Le journal des étudiants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le journal des étudiants"

Transcription

1 Le journal des étudiants de l'esca Ecole de Management Journal bimestriel - Février n 7 Echanges internationaux 30 L ESCA accueille nationalités au Maroc Ca bouge à l ESCA... 2 Dossier spécial... 6 Club SK... 8 Bientôt Pro...11 Le monde et nous!...12 EDITO C est avec une très grande joie que votre journal SK vous retrouve en ce début 2008! Pour ce premier numéro de l année, notre école a une actualité très riche que nous vous présentons en détail et en images. Des voyages d intégration, nous avons gardé quelques photos souvenirs qui vous plairont. De la dynamique d échanges à l international, nous avons retiré quelques témoignages avec photos que vous pouvez découvrir en exclusivité. C est aussi le cas pour notre journée vie associative qui a regroupé tant de porteurs d initiatives. Si notre école bouge beaucoup de l intérieur, elle est aussi sensible à son environnement. Autrement dit, il y a du mouvement avec l extérieur : à notre tour, nous recevons des étudiants chinois dans le cadre des échanges et une délégation de cadres qui suivent le MBA de l EDHEC qui a séjourné au Maroc grâce à l ESCA. Vous pouvez lire leurs impressions dans ce numéro. La qualité des enseignements à l ESCA et son engagement dans l international sont récompensés par son classement parmi les 10 meilleures Business Schools d Afrique. Et dans les autres nouvelles, nous sommes allés pour vous en reportage photo à la semaine culturelle chinoise et à la conférence organisée en partenariat avec Dar America. Bonne lecture à tous, et bon stage à tous ceux qui sont en immersion dans le monde de l entreprise! Le Comité de Rédaction

2 CA BOUGE A L ESCA Conférence en partenariat avec Dar America : [ ] Des démocraties plus prospères que les dictatures! Le professeur Nakshbendi, le Président de l ESCA, Thami Ghorfi, et quelques-uns des participants à la conférence organisée dans nos locaux, en partenariat avec Dar America, sur le lien entre démocratie et prospérité économique. Quel rapport peut-on trouver entre démocratie et prospérité économique? Le professeur Ghiyath Nakshbendi, président de Sangamore Group (Maryland, USA) et senior consultant en marketing, était à l ESCA le 8 février pour répondre en anglais à cette question au cours d une conférence organisée en partenariat avec Dar America. Un sujet à approfondir à titre personnel Au cours de son intervention, le professeur Nakshbendi a traité des effets du système politique sur l économie d un pays en prenant divers exemples et en faisant le lien entre la démocratie ou l absence de démocratie et le PIB, ou encore entre la faiblesse ou la force d une démocratie et son exposition aux crises financières internationales. Il a éclairci des thèmes comme le développement économique durable, qui passe par la transparence, la justice et la solidarité sociale, la responsabilité dans les affaires publiques, l indépendance de la justice, la lutte contre la corruption par exemple. Autant de pistes que nous gagnerions tous à étudier. L assistance intéressée a poursuivi le débat Après sa conférence, l assistance a réagi pour donner son point de vue et demander des éclaircissements. Dans l ensemble, le feedback était positif chez les participants, qui ont montré un grand intérêt pour le sujet. C est en forte délégation de l ESCA que nous avons assisté à cette conférence particulièrement intéressante, en présence notamment du président de l ESCA, de plusieurs cadres et professeurs de l école et d un grand nombre d étudiants. Pour rappel, l ESCA a signé avec Dar America un partenariat qui ne fait que commencer et dont nous, étudiants, attendons beaucoup. Plusieurs autres conférences de cet ordre et des événements culturels sont d ailleurs prévus. Alors wait and see! Un intervenant de haute volée Notons que le professeur Nakshbendi, détenteur d un doctorat (phd), est aussi consultat senior pour GMD Solutions, une entreprise basée en Virginie qui fournit des services de marketing et de conseil aux professionnels dans différents secteurs. Il intervient régulièrement au sein de grandes universités américaines, notamment par le biais de conférences Naoufal Sghir Le journal des étudiants de l ESCA 2

