ME 1.1. Licence Professionnelle Automatisme et Robotique. Session Amiens. Fabio MORBIDI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ME 1.1. Licence Professionnelle Automatisme et Robotique. Session 2016 - Amiens. Fabio MORBIDI"

Transcription

1 ME 1.1 Licence Professionnelle Automatisme et Robotique Session Amiens Fabio MORBIDI Laboratoire MIS Équipe Perception et Robotique Université de Picardie Jules Verne

2 Organisation du cours Date matin - après midi CM TD Contrôle Lieu 15 oct matin X Promeo 29 oct matin X Promeo 10 déc matin X X Promeo 11 déc matin DS Promeo 28 jan matin TP1 Dpt. EEA 11 fév matin TP2 Dpt. EEA 10 mar matin & a.m. X TP3 Dpt. EEA Matin: 8h30-12h15, pause 10h15-10h30 Après midi: 13h15-17h00, pause 15h15-15h30 2

3 Plan du cours Introduction Caractéristiques des robots (charge, volume de travail, répétabilité, masse, coût, etc.) Gammes de robots et secteurs d activités Les baies de commandes (structure de base, modes de marche), le pupitre mobile et ses fonctions Les cartes d entrées/sorties et communication Espace articulaire et opérationnel Les différentes systèmes d axes et repères Étude d une cellule spécifique de soudage par points [TDs] 3

4 Modèle géométrique direct: robot anthropomorphe a 3 O 0 a 2 θ 2 θ 3 θ 1 Remarques: Le robot anthropomorphe correspond à un robot planaire à 2 segments avec une rotation supplémentaire autour d un axe du plan L origine du repère 0 est située à l intersection des axes z 0 et z 1 Les axes z 1 et z 2 sont parallèles 4

5 Modèle géométrique direct: robot anthropomorphe Segment a i α i d i θ i 1 0 π/2 0 θ 1 2 a θ 2 3 a θ 3 Paramètres de DH Nous avons 3 articulations rotoïdes La 1ère transformation est: [ ] A 0 Rz (θ 1 )R x (π/2) (θ 1 )= = cos θ 1 0 sinθ 1 0 sin θ 1 0 cos θ

6 Modèle géométrique direct: robot anthropomorphe Pour les deux articulations rotoïdes restantes (2 et 3): A i 1 A i 1 i (θ i ) 1 (θ i )= cos θ i sin θ i 0 a i cos θ i sin θ i cos θ i 0 a i sin θ i , i {2, 3} Conclusion: T 0 3(q) =A 0 1 A 1 2 A 2 3 = c 1 c 23 c 1 s 23 s 1 c 1 (a 2 c 2 + a 3 c 23 ) s 1 c 23 s 1 s 23 c 1 s 1 (a 2 c 2 + a 3 c 23 ) s 23 c 23 0 a 2 s 2 + a 3 s où q =[θ 1,θ 2,θ 3 ] T et c 1 =cosθ 1,s 1 = sin θ 1 c 23 = cos(θ 2 + θ 3 ),s 23 = sin(θ 2 + θ 3 ) 6

7 Plan du cours Introduction Caractéristiques des robots (charge, volume de travail, répétabilité, masse, coût, etc.) Gammes de robots et secteurs d activités Les baies de commandes (structure de base, modes de marche), le pupitre mobile et ses fonctions Les cartes d entrées/sorties et communication Espace articulaire et opérationnel Les différentes systèmes d axes et repères Étude d une cellule spécifique de soudage par points [TDs] 7

8 Cellule de soudage par points Étude de cas 8

9 Techniques de soudage robotisées 1 - Soudage au laser Le soudage au laser est utilisé pour l'assemblage de pièces devant être effectué avec une grande vitesse, une forme de cordon étroite et svelte, et une déformation thermique minime Cordon de soudure Le soudage au laser offre de grands avantages pour la production de lots de taille moyenne ou importante 2 - Soudage à l'arc sous protection gazeuse Le soudage à l'arc sous protection gazeuse est un procédé de soudage à l'arc avec lequel le fil de soudage est amené de façon automatique Le métal liquide au point de soudage est protégé contre l'oxydation par certains gaz Le soudage à l'arc (s.a.) sous protection gazeuse comprend: Le s.a. avec fil-électrode en atmosphère gazeuse (MSG) Le s.a. en atmosphère inerte (TIG) Le s.a. de plasma Le s.a. à hydrogène atomique Le s.a. magnetic (KUKA): Ce procédé permet d'assembler des profils creux ayant des épaisseurs allant jusqu'à 10 mm 9

10 3 - Soudage laser hybride Techniques de soudage robotisées Le principe du soudage laser hybride permet de combiner les avantages du soudage au laser avec ceux du soudage à l'arc sous protection gazeuse Un rayon laser passant en premier réchauffe la surface de la pièce jusqu'à ce qu'elle atteigne la température d'évaporation. Il provoque ainsi une pénétration profonde et étroite Il est suivi par un arc créant un large foyer. Ceci permet d'obtenir une petite zone affectée thermiquement mais une plus grande pénétration à la racine Direction du mouvement 10

