CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S)"

Transcription

1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

2 OTCE AQUITAINE BIOAIR SOMMAIRE I - GENERALITES OBJET DE L ETUDE PRESENTATION GENERALE...4 II - STRUCTURE PLANCHERS ELEMENTS PORTEURS FACADES...5 III - ENVELOPPE EXTERIEURE MENUISERIES EXTERIEURES PROTECTION SOLAIRE ISOLATION EXTERIEURE ETANCHEITE...6 IV - PLOMBERIE SANITAIRE EAU FROIDE EAU CHAUDE AIR COMPRIME RESEAUX D'EVACUATION RESEAU RIA RESEAU DOUCHE DE SECURITE RESEAU EAU DE REFROIDISSEMENT...8 V - CHAUFFAGE VENTILATION GENIE CLIMATIQUE PRINCIPES GENERAUX Traitement des locaux Production calorifique PUISSANCES ACTUELLES ETAT GENERAL - DIMENSIONNEMENT Production calorifique...10 VI - ELECTRICITE - DESCRIPTION DE L'INSTALLATION EXISTANTE ALIMENTATION EXISTANTE RESEAU HAUTE TENSION TABLEAU GENERAL BASSE TENSION CANALISATIONS PRINCIPALES COURANTS FORTS ARMOIRES DE PROTECTION CANALISATIONS SECONDAIRES COURANTS FORTS APPAREILLAGES ECLAIRAGE DE SECOURS LE SYSTEME DE SECURITE INCENDIE CONTROLE D ACCES VIDEOSURVEILLANCE ASCENSEUR RESEAU INFORMATIQUE...16 VII - FLUIDES SPECIAUX VIII - SECURITE INCENDIE IX - AMIANTE H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

3 OTCE AQUITAINE BIOAIR ANNEXES Annexe I - Photos : bâtiment, réseaux fluides, électricité, ventilation climatisation, Annexe II - Liste des fluides utilisés par laboratoire Annexe III - Schéma production air comprimé Annexe IV - Schéma de la sous station (réseaux secondaires existants) Annexe V - Consommation des bouteilles de gaz spéciaux Annexe VI - Equipements électriques Annexe VII - Schéma de principe électrique Distribution en faux plafond R+1/R+2 H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

4 OTCE AQUITAINE BIO AIR I - GENERALITES OBJET DE L ETUDE La présente étude "Diagnostic" concerne le projet de réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal de Pessac. Le dossier se décompose en une partie descriptive principale rappelant l état des ouvrages, d un certain nombre d annexes et de plans des réseaux et installations. Les annexes sont réparties par thème : - Photos : bâtiment, réseaux fluides, électricité, ventilation climatisation, - Liste des fluides utilisés par laboratoire, - Schéma production air comprimé, - Schéma de la sous station (réseaux secondaires existants) - Consommation des bouteilles de gaz spéciaux, - Equipements électriques, - Liste des locaux rafraîchis. Les plans sont : Fluides - RdC - 1/ Fluides - R+1-1/ Fluides - R+2-1/ Evacuation - RdC - 1/ Evacuation - R+1-1/ Evacuation - R+2-1/ Evacuation - Terrasse - 1/ Génie climatique - RdC - 1/ Génie climatique - R+1-1/ Génie climatique - R+2-1/ Génie climatique - Terrasse - 1/ Electricité - R+1-1/ Electricité - R+2-1/ Electricité - Terrasse - 1/ PRESENTATION GENERALE Le bâtiment est orienté dans l'axe Nord Sud et se compose de trois niveaux. La distribution des locaux se fait de la manière suivante : - En règle générale, les laboratoires sont situés le long de la façade Ouest du bâtiment. - En règle générale, les bureaux sont disposés le long de la façade Est du bâtiment. Les locaux sont répartis suivant une trame correspondant à la structure du bâtiment. L'ensemble des ouvrages existants a été édifié en H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

5 OTCE AQUITAINE BIO AIR II - STRUCTURE PLANCHERS Sur ce bâtiment linéaire de 3 niveaux, les planchers sont constitués par une dalle pleine en béton armé de 20 cm d'épaisseur, portant sur les poutres longitudinales sur la façade et en partie centrale pour les trames de façades, portant sur des poutres transversales pour les planchers des circulations. Cette construction a permis de libérer les trémies des gaines techniques tout le long des circulations ELEMENTS PORTEURS FACADES Structure de type poteaux-poutres, constituée de quatre trames de poteaux sur la largeur du bâtiment, dont les deux façades principales Les trames de façade sont décalées de 20 cm environ de la façade elle-même pour le 1 er et 2 ème niveaux Le niveau 0 est construit sur le même principe avec les trames de façades plus large qu aux autres niveaux ( +0,4 m) - Le pignon ouest est réalisé sur le même principe. Présence de trémies toute hauteur, une à l'extrémité du bâtiment correspondant à l'escalier de secours et une en partie centrale correspondant à la cage d'ascenseur. Les trames sont espacées de 3 m sur la longueur du bâtiment, et symétriques par rapport au couloir dans le sens de la largeur. Conclusions Les trémies ouvertes sont à boucher pour constituer un coupe-feu entre étages (pas obligatoire) H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

6 OTCE AQUITAINE BIO AIR III - ENVELOPPE EXTERIEURE MENUISERIES EXTERIEURES Conclusions Les menuiseries extérieures en aluminium, vitrage simple, châssis coulissant, en place actuellement, ont été installées au moment de la construction du bâtiment (1965) et ne répondent pas à un classement d'étanchéité, Ouvrants coulissants ne fonctionnent plus correctement, Les façades correspondent à un mur rideau filant sur les 2 niveaux 1 et 2, passant devant le plancher haut du R+1. Les allèges sont réalisées en façade par un panneau d' émalite et côté intérieur par un doublage bois (façades sud, ouest et nord) La trame de façade est de 1,5 m de large, avec une épine de structure verticale toutes les trames de vitrage. Les façades murs rideaux ne sont plus étanches et à remplacer PROTECTION SOLAIRE Présence de volets roulants au R+1 et au R+2 des façades Sud utilisées en protection solaire, vétustes et pas toujours fonctionnels ISOLATION EXTERIEURE S'il n'est pas constaté d'isolant thermique en façade ETANCHEITE La toiture terrasse concernée par l'opération de réhabilitation est protégée par une couche de graviers roulés de 5 cm d'épaisseur environ et ne présente pas de désordres apparents. Des travaux de réfection ont été réalisés sur la partie Est et sont programmés sur la partie Ouest. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

7 OTCE AQUITAINE BIO AIR IV - PLOMBERIE SANITAIRE EAU FROIDE Le bâtiment est alimenté en froide depuis la niche à eau située contre la façade Ouest. L'eau froide est distribuée depuis un collecteur en acier qui chemine en sous-face du plafond du RDC. La distribution vers les étages est réalisée par colonne montante en acier galvanisé et est distribuée par trémies verticales réparties à chaque poteau. Conclusions L'eau de la concession étant régulièrement chargée en impuretés, il sera prévu de la filtrer au niveau de l'arrivée générale. La distribution principale est satisfaisante EAU CHAUDE L'eau chaude sanitaire est produite et distribuée ponctuellement dans certains locaux. La production est assurée par des cumulus électriques autonomes. Conclusions Principe à conserver AIR COMPRIME La production d'air comprimé est située dans un local prévu à cet effet ( n 61 ) Les collecteurs principaux sont réalisés en tube acier. La distribution jusqu'aux points de livraison est réalisée principalement en tubes plastique souples. Conclusions Principe à conserver. Sur la distribution principale et à améliorer sur la partie terminale avec pour objectif de limiter l usage des tubes plastiques souples aux distributions dans les locaux RESEAUX D'EVACUATION Les réseaux d'évacuation EU, EV et EP sont séparatifs dans les bâtiments puis unitaires en sortie des bâtiments. Les colonnes sont situées dans les gaines techniques du bâtiment. Elles sont généralement en PVC pour les eaux usées, les eaux vannes et les eaux pluviales. Il a été relevé deux descentes EP en fibrociment. Conclusions Les EP en fibrociment sont à évacuer et à remplacer par des descentes en PVC. Les autres réseaux sont à conserver dans la mesure ou ils sont étanches (pas de fuite constatées lors des visites) H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