3 [ Classement des business schools en Afrique : L ESCA dans le peloton de tête ] 8 e grande école de management d Afrique, l ESCA confirme qu elle est dans la cour des grands par la qualité de son enseignement, son management, son initiative et son ouverture vers l extérieur. Ce classement génère un appel d air en direction des recruteurs et augmente le prestige de l ESCA. Il entraînera aussi des perspectives d emploi toujours plus intéressantes pour les étudiants. C est enfin un encouragement et un critère d évaluation extérieur. On ne pouvait rêver meilleur audit *Jeune Afrique Hors série n 17 Dans le peloton des grandes écoles de management publiques et privées d Afrique, l ESCA se classe à la huitième place. C est déjà pas mal et ce n est qu un début. Ce classement réalisé par le magazine Jeune Afrique en janvier 2008 est dominé par WBS en Afrique du Sud et par l ESAA et la MDI d Algérie. Le classement a été opéré sur la base de quatre critères : le niveau du diplôme de fin d études, la qualité des partenariats pédagogiques, la présence d une structure de recherche au sein de l école et la possibilité d obtenir un double diplôme pour les étudiants. Trois grandes écoles de management marocaines dans le top 10 des business schools africaines, ça c est top! En tout cas, ce classement de l ESCA fait plaisir et rend hommage au travail de tous, président, enseignants, personnel pédagogique, partenaires et étudiants. C est aussi un signal fort envoyé sur la place marocaine à l attention des recruteurs, ce qui est une bonne chose pour nous étudiants. Gageons qu avec la dynamique de notre ESCA, nous maintiendrons ce bon cap et pourquoi pas que nous viserons plus haut! [ ] 3 Masters de choix à l ESCA En offrant à ses étudiants trois Masters de plus, l ESCA se pose en entreprise qui souhaite satisfaire les besoins et les attentes de ses clients, en somme les nôtres à nous étudiants. La gamme comprend un Master en Achat et logistique, un Master en Marketing des services et un Master en Audit et Contrôle de Gestion. Ces Masters permettent aux étudiants de se spécialiser et de mieux définir leur profil par rapport aux attentes des recruteurs. Les échos de la nouvelle promotion sont déjà parvenus au journal SK : c est principalement sur les cas concrets et typiques de ce qui se vit en entreprise que la satisfaction des nouvelles promotions est la plus vive. Mustafa Atif, étudiant en Master Achats et Logistique témoigne : Binatna, après mon stage de 6 mois au service financier de Cegelec, j ai choisi ce Master car c est une formation très demandée. Le programme est intéressant et reflète les besoins du marché. Beaucoup d enseignants viennent d écoles partenaires à Grenoble ou sont des dirigeants d entreprises. Bonne continuation à tous! Hind Zourouti et Jihane Rabhi 3 Le journal des étudiants de l ESCA

4 CA BOUGE A L ESCA L intégration des nouveaux et un team building de l ensemble des promotions ESCA ont eu lieu en novembre dans une super ambiance. Novembre 2007 a été le mois de l intégration! Non seulement pour les Voyage de team building et soirée d intégration [ ] Des moments sympathiques pour débuter l année nouveaux étudiants ESCA, mais aussi pour l ensemble des promotions. En effet, la future promotion 2012 a été accueillie en grandes pompes à l hôtel Sheraton de Casablanca, où une grande fête a été donnée en son honneur en présence de prestigieux invités. Quel meilleur moyen en effet qu une fête inoubliable, véritablement chaleureuse, avec un programme musical très varié, pour bien marquer l arrivée des nouveaux dans la grande famille ESCA Cette soirée a été l occasion, comme c est devenu la tradition, de baptiser officiellement la promotion 2012, qui prend le nom de promotion Altitude. Autant dire que l ESCA fixe la barre très haut comme c est déjà le cas pour les autres promotions qui sortiront avant. Cette atmosphère de fête s est poursuivie du 23 au 25 novembre 2007 avec un week-end de trois jours de folie pour tous. Le voyage d intégration à Marrakech a donc lui aussi été une belle réussite, avec des journées de promenades, des soirées ponctuées de dîners (on retiendra celui Chez Ali, particulièrement savoureux) et d une soirée à la boîte Theatro. Après ces merveilleux moments d intégration, les études ont repris leurs droits avec des promotions soudées et gonflées à bloc. Ali Sayeh [ ] Les échanges internationaux vus par le Professeur Belhacen : Un indicateur précieux des best practices SK : Jusqu à quel point les méthodes et les enseignements de l ESCA sont-ils en phase avec les best practices au niveau mondial? Les classements au niveau national et international répondent en partie à cette question fondamentale pour le management de l ESCA, qui se soucie de la place et de l image de marque de l école parmi les autres business schools de la place notamment. Parmi d autres mesures, les échanges internationaux que nous proposons à nos étudiants apportent eux aussi une part de réponse. C est pourquoi ils sont si importants. Ils nous fournissent des indicateurs précieux pour accompagner notre développement et notre dynamique d amélioration continue. Les indicateurs évoqués sont pour le management de l ESCA des voyants lumineux qui entrent en ligne de compte dans la conduite du système ESCA. Ils sont particulièrement utiles parce que l ESCA est ambitieuse, je dirais même de plus en plus ambitieuse. Chaque jour, l ESCA fait évoluer son système, se donne tous les moyens et techniques pour atteindre son objectif de former d excellents managers en matière de compétences, de rigueur, de créativité. C est un travail de chaque instant qui occupe aussi bien le staff administratif que notre corps professoral de l ESCA, qui veille au bon déroulement des cours et à la réussite de ces projets. Je le rappelle, se référer à l international est essentiel pour offrir une formation conforme aux standards rigoureux. C est un excellent indicateur. Sanaa Lakhlifi Le journal des étudiants de l ESCA 4

