SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE"

Transcription

1 MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée à l avance mais vouée à évoluer De la maquette projet au modèle économique Définir la partie économique de sa maquette projet TRANSMETTRE PARTIE A Rêver son projet à long terme A1 Pitche moi ton projet comme il est aujourd hui A2 Rêve ton projet en grand et dessine le moi! PARTIE B La maquette du projet B1 Comparons nos projets B2 De la maquette au modèle économique OBJECTIFS À la fin du module les porteurs de projets auront : - Compris l importance de s interroger sur la pérennisation de leur projet ; - Dessiné la maquette de leur projet (au moins jusqu à la partie finance) ; - Une vision claire de leur projet grâce au dessin de leur maquette ; - Réalisé le modèle économique de leur projet. SOMMAIRE

2 LA MAQUETTE DU PROJET Définition : Une maquette est une représentation partielle ou complète d un système ou d un objet, en l occurrence ici d un projet, afin de tester et de valider son fonctionnement. OBJECTIF DE LA MAQUETTE PROJET L objectif principal de la maquette projet est de définir la manière dont le projet va réussir auprès de sa cible. Il doit s appuyer sur une raison d être réelle (pourquoi?) en apportant une solution à un problème existant ou à une situation que le porteur de projet souhaite améliorer. LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DE LA MAQUETTE Nos actions : Il s agit de la description de mon projet au niveau des actions les plus importantes que nous menons pour répondre à un problème existant ou à une situation que l on souhaite améliorer. - Quel est l objet de notre projet? - Comment fonctionne notre projet? - Quelles sont nos activités? - Pourquoi ces activités? - Dans quel environnement (cadre)? - Quels sont nos objectifs? - Quels sont les enjeux (sociaux, économiques, environnementaux...)? Nos partenaires : Fournisseurs, producteurs, prestataires, institutions publiques..., ils ont tous un rôle à jouer dans le bon fonctionnement du projet. - Qui sont nos fournisseurs? - Qui sont nos producteurs? - Qui sont nos prestataires (pour un service)? - Est-ce que nous travaillons avec les institutions publiques? Mes bénéficiaires : Il s agit de l ensemble des personnes et/ou organisations que les porteurs de projets ont ciblé et souhaitent atteindre ou servir. - Quel est le public visé (hommes, femmes, tranches d âges..)? - Seront-ils adhérents (membres) de notre structure (ex. association)? Nos ressources matérielles & humaines : - Financiers : de nombreux projets nécessitent des ressources financières pour mettre en œuvre le projet ; - Matériels : ce sont les biens nécessaires à la mise en place du projet (un local, un véhicule, un PC...) ; - Humains : ce sont toutes les personnes qui s engagent pour le projet. - Est-ce que nous générons des revenus? Si oui, comment? - De quels moyens matériels dispose-ton pour mener à bien notre projet? - Qui travaille avec nous sur ce projet? - Notre projet a-t-il des bénévoles? Des salariés?

3 LA MAQUETTE DU PROJET (suite) Nos dépenses : Toutes les dépenses générées pour faire fonctionner notre projet. - Quelles sont nos dépenses liées à nos moyens matériels (ex. achats d un PC)? - Quelles sont nos dépenses liées à nos moyens humains (ex. salaires, repas...)? - Quelles sont nos dépenses liées à nos moyens financiers (ex. si on vend des stylos, combien nous a coûté l achat de ces stylos?)? - Quelles sont nos dépenses liées à nos activités (ex. organisation d un événement)? Nos ressources financières : Il est important de réfléchir à la façon dont on va financer les dépenses liées aux ressources clés de notre projet. Il est rare d avoir un projet qui n a pas besoin de trouver de finances... - Comment est-ce qu il prévu de financer le projet? - Est-ce que nous touchons des subventions ou des dotations? - Est-ce que nos adhérents vont payer une cotisation? - Est-ce que nous allons vendre des produits? Moi dans tout çà : En tant que porteur de projet vous avez une place particulière dans l organisation de votre projet mais également un rôle majeur à jouer dans sa pérennisation. Il vous faut rapidement vous poser la question concernant votre avenir personnel d ici un à deux ans : - Qu est-ce que je ferais l année prochaine? - Qu est-ce qui se passe pour mes bénéficiaires si mon projet s arrête? Maquette projet COMPRENDRE