8 OTCE AQUITAINE BIO AIR RESEAU RIA La distribution générale est réalisée depuis la niche à eau en façade du bâtiment en tubes acier. La distribution jusqu'aux RIA situés au R+1 et au R+2 se fait par colonnes montantes. La distribution est indépendante de l eau froide sanitaire. Conclusions L'installation est conservée RESEAU DOUCHE DE SECURITE Il est alimenté depuis un piquage réalisé au RDC sur le collecteur RIA. La distribution est réalisée en tubes acier La distribution jusqu'aux douches de sécurité situés au R+1 et au R+2 se fait par colonnes montantes. Conclusions Les douches seront à remplacer selon le nouvel aménagement RESEAU EAU DE REFROIDISSEMENT Les laboratoires du niveau zéro façade Nord sont équipés d'une boucle de refroidissement à eau dont l'origine est un groupe de production d'eau froide placé dans la chaufferie au niveau zéro. Le groupe récupère l'eau gravitairement et le bac de collecte déborde régulièrement. Les réseaux sont en PVC pression. Conclusions Cet équipement sera à améliorer sur la capacité de son bac de collecte. Les réseaux de distribution peuvent être conservés. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

9 OTCE AQUITAINE BIO AIR V - CHAUFFAGE VENTILATION GENIE CLIMATIQUE PRINCIPES GENERAUX Traitement des locaux Les principes de traitement sont les suivants : Chauffage - Par radiateurs acier depuis deux réseaux régulés par façade pour l'ensemble du bâtiment - Certains radiateurs sont régulés avec robinet thermostatique. - Les réseaux cheminent en imposte des façades du niveau 0 et remontent en colonnes sur les façades. Ventilation - Le système de VMC des bureaux à été mis hors services par le bouchage au plâtre des bouches de reprise et l'arrêt des ventilateurs. Les conduits de ventilation et les ventilateurs n' ont pas été déposés. - Les laboratoires ne possèdent aucun système de ventilation forcée à l'exception du laboratoire n 133. Seul la mise en fonctionnement de sorbonnes permet d'évacuer le volume d'air du laboratoire. - Il n'existe aucun système de compensation d' air des sorbonnes. La compensation se fait par l'ouverture des ouvrants et par les grilles disposées dans les portes donnant sur la circulation. - Les chambres noires sont équipées d'un système de type VMC indépendant. Rafraîchissement - Certains locaux sont rafraîchis par des appareils muraux de type split-system - Les unités extérieures sont disposées en terrasse (R+3) pour les appareils situés au R+1 et au R+2. Elles ont sont en façade pour les appareils situés au RDC. - Voir en annexe le tableau des locaux rafraîchis. VMC - Les blocs sanitaires sont ventilés par extraction particulière Production calorifique Celle-ci est réalisée au rez-de-chaussée à partir d une chaufferie sui sera transformée en sous station lors des travaux en cours. Cette sous-station est alimentée par la chaufferie centrale au RDC du nouveau bâtiment. Le principe est celui de la séparation des réseaux par bouteille casse pression et distribution par circuit avec pompe de circulation PUISSANCES ACTUELLES Puissances installées dans la chaufferie actuelle déposée (travaux en cours) : Puissance calorifique P = kw H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

10 OTCE AQUITAINE BIO AIR ETAT GENERAL - DIMENSIONNEMENT Production calorifique La puissance disponible en sous-station sera de : 513 kw Le bilan des futurs besoins devra prendre en compte cette puissance disponible. L état général de la sous-station sera neuf. Les raccordements hydrauliques au niveau des bouteilles "casse pression" est conservé. En conséquence il n y aura pas de travaux particuliers d amélioration à apporter. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

11 OTCE AQUITAINE BIO AIR VI - ELECTRICITE - DESCRIPTION DE L'INSTALLATION EXISTANTE ALIMENTATION EXISTANTE RESEAU HAUTE TENSION L établissement est alimenté sur le réseau haute tension V d EDF avec un comptage tarif vert A5, pour une puissance souscrite de 267 kw. Le transformateur d une puissance apparente de 400 kva est à diélectrique liquide. Sa tension au secondaire est de 230/400 V. L installation du transformateur dans le Local Poste Transformation, en remplacement du précédent défaillant, date de Commentaires : Pas d intervention sur le transformateur. Il faudra prévoir éventuellement un ajustement de la puissance souscrite, pour compenser l extension du bâtiment et le réaménagement des locaux, en tenant compte du nouveau bilan de puissance. 6.2 TABLEAU GENERAL BASSE TENSION Il est implanté dans le local Basse Tension. Il se présente sous la forme d armoires de type PRISMA de SCHNEIDER juxtaposées. Ces armoires sont assez récentes. La calibre de l interruption général est de 630 A. Le schéma des liaisons à la terre (SLT) des installations est le schéma TT (neutre relié directement à la terre). Les circuits «Eclairage» et «prises de courants - forces motrices» sont séparés. Les circuits du Rez-dechaussée sont séparés des circuits du R+1 et R+2. Il existe aussi des circuits distincts pour en autre : la chaufferie, les logements, la centrale hélium, etc. Le départ du circuit «éclairage» est protégé par un disjoncteur 200 A. Commentaires : Pas d intervention nécessaire, mais prévoir éventuellement des armoires complémentaires pour les nouvelles installations car les armoires existantes sont entièrement occupées. 6.3 CANALISATIONS PRINCIPALES COURANTS FORTS Ce chapitre traite des alimentations des différentes armoires. Niveau Rez-de-chaussée Les départs du TGBT arrivent, sous fourreau encastré dans le dallage, dans le local poubelle sur les armoires LP1, LP2 et LP3. Ces armoires alimentent : - Les coffrets de la circulation qui eux-même alimentent 4 à 6 coffrets de laboratoire. Les coffrets «PC/FM» de laboratoires ne comprennent les protections que des Prises de Courant (PC) et des Forces Motrices du laboratoire associé. - Les PC du couloir - Le circuit éclairage normal et de sécurité de la circulation du niveau 0. - Les coffrets «Eclairage» placé en plafond de certains laboratoires; ceux-ci sont équipés de fusibles 10A, pour l éclairage de chaque laboratoire associé. - Etc. La distribution est réalisée sur chemin de câbles perforé et sous tube acier. Commentaires : Le principe de la distribution peut être conservé. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

12 OTCE AQUITAINE BIO AIR La section des différents conducteurs est suffisante pour permettre une certaine extension. Voisinage avec des canalisations non électriques : la distance minimum habituellement admise de 3 cm n est pas toujours respectée (cf. annexe I, photos 8 et 9). Le local poubelle pouvant être classé à risque d incendie, il faudra prévoir de recloisonner la partie électrique côté couloir du reste du local. Niveaux R+1 et R+2 Depuis le local poubelle du Rez-de-chaussée une colonne montante, protégé directement depuis le TGBT, alimente les tableaux généraux des niveaux R+1 et R+2 se situant à gauche en sortant de l ascenseur. Ces armoires alimentent : - Les coffrets de chaque laboratoire. Ceux-ci comprennent les protections des prises de courant et des forces motrices du laboratoire et du dépôt associé. - Les armoires, E1-1 à E1-5 pour le R+1 et E2-1 à E2-5 pour le R+2, qui se trouve dans les gaines techniques de la circulation. Ces armoires contiennent les protections des PC des bureaux et de l éclairage de tous les locaux. - Pour le R+2, les départs des armoires des Hottes. La distribution des armoires de la circulation est réalisée sur chemin de câbles non-perforé de ~175 mm de large, placé dans le faux plafond de la circulation (cf. annexe VII)., et sous tube acier. La distribution des armoires des laboratoires est réalisée par une canalis, positionnée juste au dessus du chemin de câble (cf. annexe VII). Des climatiseurs ont été installés au fil du temps sur demande dans certains locaux. Ils sont raccordés soit directement sur des armoires de laboratoires, soit sur les armoires de la circulation en cheminant sur le chemin de câble. Commentaires : - Le principe de la distribution peut être conservé. - La section des différents conducteurs est suffisante pour permettre une certaine extension. - L espacement entre la Canalis et le chemin de câble est insuffisant. L accès aux câbles du chemin de câble est difficile. - Le chemin de câble est du type non perforé et fixé au plafond par des suspentes. Prévoir de remplacer celui-ci par un du type perforé plus large pour augmenter le facteur de correction en vue de l augmentation des appareillages dans les locaux réaménagés. Il est préférable de positionné le chemin de câble sur des consoles plutôt que d utiliser des suspentes (toujours pour faciliter l accès au câbles) 6.4 ARMOIRES DE PROTECTION L annexe 3.3 donne la description des contenances des armoires de protections de la partie concerné par le réaménagement. On y trouve : le nom de l armoire, les types de protection, les circuits protégés et les locaux correspondants. Pour le R+1 et R+2, chaque laboratoire a ces prises de courants protégés par son propre coffret. Les coffrets des laboratoires sont protégés par des coupe-circuits 50A. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