5 [ Semaine culturelle chinoise : Le Tour du Monde ESCA fait escale en Chine ] À l occasion de la Semaine culturelle chinoise qui s est tenue du 18 au 22 février 2008, l ESCA a organisé le 18 février un symposium qui a vu la présence de M. Wang Baoyi, Conseiller culturel de l Ambassade de Chine. Venu animer une conférence sur son pays, M. Wang Baoyi a présenté la Chine au plan économique, culturel et géographique. Il a également insisté sur les bonnes relations politiques entre le Maroc et son pays et s est dit honoré que l ESCA mette la Chine à l honneur. Cette première journée de la Semaine culturelle chinoise annonçait déjà une suite très prometteuse, dont votre journal SK vous parlera plus en détail dans sa prochaine édition. Pour rappel, après avoir organisé plusieurs semaines culturelles internationales (japonaise, hongroise, américaine, espagnole, française, africaine, indienne ), le Tour du Monde ESCA fait escale en Chine, en collaboration avec l Ambassade de Chine à Rabat, le Centre d affaires maroco-chinois et la société MADIVA. CR La conférence animée par le Conseiller culturel de l Ambassade de Chine au Maroc a été un moment fort de la Semaine culturelle chinoise. 5 Le journal des étudiants de l ESCA

6 DOSSIER SPECIAL Echanges internationaux : 30nationalités au Maroc [ SK : Why did you stop your job to do this training? ] Indien, Américain, Chinois, Nigérian, Japonais, Roumain, Coréen ou même Allemand Vous cherchez le rapport? Des profils variés représentant pas moins de 30 nationalités, issus de prestigieuses compagnies comme le célèbre Boston Consulting Group, Unilever, Sony, Ericsson, Cadbury Schweppes, ou encore des institutions financières de premier plan au niveau mondial comme the European Investment Bank, American Appraisal Co., LTD, et possédant chacun une culture, un horizon et une spécialité de management qui leur soient propres! Toujours rien? Voici le lien : ces 30 personnes sont les heureux participants d un séminaire d études (Global Business Model). Tous ont décidé de reprendre pendant 10 mois le chemin de l école, en s inscrivant au MBA de l EDHEC. Et c est dans le cadre de leur formation qu ils étaient de passage chez nous à l ESCA en décembre dernier. Votre SK est évidemment allé recueillir leurs témoignages au cours d un séjour plein d émotions. Abdelkoddous Hafsi Christophe Gilles French/1964 Food engineer ISA France, 20 Years of management experience in Food Industry, Commercial Director Flavour and Food Engineer You can ask for education program to sustain for a better position or change of sector. This kind of training enlarges your angle of vision and open potential job opportunities. First day class! It was very well, no issue, we went for a 2 days trip in the mountain all together. Christopher Olufola Jinadu Nigerian/1977 Bachelor of Business Administration 6 Years experience in Procurement and Supply Chain Management It is very important for anyone aspiring to a top level position in any Global Company to train and retrain himself if he wants to remain globally competitive and relevant. I decided to go for more training when I realized that I will need more knowledge to achieve my career pursuit of a top management position in a Global Company. The training is bringing to me Knowledge, Exposure and a Life Changing experience. The first day at EDHEC Business School for me was very exciting. The 19 different Nationalities in my Class made it a very global selection and I was quite impressed by the quality of the students and Lecturers we had right from the beginning. I was made to feel the effect of one world. Hari Sivan Indian/ Years in Consumer Banking 2 year in Information Technology/Back end Operations in Banking Citibank NA, Singapore I am expecting it to bring value add to my career to be trained in business management, people management, innovation and tools necessary to achieve the above. We had some positive surprises. It was great because I believe that most of us have international experience prior to our program, so it made things pretty simple. We also had a very good immersion program within the 3rd week of our program. Thomas Desgranges French/1976 Bachelor of Sciences (Hons) in Computer Sciences, Oxford Brookes University (UK) 10 years of experience in software engineering including 5 years as project manager I was thinking of it since a few years as a way of evolving in my job. And as my job was becoming more boring, I jump for it! This training bring to me a lot of thing. First, some technical skills (Finance, Economics, etc.), but also an open-minded view of the today business world. The first class day, It was really a strange and exciting day. Most of us were impressed by this group of 30 people coming from all over the world. But we quickly started to exchange and discuss and became a real group. Florin D. Cimpean Romanian/American/1980 Bachelor of Business Administration : Finance & Investments (12/2006) Baruch, CUNY, New York, USA, 8 Years of experience (last 3 years as Retail Financial Analyst), Retail Financial Analyst L Occitane US I needed other experience. And the December 2007 trip to Morocco has been a truly unforgettable experience for me. If permitted, I want to focus on my feelings : the trip to Morocco has been an amazing experience for me to observe a different model of economic growth, a country transitioning from a centralized economic system to a modern free market, fighting against prejudices and stereotyping of Muslim societies while trying to maintain friendly relationships with both the Eastern and the Western worlds. Marc Berger To take various experience. During this trip, I felt that the evolution of your country was quick with a high potential of growth. Le journal des étudiants de l ESCA 6