4 COMPRENDRE PENSER SON PROJET A LONG TERME Si un projet a une raison d être aujourd hui, pourquoi ne l aurait-il plus dans les années à venir? N est-il pas dommage d avoir ciblé un problème et trouvé une idée de solution, pour finalement s arrêter alors que tout pourrait (réellement) commencer? Un porteur de projet doit être conscient que devenir acteur de changement est quelque chose qui se construit. En lançant des premières actions sur le terrain, puis en développant petit à petit le projet une fois que l on a assez de cartes en mains. Pour ne pas s arrêter au milieu de la route qui mène à la réalisation toujours plus développée de son projet, il est important d être sensibilisé sur l importance de la pérennisation de celui-ci. Quoi de mieux pour cela que de continuer de rêver son projet tel qu on le verrai en grand? LA MAQUETTE PROJET, FIXÉE À L AVANCE MAIS VOUÉE À ÉVOLUER Bien que définir sa maquette avant de se lancer soit une des premières missions du porteur de projet, elle ne doit pas être figée. Elle doit être évolutive et modulable dans le temps, pour coller à la réalité du projet. Il faudra essayer d innover pour imaginer un projet toujours plus grand. C est pour cela qu il est important pour les porteurs de projets de se projeter dans le temps afin de réfléchir à pérenniser son projet (se demander comment est-ce que son projet pourra perdurer dans les deux, cinq ou dix ans à venir... Ou même plus! DE LA MAQUETTE PROJET AU MODÈLE ÉCONOMIQUE Un modèle économique est capital dans le cadre d un projet, même (et surtout) s il n est pas à but lucratif. En effet, si les revenus sont utilisés comme un moyen, et non comme une fin, ceux-ci permettront de le rendre indépendant, de le pérenniser et de faire grandir l organisation. DÉFINIR LA PARTIE ÉCONOMIQUE DE SA MAQUETTE PROJET, CE N EST PAS SI COMPLIQUÉ Si un spectacle a rassemblé 50 personnes cette année, l année prochaine il pourra surement en réunir 75 ou 100. Mais forcément cela demandera des moyens plus importants pour y parvenir. De nombreuses opportunités de financement existent pour tout projet qui tient la route : il faut voir grand, loin, et se donner les moyens de ses ambitions!

5 PARTIE A - REVER SON PROJET A LONG TERME Ce dont j ai besoin Matériel Supports Vidéo projecteur + Ordinateur (avec Internet) Paper board Matériel créatif Présentation Power Point Fiche Dessin du projet Musique pour Tous (cf. Annexes) (00 ) A-1. Pitche moi ton projet comme il est aujourd hui Objectifs: Au terme de cette activité les jeunes doivent avoir présentés leur projet et été sensibilisés à la notion de pérennisation afin de se poser la question : «Si ça a marché aujourd hui, pourquoi ça ne marcherai pas demain?» Conseils : Au préalable : Avoir sensibilisé les porteurs de projets à la pratique du Pitch au cours des journées précédentes. Prévenir les jeunes plusieurs jours avant ce module en leur demandant de venir en maîtrisant le Pitch de leur projet. - A tour de rôle, les porteurs de projets viennent pitcher pendant 1 min ; - A la fin de chaque Pitch, prenez deux minutes pour poser des questions au(x) pitcheur(x) afin de le(s) sensibiliser à la pérennisation de leur projet : - Si dans 2 ans ton projet était toujours d actualité, qu est-ce qui serait différent? - Est-ce que vous avez envie de continuer de le développer? Pourquoi? - Que deviennent vos bénéficiaires si vous arrêtez le projet? (cf. Penser son projet à long terme de COMPRENDRE). (00 ) A-2. Rêve ton projet en grand et dessine le! Objectifs: Inciter les porteurs de projet à idéaliser leur projet, à le voir bien plus grand que lorsqu ils l ont pitché juste avant, à le rendre parfait : «Dans tes plus beaux rêves, à quoi ressemble ton projet?» Conseils : - Présentez le projet Musique pour Tous (cf. Support de présentation) ; - Présentez le dessin du projet Musique pour Tous (cf. Fiche Dessin du projet Musique pour Tous - Support de présentation et Annexes) ; - Distribuer une feuille paper board par projet et mettez du matériel créatif à disposition de toutes les équipes projets ; - Affichez la liste des questions à se poser lorsqu on dessine son projet (cf. Support de présentation). TRANSMETTRE