13 OTCE AQUITAINE BIO AIR Commentaires : Niveaux RdC - L ossature des armoires LP1, LP2 et LP3 est conforme. - Les coffrets de la circulation sont récents (cf. annexe I photo 6), sauf le E0-1 (cf. annexe I photo 7). Prévoir le remplacement de l ossature de celui-ci. - Les coffrets «PC/FM» des laboratoires sont en général récents; prévoir le remplacement des coffrets trop anciens. - Les coffrets «Eclairage» des labos sont vétustes. Prévoir leurs remplacements. - Protections : conformément à la NFC Edition chapitre l emploi de dispositifs de protection à maximum de courant dans le schéma TT n est pas admis pour la protection contre les chocs électriques. De ce fait prévoir le remplacement des protections type fusibles par des dispositifs différentiels. - Pour les circuits PC prévoir un DDR 15A 30mA pour 8 prises maximum - Pour les circuits Eclairage prévoir un DDR 15A 30mA pour 10 appareils maximum - Prévoir un DDR par Force Motrice 30 ou 300 ma suivant les cas. - Prévoir 2 circuits distincts pour l éclairage de la circulation avec 2 DDR 300mA en tête. - Des coupures d urgence doivent être réalisées pour les armoires n en possédant pas. - Le câblage des armoires n est pas conformes au niveau des couleurs de la filerie. Des bagues aux couleurs normalisées doivent être posées pour le repérage du type des conducteurs. Niveaux R+1 et R+2 - Les coffrets «PC/FM» des laboratoires sont en général récents ; prévoir le remplacement des coffrets trop anciens. - Protections : conformément à la NFC Edition chapitre l emploi de dispositifs de protection à maximum de courant dans le schéma TT n est pas admis pour la protection contre les chocs électriques. De ce fait prévoir le remplacement des protections type fusibles par des dispositifs différentiels. - Pour les circuits PC prévoir un DDR 15A 30mA pour 8 prises maximum - Pour les circuits Eclairage prévoir un DDR 15A 30mA pour 10 appareils maximum - Prévoir un DDR par Force Motrice 30 ou 300 ma suivant les cas. - Des DDR de type HI peuvent être installés pour la protection des réfrigérateurs. - Prévoir 2 circuits distincts pour l éclairage de la circulation avec DDR 300mA en tête. - Des coupures d urgence doivent être réalisées pour les armoires n en possédant pas. - Le câblage des armoires n est pas conformes au niveau des couleurs de la filerie. Des bagues aux couleurs normalisées doivent être posées pour le repérage du type des conducteurs. 6.5 CANALISATIONS SECONDAIRES COURANTS FORTS Ce chapitre traite des liaisons entre les appareils terminaux et les tableaux de protection associés. Niveau Rez-de-chaussée PC : La distribution terminale des prises de courants se fait soit en encastré, soit sous goulottes PVC, à deux compartiments au-dessus des plans de travail. Eclairage : La distribution terminale des appareils d éclairage se fait soit en encastré, soit sous tube IRL pour les montages en apparents. Commentaire : Le circuit éclairage n est pas de conducteur de protection. Il devra être mis en œuvre des conducteurs de protections pour la mise à la terre des ossatures des luminaires. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

14 OTCE AQUITAINE BIO AIR Niveaux R+1 et R+2 PC : La distribution terminale des prises de courants se fait soit en encastré, soit sous goulottes PVC, à deux compartiments au-dessus des plans de travail. L ancien câble triphasé (Tri+Neutre) a été transformé en monophasé (Phase+Neutre+Terre) Eclairage : La distribution terminale des appareils d éclairage se fait soit en encastré, pour les laboratoires et les bureaux, soit sur chemin des câbles pour les luminaires de la circulation. Les armoires générales des niveaux R+1 et R+2 se trouvent dans les gaines techniques côté ascenseur. La distribution est réalisée par le chemin de câble qui se trouve dans le faux plafond de la circulation coté ascenseur. Les liaisons des bureaux et laboratoires du côté de l ascenseur sont donc réaliser directement en encastré depuis le chemin de câble ou la canalis alors que celle vers l autre côté de la circulation cheminent sur des petits chemins de câbles perforés (~5cm de large) montés perpendiculairement à celui de la circulation avant de continuer en encastrer (cf. annexe VII). Des climatiseurs ont été installés au fil du temps sur demande dans certains locaux. Ils sont raccordés soit directement sur des armoires de laboratoires, soit sur les armoires de la circulation en cheminant sur le chemin de câble. Commentaires : Le circuit éclairage n est pas de conducteur de protection. Il devra être mis en œuvre des conducteurs de protections pour la mise à la terre des ossatures des luminaires. 6.6 APPAREILLAGES Commentaires : Prise de courant. Dans les bureaux, les prises de courants sont en générales assez récentes. On compte 10 PC par laboratoires. Remplacer les prises sans éclips par du matériel ayant un indice de protection nécessaire en fonction des influences externes du local concerné. Dans le cadre de la refonte de certains locaux, les prises de courants peuvent être repositionnées de préférence dans des goulottes deux compartiments. Les prises de certains locaux sont disposés au-dessus de point d eau (cf. annexe I - photo 3). Ces prises doivent être déplacées. Appareils d éclairage. Des luminaires plafonnier montés en saillie récents sont installés dans les laboratoires et les bureaux. Ils sont équipés de tubes fluorescents de type blanc industriel. Le niveau d éclairement est correct mais ce type de luminaire ne convient pas au travail prolongé sur écran d ordinateur pour les bureaux. Dans les circulations du rez-de-chaussée, ou les luminaires sont du type plafonnier étanche à tubes fluorescents, le niveau d éclairement est insuffisant Dans les circulations du R+1 et R+2, ou les luminaires sont du type downlight encastré dans faux-plafond à lampe fluo-compacte montée verticalement, le niveau d éclairement est insuffisant (cf. annexe I - photo 5) 6.7 ECLAIRAGE DE SECOURS L éclairage de secours est réalisé par bloc autonome Les blocs autonomes du rez-de-chaussée sont du type étanche. Les blocs autonomes du bâtiment sont en général très récent. Commentaires : Prévoir le remplacement des blocs autonomes anciens. L espacement maximum réglementaire de 15 m entre 2 blocs n est pas toujours respecter. Des blocs supplémentaires doivent être installés pour remplir cette condition. Les autocollants signalétiques doivent être posés sur certains blocs du rez-de-chaussée. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

