

Plus en détail

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 MAI 2010

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 MAI 2010 DEPARTEMENT DU VAR Arrondissement de Draguignan République Française AFFICHE LE 4 JUIN 2010 Mairie de Bagnols-en-Forêt COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 MAI 2010 Le VINGT HUIT mai deux

Plus en détail

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial.

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial. S T A T U T S I. NOM, SIÈGE ET BUT. Art. 1 Dénomination 1. L Association "Secours d'hiver / Canton de Fribourg" est une association à durée illimitée au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 9928-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 9928-A Secrétariat du Grand Conseil PL 9928-A Date de dépôt: 12 avril 2007 Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit d'investissement de 2 339

Plus en détail

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012

COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 COMMUNE de CORMERAY (Commune de l Agglomération Blaisoise) Compte-rendu du Conseil Municipal du 12 Juillet 2012 L an deux mille Douze, le douze du mois de juillet à 19 heures 30 minutes, le Conseil Municipal

Plus en détail