Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA"

Transcription

1 Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA

2 Notre mission Développer une culture entrepreneuriale au sein de l UQAM et aider les entrepreneurs étudiants et diplômés récents à concrétiser leurs projets d affaires.

3 Nos services Services divers offerts gratuitement aux étudiants et diplômés récents de toutes les facultés de l UQAM Sensibilisation Consultation générale et spécifique Plan d affaires, marketing, financement, etc. Documentation Coaching d affaires Conférences

4 Concours «Mon Entreprise» 4

5 Concours Mission 48H INFORMATIQUE GESTION DESIGN COMMUNICATION Es-tu prêt à relever le défi? 5

6 Programme «Mon Entreprise Sciences Techno» Services offerts: 3 fins de semaine de développement du plan d affaires Accompagnement par un conseiller en entrepreneuriat technologique Coaching et mentorat Visibilité auprès d investisseurs Réseautage Ateliers d appoint 6

7 Calendrier des conférences

8 Calendrier des conférences

9 Documentation et information Livres, articles et gabarits Bulletin hebdomadaire «Tendance Entreprendre» Inscrivez-vous au Idées d articles? Écrivez à notre responsable des communications au Site web

10 Commanditaires et partenaires Commanditaires Partenaire financier 315, rue Ste-Catherine E., Local R poste 4395

11 Calendrier des conférences Informations et invitations Concours Etc. 11

12 Trouver des sources d aide et de financement Michel Grenier, MBA Michel Grenier, MBA

13 Un entrepreneur sans financement est un musicien sans instrument. Robert Rice Jr., Serial Entrepreneur 13

14 Prêts et financements Plusieurs types de prêts et de financement sont disponibles par des établissements financiers et des organismes de support aux entreprises, ou encore au niveau personnel. La plupart du temps il faut procéder à un mix de sources de financement. Il existe des financements pour le démarrage et d autres pour la croissance. Certains financements sont spécifiques à votre forme juridique ; ex: entreprise d économie sociale. Montrez à l investisseur que vous êtes prêt et que vous croyez en votre projet. 14

15 Love Money Où chercher les premiers fonds? Entourage familial et amis qui croient en votre projet. Économies personnelles. Les limites : Les proches peuvent rarement fournir beaucoup d'argent. Ils peuvent vouloir détenir une participation dans votre entreprise, ce qui n'est pas toujours conseillé. Dans le cas où on y fait appel, ne pas prendre à la légère cette relation d affaires. 15

16 Prêts et financements bancaires Demandez à rencontrer votre banquier. Ce sera sans doute celui pour qui votre mise de fonds sera la plus importante. Toutes les banques proposent des prêts pour entrepreneur, à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Ex : PPE Ex. BMO Ex: Les Centres financiers aux entreprises chez Desjardins vous permettront de connaître toutes les solutions d affaires existantes. 16

17 Prêt à entreprendre Chambre de commerce Fédération des chambres de commerce du Québec Financement Financement maximal d un montant de $ par personne S il y a plus d un entrepreneur, un maximum de $ allouable par projet Aucune garantie exigée (prêt d honneur) Aucun intérêt avant l échéance Remboursable dans un délai de cinq ans Prêt personnel à l entrepreneur ou garantie de prêt (dans une caisse Desjardins) Remboursement : Moratoire de remboursement du capital pour les trois premières années Remboursement du tiers (1/3) du capital prêté au cours de la 4 e et 5 e année Remboursement total du solde à l échéance Remboursement par anticipation possible en tout temps, sans pénalité ou supplément à payer Recours possibles pour exiger le remboursement en cas de défaut de conditions (refus de parrainage, vente de l entreprise, refus de fournir des informations financières, défaut de paiement, etc.) Pour plus d informations visitez le: 17

18 Fonds d investissement en entrepreneuriat La Fondation Canadienne des Jeunes Entrepreneurs (FCJE) Projet innovant Prêt allant jusqu à $ pour le démarrage d entreprise. De plus, son partenariat avec la BDC vous permet d obtenir jusqu à 2 fois le montant Jumelage personnalisé avec un mentor Réservé aux moins de 39 ans 18

19 Fonds d investissement en entrepreneuriat Le Fonds d investissement coordonné par Femmessor est une solution pour les femmes qui souhaitent acquérir, démarrer, consolider une entreprise Le fonds afro-entrepreneurs propose un financement pour les entrepreneurs noirs du Québec Le Fonds local d investissement (FLI) : finance des petites entreprises en leur octroyant des prêts de démarrage et des prêts d expansion. 19

20 Fonds d investissements en entrepreneuriat Le Fonds de développement Emploi-Montréal (FDEM) propose des prêts de démarrage ou d expansion aux entreprises incorporées ou en voie d incorporation Investissement Québec: un acteur incontournable de la croissance de votre entreprise ; Le réseau des SADC : propose des prêts aux entrepreneurs en région Les programmes d aide gérés par les CLD/CDEC mandataires Le Fonds local de solidarité investit dans des petites entreprises en démarrage ou en expansion en octroyant des prêts de capitalisation. 20