15 OTCE AQUITAINE BIO AIR LE SYSTEME DE SECURITE INCENDIE Un SSI couvrent actuellement la zone à restructurer: - Le CMSI actuel est installé dans le local 41 Téléphone, du rez-de-chaussée - Le matériel est de marque EFFEFF modèle 608-F à microprocesseur. Les détecteurs associés sont des optiques de fumée ponctuels. Il couvre le secteur Chimie Dure des niveaux R+1 et R+2. Des déclencheurs manuels sont disposés «ça et là» dans les circulations. Au rez-de-chaussée une porte de recoupement est asservie par 2 ventouses électromagnétiques. Commentaires : Le CMSI actuel est obsolète. Prévoir le raccordement des équipements sur le nouveau SSI prévu dans l extension en cours de construction. Des déclencheurs manuels doivent être placés : - au rez-de-chaussée au droit à proximité des sorties - à chaque niveau au droit à proximité des escaliers, - à environ 1.3m du sol. 6.9 CONTROLE D ACCES Dans le local 41 téléphone du rez-de-chaussée se trouve le PC de gestion du contrôle d accès. Deux lecteurs de cartes optiques réalisent cette fonction. Ils sont situés aux 2 entrées du rez-de-chaussée Commentaires : pas d intervention prévue VIDEOSURVEILLANCE Le hall d entrée du niveau R+1 et l entrée arrière du rez-de-chaussée sont surveillés par caméras avec report sur moniteurs et enregistrement via 2 magnétoscopes. Le système est installé à titre dissuasif. Pas de renvoi vers une société de télésurveillance. Commentaires : pas d intervention prévue ASCENSEUR Alimenté directement depuis le TGBT. La société OTIS à réalisé une mise en conformité minimum du boiter de commande d origine (datant ~1968) en 2002 (sur sa demande). Commentaires : pas d intervention prévue. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

16 OTCE AQUITAINE BIO AIR RESEAU INFORMATIQUE Le réseau informatique a pour origine le serveur se trouvant dans le local 234 du niveau R+2. Le réseau est de catégorie 5 permettant les applications de classe D à 100mHz. La distribution fait par l intermédiaire de baies de brassage, au nombre de 3, au niveau R+1. Les câbles empreintes des goulottes techniques jusqu aux prises RJ45 terminales. Commentaires : pas d intervention prévue. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

17 OTCE AQUITAINE BIO AIR VII - FLUIDES SPECIAUX Dans le bâtiment concerné par le projet de réhabilitation les fluides spéciaux suivants sont présentés : Azote gaz Il est distribué depuis le local de stockage d' Azote liquide. Il est réalisé en tube cuivre et chemine au plafond du RDC. Il a été dénombré que seuls deux laboratoires sont alimentés en azote gaz. Retour Hélium Ce réseau permet de récupérer l'hélium utilisé lors des manipulations. La distribution est réaliser pour une majeure partie en acier galvanisé. Les autres fluides sont issus de bouteille de gaz installée directement dans les laboratoires utilisateurs. Un bilan de consommation de bouteilles est donné en annexe du présent document. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

18 OTCE AQUITAINE BIO AIR VIII - SECURITE INCENDIE Le plancher du dernier niveau étant à moins de 8m du sol extérieur, il n y a pas de contrainte particulière de protection coupe feu des planchers, dégagements et escaliers de secours. Afin de renforcer la sécurité du bâtiment, il pourra être proposé de prendre en compte : - Découpage en zone de compartimentage par portes de recoupement des circulations - Recoupement coupe-feu des planchers, - Encloisonnement coupe feu de l escalier ouest. Les RIA existants seront maintenus ou déplacés, mais conservés. Les extincteurs sont conservés. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

19 OTCE AQUITAINE BIO AIR IX - AMIANTE Sur les zones concernées par les travaux, le diagnostic réalisé précédemment (rapport de 1997) a révélé la présence d'amiante aux endroits suivants : Dalle de sol en PVC dans les locaux suivants : - Circulation sous sol devant local 002, - Sous sol local 028, - Sous sol local 045, - Sous sol local 050, Les autres présences d'amiante cité dans le rapport amiante sont relatives au matériel de laboratoires. Les visites de diagnostic ont révélé la présence de descente d eau pluviale en fibro ciment contenant de l amiante (présence probable) Conclusions Si les sols sont remaniés dans le cadre de l'opération de réhabilitation, les dalles de sol amiantées seront retirées suivant les procédures et la législation en vigueur. Les EP en fibrociment seront à remplacer. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

20 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC ANNEXES Annexe I - Photos : bâtiment, réseaux fluides, électricité, ventilation climatisation, Annexe II - Liste des fluides utilisés par laboratoire Annexe III - Schéma production air comprimé Annexe IV - Schéma de la sous station (réseaux secondaires existants) Annexe V - Consommation des bouteilles de gaz spéciaux Annexe VI - Equipements électriques Annexe VII - schéma de principe distribution en faux plafond R+1 R+2 BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

21 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe I - Photos : bâtiment, réseaux fluides, électricité, ventilation climatisation, 1 Bâtiment 2 Réseaux fluides (EF, GAZ) 3 Electricité 4 Ventilation climatisation BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

22 OTCE AQUITAINE BIO AIR BATIMENT Porte couloir/hall d entrée Porte couloir/escalier couloir :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

23 OTCE AQUITAINE BIO AIR Pignon Ouest Bâtiment fosse dans local 16 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

24 OTCE AQUITAINE BIO AIR Détail pignon ouest Détail façade Sud R+1 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

25 OTCE AQUITAINE BIO AIR Détail façade Sud R+2 Détail façade R+1 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

26 OTCE AQUITAINE BIO AIR Façade Sud Façade Sud :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

27 OTCE AQUITAINE BIO AIR Façade Nord Fosse local 25 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

28 OTCE AQUITAINE BIO AIR Réseaux fluides (EF, GAZ) Refroidissement boucle Fluides (EF/GAZ) en RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

29 OTCE AQUITAINE BIO AIR Fluides (EF/GAZ) en RdC Fluides (EF/GAZ) en RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

30 OTCE AQUITAINE BIO AIR Arrivée GAZ extérieure Fluides (EF/GAZ) en RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

31 OTCE AQUITAINE BIO AIR Fluides RdC Local 16 Fluides (EF/GAZ) en RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

32 OTCE AQUITAINE BIO AIR Fluides (EF/GAZ) en RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

33 OTCE AQUITAINE BIO AIR Electricité photo 10 départ général FM laboratoire photo 11 Départ général éclairage :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

34 OTCE AQUITAINE BIO AIR Photo 1 armoire E1-2 niveau R+1 Photo 2 armoire E1-1 du niveau R+1 photo 3 lavabo salle 100 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

35 OTCE AQUITAINE BIO AIR photo 4 douche de sécurité du labo 121 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

36 OTCE AQUITAINE BIO AIR photo 5 circulation R+1 photo 6 armoire E0-9 du niveau RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

37 OTCE AQUITAINE BIO AIR photo 7 armoire E0-1 du RdC photo 8 distribution par chemin de câbles RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

38 OTCE AQUITAINE BIO AIR photo 9 croisement entre canalisation de différentes natures - RdC :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

39 OTCE AQUITAINE BIO AIR Ventilation climatisation Collecteur façade chauffage Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

40 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

41 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

42 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

43 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

44 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

45 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

46 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

47 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

48 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

49 OTCE AQUITAINE BIO AIR Equipement en terrasse R+3 :\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

50 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe II - Liste des fluides utilisés par laboratoire, BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

51 OTCE AQUITAINE - BIOAIR Etat des lieux Local N Fluides Gaz Equipements Obs. EF ECS AC N He DS Sorb. VMC Clim Rez-de-chaussée Réserve 1 Bureau 2 Labo. Physique 3 X X X Bureau 4 Labo. Physique 7 X X Local entretien 8 X X Bureau 10 Labo. Physique 11 X X X Bureau 12 Local Poubelles 13 Bureau 14 Labo. Physique 15 X X X X X Rx 16 Labo. Physique 17 X X Labo. Physique 19 X X Labo. Physique 21 X X Labo. Physique 23 Rx 24 X X Labo. Physique 25 X X Labo. Physique 27 X X X X Labo. Physique 28 X X Labo. Physique 29 X Labo. Physique 30 X X Labo. Physique 33 X X X Labo. Physique 34 X X X X Ballon ECS Labo. Physique 35 X X X Labo. Physique 36 X Labo. Physique 38 Sous-station 40 Rx 60 Local Air Comp. 61 CENTRE DE RECHERCHE PAUL PASCAL DIAGNOSTIC - JUILLET 2004