6 PARTIE B - LA MAQUETTE DU PROJET Ce dont j ai besoin Matériel Supports Vidéo projecteur + Ordinateur (avec Internet) Paper board Matériel créatif Présentation Power Point Fiche La maquette projet - Vierge (cf. Annexes) Fiche Maquette Musique pour Tous (cf. Annexes) (00 ) B-1. Comparons nos projets Objectifs: Faire réfléchir les porteurs de projets aux grandes catégories que l on retrouve à chaque fois lorsque l on dessine une maquette. Conseils : - Répartissez l effectif en petits groupes d équipes projets ; - Demandez leur de se présenter mutuellement leurs dessins ; - Demandez leur de comparer leurs dessins et d essayer de trouver les grandes catégories qui ressortent et qu ils auraient en commun. Pour ce travail ils doivent compléter la Fiche La maquette projet ; - Après minutes de travail en équipe, chaque groupe vient présenter la façon dont il a rempli la maquette vierge. TRANSMETTRE (00 ) B-2. De la maquette au modèle économique d un projet Objectifs: Présenter aux porteurs de projet une maquette de projet remplie correctement et leur expliquer que la partie économique ne doit pas faire peur ni être négligée. Conseils : - Expliquez que cette maquette qu ils viennent de réaliser constitue le modèle économique ; - Définissez la notion de modèle économique et prenez le temps de préciser l importance de la réalisation d un modèle économique en expliquant notamment la nécessité de trouver des fonds ; - Repartez de l exemple de Musique pour Tous présenté en dessin dans l atelier A et montrez ce que cela donne une fois que l on a rempli la maquette du projet vierge avec cet exemple (cf. Maquette Musique pour Tous) : exposez une à une les 6 catégories différentes (Ce que je fais, Mes bénéficiaires, Mes partenaires, Mes moyens, Mes dépenses, Comment je les finance) ; - Prenez un temps pour répondre aux interrogations des participants qui n auront pas rempli la maquette comme vous.

7 LA MAQUETTE PROJET - Les catégories A (Fiche à ne pas distribuer avant la fin de l atelier B) NOS BENEFICIAIRES NOS PARTENAIRES MOI dans tout çà : NOS ACTIONS NOS RESSOURCES MATÉRIELLES & HUMAINES NOS RESSOURCES FINANCIÈRES NOS DÉPENSES ANNEXES

8 MAQUETTE PROJET - Vierge (Fiche à distribuer pour l atelier B) ANNEXES MOI dans tout çà :

9 DESSIN DU PROJET MUSIQUE POUR TOUS ANNEXES

10 MAQUETTE PROJET - Musique pour Tous ANNEXES NOS BÉNÉFICIAIRES -Jeunes de 8-16 ans de tous milieux sociaux ; - Enfants atteints de handicaps ; -Personnes en maisons de retraites ; -De nouveaux talents ; - Des écoles. NOS ACTIONS - Cours de musique gratuits ; - Réinsertion social grâce à la musique - Transmission d une passion ; - Organisation d évènements nationaux ; -Organisation de concerts. NOS PARTENAIRES - Ceux qui nous soutiennent (Ashoka, Jevolution, le Lions Club et le ministère de la jeunesse et des sports). NOS RESSOURCES MAT. - Nos 2 salariés ; -Nos 15 bénévoles ; - Nos 30 instruments ; - Notre ordinateur ; - Notre caméra ; - Notre page Facebook - Notre site internet ; - Salle des fêtes. MOI dans tout çà : NOS RESSOURCES FIN. - Ventes de CD et DVD ; - Concours Jevolution - Vente de place de concerts ; - Cotisations des membres ; - Crowdfunding NOS DÉPENSES : Ordinateur : instruments caméra - Salaires

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

SOMMAIRE DEVENIR CHANGEMAKER MODULE COMPRENDRE TRANSMETTRE. Ce module est exclusivement pratique.

SOMMAIRE DEVENIR CHANGEMAKER MODULE COMPRENDRE TRANSMETTRE. Ce module est exclusivement pratique. MODULE DEVENIR CHANGEMAKER COMPRENDRE Ce module est exclusivement pratique. TRANSMETTRE PARTIE A Être acteur de changement A1 Devenir «changemaker» A2 Devenir un groupe de «changemaker» PARTIE B Choisir

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

SITOTHEQUE. «Montage de projets socioculturels»

SITOTHEQUE. «Montage de projets socioculturels» Cultures du Cœur en Val de Marne 1 Association loi 1901, crée en 2003, Agréee Jeunesse et Sport, Reconnue d Interet Général SITOTHEQUE «Montage de projets socioculturels» Trouvez des idées Pour trouver

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Comparaison entre l achat et la location de voiture

Comparaison entre l achat et la location de voiture Mathématiques Comparaison entre l achat et la location de voiture Sommaire de l activité Lors de cette activité, les élèves: Connaissances requises Compétences essentielles incluant toutes les sous-catégories

Plus en détail

GUIDE du. Porteur de Projet. lafabriquedescolibris.org

GUIDE du. Porteur de Projet. lafabriquedescolibris.org GUIDE du Porteur de Projet lafabriquedescolibris.org INTENTION Voici quelques conseils pour vous aider dans la mise en ligne de votre projet et pour que la Fabrique vous soit vraiment utile! Avant de lire

Plus en détail

LR SET. Programme collectif régional de formation 2013. AGEFOS PME Secteur Sport

LR SET. Programme collectif régional de formation 2013. AGEFOS PME Secteur Sport LR SET Programme collectif régional de formation 2013 AGEFOS PME Secteur Sport ÉDITO Le programme collectif régional AGEFOS PME de formation Branche Sport : un programme adapté aux besoins de la branche

Plus en détail

Guide pratique de l agent évalué

Guide pratique de l agent évalué ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique de l agent évalué CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN Sommaire Pourquoi ce guide? PAGE 3 Les objectifs de l entretien professionnel PAGES 4-5 Les acteurs de l entretien

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Cahier 2. Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage. Travail réalisé par Emmanuelle Tricot

Cahier 2. Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage. Travail réalisé par Emmanuelle Tricot Cahier 2 Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage Travail réalisé par Emmanuelle Tricot Domaine Ressources Méthodologiques et Documentaires Handicap International

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Reconnaître et écouter

Reconnaître et écouter Pour aider son jeune à s orienter Reconnaître et écouter L E R Ô L E D E S P A R E N T S D A N S L O R I E N T A T I O N D E L E U R S J E U N E S! Une conférence offerte par: Diane Fortin, conseillère

Plus en détail

14. Projet d écriture

14. Projet d écriture 14. Projet d écriture Affiche publicitaire : Une soirée de magie Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Une soirée de magie DESCRIPTION DU PROJET Les deux textes qui sont présentés dans ce projet te donneront

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités Association Maison Rurale d Education et d Action de DEveloppement BP : 10 Badou Wawa Tél : (+228) 832 10 78 Siège social Tomégbé E-mail : info@asmeradetogo.org Site web : www.asmeradetogo.org Caisse d

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

Performance. Organisation du temps de travail des soignants. Pôle d appui à la qualité et à la performance

Performance. Organisation du temps de travail des soignants. Pôle d appui à la qualité et à la performance &Qualité Performance Pôle d appui à la qualité et à la performance Organisation du temps de travail des soignants Méthode d évaluation et de planification de la charge en soins Mode d emploi de l outil

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LES PORTEURS DE PROJET

RECOMMANDATIONS POUR LES PORTEURS DE PROJET RECOMMANDATIONS POUR LES PORTEURS DE PROJET 1 Comment lever des fonds? Une levée de fonds se prépare avec grand soin. Le Porteur de Projet doit se préparer à cette levée, en étant conscient qu elle va

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016 COLLEGE LE PETIT PRINCE Gignac la Nerthe Parcours de Découverte des Métiers et des Formations - Troisième Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE PRODUCTION ET DE DIFFUSION D INFORMATION A DESTINATION DES JEUNES CIRCULAIRE 2012