7 [ SK : Could you speak about the strongest moments of your stay in Morocco? ] Christophe Gilles The visit of the yeast company which is on the European production level. There was another strong moment with people in a restaurant sharing a birthday cake with us which is unusual for us and a sign of strong welcome from the population: superb sign! Christopher Olufola Jinadu The Visit to the Yeast company Somadir was very interesting for me, the visit to the Hassan 11 Mosque was for me exciting and the Lectures were very educative. There was some anecdotes, but I ll keep it for to myself. Hari Sivan There was a lot of strong moments: experience the culture and warmth of Moroccan people, probably amused when they saw us, food and cuisine, learning about doing business in an Opening economy from company visits, focus on capital investment in infrastructure. I noticed that Indian movies (Bollywood) have a good following cause, particularly Shahrukh Khan. And I ll never forget me singing a Hindi song in a Pub of Casablanca called (Kasbah). Also, I did a trip to bazaar and bargaining, bought an ipod (fake) with radio for 40 euros with Sony headphones free, smoked local Sheesha (it was a great experience!) and had a bath in a Hamam and saw the skin peeled off. I would say that next 5 years would be a reasonable time to see it economy gathers momentum and reaches the goals the leadership and people of Morocco has set for itself. I see challenges in terms of education and investment that is needed to create the required momentum. This is a definitely challenge but not a prejudice. Thomas Desgranges I really enjoyed the friday afternoon talk with Moroccan executive managers. Just the pleasure to come back in a place where you lived and to notice what changed and what remained the same. Florin D. Cimpean The company visits that took place during the week in Morocco were important because they gave me an alternative view to the common mainstream approach of doing business in today s global world. The interaction with the local culture and customs helped me understand that firms don t operate in bubbles, but that, in order to be successful, they need to integrate within the society and respond to the local market needs. Furthermore, this experience allowed me to draw a comparison line between the Moroccan development model and, from a more personal point of view, my experience growing up in communist Romania and the country s transition to the free market model. Marc Berger When I discovered Casablanca and Rabat I was really surprised. I didn t know this side of Morocco, with big cities comparable to european ones. I felt that the evolution was quick with a high potential of growth. All the company visits we had were interesting by covering diverse fields of activity, as the instructive visit of the car assembling manufactory of Somaca, the visit of the yeast company Somadir presented by its proactive Moroccan CEO who studied in France HEC Business School and who impressed me, the visit of Technopark and its SMEs, and the great hospitality of Moroccans. [ SK : Did your opinion about Morocco change after your stay? ] Christophe Gilles Yes, Morocco could be a job carrier opportunity and a new dragon country close to Europe. And for sure, I will never hesitate to return. Hari Sivan Yes, my belief that Morocco is a great place for capital investment has been validated. Capital markets, infrastructure and consumer products seem to have a lot of potential if we take a long term view. Next time, I think that a longer trip and more meetings with management rather than seeing manufacturing facilities and processes would be helpful. Thomas Desgranges Not really, but Morocco still surprised me in the way it evolves. Florin D. Cimpean Despite my initial expectations, what I found in Morocco wan nothing less than the result of today s globalization. Walking the streets of Casablanca or Rabat, I was quite surprised to see familiar logos on colorful awnings of brands like McDonald s, Aldo, Renault, Danone, and many others. I understood immediately that Morocco is not an isolated country like the Western media tends to describe most Muslim countries today, but a modern society transitioning quiet fast today to a free market model where supply and demand are free to interact and find the equilibrium without government interaction. Marc Berger Yes for sure. For example, we were lucky to be invited by a Moroccan family. They prepared a big couscous that we all shared in the same big plate with some special dairy beverage. Second, we were one evening in a restaurant. The people at the table next to us were celebrating a birthday. We were about to order the deserts when they proposed us to share the cakes. We weren t expecting that and as the tradition wants, one can t refuse. I never saw such generosity in any European countries. 7 Le journal des étudiants de l ESCA

8 CLUB SK [ Journée de la vie associative Un événement exceptionnel ] Tous les étudiants porteurs de projets associatifs en 2006/2007 ont participé à l organisation de cette journée. Ils ont avec pédagogie présenté et expliqué ce qu ils ont fait et montré une grande volonté d intégrer les nouveaux Escamistes à leurs projets qui seront réalisés en 2007/2008. Rapidement, une synergie s est créée entre les anciens et les nouveaux étudiants. Les groupes se sont formés et le coup d envoi pour une nouvelle année scolaire garnie d activités associatives a été donné. Le clou de cette journée a été la remise des Trophées de la Vie Associative et des certificats de mérite aux étudiants par le corps professoral et administratif de l ESCA. Sanaa Lakhlifi Le journal des étudiants de l ESCA 8