21 Les bourses Pour les entreprises en économie sociale : Le Fonds de développement des entreprises d économie sociale finance des organismes à but non lucratif et des coopératives. Bourse de la Fondation Montréal Inc. : $ par promoteur; être âgé de moins de 35 ans; vous devez détenir la majorité des actions de l entreprise (plus de 50 %) ou les détenir conjointement avec d autres entrepreneurs également admissibles à la bourse- Septembre Concours Pierre-Péladeau : projet novateur; 3 prix de $50 000, $ et $20 000; être étudiant à temps plein. Janvier

22 Les bourses Concours «Mon entreprise» du CE ESG UQAM: $ en prix; être étudiants à temps plein Décembre Concours Québecois en entrepreneuriat: un volet étudiant et un volet entreprise; dépôt de votre candidature via votre CLD ou via le Centre (si projet étudiant) Mars Plusieurs CLD ont des concours propres à eux. Renseignez-vous auprès du CLD sur le territoire duquel vous prévoyez d installer son entreprise. (ex: Concours OCTAS qui reconnaît l excellence dans le secteur des TI). Corporation de développement économique communautaire (CDÉC) 22

23 Les anges financiers Peu nombreux au Québec et au Canada et ils restent très discrets Ont tendance à financer des entreprises aux premières étapes de développement Le montant investi d envirron $ à $ Peu de spécialisation contrairement aux groupes d anges financiers US (ex: Mass Medical Angels -MA2) Attention : certains de ces anges financiers font payer l entrepreneur pour pitcher $ (ex : first angel network) Renseignez-vous auprès du Canadian Angel Investment Network Une référence au Québec: 23

24 Lever des fonds auprès de sociétés de capital de risque (CR) Lever des capitaux n est pas une chose facile, et particulièrement difficile au Québec, même si on constate une récente évolution positive de l industrie du capital de risque au Canada. Les leaders en CR sont principalement sur le corridor de Boston, San Fransisco et la Silicon Valley. Vers une «Renaissance entrepreneuriale» mondiale? 24

25 Les avantages du Capital de risque et financement stratégique à connaitre Financement par le CR seulement si nécessaire; avantage: être évalué à votre juste valeur quand vous ferez appel à eux. La présence d un capital de risque influence positivement les gros partenariats: + de crédibilité. Support au management de l entreprise: en termes d investissement dans les bonnes équipes; en termes de fonds (plateformes requiert beaucoup d investissement). 25

26 Les avantages du Capital de risque et financement stratégique à connaître Les CR veulent une sortie, un échéancier et un chiffre $$$ Le financement par CR permet de traverser les points pivots majeurs. Fonctionne bien avec le financement stratégique, car bénéfique quand il est en phase avec le business; Ex: Trellia 26

27 Lever des fonds auprès de sociétés de capital de risque Real Ventures : un des fonds de CR le plus important au Canada (exemples de projets financés) BDR Capital Montréal : Venrock (USA) : nombreux financements de start-up démarrées par des étudiants universitaires SeedCamp : 3 mois d espace bureau dans le Google Campus London, une valeur de 150K en services (infrastructure, analytics, publicité ), et 4 semaines de tournée de mentorat aux ÉU. Tendance actuelle : le «Lean start up» «Think big, Start small and Go fast» 27

28 Camps intelligents L arrivée des multinationales dans l entrepreneuriat IBM SmartCamps: évènements spéciaux organisés dans différentes villes du monde visant à identifier des entrepreneurs (réseautage, mentorat, contact avec des experts techniques, firmes d investissement ) 28

29 Incubateurs universitaires et régionaux, Technopôle Le Technohub: centre en économie numérique (Développement économique St-Laurent et Technoparc Montréal) pour des entrepreneurs innovants dans le domaine des technologies de l information. Le Centech : facilite le démarrage d entreprises technologiques par les étudiants et les diplômés de l ÉTS. Le Centre québécois d'innovation en biotechnologie (CQIB): spécialisé en sciences de la vie et technologies de la santé. Incubateur J.-Armand-Bombardier : École Polytechnique. NéoMed et l Institut NéoMed, OBNL et une alliance public-privé dédiée à la découverte et au développement du médicament 29

30 Incubateurs universitaires et régionaux, Technopôle St-Hyacinthe Technopole: plus de 150 institutions de recherche, d enseignement supérieur, de transfert technologique et d'industries spécialisées dans le secteur de l agroalimentaire. CEIM : services de conseil-gestion spécialisés et des services connexes (assistance à la vente, espaces locatifs) pour le démarrage d'entreprises et leur développement en technologies de l information, en nouveaux médias, en technologies vertes et industrielles et en sciences de la vie. Liste des incubateurs au Canada 30