11 4 - Soudage sous poudre Techniques de soudage robotisées Le soudage sous poudre dispose de la puissance de fusion la plus élevée lors du procédé de soudage par fusion et permet ainsi d'atteindre des vitesses très élevées Grande qualité de cordon du point de vue métallurgique, mécanique et technologique Absence d'émanations grâce au recouvrement de l'arc et du bain de fusion avec la poudre ou des scories L'efficacité de ce procédé joue en faveur de cordons longs et de tôles plus épaisses, c'est pourquoi il est prédestiné pour de nombreuses applications dans le domaine des constructions métalliques, de conteneurs et de véhicules utilitaires 11

12 Techniques de soudage robotisées 5 - Soudage par friction linéaire Le soudage par friction linéaire fonctionne de façon similaire à celle du soudage par friction rotative classique Un composant est fixé pendant que l'autre se déplace à grande vitesse, ce qui permet d'assembler les pièces Mouvement Force Force Tôle 1 Tôle 2 12

13 6 - Soudage par points Techniques de soudage robotisées Le soudage par points est un type de soudage par résistance lors duquel l'utilisation de chaleur et de force, soude les matériaux les uns avec les autres Avec le soudage par point, un bon contact doit être créé entre les tôles à souder. Ceci exige de grandes forces générées avec les électrodes de la pince de soudage par points Un courant est envoyé à travers le point de jonction. Ce courant réchauffe le matériel à cet endroit pour finalement le porter à fusion. Ensuite, le courant est coupé pour que le point de soudage durcisse. Afin de garantir la solidité du point de soudage, la pression mécanique doit être maintenue pendant cette opération Exemple de pince de soudage d un robot 13

14 7 - Soudage à la molette Techniques de soudage robotisées Le soudage à la molette est un procédé de soudage par résistance issu directement du soudage par points Les électrodes sont développées en tant que molettes en cuivre Par points À la molette Les molettes circulant au dessus et en-dessous des tôles à souder les poussent les unes contres les autres et transmettent simultanément le courant de soudage Le soudage à la molette se limite à l'assemblage de fines tôles Contrairement au soudage par points, le soudage à la molette est un procédé continu, du moins en ce qui concerne le mouvement relatif de l'électrode et de la pièce Les points de soudage sont générés par des impulsions de courant. Plus la fréquence des impulsions est élevée, plus les points de soudage sont proches les uns des autres Molette Si le courant de soudage circule sans interruption, il est également possible de créer des soudures étanches 14

15 Étude d une cellule de soudage par points Manipulateur cylindrique (RPP) avec pince de soudage d 3 Tôles à souder P A P D P B P C d 2 Le coordonnées des quatre points à souder dans le repère de la base sont [m]: d 1 z 0 θ 1 x 0 y 0 p 0 A p 0 B p 0 C p 0 D =[ 0.1, 0.8, 1.5]T =[ 0.05, 0.8, 1.5]T =[0.05, 0.8, 1.5]T =[0.1, 0.8, 1.5]T Cellule de soudage But: trouver le coordonnées des quatre points dans le repère de la pince du robot 15

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

LA REPRESENTATION SYMBOLIQUE DES SOUDURES. 1. Généralités : LE SOUDAGE

LA REPRESENTATION SYMBOLIQUE DES SOUDURES. 1. Généralités : LE SOUDAGE NOM : COURS DOCUMENTS CONSTRUCTION PDF COURS PJ S22 : Les conventions et normes d expression Généralités LE SOUDAGE 1 Généralités : Les soudures peuvent être représentées suivant les règles d établissement

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

EUROPE RA-SERIES. Robots soudage, jusqu à 10 kg de charge utile

EUROPE RA-SERIES. Robots soudage, jusqu à 10 kg de charge utile EUROPE RA-SERIES Robots soudage, jusqu à 10 kg de charge utile RA-Series»Simplicité et Convivialité«VERS LE FUTUR Kawasaki Robotics s'invente de nouveau. La série RA spécialement - conçue pour les procédés

Plus en détail

Rencontre nationale trans-réseaux Réseau des mécaniciens Réseau Haute- Pression. Laser et procédés. Présenté par Emmanuelle MIQUET.