9 Quelles étaient vos motivations pour ce projet? Adnane Bentaybi Projet : Le club des Escamistes Ce qui nous a motivés, c est vraiment le plaisir de créer un lieu de rencontre virtuel qui nous permette d'échanger nos idées, nos pensées, nos façons de voir les choses C'est juste question de laisser passer le système classique! Ahmad Madih Notre principale motivation était surtout la sensibilisation des gens sur l importance des espaces verts au sein d une ville et sur la nécessité de préserver la nature pour pouvoir vivre dans un milieu sain et moins pollué. Tarik Oulkhdr Le SIDA est une maladie très dangereuse qui peut atteindre n importe qui mais uniquement dans des circonstances bien précises. Aussi, le but de notre campagne de sensibilisation est de faire circuler un maximum d informations à propos de cette maladie avec laquelle, grâce aux traitements, on peut vivre normalement. Nous voulons aussi insister sur l importance du soutien aux personnes atteintes. Amira Douch Nous avons choisi l organisation de la soirée car c est une manifestation assez spéciale et un événement riche qui donne aux étudiants l'occasion de rencontrer les lauréats Escamistes. Tout se passe dans une bonne ambiance, on célèbre la remise des diplômes. Comment êtes-vous parvenus à mener à bien ce projet? Adnane Bentaybi Ce projet ne demandait pas réellement un planning ou un processus spécifique, à la différence d autres projets! Nous avons juste adopté une démarche en 3 axes : élaboration du forum, remplissage et pub. Ahmad Madih Projet : Sauvons notre planète En premier lieu, nous avons contacté une association qui intervient dans ce domaine. Nous avons expliqué notre projet et nos objectifs. Ils ont adhéré et nous ont fourni le matériel et l équipement nécessaires pour mener à bien cette action et faire aboutir le programme. Tarik Oulkhdr Nous avons pris contact avec l Association de Lute Contre le Sida. Ils nous ont remis des prospectus et des dépliants qui ont été distribués pendant la journée. Nous avons aussi pu accueillir la présidente de l ALCS Casablanca, Mme Btissam Daoudi, qui est venue animer une conférence sur ce thème. Enfin, durant la journée nous avons vendu des rubans de solidarité pour soutenir l association. Amira Douch Pour réussir cette soirée, nous avons listé, avec l'aide de Mademoiselle Majdouline, tout ce qui pouvait être programmé pour que la soirée soit prestigieuse et satisfasse les étudiants. Il s agit d être à la hauteur de leurs attentes en leur permettant de passer du bon temps. C est une première, l'esca a offert des cadeaux aux étudiants pour l occasion. Qu en pensez-vous? Adnane Bentaybi C'est super d'avoir une direction qui pense de cette façon. Cela aide vraiment à développer l'esprit de création et d'innovation! Mais il faut franchement penser à mettre des cadeaux de grande qualité la prochaine fois, pour fidéliser ses étudiants (Rires) Ahmad Madih C est une bonne initiative qui motive les étudiants et les pousse à mieux faire. Mais je pense qu'il fallait y rajouter des médaillons pour mémoriser l'évènement. Tarik Oulkhdr Projet : Organisation d une conférence de sensibilisation au SIDA. Le projet incite à l intégration des personnes séropositives dans notre société. Je trouve que c est une très bonne idée de faire ce genre d initiatives et encourager les autres à faire mieux, mais j espère que pour l année prochaine il y aura plus de crédibilité et qu il y aura non seulement les étudiants de première année, mais aussi tous les étudiants de l ESCA. Amira Douch Je pense que c'est une bonne idée, car cela encourage les étudiants à être plus créatifs et à donner le maximum d eux-mêmes pour être les meilleurs, dans le cadre d une concurrence loyale. Quelle impression gardez-vous de cet événement et quels sont vos autres projets? Adnane Bentaybi J allais dire très content, mais cela ne suffirait pas L ambition est de bien faire participer un max d'étudiants pour créer le Team Spirit qu'on cherchait au début... et de décrocher la première place cette année inch Allah! Ahmad Madih Tout ce que je peux dire, c est que c'était super, excellent, magnifique, extraordinaire, parfait et même plus que parfait. Sauvons notre planète est un projet à long terme, qui tâchera de semer la verdure là où il passera, en gardant les mêmes priorités, mais en allant de l avant. Tarik Oulkhdr Mon projet n est pas encore validé, mais vu que les projets sont nombreux cette année et qu ils sont très intéressants, j envisage une concurrence plus rude et aiguë. Que le meilleur gagne! Amira Douch Projet: Organisation de la soirée de gala Nous conservons le même projet, avec les mêmes ambitions, mais en apportant du sang nouveau, inch Allah. 9 Le journal des étudiants de l ESCA

10 CLUB SK [ Solidarité santé Don du sang ] Aider le Centre Régional de Transfusion Sanguine à sauver des vies est devenu un rendez-vous annuel pour les Escamistes. Le 7 février 2008, à l occasion de notre traditionnel rendez-vous annuel avec le Centre Régional de Transfusion Sanguine, plusieurs étudiants de l ESCA ont montré leur solidarité avec les demandeurs de sang en faisant le geste qui sauve : le don de leur sang. Comme en témoignent les donneurs, à part la tête qui tourne un peu pendant quelques minutes, tout va bien avant, pendant et après. Cette démarche est vraiment essentielle, car elle sauve des vies et peut sauver la vie de chacun de nous. Rappelons que ce 7 février, les étudiants en charge de ce projet de solidarité, dans le cadre de nos activités associatives, ont organisé, comme chaque année, une visite guidée menée par des médecins du Centre Régional de Transfusion Sanguine, une conférence de sensibilisation sur le don du sang et une journée entière de collecte de sang au sein du millénaire menée par une équipe médicale du CRTS. Vie associative : [ Activités 2008 : un planning chargé! ] MARS > Du 3 au 7 mars 08 Semaine culturelle de l ESCA > 13 mars 2008 Conférence sur La flambée des prix de l immobilier à 17h > 19 mars 2008 Journée anti-stress > 23 mars 2008 Action Sauvons notre planète > 28 mars 2008 Questions pour Escamistes (finale) > Du 28 au 30 mars 08 Randonnée au sud du Maroc AVRIL > 4 et 5 avril 08 Forum des entreprises à l ESCA > 11 avril 2008 Tournoi d échecs (finale) > 17 avril 2008 Conférence sur La corruption au Maroc à 17h > 19 avril 2008 Soirée Rose pour les enfants cancéreux > 24 avril 2008 Journée Culturelle Spéciale Argentine > 26 avril 2008 Journée fantasia à Benslimane MAI > Du 5 au 9 mai Semaine culturelle britannique > 15 mai 2008 Conférence sur Les relations économiques entre le Maroc et les USA à 17h Hind Zourouti Le journal des étudiants de l ESCA 10