31 Les plateformes «Open Innovation» Open Innovation, crowdsourcing non public, co-création toute une tendance vers des modèles économiques plus ouverts et en étroite collaboration avec les clients. Des plateformes selon les domaines d activités: - R&D : Innocentive, IdeaConnection - Open innovation software : Imaginatik, Napkin Labs - Idées produit, Branding & Design: InnovationJam (IBM), Dell IdeaStorm, Betavine (Vodafone mobile) 31

32 Les plateformes «Open Innovation» Crowdfunding public: 3 modèles (dons, investissement, prêt) Attention car selon la loi canadienne sur les valeurs mobilières et le financement privé, il n est pas légal pour une entreprise de vendre de l équité via du crowdfunding (voir étude sur le crowdfunding réalisée par le Fonds des médias du Canada fmc.ca/documents/files/about/publications/cmf- Crowdfunding-Study.pdf ) 32

33 Programmes d aide à la recherche Le PARI-CNRC Objectif : aider les petites et moyennes entreprises à mettre au point, à adopter, à adapter des technologies et à les intégrer à des produits et services concurrentiels ainsi qu à les commercialiser avec succès sur le marché mondial. 33

34 Programmes d aide à la recherche Le PARI-CNRC Offre de services : conseils techniques et d affaires par des conseillers, réseautage (universités, Cégep, centre de recherche, ass. prof.), diagnostic ($), gestion de la PI, planification stratégique et évaluation du marché, partenariat international. 34

35 Programmes d aide à la recherche Le PARI-CNRC Les conditions : entreprise incorporée, équipe technique existante, opportunité d affaires bien définie (marché ciblé, modèle d affaires crédible, avantage concurrentiel durable); incertitude technologique. 35

36 Programmes d aide à la recherche Le PARI-CNRC Plusieurs avantages par rapport au crédit d impôt: Appui et conseils; Évaluation sur une base technique/scientifique et affaires; Contribution connue avant le début du projet et réclamée en cours de projet. Possibilité de cumul de la contribution du PARI-CNRC et des crédits d impôt jusqu à 75% du coût total du projet. 36

37 Contributions financières du PARI-CNRC En fonction de l impact et des risques techniques ( $ en moyenne $ attendus) Soutien des salaires internes pouvant aller jusqu à 80 % (avantage par rapport au crédit d impôt récupérable en fin d exercice) Soutien des coûts de sous-traitance (max 50 %) Procédure simplifiée pour les petits projets (max $) Contribution max de $ pour les projets SEJ (embauche d un jeune) $ pour l adoption des technologies numériques (salaires de consultants externes; université peut-être un sous-traitant) auquel cas PARI couvre 50 % de l offre de service. Attention: vérifier la P.I avec l université) 37

38 Exemples d ici Ex.: Jean Caseault 38

39 Trusted Positioning Inc. Produit phare : le Trusted Portable Navigator (T-PN) Technologie combinant des capteurs autonomes aux systèmes sans fil pour garantir un positionnement continu et précis. Ce jeu de logiciels peut être intégré aux dispositifs mobiles pourvus de magnétomètres, de baromètres, d'accéléromètres ou de gyroscopes. Création de l entreprise en 2009 par 4 doctorants en géomatique technique de l université de Calgary 39

40 Trusted Positioning Inc Pas vers la commercialisation: - Appel aux services de l'université afin de breveter une partie de leur technologie - Puis cession des brevets de l'université à l'entreprise en échange d'actions Subvention de $ du programme «De l'idée à l'innovation» du CRSNG. - Mise de fonds (love money) - Subvention de contrepartie au PARI CNRC - Recrutement d un directeur des logiciels - Contrat initial avec un gros joueurs de l industrie des appareils mobiles 40

41 PPATN Programme Pilote d Adoption de la Technologie Numérique Prend fin en mars 2014 Technologies admissibles : Conception, ingénierie et production virtuelle Systèmes pour les entreprises de fabrication : gestion automatisée de la maintenance. Systèmes pour les usines de fabrication : robotique et automatisation, interface personne/machine TIC : réseaux inter-entreprises, communication sans fil Processus : Prédiagnostic (15 heures) Étude de faisabilité : évaluation de rentabilité, cahier des charges (50 à 100 heures) Adoption technologique : accompagnement, essais, formation (durée variable, $ max.) 41

42 2 exemples de stratégies de financement Accompagnement par des sociétés de capital de risque et anges financiers (AF) Libboo Approche 2 : Financement personnel/cr / Financement stratégique, Pivots et sortie 42