Rencontre nationale trans-réseaux Réseau des mécaniciens Réseau Haute- Pression. Laser et procédés. Présenté par Emmanuelle MIQUET. Rencontre nationale trans-réseaux Réseau des mécaniciens Réseau Haute- Pression Laser et procédés Présenté par Emmanuelle MIQUET À Mittelwihr Le 18 novembre 2011 Centre de Ressources Technologiques spécialisé

Plus en détail

Méthodes thermiques d analyse

Méthodes thermiques d analyse UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Département de B.M.F. Méthodes thermiques d analyse Pr Khalil EL GUERMAÏ Méthodes Thermiques d Analyse 1)- Introduction 2)- Analyse

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

Un exemple d application en robotique de précision Soudage laser de lunettes

Un exemple d application en robotique de précision Soudage laser de lunettes Un exemple d application en robotique de précision Objectifs Souder toutes lunettes cerclées titane complètes 7 composants Cordons sur des surfaces complexes en face avant et arrière 50 lunettes/heure

Plus en détail

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD

Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces mécaniques TD Procédés d obtention de pièces décrits dans ce cours : - Moulage - Soudage - Tournage / fraisage - Forgeage / cisaillage / poinçonnage - Pliage / emboutissage

Plus en détail

M a t é r i e l & p r o d u i t s

M a t é r i e l & p r o d u i t s Rémi Desprez Prothésiste Dentaire M a t é r i e l & p r o d u i t s SOUDER SANS STRESS La soudure par Arc Electrique avec le CeHa Phaser MXI C est p ossible avec le De PRIMOTEC C.HAFNERPHASER MX1!!!! Dans

Plus en détail

ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré

ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré ZIPFAST, le découpeur plasma à compresseur intégré Découpeur plasma à compresseur intégré Pour faire quoi? Découpez, percez, détourez tous les métaux conducteurs en toute facilité et sans bavures. Pour

Plus en détail

Un fabricant français au service des professionnels

Un fabricant français au service des professionnels Un fabricant français au service des professionnels Pince à dénuder, pince à souder, bain d étain statique, Mini-Vagues Sélectives, accessoires pour bain d étain, plaque chauffante... Des produits sur

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

REFROIDISSEMENT DIRECT DCP

REFROIDISSEMENT DIRECT DCP REFROIDISSEMENT DIRECT Unités de refroidissement direct Direct Cooling Package Un agent liquide circulant dans les plaques de montage assure le refroidissement des composants électroniques avec une grande

Plus en détail

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2 Le Soudage A) Généralités sur le soudage : Définition : C'est un procédé d'assemblage permanent de 2 ou plusieurs pièces par fusion localisée du métal. Principe : Pièce 1 Source d'énergie Chaleur FUSION

Plus en détail

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1 2.2 2 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir,

Plus en détail

MACHINES-OUTILS; TRAVAIL DES MÉTAUX NON PRÉVU AILLEURS

MACHINES-OUTILS; TRAVAIL DES MÉTAUX NON PRÉVU AILLEURS XXXX B23 MACHINES-OUTILS; TRAVAIL DES MÉTAUX NON PRÉVU AILLEURS XXXX BRASAGE OU DÉBRASAGE; SOUDAGE; REVÊTEMENT OU PLACAGE PAR BRASAGE OU SOUDAGE; DÉCOUPAGE PAR CHAUFFAGE LOCALISÉ, P.EX. DÉCOUPAGE AU CHALUMEAU;

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

Feuille d'exercices : Diusion thermique

Feuille d'exercices : Diusion thermique Feuille d'exercices : Diusion thermique P Colin 2014/2015 1 Diusion thermique dans une barre * On considère une barre cylindrique de longueur l et de section S constituée d un matériau de conductivité

Plus en détail

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur

TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur TD3 Caractéristiques dynamiques d un capteur 3.1- Caractérisations temporelles 3.1.1- Introduction : réponse d une sonde de température Pt100 Un four est a une température θ F =100 C supérieure à la température

Plus en détail

PERMEABILITE DES POLYMERES

PERMEABILITE DES POLYMERES ANVAR PERMEABILITE DES POLYMERES I. NOTIONS SUR LE TRANSPORT GAZEUX DANS LES POLYMERES Il est généralement admis que les gaz traversent les films polymères denses par un processus de "dissolution-diffusion".

Plus en détail

ROBOT DE SOUDURE PAR POINTS (Centrale S2I 1 2006)

ROBOT DE SOUDURE PAR POINTS (Centrale S2I 1 2006) TSI 2 Sciences Industrielles GM DS N 6 ROBOT DE SOUDURE PAR POINTS (Centrale S2I 1 2006) 1.MISE EN SITUATION : L'étude porte sur une application de soudage robotisé par points de carrosseries de véhicules

Plus en détail

Phénomènes vibratoires et optique

Phénomènes vibratoires et optique Travaux dirigés Phénomènes vibratoires et optique K. F. Ren L3 IUP ME 2015 1 Oscillations 1.1 Etude d un oscillateur harmonique Un oscillateur harmonique est décrit par l équation : u(t) = 0, 4 cos(5πt

Plus en détail

Attachement complet femelle mâle. Rotule embout extérieur ressort Visse Partie Mâle sans mécanisme

Attachement complet femelle mâle. Rotule embout extérieur ressort Visse Partie Mâle sans mécanisme ASC 52 Attachement complet femelle mâle Rotule embout extérieur ressort Visse Partie Mâle sans mécanisme Partie interne et externe du Mâle Introduction Le fonctionnement de l attachement rupteur de force