11 BIENTOT PRO [ Rencontre avec M. Yassir Ouskour, [promotion 2003] ] Cadre Back-Office à Maroc Service Intermédiation Dare to dream big March 14 th At ESCA Le journal des étudiants de l ESCA Avant d intégrer l ESCA j ai effectué un bref parcours à la faculté des sciences économiques de l université d Auvergne à Clermont-Ferrand. Cela m a permis d avoir une expérience internationale et de me forger une personnalité adaptée aux besoins du marché du travail. J ai intégré l ESCA en 2003 et je dois dire que mes premiers mois n ont pas été faciles. Mais au fil du temps, et grâce à mes camarades, j ai pu me faire ma place. Au cours de mon parcours, j ai notamment participé au forum de Paris. J étais dans la délégation de l ESCA à cet événement organisé à l Unesco sur le thème des défis de l Euro Méditerranée. Nous représentions le Maroc, ce qui était déjà un grand honneur, et qui plus est, nous étions la seule école privée au monde à participer à cet événement! Quand j ai obtenu mon diplôme Bac + 4 Finance de l ESCA, j ai intégré Maroc Service Intermédiation, une société de bourse créée en 1995 à l initiative d institutionnels et d hommes d affaires. Depuis, je suis cadre Back-Office. Sur le terrain, j ai ressenti l utilité de tous les stages et travaux qui composent notre programme. J avais passé tous mes stages au sein de banques, ça m a permis de m approprier plus vite ce métier. Au quotidien, je travaille avec trois collègues sur des opérations d achat et vente de titres. Nous assurons aussi la garde et le suivi de l évolution des actions. C est le département Back- Office qui est chargé de surveiller toutes les opérations passées sur les comptes de nos clients et de les informer mensuellement, via un avis d opéré et un relevé de titres. Parmi nos missions, il y a également la réponse à toutes les requêtes de type virement, retrait, attestation de propriété, le suivi des titres, le paiement des dividendes, le remboursement du capital et l encaissement des intérêts, les échanges, attributions et souscriptions, les transferts de portefeuille, la conversion le tout dans les meilleurs délais. Pour finir, si j ai un conseil à donner, c est de ne pas compter uniquement sur les cours et de bien capitaliser sur les stages. C est essentiel! Propos recueillis par Abdelkoddous Hafsi