43 LIBOO. com Leur défi : lever des fonds quand on n a aucune idée de comment le faire. Approche: - CR-MassVentures - intégration à un incubateur (gratuité + réseautage) $ levés auprès d AF - Refus d un partenaire pour cause incompatibilité de valeurs Tour de table): via Techstars (seed funding) - 3 mois à pitcher devant des gens Une startup de Boston qui ambitionne et se mettre au défi de «créer le prochain bestseller digital» - 1,1 M $ levés auprès divers AF en reliant les lecteurs aux livres. 43

44 TRELLIA Networks 4 périodes-pivot: : vente de solutions de mobilité intelligentes (MPM) à des telcos : solutions de gestion des connections sur laptops (Telco/carriers/PC s oems) : Solutions de gestion de politiques TI rigoureuses sur les appareils mobiles (laptops+téléphones intelligents) laptops : EMM/MDM pour tablettes et smartphone (dans les nuages) Financement obtenu Capital de risque 2005 : Skypoint capital 3,3 M $ 2007 : Fonds solidarité FTQ 3,5 M $ 2009 : BDR capital 2,0 M $ Financement stratégique 2004 : Bell Accelerator fund 0,6 M $ 2005 : Intel (3G/4G CM dvpt) 0,6 M $ 2006 : AMD (CM dvpt) 1,3 M $ 2008 : Sprint (Wimax dvpt) 1,1 M $ Crédit d impôt : 2 M $ 44

45 En conclusion À chacun de définir ses besoins en financement et de trouver les meilleures sources de financement pour son projet: il n y a pas de recette unique. 45

Concours en entrepreneuriat pour vous aider. Michel Grenier, MBA

Concours en entrepreneuriat pour vous aider. Michel Grenier, MBA Concours en entrepreneuriat pour vous aider Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Bourse Pierre Péladeau Concours Entrepreneurs en action! (CDEC Rosemont Petite Patrie) Bourse de la Fondation Montréal Inc.

Plus en détail

Soutien aux entreprises novatrices

Soutien aux entreprises novatrices Soutien aux entreprises novatrices Richard O Shaughnessey Directeur régional Le 23 mai 2013 1 Quel est le mandat du Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI-CNRC)? Notre mandat Stimuler la création

Plus en détail

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité FONDS ÉMERGENCE FÉ Le Fonds émergence vise à soutenir la préparation de projets d entreprise ou les activités nécessaires à la concrétisation de projets afin de diversifier et développer l économie locale.

Plus en détail

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013 Protéger son idée, sa propriété intellectuelle Michel Grenier 6 février 2013 Source d information Extrait de matériel fourni par Me Jocelyn Auger et Brigitte Nepveu Cabinet BCF Principaux droits de P.I.

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau

Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau Date limite pour le dépôt de candidature: le 11 décembre 2013 à midi Détails : www.entrepreneuriat.uqam.ca Programme «Mon Entreprise Sciences Techno» SCIENCES

Plus en détail

Gérer les ressources humaines. Michel Grenier, MBA

Gérer les ressources humaines. Michel Grenier, MBA Gérer les ressources humaines Michel Grenier, MBA Au menu! La gestion des ressources humaines Le quotidien La gestion de la performance La rétention Quelques définitions Gestion des ressources Ensemble

Plus en détail

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable 1 Finance socialement responsable Marguerite Mendell Université Concordia CRISES-HEC

Plus en détail

L achat d une franchise, pourquoi pas? Michel Grenier 24 janvier 2013

L achat d une franchise, pourquoi pas? Michel Grenier 24 janvier 2013 L achat d une franchise, pourquoi pas? Michel Grenier 24 janvier 2013 Aujourd hui Les franchises Modèles d affaires Franchiseur franchisés Sources d information Franchises Opportunité réelle Déploiement

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier, MBA

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier, MBA Protéger son idée, sa propriété intellectuelle Michel Grenier, MBA Concours «Mon entreprise» & la Bourse Péladeau Date limite pour le dépôt de candidature: le 11 décembre 2013 à midi Détails : www.entrepreneuriat.uqam.ca

Plus en détail

Prévision des ventes et stratégies. Michel Grenier, MBA

Prévision des ventes et stratégies. Michel Grenier, MBA Prévision des ventes et stratégies Michel Grenier, MBA Comment le Centre peut m aider à lancer mon entreprise? Michel Grenier, MBA Notre mission Développer une culture entrepreneuriale au sein de l UQAM

Plus en détail

Comment produire des produits et services de qualité? Michel Grenier, MBA

Comment produire des produits et services de qualité? Michel Grenier, MBA Comment produire des produits et services de qualité? Michel Grenier, MBA Aujourd hui Retour rapide QFD, CAC, CAQ, une démarche Qu est-ce que la qualité? Exemples Choix d entreprise Comment la faire? Des

Plus en détail

Faire une étude de marché (Partie I)

Faire une étude de marché (Partie I) CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Faire une étude de marché (Partie I) Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Étude de marché Que feriez-vous et comment? Environnement PESTEL La