APPEL A PROJETS DE PRODUCTION ET DE DIFFUSION D INFORMATION A DESTINATION DES JEUNES CIRCULAIRE 2012 APPEL A PROJETS DE PRODUCTION ET DE DIFFUSION D INFORMATION A DESTINATION DES JEUNES CIRCULAIRE 2012 CONTEXTE DE L APPEL A PROJET L appel à projet 2012 s inscrit dans la droite ligne des appels à projets

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes :

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes : CULTURE-ACTIONS Culture-Actions est un dispositif national d aide financière pour des projets portés par un ou des étudiants. Les projets peuvent être déposés à titre individuel ou associatif. Critères

Plus en détail

8 Etapes Pour Créer Votre Entreprise Rapidement

8 Etapes Pour Créer Votre Entreprise Rapidement 8 Etapes Pour Créer Votre Entreprise Rapidement Cette fois ci, c est décidé, je crée ma boîte! Moi ce que je veux, c est faire ce que j aime, vivre de ma passion, et avoir du temps à consacrer à ma petite

Plus en détail

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 Discours de M. Eric WOERTH Messieurs les Ministres, Madame et Messieurs

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A1

ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A1 ÉPREUVE DE PRODUCTION ORALE : DELF scolaire A1 25 points Consignes pour les examinateurs Déroulement de l épreuve : en accueillant le candidat, et après avoir vérifié son identité, vous lui indiquez très

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Projet Collège numérique Questionnaire élèves 1/7

Projet Collège numérique Questionnaire élèves 1/7 Questionnaire élèves 1/7 Le département du Val d Oise va engager d importants travaux au collège et ajouter de nombreux équipements afin de faciliter et de développer l utilisation des outils numériques

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

David Barros. 2014 Pearson France Projets créatifs avec SketchUp Laurent Brixius

David Barros. 2014 Pearson France Projets créatifs avec SketchUp Laurent Brixius David Barros Diplômé en études supérieures d agencement d intérieur avec une spécialisation dans le dessin technique assisté par ordinateur et cinq ans d expériences professionnelles, il se lance aujourd

Plus en détail

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014 Cahier de stage Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme Hiver 2014 Réalisé par l équipe des professeurs Département des techniques d intégration multimédia du Cégep de St-Jérôme 455,

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on?

Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Session de sensibilisation réalisée à la demande du CDOS de GIRONDE, dans le cadre du

Plus en détail

Comment préparer le lancement de votre boutique en ligne et avoir des ventes dès le 1er jour?

Comment préparer le lancement de votre boutique en ligne et avoir des ventes dès le 1er jour? Comment préparer le lancement de votre boutique en ligne et avoir des ventes dès le 1er jour? Le lancement de votre boutique en ligne est une date importante. C est le début d une belle aventure (même

Plus en détail

Merci de nous recevoir M.Toussaint-Dauvergne. Pouvez nous en dire un peu plus sur vous?

Merci de nous recevoir M.Toussaint-Dauvergne. Pouvez nous en dire un peu plus sur vous? Screlec, collecteur et recycleur de nos piles! Publié le 19 mars 2015 par Julie dans éco-organismes/recycler Aucun commentaire Qui n a pas chez lui un tiroir ou un contenant avec des stylos usagés (on

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. A2 / 9.- 10. kl. ; 1.- 2. g. famille, société, cinéma. Culture et société :

FICHE PROFESSEUR. A2 / 9.- 10. kl. ; 1.- 2. g. famille, société, cinéma. Culture et société : FICHE PROFESSEUR Niveau / classe A2 / 9.10. kl. ; 1.2. g. Thème famille, société, cinéma Document ressource Bande annonce du film de J.P. et L. Dardenne Lien vidéo vers la bande annonce : http://dai.ly/xi81xg

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations

NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations NOTIONS DE COMMUNICATION destinées aux associations DEFINITIONS La communication n'est pas un gros mot Un acte inconscient et propre à tout individu, ou structure composée d individus Une action verbale,

Plus en détail

FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES

FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES Dossier de Presse Édition 2015 Levier pour entrepreneurs en puissance, point de rencontre de tous ceux qui veulent s impliquer et investir dans l innovation

Plus en détail

Avec le soutien de. Partenariat Educatif de Solidarité Internationale. Rentrée 2015 : Le PESI s élargit à tous les métiers de l éducation!