52 OTCE AQUITAINE - BIOAIR Etat des lieux Local N Fluides Gaz Equipements Obs. EF ECS AC N He DS Sorb. VMC Clim 1er étage Bureau 100 X Labo. CD 101 X X X X X X Labo. CD Réserve 102 Chambre noire 1031 X X X Stock ou Bureau 1032 Gaz Nat. Stock ou Bureau 1033 Stock Matériel 1034 Labo. Cellule 104 X Labo. CD 105 X X X X Gaz Nat. Labo. CD 106 X X X Bureau 107 Labo. CD 108 X X X Labo. CB 109 X X X X X X Bureau 110 Bureau 1111 X Chambre noire 1112 X X X Labo Bureau 1114 Bureau 112 Labo. CB 113 X X X X Ext. Part. Bureau 115 Labo. CB 117 X X X X X Bureau 118 Bureau 1191 Microscope 1192 X X X Bureau 1193 Bureau 1194 Labo. Instrum. 120 Labo. CB 121 X X X X X Labo. Electronique 122 X Bureau 123 Salle Info. 124 X X Bureau 126 X X X X Bureau 128 Labo. CB 130 X X Labo. CB 132 X X X X Ballon ECS Labo. Physique 134 X X X Bureau 136 Bureau 138 Bureau 140 X Bureau 142 X Bureau 144 X Sanitaires X X X CENTRE DE RECHERCHE PAUL PASCAL DIAGNOSTIC - JUILLET 2004

53 OTCE AQUITAINE - BIOAIR Etat des lieux Local N Fluides Gaz Equipements Obs. EF ECS AC N He DS Sorb. VMC Clim 2ème étage Labo. CD 200 X X Labo. CD 201 X X X X 2 Sorb. Labo. CD 202 X Chambre noire 2031 X X Stock ou Bureau 2032 X Stock ou Bureau 2033 Stock Matériel 2034 Bureau 204 X Labo.CD 205 X X X Labo.CD 206 X X X 2 Sorb. Bureau 207 Bureau 208 X Labo. Physique 209 X X X X X Labo. Physique 210 X Chambre noire 2111 X X X Labo. CB 2112 X Labo. CB 2113 Bureau 2114 Bureau 212 Labo. CB 213 X X X Bureau 215 Labo. Physique 217 X X X X Bureau 218 Labo. CB 2191 X X X Bureau 2192 X X Bureau 2193 Bureau 2194 Bureau 220 Labo. CB 221 X X X X X Labo. Physique 222 X X X Bureau 223 Bureau 224 X X Bureau 225 Bureau 226 Bureau 228 Bureau 230 X Salle Info. 232 X Salle Info. 234 X X Bureau 236 X Bureau 238 X Bureau 240 Salle du conseil 242 X Sanitaires X X X CENTRE DE RECHERCHE PAUL PASCAL DIAGNOSTIC - JUILLET 2004

54 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe III - Schéma production air comprimé BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

55

56 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe IV - Schéma de la sous station (réseaux secondaires existants) BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

57

58 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe V - Consommation des bouteilles de gaz spéciaux BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

59 OTCE AQUITAINE - BIOAIR Annexe III.1 - Consommation de fluides spéciaux Mélanges Hélium U Azote I Azote U Arcal 1 Argon U Oxyg. CO2 Hydrog. U Hydrog. I AR+15% Méthane AR+7% AR+5% C2H6 CH4 - N35 H2 H2 cubage 9 9,4 9,4 10,5 10,5 10,6 34 8,8 8,8 6, ,7 10,7 unitaire m3 m3 m3 m3 m3 m3 kg m3 m3 m3 m3 m3 m3 20/janv /janv /févr /févr /mars /avr /avr /mai /juin /juin Total /juil /août /sept /oct /oct /nov /déc Total /janv /janv /mars /mars /avr /mai /mai /juin Total TOTAL 18 mois (btle) TOTAL 18 mois (m3) ,6 272, ,5 63, , ,1 Centre National de la Recherche Scientifique DIAGNOSTIC - JUILLET 2004

60 OTCE AQUITAINE - BIOAIR Annexe III.1 - Consommation de fluides spéciaux Hélium U Azote I Azote U Arcal 1 Argon U Oxyg. CO2 Hydrog. U Hydrog. I AR+15% Méthane AR+7% AR+5% C2H6 CH4 - N35 H2 H2 cubage 9 9,4 9,4 10,5 10,5 10,6 34 8,8 8,8 6, ,7 10,7 unitaire m3 m3 m3 m3 m3 m3 kg m3 m3 m3 m3 m3 m Sem ,4 56, , ,6 17, Sem , , , ,6 8,8 6,7 0 10, Sem ,2 56,4 10, ,4 68 8, ,7 21, Sem , ,5 31, , , Sem ,6 84, , Sem , , , Total ,8 479,4 388,5 199, ,4 26,4 6, ,4 53,5 m Hélium U Azote I Azote U Arcal 1 Argon U Oxyg. CO2 Hydrog. U Hydrog. I AR+15% C2H6 Méthane CH4 - N Sem Sem Sem Sem Sem Sem.1 AR+7% H2 AR+5% H2 Centre National de la Recherche Scientifique DIAGNOSTIC - JUILLET 2004

61 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe VI - Equipements électriques BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

62 OTCE AQUITAINE BIO AIR SOUS-SOL Description des différentes Armoires Electriques N armoire Commentaires Type Locaux Protections LP1 Arrivée depuis TGBT Eclairage Général Ecl Disjoncteur Alim armoires Labo 07, 11 Disjoncteur N armoire Commentaires LP2 Sectionneur + fusibles : E01, LP3 N armoire Commentaires Type Locaux Protections LP3 Eclairage Entrée 01, couloir sur minuterie, Eclairage de sécurité, Local poubelles Fusibles 10A 1 fusible «droite» 1 fusible «gauche» PC couloir Fusibles 16A N armoire Commentaires Type Locaux Protections E0-1 Disj 63A 300mA sur général Eclairage PC 02, 04, 10, local ménage 04, 10, 12, loge Fusibles 10A Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections E0-8 Disjoncteur 100A en Alim armoires Labo 15, 16, 19, 26 Disjoncteurs 50,63,100A tête suivant les labos. N armoire Commentaires Type Locaux Protections E0-9 Disjoncteur 100A en Alim armoires Labo 25, 27, 28, 29, Disjoncteurs 50,63,100A tête 30, 34 suivant les labos. N armoire Commentaires Type Locaux Protections E0-10 Disjoncteur 100A en Alim armoires Labo 33, 35, 36, 38 Disjoncteurs 50,63,100A tête suivant les labos. H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

63 OTCE AQUITAINE BIO AIR RdC N armoire Commentaires Type Locaux Protections 100, Fusibles 10A 1 sectionneur dans 101 labo, 101 bureau, boîtier type pilote en tête de l armoire Eclairage 102, 103, 104, 105 dépôt,105 bureau, veilleuse escalier, [106, veilleuse couloir] PC 101 bureau, 102, 104, 105 Disj 15A 30mA bureau, 110, couloir N armoire Commentaires Type Locaux Protections 105 labo, 107, 108, Fusibles 10A 1 sectionneur dans 110, 112, [114, 116], boîtier type pilote en tête de l armoire Eclairage Tableau ascenseur, Eclairage de secours, Armoire, Minuterie éclairage RdC PC 107, 112, couloir Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections 1 sectionneur dans 109, 109 bureau, Fusibles 10A boîtier type pilote en tête de l armoire Eclairage 111 dépôt, 113 bureau, 113 labo,113 dépôt, 120, 122, 124, 126, 128 PC 109 bureau, 113 bureau, 115, 128 Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections 1 sectionneur dans 117 labo, 117 bureau, Fusibles 10A boîtier type pilote en tête de l armoire Eclairage 119 dépôt, 121 dépôt, 121 labo, 121 bureau, 130, 132, 134, 136, 138 PC 117 bureau, 121 bureau, couloir Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections 1 sectionneur dans Eclairage 123, 140, 142, 144 Fusibles 10A boîtier type pilote en tête de l armoire. Neutre coupé. PC 125, 126, 138, 140, 142, Hall Disj 15A 30mA H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

64 OTCE AQUITAINE BIO AIR R+1 N armoire Commentaires Type Locaux Protections 200, Fusibles 10A 1 sectionneur dans 201 bureau, 201 labo, boîtier type pilote en tête de l armoire Eclairage 202, 203, 204, 205 bureau, 205 dépôt, 206 PC 201 bureau, 202, 204, 205, couloir Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections 205 labo, Fusibles 10A 207, 208, 210, 212, 1 sectionneur dans 214, 216, 218, armoire, boîtier type pilote en tête Eclairage couloir sur minuterie, de l armoire veilleuse sécurité Eclairage extérieur façade Fusibles 40A avant avec détecteur de présence PC 207, 208, 212, couloir Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections Eclairage 209, 209 bureau, Fusibles 10A 1 sectionneur dans 209 labo, 211, 213, boîtier type pilote en tête de l armoire 213 bureau, 213 dépôt, 215, 220, 222, 224, 226, 228 PC 209 bureau, 213 bureau, 215, 218, 224, 228 Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections Eclairage 217 bureau, 217 labo, Fusibles 10A 1 sectionneur dans 219 dépôt, 221 dépôt, boîtier type pilote en tête de l armoire 221 bureau, 221 labo, 230, 232, 234, 236, 238 veilleuse couloir PC 217, 221 bureau, 230, couloir Disj 15A 30mA N armoire Commentaires Type Locaux Protections 1 sectionneur dans Eclairage 223 (bureau direction), Fusibles 10A boîtier type pilote en tête de l armoire PC 240, , 238, 240, 242, couloir Disj 15A 30mA H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

65 OTCE AQUITAINE BIO AIR Départs (A1 A2 A3) : Sectionneur + disjoncteur 80A 300mA N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 1 contacteur de puissance en tête [101, 201] Fusible 20A 1 contacteur de puissance en tête [103, 203] Fusible 20A N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 1 contacteur de puissance en tête Fusibles 20A 2 hottes pour la 206 N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 1 contacteur de puissance en tête [105,205] Fusible 20A Départs (A5 A6 A7 A8-A9 A10) : Sectionneur + fusibles N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 1 contacteur de puissance en tête Ith 20A [109, 209] Fusible 20A N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 1 contacteur de puissance en tête [113, 213] Fusible 20A N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 3 contacts de puissance Ith 20A [117, 217] Fusible 20A en tête [119, 219] Fusible 20A N armoire Commentaires Hottes locaux Protections 1 contacteur de puissance en tête [121, 221] Fusible 20A H:\Sl\Secretariat\CRPP\Réhab\Maîtrise d'oeuvre\diag\diagnostic CRPP.doc 15 JUILLET 2004

66 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.S) Délégation Poitou-Charentes Esplanade des Arts et Métiers TALENCE CEDEX Mission de maîtrise d'œuvre dans le cadre de la réhabilitation du centre de recherche Paul Pascal à TALENCE (33) Locaux à usage de laboratoires et bureaux DIAGNOSTIC Annexe VII - schéma de principe électrique Distribution en faux plafond R+1/R+2 BIOAIR OTCE AQUITAINE INGENIERIE GENERALE 126, rue des quatre Castéra BEGLES Tél Fax JUILLET 2004

67

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010

DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE. Le République. Présentation faite le 15 Novembre 2010 DIAGNOSTIC THERMIQUE ET ENERGETIQUE Le République Présentation faite le 15 Novembre 2010 SOMMAIRE Description du bâti Descriptif des installations thermiques Analyse des consommations Etiquette énergétique

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN DESCRIPTIF TECHNIQUE HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN 1/5 La construction sera conforme à toutes les réglementations liées aux bâtiments

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE Résidence Seniors AQUARELIA SAINT ETIENNE DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE DE LA RESIDENCE SENIORS NIVEAUX 1 à 8 1- CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1.- Infrastructure 1.1.1-Fondations

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

RELEVE TECHNIQUE PARTIE COMMUNE

RELEVE TECHNIQUE PARTIE COMMUNE Rue de la Mouillère - 25 000 Besançon MAITRE D OUVRAGE Reynaud Immobilier Services 22 Bis Rue de Dole 25 000 BESANCON Tél. :03.81.61.94.84 Fax : 03.81.61.95.80 E-Mail : contact@reynaud-immobilier.com RELEVE

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014 DS 5 Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service 1 Édition du 16 avril 2014 Contexte réglementaire REGLEMENTATION THERMIQUE Si la RT2012 n interdit pas d équiper un logement d une pompe à chaleur réversible

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14

Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14 SNI GRAND OUEST Adresse du programme : Avenue de Pont-Cher 37000 TOURS Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14 PARTIES COMMUNES GROS OEUVRE : * Structure poteaux, poutres et voiles en béton

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

REPARTITION DES TACHES PHASE 3

REPARTITION DES TACHES PHASE 3 LEGENDE ELECRICIE Ventouse ÄlectromagnÄtique ArrÇt d'urgence Armoire / baie de brassage courants faibles Detecteur incendie BAES Spot encasträ Å lampe incandescente Å räflecteur Spot encasträ Å lampe flupcompacte

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX

CADRE DE DECOMPOSITION DES PRIX CADRE DE DECOMPOSITION DES CLIMTHERM - Bureau d'études Fluides - M. MISIURNY TOTAL CHAUFFAGE Chaudière gaz à condensation, puissance 700 kw avec brûleur modulant de 15 à 100 % avec rendement 110 % U 1

Plus en détail

Projet d agencement d une zone dédiée Formation Continue Automobile CFA de la Chambre de Métiers - Rodez REDACTEURS

Projet d agencement d une zone dédiée Formation Continue Automobile CFA de la Chambre de Métiers - Rodez REDACTEURS REDACTEURS NOM FONCTION SERVICE Martial DUPONT Pilote de Projet Coordination de la Formation HISTORIQUE DE DOCUMENT N VERSION DATE D'APPLICATION NATURE DES MODIFICATIONS V1 29 MAI 2012 Cahier des charges

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME

PRESENTATION AUDIT ENERGÉTIQUE CONFORME AU CAHIER DES CHARGES DE L ADEME Conseils - Formation Etudes - Expertises Assistance à Maitrise d ouvrage Dossier : LB OR- 45000 N. Référence : OR.201114 Votre Interlocuteur : R.DJERIDI (06 52 98 56 93) Le Cannet, le 25/06/2015 PRESENTATION

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES La procédure de consultation utilisée

Plus en détail

Descriptif Technique Sommaire

Descriptif Technique Sommaire Descriptif Technique Sommaire Résidence Le Pavillon Richelieu Toulouse/Borderouge DESCRIPTION DES PARTIES PRIVATIVES GROS ŒUVRE - Installation de chantier avec grue, bureaux et installations sanitaires

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP A joindre à la demande de permis de construire, déclaration de travaux ou d aménagement Cette notice n est pas exhaustive ; tous renseignements complémentaires doivent

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

Estimation des émissions :

Estimation des émissions : Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : 13815DPE loc (#ADEME 1377L1000313J) Valable jusqu au : 06/08/2023 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : 2011 Surface habitable

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE LOT 1 : Travaux tous corps d état

DESCRIPTIF TECHNIQUE LOT 1 : Travaux tous corps d état INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE CENTRE de Jouy en Josas SERVICE TRAVAUX Travaux d aménagement d un plateau de microdissection au sein de la plate-forme de transcriptomique de l unité GABI

Plus en détail

transports NOTICE DESCRIPTIVE - LOGEMENTS IMMEUBLE 25, RUE ESSLING 92400 - COURBEVOIE RÉNOVATION DE 21 APPARTEMENTS Dont 7 OCCUPÉS

transports NOTICE DESCRIPTIVE - LOGEMENTS IMMEUBLE 25, RUE ESSLING 92400 - COURBEVOIE RÉNOVATION DE 21 APPARTEMENTS Dont 7 OCCUPÉS transports NOTICE DESCRIPTIVE - LOGEMENTS IMMEUBLE 25, RUE ESSLING 92400 - COURBEVOIE RÉNOVATION DE 21 APPARTEMENTS Dont 7 OCCUPÉS 27 Novembre 2012 SOMMAIRE 1. - NOTE PRELIMINAIRE... 3 2. - CARACTERISTIQUES

Plus en détail

LE JARDIN DE VAUCANSON NOTICE DESCRIPTIVE

LE JARDIN DE VAUCANSON NOTICE DESCRIPTIVE 93500 PANTIN *** NOTICE DESCRIPTIVE La résidence est composée d un immeuble en R+5 sur rue et d un immeuble en R+1 sur jardin. Le tout édifié sur un parking enterré de 12 places voitures et 3 places deux

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

PC40 NOTICE DE SECURITE

PC40 NOTICE DE SECURITE PC40 NOTICE DE SECURITE Dossier spécifique 3 LOCALISATION ET PRESENTATION DE L EXISTANT LOCALISATION ET CARACTERISTIQUES DU TERRAIN Le terrain, de la présente demande de permis de construire se situe rue

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MAÎTRE DE L OUVRAGE CREDIT MUNICIPAL DE 75004 - OPERATION AMENAGEMENT DE DEUX SALLES INFORMATIQUES DOCUMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 8 TRAVAUX DE CLIMATISATION DOSSIER

Plus en détail

Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13

Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13 Adresse du programme : Avenue de Pont-Cher 37000 TOURS Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13 PARTIES COMMUNES GROS OEUVRE : * Structure poteaux, poutre et voiles en béton armé. * Planchers

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre AGENCE de DIJON Parc Technologique 1, rue Louis de Broglie 21000 - DIJON Tél : 03.80.78.70.50 Fax : 03.80.74.26.63 Nature de l ERP : Services administratifs Année de construction : 1963 Adresse : 1.02

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

LA TECHNIQUE, AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE

LA TECHNIQUE, AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE p.36 EULER, VOTRE PLUS BELLE SIGATURE VOTRE PLUS BELLE SIGATURE LA TECHIQUE, AU SERVICE DU BIE-ÊTRE UE EXIGECE, LA QUALITÉ TECHIQUE Euler vous fait découvrir la simplicité et l autonomie dans toutes leurs

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

TRAITEMENT D AIRD VENTILATION

TRAITEMENT D AIRD VENTILATION TRAITEMENT D AIRD ET VENTILATION D1 Sommaire Section 7 Traitement d air d et ventilation Articles CH 28 à CH 43 - CH 28 - Définitions - CH 29 à CH 40 Sous-section section 1 : Ventilation de confort - CH

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Caractéristiques générales A) Gros oeuvre : - www.bealbert.fr Descriptif technique Fondations en béton armé. Murs en élévation en briques terre cuite de 20cm d épaisseur. Plancher en dalle béton armé d

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résidence VILLA MARINE / ARES (*)Hors préconisations d améliorations techniques et qualitatives recommandées par les bureaux d étude

Plus en détail

Réaménagement de l unité D et E Crèche «les Marmousets» lot n 10 PVC - 38 ECHIROLLES / DCE Mars 20 07 SOMMAIRE

Réaménagement de l unité D et E Crèche «les Marmousets» lot n 10 PVC - 38 ECHIROLLES / DCE Mars 20 07 SOMMAIRE Réaménagement de l unité D et E Crèche «les Marmousets» lot n 10 PVC - 38 ECHIROLLES / DCE Mars 20 07 SOMMAIRE 0. GENERALITES... 1 0.1. Objet :... 1 0.2. Conditions générales de réalisation... 1 0.3. Travaux

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

ELECTRICITE Courants Forts / Courants Faibles Références au descriptif U Quantités Prix Produits Unitaires

ELECTRICITE Courants Forts / Courants Faibles Références au descriptif U Quantités Prix Produits Unitaires Références au descriptif U Quantités Prix Produits Unitaires CHAPITRE 1 - GENERALITES - Mission exécution ens 1 CHAPITRE 2 - PRESCRIPTIONS PARTICULIERES CHAPITRE 3 - DESCRIPTION DES OUVRAGES DES COMMUNS

Plus en détail

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente

D.P.G.F. D.C.E. Juin 2015. Reconstruction de la Salle Polyvalente MAITRE DE L OUVRAGE Commune de Mairie 62170 Tél. : 03 21 1 46 56 E-mail : mairie.beaumerie@wanadoo.fr Reconstruction de la Salle Polyvalente D.C.E. Juin 2015 LOT PLOMBERIE SANITAIRE CHAUFFAGE V.M.C. Décomposition

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE Résidence ROYAL PALM PERMIS DE CONSTRUIRE ET ARCHITECTURE : L Architecture a été réalisée par le Cabinet

Plus en détail

PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE. Rénovation de 11 logements et parties communes.

PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE. Rénovation de 11 logements et parties communes. PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE Rénovation de 11 logements et parties communes. 313 rue Duguesclin à Lyon. Table des matières 1. Préambule. 2. Caractéristiques

Plus en détail

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept :

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept : CQFD : Logements optimisés Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais 5 Evolutions techniques et conceptuelles du procédé constructif 5.0 - PRÉAMBULE Depuis que la proposition LOGIPASS Un passeport pour l habitat

Plus en détail

NF C 15 000 - Généralités

NF C 15 000 - Généralités NF C 15 000 - Généralités La nouvelle édition de la NF C 15-100 est entrée en vigueur le 5 décembre 2002. NF C 15-100 Edition 2002 Elle s'appliquera à toutes les installations des bâtiments dont la demande

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION)

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION) ECOLE MATERNELLE LOUIS (EXTENSION) JUILLET 2009 NOTICE DESCRIPTIVE 1 PROGRAMME DE L'OPERATION Création d une salle de repos Création de rangements Modification du bureau ZEP Surface totale : 59.12 m2 REGLEMENTS

Plus en détail

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS IMMEUBLE DE 20 LOGEMENTS Résidence sociale de 14 places, 6 logements familiaux et local

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

DETAILS DES TRAVAUX DANS LES ECOLES ELEMENTAIRES

DETAILS DES TRAVAUX DANS LES ECOLES ELEMENTAIRES DETAILS DES TRAVAUX DANS LES ECOLES ELEMENTAIRES Ecoles élémentaires Nature des travaux Remplacement de la pompe de recyclage dans la chaufferie Purge des bandeaux ciment et réparation du bâtiment annexe

Plus en détail

«La Résidence Roland Garros» DINARD

«La Résidence Roland Garros» DINARD «La Résidence Roland Garros» DINARD Construction de 25 logements NOTICE SOMMAIRE DES TRAVAUX Maître d'ouvrage : SCCV RESIDENCE ROLAND GARROS 10, rue de la Rigourdière 35510 CESSON SEVIGNE 2 1.1. Infrastructure

Plus en détail

Vue en plan du Sous-sol

Vue en plan du Sous-sol pente 17 % Bâtiment 2 Vue en plan du Sous-sol 01 02 03 04 05 13 14 pente 5 % 15 16 Local technique 06 07 08 09 10 11 12 17 18 54 55 56 19 20 53 37 38 29 30 21 22 52 39 40 31 32 23 24 51 50 49 48 47 46

Plus en détail

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33. Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.41 Phase DCE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE DPGF

Plus en détail

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE BORDEREAU DE PRIX LOT N 7 ELECTRICITE CFO - CFA SECURITE INCENDIE Le présent bordereau de prix est à remplir obligatoirement

Plus en détail

Les Patios de Jade DESCRIPTIF SOMMAIRE LA MEZIERE. L'ensemble immobilier est réalisé par:

Les Patios de Jade DESCRIPTIF SOMMAIRE LA MEZIERE. L'ensemble immobilier est réalisé par: Maître d ouvrage DESCRIPTIF SOMMAIRE Sarl ACP Immo Parc Edonia Bât F BP 26216 35762 SAINT GREGOIRE CEDEX Tél. 02 99 23 40 23 - Fax. 02 99 23 40 24 www.loyerhervo.fr LA MEZIERE Les Patios de Jade rue de

Plus en détail

ETUDE THERMIQUE PREVISIONNELLE

ETUDE THERMIQUE PREVISIONNELLE ETUDE THERMIQUE PREVISIONNELLE en complément de l attestation Bbio Projet Maison individuelle 3 Faces Commune de Saleille (66520) Numéro du cadastre : A56 Maître d'ouvrage Mr et Mme Dupond 2 Rue des plantes

Plus en détail

COMMUNE DE SAINTE FOY LES LYON ( Rhône ) VILLA CHANTEGRILLET. IMMEUBLE D HABITATION avec STATIONNEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE COMMERCIAL

COMMUNE DE SAINTE FOY LES LYON ( Rhône ) VILLA CHANTEGRILLET. IMMEUBLE D HABITATION avec STATIONNEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE COMMERCIAL COMMUNE DE SAINTE FOY LES LYON ( Rhône ) VILLA CHANTEGRILLET IMMEUBLE D HABITATION avec STATIONNEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE COMMERCIAL NOTE DE PRESENTATION GENERALE A - PARTIES PRIVATIVES I CLOISONS DE

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Les informations techniques PROMOTELEC 1 ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Edition conforme aux dispositions de la nouvelle NF C 15-100 imprimer I. LES VOLUMES La salle d eau est un local à risques

Plus en détail

Château de Bussy NOTICE DESCRIPTIVE. St.Julien-en-Beaujolais

Château de Bussy NOTICE DESCRIPTIVE. St.Julien-en-Beaujolais Château de Bussy NOTICE DESCRIPTIVE St.Julien-en-Beaujolais L entreprise BULTEAU CONSTRUCTION, spécialisée dans la restauration de demeures de caractère, vous offre l opportunité de concilier le prestige,

Plus en détail

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA

Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Optimisation énergétique Complexe de calcul du CEA Jean-Marc DUCOS, CEA DAM Jean-marc.ducos@cea.fr 1 Complexe de calcul du CEA CEA/DIF (Bruyères-Le-Châtel) 2 Evolutions de puissances des centres de calcul

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES PHOTO DU BIEN BIEN IMMOBILIER EXPERTISE : Lot(s) : Références Cadastrales : Appartenant à : 13 15 RUE DU PONT DES HALLES Sté MARIE 94150 RUNGIS Étage : 1 er Bât A Demandé

Plus en détail

«Le Domaine des Testerins»

«Le Domaine des Testerins» «Le Domaine des Testerins» 15 Chemin de la Procession 33 260 LA TESTE DE BUCH RT 2012 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 9 maisons individuelles Edition du 20/05/2015 Page 1 sur 7 A/ MAISONS Gros œuvre 1. Démolition,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE ETAT GENERAL

NOTICE EXPLICATIVE ETAT GENERAL NOTICE EXPLICATIVE Le projet faisant l objet du présent diagnostic concerne l aménagement de locaux existants en une unité d hospitalisation à domicile en pédopsychiatrie. ETAT GENERAL Dans sa globalité,

Plus en détail

EXTENSION & RESTRUCTURATION HALTE GARDERIE LES BOUTCHOUX - MEAUDRE

EXTENSION & RESTRUCTURATION HALTE GARDERIE LES BOUTCHOUX - MEAUDRE Maître d Ouvrage : SYNDICAT INTERCOMMUNAL AUTRANS MEAUDRE MAIRIE 38880 MEAUDRE Architecte: PASQUALON ARCHITECTURE 58, impasse de la Scie 38880 AUTRANS EXTENSION & RESTRUCTURATION HALTE GARDERIE LES BOUTCHOUX

Plus en détail

Résidence Le Belvédère

Résidence Le Belvédère Résidence Le Belvédère SAINT CASSIN (73) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Maître d ouvrage : SCI CHOSSON Chez La Cascade BP 229 73102 AIX LES BAINS CEDEX 02 Architecte : Yves MERCIER 3, Chemin Paul Cézanne

Plus en détail

Les prestations et modes constructifs de l opération permettent de répondre au niveau de performance énergétique RT2012.

Les prestations et modes constructifs de l opération permettent de répondre au niveau de performance énergétique RT2012. DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE Collectifs LES JARDINS DU LAC Les prestations et modes constructifs de l opération permettent de répondre au niveau de performance énergétique RT2012. 1. INFRASTRUCTURE /

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

EXTENSION DU GROUPE SCOLAIRE VICTOR HUGO 08 120 BOGNY SUR MEUSE

EXTENSION DU GROUPE SCOLAIRE VICTOR HUGO 08 120 BOGNY SUR MEUSE BORDEREAU QUANTITATIF ***** EXTENSION DU GROUPE SCOLAIRE VICTOR HUGO 08 120 BOGNY SUR MEUSE Entreprise: Reims le, 11 mai 2015 1 U Q PU Prix Total Généralités Dossier exécution Ens 1 Dossier DOE Ens 1 PGC

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 5 ELECTRICITE ECONOMISTE:

Plus en détail

RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage :

RAPPORT D ETUDES ETUDE DE FAISABILITE CHAUFFAGE ECOLE PRIMAIRE & MATERNELLE 3 RUE DU SAVOIR. Version : 0.1. Date : Mai 2013. Maître d'ouvrage : Affaire : 12029 Document : Rapport d'études Version : 0.1 Date : Mai 2013 11 ROUTE DE LAUTREC PLACE DE LA MAIRIE 81440 VENES TEL : 05.63.500.606 FAX : 05.63.500.347 EMAIL : INGLIN.ITEC@SCMTRIPTIC.FR Maître

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

Présentation des études de cas. Paul Calberg-Ellen, MANEXI

Présentation des études de cas. Paul Calberg-Ellen, MANEXI Présentation des études de cas Paul Calberg-Ellen, MANEXI 1 GÉNÉRALITÉS 2 POURQUOI? Tester concrètement les propositions de méthode issues des différentes «tâches» du projet : Méthode d audit Détermination

Plus en détail

LOTISSEMENT D'ACTIVITES "LE PARC D'ACTIVITES DUCOURNEAU" COMMUNE DE CANEJAN

LOTISSEMENT D'ACTIVITES LE PARC D'ACTIVITES DUCOURNEAU COMMUNE DE CANEJAN 1 LOTISSEMENT D'ACTIVITES "LE PARC D'ACTIVITES DUCOURNEAU" COMMUNE DE CANEJAN BORDEREAUX DES PRIX LOT 2 Philippe SANCHEZ Géomètre Expert Foncier D.P.L.G. 25 Chemin d'eyquem B.P. 40003-33652 LA BREDE CEDEX

Plus en détail

TRAVAUX d AMENAGEMENT d un CENTRE MULTI-ACCUEIL pour la PETITE ENFANCE 1, Avenue Edith Cavell NICE -

TRAVAUX d AMENAGEMENT d un CENTRE MULTI-ACCUEIL pour la PETITE ENFANCE 1, Avenue Edith Cavell NICE - Direction Générale Adjoint chargée de l Aménagement du Cadre de Vie Direction Centrale des Bâtiments Communaux Service Scolaire, Administratif, Social et Divers Division «Social & Divers» - Conduite d

Plus en détail

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO

INRA. RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH. Chauffage C.D.P.G.F. PRO Département de LA HAUTE GARONNE Commune de SAINTMARTIN DU TOUCH Site de St MARTIN DU TOUCH Maître d ouvrage INRA Opération RÉFECTION CHAUFFERIE Site de ST MARTIN DU TOUCH Chauffage C.D.P.G.F. Cadre de

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

comprendre : Le tableau électrique et ses composants

comprendre : Le tableau électrique et ses composants Circuit, tableau électrique comprendre : Le tableau électrique et ses composants L'installation électrique d'un logement a un centre nerveux, c'est le tableau de répartition électrique. Il distribue, contrôle

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6 Tél. : 09 81 06 36 97 Fax : 09 81 70 75 67 L «e-home» 5 rue de l ile aux plaisirs 89000 AUXERRE Mail : info@abamo.fr Site : www.abamo.fr Pour votre projet durable. Table des matières PARTIE ADMINISTRATIVE

Plus en détail