Plus en détail

Comprendre les aspects juridiques de mon entreprise

Comprendre les aspects juridiques de mon entreprise CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Comprendre les aspects juridiques de mon entreprise Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Mise en garde Formes juridiques Propriété intellectuelle

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

Quoi faire pour que mon entreprise se démarque sur le web

Quoi faire pour que mon entreprise se démarque sur le web CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Quoi faire pour que mon entreprise se démarque sur le web Par Michel Grenier, MBA Julie Laporte, MBA Julie Morin, BAA Partenaire principal: Au menu ce midi Le site Internet

Plus en détail

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013

Protéger son idée, sa propriété intellectuelle. Michel Grenier 6 février 2013 Protéger son idée, sa propriété intellectuelle Michel Grenier 6 février 2013 Source d information Extrait de matériel fourni par Me Jocelyn Auger et Brigitte Nepveu Cabinet BCF Principaux droits de P.I.

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

EQMBO, Victoriaville, 15 octobre 2015

EQMBO, Victoriaville, 15 octobre 2015 EQMBO, Victoriaville, 15 octobre 2015 Un guichet unique Gratuit Offert par le programme PARI du CNRC Conçu afin d aider les PME à naviguer à travers tous les programmes de soutien aux PME innovantes Experts

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Aides publiques Décembre 2015

Aides publiques Décembre 2015 La fabrique de start-ups Aides publiques Décembre 2015 2015 Incubateur Midi-Pyrénées Tous droits réservés Les subventions Les subventions aux porteurs de projets : Projets technologiques : I-LAB Emergence

Plus en détail

SAJE accompagnateur d entrepreneurs Financement

SAJE accompagnateur d entrepreneurs Financement Geneviève Grandbois Propriétaire de Chocolats Geneviève Grandbois Janvier 2014 SAJE accompagnateur d entrepreneurs Financement 1 Contenu de la présentation: Les entrepreneurs et la gestion financière Les

Plus en détail

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM)

Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Préambule La politique d investissement du CLD de la Matawinie repose sur deux (2) bases fondamentales : La première base, celle

Plus en détail

Se démarquer sur le Web. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Se démarquer sur le Web. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Se démarquer sur le Web Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Au menu ce midi Le site Internet Le référencement Les opportunités pour les PMEs Le commerce électronique 2 À propos de sites Internet

Plus en détail

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS 1. Service d'aide technique aux entreprises et aux promoteurs SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS ACTIONS Accueillir et orienter les entreprises et les promoteurs. Analyser la faisabilité des dossiers

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC

Plus en détail

L aide financière pour l innovation et la nouvelle réalité des crédits RS&DE

L aide financière pour l innovation et la nouvelle réalité des crédits RS&DE L aide financière pour l innovation et la nouvelle réalité des crédits RS&DE Pierre Martel, CPA, CA Rémi Fortin, ing. Centre de congrès et d expositions, Lévis, Québec 12 février 2014 2 Plan de présentation

Plus en détail

CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM

CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Utiliser efficacement les médias sociaux Par Michel Grenier, MBA Julie Laporte, MBA Julie Morin, BAA Partenaire principal: Plan de présentation Quoi? Les médias sociaux

Plus en détail

Le développement économique sous contrôle de la communauté locale Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO)

Le développement économique sous contrôle de la communauté locale Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) Le développement économique sous contrôle de la communauté locale Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) est une des quatorze

Plus en détail

étapes du financement d un transfert d entreprise 1. Documentation du projet et réalisation du plan d affaires

étapes du financement d un transfert d entreprise 1. Documentation du projet et réalisation du plan d affaires 4 FINANCEMENT DU PROJET Le montage financier d un projet de transfert diffère d une entreprise à une autre. Contrairement à la croyance populaire, il n y a pas de produit financier universel en transfert

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

6 financement du projet

6 financement du projet 6 financement du projet Le montage financier d un projet de transfert diffère d une entreprise à l autre. Contrairement à la croyance populaire, il n y a pas de produit financier universel en ce qui concerne

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée le 17 septembre 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support aux promoteurs... 3 1.4 Financement

Plus en détail

Le CRSNG: Un partenaire financier incontournable en matière de R&D et d innovation. Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec

Le CRSNG: Un partenaire financier incontournable en matière de R&D et d innovation. Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec Le CRSNG: Un partenaire financier incontournable en matière de R&D et d innovation Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES NATURELLES

Plus en détail

CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS

CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS Adoptée le 17 novembre 2010 par les membres du conseil d administration du CLD Robert-Cliche Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA

Plus en détail

Mémoire sur le financement participatif. déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers

Mémoire sur le financement participatif. déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers Mémoire sur le financement participatif déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers Le 1 er mai 2013 Table des matières Introduction... 3 Mise en contexte... 3 Orientation

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

Démarrage Plan d affaires. Idée. Planification. Financement. Guide des ressources. en entrepreneuriat du Haut-Saint-François