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air Poutres climatiques 2012 2.9 Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air poutre climatique active standard Unité confort poutre climatique passive poutre climatique sur demande Modèle

Plus en détail

Les calculatrices sont autoris ees I.1 Traitement classique de la rotation d une mol ecule d eau Figure I.1 1/10

Les calculatrices sont autoris ees I.1 Traitement classique de la rotation d une mol ecule d eau Figure I.1 1/10 Les calculatrices sont autorisées Les deux problèmes sont indépendants. On fera l application numérique chaque fois que cela est possible, en veillant à préciser l unité et à ne donner que les chiffres

Plus en détail

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU Radson Vogelsancklaan 250 B-3520 Zonhoven T +32 (0)11 81 31 41 info@radson.be www.radson.com Ce document a été élaboré avec le plus grand soin. Aucune partie de ce document

Plus en détail

Cours MP-1a : MOULAGE

Cours MP-1a : MOULAGE Cours MP-1a : MOULAGE Ce chapitre vise à l'acquisition des savoir-faire : M O U L A G E Mettre en place des simulations d obtention de pièces brutes par fonderie et injection plastique (S4222) Choisir

Plus en détail

2 Ascension d une bulle de gaz dans un liquide.

2 Ascension d une bulle de gaz dans un liquide. Examen de mécanique des fluides 125ème promotion 18 février 2008 : 9h15-12h Traiter les trois parties. Ces trois parties sont complètement indépendantes. Lire attentivement l intégralité des énoncés. Les

Plus en détail

Polarisation de la lumière

Polarisation de la lumière Polarisation de la lumière Mise en évidence : L'étude de la polarisation de la lumière va permettre de déterminer l'orientation du vecteur champ électrique par rapport à la direction de propagation. On

Plus en détail

Elévateur à godets à grand débit BEUMER

Elévateur à godets à grand débit BEUMER TECHNOLOGIE DE MANUTENTION TECHNOLOGIE DE CHARGEMENT TECHNOLOGIE DE PALETTISATION TECHNOLOGIE D'EMBALLAGE SYSTÈMES DE TRI ET DE DISTRIBUTION Elévateur à godets à grand débit BEUMER BEUMER Elévateurs à

Plus en détail

HVAC0002 Montages d installations en HVAC

HVAC0002 Montages d installations en HVAC HVAC0002 Montages d installations en HVAC Responsable d unité : Thierry Gobin Titulaires : Thierry Gobin Eddy Van Parijs prenom.nom@hers.be prenom.nom@hers.be Unité de niveau 6 Discipline : HVAC Unité

Plus en détail

2. Principe de fonctionnement du moteur Stirling sauteur

2. Principe de fonctionnement du moteur Stirling sauteur Le moteur Stirling sauteur gilles.charles@univ-orleans.fr Résumé : Cet article présente la réalisation d'un petit moteur Stirling assez simple à fabriquer, et fonctionnant selon le principe d'un oscillateur

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Soudure par Ultrasons. Soudure par Vibration linéaire Soudure par Vibration orbitale. Soudure par Miroir chauffant. Soudure par Infrarouge

Soudure par Ultrasons. Soudure par Vibration linéaire Soudure par Vibration orbitale. Soudure par Miroir chauffant. Soudure par Infrarouge Ultrasons Vibration linéaire Vibration orbitale Miroir chauffant Infrarouge Laser Rotation ultrasons Un procédé rapide, propre et aux applications multiples. Il est aussi bien utilisé dans l'industrie

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 1. Principe de fonctionnement 1.1. Définition du cycle à 4 temps On appelle cycle l ensemble des phases qui se succèdent dans le moteur, dans notre cas le cycle comprend quatre

Plus en détail

"NP" & "RG" AIRFLO. Brûleur en veine d air

NP & RG AIRFLO. Brûleur en veine d air "NP" & "RG" AIRFLO Brûleur en veine d air Brûleurs en veine d air - NP & RG AIRFLO 4-21.5-1 Pour des applications de chauffage d air frais en direct Fonctionnement économique (100 % de rendement thermique)

Plus en détail

OTHON FEY TRANSFORMATION TUBES ET TÔLES WWW.OTHON-FEY.FR

OTHON FEY TRANSFORMATION TUBES ET TÔLES WWW.OTHON-FEY.FR OTHON FEY TRANSFORMATION TUBES ET TÔLES SOMMAIRE 2 03 OTHON FEY 03 SECTEURS D ACTIVITES 04 AU CARREFOUR DE L EUROPE 05 ENGAGEMENT ET PARTENARIAT 06 QUALITÉ & ENVIRONNEMENT 07 COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE

Plus en détail

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES Le processus de fabrication des tubes de chaudières démarre par le raboutage des tubes avant cintrage. Les tours de soudage sont ainsi complémentaires

Plus en détail

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main Appareils de métrologie La haute précision à portée de main - Thermomètre - Crayon thermique - Jauge vernier - Tachymètre - Pince ampèremétrique - Dynanomètre - Débimètre Contrôle de pièces Contrôle du

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

V01 - V04. Compresseurs à palettes. Intelligent Air Technology

V01 - V04. Compresseurs à palettes. Intelligent Air Technology V01 - V04 Compresseurs à palettes Intelligent Air Technology V01 - V04 Compresseurs à palettes Conçus pour offrir la meilleure solution pour des applications nécessitant une qualité d air comprimé élevée

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

HKSE ENGINEERING GmbH

HKSE ENGINEERING GmbH Unités CBT/ WBT Pratique de l atelier Titre et thème de l unité 1 22.1.1.08.1 Soudage au chalumeau Soudage de tubes, chois de positions de soudage, exercices pratiques 2 22.1.1.10.1 Travail de la tôle

Plus en détail

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. régionalesr

LES OLYMPIADES DES METIERS. paration aux sélections s. régionalesr Comité Français des Olympiades des Métiers - WorldSkills France 7 Rue d Argout 75002 Paris LES OLYMPIADES DES METIERS Guide de préparation paration aux sélections s régionalesr Métier n 10 : SOUDAGE Cofom

Plus en détail

Le soudage haute puissance LaserHybrid, TimeTwin Digital, fils plats, fils à gros diamètres

Le soudage haute puissance LaserHybrid, TimeTwin Digital, fils plats, fils à gros diamètres Le soudage haute puissance LaserHybrid, TimeTwin Digital, fils plats, fils à gros diamètres La «reine des disciplines» du soudage GÉNÉRALITÉS Il n est pas question que de vitesse Les processus haute puissance.

Plus en détail

Nouveau! focus.puls E X C L U S I V E L Y

Nouveau! focus.puls E X C L U S I V E L Y Nouveau! Soudage à arc pulsé MIG/MAG MEGA.PULS FOCUS 300 500 focus.puls E X C L U S I V E L Y B Y R E H M 2 Le meilleur MEGAPULS de tous les temps Nouveau MEGA.PULS FOCUS : le poste de soudage MIG/MAG

Plus en détail

STONEROLL LA FUSION D UN FOUR À ÉTAGES ET D UN FOUR À CHARIOTS.

STONEROLL LA FUSION D UN FOUR À ÉTAGES ET D UN FOUR À CHARIOTS. STONEROLL LA FUSION D UN FOUR À ÉTAGES ET D UN FOUR À CHARIOTS. F 2 LA TRADITION DE LA BONNE CUISSON DU BIEN QUE LE MEILLEUR : Malgré les bonnes qualités de cuisson pour un encombrement minimal et la manipulation

Plus en détail

Palettisation Robots de palettisation Palettiseurs Accessoires

Palettisation Robots de palettisation Palettiseurs Accessoires Palettisation Robots de palettisation Palettiseurs www.socosystem.fr Palettisation Sommaire Robots de palettisation Robot simple palette Page 1 - station de remplissage monopersonnelle. Robot modulaire

Plus en détail

Soudage TIG / Inertage

Soudage TIG / Inertage Les électrodes tungstène Soudage TIG / Inertage Tungstène pur Symbole WP Tungstène thorié 2% Symbole WT20 Tungstène lanthane 1.5% Symbole WL15 Tungstène cérium 2% Symbole WC20 Tungstène E3 Affutage d une

Plus en détail

Photo fournie amicalement par CurioDesign. Soudure laser de thermoplastiques. Pour des liaisons à haute tenue mécanique

Photo fournie amicalement par CurioDesign. Soudure laser de thermoplastiques. Pour des liaisons à haute tenue mécanique Photo fournie amicalement par CurioDesign Soudure laser de thermoplastiques Pour des liaisons à haute tenue mécanique La soudure laser est un procédé innovant d assemblage des plastiques et elle présente

Plus en détail

FMT est une société opérant dans la conception, la fabrication et la vente de MACHINES de DÉCOUPE PLASMA pour le travail de la tôle.

FMT est une société opérant dans la conception, la fabrication et la vente de MACHINES de DÉCOUPE PLASMA pour le travail de la tôle. 1. La Société FMT est une société opérant dans la conception, la fabrication et la vente de MACHINES de DÉCOUPE PLASMA pour le travail de la tôle.. Elle est née de l initiative d un groupe d entrepreneurs

Plus en détail

1 Présentation du moulin. 2 Modélisation mathématique. 2.1 Modélisation statique. Don Quichotte de l Atlantique

1 Présentation du moulin. 2 Modélisation mathématique. 2.1 Modélisation statique. Don Quichotte de l Atlantique 1 Présentation du moulin Il s agit d une roue tournant autour d un axe. Sur l extérieur de la roue sont fixées des tiges et sur les tiges sont accrochés des récipients. Ces récipients sont ouverts en haut

Plus en détail

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dynamique

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dynamique Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dynamique Christian Seigneur Cerea Plan Structure verticale de l atmosphère Atmosphère libre et couche limite atmosphérique Transport et dispersion