Avec le soutien de. Partenariat Educatif de Solidarité Internationale. Rentrée 2015 : Le PESI s élargit à tous les métiers de l éducation! 1 Avec le soutien de PESI Partenariat Educatif de Solidarité Internationale Appel à projets 2015/16! Avant le 27 novembre 2015 Rentrée 2015 : Le PESI s élargit à tous les métiers de l éducation! Le Partenariat

Plus en détail

Techniques de questionnement axées sur les solutions

Techniques de questionnement axées sur les solutions Techniques de questionnement axées sur les solutions 1 Questions circulaires 1.1 Brève description de la méthode Les questions circulaires ont été développées dans les domaines du coaching et de la consultation

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Questions fréquemment posées

Questions fréquemment posées Questions fréquemment posées 1. Si mon auditoire cible est petit ou mon budget limité, ma demande de subvention à la formation médicale indépendante sera-t-elle tout de même prise en compte? 2. Les critères

Plus en détail

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner

Les 7 étapes clés pour devenir. Wedding Planner Les 7 étapes clés pour devenir Wedding Planner Sommaire Introduction Etape 1 : Réflexion personnelle Etape 2 : Faire son étude de marché Etape 3 : Se former au métier d organisatrice de mariage Etape 4

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

cadémie des adjointes

cadémie des adjointes Devenir adjointe virtuelle GUIDE RESSOURCE Les Standards Vos standards Les standards sont la fondation même de votre entreprise. Ce sont les principes sur lesquels se bâtira votre entreprise. En complétant

Plus en détail

Guide de Formation des enseignants (GF)

Guide de Formation des enseignants (GF) MANAGEMENT ET CONDUITE DE PROJET Guide de Formation des enseignants (GF) Document d accompagnement de la démarche de management et de conduite de projet PIA2 A l usage des enseignants et formateurs Inspiré

Plus en détail

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives?

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? AIE - Agence Internationale de l Energie Paris, 4 Juin 2009 Pascale Geslain Sommaire I. A propos de la microfinance 1. Au sujet de PlaNet FiNance:

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Un GPF Qu est-ce que c est?

Un GPF Qu est-ce que c est? Guide Un GPF Qu estce que c est? Le GPF, c est un guide de planification de la formation. Autrement dit, c est un document qui, en proposant une démarche systématisée de planification de la formation,

Plus en détail

TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE. Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale

TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE. Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale TROPHÉES DE L ENTREPRISE 17 NOVEMBRE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Fédérations des Clubs d Entreprises Côte d Opale Initiée en 2013 par les Clubs d Entreprises de Grande-Synthe, Spycker, Petite-Synthe et

Plus en détail

Comment rencontrer l âme sœur

Comment rencontrer l âme sœur Pabloemma Comment rencontrer l âme sœur 25 façons et trouvez l amour Essai 1 Du même auteur : 2013 paroles intimes (poésie) 2013 En finir avec le passé (poésie) 2013 La vie sépare ceux qui s aiment (poésie)

Plus en détail

A la découverte du. crowdfunding. Mathieu Maire du Poset Directeur général Adjoint @MMDP - @Ululefr

A la découverte du. crowdfunding. Mathieu Maire du Poset Directeur général Adjoint @MMDP - @Ululefr A la découverte du crowdfunding Mathieu Maire du Poset Directeur général Adjoint @MMDP - @Ululefr Sommaire 1. Le crowdfunding et Ulule 2. Définir son projet 3. Animer sa collecte 1 Le Crowdfunding et Ulule

Plus en détail

ARCO VEUT FAIRE DES ÉTUDES D ART, MAIS SES PARENTS S Y OPPOSENT...

ARCO VEUT FAIRE DES ÉTUDES D ART, MAIS SES PARENTS S Y OPPOSENT... L ART EST UNE PERTE DE TEMPS! TU FERAIS MIEUX DE NE PLUS Y PENSER! ARCO VEUT FAIRE DES ÉTUDES D ART, MAIS SES PARENTS S Y OPPOSENT... C EST INJUSTE! ET TOUT ÇA PARCE QUE JE VEUX DEVENIR ARTISTE! QU EST-CE

Plus en détail

Votre ville accueille une arrivée d'étape

Votre ville accueille une arrivée d'étape Le projet Le 6 octobre 2013, lors de Alternatiba Bayonne ayant rassemblé plus de 12 000 personnes, Madame Hessel, épouse de Stéphane Hessel, parrain de l événement, à lu un appel à multiplier les Villages