Démarrage Plan d affaires. Idée. Planification. Financement. Guide des ressources. en entrepreneuriat du Haut-Saint-François Démarrage Plan d affaires Idée Planification Financement Guide des ressources en entrepreneuriat du Haut-Saint-François PRÉSENTATION Le Guide des ressources en entrepreneuriat du Haut-Saint-François est

Plus en détail

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012 Le marketing 4P 5P 6P Olivier Gareau 16 octobre 2012 Au menu ce midi Test marketing Pourquoi un plan de marketing... stratégique? Composantes et phases Le Centre d entrepreneuriat ESG UQÀM Un petit test

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises. Politique d investissement

Politique de soutien aux entreprises. Politique d investissement Politique de soutien aux entreprises Politique d investissement Adoptée le 19 octobre 2015 1. CONTEXTE Avec l adoption de la loi 28, le 20 avril 2015, les municipalités régionales de comté se sont vues

Plus en détail

Le social dans l économie: Un incontournable dans Lanaudière 21 mai 2008

Le social dans l économie: Un incontournable dans Lanaudière 21 mai 2008 Le social dans l économie: Un incontournable dans Lanaudière 21 mai 2008 La Fiducie: une réponse aux besoins exprimés Entreprises d économie sociale: Des produits autres que de la subvention et des prêts

Plus en détail

Jo Van Betsbrugge, PhD Conseiller en innovation. CEIM, Montréal, 7 mai 2015

Jo Van Betsbrugge, PhD Conseiller en innovation. CEIM, Montréal, 7 mai 2015 Jo Van Betsbrugge, PhD Conseiller en innovation CEIM, Montréal, 7 mai 2015 Les besoins des PME sont nombreux Aide au démarrage Fonds de roulement Personnel R&D Equipement Exportation Productivité Technologies

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES ET PROGRAMMES DE FINANCEMENT SPÉCIFIQUES ET APPLICABLES AU TRANSFERT D ENTREPRISES. Mise à jour : 2011-12-22 1

AIDES FINANCIÈRES ET PROGRAMMES DE FINANCEMENT SPÉCIFIQUES ET APPLICABLES AU TRANSFERT D ENTREPRISES. Mise à jour : 2011-12-22 1 AIDES FINANCIÈRES ET PROGRAMMES DE FINANCEMENT SPÉCIFIQUES ET APPLICABLES AU TRANSFERT D ENTREPRISES Organisme /services Investissement Québec www.investquebec.com Financement-PME Garantie de prêt ou prêt.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL FINANCEMENT

RÉFÉRENTIEL FINANCEMENT GÉNÉRALE Lexique et abréviations utilisées par l auteur MODULE 1 Introduction MODULE 2 Compréhension de l environnement MODULE 3 Établissement d une stratégie de financement MODULE 4 Planification de la

Plus en détail

Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA

Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA Entreprise privée, sociale et OBNL, quelles différences? Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Mise en garde Formes juridiques Entreprise individuelle non incorporée Société en nom collectif Société par

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) 17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Table des matières 1. MISSION DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)... 3 2. OBJECTIFS DU FONDS... 3 3. ENTREPRISES ADMISSIBLES...

Plus en détail

Finance. denis karpicek. Les Anges, les Dragons et les Requins Les défis financiers d une PME LE DÉFENSEUR DES PME. selon l approche MBA

Finance. denis karpicek. Les Anges, les Dragons et les Requins Les défis financiers d une PME LE DÉFENSEUR DES PME. selon l approche MBA www.ambaq.com mai-juin 2012 volume xxx n 3 Finance Les Anges, les Dragons et les Requins Les défis financiers d une PME gérer des portefeuilles selon l approche MBA le prêt commercial implication pour

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) TABLE DES MATIÈRES 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT POUR LE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT... 3 2. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES... 3 3.

Plus en détail

CCIQ - 18 mars 2015. Page 1

CCIQ - 18 mars 2015. Page 1 CCIQ - 18 mars 2015 Page 1 Présentation Service de guide-expert expert Programmes de financement Page 2 Le Service de guide-expert du CNRC Services et conseils personnalisés Conçu afin d aider les PME

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Recommandations avant inscription à AC JumpStart

Recommandations avant inscription à AC JumpStart Recommandations avant inscription à AC JumpStart Qu est-ce qu AC JumpStart? AC JumpStart est un programme innovateur d incubation et d encadrement soutenant l implantation d entreprises en démarrage à

Plus en détail

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Les missions de Rennes Atalante Accompagner les créateurs

Plus en détail

Société d aide au développement des collectivités. Services

Société d aide au développement des collectivités. Services Société d aide au développement des collectivités Services DE SOUTIEN À L ENTREPRISE ET AU DÉVELOPPEMENT LOCAL FONDS D INVESTISSEMENT Pour soutenir et favoriser le développement économique régional local,

Plus en détail

Référencement des Prestataires Cahier des charges

Référencement des Prestataires Cahier des charges Référencement des Prestataires Cahier des charges 1. Présentation des Partenaires du consortium Eurobiomed Le pôle de compétitivité et PRIDES Eurobiomed accompagne les entreprises innovantes de la filière

Plus en détail

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE»)

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Aperçu du programme et occasions à saisir Pascal Martel Yara Bossé-Viola 8 octobre 2014 Objectifs Objectifs du

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014. Centre d entrepreneuriat ESG UQAM

CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014. Centre d entrepreneuriat ESG UQAM CAHIER DU PARTICIPANT CONCOURS «MON ENTREPRISE» 2014 Centre d entrepreneuriat ESG UQAM 1 TABLE DES MATIÈRES Règlements de participation au concours «Mon entreprise» 3 Engagements des candidats présélectionnés

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix-Est

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix-Est POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS CLD de la MRC de Charlevoix-Est MODIFIÉE LE 26 FÉVRIER 2014 Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission des fonds... 3 1.2 Principe... 3

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur les extractibles forestiers des opportunités novatrices pour l industrie 15 et 16 mars 2011 Mélanie Turgeon, chimiste M.Sc. Ministère des

Plus en détail

Le nouveau rôle des organisations de l économie sociale: perspectives économique et sociale. Marguerite Mendell, Université Concordia

Le nouveau rôle des organisations de l économie sociale: perspectives économique et sociale. Marguerite Mendell, Université Concordia OCDE Séminaires sur le développement des capacités communautaires Le nouveau rôle des organisations de l économie sociale: perspectives économique et sociale Marguerite Mendell, Université Concordia 1

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial

Activités entrepreneuriales. Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales entrepreneuriales Activités Professionnel et Collégial Activités entrepreneuriales offertes aux : Centre de formation générale des adultes Centre de formation professionnelle

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 :

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET http://ecole-superieure-du-numerique.fr http://dix-rambouillet.fr 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : 3 formations de Bac+1 à Bac+3 aux métiers du

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur la transformation des bois résineux au Québec Défis, stratégies et innovations 28 et 29 septembre 2010 Véronique Gilbert, ing. Ministère

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix Est

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix Est POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS CLD de la MRC de Charlevoix Est ADOPTÉE LE 7 DÉCEMBRE 2011 1 Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission des fonds... 3 1.2 Principe...

Plus en détail

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L INNOVATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE: L AVENIR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS D EUROPE

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L INNOVATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE: L AVENIR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS D EUROPE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, L INNOVATION, LA FORMATION PROFESSIONNELLE: L AVENIR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES RÉGIONS D EUROPE Namur, 5 octobre 2011 Christian SAUBLENS Interview avec Yves Prete CEO Techspace

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie MANDAT Stimuler la création de richesses au Canada

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

A. Particuliers. activités B. Sociétés Ajout d un quatrième palier à. Lutte contre l évasion fiscale. économiques RRQ et financiers

A. Particuliers. activités B. Sociétés Ajout d un quatrième palier à. Lutte contre l évasion fiscale. économiques RRQ et financiers A. Particuliers Faits saillants o Hausse progressive de la contribution des parents aux services de garde o Amélioration de la gouvernance des fonds fiscalisés o Faits Capital saillants régionale et ayant

Plus en détail

INSTITUT DU MENTORAT ENTREPRENEURIAL. Présentation du programme

INSTITUT DU MENTORAT ENTREPRENEURIAL. Présentation du programme INSTITUT DU MENTORAT ENTREPRENEURIAL Présentation du programme MISE EN CONTEXTE L'institut du mentorat entrepreneurial a été créé en 2007 par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris en soutien aux

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

L intelligence de la foule service des projets d entreprise LE CROWDFUNDING. Quelques notions d introduction

L intelligence de la foule service des projets d entreprise LE CROWDFUNDING. Quelques notions d introduction L intelligence de la foule service des projets d entreprise LE CROWDFUNDING Quelques notions d introduction UN ENJEU Après crise financière Restrictions bancaires (Bâle 3) Décroissance du capital-risque

Plus en détail

Les programmes d aide financière

Les programmes d aide financière Les programmes d aide financière Jour mois année Carmen St-Denis, agr. Adjointe au directeur et conseillère en transformation alimentaire Plan de la présentation 1. Accueil et accompagnement des promoteurs

Plus en détail

Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie

Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie Octobre 2007 1. Contexte et historique des mesures fiscales du Québec Le gouvernement du Québec,

Plus en détail

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Mars 2012 Ce document a été réalisé par le ministère des Affaires municipales, des

Plus en détail

La réussite de vos projets de croissance

La réussite de vos projets de croissance La réussite de vos projets de croissance PLAN STRATÉGIQUE DE CROISSANCE (BUSINESS CASE) FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices

Plus en détail

Politique d investissement. Fonds d investissement local Laurentides (FILL)

Politique d investissement. Fonds d investissement local Laurentides (FILL) Politique d investissement Fonds d investissement local Laurentides (FILL) Adoptée au CA le 18 juin 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support

Plus en détail

Jeunes créateurs d entreprise : leur parcours, de l initiation à la consolidation

Jeunes créateurs d entreprise : leur parcours, de l initiation à la consolidation Jeunes créateurs d entreprise : leur parcours, de l initiation à la consolidation Cândido Borges Louis Jacques Filion Germain Simard Chaire d entrepreneuriat Rogers-J.-A.-Bombardier HEC Montréal 5e Congrès

Plus en détail

www.groupetrigone.com

www.groupetrigone.com TRIGONE 2001, rue Université, bureau 1700, Montréal (Québec) H3A 2A6 T 514 670-5140 C 514 893-7171 iris@groupetrigone.com Montréal Québec Saguenay Alma Vancouver Kitimat Saint-Jean-de-Maurienne (France)

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT VOUS SOUHAITEZ VOUS LANCER EN AFFAIRES MAIS NE SAVEZ

Plus en détail

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 Plan d affaires 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 info@cldavignon.com - www.cldavignon.com Ce document est disponible en version

Plus en détail

Une présentation de monsieur Arthur Francoeur SADC de la Région de Matane Pour le La SADC qu est-ce que s est? Créée il y a 30 ans pour livrer sur le territoire de la Municipalité Régionale de Comté (MRC)

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Une autre façon de financer le développement

Une autre façon de financer le développement Une autre façon de financer le développement Nos origines Il est né grâce à l initiative de Fondaction CSN avec qui il partage les mêmes objectifs de démocratisation économique, de participation, de solidarité

Plus en détail

Initiative Maroc Innovation

Initiative Maroc Innovation Initiative Maroc Innovation 1 Agenda 1. Introduction 2. Diagnostic 3. Ambitions 4. Principes d élaboration du plan 5. Démarche d élaboration du plan 6. Chantiers 1. Gouvernance et cadre 2. Infrastructures

Plus en détail

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects a) La définition des coûts indirects de la recherche à l UQAC Selon la Politique relative aux subventions de

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS MRC DE L ÉRABLE

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS MRC DE L ÉRABLE POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS MRC DE L ÉRABLE ADOPTÉE LE Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission de la MRC de L'Érable par le développement économique de L'Érable...

Plus en détail

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Les activités soutenues sont notamment (1) : Type d'activité Programmes du Québec Résumé des activités admissibles Crédits d'impôt

Plus en détail

Clientèle depuis 1998. valeur-ajoutéeajoutée

Clientèle depuis 1998. valeur-ajoutéeajoutée Activités Service-conseil de première ligne en entrepreneurship; Gestion du programme Jeunes Promoteurs ($110K/an); Gestion de l enveloppe du Fonds Local d Investissement ($4M); Gestion de l enveloppe

Plus en détail

FDEM Fonds de développement Emploi-Montréal

FDEM Fonds de développement Emploi-Montréal VOLUME 1 NUMÉRO 1 FDEM Fonds de développement Emploi-Montréal Bulletin d information Par Marc Picard, Directeur général Octobre 2009 Dans ce numéro 1 État de situation 2 Déménagement 2 Une équipe en mutation

Plus en détail

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE

MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE MESURES CONCRETES DE SOUTIEN DE LA PROMOTION ECONOMIQUE Forum de l économie du Gros-de-Vaud, Vendredi 5 novembre 2010 M. Raphaël Conz, Responsable de l Unité Promotion économique, Service de l économie,

Plus en détail

6 financement du projet

6 financement du projet 6 financement du projet Le montage financier d un projet de transfert diffère d une entreprise à une autre. Contrairement à la croyance populaire, il n y a pas de produit financier universel en transfert

Plus en détail

Notre mission. Notre créneau : les ressources humaines (RH)

Notre mission. Notre créneau : les ressources humaines (RH) Notre mission Emploi-Québec participe à l'amélioration du fonctionnement du marché du travail favorisant un meilleur équilibre entre l'offre et la demande de main-d'œuvre. Des services universels Emploi-Québec

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Dossier de Presse. Novembre 2015. Contact Presse Laetitia Mel > laetitia.edifice@gmail.com Tel > 01 80 81 50 08

Dossier de Presse. Novembre 2015. Contact Presse Laetitia Mel > laetitia.edifice@gmail.com Tel > 01 80 81 50 08 Dossier de Presse Novembre 2015 Contact Presse Laetitia Mel > laetitia.edifice@gmail.com Tel > 01 80 81 50 08 Contact Communication Scientipôle Charlotte Mel > charlotte.meaud@scientipole-initiative.org

Plus en détail