Plus en détail

DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT

DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT TYPE DE PLAFOND : JB COOL PLASTERBOARD 1. Spécifications techniques plafond Le plafond climatisant comprend les éléments suivants : - La structure portante

Plus en détail

Production de la BMW i8. Table des matières

Production de la BMW i8. Table des matières Page 1 Production de la BMW i8. Table des matières 1. Le concept de production BMW i... 2 2. Module Life : intégration complète de la fabrication PRFC dans le processus de production... 3 3. Une carrosserie

Plus en détail

Lasers de puissance. 1 Principe. 2 Types de sources. 3 Applications et machines

Lasers de puissance. 1 Principe. 2 Types de sources. 3 Applications et machines Lasers de puissance 1 Principe 2 Types de sources 3 Applications et machines LASERS DE PUISSANCE : POUR QUOI FAIRE? Les différents procédés laser -1 Densité de Puissance (W/cm²) 10 10 10 9 Choc-laser 100

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

NOM PRENOM. Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31. BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200.

NOM PRENOM. Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31. BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200. NOM PRENOM Dossier de guidance Epreuve E3 sous épreuve E31 BAC PRO TCI Lycée H.Darras LIEVIN Année 200.- 200. REMERCIEMENTS SOMMAIRE A) Présentation de l'entreprise pages : 4 à... B) Les activités professionnelles

Plus en détail

40èmes Olympiades des métiers

40èmes Olympiades des métiers METIER N 10 40èmes Olympiades des métiers GUIDE DE PREPARATION AUX SELECTIONS REGIONALES Page 1 sur 20 «Vous venez de vous inscrire aux concours régionaux des 40èmes Olympiades des Métiers, et je tenais

Plus en détail

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR RESUME Le plateau élévateur est une partie d'un atelier flexible (chaine de convoyage) qui permet de mettre à hauteur des piles de pièces en asservissant la hauteur de la partie supérieure de la pile.

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D'ENTRETIEN POIDS LOURDS Date d édition: février 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Mécanicien d'entretien

Plus en détail

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI W W W. A T T A C K. S K CHAUDIÈRE À GAZÉIFICA- TION DU BOIS ATTACK DPX Chaudière à gazéification ATTACK DPX est disponible en trois versions: STRANDARD,

Plus en détail

Echographie. Principes et techniques. Laurent Hermoye, Etienne Danse Service de radiologie

Echographie. Principes et techniques. Laurent Hermoye, Etienne Danse Service de radiologie Echographie Principes et techniques Laurent Hermoye, Etienne Danse Service de radiologie Onde mécanique Source: Tom Henderson, The Physics Classroom www.glenbrook.k12.il.us/gbssci/phys/class/sound/soundtoc.html

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques

Traitements thermiques des aciers. I - Traitements volumiques I - Traitements volumiques 1 Trempe C est un traitement thermique de durcissement consistant à chauffer la pièce à une température supérieure à la ligne de transformation fer α fer γ (austénisation), puis

Plus en détail

TÔLERIE DU PROTOTYPE À LA MOYENNE SÉRIE : TOUTES LES FORMES D APPLICATIONS

TÔLERIE DU PROTOTYPE À LA MOYENNE SÉRIE : TOUTES LES FORMES D APPLICATIONS TÔLERIE DU PROTOTYPE À LA MOYENNE SÉRIE : TOUTES LES FORMES D APPLICATIONS Jacot Des Combes, un engagement de terrain Dès 1911, Pierre et Gustave Jacot Des Combes fondent leur entreprise. Une entreprise

Plus en détail

Contrôle objet du modèle AROME avec le logiciel MODE développé au NCAR

Contrôle objet du modèle AROME avec le logiciel MODE développé au NCAR Toulouse le 08 Octobre 2014 Contrôle objet du modèle AROME avec le logiciel MODE développé au NCAR Travail réalisé par RAZAGUI Abdelhak sous la direction de Joël STEIN Période du 13 septembre au 11 Octobre

Plus en détail

le laser a 50 ans Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre HAL Id: sfo-00472185 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00472185

le laser a 50 ans Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre HAL Id: sfo-00472185 http://hal-sfo.ccsd.cnrs.fr/sfo-00472185 le laser a 50 ans Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre To cite this version: Bruno Bousquet, Laurent Sarger, Gabrielle Marre. le laser a 50 ans. Vulgarisation. 2010. HAL Id: sfo-00472185

Plus en détail

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL ASSOCIATION ROYALE DES GAZIERS BELGES VERSION DU 1 er JUILLET 2009 PRÉAMBULE Le présent syllabus comporte UNIQUEMENT les matières qui doivent être connues pour l'évaluation

Plus en détail

C.S.T.A MicroStep-France. LASER FIBRE MSF - MicroStep

C.S.T.A MicroStep-France. LASER FIBRE MSF - MicroStep Page 1 / 9 1. Caractéristiques de Base LASER FIBRE MSF - MicroStep Type LASER FIBRE MICROSTEP - MSF 1 Dimensions : 1.5 x 3.m jusqu à 6.x 12.m 2 Puissances : 2 kw jusqu à 4 kw 3 Epaisseur de découpe : de

Plus en détail

CERCLEUSE AUTOMATIQUE

CERCLEUSE AUTOMATIQUE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 CERCLEUSE AUTOMATIQUE Durée conseillée 1h30 Lecture des plans et sujet : 20mn Partie Cinématique Partie Statique

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

Accessoires optique. Zubehör. Accessoires

Accessoires optique. Zubehör. Accessoires Zubehör Accessoires Accessoires optique Avec la vaste gamme d optique d ALPHA LASER, vous pouvez réaliser vos travaux de soudage laser avec le matériel adapté à vos besoins. Vous trouverez dans les pages

Plus en détail

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs

Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Réduction des émissions de CO 2 des véhicules automobiles : Une étude dirigée sur le «downsizing» et l'hybridation des Groupes Moto-Propulseurs Objectifs : Cette étude va permettre d'approcher l'intérêt

Plus en détail

INTRODUCTION DU CFD. La perte de pression (dp) par unité-longueur (dl) est déterminée par la formule :

INTRODUCTION DU CFD. La perte de pression (dp) par unité-longueur (dl) est déterminée par la formule : INTRODUCTION DU CFD Introduction A l inverse des calculs de force de construction, au moyen du software de Ansys ou Pro/E par exemple, les calculs de courant ne sont pas très connus. Ceci est une introduction

Plus en détail

Accessoires optique. Zubehör. Accessoires

Accessoires optique. Zubehör. Accessoires Zubehör Accessoires Accessoires optique Avec la vaste gamme d optique d ALPHA LASER, vous pouvez réaliser vos travaux de soudage laser avec le matériel adapté à vos besoins. Vous trouverez dans les pages

Plus en détail

PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011. Nom SOLUTIONS. Numéro de l étudiant.e

PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011. Nom SOLUTIONS. Numéro de l étudiant.e PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011 Nom SOLUTIONS Numéro de l étudiant.e Professeur Marc de Montigny Horaire Vendredi, 16 décembre 2011, de 9 h à midi Lieu Gymnase du Campus

Plus en détail

Tendances mondiales Nouveau recueil. d exemples de mesure. Édition Industrie automobile. Recueil. Durabilité accrue. Sécurité améliorée

Tendances mondiales Nouveau recueil. d exemples de mesure. Édition Industrie automobile. Recueil. Durabilité accrue. Sécurité améliorée Durabilité accrue Sécurité améliorée Taille et poids réduits Production de p ièces en résine Forge Précision des pièces accrue Modification des méthodes de construction Ré duction du nombre de pièces Recueil

Plus en détail

Attractive technology. Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux

Attractive technology. Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux Attractive technology. Mag-Clear Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux Systèmes de séparation Mag-Clear Compte tenu de la volatilité des prix des matières premières qui le

Plus en détail

1 Des aciers pour câbles de précontrainte au fer-nickel à dilatation contrôlée, les aciers spéciaux couvrent une

1 Des aciers pour câbles de précontrainte au fer-nickel à dilatation contrôlée, les aciers spéciaux couvrent une Une technologie plus rapide, plus fiable, polyvalente, réductrice de stress pour les opérateurs. Malex, une PME de Charleroi développe une machine à souder révolutionnaire, qui couple laser et technologie

Plus en détail

Avantages du soudage Laser

Avantages du soudage Laser Avantages du soudage Laser Par rapport au rivetage - gain en masse 8 à 1% - gain en maintenance (fatigue, corrosion ) - coût réduit de 15% Avantages du Laser YAG - transport d énergie par fibre optique

Plus en détail

Le procédé K-TIG. Présentation succincte SDMS

Le procédé K-TIG. Présentation succincte SDMS Présentation succincte SDMS Le procédé K-TIG Domaine : Chaudronnerie Blanche Réalisation d ensembles chaudronnés prototypes ou de petite série à haute valeur ajoutée et à grande exigence documentaire dans

Plus en détail

10% Un échangeur au rendement exceptionnel Un nouveau moyen de réduire les coûts Échangeurs de chaleur Micro Plate pour solutions de chauffage

10% Un échangeur au rendement exceptionnel Un nouveau moyen de réduire les coûts Échangeurs de chaleur Micro Plate pour solutions de chauffage MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Un échangeur au rendement exceptionnel Un nouveau moyen de réduire les coûts Échangeurs de chaleur Micro Plate pour solutions de chauffage 10% Transfert de chaleur amélioré

Plus en détail

Conditions de piégeage d une particule dans un piège optique. Cas d un piège à un faisceau focalisé

Conditions de piégeage d une particule dans un piège optique. Cas d un piège à un faisceau focalisé Conditions de piégeage d une particule dans un piège optique Cas d un piège à un faisceau focalisé Faisceau laser z 0 r Faisceau laser z Faisceau gaussien TEM 00 θ z R r w 0 z Faisceau gaussien TEM 00

Plus en détail

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières D1 Mécanique D1.1 Caractéristiques communes des corps D1.3 Mouvements linéaires D1.1.1 D1.1.1.1 D1.1.1.2 D1.1.1.3 D1.1.1.4 D1.1.1.5

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

Partie II TEMPERATURES DANS LE REACTEUR

Partie II TEMPERATURES DANS LE REACTEUR Spé y 2001-2002 Devoir n 2 THERMODYNAMIQUE Ce problème étudie quelques aspects des phénomènes intervenants dans une centrale nucléaire de type Réacteur à Eau Pressurisée (ou PWR en anglais) qui est le

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Techniques d usinage 160 périodes selon OrFo AAF8.1 Usinage avec et sans enlèvement de matière 40 AAF8.1.1 Procédés, facteurs d'influence Enumérer les groupes principaux du façonnage

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

ÍNDICE CABINES À RAYONNEMENT INFRAROUGE... 3 EXPLICATION TERMINOLOGIQUE... 2 ÉQUIPEMENT INFRAROUGE INBECA... 1 RAYONNEMENT INFRAROUGE...

ÍNDICE CABINES À RAYONNEMENT INFRAROUGE... 3 EXPLICATION TERMINOLOGIQUE... 2 ÉQUIPEMENT INFRAROUGE INBECA... 1 RAYONNEMENT INFRAROUGE... ÍNDICE EXPLICATION TERMINOLOGIQUE... 2 RAYONNEMENT INFRAROUGE... 2 APPLICATION THÉRAPEUTIQUE BIENFAITS POUR L'ORGANISME... 3 CABINES À RAYONNEMENT INFRAROUGE... 3 ÉQUIPEMENT INFRAROUGE INBECA... 1 MODÈLES

Plus en détail

Orthokératologie. Correction de la myopie pendant le sommeil

Orthokératologie. Correction de la myopie pendant le sommeil Orthokératologie Correction de la myopie pendant le sommeil L orthokératologie est l élimination ou la réduction temporaire de la myopie par adaptation d une lentille rigide de forme spéciale. Cette méthode

Plus en détail

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Appellations Aide chaudronnier / chaudronnière Opérateur / Opératrice en chaudronnerie Assembleur / Assembleuse au plan en chaudronnerie Opérateur / Opératrice en tôlerie industrielle Chaudronnier / Chaudronnière

Plus en détail

Machines en fonctionnement présentées par les exposants d INDUSTRIE Paris 2016. Société exposantes : INDUSTRIAL LASER SYSTEMS - F108 Soudage

Machines en fonctionnement présentées par les exposants d INDUSTRIE Paris 2016. Société exposantes : INDUSTRIAL LASER SYSTEMS - F108 Soudage INDUSTRIAL LASER SYSTEMS - F108 Source laser LDF 4000-4 VG Active INDUSTRIAL LASER SYSTEMS - F108 Source laser LDF 11000-60 Dummy Laser VG62 koike France - D131 Automatisation de soudage WELDHANDY ADVANCE

Plus en détail

4. Equation de Schröninger

4. Equation de Schröninger 4. Equation de Schröninger Introduction Particule libre Paquets d ondes Particule libre localisée Puits de potentiel de profondeur infinie Puits de potentiel de profondeur finie Barrière de potentiel Microscope

Plus en détail

3 Polarisation. 3.1 Introduction. 3.2 Détection et mesure de la polarisation OPTIQUE 1 OPTIQUE

3 Polarisation. 3.1 Introduction. 3.2 Détection et mesure de la polarisation OPTIQUE 1 OPTIQUE OPTIQUE 1 OPTIQUE 3 Polarisation 3.1 Introduction La théorie n est pas donnée dans ce chapitre. Il vous faudra donc l étudier avant de faire l expérience. References Hecht et Zajac, Optics page 219 Fowles,

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN EN CYCLOMOTEURS ET SCOOTERS LÉGERS Date d'édition : mai 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 0 Mécanicien

Plus en détail

Une presse à pavés d une force de 10.000 kn livrée à Bernhard Mengelkamp GmbH & Co. KG

Une presse à pavés d une force de 10.000 kn livrée à Bernhard Mengelkamp GmbH & Co. KG PRODUITS EN BETON Masa GmbH, 56626 Andernach, Allemagne Une presse à pavés d une force de 10.000 kn livrée à Bernhard Mengelkamp GmbH & Co. KG Au cours des ses 50 années d histoire, l entreprise familiale

Plus en détail

Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques.

Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. CI-6 LYCÉE CARNOT (DIJON), 2014-2015 Germain Gondor Sciences de l Ingénieur

Plus en détail

Catalogue formations 2015

Catalogue formations 2015 Catalogue formations 2015 Formation au soudage et coupage www.airliquidewelding.com L activité formation 2390-001 Le Centre de Formation Air Liquide Welding est une école professionnelle. Ses outils sont

Plus en détail