Plus en détail

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE conseil de classe LES DELEGUES S ENGAGENT A NE PAS COMMUNIQUER CES INFORMATIONS AUX AUTRES ELEVES. CEPENDANT, TU N ES PAS OBLIGE DE REPONDRE A TOUTES LES QUESTIONS, SI CERTAINES TE GENENT. FICHE PERSONNELLE

Plus en détail

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement)

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) «Coup de Pouce Citoyen» PICTO «COUP DE POUCE» APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) A déposer ou à envoyer à ViennAgglo Conseil de Développement - Coup de Pouce

Plus en détail

Examen professionnel pour l accès au grade d attaché principal du ministère de la défense

Examen professionnel pour l accès au grade d attaché principal du ministère de la défense Examen professionnel pour l accès au grade d attaché principal du ministère de la défense Kit de préparation à l épreuve orale de RAEP : constitution du dossier de RAEP en vue de l oral SOMMAIRE 1- Cadre

Plus en détail

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar A Madagascar, l association de coopération internationale (Formation pour l épanouissement et le renouveau de la terre), en partenariat avec

Plus en détail

Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage?

Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage? ao t 2007 7:29 07 Pourquoi un tel ouvrage? Lorsque vous rencontrez un problème en ActionScript, vous disposez de différentes sources d information pour vous aider : en particulier, les forums vous permettent

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC PIWIT

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC PIWIT INTERVIEW : RENCONTRE AVEC PIWIT elyppire, Eskimon, Piwit 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Piwit, un oiseau plein de talent! Salut Piwit! La forme? Raconte-nous,

Plus en détail

Pour commencer, cette seconde correspondance, je vais tout d'abord répondre à quelques questions générales.

Pour commencer, cette seconde correspondance, je vais tout d'abord répondre à quelques questions générales. Message n 2 du 20 nov. 2013 : activité 1 Bonjour à tous! Tout d'abord un grand merci à toutes les classes participantes, élèves mais aussi enseignants volontaires dans cette aventure! Car même si c'est

Plus en détail

Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde

Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde Séance 3 Séance 4 Séance 1 Séance 2 http://laclassedestef.eklablog.com/ Donnez moi un point d appui : je soulèverai le monde Fiche de séquence Objectif Organisation Matériel Durée Faire émerger les hypothèses

Plus en détail

Activité d apprentissage

Activité d apprentissage Activité d apprentissage Civisme et citoyenneté, 10e année, cours ouvert Des citoyens actifs dans la communauté scolaire : une campagne pour l économie d énergie Aperçu Dans cette activité d apprentissage,

Plus en détail

AMBASSADOR S SELF HELP FUND APPLICATION PACKAGE

AMBASSADOR S SELF HELP FUND APPLICATION PACKAGE Embassy of the United States of America EMBASSY OF THE UNITED STATES OF AMERICA REPUBLIC OF CONGO AMBASSADOR S SELF HELP FUND APPLICATION PACKAGE AN INSTRUMENT TO SUPPORT LOCAL DEVELOPMENT INITIATIVES

Plus en détail

À quoi sert une monnaie locale complémentaire (MLC)? Est-ce que c est contre l Euro? Qui peut l utiliser?

À quoi sert une monnaie locale complémentaire (MLC)? Est-ce que c est contre l Euro? Qui peut l utiliser? À quoi sert une monnaie locale complémentaire (MLC)? Favoriser prioritairement la consommation locale par des circuits courts Redynamiser l économie locale Renforcer le lien social Préserver l environnement

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

CONTEXTE DE LA FORMATION

CONTEXTE DE LA FORMATION CONTEXTE DE LA FORMATION Afin de répondre à l un des Objectifs primordiaux du Millénaire pour le Développement à savoir offrir une éducation de qualité à la jeunesse, le ministère de l éducation de base,

Plus en détail

Peindre une nature morte

Peindre une nature morte Peindre une nature morte Introduction Bonjour mon nom est Nathalie Mantha, je travaille pour le Musée des beaux-arts du Canada, aujourd hui nous allons nous pencher sur les techniques acryliques. Nous

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail