Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d u d r o i t ( + T D ) 7 L I C E N C E 1 D r o i t c i v i l : R e s p o n s a b i l i t é d é l i c t u e l l e ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : l a V è m e R é p u b l i q u e ( + T D ) 7 H i s t o i r e d u d r o i t 7 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p u b l i c 7 C u l t u r e g é n é r a l e 1, 5 D r o i t e t m é d i a s 1, 5

2 L I C E N C E 2 D r o i t d e s c o n t r a t s 1 ( + T D ) 5 ( + 2 s i T D ) D r o i t p é n a l g é n é r a l 1 ( + T D ) 5 ( + 2 s i T D ) D r o i t a d m i n i s t r a t i f g é n é r a l 1 ( + T D ) 5 ( + 2 s i T D ) H i s t o i r e d e l a j u s t i c e 1 E c o n o m i e d e l a c o n c u r r e n c e 1 L e s g r a n d s e n j e u x p o l i t i q u e s c o n t e m p o r a i n s 1 H i s t o i r e d u d r o i t d e l a f a m i l l e 1 L I C E N C E 2 D r o i t d e s c o n t r a t s 2 ( + T D ) 5 ( + 2 s i T D ) D r o i t p é n a l g é n é r a l 2 ( + T D ) 5 ( + 2 s i T D ) D r o i t a d m i n i s t r a t i f g é n é r a l 2 ( + T D ) 5 ( + 2 s i T D ) H i s t o i r e d u d r o i t d e s o b l i g a t i o n s 1 L a d m i n i s t r a t i o n t e r r i t o r i a l e d e l a F r a n c e m o d e r n e e t c o n t e m p o r a i n e 1 D r o i t F i s c a l : t h é o r i e g é n é r a l e d e l i m p ô t 1 D r o i t d e s i n s t i t u t i o n s e u r o p é e n n e s 1 R é g i m e g é n é r a l d e s o b l i g a t i o n s 1 D r o i t d e s b i e n s 1

3 L I C E N C E 3 D r o i t p r i v é g é n é r a l / D r o i t d e s a f f a i r e s U n i t é d e n i g n e m e n t 5 P p a l 5 g l 5 v a 1 5 L p l P l H p 1 H l a p g l l U n E n s se s Droit des suretés (+TD) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) roc édure én e (+TD) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit én éra des soc iétés (+TD) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit du tra il (+TD) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) ib ertés ub iq ues 3 rop riétés in dustriel es 3 istoire des idées ol itiq ues 3 istoire du droit de rop riété 3 Droit én éra de ion urop éen e 3 L I C E N C E 3 D r o i t p r i v é g é n é r a l / D r o i t d e s a f f a i r e s U n i t é s d e n se i g n e m C on tra ts sp éc ia ux (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) p l h m 5 l 5 v a a C l 5 v a Droit riv é europ éen des droits de om e (+TD) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit sp éc ia des soc iétés (+TD) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit du tra il 2 (+TD) (R el tion s ol ec tiv es du tra il ) (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) F isc a l ité des en trep rises 2 Droit de l a c om m a n de p ub l iq ue 2 P rop riété l ittéra ire et a rtistiq ue 2 H istoire des idées p ol itiq ues 2 2 Droit m a tériel de l U n ion E urop éen n e 2 H istoire du droit soc ia l 2

4 L I C E N C E 3 D r o i t P u b l i c T h é o r i e g é n é r a l e d e s l i b e r t é s p u b l i q u e s ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T o i t i n t e r n a t i o n a l p u b l i c 1 ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T C o n t e n t i e u x c o n s t i t u t i o n n e l ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T o i t g é n é r a l d e l U n i o n E u r o p é e n n e ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T o i t d e s c o l l e c t i v i t é s t e r r i t o r i a l e s H i s t o i r e d e s i d é e s p o l i t i q u e s 1 T h é o r i e d e s r e l a t i o n s i n t e r n a t i o n a l e s L e r é g i m e p o l i t i q u e d e l a V e R é p u b l i q u e D) D) D) Dr D) D) D) D) D) D) Dr D) D) D) Dr L I C E N C E 3 D r o i t P u b l i c Dr o i t a d m i n i s t r a t i f ( + T D) 5 ( + 3 s i T D) 3 ( + 3 s i T D) o i t i n t e r n a t i o n a l p u b l i c ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T F i s c a l i t é p e r s o n n e l l e ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T o i t m a t é r i e l d e l U n i o n E u r o p é e n n e ( + T 5 ( + 3 s i T 3 ( + 3 s i T Dr D) 2 D) D) D) D) D) Dr D) D) D) Dr o i t p u b l i c e u r o p é e n d e s d r o i t s d e l h o m m e 2 H i s t o i r e d e s i d é e s p o l i t i q u e s 2 2 G r a n d e s c o n t r o v e r s e s p o l i t i q u e s f r a n ç a i s e s 2 Dr o i t a d m i n i s t r a t i f d e l e n v i r o n n e m e n t 2

5 L I C E N C E 3 S c i e n c e P o l i t i q u e S o c i o l o g i e p o l i t i q u e 1 / S o c i o -h i s t o i r e d e l o r d r e p u b l i c 4 L e r é g i m e p o l i t i q u e d e l a V e R é p u b l i q u e 4 T h é o r i e d e s r e l a t i o n s i n t e r n a t i o n a l e s 4 S o c i o l o g i e d e s a d m i n i s t r a t i o n s p u b l i q u e s 4 C u l t u r e g é n é r a l e C o n t r ô l e c o n t i n u : 4 S o c i o l o g i e p o l i t i q u e C o n t r ô l e c o n t i n u : 2 I n t r o d u c t i o n à l a s o c i o l o g i e 4 D r o i t i n t e r n a t i o n a l p u b l i c 1 2 T h é o r i e g é n é r a l e d e s l i b e r t é s p u b l i q u e s 2 H i s t o i r e d e s i d é e s p o l i t i q u e s 1 2 L I C E N C E 3 S c i e n c e P o l i t i q u e S o c i o l o g i e p o l i t i q u e 2 / D y n a m i q u e s e t p r a t i q u e s p o l i t i q u e s 4 I n t r o d u c t i o n à l a n a l y s e d e s p o l i t i q u e s p u b l i q u e s 4 D é m o c r a t i e s o c c i d e n t a l e s 4 G r a n d e s c o n t r o v e r s e s p o l i t i q u e s f r a n ç a i s e s 4 C u l t u r e g é n é r a l e C o n t r ô l e c o n t i n u : 4 I n t r o d u c t i o n à l a n a l y s e d e s p o l i t i q u e s p u b l i q u e s C o n t r ô l e c o n t i n u : 2 M é d i a s e t p o u v o i r s 4 D r o i t i n t e r n a t i o n a l p u b l i c 2 2 D r o i t m a t é r i e l d e l U n i o n E u r o p é e n n e 2 H i s t o i r e d e s i d é e s p o l i t i q u e s 2 2

6 M A S T E R 1 D r o i t p r i v é e t S c i e n c e s c r i m i n e l l e s Droit pénal spécial (+TD) (infractions contre les personnes) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit b ancaire (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) P rocéd u re civ ile (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit d e s rég im e s m atrim oniau x (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit inte rnational priv é (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit d e s assu rance s 3 C rim inolog ie e t d roit post se nte ntie l 3 Droit proce ssu e l 3 A ng lais C ontrô le continu : 2 H istoire d e la procéd u re pénale 3 C onte ntie u x ad m inistratif 3 C onte ntie u x com m u nau taire 3 M A S T E R 1 D r o i t p r i v é e t S c i e n c e s c r i m i n e l l e s Droit pénal spécial 2 (+TD) (I nf ractions contre le s b ie ns) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit d e s procéd u re s colle ctiv e s (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) P rocéd u re civ ile 2 (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit d e s su cce ssions (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) Droit d u com m e rce inte rnational (+TD) 5 (+ 3 si TD) 3 (+ 3 si TD) V oie s d e x écu tion 3 Droit d e l e nv ironne m e nt 3 F iscalité d e l e ntre prise 3 A ng lais C ontrô le continu : 2 Droit d e la consom m ation e t d e la d istrib u tion 3 H istoire d e s contrats e t d e s v oie s d e x écu tion 3

7 M A S T E R 1 D r o i t é c o n o m i q u e e t d e s a f f a i r e s Droit économique (+TD) 4 (+ 2 s i TD) 3 b a 4 2 s d l a 4 2 s l p 4 2 s d a s s 4 2 s Droit nca ire (+TD) (+ i TD) 3 Droit e concurrence (+TD) (+ i TD) 3 Droit interna tiona riv é (+TD) (+ i TD) 3 Droit es ura nces (+TD) (+ i TD) 3 Principes comptables fondamentaux 3 A ng l a is C ontrô l e continu : 3 G ouv erna nce d entrep ris e 3 C ontentieux communa uta ire 3 P rocéd ure civ il e 1 3 F is ca l ité interna tiona l e 3 M A S T E R 1 D r o i t é c o n o m i q u e e t d e s a f f a i r e s Droit des entreprises en difficulté (Dr. Des procédures collectiv es) 4 (+ 2 s i TD) 3 Droit d e l a cons omma tion et d e l a d is trib ution (+TD) 4 (+ 2 s i TD) 3 R ég ul a tion d e l a concurrence (+TD) 4 (+ 2 s i TD) 3 Droit d u commerce interna tiona l (+TD) 4 (+ 2 s i TD) 3 F us ions -A cquis itions d e s ociétés (+TD) 4 (+ 2 s i TD) 3 Droit d e l env ironnement (+TD) 4 (+ 2 s i TD) 3 E ntreprise et protection socia le 3 Droit pénal des affaires (Dr. Pénal 2) 3 F is ca l ité d e l entrep ris e 3 A ng l a is C ontrô l e continu : 3 P rocéd ure civ il e 2 3 S p ort et rég ul a tion 3 Droit m a ritim e et des tra nsports 3

8 M M TABLEAU RECAPITULATIF A S T E R 1 D r o i t p u b l i c a p p r o f o n d i Droit des services publics 1 4 Droit con stitution n el 1 4 Droit public é con om iq ue 4 P olitiq ue com pa ré e 3 Q uestion s et politiq ues socia les 3 Droit de l urba n ism e 1 ( + T D) 3 ( + 2 si T D) Droit du con ten tieux a dm in istra tif ( + T D) 3 ( + 2 si T D) A n g la is C on trô le con tin u : 2 C on ten tieux com m un a uta ire 3 Droit in tern a tion a l de l en viron n em en t 3 A S T E R 1 D r o i t p u b l i c a p p r o f o n d i Droit des services publics 2 4 Droit con stitution n el 2 4 Droit de la f on ction publiq ue et des tra va ux publics 4 P ouvoir loca l 3 P olitiq ue europé en n e 3 Droit de l urba n ism e 2 ( + T D) 3 ( + 2 si T D) Droit de la com m a n de publiq ue ( + T D) 3 ( + 2 si T D) A n g la is C on trô le con tin u : 2 Droit de l en viron n em en t 3 Droit des f in a n cem en ts in tern a tion a ux 3 Droit europé en des a f f a ires 3 Droit du com m erce in tern a tion a l 3

9 M M TABLEAU RECAPITULATIF A S T E R 1 F i s c a l i t é Fiscalité internationale (+TD) 4 (+ 4 si TD) Droit d es rég im es m atrim oniau x 2 P rincip es com p tab les f ond am entau x 2 Tax e su r la v aleu r aj ou tée (+TD) 4 (+ 4 si TD) P olitiq u e j u rid iq u e et f iscale d es sociétés 8 A ng lais d es af f aires C ontrô le continu : 2 A S T E R 1 F i s c a l i t é Droit d es p rocéd u res collectiv es (E ntrep rises en d if f icu ltés) 2 Fu sions et acq u isitions d e sociétés 2 Droit d es su ccessions 2 Droit p énal sp écial 2 (A f f aires) 2 Fiscalité eu rop éenne 4 (+ 4 si TD) Fiscalité im m ob iliè re 4 (+ 4 si TD) A ng lais d es af f aires C ontrô le continu : 2

10 M M TABLEAU RECAPITULATIF A S T E R 1 S c i e n c e P o l i t i q u e Pensée politique 4 E r Q c r C g a C ô c : E r C ô c : lites et pa tis politiques 4 uestions et politiques soc ia les 4 Politique om pa ée 4 ultur e énér le ontr le ontinu 2 lites et pa tis politiques ontr le ontinu 2 D r oit c onstitutionnel a ppr of ond i 1 2 D r oit d es ser v ic es pub lic s 1 2 A C ô c : M d C ô c : S a v a d r h c h C ô c : ng la is ontr le ontinu 2 éth od es es sc ienc es soc ia les ontr le ontinu 4 ém ina ir e, enquê tes et tr ux e ec er e ontr le ontinu 2 A S T E R 1 S c i e n c e P o l i t i q u e C m a a r G a c M a C ô c : A c r C ô c : D r c a D r d v A C ô c : R a d r h c h R a c : 6 S a v a d r h c h om unic tion politique 4 Pouv oir loc l et ter itoir es 4 ouv er na nc e et tion pub lique 4 Politique eur opéenne 4 éth od es ppliquées ontr le ontinu 2 tion pub lique et ter itoir es ontr le ontinu 2 oit onstitutionnel ppr of ond i 2 2 oit es ser ic es pub lic s 2 2 ng la is ontr le ontinu 2 ppor t e ec er e ém ina ir e, enquê tes et tr ux e ec er e éd tion et soutena nc e

11 M M TABLEAU RECAPITULATIF A S T E R 1 D r o i t i n t e r n a t i o n a l e t e u r o p é e n Droit international privé 4 F is c alité internationale et E u ropéenne 4 4 ( + 2, 5 s i Droit international d u c om m erc e ( + T D) T D) 4 ( + 2, 5 s i C ontentieu x c om m u nau taire ( + T D) T D) A ng lais j u rid iq u e et politiq u e C ontrô le c ontinu : 0 Droit international et eu ropéen d es d roits d e l h om m e 3 I ntrod u c tion à l intellig enc e éc onom iq u e 3 Droit international d e l environnem ent 3 -Droit international d es nou velles tec h nolog ies + -P réparation au rapport d e rec h erc h e O ral + T D : 3 A S T E R 1 D r o i t i n t e r n a t i o n a l e t e u r o p é e n Droit d es f inanc em ents internationau x ( + T D) 4 ( + 2, 5 s i T D) C ontentieu x international ( + T D) 4 ( + 2, 5 s i T D) Droit d es af f aires eu ropéennes 4 G rand s prob lè m es j u rid iq u es internationau x 4 A ng lais j u rid iq u e et politiq u e C ontrô le c ontinu : 0 Droit d es org anis ations internationales 3 Droit international et eu ropéen d es res s ou rc es natu relles et d e l énerg ie 3 Droit international et eu ropéen d es trans ports 3

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM)

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM) De l'expertise de vos problématiques et besoins spécifiques jusqu'à la mise en oeuvre de vos projets complexes alliant événementiel, sonorisation, vidéo, éclairage, nous disposons et maîtrisons l'ensemble

Plus en détail

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong Université Yersin de Dalat Cité de Dalat, Province de Lam Dong Web: www.yersin.edu.vn Université Yersin de Dalat Plan de présentation La Ville de Dalat Fondation de l Université Mission de l Université

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

Cisco T e l e p r e se n ce n ou v e l l e e x p ér ie n ce col l a b or a t ion : u n e d e Mathieu in tr at Sales Business ev elo ent anag er unic at io ns nif iées in tr at@ is 2 5 Mar s 2 0 0 8 1 Cisco

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0

RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0 RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0 1 2 Sommaire 1 P ré se n ta tio n d u G ro u p e S o c ié té G é n é ra le 4 2 P ro fi l d e la S o c ié té G é n é ra le d e B a n q u e s a u B é n in 5 3 L e s D irig e a

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d a p té e

d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d a p té e P o u r r é p o n d r e a u x b e s o in s d u c o m m e r c e e t d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d

Plus en détail

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES

ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES ETUDE S UR LE DEMENAGEMENT D ENTREPRIS ES Struc ture é c onom ique Un s e c te ur dom iné par le s TPE Le secteur du déménagement est caractérisé par son faible degré de concentration et son atomisation.

Plus en détail

REGL EM ENT D E L A C O NS UL TA TIO N ((RC ) n d e m arc hé 14 000 03. D ate : A vril2014

REGL EM ENT D E L A C O NS UL TA TIO N ((RC ) n d e m arc hé 14 000 03. D ate : A vril2014 R.C. page 1/8 ETA B L IS S EM ENT P UB L IC D U M US EE NA TIO NA L D E L A M A RINE 16 plac e d u Troc ad ero 7 5 116 P aris Franc e REGL EM ENT D E L A C O NS UL TA TIO N ((RC ) n d e m arc hé 14 000

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Guide d utilisation MEDIVG

Guide d utilisation MEDIVG Gestion des fiches de liaison Partie Médecin Documentation Logiciel MEDIVG - 7/04/08 - Page 1 de 13 Ta bl e d es m atièr e s Table des matières 2 INTRODUCTION 4 Installer la version PC ou Mac 4 Version

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

PRESENTATION DE BAABAHUU JICI. 37 coopératives, 700 producteurs et productrices membres

PRESENTATION DE BAABAHUU JICI. 37 coopératives, 700 producteurs et productrices membres Union des Coopératives Agricoles Productrices de Blé Diré Carte de visite de Baabahuu Jici à l occasion de la visite de son Excellence Monsieur le Premier Ministre Diré, le 15 décembre 2005 PRESENTATION

Plus en détail

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Intervention du 29 Avril 2004 9 h 15 10 h 45 M. Sébastien Bahloul Chef de projet Expert Annuaire LDAP bahloul@linagora.com OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Plan

Plus en détail

Centre de Récupération de SoftThinks

Centre de Récupération de SoftThinks Centre de Récupération de SoftThinks Table des matières Révisions... 1 Table des matières... 2 Introduction... 3 Quel est l objectif du Centre de Récupération de SoftThinks?... 3 Que pourrez-vous trouver

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures Tél (00228) 22326950/ 22210250 Autoris ations pour : Exercice en qualité de

Plus en détail

Analyse des données relatives à la dose aux patients. Etudes de dose triennales

Analyse des données relatives à la dose aux patients. Etudes de dose triennales Analyse des données relatives à la dose aux patients Etudes de dose triennales Dosimétrie des patients Directives de l AFCN La DE MED 97 impose l optimisation des expositions fins médicales à des fins

Plus en détail

Le crédit-temps - Réglementations applicables

Le crédit-temps - Réglementations applicables Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Le crédit-temps - Réglementations

Plus en détail

Autoris ations pour :

Autoris ations pour : MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction de l Economie Division des Relations Economiques et Financières Extérieures REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail-Liberté-Patrie Autoris ations pour : Exercice

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

Séance 2.3 Partie 2 Étude de cas #2. Présentation: 2.3b (#2) SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL

Séance 2.3 Partie 2 Étude de cas #2. Présentation: 2.3b (#2) SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL Module 2: Planification, conception, évaluation et mise en œuvre Analyse économique d'un projet routier d'accès de base en milieu rural: Andhra Pradesh,

Plus en détail

BATIMENT-GENIE CIVIL

BATIMENT-GENIE CIVIL BATIMENT-GENIE CIVIL De l artisanat à la PME perform ante et innovante... J ac q u es S olé s installe c omme artisan maç on à Amé lie-les-b ains en 1 9 52. Grâ c e à son trav ail de q u alité et sec ondé

Plus en détail

ANNEXE 01 au C.C.T.P. CARACTERISTIQUE DES EQUIPEMENTS

ANNEXE 01 au C.C.T.P. CARACTERISTIQUE DES EQUIPEMENTS Union de Gestion des Etablissements de la Caisse d Assurance Maladie Organisme de droit privé participant au service public Marché de Fournitures et de Services ANNEXE 01 au C.C.T.P. CARACTERISTIQUE DES

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu www.mercator.eu Elargissez l horizon de votre gestion Mercator se profile comme la solution de gestion commerciale et de comptabilité alliant simultanément les avantages de la solution informatique standard

Plus en détail

Financement politique sectoriel. Juin 2014

Financement politique sectoriel. Juin 2014 Financement politique sectoriel Juin 2014 Objectif de cette présentation Illustrer et analyser l importance du financement des partis politiques qui provient des employés et d associés des entreprises

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK Etat des lieux et perspectives Bruno Vercoutter ST/MA Ag enda État des lieux de la GMAO C o n tr ain tes ac tuelles L é v o lutio n du lo g ic iel de GMAO - MP 5 > D 7 i N o uv eaux b eso in s P er sp

Plus en détail

Prévention des conflits d intérêts

Prévention des conflits d intérêts Prévention des conflits d intérêts I. Situations de conflits d intérêts relatifs à l activité de gestion financière 1. Critères de sélection et de suivi des intermédiaires Sélection des intermédiaires

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Formation LIR/AFRINIC Ouaga du 10 au 11 Novembre 2004 Alain Patrick AINA aalain@trstech.net

Formation LIR/AFRINIC Ouaga du 10 au 11 Novembre 2004 Alain Patrick AINA aalain@trstech.net Base de la sécurité Internet Formation LIR/AFRINIC Ouaga du 10 au 11 Novembre 2004 Alain Patrick AINA aalain@trstech.net Qu'est-ce que l'internet Un réseau de réseaux qui partagent un jeu commun de protocoles

Plus en détail

L a c c o rd S uis s e -UE s ur la libre c irc ula tio n de s pe rs o nne s (AL C P )

L a c c o rd S uis s e -UE s ur la libre c irc ula tio n de s pe rs o nne s (AL C P ) L a c c o rd S uis s e -UE s ur la libre c irc ula tio n de s pe rs o nne s (AL C P ) E xpos é du 1 4 ja nvie r 2 0 0 9 a u K iw a nis C lub Zuric h- Rom a ndie pa r P hilippe C le m m e r L e s a c c

Plus en détail

1. PERMIS DE CONSTRUCTION ET CERTIFICATS D AUTORISATION - 2011

1. PERMIS DE CONSTRUCTION ET CERTIFICATS D AUTORISATION - 2011 1. PERMIS DE CONSTRUCTION ET CERTIFICATS D AUTORISATION - 2011 La sec tion d es permis et d e l inspec tion a émis un total d e 5 085 p ermis de c onstruc tion et c ertific ats d autorisation en 2011 p

Plus en détail

S ém ina ire E -A dm inis tra tion

S ém ina ire E -A dm inis tra tion S ém ina ire E -A dm inis tra tion U n pro c es s us g lo ba l de dém a téria lis a tio n C a s de l A P A à do m ic ile (A llo c a tio n P ers o nna lis ée d a uto no m ie) 17 ja nvier 2011 C o ntex te

Plus en détail

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne

L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne L Institut de Veille Sanitaire Saint Maurice Val de Marne Directeur Général : Pr Gilles Brücker Nantes 9 novembre 2007 www.invs.sante.fr Institut de Veille sanitaire (InVS) www.invs.sante.fr Création :

Plus en détail

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche

C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. www.thuraya.com Suivez-nous sur. /thurayatelecom. Restez Proche C est votre monde. Votre téléphone. Votre choix. Thuraya SatSleeve Thuraya SatSleeve Hotspot www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche L'aventure continue... Vous rêvez de vous perdre

Plus en détail

L I le M aurice, porte d entrée de rêve pour inves tir en A frique?

L I le M aurice, porte d entrée de rêve pour inves tir en A frique? 8/17/2015 L Ile Maurice, porte d entrée de rêve pour investir en Afrique? L I le M aurice, porte d entrée de rêve pour inves tir en A frique? P ar C orentin Dautreppe 27/03/2014, 15:41 1362 mots E n 2011,

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

DES LUNETTES DE VUE À TALON CHEZ MEYROWITZ

DES LUNETTES DE VUE À TALON CHEZ MEYROWITZ A A C H E T E R S E S LU N E T T E S E N S E A RC H A C C U E IL P R O P O S C O N TA C T LIG N E C O M P A R AT IF O P T IC IE N E N LIG N E L E B LO G Q U I V O U S A I D E À C H O I S I R V O T R E

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype

APE. Les Mésanges bleues. École des mésanges bleues 2010 - illustration // déclinaison logotype Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - APE Les Mésanges Bleues C40 M5 J0 N0 C70 M15 J0 N0 C8540 M50 J0 N0 C88 M88 J85 N15 Les Mésanges bleues - Association de parents d élèves - C0 M20

Plus en détail

Le présent dossier de demande de bourse d études pour l étranger est composé de :

Le présent dossier de demande de bourse d études pour l étranger est composé de : Com m issa r ia t gé né r a l a ux Re la tions inte r na tiona le s D E L A CO MMU N A U T E FRA N ÇA I SE D E BE L G I Q U E MI N I ST È RE D E L A RÉ G I O N W A L L O N N E D ir e c tion gé né r a le

Plus en détail

Qu est - ce qu une SAEM L? Une SAEM L (Sociét é Anony m e d Econom ie M ix t e Locale) est une sociét é de dr oit pr iv é, au

Qu est - ce qu une SAEM L? Une SAEM L (Sociét é Anony m e d Econom ie M ix t e Locale) est une sociét é de dr oit pr iv é, au Chais M agelis - 2003/ 2006 M aît r ise d ouv r age déléguée Qu est - ce qu une SAEM L? Une SAEM L (Sociét é Anony m e d Econom ie M ix t e Locale) est une sociét é de dr oit pr iv é, au sein de laquelle

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

«Stock-Options» et Attrib u tio ns G ratu ites d Actio ns : d es rég im es d e faveu r p ro h ib itifs et enco re incertains

«Stock-Options» et Attrib u tio ns G ratu ites d Actio ns : d es rég im es d e faveu r p ro h ib itifs et enco re incertains «Stock-Options» et Attrib u tio ns G ratu ites d Actio ns : d es rég im es d e faveu r p ro h ib itifs et enco re incertains Il y a u n p e u p lu s d u n a n, l a rrê t d e R o u x (1 ) a va it cla ire

Plus en détail

Demande. de bourse scolaire départementale. Année scolaire 2015/2016. Important. Délégation à l animation. Vous êtes actuellement

Demande. de bourse scolaire départementale. Année scolaire 2015/2016. Important. Délégation à l animation. Vous êtes actuellement Délégation à l animation Direction de l éducation, de la jeunesse et du sport Pôle éducation et sport At te nt ion : Pour déposer une demande de bourse scolaire départementale, il est impératif d avoir

Plus en détail

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ;

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ; Les m od es d u tilisation d e l A ctiv board et d A ctiv stu d io M od e 1 A ctiv board, La palette g raph iq u e et sa sou ris...p2 A ctiv stu d io O u tils et g rand s principes...p3 M od e 2 A ctiv

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de Diagnostic / Conseil RH

Cahier des charges pour un appel à proposition de Diagnostic / Conseil RH Cahier des charges pour un appel à proposition de Diagnostic / Conseil RH Mise en concurrence pour une intervention de Conseil Délégation régionale du FAFSEA : POITOU-CHARENTES CdC-Diag/Conseil n 12/007/2013

Plus en détail

Bilan Carbone de la commune d UCCLE

Bilan Carbone de la commune d UCCLE 14 Octobre 2008 Bilan Carbone de la commune d UCCLE Les résultats Récolte des données : conclusions Patrimoine & Services Patrimoine & Services Résultats Globaux, par compétence 30.000 Patrimoine & Services

Plus en détail

PARTIR EN MISSION AVEC LE CAK

PARTIR EN MISSION AVEC LE CAK PARTIR EN MISSION AVEC LE CAK DÉMARCHES PRÉALABLES Tous déplacements doit être couvert obligatoirement par un ordre de mission avec ou sans frais. Je pars en mission pour la première fois et je ne figure

Plus en détail

Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice

Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice Procédure d'exercice du droit d'alerte et du droit de retrait dans l'académie de Nice (Décret n 82-453 du 28 mai 1982 ' modifié par le décret n 2011-774 du 28 juin 2011 relatif à l'hygiène et à la sécurité

Plus en détail

NOUVEAU CONTACTS. www.soccoa.fr. Origine et potentiel du fichier

NOUVEAU CONTACTS. www.soccoa.fr. Origine et potentiel du fichier FEMMES ENCEINTES - BEBES - ENFANTS EXCLUSIVITE 186 000 adresses postales Entre 5 000 et 7 000 nouvelles adresses par mois en prénatal 80 000 emails opt in 6 000 asiles-colis/mois dans la valisette Base

Plus en détail

fastviewer.fr Téléservices Numériques Diffusion @ avril 2010

fastviewer.fr Téléservices Numériques Diffusion @ avril 2010 Tables des matières A v e r t isse m e n t 3 D é m a r re r u n e sessi o n f ast v i e w e r 4 L a B L C : b a r re la té ra le d e c o m m a n d e 8 P rése n tat i o n: c o m m a n d es ra p i d es 9

Plus en détail

Les méthodes micro économétriques d évaluation : développements récents et applications aux politiques actives de l emploi 1

Les méthodes micro économétriques d évaluation : développements récents et applications aux politiques actives de l emploi 1 Les méthodes micro économétriques d évlution : développements récents et pplictions ux politiques ctives de l emploi Thoms Brodty*, Bruno Crépon** et Denis Fougère*** Résumé : Cette c ommunic tion propose

Plus en détail

Substituer, mais correctement!

Substituer, mais correctement! Pour les professionnels L amitié n est pas remplaçable! Un médicament original peut l être souvent. Substituer, mais correctement! Remplacer correctement les préparations originales par des génériques.

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE GESTE GRAPHIQUE GESTE D ECRITURE

ANIMATION PEDAGOGIQUE GESTE GRAPHIQUE GESTE D ECRITURE CIRCONSCRIPTION DE STRASBOURG 5 Régine Ballandras CPC Martin Arlen IEN ANIMATION PEDAGOGIQUE GESTE GRAPHIQUE GESTE D ECRITURE 26 novembre 2008 Ecole Jacqueline 3 décembre 2008 Ecole Langevin 2 La conquête

Plus en détail

Introduction à la SOA. Youen Chéné 15/06/2010

Introduction à la SOA. Youen Chéné 15/06/2010 Introduction à la SOA Youen Chéné 15/06/2010 Les Intervenants Pierre-Yves Gibello : Consultant sénior chez Petals Link Responsable de l'agence de Grenoble Elu au conseil d'administration du consortium

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Couleurs. Goûts. Couleurs. Gouet. Communiquez simplement en révélant vos... Design

Couleurs. Goûts. Couleurs. Gouet. Communiquez simplement en révélant vos... Design Communiquez simplement en révélant vos... Goûts continuez Esp a c e sup p or t s solutions Fabrication/marketing Devis sur simple demande P r e st a t i o ns Supports La uc str e tur GOUET COULEURS est

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

utile : commencer petit pour être efficace

utile : commencer petit pour être efficace Mettre en place un SIAD utile : commencer petit pour être efficace Valérie Raveneau - Responsable du contrôle de gestion, CHI d Elbeuf-Louviers Mardi 12 mai 2009 Elbeuf Quelques points de repère Ets public

Plus en détail

Où en sont vraiment les directions financières dans leur (r)évolution Business Partner?

Où en sont vraiment les directions financières dans leur (r)évolution Business Partner? Où en sont vraiment les directions financières dans leur (r)évolution Business Partner? Étude Transformation P-Val Conseil / DFCG Financium 2013 «Identifier les priorités de la transformation de votre

Plus en détail

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices

PROGRAMMATION ÉCRITURE LECTURE Mon CP avec Papyrus Manuel + fichier d exercices PREMIÈRE PÉRIODE Support : Conte La planète des Alphas Étude du code - a, o, i, u, y, é, e, f, - Combinatoire - m, s, r, l, j, ch, v - Écrire des syllabes. - Écrire des mots. - Écrire une phrase dictée.

Plus en détail

Le PLS. montage et mise en place

Le PLS. montage et mise en place Le PLS montage et mise en place Caractéristiques du PLS 2 Prêt réglementé nécessitant une Décision Favorable d Agrément de la DDE et la signature d une convention APL d une durée de 15 ans minimum à 30

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

DEDICATED MARKETING. Révéler, valoriser, développer et consolider votre capital-client. Secteur : Services et conseils aux entreprises

DEDICATED MARKETING. Révéler, valoriser, développer et consolider votre capital-client. Secteur : Services et conseils aux entreprises Comparaison sectorielle Secteur : Services et conseils aux entreprises Efficacité des campagnes de-mailing en B to B Typologies de campagnes : Acquisition, Information, Fidélisation et Evènementiel www.cabestan.com

Plus en détail

R E P U B LIQ U E FRANÇAISE P O N T C H A R R A SIR ET : 2 1 3 8 0 3 1 4 1 0 0 1 2 5 SERVICE P U B L IC LOCAL C O M M U N E

R E P U B LIQ U E FRANÇAISE P O N T C H A R R A SIR ET : 2 1 3 8 0 3 1 4 1 0 0 1 2 5 SERVICE P U B L IC LOCAL C O M M U N E P O N T C H A R R A - A S S A IN IS S E M E N T - E xercice 2 0 1 5 R E P U B LIQ U E FRANÇAISE P O N T C H A R R A SIR ET : 2 1 3 8 0 3 1 4 1 0 0 1 2 5 POSTE C O M P T A B L E : TRESORERIE DE P O N T

Plus en détail

Association Départementale O.C.C.E de Loire-Atlantique 47 boulevard Jean MOULIN, 44 100 NANTES

Association Départementale O.C.C.E de Loire-Atlantique 47 boulevard Jean MOULIN, 44 100 NANTES Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique Association Départementale O.C.C.E de Loire-Atlantique 47 boulevard Jean MOULIN, 44 100 NANTES Tel: 02 40 46 93 93

Plus en détail

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi.

SITE MARCHAND. Le coût de l abonnement à l un de ces services sera à régler directement au prestataire choisi. PLATEFORME DE VENTE EN LIGNE Cette plateforme de vente par Internet est une solution intégrant de nombreuses fonctionnalités indispensables à la mise en place d'un site e-commerce. Elle peut fonctionner

Plus en détail

Que devez-vous faire en matière d'outplacement?

Que devez-vous faire en matière d'outplacement? Office national de l'emploi Pour plus de rens eignements c ontac tez votre bureau du c hômage. Vous trouverez les adres s es dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Que devez-vous faire en matière

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Mars 2012 1. Généralités... 2 2. Division Sprint... 2 3. Division Time Certain... 4 4. Division Distribution/24h... 4

Mars 2012 1. Généralités... 2 2. Division Sprint... 2 3. Division Time Certain... 4 4. Division Distribution/24h... 4 Mars 2012 1. Généralités... 2 1.1 Nouvelle situation comptabilité... 2 1.2 Contrôle de l alcoolémie en France... 2 2. Division Sprint... 2 2.1 Hausse du prix du carburant... 2 3. Division Time Certain...

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

Etats financiers consolidés condensés au 30 juin 2009

Etats financiers consolidés condensés au 30 juin 2009 Etats financiers consolidés condensés au 30 juin 2009 1. Bilan consolidé... 2 2. Compte de résultat consolidé Etat du résultat global... 4 3. Tableau des variations des capitaux propres consolidés... 5

Plus en détail