12 LE MONDE ET NOUS! Rencontre avec nos amis Chinois en échange international à l ESCA!] Difficile de ne pas remarquer dans les couloirs de l ESCA, en classe ou pendant les pauses, les étudiants chinois invités de l ESCA. Pour ceux qui veulent mieux les connaître, SK fait les présentations : il s agit de Céline, Michelle et Kalvin, qui ont choisi de passer leur semestre d étude à l international avec nous. Voici leur interview exclusive pour votre journal SK, donc rien que pour vous! Kaoutar Abdoun SK: Pourquoi avoir choisi le Maroc? L ESCA a une très bonne réputation dans nos écoles et le Maroc a des échos très favorables, par son ouverture à toutes les civilisations et religions du monde, sa tolérance mais aussi son développement économique. C est un peu tout ça qui nous a fait choisir le Maroc comme destination. Aussi bien Céline et Michelle, qui viennent d OSAI à Shanghai en Chine, que moi qui suis étudiant à l ESSCA d Angers en France, des établissements partenaires de l ESCA, nous étions en plus curieux de découvrir la culture, la tradition marocaine et sa diversité. SK : Comment s est passée votre arrivée au Maroc? On voudrait déjà adresser nos chaleureux remerciements à l équipe Welcome Team de l ESCA, qui nous a bien accueillis et nous a facilité le contact avec le nouvel environnement des Escamistes. Rien de grave à signaler à part ça, sinon un problème de logement, mais qui à été résolu grâce à un étudiant de 2 e année, que nous remercions beaucoup. SK : Parlez-nous de votre intégration au sein de l ESCA? Depuis déjà plusieurs semaines, on a pu constater la chaleur avec laquelle les Escamistes nous accueillent. L intégration a été très facile vu la gentillesse des étudiants, leur esprit ouvert, leur dynamisme et leur motivation. SK : Vous étiez à Marrakech, racontez-nous ça! Juste après les dernières vacances, nous avons décidé de découvrir la ville de Marrakech. Ce qu on peut dire, c est que cette ville est magnifique, avec son paysage, ses monuments historiques et surtout la place Jemâa El Fna, avec ses distractions, son folklore et ses couleurs. C était un voyage de rêve!! Nous sommes très fiers et particulièrement contents d avoir choisi de faire notre semestre international au Maroc et à l ESCA. Zoom sur la Welcome Team Derrière cet anglicisme, on retrouve un groupe de 5 étudiants : Sophia Bouziane, Youssef Benmoussa, Amine Hamidi, Reda Jaoui et Sara Renuli. Ils ont été chargés, en soutien de Mme Berrada et M. Mihamou, de préparer l accueil des étudiants chinois venus en semestre d échange. Avant l arrivée de nos amis, ils ont pris contact avec eux par , pour apprendre à les connaître, comprendre leurs attentes, faciliter leurs premiers jours au Maroc. Parmi les autres coups de pouce : accueil à l aéroport, visite des commerces, plan d accès à l ESCA depuis leurs logements, choix de la banque et de l opérateur GSM et Internet, présentation à la Journée d accueil ESCA et à la soirée de parrainage, accompagnement aux sorties Découverte et week-ends étudiants. Mission bien remplie! Amine Hamidi ÉCHANGES À L INTERNATIONAL, SOURCES DE RICHESSE CULTURELLE L ESCA s inscrit pleinement en faveur des échanges internationaux, qui sont d ailleurs bien dans notre culture marocaine, pour que ses étudiants multiplient les angles de vue, se confrontent au monde et en ressortent plus performants, plus créatifs et mieux intégrés au village planétaire. C est ce qui explique que l ESCA propose chaque année à ses étudiants de vivre un semestre à l international. 19 d entre eux ont franchi le pas cette année, étudiantes et étudiants de 3 e et 4 e années. Ils sont pour la plupart dans de grandes écoles et universités françaises particulièrement cotées, notamment l École Supérieure de Commerce de Grenoble (EM Grenoble), l ESC Troyes, l École Supérieure des Sciences Commerciales d Angers et l Université de la Rochelle. La richesse culturelle et pédagogique qu ils ramèneront enrichira aussi bien leurs camarades de classe qu eux-mêmes et leur permettra d avoir un regard neuf bien utile. Cet échange est essentiel et l ESCA le complète en accueillant elle aussi des étudiants internationaux issus des écoles partenaires. Cette année, des étudiants chinois venus de France et de Chine suivent les cours de l ESCA et découvrent le Maroc. Pour en faire de formidables VRP, l ESCA met les bouchées doubles et les étudiants s ouvrent à eux. Enfin, faut-il rappeler que cette dynamique se poursuit tous azimuts : pour preuve, l ESCA a accueilli lors de leur bref passage au Maroc 30 participants de 30 nationalités différentes, qui suivent le MBA EDHEC Nice (voir dossier). Jihane Rabhi RESPONSABLE DE LA PUBLICATION Abdelkoddous Hafsi COMITÉ DE RÉDACTION Kaoutar Abdoun, Thami Ghorfi, Abdelkoddous Hafsi, Amine Hamidi, Sanaa Lakhlifi, Jihane Rabhi, Ali Sayeh, Naoufal Sghir, Hind Zourouti RESPONSABLE ILLUSTRATION Abdelkoddous Hafsi SECRÉTARIAT DE RÉDACTION Guillaume le Levreur MISE EN PAGE ET IMPRESSION l autreagence.

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Level 2 French, 2003

Level 2 French, 2003 For Supervisor s 2 90398 Level 2 French, 2003 90398 Read and understand written language in French in less familiar contexts Credits: Six 9.30 am Friday 28 November 2003 Check that the National Student

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui

who, which et where sont des pronoms relatifs. who et which ont la fonction de sujet du verbe de la subordonnée. who, which => qui Chapter 3, lesson 1 Has Claire switched off the lights? Yes, she has. She has already switched off the lights. Have Clark and Joe made reservation at a hotel? No, they haven t. They haven t made reservation

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 4 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012

BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012 BULLETIN DE NOUVELLES ÉCOLE DES DEUX-RIVES Janvier Février 2012 Mot de la direction Chères familles des Deux-Rives Le congé de printemps est très proche et nous sommes satisfaits des résultats de vos enfants.

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

Retired Rock Star Presents Programme for Schools

Retired Rock Star Presents Programme for Schools Séquence 12 Public cible 2 de, 1 e / Écouter : B1+ ; Écrire : B1 Retired Rock Star Presents Programme for Schools Le célèbre musicien du groupe Pink Floyd, Roger Waters, présente son programme pour les

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015

Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015 Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015 Service Relations Internationales de l IAE Karine MICHELET, Bureau AF114 www.iae-toulouse.fr international@iae-toulouse.fr Tel: 05 61 63 57 10 Ce guide

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Get connected with future Business Leaders in the World ;-)

Get connected with future Business Leaders in the World ;-) SUMMER ENTREPRENEURSHIP PROGRAM UC BERKELEY & UC STANFORD SAN FRANCISCO 2012 Get connected with future Business Leaders in the World ;-) Dates : - Session 1 : du 12 juillet au 7 septembre 2012 (8 semaines

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL

FRENCH COURSES FOR ADULTS OPEN TO ALL 21 SEPTEMBER 2015 TO 23 JUNE 2016 Campus de la Grande Boissière Route de Chêne 62 1208 Geneva Ecole Internationale de Genève International School of Geneva WELCOME campus offers different levels of French

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail

Master of Science ParisTech Année / Year 20... - 20...

Master of Science ParisTech Année / Year 20... - 20... PHOTOGRAPHIE PHOTOGRAPH http:www.paristech.org DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM Master of Science ParisTech Année Year 20... - 20..., 352*5$00( 628+$,7( 0$67(5 352*5$0 (19,6$*(',, &225'211((6 3(56211((6

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION Direction des Partenariats Internationaux - Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations.

CHAPITRE 3 Nom Date 1 PENDANT ET APRES LES COURS. 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. CHAPITRE 3 Nom Date 1 Vocabulaire Mots 1 PENDANT ET APRES LES COURS 1 Légendes Complete the captions for each of the following illustrations. 1 Patrick arrive à l école à huit heures. 2 Il passe la journée

Plus en détail

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her.

CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI. 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. CHAPITRE 1 NOM DATE 1 UNE AMIE ET UN AMI VOCABULAIRE Mots 1 1 - Mélanie Boucher Here is a picture of Mélanie Boucher. Write a story about her. You may want to use some of the following words Paris petite

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Montez en puissance. A bientôt. Caroline Ehrwein Ellwood, Executives Coaching Paris

Montez en puissance. A bientôt. Caroline Ehrwein Ellwood, Executives Coaching Paris Montez en puissance Certifiée aux Etats-Unis, formée et supervisée par des acteurs clé du coaching outre atlantique (Bob Lee, fondateur en 1974 de la société Lee devenue désormais Lee Haecht Harrison ;

Plus en détail

Safety Management System

Safety Management System Safety Management System For small ATO Implementation of SMS for small and very small ATO A specific situation Safety Management System For small ATO FTO - TRTO (AIRPLANES) Safety Management System For

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

COM&CAP MarInA-Med. Welcome!

COM&CAP MarInA-Med. Welcome! COM&CAP MarInA-Med COMmunication and CAPitalization of Maritime Integrated Approach in the Mediterranean Area Launch Event Med Maritime Projects COM&CAP MarInA-Med Kick-off meeting Welcome! The Kick Off

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Excursions. Nous vous proposons : We offer. Mercedes Classe E Exécutive - 3 pax - 3 bags. Jaguar XJ Luxe - 3 pax - 3 bags

Excursions. Nous vous proposons : We offer. Mercedes Classe E Exécutive - 3 pax - 3 bags. Jaguar XJ Luxe - 3 pax - 3 bags Principalement composé de Mercedes Benz, tout notre parc est équipé de la géo localisation. Accompagnés par nos chauffeurs «guides», vous découvrirez la France et ces hauts lieux touristiques, à travers

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Résoudre les problèmes de communication

Résoudre les problèmes de communication Fiche 11 Résoudre les problèmes de communication «Il n y a pas d amour sans histoire 1», et il n y a pas de communication sans problème. Cela vaut pour le français comme pour l anglais. Seulement, comme

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Annexe 2 Guide de discussion

Annexe 2 Guide de discussion Annexe 2 Guide de discussion Introduction Guide de discussion pour la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus Évaluation

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

British Council LearnEnglish Online

British Council LearnEnglish Online British Council LearnEnglish Online Kiros Langston, English Programmes Manager, British Council Tunisia Nick Cherkas, English Programmes Manager, British Council Morocco British Council LearnEnglish Online

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 PORTFOLIO PANKA Web Designer URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 MASSIMO VIGNELLI The life of a designer is a life of fight : fight against the ugliness.

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises

Echanger entre chercheur d emploi / employeur sur un petit boulot : poser des questions / fournir des informations précises Séance 5 : fiche objectif - Niveau visé : A2+ B1 Résumé du scénario en cours: dans cette séquence les élèves sont mis dans la situation d un jeune anglophone qui cherche un petit boulot. Les pages 20 et

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET PLAN MEETING. Foire des meilleurs produits agro-alimentaires. Fair of the best products food & related

PRESENTATION DU PROJET PLAN MEETING. Foire des meilleurs produits agro-alimentaires. Fair of the best products food & related ORGANISATION / ORGANIZATION: PRESENTATION DU PROJET PLAN MEETING Foire des meilleurs produits agro-alimentaires Fair of the best products food & related LE MEILLEUR DU PORTUGAL A BRUXELLES THE BEST OF

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES.

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES. ONTARIO Court File Number SEAL at (Name of court) Court office address Form 34N: Application to Change or Terminate Openness Order Applicant(s) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Paris-Saclay, Yes We Can!

Paris-Saclay, Yes We Can! Liste de candidats Nom de la liste : Paris-Saclay, Yes We Can! Election des représentants des doctorants au conseil du collège doctoral 1 Profession de foi : Cette liste est composée de doctorants issus

Plus en détail

CINEMA FRANCAIS SUR LPB

CINEMA FRANCAIS SUR LPB QUE LA FETE COMMENCE Fiche n 7 CINEMA FRANCAIS SUR LPB Réalisateur: Bertrand Tavernier Producteur : Michel de Broca, Yves Robert Avec : Philippe Noiret (le Duc d Orléans), Jean Rochefort (Abbé Dubois),

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail